AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 1 sur 11
Sous la neige
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
Harradas Spinner
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Sous la neige

Message par : Harradas Spinner, Mer 5 Juin 2013 - 1:56




Présentation des lieux :


Vous voici désormais à vous balader dans les rues enneigées de Pré-au-Lard. Ce petit village sympathique a vraiment un aspect hors du commun sous les flocons ! Mais essayez donc de vous en sortir sous une tempête de neige, les maisons recouvertes jusqu'au toit, vous ne trouverez refuge qu'en courant retourner à Poudlard !


RP avec Khaos Blackart

Brrr... Qu'est-ce qu'il faisait froid. Nom d'un manuel scolaire en mauvais état ! Harradas était emitoufflé comme pas possible et saurait sans doute mieux écrire ce mot que moi. Aujourd'hui il avait sorti le bonnet bleu, les gants bleus, les bottes à neige bleues... Tout ce qu'il fallait pour un Serdaigle quoi ! Mais malgré cela il parvenait quand même à tremblotter comme un papi (que je préfère écrire papy). Son visage frigorifié était sans cesse attaqué par des mini-flocons, pourtant vicieux, car ils étaient nombreux et venaient se glisser dans son cou ou se heurter contre ses yeux verts. Harradas venait de quitter Poudlard malgré ce temps désastreux pour se rendre dans un bar et se réchauffer un peu à l'aide d'une chope bien chaude de Bièraubeurre ou deux. Parce que à part le feu dans la cheminée de la Salle Commune de Serdaigle, le château était glacial. Mais le pire était sans doute lorsque les fantômes, à raison de trois fois par jour minimum, venaient vous glacer le sang, en vous passant au travers puis continuer leur "marche" comme si rien ne s'était passé, prétendant être le vent. Le Bleu et Argenté ne comprenait pas ce malin plaisir qu'ils avaient à traverser les gens. Est-ce qu'ils sentaient quelque chose eux ? Pff, ce vent était de plus en plus glacialet lui brûlait la face. Il peinait à marcher dans cette neige qui s'épaississait à vue d'oeil et il manquait de tomber à chaque... Pouf ! Il avait disparu. Ecroulé dans la neige.


Dernière édition par Harradas Spinner le Lun 16 Déc 2013 - 5:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Khaos Blackart
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous la neige

Message par : Khaos Blackart, Dim 9 Juin 2013 - 0:18


Une petite mousse résidait sur ses lèvres lorsqu'il but une bière dont le verre était sûrement plus remplis de mousse que d'alcool, il l'essuya rapidement d'un revers de la main à la vue de son reflet dans les yeux d'éméraude d'une des inconnues qu'il avait abordé, comment résisté à une jeune femme, certes folles pour porter une mini-jupe alors que le temps était à vous glacé le sang...mais belle femme.

Après quelques minutes, le silence qui s'était installé pesé lourd et son verre lui était devenu léger, vide, le bruit de vent qui tambourinait sur les parois de bois l'intrigua et il se leva pour regarder, une nuée de flocon cachait le paysage qui ne manquait pas de blanc. Il prit son courage à deux mains et peina à s'engager à l'extérieur, son pied fut traversé d'une sensation qui lui était inconnu lorsqu'il passa par le cadre de la porte en bois.

A peine ses deux pieds furent posé dehors qu'un Serdaigle -reconnaissable à ses couleurs très bleutés- s'écroula sur le sol, enfouie sous une pile de neige pure, alerté par un "pouff " anormale, il se dirigea vers le tas et écarta la neige, ses mains gantées de cuir gelés à travers le tissus imperméable à l'habituelle, il posa un genoux à terre et regarda le Serdaigle, son regard azuré glacial et agrémentés de pépites noirs posé sur le visage du Serdaigle qu'il pouvait désormais qualifié de gamin (Je précise que mon personnage à changé d'âge, 25 ans à présent)
.
Comprenant peu à peu la situation, il se mit à rire narquoisement et sarcastiquement.



HRP / Désolé de ma très longue absence ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Harradas Spinner
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous la neige

Message par : Harradas Spinner, Sam 15 Juin 2013 - 8:50


Pouf ! Et bien on peut assurément sentir la neige de façon atrocement froide dans le cou glissant jusqu'au bas du dos ! Un gros tas de neige venait de glisser d'un toit pour se heurter sur le crâne du pauvre Serdaigle. Celui-ci n'arrivait plus à ouvrir les yeux et sa respiration se faisait de plus en plus rapide. Ses bras et jambes étaient paralysés, piégé par la fraicheur du sol. Il n'entendait plus un son mis à part celui de ses oreilles qui commençaient à brûler. Jusquà ce que quelqu'un se décide enfin à venir le sauver.


Ce temps lui avait paru interminable ! Il tourna la tête vers son sauveur à moitié reconnaissant, à moitié énervé que ce dernier le voit dans un tel état, mais ce dernier en plus d'avoir pris tout son temps pour le déneiger commença à se moque de lui de façon sournoise. Offusqué le jeune Serdaigle se releva immédiatement à bout de peine. Et trébuchant à moitié, il fit face à l'adulte d'environ une vingtaine d'années. Peut-importe l'âge qu'il avait. On ne se moque pas ainsi d'un Spinner !


