AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 4 sur 7
[Hall d'entrée] Premier jour de l'année.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Jonas Blue
Serdaigle
Serdaigle

Méditer ses méfaits

Message par : Jonas Blue, Jeu 1 Sep 2016 - 0:57


Donnera lieu à un RP avec Maëva Potter

Il avait quitté la salle commune longtemps avant les autres élèves des dortoirs de sa maison, vers trois heures quarante-cinq du matin il s'était levé puis préparé à flâner un peu dans les couloirs vides jusqu'à dehors dans le froid avant d'assister aux premiers cours de la journée. De longs escaliers le conduisirent jusqu'à la Grande Salle pour des raisons encore inconnues... Comme il ne prenait jamais de petit-déjeuner le matin il n'avait pas besoin d'être ici. Par ailleurs il n'avait pas besoin de descendre pour remonter excepté aujourd'hui pour des raisons personnelles il avait décidé précipitamment de se lever aux aurores pour explorer les lieux ainsi que le parc quand il en aurait l'occasion.

Tout était vide dans le bâtiment et il ne rencontrait rien sur son passage que quelques silhouettes d'ectoplasmes lactescentes flotter dans l'éther dans de longs corridors. Ils étaient enrubannées de crinolines à la mode Louis seize. Il arrivait essoufflé à la fin des escaliers devant la porte principale d'une dimension gargantuesque qui demeurait fermée pour l'instant. Un peu de chaleur pénétrait aux fenêtres en forme de meurtrières dans ce décor si froid de pierres et d'autres matériaux près de grands sabliers pour chaque maison pleins de pierres précieuses qui représentaient les points gagnés par les élèves. Le paradoxe était de sentir une chaleur si intense sous les rayons que son corps semblait s'être approché trop près d'une flamme vive. Il scrutait l'extérieur à travers les carreaux en cherchant désespérément un moyen de sortir. Il se sentait même tout à fait prêt à casser les vitres, mais il ne voulait pas être collé. Au loin vers l'horizon il discernait la lisière de la forêt interdite à quelques centaines de mètres de là, près de la cabane du garde-chasse qu'il fallait contourner par les serres pour avoir une chance d'y accéder sans rencontrer de résistance. Cette sombre masse informe de végétation sauvage semblait s'étendre à l'infinie sur les flancs de la lande qui protégeait le château des regards indiscrets, mais sûrement l'endroit le plus intéressant de cette école en dehors des secrets que Jonas ne connaissait pas encore de Poudlard c'était bien l'extérieur foisonnant de créatures.

Une épaisse brume enveloppait les interstices dégagés près des clairières sur les flancs des montagnes permettant de tracer des voies jusqu'au cœur de la forêt où devait se réfugier des monstres insoupçonnés et très dangereux dans les secteurs plus denses. Un élève de première année risquait sa vie en y pénétrant, il adorait cette idée. Peut-être qu'il allait un jour entraîner un camarade sur ces territoires hostiles pour qu'il se fasse atrocement tuer peut-être même qu'il boirait son sang après comme un vampire s'il restait quelque chose. Ce fut une journée très longue à ses yeux marqués par les cours d'Enchantement et de Métamorphose. Deux cours qui l'intéressaient, mais qui tombaient mal étant donné que chacun d'eux réclamait beaucoup d'attention de sa part et que lui son attention était surtout tournée vers l'extérieur des locaux auxquels il n'avait pas accédé ce matin, orientée vers la masse obscure qui dévisageait le paysage. Il avait appris les rudiments des règles de conduite dans la classe pour chaque professeur. Certains exigeaient beaucoup d'eux sur le plan du comportement et du travail personnel ainsi que pendant les cours. Ils n'arrivaient pas à jauger leurs exigences irréalistes. D'autres leur laissait plus de liberté, ce fut le cas du professeur d'enchantement qui leur avait laissé jeter un sort dès le premier jour. Ils devaient faire voler une plume dans les airs, un exercice de base de la sorcellerie qu'on donnait à exécuter aux élèves de première année pour discerner ceux qui auraient par suite le plus de mal à étudier des procédés plus difficiles à maîtriser. Les devoirs n'étaient pas très denses, il fallait rendre dix centimètres de parchemin en résumant le contenu du cours.

L'après-midi même il devait assister au cours de Défense contre les forces du Mal avec un nouveau professeur. Celui-ci leur enseigna la différence entre les sortilèges offensifs et les sortilèges défensifs. En réalité il connaissait lui-même des sorts que son professeur en personne n'aurait pas su quoi faire à son âge. Le soleil avait pris l'habitude de se coucher plus tôt maintenant et il restait dans le ciel du parc une lueur vermeille mourante au loin derrière les cimes des montagnes. Il était impatient que cette heure se termine et que le soleil disparaisse. Enfin il pourrait pénétrer dans la forêt interdite. Qui ne l'était pas forcément quand on savait par où passer. Il marcherait dans le parc et scruterait les arbres de la forêt ce soir. Il savait pertinemment que le garde-chasse n'était toujours pas rentré et donc il n'aurait aucun mal à s'enfuir même si on remarquait son absence personne ne l'aurait cherché.
Revenir en haut Aller en bas
Hugh Dey
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Hugh Dey, Mar 28 Mar 2017 - 9:52


RP précédent

J’arrivais dans le Hall d’entrée. Je commençais à transpirer par tant d’exercice. Il fallait dire que Felix ne me laissait pas beaucoup de répit. Il avait eu peur et m’avait fait peur. Mais nous nous en étions sortis.

Il fallait dire aussi que le corps de Sergeï Kholov n’était pas facile à manier. Il était plus gros et plus lourd que le mien. Moins facilement transportable. Plus facilement transpirable. Ou un mot dans ce genre là. En gros, ce n’était pas bien agréable d’être comme lui. Je commençais d’ailleurs à me dire que ça devait pas être la joie tous les jours dans sa tête, ne serait-ce que quand il se regardait dans le miroir. Fin il donnait pas trop trop envie quoi. Donc forcément, en se regardant, il devait tomber en dépression.

Bref, là n’était pas la question, je partais en divagation. Je profitais du sommeil des tableaux pour viser l’un des murs du grand Hall. Celui contenant le plus de tableaux. Et c’est d’un Seismus Condicionalis que je l’ensorcelais. En prenant mon temps, comme d’habitude. En laissant Felix guider mes mouvements. Encore une fois, j’étais persuadé d’avoir réussi. Et j’espérais que cela fonctionnerait.

