AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 10 sur 13
Il ne faut jamais sortir la nuit...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005

Il ne faut jamais sortir la nuit... - Page 10 Empty
Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...
Eileen I. Hilswood, le  Jeu 26 Nov 2015 - 0:28

Les deux compères ne tardèrent pas à courir loin de leur mésaventure. Enfin... "compères"... Izsa avait du mal à penser ce mot sans qu'il ne lui reste coincer dans la gorge. Dans la vie, il y avait les amis, les inconnus et les relous. Si il était aisé de faire sa liste d'amis, à avoir Lilith, Lizzie, Eben, Morgan, et ses camarades de l'Ordre, le nom de Madverier ne risquait pas de s'y retrouver.
Rien que le fait de courir à ses côtés, sans avoir envie de lui casser les dents de devant, c'était un exploit. Il ne fallait surtout pas réitérer ce genre de chose, la jeune Serpy destituée ne trainait pas avec n'importe qui ! Enfin, de toute façon Arcturus n'était certainement pas près de la recroiser. Môsieur devait encore plus surveiller ses fréquentations que la loufoque Hilswood.

Leur périple éreintant s'arrêta sur un tronc d'arbre. La jeune fille peinait à reprendre son souffle, l'endurance et la forme physique n'étant pas trop son fort. Elle ventilait tel un aspirateur à moitié bouché, quand le Serpentard lança de son habituelle voix fanfaronne :

- Je sais que tu l'admettra pas...Mais tu étais mal barrée, Hilswood...

Izsa calma sa respiration, méditant ce qu'il venait de dire. Finalement, qu'est-ce qui serait le plus rabaissant pour elle ? Admettre et lui donner tort, ou ne pas admettre et lui donner raison ? Elle répondit finalement, un sourire presque bestial au bout des lèvres.

- Tu as raison, Madverier... Je ne l'admettrais pas.

Simplement, elle n'aimait pas passer pour la jeune fille en détresse. Avoir besoin d'aide, passer pour une faible...Non, jamais elle ne l'accepterais. D'ailleurs, le plus vite elle serait rentrée à Poudlard, le plus vite elle sortirait cette histoire de ça tête, et nierait tout implication de Arcturus dans l'affaire. Plutôt crever que lui être redevable en quoi que ce soit.
Elle remarqua alors le regard inquiet de son acolyte involontaire. Il ne paraissait pas rassuré. Difficile de savoir ce qui lui trottait à l'esprit.
La forêt, loin d'être aussi paisible que lors de ses précédentes excursions, semblaient briller de milles yeux tapis dans l'obscurité. Un calme régnait, mais c'était le calme du tigre près à bondir...

Si tu a toujours la motivation pour continuer malgré mes retard à répétition (Izsa demande pardon aux douze dieux de l'Olympe) je suis prête à continuer le RP Wink sinon, n'hésite pas conclure
Invité
Anonymous
Invité

Il ne faut jamais sortir la nuit... - Page 10 Empty
Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...
Invité, le  Mar 1 Déc 2015 - 9:57

La réponse de la Verte et Argent laissa Arcturus de marbre, il appréciait le doux son qu'il venait d'entendre mais son esprit était tourné vers l'obscurité autour d'eux. La chose était claire pour le Serpentard, il y avait encore quelque chose qui se trouvait dans les environs et son petit doigt lui disait que ce n'était pas forcément pour leur bonheur. Dans le fond, qu'est-ce qui était le plus effrayant ? Savoir qu'une autre créature était à l'affût de proies comme Izsa et Arcturus ? Ou tout simplement de devoir passer du temps avec Izsa et essayer de lui permettre de rentrer en vie à Poudlard ? L'ancienne préfète causait plus de problèmes qu'elle en résolvait...Une des raisons pour laquelle Arcturus lui en voulait tant...

Il resta attentif, observant les arbres, essayant d'écouter le moindre bruit, d'être attentif à la moindre ombre singulière qui pourrait se dessiner sur le bois ou sur le sol. La lueur de la lune éclaira la forêt et, espérant que ce ne sera pas aussi grave qu'il le pensait, il leva les yeux pour voir une lune aussi pleine et lumineuse qu'on pouvait en voir. La pire des hypothèses était que le duo soit traqué par un loup-garou...Un ennemi redoutable dont il serait particulièrement difficile de venir à bout en raison de son extrême férocité, de sa force herculéenne et de sa vitesse...Mais les inquiètudes du fils Madverier trouvèrent leur forme dans un appel à la lune assez lointain. Deux nouvelles hypothèses : Si l'origine de ce cri était un loup-garou, alors il était rassurant de le savoir loin...Mais si il ne s'agissait que d'un simple loup tout ce qui a de plus normal...Alors il y avait fort à craindre du reste...

Arcturus gardait sa baguette entre les mains, prêt à en faire usage sur tout ce qui pourrait se révéler menaçant. Il y avait comme une ombre malsaine qui approchait peu à peu du duo...mais Arcturus réagit le premier en observant du mouvement vers les arbres et plus particulièrement dans les buissons entourant le tronc sur lequel il était.

- Exteo Stattiga. dit-il.

Trois flèches d'acier et aux plumes noires partirent de sa baguette pour fendre l'air en direction du buisson remuant. Un petit cri se fit entendre et un cerf prit la fuite, s'étant prise une des flèches dans la patte arrière.

