AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 3 sur 10
Au coeur d'un grand magasin.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Invité
Invité

Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Invité, Mar 29 Juil 2014 - 5:04


- Hey Abyss ! Tu te rends compte ? Cela fait plus de deux mois que je ne suis pas rentrée dans un magasin moldu !
Tout était parti de cette phrase... Une connerie aussi fracassante qu'habituelle s'était faite à partir d'une bouteille, que je n'aurais jamais dû amener... J'étais donc assise les jambes en croix, m'interrogeant sur le déroulement de ces dernières heures. Des fragments me revenaient dangereusement, et c'était en affichant un air penaud que mon coeur se serrait de plus en plus. Tout avait commencé lorsque j'étais sortie en trombe du Hangover, avec une envie soudaine d'aller à Londres. La grande ville, la culture moldue, les grands magasins de Londres, quand je repensais à tout ça, cela me faisait un pincement au coeur tellement que ça me manquait... J'avais donc transplané directement dans une ruelle. Mon eastpack sur le dos, à l'affût de nouveaux évènements qui pouvaient se dérouler. Un spectacle de danse en plein air, un vernissage aux allures incroyables dans un coin de rue. J'étais en mode "Rêve ON", car j'avais envie de faire des tonnes de trucs clichés ! Comme balancer des converses par-dessus des fils de câbles électriques, ou encore monter dans un bus de touristes ! Mais mon attention s'était plutôt portée sur une boutique immense. Une sorte de brocante triée en tous pleins d'objets aussi inutiles les uns que les autres... Cela avait attisé ma curiosité, j'étais donc rentrée dans le magasin d'une démarche énergique. Avec le nez en l'air, les yeux qui balayaient  les rayons... Je flânais tranquillement, regardant la hauteur des étagères impressionnée. Et puis black out...

A partir de là, tout n'était pas clair... Je me souvenais juste d'un défilé de mode avec un type chelou. Je me souvins aussi que mon sac je l'avais lancé je ne sais où ! Et que le mec s'était barré précipitamment... Et qu'en était-il de mon sac ? Je jetais des coups d'oeil de partout, la gorge serrée, mais rien... Je ne voyais rien ! Juste trois bouteilles de jack vide posées à terre innocemment. Il faisait encore jour, mais pas beaucoup... En même temps c'était normal, en Angleterre le soleil se couchait beaucoup plus tard que nous ! Je pouvais donc distinguer les derniers rayons de soleils filtraient à travers les nuages épais et sombres... C'était la seule chose que je pouvais distinguer sans honte. Car le reflet en face de moi n'était pas propice à la plus grande fierté éprouvée. Une silhouette informe, habillée d'une robe de prête-à-porter s'y trouvait. J'étais dans une cabine d'handicapée, et ma tête affichant un air penaud faisait peine à voir. Mon côté sarcastique trouvait que j'avais une tête de raton laveur sous extase. Perso je trouvais juste que je faisais pitié... C'était d'un long soupir ponctué de raclement, que je finis par me lever. Des courbatures me submergeant de partout... Je remarquai que ma baguette, mon jean et mon débardeur se trouvaient toujours là. Bon, au moins mes fringues étaient présentes... Mais mon eastpack ? Il avait disparu... C'était une réalité qui mit du temps à monter à mon cerveau...
Les battements de mon coeur devinrent plus forts. Un vague sentiment de désarroi me prit part ainsi qu'une impression d'être dans une profonde bouse de dragon jusqu'au cou... Je déglutis dangereusement, me demandant ce que j'allais faire maintenant...

Récupérer mon sac à extension magique me semblait une priorité. Mais aussi une tâche irréalisable. Et de là mon sentiment de panique s'accrut. Me laissant en face de mon miroir, encore plus ridicule que la première fois... Je ramenai mes genoux vers moi, interrogeant mon reflet du regard complètement ensuquée et insurgée. Il me répondit d'un hochement de tête, avec toujours cette tête de rat qui me dévisageait longuement.
- Il faut que je sorte de là... Murmurai-je à moi-même.
En deux trois mouvements, je me rhabillai, pris ma baguette et me dirigeai vers la sortie les mâchoires contractées d'angoisse. Mais le pire dans tout ça, c'était qu'il n'y avait pas un chat. Même pas un vigile, ou employé moldu pour m'aider... Nada. Bon pas de panique... Avec la technologie moldue, je pouvais très bien sortir ! C'était d'un tout nouveau sentiment de crainte que je me plantai devant la grande entrée, baguette en main et prête à trouver un stratagème pour sortir de là. Mais le problème c'était l'énorme volet qui protégeait le magasin. Mauvais point : cela devait être insensible à l'alohomora, et deuxième mauvais point... Si je devais le reformer ou l'exploser, cela ne passerait sûrement pas avec le Ministère de la Magie... Je pinçai les lèvres, le temps de réfléchir à un sort que je pouvais utiliser, lorsque j'entendis un infime bruit. Un frottement de pas... Je me retournai pleine d'espoir, et demandai d'une voix sereinement élevée.
- Qui est là ?
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
avatar
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Luke Belt, Mar 29 Juil 2014 - 16:18


