AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 10 sur 10
Au coeur d'un grand magasin.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
Elly Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Elly Wildsmith, Mar 11 Juil 2017, 23:36


Un froid glacial s’était emparé de ses entrailles tandis qu’elle voyait l’homme de sa vie parlait avec la brune. Pire encore elle le voyait sourire. Ainsi donc ne pouvait-il pas s’empêcher de draguer tout ce qui bouge ? Boule amère dans la gorge. Les entrailles nouées l’auror observe toujours et se décide à intervenir, malgré l’apparente haine qu’elle arbore. Et qui était cette brune qui se permettait de le draguer si ouvertement ?

Elle les voit, assis sur le banc côte à côte, elle les rejoint, prenant un visage impassible. Son regard qui scintille habituellement de mille braises est totalement éteint. Froid, gris. Malgré la chaleur persistante. Les gens qu’elle croise pour les rejoindre semblent s’écarter d’elle. Comme si elle avait une aura capable de refroidir quiconque croisera son regard. Mais pour l’instant, ses pupilles sont uniquement concentrées vers lui. Et les lames lui tailladent le ventre, la douleur la lacère. N’y-a-t-il que lui pour la faire souffrir ainsi ?

Et puis, arrivée à leur hauteur, elle l’aperçoit. Elle. Ce bout d’enfant déchiré. Auquel elle a dû apprendre la terrible nouvelle qu’est la perte d’un être cher. Inspiration. Les lames qui la tailladaient plutôt tournent, s’écartent, et puis finalement la libèrent de leurs emprises. Expiration.  Une plaie béante semble s’être crée dans le corps de l’auror, qui se retient désormais de respirer pour éviter de saigner davantage.

- Evan …


Un regard appuyé sur lui, les yeux durs. Un ton froid, quasiment polaire. Inspiration. Et le regard se tourne vers la jeune fille, s’adoucit, malgré l’allure et la tenue de celle-ci. Qu’as-tu fait gamine ? L’auror rumine, elle était prête à tout pour l’aider, pourquoi lui faire ça ? Ses doigts s’enfoncent dans sa paume tandis qu’elle essaye de contrôler les nerfs qui ne demandent qu’à sortir, qu’à tout détruire.

- Elina …
Revenir en haut Aller en bas
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Evan, Mer 12 Juil 2017, 09:26







Je scrutais le visage d'Elina pour voir comment elle allait réagir à ma réponse, certes légèrement cinglante. Je vis son sourire qui s'effaça rapidement après mes mots, elle prenant certainement conscience que je n'avais nullement l'intention de finir ma soirée en sa compagnie.

Je ne savais si c'était ma coupure temporelle sur le fait que j'avais un temps joué, ou que j'aie mentionné qu'elle pourrait croiser un homme avec qui se poser définitivement et faire des projets, qui l'avait déboussolée, mais en tout cas j'avais supprimé son air charmeur qui prédominait encore peu avant.

Je restais à la regarder, pendant qu'elle semblait se perdre dans ses pensées, et de longues secondes s'éclipsèrent ainsi, à attendre une quelconque réponse de sa part. Je la connaissais peu au final, et je ne savais trop quel souvenir j'avais pu réveiller en elle.

Alors je laissais mon regard partir face à moi, à croiser des passants que je suivais sans forcément les détailler, voyant davantage des formes et des couleurs que des proportions précises. J'occultais complètement la brune près de moi et ses ruminations, retrouvant le bras de ma venue ce soir dans mes égarements de songes, un sourire se cristallisant sur mes lèvres juste à l'imaginer.

Alors machinalement, je me mis à tourner la tête pour transpercer cette foule dense, à la recherche de cette silhouette que je pourrais reconnaître entre mille semblable, élancement électrique de mes émotions.

Et comme s'il avait fallu que je me vois la retrouver pour matérialiser sa présence, je la vois fendre la foule pour arriver jusqu'à nous, laissant une douce décharge dans mon corps et l'esquisse d'un sourire ravi. Je suvais ses pas du regard et le sourire que j'affichais s'estompa légèrement en voyant la mine qu'elle arborait.

Son sourire est néant, et ses yeux ne respirent pas cette douce lumière qu'ils ont habituellement et qui chante de concert avec celle dans les miens. Et avant même qu'elle prenne la parole, je sens inévitablement qu'il y a quelque chose qui ne va pas, qui ne tourne pas rond.

Était-ce la présence d'Elina qui la dérangeait ? Avait-elle assisté de loin à notre discussion et pensait-elle qu'il y avait quoi que ce soit entre elle et moi ? Ou, pire, que je m'intéressais à elle ?