- Oh...Autant pour moi...J'aurai aimé la retirer afin qu'il souffre pas trop...mais bon, c'est dommage. dit-il.

C'est alors qu'il y eut un nouveau cri, accompagné d'un hurlement bestial venant de là où le cerf avait fui. Arcturus resta sur ses gardes et fit quelques pas avant de voir tomber vers lui, la tête décapité sauvagement et couverte de griffures du cerf qui venait juste de partir.

- Izsa...je pense qu'on va devoir faire encore un peu de chemin ensemble... dit-il en espérant ne pas avoir à faire à un loup-garou...Tout sauf un loup-garou...


Bien sûr que j'ai toujours la motivation ^^, on relance la chasse et je te laisse choisir ce qui nous menace  Wink
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Il ne faut jamais sortir la nuit... - Page 10 Empty
Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...
Eileen I. Hilswood, le  Mar 22 Déc 2015 - 18:14

Je te pique un peu ton LA, dis moi s'il y a un soucis Wink


Comme dans de vieux films d'horreur moldu, leur traqueur ne semblait pas vouloir se montrer. Cela faisait monter la tension, si bien que la main d'Izsa était tellement crispée sur sa baguette qu'elle en faisait blanchir ses phalanges. Elle était tant sur le qui-vive qu'au moment où le buisson bougea, elle sortit sa baguette et...

- Exteo Stattiga

Avant que son sort ne parte, le Madverier avait agit. Trois flèches avaient vrillé dans l'air, sifflant jusqu'aux bruit mat indiquant leur fin de trajectoire. Une goutte de sueur glacé coulait le long de sa nuque... qu'est-ce qui les épiait donc ?...
Un cerf. Un stupide ongulé, qui n'avait rien trouvé de plus intelligent que paitre près d'eux. Il émit un râle blessé, et s'éloigna d'un pas leste, bien que boiteux.
Ce n'était que d'un regard blasé qu'elle le regarda s'éloigner, n'éprouvant aucune compassion. Il s'en sortirait...ou pas.

- Oh...Autant pour moi...J'aurai aimé la retirer afin qu'il souffre pas trop...mais bon, c'est dommage.

Ah oui ? Vraiment ? L'ironie n'était certes pas perceptible, mais elle avait du mal à prendre au sérieux un type aussi sadique que le Sang-Pur. Prendre en pitié un autre être vivant n'aurait pas vraiment été son genre. Au contraire il venait de prouver, avec l'incident du troll, qu'il prenait un plaisir malsain à se délecter de la souffrance d'autrui.

C'est alors que le cerf cria une seconde fois. En effet, elle n'eut aucun mal à identifier ce bruit, puisque c'était le même que quand il s'était prit la flèche. Cependant, celui-ci fut accompagné d'un autre son, un hurlement bien plus inquiétant. Le cri d'un prédateur passa à l'attaque. Le sang d'Izsa se figea une seconde fois. Elle ne s'était donc pas trompée, quelque chose de bien plus dangereux rôdait ce soir. Une accromentule ? Peut-être... le cri n'y ressemblait pas à vrai dire. Les arachnides produisaient des chuintements stridents, pas des hurlements.

Comme pour confirmer ses dires, un objet de la taille d'un ballon allongé roula vers eux. Sous la faible luminosité de leur baguette, cela pouvait être dur à voir, mais pourtant la jeune fille ne doutait pas : c'était la tête du cerf, décapité par des crocs et des griffes puissantes.
Sans pouvoir se retenir, la Serpentard émit un bref couinement de panique. Quel pouvait être ce prédateur ?

- Izsa...je pense qu'on va devoir faire encore un peu de chemin ensemble...

Autant habituellement la présence de ce nobliau la dérangeait au plus au point, autant pour le coup elle n'imaginait pas une seconde s'éloigner de lui. Cette chose... si elle pouvait s'attaquer aussi sauvagement à un cerf, elle n'allait pas se gêner pour deux humains chétifs.

- Bordel... En l’occurrence, c'était un signe d'acquiescement. On ferais mieux de rentrer...avec précaution. Oui, pour le coup elle n'avait pas affaire à un être aussi lent et benêt qu'un troll. Le prédateur risquait de les devancer à la course, et de les attaquer dans le dos si jamais ils se mettaient à courir le dos tourné à le menace. Je surveille l'arrière, surveille l'avant.

Leur querelle lui semblait bien inutile face à la menace les guettant. Ils commencèrent donc à rentrer faire le château, d'un pas précautionneux. Izsa avait les yeux fixés dans les ténèbres au delà de la lumière de sa baguette. Heureusement, elle avait le sang froid. Sinon, elle serait déjà partie en criant.

Au premier grognement, elle cru que ce n'était que son imagination. Au second, elle comprit que la bête les avait rejoins. Et quand un éclat de lumière se refléta dans une pupille, elle hurla :

Incendio !

Le feu brulant sortit de la pointe de son arme, et fusa droit devant elle. Elle mit le feu à un arbre, et pu alors discerner leur prédateur. Ou plutôt, leurs prédateurs.