Harradas se baissa pour ramasser sa baguette et fit mine de partir alors qu'en réalité, il faisait apparaître de boules de neige derrière l'adulte. Puis d'un coup, alors qu'ils étaient tous deux à grande distance Harradas se retourna vivement et en secouant sa baguette magique, fit se propulser une dizaine de ballons glacés sur l'homme qui se retrouva grandement destabilisé. Le Bleu et Argent sourit et lui dit en le regardant droit dans les yeux le ton à la fois de défi mais aussi amusé :

- Ne vous avisez plus de vous moquer de moi...

Il n'avait pas l'air bien méchant mais était vraiment irrité d'avoir été heurté par ce bloc de neige. Il fit demi-tour en direction de Poudlard.


[RP fini]
[Non je rigole x) mais ça aurait été marrant Razz]
Revenir en haut Aller en bas
Khaos Blackart
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous la neige

Message par : Khaos Blackart, Sam 15 Juin 2013 - 19:34


Une boule de neige vint rafraîchir son visage aux traits nobles mais menaçant, il continua à sourire et pointa sa baguette près des pieds du Serdy.


- Bombarda ! s'exclama-t-il


Le Gamin fut projeté sur le côté ainsi qu'un petit tas de neige qui heurta le Serdaigle
Un sourire malsaint et moqueur déforma le visage du Blackart qui prenait du plaisir à faire tout cela, une question lui traversa l'esprit, pourquoi ne pas le laisser cracher des limaces jusqu'au couché du soleil ? Ou laisser ses dents s'allonger jusqu'a rayé sur le sol d'un blanc laiteux ?

Il tendit sa baguette vers celle de l'inconnu qui malgré le choc la tenait toujours.

- Expelliarmus !


La Baguette du Gamin Bleu se projeta d'une force invisible en l'air pour finir dans les mains de Khaos, après quoi, il jeta la baguette à terre, près de lui.

-Alors, on s'amuse ?

Revenir en haut Aller en bas
Harradas Spinner
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous la neige

Message par : Harradas Spinner, Dim 16 Juin 2013 - 22:51


Harradas qui se croyait tiré d'affaire aussi facilement, s'était vu marcher aussi rapidement que possible en direction du château. Il commençait déjà à être essouflé à force de lever les pieds à trois mètres pour faire un pas dans cette fichue neige qui continuait de tomber abondamment. Mais il était loin d'être au bout de ses peines car hors de nul part, une explosion vint lui exploser sous les pieds ! Mais c'était de la folie ! Qu'est-ce qui se passait ?! C'était là guerre là ! C'était de nouveau la guerre de 78, non mais on se croirait rêver ! Il avait marché sur une mine ou quoi ? Le choc le propulsa hors de portée du sol et le fit s'éclater contre la neige solide sur le bord des maisons. Ouch, ça faisait vraiment mal. Il tenta de se lever mais ses mains glissaient sur le givre des trottoirs déneigés. Il observa ses mains devenues bleues et se rendit compte qu'il avait perdu ses gants.

Agacé de toujours avoir à faire avec des psycopathes dans les rues où il se balladait, il observa autour de lui et ne vit personne. C'était sûrement ENCORE l'individu à qui il avait eut affaire il y a quelques minutes. En même temps il venait de lui lancer des boules de neige dessus, qu'est-ce qu'il espérait ? Qu'il resterait là à ne rien faire et regarder le Serdaigle partir joyeusement vers son école. Non bien entendu que non. Ce gars là n'avait pas l'air commode tout compte fait et il ne riait plus du tout. Harradas tourna la tête pour regarder de nouveau en face lui. Il n'y avait rien, une forêt ou LA forêt il ne savait pas trop et c'était tout. Il ferma les yeux et essaya de bloquer l'homme hors de sa mémoire et pourquoi pas de le faire disparaître de la réalité mais il entendit les bruits de ses pas mécontents se rapprochant rapidement.

Il ouvrit les yeux scruta vivement les alentours et apperçut le reflet bleu de ses gants. OK. Première étape les récupérer. Ayant trop mal aux jambes pour se relever il se mit à ramper pour les atteindre mais l'homme était déjà derrière lui. Pris de sursaut, il se releva d'un coup et virevolta de face, ignorant la douleur atroce qui le frappait aux jambes. Il vascilla légèrement mais tenu bon. Et fixa la personne droit dans les yeux. Mais ce dernier n'en avait pas fini avec lui. Harradas leva les yeux au ciel, priant pour qu'il ne soit pas tué, lorsqu'il le vit secouer sa baguette et lui lancer... L'expelliarmus final. Le Serdaigle soupira de soulagement mais vit sa baguette, cette traitre, le lâcher pour s'expédier dans les bras de l'inconnu qui ne pris même pas la peine de la saisir et la jeta au loin. Nan mais ho ! C'est pas une baguette de pain hein ! Il ne bougea pas d'un cil mais observa sa baguette disparaître lentement en s'enfonçant dans la neige. Son regard se porta alors de nouveau sur l'individu inconsidéré. Ce dernier le dévisageait de manière si impolie et provocatrice qu'il ne se put s'empêcher.