Elle me lâche mon prénom froidement comme un frisson soudain de l'hiver qui se répandrait sur ma chair, son regard glacial me heurtant de plein fouet auquel je répondis moi, par un soucieux. Je n'avais fait qu'attendre qu'elle me rejoigne pour que l'on passe notre soirée ensemble. Et pas un instant je ne m'étais imaginé draguer la brune ou qui que ce soit d'autre.

Je la suis du regard qui s'adresse à Elina sur un ton tout aussi commode, comprenant que les deux s'étaient déjà vues au moins une fois. Sentant cette tension évidente, je me lève alors et vais lui déposer un baiser sur la joue qu'elle semble accueillir avec une pointe de réticence.

- Hey... fis-je en laissant ma main droite à son bras, cherchant dans son regard à y trouver les volutes de ce qui n'allait pas. Ça va ? fis-je sur un ton quelque peu plus inquiet, avant de terminer. Je vois que vous vous connaissez, c'est une élève de l'école, je l'ai croisée en t'attendant.

J'avais terminé sur un ton beaucoup plus calme et détendu, comme pour qu'elle comprenne qu'il n'y avait rien d'étrange dans cette situation, et encore moins de tendancieux. Je gardais mes yeux dans les siens, à chercher la moindre trace de ses émotions, pour y faire ressurgir la lumière égarée par je ne savais trop quel ressentiment.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elina Peterson
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Elina Peterson, Dim 23 Juil 2017, 23:10


Elle s'approche je sens l'inquiétude de mon professeur de métamorphose monter.... Quel lien les unis? Je me demande... Elle lâche son prénom puis le mien sur le même ton.... Froid... Glacial... Je frissonne. Vraiment rien à voir avec le comportement qu'elle avait lors de ce jour maudit...

Mon regard passe de lui à elle, je n'arrive pas à comprendre ce qu'ils sont l'un pour l'autre... Evan semble proche de l'Auror mais elle est distante... Ce qui est étrange... Je n'attends pas longtemps avant d'avoir ma réponse. Il se lève et dépose un baiser sur sa joue et s'adresse à elle. Il est inquiet je le sens à l'intonation de sa voix. Il semble se justifier et je comprend... Ils sont ensemble et elle est jalouse.... Je me ratatine un peu sur moi.

"Bravo Lina tu as réussi à déclarer la guerre à une Auror..." Me dit ma conscience. "Et la rabat-joie elle a rien fait hein... Juste un peu de rentre dedans... En soit rien de grave hein..." rétorque mon diable pour me défendre. Ils ont obligé de se chamailler tout le temps ses deux là?

"Bonjour... Miss Wildsmith... Effectivement je suis tombé sur lui en allant faire quelques magasins... Il m'a dit attendre quelqu'un... Maintenant que vous êtes là... Je vais vous laisser..."

J'ai envie de fuir cette femme qui me rappelle tant de mauvais souvenirs... J'ai mal en la voyant... La douleurs monte j'ai l'impression d'être un volcan sur le point d'exploser la boule se forme dans ma gorge... Je me perds quelques secondes dans se regard et soudain tout se dérobe... Je suis au ministère, elle se tient debout...

Non hors de question de repenser à ça... Je ferme les yeux et les rouvre rapidement. La rue... Les bruits des passants. La chaleurs étouffantes. Je respire et baisse le regard. J'ai l'impression de retourner à l'école quand j'attends l'autorisation de mon professeur pour quitter la salle. Mais elle est tellement froide que j'ai peur de faire un mauvais pas... Le seul Auror que je connaisse a des réactions tellement démesuré parfois que je ne sais quoi faire en présence de cette femme... Surtout si elle m'a vue faire du rentre dedans à son compagnon... "Bien joué Lina si tu voulais éviter de te mettre à dos un autre auror tu t'es loupée..." Merci ma conscience..."

Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Elly Wildsmith, Lun 24 Juil 2017, 02:06


Etonnamment, le comportement de son compagnon commença à rasséréner l’auror, mais plus encore, ce fut la réaction de la gamine qui termina de la rassurer sur les attentions des uns et des autres. Même si, encore maintenant, elle sentait son sang bouillir en ses veines. Comme si la fureur qu’elle avait contenue avait tout de même le besoin de sortir.

Le contact de leurs peaux qui se rencontrèrent fit néanmoins tombé toute furie furieuse qu’elle voulait extirper d’elle. Elle regardait à présent Elina, prenant soin de bien nouer ses doigts à ceux d’Evan, comme si elle voulait lui faire comprendre un possessif « Il est à moi ».

