AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 17 sur 17
Bronzer au bord du lac
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17
Edward Brock
Serdaigle
Serdaigle

Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Edward Brock, Sam 27 Mai 2017 - 16:17


Lorsque Edward prit place, il ne put s’empêcher de jeter un coup d’œil à sa voisine. Ce geste malheureux eut pour effet de faire sursauter cette jeune Poufy. Depuis son arrivée à Poudlard, la première chose qui l’avait frappé était le surnom que les gens donnaient au sorcier appartenant à chaque maison. Serdaigle les Serdys, Poufsouffle les Poufy, Gryffondor les Gryffy et Serpentard les Serpys. Au fond, il n’y avait rien de péjoratif, c’est juste un jeu.
Bien que timide, Edward voulu s’excuser de lui avoir fait peur en s’installant près de cette jeune inconnue. Mais avant qu’il puisse prononcer le moindre mot, la Poufy souffla :

- «  B-b-bonjour... »

Le tout suivi d’une sorte de hochement de tête bizarre. À première vue, elle semblait aussi déstabilisée que lui par leur présence réciproque. Peut-être l’avait-il dérangé lors de sa lecture. Ed lui aussi n’aime pas qu’on le trouble pendant qu’il lit un livre. Lors de sa lecture, il est comme plongé dans le bouquin, physiquement il est présent dans le monde réel mais pas psychologiquement et mentalement. Le déranger est au risque et péril du coupable.

Elle m’a adressé la parole. Normalement, je dois faire la même chose, c’est une question de politesse. Ma tante Olga me l’a bien appris, mais j’ai peur qu’elle me rejette. Mais pourquoi ferait-elle ça puisque c’est elle qui m’a adressée la parole en premier.

Le cerveau d’Ed était en fusion, il ne savait tout simplement pas comment réagir. D’une simple situation banale c’était transformé en début de cauchemar. Le manque de présence féminine dans sa vie se payait cash à présent. Des gouttes de sueurs commençaient à se former sur son front, il pourra accuser la chaleur.

Pendant qu’Edward cherchait ses mots, il n’avait au départ pas remarqué que son interlocutrice s’était replongé dans son livre. Peut-être était-ce une façon à elle de lui dire qu’il ne devait pas la déranger. Mais ses joues étaient rouges. Ed était peut-être inexpérimenté avec les filles, mais il savait reconnaitre les émotions du visage.

Elle est donc elle aussi timide ou alors gênée. Je ne peux pas la laisser comme ça en plan alors qu’elle a osée briser la glace en m’adressant la parole. Je ne dois pas paniquer, c’est un être humain, pas un monstre diabolique. Je vais lui dire bonjour comme un jeune tout à fait normal.

- « Salut ? … Je ne te dérange pas j’espère ? Je t’ai vu assise avec ton livre et j’ai pensé que je pouvais me joindre à toi. Je m’appelle Edward, Edward Brock, je suis nouveau ici.

Edward n’avait jamais prononcé autant de mots en présence d’une fille, c’était une première pour lui. Il n’avait pas bégayé comme ça peut lui arriver lorsqu’il est gêné. Boosté par l’adrénaline, il ne lui laissa pas le temps de répondre et enchaîna :

- « D’ailleurs, tu lis quoi comme livre ? »

Alea jacta est ! Il ne pouvait plus faire marche arrière à présent.


Dernière édition par Edward Brock le Lun 29 Mai 2017 - 21:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sinae Invidia
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Sinae Invidia, Lun 29 Mai 2017 - 20:43


Inspirer.

Réfléchir, c'est une chose ardue quand on est sous pression. Mais si cela devient impossible, on a déjà perdu. Ces paroles résonnent encore dans la tête de la jeune étudiante. Les paroles de son Père qui lui apprend les bases du duel. Réfléchir et être le plus malin .Pas le plus intelligent, surtout pas. Le plus intelligent est prévisible. Le malin est un démon imprévisible. Ainsi, elle a été la plus maline à en juger la réaction de l'oisillon bleu.

Bloquer.

Une fois que tu est en état de réfléchir, apaise ton cœur. Reprend en le contrôle et ne laisse rien transparaître. Ton regard est une faiblesse. C'est un fait. Si le regard est le miroir de l’âme, il est aussi un pointeur laser montrant ou l'on vise. Elle redresse une nouvelle fois le regard vers son jeune interlocuteur pour le fixer et essayer d'accrocher son regard. Chose aisée pour elle, reste à déterminer si son vis à vis est réceptif.

Expirer.

Enfin, et c'est le plus important : respire. Profondément, si ton souffle se trouble, reprends en le contrôle car si tu est touchée dans cet état tu le perdras un moment. La timidité est un fléau. C'est certains, c'est pour cela que Sinae livre un duel, en ce moment même. Non pas contre l'oiseau bleu, mais contre le Serpent jaune de la peur qui lui étreint le cœur. Ainsi elle applique ses stratégies et écoute... Edward Brook se débattre avec son souffle. Lui adressant un timide sourire aimable avant de lui présenter la couverture de son livre : Histoire du duel judiciaire depuis sa création. Certes pas un livre de magie.... Et même pas en anglais !

