AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 14 sur 16
Rencontre inattendue
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant
Ellana Lyan
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard

Re: Rencontre inattendue

Message par : Ellana Lyan, Mar 28 Mar 2017 - 16:51


Scrutant le visage de la directrice,
je commence à comprendre
et des ses yeux j’aperçois
le combat qui fais rage en elle
déesse au deux visages
adulte sage ou princesse de la lune
comme si tu menais une bataille
entre toi et celle que tu devrais être
je t'en prie laisse la bonne partie gagner
laisse moi sourire aux étoiles
vivre au clair de lune, simplement
survivre et faire de provision
de cette solitude.

L'injustice de sa lutte est grande, pourquoi devoir sans cesse respecter l'ordre, alors que c'est mots semble mécanique. Elle parle s'en croire, me regarde comme me suppliant de ne pas penser que c'est ce dont elle a réellement la conviction. C'est un rôle qu'elle joue, comme si elle était observée, pour préserver des apparences sans raison d'être, pourquoi ais-je donc l'impression qu'elle se force à parler e la sorte, dire le contraire de ce dont elle semble convaincue ? Malgré son manque d'entrain à l'égard des règles et des phrase d'adulte qu'elle me répète comme un manuel, je ne fais pas moins attention au poids de ses mots qui, vident de volonté, n'en sont pas moins réellement juste. Sans elle je ne serais sans doute plus qu'un cadavre éventré à l'heure qu'il est ou bien peut-être pire si le loup avait réussit à me morde c'est toute ma vie qui en aurait à jamais été changée.

Puis cinq mots qui viennent m’achever, une phrase comme un coup de point dans l'estomac, parce que j'aimerais lui obéir, je le souhaiterais vraiment pour tout ce qu'elle a fait cette nuit. Mais c'est au moment où l'interdiction tombe que je me rends compte à quel point j'en ai besoin, comme dépendante de ces escapades nocturne qui seules sont capable de m'apporter un peu de sérénité, un brin de vie pour continuer sur mon chemin et progresser parmi les cailloux qui tentent de me faire trébucher à chaque pas vers l'avant. Plus qu'ennuyée je regarde mes pieds rompant un instant le contact visuel, je n'ose pas la regarder dans les yeux, incapable de lui promettre quelque chose que je sais ne jamais réussir à tenir.

Une dernière phrase sur les astres et je tends l'oreille. Elle aussi les aime, elle aussi lui doit beaucoup, au final nous ne sommes pas bien différente, c'est sur cette idée que j'offre un brin de confiance, que je décide de délier ma langue.

- Je ne peux pas… Regard vers les jolies dorées. Même avec ma plus grande volonté je n'en serais pas capable, simplement… Nuit après nuit, ce sont des morceaux de vie que j'attrape au vol, des provision de solitude et de calme qui me permettent de tenir la journée du lendemain. J'ai besoin de marcher pour oublier, de fuir les cauchemars qui tentent de me replonger dans les démons de mon passé. Je retrouve ses yeux. Je vous en prie, vous ne pouvez pas me l'interdire, je n'ai pas le choix ! Je ne peux que vous promettre de ne pas retourner dans la forêt au moment où l'astre argenté brille pleinement. Mains qui viennent cacher le regard. Je ne peux m'en empêcher ce ne serait plus qu'une demi vie et je préfère la risquer chaque soir en étant sûre d'être pleinement vivante que de dépérir seule dans ma douleur et mon infernal quotidien.

Parler m'a fait du bien mais assumer est une toute autre affaire, une fois que les mots comment à couler j'ai l'impression de ne plus pourvoir les arrêter, c'est pourtant plutôt rare que je parvienne ainsi à me confier alors que je suis en permanence coincée dans les mots et les phrases. Pas douée pour m'exprimer, je viens pourtant de grandement me surpassée aussi bien dans la longueur de ce que j'ai réussi à prononcer que dans le sens de mes paroles. Fierté sans doute stupide mais heureuse quand même, parfois quand la difficulté et omniprésente, un pas de plus offre déjà une grande satisfaction . Pourtant j'ai peur… La crainte d'en avoir trop dit, de m'être confiée trop loin dans ces réalité que je passe mon temps à cacher pour être sûre que personne ne parvienne à me percer à jour. Je viens d'avouer que je venais tout les soirs ici, que j'étais insomniaque et que je me promenais la nuit dehors et dans le château. J'ai beau croire en son silence je ne peux m’empêcher de ressentir une certaine appréhension vis à vis de sa réaction.

Que ferais-je si elle me faisait surveiller ? Si on m’empêchait de sortir, m'enfermant dans le château, pourrais-je survivre sans venir parler à la lune ? Serais-je encore capable de vivre prisonnière de cette infortune ? La réponse au ses question est sans issue et semble n'accepter que la négative ce que je me force sans conviction à penser relatif. Je soupire doucement me rendant compte de mon état d'addictive solitaire se transformant en véritable danger sous la menace des chaînes. Je ferme les yeux.

J'ai peur de enfermement,
tant besoin de cette solitude
cet air sur mon visage
ses bruits à mes oreilles
laisse moi je t'en prie
simplement me sentir
en vie.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azénor Philaester
avatar
DirectionGryffondor
Direction
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Rencontre inattendue

Message par : Azénor Philaester, Sam 8 Avr 2017 - 22:33


j'ai le LA de Lala

J'ai pas l'habitude. J'veux dire, de réaliser. J'suis le genre à penser, contourner, oublier. Mais c'est les étoiles tu vois, les petits points brillants qui nous regardent quand le ciel brille la nuit. Elles sont tous ce que j'ai mais elles ne m'appartiennent même pas. Alors y'a toutes ces images qui tapent dans ma tête et ça fait mal tu sais ça fait mal.
Je ne sais même pas ce qu'affichent les aiguilles. Mais il fait plus noir que quand je ferme les yeux. Et s'il faut vivre d'espoir, même vivre que pour ça, bah je suis perdue, hein. Perdue.
Ellana m'avoue, tout. Honnêteté, franchise, elle pense être libre la nuit, mais qu'est-ce-que tu crois? La liberté de tout façon je pense que ça n'existe pas, on est tous prisonniers de nos propres existences. Je lui réponds en un soupir, qu'elle pourra comprendre comme elle veut. Approbation ou alors renonciation.
Plus on dit à un jeune de ne pas faire quelque chose, plus son envie de le faire devient irrépressible. Alors à quoi bon gaspiller de l'énergie dans quelque chose qui est déjà bien clair, dans sa tête.
Sur un coup de tête

