AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 1 sur 16
Rencontre inattendue
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant
Athénendora Héliodore
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Rencontre inattendue

Message par : Athénendora Héliodore, Ven 31 Mai 2013 - 22:51


Sujet ouvert avec l'accord d'Elena Benson


Rp avec Romy Stark


Il devait être à peu près six heure ce soir là et je m'ennuyais à mourir dans le dortoir. Allongée sur mon lit, je lisais pour la énième fois " Dragons d'Europe : ce que vous devez savoir si vous ne voulez pas vous faire consumer " avec Némésis qui s'était étalée de tout son long à mes pieds. J'abaissai alors lourdement mon livre en émettant un long soufflement qui en disait beaucoup sur mon état d'esprit actuel ce que ma fidèle fléreuse sembla remarquer, car elle se redressa gracieusement pour venir me piétiner la poitrine afin de me donner de petits coups de museau affectueux. Je la remerciai en lui offrants un gros baisé sur le front auquel elle mit fin en sautant à terre pour se diriger vers une des immenses fenêtres qui ornaient les murs de cette grande chambre commune que je partageais avec plusieurs autres Poufsouffles. Elle fixa l'horizon puis tourna sa petite tête vers moi en me regardant de ses intelligents yeux dorés pour ensuite retourner sa tête vers l'exterieur, comme si elle essayait de me faire comprendre quelque chose.

Je me levai donc de mon lit pour me rendre vers la fenêtre, et ainsi, découvrir ce que Némésis tentait de me dire. Je regardai à travers la vitre et me rendis compte qu'elle ne fixait rien d'autre que la forêt interdite. Mon amie me connaissait décidemment très bien ! J'avais en effet cette habitude ( bonne ou mauvaise selon les points de vue ) de me faufiler dans cette forêt mystérieuse et fascinante chaque fois que j'en avais l'opportunité. Et maintenant que j'y pensais, je me demandai pourquoi diable cette idée ne m'était pas venue plus tôt !

C'est ainsi que j'allai enfiler en toute hâte ma paire de rangers ainsi que ma parka, et attrapai ma baguette avant de gratifier Némésis d'une brève caresse et de filer vers la porte d'entrée du dortoir. Je descendis les escaliers en colimaçon le plus silencieusement possible pour éviter de me faire remarquer, puis sortis de la salle commune pour traverser le château en prenant bien soin de ne pas attirer l'attention, une fois de plus. Il commençait à faire assez sombre dehors et je devais me dépêcher d'atteindre la forêt si je ne voulais pas me faire rembarrer par un quelconque professeur ou préfet qui pourrait, par dessus le marché, retirer des points à la maison des Poufsouffles. Je me hâtai de traverser le grand parc et atteignis enfin l'orée du bois. Je m'assurai d'un coups d'œil que personne ne m'observait puis entrai prudemment dans la forêt.

Après avoir parcouru quelques dizaines de mètres, je m'arrêtai, fermai les yeux, puis inspirai un grand coup. Je gardai mes yeux clos pendant quelques secondes, prêtant attention à chaque bruissement de feuilles, chaque battement d'ailes, chaque hululement ... Enfin, je me senti bien, à ma place, dans cet endroit qui respirait la nature dans son état le plus sauvage : dans son état originel. Je rouvris lentement mes yeux pour observer la vue qui s'offrait à moi. Tout autour se profilaient les silhouettes intrigantes des hauts arbres qui remplissaient le lieu,une brume blanchâtre et vaporeuse se mouvait à mes pieds et je pouvais apercevoir ici et là des petits yeux luminescents qui m'observaient ( sûrement de petits animaux qui s'étaient cachés précipitamment lorsque j'étais arrivée ).

Mon observation finie, je me mis à marcher, sans but précis, là où mes pieds me guidaient sans même que je n'y prête attention.


RP un peu court désolé
Revenir en haut Aller en bas
Romy Skars
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Romy Skars, Sam 1 Juin 2013 - 18:05


J'étais allongée dans mon lit, regardant fixement le plafond. J'écoutais les respirations douces de mes camarades.J'avais prévu de faire cela depuis des semaines mais J'étais encore un peu nerveuse. Calmement, je me relevais, enfilais ses gants et pris la cage de ma salamandre entre mes mains. La rougeur du feu que dégageait cette boite était rapidement devenu quelque chose d'apaisant pour moi dans le noir. j'envisageais un bref instant de prendre Leif, ma salamandre avec moi, pour avoir de la lumière et de la chaleur mais je me ravisais très vite, une Salamandre en plein milieu de la forêt...Je n'avais pas l'intention de provoquer un incendie. Et le feu d'une salamandre ne s’éteint pas comme ça d'un gout de baguette, si je tombais sur un préfet ou un professeur je me ferais vite repérer. Et dernièrement, sil il y avait un problème et que je restais bloquée la bas plus de 6h, Leif mourrait et je ne voulais pas voir mon nouveau compagnon mourir.

Je passais un doigt ganté sur la tête de ma bestiole avant de reposer doucement la cage sur ma table de chevet. Je plaçais son coussin sous les couvertures pour éviter qu'une de ses camarades ne repèrent le lit vide puis attrapais quelques vêtement chauds et descendis vers la salle commune. J'enfilais mes vêtements et cachais son pyjama sous un des coussins du canapé avant d'ouvrir la porte vers le château. Je passais rapidement la cuisine et me rendis aussi rapidement et discrètement que possible vers la foret.

Je passais une main dans mes poches, j'avais besoin d'ingrédients pour une potion et Je ne pouvais pas me les faire livrer.Je préférais aussi qu'ils soient frais donc aller les chercher moi-même dans la forêt interdite restait la seule solution. Je rabattu la capuche de mon sweat sur ma tête. Je possédais très peu de vêtement moldus mais Je devais avouer qu'ils étaient bien plus pratique que ceux des sorciers. J'avais jeté un sort d'extension à tous mes vêtements afin de pouvoir tout placer dans mes poches sans m'encombrer d'un sac.

J'arrivais à la lisière de la forêt, je sortis ma baguette, pris une grande bouffée d'air et y entrais. Elle ne portait pas le nom de forêt interdite pour rien, et je n'avais pas été placé chez les gryffondor pour une bonne raison. J'était une poufsouffle à forte tendance serpentarde et serdaigle mais je ne me retrouvais pas du tout dans la personnalité et les valeurs des rouges et or.

J'avançais dans la foret, baguette levée, un léger lumos au bout de celle ci. et me dirigeais vers le cœur de la foret pour cueillir mes fleurs de lunes, j'avais aussi d'autres ingrédients à récupérer mais j'avais hâte de voir ces fleurs, on disait que le spectacle était magnifique. J'observais mes alentours, à l'affut d'un danger, j'entendais des bruits légers que j'identifiais comme ceux de petits animaux, rien d’inquiétant pour le moment. Focalisée sur son environnement, je ne fis pas attention et ma maladresse quasiment légendaire fit de nouveau surface. Je me pris les pieds dans les racines d'un arbre et m'étalais de tout son long sur le sol.


