AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 5 sur 12
Derrière la cabane hurlante
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
Mangemort 61
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite

Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Mangemort 61, Jeu 27 Mar 2014 - 12:25


Comme il s'y attendait, Heather dégaina à son tour sa baguette. Il lui avait laissé une chance de s'en sortir mais maintenant qu'il était dévoilé et qu'elle n'avait eu que faire de son petit conseil, il était obligé d'attaquer. Dans le cas contraire, la préfète percuterait que quelque chose était étrange et 61 ne pouvait pas gâcher sa couverture.

- Et qu'est-ce tu vas m'faire ? Me tuer comme tout les autres du Poudlard Express ? Vous savez faire qu'ça de toute façon !

C'était donc ainsi que les mangemorts étaient vus. Pour la population entière, ils étaient vus comme des meurtriers sans pitié et sans remords. Mais, jamais ils ne se demandaient si il n'y avait pas des raisons à tout ça. Si ils avaient attaqué le Poudlard Express, c'est qu'il y avait une raison. Avant ces évènements, personne ne savait qu'ils étaient de retour mais après de multiples attaques et sûrement quelques témoignages, les preuves qui les accusaient avait été trouvées et le ministère avait dévoilé leur retour à l'ensemble de la population.

Certes, ils étaient sans scrupules mais c'était tout simplement parce qu'ils voyaient les choses autrement. Il fallait se débarrasser de la vermine, terroriser quelques sorciers afin de pouvoir les utiliser à leur avantages ou tout simplement pour montrer qu'ils étaient là, face à ce ministère totalement incapable. Voilà ce qu'ils voulaient prouver, ils voulaient du changement et ils le faisaient à leur manière.

- Est'ce qu'tu t'es d'jà demandé pourquoi ? Pourquoi on faisait ça ? Tu crois qu'c'est simplement par plaisir ? On est p't'être un peu sadique mais tu n'crois pas qu'il y a autre chose derrière ?

Certes, en proférant de telles paroles, Heather aurait pu prendre cher. Mais au fond de lui, 61 l'appréciait même si elle lui avait volé sa place de préfet. Il avait eu du mal à s'en remettre mais ce n'était pas après elle qu'il en avait, mais plutôt contre celle qui l'avait viré, Harshing. Par conséquent, il voulait essayer de la raisonner, de lui faire comprendre que la violence n'était pas qu'un bref résumé de l'ordre des mages noirs mais qu'il y avait bel et bien autre chose derrière. Si elle ne comprenait pas, tant pis, il l'attaquerait.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Heather Wells, Mar 1 Avr 2014 - 23:14


Heather s'était attendue à à peu près tout, du doloris au sortilège de mort. Autant dire qu'elle était complètement abasourdie que le Mangemort lui ai répondu uniquement par la parole. Depuis toujours, on lui avait raconté qu'ils étaient de dangereux tueurs, qu'ils n'avaient aucune pitié et qu'ils se débarrassaient de tout ceux qui avaient le malheur de croiser leur chemin. La verte et argent était tellement étonnée de ne pas avoir encore reçu de sortilèges que sa baguette se baissa légèrement, mais suffisamment pour qu'elle ne puisse pas réagir à temps si l'homme au masque l'attaquait.

Pensive, la brune fixait le sol à quelques centimètres des chaussures du Mangemort. Une imprudence qu'elle n'aurait jamais dû commettre et qui pourrait lui valoir de gros problème. Pourtant, elle se disait que s'il avait voulut l'attaquer, elle serait déjà morte, ou en chemin pour Sainte Mangouste. De plus, il avait assuré que toutes leurs actions avait un but précis. A vrai dire, l'Irlandaise n'y avait jamais réfléchit, pensant à tord qu'ils ne tuaient que pour se divertir. Mais dans ce cas, pourquoi faisaient-ils tous ces crimes ?

- Et ... commença-t-elle avant de se raviser.

Après tout, si elle énervait l'homme masqué, elle ne verrait surement pas la lumière du jour. Mais la Sixième année voulait comprendre. Quelque chose l'intriguait chez lui et les siens qui la poussait à oublier le sentiment de crainte qu'il lui inspirait. Elle plongea ces yeux dans ceux de la personne qui lui faisait face avant de reprendre:

- Et en quoi tuer une cinquantaine d'élèves peut-il servir votre cause ?

La Préfète n'utilisa pas le ton accusateur et agressif qu'elle avait employé plus tôt. Elle avait posé cette question de la même manière qu'elle aurait pu demandé l'heure. De cette manière, la Serpentard voulait montrer que la discussion pouvait être une solution à leur confrontation. Après tout, c'était la seule échappatoire qu'elle avait trouvé puisque, si elle combattait le Mangemort, il la battrait sans doute à plates coutures.  
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 61
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Mangemort 61, Dim 27 Avr 2014 - 17:17


Heather semblait totalement perdu. Elle n'arrivait pas à comprendre ce qu'il se passait, pourquoi l'homme masqué ne l'avait pas encore attaqué. Il était vrai que pareille situation pouvait être déroutante mais la violence ne résout pas tous les problèmes. En parlant, 61 avait une chance de lui faire changer d'avis. Il pouvait l'inciter à rejoindre leurs rangs et il était sûr qu'un élément comme la préfète des Serpentards serait utile.

