AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 3 sur 11
Sous la neige
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
Ivy Stormer
Serpentard
Serpentard

Re: Sous la neige

Message par : Ivy Stormer, Dim 27 Avr - 8:39


"A ton avis on allait faire quoi? Allez suis-moi!"

L'énorme sourire qu'affichait April fit également sourire Ivy. Bien sur que ça allait être la partie la plus excitante. Depuis le temps qu'elle attendait ce concerts. Elles y étaient enfin et ça allait être génial. April prit la main d'Ivy et l’entraîna dans la foule de sorciers et sorcières chanceux qui se trouvaient tout au bord de la scène. La Serpentard se sentait...puissante. Peut être parce qu'elle était à deux doigts de faire quelque chose de totalement fun et d'interdit. Elle avait toujours été attirée par ce qui est interdit, comment pouvait-elle refuser de suivre April dans son aventure.

"Prépare-toi à courir..."

Le visage d'Ivy s'illumina encore plus. Si il était question de courir, c'était qu'il devait y avoir quelque chose de très excitant caché derrière ça. En effet, les jeunes filles avaient apparemment atteintes le carré VIP du concert. Elles devaient se faufiler dedans et d'après ce qu'Ivy avait compris, il y avait un sortilège pour protéger ce coin là. Surement un système d'alarme. La jeune fille n'eut pas le temps de réfléchir au sortilège qu'April avait déjà utilisée une formule. Ivy ressentit dans son corps la fameuse sensation de compression et d'étouffement. April venait d'utiliser le sort de déplacement d'objet. A peine arrivées, une alarme stridente retentit. Ivy savait qu'il fallait qu'elle se mette à courir, ce qu'elle fit sans même savoir où elle devait se rendre. Elle retrouva April dans un placard, caché par un rideau.

"Regarde ce que j'ai là."

April avait une cape d'invisibilité, suffisamment grande pour qu'elles puissent tenir dessous toutes les deux. Ivy avait toujours rêvée d'utiliser une telle cape, bien qu'elle sache que celles que l'on vendaient dans le commerce finissait par s'user au bout de quelques années. Elle se faufila sous la cape, regardant autour d'elle. Étonnement, April restait muette, comme si quelque chose n'allait pas.

"Euh... Tu sais où sont les loges des Devil's Snare?"

Par la barbe de Merlin ! Elles n'avaient pas pensé à ça. Ivy se mordit la lèvre, à la recherche d'une idée. Non, elle ne savait pas où se trouvait les loges, mais elle ne tarderait pas à les découvrir.

" Alors là, j'en ai aucune idée. Mais je pense qu'on ne devrait pas trop galérer pour les trouver. On est déjà dans les coulisses, ça doit pas être très loin. Je pense qu'il va falloir être très vigilantes, même si on est invisible on risque de nous entendre."


La jeune fille regarda dans tous les coins et recoins. De temps à autre elle voyait des vigiles passer. Si il le fallait, elle n'hésiterait pas à utiliser la ruse. Faisant un signe à April pour la faire bouger, elle s'avança prudemment hors de la cachette, retenant son souffle. Maintenant, il allait falloir improviser pour trouver les loges et ça allait surement être la partie la plus compliquée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Sous la neige

Message par : Invité, Mer 30 Avr - 23:25


-Alors là, j'en ai aucune idée. Mais je pense qu'on ne devrait pas trop galérer pour les trouver. On est déjà dans les coulisses, ça doit pas être très loin. Je pense qu'il va falloir être très vigilantes, même si on est invisible on risque de nous entendre.
Après ses paroles, elle me poussa vers la sortie. Où on gambada à nouveau, dans des coulisses qui sentaient le rock'n roll. Avec les différents sorciers à longue barbe qui passaient avec leur baguette sur le coup, ou des demiguires qui se baladaient avec des instruments... J'en étais toute excitée! Après une bonne dizaine de minutes de chasse au trésor, avec Ivy on tomba sur une porte avec marqué officiellement "Devil's Snare's lodges". Nous nous échangeâmes un regard...

J'ouvris la porte, toujours avec la cape d'invisibilité. Et là c'était juste... Magnifique! Les Devil's Snare en personne. Greyson Krevladal. Le fameux chanteur avec sa longue queue de cheval électrique! Zaid Pissanlauve et sa guitare légendaire qui balance des flammes! Sans oublier Maddox Quillyiou le batteur exécrable!
Il s regardaient tous en notre direction sans rien voir. Je devais m'empêcher de ne pas exploser de rire face à leur incompréhension. Mais Keanu Laishmeybhoul le bassiste sortit un drôle de pendentif triangulaire et le ramena à son oeil! Et mer** c'était un voitou! Il m'en fallut moins de deux pour lancer deux #Stupéfix Multiplicare. Et voilà! Ils étaient tous stupéfixés. J'enlevai donc la cape d'invisibilité de nos têtes, et admirai les différents Snare's...
-Tu connais la suite? Murmurai-je à Ivy avec un sourire aux lèvres.
Il ne manquait plus qu'à prendre leurs cheveux et prendre leurs apparences!
Revenir en haut Aller en bas
Holly Smythe
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous la neige

Message par : Holly Smythe, Mar 24 Juin - 20:27


( RP avec Seth et Ebenezer)

- " Enlève-toi! Enlève-toi! Dit rapidement Holly.

Elle essayait d'enlever la boue de ses chaussures, de sa robe de sorcière et de ses cheveux. D'habitude cela ne l'aurait pas gêné, mais là s'était autre chose. Elle était déjà en retard pour le rendez-vous avec Seth et Ebenezer et elle commençait à s'énerver, tant pis, elle restera comme ça. Elle laissa tomber et quand elle releva les yeux, de la neige commençait à tomber. "Oh non.." Holly poussa un gémissement, la neige, elle détestait ça et cela ne faisait qu'empirer son humeur. Elle voulait tant présenter Seth à Ebenezer, elle voulait arriver la première, elle se hâta donc de partir vers Pré-au-Lard.
Revenir en haut Aller en bas
Seth McSoul
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous la neige

Message par : Seth McSoul, Mer 25 Juin - 22:07


Ebenezer : Je sais que nous ne nous sommes pas encore rencontrés dans la Forêt Interdite là où nous en sommes, toutefois comme cette balade de nuit n'est pas encore terminée et qu'elle se passe avant ce RP dans Pré-au-lard, je me suis dit que nous nous étions déjà rencontrés avant !

