AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 6 sur 12
Derrière la cabane hurlante
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
Izsa Hilswood
Serpentard
Serpentard

Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Izsa Hilswood, Ven 1 Aoû - 8:10


De toute évidence, l'agressivité d'Apo...Apophis (voilà c'est ça, je m'en souviens maintenant) n'était pas juste une rumeur sans fondement. Elle n'avait encore jamais vu quelqu'un dégageant une telle haine. Il s'approcha d'elle jusqu'à ce qu'ils se retrouve à un mètre l'un de l'autre. Grâce aux chaussures compensée d'Izsa, ils se retrouvaient à la même hauteur, se dévisageant l'un l'autre sans qu'aucun ne détourne le regard.

- C'est toi qui ose me parler de c**nerie ? dit-il d'une voix glacée.

Tu veux que ça soit qui ? Arnold le boursouflet ? Enfin, la phrase du Serpentard la plongeait dans la perplexité. Qu'est-ce qu'il racontait encore ? Ça n'avait aucun sens !

- Tu vas détourner ton regard de mon visage MAINTENANT ou je t'assure que je te fais bouffer ta baguette ! Et attention à ce que tu fais, ce serait dommage qu'il arrive un malheur à ton Cracmol de frère.

Izsa dut se mordre la joue intérieur pour ne pas exploser de rire une deuxième fois. Apparemment, ce n'était que l'échauffement de la stupidité de ce type. Cependant, en temps normal elle, ne se serait même pas retenu de rire. Elle ne se laissait pas impressionner par des menaces de ce genre, mais cette fois ci la prudence voulait qu'elle ne lui donne pas encore plus de raisons d'être agressif. Il ne semblait pas du genre à parler et à ne rien faire ensuite. Il voulait un combat.

Izsa bougea. Doucement, elle écarta ses pieds de quelques centimètres et transféra son poids équitablement entre ses deux jambes. Elle devrait être prête à esquiver si jamais il saisissait sa baguette et lui lançait un sort. Elle ne cessa cependant pas de le dévisager. Elle avait ses yeux plantés ans ceux de son interlocuteur, et prit soin cette fois-ci à ne pas dévier son regard vers sa cicatrice. Ce n'était pas facile car ce genre de marque attire forcement le regard.

- Alors déjà mon frère...elle plissa les yeux, se donnant un air sérieux. Il fallait qu'il croit qu'elle était touchée, mais bon, elle doutait de ses talents d'actrices. Il s'appelle Luca Hilswood, il est à l'université à Exeter et si tu veux je te donne même son adresse. Désolée, elle sourit ironiquement. Tu essayais sans doute de me vexer ou de me faire peur, mais si tu me connaissait un peu tu saurais que ni l'un ni l'autre ne marcherait. Je suis incapable de prendre au sérieux tes pseudo-menaces contre mon frère.

Elle fit une pause. Peut-être verrait-il le léger sous-entendu de sa dernière phrase. Puis, son sourire se tordit et elle continua :

- Prochaine fois que tu essaye de vexer quelqu'un en tirant sur un point sensible, fait le avec élégance et parcimonie. Je te montre si tu veux... Elle fit une nouvelle pause pour que ses mots marque bien son interlocuteur. La prochaine fois que tu veux détruire un objet moldu, rappelle toi que tu es un sorcier et envois un sort.

Elle en avait peut-être fait trop en élégance et parcimonie, la remarque ne ressemblait plus vraiment à une insulte. Mais si le jugement d'Izsa était correct, Apophis haïssait les moldus, et une tel insinuation pourrait lui faire perdre le contrôle de ses nerfs. Et une personne qui perd son sang froid est tout de suite moins dangereuse.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Apophis Mora
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Apophis Mora, Jeu 7 Aoû - 21:07


HRPG:
 

La jeune femme ne le prenait pas au sérieux. Dans ses yeux, Apophis lisait une pointe de mépris et sa bouche affichait un petit rictus. Elle ne serait sûrement pas aussi calme si celle-ci avait connaissance des récents agissements du Serpentard. De plus, cette petite insolente ne daignait retirer son regard enfoui dans la profondeur des yeux gris clairs du jeune homme. Tout ce que demandait Apophis, c'était un minimum de respect. C'était le problème du Serpent, vouloir du respect sans lui-même en offrir, sauf lorsque cela lui était utile bien sûr. Izsa semblait décidée à ne pas se laisser faire. La brune se positionna sur ses meilleurs appuis, comme si elle sentait qu'un combat se rapprochait.

- Alors déjà mon frère, il s'appelle Luca Hilswood, il est à l'université à Exeter et si tu veux je te donne même son adresse. Désolée,
Tu essayais sans doute de me vexer ou de me faire peur, mais si tu me connaissait un peu tu saurais que ni l'un ni l'autre ne marcherait. Je suis incapable de prendre au sérieux tes pseudo-menaces contre mon frère.
Ses "pseudo-menaces"... Ses menaces n'étaient pas négligeable. Le vert et argent était stupéfait de la confiance d'Izsa. Souhaitait-elle se rendre complice d'un meurtre ? Du meurtre de son propre frère ? Ou alors ces informations sont totalement fausses.

- Prochaine fois que tu essaye de vexer quelqu'un en tirant sur un point sensible, fait le avec élégance et parcimonie. Je te montre si tu veux... La prochaine fois que tu veux détruire un objet moldu, rappelle toi que tu es un sorcier et envois un sort.
Hélas, l'étudiante avait raison. Apophis avait piètrement échoué dans sa tentative de déclencher une étincelle de colère en elle. De plus, il venait de se prendre une belle leçon ! Pourquoi lui qui haïssait tant les moldus n'utilisait-il pas des moyens magiques lorsque sa colère l'emportait ? Sa fierté en avait prit un coup et le jeune homme ne pouvait plus se contenir. Il fît mine de sourire et tourna le dos à Izsa. Tandis qu'il effectuait quelques pas, le jeune Mora saisit discrètement sa baguette et commença sa phrase :

-  Tu dis que ce sont des "pseudo-menaces" mais je...
Soudain, d'un geste vif, le sorcier se retourna et élança son bras devant lui, sa baguette pointée sur Izsa. Apophis fît jaillir de sa baguette le sortilège #Asthum Draconis suivit immédiatement d'un #Incendio. Il avait l'intention de faire des dégâts.
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Izsa Hilswood, Ven 8 Aoû - 8:05


Dès qu’Apophis s’était détourné, Izsa avait discrètement attrapé sa baguette. Elle n’avait pas spécialement envie de sans servir, mais prudence est mère de sureté. Et elle s’était rendue compte, sa dernière phrase avait bien touché le jeune homme. Qu’il abandonne aussi facilement était aussi improbable qu’un Fangieux épargne un champ de Mandragore.
Cependant elle se mit à douter de l’avoir bien jugé quand il fit quelques pas pour s’éloigner d’elle. Peut-être allait-il finalement se comporter comme un être civilisé et la laisser tranquille. Elle commença à se détendre.

-  Tu dis que ce sont des "pseudo-menaces" mais je...

