AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 11 sur 16
Bronzer au bord du lac
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 16  Suivant
Aurea Eston
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Aurea Eston, Jeu 9 Juil 2015 - 20:19


- Oui je vais bien ! Content que tu te souviennes de moi !!! Dis moi, tu as le temps de discuter un peu ou je te dérange ? Je voie que tu lis un livre ? C'est quoi ?

Aaahhh, la mémoire d'Aurea lui faisait rarement défaut et elle en avait encore la preuve aujourd’hui. Cela sembla également plaire à Gohan puisqu’il lui fit la remarque. Le jeune Gryffondor semblait également quelqu’un de curieux puisqu’il demanda si les deux adolescents pouvaient entamer une conversation. Alors que la blonde s’apprêtait à lui répondre, le jeune homme reprit rapidement la parole pour lui poser une nouvelle question.

- Tu lis un livre sur la piraterie ?

La jeune fille sourit légèrement à l’avalanche de questions que l’adolescent venait de poser. La dernière la laissa cependant un peu perplexe. Pourquoi faisait-il allusion à la piraterie ? Son livre, bien que traitant d’une histoire fantastique, n’était pas spécialement centrée sur la piraterie. Elle se souvint alors que, lors de leur dernier cours d’Etude des Moldus, la blondinette avait raconté l’histoire du Hollandais Volant, ce vaisseau fantôme qui écumait les mers. Le Gryffondor y faisait peut-être allusion.

« Je vois que mon histoire t’a marqué. » dit-elle en souriant légèrement. « Non, ce n’est pas un livre sur le Hollandais Volant, si c’est ce à quoi tu pensais. C’est une histoire du genre fantastique, un assassin qui est au service d’un roi. Il y a bien des pirates mais ce n’est pas le thème principal. » expliqua-t-elle. Après avoir mis son livre sur le côté, elle ajouta à l’intention de Gohan « Tu aimes bien lire aussi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Gohan Fox
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Gohan Fox, Lun 20 Juil 2015 - 15:34


(Sorry pour le retard !)

La jeune fille sourit légèrement à l’avalanche de questions que l’adolescent venait de poser.

« Je vois que mon histoire t’a marqué. » dit-elle en souriant légèrement. « Non, ce n’est pas un livre sur le Hollandais Volant, si c’est ce à quoi tu pensais. C’est une histoire du genre fantastique, un assassin qui est au service d’un roi. Il y a bien des pirates mais ce n’est pas le thème principal. » expliqua-t-elle. Après avoir mis son livre sur le côté, elle ajouta à l’intention de Gohan « Tu aimes bien lire aussi ? »

Un assassin au service d'un roi ? Avec des pirates ? Il ne voyait pas du tout de quel livre il pouvait s'agir...

- Oui j'aime lire... mais je suis plus dans le surnaturel, l'inexplicable, ou comme j'aime le lire, le difficilement explicable ! Je suis plus porté sur les vieilles légendes, comme l'Atlantide si tu as déjà entendu parler, ou bien les voyages temporels et les paradoxes qui en découlent... Il marqua une pause car habituellement lorsqu'il commençait à partir dans ses explications sur les voyages dans le temps, thème qui le fascinait, il perdait ses auditeurs au fur et à mesure de son discours...

- Tu lis beaucoup j'ai l'impression ? Quels sont les thèmes que tu préfères en littérature ? Tu ne lis que du fantastique ? Il s'arrêta car sinon il lui aurait encore posé une dizaine de questions et cela ne servait à rien de la noyer sous un flot monstreux d'interrogations...

Il regarda Auréa avec curiosité... ce qui lui semblait étrange c'est qu'il trouvait qu'elle n'avait pas la tête de quelqu'un avide de bouquins. Bien qu'il n'y avait pas de tête particulière à avoir pour passer son temps à lire mais il ne saurait l'expliquer, c'est ce qu'il pensait sur le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Aurea Eston
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Aurea Eston, Dim 26 Juil 2015 - 12:07


La lecture était l’une des passions d’Aurea, c’est tout naturellement qu’elle avait demandé au Gryffondor si lui aussi aimait lire. Celui-ci répondit assez vite à la question de la jeune fille.

- Oui j'aime lire... mais je suis plus dans le surnaturel, l'inexplicable, ou comme j'aime le lire, le difficilement explicable ! Je suis plus porté sur les vieilles légendes, comme l'Atlantide si tu as déjà entendu parler, ou bien les voyages temporels et les paradoxes qui en découlent...

Aurea écouta attentivement la réponse du Rouge et Or. Ses goûts se rapprochaient quelque peu de ceux de la jeune fille puisqu’elle aussi ne lisait qu’exclusivement des histoires fantastiques et touchant à la magie – bien que depuis qu’elle avait appris qu’elle était sorcière, celle-ci soit plus explicable. Les voyages temporels la fascinaient également, étant grande amatrice de tout ce qui touchait à l’histoire. Elle adorerait par exemple pouvoir remonter au Moyen-Age et vivre, ne fut-ce que quelques heures, à cette époque.

- Tu lis beaucoup j'ai l'impression ? Quels sont les thèmes que tu préfères en littérature ? Tu ne lis que du fantastique ? demande Gohan.

Un sourire en coin vint se former sur les lèvres de la jeune blonde. Si Gohan avait posé la question à ses amis proches, ils lui auraient répondu sans détour qu’en effet, elle lisait beaucoup – voire même peut-être trop ! La bibliothèque qu’elle avait dans sa chambre débordait en effet de livres et il lui faudrait d’ailleurs bientôt faire un peu de place pour ranger les nouveaux livres qu’elle comptait acheter.