- Comment ça est-ce que je m'amuse ?! Bien sûr que je m'amuse ! Mais vous ! Vous prenez certainement, un enjaillement exquis à faire imploser tout ce qui bouge ?! Vous êtes complètement taré ou quoi ?! Non mais franchement il y a de ses personnes dans le monde sorciers... dit-il plus calmement en se débarrassant les épaules de la neige qui y demeurait.


Il lança un regard furtif derrière l'homme pour voir s'il n'y avait pas moyen que quelqu'un lui récupère sa baguette pour lui bien qu'il n'ait aucune idée d'où elle se trouvait à présent. Mais les seules personnes encore présentes dehors étaient des ivrognes et un chien boiteux. Ce n'était pas lui qui allait l'aider en quoi que ce soit. Il jeta un oeil derrière lui et vit le château illuminé de bougies par ce temps si sombre à cause de la neige qui tombait de plus en plus. L'école ne tarderait pas, elle, à disparaître de son champs de vision. Il vit ses gants au sols, encore chauds et qui faisaient fondre la neige sous eux, mais qui eux aussi n'allaient pas tarder à être hors de sa vue. Il tourna son visage vers l'inconnu, le yeux méfiants. Il crispa la bouche tout en se disant qu'il était coincé, loin du châteaux, ses affaires éparpillées dans tous les sens sous une neige qui devenait de plus en plus lourde. Il ne pouvait même pas espérer courir vu le fou furieux qu'il avait en face de lui ! Qui sait ce que ce psycopathe lui ferait. Il s'imaginait déjà en train de courir vers le château avec l'autre à ses trousse. Il pourrait y perdre la vie. Ou pire, ses cheveux. Pas qu'il apprécie particulièrement ses cheveux mais bon. Etre chauve... Voilà quoi ! Et puis un sorcier chauve sans baguette magique c'était juste un pauvre fou ! Le Serdaigle sortis de ses pensées le regard égaré il revint sur l'autre serra les lèvre et lui tendis la main.


- Ma baguette je vous prie Monsieur.


Oui vous l'avez sans doute remarqué mais il prenait souvent cette voix hautaine et froide, du genre coincé mais sévère avec les inconnus. Il avait hérité cela de ses parents qui parlaient comme ça constamment ! Nuit et jour c'était devenu comme un accent lorsqu'il était arrivé à Poudlard. Il arrivait difficilement à le dissimuler espéciallement lorsqu'ils s'agissaient de personnes à qui il n'avait jamais parlé de sa vie. Il restait là la main tendue dans le vide, regardant et essayant de deviner ce à quoi pensait son agresseur psyco.
Revenir en haut Aller en bas
Khaos Blackart
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un Mauvais Sort

Message par : Khaos Blackart, Lun 17 Juin 2013 - 12:33


UN MAUVAIS SORT

U
n sourire sarcastique commençait à naître sur les lèvres fraîchement roser du Blackart, le ton hautain et glacial était sûrement un moyen de tenter d'"intimider" Khaos, un moyen peu utile, surtout que les rues était désertes à cet heure-ci et que Khaos aurait pu sans aucun problème faire disparaître le corps.

Il transperça l'air vainement d'un coup vers l'avant en direction du Spinner.

- Aguamenti !


Un jet d'eau froid sortit de l'extrémité de sa baguette et éclaboussa le visage du Serdaigle à terre, certes, une attaque lâche mais fourbe et drôle, comme ils les aiment ! Par ce temps, le "Serdy" se verra rapidement fiévreux, sous ses couettes à se lamenter d'avoir rencontrer un Homme comme Khaos, vaniteux, il aurait aimé des compliments et que le Bleu le supplie de ne pas le transformer en un petit scarabé qu'il écraserait, malheureusement -pour lui et pour Harradas- cela n'avait pas l'air d'être le genre du Bleu.

Il ramassa ensuite la baguette de son Nouvel Ennemi -Parmis tant d'autres- et l'examina finement en la regardant bout à bout.
Une baguette de couleur belge/clair.

-Hm, de l'Oranger, n'est-ce pas ?

Il la jeta ensuite aux pieds du Spinner, comme un vulgaire morceau de bois.

-Tiens, prochain coup, fais gaffe à ta baguette gamin.


Sa main se serra étroitement sur sa baguette, prêt à contrer n'importe quel sort, et surtout un Expelliarmus qu'il appréhendait.
Improvisé était devenu son domaine, mais il pensait déjà à ce que pourrait faire le Spinner : Fuir ? Attaquer ? ou rester neutre simplement.
Il attendit alors la réaction du Serdy, la baguette baissé mais prête à être levé pour défendre son possesseur.