Un sourire à l’attention de l’enfant qu’elle avait brisé par ses mots tandis que cette dernière s’exprime, indiquant qu’elle allait faire des magasins quand elle avait croisé Evan. Elly la détailla de haut en bas, s’étonnant de ses joues rougies, comme si elle avait été prise la main dans le sac.

- Que se passe-t-il Elina ? Depuis la dernière fois ?


Un simple regard envers Evan, regard allumé d’une nouvelle flamme, celle de la compassion, celle de l’aide, qu’elle voulait toujours apporter à Elina. On faisait tous des erreurs, elle la première. Bien que ce soit une grande jalouse il était évident que le comportement de son compagnon était rassurant, et Elina était perdue. Peut-être avait-elle cru trouver un point d’ancrage en Evan ? L’auror laissa une esquisse d’un doux sourire sur ses lèvres, tandis qu’elle alla s’assoir à côté de la gamine.

- Je peux t’aider, si tu le veux. Mais tu dois le vouloir Elina … je ne peux rien faire sinon …
Revenir en haut Aller en bas
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Evan, Lun 24 Juil 2017, 20:32







Je sens l’embarras des deux côtés. Aussi bien dans le comportement de ma belle quand elle était arrivée, que dans la gêne papable d'Elina qui ne savait plus où se mettre. D'ailleurs, sa façon de saluer Elly vînt me dire qu'elles se connaissaient toutes les deux, et j'affichais un regard surpris un instant à cette idée.

Je sentis la main de mon aimée qui vînt enserrer mes doigts, comme cherchant par ce contact aussi bien à se rassurer elle, qu'à faire passer un message claire à la brune des fois qu'elle ne l'avait pas encore saisi.

Je voyais le sourire que ma belle arborait, et je sentais que la situation s'était détendue d'elle-même. Comme si elle avait attendu uniquement que je vienne à elle pour que ses effluves de jalousie ne s'enfuient au lointain. La situation semblait totalement inversée à celle qui présidait quelques secondes plus tôt.

Au moins, si Elina n'avait pas compris jusque là qu'elle ne m'intéressait pas le moins du monde, là c'était sans équivoque pour elle. Et je comprenais qu'elle préférait être ailleurs qu'avec nous. Je glissais un murmure à l'oreille de ma belle, comme pour confirmer les dires de la brune et aussi pour effacer définitivement tout soupçon de jalousie qu'elle pouvait encore avoir.

- Je n'attendais que toi...

Néanmoins, Elly engagea la conversation avec elle, prenant de ses nouvelles comme si elles ne s'étaient pas revues depuis quelques temps. Mon regard alternait entre les deux, me demandant s'il n'était pas préférable que je prenne la position d'écouter ce qu'elles avaient à se dire, plutôt que d'essayer de m'introduire dans leur conversation alors que j'ignorais tout de leur précédente rencontre.

Elle finit par lui dire qu'elle était prête à l'aider, me laissant encore plus dans le flou. Quel pouvait être leur lien ? Il me paraissait peu probable qu'elles se soient connues à Poudlard, aussi j'optais pour une rencontre en dehors de l'école. Je décidais finalement d'accrocher un semblant de vérité, histoire d'y voir plus clair moi aussi, mon regard alternant entre les deux.

- Vous vous connaissez d'où exactement toutes les deux ?

Finalement j'avais envie de savoir, plus par curiosité qu'autre chose. Je savais que si elle avait été une amie très proche, elle m'en aurait certainement parlé. Il n'y avait pas l'air d'avoir une rivalité entre elles, sinon probablement qu'Elly aurait déjà sauté à la gorge de la brune et l'aurait laissé se vider de son sang devant tous les moldus, et aurait peut-être même pris des photos pour son album souvenir...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elina Peterson
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Elina Peterson, Mer 26 Juil 2017, 14:01


Je vois L'auror mêler ses doigts à ceux d'Evan... Message reçu t'inquiète pas... Evan lui glisse un mot à l'oreille et je me sens de trop... laissez-moi partir... Je veux pas assister à tout ça... Je veux surtout pas me mettre cette femme à dos... Je finis par la regarder en espérant qu'elle me donne le feu vert pour m'éclipser mais non au lieu de ça elle s'adresse à moi... Elle me demande ce qu'il m'arrive... Elle veut m'aider...

