AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 5 sur 8
[Hall d'entrée] Premier jour de l'année.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Keira Sanders
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005

Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Keira Sanders, Sam 1 Avr 2017 - 22:05


LA de Galway

L'angoisse commençait à sérieusement se faire ressentir. Ses entrailles se mêlaient et s'entremêlaient de plus belle pour ne former qu'une boule douloureuse dans son ventre. Ses sens étaient réveillés comme ils ne l'avaient jamais été. Ce devait être l'effet des situations de crise. Tout semblait aller si vite. Le monde entier semblait en mouvement, sur ses gardes, prêt à bondir d'un côté ou de l'autre. Son petit coeur battait contre sa poitrine, et des frissons lui remontaient l'échine à intervalles réguliers. Elle avait horreur de cela. Elle aurait voulu être ailleurs. Avoir quitté Poudlard un an plus tôt. Être loin de ces soucis. Lire les faits dans les gazettes, une fois que tout serait terminé. Ne pas avoir été part du massacre.

Une autre élève de Serpentard arriva et les rejoint. Keira la regarda avec un air inquiet mais bienveillant : il était important d'être soudés. Le groupe de verts et argents n'eut d'autre choix que d'écouter Riri, préfet que la brune connaissait vaguement et appréciait plutôt. Celui-ci leur demandait de rejoindre la grande salle - les cachots n'étaient pas sûrs. Mais comme le souligna avec perspicacité le nouveau préfet, une voix leur avait annoncé quelques minutes avant de rejoindre leurs salles communes. Tout était confus. Personne n'était d'accord. Les nerfs de la métamorphomage allaient finir par exploser, entre le stress et l'incompréhension.

L'aigle prit le temps de s'expliquer un peu. Malgré ses arguments convaincants, il était un peu trop calme. C'était louche. N'importe qui s'inquiéterait un minimum dans une telle crise. Des choses étranges se tramaient. La brune leva un sourcil, tentant de juger les propos de son ancien collègue. Elle regarda le petit rouquin, qui avait l'air aussi dubitatif qu'elle. Pas besoin de mots lorsqu'un regard en disait assez : ils allaient passer. Saisissant la baguette d'érable argenté dans sa poche, la métamorphomage lança un brusque #Petrificus Totalus contre l'aigle, de sa main tremblante, murmurant un « désolée, Vacuitas ». En espérant que cela fonctionne, ou fasse diversion pendant suffisamment de temps pour que le groupe puisse passer... Elle espérait ne pas faire d'erreur fatale.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Riri Vacuitas
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Riri Vacuitas, Sam 1 Avr 2017 - 22:40


Rien ne suivit mes mots. Un silence, pesant. Je n'aimait pas réellement cette situation. Dans mon fort intérieur je voulais tous les aider, tous les protéger, m'assurer qu'ils aillent tous bien. Mais Keira ne l'entendait pas ainsi. Elle voulait absolument passer. Un mot d'excuse suivit d'un sort. Je la vit dégainer sa baguette, j'avais déjà la mienne en main, ce n'était pas très malin. Un #Protego suivit son sort, mon protego. Avec la coupe et pas mal d’entraînement, je m'étais habitué à les lancer, à les peser. Peut-être le sort que je maîtrisais le mieux à l'heure actuelle. Mon regard se posa dans celui de Keira, regard un peu déçu. Mais je n'allais rien faire de plus. Ils ne passeraient pas.

« Keira, ma mission me fait risquer ma vie pour vous protéger. S'il te plaît, ne me force pas à utiliser la magie contre toi. Cette situation nous dépasse tous. Si la voix étaient une procédure officiel j'aurais été mit au courant. Peut-être que cette voix est un piège. Bref, écoutez moi et restez en sécurité. Si l'un d'entre vous est blessé ou plus, j'aurais raté ma mission et c'est insoutenable de penser ça. Si vous vous éparpillé, cela ne fera que compliquer la chose. Merci. »

Voilà, j’espérais qu'ils allaient m'écouter désormais. On ne devait pas se louper, on ne devait pas. S'ils s'éparpillent tous on ne pourrait pas le faire. Ils ont intérêt à m'écouter.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mathilde Yawnez
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Mathilde Yawnez, Sam 1 Avr 2017 - 22:55


Je erre dans le château un peu partout pendant cet après-midi, et puis dans l'escalier où je suis je vois des tableaux tomber, des faibles secousses parcourent les escaliers et tout les étudiants commencent à paniquer. 
Je hausse les épaules, ce n'est qu'une secousse. 
Je remets mon sac correctement sur mon épaule, ma baguette quelque part dans le tas de livres à l'intérieur quand j'entends une voix amplifiée prononcer un discours peu réjouissant. 

-Rejoignez tous votre salle commune et n'en sortez pas avant qu'on ne vous ai dit que tout soit réglé!

Des personnes s'agitent dans le couloirs et des élèves commencent à dire que l'école est attaquée. J'essaye de ne pas y croire mais le flot d'adolescent remontant dans la tour des aigles et impressionnant. 
Je crois que la peur m'envahie. Pas la panique non, mais cette peur qui vous tétanise et qui vous empêche de faire quoi que ce soit. 
Pourtant mon cerveau fonctionne toujours et essaye d'analyser les informations. 
Poudlard attaqué, message d'un adolescent. Élèves en dangers. Aller dans la salle commune. 
J'étais bien trop bas pour retourner à la salle commune sans risquer de m'exposer au danger s'il y'en avait un. Et puis je devais aller voir Galway, Peter et d'autres élèves.
J'essaye de calmer ma respiration et mon corps se débloque. 
Je me mets alors à détaler en direction des cachots, lieu de la salle commune du nouveau préfet. J'essaye d'entendre des brides de conversations mais c'est compliqué quand je cours vite. 
J'arrive alors essoufflée dans le hall où un attroupement de personnes s'agglutinent autours d'une personne. Je les rejoins en cherchant dans mon sac ma baguette avant de jeter ma besace par terre. 

-Poudlard est attaquée? C'est ça?
Je me tourne vers Galway.
- Pourquoi vous n'allez pas au cachot?