Tout les muscles d’Izsa se tendirent d’un seul coup. Bon. Il faut vraiment être stupide pour annoncer comme ça qu’on va attaquer. ET L’EFFET DE SURPRISE C’EST POUR LES ABRAXANS ? Sérieusement, il faut que tu révise tes stratégies en matière de duel duels ; jouer les poseurs c’est cool mais ça sert à rien. Et voilà, comme d’habitude son cerveau fonctionnait à toute vitesse, mais pas du tout comme elle l’aurait voulu. C’était comme si elle n’arrivait pas à saisir le danger de la situation.
Quand il se retourna vers elle, elle arrêta brutalement de réfléchir et lança d’une voix forte mais fébrile #PROTEGO ! Elle n’avait même pas entendu le sortilège qu’il lui lançait, elle avait simplement réagit d’instinct. En même temps, c’est normal de se défendre, il risque pas de lancer un Orchideus.
Elle se rendit alors compte que sa protection n’avait eu qu’une portée limitée. Certes elle s’était protégée, mais les alentours n’avaient pas bénéficier du même traitement. Toute l’herbe autour d’elle était recouverte d’une matière visqueuse tout bonnement dégoutante. Elle n’eut pas le temps d’observer la substance plus longtemps que déjà Apophis enchaînait d’un #Incendio.
Pfffffffffffffffffffffffffffffffffff. Ce long soupir intérieur n’exprimait qu’à moitié l’agacement d’Izsa. Elle détestait se battre. Mais elle l’avait un peu cherché aussi…

Des flammes qui léchaient ses jambes, la ramenèrent brutalement à la réalité. La substance visqueuse avait prit feu comme de l’essence ou de la morve de dragon ; elle était à présent entourée de flammes. Elle n’osa pas penser à son état si jamais elle avait été aspergée de la substance. Non elle n’osa pas y penser…En fait, elle pensait plutôt à l’infinité de blagues et de remarques possibles sur l’ironie de la situation. C’est vrai quoi, il a une brûlure sur la joue et il essaye de me cramer la face. Y a forcement des blagues à faire
Mais les blagues, ça serait pour plus tard, quand elle aurait évité de rejoindre Jeanne d'Arc. Une sorcière qui meurt brûlée, ça serait ironique, non ?

Concentre-toi bordel !

#Vampirello Fléau


Elle n’avait pas beaucoup d’espoir dans ce sortilège. Elle ne l’avait pas dit avec suffisamment de volonté et sa capacité à viser était diminuée par la fumée qui s’épaississait peu à peu devant son visage. Mais ce n’était pas grave, tout ce qu’elle voulait, c’était gagné un peu de temps. La chose la plus urgente n’était pas de mettre l’autre joyeux luron hors d’état de nuire mais de se débarrasser des flammes.
L’idée d’un Aguamenti traversa son esprit mais elle chassa cette option. Un filet d’eau sur de telles flammes ? Autant faire la danse de la pluie, ça aurait plus de chance d’éteindre le feu.
Il y avait un autre sort…La mémoire d’Izsa travaillait à vive allure.

#Pyrpuits

Parfait, elle n’avait plus aucune sensation de chaleur, le sort avait bien fonctionné. Plutôt que d’avancer vers son assaillant pour continuer le combat, elle préféra la « technique du lâche » ou du rusé selon si on appartient à Serpentard ou à Gryffondor. Elle recula et se baissa légèrement, se servant de la fumée comme d’un bouclier. Impossible de viser correctement à travers, Apophis n’était pas prêt de l’atteindre s’il la visait directement, à moins d’un coup de chance improbable.
Elle profita de ce cours répit pour réfléchir à une futur stratégie.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Jasmine Vagneur, Mer 1 Oct - 14:44


Pas de réponse...


Rp avec Damien J. Eales

___

Même en pleine journée, la Cabane Hurlante paraissait effrayante. Se dressant de toute sa hauteur sur la minuscule colline, elle fit frissonner Jasmine rien que par son apparence.

La jeune femme avait profité du week-end -ainsi que de sa tendance à se lever tôt à n'importe quel jour- pour prendre un bain tranquillement, à l'heure où personne ne s'y trouvait un Samedi matin. C'est-à-dire, 8h.
Peu après, elle avait eu une discussion avec l'une de ses amies de Serdaigle, Phoebe Valmer, personne que la Bleue et Bronze appréciait beaucoup. Elle lui avait d'ailleurs dit qu'elle se rendrait très certainement à Pré-au-Lard, dans la journée, afin d'y faire une petite balade, tranquillement. A vrai dire, elle avait plutôt passée une heure à la Tête de Sanglier, papotant gaiement avc une bande d'élèves avec qui elle s'entendait bien. Ce n'est qu'en voyant l'heure déjà bien avancée que Jasmine s'était levée, quittant le pub. Elle tenait absolument à la faire, cette balade toute seule.

Elle avait donc marché pendant un long moment, laissant ses pensées vagabonder à leur guise. En ce moment, elle pensait à beaucoup de choses, surtout concernant ses cours et ses devoirs. En effet, les cinquième année avaient leurs B.U.S.E.S à passer à la fin de l'année scolaire. Non pas qu'elle n'avait aucune chance de les obtenir, non elle était trop studieuse pour ça. Mais, même en tentant de se convaincre qu'elle serait à la hauteur, elle ne parvenait pas à en être totalement rassurée.

Mais, cette fois, ses pensées n'étaient pas dirigées vers un quelconque lien scolaire. Cette fois, elle pensait à son frère. Son frère qui avait passé tant de temps à ses côtés, lors de leur enfance. Son frère qui était très certainement l'une des personnes qui comptait le plus pour elle, au même titre que sa grand-mère. Et pourtant, elle lui envoyait trop peu de lettres à son goût. Bien sûr, elle le voyait à chaque vacances, desquelles elle profitait pleinement. Mais, ce n'était pas suffisant. Jasmine se promit d'écrire une longue lettre à Lucas, dès son retour au château.

S’arrachant à la contemplation de la maison soit disant hantée, Jasmine décida d'en faire le tour. Elle n'était pas forcément un modèle de courage, comme l'étaient les Gryffondors, mais elle en avait suffisamment pour oser s'aventurer non loin de cette "demeure". Elle marcha jusqu'à se trouver derrière la Cabane, guettant le moindre bruit suspect. Rien. Soulagée, elle fit quelques pas de plus, tentant d'ignorer la peur qu'elle sentait se faufiler discrètement en elle.

*Calme-toi Jasmine, ce n'est qu'une cabane, après tout...* se dit-elle

Alors qu'elle était sur le point de tourner les talons, un bruit derrière elle la figea sur place, dissuadant la jeune femme d'esquisser le moindre mouvement. Même celui de tourner la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Damien J. Eales, Mer 1 Oct - 23:32


--------Nouvelle Rencontre.  - [PV avec Jasmine Vagneur.]



Pré-Au-Lard... je n'avais plus remis les pieds ici depuis plusieurs mois déjà, depuis mon départ de Poudlard plus exactement. A vrai dire, jamais je n'aurais pensé remettre les pieds dans cet endroit où le risque de retrouver mes amis était bien trop importants et je n'avais pas vraiment envie qu'ils voient ce que j'étais devenu à présent... cette personne si éloignée de celle qu'ils pouvaient connaitre... enfin... il m'arrivait d'être "moi-même" ou du moins ce que je pense être moi, c'est à dire ce garçon que j'ai toujours été jusqu'à maintenant, mais ces instants se font de plus en plus rares. Malgré tout, il semble qu'aujourd'hui, mon humeur soit mystérieusement au beau fixe et de ce fait, je pense que je pourrais profiter de cette journée sans avoir la moindre crise d'identité, du moins, pas avant d'avoir rejoint le manoir de mes grands-parents. Vagabondant tranquillement dans les rues, vêtu d'une veste en cuir, d'un simple t-shirt blanc et d'un jeans de couleur foncé, j'avais l'impression d'être retombé en adolescence, durant cette période où je pouvais m'aventurer ici, tranquillement, avec mes amis sans me prendre la tête... ah, le bon vieux temps... j'ai à peine dix-huit ans et voilà que je souffre déjà de nostalgie, ça ne présage rien de bon pour la suite !


D A M I E N ---E A L E S
Bah, du moment que je ne deviens pas aigris, tout ira bien.