- Par la barbe de Merlin !


Je ne me rendis compte que j'avais crié que trop tard et posais inutilement une main sur ma bouche, j'esperais qu'aucune créature ne m'avait entendu. Je m’aperçus que je n'entendait plus le bruits de petits animaux et me relevais précipitamment. Heureusement ma jambe n'avait presque rien, j'aurait sans doute un bleu mais j'avais l'habitude. Ce qui m'inquietait été mon genou. Je me collais à un arbre en entendant des bruits de pas sur ma gauche et baissais un peu l'intensité de mon lumos. J'esperais qu'il s'agisse d'une personne (de préférence pas un membre du personnel de Poudlard.) et non pas un loup, un centaure ou autre.


Dernière édition par Romy Skars le Sam 22 Juin 2013 - 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Athénendora Héliodore
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Athénendora Héliodore, Dim 2 Juin 2013 - 15:37


Je marchai lentement, m'imprégnant de l'air frais qui faisait doucement mouvoir mes cheveux autour de mon visage. Le temps commençait à se rafraichir et je fus bien contente d'avoir pris un manteau plutôt chaud lorsque je sentis les poils de ma nuque se hérisser. Je profitais de mon instant de paix pour penser à mon père. Je me demandait ce qu'il faisait, là, tout de suite. Il m'avait envoyé une lettre récemment que je reçus il y a un plus d'une semaine maintenant où il me racontait qu'il se trouvait actuellement en Chine pour étudier les dragons serpents à huit pattes. Ces dragons étaient selon lui " les plus fascinants de tous les dragons qu'il ai jamais eu l'occasion de voir ", appellation dont je ne me formalisai en aucun cas dans la mesure où il disait exactement la même chose à chaque fois qu'il faisait face à une nouvelle espèce de ces créatures magiques...

Ses lettres pouvaient sans nul doute rivaliser avec n'importe quel livre d'aventure, il mettait toujours un point d'honneur à me décrire chaque minuscule détail à propos de ses expéditions fantastiques, prenant soin de ne jamais rien omettre. Il faudrait que je lui réponde vite auquel cas, il serait capable de venir jusqu'en Angleterre pour s'assurer lui même qu'il ne m'était rien arrivé. Enfin ...Tout ce que j'espérais c'est qu'il allait bien.

Je fus coupée dans le fil de mes pensées par un mouvement dans un petit buisson à quelques mètres de l'endroit où je me trouvais. Je m'arrêtai alors brusquement et, cessant presque de respirer, je tirai délicatement ma baguette de ma poche. Je la tendis vers le buisson et éclairai un peu la scène grâce à un Lumos. Une seconde fois, le buisson se mit à frémir et je sursautai lorsqu'un petit lièvre brun bondit en dehors de sa cachette. Il me regardait en reniflant à petit coups brefs et en agitant ses oreilles à droite puis à gauche, mais à part ces quelques mouvements, il était complètement statique.
Quelle idiote, une telle frayeur pour un simple rongeur totalement inoffensif...C'était vraiment ridicule, et je me sentis quelque peu rassurée d'être seule à cet instant là. Quelle honte ça aurait été si quelqu'un m'avait vu, je n'osait même pas l'imaginer. Je rabaissai alors ma baguette, me disant que ce n'était pas ce petit animal qui allait me tuer !

Le rongeur s'avança d'un petit bond et commença à faire sa toilette. Je le regardais, debout devant lui, plantée comme une idiote, commençant à me sentir un peu gênée, quand tout à coups, un cri retentit dans l'obscurité de la forêt et à ce moment, un immense hibou Grand-Duc surgit de nul part et fondit en trombe sur le lièvre pour l'attraper violemment et l'emporter avec lui , en n'oubliant pas au passage de me foncer dessus, ce qui me força à me jeter sur le côté pour éviter la collision. Je poussais un petit cri étouffé en atterrissant lourdement sur le sol. Et bah bravo ! Nan mais je rêve ! Qui, par tous les dieux, serait assez stupide pour crier de telle sorte au beau milieu de la forêt INTERDITE, en pleine nuit qui plus est ! Aargh mais quelle soirée franchement.

Je me relevai en pestant intérieurement et me dirigeai dynamiquement vers l'origine du fameux cri. En même temps que j'avançais, je m'efforçais de retirer les feuilles qui s'étaient logées dans mes cheveux ainsi que de me débarrasser de la terre qui recouvrait la quasi intégralité de mon flanc droit. Après moins de cinq minutes de semi-marathon, j'atteignis enfin la source du tumulte que je recherchais. J'observai les lieux rapidement pour me rendre compte que l'endroit était vide, seuls les arbres, principaux habitants de la forêt, faisaient acte de présence. Cependant en regardant plus attentivement, je remarquai quelque chose d'inhabituel derrière un des arbres qui se tenaient devant moi : un bout de pied ?! Je tendis une nouvelle fois ma baguette dans cette direction puis fis doucement le tour pour pouvoir apercevoir plus distinctement la personne qui se cachait.

- Hey oh ? Pas la peine de te cacher, qui que tu sois, je te conseille vivement de te montrer, le camouflage c'est apparemment vraiment pas ton truc tu sais ? Annonçais-je, encore un peu énervée de ma chute toute récente.
Revenir en haut Aller en bas
Romy Skars
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Romy Skars, Sam 22 Juin 2013 - 17:39


Je posais doucement la main sur mon genou, il me faisait un peu mal. je me l'étais cassée il y a quelques années et il restait encore un peu fragile. j'essayais toujours de se faire la plus petite et discrète possible ce qui se relevait être compliqué du haut de son mètre quatre vingt. Les bruits de pas se rapprochèrent et je me tendit. "Je suis bonne en sortilège même si quelque chose s'approche je pourrais l'immobiliser suffisamment de temps pour m'enfuir" je me repetais en boucle.


- Hey oh ? Pas la peine de te cacher, qui que tu sois, je te conseille vivement de te montrer, le camouflage c'est apparemment vraiment pas ton truc tu sais ?


Humaine, la voix était humaine. Je me détendis. La voix me semblait étrangement familière. Normal après tout, qui pouvait se balader dans ces bois à part quelqu'un de Poudlard. Je sortis lentement de sa cachette, épiant la personne. Je reconnu un poufsouffle à qui j'avais parlé quelque fois. Elle avait un prénom assez atypique mais très jolie Athénendora. L'originalité du nom avait été l'une des seules raisons pour laquelle, je m'en souvenais. Je n'avais vraiment pas la mémoire des noms et des dates. Elle paraissait un peu agacée.

- Euh... Salut. En même temps, je ne passe pas mon temps à me cacher dans la forêt interdite mais je suis un véritable caméléon quand je suis dans la bibliothèque.
Je plaisantais pour essayer d’alléger l’atmosphère.