Tôt dans la matinée, Seth avait rencontré son amie Holly Smythe dans les couloirs. La jeune fille lui avait proposé de la rejoindre dans les rues de Pré-au-lard pour lui faire rencontrer un de ses camarades de classe, un dénommé "Ebenezer Lestrange". Là, évidemment, ce fut un choc pour Seth. Il connaissait Ebenezer, il le connaissait très bien d'ailleurs. Même s'ils n'avaient pas vraiment eu le temps de discuter durant cette fameuse épopée de nuit dans la Forêt Interdite, cet aigle maléfique avait jeté un sort d'illusion au jeune Poufsouffle qui s'était retrouvé entièrement ridiculisé devant nombre de ses camarades.

Toutefois, Seth était aujourd'hui devenu préfet, et il n'avait pas l'intention de se laisser humilier à nouveau. De plus, avec les nouvelles fonctions dont il était pourvu, le garçon était très bien capable de sanctionner cet idiot de Serdaigle si ce-dernier commençait à chercher des ennuis.

Ainsi, le Poufsouffle s'était mis en route après avoir lasser ses chaussures. Il prenait son temps, après tout une telle rencontre avec un être si désagréable n'était pas si pressée. Lorsqu'il quitta enfin le château, il était presque midi et de la neige commençait à envahir le parc. De la neige alors que l'été venait à peine de débuter ? Étrange... Aucun doute, c'était encore un coup des Serpentards ! Ou d'Ebenezer, peut-être... Quoique, il fallait tout de même un sort sacrément puissant pour modifier entièrement le climat du château et de son entourage !

Lorsque ses pieds foulèrent enfin la petite route pavée de Pré-au-Lard, Seth ne mit que quelques minutes à rejoindre le lieu de rendez-vous, mais remarqua finalement qu'il était le premier arrivé. Pfff... Ça valait bien la peine de prendre son temps, tiens !
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous la neige

Message par : Ebenezer Lestrange, Mer 25 Juin - 22:57


Un poufsouffle... Holly voulait absolument le présenter à un poufsouffle... Est-ce qu'Holly l'avait bien regardé? Le pire dans tout ça c'est qu'il avait dit oui. Masochisme, quand tu nous tiens. Il devait donc sortir par ce temps grisâtre rencontrer un poufsouffle anonyme alors qu'il avait pleins d'autres trucs à faire du genre compter le nombre de carreaux des fenêtres de son dortoir. Mille fois plus intéressant. Bon, chose promise, chose due. Il sortit de son dortoir, y abandonnant sa cravate au passage, et rejoignit la salle commune. Là, il y chercha Holly. Elle n'y était pas, très mauvais signe, il était donc en retard et il aimait pas ça même quand il s'agissait de rencontrer un pouffy.

Il sortit donc rapidement du château et là, surprise, il neigeait. Un sortilège certainement vu qu'on était au début de l'été. Un sortilège diablement puissant même. Il fallait à tout prix qu'il l'apprenne. Ebenezer adorait la neige. Ça lui rappelait son ancienne école, ses amis de là-bas et surtout les batailles qui allaient avec. Son moral remonta en flèche, cette journée ne serait pas si terrible. Il se dirigea alors vers Pré-au-Lard, regardant vers le ciel pour ne pas rater la descente d'un seul flocon. Arrivé dans le village, il y traîna un peu, la neige lui ayant fait oublier toute notion de ponctualité. Il finit quand même par se rendre au lieu du rendez-vous.

Il pensa d'abord qu'il était le premier arrivé avant d'apercevoir la silhouette d'un élève qu'il ne connaissait que trop bien. Monsieur Seth McSoul en personne semblait attendre quelqu'un. Sur le coup, Ebenezer bugua: c'était lui l'ami d'Holly? Et surtout, depuis quand cet abruti de blaireau était devenu préfet? Remarque, il avait du trouver son insigne dans une pochette surprise. Le brun plaqua immédiatement un grand sourire hypocrite sur son visage avant de s'avancer vers l'élève plus âgé. Sa tête ne lui revenait décidément pas.

- McSoul... Que me vaut se déplaisir? demanda-t-il sur un ton faussement courtois.
Revenir en haut Aller en bas
Seth McSoul
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous la neige

Message par : Seth McSoul, Ven 27 Juin - 21:10


À peine Seth s'était-il assis sur un banc enneigé en attendant l'arrivée de Holly et son idiot d'ami que déjà ce-dernier, Ebenezer Lestrange, fit son apparition. En voyant la présence de Seth, le Poufsouffle devina que Holly avait caché son identité à cet aigle redoutable. Le Serdaigle fixa l'adolescent pendant quelques secondes avec de sourire avec un air hypocrite, mais efficacement détestable. Il s'avança vers le préfet.

- McSoul... Que me vaut ce déplaisir ? demanda-t-il sur un ton faussement courtois.

Déjà Seth, en voyant arriver son grand rival, avait posé sa main droite sur sa baguette magique, prêt à tout éventuel affrontement.

- Salut, Lestrange. Que fait-on le petit aiglon hors de son nid ? répliqua le Poufsouffle qui, lui, n'avait aucune pitié et aucune courtoisie pour cet abruti de la maison bleue.

Seth observa attentivement Ebenezer en attendant une quelconque réaction de sa part. Mais, évidemment, comme à son habitude, Lestrange préféra ignorer l'adolescent en l'écoutant parler. Seth poursuivit donc son discours :

- Tu vois, ça ? fit-il en montrant sa baguette magique à son rival. On appelle ça une baguette magique. Cet objet précieux réservé aux pratiquants de la sorcellerie permet de jeter bien des sorts, tous plus ou moins, utiles, sur la personne de choix. Personnellement, ma baguette est conçue en chêne rouge. Cette information n'est pas réellement importante, toutefois devine quel composant a-t-on utilisé pour la fabriquer ?