Poursuivant cette petite ballade bien méritée après tout le... "boulot" - si on peut vraiment appeler ça comme ça - effectué chez mes grands parents pour parfaire mon éducation magique et mes réflexes, c'est alors qu'un lieu en particulier attire mon regard, un endroit m'ayant toujours intriguer depuis la première fois où j'ai posé les yeux sur ce vieux bâtiment chargé d'histoire. La cabane hurlante... pourquoi n'avais-je jamais prit le temps de me rendre là-bas ? Peut-être parce que j'étais bien trop occupé à fouiller le moindre coin et recoin de Poudlard, en particulier la forêt interdite, lieu que j’affectionne tout particulièrement ? Ouais, ça doit être ça ! Mais là, étant donné que je me trouves ici pour un moment et que je comptes bien en profiter, autant enfin sauter le pas ! De toutes façon, qu'est-ce que je craignais ? Que l'on m'attaque ? Ha ! La bonne blague ! Et pour tomber sur qui ? Un élève de Poudlard ? La belle affaire ! Ni une, ni deux, je décida donc de m'approcher de la fameuse Cabane Hurlante, souhaitant d'abord faire le tour de celle-ci pour examiner le terrain et ensuite rentrer à l'intérieur et voir ce qui pouvait bien s'y trouver. Ce que je n'avais pas prévu par contre, c'était que, effectivement, ce qui me semblait être un élève se trouvait bel et bien dans les alentours, une fille pour être plus précis, observant la cabane et se figeant au moment où elle compris qu'elle n'était pas seule. Instinctivement, je prononça quelques mots pour tenter de rassurer la jeune fille.


D A M I E N ---E A L E S
N'ai pas peur, t'as absolument rien à craindre de moi.


Sauf si tu fais l'idiote et que tu décides de me lancer un sortilège... mais en théorie, tout devrait bien se passer j'imagine, il fallait vraiment être atteint pour attaquer sans aucune raison la première personne que l'on croisait si celle-ci n'avait pas d'intention hostiles, du coup, inutile de me préparer à un éventuel duel. M'avançant de plusieurs pas, je fit en sorte de me placer face à la jeune fille, la détaillant du regard. La première chose qui me frappa chez elle fut ses magnifiques yeux d'un bleu qui était à la fois semblable et différent de celui de mes iris. Elle arborait également une chevelure d'un blond éclatant et se trouvait être assez petite comparée à moi... ce qui était le cas de beaucoup de gens pour moi, étonnement... et si mon flair ne me trompait pas, il devait bel et bien s'agir d'une élève de Poudlard, à peine plus jeune que moi. Enfin... la fixer ainsi sans dire quoi que ce soit, ce n'était peut-être pas le meilleur moyen de la rassurée. P'tête même qu'elle me prenait déjà pour un fou, va savoir ? En tout cas, la moindre des choses était de se présenter, je n'allais quand même pas continuer à examiner le terrain comme si de rien n'était en ignorant totalement la jeune fille, j'avais encore un minimum de principe.


D A M I E N ---E A L E S
Je m'appelle Damien Eales, ancien élève de Gryffondor.


DAMIEN J. EALES.--------

Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Jasmine Vagneur, Jeu 2 Oct - 13:51


Tandis qu'elle restait immobile, Jasmine glissa discrètement sa main en direction de sa baguette, prête à s'en servir contre l'inconnu qui se déplaçait derrière elle. Alors qu'elle était sur le point de s'en emparer, une voix masculine la dissuada d'utiliser cette arme.

N'ai pas peur, t'as absolument rien à craindre de moi.

Bien que le cœur de la jeune femme se remit à battre correctement, elle ne se sentait pas complétement rassurée. Et sûrement pas plus en sachant qu'elle ne voyait toujours pas le visage de son interlocuteur. Alors qu'elle allait se retourner, la personne derrière elle vint se placer devant elle, permettant ainsi à Jasmine de voir son visage. Elle fut d'ailleurs surprise par ce qu'elle découvrit. Elle ne savait pas réellement ce à quoi elle s'attendait, mais certainement pas à un jeune homme qui devait approcher de la vingtaine. Ses cheveux noirs lui tombaient juste au dessus de ses yeux, d'un bleu perçant, ce qui lui donnait un charme devant lequel plusieurs jeunes femmes avaient déjà dû défaillir. Mais, ce qui la fit légèrement rougir, ce fut son regard qui la détaillait, tout comme elle devait le faire. Elle se reprit, tentant un petit sourire timide. Elle n'avait pas à s’inquiéter, ce jeune homme ne semblait pas lui vouloir de mal. Elle supposait que s'il en avait l'intention, il avait eu une belle occasion de le faire pendant qu'elle était dos à lui. Elle croisa les bras en s'appuyant sur une jambe, prenant ainsi un air détaché, bien qu'elle était persuadée que le jeune homme ait parfaitement deviné son angoisse, quelques instants plus tôt.

Je m'appelle Damien Eales, ancien élève de Gryffondor.

Hum... Un ancien élève de Poudlard, elle n'y avait même pas pensé. Pourtant, c'était évident lorsqu'on y pensait. Il n'y avait que des sorciers qui fréquentaient Pré-au-Lard. Et la majorité venait de Poudlard.
Et puis, le fait qu'il vienne de Gryffondor ne l'étonnait pas beaucoup. Il dégageait une impression de courage et de témérité, à moins que cela ne soit son imagination qui ne lui joue des tours...

"Enchantée, je suis Jasmine Vagneur , se présenta-t-elle à son tour, élève de Serdaigle."

Elle lui sourit, franchement cette fois-ci, et porta son attention sur la vielle demeure qui se dressait à leur côté. Elle n'y était jamais entré, et elle n'avait jamais voulu le faire. Tout ce qu'elle avait l'intention de faire, en venant ici, c'était d'en faire le tour, histoire de satisfaire sa curiosité. Comme toujours, son cerveau s’efforçait de trouver quelque chose d'intéressant à dire. Seulement, rien ne lui venait réellement à l'esprit. Elle planta donc son regard dans celui du dénommé Damien, et le fixa pendant un instant, un petit sourire accroché au lèvres. Puis, elle posa la seule question qui lui venait actuellement à l'esprit.

"Tu es déjà entré à l'intérieur ?"
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Damien J. Eales, Ven 3 Oct - 10:11


--------Nouvelle Rencontre.  - [PV avec Jasmine Vagneur.]



Par chance, cette fille semblait bien moins angoissée à présent et ne risquais donc plus de m'attaquer dans un moment de panique même si, en admettant que ce soit le cas, je n'aurais absolument aucun mal à avoir le dessus sur une élève. Après m'être présenté, la blonde m'imita. Cette dernière répondait au nom de Jasmine Vagneur et était, comme je me l'étais douté, élève à Poudlard, de la maison Serdaigle plus exactement. Même si je ne suis pas le genre de personne qui se fie au cliché, force était de constater que les personnes appartenant à cette maison et que j'avais pu côtoyé à l'époque de ma scolarité n'auraient jamais eu le courage de s'aventurer ici. Faut croire que les temps changent. Celle-ci m'adressa ensuite un sourire franc que je lui rendis. Bon, bah moi qui comptait me rendre à la Cabane Hurlante seul, peut-être que le programme vient subitement de changer. Après tout, je n'allais tout de même pas m'en aller comme ça en la laissant seule. Et plus de ça, cela faisait bien longtemps que je n'avais plus eu la moindre compagnie, mis à part celles de mes grands-parents, bien entendu. Fixant toujours la jeune fille sans prononcer le moindre mot, celle-ci fini néanmoins par briser le silence en me demandant si j'étais déjà entré à l'intérieur de cette Cabane.


D A M I E N ---E A L E S
Non. Et pourtant, ce n'est pas l'envie qui me manquait ! Mais il faut croire que j'étais bien trop occupé à me balader dans la Forêt Interdite pour prendre le temps de visiter l'intérieur de la cabane.


Ah, la forêt interdite... sans doute l'endroit que je préférais à Poudlard ! Alors que, paradoxalement, il s'agissait d'un endroit qui, comme le nom l'indiquait pourtant, était strictement interdit aux élèves. Mais bon... qui respectait cela à Poudlard ? Qui ne s'était jamais rendu là-bas durant sa scolarité ? Très peu de monde je crois. J'avais passé d'incroyables moments dans cette forêt, notamment la fois où nous nous sommes balader de nuit avec Violaine - ma meilleure amie - totalement ivres comme des elfes de maisons. Le simple fait de penser à se souvenir, et à mon amie, me fit ressentir de la peine d'avoir dû quitter tout cela, d'avoir "abandonné" les gens qui me sont chers et que je n'ai plus revu depuis. Mais ce n'est pas le moment pour penser à cela... Affichant un léger sourire à Jasmine je me mets ensuite à observer la Cabane Hurlante qui se dresse devant moi.


