AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 1 sur 13
Derrière la cabane hurlante
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Derrière la cabane hurlante

Message par : Axelle Higgs, Ven 31 Mai 2013 - 20:34


{Autorisation de J. Brown}
PV w/ Proulx

Le temps n'était pas au rendez-vous, mais la sorcière ne pouvait dorénavant plus esquiver. Voilà déjà près d'une semaine qu'elle s'était faite discrète comme une souris, fuyant aussi bien Charli que Flavius. La culpabilité rongeait dorénavant la sorcière qui devait faire le point sur la situation. Pourtant, elle n'y arrivait tout simplement et aurait préféré vivre dans un déni perpétuel. Malheureusement, du haut de ses seize ans, Higgs la Brune savait bien qu'elle ne pouvait pas. Que tôt ou tard, tout exploserait et ça serait un vrai carnage.

C'est donc avec une certaine appréhension qu'elle s'était appliquée à écrire une note à l'encre violette sur un nouveau rouleau de parchemin. Les mots avaient été difficile à venir et la sorcière avait recommcé plus d'une fois son message. Finalement elle arriva à un résultat satisfaisant et c'est à pas de loup qu'elle pénétra dans la salle commune des Serpentards et se dirigea vers le dortoir des garçons. Son coeur battait fort, car elle ne voulait en aucun cas croiser personne. Heureusement que c'était l'heure du dîner. Elle déposa sa note sur une table de chevet en particulier et quitta ensuite l'endroit.


LA NOTE EN QUESTION:
 

C'est donc appuyée contre le mur de la cabane que la belle Axelle attendait son rendez-vous. Elle avait préféré parlé avec son collègue plutôt que son copain. De un, car ce n'était pas lui le cocu et de deux... aucune idée, ça semblait juste plus facile pour la préfète. Elle avait été un véritable yoyo avec lui et elle se demandait bien avec quelle attitude il se présenterait ici. À moins qu'il ne lui pose un lapin ? Non, ce n'était pas son genre. Pas avec elle, dû moins.

Le temps était lourd, comme si la pluie menaçait de tomber à chaque instant. Par précaution, la sorcière avait donc revêtit une légère cape grise en coton, muni d'un capuchon. Cependant, la température était chaude, dépassant les vingt dégrées, même à cette heure. Profitant donc des joies de l'été, la Serpentard portait un short vert lime ainsi qu'un t-shirt noir sur lequel était imprimé une tête de mort. F*ck l'uniforme, c'était vendredi. Son fidèle sac charbon était posé à côté d'elle et sa baguette trônait dans la poche arrière de son short. Les bras croisées, l'envie de fumer pointant le bout de son nez, Axelle attendait qu'une chose : Charli.

Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Charli Proulx, Ven 31 Mai 2013 - 23:39


Après l'heure du dîner, Charli décida de retourner au dortoir. Il n'avait pas envie de se mêler à la populace, il avait bien trop à penser en ce moment car tout n'allait pas comme il le voulait. En y arrivant, il remarqua quelque chose qui n'était pas là la dernière fois qu'il avait quitté la pièce. Un petit mot trônait fièrement sur sa table de chevet. Étrange. Il le déplia et ce qu'il vit fit bondir son cœur. C'était l'écriture d'Axelle.

LA NOTE EN QUESTION:
 

Si il y avait bien un truc auquel il ne s'attendait pas, c'était ça. Elle le fuyait depuis la soirée des Trois Balais. D'un côté, il comprenait, elle était avec Flavius, le capitaine de l'équipe de Quidditch, et le joli petit Charli était arrivé tel une fleur pour tout bouleverser. Mais, si elle avait cédé, enfin, aux désirs du garçon, c'est qu'elle le voulait. C'était sans doute pour ça qu'elle avait prit du recul. D'ailleurs, le préfet n'avait pas été le seul dans ce cas là, elle s'était également éloignée de Zichentra.

Charli se demandait vraiment comment ça allait se passer, hésitant quelques secondes à lui poser un lapin tellement il appréhendait la situation. Mais il ne pouvait pas, il n'était pas sûr que l'occasion se représente et au moins, comme ça, il serait fixé quant à ses intentions. Elle avait certainement du prendre une décision ou alors, elle voulait mettre les choses aux clairs.

En attendant que 22h arrive, le préfet resta dans son lit à contempler le plafond, totalement perdu, faisant un total vide dans sa tête. Heureusement, personne n'eut l'idée de le déranger pendant ce temps, tout les sorciers étant bien trop occupés à se faire la malle quelque part dans le château ou à discuter dans la salle commune. Sur le coup de 21h30, Charli se leva et prit la peine de passer sa cape au dessus de ses vêtements, le temps n'étant pas très clément. Puis il se mit en route.

Le vert et argent emprunta le passage sous le saule-cogneur lui permettant d’atterrir directement dans la cabane. Il ne lui restait plus qu'à en sortir et bien sûr, ce ne fut pas très compliqué puisqu'il connaissait le chemin par cœur. Une fois la porte passé, il se retrouva à l'air libre. Il longea la bâtisse quelque peu et il l’aperçut enfin. Axelle. Appuyé contre le mur de la maison abandonnée. Prenant une bonne respiration, il s'avança auprès d'elle.

- Salut Higgs.
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Axelle Higgs, Sam 1 Juin 2013 - 7:08



La sorcière fixait d'un air perdu l'horizon, où les toits du village de Pré-Au-Lard étaient quelque peu visibles. Se pinçant quelque peu la lèvre, la sorcière n put que pousser un soupir presque désespéré. Elle se trouvait misérable d'avoir le coeur qui balance entre deux garçon, mais le pire c'était qu'elle ne pouvait pas prendre de décision. Son raisonnement était celui d'une sale égoïste, aussi, elle tentait de trouver un meilleure explication à ses derniers agissement, mais elle ne trouva rien, sauf ses racines familiales. Après tout, c'était une Higgs et tous les enfants Higgs, mis à part Ludovick, avaient déjà vécu une situation de ce genre, cet espèce de triangle amoureux. Zoey avait trouvé la solution idéale en restant célibataire. Pourtant, cette idée d'exclusivité plaisait tout de même bien à Axelle. Bref.