Plus ça allait, plus la brune baissait sa baguette, ce qui n'était pas le cas du mangemort. La sienne était toujours à bonne hauteur, prête à lancer un sort si besoin. Il avait apprit à ne jamais baisser sa garde, ne sachant jamais ce que peut penser l'adversaire. Mais dans ce cas précis, il savait qu'il ne se passerait rien. Il avait réussi à la toucher, elle s'interrogeait maintenant sur les actions qu'ils pouvaient commettre.

- Et en quoi tuer une cinquantaine d'élèves peut-il servir votre cause ?

Effectivement, les choses vues de cette manière, c'était dur de répondre. Il ne pouvait se contenter de dire que c'était pour le plaisir. Car derrière tout ça, il y en avait évidement, excepté certains cas. 61 devait trouver quelque chose qui tienne la route et rapidement sinon Heather comprendrait que ce n'était pas la vérité. Malheureusement pour lui, réfléchir à de belles paroles n'était absolument pas son point fort mais, il lui suffisait simplement d'embellir la vérité, de continuer sur sa lancée.

- Pourquoi ? Pour l'impact qu'ça produit sur la population. On a pas l'choix. Si on veut être écouté, on est obligé parfois de s'résoudre à c'genre de choses. Mais c'était pas censé c'passer comme ça. Ca a dérapé, tout à prit des proportions énormes.

C'était clair et net et pas très jolie à entendre. Mais après tout, c'était toujours mieux que de dire "Ah oui, ça, bah y'a deux gus qui ont voulu s'détendre un peu du coup ils sont partis tuer d'l'élève." Mais il y avait autre chose que 61 voulait faire passer. Le problème avec le ministère et ça, c'était le plus important. Il était impératif que la population comprenne qu'il était corrompu jusqu'à la moelle. Qu'il fallait résoudre ce problème au plus vite.

- Mais j'vais t'dire. C'pas nous l'problème. On fait pas grand chose de mal, quand tout c'passe bien. Par contre, l'ministère, lui, c'est tout autre chose. T'as pas idée du nombre d'attaque qu'on nous a foutu sur l'dos. Mais c'était pas nous, c'est l'ministère qui veut tout ça. Il faut qu'ils se couvrent. La population magique est en danger, voilà pourquoi on fait ça, pour la défendre.

61 n'avait aucune idée de l'endroit ou il avait sorti un tel flux de paroles. Peut-être parce que c'était là ce qu'il pensait et qu'il avait besoin de le partager autour de lui. Il espérait qu'Heather en prenne conscience ou qu'elle s'en soit déjà rendu compte. C'était le moment de se ranger d'un côté. Pour ou contre le ministère. Il espérait qu'elle fasse le bon choix.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Heather Wells, Ven 9 Mai 2014 - 23:18


Heather aimerait bien comprendre et c'était sans doute la seule et unique fois qu'elle serait en mesure de le faire. Elle écouta donc avec attention les paroles du Mangemort. Il lui expliqua que l'attaque du Poudlard Express n'était qu'un moyen de faire comprendre au monde des sorciers qu'ils étaient de retour. Elle n'en revenait pas, ils n'avaient fait ça que pour faire parler d'eux ! Mais Masque Blanc expliqua tout de même que cette opération, si on pouvait l'appeler comme ça, était allée plus loin qu'elle ne l'aurait dû. Il parla de "proportions énormes", mais ils auraient dû s'y attendre ! Ils s'en étaient tout de même prit à une bande d'élèves incapables de se défendre et sans aucun poids politique. Pourquoi ne pas s'attaquer à des politiciens en les enlevant par exemple ? Cela aurait autant fait parler d'eux sans pour autant avoir à tuer une dizaine de gamins. Ces pensées lui rappelèrent soudainement qui se tenait devant elle, si bien que la Sixième année raffermit sa prise sur sa baguette.

Mais le Mangemort ne s’arrêtât pas là car celui-ci semblait décidé à partager son opinion avec la brune jusqu'au bout. Il estimait qu'ils n'étaient pas le problème mais qu'ils n'étaient là que pour combattre le Ministère, corrompu et inutile. L'Irlandaise voulait bien le croire quand il lui dit que le Ministère ne se gênait pas pour mettre des crimes qu'ils n'avaient pas commit sur leurs dos. Selon Masque Blanc, avec de tels hommes au pouvoir, la population courrait un grave danger. La Serpentard eut un sourire mauvais quand elle reprit la parole :

- Le Ministère ? Rien que ta présence ici prouve son incapacité. Ces imbéciles ne servent que leurs intérêts, c'est clair qu'ils s'en foutent de ce que vivent les autres.