Trois loups, larges pupilles et queues touffues, leur faisait face. Il s'agissait d'animaux imposants, et pourtant pas de loups-garous. Cela, Izsa en était certaine.... car ce n'était pas la pleine lune. Elle savait également, d'après les archives perdues au fond de la bibliothèque, que des loups habitaient la forêt interdite. Cependant, elle n'était pas une moldue du moyen-âge : la logique lui disait qu'un loup n'attaquait pas l'homme. Alors, pourquoi étaient ils aussi agressifs ? Enragés ? Peut-être...

En tout cas, cela ne résolvait en rien leur problème. Loups ou garous, les deux jeunes gens en étaient la cible. Et cela n'allait pas être aussi facile qu'avec un troll des forêts.
Invité
Anonymous
Invité

Il ne faut jamais sortir la nuit... - Page 10 Empty
Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...
Invité, le  Jeu 31 Déc 2015 - 20:39

Izsa et moi sommes d'accord sur ce qui va suivre.

Arcturus et Izsa étaient dos à dos, surveillant de toute part le moindre petit quelque chose suspect qui pourrait se révéler menaçant pour le duo. Il attendit patiemment, espérant qu'aucune menace ne puisse les empêcher de rentrer à Poudlard mais bien entendu, ils étaient dans la forêt interdite, croire qu'aucune créature ou animal puisse les menacer en pleine nuit était...totalement impossible...Et cette tête de cerf décapitée et lacérée était la preuve que quelque chose était aux aguets, à quelques mètres seulement d'eux deux et que cette ou ces choses étaient puissantes, dotées de griffes et de crocs acérés, assez fortes pour venir à bout des chairs d'un cerf, Arcturus n'osait pas imaginer ce qu'elles feraient sur de la viande humaine. Izsa décida de réchauffer l'ambiance en mettant le feu aux alentours comme pour marquer une limite entre la menace et eux...et la seule chose qui fit son apparition fût trois loups massifs, d'une taille peu commune. Izsa et Arcturus restaient collés l'un à l'autre, sous le regard carnassier des énormes canidés. Arcturus se demandait si il ne s'agissait pas de loups-garous mais la lune n'était pas pleine alors comment expliquer cette taille totalement inédite pour un trio de loups. Les trois animaux se rapprochèrent et commencèrent à tourner autour des deux Serpentard avec un appétit visible dans leur regard. Arcturus les tenaient en respect avec sa baguette et les loups, les bouches couvertes de sang de l'animal sans têtes, grognaient en fixant les Serpentards de leurs yeux de braises.

C'est alors que les trois énormes loups se cambrèrent, tombèrent sur leurs pattes arrières, grognant et abandonnant leurs pelages pour prendre des aspects plus amincis et humains. En quelques instants, les trois bêtes avaient laissées place à trois hommes d'un trentaine d'années, des individus aux longs manteaux de cuir usés et rapiécés, aux cheveux sales, portant des cicatrices et des tatouages faciaux, bref le genre de sale type auquel Arcturus ne s'attendaient pas à faire face cette nuit, il comprit donc qu'il avait à faire à des fugitifs doublés d'animagis, probablement des frères, à en juger par le coté très uniforme de leur style vestimentaire. Les trois hommes fixèrent le duo de Serpentard.

- Et bien, et bien...Voyons ce que nous avons là...Deux élèves de Poudlard ? En pleine nuit, loin du grand château ? Ooooh mais que de surprises...Un grand demeuré et une jolie poupée ? dit l'un d'entre eux.

- La fille a l'air appétissante, je voudrais bien satisfaire tous mes appétits avec cette mignonne. dit un autre, en posant des regards lubriques sur Izsa.

- Et...Oh ! Deux Serpentards qui plus est...Vos lits douillets ne vous suffisent plus ? Vous préférez la noirceur de la nuit ? D'une promenade au clair de lune ?

Les trois hommes sortirent leurs baguettes, menaçant les deux Serpentard. Arcturus resta aux aguets, réflechissant au premier sortilège qui lui passeraient par l'esprit.

- Allez, les morbacs, on va gentiment vous.... commença celui face à Arcturus avant d'être brutalement interrompu par un Everte Statim informulé par le fils Madverier.

- Cours Izsa !!! dit-il à sa camarade, lui conseillant de se protéger des représailles, informulant un Protego Horribilis afin de se défendre et de couvrir Izsa.

Le mage renégat fit un vol plané en arrière et ses deux camarades ne tardèrent pas à lancer des sortilèges à leur tour.

- Gladius Purpura !

- Hastam Tenebris !

Arcturus se sépara d'Izsa pour se mettre à l'abri. Les deux mages usaient de la magie noire, lui-même connaissait les deux sortilèges utilisés et connaissait les risques de se faire toucher par tel sortilège. Ils se séparèrent pour affronter les deux Serpentards, lançant autant de sorts qu'ils le pouvaient, Arcturus préféra rester caché, quelque peu fatigué par l'usage massif de la magie et guettant le bon moment pour agir.
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Il ne faut jamais sortir la nuit... - Page 10 Empty
Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...
Eileen I. Hilswood, le  Sam 16 Jan 2016 - 2:00

Quand la loi de Murphy annonce que tout ce qui est susceptible de mal tourner, tournera nécessairement mal, elle avait bien l'impression que dans cette situation elle y était les deux pieds bien plongés. Un troll, un Madverier, et maintenant trois loups enragés. Manquait plus qu'ils se fasse chopper à leur retour au château, et le tableau aurait été complet.
Cependant, trois loups enragés auraient été une rigolade... Comparé à ce qu'il allait s'ensuivre.

