AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 5 sur 17
Rencontre inattendue
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant
Créature Magique
PNJ
Créature Magique

Re: Rencontre inattendue

Message par : Créature Magique, Sam 13 Sep 2014 - 13:16


La réaction de la demoiselle fut immédiate : elle se recula avec force et se retrouva collée à un arbre. Pourtant Alistor n’avait pas bougé. Il n’arrivait pas à comprendre les réactions humaines tant elles étaient futiles. Ils débordaient beaucoup trop d’émotions à son goût. C’était sans doute pour cette raison qu’ils étaient si instables et que leurs guerres étaient si fréquentes. Au moins les centaures avaient un simple code de l’honneur qui, lorsqu’il était respecté, garantissait la bonne entente de tous.

D’après ce code il n’aurait d’ailleurs pas dû parler ainsi à la demoiselle. Il aurait dû simplement l’observer et ne pas intervenir. Laisser les étoiles choisir… De toute manière ce qu’il voyait n’allait sans doute pas se réaliser ce soir, alors son choix n’interviendrait pas dans la grande toile dessinée au-dessus de leur tête. Tout du moins il l‘espérait. Alistor se perdait dans ses pensées, au point d’oublier une nouvelle fois que la jeune humaine pouvait bouger et parler. Lorsqu’elle engagea la conversation, son langage corporel avait changé et elle semblait s’être détendue. Bien… peut-être était-elle plus raisonnée que d’autres humains.

« Je m'appelle Shela. Est-ce que tu... Quel est ton nom ? »

« Mon nom est Alistor. »

La réponse du centaure avait été brève, sans émotion. Contrôlée. Maîtrisée. Il se forçait à penser que révéler son nom à une humaine n’était pas grave… Mais il était persuadé que si le troupeau l’apprenait il ne serait pas très content. Car il fallait avoir confiance en l’humain pour le révéler. Dire son nom était donner une partie de sa personne… Mais voyant que la conversation n’avançait pas plus, il se dit qu’elle attendait peut-être de lui qu’il poursuive. Alors il chassa de son esprit ces pensées stupides au sujet de son troupeau et ajouta :

« Il n’est pas prudent de se promener dans cette forêt. Surtout en attendant simplement que quelque chose se passe. Et en pleine nuit. Mes prédictions ont été perturbées, sans doute par ton Corbeau d’ailleurs. »
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre inattendue

Message par : Shela Diggle, Lun 15 Sep 2014 - 20:34


« Mon nom est Alistor. »

Sa voix n'avait pas crochée. J'aurais presque cru qu'il n'était capable d'aucun sentiment, mais me repris en me disant qu'il devait le faire exprès. Du moins je l'espérais, car sans cela, il aurait été difficile de converser plus longtemps. Le temps s'allongea, nous plongeant dans un silence rapidement brisé. Le centaure, non, Alistor déclara, avec un poil plus d'émotions :

« Il n’est pas prudent de se promener dans cette forêt. Surtout en attendant simplement que quelque chose se passe. Et en pleine nuit. Mes prédictions ont été perturbées, sans doute par ton Corbeau d’ailleurs.

- Oh, avais-je immédiatement murmuré. »

Mais pas à cause de ma présence ici et maintenant, bien qu'il m'ai fait remarqué que je n'étais pas en sécurité. C'était mon Patronus qui l'avait dérangé. Je du me résoudre à sortir ma baguette - masquée au mieux à ses grands yeux - et fis disparaitre l'oiseau d'argent. Je la rangeais aussitôt. Une nuit soudaine s'était abattue sur nous, mais bientôt, un nimbe de lumière me permis d'observer à nouveau le centaure. La lune était effectivement très belle, ce soir, puisqu'elle me permettait de voir. Je repensais aux paroles d'Alistor, et ma curiosité fut piquée. Jamais je n'avais eu l'occasion de discuter avec un centaure, et la porte de leur mystérieux monde me semblait un brin entrouverte. Grâce à celui que j'avais devant moi. Mon but n'était pas le moins du monde destiné à la science ou quoi que ce soit d'autre de la même puérilité; je souhaitais seulement connaître celui-ci, qui éveillait en moi un mélange d'avidité, d'admiration, et d'un peu de peur, qui subsistait malheureusement en moi. Il m'intriguait. Allez savoir pourquoi. Je n'en avais aucune idée. Aussi je laissais mon intérêt poser une timide question :

« Tes prédictions... Tu arrive à lire l'avenir. Est ce que tu m'as... vue ? »

Je ne savais trop quel verbe employer pour parler de ses connaissances envers le futur. Voyait-il précisément ce qui allait se passer ? Le rêvait-il, le lisait-il dans la nature ? Tout en réfléchissant à ces questions se bousculant dans ma tête, je me sentais me détendre. Alistor ne m'était pas dangereux, du moins, pas tant que je ne le provoquais pas. Ce qui n'allait certainement pas arriver. Je n'avais aucune raison de souhaiter un conflit: j'avais plutôt très envie du contraire. Une autre interrogation m'effleura l'esprit, et je ne lui laissais pas le temps de me répondre. J'espérais que la façon dont j'utiliserais mes mots ne le froisserait pas.