Assises à mes côté je reste figer par la présence trop proche de la compagne de mon prof . D'ailleurs lui aussi semble surpris qu'on se connaisse et le voila qui pose la question fatidique... Je n'ai absolument pas envie de parler de ça... ni ici... ni maintenant... ni jamais d'ailleurs... Pas avec lui et encore moins avec elle... Je peux pas... Les forces me quittent et je suis contente d'être assise... Je me sens si faible d'un coup... Les sentiments cherchent par tout les moyens à franchir le mur derrière lequel je les ai soigneusement enfermé... Non... Ne pas craquer... Ne pas craquer.... je me répète cette phrase comme une litanie... Comme si cette phrase pouvait m'aider...

Je cherche un point d'encrage, quelque chose sur lequel me concentrer... Autre que l'Auror a mes côtés où son compagnon... Mon regard ce pose sur un panneau publicitaire et je fixe ma concentration dessus le temps que la tempête en moi ce calme... Plus je me concentre et plus les sentiments s'apaisent... Bien... je sens cette tornade reculer au fin fond de mon coeur... Doucement mais surement les larmes reculent et le mur s'agite moins... Une fois que je suis sure que je ne vais pas m'effondrer devant eux je reporte mon attention sur l'auror assise à mes côtés tout en répondant à Evan sans même poser mes yeux sur lui.

J'ai rencontrée Miss Wildsmith lorsqu'elle m'a convoquée pour m'annoncer l'assassinat de ma mère...Quand à ce qu'il m'arrive? Je n'en sais rien j'essaye peut être tout simplement de trouver des repères... Ou tout simplement de combler le vide qu'a laissé son absence sans pour autant m'attacher à qui que ce soit...?

Mon ton est clairement ironique et je prends une inspiration... Elle n'y est pour rien... Elle n'a fait que son travail... Alors pourquoi je lui en veux à elle?

Vous voulez m'aidez? C'est gentil mais comment? A part en faisant votre travaille et en retrouvant celui qui à brisée ma vie, mes repères et tout ce qu'il y avait un semblant de stabilité... Je vois vraiment pas ce que vous pouvez faire d'autre

J'inspire profondément pour essayer de me calmer.... Je sens la tempête monter une nouvelle et je sers les points pour attirer mon attention loin de ce coeur qui me fait tant souffrir... J'ai envie de partir de fuir... Je n'arrive plus à gérer... Les vagues sont trop rapprocher... Le mur risque de céder... Et je préfère être seule que de m'effondrer devant eux... Je ne sais vraiment plus quoi faire. J'essaye de garder ma fierté intacte, je me tiens droite et je ne lâche pas l'Auror des yeux. Je refuse de céder devant elle... Devant lui... Je suis une lionne et je ne craquerais pas.

Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Elly Wildsmith, Mar 01 Aoû 2017, 23:58


La question qu’il ne fallait pas poser. Il avait posé la question qu’il ne fallait pas posé. Si Elly en avait eu le temps, elle l’aurait farouchement forcé à se taire pour éviter que la jeune fille ne soit obligé à faire étalage de ses difficultés. Un soupir, tandis qu’elle entend Elina racontait son douloureux parcours, sa cruelle perte. Elly se rappelle qu’au Ministère elle n’avait pas été la plus fine avec l’enfant. Non pas pas cruauté, mais parce qu’elle ne savait pas comment s’y prendre pour l’aider. Et c’est exactement la réaction de l’adolescente. Il n’y a rien d’autre à faire que d’arrêter le meurtrier de sa mère.

- Tu sais que tout le bureau y travaille d’arrache-pied. Les choses ne sont pas évidentes malheureusement

L’auror observe l’adolescente meurtrie, un soupire se meurt au coin de ses lèvres tandis qu’elle se sent impuissante, n’arrivant pas à avoir les mots qui rassurent, les mots qui aident, ceux qui relèvent et permettent d’avancer.

- Je ne sais quoi te dire d’autre Elina … je suis certaine que tu es une jeune fille exceptionnelle et que, malgré la difficulté tu sauras toujours t’en sortir. Crois-moi lorsque je te dit que je serais toujours là pour t’aider. Vraiment.

Ce n’était pas des paroles en l’air, l’auror n’aimait pas les promesses faites pour ne pas être tenues. Elle n’aimait pas que les victimes de ses dossiers ne restent que des noms, des numéros. Rien ne l’obligeait à faire cela mais elle se sentait responsable du malheur de la jeune fille tant elle avait été l’intermédiaire du mal, de la Mort. Un regard vers Evan, semblant dire « toi aussi tu sèmes les morts ». Avant de se reprendre et de dire à Elina

- Nous allons y aller, souhaites-tu que nous te raccompagnions quelque part ?
Revenir en haut Aller en bas
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Evan, Mer 02 Aoû 2017, 17:15







Bizarrement, j'eus rapidement l'impression que ma question n'était pas forcément bien venue. Je vis le regard de la brune qui s'isola, comme nous fuyant, cherchant un point d'ancrage ailleurs comme si elle souhaitait penser à autre chose, ou à assembler ses pensées.