Je me lève, un dernier regard en haut. Je demande à Ellana de me suivre. Nous devons rentrer, les ordres, la fausse liberté, tout cela oblige. Je la tien par l'épaule, cette petite princesse qui s'est perdue cette nuit. Après tout ce que l'on a vécu ce soir, elle s'est faite une petite place en moi, que personne n'enlèvera. On se ressemble, anges de la nuit, démons de nos propres jours. Et puis nous marchons, sans bruit, en direction d'un lit où nous ne fermerons les yeux.
Il faut du temps à deux princesses pour atteindre destination. L'herbe est humide, la Lune nous surveille. La brise du vent dans nos cheveux, nous passons par le pont recouvert, tout doucement. Une fois dans le château, nous deviendrons invisibles, discrètes et plus silencieuses que la nuit elle-même.

On passe la porte, on arpente les murs, toujours sans un mot nous voilà près des cachots.Je regarde la petite princesse, lui sourie, lui fais comprendre d'un regard que tout cela doit rester entre nous. Je passe quelques doigts dans ses cheveux, petite fleur dans la nuit.
- Évitez la forêt.

Je termine sur cela. Et je tourne mes talons, ne regarde pas en arrière. Je la laisse s'embarquer dans sa salle commune, et je pars en direction de mes appartements.

Sacrée nuit. J'ai encore des petites lancées dans mon coup mais j'ose espérer que cela disparaîtra demain. Maintenant je n'ai plus qu'à espérer ne croiser personne ici, baguette allumée pointée vers le sol, pour ne pas réveiller les tableaux qui dorment profondément en cette heure tardive. Tel un fantôme habitué, je titube presque jusqu'à mon lit, où je plonge directement, priant pour que les rêves m'emportent.


Fin du rp pour moi ~
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre inattendue

Message par : Ellana Lyan, Mar 11 Avr 2017 - 16:20


Après le flux des paroles,
j'attends la réaction et j'ai peur
qu'elle ne soit pas d'accord
qu'elle me l'interdise alors qu'elle
est sans doute la première à qui
j'avoue m'enfuir toute les nuits
désir insoutenable de venir ici
et simplement contempler la nuit
c'est sans doute un mauvais choix
que de dire ce genre de choses là
à une gardienne de l'ordre
même si pour moi elle sera
toujours une servante de la lune
avant d'être directrice des rouges.

Le nuit ne fait peur qu'à ceux qui attendent le jour pour voir, peut-être que c'est l'inverse pour moi, que j'ai peur du jour car je ne parviens à voir clairement que dans le silence nocturne sous le regard des jolies dorées. Après un léger soupire bien énigmatique, la jolie reine me demande de la suivre se que je fais sans broncher. Le couvre feu et déjà bien entamé et je me surprend à me demander si la jeune directrice aurait des ennuis en se faisant surprendre dehors à une pareille heure de la nuit. Nous marchons en silence, elle une main sur min épaule, moi le regard perdu tantôt pour les jolies dorée, tantôt pour le sol délicatement mouillé. Des yeux vers le lointain et l'envie que jamais cette marche ne s'arrête, que nous continuons pour toujours à évoluer dans ce parc sans jamais rentrer. Je n'ai pas envie de retourner si vite dans mon dortoir, j'ai peur que mes démons me rattrapent, de ne pas avoir réussit à suffisamment les épuiser. Une main retrouve ma couronne et je redeviens sereine, comme invincible de ce petit bout de plastique.

Nous arrivons dans le château et je sens mes paupières s'alourdir doucement, battement de cils pour chasser la fatigue mais celle ci préfère rester confortablement logée en dessous de mes yeux. Soupire dans l'obscurité, un pas de plus, encore un peu, avancer sans regard en arrière, juste sentir sa présence à mes côtés, rassurante. Je lui fais confiance sans savoir réellement pourquoi, un sorte de lien indescriptible avec elle que je ne parviens pas à décrire. Comme si elle comprenait mes réactions et les approuvait. Les murs des cachots se dessinent et je reçois un sourire de la jolie reine avant que celle ci ne passe une main dans quelque une de mes mèches et me demande d'éviter la forêt. Puis elle tourne les talons et je la vois qui s'éloigne doucement sans doute en direction de son propre berceaux. Je vous le promet. Trop loin pour m'entendre j'offre mes derniers mots à la nuit espérant qu'elle les lui porte muettement.

Me voilà à mon tour qui tourne les talons et m'enfonce vers ma salle commune, mécaniquement je monte les marches menant à mon dortoir. M'allongeant sur mon lit je ferme les yeux mais à nouveaux le sommeil me fuit. Une main se porte au bijou de ma tête et un rayon de lune vient éclairé le petit objet. Doucement je souris et le serre contre mon cœur. Je m'endors, mes cauchemars éloignés grâce au diadème enfantin et pourtant si rassurant.