Il n'attendit aucune réponse de la part de son interlocuteur et continua :

- La plume de phénix. Et oui, ma baguette magique a été fabriquée chez Ollivander's et les vendeurs ont jugé bon d'utiliser exactement le même composant qui fut, un siècle plus tôt, utilisé pour créer la baguette du légendaire Harry Potter, le héros qui sauva le monde des sorciers en anéantissant définitivement Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom. En passant, ce-dernier n'ayant aucune chance de revenir à la vie, je me permets librement de le nommer par son véritable nom : Voldemort. D'ailleurs, en voyant à quel passe-temps tu te livres à longueur de journée, je m'étonnerai pas que ce seigneur des ténèbres est un exemple de réussite chez toi, non ? Si c'est le cas, je préfère te prévenir : je n'aurai aucune pitié à ton égard.

Et voilà, il avait parlé.
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous la neige

Message par : Ebenezer Lestrange, Sam 28 Juin - 19:31


A peine l'avait-il salué que McSoul sortait déjà sa baguette. Et bien, c'est qu'il était nerveux le pouffy. Ebenezer, par prudence, enfonça sa main dans sa poche gauche et empoigna la sienne tout en fixant Seth d'un air impassible.

- Salut, Lestrange. Que fait-on le petit aiglon hors de son nid ?

Bon, le préfet était au moins aussi content de lui de le voir. Le rendez-vous allait être sportif. Le brun cependant ne releva pas la provocation: l'ignorance étant le meilleur des mépris et se contenta de continuer à regarder les flocons qui tombaient. Sauf qu'apparemment, l'autre avait pas finit de déblatérer.

- Tu vois, ça ? fit-il en montrant sa baguette magique à son rival. On appelle ça une baguette magique. Cet objet précieux réservé aux pratiquants de la sorcellerie permet de jeter bien des sorts, tous plus ou moins, utiles, sur la personne de choix. Personnellement, ma baguette est conçue en chêne rouge. Cette information n'est pas réellement importante, toutefois devine quel composant a-t-on utilisé pour la fabriquer? La plume de phénix. Et oui, ma baguette magique a été fabriquée chez Ollivander's et les vendeurs ont jugé bon d'utiliser exactement le même composant qui fut, un siècle plus tôt, utilisé pour créer la baguette du légendaire Harry Potter, le héros qui sauva le monde des sorciers en anéantissant définitivement Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom. En passant, ce-dernier n'ayant aucune chance de revenir à la vie, je me permets librement de le nommer par son véritable nom : Voldemort. D'ailleurs, en voyant à quel passe-temps tu te livres à longueur de journée, je m'étonnerai pas que ce seigneur des ténèbres est un exemple de réussite chez toi, non ? Si c'est le cas, je préfère te prévenir : je n'aurai aucune pitié à ton égard.

Et bien lui, sa baguette était en bouleau ce qui faisait un contraste super cool par rapport à la magie qu'il utilisait et pourtant, il n'en faisait pas tout un plat. Mais quel ramenard se pouffy, un de ces quatre il  se ferait liquider dans son sommeil pour cause de bavardages intempestifs. Fan du Survivant en plus de ça... Une vraie tête à claques. N’empêche que les trois quarts de ce qu'il avait proféré  étaient des âneries et Ebenezer n'allait pas se gêner de les lui faire remarquer.

- Oui, oui, en effet, le GRAND Harry Potter avait une baguette avec une plume de phénix, tout comme toi et comme.... le Seigneur des Ténèbres lui-même. Félicitation! déclara-t-il sarcastiquement. En plus, c'est pas avec son misérable bout de bois que Potter a remporté la victoire, mais avec la baguette de sureau ce qui rend la bataille un peu inégale, tu en conviendras.

Et en plus, McSoul le menaçait et pensait qu'il était un adepte d'un mage noir mort il y a plus d'un siècle. Définitivement, ce type ne passe ne passerait pas l'année ou du moins pas en un seul morceau.

- Aucune pitié à mon égard? Un peu plus et j'en tremblerais. Au fait, ça te fais quoi de menacer les plus petits que toi? Parce que pour un poufsouffle préfet, je trouve que tu ne montres pas trop l'exemple.... ajouta le serdaigle, froidement. Ah, au fait, j'oubliais... #Levicorpus.

D'habitude, il n'attaquait jamais en premier mais là, Seth l'avait bien cherché.
Revenir en haut Aller en bas
Seth McSoul
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous la neige

Message par : Seth McSoul, Ven 11 Juil - 17:18


Après avoir prononcé son long discours, Seth se disait bien que son cher rival ne resterait pas de marbre à sa provocation. Ainsi, à peine quelques secondes plus tard, Lestrange répliqua :

- Oui, oui, en effet, le GRAND Harry Potter avait une baguette avec une plume de phénix, tout comme toi et comme.... le Seigneur des Ténèbres lui-même. Félicitations ! déclara-t-il sarcastiquement. En plus, c'est pas avec son misérable bout de bois que Potter a remporté la victoire, mais avec la baguette de sureau ce qui rend la bataille un peu inégale, tu en conviendras.

... Bon, là, le Poufsouffle pouvait l'admettre : Ebenezer savait remettre les gens à leur place. Voilà ce qu'il coûtait de s'énerver pour rien, pensa le préfet. Mais c'était plus fort que lui : à chaque fois qu'il se trouvait en présence de cet aigle atroce, il ne pouvait s'empêcher de déblatérer. Et en plus, il n'avait pas terminé :

- Aucune pitié à mon égard? Un peu plus et j'en tremblerais. Au fait, ça te fais quoi de menacer les plus petits que toi? Parce que pour un poufsouffle préfet, je trouve que tu ne montres pas trop l'exemple...