Au bout d'un certain temps, peut-être plusieurs minutes, ou plusieurs heures, je ne savais pas trop, je finis par comprendre que quelque chose clochait, ne tournait pas rond. Il n'y avait plus personne, plus aucun bruit. Le magasin était vide, complètement désert. Plus aucun vendeur, moldu, gamin qui courrait en hurlant un chariot à la main. Je me dirigeai donc vers la sortie, voulant comprendre ce qui se passait. C'est alors avec une grande suprise que je constatai que l'entrée était bouchée, un épais rideau métallique se situait devant, l'obstruant complètement. Aucun voleur n'aurait pu rentrer, c'est sûr... Mais je ne pouvais donc pas non plus sortir, cela marchait à double sens. Le magasin était fermé... Cela expliquait l'absence de moldus dans les rayons. J'étais vraiment un imbécile de ne pas l'avoir remarqué plus tôt. Heureusement qu'il n'y avait aucun témoin, sinon c'était la honte.

Mais finalement, je n'étais peut-être pas si seul que ça, puisque j'entendais du bruit, plus loin, vers les rayons vêtements. Comme s'il y avait quelqu'un. Alors, en essayant de faire le moins de bruit possible, je me dirigeai vers l'origine du son.

- Qui est là ?

Je me retournai d'un bond, reconnaissant une voix que j'avais déjà entendu, plusieurs années auparavant, alors que j'étudias encore à Poudlard. Une voix horripilante, qui ne savait faire autre chose que râler sur les élèves, tellement elle les détestait. La voix de la prof d'enchantement, l'ancienne concierge. Mais qu'est-ce qu'elle fichait ici ? Dans le même magasin moldu fermé au moi. La coïncidence de ouf ! Surtout en sachant combien nous nous apprécions mutuellement. J'hésitai un moment à lui faire une sale blague, en la stupéfixiant alors qu'elle ne me voyait pas, ou alors à retirer la cape d'invisibilité, puisque après tout, nous étions dans la même galère. J'optai finalement pour la seconde idée, qui me paraissait meilleure.

- Quelqu'un... murmurai-je en dévoilant mon visage, puis le reste de mon corps.

J'esquissai un sourire qui sonnait faux, démontrant à quel point me retrouver en la présence de Warren me déplaisait. Bon, physiquement, il n'y avait rien à redire, elle était vraiment pas mal. C'était plus son caractère qui me dérangeait, je ne la supportais pas.

- Qu'est ce que... tu fous ici ?

J'avais hésité un instant, ne sachant pas trop si je devais la vouvoyer ou non. Finalement, puisque je n'étais plus son élève et qu'elle était à peine plus âgée, je décidai de la tutoyer.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
avatar
Invité

Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Invité, Mer 30 Juil 2014 - 3:19


Je restais aux aguets, attentive au moindre bruit et à la moindre silhouette. Peut-être que c'était un gardien ? Un employé moldu qui restait là au cas où si des voleurs tentaient de rentrer... Je me mettais sur la pointe des pieds, avec une certaine démangeaison de lancer un lumos. Mais je ne fis rien, espérant juste d'avoir un signe qui montrait que je n'étais pas seule dans ce magasin paumé...
" Quelqu'un..." Me murmura une voix que je ne pouvais identifier.
A ce moment là, je regrettais amèrement de ne pas être muni d'un machin moldu pour avoir de la lumière. Car avec le rideau de fer, c'était totalement l'enfer pour distinguer quoique ce soit... Alors que je m'égarais dans mes pensées, j'arrivais à discerner un visage flottant dans l'air. Je clignais plusieurs fois des yeux, pensant avoir mal vu. Puis un corps surgit comme par magie, et là je commençais à m'interroger réellement : Non mais WTF ?
" Qu'est-ce que... Tu fous ici ?"
"Hein ?" je restai l'air penaud, examinant la silhouette en face de moi pour trouver une explication. Une seule me vint en tête : c'était un sorcier... Ou alors j'étais encore bourrée. J'informulai un #Lumos, surprise de la dégaine du jeune mage se trouvant devant moi...

Quelque chose me tilta dans son regard, il pensait me connaître...
" Mais t'es qui ? " Lui demandai-je le sourcil arqué.
Je m'approchai lentement de lui, le nez froncé, prête à lui mettre ma baguette dans son nez... Car son ton je ne l'aimais pas du tout ! C'était l'intonation des p'tits gamins de Poudlard qui tentaient de me prendre de haut... Elève... Ce mot me fis comprendre l'identité de la personne avec qui j'avais affaire. Je me détendis donc, baissant ma baguette d'un geste pesant. Et décontractai mon visage, toujours méfiante...
" Belt..." Dis-je en ayant enfin mis le nom sur son visage. Je pourrais te retourner la question, si mes souvenirs sont bons la culture moldue n'a jamais été ton truc."
Traduction : J'ai toujours cru que t'étais un p'tit con de bourgeois qui se la pétait tellement, qu'il n'avait aucune ouverture d'esprit... Enfin bon. Je pense qu'il m'avait compris, mes yeux étaient particulièrement expressifs... Game ON
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
avatar
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Luke Belt, Mer 30 Juil 2014 - 4:13


Soudain, un éclat de lumière apparut, m'aveuglant un court instant. Mais quelle idée de lancer un lumos - puisqu'il s'agissait très certainement de ce sort - à la figure de quelqu'un d'autre ? Ce n'était pas très intelligent. Mais bon, il ne fallait pas en demander trop à une concierge promue par le plus grand des mystère en tant que professeur. Harshing avait sûrement dû boire un peu trop ce jour là.