Et viennent alors ces mots, et je comprends, que ma question avait dû la mettre mal à l'aise, certainement comme ma compagne d'ailleurs. Puisque le récit qu'elle me fait me retrace l'assassinat de sa mère, et fait ensuite étalage d'une jeune femme déboussolée que je n'avais pas envisagé.

J'avais le chic, à toujours poser les questions qu'il ne fallait pas ou quand il ne le fallait pas. Une fois encore, je n'avais pas dérogé à cette règle qui me suivait un peu trop parfois. Ma curiosité était un vilain défaut pour le coup.

Et elle s'adresse de nouveau à Elly, lui disant que si elle souhaitait réellement l'aider, qu'elle n'avait qu'à faire son travail et retrouver la personne qui avait eu raison de sa mère. Soulignant ses propos en disant que c'était tout ce qu'elle pouvait faire, la seule chose en somme, qui lui permettrait de tourner cette sombre page de sa vie.

Ce à quoi j'écoutais la réponse de ma belle, lui rappelant qu'ils y travaillaient corps et âme, mais que comme pour beaucoup d'enquêtes, rien n'était évident. Puis elle tente de la rassurer, de se poser vers elle comme le rempart d'un château en lui disant qu'elle serait là pour l'épauler si elle en ressentait le besoin.

Je souris à ma compagne pendant qu'elle parle, appréciant particulièrement ce côté chez elle où elle était prête à lui venir en aide. Je croisais le regard de celle partageant ma vie, me demandant ce à quoi elle pensait sur l'instant. Puis elle ajouta que nous allions y aller, demandant à la brune si elle avait besoin ou non qu'on la raccompagne.

- Oui... On peut te raccompagner si tu le souhaites... Et... Je suis sincèrement désolé pour ta mère... Je sais ce que ça fait... Enfin... Voilà... Désolé pour toi...

J’avais hésité à parler de la mort de mes parents, mais j'imaginais que c'était pas cela qui allait changer la bonne ambiance morbide que j'avais installé en posant ma question. Alors j'étais resté évasif, j'espérais au fond qu'elle finirait par tourner cette page. Car j'étais bien placé pour savoir combien certaines blessures pouvaient hanter la vie, au point d'être une ancre qui tire plus souvent vers le fond qu'un soleil pour s'élever de nouveau.

Je me contentais d'un sourire pour elle que je voulais compatissant, attendant sa réponse. Avant de passer le reste de la soirée avec ma compagne.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elina Peterson
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Elina Peterson, Ven 25 Aoû 2017, 00:54


Elle me sort le fameux refrain du "on fait tout ce qu'on peut... et je me retiens difficilement de lui rire au nez... Faire tout ce qu'ils peuvent... Comme d'habitude... fait évidement ce tout n'était pas suffisent... Et la colère ne cédait aucunement la place à l'apaisement ni à l'espoir... Pour trouver l'assassin de ma mère il fallait que je m'y mette moi-même... On ne pouvait pas se fier aux Aurors pour mener ce genre d'enquête...

"Tu peux te fier à lui pourtant..." Lui? Je ne l'avais pas revue depuis notre dernière altercation dans la foret et je ne tenait pas à le revoir pour le moment... J'étais furieuse contre lui... Furieuse de voir avec quelle facilitée il avait réussi à me mettre à terre... Sans aucun scrupule... Les sorts utilisées étaient du genre dangereux et pourtant il n'avait pas hésité... Pourtant tu as cherché..." Voila que mon diable ce fait donneur de leçon... Mais Bon d'accord j'admets qu'à Lui on peut lui faire confiance... Elle...? Je ne sais pas trop... Elle semble motivée et pleines de bonnes intentions....

- Je ne sais quoi te dire d’autre Elina … je suis certaine que tu es une jeune fille exceptionnelle et que, malgré la difficulté tu sauras toujours t’en sortir. Crois-moi lorsque je te dit que je serais toujours là pour t’aider. Vraiment.