D'un autre côté, sa curiosité en terme de métamorphose était satisfaite : c'était la toute première fois qu'elle voyait un Animagus passer de sa forme animal à sa forme humaine. Trois pour le prit d'un en plus. Dans un autre contexte, elle aurait été plus qu’enthousiaste. Dans le cas présent, elle ne voulait que prendre ses jambes à son cou.
Pourtant, elle ne bougeait pas. On aurait pu croire qu'il s'agissait là d'une réaction de panique. La paralysie l'aurait emportée, et son cerveau aurait refusé de traiter les informations qui se posaient devant lui. Ce n'était pourtant pas le cas, jamais elle n'aurait céder ainsi. Le danger était là, elle le sentait, mais avoir fait face à des Mangemorts lui faisait relativiser chacun de ses combats. Pour le coup, c'était sensiblement semblable à affronter des masqués, et jusqu'à présent elle s'en était toujours sortie.
En définitive, elle était parfaitement campée sur ses deux jambes. Elle n'attendit que l'instant propice. Le moment de flottement, où elle pourrait attaquer ou fuir sans risquer de se faire toucher par un sortilège.

Comment réagissait Arcturus près d'elle ? Plutôt bien, puisqu'il semblait en possession de ses moyens. Déjà ça, c'était pas mal.

- Et bien, et bien...Voyons ce que nous avons là...Deux élèves de Poudlard ? En pleine nuit, loin du grand château ? Ooooh mais que de surprises...Un grand demeuré et une jolie poupée ?

Well well... Il n'avait pas totalement tort. Ils étaient bien deux élèves de Poudlard, en pleine nuit, loin du château... et Arcturus était un demeuré. Jusque là, elle aurait même pu les trouver sympathiques.

- La fille a l'air appétissante, je voudrais bien satisfaire tous mes appétits avec cette mignonne.

Bon, recevoir une menace de viol, c'était pas l'éclate. Cependant, cela soulevait quelques questions : si l'appétit sexuel était clairement notifié, avec son regard torve, l'autre appétit était-il celui de la nourriture au sens littéral ? Dans ce cas, il comptait les régler dans quel sens ? Violer d'abord, manger ensuite ? Ou l'inverse, si il avait des délires nécrophiles ? Et puis il comptait le faire sous quelle forme ? Manger un humain sous forme Animagus, était-ce du cannibalisme ? Et baiser avec faisait-il de l'autre un zoophile ? Tant de questions essentielles, philosophique...

Elle eu du mal à réaliser ce qui se passait, quand les sortilèges fusèrent. Arcturus venait de lancer les hostilités, faisant décoller l'un des pégus dans le décors.

- Cours Izsa !!!

C'est ça, j'y aurai pas pensé moi-même... Avec une rapidité due à son expérience de hors la loi, la jeune Hilswood couru se mettre à couvert. Juste derrière elle, les sortilèges fusaient, et elle parvint à les éviter in extremis. Elle formula un Kaleidem discret, lui permettant de passer quasi invisible dans la pénombre.
Heureusement qu'il s'agissait d'Animagi et non de loup-garou. Sous leur forme humaine, leurs perceptions étaient tout à fait différentes, et elle n'avait pas grand chose à craindre de leur ouïe ou odorat tant qu'ils restaient des bipèdes inefficaces.

En attendant, ses projets de fuites s'était dissipés. Elle était une Phénix, nom de nom ! Elle était sensée se battre contre les types comme ça, c'était ça, la mission, à la base ! Elle resta donc tout près du groupe de sorciers, qui s'étaient mis à les rechercher avec hargne.

Petit bilan des forces : ils étaient deux, ou peut-être même juste une, selon la volonté de Madverier à se tirer. Les autres étaient trois et avaient d’avantage d'expérience. Elle...elle avait l'expérience de Rurik. Ouais, finalement elle était pas si mal servie que ça. Et elle avait un tout non négligeable, et ce dans presque chacun de ses combats : c'était une frêle jeune fille. Comprenez par là : personne ne se méfiait d'elle. Qui aurait pu croire que derrière ses épaules fines se cachait une combattante ? Presque personne ; certainement pas ses trois clodos.

Attaquer vite et fort, voilà sa stratégie. Si elle parvenait à en mettre un hors jeu dans un magnifique One-Shot, le combat prendrait une nouvelle tournure. Mais il ne fallait pas se rater : être sous-estimée ne durait qu'un temps dans un combat à rallonge.

Elle serra les points, et lança : Seismus !
En espérant que le sort inflige toute la diversion nécessaire, elle sortie de sa cachette, et hurla : Metalo Scencio, espérant que cela allait alerter Arcturus et lui indiquer que le combat n'attendait que lui.

Autorisation de Levi pour le lancer de dés

1- Alors qu'elle sort de sa cachette, elle est déséquilibrer par son propre sort. Le tremblement de terre la fait tomber misérablement au sol, à la merci de leur opposant.