J'ai sûrement loupé un évènement mais pourtant je vois pleins d'élèves et je commence à m'inquiéter il y'a, Galway, Keira et Riri qui semble être une barrière.


Dernière édition par Mathilde Yawnez le Sam 1 Avr 2017 - 23:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Wind
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hermine blanche


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Alicia Wind, Sam 1 Avr 2017 - 22:58


Attaque à Poudlard

Autorisation des concernés pour poster.

Après le départ de Peter et des trois loustics, Alicia avait prévenu Jade qu'elle allait faire un tour au niveau du hall d'entrée, non loin de la Grande Salle. La professeure voulait s'assurer que personne là-bas ne nécessitait son aide et elle était persuadée que Jade s'en sortirait quelques minutes sans elle. Pour le moment, le rez-de-chaussée était plutôt calme mais cela n'allait sans doute pas durer. La situation pouvait dégénérer à tout moment et elle ne souhaitait pas s'éterniser.

Arrivée au niveau de l'entrée, l'ancienne Directrice vit un groupe d'élèves face au préfet de Serdaigle. Celui-ci ne semblait pas vouloir les laisser passer, chose qu'Alicia ne comprenait pas. Le petit groupe était composé de Keira Sanders, ancienne préfète de Serpentard avec à côté d'elle son remplaçant, Galway Lynch. Son rythme cardiaque s'accéléra quand elle vit la jeune Sanders pointait sa baguette face à Riri et se hâta d'arriver à la hauteur de tout ce petit monde tout en déclarant d'une voix forte et légèrement énervée :

"Bon sang mais c'est quoi ce bazar ?! Vous abaissez tout de suite vos baguettes ! Ce n'est clairement pas le moment de vous battre alors je veux voir tout le monde dans la Grande Salle, est-ce que c'est bien clair ?"

Le ton et la voix de l'ancienne Poufsouffle ne laissait aucune place à la discussion. La situation était critique et voir ce genre de scènes dans des moments pareils énervaient profondément Alicia. Regardant sévèrement le petit groupe, elle attendait une réaction de leur part, c'est à dire se diriger vers la salle de repas.
Revenir en haut Aller en bas
Galway Lynch
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Galway Lynch, Dim 2 Avr 2017 - 9:39


LA de tout le monde pour dire qu’on se dirige vers la grande salle

Sa demande d’information fut satisfaite en partie, Riri leur répondit que les ordres venaient du directeur directement et que son statut de membre d’élite lui conférait une position plus élevée que celle de préfet. Il disait que peut-être son directeur de maison se chargeait de réunir ses élèves. Galway tiqua à ce « peut-être ». Il ne se serait pas satisfait d’un peut-être, et Keira non-plus il le savait, lorsque la sécurité des élèves dont il avait la charge était en jeu. Il poursuivit en leur assurant que la grande salle était sûre et qu’il comptait aller dans les cachots pour affronter les dangers.

Ces réponses n’aidaient pas Galway à prendre une décision, aller dans la grande salle ou « forcer le passage ». Mais le fait qu’il se soucis aussi peu des élèves de sa propre maison alors qu’il était leur préfet n’incitait pas Galway à lui faire confiance. Il se tourna vers l’expérimentée Keira qui semblait de la même opinion que lui. Il ne la connaissait pas très bien mais il avait senti la tension dans son regard, une tension prête à éclater.

Et c’est effectivement ce qui se passa, Keira démarra les hostilités avec un maléfice du saucisson, destiné à immobiliser son adversaire. Galway n’avait habituellement pas un temps de réaction très élevé dans les situations qui explosaient de la sorte, mais le regard qu’il avait eu avec Keira lui avait donné deux secondes d’avance, deux secondes cruciales pour se préparer mentalement à ce qui allait se passer et déterminer ce qu’il allait faire. Sa priorité était les enfants qui étaient derrière lui, il devait les protéger des balles perdues.

-#Ragnarok !

Il venait de placer un mur invisible entre Keira, le préfet de Serdaigle et les autres élèves. Il s’attendait à voir les sortilèges fuser des deux baguettes et ricocher contre son mur, mais il n’y eut rien de tout ça. Le préfet repoussa le sortilège de Keira avec un simple charme du bouclier, puis plus rien, pas de répliques d’un coté comme de l’autre. Son adversaire réaffirma simplement que cette partie du château n’était pas sûre car il n’avait pas reçu la confirmation qu’elle l’était, et qu’il n’avait pas l’intention de se battre.

Au même moment Mathilde arriva toute essoufflée, sans avoir l’air de comprendre ce qui se passait. Galway aussi avait du mal à assimiler ce qui venait de se passer, il se sentait un peu honteux d’avoir réagit en faisant autant de zèle. Puis ce fut la professeur d’enchantement qui arriva au pas de course. Elle leur intima très sèchement d’abaisser leurs baguettes et de venir dans la grande salle. Le fait qu’une enseignante puisse donner les mêmes consignes que le préfet de Serdaigle donnait beaucoup plus de poids à ces consignes, et même si un doute subsistait toujours dans l’esprit de Galway, il décida de prendre le chemin de la grande salle sans contestation, emmenant les jeunes élèves de Serpentard avec lui. En chemin il expliqua à Mathilde ce qu’il savait.

-Plusieurs explosions et tremblements ont retenti dans tout le château, je suis descendu ici pour pouvoir rassembler un maximum de personnes de ma maison et qu’on puisse aller ensemble se réfugier dans notre salle commune. Mais il semblerait que le chemin vers les cachots ne soit pas sûr, alors on va vers la grande salle, qui est mieux protégée, en attendant.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Jackson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Amy Jackson, Dim 2 Avr 2017 - 12:28


Attaque de Poudlard
LA de Mimir

Amy était en train de ranger ses affaires quand en vidant son sac elle se rendit compte qu'elle avait oublié son livre de métamorphose à la bibliothèque. Pestant contre sa propre étourderie elle sortie de sa salle commune bien décider à récupérer son précieux bouquin avant de retourner s'affaler sur son lit. Mais alors qu'elle traversait le Hall un gigantesque tremblement de terre secoua le sol. Les murs commencèrent à vibrer, les lustres entamèrent une dangereuse danse au dessus de sa tête et plusieurs armures s'écroulèrent sur le sol dans un horrible fracas. Amy qui en temps normal avait déjà un sens de l'équilibre précaire, tomba lourdement au sol. Ses genoux entrèrent brutalement en contact avec la pierre et par réflexe elle protégea sa tête avec ses bras.

