AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 3 sur 17
Sur le sable fin des plages de Grande-Bretagne
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 17  Suivant
Invité
Invité

Re: Sur le sable fin des plages de Grande-Bretagne

Message par : Invité, Dim 29 Juin 2014 - 12:14



-J'étais comme toi, à l'époque...

Il flotta une espèce de nostalgie dans l'atmosphère. Dylan se demandait ce qui allait suivre. Elle savait que Tina ne disait pas tout, et avait des secrets assez grands pour qu'elle n'en parlât à personne. Elle sentait le regard de son aînée sur elle, et elle pouvait deviner ses pensées. Elles se ressemblaient tellement ! Deux gamines un peu trop sûres d'elles, sans doute, blondes et jolies, qui avaient été promises toutes les deux à un magnifique avenir. Elle fit courir ses doigts manucurés sur le sable fin. L'air se rafraîchissait au fur et à mesure que la nuit approchait.

Elle se jura intérieurement d'assister à tous ses cours, et d'y participer. Elle s'imaginait qu'elle prenait cette décision pour redevenir la fille adorée et parfaite de ses parents, mais elle savait que c'était pour ne pas décevoir Tina. Elle la connaissait suffisamment pour savoir qu'elle n'apprécierait pas qu'elle rate ses études parce qu'elle avait toujours été une grande flemmarde.

Elle finit par briser le silence.

- Tu penses que tout pourrait redevenir comme avant ?

C'était une des nombreuses questions qui tourbillonnaient sans cesse dans sa tête, surtout lorsqu'elle pensait à Valentina. Sa question était murmurée dans le vent du soir, mais elle voulait entre la réponse de celle qui fût son modèle, à l'époque.

Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: Sur le sable fin des plages de Grande-Bretagne

Message par : Megan K. Hayajân, Mer 2 Juil 2014 - 14:11


Tina se tenait là, sous le vent, la peau parcourut de frissons inacceptables, glacée jusqu'aux os. Allongée sur le sable, elle contemplait la nuit qui tombait peu à peu, les voluptueux nuages s'effacer dans le ciel d'encre, laissant place au millier de petites étoiles qui vinrent illuminer cette beauté ténébreuse, obscure et effrayante. L'italienne se posait des questions, beaucoup de questions. Pourquoi ne pouvait-elle pas s'empêcher de vouloir protéger Dylan? Elle avait toujours été comme sa petite soeur, celle qu'elle aimait divertir, lui montrant les ficelles de la drague, de la manipulation, les petits sourires en coin et les clin d'oeil provoquants. Elle lui avait tout dit, tout expliqué. Elle en avait fait une Boccini ou presque, la simple différence résidant dans leurs caractères profond. Car si l'une était une rouge et or et l'autre une sinople, ce n'était pas pour rien.

Dylan avait toujours eut un bon fond. Elle était celle qui suivait et non pas celle qui faisait. Tina avait toujours été la plus mauvaise, à donner un exemple malsain à cette petite gamine blonde qui lui ressemblait de trop. Florence. C'est là que tout avait commencé pour ces deux "jumelles". Là où elles s'étaient adoptées, la première fois. Car quand les deux jeunes blondinettes s'était croisée, ça avait été l'évidence. Leur amitié était courue d'avance. Elles avaient joué, fait les folles, rigoler, manger des glaces, draguer des beaux garçon cent fois trop vieux pour elles, fait des caprices, pleurer, aussi. Elles avaient été si fusionnelles, si complices.

- Tu penses que tout pourrait redevenir comme avant ?

Hochant doucement la tête, Valentina adressa un sourire franc à son amie de toujours. Elles avaient peut être grandis, changé. Tina était plus sérieuse, aussi, l'âge oblige. Mais elles étaient encore les mêmes, deux gamines au tempérament de feu, brusques et impulsives, animées par ce même amour de l'autre. Elles étaient soeurs.

-Mais oui, Scott. Tout redeviendra comme avant. Suffit pour ça que t'arrive à m'attraper..

Et avec un éclat de rire joueur, Tina se redressa et plongea dans les vagues glacées de la mer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Sur le sable fin des plages de Grande-Bretagne

Message par : Invité, Sam 26 Juil 2014 - 15:56


Valentina s'élança dans la mer sombre, sur laquelle ne brillait que les derniers rayons de soleil. Dylan éclata de rire. Voilà l'amie qu'elle connaissait ! Elle se redressa à son tour, et sans penser une seule seconde à ses habits de luxe qui allaient vivre leurs dernières minutes, elle suivit son amie d'enfance dans les vagues.

