AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 12 sur 15
Bronzer au bord du lac
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
Invité
Invité

Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Invité, Dim 17 Avr - 21:17


Je ne fis pas vraiment attention à comment Amy attrapait le chat, bien trop préoccupée par l'état de la jeune inconnue qui se trouvait juste devant moi. J'étais sûre et certaine que quelque chose n'allait pas, mais peut-être était-ce un sujet personnel, auquel cas elle ne voudrait peut-être pas en parler. Je pouvais comprendre, mais des fois, parler de ce qui ne va pas, même à des inconnus, permettait d'aller un petit peu mieux. Je m'installais tranquillement en répondant au signe de main d'Amy avec un léger sourire, avant de tourner mon visage vers celle de la Serdaigle, écoutant attentivement ses paroles. Si jamais elle était dans cet état à cause d'un élève de Poudlard, j'irai moi-même lui rendre une petite visite. Une douce et gentille visite.. Quoique...

Lorsque ses paroles traversèrent mes oreilles, un pincement au cœur me tirailla la poitrine quelques secondes. Je n'aimais pas vraiment voir les gens pleurer. Même pas du tout... Comment pouvait-on faire une telle chose ? Comment pouvait-on tuer un être humain ? Je ne connaissais pas les détails de la mort de son père, mais c'était abominable. Quelque soit la raison. Oublier la mort d'un proche est quelque chose d'impossible je pense. On ne peut pas oublier une personne que l'on a aimée. Et nos parents sont censés être les personnes que nous aimons le plus dans l'univers... Notre famille est la chose la plus précieuse qui puisse être dans notre vie. Lorsque l'un d'eux vient à périr, nous sommes envahis par une profonde tristesse et c'est inévitable.

Sous l'effet de ses pleurs, je la prenais doucement dans mes bras pendant quelques instants, avant de la relâcher afin de la laisser respirer. Amy avait raison. Ne jamais oublier même si la douleur est toujours présente. Je la remerciais d'un simple sourire en récupérant ma plume. Le soleil se couchait paisiblement et reflétait son ombre dans l'eau du lac. C'était tout bonnement magnifique à voir malgré la tristesse pesante de la jeune Serdaigle. J'étais affectée par tout ça. Je ne sais pas pourquoi. Peut-être que je suis trop émotive ?

- Amy a raison. Il ne faut jamais oublier les personnes qui furent les plus chères à nos yeux, même si notre tristesse en pensant à eux est pesante. Et puis, pleurer pour eux de temps en temps ne peut faire que du bien, ainsi qu'en parler. Même à des inconnues comme nous.

Je lui lançais un sourire tendre et sincère, essuyant doucement ses larmes.

- En tout cas, moi je m'appelle Céleste. Si ce maudit chat ne m'avait pas volé ma plume favorite, je ne serai pas ici, mais quelque chose me dit qu'il l'a fait exprès. Et puis, pas besoin de te présenter la jolie brune aux yeux bleus à tes côtés qui est arrivée avant moi, vu que je ne cesse de répéter son prénom depuis tout à l'heure.

Le chat était donc dans l'affaire. J'avais entendue des rumeurs, affirmer que les animaux pouvaient ressentir la tristesse chez les humains. Il avait peut-être vu la jeune Serdaigle, seule et triste et avait accouru jusqu'à quelqu'un... Je ne sais pas, mais c'est probable. Une petite probabilité, mais je veux y croire.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Alice Grant, Dim 17 Avr - 22:02


La poufsouffle prit Alice dans ses bras. Alice se laissa abandonner à ses deux inconnues, à bout de nerfs.
- Je suis désolée. Mais tu sais, pour certaine chose, c'est mieux de ne jamais oublier, même si ça fait mal. Si c'était quelqu'un de proche, c'est une raison de plus pour ne pas l'oublier. Je sais ce que c'est, ne t'inquiète pas ça va aller mieux. Alors sèche tes larmes et parle nous un peu de toi. Tu t'appelles comment ? demanda la première.
- Amy a raison. Il ne faut jamais oublier les personnes qui furent les plus chères à nos yeux, même si notre tristesse en pensant à eux est pesante. Et puis, pleurer pour eux de temps en temps ne peut faire que du bien, ainsi qu'en parler. Même à des inconnues comme nous. , renchérit la seconde.
-Vous avez raison. Il ne faut jamais oublier, répondit Alice tandis qu'on essuyait ses larmes. C'est pour ça que j'ai décidé de me remémorer tout ça.
- En tout cas, moi je m'appelle Céleste. Si ce maudit chat ne m'avait pas volé ma plume favorite, je ne serai pas ici, mais quelque chose me dit qu'il l'a fait exprès. Et puis, pas besoin de te présenter la jolie brune aux yeux bleus à tes côtés qui est arrivée avant moi, vu que je ne cesse de répéter son prénom depuis tout à l'heure.
Pour la première fois depuis le début de la conversation, Alice sourit.
-Céleste, Amy, répéta-t-elle pour mémoriser les noms. Alice, enchantée. Je suis en sixième année ici. Et vous? Il me semble vous avoir déjà croisées dans les couloirs...
A présent, Alice ne pleurait plus du tout. Elle avait enfin réussit à tourner la page.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Amy Shields, Lun 18 Avr - 20:22