Ah, voilà, il l'avait sentie venir : la fameuse excuse du "plus petit que soi". Mais s'entendait-il parler, ce jeune enfant ? Et lui, alors, que risquait-il de s'attaquer à un supérieur ? Après tout, c'est bien lui qui avait engagé les conflits en lançant à Seth un sort d'illusion dans la Forêt Interdite, alors que le Poufsouffle n'avait pourtant rien demandé de mal. Le blaireau s'apprêtait à répondre, mais l'aigle ne lui en laissa pas le temps :

- Ah, au fait, j'oubliais... #Levicorpus.

Comment ? Alors cet abruti osait jeter un sort à un préfet de Poudlard ? Et il pensait en plus de ça que cela fonctionnerait, lui qui était plus jeune que lui de deux pauvres années... Seth n'eut aucun mal à éviter l'attaque, ayant tout de même bien plus d'expérience en magie que cet ennemi fort peu dangereux. Il décida qu'il ne rentrerait pas dans le jeu de cet insolent et s'apprêta à s'en aller. Il s'excuserait auprès d'Holly plus tard, mais rester quelques minutes de plus auprès de ce gosse pourrait lui faire dévaster entièrement les rues de Pré-au-lard, et il craindrait alors les représailles...

Mais, alors qu'il s'éloignait peu à peu du lieu de rendez-vous, il réalisa que Lestrange avait bel et bien l'intention de le provoquer en duel.
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous la neige

Message par : Ebenezer Lestrange, Mar 15 Juil - 11:19


Attaquer le préfet n'était peut-être pas une si bonne idée que ça. Seth esquiva facilement le sortilège et Ebenezer se mit automatiquement sur ses gardes pour réagir au plus vite en cas de contre-attaque. D'un côté, le blaireau avait deux ans de plus que le petit brun donc c'était normal d'être désavantagé. Contre sa sœur, il arrivait à s'en sortir vu que celle-ci était plutôt prévisible: deux ou trois menaces de mort horrible et cruelle, un sort vicieux lancé par "surprise" et enfin un grand discours sur sa prétendue supériorité qui laisse pleins d'ouvertures pour contre-attaquer. Là, en plus de ne pas être au même niveau magiquement parlant, il ne connaissait strictement rien sur les habitudes de duelliste de McSoul et avait perdu l'effet de surprise. Bref c'était une très mauvaise idée.

Sauf qu'en fait, le préfet n'avait pas l'air de vouloir se battre. Lâcheté  ou clairvoyance, Ebenezer n'en avait rien à faire mais une telle fuite avait le don de l'énerver. Lui, il voulait un duel parce que sous la neige, il n'y avait rien de mieux à faire, pas regarder un blaireau fuir au premier Levicorpus... Et si on détruisait tout? Tiens, la petite voix vengeresse de sa mauvaise conscience s'était réveillée accompagné de son habituel tremblement de la main gauche. Et si on faisait tout brûler? Ebenezer secoua la tête comme pour s'en débarrasser, geste parfaitement inutile d'ailleurs, avant de ranger illico sa baguette. Ce n'était pas le moment de péter les plombs. Tant pis, à défaut de se battre avec la magie, ils se battraient avec les mots. Enfin pour le moment.

Le serdaigle se dirigea tranquillement vers le banc enneigé et monta à califourchon sur l'une des branches de l'arbre juste derrière. Là, il se tourna vers McSoul qui prenait toujours la poudre d'escampette avant de s'exclamer:

- Tu fuis parce que tu as peur ou parce que tu es tellement surpuissant avec ta baguette de survivant que t'as peur de tout faire exploser? demanda-t-il, goguenard. Mais dans tous les cas, que va dire la pauvre Holly en voyant que son fidèle poufsouffle manque à l'appel et en se retrouvant seule avec un futur mangemort en puissance?

Pas qu'Ebenezer aime particulièrement se traiter de mangemort mais autant exploiter les clichés pour faire revenir McSoul parce qu'il se sentirait quand même sacrément bête devant Holly si Seth n'était pas au rendez-vous. En plus, c'était le genre de fille a avoir très rapidement des soupçons. Ou alors, il pouvait toujours lui raconter des craques et faire passer le préfet pour un dégonflé... A voir.
Revenir en haut Aller en bas
Holly Smythe
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous la neige

Message par : Holly Smythe, Mar 15 Juil - 14:12


- Tu fuis parce que tu as peur ou parce que tu es tellement surpuissant avec ta baguette de survivant que t'as peur de tout faire exploser ? Mais dans tous les cas, que va dire la pauvre Holly en voyant que son fidèle poufsouffle manque à l'appel et en se retrouvant seule avec un futur mangemort en puissance?


" La pauvre Holly ? Mon fidèle Poufsouffle ? Futur mangemort en puissance?"

Holly fulminait sur place, ses joues étaient teintées d'un rouge assez vif et elles dégageaient une chaleur assez forte. Elle avait emprunté des petits passages, des petits raccourcis qui l'avaient mené au lieu de rendez-vous très vite, mais pensant que tout aller bien se passer, elle était restée cacher dans l'ombre. Elle n'était pas intervenue lors de leurs tirades, ni quand Ebenezer avait lancé le sortilège créer par Severus Rogue il y a fort longtemps, mais Seth avait réussi à l'éviter et cela ne l'avait visiblement pas empêché de se dégonfler.

Un mélange de hontes, de colère et dégoût tourbillonnait dans tous sont corps. Si seulement elle avait su qu'ils ne s'appréciaient pas, mais vraiment pas du tout, elle aurait pu éviter la catastrophe. Mais au moins maintenant elle savait ce que penser réellement Ebenezer envers elle et que Seth était un lâche, elle n'aimait pas les lâches. Par précaution, elle prit sa baguette dans sa main et sortit de l'ombre, elle ressemblait à une lionne enragée.