Elle semble tellement pleine de sollicitude que j'en suis quelques peux déstabilisée... Elle n'a plus rien à voir avec la personne qui m'a accueillie dans son bureau avant de m'achever d'une simple phrase pour après me laisser en plan dans son bureau pour s'occuper d'autres affaires... Ce jour là j'ai tellement eu l'impression ne n'être qu'un mauvais moment à passer dans la journée... Ce soir je la trouvais différente... Peut être un peu plus ouverte... C'était peut être liée à la présence de mon professeur... qui sait?

Perdu dans mes pensées je suis ramenée brusquement à la réalité part la compagne de mon professeur... Elle me propose de me ramener... Il appuie ses paroles et s'excuse... il doit être déjà passée par la... Je tente un sourire rassurant...

Merci mais ça ira j'ai encore quelques achats à faire... Et puis je préfère vous laisser tranquille... Bonne soirée.

Je me dirige donc vers le magasin sans un regard pour le couple... Je ne tiens pas à rentrer immédiatement et je ne souhaite pas non plus être vue avec une Auror et un prof... D'accord je suis pas l'élève modèle et je fais pas mal d'écart de conduite mais de la à prendre le risque qu'on me vois en trop bonne compagnie... Ca ira...


Départ D'Elina... Merci à tout les deux :kiss:

Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Elly Wildsmith, Sam 26 Aoû 2017, 22:40


La jeune fille à leurs côtés semble être en proie à de terribles souffrances que l’auror ne peut que supposer. Personne ne lui a pris ce qu’elle aimait le plus au monde, que ce soit Evan, Eurydice ou leurs parents. Personne n’est venu lui arracher l’un des piliers de sa vie, et il valait mieux pour ses ennemis que personne n’ait cette idée. Sans quoi la torture, la souffrance, la douleur, serait le lot quotidien de celui ou de celle qui aurait osé.

Quoiqu’il en soit, et pour ce soir en tout cas, Elina ne souhaitait pas être aidée. C’était un constat amer que l’auror ne pouvait que comprendre, elle la regarda alors s’éloigner, ses paroles raisonnant toujours dans son crâne. Le regard de l’auror se détourna ensuite de la silhouette de la jeune fille pour regarder son compagnon, visiblement resté sans voix sur le départ de la jeune fille ou sur le passif qu’elle avait et dont il ignorait visiblement l’existence.

- Je … suis désolée.


Et sur ces simples mots, elle fondit en larmes dans ses bras, sentant l’inutilité qui la caractérisait. Elle n’arrivait pas à aider Elina, puisque la seule manière de l’aider, c’était de coincer le type qui avait tué sa mère, mais rien n’avancer, absolument rien. Au creux de ses bras, contre la chaleur de son corps, elle se sentait bien, elle se sentait revivre et elle ne voulait pas lâcher cette étreinte.
Revenir en haut Aller en bas
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Evan, Dim 27 Aoû 2017, 16:24







Je ne savais trop quoi faire, ni quoi dire de plus. La demoiselle me fit un sourire et éconduisit notre proposition de la raccompagner. Nous signifiant qu'elle avait des achats à faire et qu'elle allait nous laisser tranquille. Accompagnant le geste à la parole, elle s'enfuit sans un regard pour nous, et je retenais un "Bonne soirée à toi" qui ne réussit pas à franchir mes lèvres.

Et me belle se retourna vers moi, me laissant des excuses qui, pour moi, n'avaient pas lieu d'être. Je ne savais pas si c'était pour son intervention ou pour le fait qu'elle ne pouvait pas aider l'élève. Et elle fondit littéralement en larmes en même temps que je l'accueillais dans mes bras.  

- Hey ma belle... Chuuuut...

Une main dans le bas de son dos, l'autre dans ses cheveux d'or que je caressais affectueusement, j'essayais d'être une présence rassurante pour la calmer et la faire retrouver ses esprits. Elle ne craquait pas souvent, et je comprenais le sentiment d'impuissance qui pouvait la traverser. Je devais être là pour l'épauler.

- Ce n'est pas ta faute... Tu n'as pas à t'en vouloir pour cela... Chaque chose en son temps, ça finira bien par avancer... Et je t'aiderais s'il le faut...

Je restais comme cela, la berçant toujours au creux de mes bras, la chérissant avec amour. Je serais toujours le rempart derrière lequel elle pourrait se protéger. Toujours la main pour l'aider à se relever. Toujours la force pour épancher ses faiblesses. Toujours les bras où elle se sentirait chez elle. Comme je me sentais chez moi à ses côtés.