Dans sa tête régnait un véritable chaos, elle n'avait aucune idée de ce qui se passait et la peur et l’inquiétude commençaient doucement à l'envahir. Au bout de quelques secondes, alors que les secousses ne faiblissaient pas un des lustres s'écroula juste à côté d'elle ne la ratant que de quelques mètres. Paniquée la jeune fille se releva, elle ne pouvait pas rester là c'était bien trop dangereux. Alors que la terre continuait de trembler elle respira un grand coup et tenta de retrouver un semblant de calme: bien qu'elle doute que ce séisme soit d'origine naturelle et qu'il ne pouvait qu'être le résultat de quelque chose de grave, elle ne pouvait pas perdre son sang froid sinon elle ne donnait pas chère de sa peau.

Parvenant légèrement à repousser sa peur elle prit son courage à deux mains et s'élança en courant en direction des escaliers, droit devant elle. Luttant pour ne pas chuter, elle ne remarqua pas tout de suite la personne qui se ruait à sa rencontre. Ce ne fut que quand il fut devant elle qu'elle reconnue Dragomir Orton un de ses camarades de Poufsouffle qui avait l'air aussi perdu qu'elle.

-Amy! Que ce passe t'il?! On dirait une attaque!

Une attaque ? Se pourrait-il que ? Les mangemorts ... Amy savait que la situation était compliquée mais elle n'aurait jamais imaginé que Poudlard soit attaqué, surtout pas en pleine journée avec tous les élèves et les professeurs à l'intérieur. Mais alors qu'elle allait répondre à son ami son attention fut détournée par l'arrivée d'autres personnes. Des préfets, des élèves, des verts, des bleus, un ordre de se diriger vers les salles communes puis tout à coup Alicia Wind qui ordonna à tout le monde de rejoindre la Grande Salle. Complètement désorientée Amy se tourna vers Dragomir qui n'avait pas bouger.

-Je sais pas trop mais je crois que tu as raison c'est une attaque ! A ton avis on fait quoi ? Miss Wind vient d'ordonner à un groupe là-bas de rejoindre la Grande Salle , tu crois qu'on doit faire pareil ?

Les secousses s'étaient à présent calmés mais les jambes de la Poufsouffle tremblaient encore et elle peinait à reprendre son souffle. Son coeur battait à une vitesse folle et elle avait l'impression que son crâne allait exploser. Elle se frotta les yeux dans l'espoir de se réveiller de ce mauvais rêve mais elle ne rêvait , Poudlard était bel et bien attaqué.
Revenir en haut Aller en bas
Arya Chamelet
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Arya Chamelet, Dim 2 Avr 2017 - 17:51


Sous l'impero de Kholov

La bataille venait d'éclater. Des tremblements s'entendaient au loin, dans l'ombre du château. Des cris, des pleurs du sang sûrement. Mais moi, j'étais toujours devant ce portail grand ouvert, ce portail que nous venions d'ouvrir, ce portail qui avait fait de nous, de moi, des complices. Pourtant j'avais envoyé un message au ministère pour les prévenir de l'attaque, ce qui contredisait ce que nous avions fait avant. Mais je n'y fis pas attention. Cela me semblait totalement banal. Comme une évidence. Mais cela ne l'était pas.

Alors que j'envoyais un message au Ministère, j'apercu Riri et Linwe se faufiler à travers les buissons pour rejoindre le château. Ils étaient déjà hors de ma vue lorsque mon patronus se forma et s'envola au loin, mais je devais les retrouver. Alors je parti en courant, laissant derrière moi ce portail fermé par Hugh, ces souvenirs de complicité et ces remords qui ne me lâcheraient pas.

Mes pieds battaient le sol, et des scènes de combats défilaient sous mes yeux. Mais je n'y fis pas attention. Je passais à travers, à côté, au dessus, au dessous. Tout ce que je cherchais, c'était les deux gars avec qui j'étais il y a encore quelques minutes. Les dégâts étaient gros dans Poudlard. Chaque pierre avait sauté, le sol avait éclaté, des morceaux partout, des miettes du château. Tout volaient en éclat sous les sorts des différents partis qui prenaient part dans la bataille. Et moi j'étais là, à sauter, éviter, courir, marcher. Les sorts me frolaient. Mais avec ma chance, je les évitais.

Enfin j'apercu Riri dans le hall. Il faisait un beau discours, digne des politiciens moldus : "Je suis là pour vous protéger nianiania". Mais je me devais de l'aider. Linwe ne devait pas être bien loin. L'idée de Riri semblait être de tous les emmener dans la Grande Salle (il n'avait pas tort sur ce point là, cela ferait moins de dégâts). Mais Keira ne semblait pas du même avis. Hum, Keira, si je pouvais l'éviter à tout prix, cela m'arrangerait. Ils l'écoutèrent, à mon grand étonnement et se dirigèrent vers la Grande Salle. De mon côté, je ne bougeai pas. Je restai dans mon coin à l'affût d'un moindre problème du côté de Riri et n'interviendrai qu'en nécessité.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Hurtson
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Alexander Hurtson, Dim 2 Avr 2017 - 19:04


Suite de
LA de Riri, Aza, Lisk et Peter


(Début du RP toujours dans la Grande Salle)

Et crotte... Voilà que tu entends derrière toi une voix qui te semble familière. Il s'agit de Jade qui vous signale que non, elle n'est pas partie. Tu serres les dents, regardant Liskuvo qui va bientôt bien pédaler dans la semoule. Bon courage à lui. Tu l'aiderais bien mais voilà que tu as un autre problème. La professeure d'enchantements refuse de suivre tes indications et semble te suspecter de quelque chose. Mince, tu as du sous-estimer son 3ème oeil. Et voilà qu'elle vous ordonne d'aller vous exposer au danger? Super, tu n'attendais que ça. Pouvoir te rendre utile. Pas forcément de la manière dont elle le veut, mais ça elle n'est pas censée le savoir.