« Tu as raison, je lis énormément - ma bibliothèque manque d'ailleurs de place. Tu me verras rarement sans un livre à la main, que ce soit un roman ou un livre de cours. Mes amis trouvent même que je devrais me calmer. » dit-elle en riant. Elle répondit ensuite à la seconde partie de la question. « Oui, je ne lis presque que du fantastique. Mais j’aime aussi les romans qui touchent à l’histoire ou la mythologie. D’ailleurs l’histoire de l’Atlantide est fabuleuse. » dit-elle, les yeux brillants. Elle aimait beaucoup les mystères qui entouraient cette légende. « Mais sinon, j’ai d’autres passions : la musique et le sport. Qu’est-ce que tu aimes faire de ton temps-libre toi ? »

~ HRPG : No soucis Wink
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Mendes
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Joshua Mendes, Ven 30 Oct 2015 - 19:23


RP - Matt Deliers & Ethan Folks

C'était une journée plutôt radieuse en ce mois de mai : les oiseaux chantaient, les rayons du soleil venaient taper sur les poitrines des élèves, qui avaient pour l'occasion entrouvert leurs chemises et qui étaient allongés au bord du Lac, le ciel était bleu et dépourvu de nuages et une légère brise venait rendre cette chaleur supportable.
Alors oui, l'humeur et l'ambiance du château étaient en total accord avec le climat. Enfin, à priori, car au milieu de cet amas d'élèves tous plus souriants les uns que les autres se distinguait Joshua Mendes qui comme à son habitude, n'avait visiblement pas la joie de vivre.
Il se dirigeait pourtant vers le Lac, avec ses devoirs de Potions dans les mains. Il se disait qu'après tout, il ferait mieux d'agir comme tout le monde ainsi peut être parviendrait-il à apprécier les mêmes choses qu'un ado normal.
Mais qu'appréciait vraiment le serpent ? Pas grand chose hormis le Quidditch, la DCFM et les pancakes. En réalité, le garçon se sentait horriblement seul et aurait accepté la présence de quiconque qui viendrait lui parler.

Joshua s'installa sur la rive du Lac, ôta sa robe de sorcier, réajusta néanmoins sa cravate (s'il voulait se faire des amis, il avait intérêt à ne pas paraître négligé) et s'allongea sur l'herbe chaude qui  chatouillait ses cheveux blonds en bataille. Il dû avouer que c'était une sensation agréable.
Il tourna la tête et aperçut plus loin deux garçons visiblement plus jeunes que lui : l'un avait clairement l'air blasé mais amical (Joshua rit intérieurement car il avait des similitudes avec ce garçon et se demanda toutefois si lui aussi avait l'air amical) tandis que l'autre avait une tête toute ronde de bébé et était plongé dans un livre qui devait être passionnant. Les deux jeunes hommes étaient assis l'un à côté de l'autre mais ne s'échangeait aucun regards et n'étaient pas assez proches pour que Joshua parvienne à déterminer si ils étaient amis ou non.

Il ne cessait de les fixer et une envie irrésistible de leur parler s'empara de lui.
Le serpent se leva subitement et étant comme dans une sorte de transe, s'approcha des deux garçons.

- Est-ce que l'un de vous est fort en Potions par hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
Matt Deliers
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Matt Deliers, Mer 4 Nov 2015 - 22:04


RP avec Joshua Mendes & Ethan Folks
Réflexions : pensées de Matt


Il pensait. A l'énorme pile de devoirs qu'il devait rendre. Il n'en avait pas envie. Manque de motivation. Manque d'inspiration. Flemme cruellement évidente. Flemme de les faire. Flemme de les rendre. Pas sûr que les professeurs soient de cet avis. Pourtant. Malgré l'urgence de la situation. Assis dans l'herbe. Echarpe rouge et or. Autour du cou. Assis. A ne rien faire. Fâcheuse habitude.
Il les ferait néanmoins. Foutus devoirs. A la dernière minute. Certes. Mais il les ferait. Fâcheuse habitude. Encore.
En ce moment. Ses pensées étaient plutôt orientées. Vers ce qu'il venait de lire. Dans un bouquin. Fort intéressant. Profondes réflexions. Réelle utilité. Auteur peu connu. Il se dit. Qu'il fallait retourner à la bibliothèque. Paradis de ce vaste château. Empli de joyaux littéraires. Voir si cet auteur. Avait réitéré l'exploit. D'écrire des lignes aussi captivantes. Dans d'autres oeuvres.

"- Est-ce que l'un de vous est fort en Potions par hasard ?"

Matt leva la tête. Perturbé dans ses réflexions. Il dévisagea le nouveau venu. Il ne l'avait pas entendu arriver. Il le regarda. Cravate verte. Un Serpentard. Plutôt bien mise. La cravate. Détail important. Qu'il ne manqua pas de relever. Les Serpents. Il ne les détestait pas. Contraitement aux idées reçues. Sur les rivalités intra-maisons. Il ne les aimait pas non plus. Bref. Il s'en foutait. Comme de pas mal de gens. Finalement.
"Un « Salut », un « Bonjour » ou ne serait-ce qu'un « Excusez-moi » t'arracherait un bras ?! Tu viens me sortir de ma méditation et tu te présentes même pas ?! Je sais pas qui t'es mais je sais pas non plus ce qui me retient de me lever et de t'en coller une." La peur peut-être. Ou le fait. Que le Serpent. Semblait plus âgé et plus solide. Comme si une voix-off. Venait de lui souffler les réponses. "Ouais.. ça doit être ça." Matt le regarda. Une nouvelle fois. Avant de détourner les yeux. "Je réponds ? Je réponds pas ? Il a pas l'air méchant, juste malpoli." Il avait. Tout un tas de phrases toutes faites. Il se mit à réfléchir. A laquelle il allait sortir. Finalement. Il déclara.

"- Non. Je suis une vraie bille en potions. C'est drôle mais... je pensais que tous les Serpentards étaient bons dans ce domaine."