HRP / Dit moi si tu préfères que je change de Police, car j'avoue que celle-ci rend les lettres quasi-"minuscule"


Revenir en haut Aller en bas
Harradas Spinner
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous la neige

Message par : Harradas Spinner, Lun 17 Juin 2013 - 17:23


Mais tout ce qu'Harradas avait bien pu dire était passé dans les airs. S'évanouissant parmi les flocons de neige, ses paroles furent sans doute inaudibles aux oreilles froides de l'inconnu car il n'en prit nullement comtpe. Toujours la main tendue, le Serdaigle espérait qu'il allait gentillement lui chercher sa baguette et lui ramener dans la main. Mais NOOONNN... Monsieur était vraiment un malade mental ! Sûrement échappé d'un asile fou ce n'est pas possible d'avoir quelqu'un comme cela en liberté ! A son plus grand desarroi, le jeune homme vit son agresseur lui sourire de manière vicieuse. Il avait une idée derrière la tête, il en était certain. Il saisit sa baguette et la lui pointa dessus pour l'asperger d'eau gelée ! Mais il était fou !!! Vraiment malade ce mec !! Mais Harradas ne dit rien il resta là trempé, préférant le silence que de provoquer de façon plus poussée cet individu.


Le jeune homme le regardait d'un air glacial, ses cheveux dégoulinants d'eau lui tombant sur le visage. Il avait terriblement froid. Le vent était fort et les flocons n'arrêtaient pas mais si en plus il était tout mouillé cela n'allait décidemment pas le faire ! Gardant son sang froid, le Bleu et Argent vit l'inconnu reprendre ses esprits et lui ramasser sa baguette magique pour lui jeter à ses pieds. Harradas la ramassa et se releva en reculant de son adversaire, car qui sait quel coup tordu il allait préparer cette fois. Voulait-il un défi ? Parce que c'est mort, il avait bien trop froid dans ses vêtements trempés. Il avait une terrible envie de le giffler pour le faire tomber à terre mais il se retint et se mordit la lèvre pour éviter tout acte impulsif qu'il viendrait à regretter. Puis l'autre resta là à le regarder en attendant sa réation. Non mais c'était quoi cette provocation ? Il le cherchait ?


Le bleu remua sa baguette dans l'air et un vent chaleureux lui arriva dessus pour le sécher, oui c'était le but du sortilège de séchage. Il ramassa ses gants et son bonnet bleu qui était tombé avec le jet d'eau de l'autre taré là et il fit demi-tour pour cette fois vraiment rentrer au château. Mais la forêt derrière les maisons retint son attention. Il avait vu quelque chose, peut-être quelqu'un s'y ballader. Etait-ce un autre bout de la forêt interdite ou étaient-elles toutes les deux distinguées ? Quoi qu'il en soit il s'arrêta et observa l'ombre en mouvement derrière les arbres. Il se rapprocha lentement, puis une lumière éclatante jaillit de la forêt, aveuglant le Serdaigle qui du mettre son bras sur ses yeux pour ne pas perdre définitivement la vue. La lumière disparue. C'était incroyable ! On y avait vu comme en plein jour ! L'inconnu devait être tout aussi perplexe que le jeune homme car il n'avait pas l'air d'avoir compris non plus ce qu'il venait de se passer.

- Vous avez vu ça ? lança Harradas à l'homme qui était encore en face des maisons et n'avait pas du bien voir l'éclat. C'était inimaginable je n'avais jamais vu un...


Une énorme explosion eut lieu avant qu'il n'eut le temps de finir sa phrase et tous deux furent projetés à terre. Qu'est-ce que c'était ? Ses yeux lui faisaient atrocement mal avec tous ces éclats éblouissants et ses oreilles bourdonnaient si horriblement qu'il croyait être devenu sourd. Que s'était-il passé ? Etait-ils visés directement ou étaient-ils seulement trop près de la lisière de la forêt et avaient subis les lourdes conséquences de ce qui se tramait à l'intérieur de ces arbres. Harradas se cacha derrière un buisson observant les yeux à moitié fermés, la forêt redevenue noire et silencieuse. L'explosion avait produit un tel boucan qu'il était étonnant que personne ne soit sortis de leur maison. Peut-être était-ce habituel ? Non c'était impossible. Le Serdaigle regarda l'inconnu à ses côtés le questionnant du regard sur ce qu'ils devaient faire, aller dans la forêt ou prévenir quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Khaos Blackart
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous la neige

Message par : Khaos Blackart, Mar 18 Juin 2013 - 17:24


Un brin de déception s'afficha dans ses yeux à la vue du lâche qui fuyait, tout en s'envolant avec ses espoirs de pouvoir s'amuser ...Son honneur et sa fierté l'empêchait de l'attaquer par derrière, pas comme avant vous me direz, mais, avant, il s'était défendu ! c'était différent.

Il hésita un long moment avant de l'appeller pour s'affronter, alors il leva sa baguette en direction du Serdaigle.

- Rev....


Un bruit rauque et une lumière aveuglante l'interrompit, pendant un instant, sa vision était envahi de tâches noires, ce n'est qu'après quelques secondes que les formes se redéssinnèrent et que les tâches laissèrent place à une vue normale.
Le "Gamin" se tourna vers lui, décontenancé.

- Vous avez vu ça ? lança Harradas à l'homme qui était encore en face des maisons et n'avait pas du bien voir l'éclat. C'était inimaginable je n'avais jamais vu un...