Car au moment où mon sortilège se déclencherait, car la condition serait remplie, car ils seraient arrivés dans ce château, le mur tremblerait. Et les tableaux tomberaient. Peu importe que cela me fasse plus de travail, le plus important était le message qu’ils allaient révéler et que je cachais, là, tout de suite. Car chaque pièce avait son message à dire et tous se rejoignaient en une seule idée. Celui-ci était encore le plus clair, peut-être parce que, je l’espérais, cet endroit serait le théâtre de l’action.

« Soyons respectueux devant le possible, dont nul ne sait la limite. »
*

Et une fois le message bien placé, il me suffisait de pousser les portes de la Grande Salle et de remplir ce dernier lieu de ma présence et de mes charmes. Oui, si on veut.

* Victor Hugo

[RP Unique. Les sortilèges décrits ne se déclencheront qu’au signal. Vous verrez bien quand il apparaîtra.]
Revenir en haut Aller en bas
Liskuvo Kalsi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Liskuvo Kalsi, Sam 1 Avr 2017 - 11:18


Au moment de l'entrée des MM dans Poudy. Avec le LA du monsieur Hurtson.

Les jours sont tellement longs que parfois le mieux c'est de rester à rien faire. Végéter en attendant que les choses bougent. Toujours attendre que quelqu'un nous disant "Je suis là pour faire changer le monde" se pointe et le fasse vraiment. Pas ces gens qui envoient des promesses qui ne sont pas possible à tenir. Même eux sont au courant qu'ils disent n'importe quoi. Faut pas se faire d'illusions non plus. À la fin on se retrouvera tous au même endroit en se disant qu'on a eu une belle vie, sous entendue totalement nulle mais personne ne voudra l'admettre, et qu'il est temps de laisser la place aux autres. J'ai pas envie de finir comme ça.

Je me suis posté dans le Hall, y'avait Alex dans ce dit Hall d'entrée de Poudlard, alors je m'étais mis à discuter de tout et de rien avec lui, ruminant mes arrières pensées. J'étais pas vraiment d'humeur à lui dire que j'avais pas envie d'être là et que j'aurais préféré ne pas être à Poudlard jusqu'à la fin de l'année. Alors je lui avais dit que le cours d'Histoire de la Magie était toujours aussi soporifique, que le cours de Soin aux créatures magiques ne dérogeait pas à ses règles un peu loufoques de salle de classe qui ne pouvait jamais être dans Poudlard, je lui avais dit que mon dernier cours d'EDM s'était bien passé mais que je trouvais le prof un peu trop jeune pour faire prof. Puis je lui avais posé des questions sur la Botanique. Parce que moi et la botanique...c'est pas compatible. Faut que je me fasse une raison je suis nul un point c'est tout.

Maintenant, il était toujours devant moi, et on discutait toujours. J'ai trouvé mon occupation de la journée et je compte pas la laisser. Aussi nulle que soit la discussion, j'ai besoin de continuer. Pour me dire que tout n'est pas perdu dans ce château. Que les rencontres dans l'enceinte de l'école peuvent parfois être tout aussi intéressantes que celle que j'ai pu faire dehors, en Grande-Bretagne. J'hésite à me confier maintenant, pour faire avancer le débat. Mais j'ai aucune idée de son opinion sur les différents ordres qui gèrent ce monde. Lui parler de l'homme à la main divine c'est prendre un risque non envisageable. Alors je me contente de hausser les épaules.

- Tu connais du monde en dehors de Poudlard ? Je veux dire...tu rencontres des gens...intéressants ?

Comme d'hab je fais pas très fin comme sous entendu. Mais bon, je m'en fiche un peu au final, si il ne sait pas de quoi je parle c'est qu'il ne rencontre pas de gens intéressants, donc c'est pas grave. Et si il comprend, je suis de son côté, donc c'est génial, à lui de voir si il me dit la vérité ou non maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alexander Hurtson
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Alexander Hurtson, Sam 1 Avr 2017 - 14:05


Une journée sans cours, cela faisait longtemps et cela te fait du bien, beaucoup de bien. Tu peux enfin ne rien faire et te poser tranquillement en réfléchissant à la vie ou bien à la couleur du ciel. Ces journées comme ça sont trop rares pour ne pas en profiter. Tu es donc assis sur les marches du Grand Escalier, le regard dans le vide, observant le ballet incessant des gens qui vaquent à leurs occupations du matin. La plupart d'entre eux ont sûrement cours et tu souris en imaginant leur calvaire que va être leur journée. Tu plains encore plus ceux qui vont se retrouver en cours de Défense contre les forces du Mal. Tu n'as pas le temps de réfléchir plus que ça qu'une voix t'interpelle. Il s'agit de Liskuvo qui vient de te rejoindre.

ll a l'air de s'ennuyer puisque qu'il commence à te parler des cours. Tu lui réponds machinalement, ne sachant pas vraiment où il veut en venir. Tu l'apprécies bien comme gars. Il est cool, un peu barje et puis il est efficace en temps que préfet. Mais parler de tout cela... Tu ne vois vraiment pas l'intérêt. Alors que tu t'apprêtais à lui dire que tu avais autre chose à faire, le voilà qui te pose une question qui attire ton attention.

"Tu connais du monde en dehors de Poudlard ? Je veux dire...tu rencontres des gens...intéressants ?"

Tu le regardes, cherchant à comprendre s'il y a un double sens à sa question. Bien sur que tu connais des gens qui sont intéressants. Même plus qu'intéressants. Ils sont masqués et habillés en noir. Et ils viennent de pénétrer dans le Hall, face à vous. Sans même s'arrêter sur vous, ils continuent d'avancer, ne faisant pas attention à ce qui se passe autour d'eux. Les murs se mettent à trembler et tu n'as pas le temps de réfléchir à la situation que tes réflexes prennent le dessus. Les murs tremblent tellement fort que les tableaux commencent à s'en décrocher et tombent au sol. Clochette jaillit dans ta main et tu lances un #Protego Maxima au-dessus de vous deux afin de vous protéger.

Sous votre bulle protectrice, tu regardes Liskuvo droit dans les yeux, cherchant à y voir quelque chose. Les Mangemorts sont entrain d'attaquer Poudlard. Que faire? Dois-tu les aider? Ou bien chercher à protéger les Poufsouffle? C'est ce que l'on attendrait de vous deux en temps que préfets. Mais tu ne veux pas te terrer dans ton coin en attendant que les choses se passent. Tu ne fuiras pas. Aujourd'hui, tu assumes tes convictions et te dis que le monde est peut-être sur le point de changer. Tu le fixes et lui lances:

"Si je te dis que les gens les plus intéressants que j'ai rencontré jusqu'à maintenant sont les personnes qui viennent de déclencher ça, tu me suis?"