Le cœur de la Préfète se serra subitement. "Ta" revenait dans son esprit aussi réglé qu'un métronome. Comment avait-elle put être aussi stupide pour tutoyer un Mangemort ? Elle devait sans doute ne pas tenir à la vie. Mais elle garda un visage imperturbable, il fallait dire qu'elle était assez forte à ce jeu. Peut-être que celui qui lui faisait face n'y avait pas fait attention. Et la verte et argent voulait bien le croire quand il lui disait ne vouloir que défendre la population, mais elle n'était pas dupe. Il l'avait peut-être épargné jusqu'à présent, mais ce n'était pas pour cette raison qu'elle serait prête à croire n'importe quoi de lui. Et il pouvait très bien essayer de la manipuler pour avoir un œil à l’intérieur de Poudlard.

- Mais qu'est-ce qui me prouverait qu'avec vous au pouvoir, les choses seraient différentes ?

Si seulement un gouvernement honnête pouvait exister. Mais la brune n'y croyait pas. Ces Mangemorts voulaient peut-être créer un nouvel ordre qui, cette fois-ci, serait juste et bon, mais cela pouvait n'être qu'une vision idyllique et irréalisable. Alors pourquoi devrait-elle les croire, eux en particuliers, alors que beaucoup d'autres ont déjà tenté cette promesse et qu'ils ne l'ont jamais tenue ?
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 61
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Mangemort 61, Lun 2 Juin 2014 - 1:22


61 était ravi des propos que lançait Heather. Il était clair qu'elle avait comprit que le ministère n'était pas celui qu'il se disait être. Il affichait un petit sourire mais son masque le recouvrait, le laissant sans expression. La serpentard qui tenait toujours sa baguette pointée sur lui n'avait pas à savoir ce qu'il exprimait et un tout petit peu de peau découvert aurait pu foutre en l'air son identité.

- Ca m'fait plaisir d'voir qu't'es pas bornée. Mais qu't'as compris qu'le ministère est bon à rien.

Très vite, elle reprit le dessus de la discussion. Elle voulait avoir des réponses et tout se tenait entre les mains du mangemort. Si il voulait la rallier à leur cause, il fallait qu'il trouve les bons mots et ce n'était pas chose facile pour lui, surtout qu'il savait qu'Heather était forte à ce jeu là. Elle voulait savoir pourquoi ils seraient mieux à la tête du ministère, il allait lui donner la réponse. Ou du moins la réponse qu'elle voulait entendre, oubliant de préciser qu'il s'agirait sûrement d'une petite dictature même si il y aurait de nombreux avantages aux partisans.

- Pourquoi les choses s'raient différentes ? D'jà, on cacherait pas la vérité. C'est quoi c'ministère qui s'cache derrière des groupes de gens aux avis politiques opposés pour les accuser de tous leurs tords ? A partir de là, on n'peut pas vivre tranquille. Alors qu'avec nous, on assumerait nos actes, si actes il y a. Et puis la population s'rait en sécurité. Alors que r'garde, t'crois qu'ils en sont capables eux ?

61 ne savait pas vraiment si il était convaincant. Mais, il avait prit soin de reprendre l'essentiel des questions posées précédemment afin de pouvoir appuyer son discours dessus. Elle le croirait si elle voulait mais il avait déjà bien avancé. Il avait obtenu des réponses claires. Elle n'était pas pour le ministère actuel et rien que ça, c'était un bon début.

Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Heather Wells, Ven 13 Juin 2014 - 23:42


Cela était déstabilisant pour la Serpentard de ne pas voir le visage de son interlocuteur. Ne serait-ce que pour pouvoir voir ses expressions faciales. Sous ce masque immuable, seul les yeux du Mangemort étaient visibles. Et ces yeux... Heather avait l'irrépressible impression de les avoir déjà vu quelque part, et sa voix aussi lui était familière. Elle avait peut-être déjà vu ce Mangemort, peut-être même qu'ils se connaissaient ? Mais là n'était pas la question du jour.

L'Irlandaise semblait avoir marqué un point auprès de l'homme masqué qui semblait apprécier le fait qu'elle soit opposée au ministère. Ils avaient tout les deux cela en commun. Il répondit ensuite à sa question, expliquant que s'il parvenait à s'emparer du pouvoir, ils assumeraient leurs actes, quels qu'ils soient, sans se cacher derrière d'autres organisations. Le Mangemort semblait si convaincu par ce qu'il disait que Heather ne fut plus aussi sceptique qu'elle le put l'être auparavant. Après tout, il avait aisément avoué qu'ils étaient les auteurs de l'attaque du Poudlard Express. Ce fait entacherait sans doute leur réputation pour de très longues années et pourtant cela ne semblait pas le gêner outre mesure. Alors sans doute pouvait-elle le croire quand il disait vouloir endosser ses responsabilités. La Serpentard s'étonna elle-même lorsqu'elle remarqua que le Mangemort était en train de parvenir à lui faire embrasser ses idées. Plus qu'elle n'en avait envie, elle avait surtout besoin de croire quelque chose, croire en quelqu'un. Et elle venait peut-être de le trouver.