Je m'approchais encore jusqu’à être à un mètre de la poufsouffle et fis un geste gêné de la main. La socialisation et moi, c'était comme l'Histoire de la Magie et moi. Deux choses totalement opposés comme deux aimants qui se repoussent. j'ajustais la lueur de mon lumos et remis mon autre main dans les poches de mon sweat.


- Qu'est que tu fais là? Surtout à cette heure ci?


Bien sûr, je n'étais pas non plus censée être là mais j'avais une bonne raison. Mes précieux ingrédients de potions m'attendaient, quelque part dans cette immense forêt. Je savais aussi que cette excuse n'aurait aucun impact si je tombais sur un professeur mais après tout, Je savais me faufiler dans le château pour aller jusqu'à la bibliothèque en pleine nuit quand je n'arrivais pas à dormir alors pourquoi pas vers la forêt.

J'étais vraiment curieuse, quelles autres raisons y avaient-ils de sortir en pleine nuit pour affronter le danger de cette forêt. Elle ne portait pas le nom d'interdite pour rien. Peut être que sa camarade avait des tendances gryffondors inavouées.


Dernière édition par Romy Skars le Sam 22 Juin 2013 - 20:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Athénendora Héliodore
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Athénendora Héliodore, Sam 22 Juin 2013 - 19:32


Je remarquai alors du mouvement derrière l'arbre, l'individu qui se cachait se décida à se montrer. Une jeune fille sortit alors très doucement de sa cachette, m'inspectant intensément de ses grands yeux gênés, retirant la main de son genou. La pauvre s'était sûrement fait mal en se cachant précipitamment en m'entendant arriver. Son visage ne m'était pas inconnu. Oui, c'était Romy ! Une jeune élève de Pouffsouffle avec qui il m'était plusieurs fois arrivé de parler. C'était une mordue de potions, tout comme moi, et c'était d'ailleurs notre principal sujet de conversation lors des rares fois où nous nous adressions la parole.
- Euh... Salut. En même temps, je ne passe pas mon temps à me cacher dans la forêt interdite mais je suis un véritable caméléon quand je suis dans la bibliothèque, fit-elle sur le ton de la plaisanterie, comme pour faire baisser la tension ambiante qui régnait alors. Il était vrai que Romy passait le plus clair de son temps dans cette partie du château, cela était de notoriété publique en fait.
Elle se rapprocha d'encore quelques pas pour se retrouver à un mètre de moi, et me fit un petit signe timide de la main, comme si de rien n'était. Je riais intérieurement tant la situation était singulière et ne pu m'empêcher d'esquisser un petit sourire quelque peu moqueur. La jaune et noir qui se trouvait devant moi semblait assez mal-à-l'aise. Elle modifia l'intensité de son lumos de manière à éclairer la scène plus clairement, pas trop non plus pour éviter de nous faire remarquer dans la forêt sombre, puis remit sa main libre dans sa poche puis redirigea son regard inquisiteur vers moi.
- Qu'est que tu fais là ? Surtout à cette heure ci ? me questionna-t-elle alors soudainement.
Ca lui allait bien de me demander ça, elle même se trouvant aussi dans la forêt interdite à une heure tout aussi tardive que moi. Mais c'est qu'elle avait du culot la petite ! Et cela je n'allais certainement pas me garder de le lui faire remarquer.
- Je pourrais te poser la même question je te signale ! Et puis en attendant, c'est pas moi qui fais un vacarme pas possible dans un endroit où je ne suis même pas sensé me trouver ! lui répondis-je, un tantinet révoltée. Figure toi que je m'ennuyais là haut, c'est pour ça que je suis venue ici, et puis je me disais qu'avec un peu de chance j'auras pu apercevoir un ou deux sombrals dans la foulée, ajoutais-je ensuite sur un ton déjà plus calme. Je venais de me rendre compte de mon soudain regain d'agressivité , et puis je ne voulais tout de même pas effrayer ma camarade !  Et toi c'est quoi ton excuse ? Et puis, je voudrais pas t'offenser, loin de là, mais... t'as pas vraiment l'air d'une habituée des lieux, je me trompe ?  lui demandais-je en retour. Enfin, c'est vrai quoi ! Ton endroit à toi c'est plus la bibliothèque ! lui dis-je avec un léger haussement d'épaule et un petit sourire en coin.
Il fallait dire que malgré le peu que je savais d'elle, le seul fait de l'imaginer ici était une vision de loin très comique. En effet, Romy n'était pas connue pour sa grande adresse, bien au contraire en réalité. Ce qui me fit penser que sa maladresse légendaire avait sûrement quelque chose à voir avec le boucan qui avait provoqué ma propre chute d'il y à quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Romy Skars
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Romy Skars, Sam 22 Juin 2013 - 20:34


Spoiler:
 

- Je pourrais te poser la même question je te signale ! Et puis en attendant, c'est pas moi qui fais un vacarme pas possible dans un endroit où je ne suis même pas sensé me trouver ! lui répondis-je, un tantinet révoltée. Figure toi que je m'ennuyais là haut, c'est pour ça que je suis venue ici, et puis je me disais qu'avec un peu de chance j'aurais pu apercevoir un ou deux sombrals dans la foulée,


Bon d'accord, je savais qu'elle allait me renvoyer la balle, c'était plutôt amusant d'ailleurs. On ne se ressemblait pas forcément elle et moi mais on avait tendance à avoir des remarques sarcastiques. Notre deuxième point commun était les potions, on pouvait en parler pendant très longtemps. Nous étions tout aussi passionné par ce sujet.

- Et toi c'est quoi ton excuse ? Et puis, je voudrais pas t'offenser, loin de là, mais... t'as pas vraiment l'air d'une habituée des lieux, je me trompe ?  Enfin, c'est vrai quoi ! Ton endroit à toi c'est plus la bibliothèque !


Je trouvais ça assez drôle que ma réputation de rat de bibliothèque soit aussi connu. A part les premières années, très peu de personne ne savaient pas que j'y passais la plupart de mon temps. J'aimais bien cette réputation, on pouvait d'abord me croire coincée mais je n'était pas vraiment un rat de bibliothèque classique, une fois sortie de mes livres, je pouvais être assez sympa avec les gens que j'aimais bien. Alors que j'avais encore du mal avec ceux que je ne connaissais pas suffisamment.

- Oui, bon, c'est pas faux, je te l'accorde.
Je répondis en souriant. Je suis tombée, encore, et je me suis éclatée le genou sur une racine. Pas vraiment surprenant, je l'avoue.

Je me demandais parfois comment j'arrivais à faire des potions correctement, j'étais la personne la plus maladroite du monde, je me prenais les pieds dans tout ce qui passait, je faisais tout tomber mais bizarrement quand je faisais une potion, j'étais tellement concentrée que rien ne tombait jamais (y compris moi) sur le sol. J'aurais aimé être comme ça tout le temps mais je n'y étais jamais parvenue.