Pendant ce temps, Peter semble assez perturbé par ta question. Serait-ce parce qu'il a les mêmes idées que vous et que les Mangemorts l'intéressent? De la simple peur? Ou bien alors le fait qu'ils soient contre ces idées-là? Quoiqu'il en soit, tu n'as pas le temps de lui poser une autre question pour étayer ta théorie que Miss Wind l'attire à elle et lui murmure quelque chose. Dommage que tu ne sois pas devin pour tenter de découvrir ce qu'elle lui dit. Le voilà déjà qui se relève et vous dit que vous y allez. Un bref regard aux deux autres garçons et vous le suivez. Alors que vous vous dirigez vers la sortie, tu entends Lisk qui tente de parler à Peter. Il a raison, il faut le mettre en confiance et tenter de sonder ses opinions.

Vous sortez donc tous les quatre de la salle quand tu croises un homme masqué et habillé en noir qui traverse la salle. Un Mangemort? Et personne ne l'attaque? En tous cas, c'est sur que ce n'est pas toi qui vais le faire mais Miss Wind pourrait au moins tenter un truc. Elle est occupée dans le Hall à engueuler des élèves qui se battent et ne semble pas l'avoir remarqué pour le moment. Tu regardes bien l'homme en continuant à sortir et tu te rends compte qu'il met les jeunes à l'abris. Tu pourrais le rejoindre pour l'aider mais Miss Wind vous a donné un ordre et il serait trop suspect de l'aider. Il devra donc se débrouiller seul.



(Arrivée dans le Hall)

Vous pénétrez donc dans le Hall et tu regardes autour de toi. Les tableaux, armures et tout ce qui décorait un peu la grande pièce sont désormais sans dessus-dessous et le sol est un vrai capharnaüm. Visiblement, le séisme s'est quelque peu calmé et vous pouvez marcher sans manquer de vous prendre des gravats sur la tronche. Vous tombez sur Keira et Galway qui rentrent dans la Grande Salle suite aux injonctions de la Wind alors que Vacuitas garde l'entrée des cachots. Tututut... Ca ne va pas vraiment le faire si jamais il vous empêche de passer. Vous agissez sur ordre d'un professeur donc il doit vous laisser le chemin libre.

Tu t'avances, la main sur ta poche, prêt à dégainer Clochette. Un regard à chacun des membres de votre petite escouade de secours pour vous assurer que vous êtes tous prêts à vous coordonner et tu te diriges vers le préfet de Serdaigle qui a visiblement décidé de vous casser les noix. et en plus il est louche Alors que tu arrives à seulement une dizaine de mètres de lui, il tend la main afin de vous bloquer le passage. Tu le regardes et lui lances:

"Ecoutes Vacuitas, je veux bien comprendre que tu prennes ton rôle de protecteur au sérieux mais on a reçu un ordre de Miss Wind pour aller chercher les élèves perdus. En plus, les Mangemorts ne sont pas partis dans les cachots mais dans les étages. Alors bouge et laisse nous passer s'il te plaît."

Ta phrase meurt dans ta gorge. Viens-tu de vendre la mèche et de dire qu'il s'agissaient de Mangemorts? Non sûrement pas, le mot que tu as utilisé est attaquants. Avec un peu de chance, personne ne l'entendra et ne le relèvera.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lïnwe Felagünd
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Lïnwe Felagünd, Dim 2 Avr 2017 - 22:13


J'étais plutôt bien, là. Derrière la statue. A vrai dire, j'avais une vue d'ensemble sur le hall assez impressionnante et le plus palpitant, c'est que personne ne me voyait. Etant menu, j'arrivais facilement à me dissimuler. De mon point stratégique, je gardais un œil régulièrement sur Riri. La main crispée, j'attendais que les choses dégénèrent pour intervenir. Il avait fait face seul contre pas mal de Serpentards qui voulaient rejoindre leur salle commune. Finalement, la prof d'enchantements était intervenue fissa. Ce qu'il avait eu chaud, ce Riri !

J'aimais bien ce prénom. En fait, ça n'avait pas l'air d'un prénom tout comme le mien. C'était ça, qui était assez surprenant et amusant. Mais il ne fallait pas m'égarer plus longtemps. On venait encore à lui. A croire que les cachots habitaient un trésor amérindien. Et vu comme ils avaient l'air pressés et déterminés, ça ne me disait rien qui vaille. J'étais prêt à défendre mon ami de mission et c'est ce que je fis lorsqu'il leva le bras. J'alla-


[Impero suspendu]
Un instant
de
           doutes
et compagnie
instances et incroyances
  clair-obscur qui annonce
le printemps de sa robe pourpre
indolence — flottement hésitation
 présentes.

Le quatrième année resta la main stoppée nette devant lui. Comme si le temps, comme si le temps s'était arrêté. Avait voulu s'échapper un instant. Par cette fenêtre éclatée par le séisme sans précédent. La nuit et sa lune étaient venues le voir quelques secondes flottement entre réalité et perception. Et l'attente.

L'interminable attente.
Fatale et terrible
lorsqu'on se rend compte
des gestes des mots
et des fausses pensées
obligées
qu'on a eues
sous cette emprise
drogué par une main
fermant la prise.

Oui. Cette interminable attente. Cette p*utain d'attente ! Le mot est faible mais la raison n'est que plus forte. L'adolescent ne se rappelait pas bien de tous les événements passés. Poudlard était attaqué et c'est grâce à lui que des mages noirs saccageaient le château. Il y avait comme un rideau de remords et de regrets dans cette boîte crânienne qui crie à l'agonie au complot. Les yeux écarquillés, il se remémore de ses dernières actions qui, heureusement, auraient pu être affreuses. Comme la gueule du concierge et de sa barbe dépareillée.

Non. Il n'avait pas pu faire ça de son plein gré. Si ? Non. Impossible.
Impossible.
Et pourtant, tu l'as fait !
Mais ce n'était pas moi ! Tu le sais non ?