- Mais t'es qui ?

Ah, tiens donc, elle ne se souvenait plus de moi ? C'était assez étonnant, vu les événements ayant eu lieu lors de ses cours. Je pensais notamment à la fois où mon pied avait été désartibulé. Il ne me semblait pas que ce soit un phénomène anodin. Mais avec la pénombre du magasin, il était fort possible que la sorcière ne m'ait juste pas reconnu. Warren avança ensuite prudemment dans ma direction, puis finit par abaisser sa baguette.

- Belt...Je pourrais te retourner la question, si mes souvenirs sont bons la culture moldue n'a jamais été ton truc.

Ah non, elle ne m'avait pas oublié. Du tout. Définitivement, ses remarques restaient toujours aussi symathiques, aimables et agréables. La marque de fabrique Warren, en quelque sorte. Ignorant délibérément la question posée, puisque je n'avais rien à répondre d'intéressant, je me contentai de replier avec précaution ma cape d'invisibilité et de la ranger soigneusement. Une odeur forte me parvint alors au nez. Il ne me fallut que quelques instants pour en trouver la provenance ; la sorcière qui me faisait face. Ça empestait l'alcool, elle n'avait pas dû y aller de main morte.

Je tournai les talons, délaissant un instant ma partenaire de galère d'un soir pour retourner à l'entrée du magasin. Les rideaux de ferrailles étaient toujours en place, et les faire exploser à l'aide d'un bombarda aurait bien trop attiré l'attention. Je n'avais pas particulièrement envie de me faire remarquer, surtout par ces temps troubles. Je revins à la hauteur de Warren et soupirai.

- On dirait bien qu'on est coincés ici pour un moment, donc si tu pouvais éviter de faire ta ch*euse, j'aprecierais.

C'était drôlement bien de ne plus être élève, je pouvais dire ce que je voulais, Warren ne pourrait ni retirer de points aux Serpentard, ni me donner des heures de colle. Ne sachant pas trop quoi faire pour passer le temps, je décidai de me diriger vers le rayon alcool, qui se situait non loin de là. La sorcière allait-elle me suivre ou décider de rester toute seule dans son coin ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
avatar
Invité

Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Invité, Mer 30 Juil 2014 - 5:33


Le jeune homme ne sembla pas dès plus ravi de me voir... En même temps c'était parfaitement normal ! Le courant n'était jamais passé. Je le sentais qu'il me détestait, mais peu m'importait ! Car c'était réciproque. Encore plus aujourd'hui en voyant sa figure hautaine me faire face pour me prendre haut... Car oui, il avait grandi en plus de ça. Et ça c'était pas cool. Habituellement, les mecs comme ça je me contentais de les castrer à la Hard Candy : délibérément, et avec aucune pitié.
- On dirait bien qu'on est coincés ici pour un moment, donc si tu pouvais éviter de faire ta ch*euse, j'apprécierais.

Oh my god... Il n'avait pas osé ! Il n'avait quand même pas décidé de risquer sa propre vie pour seulement un vulgaire clash d'adolescent ! Il n'était pas bête à ce point quand même... Maintenant qu'il était plus mon élève, je pouvais lui faire toutes pires crasses imaginées ! Il avait pensé à ça au moins. Vu sa tête de pré-pubère méprisant, cela ne sembla ne pas être le cas... Ce n'était pas grave, juste à l'avenir je montrerais plus menaçante à l'égard des p'tits cocks comme Luck Belt.
- Et si tu pouvais éviter de me manquer respect, je ne serais peut-être pas obligée de te casser la gueule à coup de bombarda.

Le jeune homme se dirigea vers les rayons familiers... Je le vis disparaître dans l'ombre. Dirigeant alors ma baguette vers l'entrée, j'analysai les différents points d'accès propice à recevoir un sort... Je ne voyais rien, j'avais l'esprit embrumé, et pourtant , j'étais parfaitement lucide bizarrement... Je devais être descendue à zéro virgule cinq grammes d'alcool dans le sang ! Mais par contre niveau halène, si j'avais une brosse à dent ça serait pas de refus. Voir ça serait la chose la plus géniale qui puisse m'arrivait en cette douloureuse soirée. Je m'assis donc, dans l'envie de sortir d'ici le plus vite possible pour retourner voir mon précieux lit... Je réfléchis à plusieurs types de sorts, quand un me sembla correct vu les circonstances. Il était basique, et plutôt malléable. Je risquais donc de ne rien casser ! Et ça c'était cool... Je me levai, pointant ma baguette en direction de la porte de ferraille et murmurai complètement absorbée par ma concentration :

- #Locomotor Volet de Fer.
Je sentis d'emblée un énorme poids assainir mon poignet. J'étais obligée de prendre ma baguette à deux mains, dans l'espoir de pouvoir mieux contrôler cette soudaine lourde charge. Cela sembla marcher... Le rideau de métal se leva doucement, se pliant gentiment mais durement... Je fis un sourire soulagée lorsque soudainement, le rideau s'effondra dans un bruit effroyable ! Revenant à sa place comme si de rien était. Je grimaçais à l'entente des grincements aiguës, mais à présent je contemplai débitée l'énorme mur impénétrable qu'était ces p*tains de volets...