D A M I E N ---E A L E S
Mais il n'est jamais trop tard... tu veux venir avec moi ?


Autant qu'elle vienne aussi puisqu'elle était dans les environs. Et même en admettant qu'elle soit effrayée d'y entrer, peut-être que ma présence pouvait la rassurée, va savoir. En tout cas, c'était toujours plus agréable d'y aller ensemble que de m'y rendre seul d'autant plus que d'après moi, tout ce qui la concernait n'était rien de plus qu'une légende. Du coup, je risquais de m'ennuyer sévèrement et avoir quelqu'un avec qui je pourrait faire la conversation semblait indispensable. Sans attendre sa réponse, je sortis ma baguette de la poche interne de ma veste en cuir, informulant un Lumos qui me serait sans doute d'une grande utilité à l'intérieur de la cabane. Profitant des quelques instants restant avant de pénétrer dans la Cabane Hurlante, je me retourna vers Jasmine pour poser la première question qui me vient à l'esprit.


D A M I E N ---E A L E S
Ça fait combien d'années que tu es à Poudlard sinon ?


DAMIEN J. EALES.--------

Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Jasmine Vagneur, Ven 3 Oct - 12:32


Non. Et pourtant, ce n'est pas l'envie qui me manquait ! Mais il faut croire que j'étais bien trop occupé à me balader dans la Forêt Interdite pour prendre le temps de visiter l'intérieur de la cabane.

Cela n'étonnait pas vraiment Jasmine. En cinq ans passés à Poudlard, elle avait largement eu le temps d'apprendre que l'une des passions des Gryffondors était de ne pas respecter les règles, et donc, d'aller visiter régulièrement la forêt. Bien qu'elle n'éprouvait pas ce genre d'envie, elle comprenait ce qui motivait les Rouges et Ors. Un trop plein de courage qui les poussait à risquer leur vie !

Jasmine vit le jeune homme lui adresser un petit sourire avant de se tourner vers la Cabane, à leur gauche. Il reprit alors la parole.

Mais il n'est jamais trop tard... tu veux venir avec moi ?

Un fort haussement de sourcil se produit sur le visage de la Bleue et Bronze. Elle, entrer là-dedans ? Elle n'y avait jamais pensé ! Elle s'apprêtait à refuser, bien entendu. Elle n'était pas une Gryffondor, aspirant aventure et démonstration de courage. Non, elle, elle n'était qu'une simple Serdaigle, très sérieuse et voulant à tout prix réussir sa vie scolairement. Quel était l’intérêt pour elle de s'aventurer dans cette vielle maison délabrée ? Aucun.

A vrai dire, ce n'était pas tout à fait vrai... Elle pourrait en profiter pour se lier d'amitié avec ce jeune homme. Et puis, ce n'était pas comme si elle y serait seule. Elle serait accompagnée. De plus, elle ne pouvait nier qu'elle avait envie d'apprendre à connaitre son interlocuteur. C'était l'occasion idéale.

Alors qu'elle réfléchissait encore à sa réponse, Damien sortit sa baguette et produit une petite étincelle de lumière au bout de celle-ci. En tout cas, lui, avait l'air décidé à y entrer... Cela parvint à la convaincre de s'autoriser une petite visite des lieux. Après tout, elle avait déjà fait tous ses devoirs, et c'était le week-ends ! Elle pouvait donc relâcher un peu la pression, non ?
Jasmine imita le brun en en formulant un #Lumos, qui lui serait utile afin de voir quelque chose dans cette sombre demeure.

"Ok, je viens", annonça-t-elle, comme s'il ne l'avait pas encore deviné.

Elle avança de quelques pas, s'approchant de la Cabane tout en veillant à rester proche de Damien. Pas question qu'elle y entre toute seule ! Ce dernier se tourna justement vers elle, la questionnant.

Ça fait combien d'années que tu es à Poudlard sinon ?

"J'en suis à ma cinquième année, répondit-elle en prenant soin de ne pas s'accrocher aux ronces qui s'élançaient vers eux tandis qu'ils approchaient de l'entrée. Et toi, qu'est-ce que tu fais depuis que tu n'es plus à Poudlard ?"

Elle se doutait qu'il avait dû terminé sa scolarité il y a peu de temps. Après tout, il paraissait jeune, surement proche de la vingtaine.
Afin de ne pas être embêtée par ses longs cheveux durant leur exploration, elle rangea rapidement sa baguette afin de pouvoir accrocher ses mèches blondes en un chignon. Une fois cela fait, elle s'empara à nouveau de sa baguette, reprenant son avancement jusqu'à la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Damien J. Eales, Ven 3 Oct - 17:59


--------Nouvelle Rencontre.  - [PV avec Jasmine Vagneur.]



D'abord hésitante, Jasmine finie tout de même par acceptée de me suivre dans la Cabane Hurlante. Encore une fois, pour une Serdaigle, elle faisait preuve de pas mal de courage, même si j'imagine qu'elle ne l'aurait pas fait seule, vu sa réaction au moment où je lui ai proposée de m'accompagner. Mais bon, avec moi, elle ne risquait absolument rien. J'étais un sorcier accomplis depuis la fin de ma dernière année de Poudlard, du coup, en admettant que quelque chose de dangereux se trouve à l'intérieur -  ce qui était tout bonnement impossible à mon sens - la situation serait sous contrôle. D'autant plus que, si quelque chose d'hostile se trouve à l'intérieur, il s'agira sans doute d'un élève, alors bon... Avançant en compagnie de la jeune fille qui semblait s'être calquée sur mon rythme afin de rester en permanence à côté de moi, celle-ci répondit à ma question, m'apprenant qu'elle était en cinquième année d'étude. Elle était donc un rien plus jeune que moi, trois ans à peine nous séparait. Du coup, j'imagine que j'aurais pu la croiser dans le château sans même m'en rendre compte... non, j'imagine que je m'en serais rappelé sinon, sachant que je n'oublies jamais un visage et encore moins lorsque ce dernier est agréable à regarder. Cette dernière me demanda ensuite ce que je faisait depuis que j'avais quitté le château, ce à quoi je m’empressai de répondre.


D A M I E N ---E A L E S
Pour l'instant, rien. J'étais encore à Poudlard l'année dernière, donc je n'ai pas encore vraiment eu le temps de faire quoi que ce soit. Surtout que j'étais pas mal occupé dernièrement.


J'espérais juste qu'elle ne se montrerait pas curieuse à ce sujet-là. Pour des raisons évidentes, je serais obligé de mentir, ne pouvant absolument pas dévoiler les choses que je pouvais bien apprendre de mes grands-parents puisque ce n'était pas du tout le genre de chose dont on pouvait se venter... Jasmine s'arrêta quelques instants pour accrocher ses cheveux en un chignon, histoire de ne pas être dérangé par ses mèches lors de notre petite exploration sans doute. Attendant qu'elle reprenne sa baguette pour avancer, nous continuons donc notre route vers la porte où je parviens à progresser de façon habile malgré les ronces et autre obstacles, arrivant rapidement à destination. La première chose que je fis fut d'essayer d'ouvrir la porte, mais cette dernière n'ayant plus servis depuis longtemps, elle semble être assez difficile d'accès. Mais pas de problèmes... abaissant la poignée tout en mettant un coup d'épaule en même temps dans la porte, celle-ci s'ouvrit à la volée nous dévoilant l'intérieur de cette cabane où l'obscurité semble régner. Sans bouger, je tendis le bras à l'intérieur de la cabane, illuminant celle-ci avec ma baguette. Après avoir bien pris la peine de vérifier que l'endroit était sûr, je me décala de l'entrée, m'appuyant contre un pan de mur de l'extérieur de la cabane pour regarder Jasmine.


D A M I E N ---E A L E S
Honneur aux dames.