« Croises-tu souvent des Hommes, ici ? »

Je ne pensais pas, mais quelque chose m'avait poussé à poser tout de même la question. Quelque chose qui ne serait pas heureux d'entendre que oui, il parlait parfois à des Hommes. D'autres Hommes... Que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Créature Magique
avatar
PNJ
Créature Magique

Re: Rencontre inattendue

Message par : Créature Magique, Mer 17 Sep 2014 - 23:14


« Tes prédictions... Tu arrive à lire l'avenir. Est ce que tu m'as... vue ? »

Alistor leva les yeux au ciel et renâcla en entendant cette phrase. Les préoccupations humaines étaient toujours trop personnelles. Pourquoi l’aurait-il vue elle plutôt qu’une autre personne ? Ne comprenait-elle pas que la divination n’était pas un art personnel, mais qu’il s’agissait de prévoir les grands événements, les grandes vagues ?

Il s’avança et s’apprêta à faire demi-tour, mais pourtant il n’en fit rien. Il s’était simplement un peu plus avancé dans la clairière. Il lui découvrait ainsi sa peau bleutée, ses cheveux blonds et son regard gris acier. Il se disait qu’elle était peut-être un peu différente des autres… Moins égoïste. Pour la simple raison qu’au moment même où il avait annoncé ce qui le dérangeait, elle en avait fait disparaître la source.

« Croises-tu souvent des Hommes, ici ? »

Le temps de la réflexion avait permis à la demoiselle de poursuivre, aussi n’avait-il pas eu à répondre à la première question. Peut-être le ferait-il… Il s’approcha d’elle pour la détailler du regard, sans aucune gêne. La lueur de la lune lui permettait de voir une partie de son visage et il essayait de faire le parallèle entre lui-même et elle. Outre ses jambes, elle ressemblait à n’importe quelle femme centaure, en moins épaisse simplement.

« Non je n’en croise pas souvent. Peu nombreux sont les inconscients qui viennent dans cette forêt. »

Il avait une nouvelle fois déblatéré cela d’un ton neutre, mais il avait le pressentiment qu’elle risquait de le prendre comme un reproche, aussi enchaîna-t-il aussitôt.

« Les centaures ne voient pas avec exactitude ce qui se passera. Ils ne peuvent que prédire les grands mouvements historiques. Je ne t’ai donc pas vue, je t’ai plutôt sentie… Et je ne suis pas habitué à cela. J’en ai donc été perturbé. Puis-je savoir ce qui motive ta présence dans cette forêt ? »
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre inattendue

Message par : Shela Diggle, Sam 20 Sep 2014 - 21:42


Alistor s'était approché, très près. Il s'était alors dévoilé à mes yeux, car jusqu'à présent à moitié caché par la nuit. Lui étudiait attentivement mes yeux, qui ne purent alors se promener sur son corps. Sa proximité m'intimidait, bien qu'elle me procure une sorte d'adrénaline.

« Non je n’en croise pas souvent. Peu nombreux sont les inconscients qui viennent dans cette forêt. Evidement. M'en blâmait-il ? Il fit une pause avant d'ajouter rapidement : Les centaures ne voient pas avec exactitude ce qui se passera. Ils ne peuvent que prédire les grands mouvements historiques. Je ne t’ai donc pas vue, je t’ai plutôt sentie… Et je ne suis pas habitué à cela. J’en ai donc été perturbé. Puis-je savoir ce qui motive ta présence dans cette forêt ? »

Je fronçais légèrement les sourcils. Sa question m'avait pris de court. Je réfléchis à toute allure, mes pensées tournoyant en moi, m'accrochant à toutes les idées seulement possibles, imaginant les scénarios les plus improbables. Pour me rendre à l'évidence. Je levais vers lui mon regard que j'avais baissé au sol, remarquais à peine que j'avais, dans mon trouble, enroulé un doigt autour d'une mèche de cheveux, et plantais mes yeux dans les siens, toute la détresse du monde brillant dans les miens.

« Je n'en ai aucune idée... »

C'était la stricte vérité. Je n'allais pas bien, j'étais si perdue en moi-même, cela, je le savais. Pourquoi j'étais venue ici, pas vraiment. Pour m'évader ? Laisser mes soucis à Poudlard et partir... Remplie d'incertitude, je tentais une nouvelle fois de trouver la raison m'ayant guidée jusqu'ici. En vain. Tout se chamboulait dans ma tête, comme un bal auquel tout le monde danserait quelque chose de différend de ses voisins. Métaphore pourrie. Je n'arrivais pas à dénicher une quelconque motivation à mon échappée de nuit. Il m'était étrange de me sentir si impuissante, si vulnérable, surtout envers quelque chose qui venait de moi. Moi qui étais auparavant si sûre de moi. Cela me désolait, bien que mon changement n'ai pas été seulement mauvais; j'étais devenue plus sensible au monde m'entourant. Bientôt - la faute à mes émotions trop fortes -, et bien que je haïsse devoir lâcher prise ainsi, une larme roula sur ma joue.
Revenir en haut Aller en bas
Créature Magique
avatar
PNJ
Créature Magique