-Petit aparté-
les pensées giclent et les espoirs renaissent. Sa dernière action avait été de défendre son camarade, Riri. Là, juste en face. Il abaissa sa baguette mais restait près à intervenir. Il était peut-être lâche, loin d'être un traître. Et la peur allait bientôt le saisir.
Revenir en haut Aller en bas
Riri Vacuitas
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Riri Vacuitas, Lun 3 Avr 2017 - 23:06


Je levais un sourcil. Pour qui m'avait-il prit celui-là ? (Galway) Il pensait sérieusement que j'allais lancer des sorts de partout ? J'avais des ordres. Si je devais les neutraliser pour les empêcher de participer à un combat, d'aggraver la situation ou de tout simplement se mettre en danger, j'avais le droit et l'obligation de le faire. Mes ordre venaient de Kholov lui même, par conséquent je devais m'assurer que tout le monde aille bien et que tout le monde soit au même endroit et non dispersé. Mais une prof intervint, mademoiselle Wind. Visiblement pas très au courant de la situation. Mais elle à au moins le mérite de donner les même directives que moi. Je ne m'étais pas battu, simplement défendu. Bref, le nouveau préfet semblait soudainement écouter. Tout ces élèves rebelles même quand c'est pour les protéger. Mathilde arriva au même moment, ce même préfet expliqua la situation à l'aiglonne. Aiglonne à laquelle je fit un signe de main pour lui dire de suivre Galway. Mon rôle n'était pas de m'occuper des serdaigle, mais de tout les élèves dans leur ensemble, cette mission dépassait largement le rôle de préfet.

Puis après se fut la fête. Peter accompagné du pseudo rebelle Azaël, le souffre douleur Alexander et enfin le préfet un peu simplet, Liskuvo. Tout les quatre étaient là, devant moi à une dizaine de mètre. Je leur avait demandé de ne pas aller plus loin. Au moment où je termine mon geste, la peste semble me quitter. [Fin de l'Impero] Mon objectif qui me semblait si cher n'était plus. Me voilà déchu ? Me voilà perdu. Entre avant et maintenant, je ne sais plus ce que je dois faire vraiment. L'objectif me semble tellement loin et pourtant tellement bien. Rien ne se voit à l'extérieur, mais à l'intérieur je me rappel de tout à l'heure. J'ai fais partis de ceux qui ont ouvert le portail pour permettre à la bataille de commencer. Les Mangemorts ont traversé l'endroit, je me demande encore pourquoi j'ai agit de la sorte. Sur le moment je ne sais pas. Le sentiment que c'est faux la réalité me fait comprendre que ce n'est pas altéré. Je suis sidéré par ce que j'ai fais passer. Je repense à l'objectif, protéger les élèves pour les empêcher de se mettre en danger en rejoignant ce lieu ô combien périlleux. Je ne sais pas ce que j'ai a faire de mieux. Mais actuellement me voilà dans ce lieu, les yeux rivé sur Alexander qui prend la parole. Il me parle de Miss Wind. Je n'ai pas rêvé j'avais bien reçus des ordres de la part de Kholov lui même. Je repense à ce que j'ai dis, mais aussi à ce que j'ai fais. Si je change d'avis comme ça cela risque d'être vraiment bizarre. Toute façon ils n'ont rien à faire en dehors de la grande salle. Le meilleur d'entre eux c'est Peter. Voilà ce que je vais faire. Je ne laisse pas ma réponse se faire attendre, j'espère qu'ils finiront par comprendre. Puis, il a dit un truc ce bouffon.

« Un Ordre de Miss Wind ? Les miens viennent de Kholov, par conséquent, vous ne passerez pas. ça ne sert à rien d'augmenter le nombre de victime, puisque c'est ce que vous serez probablement. Retournez dans la grande Salle, on se chargera des cachots avec des adultes. Hum, tu semble savoir qui est où, je pense qu'il est important que tu aille le dire à Miss Wind, plus important certainement. »

Garder le même discours. Il y avait intérêt à ce que ce lieu ce calme rapidement. J'avais besoin de penser, de repenser et dépenser un peu de mon intellect pour faire la collecte de mes souvenir et comprendre pourquoi. Cette objectif semblait tellement loin, mais en même temps tellement crédible, tellement vrais. Il était probablement réel, c'était probablement un vrais objectif qu'on m'avait donné. Mais ce sentiment de lointain, tout me semblait lointain. Le portail, le bureau du directeur, Keira, la course avec le concierge. Mon regard se planta dans celui de Peter, faisant légèrement rouler ma baguette entre mon pousse et mon index. Oui une partie de mon esprit était ailleurs, mais si Asclépius m'a bien appris quelque chose lors de la coupe. C'est qu'il fallait toujours penser à une stratégie en plus de réagir au moment présent. D'ailleurs, où est-il ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Peter McKinnon, Mar 4 Avr 2017 - 20:39


Alors qu'il entrainait les trois autres élèves mandaté par le Professeur Wind dans son sillage pour sortir de la Grande Salle, Peter ne faisait plus vraiment attention à ce qui se passait autour de lui. Une petite marée d'élèves avait fini par s'attrouper dans le Hall lorsque Peter et les trois acolytes avaient rejoint les antiques portes du réfectoire. Liskuvo avait pris la tête de la troupe et était en train de servir des platitudes au préfet des vert et argent.

- Je te suis Peter, je sens qu'on peut compter sur toi. T'as l'air de vouloir aider, c'est bien d'aider non ? C'est important même.

Peter ne fit pas plus attention à lui. C'était vrai qu'il l'appréciait mais il ne l'avait jamais considéré comme quelqu'un qui avait la capacité de garder ses nerfs dans ce genre de situation. A tous les coups, ce pauvre garçon s'était retrouvé dans la Grande Salle à demander s'il pouvait apporter son aide parce qu'il était tombé sur les deux autres précédemment et avait eu peur de salir l'image préfectorale par sa couardise. Ce n'était pas étonnant qu'Alicia Wind, qui avait été directrice de sa maison et devait donc bien le connaitre, n'ait pas voulu de lui pour sécuriser les élèves devant une attaque quelconque.