S'il y avait bien une chose que je n'avais pas perdu depuis tout ce temps, c'était bien les bonnes manières que m'avait inculquée ma défunte mère. Néanmoins, encore fallait-il qu'elle se sente rassurée d'entrée en première dans cette endroit qui n'était pas vraiment des plus chaleureux, bien au contraire même. Je comprendrais même très bien qu'elle puisse insister pour que j'y entres en premier, afin d'être vraiment certaine que rien ne se trouve là-bas et ça ne me dérangerais absolument pas, n'étant pas du tout effrayé par ce lieu, juste... passionné ? Oui, c'était bien ça, une passion pour les lieux lugubres, déconseillé et chargé d'histoire. Un vrai Gryffondor en somme ! Enfin... sur certains points du moins... toujours bien décidé à faire la conversation à la jeune fille qui m'accompagne - ce qui, en plus, l'occuperait et lui ferait oublier l'ambiance particulière que dégage le lieu dans lequel nous nous apprêtons à pénétrer - je lui posa une fois de plus la question qui me vient à l'esprit.


D A M I E N ---E A L E S
Au fait, qu'est-ce que tu faisais ici ? J'veux dire, tu ne semblais pas avoir envie d'entrer dans la cabane avant que je te le propose.


DAMIEN J. EALES.--------

Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Jasmine Vagneur, Dim 5 Oct - 5:22


Tandis qu'elle continuait de marcher, faisant son possible pour ne pas trop se laisser distancer par Damien, ce dernier prit justement la parole, répondant à sa question.

Pour l'instant, rien. J'étais encore à Poudlard l'année dernière, donc je n'ai pas encore vraiment eu le temps de faire quoi que ce soit. Surtout que j'étais pas mal occupé dernièrement.

La curiosité omniprésente chez Jasmine la poussait à se demander ce qui avait bien pu occuper son interlocuteur, comme il le disait. Après tout, elle faisait partie des Serdaigles, la soif d'apprendre était quelque chose qui l'habitait en permanence. Pourtant, elle ne posa pas de questions. Ces deux jeunes gens ne se connaissaient pas, et se montrer trop curieuse risquait de ne pas plaire au jeune homme. Surtout si ce dont il parlait était très personnel. Elle se contenta donc de hocher la tête, n'insistant pas.

Ils gagnèrent finalement la porte, que Damien tenta d'ouvrir. Seulement, celle-ci ne semblait pas avoir pivoter sur ses gonds depuis une éternité, puisqu'elle ne s'ouvrit pas. Le jeune homme envoya un coup d'épaule, et elle s'ouvrit à la volée, découvrant l'intérieur plongé dans une obscurité quasi-totale. Il se plaça à ses cotés, appuyé au mur.

Honneur aux dames.

Les bonnes manières... Choses sur lesquels ses parents avaient toujours été intransigeants. Soit cela l'arrangeait bien de se comportait comme tel, de sorte à ce qu'elle entre en première, soit il était vraiment soucieux de se montrer poli. Jasmine opta plutôt pour la deuxième option : après tout, c'était un ancien Gryffondor, il ne devait pas avoir peur le moins du monde de cet endroit. Comparé à elle, qui sentait déjà une boule d'angoisse se former dans sa gorge. Mais, des pensées rationnelles persistaient dans son esprit. Qu'est-ce qu'elle risquait ? Elle était accompagnée d'un sorcier qui avait l'air de savoir se défendre, dans une cabane à priori "hantée". Il aurait pu y avoir pire...

Jasmine se décida finalement à entrer. Mais, bien entendu, elle fit juste un pas, brandissant sa baguette devant elle, afin d'éclairer la pièce. Une fois à l'intérieur, elle jeta des regards circulaires sur la pièce dans laquelle elle se trouvait, attendant que Damien la rejoigne; il était hors de question qu'elle fasse un pas de plus sans qu'il ne soit là. Elle avait utilisé le peu de courage qui l'abritait pour entrer la première, mais elle n'oserait pas avancer toute seule. En prenant soin de guetter le moindre bruit suspect, elle se tourna vers le jeune homme pour vérifier qu'il était en train d'entrer. Celui-ci la questionna justement.

Au fait, qu'est-ce que tu faisais ici ? J'veux dire, tu ne semblais pas avoir envie d'entrer dans la cabane avant que je te le propose.

"Oh, eh bien, je venais d'aller à la Tête de Sanglier avec des amis, et je me promenais, répondit-elle. Alors, j'ai voulu faire le tour de la cabane..."

L'aspect plutôt inquiétant du lieu commençait à mettre Jasmine mal-à-l'aise, qui reprit la parole pour combler le silence pesant qui régnait dans la pièce abandonnée.

"Passe devant, je te suis..."
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Damien J. Eales, Mar 7 Oct - 14:59


--------Nouvelle Rencontre.  - [PV avec Jasmine Vagneur.]



Appuyé contre le mur, mon regard fixant la jeune élève de Serdaigle, attendant que cette dernière pénètre à l'intérieur de ce lieu lugubre et soit disant hanté répondant au nom de "Cabane Hurlante". Mais la décision ne semblait pas être des plus faciles pour elle au vu de son hésitation parfaitement compréhensible lorsque l'on sait tout ce qui se dit à propos de ce bâtiment. Visiblement, elle n'était pas aussi courageuse que moi ce qui n'était pas un défaut en soit, bien au contraire, par moment, cela pouvait s'avérer être une qualité selon le contexte. Mais malgré tout, elle réussie tout de même à se décidée et entra la première même si elle ne semblait pas être totalement rassurée. Entrant à mon tour dans la Cabane en prenant soin de laisser la porte ouverte pour une question de pratique et de visibilité, je posa directement une question à Jasmine afin de lui faire oublier cette ambiance si particulière qui régnait à l'intérieur de la cabane. C'est donc ainsi que j'appris qu'elle se trouvait à la Tête de Sanglier en compagnie d'amis et que, suite à cela, elle s'était baladée et avait prit la décision de faire le tour de l'endroit où nous nous trouvons à présent. Pourquoi se contenter de faire le tour ? C'était bien plus amusant d'aller jusqu'au bout, non ? Enfin, c'est comme ça que je voyais les choses du moins. Néanmoins, encore une fois, il fallait comprendre qu'elle n'était certainement pas comme moi et que du coup, toute comparaison était inutile. Me tournant vers la Serdaigle qui m'accompagnait, un sourire se dessina sur mes lèvres qui formulèrent quelques mots par la suite dans le but de détendre l'atmosphère.


D A M I E N ---E A L E S
Au moins, tu pourras te dire que tu as eu le courage de te rendre dans un lieu pareil. Puis tu peux aussi te dire que tu as eu la chance de faire la rencontre d'un sorcier d'exception aussi !


Bien entendu, le deuxième point n'était qu'une plaisanterie pour qu'elle se sente plus à l'aise dans ce lieu. Quoi que... une partie de moi me disait que j'étais effectivement un sorcier d'exception, une partie de moi nommée "égo" je crois ! Enfin... ma baguette toujours à la main, je pris le soin d'examiner le moindre coin et recoin de ce lieu qui... me décevait un peu au final... tout ce que je pouvais voir, c'était des meubles brisée, des toiles d'araignées et surtout, énormément de poussières. M'attendais-je vraiment à mieux d'ailleurs ? Depuis le début, je savais que cet endroit ne pouvait pas être à la hauteur de sa réputation et la seule chose qui m'avait poussé à venir ici, c'était la nostalgie, le fait de me dire que j'avais accomplis quelque chose que je n'avais jamais pu faire du temps de Poudlard et qui au final... était une perte de temps. Heureusement que j'avais rencontré Jasmine sur le chemin. Enfin... avec un peu de chance, ce lieu avait peut être d'autres choses à m'offrir. Après tout, nous n'étions encore qu'à l'entrée pour l'instant. Qui sait, en explorant un peu plus profondément les lieux, je trouverais peut-être quelque chose digne de mon intérêt. Alors que j'étais plongé dans mes pensées depuis un moment, la blonde me ramena sur terre, me demandant de passer devant elle, ayant sans doute atteint les limites de son courage. Hochant la tête, je me plaça donc devant la jeune fille et ouvrit la marche, avançant lentement en prenant la peine d'observer chaque endroit à l'aide de ma baguette. Je ne le faisait pas pour moi, mais pour Jasmine, pour bien lui montrer que nous ne risquons rien ici et qu'il n'y a absolument pas de quoi s'en faire. Le silence commençant cependant à être pesant pour moi, je me décida à le briser pour continuer à en apprendre un peu plus sur la Serdaigle.