- Salut Higgs.

Le coeur cogna et sembla même stopper, mais le visage de la jeune sorcière ne se décomposa pas pour autant. Relevant lentement le regard, elle croisa finalement celui du vert et argent. Difficile à interpreter, elle espérait simplement qu'il ne lui en veuille pas trop. D'autant plus que, même si elle s'était éloignée de Flavius, elle l'avait tout de même côtoyé pour ne pas trop éveiller les soupçons. Avec Zichentra, il y avait cependant un autre problème et c'était le penchant de la belle brune pour la magie noire. D'autant plus que depuis l'épisode de la Noahnouka Oswienne, la nuit où ils avaient vu ce combat entre deus étranges groupes, Flavius semblait douter de l'innocence de la Serpentard.

Toujours est-il, quand ce moment, elle se serait immédiatement rapproché du garçon, mais amorça le geste avant même qu'il ne soit entamé. Se faisant pratiquement violence, même, Higgs la Brune salua finalement d'un signe de main la garçon, mais ne pu empêcher ce regard invitant de se poser sur le sorcier.


- Tu ne voudrais pas partager une clope avec moi ? J'ai oublié les miennes... commença-t-elle, peu éloquente.

Ça commençait plutôt mal, mais en même temps, elle n'avait rien promis au préfet. Simplement d'y réfléchir, c'est qu'elle avait fait, même si arriver à une solution avait été impossible. À vrai dire, elle ne savait pas trop quoi dire sur le sujet, ni même entamer. Si ça se trouve, elle en faisait tout un plat, alors que Charli était déjà passé à une autre proie. Et le pire dans tout ça ? Cette idée ne lui plaisait pas.


- Pardon de t'avoir éviter toute la semaine... lâcha-t-elle alors d'un ton désolé. Je t'ai manqué ?

Un petit sourire innocent se peint sur ses lèvres, incapable de ne pas tenter de séduire le vert et argent, Higgs était une vrai garce. Par merlin, où tout cela la mènerait-elle, encore une fois ? Au moins, chose certaine, dans son sac se trouvait une bouteille d'alcool : soit elle la partagerait avec le beau garçon devant elle, soit seule à mépriser sa vie digne d'une série télé pour adolescents. Déjà, si Charli acceptait de lui donner une cigarette, il venait de gagner des points pour accéder à l'alcool.
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Charli Proulx, Jeu 6 Juin 2013 - 1:46


Charli s'était rapproché de sa collègue, se contentant simplement de la regarder, les mains dans les poches. Il ne savait pas vraiment quoi dire, la situation étant assez étrange. Elle l'avait évité durant une semaine entière, sans aucune explication. Enfin, il n'y avait pas la peine de forcement en donner puisque le préfet savait très bien pourquoi elle réagissait comme ça et il ne pouvait pas lui en vouloir. Ils avaient commis une erreur l'autre soir. Il y avait Flavius et du coup, ce n'était pas possible que les choses se passent ainsi. Mais, était-ce vraiment une erreur ?

La manière avec laquelle Axelle le regardait ne le laissait pas indifférent. Ça voulait dire pleins de choses à la fois mais elle n'en restait pas moins craquante. C'était assez étrange car les deux n'osaient guère se rapprocher l'un de l'autre, ils n'agissaient pas comme ils l'auraient fait habituellement. Il y avait une sacré tension entre les deux et il allait vite falloir la briser afin de détendre un peu l'atmosphère.

- Tu ne voudrais pas partager une clope avec moi ? J'ai oublié les miennes...

Mouais, c'était un moyen comme un autre de délier les langues ou au moins de ne pas les faire rester là, à se regarder dans le blanc des yeux pendant un million d'années. Par chance pour elle, Charli avait réussi à dégoter un paquet, il ne savait plus trop où. Ce n'était pas un vrai fumeur mais plutôt celui du dimanche. Quand l'occasion se présentait, il n'hésiterait pas à sortir une cigarette. Et là, c'était l'occasion.

Avant de lui en filer une, le vert et argent alla se caler aux côtés d'Axelle contre le mur de la cabane. Puis, glissant sa main dans sa poche, il en sortit le paquet et en tira deux. Une pour la Higgs et une pour lui. Pendant ce même temps, la brune décida de délier un peu sa langue et elle n'y allait pas de main morte. Pendant qu'elle parlait, il la jouait tout à fait décontracté, limite en mode je-m'en-foutiste totale. Il ne voulait pas vraiment faire voir les quelques sentiments plus profonds que d'habitude qu'il pouvait ressentir. Le monde était habitué à voir Charli avec son cœur de pierre et il ne voulait pas vraiment que cela change même si dans la situation actuelle, c'était compliqué.

- Pardon de t'avoir éviter toute la semaine... lâcha-t-elle alors d'un ton désolé. Je t'ai manqué ?

Proulx tira une latte et recracha la fumée. Il prenait tout son temps pour répondre et sentant le regard de la miss sur lui, il leva les épaules afin de montrer qu'il s'en fichait pas mal même si ce n'était pas du tout vrai. Le truc, c'est que son geste pouvait passer pour les deux parties de sa phrase et qu'autant pour la première partie, Charli passerait pour ce qu'il voulait mais si elle le comprenait pour le deuxième bout, ça n'allait pas vraiment avoir le résultat espéré. Du coup, il décida de prendre la parole.

- T'sais, j'm'y attendais un peu .. Il marqua ensuite une petite pause et reprit, Disons que j'suis content de te voir ce soir.

Il ne pouvait pas dire le contraire et avec sa réponse, il espérait vraiment éviter sa question tout en répondant par quelque chose qui pourrait plaire à la verte et argent sans que ce soit faux. Elle ne pouvait pas imaginer ce que ça lui avait fait de voir son petit mot, il ne s'y attendait pas du tout et c'était plutôt le genre de surprise qui se voulait agréable.