- Nan, c'est fini. Y'a longtemps je croyais en Sudworth mais sa politique m'a tellement déçue... J'ai abandonné l'idée qu'il puisse sortir quelque chose de bien de lui, cracha-t-elle avant de garder le silence quelque secondes, puis elle plongea son regard dans celui de l'homme masqué avant de reprendre: Donc vous comptez faire bouger les choses ?

Le Mangemort avait presque réussit à lui faire adhérer à sa cause. Presque, mais le plus gros était fait. Tout ce qu'elle voulait en ce moment, c'était de se débarrasser du Ministère. Elle sentait que son pays courrait droit à la catastrophe avec ces gens-là. Et si l'Ordre noir était une alternative à tout cela. La brune se perdit alors quelque peu dans ses pensées, réfléchissant à tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 61
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Mangemort 61, Ven 20 Juin 2014 - 18:30


Heather semblait adhérer aux paroles du mangemort et c'était une très bonne chose. Les temps étaient en train de changer et plus il y avait de monde en accord avec les idées du groupuscule, mieux c'était. Il était grand temps que le monde magique se réveille. Le ministre, à l'heure d'aujourd'hui, ne valait plus rien. Si il était toujours en place actuellement, c'était simplement car une bande de groupie en chaleur le supportait, plus absorbées par son charisme que sa politique. Mais cela ne pouvait pas durer et il n'y avait qu'une manière de changer les choses, mobiliser un maximum de sorcier.

61 était vraiment heureux qu'Heather fasse parti de ses gens, il n'aurait pas pensé moins d'elle. Elle était intelligente et savait voir lorsque les choses n'allaient pas et surtout, elle n'hésiterait pas à agir. Le mage noir pensait même un instant au fait qu'elle ferait un bon partisan. Mais, ce n'était pas le moment de brusquer les choses. Si déjà elle n'avait pas eu peur en voyant le mangemort et qu'elle avait osé dire ce qu'elle pensait devant lui, un grand pas avait déjà été fait. Le reste serait pour plus tard.

La marque des ténèbres vint brûler le bras de 61, lui arrachant une petite grimace presque invisible grâce à son masque. Il y avait urgence, il fallait qu'il y aille mais pas avant d'avertir Heather qu'ils se reverraient.

- Les choses bougeront, fais moi confiance. Faut qu'j'y aille mais nous nous r'verrons.

Dans les secondes qui suivirent, 61 transplana.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Heather Wells, Lun 23 Juin 2014 - 12:48


La brune sentait qu'un semblant de confiance s'était installé entre le Mangemort et elle. Après tout, ils étaient du même avis, pourquoi donc l'attaquerait-il ? Mais plus Heather restait là, à parler avec lui, plus le temps filait et elle finirait par retourner au château en retard. Pour ne pas paraître malpolie, elle fit semblant de se gratter le coude et en profita pour jeter un rapide coup d’œil à sa montre. Il ne lui restait que sept pauvres minutes avant que les grilles donnant accès au château ne soit fermées. Et quinze, avant que ne débute le repas du soir. L'Irlandaise ne pouvait plus rester, il fallait qu'elle parte mais comment. Elle ne pouvait décemment pas saluer le Mage Noir comme on saluait un bon vieux pote ? Prise par cette interrogation, elle ne remarqua pas le trouble soudain chez l'homme masqué. Celui-ci demanda ensuite de lui faire confiance pour faire bouger les choses à la brune qui n'attendait que cela. D'une voix qui semblait pressante, il ajouta devoir partir mais lui assura une nouvelle rencontre prochainement. Avant qu'elle n'ai pu ajouter quoi que ce soit, il transplana.

La Serpentard se retrouva donc parfaitement seule dans la ruelle mais l'orage de plus en plus menaçant et l'ombre mystérieuse de la Cabane Hurlante lui tenaient un peu compagnie. Elle resta quelques secondes de plus, sans bouger, cette rencontre paraissant subitement irréelle dans son esprit. Mais elle pouvait encore le voir, le corps du Mangemort, se tenant bien droit devant elle, son regard soutenant le sien... La Sixième année reprit ensuite ses esprits et marcha d'un pas rapide vers le château. Pendant tout le temps que cela lui prit, cette discussion entre l'homme masqué et elle se répétait en boucle dans sa tête, la forçant ainsi à méditer sur sa position vis-à-vis de son groupe. Sa réflexion était tellement prenante qu'elle ne remarqua pas que le portail du château se referma juste après son passage, elle ne fit même pas attention à la pluie qui commençait à tomber lorsqu'elle fut dans le parc.

Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis Whisper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Nemesis Whisper, Ven 27 Juin 2014 - 15:52


La peur au ventre.
Avec Alexeï Jorganov

Mortissia était dans le noir complet, elle sentait son corps bouger mais ne pouvait rien faire pour se débattre. Que se passait-il ? Un étrange silence résonnait dans sa tête, c’était rare de s’entendre penser aussi facilement. Néanmoins, la jeune femme n’arrivait pas à remettre le doigt sur comment elle était arrivé devant Ollivander. Depuis que les Mangemorts avaient commencés leurs attaques, une seconde voix s’était logée dans la tête de la jeune femme. Peut-être devrait-elle aller à Ste-Mangouste ? Ou pas. Elle serait jugée folle et envoyer dans un des quartiers psychiatrique. De toute façon, après ce qu’elle avait fait à la boutique, elle aurait des problèmes d’une façon ou d’une autre.

