AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 12 sur 13
Il ne faut jamais sortir la nuit...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
Mangemort 67
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts

Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...

Message par : Mangemort 67, Mar 13 Juin 2017 - 9:59


J'errais dans Hollow, notre bastion caché, notre QG secret, accessible uniquement aux Mangemorts, attendant l'heure. J'avais failli y perdre la vie, après mon combat contre Meraxès ou du moins bras. Mes cris de douleur avaient brisé le silence qui y régnait habituellement mais une fois mes blessures guéries par deux mages noires, le calme était revenu prendre ses quartiers.

J'attendais l'heure. L'heure pour rencontrer ce gosse dont on m'avait parlé et que j'avais pu rencontrer lors de la prise d'otages. Il était loin de m'avoir convaincu. Afin de m'assurer que j'avais les bonnes pièces pour mon plan je me devais de vérifier par moi-même que tous m'étaient bien fidèles. Quelques minutes avant le rendez-vous, je transplanai. Toujours dans cette forêt... J'espérais qu'un jour je puisse me promener dans Poudlard à nouveau et ne plus à devoir me contenter qu'on m'y autorise ou à rester à sa limite.

La lettre lui donnait une heure à cet élève, mais aussi une fausse identité. Après tout, ce concierge m'était utile pour une fois. Il n'avait pas intérêt à se plaindre parce que j'avais emprunté son identité, c'était même un honneur. Encore fallait-il qu'il l'apprenne.

Après avoir attendu l'heure, voilà que j'attendais la personne. Toujours en noir, avec ce masque rouge auquel je tenais tant, impossible de m'en détacher. Je restais silencieux dans ce bois lugubre. Allais-je rencontrer quelque créature sauvage ou un élève bravant les règles, comme celui que j'attendais...

Un son m'annonçait une arrivée. Je me retournai assez rapidement, baguette à la main, afin de m'assurer qu'il ne s'agissait pas de la mauvaise personne. Mais non.

- Bonsoir... Une arrivée loin d'être discrète, si j'avais été un ennemi tu serais déjà mort. Je commence à croire que ce que tu serais plus un poids pour notre cause qu'un atout. Voix froide et sèche. Décidément, ce Riri ne marquait pas beaucoup de point à chaque fois que je le voyais. "Ne t'attends pas à voir ce stupide concierge, c'est moi qui t'ai convoqué ce soir. Je veux m'assurer que tu puisses tenir la cadence de mes projets... Que tu sois meilleur que lors de notre visite à la cabane hurlante. T'en crois-tu capable ?

Il n'avait pas été très brillant à ce moment-là. Cette nuit, il allait devoir faire ses preuves.


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...

Message par : Mangemort 67, Mer 21 Juin 2017 - 14:52


À croire que ma présence imposait le silence. Ce n'était pas la première, ni la dernière probablement, que la silence résonnait après mes propos. Il se faisait lourd et insistant, même dans cette Forêt Interdite où de multiples créatures sauvages et agressives vivaient, l'on aurait pu croire que mes propos avaient ôté tout envie à Riri de me répondre. Devais-je le secouer comme un prunier pour chercher les fruits pas trop pourris d'une éventuelle réflexion ?

Que pouvais-je donc bien faire ici ? Face à ce mioche aussi mou qu'un genou... Je devais avoir fait une erreur, mauvais casting. Hop tu pars au bêtisier avec les autres, ceux qui se croient doués mais qui ne le sont pas. Je m'apprêtais à décamper, lui lançant un sortilège comme dernière parole avant de transplaner. Mais il m'attaqua. C'était donc sa réponse.

- Protego ! Une seconde à peine après la création du bouclier magique que son sortilège ricocha. "Est-ce tout ce dont tu es capable ?"

Pas assez agressif, pas assez mordant... Il en fallait plus ! Je comptais bien lui montrer ce qu'on pouvait attendre d'un de mes partisans.

- Où comptes-tu aller comme ça ? Lui demandai-je en le voyant se diriger vers un arbre. J'allais lui faire comprendre que dans un terrain pareil, aussi riche et plein de ressources, il fallait en tirer les avantages. Un Radicis Perfidum Maxima informulé pour que tout ce qui passe à leur portée rejoigne la terre et les y enferme. Surtout qu'elles étaient épaisses et leurs épines étaient prêtes à pénétrer la chaire, à lacérer.

Sous ce masque rouge, je souriais. Voir comment il allait s'en sortir. J'hésitais à surenchérir avec un autre sortilège d'attaque mais si je le tuais, déjà ? Cela passerait mal, après tout nous en aurions peut-être besoin d'un jour à l'autre... Voyons déjà comment il s'en sortait.


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...

Message par : Mangemort 67, Mar 4 Juil 2017 - 9:16


Le but de ce soir était de la tester, voir comment il pouvait s'en sortir face à quelqu'un de plus entraîné que lui. Car, je devais bien le reconnaître, nos ennemis pouvaient se montrer redoutable. Il n'était donc pas impossible qu'un jour, il se retrouve face à un membre de l'Ordre de Phénix qui n'aurait pas grand chose à faire de sa vie de partisan des Ténèbres.