Re: Rencontre inattendue

Message par : Créature Magique, Mer 24 Sep 2014 - 21:37


Alistor se sentait à l’aise dans cette forêt, bien que cette présence humaine le sorte un peu de sa zone de confort. Il arrivait à percevoir le trouble de la jeune demoiselle, tant visible dans sa réflexion que dans sa réponse très peu construite. Il ne comprenait pas ce pourquoi elle avait fait tout ce chemin si elle n’avait aucun but…

Mais après tout les centaures ne galopaient pas parfois simplement pour se sentir vivants ? Pourquoi, en sa capacité de bipède, ne pouvait-elle pas simplement marcher et atterrir ici sans aucune raison apparente ? Plongé dans ses réflexions, il commençait à accepter l’idée de la réponse qu’elle lui avait fournie, et faillit le pas voir la larme qui roulait sur les joues de la jeune fille.

Alistor n’était pas habitué aux manifestations émotionnelles excessives et eut un léger mouvement de recul avant d’avaler bruyamment sa salive. Il ne savait pas réellement comment réagir. Chez les centaures mâles, la moindre démonstration de faiblesse était punie d’un bon coup de sabot dans le plastron. Quant aux femelles il ne s’en mêlait pas, si bien qu’il ne savait absolument pas comment il convenait de réagir.

Néanmoins son regard tomba sur une plante non loin, et bien décidé à ne pas rester sans rien faire, il s’avança, s’approchant encore de la demoiselle, puis se baissa pour la cueillir. Un pas après l’autre, marchant tranquille, il se dirigea vers la jeune fille, se planta devant et lui tendit la plante. Il l’approcha suffisamment de sa joue pour essuyer la larme qui venait de couler et ajoutait :

« Il s’agit de feuilles d’Armoise. Elle rentre dans la composition de l’Elixir de Rêves, peut-être devrais-tu t’en confectionner un pour éviter de ressasser les mauvais souvenirs qui semblent t’assaillir. »
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre inattendue

Message par : Shela Diggle, Mer 8 Oct 2014 - 19:31


« Il s’agit de feuilles d’Armoise. Elle rentre dans la composition de l’Elixir de Rêves, peut-être devrais-tu t’en confectionner un pour éviter de ressasser les mauvais souvenirs qui semblent t’assaillir. »

Une douce pression accompagna ses paroles, et je tressaillis. Quelques centimètres de duvet vert séparaient la peau d'Alistor et la mienne. J'approchais prudemment ma main de la sienne, y cueillit l'herbe et la posa dans ma paume ouverte. L'Elixir de Rêves. Me guérir ? Peut être. M'aider ? Certainement. Son simple geste me mettait du baume au coeur. J'avais tant besoin d'attention, mais pas celle que les célèbres attirent, de celle qui est empreinte d'empathie. Je relevais les yeux, souris d'un air contrit en essuyant une deuxième larme.

« Merci. Sincèrement, merci... »

Quelle situation improbable, à y réfléchir. Improbable, mais extraordinaire. Si un jour j'avais le loisir de retourner le temps et partir dans mon passé, pour rien au monde je ne serais restée dans ma chambre cette nuit là. J'abandonnais mon regard dans les ténèbres nous entourant, noir d'encre, noir de nuit, noir d'Epouvantard, noir aussi de monde, monde étant mes pensées, noir d'idées. La fatigue me pris si soudainement que j'eu un sursaut. Je scrutai la pénombre, me demandai quelle heure il pouvait bien être. C'était ma première pensée pour le monde extérieur - à savoir extérieur à cette Forêt. Mes sentiments chamboulés se calmèrent quelque peu, un brin concentré sur cette nouvelle question, bien plus légère que toutes les autres. Je me tournais vers Alistor, serrant les herbes contre ma poitrine. Lui était si calme, si droit, et j'étais certaine que même si une foule d'émotions semblable à la mienne le traversait, il combattrait sans laisser paraitre nulle expression physique. C'était admirable. Et je ne m'imaginais pas être un jour dotée d'un pareil talent.

« Je vais devoir rentrer, je crois. C'est mieux pour tout les deux, murmurais-je. »

Je ne pensais en effet pas que ses compagnons centaures acceptent le fait qu'il m'ai parlé et approché de si près. Je ne suis pas dans leur top cinq des espèces favorites. Ni le top dix. Mon regard s'était à nouveau échappé sur Alistor. J'espérais un jour le revoir. Quelque chose de fort me poussait à revenir bientôt, et c'est sans doute pourquoi je mettais tant d'ardeur à réfréner cette petite voix qui soufflait Jamais plus, jamais plus...
Revenir en haut Aller en bas
Créature Magique
avatar
PNJ
Créature Magique

Re: Rencontre inattendue

Message par : Créature Magique, Ven 10 Oct 2014 - 18:51


Ce cadeau, cette offrande, aurait dû la réconforter d’après Alistor. Mais il ne comprenait rien aux sentiments humains. Pourtant, alors qu’elle disait merci, une deuxième larme roulait sur ses joues. Sans doute avait-elle un mauvais souvenir avec ces plantes. Les humains étaient souvent trop centrés sur eux-mêmes et ne comprenaient pas l’immense toile dans laquelle ils se trouvaient. Il devait en être de même pour cette enfant.