La rouge et or sentit son corps reposer sur quelque chose de mou mais de désagréable à la fois. Où était-elle ? Si seulement elle pouvait ouvrir les yeux. C’est comme si on lui avait lancé un sortilège de pétrification. Horrible impression. Au bout d’une dizaine de minute d’intense concentration pour tenter de bouger le moindre muscle, elle réussit à recroqueviller légèrement ses doigts. C’était mieux que rien. *Ah je t’ai retrouvé toi !* Mortissia sursauta dans son pseudo sommeil, ne s’attendant pas du tout à l’entendre. Que c’était-il passé ? *J’étais dans le noir complet c’était horrible !* Pauvre petit chose. La rouge et or, elle, y était toujours. Cherchant de nouveau à bouger son corps, elle finit par sentir ses paupières se décoller légèrement, sayais, elle revenait à elle. Montant lentement une main à sa tête pour se passer la tempe droite, elle ouvrit complètement les yeux pour tomber sur un homme qui la dévisageait étrangement. *Wouh ! Alerte beaugoss !* A peine revenu, elle recommençait déjà celle là.

D’un bond, Mortissia se leva pour reculer de plusieurs mètre jusqu’à sentir son dos collé au mur. Son visage lui disait vaguement quelque chose, s’étaient-ils déjà croisés ? Qu’importe, elle avait peur. Elle s’en voulait horriblement pour Ollivander et craignait pour la suite. De sa voix tremblante, elle réussit à articuler.

- Qu’est ce que je fais ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Alexeï Jorganov
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Alexeï Jorganov, Ven 27 Juin 2014 - 16:17


-Bonjour Mortissia, tu es dans la cabane hurlante ne t'en fais pas. Tu es en sécurité. Je suis Alexeï, on s'est déjà rencontré.

Enfin elle s'était éveillée, Alexeï avait du attendre plusieurs heures avant de la voir s'éveiller. D'abord il avait vu ses doigts bouger. Puis elle avait sursauter. Alexeï ne s'en inquiétait pas le moins du monde. Il avait vu bien pire. Durant les heures de sommeil de Mortissia il avait eu le temps d'aller prendre une bouteille d'eau et un restant de dinde dans une maison de pré au lard. Il rendait service a la communauté et ne demandait rien. Il se servait. Puis Mortissia s'était levée et précipité dans un coin. La vitesse avec laquelle elle avait fait ça avait étonner Alexeï. Mais il était temps qu'il l'interroge.

-Tu faisais quoi chez Ollivander. Surtout pourquoi Ollivander était en train de cramer. Si je n'était pas arrivé tu te serais fais choper par les Aurors et finis ta vie à Azkaban. Alors tu peux m'expliquer ? Mais ce serait mieux si on était en face.

Il prit l'assiette et la tendit a Mortissia. Elle avait l'air d'un chat qu'on avait effrayé en plein sommeil. Elle était pleine de méfiance. Alexeï était content elle avait appris à se mefier des gens. Lors de leur première rencontre elle l'avait suivie sans broncher. Le pire ennemi des humains restait les humains. Ils étaient méchants, sournois rusés. Heureusement ce n'était pas une majorité ou bien une majorité n'en avait pas conscience. Les hommes aimaient détruire. Mais en attendant Alexeï détaillait toujours Mortissia sans sourciller.
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis Whisper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Nemesis Whisper, Ven 27 Juin 2014 - 17:22


-Bonjour Mortissia, tu es dans la cabane hurlante ne t'en fais pas. Tu es en sécurité. Je suis Alexeï, on s'est déjà rencontré.

Donc, comme elle l’avait deviné, il se connaissait déjà. Ou du moins, à peine. Mortissia avait des pertes de mémoire fréquentes ses derniers temps suite à son rétablissement. En effet, ingurgité un filtre d’amour raté n’était pas bon pour le métabolisme et le liquide semblait faire plus de dégât en partant qu’en entrant. Méfiante, elle le fixait de ses grands yeux noirs.

-Tu faisais quoi chez Ollivander. Surtout pourquoi Ollivander était en train de cramer. Si je n’étais pas arrivé tu te serais fais choper par les Aurors et finis ta vie à Azkaban. Alors tu peux m'expliquer ? Mais ce serait mieux si on était en face.

Sentant sa gorge se nouer à l’idée qu’elle avait réellement détruit un magasin, Mortissia détourna le regard du repas qu’il lui tendait. Elle n’avait pas faim. Se laissant lentement glisser jusqu’à être assise au sol, la jeune femme ramena ses jambes contre elle et posa son front contre ses genoux serrés l’un contre l’autre. * C’n’était pas ta faute.* Si. Où était l’autre voix maintenant ? Si la rouge et or avait apprit à vivre avec sa Petite Voix, l’autre n’avait rien à faire dans sa tête et elle ferait tout pour la faire disparaitre. Finalement, elle releva le visage vers l’homme qui lui faisait face. Elle se souvint néanmoins d’une phrase que cette vois avait prononcé : Les Mangemorts sont à Poudlard.