Et sans attendre sa réponse, tu te lèves et te diriges en sprintant vers la Grande Salle. Ce n'est pas le chemin qu'ont emprunté les Mangemorts mais tu ne veux pas être dans leurs pattes. Tu veux tenter de les aider par toi-même, avec tes petites compétences de sorcier de dernière année. Tu pointes ensuite Clochette sur ta gorge en lançant un #Sonorus. Ta voix amplifiée, tu lances aux élèves encore présents dans les parages:

"Rejoignez tous votre salle commune et n'en sortez pas avant qu'on ne vous ai dit que tout soit réglé!"

Si vous pouviez éviter d'avoir des chiards et des gamins dans les pieds, cela vous arrangerait grandement.

Suite pour nous par .
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Azaël Peverell, Sam 1 Avr 2017 - 14:31


T'es tranquillement en train de vouloir sortir dans le parc histoire de profiter un peu et de prendre l'air. Alors tu débarques dans le hall, dans lequel se trouvent quelques élèves, dont un imbécile de Frotte Manche, par exemple. Et un autre préfet Pouffy. Ces trucs là, ça pousse de tous les côtés, une vraie invasion. Mais là n'est pas la question. Tu continues ton chemin, direction la porte. Qui s'ouvre en grand pour laisser passer des Mangemorts. Rien que ça. T'as vite fait de reculer de plusieurs pas, histoire de te coller au mur et qu'ils ne pensent pas que tu vas tenter quoi que ce soit.

Mais ils continuent leur chemin tranquillement tandis que tout se met à trembler autour de toi. Prenant exemple sur l'autre imbécile de pouffy qui, finalement, n'est pas si idiot que ça, tu te protèges d'un joli #Protego Maxima. Une fois que tout a fini de trembler de tous les côtés, un message apparaît.

« Soyons respectueux devant le possible, dont nul ne sait la limite. »

Léger froncement de sourcils de ta part, tu sais pas bien ce que ça veut dire. Mise à part peut être ue tout le monde pensait le château impossible à envahir par les Mages Noirs, et voilà qu'ils viennent de le faire en toute simplicité. Ils repoussent les limites du possible. Ton coeur bat à toute allure, t'as pas la moindre idée de ce que t'es sensé faire. Dans la Cabane Hurlante, t'as dit vouloir être des leurs. Le Seigneur des Ténèbres t'as confié un secret. Il est sans doute temps que tu t'en montres digne. Que tu prouves un peu ta valeur.

Un regard au Frotte Manche de service, et tu comprends qu'il a la même idée que toi. Et qu'en plus il joue son rôle de préfet en disant à tout le monde de partir. Mais t'as pas trop envie de passer pour un lâcher auprès des Masqués. Surtout si lui s'attire toutes les grâces. Jalousie ? Sans aucun doute. Alors tu lui emboîtes le pas, courant vers la Grande Salle.
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Izsa Hilswood, Sam 1 Avr 2017 - 16:46


Suite de ce RP

Izsa pensait que cette journée allait être semblable à toute les autres. Elle et Morgan s'étaient retrouvé dans le QG de l'Ordre, et s'apprêtaient à s'entrainer tranquillement histoire de se dégourdir un peu. Malheureusement, le destin en avait décider autrement...
Le destin, vraiment ? Ou juste les Mangemorts ? Cela allait bien finir par péter un jour, mais elle n'aurait pas cru avec une telle ampleur...

L'elfe d'Alicia était arrivée, paniquée. Aussitôt, Izsa fut sur pied, prête à l'action : elle sut immédiatement que quelque chose n'allait pas à Poudlard. Son instinct de Phénix la rendait extrêmement réactive, et elle pressa Aslinn de lui en dire plus.
Il y avait eu des explosions, l'école était attaquée. Des Mangemorts ? L'elfe ne confirma ni n'infirma. Avant de partir, la jeune femme lança un #Accio et récupéra son camouflage de Phénix, afin de garder son identité secrète. De grosses lunettes Quidditch, lui mangeant tout le haut du visage, ainsi qu'un bonnet gris pour y ranger sa touffe de cheveux sombres. Après une seconde de réflexion, elle transforma également ses vêtements pour qu'ils prennent l'apparence banal de l'uniforme de Poudlard, à ceci prêt que le blason ne représentait pas une maison mais un Phénix flamboyant. Prête.

L'elfe leur prit les mains, et les fit transplaner dans un claquement sec. Ils réapparurent à l'entrée du château, un peu désorientés. L'ancienne élève mis quelques instants à se repérer, surtout à cause de l'état du Hall. Il semblait y avoir eu un tremblement de terre, des débris de mur et de plafond jonchant la terre...

Ou était les assaillants ?

Izsa lança à son ami :

- Va aider les élèves et les professeurs, et préviens moi si tu trouves les attaquants... Je vais leur régler leur compte.

Cette dernière phrase avait été marmonnée, probablement pas entendue par son ami. Cela ne l'empêchait pas d'être mortellement sérieuse. Elle partie en courant vers les étages, slalomant comme possible entre les élèves.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Keira Sanders
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Keira Sanders, Sam 1 Avr 2017 - 16:48


Quoi de mieux qu'une heure de libre entre deux cours ? Keira adorait ces moments-là. Elle pouvait s'aérer le cerveau : ça faisait du bien. Elle aimait se recharger, reposer les neurones, se vider totalement l'esprit afin d'être en possession de la totalité de ses capacités pour le cours qui suivait. Malgré cela, souvent, ça s'en trouvait être le contraire. Elle lézardait bien trop et commençait à s'endormir, ce qui rendait sa concentration voisine de zéro. C'était donc pour cela qu'elle avait décidé que cette fois, elle allait travailler un petit peu. Après tout, les examens approchaient. Elle pouvait faire les deux à la fois : profiter de l'air frais, et relire quelques leçons tout en regardant à l'horizon. Certes, ce n'était pas la meilleure façon d'être productive, mais le bon temps était sa priorité.

Elle se dirigeait donc, comme un certain nombre d'élèves, vers le parc de l'école. Elle comptait s'y poser près d'un arbre, à l'ombre. Par contre, pour cette fois-ci, elle se tiendrait bien loin du lac. Il était toujours trop tôt. Elle ne se sentait plus capable d'approcher ce lac, après ce qu'il s'était passé l'autre nuit. Elle avait même parfois des flashbacks rien qu'en regardant les ombres aquatiques projetées par ses eaux dans la salle commune. Elle se baladait tranquillement dans le hall, presque arrivée à sa destination, d'une démarche calme et posée, menton relevé comme à ses habitudes. Ses yeux se perdaient dans le vide de l'horizon...