Alistor ne put s’empêcher de reculer. Il se sentait presque triste et avait l’impression qu’un sentiment nouveau prenait place en lui. Comme… Une envie de partager sa peine. Mais c’était totalement ridicule. Chez les centaures, on devait être fort. Quelqu’un de faible se faisait bannir, n’étant pas digne de représenter le clan. Et s’il revenait avec cette idée en tête, il ne ferait plus long feu dans la tribu. Et puis elle indiqua qu’elle devrait peut-être s’en aller et il hocha la tête.

« En effet Shela, tu devrais y aller. Tout comme tu ne devrais pas venir ici… »

Il la regarda dans les yeux, sans sourire, mais espéra qu’elle comprenne ce qu’il essayait de lui dire. C’était drôle de croiser cette fille. Parce que c’était la première fois qu’il parlait avec une humaine et qu’elle avait presque réussi à le toucher. Lui qui n’avait pas le droit de ressentir quoi que ce soit. Alors que devait-il faire ? Devait-il tenter de revenir ici ? Et que dirait son Clan s’il l’apprenait ? Non, elle avait raison… Ils ne devaient pas rester plus longtemps ensemble.

Aussi, sans effectuer de dernier signe, il tourna les sabots et repartit. Il fit simplement trois pas doucement, avant de se cambrer et de partir au galop, ne laissant derrière lui qu’un bruit régulier et s’effaçant rapidement, autant que sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre inattendue

Message par : Shela Diggle, Lun 27 Oct 2014 - 17:08


HRPG: Je suis vraiment désolée pour mon trop grand retard, et merci pour ce rp !

Alistor manifesta son assentiment par un hochement de tête et un nouvel avertissement quant à ce lieu. Il me fixa longuement, sans sourire, mais sans animosité non plus. Comme pour... Quoi, au juste ? Refléter ses vertueuses intention sans pour autant montrer un débordement d'émotions, peut être. Il était vraiment maître de lui-même. Ses yeux se firent songeurs pendant un moment. Puis, soudain, sans aucun signe avant-coureur, il se détourna, marcha doucement et brusquement se cabra et s'en fut dans l’obscurité. Le doux son de ses sabots sur la terre devint lointain, puis s'estompa. Je restais encore un moment là, sans pouvoir décider quel sentiment dominait à présent mon être, secouée par ce départ si vif. J'étais comme sortie de mon corps, qui devait paraître vide, ainsi immobile, les yeux perdus dans le vague. Peu à peu, j'en repris le contrôle et commençais à marcher, suivant le chemin sinueux que j'avais emprunté pour arriver en ce lieu. Je pris à nouveau conscience de ma fatigue, me forçais à me traîner hors de la Forêt au moins, me promettant une journée de repos. Je marchais bien plus qu'à l'allé, me sembla-t-il, pour me retrouver à la lisière des arbres. Loin à l'horizon, s'étiraient les premières lueurs de l'aube.



Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
Eléonora Farron
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Eléonora Farron, Ven 21 Nov 2014 - 15:15


Rp with Sean

Aujourd'hui devait être un jour comme les autres pour Eléonora, elle avait été à la bibliothèque comme à son habitude, avait fait ces devoirs, lu un bouquin qu'elle avait déjà lu des centaines de fois, et elle était sortie du château afin de prendre l'air. Elle aimait beaucoup passer son temps à vagabonder dehors, que ce soit par temps de pluie ou par beau temps, cela avait peu d'importance pour elle, tout ce qu'elle désirait était de profiter de la nature bien présente aux alentours de Poudlard. Comme à son habitude, elle s'était dirigée vers la lisière de la forêt, en quête des hippogriffes, créature qu'elle affectionnait tout particulièrement sans oublier les Sombrals.

Mais voilà, aujourd'hui tout fut différent, et rien ne se passa comme elle l'avait imaginée. Elle n'avait pas eu de difficulté à trouver les hippogriffes, ils étaient toujours au même endroit, en bordure de la forêt interdite, à rêvasser et se prélasser dans l'herbe. Elle s'était alors sans crainte approcher d'eux, tout particulièrement du jeune mal, c'était son préférée, puis elle l'avait salué comme une coutume. Elle avait pu alors sans soucis s'approcher de lui pour le caresser. La jeune rousse aimait tout particulièrement son pelage, doux et propre, malgré le faite qu'ils vivaient en plein air.

Mais il y eux du bruit ce jour là dans la forêt, des mouvements brusques. Les oiseaux c'était élever dans les airs formant un nuage noir. Eléonora ne compris pas ce qu'il se passait. Mais la chose c'était approché, elle voyait les arbres bouger autour d'eux. Les hippogriffes prirent peur, et partir au grand galop dans des directions contraires. Mais celui qu'elle était entrain de caresser avait vue quelque chose. Il avait alors cabré, ces deux pattes avant en l'air et sous la peur l'avaient griffée au bras qu'elle avait levé afin de ce protéger le visage. La rousse tomba en arrière ne comprenant pas ce qu'il se passait. Elle se releva le plus vite possible et partie en direction du château.