- Eh m*rde ! Déclarai-je exténuée...
Je laissais tomber... Préférant me noyer dans l'alcool pour dormir plus facilement... Je me dirigeai alors vers mon rayon préféré, montrant un nombre improbable d'alcool en tout genre. Je tournai sur ma gauche, voulant pénétrer le rayonnage, lorsque je me pris quelque chose... Ou plutôt quelqu'un ! Tiens, je l'avais oublié ce Belt...
- Si tu pouvais éviter de rester dans mes pattes... Lui fis-je remarquer en le poussant sur le côté.
A la place de porter mon attention sur l'être insignifiant qui se trouvait à côté de moi, je préférais me concentrer sur l'étiquette d'une petite bouteille de vodka, me demandant si c'était de la vraie russe, ou une pauvre contre-façon à l'anglaise...


Dernière édition par April Warren le Jeu 31 Juil 2014 - 2:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
avatar
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Luke Belt, Mer 30 Juil 2014 - 17:12


Je ricanai silencieusement, après avoir entendu la remarque de Warren. Peut-être voulait-elle aussi me lancer un confringo, tant qu'on y était ?  Comme si j'avais peur de me faire casser la gueule par une ancienne concierge... Certes, je voulais bien croire qu'elle sache lancer des bombarda, mais sa menace ne m'effrayait pas d'un iota. J'avais vu et participé à des choses bien pires. Sans plus me préoccuper de la jeune femme, je me dirigeai donc vers le rayon alcool, selon moi le plus intéressant de tout le magasin.

J'attrapai une petite bouteille contenant un liquide transparent ; de la vodka, puis entrepris de l'ouvrir. Mais avec le peu de lumière ambiant, ce n'était pas facile. Je dégainai ma baguette puis lançai un lumos. Warren n'étant pas une grande menace, je déposai mon arme en haut de l'étalage, afin d'y voir plus clair. C'était déjà bien mieux ! Alors que j'avais enfin réussi à décapsuler la bouteille, une furie me rentra dedans. Je manquai de lâcher l'alcool et resserai mais prise dessus avepant qu'il ne m'échappe des mains.

- Si tu pouvais éviter de rester dans mes pattes... 

Et sans plus de cérémonie, la jeune femme tenta de me pousser. Non mais elle se prenait pour qui ? Aucun respect ! Et puis elle était vraiment sans gêne.

- Naméo ! C'est toi qui vient de me rentrer dedans et de me suivre jusque ici. Retourne pas la situation hein !

N'en pouvant plus de l'insupportable présence de Warren, j'attrapai deux-trois bouteilles en tout genre, pour gouter à tout, puis me plaçai plus loin, à un endroit où elle ne pouvait me voir. Je m'adossai au rayon puis avalai quelques petites gorgées de Vodka. C'était mieux que rien, mais ça ne valait pas celle du Chaudron Baveur ou de la Tête de Sanglier. Je restai là, dans mon coin, un certain temps, peut-être une bonne demi-heure, mais je ne savais pas trop, j'avais perdu le fil du temps. Puis, je commençai à sérieusement m'ennuyer.

Je tournai la tête en direction de l'endroit où j'avais laissé la Serdaigle. D'après les légers entrechocs qui en provenaient, elle s'y trouvait toujours. La tentation d'aller la rejoindre devenait de plus en plus forte. Rester chacun de notre coté alors que l'on pouvait se tenir compagnie était un peu bête. Je ne portais certes pas la professeur dans mon coeur, mais je finis par me résigner à la rejoindre. Je me levai donc, ma bouteille à la main, franchis les quelques mètres qui nous séparaient tel un no man's land, puis m'assis à ses cotés.

- Je propose une trêve.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
avatar
Invité

Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Invité, Jeu 31 Juil 2014 - 3:20


- Naméo ! C'est toi qui vient de me rentrer dedans et de me suivre jusque ici. Retourne pas la situation hein ! S'exclama le jeune pré-pubère vexé comme un p'tit enfant.
Je ne pus m'empêcher de lâcher un rire sarcastique... Il avait beau de la péter avec ses remarques à la c*n, n'empêche qu'il restait un gamin de Poudlard... Qui venait d'en sortir certes, mais un gosse quand même. Je reportais mon attention sur la bouteille, hésitant à la prendre ou la laisser sur son étagère... Marrant, on était dans un magasin moldu après les heures de fermeture, et ma seule préoccupation était de savoir si je pouvais prendre une bouteille de vodka à un livre sterling sachant très bien que je ne l'achèterais pas... Comme quoi, les gens avaient raison de penser que j'étais folle... Après mures réflexions, j'ouvris le bouchon et bus au goulot la bouteille.
- Je propose une trêve. Déclara soudainement une voix méchamment familière.