... Jusqu'à ce qu'elle fut perturbée comme jamais. Les murs tremblaient, ou c'était seulement son imagination ? Non, non, les tableaux se mettaient à tomber, et se fracassaient par terre accompagnés des cris des personnes qui les peuplaient. Keira entendait des sortilèges autour d'elle, mais elle se sentit comme enfermée dans une bulle. Il fallait qu'elle se sauve, et c'était la seule chose qui importait. Le reste n'existait plus. Par réflexe, elle se recroquevilla à terre, mains au dessus de sa tête pour se protéger des éventuelles chutes d'objets. Le tremblement fut bref, mais assez violent pour ravager les décorations du coin.

Lorsqu'elle releva la tête et sa personne avec, elle vit le message : « Soyons respectueux devant le possible, dont nul ne sait la limite. ». Qu'est-ce que c'était que ce charabia, encore ? Qu'est-ce qu'il se passait dans ce château ? Quelque chose se tramait. Ce n'était pas normal. L'agitation transpirait à travers les murs. Des camarades couraient vers la Grande Salle. L'ancienne préfète préféra rester sur place, en attendant d'en savoir plus. Elle n'allait pas se jeter dans la gueule du loup, non plus. Il faudrait qu'elle bouge, mais pas avant de savoir de quel côté elle serait en sécurité. Une adulte apparu au milieu de nulle part, parlant d'attaquants. Ça sentait réellement mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Dragomir Orton
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Dragomir Orton, Sam 1 Avr 2017 - 17:09


[LA de cookie]

Une belle journée d'avril comme celle ci il n'y en avait pas souvent. Dragomir remontait du terrain de quidditch où il était partie prendre l'air. Le vent soufflait agréablement et deux alouettes se chamaillaient dans les buisson de sauges.
Le français remonta les marches du perron et entra par la porte ouverte Sans doutes pour faire entrer la chaleur. Une fois dans le grand hall, un gigantesque tremblement de terre manqua de le renverser et fis s'écrouler plusieurs armures. Les lustres du plafond tanguait horriblement, deux fantômes traversèrent les murs puis l’escalier en hurlant sans que Dragomir ait le temps de les interpeller. Si c'est un poisson d'Avril, c'est très réussi... un peu trop même.
Le Français senti la panique le gagner, jamais le directeur n'aurait permis tant de tapage dans le château, il se passait quelque chose d'anormal.
Soudain il avisa Amy qui arrivait en courant des sous sols menant au dortoirs. Il se précipita vers elle malgré le véritable séisme qui sévissait.
Amy! Que ce passe t'il?! On dirait une attaque!
Revenir en haut Aller en bas
Galway Lynch
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Galway Lynch, Sam 1 Avr 2017 - 17:17


Attaque de Poudlard
Suite de ce RP de Peter
Les élèves de Serpentard qui souhaitent rejoindre la salle commune peuvent se réunir ici, nous irons ensemble affronter les cachots!

Galway était un peu embêté, il n’arrivait pas à remettre la main sur son insigne de préfet qu’il avait reçu quelques heures plus tôt. Il avait dû forcer un peu pour que l’attache fonctionne, comme souvent avec ces machins tout neufs, et il avait sans doute trop forcé car l’insigne s’était décroché de sa robe alors qu’il montait les escaliers. Il l’avait entendu rebondir sur les marches et il l’avait cherché pendant cinq bonnes minutes depuis, sans résultat. Son angoisse grandissait de secondes en secondes alors qu’il luttait contre le flot des élèves qui se rendaient en cours, si Ian Benbow le croisait sans son insigne et apprenait qu’il l’avait perdu il allait le tuer !

Tout allait de travers depuis ce matin, il avait eu du mal à s’endormir la veille, angoissé par son premier jour en tant que préfet. Il avait tourné et retourné dans sa tête tout ce qui pouvait aller de travers le lendemain. Le réveil avait donc été difficile, et les premières minutes s’étaient déroulées dans un épais brouillard. Mais le petit déjeuné avait eu l’avantage de le réveiller. Il avait avalé de travers son gobelet de jus de citrouille et, pris d’une violente toux, il avait renversé son assiette d’œuf brouillés au bacon. Il s’était alors attiré le regard méprisant de quelques autres élèves de sa maison qui se demandaient comment un né-moldu aussi maladroit et tête-en-l’air avait pu obtenir l’insigne.

Il ruminait ses soucis en essayant de remettre la main sur le petit bout de métal scintillant, quand il entendit des explosions, d’abord espacées, puis les marches de l’escalier suspendu au dessus du vide  se mirent à trembler, c’était de petites secousses à l’endroit ou il se trouvait, mais cela suffit à créer la panique chez les étudiants. Ils se mirent à courir et Galway fut emporté par le flot. Tout les élèves cherchaient à quitter l’escalier avant qu’il ne tombe ou change de direction. Il réussit avec les autres à atteindre l’étage supérieur, les secousses durèrent encore quelques instants avant de s’arrêter. Galway était encore sonné lorsqu’il entendit une voix derrière lui.

- Ah ! Galway, tu tombes bien ! Il se passe un truc pas net. Il faut que tu réunisses tous les serpentards que tu trouves et que vous vous barricadiez dans la Salle Commune ! Moi je ... j'ai un truc à régler avant !


Oh. Peter. Il s’agissait de l’autre préfet de Serpentard, qui était âgé de 17 ans. Lui aussi semblait paniqué, et avait l’air de légèrement boiter. Il lui demandait de rassembler les Serpentard pour qu’ils aillent dans la salle commune, ce qui avait beaucoup de sens aux yeux de Galway qui était totalement perdu, mais quelle était cette chose si urgente qu’il avait à faire ? C’était vraiment si important pour qu’il laisse le sort de l’ensemble des membres de sa maison aux mains d’un préfet totalement débutant ? Il n’eut pas le temps d’y réfléchir, Peter hurla un prénom dans le vide et quasi instantanément, un elfe de maison apparut auprès de lui.

- Bien, voici Ralf, c'est mon elfe de maison, bien que je n'aie pas de maison ... Il va venir avec toi et si tu dois m'envoyer un message, Ralf transplanera jusqu'à moi. En plus il a travaillé ici aux cuisines, il connait Poudlard par cœur !