- " Ne t'inquiète pas, Ebenezer. Hurla-t-elle en insistant bien sur son prénom. La pauvre Holly ne dira rien puisque son fidèle Poufsouffle est encore là ! La pauvre Holly t'enfonce la baguette bien profondément là où tu penses ! Puis, cette fois-ci, elle s'adressa aux deux élèves. Mais sérieusement, vous n'avez pas honte de vous montrez en spectacle comme ça ? Car moi, à votre place, j'aurais honte. Et moi qui croyais que tout aller bien se passer, mais non ces deux idiots préfèrent se battre en public s'est beaucoup plus amusant ! "
Revenir en haut Aller en bas
Seth McSoul
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous la neige

Message par : Seth McSoul, Mar 15 Juil - 15:06


Alors qu'il commençait à partir, Seth jeta un rapide coup d’œil vers la ruelle sombre située sur le côté. Tapie dans l'ombre, Holly observait la scène depuis le début et attendait avec impatience d'en voir le dénouement. Quoi, alors elle restait là, sans rien faire, alors qu'elle savait pertinemment que les deux rivaux allaient sûrement finir par se blesser ? Et elle se disait être leur amie, à tous les deux, alors que tout ce qu'elle désirait était de les voir s'affronter. Ah, elle était belle, l'amitié !

Seth vit rapidement que Lestrange n'avait pas l'intention d'abandonner cet affrontement. Il s'était agrippé à une branche d'un arbre tel un vulgaire chat sauvage et reprit la parole :

- Tu fuis parce que tu as peur ou parce que tu es tellement surpuissant avec ta baguette de survivant que t'as peur de tout faire exploser? Mais dans tous les cas, que va dire la pauvre Holly en voyant que son fidèle Poufsouffle manque à l'appel et en se retrouvant seule avec un futur mangemort en puissance ?

Quoi, il osait avouer devant tout le village ses ambitions de Mangemort ? Mais non, pensa Seth, il ne s'agissait-là que d'une simple provocation à son égard. À force de se mesurer à lui, le Poufsouffle savait qu'Ebenezer n'était pas idiot. Toutefois, malgré son intelligence, il avait tout de même essayé de lancer un sort à un préfet plus âgé que lui et il n'avait pas remarqué qu'Holly était déjà présente sur le lieu de rendez-vous. La preuve que la ruse ne faisait pas tout.

C'est là que la Serdaigle qui observait la rivalité entre les deux camarades décida enfin d'agir. Elle sortit de sa cachette et hurla à l'intention de Lestrange :

- Ne t'inquiète pas, Ebenezer, la pauvre Holly ne dira rien puisque son fidèle Poufsouffle est encore là ! La pauvre Holly t'enfonce la baguette bien profondément là où tu penses !

Ça, au moins, c'était dit. Quand on sème le vent, on récolte la tempête. Malheureusement, Seth savait que la jeune fille n'allait pas s'arrêter si facilement dans ces belles paroles, et s'adressa désormais aux deux garçons :

- Mais sérieusement, vous n'avez pas honte de vous montrez en spectacle comme ça ? Car moi, à votre place, j'aurais honte. Et moi qui croyais que tout aller bien se passer, mais non ces deux idiots préfèrent se battre en public c'est beaucoup plus amusant !

Lorsque Holly regarda Seth, ce-dernier vit dans ses yeux qu'elle le prenait pour un vulgaire lâche qui ne pensait qu'à fuir les combats... Et il n'en revint pas ! Mais quelle idée avait-il eu de sortir cet après-midi avec deux élèves plus jeunes que lui et plus immatures, aussi, apparemment ! Cette fois-ci, alors qu'il avait l'habitude de garder son calme, le Poufsouffle fut pris d'une grande fureur et lança à ses deux camarades :

- Tu as beau hurler sur Ebenezer, Holly, tu bois toutes ses paroles tel un simple jus de citrouille ! Il me traites de lâche, tu me prends pour un lâche ! Il me traites de dégonflé, tu me prends pour un dégonflé ! Mais qu'est-ce que j'ai fait, moi, en réalité ? J'ai provoqué Ebenezer, certes, mais j'ai immédiatement compris mon erreur et je me suis ressaisi juste après avoir prononcé ces paroles ! J'ai décidé d'éviter le combat en me disant que, peut-être, tu ne serais pas très heureuse en découvrant les dégâts que nous aurions causé... et voilà que tu trouves tout de même des reproches à me faire ! Je ne suis pas un lâche, juste un préfet censé et mature qui ne voit aucun intérêt à affronter un jeune Serdaigle puéril devant une amie proche qu'il apprécie et qu'il n'a aucune envie de décevoir !

Et voilà, ça aussi, c'était dit. Décidément, aujourd'hui, Seth n'arrêtait pas de crier. C'était sans doute à cause de la neige.
Revenir en haut Aller en bas
Holly Smythe
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous la neige

Message par : Holly Smythe, Mar 15 Juil - 15:38


- Tu as beau hurler sur Ebenezer, Holly, tu bois toutes ses paroles tel un simple jus de citrouille. Il me traite de lâche, tu me prends pour un lâche ! Il me traite de dégonfler, tu me prends pour un dégonflé ! Mais qu'est-ce que j'ai fait, moi, en réalité ? J'ai provoqué Ebenezer, certes, mais j'ai immédiatement compris mon erreur et je me suis ressaisi juste après avoir prononcé ces paroles ! J'ai décidé d'éviter le combat en me disant que, peut-être, tu ne serais pas très heureuse en découvrant les dégâts que nous aurions causés... Et voilà que tu trouves tout de même des reproches à me faire ! Je ne suis pas un lâche, juste un préfet censé et mature qui ne voit aucun intérêt à affronter un jeune Serdaigle puéril devant une amie proche qu'il apprécie et qu'il n'a aucune envie de décevoir !