- C'est pas trop mon genre, la forêt interdite mais on ne trouve pas d'ingrédients de Potions dans un dortoir de poufsouffle ou dans la bibliothèque. Et puis, des fleurs de lunes doivent éclore cette nuit. Tu pourrais venir avec moi? Enfin à moins que tu ne sois là pour kidnapper un sombral et traumatiser des premières années. Ce que j'approuve totalement.


Ça me ferait de la compagnie et quelqu'un pour couvrir mes arrières quand je serais concentrée pour cueillir mes ingrédients le plus soigneusement possible. Dans tous les cas, ça devrait lui plaire, elle aimait les potions, elle aussi après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Athénendora Héliodore
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Athénendora Héliodore, Dim 23 Juin 2013 - 22:44


Spoiler:
 


- Je pourrais te poser la même question je te signale ! Et puis en attendant, c'est pas moi qui fais un vacarme pas possible dans un endroit où je ne suis même pas sensé me trouver ! lui répondis-je, un tantinet révoltée. Figure toi que je m'ennuyais là haut, c'est pour ça que je suis venue ici, et puis je me disais qu'avec un peu de chance j'auras pu apercevoir un ou deux sombrals dans la foulée, ajoutais-je ensuite sur un ton déjà plus calme. Je venais de me rendre compte de mon soudain regain d'agressivité , et puis je ne voulais tout de même pas effrayer ma camarade !  Et toi c'est quoi ton excuse ? Et puis, je voudrais pas t'offenser, loin de là, mais... t'as pas vraiment l'air d'une habituée des lieux, je me trompe ?  lui demandais-je en retour. Enfin, c'est vrai quoi ! Ton endroit à toi c'est plus la bibliothèque ! lui dis-je avec un léger haussement d'épaule et un petit sourire en coin.

- Oui, bon, c'est pas faux, je te l'accorde, me répondit-elle en souriant. Je suis tombée, encore, et je me suis éclatée le genou sur une racine. Pas vraiment surprenant, je l'avoue, ajouta-t-elle, l'air pataud.

Mon hypothèse était donc bien confirmée. Romy s'était bien blessée le genou en tombant. Pas du tout étonnant. Là où certains on une tendance maladive à arriver en retard, et où d'autre ne peuvent s'empêcher de déblatérer un lot de parole incessant, Romy avait cette manie de tomber, de se cogner et de se blesser à chaque instant de la journée. A son niveau cela relevait presque de la malédiction ! Et puis qui sait d'ailleurs ? Peut-être était-elle vraiment sous l'influence d'n quelconque sortilège q la faisait devenir plus maladroite qu'un Magyard à pointe dans un magasin de boule de cristal, c'était fort envisageable après tout !


- C'est pas trop mon genre, la forêt interdite mais on ne trouve pas d'ingrédients de Potions dans un dortoir de poufsouffle ou dans la bibliothèque. Et puis, des fleurs de lunes doivent éclore cette nuit. Tu pourrais venir avec moi? Enfin à moins que tu ne sois là pour kidnapper un sombral et traumatiser des premières années. Ce que j'approuve totalement, me demanda-t-elle alors timidement. Ca remarque fit sourire.

C'était donc ça sa raison pour se trouver dans la forêt. Après tout, il était vrai que je ne voyait ma camarade s'aventurer dans un lieu si dangereux juste pour une petite ballade nocturne, cela aurait été digne d'une tentative de suicide . Quoiqu'en y repensant, c'était la raison pour laquelle je me trouvais là. Enfin bon, moi c'était moi et franchement, je n'avais pas vraiment la même philosophie que ma compagne de dortoir. C'est d'ailleurs pour ça que l'idée de la laisser vagabonder dans ces bois la nuit toute seule ne me plus pas outre mesure. La connaissant, elle serait capable de se faire tuer à cause d'un bébé lapin ! C'était dire !

- Huuuuum, je dois avouer que cette perspective est plutôt tentante, surtout qu'au moins, ces petits gnomes sauraient qu'il n'y a pas que Peeves qui est à craindre dans le château. Mais après, je crois pas que ce serai très prudent de ma part de te laisser partir toute seule. Ouaii...non... J'vais plutôt accepter ton invitation et venir avec toi je crois ! finis-je par annoncer après un moment de réflexion intérieure. Et puis, les bands de fleurs de lunes son tellement magnifiques à regarder ! Ca serait dommage de rater ça ! Surtout que je pense faire une petite cueillette par la même occasion, autant en profiter, nan ? Alors ? Tu sais par où te diriger ? Ou bien ta chute t'a fait oublier l'emplacement des fleurs ? lui-fis-je moqueusement avec un grand sourire sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Romy Skars
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Romy Skars, Mer 3 Juil 2013 - 20:26



- Huuuuum, je dois avouer que cette perspective est plutôt tentante, surtout qu'au moins, ces petits gnomes sauraient qu'il n'y a pas que Peeves qui est à craindre dans le château. Mais après, je crois pas que ce serai très prudent de ma part de te laisser partir toute seule. Ouaii...non... J'vais plutôt accepter ton invitation et venir avec toi je crois ! Et puis, les bands de fleurs de lunes son tellement magnifiques à regarder ! Ca serait dommage de rater ça ! Surtout que je pense faire une petite cueillette par la même occasion, autant en profiter, nan ? Alors ? Tu sais par où te diriger ? Ou bien ta chute t'a fait oublier l'emplacement des fleurs ?


Je trouvais Peeve particulièrement drôle, je n'avais jamais été victime d'une de ses farces mais j'avais assisté à plusieurs d'entre elle. Je m'entendais plutôt bien en général avec les fantômes du châteaux a vrai dire mais c'est vrai qu'on ne passait pas notre temps, nous vivants, a discuter avec eux. Le baron sanglant était toutefois un peu angoissant, il aurait pu être un fantôme qui hantait le manoir familial de mon enfance. L’atmosphère y avait toujours été un peu lourde et ma famille n'était pas vraiment connu pour être du bon côté de la force. On ne l'aurait sans doute pas cru en me voyant d'ailleurs.

Je souris lorsque ma camarade tenta de faire passer l'acceptation de ma proposition pour une bonne cause. Bien sur qu'elle ne voulait pas que je me balade seule, elle voulait surtout voir les fleurs. Je savais où elles se trouvaient, j'avais prévu mon expéditions depuis plusieurs semaines, faisant des recherches et même partant voir le terrain (en plein jour cette fois)


- Elles sont environs à 10 minutes par la. Je dis en pointant du doigt vers la gauche. On risque d'être un peu plus longues parce que j'ai mal au genou mais comme je ne peux rien y faire si je n'ai pas mon baume qui se trouve dans ma table de chevet....


Quand j'étais plus petite, je ne m'entendais pas du tout avec mes cousines. J'étais une sang mêlée, elles étaient sang pur et dans une famille comme la mienne, cela avait son importance. Une fois, nous avions décidé de nous balader dans la foret autour du manoir et elles m'y avaient laissées seules. J'étais tombée en essayant de retrouver ma route sur une Arachnide géante et j'avais couru dans la foret le plus loin possible de la créature. Me prenant de nombreuses branches et tombant un très grand nombre de fois. Depuis j'avais un genou fragile et une peur bleue des araignées, quelque soit leurs tailles. Bien sûr, j'avais fini par me venger de mes cousines.