- Mais apparemment c'est moi qui te manquait, un grand sourire était en train de naître sur ses lèvres. Il voulait retourner la situation, voir ce qu'il se passerait dans ce cas là, comment elle allait réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Axelle Higgs, Jeu 6 Juin 2013 - 2:57


Les garçons et les filles avaient souvent des réactions différentes concernant les émotions. À cette époque, Axelle était sans doute trop jeune pour comprendre comme réagit un garçon. Heureusement, elle n'avait pas trop abusé des romans à l'eau de rose sans quoi elle serait devenue totalement nulle en terme de relation et naïve. Bref, tout ça pour dire que l'attente créée par Charli devenait presque insupportable pour la sorcière qui prit une nouvelle inspiration de nicotine. Heureusement, il lui avait filé une cigarette. Par contre, sa seule réaction feut de hausser simplement les épaules et cela laissa sinople et argent interloquée : genre tu peux être plus clair ? Comme s'il avait lu dans les pensées d'Axelle (ou pas) Charli prit finalement la parole :

- T'sais, j'm'y attendais un peu .. Il marqua ensuite une petite pause et reprit, Disons que j'suis content de te voir ce soir.

Bon. C'était déjà mieux. Axelle recracha la fumée qui s'était entreposée dans es poumons et ses yeaux azurés se levèrent vers le sorcier qui enchaîna :

- Mais apparemment c'est moi qui te manquait
- Si ça peut flatter ton égo... Un peu, c'est vrai.

Au final, ils usaient de la même stratégie et, le pire, c'est que ça fonctionnait plutôt bien. Elle prit une nouvelle bouffée de nicotine et se rappela de la bouteille d'alcool qui dormait dans son sac. Ce n'était pas le moment, elle devait au moins fournir un minimum d'explications sur sa pensée, à défaut d'avoir trouvé des solutions. C'était ce qu'elle s'était promis. Sa main se porta sur sa main gauche, celle qui avait été utilisé pour le pacte entre le garçon et elle. Ils avaient un peu agis n'importe comment, ne se posant pas de questions et, par la suite, ils n'avaient pas cherchés à en apprendre davantage. Et si le pacte les avaient rapprocher à un point fulgurant ? Non pas qu'il n'y avait jamais eu d'attirance, mais jamais aussi forte. Pas au moins de mettre en péril le couple de la verte et argent.

- En plus c'est vraiment chiant toujours te fuir. Je me suis rendue compte qu'on passait beaucoup de temps ensemble, en fait...

La Serpentarde marqua une pause, ne sachant pas trop quoi dire ensuite.

- Ce qui est étrange c'est... que... je croyais avoir ressentir quelque chose de très fort avec Flav'. Et puis, y'avait toi : t'était un bon pote, assurément, pis t'es cool quoi.

De ses mains elle jaugeait les dégrées d'affections avec les deux garçon, la main représentant Zichentra étant plus élevée. Vraiment, Higgs la brune avait le chic avec les relations amoureuse : ça devait être de famille, hein ? Bref, sa main gauche s'éleva, tandis que la droite, représentant le capitaine de quidditch, resta immobile :

- D'puis quelque temps, c'plus pareil entre nous.. Je sais pas comment te l'expliquer, mais c'comme ça, conclut-elle en haussant les épaules.

La sorcière lâcha un soupir tandis qu'elle pompa une dernière fois sa cigarette avant de l'écraser sur le mur de la cabane hurlante : ben quoi, c'est pas comme si elle était belle, elle avait du vécu. Le regard fuyant, la verte et agrent croisa les bras, ne sachant pas trop quel position adopter. C'était beaucoup plus facile de séduire que d'entretenir une relation stable, en fait. N'était-ce pas ce qu'elle avait appris à Zoey alors qu'elles avaient 14 ou 15 ans ? En même temps, ce n'était pas tant l'exclusivité ou le fait d'être en couple le problème, puisqu'elle avait très bien réussie à être fidèle jusqu'à tout récemment. Elle se sentait coupable, mais ne pouvait regretter, ni de réellement taire ses intentions.
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Charli Proulx, Jeu 6 Juin 2013 - 4:21


Ca y est, Axelle était lancée et on ne pouvait plus l'arrêter. D'un autre côté, le préfet ne le voulait pas vraiment. Il appréciait vraiment l'entendre surtout que sa voix lui avait manqué pendant cette semaine. Elle était en train de se confier, de dire vraiment tout ce qu'elle avait sur le coeur, ce qu'elle ressentait plutôt, entre chaque bouffées de tabac. Ce ne devait pas être évident pour elle et si, la tout de suite, Charli se contentait d'écouter, il savait que son tour n'allait pas tarder à venir. Si il voulait faire avancer les choses, il allait être obligé de passer par là.

- En plus c'est vraiment chiant toujours te fuir. Je me suis rendue compte qu'on passait beaucoup de temps ensemble, en fait... Ce qui est étrange c'est... que... je croyais avoir ressentir quelque chose de très fort avec Flav'. Et puis, y'avait toi : t'était un bon pote, assurément, pis t'es cool quoi. D'puis quelque temps, c'plus pareil entre nous.. Je sais pas comment te l'expliquer, mais c'comme ça,

Elle n'avait vraiment pas tord dans tout ce qu'elle disait. Le vert et argent l'avait bien vu que ça marchait bien entre elle et Zichentra, d'ailleurs il avait été content pour eux. Mais ça, c'était avant. Maintenant, il ne pouvait plus les voir ensemble, quelque chose en lui s'était réveillé. Le monstre s'était réveillé, prêt à engloutir tout ce qu'il trouverait sur son chemin et cette sensation là datait d'un moment précis, d'un moment qu'il n'oublierait jamais. Le pacte.

Les deux préfets avaient voulu jouer, ils avaient voulu montrer que malgré leurs jeune âge, ils leurs étaient possibles de se débrouiller par eux mêmes, de faire des choix comme des adultes et d'en assumer les conséquences. Le problème, c'est qu'il ne savait pas vraiment de quoi il allait en résulter et ils en payaient certainement le prix maintenant. Enfin, c'était un prix à moitié agréable puisqu'il ouvrait à de nouveaux sentiments mais il était tout aussi atroce dans le sens où l'on ne savait pas réellement ou cette passion allait mener, si elle était faite pour dure ou si c'était seulement une sorte d'effet secondaire.

- Ouais. J'suis d'accord c'plus pareil.