OK. Un elfe pour communiquer entre eux. Cela montrait au moins qu’il était lucide sur le fait que Galway n’y arriverait pas tout seul, peu importe la menace qui pesait sur l’école. Mais cela n’expliquait pas pourquoi il n’allait pas aider Galway a rassembler les élèves. Il n’eut pas le loisir de lui demander cependant, Peter était déjà parti à grandes enjambées. Galway était submergé par la panique. Il n’était pas du tout fait pour gérer ce genre de situation, où il fallait agir spontanément. Il avait besoin de prendre le temps pour réfléchir, pour organiser ses pensées, et un million de questions l’assaillaient, l’empêchant de se concentrer sur l’essentiel. Comment pouvait-il rassembler des élèves dispersés dans tout le château. Il resta bloqué là, pendant plusieurs dizaines de secondes.

-Rejoignez tous votre salle commune et n'en sortez pas avant qu'on ne vous ai dit que tout soit réglé!

Il ne connaissait pas cette voix qui venait d’en bas, du hall d’entrée, mais elle suffit à lui remettre les idées en place. Cette voix sous l’effet du Sonorus, qu’une bonne partie du château avait dû entendre. Tout les élèves qui l’avaient entendu savaient quoi faire désormais, et allaient se diriger vers la salle commune. Mais ils ne devaient pas s’y rendre tout seul, Galway devait les rassembler. Les escaliers et le hall d’entrée contenaient une foule d’étudiants, mais est-ce que les cachots les cachots étaient aussi remplis ?

Galway prit une décision, il ne savait pas si c’était la bonne mais il valait mieux ça plutôt que de rester là à ne rien faire. Tous les étudiants qui avaient entendu le message savaient où aller, et pour aller dans les cachots il n’y avait qu’une seule voie possible, le hall d’entrée.

Il se mit à dévaler les escaliers et aperçu du coin de l’œil un groupe d’élèves de première année qui semblaient aussi perdu que lui-même ne l’était quelques instants plus tôt. Il en attrapa un par le bras et indiqua aux autres de le suivre, ce qu’ils firent sans poser de questions. Une fois arrivé en bas il aperçu le chaos qui régnait dans le hall. Certains élèves hurlaient de terreur, d’autres, au sol, gémissaient de douleur, d’autres encore couraient dans tous les sens. De nombreuses armures et tableaux avaient été renversées par les tremblements du sol.

Galway se positionna au milieu du hall avec le groupe d’élèves qu’il avait récupéré dans les escaliers et l’elfe de maison de Peter, pour voir s’il y avait d’autres Serpentards qui se rendaient aux cachots et il aperçu Keira, une autre élève de septième année de sa maison. Il se rua vers elle.

-Keira !!! Tu sais ce qui se passe ? J’étais dans les escaliers en haut, tout s’est mis à trembler et puis j’ai croisé Peter, il m’a demandé de rassembler les élèves de Serpentard pour les conduire dans la salle commune, il a dit qu’il avait un truc à régler…

Il reprit son souffle, il fallait qu’il se calme, il n’avait jamais réussi à prendre de bonnes décisions sous pression.

-Ensuite il y a eu cette voix amplifiée. Tout ceux qui l’ont entendu savent où faut aller, et j’ai pensé que la meilleur solution serait de les attendre devant l’entrée des cachots pour qu’on y aille ens… ensemble, mais maintenant je… je sais pas…
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Keira Sanders, Sam 1 Avr 2017 - 17:44


Galway

Les gens affluaient dans tous les sens. Keira commençait à être effrayée, tourner le regard frénétiquement de droite à gauche, tourner en rond, se tapir dans un coin sans savoir que faire ni où aller. Ça semblait être la panique générale. Les gens couraient, se demandaient se qu'il se passait, tout en sachant que ce n'était pas bon. Ce ne pouvait être bon. Keira s'appuya contre un mur en attendant de trouver ce qu'elle était censée faire. Elle s'y sentait plus en sécurité : il n'y avait ainsi personne derrière elle. Elle voyait tout ce qui lui arriverait dessus. Pourvu qu'un adulte vienne les chercher par ici et leur dire où aller !

Comme pour lui répondre, une voix amplifiée qui semblait provenir de quelque part non très loin du couloir où se trouvait la brune indiqua de rejoindre les salles communes. Quitter sa position ne lui plaisait pas. Ils allaient devoir se marcher les uns sur les autres pour se frayer un chemin, si cela continuait. Mais il le fallait : c'étaient les directives.

Un groupe de Serpentard arriva, à son plus grand soulagement : elle ne ferait pas le trajet seule. A la tête de celui-ci, Galway, le nouveau préfet. La métamorphomage avait rendu le badge quelques semaines auparavant : elle ne se sentait plus capable de faire quoique ce soit, après l'incident. Elle avait besoin de temps pour se remettre, et surtout, elle ne supportait plus de faire face aux rebelles. Le jeune rouquin l'avait alors remplacée, et il semblait s'en sortir avec brio.

« Keira !!! Tu sais ce qui se passe ? J’étais dans les escaliers en haut, tout s’est mis à trembler et puis j’ai croisé Peter, il m’a demandé de rassembler les élèves de Serpentard pour les conduire dans la salle commune, il a dit qu’il avait un truc à régler…  [...] »

Le rythme de tout ça était si essoufflé et rapide qu'elle manqua d'en rater la moitié. Elle resta pendue à ses lèvres pour tout saisir, avant de lui répondre comme elle pouvait, gardant plus ou moins son calme légendaire. Dans ce cas, on penchait plus vers un moins. Sa voix sucrée faisait des hauts et bas sous l'effet des battements intempestifs de son coeur.

« Je crois qu'il y a une attaque... J'ai entendu une femme passer comme un bolide à côté, elle parlait d'attaquants... Dans quelle m*rde se met encore Peter ... Est-ce que tu penses qu'il est impliqué ?! »
interrogea-t-elle d'un air inquiet et surpris. Ce n'était pas le genre du préfet. « Il faut qu'on y aille, oui... On ne peut surtout pas rester ici, allons-y... » Elle serra des poings. Ses paumes étaient moites. En emboîtant le pas vers les cachots, elle remarqua également que ses jambes commençaient à chanceler.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lïnwe Felagünd
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Lïnwe Felagünd, Sam 1 Avr 2017 - 17:45


Suite de ce RP
LA de Riri, duo de la morquitu

[Sous impero]
Voilà qu'on avait réussi à faire bouger Hugh de son balai de concierge minable. Ce n'est pas qu'il commençait à nous démanger, mais pas loin. Il avait fini par craquer par céder pour on ne sait quelles raisons. Mise à part qu'on était trois ado à le menacer. A croire qu'il en fallait vraiment peu pour le faire flipper. Après cinq minutes de marche intensive, nous étions arrivés à la limite du parc. Le portail. Le portail, notre véritable objectif depuis maintenant près d'une heure. Et puis... L'ancien Gryffondor venait de l'ouvrir laissant entrer deux silhouettes aux allures fantomatiques. Il y en avait une que j'aurais pu reconnaître mais qui... je ne sais pas, quelque chose avait changé en cet instant.