Je commençais à marcher vers la direction des fleurs, espérant y être avant minuit, l'heure à laquelle elles éclosent.


- Je peux t'appeler Athé' au fait? Ton prénom est très jolie mais aussi très long.
Revenir en haut Aller en bas
Athénendora Héliodore
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Athénendora Héliodore, Mer 10 Juil 2013 - 14:35


Spoiler:
 



Elle esquissa un sourire à ma réponse, comme quoi, Peeves avait une réputation bien encrée au château. Et pour cause ! Je dois dire que ce petit esprit frappeur là nous en faisait voir des vertes et des pas mûres, et même si ses blagues pouvaient s’avérer quelque peu sadiques… il fallait avouer qu’elles étaient pour la plupart du temps horriblement drôles. En fin de compte, Peeves, c’était un peu LA mascotte de Poudlard, en gros. Toujours à faire les 400 coups lorsqu’on s’y attend le moins, ou du moins quand le Baron Sanglant ne se trouvait pas dans le coin. Evidemment, on peut pas être parfait ! Toutes les plus grandes figures de l’Histoire avaient leurs petites failles, quelle qu’elle soit. Et dans le cas de Peeves, ça n’était rien d’autre que ce fameux Baron. A chaque qu’il le voyait, c’est simple, il se faisait le plus minuscule possible, quand il ne s’enfuyait pas en vitesse grand V.

 
Enfin, quant à mon explication, Romy ne sembla pas tout à fait dupe. Bien sûr que je ne voulais pas qu’il lui arrive une bricole, il n’empêche que je mourrais d’envie de voir ces fleurs de lunes ! J’avais déjà eu la chance d’en voir dans le passé, en traînant dans la foret, et même quelques fois, lorsque j’étais en expédition avec mon père. Mais ce spectacle n’en finissait jamais de m’émerveiller. C’était tellement beau à voir, et cela surtout la nuit. On pouvait apercevoir la lueur argentée qu’elles émettaient à 100 mètres, lorsque le band de fleur était assez conséquent. Cela faisait d’ailleurs un bon moment que je n’avais pas eu l’occasion d’en voir, et j’étais donc assez impatiente de me lancer à leur recherche.

- Elles sont environs à 10 minutes par la. Je dis en pointant du doigt vers la gauche. On risque d'être un peu plus longues parce que j'ai mal au genou mais comme je ne peux rien y faire si je n'ai pas mon baume qui se trouve dans ma table de chevet....
me répondit-elle en se tournant sur la droite et en pointant du temps dans cette direction. Je peux t'appeler Athé' au fait? Ton prénom est très jolie mais aussi très long, poursuivit-elle en commençant à marcher d’un bon pas.

Ah ! Cette question ne m’étonna pas outre mesure. C’est clair que quand on porte un prénom comme le mien, il n’est pas rare que les personne ne préfère utiliser un diminutif quelconque. Je préférais ça, plutôt que les erreurs de prononciation telles que «  Athénendore », ou « Athéna » ou même «  Atendora ». Ce genre de fautes débile avait le don de me mettre hors de moi. Ok, je veux bien, « Athénendora », c’est pas le prénom le plus simple à prononcer de la Terre, mais c’était quand même mon prénom à moi. Et puis en plus de ça, je voulais bien parier avec n’importe qui que ce prénom là, y’en avait pas dix mille qui le portait, et je m’y étais beaucoup attaché en fin de compte, même si plus petite c’était beaucoup moins évident.

Si je m’appelle comme ça, c’est en l’honneur de ma grand-mère maternelle qui s’appelait elle aussi « Athénendora ». Je ne l’ai pas vraiment connue, puisque j’étais plus proche de la famille de mon père, et cela  depuis toute petite. D’après ce que ma mère m’avait raconté, c’était un prénom très ancien et très noble qui se léguait très rarement dans la famille ( allez savoir pourquoi… ). Autant dire qu’avec un prénom pareil, j’étais pas mal ciblée par les moqueries des autres enfants ?, qui finissaient vite par fermer leur caquets après que je leur ai montré, avec force de… persuasion, dirais-je, que je n’étais pas le genre à me laisser marcher sur les pieds facilement. Bref, finalement j’ai fini par m’habituer et à m’approprier mon nom de baptême.

- Oh, merci c’est gentil, la remerciai-je avec un sourire concis. Mais  tu sais… au point où on en est tu peux très bien m’appeler comme tu veux, j’ai tellement de surnoms que j’aurais peine à tous te les citer, lui affirmai-je en roulant des yeux, en même temps que je marchais à ses côtés. Choisis le au filing, ça évitera que tu te trompe à chaque fois, ajoutai-je ironiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Romy Skars
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Romy Skars, Ven 19 Juil 2013 - 15:54


Spoiler:
 


- Oh, merci c’est gentil, Mais tu sais… au point où on en est tu peux très bien m’appeler comme tu veux, j’ai tellement de surnoms que j’aurais peine à tous te les citer, Choisis le au filing, ça évitera que tu te trompe à chaque fois.


Je lui souris tout en réfléchissant au surnom qu'on avait bien pu lui donner. Je n'avais pas vraiment de surnom personnellement à part si rat de bibliothèque compte. Mon prénom était suffisamment court pour qu'on ne le diminue pas. Je ne savais vraiment pourquoi mes parents avaient choisi ce prénom. Personne ne s'appelait comme cela dans ma famille et ce n'était pas un prénom scandinave. Je ne ressemblais d'ailleurs pas beaucoup au stéréotype de la suédoise. J'étais brune déjà et j'avais un œil bleu certes, mais l'autre était totalement vert. On m'avait expliquée que c'était génétique. Mon grand père avait les mêmes yeux donc c'était assez logique.

Je m'aventurais plus profondément dans la forêt avec ma camarade plutôt rassurée d'avoir quelqu'un pour m'aider en cas de problème. j'avais laissé des marques sur certains arbres quand j'avais repéré les lieux en plein jour et je savais exactement où aller. C'était assez rassurant car en plus de ma maladresse, j'avais le pire sens de l'orientation possible et si je ne prenais pas de point de repère je me perdais rapidement.

Après avoir passé un énième arbre, nous nous retrouvons dans la clairière où se trouvait les fameuses fleurs et je savais que nous n'avions plus longtemps à attendre. Je m'assis contre un arbre et regardait ma camarade.

- Ça ne va plus tarder. J'en cueillerais quelques unes et j'ai quelques autres ingrédients à récupérer que des plantes, je n'ai pas prévu de récupérer quelques choses de dangereux aujourd'hui. Si nous avions eu le temps, j'aurais déjà pu en cueillir pas mal. J'ai vu plusieurs plantes que je veux sur la route. mais je ne voulais surtout pas manqué l'éclosion des fleurs de lunes.