Au moins, Céleste était sur la même longueur d'onde qu'elle. C'était une bonne chose. Sa camarade réconforta aussi la jeune Serdaigle, laissant le temps à Amy de réfléchir quelques instants. Quand elle y repensait, la mort de sa grand-mère l'avait beaucoup affectée. Malgré l'aide de ses parents, il lui avait fallu beaucoup de temps avant de réellement réussir à tourner la page. Par réflexe, ses doigts se dirigèrent vers le pendentif d'argent en forme de dragon. La petite pierre bleue que ce dernier semblait protéger lui parut chaude à son contact. Beaucoup de souvenirs lui revinrent en un coup. Les dragons, sa grand-mère, du feu,.. Depuis combien de temps n'y avait elle pas penser ? Trop débordée ces derniers temps sans doute. N'empêche que la jeune femme disait qu'il ne fallait jamais oublié et à côté de ça elle ne pensait plus à la personne qui lui avait été si chère. Belle morale Amy, bravo. Non, non. Ne pas se morfondre maintenant. C'était pas le moment ni l'endroit. S'efforçant de se reconcentrer sur les vaguelettes du lac, la brunette écouta la réponse de la prénomée Alice d'une oreille distraite.


Céleste, Amy. Alice, enchantée. Je suis en sixième année ici. Et vous ? Il me semble vous avoir déjà croisées dans les couloirs...


La Phénix sourit à sa cadette et s'assit correctement à côté d'elle, en appui sur ses mains, les jambes tendues et la tête levée vers le ciel pour profiter des rayons du soleil couchant. Ca faisait du bien. Vraiment beaucoup de bien.


- 7 ème année pour ma part. Et Céleste aussi je crois. C'est possible qu'on se soit croisée, je ne reste pas tout le temps enfermée dans la salle commune.


Petit clin d'oeil vers la jeune fille avant de se tourner vers Céleste et de dire d'une voix taquine et amusée.


- Alors comme ça on se fait voler par un chat ? Je savais que les chats étaient démoniaques mais à ce point.


Amy ne put s'empêcher de lui tirer la langue en signe de moquerie sans pour autant que ça soit méchant. Elle voulait simplement rigoler un peu pour redonner le sourire à tout le monde. Maintenant, il fallait espérer que la Poufsouffle n'allait pas mal le prendre. Ca serait bête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Invité, Lun 18 Avr - 20:58


Amy et moi avions réussies à cesser les pleurs. Une bonne chose. Cependant, je pouvais toujours ressentir la tristesse qui l'accablait. Ça ne devait pas être facile pour elle... Et puis, pourquoi était-elle venue dans un tel endroit plutôt que d'être dans sa salle commune ou avec ses amis ? Peut-être préférait-elle rester seule le temps de se calmer et repenser à tout ça calmement avant de retourner dans sa salle commune ? Je n'ai jamais connue la perte d'un être cher, alors je ne peux pas savoir... Mes grands-parents étaient déjà dans l'autre monde à ma naissance. J'aurai aimé les rencontrer. Connaître leurs vies passées. Toutes les fabuleuses choses qu'ils ont vécus. Malheureusement, je n'en ai pas eu le privilège. Même si c'est un petit vide en moi, ce n'est rien comparé à la mort de quelqu'un. Bon, passons ce sujet. Je n'aime pas penser à de telles choses et encore moins en parler.

Alice ? C'est un joli prénom. Quand j'étais petite, ma maman me lisait « Les aventures d'Alice au pays des merveilles. » Le rapport ? Bah aucun, mais j'aimais bien aussi... J'hochais la tête lorsque Amy pris la parole afin d'affirmer ses dires. J'étais moi aussi en septième année, tout comme elle. Me faire voler par un chat ? Elle veut la véritable histoire ? Celle que j'ai cachée à tout le monde ! Bien évidemment, elle ne veut pas me croire, mais tant pis !

- Tu sais très bien que les chats sont démoniaques ! Surtout les chats Ninjas ! Oui, oui. Et s'en était un ! Si tu avais été là, tu aurais pu voir tous les sauts qu'il a effectués. Laissez-moi vous raconter. Ma plume est tombée et il est arrivé, comme un cow-boy, en marchant sur ses deux pattes. Oui oui, comme le Chat Potté ! Il s'est doucement, mais sournoisement rapproché de moi comme-ci de rien n'était et d'un coup de patte, aussi vif que la lumière, a attrapé la plume qui se trouvait dans ma main et à jouer les Yamakasis en sautant de mur en mur dans Poudlard. Bon, il n'y avait personne pour voir ça, comme par hasard et quand les premiers élèves sont apparus, il a couru sur ses quatre pattes, comme un véritable chat et puis, je suis arrivée ici.

Je leur laissais un petit peu de temps afin d'assimiler tout ce que je venais de dire, avant de reprendre doucement :

- Vous me croyez n'est-ce pas ?

Je venais de dire tous ces propos très sérieusement. Bon, il y avait peu de chances, voir aucunes qu'elles ne me croient. Surtout que je rigolais à moitié maintenant. Je venais d'inventer toute cette histoire afin de détendre l'atmosphère. Je souriais avant de reprendre, avec un peu plus de sérieux :

- En tout cas, j'ai la drôle d'impression qu'il a fait exprès de me voler la plume afin de m'amener ici en voyant Alice, mais tu es arrivée avant moi Amy. Et sinon Alice, tu étais venue ici pour observer ce magnifique coucher de soleil ?