Elle eut un haut-le-cœur quand sa peau de porcelaine typique des Scott toucha l'eau glacée et noire de l'océan. Dylan était habituée aux mers chaudes et huilées de la Méditerranée, pas à celles de Grande-Bretagne ! Elle plongea à son tour, en se félicitant intérieurement d'avoir une meilleure amie sportive et très douée en natation, et de la suivre presque quotidiennement dans des excursions nautiques, partout où elles trouvaient de l'eau. Scott avait beau être elle aussi sportive et un brin garçon manqué, elle préférait de très loin être sur terre ou dans les airs, que d'être dans l'eau. Mais elle savait parfaitement bien nager, et ses doigts effleurèrent la peau blanche de la Boccini en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire.

Les deux amies remontèrent à la surface en riant, et si quelqu'un était passé par là, à ce moment précis, il n'aurait pas vu leur différence d'âge, ni le temps qui s'était écoulé depuis leur dernière rencontre, ni la nostalgie toujours présente des moments passés sous le soleil italien. Il n'aurait vu que deux amies, qui se ressemblaient comme des soeurs, qui s'amusaient dans les derniers rayons de soleil du jour.

Fin du rp.
Revenir en haut Aller en bas
Catherine Holmes
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur le sable fin des plages de Grande-Bretagne

Message par : Catherine Holmes, Sam 13 Sep 2014 - 1:33


From Yesterday

(Inspiration )

PV : Edward F. Fitzgerald


Et puisse-t-il à jamais reposer en paix.

Le vieil homme à la barbe blanche mal rasée ouvrit l'urne et laissa s'échapper les cendres. Celles-ci ne tardèrent pas à s'éparpiller au vent paresseux qui ondulait le long de la crique où était réunie la famille Holmes au grand complet. Ma famille.
Un rayon de soleil déchira  le ciel gris, et je me pensai soudain qu'il s'agissait d'un signe d'Oncle Bertie. C'était absurde : je n'avais jamais cru aux signes. Lui, cependant, y croyait.
Ou était-ce juste une façade ? Un rôle qu'il jouait devant une petite Catherine de 7 ans, émerveillée par ce vieux sage qui pouvait parler de nature et de vieux mythes pendant des heures entières ?



Je n'ai jamais pu élucider vraiment le mystère qui entourait Oncle Bertie. Peut-être ne le voulais-je pas, en réalité. Peut-être voulais-je garder ce souvenir de lui, cette complicité que nous avions, lorsqu'il me prenait sur ses genoux pour me raconter de la façon la plus sérieuse du monde qu'il avait vu quelque chose d'extraordinaire ce matin-là...
A l'époque, n'importe quel prétexte était bon pour échapper aux discussions ennuyeuses des adultes. Politique, prix de l'essence, dernières nouvelles du village et de la famille éloignée,... Pouah. Les adultes ne parlaient jamais de la beauté du lys qui vient d'éclore. Ou de la passionnante légende des Centaures. Oncle Bertie, oui.

Aujourd'hui encore, j'ignore presque tout de lui, sinon qu'il était le frère de ma grand-mère paternelle. Albert Lewis Henry Stewart, frère de Mary-Ann Holmes, née Stewart. S'il avait été marié un jour, quel âge il avait, quel jour il était né : vagues interrogations qui n'avaient que peu d'importance à mes yeux d'enfant. Seules comptaient ses histoires.

Depuis ma plus tendre enfance, nous avions tissé un lien de secret et de confiance mutuels : je ne racontais rien de ses histoires à mes frères et sœurs ("Et encore moins aux adultes ! Pas à mot de cela aux adultes, hein, KatieKat ?"), et en échange, j'étais la seule à pouvoir entendre ses histoires poétiques et ses contes ancestraux, et à bénéficier d'un surnom rien qu'à nous. Il n'avait jamais envoyé la moindre carte de Noël ou de vœux de Nouvel An, et comme je n'avais jamais su où il habitait, je n'avais jamais cherché à le contacter. Nous nous contentions de longues heures passées ensemble à chaque réunion de famille.
Puis j'avais grandi, et j'avais découvert la magie. Les contes et légendes de l'Oncle Bertie avaient soudain perdu de leur saveur fantastique, devenus ma réalité quotidienne. Je ne m'émerveillais plus de savoir que de minuscules créatures vivaient dans le tronc des arbres, que les Licornes existaient, ou encore que de petits êtres démoniaques peuplaient nos jardins.
Les longues soirées au coin du feu, loin de la table des adultes, se sont faites rares. Oncle Bertie ne venait plus à Pâques. Ni au Nouvel An.