Il marqua une pause, laissant un silence morose tomber. Une fois revenu à ses esprits, sans même répondre, il s'élança vers l'endroit où l'éclair semblait avoir jaillit


HRP / A toi de dire ce qui se cache et ce que Khaos va découvrir x)
Revenir en haut Aller en bas
Harradas Spinner
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous la neige

Message par : Harradas Spinner, Ven 26 Juil 2013 - 21:49


[Libre-Arbitre de Khaos autorisé]

Harradas encore étourdi à cause de l'explosion. Caché dans le bosquet il jetait des regards inquiets à l'inconnu qui était pourtant devenu en cet instant son seul allié. Ou l'était-il réellement ? Quoi qu'il en soit en moins de deux, l'homme couru en direction de la catastrophe. Mais il avait complètement perdu la tête ! Qu'est-ce qu'il allait faire maintenant ?! Attaquer ce qu'il y avait dans la forêt ! C'est absolument absurde ! Il avait beau être un adulte il n'agissait pas comme tel. Et le Serdaigle se devait de l'accompagner. Il se lança à sa poursuite dans la forêt sombre. Il ne voyait plus rien. Ni même l'homme. Il continuait à courir mais ne savait pas exactement où. Il s'arrêta. Il entendait des bruits de pas devant lui. Cela devait être son inconnu. Il poursuivit sa course avant de sauter au dessus d'un rocher, évitant un arbre et tombant lourdement sur l'inconnu qui s'écrasa au sol avec lui. Ils se relevèrent grognant par la douleur.

- Aah pardon je pensais que vous étiez encore loin...

L'élève se retourna en direction de la clairière où s'était arrêté l'homme. Il y avait une raison pour laquelle il s'était arrêté. C'était là qu'avait eut lieu l'explosion. Cette clairière venait d'apparaître après l'enflamment des arbres qui étaients désormais sous leurs pieds en cendres. Toute la neige avait fondu dans les alentours et les arbres encore debouts sentaient le roussis. Clairière, plus comme cimetière oui, il dégagea du pied un gros tas de cendre dans lequel il découvrit à sa plus grande horreur un squelette de cheval. Reculant brusquement il manqua de s'aggripper à l'inconnu mais se retint juste à temps. Il y avait là dans le lieu du crime plus de cinq squelettes dont la chaire avait vivement brûlée. En observant bien Harradas s'apperçut que s'était en réalité des sombrals. Mais qui est-ce qui aurait pu faire une telle chose et surtout dans quel but ? Il regarda l'inconnu pour savoir ce qu'ils devaient faire. Mais un craquement de feuille se fit entendre sous le pied de la personne qui s'était dissimulée derrière eux. Harradas se retourna aussitôt et expédia un sortilège violet dans la direction de l'ombre humaine mais celle-ci s'évapora aussitôt. Stupéfait, le Serdaigle tourna la tête en direction de l'étrange homme qui l'avait mené jusqu'ici, mais lui aussi avait disparut. Plus qu'inquiet, le jeune Spinner croyant rêver, ou plus cauchemarder, s'éloigna à grands pas de la scène du crime, la sueur sur le front. Si quelqu'un le trouvait ici, il serait dans de gros ennuis. Il finit par courir jusqu'à la sortie de la forêt où la neige continuait de tomber abondamment. Pour une petite sortie anodine cela n'avait rien de très joyeux. Le mystère resterait entier pour le moment, mais Harradas espérait fortement d'un même côté de ne plus jamais en entendre parler. Et si jamais on le suspectait ? Mieux valait ne pas y penser. Il enfonça ses bottes de ski bleu dans la neige jusqu'au château en se répétant que ce n'était qu'un rêve...


Fin du RP


Dernière édition par Harradas Spinner le Mar 15 Oct 2013 - 0:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous la neige

Message par : Shela Diggle, Sam 7 Sep 2013 - 18:37


(Cela fait plus d'un mois que vos messages sont en pause, je pense pouvoir continuer?)

(pv Heather Wells)


Les rues étaient sombres et la lune voilée par des nuages menaçants. Ma baguette à la main, je marchais doucement, lançant des regards furtifs à droite à gauche. J'étais vêtue d'un jean foncé et d'un pull en soie noire, pour éviter qu'un passant ne me voie, ou, pire, qu'un professeur ou un élève cafteur ne me reconnaisse. Ce que je faisais là? Aucune idée. Ah, si. J'avais échappé dans la soirée à un groupe de sorciers ayant bu un peu plus que ce qu'il leur faudrait, et, leur ayant faussé compagnie, j'avais rencontré un professeur à qui je devais une retenue. Sur le chemin vers Poudlard, j'avais eu un coup de folie et m'étais à nouveau enfouie vers le village. Et maintenant, me voilà. Perdue dans ses ruelles sombres. Mes yeux devaient êtres rouges et gonflés, vu ce que j'avais versé comme larmes. Oh, non, pas pour les alcooliques. Ni pour les heures de colle, non. J'étais simplement à bout. Tout ce qui m'arrive, juste en ce moment. Trop d'émotions d'un coup. Je devais être seule et c'était pour cela que j'avais beaucoup risqué en laissant le professeur seul. Tant pis.