Puis elle finit par relever la tête, nos regards se croisant, elle mimant un Oui comme si elle savait que j'avais raison. Alors je prenais son visage de mes deux mains, et, après un sourire, essuyais les vestiges de larmes qui s'étaient enfuis de ses beaux yeux. Pis je déposais un baiser sur son front.

- On y va ?

Elle acquiesça, et c'est main dans la main que nous quittions le devant du centre commercial, pour aller à notre soirée en amoureux initialement prévue. La rencontre avec Elina avait apporté son lot de surprises. Mais l'essentiel était maintenant là, nous étions tous les deux, avec juste la soirée qui se profilait devant nous.

~ Fin du RP ~
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Crystal M. Ertz, Dim 03 Sep 2017, 22:46


° Avec Aiden Allen

Question: était-elle naïve? Réponse: Oui.

Il n'y avait tout simplement pas d'autre explication. Enfin si, on aurait pu dire d'elle qu'elle était optimisme sans limite et qu'elle avait tendance à trop faire confiance aux autres. Que voulez-vous, quoi qu'il lui arrive, elle n'arrivait pas à changer. Comme si ce trait assez particulier avait été inscrit dans la base de son ADN sorcière. La brunette avait passé son temps de la semaine qui venait de s'écouler à faire circuler des affiches partout sur le Chemin de Traverse. Pour tout avouer, elle avait même collé quelques affiches dans les dos des clients qu'elle ne supportait pas aux Halles. Autant qu'ils servent à quelque chose non?

Le contenu de l'affiche en question était simple: "Jeune Alchimiste recherche expert en herbologie, pour conseils avisés. Rendez-vous le 3 Septembre à 16h au rez-de-chaussée de chez Harrods". C'était tout. Pour attirer les regards, elle s'était quand même appliquée un minimum et avait joint à la phrase un ma-gni-fi-que dessin d'une plante qui chantait l'hymne national anglais. Pourquoi un magasin moldu comme lieu de rendez-vous? La réponse était toute simple: l'apprentie alchimiste n'avait aucune envie d'être distraite dans son travail par une rencontre inopportune.

La voilà donc, noyée parmi les moldus, l'affiche en main. Elle portait une robe de sorcier d'un jaune délavé qui tachait dans le décor du magasin luxueux, mais c'était un peu le but. Il fallait bien qu'on la reconnaisse. Au dessus de la robe, une cape d'un jaune plus sombre lui donnait trop chaud. Le dessin de la plante chanteuse était reproduit sur son dos. Avec tous ces indices, n'importe quel herboriste aurait pu la trouver. Il ne restait maintenant plus qu'à espérer qu'au moins une personne aie répondu à l'appel.
Revenir en haut Aller en bas
Aiden Allen
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Aiden Allen, Lun 04 Sep 2017, 11:39


Rp avec Crystal M. Ertz


C'était une journée comme une autre chez l'herboristerie ou bosse  Aiden, rien de spécial ne se profile à l'horizon, on sert les clients habituels, autant des moldus férus de tout ce qui est mélange d'herbes que des sorciers à la recherche de la plante rare qui leurs manques pour telle ou telle potion. En bref c'est une journée sans intérêt où l'on s'ennuie plus qu'autre chose.

Même si le jeune homme aime bien conseiller les clients sur tout ce qui concerne les plantes, le type de clientèle du jour n'était pas forcément pour lui passionnante, a part les petites vieilles du quartier, les sorciers tout rabougris, personnes d'aussi sympathique que la petite peste blondinette de la dernière fois qui porte son intérêt.

Alors qu'Aiden se trouve dans la serre à s'occuper d'un géranium dentu une fois résonne alors dans tout le magasin ainsi que la serre.

« AIDEN ALLEN VIENS ICI TOUT DE SUITE !!!! »

Le bogosse sursaute et failli se faire mordre par la plante à mâchoire acérée, soupire, puis se dirige vers son patron avec des pas rapides. Qu'est-ce qu'il a fait encore ? Mal servi des clients ? La p'tite Elhis qui vient se plaindre parce qu'il lui manque une plante ? Ou alors elle viens inventer une petite histoire ne serait-ce que pour revoir le magnifique Aiden ? Il rit tout seul alors qu'il arrive dans l'arrière-boutique ou il voit son patron qui le regarde, qui le fixe, bras tendu avec une affichette dans les mains.

« C'EST TA CHANCE, TU VAS Y ALLEZ, VAS VOIR CETTE PERSONNE ET RENSEIGNE LA, FAIS TOI UN NOM DANS LE MONDE MAGIQUE, TU PEUX LE FAIRE !!! »

Aiden grimace légèrement, fermant les yeux et glissant le petit dans son oreille pour se la déboucher, ou se la boucher, avant de rétorquer à son grand-père.