- Poudlard est attaqué ?

Sa voix était tremblante, elle craignait pour les gens qu’elle connaissait là bas. Les Mangemorts étaient réputés pour être sans pitié et attaquer tout ce qui bouge. La prochaine fois que Mortissia trouvera un message avec une pseudo mission, elle le brûlera. Elle n’était pas de leur côté. Elle ne faisait partie de aucun camp.
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Izsa Hilswood, Mer 30 Juil 2014 - 0:04


RP avec Apophis Mora

La sortie du week-end à Pré-au-Lard était pour Izsa une véritable libération. Elle ne haïssait pas l'école, loin de là, simplement, être privé de technologie pendant une semaine lui pesait. Dans l'ancestrale école, même le plus stupide grille-pain électrique se détraquait passé les grilles du château. Enfin, c'est pas comme si j'avais un jour ramené un grille-pain à Poudlard. Magie et électricité ne faisait pas bon ménage, aussi Izsa prenait soin de s'éloigner le plus possible de toutes sources magiques en s'exilant derrière la Cabane Hurlante. Au moins, ici, personne ne risquait de venir et faire le mariole en lançant un sortilège.

Izsa était assise, le dos contre l'édifice, un ordinateur portable sur les jambes. Elle discutait sur Skype avec son grand frère, Cracmol et peu à l'aise avec les hiboux. L'autre avantage des ordinateurs était bien sûr leur rapidité à transmettre les messages. Et oui les hiboux ne volent pas à la vitesse de la lumière. Elle profitait toujours du week-end pour passer sur internet, faire un petit coucou à ses amis moldus à partir de Facebook (amis qui la croyait pour la plupart dans un internat très strict en France) et s'intéresser à divers sujets scientifiques.

Elle gardait ses affaires "moldus" (ordinateur, téléphone, appareil photo, etc...) à Pré-au-Lard. Le village était certes exclusivement sorciers, mais son influence sur les objets électrique était moindre comparer à celle de Poudlard. Elle prenait juste soin de les éteindre parfaitement avant de les laisser. Jusqu'ici, elle n'avait presque pas eu de problème. Presque se rappela t-elle, émue, en se rappelant le petit radio-réveil de sa première année, dont le décès prématuré lui avait permis d'être la personne la moins ponctuelle de l'école. Mais maintenant, elle ne se faisait plus avoir ; passer de la magie à la technologie et vice-versa était pour elle une petite gymnastique habituelle.

Ce week-end s'annonçait plutôt bien. Elle n'aurai jamais cru être déranger ce jour là.
Revenir en haut Aller en bas
Apophis Mora
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Apophis Mora, Mer 30 Juil 2014 - 4:34


Le week-end était arrivé et comme chaque fin de semaine, Apophis avait les nerfs à vif. C'était presque devenu une habitude chez ce garçon qui se trouvait dans cet état-là sans même savoir pourquoi. Avait-il un jour été heureux ? Beaucoup se posait la question.  Ses accès de colère étaient peut-être dû au fait qu'il ne pouvait éprouver du bonheur lorsqu'un visage rayonnant de joie venait éblouir sa sombre méchanceté... ou sa peine. En effet, le Serpentard ressentait un profond plaisir à distinguer la tristesse et le malheur qui s'abattait parfois sur de pauvres inconnus. Mais quoi qu'il en soit, aujourd'hui il serait amené à croiser quelques-uns de ces visages dont il avait tant de dégoût car il se rendait à Pré-au-Lard. Enfin, le jeune Mora n'en rencontrera certainement que très peu à l'endroit où il allait : La cabane Hurlante. La rumeur voulait qu'elle soit la maison la plus hantée de Grande Bretagne, ce qui avait le don d'effrayer une majorité d'élèves de Poudlard, au plus grand bonheur d'Apophis.

Après une longue marche, le Serpent distingua enfin la silhouette de la cabane. C'est vrai que celle-ci était d'apparence peu commune et un brin menaçante. Mais pourtant, aucun bruit n'émanait de la maison dite "Hurlante".
L'étudiant se trouvait à présent juste devant la porte condamnée qui menait à l'intérieur de la cabane. Si elle n'était pas hantée, elle ne s'avérait pas moins intéressante, cela faisait des années et des années qu'elle était plantée là, au même endroit. La Cabane Hurlante était devenue un monument à Pré-au-Lard. Tandis qu'Apophis faisait le tour du bâtiment, ses doigts frottant contre le bois, il tomba nez-à-nez avec une de ses camarades de Serpentard.