D'après ce qu'il avait compris. Les Serpents avaient. Des prédispositions. A l'étude des potions. Il semblerait. Visiblement. Que certaines exceptions. Viennent confirmer les règles. Matt pensa rapidement. A son incompétence. En la matière. Il trouvait étrange. Qu'un élève. Plus âgé qui plus est. Vienne solliciter son aide. A lui. Qui n'y connaissait. Que dalle. Le strict minimum. Afin de pouvoir. S'en sortir. Honorablement.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Folks
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Ethan Folks, Dim 8 Nov 2015 - 18:14


"[...] Marian continua de courir de toutes ses forces. Elle allait mourir. NON ! Il ne fallait pas ! Marian devait survivre ! Récupérant le peu de force qui lui restait, la jeune asiatique continua de courir dans les souterrains. Si la créature qui lui courait après la rattrapait, c'en était fini d'elle. Comment était-ce possible ? Marian n'avait que 23 ans, et semblait être faite pour ses études de droit ! Elle allait devenir une grande avocate, c'était évident ! Depuis le temps qu'elle travaillait, non, elle ne pouvait pas mourir ici ! Pour qui Dieu se prend de lui retirer cette vie dont elle a travaillé si dur pour rendre meilleure ? Pourquoi, pourquoi, pourquoi ? Le cerveau totalement embrouillé, Marian courait à en perdre haleine. Cette créature était fichtrement rapide, et notre héroïne beaucoup trop lente à cause de sa blessure au pied. Elle grimaça. Quand je pense que ce fils de p*te m'a tiré dans le pied... On croit connaître ses amis, mais il n'en est rien... se dit-elle, déçue par le comportement de Théo. Cependant, l'heure n'était pas à la rêverie. Il fallait fuir. Elle pouvait presque sentir l'haleine fétide du monstre derrière elle, même s'il se trouvait bien des mètres derrière elle. Soudain, Marian s'arrêta d'un coup. Un précipice se tenait juste devant elle. Les seules issues possibles étaient soient de repartir en arrière - une option totalement exclue - ou de longer le petit muret le long de la falaise. Il faisait si noir que Marian ne pouvait pas voir à plus de deux mètres. Respirant de plus en plus difficilement, elle sentit la crise d'asthme arriver. Oh non, il ne manquait plus que ça... Au comble du désespoir, l'asiatique commença à longer le mur, lentement, et hésitante. La créature se rapprochait. Par chance, Marian sentit le rebord s'élargir. Ouf ! Enfin ! D'un geste rapide et fébrile, elle prit sa ventoline, mais au moment de la diriger vers sa bouche, elle lui glissa des mains pour s'écraser au fin fond du précipice. "Oh non, c'est pas vrai, qu'est-ce que je vais faire moi ?" La jeune fille continua d'avancer, à mi-chemin entre la panique et les larmes. Ça y est ! Un chemin ! Le rebord menait à un autre chemin de la grotte ! Puis, alors qu'un semblant de sourire s'affichait sur son visage, quelque chose tomba du ciel pour s'écraser devant Marian. C'était la créature. Marian hurla, et le monstre se jeta sur elle en poussant un cri inhumain... L'étudiante hurla, cria, se débattu tant qu'elle put... En vain... Le monstre approcha ses griffes immondes de la gorge de Marian et...."

"- Est-ce que l'un de vous est fort en Potions par hasard ?"

Ethan leva la tête de son livre, lunettes sur le nez. Il regarda l'heure. 17:14. Cela faisait donc déjà deux heures que le premier année lisait, perdu dans le fil de l'histoire. Le temps passait à une vitesse que lui-même en était surpris à chaque fois. Un autre garçon, qui semblait un peu perdu dans ses pensées s'était installé près de lui sans même qu'il s'en rende compte. Puis Ethan se demanda ce qui lui avait fait sortir la tête de son livre. Ah oui, quelqu'un lui avait posé une question. Ethan se retourna, et vit un Serpentard, plus âgé que lui. Il devait être l'expéditeur de la question, mais il se demandait bien en quoi un première année pouvait aider un quatrième ou cinquième année en potion. Son voisin, jeune également mais légèrement plus âgé qu'Ethan, le devança dans sa réponse :

"- Non. Je suis une vraie bille en potions. C'est drôle mais... je pensais que tous les Serpentards étaient bons dans ce domaine."

Ah, voilà que ça partait dans le cliché. Ethan détestait particulièrement ça. Pour lui, ce n'était qu'une façon facile pour les gens faibles d'esprit de juger les autres. Ethan jeta un regard circonspect au Gryffondor, avant de répondre au Serpentard. Son aîné avait l'air plutôt mal à l'aise et réajustait sans cesse sa cravate.

"- Eh bien, je me débrouille bien. Mais tu dois être en quatre ou cinquième année, je ne connais rien de votre programme. Pourquoi cette question ? Je peux peut-être voir ce que je peux faire."

Ethan jeta un regard encourageant au Serpentard, l'invitant à poursuivre. Puis le jeune garçon retira ses lunettes pour se mettre plus à son aise et mieux appréhender ses camarades.
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Mendes
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Joshua Mendes, Jeu 12 Nov 2015 - 22:01


Désolé du retard mon ordi avait planté !


Le jeune Gryffondor blasé dévisagea longuement le Serpentard, ce qui ne fit que le stresser davantage. Joshua pouvait sentir que dans l'esprit du jeune homme, c'était un véritable capharnaüm et qu'il cogitait. Il sortit finalement :

- Non. Je suis une vraie bille en Potions. C'est drôle mais...je pensais que tous les Serpentards étaient bons dans ce domaine.

Des clichés, des clichés et encore des clichés ! Joshua, encore + mal à l'aise, réajusta pour la énième fois sa cravate et s'apprêta à se rasseoir dans son coin quand le plus jeune des deux garçons releva la tête de son bouquin et lui dit, plus chaleureusement :

- Eh bien, je me débrouille bien. Mais tu dois être en quatrième ou en cinquième année, je ne connais rien de votre programme. Pourquoi cette question ? Je peux peut être voir ce que je peux faire.