Normalement, je ne parlais pas beaucoup, j'étais assez discrète et réservée mais les potions me déliaient la langue et je pouvais en discuter pendant des heures alors que pour d'autres conversations je ne donnais que des réponses concises.
Revenir en haut Aller en bas
Athénendora Héliodore
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Athénendora Héliodore, Sam 27 Juil 2013 - 6:52


Spoiler:
 


- Oh, merci c’est gentil, Mais tu sais… au point où on en est tu peux très bien m’appeler comme tu veux, j’ai tellement de surnoms que j’aurais peine à tous te les citer, Choisis le au feeling, ça évitera que tu te trompe à chaque fois.

Elle me sourit, puis prit un petit air pensif. C'était peut-être ridicule, mais le fait était que j'adorais entendre les nouveaux surnoms qu'on me donnait. Ca avait l'habitude de me mettre dans un état d'amusement complètement hors de la normale. Mais bon, c'était comme ça, et franchement je n'y pouvais pas grand chose. Ce petit système que j'avais mis en place en avait aidé plus d'un, pour sûr ! Leur mine déconfite lorsqu'il essayait de prononcer mon nom valait le détour. C'était juste hilarant. Et puis, contrairement à leurs probables inquiétudes, cela ne me vexait en rien. Je trouvais ça même complètement légitime en fin de compte. De toute façon, les surnoms, c'était aussi bénéfique pour eux que pour moi. Au bout d'un moment, ce prénom avait commencé à fortement m'exaspérer ( et ce, même si j'en était quand même fière ). Trop long, trop lourd, trop vieux... en définitif, pas un prénom à donner à une jeune fille au siècle actuel ! Du coups, les quelques malheureux qui parvenaient ( par chance ) à m'appeler par mon nom de baptême se faisaient souvent témoins de mes mini crises de colère. Assez déconcertant, je veux bien l'avouer, mais j'ai toujours été d'une nature assez contradictoire. Donc une folie de plus ou de moins, c'est pas ça qui allait faire peser la balance d'un côté ou d'un autre.


En avançant de plus en plus profondément dans les entrailles de la foret, je remarquai sur notre chemins quelques yeux épieurs qui nous fixaient et suivaient nos pas au fur et à mesure que nous progressions vers le ban de fleurs de lune. Romy, qui avait visiblement complètement oublié cette histoire de surnom, semblait fort préoccupée par les arbres qui nous entouraient, puisqu'elle les observait tous bien précautionneusement. En observant, de mon côté, ces arbres je m'était rendue compte qu'elle suivait en fait une sorte d'itinéraire grâce à des croix faite sur certains arbres. Pas bête comme idée ! La connaissant, elle avait du venir les tracer une des journées précédentes, histoire de ne pas se perdre en essayant de trouver son chemin, d'autant plus qu'elle était alors supposée faire le trajet seule. Ayant eu vent de son incroyable sens de l'orientation, je pense, qu'en effet, ce n'était pas du luxe...

Finalement, après avoir zigzagé entre cet océan d'arbres pendant plus de dix minutes, j'eus la bonne surprise de reconnaître le halo argenté très particulier, qu'émettaient les fleurs de lune : nous étions tout près du but. Plus près encore que je ne le croyais d'ailleurs, puisqu'après avoir contourné un chêne ,particulièrement imposant en passant, nous nous retrouvâmes pile poil devant le ban de fleurs. Comme je m'y étais attendue, le spectacle était magnifique à voir. Même si les bourgeons n'avaient pas encore éclos, ces derniers produisaient une lueur déjà très prononcée, tirant vers le bleu argenté, qui s'étendait tout de même sur plusieurs mètres. Je vis alors Romy s'assoir, dos contre le tronc d'un arbre, et je fis de même.

- Ça ne va plus tarder. J'en cueillerais quelques unes et j'ai quelques autres ingrédients à récupérer que des plantes, je n'ai pas prévu de récupérer quelques choses de dangereux aujourd'hui. Si nous avions eu le temps, j'aurais déjà pu en cueillir pas mal. J'ai vu plusieurs plantes que je veux sur la route. mais je ne voulais surtout pas manqué l'éclosion des fleurs de lunes,
Me dit-elle d'une traite. Romy était l'une des meilleures élèves en cours de Potions, ça c'était indéniable. Habituellement, il est plutôt difficile de la faire parler, étant d'une nature assez timide, converser n'est pas son fort. Par contre, il suffisait d'aborder le sujet des potions pour la faire virer de bord. Elle se transformait alors en vrai moulin à paroles. Croyez moi sur parole, c'était impressionnant.

- Oui, j'ai remarqué aussi, lui répondis-je avec un sourire amusé sur les lèvres. J'ai vu du napel et de l'aconit sur le chemin près des rochers verts plus en amont. Si on repasse devant, je pense que je vais en prendre un peu, histoire de, ça peu toujours être utile. Mais au fait, intervins-je soudain. Tu compte faire quoi avec ces fleurs ? Une potions d'invisibilité ? La questionnais-je ensuite. Je suis pas une experte à proprement dit en ce qui concerne les fleurs de lune, mais il me semble quand même qu'il y a pas mal de choses à en faire, nan ?
Revenir en haut Aller en bas
Kessy Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Kessy Sullivan, Lun 2 Sep 2013 - 23:51


Nikki & Kessy


Cette foi c'en était assez. Elle n'en pouvait plus. Elle ne voulait plus subir ça. Plus jamais. Cette put*in de sensation qui la rongeait de l'intérieur, qui la tuait à petit feu. Non. Fini. Elle allait en finir, aujourd'hui. Elle ne savait pas encore comment, mais elle allait le faire. Elle aurait bien voulu laisser un petit mot à Nate, ou encore à Junie... Mais non. Ça n'aurait été que plus difficile pour elle, et peut-être même pour eux.

Elle rangea ses affaires dans sa valise, de façon à ce que ça soit plus facile de débarrasser la chambre pour les prochains élèves qui y dormiraient. Kessy ne pleurait même pas. C'était comme si elle était dénuée de toute sensations, sentiments. Son coeur s'était brisé il y avait bien longtemps, et à la place se trouvait un trou béant, ou la douleur se cachait. Elle attrapa sa cape, mit sa baguette dans la poche de sa robe, et sorti de la chambre. Elle regarda une dernière foi à l'intérieur, revisualisant tous les bons souvenirs qu'elle avait passé avec sa soeur. Elle pinça les lèvre.

Elle traversa le château, d'un pas décidé, ne voulant pas être distraite par quoi que ça soit. Elle avait mal aux jambes... Ses jambes si maigres qui avaient tant de mal à la porter. Elle ne voulait plus vivre comme ça. Elle avait la tête qui tournait, mais elle continuait sa route, ignorant toute douleur. Elle arriva enfin au parc. Elle se crama une clope, fixant la lisière de la forêt interdite. Elle fuma sa clope assez vite, et pénétra dans la pénombre de la forêt.