Izsa était là, assise et adossé contre la cabane avec quelque chose d'assez encombrant sur les jambes. Apophis n'avait pas eu beaucoup d'occasion de discuter avec la jeune femme mais il la voyait assez souvent dans la salle commune. D'après ses premières impressions, Izsa était une personne arrogante et franche et elle affichait toujours sa vulgaire coupe de cheveux en carré. Sans lui adresser le moindre mot, Apophis était sur le point de partir lorsque l'objet présent sur ses jambes attira son attention. Il avait mis du temps à s'en souvenir mais cela ressemblait fortement à un ordinateur. De plus, la Serpentarde semblait en pleine discussion avec celui-ci. Pris d'un de ses fréquents accès de colère, lui qui détestait colossalement tout ce qui se rapportait aux moldus, il envoya l'ordinateur d'Izsa voler à plusieurs mètres d'un violent coup de pied.

- Tu tues l'économie de ton monde avec ces c**neries ! lança t-il d'un ton enragé.
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Izsa Hilswood, Mer 30 Juil 2014 - 14:20


Izsa était passée de deux émotions extrêmes en une fraction de seconde.
Quand l'élève avait balancé son ordinateur portable, elle était rentrée dans une fureur noire. P*TAIN, espèce de C*NNARD, mon ordi !! Tu crois que ça coûte combien, p'tit c*n ? J'te préviens, il a un pet, tu le repaie !! Mais bon, réflexion faite, il n'avait probablement pas la moindre idée du prix d'un ordinateur portable. Déjà s'il savait se servir de livres moldues ça serait bien un exploit.

- Tu tues l'économie de ton monde avec ces c**neries ! l'agressa-t-il.

Izsa explosa de rire. C'était plus fort qu'elle, elle n'avait jamais entendu quelque chose d'aussi stupide. Elle riait tellement que les larmes lui montaient aux yeux, brouillant sa vue.

-Je....ahahah...Je tue...pffffhhfh...l'économie....ahahahahahah....

Elle était presque pliée en deux. Finalement, elle reprit son sérieux en voyant son ordinateur par terre, quelques mètres devant elle. Elle se leva, tournant ostensiblement le dos à celui qui l'avait importuné et récupéra son portable.
Ouf, il n'a rien. Elle se dépêcha tout de même de l'éteindre, au cas où ce joyeux luron se mette en tête de lancer quelques sorts par-ci par-là.
Elle se retourna finalement vers le type et le dévisagea.
A...Anubis ? Non, Apolophis, où un truc du genre. Pourtant, elle aurait du se rappeler de son nom : il était de son année et en plus il était franchement remarquable avec sa brûlure au visage. Izsa ne lui avait jamais vraiment parler, justement à cause de sa cicatrice. Non pas qu'elle ai peur ou soit dérangée par ce genre de physique ; en fait elle l’évitait plutôt par tact. Comment avait-il eu une telle brûlure ? Eh ben c'est sûrement pas un coup de soleil. De tels marques ne pouvait qu'envisager un passé douloureux, aussi elle préférait se tenir loin de lui pour ne pas l'embêter. Bien sûr, elle avait entendu parler de lui par d'autres personnes, toutes le décrivait comme agressif et peu recommandable. Enfin, elle avait d'autres choses à faire que lui chercher des noises et lui laissait le bénéfice du doute.

Mais là, il avait touché à son ORDINATEUR. Pas question de lui pardonner facilement.

Elle lui sourit avec moquerie.

- C'était la pire connerie que tu pouvais dire ou c'était juste un échauffement ?
Revenir en haut Aller en bas
Apophis Mora
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Apophis Mora, Ven 1 Aoû 2014 - 4:11


Il aurait dû s'en douter. Apophis était encore tombé sur une fille dont la bouche expulsait des insultes à tout va. Le jeune homme haïssait ces mots vulgaires mais en aucun cas ceux-ci l'offensèrent. Pour lui, l'insulte est l'arme du faible, de celui qui ne sait se défendre ni par la parole ni par les actes. De celui dont l'intelligence est défaillante. La personne utilisant ces mots dans l'intention de blesser ne fait que les retourner contre elle. Cependant, la Serpentarde ne paraissait pas être une fille si idiote, si l'on oubliait son penchant pour les objets moldu. Enfin, c'est ce qu'il pensait jusqu'à ce qu'elle explose de rire après la réflexion du vert et argent. Cette hilarité eût le don de le vexer. Après tout, si les sorciers du monde entier se transmettaient leur message par internet, s'en serait fini du commerce de hiboux et cela profiterait à l'avantage des moldus.

La jeune femme décolla son dos de l'arbre et se releva. Elle alla en direction de son ordinateur qui avait atterrit quelques mètres plus loin. Au plus grand malheur d'Apophis, celui-ci semblait intact, pas une seule rayure visible. Elle appuya sur un bouton et l'écran de celui-ci devint noir, sûrement l'avait-elle éteint. Izsa qui lui tournait jusqu'alors le dos pivota vers le sang-mêlé. Cette dernière le dévisagea et le Serpent lui rendit. Le jeune Mora n'avait jamais remarqué la forme de son visage enfantin et ses profonds yeux marrons. Il faut dire qu'Apophis ne l'observait pas si attentivement que ça lors des rares moment où ils se croisaient. L'étudiante poussa avec un peu trop d'insistance son regard sur lui. Il avait la drôle d'impression que celle-ci admirait sa cicatrice. Il faut dire qu'Apophis était quasiment devenu paranoïaque, le pauvre garçon avait à chaque regard posé sur lui, l'impression d'être jugé, craint et plaint à la fois.