Simplement heureuse dans ce monde,
pourtant tant remplis de cruauté
juste bien dans l'obscurité
une dernière pensée pour une belle reine
Merci, merci beaucoup.
Soirée riche en émotions,
et pour une fois, une nuit
je peux clamer que tout est bien
qui fini bien…

[Fin du RP]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Nawuele Skadi
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre inattendue

Message par : Nawuele Skadi, Ven 14 Avr 2017 - 13:22


RP avec Anthony Oberlin


La journée approche à sa fin, qui fut des plus habituelles d'ailleurs : Quelques heures de cours séchés, d'autres relativement intéressantes, des envies de dormir récurrentes...Bref rien de plus normal. Mais à présent que c'était terminé, elle avait envie de se retrouver seule, certes elle l'était déjà d'une certaine façon, mais toujours entourée d'étudiants braillards à piailler dans tous les sens, une chose qui la désespère au plus haut point. Donc quoi de mieux comme endroit que la forêt interdite, avec pour seule compagnie la nature et quelques créatures pour la majorité inoffensives, il fallait juste savoir comment s'y prendre avec. C'était toujours là où elle se rendait lorsqu'elle avait envie de se retrouver complètement seule, aucun risque d'y croiser le moindre élève, ils préféraient se tenir loin de cette endroit, et tant mieux.

Elle hésitait sur le chemin à emprunter, elle y avait plusieurs repères depuis le temps qu'elle s'y rendait, chaque chemins menaient vers des endroits différents, bien évidemment elle ne les avait pas tous encore exploré. D'ailleurs elle savait les endroits à éviter, notamment ceux qui menaient vers ses chères accromentules. Elle n'avait jamais vraiment eut la crainte de s'y perdre ou de faire attaquer...puis dans le pire des cas que risquait-elle après tout ?

Elle se prépara en vitesse à cette expédition, prenant bien soin notamment de se vêtir de sa cape noire rendant sa silhouette méconnaissable, et de sa capuche dissimulant son visage dans l'ombre. Maintenant qu'elle y pense ça pourrait être intéressant de se masquer, comme ça si jamais quelqu'un la voyait s'y diriger aucun risque qui la reconnaisse, mais ce n'était pas vraiment discret pour s'y rendre.

Elle arriva à l'entrée du parc, peu d'élèves en vue, elle s'avança d'un pas calme vers la sa deuxième maison, inutile d'attirer l'attention. Cependant elle accélère de plus en plus le pas, se préparant à courir lorsqu'elle s’approcherait de la lisière de la foret, sa baguette était toujours dissimulée à porté de main, au cas où il y avait besoin d'administrer quelques sorts.
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Oberlin
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Anthony Oberlin, Sam 15 Avr 2017 - 0:17


À l'ombre de la verte cime d'un arbre, il veillait.

Au crépuscule, un horizon aux teintes impermanentes se distinguait et offrait à quiconque y prêtait la plus banale attention un spectacle envoûtant.
Ainsi la lumière faisait place aux ténèbres, mais noir n'est pas sombre et Anthony trouvait un certain réconfort dans la pénombre grandissante. Un regard fugace lancé à sa montre lui indiquait l'heure et par la même occasion la fin d'une journée de cours durant laquelle il avait à nouveau brillé par son absentéisme. Sa tête se balançait au rythme effréné d'une mélodie psychédélique, portée jusqu'à ses oreilles par le casque qui les recouvraient. Une invention moldue dont il affectionnait la sobriété, une valeur qui manquait cruellement au monde des sorciers.
Dans le ciel, les contours incertains de la Lune ascendante se révélaient à la vue du jeune homme lorsqu'il fût pris d'un frisson glacial, foudroyant son échine jusqu'à s'estomper subitement. D'une main fébrile, encore marquée par l'afflux soudain, il retirait son casque pour constater un silence étonnant. Mortifère, il annonçait la retraite d'une vie inoffensive qui florissait à la lueur du Soleil et l'avènement prochain des créatures de la nuit. Le temps paraissait figé pendant quelques secondes et il ne put s'empêcher de penser à haute voix.

«Il est beaucoup trop tôt. Se pourrait-il que...  »

Le craquement d'une brindille interrompait le flot de ses pensées qui n'en étaient plus totalement. Mis en alerte, tiraillé entre curiosité et appréhension, il entreprit une rapide sonde de ses environs proches pour n'y percevoir qu'une ombre lointaine. Gracieuse, elle semblait portée par la brise du soir et se rapprochait de lui à une allure soutenue. Dans un effort qu'il savait louable, il focalisait son attention sur cette silhouette presque fantomatique pour y constater un reflet grisé, celui de la lumière sur une chevelure de jais. La crainte que cela eut été une créature possiblement dangereuse fut écartée, mais l'identité de cette nouvelle venue (à en juger par la longueur des mèches) demeurait profondément obscure. Vif, il sautait derrière le muret contre lequel il se reposait pour s'en servir de cachette avant d'effleurer la pierre froide de ses mains délicates, guettant l'arrivée de cette perturbatrice encapuchonnée d'un oeil circonspect. Manque de chance, il avait laissé son casque au pied du muret, de l'autre côté, et il lui était impossible de le récupérer sans se révéler. Crachant un juron à voix basse, il ne lui restait plus qu'à attendre.  
Revenir en haut Aller en bas
Nawuele Skadi
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre inattendue

Message par : Nawuele Skadi, Sam 15 Avr 2017 - 18:47


Elle était enfin arrivée à un de ses endroits favoris, portée par son pas rapide et certain. Personne ne l'avait aperçu ou suivit, mais elle jetait malgré ce, des coups d’œils réguliers derrière elle, on n'est jamais trop prudent. Sa vigilance s'amoindri à mesure qu'elle s'éloigne du parc et des présences humaines, pour laisser place à une certaine sérénité. Se demandant quelle sorte de créature elle allait potentiellement pouvoir rencontrer, elle s’arrêta subitement dans sa marche : Elle avait entendu une sorte d'agitation non loin d'elle. Ne bougeant pas pendant quelques secondes, elle tacha de visualiser l'endroit de la provenance de ce bruit, et son regard d'un vert glacial finit par se focaliser sur un muret situé quelques pas devant elle. Humain ou créature ? Il fallait en avoir le cœur net. Sortant lentement sa baguette en chêne  de sa manche, elle s’évertua à s’avancer vers le mur d'un pas silencieux digne d'un chat s'avançant vers sa proie.