Ouf, au moins il n'avait pas été jeté comme une vieille citrouille pourrie ! Le jeune homme respira profondément. Il regarda le manuel qu'il tenait dans ses mains et se retint de le jeter dans le Lac. A vrai dire, il n'avait pas tellement envie de miner de s'intéresser aux Potions juste pour se faire des amis, et encore moins d'avouer que ses problèmes venait d'une Potion de niveau de 2e année !
Joshua tourna lentement la tête vers l'eau luisante sur laquelle se reflétait les rayons du soleil et un fin sourire vint éclairer son visage. Une idée germait dans la tête du Serpent et il comptait bien rendre la situation amusante pour lui et ses deux compères. Après tout, qu'avait-il à perdre ?
Il jeta son manuel par terre, prêtextant avoir perdu une mornille, et pendant qu'il "cherchait" sa pièce, il donna un vif coup de pied dans son bouquin qui dégringola le long de la côte pour atterrir avec un léger plouf dans le Lac !

- Oh non ! Mon manuel ! Je suis vraiment idiot parfois ! Sortit ironiquement le Serpentard, en réalité il jubilait que son plan, pour l'instant, fonctionne.

Joshua tourna la tête vers les deux jeunes sorciers et avec un sourire attendrissant, leur proposa de l'aider à aller récupérer le fameux manuel.
Revenir en haut Aller en bas
Matt Deliers
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Matt Deliers, Lun 30 Nov 2015 - 22:20



A tour de rôle. Il les regarda à tour de rôle. Il s'attarda sur le Serpentard. Il le dévisagea longtemps. Le Vert aux cheveux blonds en bataille. Visiblement. Quatrième ou cinquième année. En tout cas. D'après ce qu'en disait l'autre garçon. Le Bleu aux yeux de la même couleur. Visiblement. Première ou deuxième année. Moins âgé que Matt. Il l'aurait juré. Cela était peut-être du à son visage angélique. Incarnation même de la jeunesse innocente. Il était plus jeune. Sans aucun doute. Cela ne l'empêchait pas d'être plus intelligent. Sans aucun doute. Rien qu'à jeter un coup d’œil furtif au bouquin qu'il lisait. Il en avait conclu que le Serdaigle était instruit. Vraiment. Cependant Matt ne se souvenait pas les avoir déjà croisés. Ni lui ni le Serpentard. Ni en cours ni au détour d'un couloir.

A la question initiale. Posée par le plus âgé des trois. Savoir si l'un d'entre eux était doué en Potions. Le Bleu avait répondu. Gentiment. Proposant son aide. Malgré l'indéniable fait que leur différence. En tout point. D'âge, de niveau, de compétences, de connaissances. Serait plutôt un handicap. Plutôt qu'une aide bienveillante. Il avait raison. Difficile d'imaginer que deux « petits nouveaux » - dont un totalement dénué de toutes compétences innées ou acquises dans le domaine des potions - puissent être d'une quelconque utilité à un élève. De quelques années au-dessus d'eux. Et dont le programme en la matière devait être encore plus compliqué que le leur.

Le Vert fit tomber le bouquin qu'il avait dans les mains. Il semblait chercher quelque chose. Une mornille d'après ce qu'il venait de dire. Pendant qu'il tentait de retrouver sa pièce. Matt le vit donner un coup de pied dans son livre. Fermé. Précédemment tombé. Gisant par terre.

" On dirait qu'il l'a fait exprès. Quel idiot. "
-- Oh non ! Mon manuel ! Je suis vraiment idiot parfois !
"Bah tiens.. Au moins on est d'accord sur ce point."

Soit il n'était pas futé. Soit il l'était un peu trop. Matt reporta son attention sur le Vert. Essayant de comprendre. Comprendre le pourquoi du comment. Ce dernier les regardait. D'un air bienveillant. Un large sourire aux lèvres. Le Rouge et Or fronça un sourcil. Signe d'incompréhension. A quoi jouait-il ? C'est comme s'il avait délibérément foutu son livre dans le lac. Matt écarquilla les yeux quand il leur demanda leur aide. Pour aller le récupérer. Il n'en revenait pas ! Le mec venait de faire tomber son bouquin. De l'envoyer valser pour qu'il finisse sa course. Quelques mètres en contrebas de la pente menant tout doit vers le lac. Avant d’atterrir magistralement dans l'eau. Il détourna rapidement son regard de son interlocuteur pour le placer sur l'ouvrage. Il flottait tranquillement, sereinement à la surface de l'immense étendue d'eau. Il se reconcentra sur le Vert. Avant de regarder le Bleu d'un air perdu. Ne sachant pas quoi faire. Ni quoi dire. Il espérait que le Bleu aurait de la répartie. Une idée quelconque.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Folks
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Ethan Folks, Mar 29 Déc 2015 - 17:55


(Désolé pour ma réponse tardive !)

Décidément, le Serpentard avait l'air vraiment mal à l'aise. Voire trop mal à l'aise. Ethan ne pouvait que le regarder dubitativement farfouiller dans ses affaires tout en balbutiant, sans comprendre le pourquoi du comment de ses actes. Tout semblait raccorder pour conclure que le vert cherchait simplement une excuse pour adresser la parole aux deux élèves, mais pourquoi ? Avait-il vraiment un problème avec ses potions ? Probablement pas. Le jeune Serdaigle leva un sourcil, puis jeta un oeil à son voisin. Son regard intrigué mena Ethan à penser que lui non plus n'avait pas la moindre idée d'où le vert voulait en venir. Finalement, après avoir fébrilement farfouillé dans ses affaires, il jeta un vif coup de pied ""sans faire exprès"" dans son livre de potions pour l'envoyer valdinguer dans le lac.

- Oh non ! Mon manuel ! Je suis vraiment idiot parfois !