A présent, j'avais cessé mes pleurs et je vagabondais dans Pré-au-Lard, tentant de me faire la plus silencieuse possible. J'avais envie de marcher seule, hantée par mes pensées, certes, mais loin de l'agitation continuelle de Poudlard. Et où des gens m'auraient posé des questions. Trop de questions. Toujours. J'en avais marre, j'avais besoin d'un peu d'air, de liberté. D'espace, vis à vis de tous. Le silence régnait, troublé quelques fois par des éclats de voix ou un aboiement de chien. Je ne voyais presque rien, à part une ou deux lumières de fenêtres et des réverbères de la rue principale, que j'évitais soigneusement. Mon coeur battait à tout rompre. Malgré la quiétude ambiante, je redoutais une mauvaise rencontre. Je serais entièrement fautive. J'avais pour habitude de me promener dans la Forêt Interdite, mais je ne risquais pas de me faire voir par moult personnes. Et les créatures de la nuit respectais ma tranquillité tant que je respectais la leur. Je me gardais bien d'aller les embêter. Ici, tout était différend. Plus froid, plus sinistre. Je frissonnais. Je n'étais pas peureuse - je ne serais pas ici -, mais j'avais l'impression d'être surveillée. Plusieurs fois, je me retournais vivement, mais il n'y avait jamais âme qui vive.

Après quelques dizaines de minutes, je fut sûre qu'il y avait quelque chose. Ou... Quelqu'un. Je cru voire une paire d'yeux luire dans l'obscurité, mais je mis ça sur le compte de l'inquiétude qui commençait à gonfler en moi. Soudain, je me figea. Il y avait une silhouette, à quelques mètres. Je tendis ma baguette, prête à en découdre.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous la neige

Message par : Heather Wells, Mer 11 Sep 2013 - 18:12


Heather prit une grande respiration tandis qu'une vague de tension submergea son corps jusqu'aux extrémités de ses doigts.
Prends ton temps, réfléchis....

La brune n'était pas perdue, elle savait à peu près où elle était...
En fait non, elle était vraiment égarée. Elle avait tenté plusieurs fois de revenir sur ces pas et de retrouver le chemin de Poudlard. Mais, aimant marcher, elle avait déambulé un peu au hasard, au gré des rues. D'habitude, elle retrouvait sans mal le chemin qu'elle avait prit, mais à cause de la semi-obscurité qui régnait sur Pré-au-Lard, elle avait fini par se perdre complètement.

Trop fière pour toquer aux portes et demander son chemin, elle continua à marcher tout droit. Elle réfléchit de toutes ses forces pour trouver un moyen de retourner au château mais le froid qui l'accaparait l'empêchait de concevoir un plan.
Malgré tout, elle retint ses larmes.
Tu pleureras plus tard. se dit-elle pour se forcer à continuer et combattre l'envie de s'asseoir au milieu de la rue et d'abandonner.

Au détour d'une rue, elle aperçu une forme noire qui se déplaçait discrètement. Prudente, elle porta la main à sa baguette qui l'attendait sagement dans sa poche. L'ombre passa sous un lampadaire et la brune paru discerner un visage familier. Le visage d'une élève qu'elle était persuadée d'avoir déjà rencontré à Poudlard.

Il ne lui fallut pas plus de trois secondes pour se mettre à la suivre. Après tout, si c'était bien une élève, comme elle le pensait, elle allait forcément retourner au château. La brune ne voulait surtout pas que l'élève la remarque, au cas où il s'agissait d'une préfète. Elle eu beaucoup de mal à la suivre car l'élève se retournait de temps en temps. De plus, Heather se tenait tellement à distance qu'il lui arrivait parfois de la perdre des yeux.

Elle se mit à courir en remarquant que la fille n'était plus devant elle. La brune s'apprêtait à traverser la route mais, lorsqu'elle tourna la tête, elle l'aperçu à nouveau. La Serpentard se plaqua contre un mur lorsque la fille qu'elle suivait se retourna une énième fois. Persuadée qu'elle avait été repéré elle ne bougea pas de sa cachette pendant deux longues minutes, et, lorsqu'elle en émergea, elle se retrouva face à cette fille.

Lorsqu'elle brandit sa baguette, Heather réagit instinctivement et sortit la sienne à son tour, prête à tout pour se défendre si elle tentait quelque chose.

-Okay, doucement. j'ai pas envie de me battre.


Dernière édition par Heather Wells le Sam 14 Sep 2013 - 10:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous la neige

Message par : Shela Diggle, Mer 11 Sep 2013 - 18:48


-Okay, doucement. J'ai pas envie de me battre.