Aussitôt le passage ouvert, le concierge se contentait de fermer les portes magiques. On ne lui avait pourtant pas dit de les refermer mais ce détail comptait peu à mes yeux, à nos yeux. Arya s'en allait déjà de son côté tandis que moi et Riri on courait vers l'école en dépassant le vieux quarantenaire. Un sourire aux lèvres, j'avais presque envie de lui sortir un balai et lui rappeler cette belle après-midi. Mais l'occasion ne s'y prêta pas. J'étais qu'un poil essoufflé lorsque nous entrions tous les deux dans le hall de l'école. Quelques tableaux étaient renversés par terre, les dalles défoncées, une armure en miette et des élèves, des élèves complètement défaits.

Il y en avait en pleures, d'autres qui couraient et d'autres qui ne bougeaient pas d'un centimètre. Je n'avais jamais vu de tel chaos avant ça. C'était comme si... comme si Poudlard avait subi un tremblement de terre et que le diable et ses apôtres venaient récolter l'enfer. Un message et des mots explicites ici et la Grande Salle qui était aussi touchée. Fois dix.

On n'avait plus une minute à perdre avec mon coéquipier. Cela pouvait nous rappeler ce duel qu'autrefois, on avait fourni. Pas un n'avait lâché, mais c'était lui qui avait fini par gagner. La détermination n'était que présente dans nos yeux et nos cœurs et ce duo ne pouvait que marcher. Nous n'avions pas le choix, d'ailleurs. M'en allant me cacher derrière une statue, j'avais vue sur les grands escaliers menant aux étages supérieurs. J'étais là, à guetter un malheureux que j'aurai à viser son dos. Juste son dos. Et mon ami, mon ami s'était trouvé un point stratégique vers l'entrée des cachots.

Deux pairs d'yeux qui se tenaient la main.
En cette nouvelle ère de demain.
Revenir en haut Aller en bas
Riri Vacuitas
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Riri Vacuitas, Sam 1 Avr 2017 - 18:21


LA de Lïnwe
Vous l'aurez compris Galway et Keira, je vous empêche de passer


Le concierge avait ouvert le portail. Ce que nous ne savions pas c'est qu'il y allait avoir une bataille. La marmaille devait rester en dehors de tout ça. Deux ombre noir entrèrent. Habituellement j'aurais été sceptique à leur entrée, je me serais posé des questions. Je ne m'y serais pas opposé connaissant déjà l'issue d'un potentiel combat avec ces deux là. Pour le coup je n'en avait rien à faire. Le portail fut refermé juste après. Notre mission consistait à l'ouvrir, pas à le garder ouvert. Nous pouvions donc considéré cela comme étant un succès. Monsieur Dey fini par partir en courant, ou en essayant de courir. Instinctivement Lïnwe et moi nous étions mit à courir aussi, puis à le doubler, gagner ! Non ce n'était pas ça l'objectif. Si nous devions gagner une course avec Monsieur Dey nous aurions été mit au courant. Pourtant nous étions arrivé dans le château avant lui, ce n'était pas suffisant ? Non certainement pas. Nous étions dans le hall d'entrée, le hall dans lequel tout à commencé pour certain. Pas le temps de se remémorer quoi se sois. Toute façon je n'était pas réellement moi. Poussé par la volonté du feu, envie de réussir cet objectif. Je ne me posais pas de questions sur les ambitions, réaction et conséquence des actes que je pourrais accomplir maintenant. Peut-être que tout cela m’amènerait à mourir mais je n'en avait rien à faire, j'avais même un léger sourire. Bref, dans ce Hall nous étions partis nous cacher. J'entendis un gamin parler, un serpentard, il s'adresse à Keira. Il veulent aller quelque pars, aller ailleurs ? Malheur ! Je sortis discrètement de ma cachette, puis avançât devant l'ex préfète pour l’empêcher d’avancer plus, elle et son … petit copain ? Peu importe. Personne ne devait bouger, il fallait qu'aucuns élèves ne puisse rejoindre le fameux lieu. Par conséquent nous devions empêcher tout le monde de se déplacer, et ceci dans leur intérêt en plus de ça. Comme à mon habitude j'avais ma baguette en main, surtout vus la situation actuelle. Je la regardais alors, prenant un air sérieux et impliqué, la voix qui va avec.

« Bonjour vous deux. On m'as dit qu'il ne fallait surtout pas aller dans les cachots, vous feriez mieux de faire demi tour. Je suis là pour veiller à ce que tout le monde reste en vie. L'élite sert également à réagir en temps de crise comme maintenant. Ne vous en faites pas, nous sommes donc chargé d'aller sortir les gens qui y sont présent, en espérant que des adultes y soit pour nous aider. Restez ici ou retournez dans la grande salle, vous êtes protégé ne vous en faites pas. »

Sur ces derniers mots je leur barrait un peu plus le chemin, leur faisant comprendre l'importance de mes mots et de leur actes. Faisant également comprendre qu'il était dans leur intérêt d'obéir. Je ne voulais pas leur faire de mal. Mieux fallait qu'ils obéissent. Lïnwe était toujours caché et je ne pense pas qu'ils le verraient, il pouvait nous voir par contre.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Nawuele Skadi
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Nawuele Skadi, Sam 1 Avr 2017 - 19:14


Ce jour là elle n'avait pas réussir à dormir une fois de plus, cette fois elle avait été éprise par un roman.  Bon qu'importe, elle en avait l'habitude à présent, mais elle avait enfin dégainé à sortir de son dortoir vers l'après midi. Les plans étaient certainement les mêmes, cependant elle hésitait entre une petite excursion dans la foret interdite, ou un après-midi dans la bibliothèque. Se décidant en marchant en sortant de sa salle commune, elle bouscula au passage quelques élèves sans y prendre garde. Les couloirs étaient vraiment bondés ces jours-ci, hantant le pas pour être enfin isolée de ce monde, elle avait enfin atteint le hall, vivement qu'elle puisse respire l'air libre.