À ce moment-là, elle avait pris une grande claque dans la gueule, une grande claque qu'il l'avait fait bien réfléchir. Elle avait de plus en plus honte, mais cette fois, elle avait honte d'elle et de toutes les conneries qu'elle avait dites. " Tu ne me décevras jamais, Seth et jamais je pourrais t'en vouloir " Elle l'avait dit très bas et elle avait baissé la tête, elle avait une grosse envie de pleurer. " Merlin que j'ai honte..." Elle l'avait jugé trop vite, beaucoup trop vite et n'avait jamais penser qu'il n'avait pas combattu à cause d'elle. Elle n'avait tellement pas l'habitude qu'on lui dise cela, elle n'avait jamais penser que quelqu'un tenait à elle, à ce moment-là, elle voulait s'enfuir très loin. " Finalement, peut-être que s'est moi, la lâche." Pensa-t-elle sérieusement.

- " Je suis désolée, mais je pensais tellement bien faire. Gémit-elle, personne ne savait combien elle se sentait mal. Mais tu comprends Seth, vous m'avez déçue et ...

Elle s'arrêta quelques secondes, elle sentait que des larmes coulaient sur ses joues encore rouges. Elle se retourna donc, le dos face à Seth et ne bougea plus.

- " Wow." Murmura-t-elle en se passant les mains dans les cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous la neige

Message par : Ebenezer Lestrange, Mar 15 Juil - 20:50


- La pauvre Holly ? Mon fidèle Poufsouffle ? Futur mangemort en puissance?

Salut Holly, comment ça va Holly? Tu as vu, Holly, de la neige en plein été, c'est dingue non? Cette fille avait décidément l'art et la manière d'entamer les conversations. Même lui et Seth McSoul s'étaient salués avant de s'envoyer leurs quatre vérités en pleine figure. Voyant les paroles répétées par la serdaigle, Ebenezer se demanda si celle-ci connaissait le second degré. Apparemment pas vu la suite de son discours.

-  Ne t'inquiète pas, Ebenezer. La pauvre Holly ne dira rien puisque son fidèle Poufsouffle est encore là ! La pauvre Holly t'enfonce la baguette bien profondément là où tu penses !

Le petit brun la regarda un peu éberlué. Ce n'était pas à Holly qu'il avait dit ça mais à McSoul, son rival. C'étaient plus des paroles en l'air pour faire réagir le préfet que la stricte vérité. Il n'avait rien contre elle. Elle était même plutôt sympa pour une partisane de la magie blanche et elle n'était même pas partie en courant lorsqu'il lui avait parlé plus ou moins de ses expériences. Mais là, pour le coup, elle n'était pas blanche comme neige. Elle était quand même en train de les observer tranquillement alors qu'ils étaient à deux doigts de se taper dessus. Elle comptait prendre des paris peut-être. Ferme la bouche Eby, tu vas gober des mouches! Ok, ok, très mauvais jour pour s'énerver. La petite voix ne semblait pas vouloir partir et ce n'était pas très bon signe. Le garçon se redressa sur l'arbre, replaçant sur son visage son expression impassible plus pour se protéger qu'autre chose et se prépara psychologiquement à la suite de l'orage.

- Mais sérieusement, vous n'avez pas honte de vous montrez en spectacle comme ça ? Car moi, à votre place, j'aurais honte. Et moi qui croyais que tout aller bien se passer, mais non ces deux idiots préfèrent se battre en public s'est beaucoup plus amusant!

Se battre en public? C'était un peu exagéré. Le seul sort lancé, pour le coup c'était lui qui en était responsable, était un simple Levicorpus, rien de méchant. Et puis dehors, il n'y avait pas un chat. A cause de la neige certainement songea-t-il. Là aussi il préféra se taire, laissant la parole au préfet qui devait être un peu plus diplomate que lui.

- Tu as beau hurler sur Ebenezer, Holly, tu bois toutes ses paroles tel un simple jus de citrouille ! Il me traites de lâche, tu me prends pour un lâche ! Il me traites de dégonflé, tu me prends pour un dégonflé ! Mais qu'est-ce que j'ai fait, moi, en réalité ? J'ai provoqué Ebenezer, certes, mais j'ai immédiatement compris mon erreur et je me suis ressaisi juste après avoir prononcé ces paroles ! J'ai décidé d'éviter le combat en me disant que, peut-être, tu ne serais pas très heureuse en découvrant les dégâts que nous aurions causé... et voilà que tu trouves tout de même des reproches à me faire ! Je ne suis pas un lâche, juste un préfet censé et mature qui ne voit aucun intérêt à affronter un jeune Serdaigle puéril devant une amie proche qu'il apprécie et qu'il n'a aucune envie de décevoir!

Wow, même McSoul prenait sa défense. C'était limite le monde à l'envers même s'il se faisait encenser juste derrière. Maintenant, c'était à Ebenezer de compter les points. Et pour l'instant, le pouffy l'emportait haut la main. D'un côté, c'est vrai que McSoul était un peu lâche: s'il ne s'était pas battu contre lui, le serdaigle savait très bien que c'était pas parce qu'il lui faisait une peur bleue mais plus parce que le préfet ne voulait pas de représailles de l'école et perdre ainsi sa précieuse insigne. Faire bonne figure plutôt que remettre un gamin enquiquineur à sa place, c'était de la lâcheté. Mais le petit brun était lâche aussi donc il ne lui en tenait pas vraiment rigueur. Pour le côté puéril, Seth avait entièrement raison. Mais d'un autre côté, le serdaigle avait quinze ans et pas vraiment d'occasion pour s'amuser dans sa famille. Il fallait bien qu'il se rattrape. Pour sa prétendue maturité, le poufsouffle pouvait cependant repasser. C'était quand même lui qui avait commencé à le provoquer.

-Tu ne me décevras jamais, Seth et jamais je pourrais t'en vouloir.  Merlin que j'ai honte... Je suis désolée, mais je pensais tellement bien faire. Mais tu comprends Seth, vous m'avez déçue et ...