Je fronça les sourcils. Le visage illuminé par un halo bleuâtre, une Serpentard se tenait devant moi, baguette à la main. Je savais qu'elle était dans ma Maison pour l'avoir vu plusieurs fois dans notre salle commune. Elle était cependant d'une année inférieure à la mienne, sûrement d'un an vu son visage. J'avais donc eu raison. Quelqu'un m'avais bien suivit. Que j'aurais du repérer tout de suite. La ruelle était sombre. Ou plutôt noire. Si je voulais l'attaquer sournoisement, personne ne me verrait. Mais je ne lancerais aucun sortilège avant d'avoir élucidé certaines questions. Je fit tourner ma baguette entre mes doigts, toute peur et tristesse ayant disparue. Je lançais la première chose qui me vint en tête, celle qui m'énervait le plus:

« Alors, on suit les gens maintenant? Je poursuivis avec un sourire venimeux: Et on est même pas majeure... »

D'accord, je ne l'étais pas non plus. Mais elle ne savait absolument pas qui j'étais, normalement, et autant s'amuser un peu avant de rentrer. Car il se faisait vraiment tard. Tôt, en fait. Il devait être minuit passé. La lune était voilée par de gros nuages menaçants, mais je ne pensais pas qu'il allait se mettre à pleuvoir. L'air était trop peu chargé pour cela. La voûte étoilée était elle aussi invisible, masquée par ces mêmes nuages sombres. Tout à l'heure, j'aurais pu être comparée à eux: prête à exploser, à fondre en larmes, mais en même temps si méfiante de se faire voir que j'aurais tout gardé. Maintenant, je me sentais plus alerte, moins perdue. J'avais peut être besoin de compagnie, finalement. N'importe quelle compagnie... Je dévisagea la jeune fille. Elle avait ma taille, ou presque, avec de longs cheveux attachés. Je ne distinguais que vaguement les traits précis de ma fileuse, mais ils semblaient être gris. Je relevais le menton, en attitude arrogante. Je savais bien qu'elle pouvait se battre, mais jouer la dominante sans peur impressionnerait certainement plus que la gentille pleurnicheuse. J'avais levé ma baguette à mi-hauteur, pour ne pas paraître trop offensante, mais assez haut pour la prévenir qu'au premier faux pas, je n'hésiterais pas à passer à l'action. Je me surpris à trouver cette situation ridicule. Nous étions deux Serpents à nous menacer mutuellement, dans l'obscurité quasi complète d'une rue de Pré-au-Lard. C'était absurde. Une autre question franchit mes lèvres, et mon ton fut moins froid qu'à mes premières paroles lancées à la sorcière:

« Que fais-tu ici, au fait? »

Je me demandais bien ce qu'elle elle pouvait bien faire ici. Ma raison était à la fois étrange et compliquée. Peut être que la sienne l'était moins, mais dans tout les cas, une partie de moi-même fut soulagée qu'elle soit là. Parce que quelle que soit la punition - nous y aurions droit, sans aucun doute -, je ne serais pas seule à l'endurer.
Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous la neige

Message par : Heather Wells, Sam 14 Sep 2013 - 15:29


La fille qui lui faisait face devait être une Serpentard, elle l'avait déjà croisé dans la salle commune. Sa voix froide s'éleva dans le silence de la nuit:

«Alors, on suit les gens maintenant? »

Heather ne parvenait pas à discerner la couleur des longs cheveux de son interlocutrice, et ses yeux se fixèrent sur sa baguette qu'elle faisait tourner entre ses doigts. Un sourire sournois se dessinait sur le visage de la Serpentard.

«Et on est même pas majeure... Que fais-tu ici, au fait? »

La jeune femme avait relevé le menton et arborait une attitude arrogante. La brune lui lança un regard méprisant. Elle faisait partie la maison du Serpent, et des arrogants, elle en connaissait plein. La maraudeuse leva sa baguette à mis-hauteur, tentant sans doute de se montrer dangereuse. Si sa camarade la pensait aussi impressionnable, elle allait se tromper lourdement. Toutes deux tenaient toujours leurs baguettes levées, aucunes des deux se semblait vouloir combattre mais elles restèrent méfiantes malgré tout.

-Parce que tu vas me faire croire que t'es majeure peut-être?

La réponse avait fusé. Heather n'aimait pas les gens qui se pensait supérieur aux autres. La brune planta son regard bleu dans celui de de la Serpentard. La cinquième année savait que son attitude était insolente et que si elle continuait sur ce chemin, elle ne donnerait pas cher de sa peau. Qu'empêchait l'autre fille de lui lancer le maléfice du saucisson et de rentrer seul au château, un habitant la retrouverait le lendemain matin - si elle n'était pas morte de froid avant- et elle se ferait sûrement renvoyer de Poudlard. Même si elle se défendait, elle ne pourrait gagner contre une fille plus âgée qu'elle. Tôt ou tard, elle perdrait contre elle.

Petit-à-petit, elle abaissa sa baguette, histoire de prouver à la Serpy qu'elle ne voulait vraiment pas se battre. Mais elle n'était pas stupide pour autant et garda tout de même sa baguette à la main.

Il était hors de question pour Heather qu'elle avoue s'être perdue, il en allait de sa fierté et de sa réputation.

- Je voulais savoir quel passage tu utiliserais pour rentrer au château. C'est pour ça que je t'ai suivis.

Ce n'était d'ailleurs pas faux, puisqu'elle voulait vraiment savoir comment rentrer au château.
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous la neige

Message par : Shela Diggle, Mar 24 Sep 2013 - 19:45


Ma pique ne lui plu effectivement pas.

-Parce que tu vas me faire croire que t'es majeure peut-être?