Le garçon s'était arrêté pour tirer les quelques dernières lattes qu'il lui restait sur sa cigarette. C'était surtout une façon pour lui de ne pas continuer à parler, il n'avait pas envie de dire ce qu'il ressentait. Il n'était pas capable de se livrer à quelqu'un, il ne l'avait jamais fait, ça lui faisait peur. Le truc, c'est que tout de suite, il se retenait de ne rien dire, ça ne se passait pas comme d'habitude où il fuyait lâchement soit en partant soit en changeant de sujet. Après tout, peut-être que pour une fois, il pourrait faire une exception ?

- En fait t'm'as manqué hein. Il marqua une petite pause et balança sa cigarette. C'dur de pas t'voir pendant longtemps surtout après l'autre soir. J'sais pas .. P't'être que c'vraiment c'que j'veux.. J'en sais rien .. T'sais, tu m'connais d'puis l'temps mais là, j'sais pas, c'pas pareil .. 'Fin, euh voilà quoi. J'sais pas c'qu'on doit faire ?

C'était dur pour le préfet d'aligner quelques mots sur ses sentiments les plus profonds, il était même pas sûr que ce soit compréhensible mais de toute manière, la Higgs n'aurait pas mieux. C'était déjà mieux que rien et même une grande avancée. Presque même un moment à marquer d'une pierre tellement ce qu'il venait de se passer était phénoménal. Jamais, ô grand jamais il n'avait avouer pareilles choses, ça lui était tout bonnement impossible et même si il était resté très vague dans ses propos, quelqu'un qui connaissait Charli pouvait le décrypter un peu.

- T'as parlé à Flav' ?

C'était important pour le bouclé de savoir ça, ça lui permettrait de voir où elle en était, par qui elle avait commencé, si c'était peine perdu d'avance ou non. D'ailleurs, ce n'était pas la seule à devoir avoir une discussion avec lui, Charli se le devait aussi étant donné qu'ils avaient deux ou trois choses à mettre au point, surtout à ce propos là car apparemment, le préfet aurait dit des choses à la Nohanouka qu'il n'aurait pas trop apprécié.
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Axelle Higgs, Jeu 6 Juin 2013 - 5:41


Le sorcier approuva les dires de la sorcière, dévoilant un peu plus ses pensées.

- Ouais. J'suis d'accord c'plus pareil.

Le silence réapparu, mais pas pour longtemps.

- En fait t'm'as manqué hein. Il marqua une petite pause et balança sa cigarette. C'dur de pas t'voir pendant longtemps surtout après l'autre soir. J'sais pas .. P't'être que c'vraiment c'que j'veux.. J'en sais rien .. T'sais, tu m'connais d'puis l'temps mais là, j'sais pas, c'pas pareil .. 'Fin, euh voilà quoi. J'sais pas c'qu'on doit faire ?

Qu'il parle autant surpris presque la sorcière qui sourit un peu. Si le début de son petit discour était cohérent, cela n'était pas tout à fait la même chose vers la fin. Pourtant, Axelle réussissait à comprendre le sens global de ses paroles. D'un côté ça lui plaisait, le rouge était presque montée à ses joues. De l'autre, ça aidait en rien les choses.

- T'as parlé à Flav' ? questionna à nouveau le sang-pur.
- Non. J'sais pas quoi lui dire, tu vois, fit-elle tout en secouant la tête, évitant un peu le regard du sorcier.

Elle usa de l'humour pour meubler le silence qui s'était installé.:


- Genre "Hey, j'ai couché avec Proulx et maintenant, ben je sais plus quoi faire".. j'crois pas que ça le fait...

Son sourire était moqueur et cela désamorçait quelque peu la situation, enfin c'est ce qu'elle espérait. D'autant plus qu'il y avait autre chose qui chicotait la sorcière et elle devait en avoir le coeur net. Elle frissonna, la température ayant chuté de quelques, dégrées depuis son arrivée. Elle profita de cette baisse au mercure pour se rapprocher du brun, sans pour autant se coller à lui, histoire de gentiment le provoquer. Toujours dans cette optique de draguer, elle s'abaissa, afin d'attraper son sac qui traînait sur le sol.

C'est victorieuse qu'elle se redressa, une bouteille à la main. C'était de la vodka dans lequel elle avait fait mariner des bonbons au kiwi provenant de chez Honeydukes. Ils boiraient cela comme du coca, le goût traître de l'alcool habilement dissimulée derrière celui du kiwi. Un sourire difficile à interpreté aux lèvres, Higgs la Brune reprit la parole :


- Tant qu'à y être, ça te dit de partager ça avec moi ? Comme tu m'as donné une clope.. fit-elle en haussant les épaules.

C'était bidon, mais la sorcière voulait à présent éviter la discussion, car elle ne voulait pas trop faire face à ses responsabilités. Mettre fin à une relation qui ne fonctionne plus, d'accord. Mettre fin à une relation qui fonctionne toujours, c'était plus difficile.


- Et puis je pense que je voulais te parler en premier, c'est pour ça que j'ai rien dis à Zichentra.
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Charli Proulx, Ven 7 Juin 2013 - 5:53


- Non. J'sais pas quoi lui dire, tu vois, Genre "Hey, j'ai couché avec Proulx et maintenant, ben je sais plus quoi faire".. j'crois pas que ça le fait...

Elle avait pas tord d'un côté, elle ne pouvait pas lui dire la chose comme ça, c'était bien trop gros d'un coup, bien trop gros à digérer et il valait surement mieux lui épargner ça pour l'instant au petit Zichentra. C'était la tout de même une situation pas très simple à gérer aussi bien du côté d'Axelle que celui de Charli. Ils ne savaient pas vraiment comment ils devaient gérer ça, sachant qu'ils n'étaient même pas vraiment sur de ce qu'ils ressentaient eux mêmes.

Charli ne prit pas vraiment la peine de répondre, y'avait pas grand chose à en dire mais lui parler lui avait fait du bien. Lui qui appréhendait ce moment avant de venir était maintenant bien plus zen. Axelle discrètement se rapprocha du garçon, essayant de faire passer la chose inaperçu mais même si ils leurs restaient un bon minimum d'espace entre eux, se rapprochement se fit ressentir. A moins que ce ne soit lorsqu'elle se pencha pour attraper quelque chose dans son sac. Chose qui s'avérait être une bouteille. Mais c'est qu'elle avait tout prévu la petite Higgs.