Elle marcha, pendant des heures pet-être, sans s'arrêter. Elle ne voulait pas être dérangée, ni retrouvée. Elle voulait être complètement seule. Elle trébucha sur une racine d'arbre, et tomba de tout son long dans un tapis de feuilles. Elle n'eut même pas la force de se relever. Non. Au lieu de ça, elle fondit en larmes. Elle se recroquevilla sur elle même, faisant craquer les feuilles sous son poids. Ici. C'était le bon endroit. Elle y pleura, par terre pendant plusieurs minutes.

Elle s'assit, et commença à réfléchir comment se tuer. Elle pouvait toujours faire apparaître une corde avec sa baguette, et se pendre à une branche. C'était encore le moyen le plus simple. Elle n'essaya pas de chercher plus loin. Elle retira sa cape, puis sa robe de sorcier. Elle retira ensuite son pantalon et son T-shirt. Elle était en soutif et en culotte. Elle crèverait plus vite à cause du froid, aussi. Elle sorti sa baguette de sa poche, et s'apprêta à prononcer un sortilège, lorsqu'elle entendit des bruits.

Elle baissa sa baguette, et regarda autour d'elle. Elle n'y voyait rien, avec toute cette pénombre. Elle éclaira le bout de sa baguette, et éclaira les alentours. Il y avait une forme là bas, au loin. Ça bougeait. Elle ne savait pas ce que c'était, mais elle avait envie d'aller voir. Si c'était une bête féroce, elle pourrait peut-être se faire bouffer. Elle s'avança, doucement. Mais la forme ne bougea pas. En s'approchant, Kessy pouvait distinguer des formes humaines. Une foi à quelques mètres de la chose, Kessy lâcha sa baguette, et tomba à genoux.

Non. c'était pas possible. Une nouvelle foi, elle fondit en larmes, hurlant, remerciant le bon dieu, ou on ne sait encore qui. Elle se releva, et couru vers celle qui lui avait tant manqué, Nikki. Elle s'en foutait de la douleur, du froid. Sa soeur était juste devant elle. Oui, elle était bien là. Après des mois de disparition. Elle se jeta sur elle, pleurant à chaude larmes. Elle la serrait si fort! Elle cru qu'elle allait faire une crise cardiaque. La douleur était partie, son coeur était revenue, il avait reprit sa place dans sa poitrine.

Mais Kessy déchanta bien vite. La joie n'avait pas l'air partagé. Elle desserra son étreinte doucement, et se recula. Elle posa sa main sur la joue de Nikki, qui respirait vite. Elle avait l'air perdu. Kessy pouvait voir le vide dans ses yeux. C'est à ce moment là qu'elle comprit. Elle ne devait pas la reconnaître, ou encore pas se souvenir d'elle. C'était sûr et certain. Elle lui caressa la joue du dos de la main, d'une manière des plus rassurante.

Mais qu'est-ce qu'il t'es arrivé Nikki, qu'est-ce qu'on t'a fait?

Nikki commença à pleurer, sa respiration se faisant de plus en plus rapide. Elle se réfugia dans les bras squelettiques de Kessy. Cette dernière l'entoura, lui faisant un bisou sur le haut de la tête. De nouveau, la douleur apparu, comme avant. Elle ne se souvenait pas d'elle. Elle ne savait même pas qui elle était. Et puis dans quel état l'avait-elle retrouvé? Mais qu'est-ce qu'elle a bien pu vivre pendant ces mois put*in... Elle pleura, encore et encore, ne lâchant pas sa soeur.

Chuuuuuuuut, je suis là, tu ne crains plus rien, chuchota-t-elle.

Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Nikki Sullivan, Mar 3 Sep 2013 - 0:31



Tu es mon double et pourtant je ne te connais pas.
Kessy.

 



S'en était trop. Depuis quelques jours elle avait l'impression de n'être plus que l'ombre de elle même. Des choses c'étaient passé, elle le savait mais, elle n'arrivait pas à se rappeler quoi. Kidnappé. Elle avait été kidnappé pendant quelques temps et elle n'en avait absolument aucun souvenir. Seul les marques de tortures présente sur son corps et les regards compatissant et intrigué des autres élèves lui prouvaient qu'il y avait bel et bien quelque chose d'anormal. Elle ne savait plus quoi faire et chaque jour était une lutte acharnée pour tenter de comprendre ce qui avait bien pu se passer. Chaque seconde elle tentait de retrouver la moindre petite information qui avait l'air bien enfoui au plus profond d'elle même. Seul quelque flash semblable à des visions lui revenaient à certain moment. Des visions terribles ou elle ressentait tout sans rien comprendre. Tout était flou et la brunette n'arrivait pas à comprendre pourquoi il lui était arrivé ça.

Son dernier souvenir remontait à loin. Très loin même. Elle n'arrivait pas à croire que presque un an c'était écoulé. Elle avait fini tard à la tête de Sanglier et c'était révéillé quelques temps après dans un vieil entrepôt. C'était impossible qu'elle ait oublié une année entière. La verte et argent n'arrivait pas à y croire. Elle n'avait pas été soumis au sortilège de l'impérium comme pourrait le croire certains. Non. Selon les guérisseurs de Ste Mangouste cela était plutôt un choc tellement terrible que son esprit avait tout enfoui dans l'espoir de ne plus jamais lui rappeler ce qu'elle avait pu vivre. La brunette venait tout juste de revenir à Poudlard et en seulement quelques heures elle avait eu besoin de s'évader. Besoin de partir loin de toute ces personnes qui attendaient des réponses qu'elle n'aurait peut-être jamais.  

Des heures, des minutes défilèrent mais, la verte et argent s'en fichait. Elle n'avait aucune notion du temps et elle déambulait dans la forêt interdite le regarde totalement vide et le visage dénué d'expression. Elle ne se reconnaissait plus. Elle ne savait plus qui elle était. Elle sentait au fond d'elle qu'elle avait besoin de quelque chose, de quelqu'un. Elle sentait qu'une personne pourrait comprendre mais, elle ne se rappelait pas qui. Toute la journée elle avait tenté de croiser le visage de celle qui pourrait l'aider mais, rien n'était venu et encore une fois elle était seule encore plus perdu que jamais.

Des cries se firent retentirent et Nikki eut à peine le temps de voir une fille foncer sur elle le visage inondé de larmes. C'était l'incompréhension la plus totale et chaqu'un de ses membres refusaient de bouger. Elle restait la, les bras ballants, enlacer par une personne qu'elle ne connaissait absolument pas. Le plus dur était qu'elle semblait énormément compter aux yeux de cette personne alors qu'elle n'avait même pas le souvenir de son prénom.

Mais qu'est-ce qu'il t'es arrivé Nikki, qu'est-ce qu'on t'a fait?