Azaël Liderick aussi parlait beaucoup pour ne pas dire grand chose. Et lui aussi cela avait épaté Peter qu'il vienne proposer son aide à un Professeur. Ce qui ne l'avait pas étonné en revanche, c'était que l'on lui demande de l'éloigner d'un plan de défense. Etant donné que celui-ci avait toujours fait preuve d'une mauvaise volonté depuis son inscription à Poudlard, Peter considérait qu'il était plus sain que l'on l'écarte aussi.

Alors qu'ils venaient tous les quatre de sortir dans le Hall, une petite foule se pressait devant un bouchon humain. Riri Vacuitas bloquait quiconque souhaitait aller ailleurs que dans la Grande Salle était immédiatement refoulé. Apparemment cela ne plaisait pas du tout au Professeur-Phénix qui venait de dépasser le groupe de quatre élèves pour aller piquer une colère sur le préfet des serdaigles. C'était qu'il n'était pas facile Riri. Alors que les trois autres semblaient se concentrer sur ce qui se passait, Peter se demandait bien comment il allait faire pour avoir les trois lascars à l'œuvre. Alors qu'un troupeau d'élèves dont Galway et Keira finissaient par rejoindre la Grande Salle, la solution apparut comme par magie dans la petite boite crânienne du serpentard. Il n'avait qu'à les enfermer dans les cachots !

Arrivés tous les quatre devant Riri, qui persistait dans son inflexion, Alexander essaya une première fois une tentative de les laisser passer. Une histoire abracadabrantesque de mangemorts se baladant dans les étages alors qu'ils cherchaient absolument à aller aux cachots. Tous ces types n'étaient décidément pas préparés à ce qu'il leur arrive une tuile pendant leurs études. Directement il pensait aux pires agresseurs qui soient ... Encore un signe de la faiblesse mentale de ce garçon que Peter n'estimait pas ... La réponse de Riri, elle, fut sans appel :

- Un Ordre de Miss Wind ? Les miens viennent de Kholov, par conséquent, vous ne passerez pas. ça ne sert à rien d'augmenter le nombre de victime, puisque c'est ce que vous serez probablement. Retournez dans la grande Salle, on se chargera des cachots avec des adultes. Hum, tu semble savoir qui est où, je pense qu'il est important que tu aille le dire à Miss Wind, plus important certainement.

Peter était excédé par le manque de professionnalisme avec lequel son jeune collègue venait de foirer purement et simplement leur demande de laisser-passer. Levant les yeux au ciel, il le poussa et se retrouva devant son homologue serdaigle. Tous les deux s'étaient beaucoup estimé depuis qu'ils se connaissaient, ce qui n'était pas gagné étant donné leurs méfiances pour le genre humain (pour l'un) et pour le sexe masculin (pour l'autre). S'il y avait bien quelqu'un qui pouvait essayer de convaincre le bleu et bronze, c'était Peter.

- Bon, écoutes-moi Riri, nous avons effectivement la consigne d'aller chercher des élèves en difficulté dans les cachots. Nous sommes trois préfets. Tu n'as pas à nous barrer le passage, d'autant que les cachots sont le domaine de ma Salle Commune. Tes ordres s'appliquant aux élèves, je suis d'accord de te laisser Azaël. Mais tu ne m'interdira pas d'aller vers ma Salle Commune avec deux préfets sous prétexte que tu fais partie d'une "élite récréative". Quant au fait que tu tiennes tes ordres directement du Directeur Kholov, tu m'excuseras mais je ne crois que ce que je vois. Alors désolé mais j'ai du travail.

Sur ces mots, Peter avança mais lorsque son épaule entrechoqua celle de son collègue serdaigle, il comprit qu'il n'avait probablement pas réussi à le convaincre ...
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Azaël Peverell, Mar 4 Avr 2017 - 22:32


LA de Lisk, Peter, Alex et Riri



Vous avez fini par atteindre une nouvelle fois le hall. Bonjour le nouveau décor, le séisme a vraiment collé un bazar pas possible. Tableaux au sol, débris qui jonchent le lieu. Mais il y a toujours des gens. Certains se dirigent vers la Grande Salle, et vous devez aller à contre courant pour pouvoir sortir de là. Mais voilà que vous vous faites bloquer la route par le préfet des Serdaigle. A croire que ce type a pour unique but dans sa vie d'ennuyer le monde. Enfin c'est ton point de vue, mais c'est clairement pas le genre de type qui a l'air de savoir s'amuser ou faire des concessions. En bref, dès qu'il l'ouvre, il te gonfle.

Et cette fois-ci, malgré le contexte bien différent de d'habitude, il n'a pas l'air de déroger à cette règle qui régit sa vie. Monsieur fait parti de l'Elite, Monsieur à reçu ses ordres de Kholov et ne vous laissera pas passer, blablabaaaa. Tu lèves les yeux au ciel en entendant tout cela, et laisse tes camardes préfets tenter de le raisonner. Sauf que le Frotte Manche de service se sent obligé de parler de Mangemorts direct. A croire qu'il est vraiment pas foutu de réfléchir en situation de stress celui-là. Mais tu dis rien, tu te contentes d'attendre. Peter reprend le flambeau, il dit qu'en tant que préfets, ils ont le droit de passer. Par contre, il veut bien que tu restes là.

Tu lui lances un regard noir. Non mais c'est vrai quoi, faut arrêter leur petit combat entre préfets supérieurs, t'as bien le droit de filer un coup de main aussi. Enfin... Faut voir à qui tu comptes le donner ce coup de main. Mais clairement, t'en as assez de tout ça. T'es pas là pour débattre de ton droit à circuler dans le château. T'as aucune envie de rester là, les trois autres non plus, et t'as ta baguette en main. A se demander pourquoi vous avez pas encore coller Vacuitas hors d'état de nuire pour faire ce que bon vous semble. Alors tu lâches, d'un ton agacé :

- T'es insupportable Vacuitas, on t'l'a jamais dit ?