Je me retournai vers Belt, les lèvres toujours sur le goulot de la vodka et fronçai les sourcils... Il était à présent assis les jambes en croix, à côté de moi. Je ne pus m'empêcher de remarquer que je le regardais de haut à présent ! Ah ha ! "Bon ta g*eule on s'en fout.." Qu'allais-je lui répondre ? Le remballer, ou accepter de rester toute une nuit avec un peu de compagnie ? La deuxième proposition me semblait meilleure. Se bourrer la g*eule n'était pas suffisant, il fallait quelqu'un avec toi... Cette idée m'effrayait soudainement. C'était parce que j'étais bourrée que je m'étais faite voler mon sac il y a quelques heures de cela... Oh et puis m*rde ! De toute façon il n'y avait plus rien à voler chez moi. De toute façon j'aurais aimé chevaucher une tour Eiffel en plastique qui couine, mais on n'avait pas ça dans le coin... Alors tant pis !
-O.K ! J'ai un jeu à te proposer. Tu déclares une chose que tu n'as pas faite, et si je l'ai déjà faite pour ma part. Je dois boire une gorgée de vodka. Ca te va ?
Les dés étaient lancés... Allait-il accepter ?
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
avatar
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Luke Belt, Sam 2 Aoû 2014 - 1:50


Autorisation d'April pour le libre-arbitre

Warren, qui était en train de boire au goulot une bouteille, se retourna alors vers moi. Je la fixai dans les yeux, attendant de voir ce qu'elle allait me répondre. Un blanc s'installa tandis que la Serdaigle semblait réfléchir et hésiter. J'espérais qu'elle allait accepter ma proposition sans me remballer, sinon mon ego risquait d'en prendre un coup. Finalement, la jeune femme sembla s'être décidée puisqu'elle ouvrit la bouche, et me proposa un jeu.

- O.K ! J'ai un jeu à te proposer. Tu déclares une chose que tu n'as pas faite, et si je l'ai déjà faite pour ma part. Je dois boire une gorgée de vodka. Ca te va ?

Le jeu du "Je n'ai jamais", un classique. J'y avais déjà joué avec des gens que je connaissais, mais jamais avec une ancienne professeur que je détestais plus que tout. Cela promettait d'être... intéressant. Au moins, cela ferait passer le temps ! Je déposai ma bouteille - à présent vide - sur le sol, puis relevai la tête en direction de Warren.

- Okay, on fait ça !

La jeune femme s'installa également à même le sol, face à moi. Je pouvais à nouveau la regarder sans avoir à lever les yeux, une agréable sensation. J'attrapai une bouteille qui traînait en bas du rayon, la décapsulai et la posai entre nous deux. Je n'avais aucune idée de ce que c'était, ce serait surprise !

- C'est moi qui commence, lançai-je.

Je triturai mes cheveux, tentant de trouver ce que j'allais bien pouvoir demander. Ce n'était pas évident, puisque je ne connaissais absolument pas Warren personnellement. Et puis je ne savais pas trop où se situait la limite, quels genre de choses je pouvais dire, ce que je ne pouvais pas dire. Alors je décidai de commencer soft.

- Je n'ai jamais embrassé un mec.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
avatar
Invité

Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Invité, Dim 3 Aoû 2014 - 2:56


- C'est moi qui commence.
On était à présent assis à même le sol, avec une bouteille en face décapsulée, prête à être descendue. Le jeune Belt semblait pensif, déjà c'était un exploit. Mais rien que le fait qu'il ne savait pas quel genre de question me poser était assez marrant. Cela voulait dire qu'il se prenait la tête. Tout ça à cause de moi... Cela me donnait envie de rire, parce que même après toutes ces années, il avait quand même ce respect envers moi. Qui montrait que quoique je fasse, je restais supérieure à lui...
- Je n'ai jamais embrassé un mec. Commença-t-il.
Je le regardais penaud, j'avais complètement beuguée sur sa question...

Nulle, sans imagination, et complètement à ch*er aussi... En même temps c'était un ancien élève, donc cette question était l'approbation de l'idée du respect que je me faisais en le voyant, mais là c'était pas possible. Cela doit être mon côté fêtarde qui prend le dessus... Je pris la bouteille, et bus une gorgée. Sans plus de cérémonies... A mon tour de lui poser une question. Je n'allais pas lui poser une question perverse quand même... Je n'en avais rien à faire en plus. Je réfléchis une seconde, voulant tester une théorie que je n'aimais pas voir en face. Car fallait avouer que cela faisait plusieurs mois que les autres professeurs l'avaient accepté avec une certaine nonchalance que je n'arrivais pas à comprendre...
- Je n'ai jamais utilisé de magie noire.
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
avatar
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Luke Belt, Mar 5 Aoû 2014 - 23:26


Sans plus de cérémonie, Warren avala une gorgée du liquide ambré. Elle semblait trouver ma question nulle, mais je n'en avais rien à faire. C'était pas non plus de ma faute si je n'avais aucune inspiration pour faire un jeu avec une ancienne professeur hystérique. D'ailleurs, je me demandais bien d'où était venue cette idée de faire une trêve. Boire dans mon coin aurait finalement été pas mal. Je croisai les bras, attendant la réponse de la Serdaigle. Celle-ci ne tarda pas à arriver et changea complètement de registre.

- Je n'ai jamais utilisé de magie noire.