Je me tournais rapidement vers Amy avant de répondre à sa moquerie :

- Je me fais peut-être voler une plume, mais moi, je ne me fais pas sucer le sang par mon chat !

Enfin si, tous les étés, mais elle ne le sait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Alice Grant, Lun 18 Avr - 21:34


Alice était de nouveau calme, sûre d'elle. Elle était redevenue elle-même. Les deux poufsouffles étaient en septième année.
- Alors comme ça on se fait voler par un chat ? Je savais que les chats étaient démoniaques mais à ce point, dit Amy à Céleste sur le ton de la plaisanterie.
Cette dernière répondit en racontant que son chat s'était tenu sur ses deux pattes pour lui voler sa plume, évidemment sans témoins, avant de leur demander si elles la croyaient.
La serdaigle sourit.
Céleste reprit un peu plus sérieusement:
- En tout cas, j'ai la drôle d'impression qu'il a fait exprès de me voler la plume afin de m'amener ici en voyant Alice, mais tu es arrivée avant moi Amy. Et sinon Alice, tu étais venue ici pour observer ce magnifique coucher de soleil ?
Alice était venue pour se souvenir dans un endroit calme, tout simplement, mais elle ne voulait pas revenir sur le sujet. aussi elle répondit:
-Oui. C'est très beau quand le soleil se reflète sur le lac...
- Je me fais peut-être voler une plume, mais moi, je ne me fais pas sucer le sang par mon chat ! continua Céleste à l'intention d'Amy.
Alice n'en pouvait plus. Déjà que les chats la faisaient rire car beaucoup de rumeurs les plus tordues les unes que les autres couraient à leur sujet, alors un félin démoniaque et un autre vampire dans la même conversation, vraiment, elle n'en pouvait plus et éclata de rire. Vraiment, elle ne savait pas à quoi la septième année faisait référence, mais ça devait être vraiment une drôle d'histoire, sûrement de morsure de chat.
Quand elle s'arrêta de rire, elle demanda à Amy:
-Et toi, que viens-tu faire ici?
Alice ne croyait pas au destin, elles s'étaient rencontrées par hasard, mais elle avait entendu dire que les animaux avaient un second sens qui leur permettait de sentir les sentiments. Peut-être que ce chat avait entraîné sa maîtresse ici.
La serdaigle regarda encore une fois le coucher de soleil. Comme elle n'avait jamais osé parler de sa peine à personne, sur ce point, elle avait toujours été seule. Mais à partir d'aujourd'hui, elle était libérée de ce poids qui l'avait empêché de déployer ses ailes.
Le feu et les mages noirs lui faisait toujours aussi peur, mais plus son passé.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Amy Shields, Mar 19 Avr - 18:34


Attendez. Attendez un peu. Céleste. Stop ! Mais qu'est ce qu'elle avait mangé pour sortir quelque chose d'aussi.. Invraisemblable ? Oui, c'était le mot. Une histoire de.. chat ninja. Il fallut quelques secondes à Amy pour se rappeler que pour les moldus, les ninjas étaient des guerriers discrets, tout de noir vêtus. A vrai dire, les paroles qui venaient de sortir de la bouche de sa camarade Poufsouffle eurent du mal à trouver leurs chemins dans la tête de la brunette. Elle mit un peu de temps pour comprendre ce qu'elle était en train de raconter. Cependant, lorsque son amie lui lança la pique liée à leur rencontre, elle ne put s'empêcher de lui tirer la langue pour la faire taire, un petit sourire sur le coin des lèvres. Cette complicité, Amy n'en avait plus manifestée depuis un petit bout de temps. Ca faisait du bien de savoir qu'elle pouvait dire des choses à Céleste sans que cette dernière le prenne mal. Certains diront que c'est ce qui s'appelle l'amitié, mais les amitiés dans ce genre se faisaient rares pour la Phénix.


Et toi, que viens-tu faire ici ?



Un simple regard vers la Serdaigle qui la regardait lui fit comprendre que c'est à elle qu'elle posait la question. Comme première réaction, elle ne put s'empêcher de s'imaginer répondre : " Oh parce que j'avais besoin de me changer les idée. Etre Phénix à temps plein c'est fatiguant. ". La jeune femme sourit dans le vide. Ca aurait été stupide surtout, quoi que drôle à dire, mais elle se serait faite virée de l'Ordre en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Donc elle allait la jouer sobre. Oui, mieux valait pour elle de se tenir à carreau. Se faire remarquer aurait été le meilleur moyen pour se faire avoir par les Mangemorts et par conséquent, être à découvert. Pendant un instant, elle s'imagina que cette amie dont elle avait parlé un peu plus tôt, eut pu être un des mages noirs. Oh non non ! Qu'est ce qu'elle racontait ? Elle perdait la tête, clairement.


- Vu ce temps, je n'allais pas rester enfermée à bouquiner. Je pense le faire suffisamment, j'ai donc décidé de passer ma journée dehors. C'était vraiment agréable, le soleil ne pointe pas souvent le bout de son nez en Angleterre.


Petit sourire en direction de la bleue et bronze avant de se tourner vers Céleste. Bah oui, tout le monde avait le droit de raconter sa journée. Surtout celle qui s'était faite voler sa plume par un chat.. sur deux pattes.


- Et toi Céleste ? Avant que le chat cow-boy ne vienne te dire bonjour, tu as passé ta journée enfermée ?