Malheureusement tout ne se passa pas exactement comme elle l'avait imaginé, et surtout ça fut très rapide. Elle était en train de songer à quel chemin elle pourrait suivre dans la foret interdite, quand tout se mit soudainement à trembler. La violence du choc lui fit se heurter violemment à un mur, complètement sonnée, elle tacha tant bien que mal de reprendre ses esprits...Autour d'elle s'était la panique, elle entendait des cries en provenance d'un peu partout, des élèves courrant dans tous les sens.. Quelle bande d'idiots la panique était la dernière chose à faire, un peu de maîtrise de soi pour une fois...

Elle avait déjà eut à faire à ce sortilège par le passé, mais celui-ci était clairement beaucoup plus puissant...Elle se doutait de ce qui se passait actuellement, et surtout de qui en était la cause. S'adossant contre le mur elle se redressa lentement, sa tête tournait, sa vision était nettement moins bonne...elle entendit cette voix sortant du néant.

-Rejoignez tous votre salle commune et n'en sortez pas avant qu'on ne vous ai dit que tout soit réglé!


Se cacher, c'était donc ça ? Ce n'était pas vraiment son genre, mais quand bien même elle aurait du prendre part au combat, elle n'aurait même pas su de quel coté se battre. Mais que devait-elle faire, elle était plus proche de la forêt que de la salle commune, et elle avait toujours constitué un refuge pour elle, et le sort de la plus part des élèves l'importait peu, alors après tout pourquoi ne pas la rejoindre ? Mais peut-être qu'elle se devait de rester ici si jamais ça tournait encore plus mal. Prise entre deux feux elle prit son visage entre ses mains, remarquant au passage que du sang avait coulé de sa tête, l'essuyant rapidement elle finit par se décider et s'avança finalement  en direction de la salle commune, sa baguette en main.

Visiblement il y avait déjà du monde, elle reconnu vaguement un de ses préfets, et son ancienne préfète. Pourquoi personne ne bougeait ? Elle sentait l’atmosphère imprégnée de magie noire, des cries retentissaient encore de partout, une vraie scène de chaos. Elle s'avança lentement vers eux, elle préférait être discrète, il fallait se méfier de tout le monde dans ce genre de situation. Se plaçant non loin d'eux elle observait ce qui se passait.

« Bonjour vous deux. On m'as dit qu'il ne fallait surtout pas aller dans les cachots, vous feriez mieux de faire demi tour. Je suis là pour veiller à ce que tout le monde reste en vie. L'élite sert également à réagir en temps de crise comme maintenant. Ne vous en faites pas, nous sommes donc chargé d'aller sortir les gens qui y sont présent, en espérant que des adultes y soit pour nous aider. Restez ici ou retournez dans la grande salle, vous êtes protégé ne vous en faites pas. »

Allez bon...à qui fallait-il faire confiance à présent, personne comme toujours visiblement, il ne fallait que compter sur soi même. Sa patience altérée par son violent mal de tête état mise à rude épreuve. Cette fois elle hésitait franchement entre forcer ce maudit passage ou se barrer dans la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Galway Lynch
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Galway Lynch, Sam 1 Avr 2017 - 19:44


Keira n’avait pas l’air de saisir grand-chose à ce qu’il disait, et c’était compréhensible. Lui-même était extrêmement confus dans ses idées, comment pouvait-il les expliquer aux autres ? Il avait espéré qu’elle garde le côté calme et rassurant qui avait fait d’elle une préfète écoutée des autres, mais elle semblait dépassée par les événements.

« Je crois qu'il y a une attaque... J'ai entendu une femme passer comme un bolide à côté, elle parlait d'attaquants... Dans quelle m*rde se met encore Peter ... Est-ce que tu penses qu'il est impliqué ?! Il faut qu'on y aille, oui... On ne peut surtout pas rester ici, allons-y...»

Et elle se mit à courir vers l’entrée des cachots. Mais elle n’alla pas bien loin, quelqu’un leur barrait le passage. Lui aussi était une figure connue à Poudlard, le préfet des Serdaigles apprécié par les siens. Contrairement à Keira et à la totalité des personnes qui se trouvaient autours d’eux, il avait gardé son calme. Un calme olympien même, presque terrifiant tant son attitude tranchait avec le chaos ambiant. Et le ton de sa voix ne fit rien pour démentir.

« Bonjour vous deux. On m'as dit qu'il ne fallait surtout pas aller dans les cachots, vous feriez mieux de faire demi tour. Je suis là pour veiller à ce que tout le monde reste en vie. L'élite sert également à réagir en temps de crise comme maintenant. Ne vous en faites pas, nous sommes donc chargé d'aller sortir les gens qui y sont présent, en espérant que des adultes y soit pour nous aider. Restez ici ou retournez dans la grande salle, vous êtes protégé ne vous en faites pas. »

Son discours plongea Galway dans une immense confusion. Son ton se voulait calme et rassurant mais il ne l’était pas tant il semblait ne pas se préoccuper de ce qui se passait autours de lui. D’ailleurs il disait qu’en restant ici ils seraient en sécurité. Est-ce qu’il pensait sincèrement que le hall était sécurisé ? Tout ces cris, ces pleurs, ces débris.

D’un autre coté Galway avait désespérément besoin d’indication, et leur interlocuteur semblait avoir des informations qu’ils n’avaient pas. C’était maigre, puisque c’était basé sur des « On m’a dit que », mais c’était déjà bien plus que ce qu’il avait avec Keira, c’était suffisant pour les guider. A condition qu’ils puissent lui faire confiance. Et puis ce groupe d’élite, il en avait déjà entendu parlé, mais jamais directement de la bouche d’un membre de ce club. Cela imposait le respect.

Une autre élève arriva, une élève de cinquième année comme lui mais avec qui il n’avait jamais vraiment parlé, et qui semblait avoir été affecté par les tremblements. Et un groupe d’élèves de deuxième année également, ils semblaient aussi terrifiés que les élèves de première année derrière lui. Il avait désormais une très lourde responsabilité sur ses épaules. Pourquoi ? Pourquoi avait-il fallu que tout ça arrive pour son premier jour en temps que préfet ? Il choisit bien ses mots, l’instant était capital.

« Écoute, je ne demande qu’à te croire quand tu dit que les cachots ne sont pas sûr, nous n’avons que très peu d’information, mais j’aimerai quand même un peu plus de détails. Qui te l’a dit ? Quel genre de dangers se cache là-dessous ? »

Une nouvelle fois il ralenti sa respiration, pour essayer de se mettre au même niveau que le préfet de Serdaigle, malgré toutes les émotions qui le submergaient.