Là, le petit brun se sentait limite en trop. Seth étant entièrement gracié aux yeux d'Holly, c'était donc lui qui devenait le responsable. Comme d'habitude, c'était l'abominable Lestrange, le descendant de Bellatrix la folle, qui portait le chapeau. Et Holly qui se mettait à chialer, c'était à lui de pleurer devant ce spectacle pitoyable de réconciliations pleines de bons sentiments et de niaiseries. Le goût amer de la rancœur envahit sa bouche, appelant celui du sang. Et si tu les tuais? Toute façon, jamais ils ne voudront de toi, le fils de mangemorts... Tais-toi, tais-toi... Tout se mit à tourner autour d'Ebenezer, seules des bribes de paroles haineuses retentissaient dans sa tête. Il essaya de se contrôler au maximum, lutta contre lui-même pour ne pas sortir sa baguette sur le champ pour faire disparaître les deux autres élèves qui semblaient être redevenus amis en un claquement de doigt.

Il ne se sentit même pas dégringoler de son arbre. Seule une impression de tomber dans un nuage lui indiqua qu'il n'était plus sur son perchoir, un nuage plutôt froid et humide un peu comme un tas de neige. Il ne sentait même pas qu'il tremblait. Il avait envie de dormir, ça faisait longtemps qu'il n'avait pas dormi ni mangeait d'ailleurs, juste envie que la voix dans sa tête se taise. Il se réfugia alors dans son royaume de rêveries et se raccrocha à ce qu'il trouvait, des bribes de souvenirs, de sensations, de sentiments, ses projets. Et si je faisais revivre un lézard, ça doit pas être compliqué. Il se récita la procédure comme un mantra. Au loin, les premiers accords de la mélodie du garçon du dortoir retentit. Cocaïne de Clapton s'il se souvenait bien. Devant lui, tout était blanc comme la neige. Ça l'éblouissait alors il ferma les yeux, tout simplement.

Comme d'hab, en cas de problèmes, mp moi
Revenir en haut Aller en bas
Seth McSoul
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous la neige

Message par : Seth McSoul, Mar 26 Aoû - 17:04


Voilà la suite ! Idem, envoyez-moi un piaf si problème il y a.
(Ebenezer, je tiens à préciser que tout ce que j'ai dit sur toi n'est pas du libre-arbitre, c'est simplement le ressenti de Seth à l'égard de ton personnage ; enfin je ne dis pas que tu m'as accusé ni rien hein, c'est juste pour t'informer avant que tu ne commences à t'inquiéter !)




- Je suis désolée, mais je pensais tellement bien faire... Mais tu comprends Seth, vous m'avez déçue et...

Elle pleurait. Holly pleurait. Elle avait beau le cacher à Seth, le garçon n'était pas idiot. Il n'avait jamais fait pleurer une fille auparavant, et, bien que la Serdaigle semblait avoir honte d'elle-même, Seth savait que c'était de sa faute à lui si elle se retrouvait dans cet état.

- Je... euh... Désolé... balbutia-t-il.

Lui non plus ne savait pas trop quoi ajouter en cet étrange instant de confusion. Le préfet aurait voulu se précipiter vers son amie et la serrer dans ses bras pour la consoler, mais la présence d'Ebenezer l'en dissuada. Si je fais un mouvement de plus, ce sale gamin pourrait immédiatement trouver dix arguments pour me rabaisser, pensa-t-il.

Toujours perché sur son arbre tel un chat à l'affût du danger, le jeune Serdaigle, lorsque Holly commença à parler, avait l'air de se renfrogner petit à petit, du moins d'après Seth. Avait-il honte, ou manigançait-il simplement la suite de ses persécutions ? On aurait dit qu'une multitude de pensées négatives se bousculaient dans sa tête pour ne laisser aucune trace de bienveillance en lui. Lorsqu'il se redressa sur l'arbre, toute expression s'effaça de son visage pour laisser place à son habituelle et maléfique neutralité. Apparemment, il n'avait aucune intention de se laisser faire.

De plus, après que Seth ait prononcé son long discours face à Holly, le préfet remarqua qu'Ebenezer avait adopté une étrange expression. Il ne savait pas s'il s'agissait de répugnance, de pitié, de tristesse... C'est comme s'il se transformait, s'il n'était plus le même. Le Poufsouffle observa attentivement son rival. Que lui arrivait-il ? On aurait dit qu'il venait de quitter ce monde, qu'il entretenait une lutte dans un univers parallèle au leur... Puis, soudain, il relâcha la branche à laquelle il se tenait et tomba de son perchoir avant d'atterrir dans un tas de neige.

Seth le regarda d'un air ahuri. Il n'en croyait pas ses yeux. Qu'espérait-il, qu'Holly vienne à sa rescousse comme elle était venue en aide au jeune préfet ? Ah, voilà donc ce qu'il ressentait... De la jalousie. Ebenezer était jaloux de son rival et de la jeune fille qui s'entendaient bien alors que lui était seul, sans amis avec qui discuter... Peut-être même sans famille, se dit Seth. N'ayant jamais pris la peine de discuter avec le Serdaigle dans de très bons termes, il ignorait si le garçon avait une famille à qui se confier lors des vacances, comme lui.

Enfin, quoiqu'il en soit, Seth n'avait jamais obtenu volontairement la pitié de Holly. Ce qu'il avait dit été sincère, il ne l'avait pas fait simplement pour que la jeune fille se range à ses côtés en abandonnant le Serdaigle. Même s'il ressentait habituellement un profond mépris pour Ebenezer, le préfet semblait cette fois éprouver une certaine pitié à son égard... Qui était-il réellement ? Sans regarder Holly, il se rapprocha de lui, avec une certaine méfiance toutefois. Même s'il était tombé d'un arbre, il restait cependant le plus grand rival du Poufsouffle qui avait, quelques minutes plus tôt, essayé de lui jeter un sort.

- Euh... Hey ? demanda Seth d'un ton hésitant. Est-ce que... euh... Est-ce que ça va ? Enfin, je veux dire... Tu ne t'es pas fait mal ?