2- Le Seismus à l'effet escompter, et le filet part dans la bonne direction... Le sorcier lubrique est projeté au sol, cependant il parvient avec une certaine facilité à se défaire de ces liens.

3- Le séisme est de magnitude 1 à l'échelle de Richter ; le filet de métal par s'écraser contre un arbre. C'est la boulette... Pause, Crtl-Z, pouce, on peut la refaire ?

4- Un son terrible provient de sous leurs pieds, deux des sorciers tombent au sol en perdant l'équilibre. L'un d'entre eux, cible facile, ce fait ficeler par le deuxième sort d'Izsa. Il semble définitivement hors de combat.
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Il ne faut jamais sortir la nuit... - Page 10 Empty
Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...
Maître de jeu, le  Sam 16 Jan 2016 - 2:00

Le membre 'Izsa Hilswood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Il ne faut jamais sortir la nuit... - Page 10 D-4-4-10
Invité
Anonymous
Invité

Il ne faut jamais sortir la nuit... - Page 10 Empty
Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...
Invité, le  Dim 17 Jan 2016 - 14:56

Arcturus était toujours caché derrière son tronc d'arbre, prêt à en sortir, la baguette à la main. Il soupira, inspira et expira pour faire le vide en lui et entendit Izsa qui lançait deux sorts faisant chuter les deux agresseurs et en clouant un au sol avec un Metalo Scencio...Argh..Arcturus avait un mauvais souvenir de ces fameux filets d'acier à la facheuse tendance à se refermer et à s'enfoncer dans la chair quand on gigote un peu trop. Le fils Madverier observa le spectacle lorsqu'il entendit un grognement qui n'était pas des plus amicaux à quelques mètres de lui. Le troisième, celui qu'il avait envoyé valsé plus loin, avait repris sa forme de gros loup crasseux mais néanmoins impressionnant. Il aboya et Arcturus le tint en respect avec sa baguette mais l’énorme canidé commença à se ruer sur le Serpentard. Arcturus de son coté, recula de quelques pas afin de s'accorder quelques précieuses secondes pour faire face à l'animal qui semblait bien décidé à se faire un petit casse-croûte avec le Sang-Pur. Le mage animagus courrait aussi vite que le pouvait l'animal enragé dont il usurpait la forme et Arcturus pleinement calme et décontracté, inspira, ferma les yeux, ne faisant plus attention au danger imminent et lorsqu'il entendit le loup qui bondissait sur lui, il rouvrit les yeux, déterminé et informula un #Petrificus Totalus, suivi d'un #Incarcerem et courut vers l'animal, se servant d'un #Numen Arma pour changer sa baguette en une longue et tranchante dague pour poignarder le mage avec violence.

1- Le loup est immobilisé par le Petrificus Totalus et tombe sur le sol, tandis que les chaînes du Incarcerem vont s'attacher à l'arbre situé derrière lui avant d'être poignardé sur le flan par Arcturus.

2- Le loup échappe aux deux sortilèges et tombe sur le Serpentard qui parvient à le planter mais le loup s'éloigne avec sa baguette changée en dague dans son ventre, ce qui laisse Arcturus totalement désarmé face à un animal blessé et plus dangereux encore.

3- Les deux sorts touchent l'animagus qui est immobilisé et attaché à l'arbre par l'Incarcerem d'Arcturus. Qu'il essaie encore un peu de s'en sortir maintenant, il est hors-combat.

4- Le loup évite la pétrification mais se retrouve immobilisé par l'Incarcerem et tombe devant Arcturus qui le poignarde lourdement avec sa baguette changée en lame.


Dernière édition par Arcturus Madverier le Dim 17 Jan 2016 - 15:02, édité 2 fois
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Il ne faut jamais sortir la nuit... - Page 10 Empty
Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...
Maître de jeu, le  Dim 17 Jan 2016 - 14:56

Le membre 'Arcturus Madverier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Il ne faut jamais sortir la nuit... - Page 10 D-4-1-10
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Il ne faut jamais sortir la nuit... - Page 10 Empty
Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...
Eileen I. Hilswood, le  Mer 10 Fév 2016 - 10:59

Une nouvelle force prenait le contrôle d'Izsa. L'adrénaline, puissante, inondait son système endocrinien. Elle avait l'impression que le temps se dilatait, que tout devenait plus clair.

Les trois sorciers allaient bien voir qu'ils s'étaient trompés si ils avaient cru s'attaquer à des cibles faciles ; ce n'était pas parce qu'ils étaient encore élèves que les deux Serpentard étaient sans défense.
En tout cas, c'est probablement ce que pensa le dernier mage encore en état de combattre trois secondes après le début des hostilités. D'un geste sûr, la jeune Phénix détourna sa baguette de la cible gigotant au sol comme une chenille tentant de s'extirper de son cocon, et la pointa vers le seul encore debout. Derrière, Arcturus c'était chargé du troisième loup, d'un coup de poignard.

Ne savait-il pas combattre proprement ? Entre cela et le troll, un sadisme des plus malsains se révélait dans les gestes du Madverier. Là où la jeune fille tentait du mieux qu'elle le pouvait de mettre son adversaire ors état de nuire de manière expéditive et non sanglante, son "camarade", lui, semblait prendre du plaisir à se salir les mains jusqu'aux coudes. Littéralement.