Enfin c'est ce que toute personne de sensé aurai fait. Mais elle s'était résignée à le faire. Un de ses bras lui faisait mal, elle aurait dû aller à l'infirmerie. Mais si elle y allait, et qu'elle racontait ce qu'il s'était alors passé, qui la croirait ? Elle ne voulait pas la mort du jeune hippogriffe, ce n'était pas de sa faute s'il avait eu peur. Et si l'école tenait informé de ce qui s'était passé à son père, elle ne savait que trop bien comment il réagirait.

Son autre solution fut de trouver un endroit au bord du château, ou plutôt une cachette. Elle s'était assise derrière un buisson, attendant de trouver une idée miraculeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Sean O'Connell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre inattendue

Message par : Sean O'Connell, Sam 22 Nov 2014 - 20:07


La journée s'était terminée, et la nuit était en train d'enfoncer le château et le parc dans la pénombre. Le soleil plongeait dans le lac alors que Sean courrait autour du parc. Il avait besoin de sa dose quotidienne endorphine, en sportif à la retraite. Malgré la périlleuse quantité de cigarette qu'il fumait chaque jour et son souffle rendu court, c'était toujours le même rituel de la course et des exercices.

C n'avait pas été une si bonne journée et il s'était beaucoup ennuyé à arpenter les couloirs sans trouver le moindre méfait à punir. Au lieu de cela, il avait fait de la maintenance, vérifié que chaque chose était à sa place, discuté un peu avec les fantômes; ses activités les moins favorites. Alors ce soir, il avait besoin d'un grand coup de fatigue. Il n'avait pas pris le tour du lac, comme il le faisait quand il n'avait le temps ou l'envie lui manquait, mais suivait les bordures de la forêt interdite. Cela rallongeait sa course d'un bon quart d'heure, mais il avait bien besoin de cela.

Ce n'est qu'à quelques mètres du buisson où elle était cachée qu'il la vit. Avec sa chevelure, elle était facilement repérable. Il arrêta sa course, essoufflé et transpirant. Autour de lui se formait un léger nuage de vapeur, fruit de la grande différence entre sa température corporelle et la température extérieure. A quelques pas à peine était accroupie une jeune fille aux cheveux rouges et à l'uniforme jaune et or des Poufsouffles, se tenant le bras en grimaçant. Elle devait avoir seize ou dix-sept ans. Sean soupira. Le parc, ce n'était pas son job. Et à cette heure-ci, il était en pause. Il devrait simplement la laisser là, est-ce qu'elle n'était pas assez grande pour s'occuper d'elle-même? Qu'est-ce qu'elle faisait dans son buisson, de toute manière?

Conscience professionnelle de mes deux. Le Concierge s'avança jusqu'au niveau de la fille aux cheveux rouges, contrarié. Malgré ses vêtements de sport moldus et usés jusqu'à la corde, son attitude froide ne trompait pas. Cette Poufsouffle allait lui gâcher sa soirée, il le pressentait déjà. Il avait maintenant les deux pieds bien plantés sur le sol, et ses genoux à moins d'un mètre d'elle. Il n'allait pas en plus se baisser. Est-ce que c'était du sang, sur son bras?

- C'est quoi ton problème, à toi? Ton nom?

Revenir en haut Aller en bas
Eléonora Farron
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Eléonora Farron, Dim 23 Nov 2014 - 15:30


HRP:
 

- C'est quoi ton problème, à toi? Ton nom?

À l'entente de cette phrase, Eléonora sursauta de surprise, ne s'attendant pas du tout à ce que quelqu'un la surprenne. Et elle se retrouva bien bête quand elle se rendit compte que cela devait être un personnel de Poudlard. Elle ne se souvenait pas du tout l'avoir croisé un jour dans le château ou même à l'extérieur, mais c'était un adulte, cela se voyait à sa tête. Il portait un vieil uniforme de moldu , qui était d'ailleurs dans un sale état, et il était certainement en train de faire du sport, car ses cheveux dégouliné de sueur. Et à en voir son visage, elle avait du surement le déranger, car il n'avait pas l'air très content de la voir ici.

Elle grimaça de nouveau, et reculait un peu plus dans les buissons fut son premier réflexe. Les branches et les feuillages ce glisser un peu partout dans sa chevelure rouge. Elle se trouvait encore plus en mauvaise posture que tout à l'heure. Et maintenant qu'il l'avait découverte et qu'il avait vue son bras, ça ne servirait à rien d'essayer de le cacher, le mieux été de trouver une excuse, un truc bidon qu'il pourrait gober facilement. Mais le plus important, c'est qu'elle devait rester calme, en toute circonstance.

- Eléonora, je... euh... je n'ai pas de problème ... Je suis juste tombée.