- Tant qu'à y être, ça te dit de partager ça avec moi ? Comme tu m'as donné une clope..
- Bonne idée ouais ! Qu'est-ce qu'ferais sans toi ?

Charli s'empara de la bouteille et alla poser ses fesses contre le sol, dos contre le mur de la cabane. Une fois assis, il ouvrit la bouteille et en but une bonne gorgée ou il put découvrir un léger goût de vodka, le reste caché par le kiwi. Elle avait vraiment pensé à tout. Le kiwi, c'était le fruit préféré de Charli et si la dedans il n'y avait pas un signe, c'est qu'il y avait un truc de pas très net. En tout cas, la délicieuse odeur qui se dégageait de la bouteille lui donne envie d'en reprendre. Puis, il lui redonna la bouteille, signe que c'était à son tour d'en boire quelques gorgées.

Pendant ce temps, Axelle avait rejoint Charli et s'était assise à ses côtés, toujours à une distance assez proche. Ils avaient juste à faire un simple geste et leurs corps se toucheraient. Mais, il fallait savoir si cela était vraiment une bonne chose à faire, savoir si maintenant cet écart n'était pas une meilleure solution.

C'était pas vraiment une très bonne idée d'avoir sorti la bouteille, à moins que tout est été prévu. La dernière fois qu'ils avaient bu, ce fut le jour où tout avait compliqué les choses, le jour où ils s'étaient enfin trouvés, même si ce n'était que pour une nuit.

- Comment ça va finir ? Parce que .. Si je n'écoutais que moi ..

Il n'avait pas voulu finir sa phrase mais le regard avec lequel il la regardais était assez clair. D'ailleurs, il espérait qu'elle comprenne sans qu'il n'ait la finir.

Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Axelle Higgs, Ven 7 Juin 2013 - 7:55


Le sorcier approuva immédiatement la suggestion de sa condisciple et attrapa la bouteille qu'elle lui tendait. S'installant à même le sol, Charli bu au goulot de la bouteille. Toujours debout, Axelle l'observa un sourire en coin aux lèvres, avant de baisser lentement les genoux jusqu'à s'asseoir au sol. Ramenant ses jambes vers elle, puisqu'il commençait à faire plus frais, la préfète attrapa sa bouteille de vodka aromatisée et goûta enfin son oeuvre.

Et c'était bon ! Oh la la ! Ça ne masquait pas complètement le goût de la vodka, mais l'alcool était facile à boire, comme de l'eau sucré. Pour l'instant, la verte et argent ne regrettait pas vraiment son geste, même si elle savait que ce petit jeu avec Proulx était, enfin, deviendrait rapidement dangereux.

- Comment ça va finir ? Parce que .. Si je n'écoutais que moi ..

Avant de répondre, Higgs la Verte prit soin de boire une ou deux gorgées de son mélange.

- J'sais pas, souffla-t-elle enfin, levant les yeux vers son collègue, passant ensuite la bouteille vers la gauche, sa main effleura celle de l'adolescent lorsqu'il prit le relai.

Son regard était assez éloquent, il ne semblait pas vraiment montrer de regret quand à la soirée aux Trois Balais, au contraire. Cela fit à nouveau sourire la sorcière, malgré la culpabilité qui la rongeait par rapport à sa relation. Le mieux, c'était de garder une distance entre eux, mais fort à parier que la proximité serait bientôt réduite et que les deux adolescents se rapprocheraient. Sans doute trop.

Repensant aux paroles de Charli, Axelle resta silencieuse un moment. Le Serpent était plutôt volage et la sorcière ne l'imaginait pas très bien dans une relation à long terme. Pourtant, s'il n'aurait pas voulu que cela se poursuive, il lui aurait clairement fait savoir, non ? Peut-être que l'avis de la sorcière était-il biaisé, mais toujours est-il qu'elle décida d'ajouter quelque chose, attrapant au passage la bouteille que lui tendait automatiquement son condisciple.


- Fais gaffe, Proulx. Tu sais pas à quoi tu t'attaques si tu veux quelque chose de sérieux avec moi... reprit-elle une lueur moqueuse dans le regard.

Cela pouvait impliquer son caractère de Mer** par moment, ou alors le fait qu'elle pouvait se révéler de nature possessive. Cependant, ses paroles sous-entendaient également ses implications et ses valeurs. Distraite par ses pensées, Axelle en avait oublié la bouteille d'alcool qui dormait dans sa main droite. Le goulot se porta automatiquement sur les lèvres et elle en vida aisément deus bonnes gorgées. La sorcière fit gaffe à ne pas avaler directement l'un des bonbons au kiwi et le coinça sous ses dents, avant d'avaler. Elle put profiter ensuite du bonbon imbibé d'alcool. Un deux pour un : alcool et bonbec. Super !

Le plus drôle, dans tout ça, c'est que l'alcool montait rapidement à la tête des deux adolescents. Axelle était quelque peu étourdie, heureusement qu'elle était assise d'ailleurs, et elle se sentait légèrement euphorique, malgré la situation "épineuse". Elle voulut se décaler un peu plus vers son copain, mais par fierté -quoi ? après tout sa soeur et un de ses frères fréquentaient la maison des rogues et or- elle resta immobile, se demandant comment le garçon se sentait à présent. Portant une petite portion du liquide dans sa bouche, puisqu'elle voulait d'abord et avant tout attraper un ou deux bonbons, la sorcière fit tourner la bouteille à son voisin.

Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Charli Proulx, Sam 8 Juin 2013 - 2:12


- J'sais pas.

Une réponse qui voulait absolument tout et rien dire à la fois. C'était vrai, on ne pouvait pas vraiment savoir comment ça allait se passer même si on pouvait avoir de gros doutes. Surtout que maintenant, la bouteille de Vodka-bonbon-au-kiwi tournait bien et se buvait comme du petit pain. Enfin pour le moment, elle restait surtout du côté d'Axelle. Un silence planait entre les deux mais il n'était pas vraiment dérangeant, pour Charli du moins. Il la sentait à ses côtés et savait qu'il pourrait bientôt retenter une approche, comme à la précédente soirée, vu comme la bouteille commençait à se descendre. Une fois qu'elle eut fini de boire, elle reprit la parole.