Les rapports de forces étaient inversés ; alors, que pouvait-elle lire dans les yeux de l'ultime combattant ? Regret ? Peur ? Résignation ? Haine ? Aucune idée. Il faisait trop sombre, et elle n'avait jamais été douée pour lire dans les autres. Au lieu de cela, elle le fixait froidement, tentant de signifier sans parler sa défaite inévitable.

- Vous allez crever ! hurla le mage noir. On pouvait sentir son sang bouillonner rien qu'au son de sa voix.

Elle tenta un Protego, pressentant la contre-attaque dévastatrice. Effectivement, un rayon de magie noir filait vers elle, informulé par le sorcier. Elle ajouta alors Conjonctivis, espérant que cela mettrait définitivement un terme à ses actions.

1- Le Sectusempra lancé par le sorcier brise aisément son bouclier protecteur. Elle se le prend de plein fouet, et tombe au sol. L'homme, lui, n'a rien sentit du maléfice d'Izsa, et profite même de ce temps de latence pour libérer son comparse de ses liens de métal.

2- Comme dans un duel entre deux adolescents peureux, la défense a prévalu sur l'attaque. C'est avec un certain ridicule que les opposants se rendent compte que les protections de leur adversaire ont arrêté chaque sortilège. Bon, on la refait ?

3 - Maitrisant la situation like a boss, Izsa arrête le sort de son adversaire et l'aveugle presque entièrement.

4 - L'Animagus semble plus doués que ses complices. Il dévie le sort de la jeune fille d'un simple Deflectere, et le rayon aveuglant file vers le Madverier. Oups...
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Il ne faut jamais sortir la nuit... - Page 10 Empty
Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...
Maître de jeu, le  Mer 10 Fév 2016 - 10:59

Le membre 'Izsa Hilswood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Il ne faut jamais sortir la nuit... - Page 10 D-4-1-10
Invité
Anonymous
Invité

Il ne faut jamais sortir la nuit... - Page 10 Empty
Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...
Invité, le  Dim 28 Fév 2016 - 1:45

L'imbécile...Il s'était jeté à corps perdu sur Arcturus et ce dernier l'avait accueilli au moyen d'une soudaine paralysie et d'une lame affûtée, destinée à lui ouvrir le ventre afin de s'assurer qu'il ne pourrait plus faire de mal à beaucoup de monde...Arcturus enfonça sa baguette changée en coutelas droit dans les côtes du mage sous sa forme animale, le pauvre homme ne put même pas glapir sa douleur de part sa paralysie magique. Il le poignarda encore et encore, lui cassant plusieurs côtes au passage avec une certaine férocité. Si le but était de le blesser, il l'aurait simplement mutilé à de multiples reprises mais là...Arcturus ne voulait même pas le voir se relever...Il le poignarda encore et encore...Il voulait le tuer, le tuer...le mettre en pièces...Puis il cessa brutalement lorsqu'il entendit le dernier des trois frères, hurler comme un hystérique, ce qu'il devrait être très probablement, qu'Izsa et lui allaient crever...Waaah, quel scoop venait de la part d'un bousseux animagus qui venait de voir la défaite de ses frangins...L'un fit cloué à un arbre par Izsa et l'autre se fait charcuter par Arcturus...Cependant, il n'avait pas prévu la brutalité dont le renégat avait fait preuve. Il avait lancé un Sectumsempra sur Izsa et s'était jeté sur son frère pour lui venir en aide...La pauvre Serpentard devait probablement souffrir le martyr...Arcturus ne pouvait pas laisser les choses tourner ainsi...Sa baguette redevient une baguette et il courut dans la direction d'Izsa avant de se mettre face aux deux mages, la baguette droite, tournée vers eux et lui entre les deux prédateurs et sa consœur mortellement blessée...

- Qu'est-ce que tu crois faire, " héros "? lança le mage qui essayait de retirer les liens de son frère.

Arcturus fût prit d'une montée d'adrénaline et de haine subite avant d'hurler de toute sa rage.

- BOMBARDA MAXIMA !!!


1 - Dans sa rage, le jeune sorcier n'a pas pris soin de viser et lance son sortilège entre les deux mages, ce qui provoque une explosion un peu plus loin...explosion qui affaissa grandement un énorme arbre...


2 - Arcturus pulvérise l'arbre sur lequel est attaché le mage captif, la détonation est telle qu'il est littéralement oblitéré par celle-çi tandis que son frère est propulsé plus loin.

3 - Enragé, Arcturus ne se rend pas compte que le mage a usé de la reversion pour se défendre et le Bombarda explose à quelque mètres de lui et d'Izsa, leur occasionnant de lourds dégâts.