Décidément, c'était la goutte. Ethan ne comprenait plus rien. C'est alors avec un sourire mièvre qui se voulait attendrissant que le Serpentard proposa à ses interlocuteurs d'aller l'aider à le récupérer. Même si son sourire était plus effrayant qu'il n'était rassurant, Ethan soupira et referma son bouquin d'un air las. Il jeta un œil à l'autre étudiant, qui, lui, semblait n'avoir aucune intention de bouger. Un sourire à la fois amusé et totalement désemparé s'installa sur le visage d'Ethan pendant qu'il cherchait une branche aux alentours. Cette situation était particulièrement gênante pour tout le monde. Il jeta un œil au livre qui flottait paisiblement sur la surface de l'eau, et eut un pincement au cœur. Voir un livre se noyer, brûler, ou être détruit d'une quelconque façon rendait toujours mal Ethan, car c'était selon lui une perte de connaissance considérable. De plus, Ethan était persuadé que les livres avaient une âme, une histoire, quelque chose à raconter. C'était comme détruire une personne, une entité.
Le jeune Serdaigle trouva finalement une branche convenable, à la longueur suffisante, et alla repêcher le livre qui s'apprêtait à partir au fond du lac. Il réussit à l'amener sur la berge, et à le saisir afin de constater les dégâts. Les pages étaient toutes gondolées et l'encre avait bavé, mais l'écriture était encore suffisamment lisible pour que l'ouvrage soit utilisable. Il se retourna vers le Serpentard qui l'observait depuis tout ce temps, et lui tendit son livre, un sourire gêné au lèvres.

- Tiens. Ne le "laisse plus tomber". Par contre, si tu veux éviter que de la moisissure apparaisse et que ça commence à puer, tu ferais mieux de le laisser sécher quelques temps avant de le réutiliser.

Oui, la situation était carrément gênante. Un élève, d'une autre maison et bien plus âgé que lui l'avait abordé, lui et un autre parfait inconnu pour une raison absurde. Puis, il avait balancé volontairement un livre dans le lac pour une raison totalement inconnue et le leur a demandé d'aller le repêcher. Si la situation était bizarre et absurde, le Serpentard devant lui l'était encore plus. Après s'être exécuté sans savoir pourquoi, c'était maintenant lui qui lui donnait des conseils pour conserver un livre trempé. Ethan étouffa un petit rire amusé et gêné, s'apprêtant à rejoindre son livre et ses lunettes qu'il avait laissé derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas
Jaesa Willsaam
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Déplacement de post

Message par : Jaesa Willsaam, Jeu 18 Fév 2016 - 12:21


[RP LIBRE!!!]


Je me suis levée de très bonne heure ce matin, et pourtant je n'ai pas cours, alors je cherche de quoi m'occuper l'esprit afin de ne pas trop penser à mon père. Je n'ai toujours pas de nouvelle de lui et cela commence à être long, je n'ose même pas imaginer l'état dans lequel doit être ma mère, seule à la maison. J'ai dit qu'il faut que je pense à autre chose, alors il faut que je pense à autre chose, point barre!

Essayant de trouver un sujet qui me ferait bien réfléchir, je ne me rends pas tout de suite compte que je suis arrivée non loin du lac. Je trouve ce décor magnifique. Observant autour de moi, je vois qu'il n'y a personne, c'est parfait, ça m'arrange. Je m'approche d'un chêne, à quelques mètres du bord du lac, et je m'assois à terre, songeuse. Je regarde l'eau sans remous du lac noir, imperturbable, comme impénétrable. C'est de toute beauté. Mes pensées s'égarent.................

[Flashback il y a un an, à la rentrée]

Papa et moi accompagnons mes frères jusqu'au Poudlard Express, je suis extrèmement frustrée de ne pas pouvoir monter dedans. Je suis trop jeune. Mon père rattrape Michael pour ses dernières recommandation:

- Micky, j'ai bon espoir cette année de ne pas recevoir de lettre désobligeante concernant ton comportement, est-ce que c'est clair?

- Papa, lâche-moi tu veux? Je ne pars pas avec l'ambition de faire des conneries tu sais!

Michael n'aime pas qu'on le reprenne, mais il est très doué pour s'attirer des ennuis, et papa le sait parfaitement.

Mes frères sont montés dans le train, ça y est. Mon père pose sa main sur mon épaule et me serre légèrement contre lui. Je crois qu'il aime bien le fait que je reste sur le quai avec lui. Surtout que Maman n'a pas pu venir. Il se tourne alors vers moi avec un sourire radieux:

- Ma puce, aujourd'hui on va défaire les cartons tous les deux! Tu es prête à retrouver de vieux souvenirs?

L'idée me plait énormément, les déménagements c'est toujours comme ça m'a dit ma maman, au moment de l'emménagement on retrouve pleins de vieilleries et c'est marrant. Mais je pense à autre chose. Je lève les yeux vers mon père:

- Papa, tu peux me parler de Poudlard? A quoi ça ressemble?

- C'est un grand chateau, entourer d'un immense parc verdoyant... Il y a un magnifique lac aussi. Tu sais qu'une épreuve du tournoi des trois sorciers a eu lieu dans ce lac! C'est le tournoi où Harry Potter a participé, il y avait quatre Sorciers, ce qui est normalement impossible! Ils devaient récupérer quelqu'un de proche au fond du lac... Ah qu'est-ce que j'aurais aimé voir la prouesse du jeune Harry!

Et voilà, mon père est encore parti dans ses rêveries. J'adore quand il fait ça!

[Fin du Flashback]

Le souvenir de mon père fit monter une boule dans ma gorge, et une larme coula sans que je ne puisse la retenir. Je suis extrèmement inquiète pour lui. J'aimerais tellement savoir où il est, si il va bien...
Edit Lizzie : Bonjour Jaesa. Conformément au Règlement RPG, il est interdit de poster dans un sujet déjà occupé, sauf délai d’un mois écoulé, ou autorisation expresse des intéressés. J’ai déplacé votre RP dans un sujet libre, merci de faire plus attention à l’avenir. Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Alice Grant, Ven 15 Avr 2016 - 19:18


Alice a 15 ans lors de la scène. Il est dix-huit heures. RP avec qui voudra!