Si tel était le cas, ça échappait totalement à Amy. Comment pouvait-on rester cloitré entre les murs du château alors que le soleil venait narguer toute la journée. Non vraiment, pour une fan des grands espaces comme la Phénix, c'était inconcevable de ne pas aller dire faire un coucou au soleil et à ses rayons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Invité, Mar 19 Avr - 19:46


Ma journée était plus que réussite. Je faisais rire la jeune Serdaigle avec ma folie et mes idioties. Une bonne chose. Au moins, cela lui changeait les idées et c'était le principal. Amy semblait beaucoup réfléchir à une simple question. Peut-être n'était-elle rien venue faire et passait, par le plus grand des hasards par le lac ce qui l'avait amenée à Alice ? En attendant la réponse de ma compatriote de Pousouffle, je jetais un petit coup d’œil à ma robe. Pour mon plus grand bonheur, malgré la poussière à certains endroits, aucun trou. Un petit coup au lavage et hop, toute propre. Toutefois, je me levais rapidement en m'éloignant assez afin de ne pas les asphyxier avec la poussière qui allait voler. J'en époussetais le maximum avant de revenir m'asseoir à leurs côtés, toujours en souriant. Je ne pouvais m'empêcher d'être heureuse. Un magnifique soleil, de la compagnie et une bonne journée. Au moins, cela me changeais un petit peu. Je restais cloîtrée la plupart du temps dans l'enceinte de l'établissement.

J'hochais doucement la tête en écoutant les paroles d'Amy. C'est vrai que bouquiner toute une soirée après une journée de cours alors que le soleil pointe le bout de son nez, il ne fallait pas le louper, car son voyage ne serait pas long. En France, c'est aléatoire. Le soleil peut-être là vingt quatre-heures sur vingt-quatre, oui oui. Même la nuit on peut le ressentir ! Et des fois, disparaître pendant des jours. Comme-ci il fuguait la France. L'été, c'est un véritable enfer. Impossible de dormir dans des conditions idéales. Il fait quarante degrés dans votre chambre et encore plus si vous osez ouvrir votre fenêtre pour laisser un peu d'air pénétrer dans votre pièce. Ce que j'ai fait de ma journée ? Je soupire doucement avant de répondre :

- Une journée comme les autres. Une longue, trop longue journée à étudier. Une fois libre, je me suis décidée à faire un petit tour vu que le soleil pointait le bout de son nez et puis, c'était l'occasion d'essayer ma robe ! Je l'ai achetée il y a quelques jours. Néanmoins, comme tu l'as si bien dit, ce chat, à la fois Ninja et Cow-boy, m'a volé ma plume en m'amenant ici et puis je me suis écrasée comme un gros sac à patates. Heureusement que je n'ai pas fait de trous dans ma robe...

Je souriais aux deux avant de reprendre :

- Je ne sors pas beaucoup. Je reste la plupart de mon temps dans la salle commune de Poufsouffle ou dans le dortoir, donc c'est exceptionnel pour moi, d'avoir décidée de faire une petite sortie ! Vous avez de la chance ! Vous devriez marquer ça dans votre calendrier «  Céleste Aoki, qui se décide, après plusieurs mois, à faire un petit tour dehors. » Et puis, je me fais espionner. A votre avis, vous pensez que c'est une coïncidence ce vol ? Non. Ils ne veulent juste pas que je sors.

Bon, ma dernière explication n'était pas vraiment logique. Si les chats ne voulaient pas que je mette les pieds dehors, il serait resté à l'intérieur de l'enceinte, à courir comme un fou et une fois complètement vidée de mes forces, aurait lâché la plume. Si une telle chose se serait produite, je serais retournée dans ma salle commune pour m'écraser dans mon lit.

- Et sinon, sans être curieuse, enfin un petit quand même, qu'est-ce que vous allez faire de votre soirée ?

Bah quoi ? C'est peut-être indiscret, mais je ne les oblige pas à répondre. Juste pour savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Alice Grant, Mar 19 Avr - 21:21


Les deux poufsouffle expliquèrent leurs raisons d'être ici. Pour Amy, c'était pour profiter du beau temps, et pour Céleste, c'était pour essayer sa nouvelle robe, qui lui allait d'ailleurs très bien au goût d'Alice, et un complot de chat l'avait, apparemment, conduite ici. Ensuite, elle leur demanda ce qu'elles allaient faire de leur soirée.
Alice n'y avait pas réfléchit, mais elle avait bien envie d'aller faire un tour à la bibliothèque pour se renseigner sur les Licornes Noires, des créatures qui lui avaient donné envie d'en savoir plus. Pas seulement des Licornes. Des Licornes Noires, s'il vous plait. Alice voulait savoir si la couleur de leur robe était la seule différence avec les Licornes Blanches.
-Je crois que je vais passer du temps à la bibliothèque, répondit-elle en tournant les yeux vers le château, comme si elle s'y voyait déjà.
Alice se demanda ce qu'allaient faire les autre. Quels étaient leurs goûts? Apparemment, elles ne sortaient pas beaucoup. Etait-ce si difficile, la sixième année? Pour la serdaigle, plutôt en bonne situation scolaire, la cinquième était déjà bien assez compliquée comme ça, mais tellement plus amusante que ses cours à l'école moldue, auxquels elle avait assisté avant ses 11 ans.
Elle aurait bien aimé que le soleil se couche moins vite, pour une fois, car c'était vraiment très agréable d'être ici. Dire qu'à dix-huit heures, elle trouvait cet endroit parfait pour lâcher prise... et elle avait raison. Les eaux calmes du lac avaient un effet vraiment apaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Amy Shields, Sam 23 Avr - 12:11