« Papy on s'calme, arrête de crier je suis juste devant toi, tu vas faire fuir tous les clients de la boutique si ça continue. »

N’empêche, ça lui fait bien plaisir qu'il pense a lui dans ce cas là, c'est vrai que de voir d'autre personne du monde magique, parler de plantes et tout, c'est juste génial, et sans doute une bonne expérience a prendre. Il attrape l'affichette et rétorque alors qu'il monte dans ses appartements en même temps tandis que le vieil homme croise les bras en opinant, tout fier de son apprenti.

« J'y vais t'en fais pas, et c'est dans le quartier moldu alors je vais en profiter pour allez faire réparer mon violoncelle si ça te dérange pas. »

C'est sur ces mots qu'Aiden rentre dans sa chambre, se change rapidement, chemise blanche cintrée, jean foncé, basket, qu'il se recoiffe légèrement avant de prendre son violoncelle qu'il place dans son étui avant de le mettre à son dos. Sans oublier la baguette bien entendu, on sait jamais ce qu'il peut se passer sur le chemin, s'il se fait attaquer par une de ses exs en furie parce qu'il n'a jamais donné de nouvelles.

C'est plus tard dans la journée, après avoir fait réparer son magnifique violoncelle que le brun arrive dans la boutique du lieu de rendez-vous, c'est assez grand et un bon nombre de moldu marchent dans tous les sens. Aiden lui se tient a l'entrée, avec une pause assez classe quand même, faut pas lâcher le personnage, une main sur la bandoulière de l'étui de son instrument a la recherche de la dite personnes,,, Qui n'est visiblement pas très dur à trouver, c'est après seulement quelques secondes que le jeune homme aperçoit une tache au beau milieu de la populace sans pouvoir, une tache jaunâtre un brin excité, plutôt mignonne certes, mais bien voyante, aux yeux des moldus elle doit passer pour une illuminée, cette idée le fit sourire un brin.

Aiden s'avance rapidement, se glissant entre toutes les personnes présente pour arrivée devant ladite jeune alchimiste, se plantant de toute sa hauteur, une main dans la poche, l'autre sur la lanière.

« Salut, c'est toi qui cherche un herboriste non ? C'est mon patron qui m'envoie. »

Un léger sourire en coin, un brin charmeur, voilà tout ce qui importe.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Crystal M. Ertz, Mar 03 Oct 2017, 21:30



Vraiment désolée pour le retard

Il y avait des gens partout. Vraiment partout. Ils grouillaient comme des fourmis et se laissaient transporter paresseusement par ces escaliers diaboliques. La sorcière se demandait vraiment comment ceux-ci fonctionnaient pour transporter les moldus ainsi, s'ils n'avaient pas de magie. Etant plus effrayée par tout ça que curieuse, la brunette décida de ne pas s'en approcher, attendant toujours une apparition divine (ou presque). Elle qui était gérante d'une boutique, elle devait être habituée à gérer avec les foules et les clients qui déambulaient partout. Mais ces moldus semblaient être tellement différents qu'elle ne savait pas comment gérer ça.

C'est pour cette raison que son coeur ne fit qu'un bout lorsqu'on s'adressa à elle. Elle cru d'abord mourir de peur, face à cette voix grave. Un moldu qui l'agresse! Que faire! Sortir sa baguette? Rester calme? Par la sainte patte d'un hippogriffe, elle paniquait. Heureusement pour son interlocuteur, la jeune femme se calma rapidement lorsqu'elle comprit qu'il était son homme. Enfin, qu'il avait répondu à son annonce. Il était vraiment pas mal, pour un mec. Les mecs n'étaient pas vraiment sa tasse de thé, mais la brunette savait reconnaître un beau mec quand elle en voyait un. Cependant, il avait vraiment l'air de se prendre pour Petrus Sudworth avec ses grands airs. Elle s'en fichait un peu ceci dit, tout ce qui lui importait de cette rencontre, c'était de recevoir des conseils d'un expert.

- Bonjour, enchantée, répondit-elle en tendant la main. Je suis Crystal Ertz, apprentie alchimiste. Merci d'avoir répondu à mon annonce. Je me voyais déjà attendre toute la journée ici pour rien, mais je me devais de tenter le coup. Si ce n'est pas trop indiscret, qu'est ce qui vous a décidé à répondre à mon annonce?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 10 sur 10

 Au coeur d'un grand magasin.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.