« J’ai une lourde responsabilité en tant que préfet, je dois amener ces élèves en sécurité et une voix amplifiée a dit tout à l’heure de se rendre vers les salles communes, tu as dû l’entendre comme moi. Tu as la même responsabilité que moi et depuis tout à l’heure j’ai vu plein de Serdaigle isolé, qui s’occupe d’eux si ce n’est pas toi ? On n’est pas en sécurité dans le hall, la grande salle je ne sais pas encore, mais elle me paraît beaucoup trop exposée, juste devant le hall, contrairement à notre salle commune à l’accès protégé. »


Dernière édition par Galway Lynch le Jeu 20 Avr 2017 - 21:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Riri Vacuitas
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Riri Vacuitas, Sam 1 Avr 2017 - 20:33


Une autre serpentarde arriva. Je ne la connaissais pas. Mais elle était là, elle était venue se mettre dans de beau drap. C'était comme-ça. Bon, le nouveau préfet prit la parole. Plein d’interrogation dans ses mots. Je le regardais avec un regard que je voulais réconfortant, présentant un visage sur de lui puisque je ne voulais pas leur nuire et encore moins les faire fuir. Il était important de lui expliquer sans être violent. La violence dans ce genre de cas n'était qu'une déviance pour ceux qui avaient une absence d'esprit. Mais j’étais ici et même sous l'emprise d'un sort c'était mon esprit diplomatique qui prenait les commandes tactique pour éviter la panique et réussir à ce que tout le monde soit saint et sauf et que personne n'aille là bas.

« D'accord. Je vais te donner plus d'information. Dans un premier temps je ne suis pas tout seul dans la direction de Serdaigle. Je fais également partie de l'élite, par conséquent ma mission englobe tout Poudlard, pas seulement ma maison. Mon directeur, Malena Kane est peut-être entrain de se charger d'eux. Nos ordres viennent directement de Kholov, le directeur de l'école. Il à missionné certains élèves qu'ils à jugé apte aux combat, en tout cas, capable de se défendre et défendre des élèves. Je ne connais pas notre nombre exacte, nous avons été envoyé par groupe. Le hall est protégé par le concierge, les portes sont fermé et surveillé par ce dernier. Par conséquent, le Hall et la grande salle sont peut-être exposé, mais facile à protéger. Je suppose des profs sont dans la grande salles. C'est le premier endroit où je serais aller. Si vous regrouper tout le monde là-bas, avec tout les profs. Non seulement vous serez à l’abri, mais vous aurez également une puissance de feu très importante dans le pire des cas. »

Je fit une petite pause. Observant les serpentards. Puis je repris.

« Je vous le répète. Ma mission est de ramener tout le monde vers ce lieu. De veiller à la sécurité de tous et de potentiellement me battre pour vous protéger. Certain membres de l'élite ont été missionné dans ce sens, mais pas tous. Nous n'avons pas tous les même compétence en duel. Quelle sorte de danger il y a là-dessous ? Je ne le sais pas encore. Le fait ai qu'il y à probablement une personne mal intentionné. Je le saurais en les fouillant et sortant les élèves qui y sont présent. »

Marquant une nouvelle pose. Je repris un peu de souffle et prit une voix plus solennelle.

« La situation est déjà assez compliqué. Le fait de vous parler autant met peut-être la vie d'élèves en danger. Je vous demanderais de me croire et de transmettre ceci aux profs que vous croiserez. »

Il était vrais que je n'aurais pas dit non à un adulte en renfort. En sois nous devions juste nous assurer que tout le monde aille bien et que personne n'aille vers le lieu dangereux. En sois c'était une mission parfaitement louable et je ne mentait par conséquent pas vraiment dans mon discours. Si un adulte nous croyait et était d'accord pour nous aider, cela ne serait pas de refus, nous ne savions pas ce qui nous attendait. L'important c'était la mission avant tout. Pas le temps de bavarder plus.



Evidemment, tout ceux passant par ici sont bloqué par Riri, ce dernier leur demande de rejoindre la grande salle.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Keira Sanders
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Keira Sanders, Sam 1 Avr 2017 - 22:05


LA de Galway

L'angoisse commençait à sérieusement se faire ressentir. Ses entrailles se mêlaient et s'entremêlaient de plus belle pour ne former qu'une boule douloureuse dans son ventre. Ses sens étaient réveillés comme ils ne l'avaient jamais été. Ce devait être l'effet des situations de crise. Tout semblait aller si vite. Le monde entier semblait en mouvement, sur ses gardes, prêt à bondir d'un côté ou de l'autre. Son petit coeur battait contre sa poitrine, et des frissons lui remontaient l'échine à intervalles réguliers. Elle avait horreur de cela. Elle aurait voulu être ailleurs. Avoir quitté Poudlard un an plus tôt. Être loin de ces soucis. Lire les faits dans les gazettes, une fois que tout serait terminé. Ne pas avoir été part du massacre.

Une autre élève de Serpentard arriva et les rejoint. Keira la regarda avec un air inquiet mais bienveillant : il était important d'être soudés. Le groupe de verts et argents n'eut d'autre choix que d'écouter Riri, préfet que la brune connaissait vaguement et appréciait plutôt. Celui-ci leur demandait de rejoindre la grande salle - les cachots n'étaient pas sûrs. Mais comme le souligna avec perspicacité le nouveau préfet, une voix leur avait annoncé quelques minutes avant de rejoindre leurs salles communes. Tout était confus. Personne n'était d'accord. Les nerfs de la métamorphomage allaient finir par exploser, entre le stress et l'incompréhension.

L'aigle prit le temps de s'expliquer un peu. Malgré ses arguments convaincants, il était un peu trop calme. C'était louche. N'importe qui s'inquiéterait un minimum dans une telle crise. Des choses étranges se tramaient. La brune leva un sourcil, tentant de juger les propos de son ancien collègue. Elle regarda le petit rouquin, qui avait l'air aussi dubitatif qu'elle. Pas besoin de mots lorsqu'un regard en disait assez : ils allaient passer. Saisissant la baguette d'érable argenté dans sa poche, la métamorphomage lança un brusque #Petrificus Totalus contre l'aigle, de sa main tremblante, murmurant un « désolée, Vacuitas ». En espérant que cela fonctionne, ou fasse diversion pendant suffisamment de temps pour que le groupe puisse passer... Elle espérait ne pas faire d'erreur fatale.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 7

  [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.