Je ne me cachais pas trop, j'aurais pu transplaner pendant qu'il se débattait avec ces ronces mortelles, dans un arbre, derrière lui ou encore me camoufler mais pour l'instant je testais sa capacité à attaquer. Souvent c'était ce qu'il manquait aux débutants, cette volonté de blesser, de tuer. Ils avaient un don pour tourner autour du pot, pour éviter que le sang coule mais si le leur tâchait déjà le sol, peut-être qu'ils se retiendraient moins.

Je voyais Riri échapper aux ronces, il avait réussi, mais dès à présent je ne serai pas aussi clément. Mais avant de pouvoir lancer un sortilège, la contre-attaque arriva. Une fois au fond de ce trou, je réalisai qu'il avait utilisé le terrain, c'était une bonne chose, s'avoir en tirer les avantages. S'en suivit une giclée d'un liquide étrange, de la colle ! Ainsi donc, avait-il décidé de creuser mon tombeau ? Oh, mon petit, j'ai survécu à pire que ça. Aguamenti pour recouvrir la partie qui m'empêchait de bouger d'eau. S'en suivit d'un rapide Glacio qui fit durcir le tout et enfin un Bombarda Minima. Et ma prison de glace explosa en mille morceaux. Je me relevai et sorti de cette tombe prématurée. Je voyais que mon jeune adversaire était à genoux.

- Je dois reconnaître que tu t'en aies bien sorti ! Immobiliser ton adversaire de cette façon était une idée intéressante, mais tu aurais dû enchaîner rapidement pour me blesser...

Si je m'étais retrouvé dans un vrai combat, le sortilège de la Mort aurait fusé à ma sortie du trou, mais pas dans le cas présent. Il avait réussi à se rendre un petit peu intéressant. Qu'avait-il en tête pour la suite ? Je l'attendais...



Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...

Message par : Mangemort 67, Sam 15 Juil 2017 - 19:00


De la fraîcheur se faisait ressentir, était-ce dû à mon sortilège utilisé quelques minutes auparavant ? Très certainement. C'était comme si mon torse s'était retrouvé trempé après une baignade dans un lac en plein hiver. Mais je sentais bien que le duel allait me réchauffer. Le petit face à moi s'en sortait plutôt bien, comme si ce n'était pas le même que dans la Cabane Hurlante. Comme s'il était quelqu'un d'autre. Préférait-il l'intimité dans un duel à un contre un ou avait-il pris conscience de son attitude déplorable la dernière fois que je l'avais vu ?

Bien que nous étions éloignés, je cru devenir de l'étonnement sur son visage. Oui, je n'étais pas un monstre sanguinaire qui cherchait à détruire tout et tuer tout le monde sur son passage. Enfin pas quand je me retrouvais face à un de mes partisans, le but était de le former et non de l'envoyer six pieds sous terre. Cette petite pause improvisée lui permit de se soigner... Encore un qui perdait de l'énergie à guérir son corps. Lorsque l'esprit est fort, cette masse de chair suivait sans trop de problème. Il fallait être prudent, certes mais ne pas perdre de temps avec des blessures superflues. Les cicatrices, visibles ou invisibles, sont les témoins d'une vie riche...

Je savais que le combat ne tarderait pas à reprendre. Après tout, nous n'allions pas nous arrêter en si bon chemin. Que m'avait-il réservé ? La réponse ne se fit pas attendre. Ainsi, il pensait m'avoir aussi facilement ? Ne voyant rien arriver de nulle part, autant changer de position. CRAC. Je transplanai non loin d'où je me trouvais. Un rocher d'une taille certaine traversa mon champs de vision. Malheureusement, en esquivant cette attaque, je n'avais pas fait attention à l'endroit où s'était terré ce veracrasse. Aux aguets, je m'attendais à voir une suite à cette vaine tentative, mais rien... Quelle déception.

- Eh bien ?! Est-ce tout ? Tu as déjà épuisé toutes tes forces pour te cacher ? Diffindo Maxima Multiplicare ! J'avais presque hurlé le sortilège. Pour me donner de l'énergie, pour me permettre d'atteindre le but que je souhaitais.

Ne sachant pas où il se cachait, probablement un arbre, solution de facilité, mais lequel ? Autant essayer viser les trois se trouvant face à moi avant de d'esquiver le rocher. Dans tous les cas, ils tomberaient et pouvaient le toucher, voire l'écraser s'il n'était pas assez vif...