- Fais gaffe, Proulx. Tu sais pas à quoi tu t'attaques si tu veux quelque chose de sérieux avec moi...

C'était quoi cette phrase bidon ? Si il l'avait choisi, si pour une fois il se sentait prêt à tenir une relation sérieuse c'est qu'il le voulait vraiment. Qu'il était prêt à accepter les bons et les mauvais côtés et puis, ce n'était pas comme si il ne la connaissait pas, bien au contraire. Ils passaient beaucoup de temps ensemble et d'ailleurs, ça c'était ressenti lorsque Higgs avait décidé de passer sa semaine à l'éviter. Mais, peut-être que la dedans, elle sous-entendait quelque chose d'autre ?

Par contre, il y avait un point extrêmement positif. Elle ne l'avait pas rembarré, loin de là, et elle était prête à tenir une relation avec le préfet à la condition qu'il sache à quoi il s'attaquait. Enfin, c'est ce qu'il avait comprit de sa phrase. Du coup, pendant qu'Axelle buvait encore - elle allait être totalement faite avant que le préfet n'ait le temps d'en boire plus que deux gorgées si ça continuait comme ça - Charli se rapprocha d'elle, légèrement et elle lui fit enfin tourner la boisson.

Il porta alors le goulot à sa bouche et en prit deux bonnes gorgées qu'il but assez rapidement. L'alcool lui brulait légèrement la gorge mais ça restait agréable grâce aux bonbons au kiwi que la préfète avait prit soin de rajouter dedans. Charli plongea son regard dans celui d'Axelle, réduisant la distance encore un peu plus. Il n'était plus vraiment très loin l'un de l'autre et on ne pouvait pas dire qu'il n'y avait pas d'une certaine tension dans l'air. Il porta une nouvelle fois la bouteille à sa bouche et une fois bu, il lui demanda d'une voix assez basse,

- Ah oui, et à quoi je m'attaque ?
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Axelle Higgs, Sam 8 Juin 2013 - 3:08


Alors que la Serpent resta fièrement immobile, l'autre glissa subtilement vers la droite, réduisant la distance entre eux : un faux mouvement et ils pouvaient se toucher. Le regard du sorcier plongea dans le regard azuré -et légèrement voilé- d'Axelle. Il était attirant et l'idée de se retrouver dans une position suscitant le rapprochement effleura l'esprit de la Serpentard qui se concentra tout de même sur les paroles du vert et argent :

- Ah oui, et à quoi je m'attaque ?

Sa voix était basse, mais un ton mi-moqueur, mi-curieux était tout de même présent. Pourtant, ce que la sorcière allait lui révéler serait plutôt choquant... Poussant un léger soupir, elle prit la bouteille des mains de Charli et en prit une gorgée pour se donner du courage, sans doute. Les traits de son visage se durcirent légèrement lorsqu'elle prévient d'abord Proulx sur les conditions :

- Promets-moi de ne rien dire. À personne. termina-t-elle dans un souffle, sa main se glissant naturellement dans celle du Serpentard.

La suite allait certainement surprendre le sorcier lorsque la préfète se releva quelque peu pour l'enjamber, avant de s'asseoir sur lui, mordillant au passage sa lèvre inférieure. L'alcool déliait les langues et celle d'Axelle ne faisait pas exception, et ce, dans tous les sens du terme. Profitant une nouvelle fois de la bouteille contenant la liqueur de kiwi, elle la replaça dans la mains de Charli, alors que ses propres mains se glissèrent habilement dans le dos du sorcier, sous son chandail. Dans cette position, elle pouvait éviter qu'il se sauve si la nouvelle le faisait mal réagir. Par le fait même, elle pouvait en profiter un peu du sorcier et sans doute que cela ne déplaisait pas à son ami... Au contraire. Stoppant alors son petit jeu, Axelle plongea une dernière fois ses yeux dans ceux de Proulx, juste au cas où il regretterait ses paroles. Puis, elle s'approcha doucement de l'oreille du garçon, se relevant alors quelque peu sur les genoux, et elle prit le ton le plus faible possible. Un chuchotement que seule Charli pouvait entendre.


- À..........

Après avoir révélé son secret, Axelle Higgs resta immobile, toujours à califourchon sur lui. L'attent était réellement intolérable et la sorcière allait peut-être regrettait son choix. À vrai dire, elle s'était confié sans vraiment se former d'opinion. Après un moment Axelle déplaça ses mains vers les cuisses du garçon, toujours dans l'attente d'une réaction, favorable, espérait-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Charli Proulx, Mar 11 Juin 2013 - 1:12


L'heure de la révélation venait de sonner. Axelle allait avouer un lourd secret sur elle à son collègue préfet, révélation qui serait surement fatidique quant à la suite de ce qu'il pourrait bien se passer entre eux. Avant de dire quoique ce soit, elle prit la bouteille des mains de Charli et en prit une bonne gorgée, surement pour se donner un peu de courage ou alors pour faire durer un peu plus le suspens. Puis, sa main se glissa dans celle du garçon et elle lui annonça,

- Promets-moi de ne rien dire. À personne.

C'était quelque chose de grand apparemment puisqu'elle voulait qu'il garde ça secret. C'était étrange, qu'est-ce qu'elle pouvait bien cacher comme ça ? Charli ne voyait pas du tout quoi en tout cas. Peut-être qu'elle disait ça simplement pour faire monter un peu plus le suspens alors qu'en fait elle allait lui dire un peu n'importe quoi. C'était tout à fait probable aussi. Dans tous les cas, Axelle pouvait faire confiance au garçon, ils avaient déjà conclut un pacte ensemble pour garder un secret et si il le fallait, juste pour lui prouver qu'elle pouvait tout lui dire, il serait prêt à se rouvrir la paume pour elle.

- J'te l'promet.