Alice Grant s'avança au bord du Lac et jeta un coup d'oeil autour d'elle. Il n'y avait personne. Elle pria pour que personne ne la voie. Ce n'était pas interdit d'être ici, mais elle ne voulait pas inquiéter les autres. C'est d'ailleurs pour ça qu'elle n'en avait parlé à personne. Cet endroit était vraiment parfait pour qu'elle affronte son passé.
Après avoir lutté durant sept ans contre les souvenirs et les cauchemars qui l'assaillaient, elle se sentait prête. Alors, pour la première fois, elle s'assit au bord du Lac, ferma les yeux et se laissa plonger dans son passé, le jour ou elle avait perdu son père et sa maison natale. Elle avait huit ans. Elle savait que ça allait faire mal, mais si elle voulait tourner la page et arrêter de souffrir, il le fallait.
Ce fut presque avec soulagement qu'elle se rappela la couleur des flammes, les cris de sa mère, les pleurs de son frère et la sensation de brûlure sur son épaule gauche, qu'elle ne put s'empêcher de toucher. Elle se souvint de tout.
Le mage noir avait tout brûlé. Son père avait voulut les protéger, même si ce n'était pas un sorcier. Il fut tué. Sa mère avait crié, impuissante, lui avait pris la main et avait porté son petit frère dehors. Là, des lumières avaient jaillis, et le mage noir s'était enfuis. Son petit frère n'avait pas arrêté de pleurer. Effrayée, Alice avait été touchée à l'épaule par le feu. La maison n'avait pu être sauvée, sauf la cave ou se trouvait le bureau de son père. Il y avait là toutes ses recherches d'archéologue et sa montre de cuir. D'autres images lui revinrent en mémoires, toutes celles qu'elle avait refoulé durant ces sept dernières années.
Alice, trempée de sueur mais délivrée, ouvrit les yeux. Elle effleura la montre de son père qui était à son poignet depuis qu'elle l'avait trouvée. Il était dix-huit heures vingt-six.
Elle était à Poudlard, au bord du Lac, et tout allait bien. Mieux que jamais mais chamboulée, elle se releva, tituba un peu avant de retomber à genoux. Enfin. Maintenant qu'elle se souvenait de tout, elle n'avait plus à lutter.
Vidée de son énergie et nostalgique, elle plongea ses yeux noirs dans les eaux du Lac, calme, impassible.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Amy Shields, Dim 17 Avr 2016 - 18:29


Salut ! Je me propose donc pour ton Rp. Wink Par contre si ça te dérange pas, une deuxième 
Poufsouffle va venir poster. Si tu pouvais donc attendre un 
peu avant de poster ta réponse >< Merci ma belle :3 




Quelle journée.. Il avait fait bon ces derniers jours, mais de là à avoir un grand soleil aujourd'hui, c'était dur à croire. Amy avait fait valser la voix de sa conscience qui lui disait d'aller lire et étudier pour aller se promener et passer sa journée dehors. C'était tellement plus agréable que de rester enfermée dans la salle commune ou le dortoir. De plus, quand la nature faisait rêver, ne pas sortir serait le plus stupide. La jeune femme avait donc décidé de faire le tour du parc pour profiter un maximum du paysage environnant. Quoi de mieux pour se relaxer que d'écouter le chant des oiseaux ou de laisser la brise caresser la peau. Pour la brunette, rien n'était comparable. 


Habillée simplement de son chemiser et de sa jupe, la Phénix s'était baladée tranquillement toute la journée. Songeant et réfléchissant à sa vie actuelle. Tant de choses s'y passait. Tant de choses qu'elle n'arrivait pas toujours à contrôler. Il le fallait pourtant. Si elle voulait faire face aux Mangemorts ou à la menace qui pesait sur le monde Magique, il fallait qu'elle garde son calme et qu'elle contrôle. Réussir à aligner son horaire au Chaudron Baveur, les entrainements de Quidditch, les cours et ses réunions au sein de l'Ordre du Phénix relevait de l'exploit. Et après ses proches s'étonnaient qu'elle n'était pas en forme. " Tu as l'air fatiguée ". Tu m'étonnes. Même si son appartenance à l'Ordre était inconnue de tous, ils se rendaient bien compte qu'elle était débordée. Mais bon, était-elle en train de se plaindre ? Non, non. C'est elle qui avait choisi cette vie après tout. Elle devait assumer.


PONC ! Hé Me*de. Voilà qu'elle se prenait une branche dans le ventre maintenant. Non sérieux, il fallait vraiment qu'elle fasse plus attention quand elle rélféchissait parce qu'à cette allure là elle allait bientôt se retrouver avec des blessures et des bleus partout. Pas top comme teint le bleu. Lorsque la brunette releva la tête elle se retrouva face au lac. Le soleil qui se reflétait dans l'eau laissait voir un spectacle magnifique. Un mouvement fit tourner les yeux bleus et or de la Poufsouffle. Une jeune fille se trouvait là, impassible, les yeux plongés dans l'eau du lac. Réagissant au quart de tour comme à son habitude, Amy alla directement à la rencontre de cette mystérieuse demoiselle. Elle l'aborda en lui disant d'une vois douce.


- C'est magnifique n'est-ce-pas ?


La sorcière plongea son regard azur dans celui de sa camarade et lui sourit de son sourire gentil habituel. Bah oui, aller vers les autres sans aucune raison c'était typique d'Amy. Ca faisait parti de ses charmes. Ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Invité, Dim 17 Avr 2016 - 19:00


PS:
 

Une journée de cours comme les autres. Écrire, écrire et encore écrire ! J'aimais travailler donc cela ne me dérangeait pas beaucoup. Tandis que la sonnerie annonçant la fin des cours retentissait, je rangeais mes affaires dans mon sac afin de prendre la direction du dortoir des filles de Poufsouffle. Dortir, dans lequel je me changeais afin de profiter de cette merveilleuse fin de journée. Vu la douce chaleur qui stagnait à l'extérieur, j'enfilais une magnifique robe noire que j'avais achetée il y a quelques jours en me rendant à Londres. Elle était parfaite. Ni trop courte, ni trop grande. Évidemment, maladroite comme je suis, en rangeant toutes mes affaires, l'une de mes plumes favorites tomba à terre. Plus rapide que la lumière, un chat me subtilisa cette dernière. Quequoidonc ? C'est un complot des Illuminatis ! J'en suis sûre et certaine !