Milles excuses pour le retard les filles ><


Alors comme ça Céleste n'était pas du genre à sortir mais plutôt à étudier ou lire. Wouah, tout le contraire d'Amy. Nan mais ce n'est pas parce qu'elle était à Poufsouffle qu'elle bossait toute la journée non plus. C'est le cliché ça. Elle étudiait, effectivement, quand elle avait le temps, mais pas toutes la journée. Comment passer une journée sans sortir dehors, ne fusse que pour sentir l'air frais de dehors. Enfin bon, chacun son truc elle avait envie de dire. N'empêche, c'est vrai que la jeune femme n'avait jamais croisé Céleste dehors auparavant. Ce qui confirmait bien ce que sa compatriote lui disait étant donné la mémoire visuelle de la brunette. Bref, voilà une différence qu'elle avait avec sa camarade. Amy regarda alors la robe de cette dernière. Elle était très jolie dedans. Oui, elle lui allait très bien. Elle avait eu raison de vouloir l'essayer dehors. Une pensée traversa alors l'esprit de la Phénix. Céleste aimait elle quelqu'un. Enfin, avait elle un copain. Excellente question. C'était fort possible étant donné la beauté de cette dernière. Cependant, elle n'allait pas lui demander comme ça, en plein milieu de la conversation, c'était quelque chose de privé. Elle se tourna alors vers Alice. Et elle.. ? Aucune idée, rien ne laissait l'entrevoir. Quoi qu'il en soit, sa camarade jaune et noire la fit sortir de ses songes en leur posant une question.


Et sinon, sans être curieuse, enfin un petit quand même, qu'est-ce que vous allez faire de votre soirée ?


Hum.. Excellente question. Elle pourrait aller lire, aller faire des papouilles à son chaton gris, aller dormir. Mince ! Ah ben non ! Le Chaudron Baveur ! Zut, elle était de service ce soir. Comment avait-elle put oublier ça ? Mais qu'elle tête en l'air parfois franchement. La petite voix d'Alice lui parvint pour dire qu'elle allait surement aller lire à la bibliothèque. Très bon programme. Cependant, elle-même allait devoir bientôt partir. Quelle heure était-il ? Aucune idée. Amy dit alors avec un petit sourire gêné.


- Pour ma part, je viens de me rappeler que je suis de service au Chaudron Baveur ce soir. D'ailleurs venez faire un tour si l'envie vous prend. Je serai là pour vous accueillir. Je ne vais donc pas tarder.


Nouveau sourire gêné vers les deux jeunes femmes. Amy n'allait pas s'en aller comme ça avec un simple au revoir, elle allait quand même continuer à leur parler un peu. Pas très sympas,autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Invité, Sam 23 Avr - 21:28


Je les écoutais attentivement, sans dire un mot. Elles avaient toutes les deux quelque chose de prévu. Alice allait se rendre à la bibliothèque, sûrement pour étudier et Alice irait à son travail. De mon côté, je m'étais habillée afin de me rendre à Pré-Au-Lard pour faire quelques achats. Néanmoins, la course poursuite avec le chat m'ayant amenée à Amy et Alice, m'incitant à rester pour discuter avec elles, il était bien trop tard maintenant pour m'y rendre. Un petit tour au Chaudron Baveur ? Pourquoi pas ? Peut-être qu'un jour je m'y rendrai afin de visiter. Je mets rarement les pieds dans un tel endroit, car seule, ce n'est pas vraiment utile, mais maintenant que je sais qu'Amy y travaille pourquoi pas. Je pourrai peut-être goûter et découvrir de nouvelles choses ? Bon en tout cas, pour le moment, je dois retourner dans mon dortoir pour me changer...

- Oh je vois. Moi aussi j'ai quelques petits trucs à faire, mais à cause de ce chat, je vais devoir me changer ! C'est malin, mais ce n'est pas plus mal ! Au moins, j'ai pu rencontrer une nouvelle personne très sympathique et discuter tranquillement. Donc du coup, moi je vais vous laisser pour aujourd'hui !

Je portais mon attention sur Alice tout en continuant de sourire :

- J'espère que l'on reparlera un jour Alice ! Si jamais tu as besoin de parler à quelqu'un, n'hésite pas à venir me voir. Ça fonctionne pour toi aussi Amy, ajoutais-je en la regardant à son tour, mais bon, c'est différent vu qu'on se voit presque tous les jours dans la salle commune !

Je me levais doucement en m'étirant comme un chat. Le soleil avait disparu, mais la lune n'était pas encore là. Le lac était tout bonnement merveilleux à observer à une telle heure.

- Bon, et bien, bonne soirée à vous ! A la prochaine !

Je leur fis un petit signe de main avant de m'éclipser aussi vite que j'étais venue. Une journée différente des autres. Un peu de compagnie de temps en temps ne pouvait pas faire de mal. Ma plume était toujours entre mes mains, aucun chat à l'horizon.

[Fin du RP pour ma part. Merci à vous deux  :kiss: ]
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Alice Grant, Mer 3 Aoû - 10:26


RP privé avec Rose Layroy, Alice a seize ans...