J'inclinai légèrement ma tête sur le coté, ne sachant pas vraiment quoi répondre. Après quelques hésitations, je finis par tendre le bras et saisir à mon tour la bouteille. Avec notamment mon poste de gérant à la Boutique d'Accessoires de Magie Noire et donc mon lieu de travail situé dans les tréfonds l'allée des embrumes, je ne pouvais pas nier cette vérité. Cela ne m'avançait donc à rien de mentir, pour une fois. Surtout que je commençais à sérieusement avoir soif. J'ingurgitai une longue gorgée d'alcool puis reposai le flacon entre nous deux.

Avec toute la vodka que j'avais bu tout à l'heure, l'alcool commençait à me monter à la tête et mon esprit devenait de plus en plus embrumé. Mais j'essayai de tout de même rester sérieux afin de garder le contrôle sur ce que je disais. Il ne s'agissait pas non plus de raconter toute ma vie à Warren, surtout que ça ne la concernait pas et que certaines choses devaient rester secrètes. Je jetai un coup d'oeil en direction de la jeune femme et mon regard s'attarda sur un badge qu'elle portait. On aurait dit le logo d'un fan club pour Petrus Sudworth... Pitoyable. Je ne comprenais pas comment les sorciers pouvaient être aussi crédules et croire en cet homme. Alors je relevai ma tête et fixai dans les yeux la serdaigle. Etait-elle aussi bête que les autres, à adorer un ministre aussi lamentable ?

- Je n'ai jamais bavé devant le ministre.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
avatar
Invité

Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Invité, Sam 9 Aoû 2014 - 6:15


Sans grande cérémonie, il saisit la bouteille et but un coup... Tiens, tiens ! Intéressant, cela faisait un peu plus de quatre ans qu'il avait quitté le château, et il avait déjà tenté cette expérience... Remarque, des élèves de Poudlard avait déjà pratiqué la magie noire beaucoup plus tôt. Cela n'était qu'un phénomène de société, et je devais arrêter de m'en faire pour des conn*ries... Le jeune homme sembla perdu dans ses pensées, réfléchissant sûrement à quel ultimatum il allait me mettre en face. "Mais, attend deux secondes... C'est moi ou il mate les nibards là ?!"
- Je n'ai jamais bavé devant le ministre. Déclara-t-il.

Je jetai un coup d'oeil à mon badge rose pétasse, et ne pus réprimer mon rire. La situation était assez cocasse... Je pris la bouteille et bus une longue gorgée. Si je devais écouter mon alerte chasseur, j'aurais descendu la vodka. Même si Sudworth était une bécasse mêlée à un veracrasse, on ne pouvait contester que c'était le tout premier ministre de la magie, put*in de BG ! Bien sûr que je portais un badge... C'était une promesse solennelle que j'avais faite à Clio, un soir en salle des profs... A présent je me demandais ce qu'il m'était passé par la tête ce jour-là. Ah oui ! Je savais... Ce jour-là Peter Ewing était parti de Poudlard, pour la énième fois... Mais fallait avouer que je m'enfoutais un peu beaucoup, ce qui me fit germer une idée embuée d'alcool pour ma prochaine question :

- Je n'ai jamais embrassé un membre du personnel de Poudlard... Actuel...
Nan nan nan... Le dernier mot n'était pas là par hasard. Si on comptait Evan, j'aurais vidé deux bouteilles. Et fallait avouer que là j'avais repris le même taux d'alcool dans le sang que tout à l'heure ! J'avais établi un record... Deux situations complètement différentes, et pourtant, deux bringues faites dans la même journée et nuit. Si je n'étais pas trop forte... (Ou pathétique...)
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
avatar
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Luke Belt, Dim 10 Aoû 2014 - 18:40


La jeune femme s’empara de la bouteille sans aucune hésitation et ingurgita une longue lampée d’alcool. Ah ouais, elle avait bavé sur le ministre, et pas qu’un peu. Franchement, je ne voyais pas ce qu’elle pouvait lui trouver. Encore, s’il avait été un pur beau gosse, comme moi par exemple, je dis pas, mais là, je ne comprenais pas le délire. Sudworth était vraiment un raté dans tous les domaines, et je l’aimais encore moins quand je voyais le succès qu’il avait auprès de la gente féminine. Comme si avoir le titre de “Ministre” les attirait, ce que je trouvais pathétique.

- Je n’ai jamais embrassé un membre du personnel de Poudlard… Actuel…

Actuel ? Ainsi donc Warren s’était tapé un ancien prof. De maldor peut-être ? Ou alors Azphel ? Ou bien Omega, celui qui s’était retrouvé à Azkaban, si l’on en croyait la rumeur ? Je ne savais pas, et puis je n’en avais rien à faire, en fin de compte. Ce n’était pas mes affaires. J’énumérai le personnel de Poudlard, mais non, je dû vite me rendre à l’évidence que je n’avais embrassé aucun prof. Mon regard se posa sur la bouteille, posée face à moi qui me narguait. J’avais envie de boire moi.