Oui, mais apparemment tu n'est pas une idiote. J'aurais pu penser -espérer, peut être même- qu'avec cette obscurité presque totale et le fait que nous soyons seules, loin de la sécurité de Poudlard, elle m'aurais cru. Mais non, il fallait que ça joue contre moi. Mais les mensonges ne vont jamais bien loin, comme on dit. Elle tenais sa baguette bien haut, mais un bref éclat d'hésitation illumina ses prunelles, comme si elle doutait de sa victoire contre moi, et je regagna un peu d'espoir. Je ne comptais pas vraiment me battre, sauf en cas de nécessité.

Une minute passa, puis deux. J'étais frigorifiée, à ne pas bouger. La peur, la tristesse et la colère donnent chaud; mais désormais, toutes ces émotions m'avaient fuies, remplacées par de l'amertume, et puis j'avais rencontré la Serpent. Peu à peu, avec méfiance et beaucoup de lenteur, elle baissa sa baguette, la tenant tout de même assez haut pour pouvoir agir rapidement.

- Je voulais savoir quel passage tu utiliserais pour rentrer au château. C'est pour ça que je t'ai suivis, affirma-t-elle, un peu sur la défensive.

Je fut si surprise que je baissa le menton et j'écarquilla les yeux. Je laissa à mon tour mon bras tenant mon arme retomber, et ris un peu. Je lui adressa même une ombre de sourire lorsque je pris la parole:

« Qui te dis que j'ai emprunté un passage secret pour venir ici? J'avais les yeux qui brillaient malicieusement. Mais il n'est pas totalement exclu que je n'en connaisse pas... »

Elle cherchait donc à rentrer. Pour apprendre un nouveau moyen de sortir du château, ou parce qu'elle s'était perdue? Ou, peut être, cherchait-elle à rentrer sans se faire voir. Ce que je souhaiterais aussi. Bien sûr, il y avait le passage de chez Honeyduck. Mais la boutique devait probablement, même sûrement être fermée à cette heure. A moins que... Si je ne me trompais pas, les sorciers et sorcières qui confectionnaient des gâteaux et autres mets délicieux se levaient bien tôt pour les vendre chauds et moelleux. Avec un peu de chance, c'était aussi le cas ici. Je n'étais pas sûre de mon plan, et pourtant il fallait essayer. Qui ne tente rien n'a rien. Il faudrait peut être patienter encore plusieurs heures avant l'ouverture du magasin, et, toute méfiance envers la vert et argent étant tombée, je décidais de passer le temps et faisant connaissance.

« Effectivement, je ne suis pas majeure. Pas encore. J'ai ma petite idée pour rentrer inaperçu, mais on va devoir attendre un moment. Tu n'aura pas trop froid? On n'a qu'à se lancer un sortilège de réchauffement. »

Ce que je fit aussitôt. Ensuite, je demanda à la jeune fille comment elle se nommait.


Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous la neige

Message par : Heather Wells, Jeu 26 Sep 2013 - 19:27


La supposée Serpentard fut surprise par la réponse de Heather. Elle rit doucement et abaissa à son tour sa baguette. La cinquième année parut même reconnaître une sorte de sourire sur ses lèvres avant qu'elle ne prennent la parole.

« Qui te dis que j'ai emprunté un passage secret pour venir ici? »

Le brune ne comprit pas où sa camarade voulait en venir, elle était bien sortie par quelque part? La laissant dans sa confusion, elle reprit:

« Mais il n'est pas totalement exclu que je n'en connaisse pas... Effectivement, je ne suis pas majeure. Pas encore. J'ai ma petite idée pour rentrer inaperçu, mais on va devoir attendre un moment. Tu n'aura pas trop froid? On n'a qu'à se lancer un sortilège de réchauffement. »

Heather fut submergée par le soulagement. D'une part parce que la Serpentard ne semblait pas se douter une seconde qu'elle fut perdue, sa fierté était donc sauve; et d'autre part car elle ne l'envoya pas bouler pour rentrer seule. La jeune femme supposa qu'elle la conduirait à Honeydukes, c'était le passage qu'elle voulait utiliser au début pour rentrer, avant qu'elle ne se perde.

« Tu n'aura pas trop froid? On n'a qu'à se lancer un sortilège de réchauffement.»

L'Irlandaise apprécia la sollicitude de l'inconnue qui n'attendit d'ailleurs pas sa réponse pour lancer le sort. Rapidement, une langue de chaleur se répandit dans son corps et la fit frissonner. La brune s'empressa de la remercier, elle n'imaginait même pas à quel point elle venait de lui sauver la vie. Malgré tout, il fallait encore qu'elle réussisse à rentre dans leur salle commune sans se faire attraper... Et s'était presque impossible.

- Ça ne me dérange pas d'attendre.

Elle lui sourit, les inflexions irlandaises de la brune résonnèrent dans l'obscurité de la nuit tandis qu'elle se présentait:

-Heather Wells, je suis à Serpentard. Et toi?

La femme qui lui faisait face lui semblait de bonne compagnie et elle voulait faire sa connaissance. De toute façon, elles n'avaient pas grand chose d'autre à faire puisqu'elles devaient attendre. Heather défit ses deux tresses et opta pour un chignon haut, coiffure qu'elle jugeait bien plus confortable pour marcher.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Sous la neige

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 11

 Sous la neige

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.