- C'était la pire connerie que tu pouvais dire ou c'était juste un échauffement ?
Apophis avait envie de lui arracher ses lèvres pour lui ôter son sourire moqueur. Le jeune homme ne fit pas attention à la phrase qu'Izsa lui lança tellement il était obnubilé par le regard de son interlocutrice. Il fallait qu'il trouve un sujet blessant afin d'éveiller la vraie colère qui sommeillait en elle. Un combat serait un bon moyen d'évacuer ou t'intensifier la haine qui flottait dans l'air. Le Serpent réfléchit un instant et se souvînt d'une rumeur annonçant que le frère d'Izsa était un Cracmol. Un sujet difficile pour beaucoup de sorcier, peut-être le serait-il pour elle également ? Apophis s'approcha de la jeune femme. Moins d'un mètre les séparaient lorsqu'il dit d'une voix étrangement calme :

- C'est toi qui ose me parler de c**nerie ?
Soudain, le ton de sa voix changea. Il était beaucoup plus agressif.

- Tu vas détourner ton regard de mon visage MAINTENANT où je t'assure que je te fais bouffer ta baguette ! Et attention à ce que tu fais, ce serait dommage qu'il arrive un malheur à ton Cracmol de frère.
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Izsa Hilswood, Ven 1 Aoû 2014 - 14:10


De toute évidence, l'agressivité d'Apo...Apophis (voilà c'est ça, je m'en souviens maintenant) n'était pas juste une rumeur sans fondement. Elle n'avait encore jamais vu quelqu'un dégageant une telle haine. Il s'approcha d'elle jusqu'à ce qu'ils se retrouve à un mètre l'un de l'autre. Grâce aux chaussures compensée d'Izsa, ils se retrouvaient à la même hauteur, se dévisageant l'un l'autre sans qu'aucun ne détourne le regard.

- C'est toi qui ose me parler de c**nerie ? dit-il d'une voix glacée.

Tu veux que ça soit qui ? Arnold le boursouflet ? Enfin, la phrase du Serpentard la plongeait dans la perplexité. Qu'est-ce qu'il racontait encore ? Ça n'avait aucun sens !

- Tu vas détourner ton regard de mon visage MAINTENANT ou je t'assure que je te fais bouffer ta baguette ! Et attention à ce que tu fais, ce serait dommage qu'il arrive un malheur à ton Cracmol de frère.

Izsa dut se mordre la joue intérieur pour ne pas exploser de rire une deuxième fois. Apparemment, ce n'était que l'échauffement de la stupidité de ce type. Cependant, en temps normal elle, ne se serait même pas retenu de rire. Elle ne se laissait pas impressionner par des menaces de ce genre, mais cette fois ci la prudence voulait qu'elle ne lui donne pas encore plus de raisons d'être agressif. Il ne semblait pas du genre à parler et à ne rien faire ensuite. Il voulait un combat.

Izsa bougea. Doucement, elle écarta ses pieds de quelques centimètres et transféra son poids équitablement entre ses deux jambes. Elle devrait être prête à esquiver si jamais il saisissait sa baguette et lui lançait un sort. Elle ne cessa cependant pas de le dévisager. Elle avait ses yeux plantés ans ceux de son interlocuteur, et prit soin cette fois-ci à ne pas dévier son regard vers sa cicatrice. Ce n'était pas facile car ce genre de marque attire forcement le regard.

- Alors déjà mon frère...elle plissa les yeux, se donnant un air sérieux. Il fallait qu'il croit qu'elle était touchée, mais bon, elle doutait de ses talents d'actrices. Il s'appelle Luca Hilswood, il est à l'université à Exeter et si tu veux je te donne même son adresse. Désolée, elle sourit ironiquement. Tu essayais sans doute de me vexer ou de me faire peur, mais si tu me connaissait un peu tu saurais que ni l'un ni l'autre ne marcherait. Je suis incapable de prendre au sérieux tes pseudo-menaces contre mon frère.

Elle fit une pause. Peut-être verrait-il le léger sous-entendu de sa dernière phrase. Puis, son sourire se tordit et elle continua :

- Prochaine fois que tu essaye de vexer quelqu'un en tirant sur un point sensible, fait le avec élégance et parcimonie. Je te montre si tu veux... Elle fit une nouvelle pause pour que ses mots marque bien son interlocuteur. La prochaine fois que tu veux détruire un objet moldu, rappelle toi que tu es un sorcier et envois un sort.

Elle en avait peut-être fait trop en élégance et parcimonie, la remarque ne ressemblait plus vraiment à une insulte. Mais si le jugement d'Izsa était correct, Apophis haïssait les moldus, et une tel insinuation pourrait lui faire perdre le contrôle de ses nerfs. Et une personne qui perd son sang froid est tout de suite moins dangereuse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 12

 Derrière la cabane hurlante

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.