Alors je reportai mon attention sur la jeune femme. Finalement, si l’on oubliait son caractère exécrable avec les élèves et son attirance pour le politicien, elle n’était pas si mal que ça. Pas mal du tout, même. Ne sachant pas trop ce qui me prenait, je me penchai vers la Serdaigle et joignai mes lèvres aux siennes sans lui laisser le temps de réagir. Et puis comme il était question d’embrasser et pas d’un simple smack, j’approfondis le baiser. Je m’écartai ensuite, en arborant un sourire en coin, puis attrapai la bouteille. J’en avalai une simple gorgée, puis fixai dans les yeux Warren. Comment allait-elle réagir ?

- Je n’ai jamais couché avec un élève
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
avatar
Invité

Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Invité, Dim 10 Aoû 2014 - 21:07


Ma réflexion semblait l'avoir perturbé pendant un quart de temps. Il me regardait avec une sorte de sourire narquois, il avait une idée derrière la tête... Je levais un sourcil, me demandant s'il avait deviné l'allusion. Mais ses yeux étaient indéchiffrables et j'avais vraiment pas envie de réfléchir. Sachant que mon épiderme semblait être enveloppée de coussins, et que mon esprit était agréablement brumeux. Je ne voulais pas me prendre la tête pour un c*nnrd pareil. Quelque peu dans mes pensées, je ne remarquais pas tout de suite que Belt s'avançait de plus en plus. Jusqu'à être à quelques centimètres de mon visage. Je fronçais doublement les sourcils, ne voyant pas du tout où il en voulait en venir.

Jusqu'au moment où il posa ses lèvres sur les miennes, m'embrassant comme subitement. Je n'avais même pas eu le temps de réagir, qu'il s'écartait de moi avant de boire au goulot, la bouteille. En gros il venait de bécoter une professeure de Poudlard... Mais il était complètement chtarbé ce gamin ! Mais en même temps... Intéressant, il avait du courage ce mec. Ma réaction était pour le moins bizarre, même pour moi, mais je ne savais pas vraiment quoi en penser...
- Je n’ai jamais couché avec un élève
Oh le b*tard... C'était quoi ce put*in d'ultimatum qu'il venait de me foutre ? Je déglutis dangereusement, regardant du coin de l'oeil la bouteille qui me semblait hostile tout à coup...

Oh pire je m'en foutais, il n'avait qu'à s'imaginer ce qu'il voulait. il n'avait qu'à se faire des plans complètement pervers dans la tête, il n'avait qu'à me prendre pour une couguar... Je m'en foutais ! En même temps Peter Ewing n'était pas n'importe quel gamin de Poudlard. Loin de là ! Il était exceptionnel, mais pas dans le bon sens. Je bus une gorgée d'alcool, comme une sorte d'attestation d'une mise à nue de ma personnalité. De toute façon il était bourré, il s'en souviendra sans doute pas demain à l'ouverture des portes... Mais c'était à moi présent de poser une question :
- Je n'ai autant bu, au point de ne me souvenir de rien le lendemain matin.
Me rendant compte que je venais de raconter un mytho, je bus à nouveau un coup, finissant la bouteille cette fois. Je me levai sans plus de cérémonies, et en récupérai une autre, une bouteille plus alcoolisée cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
avatar
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Luke Belt, Mer 13 Aoû 2014 - 19:06


Autorisation d'April pour le Libre-Arbitre

Le fait que je l’ai embrassée ne semblait pas tellement déranger Warren. J’avais pensé que je récolterai une gifle en récompense, ou alors, à l'inverse, que la jeune femme répondrai au baiser. Mais rien de tout cela ne se passa. La jeune femme garda la même attitude et ne broncha pas. Elle paraissait complètement absente, comme si elle s’était perdue dans les tréfonds de son esprit ou que l’alcool ingurgité l’empêchait de réagir. Elle finit par sortir de sa torpeur en entendant ma phrase. Après quelques instants d'hésitation, je la regardai avec étonnement s'emparer de la bouteille et avaler une gorgée. Genre ! J’écarquillai les yeux, comment cela pouvait être possible ? Warren haïssait les élèves, coucher avec l'un d'eux ne serait pas logique du tout.

- Qui ? Demandai-je aussitôt.

Mon ancienne professeur me fixa sans rien dire, puis, après un long blanc, lâcha enfin le nom.

- Marc Dutroue

J'inclinai la tête sur le coté. J'avais bien entendu ? Warren venait de me dire le nom de l'élève ? C'était par-fait, j'allais pouvoir m'en servir contre elle et pourquoi pas la faire chanter. J'enregistrai avec précaution le nom dans mon esprit, mais quelque chose me perturbai. Déja, cela ne sonnait pas vraiment anglais. Ensuite, jamais je n'avais entendu parler de cette personne avant aujourd'hui, ce qui me paraissait étonnant. Mais vu l'état de la Serdaigle, elle m'avait forcément raconté la vérité. Je ne la croyais pas capable de mentir avec autant d'aplomb, surtout après avoir bu autant d'alcool. L'élève en question devait juste être impopulaire, ce qui expliquait pourquoi il était inconnu au bataillon. Ou alors il avait intégré Poudlard après que j'en soit sorti... mais non, c'était crade, l'écart d'age aurait été bien trop important.

- Je n'ai autant bu, au point de ne me souvenir de rien le lendemain matin.