Cependant à mesure qu'elle s’approche, une douce et faible musique résonne dans ses oreilles, suivant son bruit elle remarqua un petit objet devant ce mur : Un casque audio moldu. Bien, au moins elle n'avait plus à spéculer sur l'humanité ou non de cette chose, elle était fixée. Bien évidemment ce n'était pas fait pour la rassurer, bien au contraire, sa main se resserra un peu plus sur sa baguette lorsqu'elle se baissa pour ramasser cet objet, ne pouvant au passage qu'apprécier la qualité de la musique qu'elle entend. Elle ne pouvait se permettre de continuer son chemin sans connaitre l'identité de cette personne. Le risque qu'il l'attendait caché ici en patientant avec de la musique  car il aurait eu vent de ses pérégrinations dans la foret, ou qu'il choisisse maintenant de la suivre était trop gros.

Se plaçant devant extrémité du mur, elle hésita un court instant sur la façon de s'y prendre. Bondir et attaquer d'un coup faisait certainement trop exagéré compte tenu de la situation, après tout c'était peut-être un élève craintif ou perdu. Il valait mieux adopter un comportement un tant soit peu civilisé, malgré que cette situation était vraiment louche à ses yeux.  Levant légèrement sa baguette elle prit la parole d'un ton ferme , mais avec une intonation légèrement menaçante.

- Je te conseille vivement de te montrer.

Elle espérait que cette personne ne fasse pas l'erreur de rester cacher, elle n'était vraiment pas d'humeur à faire jaillir quelques sorts e sa baguette.
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Oberlin
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Anthony Oberlin, Dim 16 Avr 2017 - 3:12


Citation :
- Je te conseille vivement de te montrer.

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle était autoritaire et si le ton de sa voix ne trahissait pas sa jeunesse, on aurait pu croire à l'injonction d'un professeur du château. Mais l'heure n'était pas aux spéculations, car la patience ne fait pas la renommée de ce genre d'individu. C'est néanmoins volontairement qu'Anthony laissait planer, l'espace de quelques secondes, un silence qui lui permit d'entendre le bruissement familier de la cape d'un sorcier lorsqu'il s'arme.
Lentement, il révélait ses mains à la vue de son interlocutrice avant de se redresser pleinement. Deux sourcils froncés trahissaient l'étendue de sa perplexité tandis qu'il levait le voile sur l'identité de cette fille, du moins partiellement. Son visage jusqu'alors inconnu resterait gravé dans sa mémoire, il saurait s'en souvenir au moment venu. Faisant preuve d'une évidente diplomatie, Anthony s'exprima enfin.

« Tu ne ressembles pas au garde-chasse. Alors dis-moi, pourquoi persistes-tu à pointer ta baguette sur moi ? »  

Le gris-vert de ses yeux se posait sur cette fine silhouette qu'il dépassait de quelques larges centimètres. On lisait dans son regard une assurance certaine à laquelle il répondit tout aussi fermement. Un fil tendu se dressait au dessus de leurs têtes, prêt à rompre et c'était la dernière chose que le jeune homme désirait. C'est désarmé qu'il tendait une main en direction de son casque.  La manœuvre se voulait réfléchie jusque dans ses fondements, ainsi il espérait récupérer l'objet et par la même occasion convaincre cette lugubre vagabonde de sa bienveillance.

« Je crois que tu as quelque chose qui m'appartient. »

Il allait sans dire que cette rencontre ne se déroulait pas sous les meilleurs auspices. Vraisemblablement, cette élève tenait autant que lui à sa solitude, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Leurs chemins se croisaient en cet instant et ils auraient tôt fait de se séparer. Dans l'attente, Anthony ne put toutefois s'empêcher de s'interroger. Quels secrets ont-ils pu mener cette fille à s'aventurer si loin, sous couvert d'un obscur drapé ?
Laisser une question en suspend n'était pas dans sa nature et sans doute ne tarderait-il pas à trouver une réponse.  
Revenir en haut Aller en bas
Nawuele Skadi
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre inattendue

Message par : Nawuele Skadi, Dim 16 Avr 2017 - 22:50


Quelques secondes passent, ses yeux restèrent rivés sur ce muret, jusqu'à qu'un jeune gomme daigne enfin à en sortir, l'analysant intensément du regard, elle conclue qu'il était visiblement de son age, et son uniforme trahissait sa maison. Elle s'attendait plutôt à un innocent Poufsouffle perdu et terrifié, le fait que ça soit un membre de sa maison ne la rassure pas vraiment, la fourberie était notoire chez eux, mais pour ça elle savait très bien y répondre, après tout.

Ne le quittant pas des yeux, elle attendait qu'il rompe ce silence en premier, elle voulait savoir à qui elle avait à faire.

« Tu ne ressembles pas au garde-chasse. Alors dis-moi, pourquoi persistes-tu à pointer ta baguette sur moi ? »  

Un léger sourire amusé se dessine sur ses lèvres. Soit il avait décidé de jouer l'innocent, soit il faisait bien vraiment, mais dans les deux cas elle était bien décidée à le savoir. Le jeune homme soutenait son regard, elle avait l'impression que l’atmosphère était soudainement devenue glaciale tant la tension était présente. Il était inutile de paraître trop menaçante, ça pouvait être encore plus suspect, après tout elle pouvait mettre son attitude présente sur la peur de se faire attaquer par une créature sauvage.  S’efforçant de prendre une voix avenante elle lui répondit.

- Finement observé. Mais vois-tu lorsque l'on se promène dans cette endroit, mieux vaut prendre toutes ses précautions, comme par exemple prendre une baguette ou se cacher au moindre bruit.


Son regard vert se fit encore plus intense à ce moment, guettant attentivement sa réaction suite à cette phrase pleine de sous-entendues,  elle allait peut-être pouvoir mesurer à travers elle si il avait des attentions étranges, pour l'instant tout chez ce type lui semble louche.