Inspirer.

ça, c'était le coté facile. Maintenant, le plus compliqué, répondre aux autres interrogations et se présenter.

Bloquer.


Bonjour. M-Moi c'est Sinae Invidia, j'ai été transférée ici c-cette année. Et non vous ne me dérangez pas. M-Merci de votre considération.

Expirer.

Bien...ça aurait pu être pire. Reste le plus grand problème...

Son terrible accent français.


Dernière édition par Sinae Invidia le Mar 30 Mai 2017 - 4:42, édité 1 fois (Raison : Correction d'une faute au niveau du nom d'Edward Brook)
Revenir en haut Aller en bas
Edward Brock
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Edward Brock, Jeu 1 Juin 2017 - 12:01


L’adolescente semblait perdue dans ses pensées. C’est avec une grande timidité qu’elle lui révéla son prénom, elle s’appelait Sinae Invidia. A sa voix, Edward venait de comprendre qu’elle était originaire de France. De plus, elle le vouvoyait, une politesse assez étrange chez les jeunes. La jeune fille lui montra ensuite la couverture de son livre, mais malheureusement Ed ne comprenait pas la signification du titre, celui-ci étant en français.

Il se sentait mal à l’aise en sa présence bien qu’il n’en sache trop pourquoi. Ses joues virèrent au rouge et ses mains commencèrent à trembler. Sinae semblait lui faire de l’effet, avec ses cheveux roux et ses yeux magnifiques. Il était comme hypnotisé par son visage. Il découvrait de nouvelles sensations. Il désirait en connaitre plus sur cette mystérieuse jeune fille. Il voulait passer du temps avec elle.

Sinae Ô mystérieuse inconnue
Invité à se joindre à toi pour le plus grand bonheur de mon cœur
Nouvelles sensations qui parcourent mon corps
Assise sous un arbre tu es de jaune vêtu
Et telle une déesse, tu m’es apparût.

Insolent ou trop timide pour te l’avouer
Ne pouvant donc pas te le montrer
Vivant à cet instant un moment d’amour et de peur
Invasion de mon regard sur tes jolis yeux
Deux couleurs qui s’affrontent à mon plus grand bonheur
Intensément attiré par cet attrait rare
Avec une grande timidité je m’en vais à notre plus grand désespoir

Edward était perdu entre ses pensées, ses émotions et ses sentiments. C’est comme s’il était coincé en plein milieu d’une table de ping-pong, dérangé sans cesse par les pongistes de chaque côté de la table. Il regarda ses pieds et souffla à la jeune fille :


- « Désolé, mais je dois y aller. Je … »


N’arrivant pas à terminer sa phrase, il tourna les talons. Cela lui demandait beaucoup d’effort mais aujourd’hui, il n’avait tout simplement pas la force de continuer.

~~ Fin de ce RP pour ma part ~~
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Merry K. Harper, Ven 30 Juin 2017 - 20:44


PV le frangin


L'après-midi était belle. Il faisait beau et tout le monde sortait, s'amusait. Le château était particulièrement vide pour un samedi. Mais ce n'était pas plus mal. Merry pouvait errer dans les couloirs à son aise, comme elle le souhaitait, sans que personne ne vienne la déranger pour lui demander pourquoi elle avait une teinte et une mine aussi atroce. Elle n'avait pas dormi de la nuit. Elle aurait très bien pu faire une sieste mais la voir allonger dans un lit alors que le soleil était haut dans le ciel, sans qu'aucun nuage ne l'embête, aurait été étrange aux yeux des autres élèves. Alors ce n'était pas le moment. Elle ne voulait pas éveiller de soupçons. Si bien qu'elle se dirigeait dehors,
pour chercher un coin calme où elle pourrait se reposer un peu, même sans somnoler. Juste fermer les yeux et reposer ses paupières,
ne penser à rien, tout oublier. Oublier tout ce qu'il s'était passé dernièrement.

C'est donc en quête d'un lieu qui lui permettrait tout ceci que la rouquine se dirigea vers le lac, trouvant rapidement un coin loin des autres, au soleil. Un peu d'ombre à côté lui permit d'éviter l'exposition de sa tête et du haut de son corps au soleil. Elle ne voulait pas non plus prendre de coup de soleil ou choper une insolation. Les jambes bronzées suffiraient pour le moment. Ses bras avaient déjà prit un peu de couleurs, à la force de traîner en tee-shirt aux manches courtes et en débardeur avec de fines bretelles.

La voilà installée, allongée confortablement dans l'herbe, prête à se reposer un peu. En espérant que personne ne viendrait la déranger...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Bronzer au bord du lac

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 17 sur 17

 Bronzer au bord du lac

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.