Après tout, c'était aussi son rôle de préfet de veiller à la sécurité des autres élèves, même s'il les détestait et qu'ils n'appartenaient pas à sa maison.
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous la neige

Message par : Ebenezer Lestrange, Mer 27 Aoû - 15:18


Autour de lui, tout était blanc, d'un blanc neige. D'ailleurs, le mot neige lui rappelait quelque chose mais il ne savait pas quoi, il ne savait plus. Il essaya de crier à l'aide mais aucun son ne sortit de sa bouche. Au loin, un grondement se faisait entendre. Pas rassuré pour un sou, il s'avança quand même vers sa source et tomba nez-à-nez avec.... un chat. Un chat violet... Ok, il délirait complètement en fait, surtout que le matou lui désignait la direction à suivre de la pointe de ses griffes et lui, il savait qu'il ne fallait surtout pas désobéir à l'animal. Il suivit le chemin indiqué pendant ce qu'il lui sembla une éternité jusqu'à ce qu'il se retrouve face-à-face avec un blaireau. Après le chat, le blaireau... En fait, il se trouvait dans un zoo, tout simplement. Sauf que le blaireau ouvrit la bouche pour parler.

- Euh... Hey ? Est-ce que... euh... Est-ce que ça va ? Enfin, je veux dire... Tu ne t'es pas fait mal ?

Retour dans la réalité dans 3, 2, 1... Ebenezer inspira une grande bouffée d'air et ouvrit les yeux. En face de lui, se tenait un blaireau. Pas le même genre de blaireau, certes, mais un blaireau quand même. Seth McSoul plus précisément. Le serdaigle secoua la tête pour chasser les pensées qui se bousculaient dans son esprit et reprendre le fil des événements. Il était tombé de son arbre et s'il avait froid, c'était parce qu'il avait atterri dans un tas de neige, jusque là, ça allait. Par contre, être vautré par terre devant son ennemi, c'était pas génial. Pour se redonner contenance, le petit brun attrapa une bonne poignée de neige qu'il balança en direction du préfet avant de se relever.

Une fois debout, il eut le déplaisir de sentir de la neige fondue dégouliner le long de son cou, il était totalement trempé, un peu vaseux et commençait à avoir vraiment froid. Ce rendez-vous avez définitivement été un fiasco, c'était la dernière fois qu'il acceptait de rencontrer un "inconnu" pour faire plaisir à une fille qu'il ne connaissait pas si bien que ça. Et puis surtout, il fallait qu'il dorme plus, voir même beaucoup plus... Il éternua trois fois avant de se tourner vers les deux autres. Son regard se posa sur le plus vieux. McSoul était venu voir comment il allait, il avait eu pitié de lui et s'il y avait quelque chose qu'Ebenezer détestait, c'était la pitié. La prochaine fois qu'il croiserai le préfet, il ne lui ferait pas de cadeau.

- Moi j'y vais. Au revoir Holly.

Il tourna les talons en ignorant tout simplement le blaireau et se dirigea vers le château. Il ferait un crochet au dortoir pour se changer puis il irait voir les elfes se requinquer à coup de chocolat chaud, deux tonnes de chocolat chaud. La prochaine fois qu'il verrait Holly, il s'excuserait, du moins il essaierait mais il lui ferait comprendre que Seth McSoul, ça ne serait jamais son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Seth McSoul
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous la neige

Message par : Seth McSoul, Mer 27 Aoû - 20:42


À peine se fût-il approché d'un mètre qu'une boule de neige lui avait atterri sur la poitrine. Il ne prit même pas la peine de répondre. Il était presque rassuré de voir qu'Ebenezer avait retrouvé son état normal. Il ne risqua pas de demander s'il allait mieux ; d'ailleurs, le Serdaigle ne lui en laissa pas l'occasion puisqu'il répliqua aussitôt :

- Moi j'y vais. Au revoir Holly.

Et il quitta la place en silence. Seth resta là, à observer la neige autour de lui. Il ne savait toujours pas pourquoi il neigeait en plein été, mais il se dit que ce n'était pas vraiment l'heure de poser la question. Apparemment, son rival n'avait pas du tout apprécié ce rendez-vous, et le préfet n'en garderait pas non plus un merveilleux souvenir. Toutefois, il essaierait de se montrer un peu plus cordial à l'égard d'Holly qui, même si elle les avait espionnés et méchamment critiqués sans raison valable, ne méritait pas de se faire lâcher ainsi par un ami comme l'avait fait Ebenezer.

Le Poufsouffle s'approcha de la Serdaigle d'un air timide. Il ne savait toujours pas ce qu'il ressentait pour elle depuis le jour de leur rencontre dans le parc de Poudlard, et ce conflit l'avait encore plus plongé dans la confusion. Il avait éprouvé tant de peine en voyant qu'elle lui en voulait quelques minutes plus tôt, et tant de réconfort lorsqu'elle s'était excusée... C'est comme s'il ne pouvait accepter qu'ils se disputent, comme s'ils devaient absolument s'entendre parfaitement à chacune de leur rencontre... Etait-ce de l'amour ? Il l'ignorait, mais, pour revenir à la réalité, il repensa à sa petite amie Meredith, qui l'attendait à Londres, et se dit qu'il ne devait pas lui être infidèle, que cela le détruirait s'il brisait la confiance de son amour d'enfance.

Il jeta alors un regard assuré à Holly, mais les paroles qu'il prononça ne le furent pas autant :

- Euh... Eh bien... À... euh... À la prochaine... J'espère que... euh... enfin... Voilà, quoi. J'espère que tu ne m'en veux pas trop. On fait comme si rien ne s'était passé, hein ? On est amis, on va pas se disputer pour si peu... Alors... euh... Voilà, à plus... Salut...

Et, sans même attendre sa réponse, il se retourna sans un mot et s'en alla à son tour. Finalement, il n'était peut-être pas si assuré que ça, et son au revoir n'était décidément pas mieux que celui d'Ebenezer.

Alors que, devant lui, il apercevait encore la silhouette du garçon de Serdaigle qui se dirigeait vers Poudlard, Seth regarda une dernière fois en direction de la jeune fille. Elle était belle... Mais il chassa à nouveau cette pensée de son cerveau et reprit sa marche.

- Fin du RP -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Sous la neige

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 11

 Sous la neige

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.