À croire que le fait de tomber pouvait lui faire une entaille pareille. Elle savait que jamais il ne la croirait mais sur le coup elle n'avait rien trouvé d'autre. Elle détestait mentir et elle ne savait pas le faire. Quand elle avait essayé une fois de mentir à son père, elle s'y était tellement mal prise que ça c'était direct vue sur son visage, comme une grosse tache invisble. Il c'était beaucoup d'elle par la suite. Et pour ne pas arranger les choses, elle bégayait. Bizarrement cela arrivait que quand elle se trouvait dans un cas comme celui-ci. Bon au moins elle aura essayée. Mais elle devait tout faire pour ne pas qu'il l'emmène à l'infirmerie, quitte à se mettre à genou devant lui en espèrent qu'elle ne devrait pas aller jusque la tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Sean O'Connell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre inattendue

Message par : Sean O'Connell, Lun 24 Nov 2014 - 14:50


Sean sentit sa mâchoire se contracter un peu plus. Est-ce qu'elle se moquait de lui? S'il n'avait pas eu peur de lui faire mal, il l'aurait saisie par son seul bras valide pour la faire de mettre debout. Mais peut être était-elle seulement stupide. Eléonora. C'était déjà assez pénible de devoir connaître le nom de famille des élèves, il n'allait pas en plus chercher à connaître leurs prénoms. La jeune fille aux cheveux rouges, lorsqu'il l'avait abordée, s'était encore plus enfoui dans son buisson en grimaçant, comme si cela pouvait changer quelque chose.

- Sors de là, tout de suite.

Il s'impatientait déjà; et quand il était impatient, Sean avait tendance à grogner.

- Et je te conseille de ne pas jouer à la plus maligne avec moi. Une dernière fois: ton nom, et ce qu'il s'est passé. Crois moi, ça a tout intérêt d'être convainquant.

Qu'est-ce qu'une jeune fille de Poufsouffle pourrait bien vouloir cacher à la face du monde entier pour préférer garder son bras ensanglanté sous une branche que d'aller le faire soigner? Sans laisser paraître une once de pitié, Sean considéra un peu plus attentivement sa blessure, attendant qu'elle sorte de ces fourrés. C'était assez vilain, les entailles dans son bras semblaient assez profondes, à la vue du sang qui s'en échappait. Cette Eléonora ferait mieux de lui dire vite et bien ce qu'il s'était vraiment passé, avant de s'évanouir. Il ne comptait pas faire la baby-sitter, ce soir. Elle sort de son buisson, il l'accompagne à l'infirmerie, il retire quelques points à Poufsouffle pour mensonge et basta.
C'était étonnant, tout de même, cette attitude de la part d'une Poufsouffle. Quelqu'un avait certainement dû la pousser à agir ainsi. Une ennemie? Il semblait peu probable qu'elle sorte d'un duel, mais après tout... Ou peut être était-ce son petit ami qui l'avait forcé à boire - oui, peut être était-elle saoule, et ne voulait pas faire porter le chapeau sur son premier amour? Quelle niaiserie. Sean avait toujours eu un faible pour les jaunes et ors, toujours si gentilles et si naïves. Il serait peut être prêt à passer l'éponge si son histoire était vraiment bonne. Si elle avait perturbé sa course pour une bonne raison, il serait peut être compréhensif. Mais encore fallait-il une bonne raison.


HRPG: Ne t'en fais pas, voyons! Il faut le faire à l'inspiration, mieux vaut court et bon que long et lourd. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Eléonora Farron
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Eléonora Farron, Mar 25 Nov 2014 - 17:43


Elle ne sait ce qui le mit autant en colère, mais lorsqu'elle vit sa mâchoire se contracter et qu'elle entendit son ordre dit d'une voix sec, elle ne se sentait pas de lui désobéir. Elle sortie donc de son buisson, même si elle aurait préférer s'y cacher, essayent tant bien que mal de se relever. Ce gars commençait sérieusement à lui faire peur, avec son regard froid à vous donner des frissons. Elle n'avait pas vraiment le choix, elle devait lui dire la vérité tout en essayant de le convaincre de ne pas l'amener à l'infirmerie.

- Mon nom c'est Farron... J'étais en train de caresser un hippogriffe à la lisière de la forêt interdite, mais il y a quelque chose qui c'est approché de nous et ça leur à faire peur, et celui que je caressais à cabrer et il m'a griffée aux bras... Mais c'était un accident ! Ce n'est pas de sa faute il a juste eux peur !

Eléonora ne savait pas si elle avait réussi à le convaincre, mais dans tous les cas elle avait dit la vérité. Elle attendit de voir sa réaction, elle avait peur que suite à son premier mensonge elle ne le croit pas. Elle se devait d'être convaincante, parce que c'était la vie d'un jeune animal sans défense qui était entre ses mains. Certain dirait qu'elle prenait les chose beaucoup trop à cœur, mais elle savait que s'il lui arrivait quelque chose, elle s'en voudrait toute sa vie. C'était une jeune fille qui restait très sensible surtout lorsqu'il s'agissait des animaux, qui était très important pour elle.

- S'il vous plait, ne m'emmener pas à l'infirmerie ! S'ils savent ce qu'il s'est passé ils vont le condamner alors qu'il a juste eux peur... Et ce n'est pas si grave, ça fait juste un peu mal.


Sous le coup de l’adrénaline , la jeune rousse n'avait rien sentit , elle avait juste eu par la bête qu'elle n'avait pas réussi à apercevoir, et était partie en courant. Maintenant qu'elle regarder son bras, elle grimaçait un peu face à la douleur mais ne voulait rien faire paraître. Elle n'était pas du genre à montrer facilement ses sentiments.