Peut-être l'avais-je déçu. Je n'en avais jamais rien su. Je ne m'en souciais plus. J'étais devenue ce que les enfants appellent une adulte : préoccupée par ma vie quotidienne, par la politique étrangère, par le prix des loyers à Oxford.
Peut-être étais-je, moi, déçue. D'avoir vu les contes se matérialiser sous mes yeux, prendre une forme plus concrète. Et souvent, moins poétique.

Je n'en avais rien su...

Jusqu'à ce jour de septembre, juste après mon entrée à la prestigieuse université d'Oxford. Ce jour-là, une lettre m'était parvenue, d'un notaire que je ne connaissais pas, mais qui habitait le village gallois de Coedwigelvaigg. Avec deux "G" à la fin. Ce notaire, au nom tellement imprononçable que je ne le recopierai pas ici, m'informait que mon grand-oncle venait de décéder. Et que son enterrement aurait lieu deux jours plus tard. Ou plutôt, sa dispersion. Albert Lewis Henry Stewart avait en effet souhaité être incinéré, puis voir ses cendres dispersées sur les rives du Pays de Galles. Oh, et aussi, accessoirement, il me léguait la moitié de sa fortune. Parce qu'en fait, Oncle Bertie était riche, très riche.
L'autre légataire, m'informait également la missive, était mon cousin Edward Fitzgerald. Nous étions tous deux priés de nous présenter à l'enterrement... Pardon, à la dispersion. Nous y rencontrerions le fameux notaire, qui nous informerait plus en détails des modalités du testament.



Et voilà pourquoi je me tenais, vêtue de noir, sous le pâle soleil de septembre, sur une plage galloise, à regarder un nuage s'effilocher au vent. J'aperçus soudain une tignasse reconnaissable entre mille, et d'autant plus dans la masse de chevelures bien ordonnées des Holmes. Edward. Il était face à la mer, entouré de personnes diverses, mais semblant en même temps seul, ne parlant à personne, regardant devant lui.

De lui, je n'avais que de vagues souvenirs : il avait une bonne dizaines d'années de plus que moi, et nous ne nous étions pratiquement jamais parlé. Je me rappelais avoir assisté à son mariage, mais je ne devais pas être beaucoup plus vieille que lorsque je m'asseyais sur les genoux de mon grand-oncle favori.
Je me rapprochai de lui, laissant des empreintes peu marquées dans le sable légèrement humide, mes cheveux pour une fois lissés flottant au vent, les pans de mon gilet immense flottant derrière moi. Je ne savais pas s'il se souviendrait de moi, c'est pourquoi j'attendis que la foule se soit un peu éclaircie et que certains membres de la familles soient retournés plus près de la bruyère environnante pour lui adresser enfin la parole.

Je regardai la mer, moi aussi, et prit la parole d'un ton un peu gauche.

Bonjour Edward. Je suis Catherine, Catherine Holmes. Ta petite cousine.

Je n'osai pas en dire plus. Je ne le connaissais pas assez pour savoir ce qu'il pensait en ce moment précis, et trop pour lancer des banalités sur le temps ou les circonstances. J'attendis de savoir s'il se souvenait de moi. Ensuite, supposai-je, nous irions certainement voir le notaire. Mais je voulais savoir pourquoi mon cousin figurait sur le testament. Au même titre que moi ?


Dernière édition par Catherine Holmes le Dim 1 Fév 2015 - 11:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Renfort AdminHarryPotter2005
Renfort Admin
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Sur le sable fin des plages de Grande-Bretagne

Message par : Kyara Blanchet, Dim 1 Fév 2015 - 0:00


ucoup, alors je poste ! Pv [color=#33CC00]William]

Tout était calme sur l'île de Skye jusqu'à ce que deux craquement sonores se firent entendre. Les deux craquements provenaient de deux sorciers, Kyara Blanchet et William West. Les deux professeurs de Poudlard avaient décidé de se lancer à la chasse histoire d'arrondir les fins de mois. Se craquant les doigts, la brune ôta sa capuche et tira sa baguette de sa poche. Il était temps de se bouger ! Les créatures c'était son domaine et c'était presque un cadeau de promettre des choses si on ramenait un animal en retour. La cible des deux anciens serpentard était un dragon. Histoire de faire les biens quoi. C'était une aventure très dangereuse, mais Kyara ne ressentait que l'adrénaline et puis elle avait monsieur je suis un Maître des Potions avec elle. Il saurait surement le mater avec une décoction.