Sans réfléchir et sans prendre la peine de tout coffrer, je me lançais à la poursuite de cette maudite, mais adorable bestiole. Je comptais bien récupérer ce qui m'appartenait. Quitte à traverser les contrées sans fin de Poudlard. Quitte à me faire attaquer par des acromentules dans la forêt interdite ! Euh... Non, quand même pas à ce point là. Je suis prête à tout, mais pas à ça. Et puis, me faire manger vivante par des araignées pour une simple petite plume, ce n'est pas vraiment ce que je préfère. Par contre, cette petite crapule va beaucoup plus vite que moi ! Pas étonnant vu que c'est un chat, mais je le vois toujours. J'ai l'impression qu'il se joue de moi. Il s'arrête et quand je suis à deux doigts de l'attraper, il repart. Un complot ! Je vous le dis ! J'hurle dans les couloirs en ordonnant aux autres élèves présents de l'arrêter, mais aucun ne bouge. Ils me regardent tous comme si j'étais folle. Bande d'incapables !

Une fois dehors, je viens de penser que ma baguette aurait pu être très utile pour l'arrêter. Non, non ! On ne fait pas de mal aux animaux. Donc pas de sortilèges sur eux ! Même si les chats sont des êtres diaboliques, il faut les chouchouter. Leur fait du mal nous amènerait à la soumission de la race humaine par celle des félidés ! Folle ? Oui, sûrement, mais la folle va récupérer sa plume ! Il prend la direction du lac. Parfait ! S'il tombe dans l'eau, ça... Non, pas dans l'eau ! Pas envie de nager pour aller récupérer mon bien ! Deux personnes sur le chemin. Je vais devoir les éviter. Hurlant toujours comme une cinglée sur ce chat, je ne fais pas vraiment attention où je mets les pieds et m'écrase, d'une façon magistrale, devant les deux inconnues présentes qui semblaient observer le lac. Gênée et les joues rouges de honte, je les regarde une à une avant de reconnaître Amy.

- Désolée... Oh coucou Amy. Je ne pensais pas te trouver ici. Et coucou personne que je ne connais pas encore, mais qui semble très sympathique. Vous allez bien ?

Je leur souris doucement portant mon regard sur les deux avant de voir celui de la personne que je ne connais pas encore. Elle ne semble pas vraiment en bon point.

- Euh... Tu vas bien ? Tu es trempée de sueur. Tu es malade ?

Je me redresse doucement en la regardant, légèrement inquiète, interrogeant Amy du regard pour savoir ce qu'il lui arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Alice Grant, Dim 17 Avr 2016 - 19:25


HRPG:
 

Alice s'était mise à trembler. C'était peut-être un peu trop d'un coup, tout ces souvenirs. Elle ne sentit même pas la présence derrière elle.
-C'est magnifique n'est-ce pas?
Alice sursauta et se retourna. Une fille brune qui devait être légèrement plus âgée qu'elle la regardait de ses yeux bleus océan. La serdaigle mit quelques secondes à comprendre ce qu'elle venait d'entendre avant de bafouiller, ce qui l'inquiéta car ce n'était pas du tout dans sa nature:
-O...oui, c'est très joli...
Zut. Découverte. En même temps, elle était rassurée de ne pas être seule dans un moment pareil. Elle qui avait toujours caché ses sentiments... et puis, au point ou elle en était, autant se laisser un peu aller. De toute façon, elle ne trouvait pas la force de se relever, et des larmes de soulagement, de nostalgie et de tristesse lui montaient aux yeux. Ca y est, l'élève allait se rendre compte qu'elle n'allait pas bien.
Des cris retentirent derrière elles. Une jeune fille en robe noire courrait, visiblement après un chat qui tenait une plume. Celle-ci s'étala de tout son long en tentant de les éviter. Toute rouge, elle les regarda.
- Désolée... Oh coucou Amy. Je ne pensais pas te trouver ici. Et coucou personne que je ne connais pas encore, mais qui semble très sympathique. Vous allez bien ?
Vu son regard, elle venait de voir l'état d'Alice.
- Euh... Tu vas bien ? continua-t-elle. Tu es trempée de sueur. Tu es malade ?
Bon, ben pour la solitude, la serdaigle repasserai. D'un autre côté, c'était tant mieux. Elle avait vraiment besoin qu'on lui remonte le moral. Mais comment expliquer ça sans passer pour une folle?
-Je...
voilà. Elle éclata en sanglots.
-Je pensais à mon père, murmura-t-elle entre ses larmes. Il a été...tué il y a longtemps. Je me suis rappelée... de tout... j'avais essayé d'oublier, mais... c'était trop dur...
Ouah. Ca faisait tellement du bien de déballer tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Amy Shields, Dim 17 Avr 2016 - 20:26


La voix de l'inconnue était tremblante. Et Amy pouvait clairement décerner des larmes qui se bousculaient pour s'évader les premières de ses deux grands yeux noirs. Pourquoi était elle dans cet état ? C'était quand même pas elle qui l'y avait mise.. ? La jeune femme avait juste voulu entamer la conversation c'est tout. Ca y'est, ça recommençait. Elle recommençait à croire que tout était de sa faute alors que ce n'était pas le cas. Calme toi Amy et analyse la situation. En face d'elle, une jeune fille qui n'a pas l'air bien du tout, ensuite... BOUM. Boum ? La brunette tourna la tête vers la source du bruit. Une jeune femme venait de s'étaler comme une reine. Lorsque celle-ci leva la tête, Amy la reconnu tout de suite. Céleste. La jolie Poufsouffle de la salle commune. Vu sa respiration haletante, elle poursuivait quelque chose, à cet instant, la Phénix apperçu le chat qui gambadait avec quelque chose dans la gueule qu'elle ne reconnut pas. Elle sorti sa baguette et lança un #Levicorpus en direction de la bêbête. Le petit corps à poil se mit à léviter et la Poufsouffle l'amena jusqu'à elle pour lui prendre, non sans protestation de l'animal, la plus qu'il avait en bouche. Elle le relacha ensuite et attendit que ses deux compatriotes aient fini de parler pour intervenir.