Ça y était, la première quête était enfin achevée. Justice avait été rendue, son passé ne la hanterait plus, le meurtrier de son père était derrière les barreaux. Le ciel était bleu, Alice avait un petit ami charmant. Mais il y avait des nuages à l'horizon, une guerre se faisait dans l'ombre et elle allait éclater au grand jour. Elle allait sûrement s'engager dans un mouvement de résistance contre les mangemorts une foi qu'elle aurait enquêté sur chacun d'eux, sa paranoïa l'obligeait à se renseigner, pour se tourner vers le plus juste. C'était ce qui lui semblait le mieux, comme avenir, pas le plus facile, ça ne lui apporterait que le bonheur de se sentir utile, et elle s'était juré de ne pas parler aux autres ou entraîner les autres dans des histoires périlleuses. Couper les liens avec ceux qu'elle aime pour les protéger... serait peut-être nécessaire. Elle serait prête à le faire, au risque de se sentir seule.

Mais, comme la serdaigle l'avait craint, retrouver le mage noir qui lui avait laissé un père mort, une mère détruite, une maison brûlée, un frère qui ne connaîtra jamais son père et une cicatrice n'avait pas été sans prix. Il lui avait fallut espionner voir soutirer des informations à certaines personnes peu fréquentables afin de découvrir, peu à peu, ou et qui était responsable de son enfance brisée. Voilà pourquoi elle s'était retrouvée, à ses quinze ans, en train de séduire et de faire boire un homme de la trentaine qui avait fini par tomber de sa chaise. Après avoir appris ce qu'elle voulait, elle était partie, priant pour que les effets de l’alcool lui fassent oublier ses questions. Malheureusement, ce n'était pas le cas. Il l'avait cherchée et l'avait retrouvée, la veille, dans une rue à Pré-au-Lard. Il s'en était fallut de peu pour qu'il y ait un scandale. Après avoir ressortit ses talents d'actrice, elle l'avait entraîné dans un lieu sans oreilles indiscrètes pour lui jeter #Oubliettes, ce qu'elle aurait dû faire depuis longtemps.

Enfin, cette histoire était réglée, en espérant que d'autres ne la retrouvent pas, la sang-mêlée devait être tranquille à présent. Les eaux noires du Lac donnaient presque envie de piquer une tête. Mais il faisait trop frais. Elle s'était alors allongée dans l'herbe et s'amusait à lancer des #Aguamenti sur l'eau.

Rose::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Rose Layroy, Mer 3 Aoû - 13:17


La Serpy tiendra-t-elle sa langue?

_Bon, c'est le moment ou jamais de voir tes talents d'oratrice ma petite...

Aujourd'hui elle allait devoir réussir à faire oublier par les mots sa jeunesse. Pfff... Stupide enveloppe charnelle qui lui donnait l'attrait d'une petite fille innocente... Même si, bien des fois, il fallait admettre que cela lui était utile pour duper et passer inaperçu. Le problème était qu'elle devait avoir l'air crédible aujourd'hui. Cela faisait presque un an qu'elle cherchait à mettre la main sur un document, petit problème on ne pille pas le bureau d'un directeur si facilement. Étant nouvelle elle n'avait pas le droit de se faire prendre car le renvoie était un risque bien trop important. Elle avait donc chercher un moyen de passer entre les mailles du filet qu'était le règlement intérieur et le seul moyen qu'elle avait trouvé pour être totalement hors d'atteinte était de trouver la bonne personne pour le faire à sa place. Cela n'avait pas été sans difficulté mais elle avait enfin trouvé celle qu'elle cherchait. Une Serdy' allait être sa proie. Le seul petit problème était qu'elle était de quatre ans son aînée... Et voilà pourquoi la jeune fille était devant le miroir de son dortoir en train de haïr son corps à l'aspect trop frêle. Elle allait devoir être extrêmement convaincante... mais elle avait trouvé quelque chose qui lui donnait de grandes chances d'espérer.

La veille, alors qu'elle se promenait tranquillement dans les rues de Pré-au-Lard, elle avait surpris une discussion très intéressante entre une Serdy' de son école et un homme qui semblait bien trop âgée pour elle. Étant constamment dans l'optique d'essayer de savoir tout ce qui passait dans l'enceinte de l'école elle s'était arrêtée non loin d'eux, sans se faire remarquer, et avait écouté la fameuse discussion. La petite Serdaigle, qui était bien plus grande que la Serpy' mais ça on s'en fout, avait en effet fait des choses qu'elle semblait bien regretté par le passé. Et le plus important était qu'elle ne semblait ne vouloir à aucun prix que ce qui s'était passé soit divulgué au vu de l'Oubliettes qu'elle avait jeté pour que son interlocuteur garde le silence. Qui disait que seuls les Serpentards manipulaient les autres pour obtenir ce qu'ils voulaient sincèrement ? Peu importe, elle en avait appris beaucoup et Rose connaissait à quel point un secret avait d'influence sur une personne. C'était donc sa chance. Cela restait cependant risqué. Elle voulait se servir de ce qu'elle savait pour obliger son aînée à aller chercher son précieux document.