4 - Le Bombarda Maxima atterit aux pieds des deux mages et broye la partie basse de leurs corps respectifs avec une épouvantable violence...Leurs blessures sont très certainement mortelles et ils crèveront dans la forêt, probablement bouffés par les horreurs qui y vivent. Arcturus se précipite ensuite sur Izsa pour commencer à incanter un # Vulnera Sanentur
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Il ne faut jamais sortir la nuit... - Page 10 Empty
Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...
Eileen I. Hilswood, le  Dim 28 Fév 2016 - 14:05

Lancer de dé pour Arcturus
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Il ne faut jamais sortir la nuit... - Page 10 Empty
Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...
Maître de jeu, le  Dim 28 Fév 2016 - 14:05

Le membre 'Izsa Hilswood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Il ne faut jamais sortir la nuit... - Page 10 D-4-4-10
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Il ne faut jamais sortir la nuit... - Page 10 Empty
Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...
Eileen I. Hilswood, le  Mer 6 Avr 2016 - 11:43

Sachant que : un corps humain de femme d'une cinquantaine de kilos contient quatre litres de sang, plus ou moins 3 décilitres ; posons, pour arrondir, que le débit sanguin au niveau de la peau -en situation de stress et par temps frais- est de 12 millilitres par minute par cent grammes ; au niveau des muscles et dans les mêmes conditions, le débit sanguin est de 40 millilitres par minutes par cent grammes ; notre sujet a été touché au ventre, aucune artère principale n'a été touchée (nous considérons que seuls la peau et les muscles ont été sectionnés) ; la blessure est composée de deux entailles, l'un allant du bas des côtes droites jusqu'en bas de la hanche gauche, l'autre sur toute la largeur de sa taille ; notre sujet est de taille S féminine ; notre sujet est couché sur le dos, ce qui ralentit la perte de sang d'un facteur alpha valant 0,1 ; le débit sanguin diminue de part la baisse de pression artérielle induite par le système nerveux, et on considère dV/dt=-0.9V, la dérivée de la vitesse du débit sanguin en fonction du temps ; une perte de conscience pouvant parvenir dès 500 ml perdus ; un traitement médical sera nécessaire dès un litre perdu, et la mort pouvant survenir à tout moment dès 2 litres perdus.

Question : dans combien de temps notre chère Izsa ne sera-t-elle plus de ce monde ? Notez que si vous attendez que le sujet meurt pour donner votre réponse, cela est tricher.

Mais bon, toutes ses questions n'eurent guère le temps de lui traverser l'esprit alors qu'elle tombait au sol. Elle était dans un état tellement abasourdie qu'elle ne comprit pas exactement ce qui lui arrivait. L'adrénaline bloquait tout ces nocicepteurs, si bien que l'unique sensation lui parvenant de son ventre était le chatouillis du sang coulant sur ses flancs.

Un voile tombe sur ses yeux, et alors qu'elle se sent partir (500 ml de sang perdus environs, souvenez vous du problème précédent) le bruit de l'explosion ravageuse lui parait aussi lointain que le château. Un nuage de coton semblait l'entourer, bloquant chacun de ses muscles - même le plus infime. Seule sa respiration, réflexe inné de chaque métazoaire, indiquait qu'elle n'était pas encore morte.
Dans son état, elle ne se rendit pas compte que le combat était fini. Pas plus qu'elle ne comprit que son espérance de vie venait d'être avantageusement allongée par l'intervention in extremis de son pire ennemi de Poudlard. Et peut-être était-ce tant mieux.
Invité
Anonymous
Invité

Il ne faut jamais sortir la nuit... - Page 10 Empty
Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...
Invité, le  Mer 6 Avr 2016 - 15:39

Lorsque le sortilège arriva juste devant les deux mages brigands, il explosa et provoqua une détonation résonnante à plus de dix mètres. Les deux mages volèrent en éclats, les jambes, leurs pieds, leurs chairs se rependirent dans le ciel avant de retomber sur le sol dans une gerbe de sang. Une pluie sanguinolente tomba dans les environs tandis que les deux mages poussaient des râles de profonde agonie, démembrés avec la plus grande violence par un des Serpentard les plus cruels de cette époque. Tandis que sang, chair et os retombaient dans un rythme effréné et que la robe noire et verte d'Arcturus se tachait de sang et d'éclats de muqueuse, ce dernier se ruait sur Izsa, ôta sa robe, la roula en boule pour la placer derrière sa tête avant de lever sa baguette au-dessus d'elle en incantant un premier #Vulnera Sanentur, il la passa de long en large en répétant un second #Vulnera Sanentur, observant les diverses blessures de sa camarade, se refermer peu à peu avec son intervention...C'était le monde à l'envers, il sauvait une femme qu'il a rêvé voir mourir, un nombre incalculable de fois...Pourquoi ? Savait-il pourquoi il faisait ça ? Savait-il ce qu'il était en train de faire, au moins ? Non...Il agissait...Il sauvait une vie...après en avoir anéanti trois...Il cessa d'y penser en incantant un dernier #Vulnera Sanentur pour faire fermer les blessures de façon définitive. Izsa avait probablement besoin de repos et lui aussi, après un tel usage de sa magie. Il s'assit lourdement sur le coté et se frotta le visage, il avait du sang plein le visage et il s'essuyait comme il pouvait la manche de sa chemise blanche. Il ôta son gilet, le roula en boule et remplaça sa robe de sorcier par ce vêtement avant d'utiliser sa robe de sorcier pour couvrir Izsa qui en avait très certainement besoin. Il soupira bruyamment avant d'entendre quelques râles plus loin. Il se leva, sa baguette à la main, et se dirigea vers la source de ce bruit. En avançant, il trouva un peu plus loin, l'un de deux frères qu'il avait mutilé avec rage qui rampait vers sa baguette à quelques centimètres, ses jambes n'étaient plus qu'un tas de chair rouge et à vif qui laissait une traînée de sang derrière chaque mouvement du mage renégat gémissant. Arcturus s'approcha de lui et posa son pied sur son dos avant de le retourner face à lui avec le pied. Le mage poussait des râles d'effroi et se cachait le visage pour ne pas à avoir à regarder son bourreau en tremblant.