La jeune femme termina alors la bouteille, contredisant ce qu'elle venait de dire. Pourquoi avait-elle fait ça ? Il n'y avait aucune logique à tout cela. Je secouai la tête. Réfléchir trop amplifiait mes maux de crâne. Si j'avais déjà oublié des soirées à cause d'avoir trop bu ? Évidement, et pas qu'un peu ! Je ne comptais même plus le nombre de fois où cela m'était arrivé. Je saisis la nouvelle bouteille, la décapsulai, et ingurgitai de longues gorgées. L'alcool me brûla la gorge et mon esprit devint un peu plus embrumé qu'il ne l'était déjà.

- J'ai jamais fumé de clopes ou de joint.

Comme Warren venait de le faire, je bus à nouveau quelques gouttes du liquide. Qui n'avait jamais fumé, franchement ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
avatar
Invité

Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Invité, Jeu 14 Aoû 2014 - 21:20


- J'ai jamais fumé de clopes ou de joint.
Son ton ne m'étonnait même pas ! Déjà qu'il avait cru que j'allais lui fourguer le nom de Peter Ewing... Il s'était fourgué le doigt dans le c* l ! Mais là fallait avouer que c'était très primaire comme question. Car même Belt but une longue gorgée ! Je l'imitai la bouteille une fois reposée, me souvenant de la dernière fois où j'avais fumé un joint. C'était histoire de rendre dèg Laura ma chère couz', qui elle avait son bâtard dans le ventre... Ca lui apprendra à coucher avec un élève ! Je déglutis dangereusement face à cette pensée. J'étais vraiment une salope quand je m'y mettais !

- Bon ! J'crois que je suis bourrée... J'arrête ! Tu veux faire quoi ?
Le jeune homme ne semblait pas en état de supporter l'alcool non plus. Pour ma part, je commençais à voir tout flou ! J'avais cette sensation que je pouvais sauver le monde aussi ! C'était très bizarre... En fait je passais une bonne soirée. Ou une bonne nuit plutôt.
Je relevais la tête vers Luke, et lui dis complètement lucide (ou pas).
- En fait je t'aime bien ! T'es chouette comme gars. T'es pas un coincé du c*l.
Puis je me levai sans plus de cérémonie, prenant la bouteille avec moi, en attendant la réponse du jeune Serpentard.
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
avatar
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Luke Belt, Dim 24 Aoû 2014 - 7:55


J'avais l'impression que des lumières clignotaient non loin de nous. Et puis ça changeait de couleur, comme une boule de disco. Manquait plus que la musique et ça faisait fête. Il manquait des gens aussi, parce que les soirées tout seul c'est tout de suite moins amusant. À moins d'être schizo et de discuter avec soi même. Mais dans tous les cas, même en ayant un dédoublement, détriplement, ou déquatriplement de personnalité, danser avec quelqu'un restait difficile. Je chassai ces pensées de mon esprit. La soirée avait l'air cool, pourquoi je me posais toutes ces questions ? Ou alors, c'était juste mes cils qui clignaient et la lumière de ma baguette qui passait au travers de bouteilles colorées ? Une petite voix au fond de ma tête répétait inlassablement cela, mais je n'y croyais pas trop. Ma version à moi était tellement plus cool.

Quelqu'un en face de moi prit alors la parole. Je n'étais donc pas seul, il y avait vraiment une fête. C'était cool, on allait pouvoir faire la fiesta ! Mais une mouvement attira mon regard, une forme sombre venait d'apparaître. On aurait dit quelqu'un, mais debout. Ce qui était plutôt logique, finalement. Mais qu'est-ce qui était logique ? Je ne savais même pas moi même. Je me secouai violemment la tête afin de sortir de ma torpeur, juste à l'instant où la forme obscure recommençait à parler. Je reconnu alors la chose. Il s'agissait d'April Warren, une prof que je n'avais jamais aprécié jusqu'à présent.

- En fait je t'aime bien ! T'es chouette comme gars. T'es pas un coincé du c*l.

Alors j'ouvris la bouche pour répondre mais un LSNI - un liquide senti non identifié, un peu comme les OVNI, les objets vus non identifiés - se déversa sur mes vêtements. Quelques infimes millimèmes de secondes plus tard, un bruit me parvint aux oreilles et des éclats de verres volèrent. Zut, la bouteille. J'avais complètement oublié que j'étais en train de boire. Et parler tout en buvant n'était pas une chose réalisable par un humain lambda. Mais je ne me considérait pas comme quelqu'un de normal, j'étais un sorcier moi ! Un sang pur de surcroît. Alors pourquoi je ne pouvais pas ingurgiter une boisson et discuter en même temps ? La vie était vraiment injuste. Alors je déclarai forfait et retirai mon t-shirt trempé.

- Ouais ouais. Moi aussi j't'aime bien en fait. T'es pas aussi ch*ante qu'en cours.

Sans me rendre compte que j'étais passé du vouvoiement au tutoiement, je me levai, parce que je voulais pas devoir lever la tête pour regarder Warren. J'étais supérieur, c'est tout. Je lui adressai un clin d'oeil, sans trop savoir pourquoi, et puis je me barrai. La fête à coté avait vraiment l'air cool.

Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Au coeur d'un grand magasin.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 10

 Au coeur d'un grand magasin.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.