A peine promis que la préfète entreprit de se mettre à califourchon sur Charli, pour son plus grand plaisir évidemment. Il y avait un rapport avec son secret la-dedans ? Le garçon n'eut pas le temps d'y réfléchir puisqu'elle alla chercher de ses lèvres celles du préfet. Pur bonheur. Il n'attendait que ça depuis la dernière et voilà qu'elle avait franchi une nouvelle fois le pas. C'était à elle de le faire car c'était surtout elle qui avait des choix à faire à ce sujet. Lui redonnant la bouteille, elle en profita pour passer ses mains sous le haut de Charli. C'était un petit moment tout simplement génial, à tel point qu'il en avait oublié de quoi ils parlaient plus tôt. Mais, elle revint très vite à la réalité en se séparant de lui et en le regardant droit dans les yeux et se rapprochant de son oreille. La vérité allait enfin frapper.

Sur le cul qu'il était, vraiment. Il n'arrivait pas à croire ce qu'Axelle venait de lui avouer. Non, c'était bien trop gros mais il voyait dans son regard que c'était la vérité et il ne pouvait plus avoir de doute vu le pacte qu'ils avaient passés plus tôt. Le fameux pacte qui avait tout chamboulé. Charli la regardait intensément, la bouche légèrement ouverte. Franchement il n'en croyait pas ses oreilles. Mais d'un autre côté, ça ne le surprenait pas plus que ça, c'était carrément possible et carrément sexy d'ailleurs. Cette fille avait tout simplement tout pour elle et là, tout de suite, elle se trouvait à califourchon sur le petit Proulx. Toujours avec son regard ébahi, il passa ses mains derrière son dos, profitant quelques secondes de son corps puis il continua sa lancée en allant à la rencontre de son bras.

- J'peux voir ?
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Axelle Higgs, Mar 11 Juin 2013 - 17:36


D'abord silencieux, Proulx tenta de chercher la vérité dans le yeux de la brune. Cette dernière soutenu le regard de Charli, cet air sincère plaqué sur le visage, sourire en coin aux lèvres en bonus. Non, Higgs n'avait pas mentin et le sorcier pouvait se compter parmi les rares chanceux à connaître son secret. Le seul, en fait.

Toujours dans le silence, les mains du garçon s'étaient pressées dans son dos de la sorcière pour la rapprocher, au grand plaisir de cette dernière qui voyait bien le sorcier craquer peu à peu. Même le secret précédemment cité n'avait pas suffit à le faire refroidir. Au contraire :


- J'peux voir ?

Higgs garda son calme, une neutralité un peu trop inquiétante dans son regard qui brillait pourtant de malice, quelques instants plus tôt.

- Voir te lierais trop et tu ne pourrais plus reculer. Fais gaffe.

Toujours légèrement sur les genoux, elle se laisser tomber légèrement sur lui, passant ses mains autour de sa nuque. L'air malicieux de la sorcière était de retour et elle continua sur sa lancée de garce en détachant le bouton de son mini-short lime. À travers ses conquêtes, Axelle avait appris quelques trucs pour faire perdre littéralement la tête à à la gente masculine et celui-ci en faisait parti. Elle se pressa un peu plus contre le corps du joueur de quidditch puis déposa quelques baiser dans son coup. Embrassant ensuite sagement le Serpentard sur les joues, la sorcière déclara candidement :

- Bon, c'est pas tout, mais j'ai des choses à faire...

Sans plus de cérémonie, elle se releva, appuyant ses mains sur les épaules du sorcier, lui offrant ainsi une superbe vue sur son décolletée. Quelques mèches de cheveux frôlèrent doucement le visage du garçon, tandis que la sorcière fit un pas vers la gauche. Elle lui adressa un dernier signe de main avant de lui tourner le dos. C'était pas très sérieux comme départ, d'autant plus qu'elle avait fait mime de regarde une montre imaginaire sur son poignet.
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Charli Proulx, Sam 15 Juin 2013 - 0:37


Lorsque Charli lui avait demandé de lui montrer son signe distinctif d'appartenance, le regard d'Axelle qui se voulait plutôt malicieux depuis déjà un bon petit moment changea du tout au tout. Elle était devenue plus neutre, presque froide l'espace d'un instant. On aurait pu croire qu'elle allait lui montrer mais ce ne fut pas le cas, elle fut plutôt méfiante, pas envers elle, mais envers le garçon. 

Voir te lierais trop et tu ne pourrais plus reculer. Fais gaffe.


Ce n'était pas ce qui allait déranger le préfet, bien au contraire. Il avait pensé à se rapprocher d'eux mais il pensait qu'avec ce qu'il s'était passé dans le passé, ils avaient tout bonnement disparu. Mais le secret qu'Axelle venait de lui avouer venait de tout changer, en lui racontant ça, elle venait de lui faire prendre conscience qu'ils étaient seulement dans l'ombre mais qu'ils existaient encore. C'était peut-être le moment. Au moins le moment de lui faire comprendre que lui, ça ne le dérangerait pas d'être plus lié à tout ça. Elle savait déjà qu'il avait une forte attirance pour tout ce qui touchait à la magie noire mais rejoindre les ténèbres véritablement serait une toute autre chose, c'était peut-être l'occasion pour Charli de parvenir à ses fins, de rallier une cause qui lui permettrait d'exprimer ses valeurs, même si cela devait être par des moyens pas très orthodoxes qui, de toute manière ne le dérangeait absolument pas à employer. 

Pendant ce temps là, Axelle avait passé ses mains autour du cou du garçon et son petit regard qu'elle arborait plus tôt était de retour. C'était dingue comment il aimait la voir comme ça. Ça aurait pu tout lui faire oublier. En plus de ça, elle était en train de déboutonner son mini-short qui la rendait carrément sexy. Elle avait vraiment décidé de le faire partir ailleurs, de lui retourner la tête. Pendant ce temps là, il ne pouvait pas répondre à sa précédente phrase, il était bien trop obnubilé par ses agissements. Elle se dirigea ensuite vers son cou où elle y déposa quelques baisers avant de remonter jusqu'à sa joue. Puis, elle se sépara légèrement de lui dans un premier temps et Charli choisit ce petit moment pour lui répondre. 

- Mais p..

Cependant, il n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'il fut déjà coupé par sa collègue qui le rendait fou. 