- Pitié !! Pitié !! Je t'en supplie ! Ne me fais pas de mal ! Pitié !!! Arrête, tu ne sais pas ce que c'est !! Tu ne sais pas ce que tu fais !!!! hurlait-il comme pour sauver sa vie.

Arcturus posa son pied sur la gorge du rebelle et répondit sur un ton et un regard froid.

- Tu crois que c'est la première fois que je tue quelqu'un ? Pauvre petite chose...

Et il commença à appuyer sur sa gorge avec un expression de dégoût et de rage sur le visage, tandis que le mage étouffait et essayait d'appuyer sur la jambe d'Arcturus pour la faire bouger mais le Serpentard appuya d'un coup sec et une série de craquements probablement très douloureux se fit entendre sans que le mage ne puisse pousser le moindre cri, sa aorte et son larynx étant complètement compressés. Les nerfs oculaires du mage explosaient les uns à la suite des autres par manque d'oxygène et par la compression, ses yeux se gorgeait de sang sous le regard noir, haineux et malfaisant du Serpentard.

- Crève...

Le pied d'Arcturus s’enfonça brutalement dans la gorge du bandit, le broyant la nuque. Il fit quelques pas et prit la baguette qu'il voulait tant récupérer avant de revenir auprès d'Izsa pour la veiller.
Mangemort 08
Mangemort 08
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang
Loup-garou
Occlumens


Il ne faut jamais sortir la nuit... - Page 10 Empty
Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...
Mangemort 08, le  Dim 6 Nov 2016 - 11:21


   


   
Une lueur dans les Ténèbres.
Pv A.
   




--------J'avais reçu un nom. Tel un cadeau porté à mon attention qui serait susceptible de m'apporter un florilège d'émerveillements. Je travaillais pour mon Ordre, et ordre me fut donné, de porter à mon regard, celui d'une âme encore non conquise. A la magie noire peut-être Promise. Elle était jeune, mais ce n'était pas un critère. Nul âge ne faisait le caractère, ni la détermination. C'était une première rencontre. Je devais sonder son être.

--------Ma position stratégique m'avait permis de la scruter. Dans Poudlard. J'avais pu observé quelques uns de ses mouvements. Pour autant je ne pouvais prétendre la connaître. Pour autant peut-on seulement prétendre un jour connaître quelqu'un ? Je chassais cette pensée. Il n'était pas le moment. Je regardais la nuit qui tombait au dehors, rideau sur le théâtre du Jour qui venait d'éclore, de son aura silencieuse et somptueuse.

--------J'étais dans mes quartiers. Je ne pouvais risquer de me compromettre. Si bien, que j'avais pris soin de modifier ma voix. Elle restait grave, mais se faisait oratrice d'une teinte qui orientait vers le mystérieux. Après tout, Mystère elle était pour moi. Mystère je serais pour elle. J'avais, pour l'occasion, revêtit un masque vénitien aux couleurs festives qui couvrait mon regard et mon nez. Seul le bas de mon visage serait perceptible. Encore faudrait-il que l'astre lunaire se montre favorable et ne soit pas entravé par des nuages joueurs. Ma longue cape sombre m'accompagnait, capuchon rabattu. Ma cape d'invisibilité comme protectrice pour me mouvoir où je le souhaitais.

--------J'avais donné rendez-vous à la belle dans la forêt interdite. Je lui avais signifié qu'elle devrait être précautionneuse, et muette au sujet de cette rencontre. J'avais auréolé mes mots d'une teinte suffisante pour m'assurer, qu'au-delà d'éveiller sa curiosité, sa venue serait aussi due au fait qu'elle serait intéressée d'approfondir plus ses connaissances.

--------La nuit avait apporté dans ses bagages une froideur qui laissait présager un hiver rugueux. Le vent automnale sifflait entre les arbres et chaque pas ramassait son lot de feuilles échouées. J'avais suffisamment exploré cette forêt en large et en travers pour me targuer d'en connaître les moindres recoins. Je lui avais donné rendez-vous dans un endroit bien reculé, où un petit amas d'arbres se faisait cadre d'un bosquet où la lune pouvait défiler sereinement.

--------
Je lui avais expliqué le chemin pour se rendre jusqu'à moi. Minuit était l'heure précisée. J'étais arrivé un peu en avance, comme d'habitude. J'avais lancé un voile sur la surface du bosquet, de telle sorte à ce que notre conversation, si elle venait à avoir lieu, ne puisse être entendue au dehors. Je me tenais à l'ombre d'un arbre, pensant à l'éventualité que, peut-être, elle n'aurait pas le courage de venir. Mais une autre part de moi me disait, que si ce nom me fut donné, ce n'était pas le fruit du hasard, mais celui de l'aube d'une certitude...
Contenu sponsorisé

Il ne faut jamais sortir la nuit... - Page 10 Empty
Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...
Contenu sponsorisé, le  

Page 10 sur 13

 Il ne faut jamais sortir la nuit...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.