Une main apaisante se posa sur sa joue et c'est seulement à cet instant qu'elle pu découvrir le visage de l'inconnu. Son visage.. C'était son portrait craché. Elle avait l'impression de se tenir en face de sa jumelle alors qu'elle savait pertinemment qu'elle n'avait pas de soeur. Ce fut finalement plus fort qu'elle et les larmes jaillirent toute seule tandis qu'elle se réfugiait dans les bras de celle qui aurait pu être son sosie parfait.

⊹ Je suis désolée.. Je ne sais plus. J'aimerais avoir les réponses mais je ne sais rien.


Dernière édition par Nikki Sullivan le Mar 3 Sep 2013 - 21:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kessy Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Kessy Sullivan, Mar 3 Sep 2013 - 1:07


Nikki & Kessy


Kessy la serrait dans ses bras. Même si elle ne la reconnaissait pas, elle s'en fichait au final. Elle ne voulait pas la lâcher. Plus jamais. Elle ne voulait plus jamais vivre avec le manque qu'elle a eu pendant tous ces mois. Même si sa soeur ne devait plus jamais se souvenir d'elle, au moins elle savait que maintenant elle allait bien, elle n'était pas, enfin plus, en danger. Elle lui caressait les cheveux, les yeux perdus dans le vide. Qu'est-ce qu'elle allait faire maintenant? Continuer de vivre comme elle le faisait depuis des mois et des mois, probablement. Rien n'allait changer pour elle. La connexion avec sa soeur avait été brisée... Et elle ne reviendrait peut-être jamais.

Je suis désolée.. Je ne sais plus. J'aimerais avoir les réponses mais je ne sais rien.

C'est pas grave, ça te reviendra.

Cette sensation de la peau de sa soeur contre la sienne... C'était... le paradis. Elle attendait ça depuis si longtemps bon sang... Et enfin ça arrivait. Kessy mourrait d'envie de regarder Nikki dans les yeux, et de lui demander si elle ne se souvenait vraiment pas d'elle. Mais c'était le cas, elle ne se souvenait pas. Alors c'était pas la peine d'insister. Il ne fallait surtout pas la brusquer. Mais qu'est-ce qu'elle avait fait pour mériter ça?! M*rde! Sa vie était plus merdique que jamais.

Ne pas se souvenir était plutôt un bon fond pour sa soeur, son traumatisme était là sans vraiment être là. Elle ne se souvenait pas de ce qu'elle avait vécu. C'était mieux pour elle. Et puis, ne pas se souvenir de Kessy s'était des problèmes en moins pour elle... et des problèmes elle en avait assez comme ça. Enfin, le but premier, c'était quand même d'aider Nikki à se sortir de ce m*rdier. Elle se releva, et lui tendit la main, pour l'aider. Elle se releva.

Tu as déjà vu des gens? tu as été au château Nikki? Ou tu ne te souviens pas?

Kessy essayait d'être le plus douce possible avec elle, pour ne pas l'effrayer. Elle était comme une enfant. Une enfant qui avait fait un vilain cauchemar. Kessy eut un frisson. Se retrouver en sous vêtements dans la forêt interdite lui rappelait ce fameux jour.. Celui dont elle aimerait oublié l'existence, d'ailleurs. Elle fila se rhabiller, comme si de rien n'était, et elles marchèrent en direction du château. Kessy tenait la main de Nikki, car elle ne voulait plus la perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Nikki Sullivan, Mar 3 Sep 2013 - 17:17



Tu es mon double et pourtant je ne te connais pas.
Kessy.

 



C'était affreux. Affreux de se sentir si impuissante. Elle ne savait plus ce qu'elle avait oublié ou non et même les personnes familières lui semblait être totalement étrangère. Elle se retrouvait à nouveau seule comme lors de ses premières années sans trop savoir si cela était positif ou non. Tout les jours, à chaque instant elle tentait de se remémorer certaines choses mais à chaque tentative était un échec. Des bribes de souvenir ou de conversation lui parvenait sans qu'elle n'arrive jamais à savoir si cela c'était réellement passé ou si c'était son imagination qui lui jouait encore des tours. Elle avait l'impression d'être seule contre le reste du monde. C'était dur de ne pas savoir si un jour la mémoire lui reviendrait. C'était dur ne pas être sûre qu'un jour elle pourrait se rappeler de tout ce qui semblait avoir disparu de sa mémoire. Les mots de son sosie résonnèrent dans son esprit plusieurs fois. Elle aurait aimé être sûre que les choses lui reviendrait mais, au fur et à mesure que le temps passaient elle en était de moins en moins certaine.

Tu as déjà vu des gens? tu as été au château Nikki? Ou tu ne te souviens pas?

La verte et argent regarda l'autre fille se rhabiller tout en étant songeuse. Oui. Oui elle était allé au château et oui elle avait croisé d'autre élèves mais, rien ne lui ravivait des souvenirs. Rien ne semblait vouloir lui montrer cette année qu'elle avait oublié. Elle avait eu le droit aux regards compatissants de ses professeurs et elle détestait ça. Alors elle avait fui dans la forêt interdite, là ou tout lui semblait beaucoup moins compliqué. Elle aurait aimé se rappeler et elle ne supportait pas toute les questions qu'on pouvait lui poser. C'était déjà assez dur comme ça et si personne n'avait rien dis elle aurait vraiment pu croire que rien n'avait changé. Sa main dans celle de la brune elle marchait tranquillement pour retourner dans ce château qu'elle avait longtemps considéré comme sa maison. Maintenant cela avait changé, elle ne savait plus si elle aimait cet endroit ou non.

⊹ Selon certaines personnes j'aurais simplement oublié une année alors oui je me souviens du château et de certaines personnes. Je sais qui j'étais il y a un an mais, je ne sais plus qui je suis maintenant.  

Ouais, c'était ça. Elle ne savait plus qui elle était. Elle avait certainement changé, c'était d'ailleurs même sûr. Des personnes avec qui elle avait le souvenir d'être très proche ne lui adressait même plus la parole et certains venait la voir alors qu'elle n'avait absolument aucune idée de qui cela pouvait être. La verte et argent s'arrêta brusquement alors qu'elles venaient d'arriver à la lisière de la forêt et se laissa tomber par terre. Elle ne voulait pas aller plus loin, elle ne voulait pas retourner là bas et affronter le regard des autres encore une fois. Elle détestait qu'on ait pitié d'elle et en ce moment c'était le cas. La brunette poussa un soupir et ravala les larmes qui menaçaient encore une fois d’inonder ses joues. Il fallait qu'elle arrête de pleurer et qu'elle se concentre pour tenter de comprendre et peut-être que cette fille avait quelques réponses.

⊹ Parle moi. Je veux savoir. Tu es qui pour moi ? J'ai l'impression que tu es ma jumelle mais, en même temps je trouve ça complètement fou. Alors dis moi, tu as l'air de bien me connaître je me trompe ? Dis moi tout ce que tu sais sur moi. Essaie de me rappeler ce que j'ai pu oublier s'il te plait, j'en peux plus d'être comme ça.  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Rencontre inattendue

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 16

 Rencontre inattendue

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.