Toute la soirée elle avait cherché le meilleur moyen de pouvoir obtenir ce qu'elle voulait sans trop de réticence et elle en était venue à la conclusion qu'elle soit franche dés le début. Elle attendait depuis bien trop longtemps et il fallait qu'elle agisse dés maintenant que la pression était possible et la plus efficace. La jeune soupira un bon coup et partie à la recherche de sa proie. Et c'est sans le grand pouvoir du Félix Félicis qu'elle la retrouva, en train de s'amuser au bords du Lac. Il était l'heure de se lancer. Elle s'avança jusqu'à se trouver à quelques mètres derrière la bleue et bronze. Elle se tint droite et fière, l'air confiante en évitant cependant de faire paraître toute pointe d'animosité. Après tout, il n'y en avait pas... encore...

_Tu devrais vérifier à deux fois qu'il n'y ai personne aux alentours lorsque tu lances un Oubliettes.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Alice Grant, Mer 3 Aoû - 13:47


Oui, décidément, il s'en était fallut d'un cheveux pour que le scandale éclate... Alice se souvenait maintenant de pourquoi elle n'avait pas lancé le Sortilège d'Amnésie juste après sa rencontre avec ce sale type, comme à son habitude. Ils avaient étés... interrompus. Mais bon, c'était réglé maintenant, elle aurait peut-être d'autres retours mais elle s'en sortirai bien... il en fallait plus que ça pour...

_Tu devrais vérifier à deux fois qu'il n'y ai personne aux alentours lorsque tu lances un Oubliettes.
Cette voie qui venait de derrière elle... lui était inconnue. Mais un frisson lui parcourut l'échine en comprenant le sens des paroles. Elle qui pensait être débarrassée de cette histoire. Ces mots résonnaient à ses oreilles, lui faisant l'effet d'une grande claque. La serdaigle se releva d'un seul coup, passant d'une attitude rêveuse à une extrême concentration. Sans trahir la moindre émotion comme à chaque fois qu'elle était sur se gardes, elle analysa la situation. Une élève d'environ douze ans se tenait à quelques mètres d'elle, et semblait étrangement sûre d'elle. Sûre d'elle pour quoi? Combien de personnes sont au courant? Est-ce que c'est du bluff? Si ça se trouve, elle n'est pas sûre que c'est moi... que veut-elle? Un mauvais pressentiment. Cette deuxième année n'est pas menaçante. Tout va bien.

- De quoi est-ce que tu parles? dit la sang-mêlée d'un air intrigué.
Oups, elle avait faillit commencer par dire: "Qu'est-ce que tu veux?" et là, ça aurait été cuit. Mais ça ne s'était pas vu, heureusement.
La carte de la comédie. Qu'est-ce qu'elle aimait la jouer. Sa préférée, sûrement. D'une seconde à l'autre, elle devenait quelqu'un de différent, avec une histoire différent, des intentions et des rêves différents, et ça lui avait permis de se sortir de bien des situations... ou d'y pénétrer. Après avoir observé les gens, elle comprenait chacune des classes sociales, chacune des psychologies, et pouvait même en reproduire certaines à la perfection. Pleurer sur commande était devenu un jeux d'enfant quand la nécessité la poussait à apprendre rapidement. Revêtir un masque... tout le monde en porte un en vérité.
Mais quelqu'un t'a vue. tu n'as pas été assez rigoureuse. Tu vas devoir rattraper cette erreur.
Sa petite voie...
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Rose Layroy, Mer 3 Aoû - 14:58


Les paroles de la jeune fille firent leur effet. Un petit frémissement passa sur le dos de l'aiglonne et elle se releva immédiatement. Rose resta immobile lui faisant face, toujours la tête haute. Elles s'observaient mutuellement et pour l'instant seule une sorte d'intrigue pouvait se lire dans les yeux de celle qui lui faisait face. Pourtant la rapidité avec laquelle elle s'était relevée prouvait bien ce que la petite Serpentarde avait déduit. Ce qui c'était passé à Pré-au-Lard aurait dû resté à Pré-au-Lard et encore plus ce qui c'était déroulé avant. Très bien. La petite sourit intérieurement et attendit.

_De quoi est-ce que tu parles ?

Un petit sourire monta aux lèvres de la française. Le faux-semblant arrivait enfin. *Première chose que l'on fait lorsque l'on veut nier c'est faire croire à son interlocuteur que l'on ignore de quoi l'on parle. Tellement prévisible... Dommage pour toi Serdy mais pour une fois je n'ai presque pas besoin de bluffer… Ouais… enfin pour l'instant… Arrête de penser Rose ! Tu vas t'embrouiller, en se concentre !* C'est donc avec une extrême douceur, comme si elle s'adressait à une amie, que la Serpentarde dit :

_Tu sais très bien de quoi je veux parler… Alice…

Et oui, elle savait qui elle était. Vive sa mémoire incroyable ! Elle avait déjà vu cette jeune fille à la Coupe de duel d'Angleterre. Elle n'avait d'ailleurs pas passé la première manche mais peu importait pour l'instant, enfin c'était toujours bien de garder quelques informations en tête au cas où. Le fait important était surtout que la Serdaigle ignorait qui elle était et pas l'inverse. Et donc, par analogie, elle avait quelques coups d'avance sur la Serdaigle. Parfait ! *Étape 1 : Déstabilisé l'adversaire, enclenchée.*
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Alice Grant, Mer 3 Aoû - 18:06