D A M I E N ---E A L E S
Tu sais déjà ce que tu veux faire une fois sortie de Poudlard ?


J'avais conscience que mes questions étaient plus que banal, mais après tout, c'était comme ça qu'on s'y prenait pour faire connaissance, non ? Et puis, pour une fois que je m'intéressait réellement à une personne que je venais de rencontrer - ce qui n'était plus arrivé depuis bien longtemps - autant en profiter. Pour ma part, d'aussi loin que je m'en souviennes, j'avais toujours voulu devenir Auror pour éviter des drames semblables à celui s'étant produit durant mon enfance, mais lors de ma dernière année d'étude, tout à changer... j'étais catégorique, me disant que jamais je ne me mettrais au service de ce ministère qui est pourris jusqu'à la moelle, mais depuis ma sortie de Poudlard... j'ai bien vite compris que les choses ne pouvaient pas avoir une vision aussi simpliste, ceux qui pensaient que tout était tout blanc ou forcément tout noir se trompait. Bien entendu, le ministère ne pouvait pas être parfait, et alors ? Rien ne l'est dans ce monde. Mon hésitation est donc bien présente et je ne sais pas encore ce que je vais faire, tout est flou dans ma tête et c'est encore pire depuis l'instant où j'ai retrouver la trace de mes grands parents. Mais bon, ce n'est pas le moment de penser à ça... alors que je m'apprêtait à prendre la parole, un bruit se fait entendre dans la cabane, au loin, derrière nous. Mon premier réflexe est de me retourner afin de me mettre devant Jasmine pour la protégée en cas d'éventuelle attaque. Lui faisant signe de ne pas parler, je m'aventures alors là où nous sommes entrées et remarque... que la porte s'est simplement refermée suite à un coup de vent... ça valait la peine de revenir sur nos pas tiens... décidant de prendre cet évènement à la rigolade, je ne tardes pas à faire une petite plaisanterie sur la situation.


D A M I E N ---E A L E S
Au final, elle est peut-être à la hauteur de sa réputation cette cabane... elle est hantée par le vent.


DAMIEN J. EALES.--------

Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Jasmine Vagneur, Mer 8 Oct - 14:43


Poursuivant sa découverte du lieu, Jasmine posait son regard partout, comme à chaque fois qu'elle entrait dans un endroit encore inconnu pour elle. Néanmoins, elle prenait grand soin de ne pas avancer, encore réticente à l'idée de marcher dans cette maison soi-disant "hantée". Les paroles de Damien la firent tourner la tête dans sa direction.

Au moins, tu pourras te dire que tu as eu le courage de te rendre dans un lieu pareil. Puis tu peux aussi te dire que tu as eu la chance de faire la rencontre d'un sorcier d'exception aussi !

Elle sourit. Bien qu'il plaisantait en prononçant sa dernière phrase, il avait pourtant raison. Elle ne le connaissait pas encore assez pour affirmer qu'il était un sorcier d’exception -comme il venait de le faire remarquer- mais, elle avait eu de la chance de croiser son chemin. En effet, sans lui, elle n'aurait jamais eu envie d'entrer dans la Cabane Hurlante, et encore moins de la visiter. De plus, il fallait bien avouer qu'elle avait particulièrement hâte qu'ils fassent plus ample connaissance. Peut-être venait-elle de rencontrer celui qui deviendra son plus fidèle ami, ou même, une personne qui compterait autant que son frère pour elle ? Qui sait...

Sortant de ses songes, elle avança derrière Damien, qui avait déjà recommencé à marcher. Ce dernier parcourait l'entrée, illuminant de sa baguette chaque coin de la pièce, où ils ne découvraient qu'un amas de toiles d’araignées et de poussières. Ce qui n'était pas plus mal pour Jasmine. Cela la rassurait considérablement de savoir que toutes les rumeurs sur cette maison n'étaient que racontars. Cependant, elle devinait bien la déception du jeune homme. Évidemment, il devait espérer trouver là quelque chose d'intéressant, d'étrange et donc, de palpitant. Mais non, seule une atmosphère de renfermé habitait cette demeure...

Tu sais déjà ce que tu veux faire une fois sortie de Poudlard ?

Sa voix brisa le silence, manquant de faire sursauter la blonde. Elle résonnait en écho. Elle haussa les épaules. Avant, c'était simple, elle était sûre de son choix. Mais, désormais, elle ne savait plus. Il y avait tellement de possibilités qui pouvaient s'offrir à elle, que cela lui donnait envie de tout faire, toutes les professions du monde magique. Mais bon, comme souvent, elle devrait bien faire un choix, à un moment donné.

"Eh bien, comme j'aime beaucoup écrire, je pense qu'un poste de rédactrice à la Gazette du Sorcier me plairait bien. Mais bon, reprit-elle après avoir marqué une pause, j'aimerai aussi enseigner à Poudlard, en tant que professeure de Soins aux Créatures Magiques..."

Elle soupira, pensant à sa décision qui serait tout, sauf facile à prendre.

"Et toi, je suppose que tu hésites encore, non ?"

En effet, un peu plus tôt, Damien lui avait appris que depuis la fin de sa scolarité à Poudlard, il n'avait rien fait de spécial. Jasmine en avait déduit qu'il n'avait pas encore de métier, et donc, qu'il n'avait peut-être aucune idée, ou bien, comme elle, des hésitations.
Alors qu'ils poursuivaient leur marche, un bruit étrange parvint aux oreilles de la Bleue et Bronze, ayant pour effet de refaire surgir un vent de panique en elle. Et s'ils n'étaient pas seuls ? Elle s'était arrêtée, laissant le jeune homme se placer devant elle. Finalement, elle suivit son interlocuteur jusqu'à la porte d'entrée, qui s'était refermée. Elle déglutit difficilement en tentant de chasser une pensée qui lui était subitement venue à l'esprit; dans es films, quand les héros entraient dans une pièce étrange, ils se retrouvaient toujours coincés à l'intérieur, à cause d'une bourrasque de vent qui avait violemment fermé la porte...

Au final, elle est peut-être à la hauteur de sa réputation cette cabane... elle est hantée par le vent.

Jasmine hocha vigoureusement la tête, pas rassurée du tout. Et s'ils restaient coincés là, alors qu'en fait, quelqu'un se trouvait là-haut, prêt à leur bondir dessus ? Elle fit un pas de côté pour se rapprocher de Damien, et, s'en réellement s'en rendre compte, se mit à chuchoter.

"Est-ce que la porte peut encore s'ouvrir ? Ou bien, on est enfermés à l'intérieur ?"
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Damien J. Eales, Mer 15 Oct - 10:19


[Désolé pour le retard.]


--------Nouvelle Rencontre.  - [PV avec Jasmine Vagneur.]



Depuis combien de temps étions-nous dans la Cabane Hurlante ? A vrai dire, je n'en avais aucune idée. Là où, en temps normal, je me serais sans doute ennuyé comme un rat mort étant donné que ce lieu était des plus décevant, ce n'était pas le cas aujourd'hui puisque j'étais bien accompagné. Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette jeune fille était assez intéressante et que, quelque part, elle m'intriguait. Peut-être était-ce dû au fait qu'elle était tout bonnement l'opposée de ma propre personne ?  Cela devait être l'une des raisons, oui. En tout cas, rien que pour cette rencontre, je ne regrettais pas d'avoir fait le déplacement et dieu sait qu'il était très rare que j'apprécie quelqu'un ces derniers temps... Continuant d'examiner le lieu qui, en principe, était "hanté", je succomba une fois de plus à l'envie de faire la conversation à la bleu et bronze à un moment où elle ne s'attendait certainement pas à entendre ma voix s’élever pour résonner dans cette cabane. Décidément, Jasmine n'était pas des plus courageuses, mais je trouvais ça... adorable ? D'une certaine façon, oui. S'étant remise de sa surprise, la jeune fille répondit donc à ma question et m'appris ce qu'elle souhaitait faire une fois qu'elle aurait terminée ses études. L'écoutant attentivement, je pris la parole une fois qu'elle eu terminer. 