Bon, c'est pas tout, mais j'ai des choses à faire...

Comment ça elle avait des choses à faire ? Non. Ce n'était tout bonnement pas possible. Elle ne pouvait pas lui dire comme ça ce qu'elle lui avait dit. Surtout qu'elle avait commencé à le chauffer et ne s'était pas arrêté en se levant, en lui laissant une belle vue sur son décolleté. Et elle partit, comme ça, sans faire d'histoire. Ce n'était pas concevable mais alors, pas du tout. Elle ne pouvait pas se comporter comme ça, pas avec lui en tout cas. Elle s'était trompée de morceau en voulant se la jouer comme ça. 

Elle était déjà loin maintenant, toujours visible mais loin. Il l'avait laissé partir mais c'est surtout parce qu'il avait eu du mal à comprendre ce qu'il se passait, il lui avait fallu un peu de temps pour percuter la chose. Charli se leva alors et se mit presque à courir pour la rattraper. Une fois à son niveau, il l'attrapa par l'épaule et la retourna. Sans même lui demander son avis, de toute façon la tout de suite il s'en foutait, il vint plaquer ses lèvres contre les siennes et entreprit de l'embrasser, passant ses mains autour de son cou. Elle avait commencer à jouer, ça n'allait pas finir ainsi. Le Charli, on ne le prend pas pour plus bête qu'il n'est. Puis, il s'adressa enfin à elle.

- Tu vas où là ? Tu m'dis ça, comme ça, et tu t'barres. Tu disais t'a'l'heure que ça me lierai et si c'est c'que j'veux ? Et si c'que j'voulais aussi, c'est être avec toi ? Qu'est-ce qu'tu fais ?

Pendant qu'il avait parlé, il avait passé ses mains sous le haut d'Axelle mais plus il parlait, plus ses mains glissait vers le vide, vers l'air pour au final frapper le vide et laisser voir ses bras pendre mollement comme si ils étaient inanimés. Il se confiait de plus en plus à elle, laissait presque voir ses sentiments les plus profonds et ça l'effrayait de plus en plus. C'était sans doute pour ça qu'il s'était reculé comme ça.

Il en avait marre d'attendre que la Higgs choisisse son prétendant. Surtout que si elle décidait de rester avec son actuel copain après avoir autant jouer avec le garçon, il ne le prendrait pas très bien. Mais ce n'était pas à lui de prendre cette décision et quoi qu'il se passerait, il l'accepterait. Elle savait ce qu'il en était pour Charli, il ne pouvait maintenant plus rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Axelle Higgs, Sam 15 Juin 2013 - 7:43


Quelques mètres plus loin, alors que la sorcière échappa un léger frisson, la main de son collègue abattu sur son épaule et il lui fit faire un demi-tour, plaquant immédiatement ses lèvres contre les siennes. Tout en l'embrassant, ses mains passèrent autour de son cou, la tenant ainsi près de lui. Par la suite, elles glissèrent sur la taille de la jeune fille, puis sous son haut, ce qui lui tira un nouveau frisson. Elle savait bien que le préfet avait plu ou moins aimé la façon dont elle l'avait laissé en plan et n'hésitait pas à montrer qu'une fois le jeu commencé, on ne se sauve pas. La tenant toujours solidement par la taille, il brisa leur échange quelques instant pour prendre la parole :

- Tu vas où là ? Tu m'dis ça, comme ça, et tu t'barres. Tu disais t'a'l'heure que ça me lierai et si c'est c'que j'veux ? Et si c'que j'voulais aussi, c'est être avec toi ? Qu'est-ce qu'tu fais ?

Dans les yeux de la préfète, une drôle de lueur régna pendant quelques secondes. Peut-être était-ce ce qu'elle voulait entendre, après tout. Les mains de Charli avait lentement glissé pendant qu'il parlait et il s'était même reculé d'un pas. Se rapprochant, Higgs attrapa à nouveau les mains du sorcier et l'attira vers elle, un sourire désolé sur le visage. Elle fit glisser les mains du Serpentards vers ses reins alors qu'elle se mit à l'embrasser doucement, mordillant au passage la lèvre inférieur et sa langue allant parfois à l'encontre de la jumelle. Lentement, le couple revint vers la cabane hurlante où Charli appuya son dos. Entre deux baiser Axelle prit finalement la parole :

- Habituellement je plante mes copains parce que ce sont des connards, pas parce que je tombe am... que je ressens quelque chose pour toi. Ne me demande pas de choisir ce soir Proulx, okay ? Sérieux, on n'y pense pas...

Son ton, à la fin, avait été presque suppliant. Sa bouche se posa à nouveau sur celle du préfet tandis que son coeur battait la chamade. Tout comme le Serpentard, Higgs avait pratiquement peur de ses sentiments. Pourtant, Charli n'avait pas à s'en faire, non ? Axelle lui tombait dans les bras dans un claquement de doigts. Elle-même était affolée par la forte attirance qu'elle ressentait envers lui, n'osant pas exprimer qu'il s'agissait d'amour. Par ailleurs, ils étaient liés par la magie, possédant dorénavant le même patronus, et Proulx semblait partager les mêmes intérêts magiques, les mêmes valeurs, que la brune.

- J'te jure, j'me moque pas de toi. J't'ai évité toute la semaine parce que je savais que je serais pas douée, mais c'était trop dur et j'ai pas pu m'empêcher de te donner rende-vous.

Sa voix était légèrement haletante, puisque leurs échanges devenaient de plus en plus passionnés et que le garçon devenait de plus en plus entreprenant. Leurs corps se pressèrent un peu plus, tandis que la sorcière lui glissa doucement à l'oreille, d'une voix basse :

- Pour le reste, penses-y et si c'est vraiment ce que tu veux, alors je t'aiderais.

Et d'un petit bond, elle sauta sur le garçon, ses jambes se refermant autour de sa taille, tandis que le sorcier eut le réflexe de soutenir la Serpentard posant ses mains sous ses fesses. Pendant ce temps, la préfète avait entreprit de faire glisser le chandail par-dessus la tête du jeune homme, continuant de l'embrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 13

 Derrière la cabane hurlante

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.