Le sourire lui parut étrangement narquois. Doucement, la jeune sorcière lui dit:
_Tu sais très bien de quoi je veux parler… Alice…
Malgré le ton amical, la serdaigle faillit laisser voir sa peur intérieur qui naissait et grandissait au fil des secondes, mais réussit à rester de marbre. Elle ne pouvait pas voir la sueur couler le long de son dos. Que savait-elle d'autre? Son interlocutrice lui donnait l'impression qu'un étau se resserrait, petit à petit, l'entourant avant de pouvoir l'écraser brutalement sans lui laisser une seule chance de s'échapper. Devant elle se tenait un obstacle. Cette seconde année était bel et bien une ennemie, elle le sentait, sa paranoïa et son intuition le lui soufflaient, ses intentions n'étaient pas bonnes, sinon pourquoi l'espionner, en apprendre sur elle? Garde ton sang froid bordel. Reprends-toi. Sa voie, intransigeante, la secoua. Sa sûreté habituelle reprit le dessus. Pourquoi ne venait-elle pas droit au but? Il était évident que cette fille avait quelque chose derrière la tête et surtout, qu'elle était maligne. Elle avait donc fait des recherches sur elle et avait découvert, sûrement sans peines, son nom. Que savait-elle d'autre? Était-ce du bluff?

La sang-mêlée sentit le masque qu'elle avait mis se détacher au fil des paroles que son nouvel adversaire prononçait. Elle le remplaça aussitôt par une nature neutre, impénétrable, mais sourit à son tour en plongeant ses yeux noirs dans les bleus. Elle lui avait déjà découvert un point faible. Elle était beaucoup trop sûre de gagner. Ça pouvait se retourner contre elle. Parfait. Tu vois?
-Je vois. Que veux-tu? dit-elle calmement tout en conservant son sourire énigmatique.
Un mur se dresse devant toi. Débrouille-toi pour le passer. Même si celui-ci semble dur, il y a forcément un moyen de passer de l'autre côté, si possible sans le détruire. Dans ce cas, sa solidité ne lui aura servit à rien. Sans se laisser déstabiliser, la serdy rangea sa baguette dans sa manche, comme à son habitude, pour montrer qu'elle n'était pas impressionnée le moins du monde au point de baisser sa garde. Ce qui n'était pas le cas, car ce que la deuxième année ignorait, c'était que la sorcière aux yeux noirs possédait un système rudimentaire dans sa manche permettant de faire glisser Sky, sa baguette, dans sa main en une seconde. Deuxième point.

Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Rose Layroy, Mer 3 Aoû - 21:49


Avoir l'air sûr de soi, parfait.
Donner l'impression à l'adversaire qu'il est piégé, c'est fait.
Paraître intouchable, c'est déjà pas mal.
Ne pas jouer toutes ses cartes d'un seul coup, c'est bon.

Sa plus grande frayeur avait été de ne pas paraître crédible aux yeux de la Serdaigle. Elle s'était imaginée tous les scénarios possibles et imaginable et malheureusement pour elle (bah oui, à trop réfléchir elle avait eu du mal à dormir et le sommeil c'est sacré. Sa fameuse voix intérieure était encore plus bavarde une fois le soleil couché. Enfin là on s'éloigne un peu du sujet) celui qui lui revenait souvent en tête était que la fille bleue ne fasse pas du tout attention à la menace sous-entendue et qu'elle parte en lui riant au nez. Cela aurait pu compromettre ses plans. Non, disons plutôt que cela aurait été bien plus compliqué. Disons qu'on est peu crédible quand on course celle que l'on veut manipuler.

Rose attendit quelques instants et la précédente intrigue qui se lisait sur le visage de sa proie disparue pour laisser place à un visage beaucoup plus neutre avec un sourire au coin des lèvres. *Mmm… Pas si déstabilisée que cela la petite. Euh… ouais… enfin je ne suis pas sûre que tu peux la qualifier de petite sachant qu'elle doit au minimum faire une tête de plus que toi mais bon. Rhô ça va ! Arrête de me déstabiliser. Donc je disais… ah oui ! Ou alors ce n'est qu'une façade et à ce moment elle flippe sa race. Euh… mouais… si ça te fait plaisir de le croire. L'espoir fait vivre hein ! C'est bon ! Arrête de me zapper le moral ! Concentration.* Le regard bleu marine croisa celui noir nuit. *Dommage pour toi ma pe… dommage pour toi mais il en faudra bien plus qu'un combat de regard pour réussir à me déstabiliser.*

_Je vois. Que veux-tu?demanda alors l'aiglonne tout en rangeant sa baguette dans sa manche.

Était-ce un bon ou un mauvais signe ? Cela pouvait aussi bien montrer un total désintéressement, un sentiment d'hors d'atteinte (sachant que le danger n'en portait pas vraiment l'uniforme) ou alors un piège en lui faisant croire qu'elle baissait sa garde mais que ça n'était pas le cas. Prudence était de mise et dans tous les cas il fallait ne montrer absolument aucun étonnement. C'est donc toujours le sourire aux lèvres que la jeune fille prit une attitude détendue en mettant ses mains dans ses poches et répondit calmement :

_Je veux simplement que ce que tu gardes secret le reste. Pour cela j'aimerais juste que tu me rendes... un petit service. On pourrait considérer cela comme un échange de bons procédés en somme.

La vert et argent fit alors une pause pour observer les réactions de celle qui lui faisait face.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 12 sur 15

 Bronzer au bord du lac

Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.