Inspirant l'air Ecossais, la brune se lança ensuite à la traque du dragon sans apporter une attention particulière au paysage. Elle avait autre chose à faire que d'admirer le décor ! En silence, ils marchèrent pendant quelques minutes avant que la professeure de Soins Aux Créatures Magiques s'arrête net devant des traces. Bingo, il y avait un dragon dans le coin. Se retournant, elle montra alors les traces à son collègue avant de reprendre sa marche encore plus prudente que d'habitude.


1 - Un rugissement venant du ciel se fit entendre, les deux professeurs levèrent alors la tête, le dragon était juste au dessus ..
2 - William trébuche, Kyara tombe sur lui. Une bien belle équipe !
3 - Marchant au loin, un Noir des Hébrides semblait faire sa vie tranquillement.
4 - William et Kyara marchent depuis déjà une heure en vain.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur le sable fin des plages de Grande-Bretagne

Message par : Maître de jeu, Dim 1 Fév 2015 - 0:00


Le membre 'Kyara Blanchet' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Sur le sable fin des plages de Grande-Bretagne

Message par : William West, Dim 1 Fév 2015 - 0:19


L'ouverture de ce zoo était la meilleure nouvelle que William avait entendu depuis des mois ! Bon certes, le zoo en lui même était à ses yeux d'un attrait plus que limité, les animaux et autres créatures magique ne l'intéressant absolument pas. Par contre, entendre que le zoo avait justement besoin qu'on lui capture des créatures et que des récompenses étaient donc offerte, voilà qui était des plus plaisant. La question était par où commencer ? La réponse fut des plus aisé à trouver lorsque sa collègue lui sauta pratiquement dessus en lui proposant de partir à la chasse au dragon !

Non seulement ça permettrait d'arrondir les fins de mois mais en plus, la gloire serait assurément au rendez vous. Il ne resterait plus qu'à tuer une manticore ou une chimère, tout en en sortant vivant bien sûr, et le jeune homme pouvait être certains de voir sa propre carte de chocogrenouille apparaître dans le mois qui suivrait et son nom inscrit dans quelques livres d'Histoire.

L'île de Skye s'étendait donc sous leur pieds tandis qu'ils avançaient lentement, dans cette région les deux professeurs pourraient facilement trouver un Noir des Hébrides. Will faisant confiance à Kyara pour chercher les traces, ce genre de choses n'étant pas particulièrement son domaine, et tira sa baguette de sa poche, restant aux aguets. Le professeur sortit deux fioles d'une autre de ses poches et en vida une d'un trait avant d'envoyer l'autre à sa collègue.


"Potion d'agilité accrue, je les ai préparé avant de venir, ça devrait être utile. Bon, il est où le lézar ? Je commence à m'ennuyer moi."

Comme pour lui répondre, un rugissement retentit juste au dessus de leur tête. Le serpent leva la tête et aperçu avec plaisir un grand lézard noir planer une vingtaine de mètres au dessus d'eux. La bestiole faisait bien six mètres de long, un beau morceau.

"Bon, bah on dirait que c'est lui qui nous a trouvé finalement."

La bête se posa non loin d'eux, poussant un rugissement assourdissant avant de cracher un jet de flammes dans leur direction. Les deux professeurs l'esquivèrent sans difficulté, le jeune homme lança un incarcerem, immobilisant les pattes arrières du dragon qui se libéra sans difficulté. De simples cordes ne le retiendrais pas, il allait falloir passer à la vitesse supérieur.

1. Un rocher vient s'écraser contre la gueule du dragon qui recule avant de décoller à nouveau, s'éloignant d'un battement d'ailes, il fuit le lâche !

2. Kyara place un maléfice d'Entrave directement dans la bouche du dragon qui ne parviens plus à bouger aussi rapidement qu'il le voudrait, les professeurs prennent l'avantage.

3. Le professeur de potion contourne la bête et vise les ailes, c'était sans compter la queue qui viens lui fracasser le bras gauche et l'envoyer valser trois mètres plus loin, et un bras cassé un !