Désolée... Oh coucou Amy. Je ne pensais pas te trouver ici. Et coucou personne que je ne connais pas encore, mais qui semble très sympathique. Vous allez bien ? Euh... Tu vas bien ? Tu es trempée de sueur. Tu es malade ?


Amy lui fit un petit signe de la main et ne put s'empêcher de lâcher un petit rire en entendant la première phrase de sa camarade jaune et noire. " Personne que je ne connais pas encore,.. " Très drôle comme formulation. Quand à la suite de ses paroles, la brunette ne put s'empêcher de regarder l'inconnue. Il est vrai qu'elle avait l'air d'avoir chaud et de pas être dans son assiette. Il ne fallut pas poser plus de questions avant que la jeune fille commence à pleurer à chaude larme. Holala.. La Phénix n'aimait pas du tout voir les gens malheureux. Il ne fallut pas longtemps à sa camarade pour s'expliquer.


Je pensais à mon père. Il a été...tué il y a longtemps. Je me suis rappelée... de tout... j'avais essayé d'oublier, mais... c'était trop dur...


La gorge de la Poufsouffle se serra. La mort d'un proche, voilà bien quelque chose dont elle connaissait le sentiment. Ses pensées allèrent directement vers sa grand-mère disparue. Oh non Amy, ne pas penser à ça maintenant, ce n'était pas une bonne idée. Pour essayer de ne plus y penser, la jeune femme posa sa main sur l'épaule de la fille qui pleurait pour la réconforter. Elle dit alors d'une voix douce en tendant en même temps la plume à Céleste qu'elle avait toujours en main.


- Je suis désolée. Mais tu sais, pour certaine chose, c'est mieux de ne jamais oublier, même si ça fait mal. Si c'était quelqu'un de proche, c'est une raison de plus pour ne pas l'oublier. Je sais ce que c'est, ne t'inquiète pas ça va aller mieux. Alors sèche tes larmes et parle nous un peu de toi. Tu t'appelles comment ?


Tentative de changement de sujet n°1. Elle allait bien voir si ça fonctionnait. Amy espérait simplement qu'elle n'avais pas été trop maladroite. De toute façon, si sa camarade avait besoin d'en parler, elle pouvait le faire, c'était sure. Mais pourquoi être triste en cette si belle journée ? Elle se contenta donc de la regarder d'un regard bienveillant pour essayer de la rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Invité, Dim 17 Avr 2016 - 21:17


Je ne fis pas vraiment attention à comment Amy attrapait le chat, bien trop préoccupée par l'état de la jeune inconnue qui se trouvait juste devant moi. J'étais sûre et certaine que quelque chose n'allait pas, mais peut-être était-ce un sujet personnel, auquel cas elle ne voudrait peut-être pas en parler. Je pouvais comprendre, mais des fois, parler de ce qui ne va pas, même à des inconnus, permettait d'aller un petit peu mieux. Je m'installais tranquillement en répondant au signe de main d'Amy avec un léger sourire, avant de tourner mon visage vers celle de la Serdaigle, écoutant attentivement ses paroles. Si jamais elle était dans cet état à cause d'un élève de Poudlard, j'irai moi-même lui rendre une petite visite. Une douce et gentille visite.. Quoique...

Lorsque ses paroles traversèrent mes oreilles, un pincement au cœur me tirailla la poitrine quelques secondes. Je n'aimais pas vraiment voir les gens pleurer. Même pas du tout... Comment pouvait-on faire une telle chose ? Comment pouvait-on tuer un être humain ? Je ne connaissais pas les détails de la mort de son père, mais c'était abominable. Quelque soit la raison. Oublier la mort d'un proche est quelque chose d'impossible je pense. On ne peut pas oublier une personne que l'on a aimée. Et nos parents sont censés être les personnes que nous aimons le plus dans l'univers... Notre famille est la chose la plus précieuse qui puisse être dans notre vie. Lorsque l'un d'eux vient à périr, nous sommes envahis par une profonde tristesse et c'est inévitable.

Sous l'effet de ses pleurs, je la prenais doucement dans mes bras pendant quelques instants, avant de la relâcher afin de la laisser respirer. Amy avait raison. Ne jamais oublier même si la douleur est toujours présente. Je la remerciais d'un simple sourire en récupérant ma plume. Le soleil se couchait paisiblement et reflétait son ombre dans l'eau du lac. C'était tout bonnement magnifique à voir malgré la tristesse pesante de la jeune Serdaigle. J'étais affectée par tout ça. Je ne sais pas pourquoi. Peut-être que je suis trop émotive ?

- Amy a raison. Il ne faut jamais oublier les personnes qui furent les plus chères à nos yeux, même si notre tristesse en pensant à eux est pesante. Et puis, pleurer pour eux de temps en temps ne peut faire que du bien, ainsi qu'en parler. Même à des inconnues comme nous.

Je lui lançais un sourire tendre et sincère, essuyant doucement ses larmes.

- En tout cas, moi je m'appelle Céleste. Si ce maudit chat ne m'avait pas volé ma plume favorite, je ne serai pas ici, mais quelque chose me dit qu'il l'a fait exprès. Et puis, pas besoin de te présenter la jolie brune aux yeux bleus à tes côtés qui est arrivée avant moi, vu que je ne cesse de répéter son prénom depuis tout à l'heure.

Le chat était donc dans l'affaire. J'avais entendue des rumeurs, affirmer que les animaux pouvaient ressentir la tristesse chez les humains. Il avait peut-être vu la jeune Serdaigle, seule et triste et avait accouru jusqu'à quelqu'un... Je ne sais pas, mais c'est probable. Une petite probabilité, mais je veux y croire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 11 sur 16

 Bronzer au bord du lac

Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.