Et tu lances un regard aux trois autres préfets, histoire d'être bien sûr qu'il te suive dans ta façon de régler le problème qui est dressé devant vous, et tu cries :

- Attaquez le !

Ouais, t'as crié. Montée d'adrénaline, tout ça. Et tu préfères être certain qu'ils t'entendent tous. T'as aussitôt levé ta baguette pour la pointer sur Vacuitas, et lance directement un #Stupefix. T'entends les trois autres qui attaquent également. Vacuitas devrait moins faire le malin maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Lïnwe Felagünd, Mer 5 Avr 2017 - 12:21


LA de Riri

[Intervention]
L'envie le prend soudain, de partir en courant. Passer devant le concierge sans un mot. Escalader l'impossible portail et partir. Partir loin d'ici. Loin de son erreur aussi. Mais il reste caché là, derrière cette statue à moitié détruite par l'attaque. On leur avait dit à tous que l'école était protégée, l'endroit redevenu le plus sûr devant même Gringotts. Trahison des mots des pensées des images. Leur perception est doublée par une forme de censure. On leur... on leur avait menti.

Son père les avait menés jusqu'ici dans ce pays qui lui semblait beaucoup plus stable que la Norvège. Là où l'eau est limpide les esprits sincères et les maisons solides. Mais avait-il été lucide dans son jugement ? N'était-ce pas lui au départ, le fautif ? Ou fallait-il rejeter expressément la faute sur le parent ? Des tonneaux et des torrents de questions qui l'assaillent. Et la muraille faiblit. Et la tête est sur le point d'exploser. On tambourine à ses portes avec quelques béliers.

Il lui faut un remède.
Il lui faut un remède.

Toi, petite voix. Pourquoi n'es-tu jamais là quand je te le demande ?
Pour mieux te servir. C'est moi qui commande !
S'il te plaît que dois-je faire ? Que dois-je faire je... je suis perdu...
Regarde ces fourbes. Devant toi, regarde autour de toi au lieu de t'arrêter jusqu'à ton propre nombril. Sale con.
Mais...
Tu sers à rien. Attaque-les dans le dos. Ça fait du bien, tu verras !
Et-
Et tu le sauveras, peut-être. Et il aura une dette envers toi. Et tu dois le faire parce que c'était ta mission. Et que tu n'es pas un traître. Non, tu es un lâche. Mais un beau lâche.


Le remède, il est là. Dans sa boite crânienne. Alouette.
Il s'enferme dans sa psychose un instant, murmurant à cette
pierre d'antan. Et tend sa main vers l'avant —
« Expelliarmus » chuchote-t-il
douce comme une berceuse- c'est qu'il contrôlait ce sortilège
depuis l'année passée. Et balança un « Locomotor Wibbly »
car il était plaisant de voir un autre homme
engourdi que lui.

Le Serdaigle avait déjà riposté d'un #Protego vu la lumière.

Espérant que les deux sortilèges touchent ces anti-conformismes
et croyant un instant qu'il faisait partie des traditionalistes
il ne s'avance pas encore, attendant le dernier moment
de se faire débusquer

mais il avait hâte
hâte de pouvoir demander n'importe quoi à Riri
en échange.

Une étincelle dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Liskuvo Kalsi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Liskuvo Kalsi, Mer 5 Avr 2017 - 13:07


[Lïn comme tu précises pas de cible personnelle on va dire que c'est Peter qui prend. J'ai pris son LA]

Peter esquive ma question, il préfère pas y répondre à priori. Grand bien lui fasse je vais pas le forcer, après tout on est là pour faire la causette mais pour sortir de ce hall dans lequel l'accumulation de personnes commence à sérieusement peser sur mon système. Il fait chaud, beaucoup trop chaud. Des gouttes de sueur perlent sur mon front et j'ai peur. Peur de ce qui pourrait arriver à Poudlard. Il me faut de l'eau voilà. Si on sort du hall je veux filer dans les cuisines boire un bon coup. En plus il doit faire frais là bas et je vois mal des élèves y être bloqués. C'est vraiment le meilleur endroit où aller à priori. Alors je suis le groupe. Tant par envie de profiter du tumulte pour voir du monde que par peur de me retrouver seul, en proie aux démons du quotidien. Ça me paraît lpgique de suivre encore et toujours les alliés que je me suis trouvé en cette journée bien particulière.

On peut pas sortir en fait. Devant nous se dresse Riri, préfet Serdaigle. C'est dommage j'avais trouvé qu'il pouvait être intelligent en cours, mais au final il veut pas qu'on sorte, c'est plutôt énervant. Il dit recevoir ses ordres de Kholov. Je me demande où il est le directeur d'ailleurs, sûrement en train de fièrement défendre l'honneur de son château, il serait là sinon, pas de doute. S'en suit un conflit verbal entre Peter et Riri. L'un disant que les ordres viennent de Miss Wind, ah oui c'est vrai qu'on devait faire quelque chose genre aider les jeunes. Je pensais pas vraiment à ça tout à l'heure mais c'est un peu comme il veut. Chacun ses méthodes pour passer. Le soucis c'est que le Riri il est pas mauvais en joute contre Peter, il lui laisse oas un pouce de terrain pour qu'on puisse avancer. Je commence à paniquer, je veux pas du tout me retrouver dans ce genre de situation plus longtemps.

Mais un mot sort du non-préfet du groupe. Il veut qu'on attaque, il lance d'ailleurs les hostilités avec un sort. Je cherche pas à réfléchir plus longtemps et suit avec le même Stupéfix. Ce serait bien qu'on puisse passer. Mais à l'instant je vois passer un sort devant moi en direction de Peter,m, un expelliarmus. Je me retourne vivement et, n'arrivant à voir personne. Formule un Ragnarok pour éviter qu'un autre sort ne parte. Peter a perdu sa baguette dans l'histoire, faut qu'on file avant que ça ne dégénère, vite vite.