4. William envoie un rocher dans le flanc du dragon qui pousse un nouveau rugissement, visiblement en colère. Au moins il sera peut-être un peu sonné.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur le sable fin des plages de Grande-Bretagne

Message par : Maître de jeu, Dim 1 Fév 2015 - 0:19


Le membre 'William West' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Renfort AdminHarryPotter2005
Renfort Admin
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Sur le sable fin des plages de Grande-Bretagne

Message par : Kyara Blanchet, Dim 1 Fév 2015 - 0:33


- Potion d'agilité accrue, je les ai préparé avant de venir, ça devrait être utile. Bon, il est où le lézar ? Je commence à m'ennuyer moi.

Prenant la fiole, Kyara avala son contenu lorsqu'un rugissement la fit sursauter. Levant le regard vers le ciel la professeure de Soins Aux Créatures Magiques constata que le dragon était juste au dessus et qu'il valait son pesant en or ... La bête alla se poser non loin d'eux et cracha des flammes. Apparemment il n'était pas très content de voir deux bipèdes sur son territoire, à moins qu'il avait un petit creux .. L'un n'empêchait pas l'autre en fait, mais bon !

Les deux membres du personnel de Poudlard esquivèrent les flammes sans trop de mal. Rapide, Will lança alors un sort afin d'immobiliser les pattes de la bête. Pendant une seconde Kyara pensa que c'était bon, quand le dragon se libéra. Lâchant un juron, la brune décida de tenter sa chance à son tour et lança un maléfice d'entrave sur son museau. Ainsi, il ne pourrait plus cracher de flammes et ils allaient gagner de précieuses secondes ! Secouant sa tête en tout sens, l'animal tentait de se libérer, c'était le moment d'agir !

- Go Will ! On le fait dormir et on l'immobilise !


Pile : Le dragon se dégage du sortilège et s'en va non sans lancer un dernier jet au passage.
Face : William et Kyara lancent un ensoporis maxima avant que Kyara ne lance un filet en métal sur le dragon ! Jackpot !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur le sable fin des plages de Grande-Bretagne

Message par : Maître de jeu, Dim 1 Fév 2015 - 0:33


Le membre 'Kyara Blanchet' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Pile ou Face' :
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Sur le sable fin des plages de Grande-Bretagne

Message par : William West, Dim 1 Fév 2015 - 0:47


La jolie brune cala un sort directement dans la gueule du dragon, leur permettant de gagner de précieuses secondes. Les deux professeurs lancèrent simultanément un sort de sommeil et l'animal tangua dangereusement. Kyara en profita pour lancer un filet de métal sur la bête, l'immobilisant au sol tandis que des ronflements commençaient à se faire entendre, de fines flammes s'échappant par les naseaux de l'animal. Le jeune homme poussa un cri de victoire avant de taper dans la main de sa partenaire.

"Et bah c'était plutôt facile en fait, les dragons c'est plus ce que c'était. Mais en tout cas une chose est sûr, à nous la récompense ! Si tu veux qu'on aille fêter ça quelques part, tu sais où me trouver Kya..."

Il ne restait maintenant plus qu'à ramener le dragon jusqu'au zoo, bonne chance !

FIN DU RP
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Renfort AdminHarryPotter2005
Renfort Admin
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Sur le sable fin des plages de Grande-Bretagne

Message par : Kyara Blanchet, Dim 1 Fév 2015 - 16:06


[Rp animation avec Hugh]

Il était plus de deux heures du matin quand un craquement sonore se fit entendre sur la plage. Deux formes apparurent au même moment. Il s'agissait de Kyara et d'Hugh. Lâchant le concierge, la professeure de Soins Aux Créatures Magiques s'approcha de l'eau satisfaite. Ce soir, elle était en chasse et Hugh était l’appât ! Plus tôt dans la soirée, elle avait proposé à l'homme de voir quelque chose de vraiment cool, un cheval vivant dans l'eau.

Ce que l'ancien gryffondor ne savait pas était le fait que le cheval en question était un Kelpy qui allait tenter de le tuer. C'était un détail pas très important dans le plan de Kyara. Pourquoi inquiéter Hugh alors qu'il allait faire une petite balade ? En tout cas la Française allait devoir être rapide. Elle n'avait pas non plus envie d'expliquer pourquoi Hugh ne se présentait plus à son poste. Il ne serait pas une grande perte, mais quand même cela ferait une tâche dans son cv. En tout cas, la professeure de Soins Aux Créatures Magiques était prête à chopper le cheval. C'était une créature rare, intelligente, il fallait l'être tout autant. Intelligent, pas rare. Souriant, Kyara se tourna alors vers le concierge.