« Je crois que tu as quelque chose qui m'appartient. »


Baissant les yeux un bref instant vers le casque qu'elle tenait dont elle avait complètement oublié la présence. Elle décida de rendre l'atmosphère un peu moins froide en rangeant sa baguette dans sa cape, si il était trop sur ses gardes elle ne pourrait avoir aucune information sur son attitude étrange. S'avançant vers lui en feignant un pas décontracté, mais le fixant intensément en guettant le moindre de ses mouvement, elle lui tendit l'objet, en tachant d'afficher un sourire aimable.

- Naturellement. D'ailleurs pardonne-moi si je t'ai interrompu et peut-être fait peur, mais j'ai cru à une créature étrange, je voulais simplement vérifier, ton visage m'est d'ailleurs familier comment t’appelles-tu déjà ?

Bien évidemment il ne l'était pas, comme pour la majorité des élèves. Mais il était toujours préférable de choisir cette technique à une question un peu trop directe qui aurait pu être susceptible de le braquer encore plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Oberlin
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Anthony Oberlin, Lun 17 Avr 2017 - 16:33


Citation :
« Finement observé. Mais vois-tu lorsque l'on se promène dans cette endroit, mieux vaut prendre toutes ses précautions, comme par exemple prendre une baguette ou se cacher au moindre bruit.  »


Elle disait vrai et probablement était-il sot de sa part de s'être accordé ce bref moment de répit à l'orée du bois. Il n'en percevait pas moins dans ses mots une méfiance exacerbée qui allait bien au-delà de sa simple personne. Rien ne pouvait se soustraire à sa vue, tant elle était focalisée sur les moindres gestes d'Anthony. Assurément, cette fille ne tenait pas à être vue et le destin lui jouait un vilain tour en plaçant le serpentard sur son chemin.
La tête sensiblement inclinée de côté, le jeune homme affichait une curiosité prononcée à l'égard des agissements de son interlocutrice. Il rétorqua sans s'étaler plus que de raison avant de réclamer son dû.

« Ou à la vue d'une sorcière encapuchonnée. »

Sa baguette était toujours pointée sur lui, menaçante. Cependant, il en fallait plus pour faire sourciller Anthony et cette attitude n'avait pour seule conséquence que de nourrir son intérêt pour la situation présente. À vrai dire, la défiance dont elle faisait preuve lui avait totalement fait oublier qu'elle tenait en main le casque audio. Tandis qu'il récupérait son bien, elle rengaina en prenant sûrement conscience de l'absurdité de sa réaction, du moins l'espérait-il.


Citation :
« Naturellement. D'ailleurs pardonne-moi si je t'ai interrompu et peut-être fait peur, mais j'ai cru à une créature étrange, je voulais simplement vérifier. »


Il ne put qu'afficher un mince sourire face à si flagrant mensonge, un sourire qui se voulait miséricordieux en apparence. Étonnante était la duplicité dont elle faisait preuve, un vrai serpent disons le. D'un pas assuré, il enjamba le muret avant de s'y installer à nouveau, annihilant toute impression d'animosité en lui tournant le dos. Il ne lui voulait nul mal, pas plus qu'elle ne devait lui en vouloir. Le jeune adulte releva la tête lorsqu'elle le questionna, ce qui ne le surprit guère. Il se décida à lui répondre, qu'avait-il à y perdre ?

« Les règles de politesse exigent habituellement qu'on se présente soi-même avant que l'autre ne le fasse, surtout lorsqu'on pointait une baguette sur lui. » Il marqua une pause, se pinçant la lèvre inférieure avant de reprendre. « Mon nom est Anthony Oberlin. »

Le contraste était saisissant dans leurs attitudes respectives. Ces jeux de mots et d'apparences avaient leur place au château, mais la nature, elle, se révèle dans toute sa nudité. Perché sur une branche décharnée, un colibri moqueur se riait probablement de la scène. Les aiguilles de la montre du septième année marquaient le passage du temps à son poignet, cette comédie qui lui paraissait interminable n'avait durée que quelques secondes.

« Je ne sais pas où tu avais l'intention de te rendre mais tu peux poursuivre ton chemin, je ne te suivrai pas. Malgré cela, je te conseille vivement de rester, sans quoi tu risquerais de rater ce coucher de soleil. »

Le visage d'Anthony baignait dans les rayons faiblissants de l'astre, celui-ci même qui projetait une vaste ombre s'étendant à mesure qu'il chutait dans l'horizon. Un plaisir éphémère qu'il s'accordait, sans pouvoir en profiter pleinement, car bientôt il faudrait rentrer. Cette rencontre, bien que fortuite, était placée sous le signe de l'alternance entre l'agitation du jour et le calme de la nuit et c'est l'esprit apaisé qu'il comptait achever cette journée.
Revenir en haut Aller en bas
Nawuele Skadi
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre inattendue

Message par : Nawuele Skadi, Mer 19 Avr 2017 - 17:56


« Ou à la vue d'une sorcière encapuchonnée. »

Elle haussa légèrement les sourcils, elle ne voyait pas ce qu'il y avait d'effrayant là dedans, peut-être menaçant, et encore. Mais qu'importe on pouvait lui laisser le bénéfice du doute, chacun sa façon de réagir après tout.


« Les règles de politesse exigent habituellement qu'on se présente soi-même avant que l'autre ne le fasse, surtout lorsqu'on pointait une baguette sur lui. Mon nom est Anthony Oberlin. »


Elle ne put s’empêcher de laisser échapper un petit rire amusée lorsqu'il mentionne les règles de politesse. Elle connaissait la manipulation, la fourberie, l'art de la rhétorique, mais la politesse était bien autre chose. Elle en connaissait parfaitement les règles et autres convenances, mais les appliquer était beaucoup plus difficile.  Mais elle ne put s’empêcher de remarquer qu'il avait souri à l'entende de sa petite ruse, boarf de toute façon il n'avait pas vraiment de moyen de savoir si elle mentait ou non.

- Mais peut-être que notre interlocuteur n'est pas intéressé par notre nom, après tout, ça serait aussi impoli de parler de quelque chose dont il n'a pas envie de savoir.