D A M I E N ---E A L E S
Je vois. Deux métiers totalement opposés, mais qui au final, sont tout les deux intéressants à leurs façons. J'imagine que ce n'est pas évident pour toi de faire un choix, mais tu verras, lorsque tu auras terminée tes études, tu verras bien plus clair.


Généralement, c'est ce qui arrivait en tout cas. Enfin, sauf pour... moi. Jamais je ne m'étais montré aussi hésitant vis à vis de mon avenir... tout comme elle, deux choix s'offrait à moi, mais le moins que l'on puisse dire, c'était que ce choix était extrêmement différent et aurait énormément d'impact sur ma vie... sauf que bien entendu, je ne pouvais pas dévoiler ce genre de chose à Jasmine qui venais justement de me poser une question à ce sujet. Non, bien sur que non... elle prendrait directement la fuite si je venais à être franc avec elle. Néanmoins, rien ne m'obligeait de lui mentir. Je pouvais tout simplement lui dévoiler une partie et lui cacher une autre. C'était sans doute ce qu'il y avait de mieux à faire... Hochant donc la tête en sa direction tout en affichant un sourire, je répondis à sa question.


D A M I E N ---E A L E S
Oui. J'ai toujours voulu être Auror et ce désir est toujours présent en moi, mais... ce n'est pas une décision à prendre à la légère, du coup, je ne sais pas trop si j'irais jusqu'au bout.


Cette réponse était sans doute la meilleure que je pouvais lui fournir, en tout cas, c'était bien mieux que de tout lui dévoiler... notre petite visite de la Cabane Hurlante se poursuivit le plus calmement possible jusqu'à ce petit imprévu avec la porte. Naturellement, j'avais tenté de rassurer Jasmine, mais je ne pense pas que cela avait fait son effet, malheureusement. Celle-ci me demanda alors si la porte pouvait encore être ouverte ou non. Bonne question. Sans perdre de temps, je vérifia donc, ma main attrapant la poignée de la porte... qui refusa tout bonnement de s'ouvrir. Qu'est-ce que c'est que ces conneries ? Le vent devait souffler extrêmement fort pour m'empêcher d'ouvrir cette porte malgré ma force. Bien entendu, je pourrais facilement nous créer une sortie avec ma baguette, mais... ce serais dommage d'abimer un monument pour si peu. Afin de rassurer ma cadette, ma main attrapa la sienne afin qu'elle se sente d'avantage en sécurité grâce à ma présence tandis que mon autre main tenait toujours fermement ma baguette. J'avais bien une idée pour qu'elle se sente mieux, mais encore fallait-il que ça marche... Sans prononcer la moindre formule, j'utilisais un Spero Patronum afin de matérialiser ce splendide Renard polaire qu'était mon patronus. Après tout, un patronus était un concentré de bonheur et sa présence avait le don d'être rassurant, non ? Du coup, on ne sais jamais, peut-être que Jasmine se sentirait bien mieux à présent. Au pire des cas, j'aurais au moins fait une petite démonstration de mes capacités.


D A M I E N ---E A L E S
On est coincé ici pour un bon moment, le temps que le vent se calme à l'extérieur.


DAMIEN J. EALES.--------

Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Jasmine Vagneur, Mar 21 Oct - 10:16


Après que Jasmine ait appris à son interlocuteur qu'elle hésitait encore entre deux métiers pour son avenir, celui-ci prit la parole.

Je vois. Deux métiers totalement opposés, mais qui au final, sont tout les deux intéressants à leurs façons. J'imagine que ce n'est pas évident pour toi de faire un choix, mais tu verras, lorsque tu auras terminée tes études, tu verras bien plus clair.

Jasmine confirma ses paroles par un hochement de tête. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ces deux professions étaient très différentes l'une de l'autre. Damien enchaina ensuite sur ses hésitations à lui.

Oui. J'ai toujours voulu être Auror et ce désir est toujours présent en moi, mais... ce n'est pas une décision à prendre à la légère, du coup, je ne sais pas trop si j'irais jusqu'au bout.

Effectivement, devenir auror n'était pas une décision à prendre à la légère. Il fallait être très courageux pour souhaiter partir à la recherche des mages noirs et les enfermer. De plus, les aurors s'exposaient souvent à plus de risques que les autres sorciers, concernant les attaques de Mangemorts. Mais, après tout, Damien était un ancien Gryffondor, et, il paraissait nullement effrayé par ce lieu. Jasmine n'avait donc aucun problème à l'imaginer en tant qu'auror.

"En effet, le parcours d'auror est très long et compliqué. Mais, si c'est vraiment ce que tu souhaites devenir, il n'y a aucune raison pour que tu ne parviennes pas au bout de cette formation. De plus, je suis certaine que tu possèdes les qualités requises."

La jeune femme était heureuse de pouvoir continuer sa conversation avec l'ex Rouge et Or. Quand on y pensait, ils n'avaient pas l'air de posséder un grand nombre de points communs. Mais, c'était certainement cela qui poussait la blonde à se renseigner sur lui. Pour voir s'ils étaient capables de s'entendre malgré leurs différences. Pour le moment, cela semblait être le cas.

Après la question de Jasmine concernant leurs possibilités de sortir, Damien vérifia justement que la porte puisse encore s'ouvrir. Ce qui s'avéra faux. Elle était bloquée. L'inquiétude de la jeune femme augmenta un peu plus, tandis qu'elle tenait de se convaincre que ce n'était pas si grave. La porte finirait bien par offrir la possibilité de sortir. En attendant un peu, le jeune homme pourrait ensuite l'ouvrir. Alors qu'elle pensait à ne pas laisser une peur irrationnelle venir s'emparer de son esprit, elle sentit la main de Damien attraper la sienne. Elle la serra un peu plus, fermant les yeux pour prendre une grande inspiration. Pas question qu'elle fasse une crise de panique.

Puis, la Bleue et Bronze vit un magnifique patronus se matérialiser devant eux. C'était un renard. Il illuminait la pièce, apportant joie et bonheur à cette cabane si obscure. Elle remercia Damien d'un regard, tandis qu'un petit sourire prenait possession de ses lèvres. Elle était touchée de sa volonté de la rassurer. Elle ne lâcha pas sa main, et fit quelques pas dans la pièce, tout en essayant de s'habituer à tous les bruits qui habitaient la "maison".

On est coincé ici pour un bon moment, le temps que le vent se calme à l'extérieur.

Heureusement qu'elle se trouvait avec le jeune homme. Si cela n'avait pas été le cas, elle aurait surement déjà usé de la magie pour se sortir d'ici. Mais, elle était convaincue d'être en sécurité avec Damien, bien que les battements de son cœur soient toujours plus rapides qu'à l'ordinaire.

"Ton patronus est splendide", déclara-t-elle simplement en s'arrêtant au milieu de la pièce.

Elle se plaça face à son interlocuteur, tout en observant le renard à quelques pas d'elle, fascinée par le moindre de ses mouvements. Elle aussi savait produire un patronus, mais le sien était beaucoup moins lumineux, même lorsqu'elle s’efforçait de rassembler ses meilleurs souvenirs.

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Damien J. Eales, Mar 21 Oct - 22:37


--------Nouvelle Rencontre.  - [PV avec Jasmine Vagneur.]