Pour l'instant, elle espérait de tout cœur qu'il pourrait l'aider ou ne serait-ce que trouver une solution. Eléonora avait appris à se débrouiller tout seul depuis qu'elle était enfant. C'était comme ça que son père l'avait élevé, elle lui en avait beaucoup voulu au départ, mais aujourd'hui elle se rendait compte que se savoir se débrouiller seul était une bonne chose.
Revenir en haut Aller en bas
Sean O'Connell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre inattendue

Message par : Sean O'Connell, Ven 28 Nov 2014 - 15:18


Impassible, il avait regardé "Eléonora" sortir de son buisson en grimaçant. A la lumière tombante du jour, son bras était devenu visible - et il était vraiment amoché. Il plongea son regard brun dans les yeux de la jeune femme. Elle ressemblait à un petit animal blessée, effrayée devant le grand humain qu'il était. Pour être tout à fait honnête avec lui-même, Sean se savait impressionnant de froideur. La pauvre devait souhaiter de tout son coeur d'être tombée sur lui.
Son bras était vraiment...

- Mon nom c'est Farron... J'étais en train de caresser un hippogriffe à la lisière de la forêt interdite, mais il y a quelque chose qui c'est approché de nous et ça leur à faire peur, et celui que je caressais à cabrer et il m'a griffée aux bras... Mais c'était un accident ! Ce n'est pas de sa faute il a juste eux peur !

Cheveux rouges, Farron. Il retiendrait ça. Sans lui offrir une parole ni un sourire réconfortant, il s'approcha un peu plus d'elle. Est-ce qu'elle méritait d'être soignée? Cette histoire d'Hippogriffe était ridicule. Qu'est-ce qu'une jeune fille sage, de Poufsouffle, irait faire à caresser des Hippogriffes à la tombée de la nuit? Sean ne put s'empêcher de lever les yeux aux ciels devant cette histoire à l'eau de rose.

- S'il vous plait, ne m'emmener pas à l'infirmerie ! S'ils savent ce qu'il s'est passé ils vont le condamner alors qu'il a juste eux peur... Et ce n'est pas si grave, ça fait juste un peu mal.

Il était maintenant à quelques pas d'elle. Sans brusquerie, il posa sa main sur le bras invalide de la jeune Farron, et le souleva pour pouvoir l'examiner. Elle avait trois profondes entailles d'où le sang s'écoulait, tâchant ses vêtements et le sol. Et pourtant, elle tenait encore debout. Cette jeune femme n'avait aucun instinct de survie, si avec une telle blessure elle avait décidé de rester cachée dans un buisson plutôt que de se faire soigner. Sans lâcher son bras, il leva les yeux vers elle. Toujours aussi apeurée. Il fallait y réfléchir, avant de s'amuser avec des créatures aussi imprévisibles que les Hippogriffes, ou Sean.

- S'il est condamné, tu ne pourras t'en prendre qu'à toi même, Farron.

Cruel, mais vrai. Est-ce qu'elle se rendait seulement compte qu'elle venait de risquer sa vie pour trois minutes à toucher des plumes? Pourquoi aurait-elle fait ça? L'adrénaline, un jeu, un pari, une menace?

- Qu'est-ce que tu trafiquais avec ces Hippogriffes?

Il savait qu'il fallait qu'il la soigne au plus vite tout comme il savait que s'il voulait tirer le fin mot de cette histoire, il fallait profiter de cette instant de faiblesse de la part de la victime. Sean n'avait lâché ni son bras ni son regard. Il ne comprenait pas pourquoi cette étudiante prenait autant de risques inutiles. C'était insensé.
Revenir en haut Aller en bas
Eléonora Farron
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre inattendue

Message par : Eléonora Farron, Lun 1 Déc 2014 - 18:22


Le jeune homme qui lui faisait face à présent, avait pris son bras afin de l'examiner, et Eléonora eu du mal à rester sans bouger. Il avait beau n'avoir qu'à peine touché son bras, cela ne l'avait pas empêché de ressentir une légère douleur. Puis il lui l'avait réprimandé, comme on gronde une gamine de dix, et ça, elle eu du mal à l'avaler. Ça l'avait mise un peu en colère de le voir la juger sans la connaitre n'y connaitre ces raisons.

- Je les caressais ! J'aime être avec eux. Qu'est - ce qu'il y a de mal à ça ?

Bon là, elle s'était un petit peu emportée, et elle ne savait pas si elle devait le regretter ou non. Cet homme dont elle ne connaissait même pas le nom n'avait pas l'air du tout commode, elle l'avait su dès qu'elle l'avait vu avec son regard froid, qu'il avait ancré dans ses yeux. Elle ne savait pas s'il avait fait cela pour la tester, mais si cela avait été le cas, il avait parfaitement réussi. La jeune rousse ne pensait pas qu'elle devrait se justifier d'apprécier passer son temps avec des Hippogriffes. C'était si grave que ça ? Certes, qu'il puisse découvre ça lui montrait à quel point elle n'avait pas beaucoup d'amis. Mais quelle conclusion allait -il en tirait ? Peut être qu'encore une fois, il la remettrait en question, ou la jugerai. Au fond, cette pensée blessait beaucoup la jeune rousse.