Le coté un peu moqueur de cette phase se faisait un peu ressentir, malgré un fond de vérité. Bon évidemment son nom ne lui disait rien, ni son visage d'ailleurs, mais en tout cas elle n'oublie jamais rien, rien ne sort dans sa mémoire

« Je ne sais pas où tu avais l'intention de te rendre mais tu peux poursuivre ton chemin, je ne te suivrai pas. Malgré cela, je te conseille vivement de rester, sans quoi tu risquerais de rater ce coucher de soleil. »

Elle jeta un regard en direction du coucher de soleil, restant quelques secondes perdue dans ses pensées. Après tout pourquoi ne pas rester, et par l'occasion en apprendre un peu plus cette personne. Elle remettrait son escape à demain, en prenant soin de la prévoir un peu plus tôt que ça quand même. Elle s’essaya sous un arbre, prenant bien soin d’être à l'ombre, le soleil n'était clairement pas son truc, sa peau pouvait très bien le confirmer d'ailleurs. Elle n'avait pas vraiment l'habitude de retrouver des élèves qui s'isolent, surtout dans cet endroit là, enfin après peut-être n'était-il pas ici pour ça à la base.

- Alors, on fuit les compagnies humaines ?
Revenir en haut Aller en bas
Sid Elreth
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Sid Elreth, Sam 27 Mai 2017 - 18:06


RP avec Liskuvo Kalsi (Reprise du sujet avec l’accord de Nawuele Skadi)

La nuit porte conseil... depuis quand?
Voilà des heures maintenant que je feuillette ce grimoire de sortilèges à essayer de mémoriser ces mots dont j’ignore la prononciation... Comment peut ont se défendre avec autant de sorts ?
Je ne suis qu’en première année et pourtant, me voilà avec un livre de magie avancée au milieu de nulle part en plein nuit avec pour seul source de lumière ma baguette. Au moins je connais «ulmos» ce qui est un début si on souhaite lire en pleine nuit.
Il y a tellement de sorts, je n’arrive pas à me concentrer. Et pourtant j’aimerai en apprendre histoire d’être près du jour où je me revois confronté à un danger. Ça se trouve, personne ne sera là pour m’aider cette fois. De plus que je suis à Poudlard depuis des semaines maintenant et je n’ai pas appris un seul sortilège. Lisant la liste des sors en diagonale, je finis par taper ma tête avec le grimoire. D’un coup un craquement de branche attira mon attention. Je n’étais pas seul, et le fait que je me trouvais dans la forêt interdite me rassurait peu. Je me mis debout rapidement, la baguette devant moi dans l’espoir de trouver l’origine de ce bruit.

- Qui...qui est là ? Dis-je à haute voix dans l'espoir d'intimider l'inconnu qui se cachait dans l'obscurité. Espérons pour moi qu'il ne s'agis pas d'un loup-garou !

N'étant pas capable de retenir un sort, ce n'était pas forcément le bon moment pour mettre en pratique ce que je ne maîtrisais pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Liskuvo Kalsi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Liskuvo Kalsi, Lun 29 Mai 2017 - 17:14


RP avec le filleul Sid amour

Faire tourner sa baguette entre les doigts, avancer tranquillement dans la nuit, indiscernable dans la pénombre. Il faudrait vraiment camper devant l'entrée des bois pour me faire passer, j'ai pris mes précautions en partant, je tiens pas forcément à voir quelqu'un arriver inopinément alors que j'ai tout bonnement rien à faire. C'est sûr que je compte rien faire de grave, je compte rien faire du tout, j'aime juste l'endroit.

J'avance donc lentement, passe l'entrée des bois si on peut appeler ça comme ça, me demandant quel genre de nouvelles aventures on va croiser dans la forêt aujourd'hui. Après une licorne ma foi bien étrange je m'attends au moins à passer une soirée mouvementée, quel que soit le sens qu'on donne à ce mot.

Petite lumière pas loin, lumière peu naturelle, c'est un Lumos de toute évidence, ou une lampe, mais la lumière fait beaucoup plus lumos, j'en sais quelque chose. Je me rapproche lentement de la lueur, la tête pleine de pensées sur comment gérer ça, je commence à en avoir un peu marre d'avoir peur en croisant des gens de nuit, j'aimerai bien que ce soit l'inverse cette fois, pouvoir avoir l'avantage de l'information, c'est le pouvoir à ce qu'il parait.

- Qui...qui est là ?

Oups, j'ai fait un peu de bruit, c'est triste ça. Fâcheux même, je vais devoir m'annoncer. N'empêche je pense pas que je prenne beaucoup de risque avec la personne que je distingue très mal dans la pénombre, encore quelques pas pour me rapprocher de lui, Lumos avec ma baguette pour illuminer mon visage, qu'il n'ait pas peur de je ne sais quoi, je suis bien plus grand que lui quand même.

- Salut ! J'peux savoir ce que tu fais ici ? T'es pas vraiment autorisé à te balader dans la forêt tu sais, encore moins de nuit.

Moi non plus, mais c'est le blabla habituel à dire pour faire un peu peur. Avec de la chance il va repartir tranquillement, mais ça marche jamais. De nos jours même les nouveaux ont l'impression de pouvoir contester n'importe qui, aucun respect. Je me rappelle de cette bleue totalement à côté de son intelligence qui avait fait la morale à deux préfets du haut de ses 11 ans, et ça se dit malin...

J'avise son grimoire. Il est venu ici pour faire de la magie noire ? Mais il est complètement dingue. Je montre avec ma petite lumière le livre de cours, un peu intrigué.

- Tu comptais faire quoi avec ça ?