- Nous y sommes ! Il va falloir que je me cache, car s'il voit que tu n'es pas seul il ne voudra pas que tu montes sur son dos et ce serait dommage hein ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hugh Dey
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Re: Sur le sable fin des plages de Grande-Bretagne

Message par : Hugh Dey, Dim 1 Fév 2015 - 16:08


Crac. Voilà qui était le début d’une très longue nuit.

Kyara était venue me chercher dans mon appartement du personnel. La dernière fois qu’on s’était quittés, c’était parce qu’elle faisait la tronche. Du coup au départ je m’attendais à ce qu’elle boude. Mais en fait non, elle avait rien fait de la sorte. Du coup tant mieux. En plus, elle voulait apparemment se faire pardonner, parce qu’elle me proposait d’aller découvrir un cheval qui vivait dans l’eau ! Sérieusement c’était trop cool ça un cheval qui vit dans l’eau !

Donc moi forcément, j’étais d’accord. Qu’importe l’endroit où il fallait aller, j’étais opé moi ! Du coup elle m’avait choppé le bras, on était allé en dehors de Poudlard et CRAC, on avait transplané. On arrivait sur un genre de banc de sable, près d’un grand grand lac. Il faisait froid dehors mais c’était pas grave. Ca m’arrangeait même parce que j’aimais pas les effets du transplanage. C’était pour ça que j’avais pas mon permis. Le transplanage, ça me donnait envie de vomir et je devais être tout pâle. Au moins, l’air froid qui me fouettait le visage me ramenait à la raison.

- Nous y sommes ! Il va falloir que je me cache, car s'il voit que tu n'es pas seul il ne voudra pas que tu montes sur son dos et ce serait dommage hein ?

Ah bon, d’accord… Bon bah s’il fallait qu’elle se cache, pourquoi pas. Moi je voulais juste voir le cheval ! Du coup je la laissais partir derrière moi, parce que y avait des arbres pas très loin, et moi j’enfonçais mes chaussures dans le sable en m’approchant de l’eau. Je savais pas trop comment on faisait pour appeler un cheval alors j’essayais un peu tous les moyens possibles :

[coor=peru]« Petit petit petit petit ! Tct tct tct ! Viens par là mon canard je veux pas te faire de mal ! »[/color]

1- Trop la classe, je suis un attireur de cheval ! L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux d’eau qu’on peut m’appeler, parce que la bête arrive.
2- Que dalle… Ca doit pas être la bonne technique.
3- Je m’égosille encore un moment, je crois voir un truc bouger dans l’eau. Mais nan, c’est juste un poisson qu’a sauté. Faut continuer…
4- A peine j’ai commencé à parler que le cheval sort la tête de l’eau, comme s’il m’attendait. Lui et moi, ça devait être le destin.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur le sable fin des plages de Grande-Bretagne

Message par : Maître de jeu, Dim 1 Fév 2015 - 16:08


Le membre 'Hugh Dey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Renfort AdminHarryPotter2005
Renfort Admin
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Sur le sable fin des plages de Grande-Bretagne

Message par : Kyara Blanchet, Dim 1 Fév 2015 - 16:17


Hugh semblait bien prendre le fait que Kyara décide de se cacher, c'était parfait. L'avantage de partir à l'aventure avec un décérébré était que ça ne posait pas de questions. Brave petit. Se frottant presque les mains, Kyara alla derrière derrière un espèce de buisson. Sur une plage. Très étrange, mais elle n'allait pas se plaindre ! Préparant sa baguette, la brune se tenait prête à lancer un malice d'entrave sur l'animal.

Hugh se tourna alors vers la mer et appela l'animal d'une étrange manière. Mon canard ... ce n'était pas un canard, mais un cheval carnivore ! Il y avait une grosse différence ... Levant les yeux au ciel, Kyara se figea quand elle constata que le kelpy fit son apparition. Apparemment, il n'était pas très difficile niveau gout. La professeure de Soins Aux Créatures Magiques n'allait pas se plaindre !

1 - Kyara sort de son buisson et lance un sort de mise en place sur le kelpy.
2 - Hugh monte sur la créature et commencer à couler ooooh les belles bubulles.
3 - Kyara sort de son buisson et lance un sort de mise en place sur le kelpy.
4 - En voyant Kyara sortir des buissons, le kelpy fiche le camp en vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur le sable fin des plages de Grande-Bretagne

Message par : Maître de jeu, Dim 1 Fév 2015 - 16:17


Le membre 'Kyara Blanchet' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Sur le sable fin des plages de Grande-Bretagne

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 17

 Sur le sable fin des plages de Grande-Bretagne

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.