Elle soupirait, ce disant qu'elle n'était décidément pas tombé sur une âme charitable prête à l'aider, mais plutôt l'inverse. Elle se serait cachée pour rien alors, s'il décidait malgré tout de l'emmener. Elle commençait déjà à vaciller, il fallait qu'elle s'assoit car, elle n'arrivait presque plus à tenir debout. Elle ferma les yeux un instant, comme pour se reposer, puis se rappellent de la situation elle les rouvrit.

- S'il vous plait..

Elle essayait une dernière tentative.
Revenir en haut Aller en bas
Sean O'Connell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre inattendue

Message par : Sean O'Connell, Mar 2 Déc 2014 - 22:33


Le pire, dans cette histoire, était que la jeune demoiselle ne semblait pas lui mentir. Elle était vraiment allée se promener avant que la nuit tombe pour aller trouver des Hipppogriffes et les caresser, tout cela pour se faire lacérer le bras et préférer se cacher dans un fourré plutôt que de se faire soigner. Que les adolescents sont stupides! Sean avait tout le mal du monde à croire que cette gamine s'était donné tout ce mal pour toucher trois plumes. Lui avait fait également fait ce genre de choses, mais plutôt pour récupérer des ingrédients pour des potions ou simplement pour un peu d'action et de mauvais coups. Il n'aurait pas fait le déplacement sans que ça en vaille la peine. Pourquoi Farron l'aurait-elle fait?

Il aurait aimé la questionner un peu plus longuement, lui faire cracher tout ce qu'elle avait à cracher, mais il sentait sous ses doigts qu'elle commençait à flageoler. Une élève blessée, passe encore. Mais si elle s'évanouissait sous ses doigts, il en prendrait pour son grade - et dès ça première semaine, l'idée n'était peut être pas fameuse. Sans cesser de grogner, d'un humeur massacrante, il la fit s'asseoir sur le sol.

- Ne bouge pas. Donne moi ce bras.

Est-ce que les griffes d'Hippogriffes étaient vénéneuses? Impossible de s'en souvenir. Il lui semblait qu'elles n'étaient que acérés et vives, follement dangereuses, mais pas vénéneuses. Il s'agenouilla devant Eléonora et commença, avec le peu de connaissance qu'il avait en anatomie, à tâter son bras invalide à la recherche d'os cassés ou de nerfs sectionnés. Il savait qu'un nerf touché était assez improbable, elle se tordrait de douleur et serait incapable d'y voir clair. A priori, tous ses os étaient relativement en place. Seules les muscles avaient été touchés, ce qui faisait extrêmement mal, comme il se savait si bien. Première nécessité, faire cesser ces saignements avant toute autre décision. Sean retira sa baguette de sa ceinture, et la pointa en direction du bras de la jeune fille. Qu'elle ne se rebelle pas, ou il la laisserait mourir sur le bord de la Forêt. Il aurait dû finir son footing, à l'heure qu'il était. Un sortilège malin pour ce genre de situation. Un sortilège malin... Bordel, il n'était pas médicomage!
#Vulnera Sanentur. #Vulnera Sanentur.

Il méritait clairement une promotion. Il se souvenait de ce sortilège, ce qui était hautement improbable, et il se souvenait qu'il fallait le dire plusieurs fois. Les entailles étaient toujours présentes, à présent rosées et toujours aussi peu ragoutantes; mais le flot de sang, lui, avait réduit à un mince filet inoffensif.
- Mon savoir s'arrête là, Farron. Je ne peux pas faire plus pour toi, et il va falloir que je t'amène à l'infirmerie, pour ton propre bien. Crois moi, ça me réjouit aussi peu que toi.

Sean n'était pas quelqu'un de réconfortant, c'était le moins que l'on puisse dire. Et il ne se sentait pas vraiment d'humeur à aider une jeune inconsciente qu'il devrait tout au contraire sermonner. Il était déjà bien brave de ne pas avoir enlevé des points à sa maison pour la simple et bonne raison qu'elle s'était retrouvée sur sa route. Il laissa échapper un sourire de lassitude. Au moins son bras ne saignait-il plus. Il se releva, et attendit qu'elle fit de même.
- Allez, debout.

Il regardait cette jeune fille aux cheveux rouges, au bras ouvert et aux plaies humides, qui semblait plus tenir à un stupide Hippogriffe qu'à sa propre survie. Dans quelle mesure pouvait-on se fier à quelqu'un prêt à ce genre de sacrifices sans raison? Dans quelle mesure ce sacrifice pourrait la lier à lui?
Subitement, il hésitait, avec une - mauvaise - idée derrière la tête. Sans changer d'attitude pour autant, il planta ses yeux froids dans ceux de la Jaune et Or.

- Si tu me donnes une bonne raison de ne pas t'emmener à l'infirmerie, je te confie au Garde-Chasse, et tu règles tes histoires avec elle sans te mêler à l'administration.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Rencontre inattendue

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 17

 Rencontre inattendue

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.