Je me baisse pour le ramasser et l'attrape d'un coin, le laissant s'ouvrir et menace de le faire tomber, ce qui déchirerait toutes les pages, il faut une réponse rapide sinon c'est mort pour le grimoire, il s'expliquera.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sid Elreth
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Sid Elreth, Mar 30 Mai 2017 - 0:15


Lumos

Je vis une lumière à l'endroit où j'ai cru entendre du bruit.
Un visage est apparu aussitôt, le visage d'un jeune garçon. Il paraissait plus âgé que moi. Qu'importe qui c'était, cette personne n'avait pas de mauvaises intentions. Il devait être là par hasard, tout comme moi n'ayant pas forcément un sommeil très lourd.

- Salut ! J'peux savoir ce que tu fais ici ? T'es pas vraiment autorisé à te balader dans la forêt tu sais, encore moins de nuit.

Je vis le sorcier qui s'approchait de plus en plus. On aurait dit quelqu’un de gentil essayant de jouer les autoritaires. Un élève, peut être une ou deux années au-dessus de moi. Lui non-plus n'était pas censé être là. Peut-être que lui aussi est venu pour se rassurer que je n'étais pas un danger potentiel. Je souris à cette situation improbable en regardant les pages de mon grimoire avant de lui répondre.

- Oui, c'est vrai. Je n'arrivais pas à dormir, je voulais donc faire un peut de lecture. Et ici je n'empêche personne de dormir avec mon lumos.

Il jeta un oeil sur le livre que je tenais entre les mains. Les yeux plissés.

- Tu comptais faire quoi avec ça ?

Avant même d'attendre ma réponse, il prit l'ouvrage d'une manière assez étrange. le tenant du coin du livre à tel point que le livre perdrait ses pages d'un moment à l'autre. Soit c'est la première fois qui découvre un livre d'où la question "tu comptais faire quoi avec ça?" soit il sait très bien l'utilité de ce livre et attend mes aveux.

Il n'est pas bête, il sait ce que je fais ici donc jouons carte sur table.

- je voudrais m'en servir pour apprendre à me défendre. J'ai fait une mauvaise rencontre récemment qui a failli me coûter la vie.
Grâce à une sorcière je l'ai échappé bel. Mais un jour, je vais devoir confronter le danger tout seul.


Cette phrase était sortie de nulle part, comme si la nuit m'avait rendu serein. Je le fixais à présent droit dans les yeux, et tandis ma main l'invitant à me rendre le livre.

- et toi ? que cherches-tu dans cette forêt à une heure pareil ? lui demandai-je.

Ma question n'était pas posée dans le but de le faire culpabiliser, mais j'étais curieux de savoir ce qui l'a poussé à venir ici. Nous étions deux à ne pas dormir, serait-il lui aussi sorti pour apprendre des sorts ?
Revenir en haut Aller en bas
Liskuvo Kalsi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Liskuvo Kalsi, Mar 6 Juin 2017 - 18:32


Je me sens un peu bête d'avoir pris le livre comme ça, maintenant j'ai peur de tout déchirer, ce serait un peu bête quand même, voire pas du tout malin. Heureusement qu'il est rapide pour répondre sinon ça se serait mal terminé pour un peu tout le monde, surtout pour son grimoire en fait, mais disons que tout le monde aurait pris, ça fait plus sympa.

- Je voudrais m'en servir pour apprendre à me défendre. J'ai fait une mauvaise rencontre récemment qui a failli me coûter la vie.
Grâce à une sorcière je l'ai échappé bel. Mais un jour, je vais devoir confronter le danger tout seul


Eh. Non ! C'est moi qui dit ça normalement, quelle étrange rencontre décidément, je viens de me retrouver pour la première fois de ma vie dans la position où je ne demande pas de l'aide, je comprends ce que ça fait. Je ressens de la compassion pour ce petit gars qui s'est fait malmené par la vie et qui cherche à s'en sortir en s'exilant dans un endroit non autorisé pour pouvoir être tranquille, il doit sûrement se dire qu'en venant ici il finirait par tomber sur un monstre et que ce serait un bon exercice. Je vais pas lui refaire le beau discours du *olala c'est pas bien !*. Il fait un peu ce qu'il veut dans son monde. Autant ne pas faire l'imbécile et le forcer, il rentrera de lui-même.

- Et toi ? que cherches-tu dans cette forêt à une heure pareil ?

Je lui adresse un sourire, à priori il ne me connaît pas. C'est pas vraiment étonnant tout le monde s'en moque de ma maison, enfin si ça se trouve il me connaît et il joue juste au plus malin, c'est comme il veut, mais il n'avait pas l'air vraiment narquois alors on peut lui accorder le bénéfice du doute.

- Je fais des recherches, j'aime bien.

C'est suffisant pour l'instant, je préférerais me concentrer sur son histoire à lui, c'est sûrement beaucoup plus intéressant que mes tentatives puériles de trouver des hommes dans la pénombre de la forêt, faudrait que je me fasse une raison. C'est dingue comme je m'entête à forcer le hasard, sûrement qu'aider quelqu'un pourrait m'aider moi-même à arrêter de penser d'une mauvaise façon. Il vaudrait mieux penser à ce que je pourrais faire avec lui, j'ai bien envie qu'il devienne plus fort ce pauvre gosse, c'est pas avec Poudlard qu'il s'en sortira, on a beau apprendre des sorts jamais on est en condition, c'est souvent assez déplorable la façon dont les duels se passent les premières fois.

- Je peux t'aider pour cette histoire de défense, je suis passé par là et j'ai eu de bons professeurs.