[Sorry je fais ce que je peux pour poster depuis téléphone :(]

Edit Lizzie : Bonjour Liskuvo. Votre personnage n'étant pas un super-héros, merci d'éviter de lui prêter des réflexes irréalistes. Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Peter McKinnon, Jeu 6 Avr 2017 - 10:08


HRPG:
 


Riri était véritablement un spécimen à part. Le pauvre garçon avait reçu le don (qui était aussi une malédiction) d'avoir très souvent raison. Du coup, il avait très probablement pris l'habitude de n'écouter que lui-même ce qui rendait toute forme de communication compliquée. De plus, à force d'avoir trop souvent raison seul, la plupart des gens estimaient que le préfet des bleu et bronze avait en réalité tord, perception naturelle bien qu'erronée du personnage. Le pire dans toute cette histoire était que Peter avait l'intime conviction qu'il fallait rassembler le plus de gens dans la Grande Salle où ils étaient à l'abris, seulement il avait des ordres émanant des phénix ... Alors pour une fois il se retrouvait face à l'un de ses meilleurs alliés, juste parce qu'il devait se coltiner les trois potaches derrière lui, qu'il voulait boucler dans un cachot.

L'un d'eux d'ailleurs perdit patience. Bien évidemment, c'était Azaël, l'enfant turbulent ... Alors qu'il se fendait d'une petite réflexion envers le préfet des serdaigles, Peter se retourna pour appeler les trois complices au calme, il y avait forcément une voie diplomatique possible pour passer. Mais c'était trop tard. Déjà un cris de guerre retentissait et les trois boulets de Peter levaient leurs baguettes en même temps vers le collègue de la plupart d'entre-eux. Peter fut pris d'un élan d'effroi. Il leva sa baguette lui aussi, bien qu'il ne savait dire s'il le faisait pour saisir cette opportunité de passer Riri ou bien si c'était pour justement le protéger. Qu'est-ce que c'était que ce principe barbare qui voulait que l'on sorte sa baguette à tout bout de champ dès que l'on était confronté à un problème ? Surtout que le Règlement continuait à s'appliquer même en cas d'attaque dans les souvenirs de Peter ... Tous ces préfets pourris qui s'apprêtaient à grossier les rangs des aurors ripoux à leur sortie de l'Ecole le dégoutaient ... Mais était-il lui aussi en train de sombrer dans les abîmes de la nature sorcière ? Peter n'en sut rien.

Baguette levée, bien que l'on ne savait pas contre qui, Peter eut la stupéfaction de voir Phaesporia s'envoler, alors qu'un éclair de stupéfixion filait à toute vitesse vers Riri. Peter scruta d'où pouvait bien venir cette attaque, mais il fut vite confronté à un autre problème. Ses jambes semblaient se dérober sous lui. En réalité, il n'avait plus l'ombre d'énergie dans les jambes. Il s'écrasa juste devant le préfet bleu et bronze alors que l'éclair devait l'atteindre lui ou son bouclier. Trop interloqué par l'état de ses jambes, qu'il ne sentait plus, pour crier à ses camarades que cet élan de violence n'était que folie, il essaya plutôt de récupérer sa baguette. Elle avait volé dans un coin à plusieurs mètres du combat qui commençait.

*Oh et puis zut ...*

Peter décida d'abandonner les belligérants à leur numéro de duel amateur et il commença à ramper en direction de sa baguette, seule chance de salut pour lui. Mais n'ayant pas l'usage complet de ses jambes et ses bras étants tout sauf parés pour ce genre d'opération, cela allait prendre un temps certain. Le vert et argent pris une profonde inspiration et commença son ascension horizontale, laissant derrière lui les deux poufsouffles, le serpentard, le serdaigle et son compagnon qu'il n'avait pu voir se lancer dans un remake géant de "Le bon, la brute et le truand", au moment même où leur Ecole était la proie d'une menace invisible ...
Revenir en haut Aller en bas
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Evan, Jeu 6 Avr 2017 - 14:14







Suite de

Et de

Au bout du couloir, j'arrivais dans le grand tumulte rugissant des escaliers. Là où à l'heure des cours il y avait un embouteillage monstre, comme dans les ciels automnaux chargés de nuages qui se poussaient en tous les sens pour arriver le premier. Je ne me faisais pas prier et me jetais dedans comme un affamé sur un vieux biscuit trouvé sous un fauteuil dans la salle commune de Poufsouffle, périmé depuis la jeunesse de Dumbledore...

Je connaissais l'emplacement des pièges posés, des limites d'âges, j'avais participé à la conception de tout ce cirque malgré mon rôle du jour cantonné à celui de simple observateur plus qu'acteur. Aussi, je ne me souciais guerre des tableaux décrochés sur mon passage, certains à l'envers dont les personnes appelaient au secours pour qu'on ne les raccrochent à leur mur. Comme si j'avais ça à faire ! Je traçais donc, dans tout ce cirque de cris, me foutant éperdument des quelques jurons à mon encontre.

Dans le même registre, je ne prenais pas le temps de m'attarder sur les messages. Ce n'était comme-ci je n'en connaissais pas la teneur. J'espérais que, où que soit mes camarades, qu'ils allaient bien, dans cet enchevêtrement obscur qui se jouait.

Arrivé en bas des escaliers, je reprenais mon souffle quelques secondes, le temps de laisser mon regard aller de droite à gauche. C'était un beau bordel, au moins le château s'en souviendrait. Bien que les conséquences ne seraient pas établies aujourd'hui. Je n'avais croisé aucun de mes compagnons d'armes, j'espérais que s'ils avaient besoin d'aide d'une quelconque façon que ce soit, qu'ils me trouveraient.

Je pris alors la direction du hall, sur un chemin ou d'autres tableaux se plaignaient, au milieu d'armures qui s'étaient retrouvé à terre. Je devais en enjamber certaines tel un slalomeur, car elles étaient étalées de tout leur long en plein milieu du passage. J'entendais quelques bribes de conversations, je n'étais pas loin de trouver quelques personnes...

HRP : J'ai pris la peine de ne pas m'incruster (pis j'avoue j'ai eu la flemme de lire tous vos posts en entier Ange Du coup libre à vous de me mentionner, auquel cas vous avez mon LA Wink )
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 8

  [Hall d'entrée] Premier jour de l'année.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.