Après avoir partagé mon hésitation à me lancer dans la carrière d'Auror à Jasmine, cette dernière donna son avis sur ce sujet, m'arrachant par la même occasion un sourire. Elle n'avait pas tord sur le fait que rien ne pourrait m'empêcher d'aller jusqu'au bout de ma formation étant donné que je n'étais pas du genre à baisser les bras aussi facilement et certainement pas pour quelque chose qui m'avait tenu à cœur aussi longtemps. Après tout, ce désir avait réussi à m'animer durant toute ma scolarité à Poudlard et grâce à cela, j'avais décroché d'excellentes notes qui me permettait sans problèmes de me lancer dans cette voie, mais... tout ceci s'était grandement compliqué à partir du moment où j'avais appris la vérité sur ma famille maternelle et au moment où j'ai accepté qu'ils m'apprennent certaines choses... cela compliquait donc cette décision étant donné que, pour faire simple, je devais choisir entre ma famille ou mon rêve de toujours, les deux étant malheureusement incompatibles... poussant un soupir tout en observant la jeune fille, mon sourire toujours dessiné sur mes lèvres, je me contenta de lui répondre.


D A M I E N ---E A L E S
C'est gentil, mais en toute sincérité, je ne penses pas que je possèdes vraiment les qualités requises. Enfin... je penses que je vais me donner un peu de temps pour vraiment prendre une décision.


De toutes façon, j'avais encore le temps pour faire mon choix, après tout, je n'avais quitté Poudlard qu'assez récemment. Et je n'avais pas vraiment envie de me prendre un petit boulot en attendant le moment où je pourrais me lancer dans ma formation, non, tant que j'habiterais chez mes grands-parents, je me trouverais à l'abri de tout problème financiers et je pourrais donc consacrer tout le temps nécessaire pour faire mon choix. Mais cette hésitation ne fut qu'un lointain souvenir au moment où je remarqua qu'il nous était tout bonnement impossible de sortir de la Cabane Hurlante. Enfin... de sortir en empruntant la porte en tout cas. Car je pouvais bien entendu m'en débarrasser en toute facilité, mais je ne pense pas que je m'en tirerais indemne en dégradant un bâtiment historique. Mais ayant rapidement compris que le vent était à l'origine de tout cela, je me contenait d'attraper la main de ma cadette qui la serra un peu plus. Lançant un regard vers elle, je remarquais alors qu'elle venait de fermer les yeux pour prendre une profonde inspiration. Qu'elle ne s'en fasse pas, je vais faire tout ce que je peux pour qu'elle se sente bien. Ni une, ni deux, je matérialisa mon Patronus qui inonda de lumière ce lieu qui devient d'un seul coup bien plus joyeux.


Et cette idée semblais avoir fonctionner puisque la jeune fille semblait être bien plus à l'aise, me remerciant d'un regard tout en affichant un léger sourire. Elle fit ensuite quelques pas dans la Cabane sans pour autant lâcher ma main ce qui me "força" donc à la suivre tandis que mon Patronus se déplaçait gracieusement dans son environnement. En le voyant ainsi, j'avais vraiment du mal à me dire que pendant un moment, j'étais dans l'impossibilité d'en reproduire un avec tout les évènements qui s'étaient enchainés depuis mon dernier jour à Poudlard. Mais avec le temps, j'avais fini par me relever de tout cela pour devenir encore plus fort qu'avant... non... bien plus fort qu'avant ! Jasmine complimenta ensuite mon Patronus sans le quitter des yeux ne serais-ce qu'un seul instant.



D A M I E N ---E A L E S
Difficile à croire que j'ai réussi à produire mon premier patronus l'année dernière quand on vois le résultat.


Avec cette phrase, est-ce que je ne venais pas d'en dévoiler un peu trop concernant ma vie ? Après tout, cela sous entendait tout de même que je n'étais pas en mesure de trouver un souvenir suffisamment heureux pour produire ce sortilège ce qui s'expliquait assez facilement lorsque l'on connaissait un minimum mon enfance ce qui n'était pas du tout le cas de Jasmine, bien entendu étant donné que je venais tout juste de faire sa connaissance. Mais malgré ça, j'avais l'impression de tout pouvoir lui dire sans le moindre problèmes. Enfin... tout... peut-être pas ! Relâchant enfin la main de la jeune Serdaigle, je m'approchais d'un mur de la cabane hurlante, appuyant mon dos pour me laisser glisser jusqu'à me retrouver assis, invitant ensuite Jasmine à s’installer à côté de moi avec un signe de la tête.


D A M I E N ---E A L E S
J'me rends compte que je monopolises un peu trop la conversation depuis le début, avec toutes les questions que j'ai pu te poser depuis qu'on s'est rencontrés. Soit pas gênée, si tu as des questions à me poser, je me ferait une joie de te répondre. Ou tu peux parler de toi, ça m'intéresserait d'en savoir plus à ton sujet. Après tout, on est coincé ici, autant en profiter pour faire plus amples connaissance, non ?


DAMIEN J. EALES.--------

Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Jasmine Vagneur, Dim 26 Oct - 7:32


Jasmine put voir un petit sourire se dessiner sur les lèvres de son interlocuteur quand elle lui répondit qu'elle était certaine qu'il possédait les qualités requises pour être auror. Puis, il prit la parole à son tour.

C'est gentil, mais en toute sincérité, je ne penses pas que je possèdes vraiment les qualités requises. Enfin... je penses que je vais me donner un peu de temps pour vraiment prendre une décision.

Elle haussa les réponses avec un petit sourire. Il avait surement raison, mieux valait ne pas prendre cette décision à la légère. Même si, de son côté, elle espérait être décidée sur sa profession à sa sortie de Poudlard.

Après avoir parcouru la pièce, s'assurant ainsi qu'elle n'était pas en danger, elle s'arrêta, ses yeux suivant les mouvements du magnifique patronus qui se déplaçait gracieusement autour d'eux.

Difficile à croire que j'ai réussi à produire mon premier patronus l'année dernière quand on vois le résultat. déclara Damien.

Jasmine ne put s'empêcher de soulever l'un de ses sourcil d'un mouvement interrogateur. Bien qu'elle avait eu beaucoup de difficultés, elle était parvenue à produire son premier patronus l'année précédente, soit, lors de sa quatrième année. Elle avait donc du mal à croire que le jeune homme ne sache faire apparaitre le sien que depuis un an. Surtout lorsqu'on voyait le fabuleux éclat qui émanait de lui. Seulement, malgré l'immense curiosité qui l'animait, elle ne posa pas de questions, ne souhaitant pas aborder un sujet potentiellement douloureux. De plus, beaucoup de personne lui avaient déjà fait remarquer qu'elle était bien trop curieuse, à commencer par ses parents.

Damien finit par relâcher sa main, et il s'approcha d'un mur. Se laissant glisser le long de celui-ci, il se retrouva en position assise, invitant la Bleue et Bronze à le rejoindre. Ce qu'elle ne tarda pas à faire. Une fois qu'elle fut à ses côtés, elle l'écouta attentivement.

J'me rends compte que je monopolises un peu trop la conversation depuis le début, avec toutes les questions que j'ai pu te poser depuis qu'on s'est rencontrés. Soit pas gênée, si tu as des questions à me poser, je me ferait une joie de te répondre. Ou tu peux parler de toi, ça m'intéresserait d'en savoir plus à ton sujet. Après tout, on est coincé ici, autant en profiter pour faire plus amples connaissance, non ?

Jasmine
lui adressa un doux sourire, tout en se demandant ce qu'elle pourrait bien dire. Après tout, on ne pouvait pas dire qu'elle était une fille très originale. Selon elle, il n'y avait donc rien de bien intéressant à raconter à son sujet. D'ailleurs, elle resta un bon moment silencieuse. Puis...

"Eh bien... Je ne vois pas vraiment ce que je pourrai te dire sur moi... A part que j'aime beaucoup lire, écrire et jouer du piano... Et, que j'aime beaucoup les cours de Soins aux Créatures Magiques."

Elle se tut, et laissa son regard se promener sur les différents meubles emplis de poussière se trouvant autour d'eux. Quand ses yeux se posèrent à nouveau sur le patronus, sa curiosité fut plus forte que quelques minutes auparavant. Alors, après un moment de silence, elle se décida à lui poser la question.

"Pourquoi tu n'as réussi à produire un patronus que l'année dernière ? demanda-t-elle. Tu n'es pas obligé de répondre, je comprendrai. Et... je suis désolée si je pose une question dérangeante..."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Derrière la cabane hurlante

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 12

 Derrière la cabane hurlante

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.