Nous omettrons de parler des masques dans la discussion, même si je ne pense pas pouvoir trouver mieux et que je suis pas forcément le meilleur pour ça, je peux au moins voir où il en est, c'est une simple proposition d'ailleurs, il peut refuser si il veut, mais je l'imagine mal faire ça. Quand on arrive au point de s'entraîner dans la forêt interdite une proposition du genre c'est du pain béni, ou alors je comprends plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sean Balor
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Loup-Garou


Re: Rencontre inattendue

Message par : Sean Balor, Ven 21 Juil 2017 - 18:59







Meet The Big Bad Wolf
Morgan Delaube


Tour de Garde RP

La pleine lune à son début, l'Auror était toujours dehors à veiller sur Pré-Au-Lard. Impassible pour une rare fois à la fraicheur nouvelle de cette nuit il observait les dernières personnes ayant profitaient de la nuit pour sortir s'amuser et s'aérer au sein du petit village. Il les enviait en ce soir-là, l'ennuie comme à son habitude était son seul compagnon et tenir toute une nuit avec lui cela allait être long. Installé à l'entrée de la forêt interdite où il avait choisi de s'installer ici pour intercepter les quelques jeunes qui avaient de temps en temps la douce idée de venir visiter ce lieu interdit avec de l'alcool dans le sang. Ceci dit il devait avouer que certains étaient tellement stupides à boire comme des trous qu'il les laisserait presque se perdre juste pour permettre aux parents de se débarrasser de cas pareils. Néanmoins ce soir-là peu de jeunes aventuriers étaient de sortis, il dut s'avouer après un long moment que c'était pire que d'habitude et que son moral chutait en même temps que la Lune glissait doucement vers son apogée.

Assis, il observa la dernière lumière de sa maison un peu plus loin s'éteindre. C'était signe qu'il lui restait encore plusieurs heures de travail à son grand désespoir, soupirant face à cette réalité décevante il se fit une raison définitive : cela allait être long, très long. Fallait-il qu'il se convainque d'ailleurs de ne pas rentrer rapidement par flemme au lieu de finir son tour de garde. Roulant des yeux en voyant plus bas un jeune homme sous influence de l'alcool criait sa joie, sa peine ou qu'importe il pouvait bien faire ce qu'il voulait tant qu'il se taisait rapidement avant que l'Auror ne soit fatigué de l'entendre et s'occupe personnellement de lui.

Se relevant, il jeta un coup d'oeil rapide aux alentours histoire de s'assurer qu'il était seul, une fois cela fait il lança un sort de #Artes Constringitur. Fermant les yeux il se mit en tête une image de sa maison en Irlande et tranquillement la glace prit la forme d'une petite bicoque à deux étages d'un style très victorien. La maison miniature mit un certain temps à se construire la faute à des souvenirs qui commençaient peu à peu à dater à s'effacer. D'ailleurs cela faisait bien trop longtemps qu'il n'avait point vu cet endroit pour se souvenir de la moindre petite chose tout en sachant pertinemment que beaucoup de choses avaient dû changer là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Rencontre inattendue

Message par : Morgan Delaube, Ven 21 Juil 2017 - 22:27


Musique


Morsure : Plaie que cause avec ses dents un animal ou un être humain qui mord, et qui peut changer une vie... Ou deux.


Morgan se fit la réflexion, comme à chaque fois, que son teint était tellement pâle que la lumière du soleil, qui se reflétait déjà sur la lune, pouvait presque luire blâfardement sur son visage. Aussi c'était pourquoi il portait un masque qu'un coup de baguette avait suffit à faire surgir. Capuche rabattue sur la tête, il fit très attention à ce qu'il n'y ait personne dans les rues au moment où il passait. La discrétion primait avant tout. En plus d'être un loup-garou illégal, ce qu'il trouvait totalement absurde, il ne voulait certainement pas être reconnu. Il usait de son flair et de son ouïe qui s'était fortement développé s après le soir fatidique, pour être certain que personne ne le suivait. L'air frais aurait pu rafraîchir sa face quelque peu humide à cause de la transpiration, mais la bise ne voulait pas s'infiltrer jusque là. Le soleil déclinait au loin et laissait transparaître ses quelques rayons, souhaitant à cette partie de la Terre une bonne nuit et lui promettant de revenir le lendemain. C'était comme si le vent murmurait à ses oreilles les mots de la grande étoile.... "Je ne vous oublie pas. Courage. La nuit est noire et pleine de terreur. Mais tu n'en seras pas une". Si seulement... Si seulement il pouvait dire vrai, le Soleil.

Le Delaube se rendait jusque dans la Forêt Interdite. Cela faisait quelques temps qu'il n'y était pas allé. Comme disait sa mère : "en allant toujours au même endroit, on voit toujours les mêmes têtes". C'était presque vrai, à la différence que les arbres n'avaient pas de tête. Mais il avait passé tellement de temps à s'aventurer dans les bois alentours de sa ferme nouvellement achetée qu'ils les connaissaient déjà. Le lieu n'était pas idéal, loin de là. Il n'était pas vraiment couvert, des moldus y allaient de temps en temps, et puis il n'y a que peu d'endroits où se cacher. Mais l'ancien Poufsouffle prenait toujours sa potion tue-loup, aussi avait-il encore conscience de ce qu'il faisait lors de ses nuits maudites. Ainsi, discret comme une ombre, il savait disparaître une nuit durant. Encore fallait-il que personne ne le suive.

Il vit avec horreur qu'un sorcier était là, non loin. Avalant sa salive, il se fit discret pour entrer dans la forêt. Par chance, le sorcier s'amusait avec sa baguette à dessiner il-ne-savait-quelles formes. Le Blaireau se dépêcha, aussi rapide qu'un félin. Il marcha sur une branche qui craqua sous son pied. Fort heureusement il était déjà dans la forêt, avec un peu de chance, l'autre penserait que c'est un animal. Aurait-il vraiment tort de penser cela ? Pour l'instant oui. Mais il n'y avait pas de temps à perdre, la disparition du soleil se rapprochait rapidement, et le lycanthrope était toujours habillé. Mais il reconnaissait un peu l'endroit. Trouvant une souche vide, il y jeta ses habits et sa baguette, qu'il viendrait retrouver au petit matin. Nu comme un vert, il se présenta à la lueur vacante de la clairière. Aussi fragile et sans défense qu'un louveteau venant de naître, il attendait la sentence fatidique que la Lune, pleine, lui réservait comme chaque mois. Et comme chaque mois, il était prêt à l'endurer. Vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Rencontre inattendue

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 14 sur 16

 Rencontre inattendue

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.