De lourds craquements se firent entendre, des bruits secs et puis la chute, lente dans un premier temps puis s'accélérant avant de toucher le sol soulevant terre et poussière. Impossible de voir quoique ce soit et pas question d'user de magie pour que ce soit le cas, il fallait que je récupère. Ma respiration était forte, comme après un sprint, quelques gouttelettes perlaient sous mon masque. J'avais encore de quoi lui en faire baver mais un tel effort n'était pas sans avoir puisé dans ma réserve de Magie. Je restais aux aguets, ne voulant pas me faire avoir bêtement...

Alors petite souris, où te caches-tu à présent ?



Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...

Message par : Mangemort 67, Dim 23 Juil 2017 - 15:33


Le craquement des branches, la poussière du sol, le lourd bruit des troncs. Un concert de destruction. Un paysage détruit, la guerre est votre porte chers habitants de Poudlard. Du moins c'est ce qu'on pouvait croire mais je jouais juste avec un de nos partisans, simplement. Est-ce que mon manège allait attirer quelque créature vivant dans cette sombre forêt ?La fatigue commençait à se faire sentir et je n'étais pas certain de pouvoir faire face à un groupe d'acromentules ou d'un troupeau de centaures.

Le calme était revenu. Était-il mort ? Avait-il quelque chose de cassé ? Un œil de percé ? J'étais sur mes gardes, le calme avant la tempête n'est-ce pas ? Qui savait d'où il pouvait sortir ? Il m'était rare de rester sur place, moi qui essayais d'être toujours en mouvement pour éviter d'être une cible facile. Là, j'écoutais, cherchant ce qui pouvait le trahir. Si Saïka avait été là, elle n'aurait pas hésité une seconde pour aller le dénicher mais il arrivait que je me déplace sans elle. Les craquements recommencent, comme s'ils n'avaient jamais cessé et là. Mon jeune adversaire se lève, sortant de derrière un tronc coupé, mais il attaque, pas de blabla, juste une attaque que je n'entends pas. J'ai le réflexe de lancer un proteg... Trop lent, fatigué... Des pans dans robe sont découpés, je sens une douleur, je sens que mon sang coule à présent. Je regarde l'étendue des dégâts et je tombe à genoux devant ce que je vois. L'intérieur de mon ventre est sorti. La vision est immonde. Du sang, beaucoup, des entrailles. Comment s'y est-il pris ? Je n'arrive pas à réfléchir. De ma main libre, j'essaie de faire quelque chose mais quoi ? Je n'ai jamais été aussi blessé. Pourtant la douleur... Je ne la sens pas, je veux dire... Si sur mon bras qui a pris un sortilège de découpe probablement mais mon ventre. J'ai envie de vomir. Mais je devrai enlever mon masque... Je ne peux pas. Je crie, je hurle. Comme un animal blessé. Que m'a-t-il fait ? Dois-je appeler un de mes masqués ? Ils vont le tuer, c'est certain.

Je ne comprends pas ce qu'il m'arrive. Comment s'y est-il pris ? Je dois me calmer ? Facile à dire quand on a une partie de ses entrailles qui prennent l'air. Je dois me secouer, me faire secouer, je suis le Seigneur des Ténèbres après tout. Mais le manque de douleur m'interpelle, je n'ai pas de point de comparaison mais s'il s'agissait d'une emprise sur mon cerveau et non la réalité ? Un subterfuge de faibles pour jouer avec mon esprit ? Electrocorpus Minima. La secousse ne se fait pas attendre et parcourt tout mon corps... Je ferme les yeux, ce n'est pas une sensation très agréable, j'essaie de respirer calmement. Et j'ouvre les yeux...

Plus rien. Mes entrailles ne sont plus là. Un goût de bile acre attire mon attention à présent. Je n'étais pas loin de vomir. Le petit insolent ! Il venait de toucher un point sensible. Comme lors d'un duel avec une de mes mages noires. Attaquer l'esprit semblait efficace...

- Alors gamin ! Tu croyais m'avoir ? Presque, c'était bien joué ! Je balaie devant moi avec un Atshum Draconis suivit d'un rapide Incendio. Après avoir coupé du bois, on se réchauffe avec non ?

- Arrête de te cacher ! Lui hurlai-je... Heureusement qu'il ne finissait pas ses enchaînements. Il aurait pu me mettre très mal en point... Les flammes dévoraient les arbres fraîchement coupés, un feu de joie, un feu de la mort...

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...

Message par : Mangemort 67, Lun 7 Aoû 2017 - 22:05


Les flammes dévoraient tout, ou presque. Les arbres étaient encore trop frais pour flamber correctement. Mais je m'exaltais d'un tel spectacle. Le feu et moi étions liés depuis longtemps, depuis mon enfance. Je crois que je tiens mon intérêt pour cet élément depuis ce temps-là.

À travers la fumée, je pus distinguer une silhouette. Celle de mon jeune adversaire, évidemment. Qu'allait-il tenter ? J'étais prêt à recevoir encore une attaque sur mon esprit. Jouer avec mes sens était une tactique, mais à usage presque unique. À présent, je m'attendais à ce genre d'approches. Il était rare que mes adversaires y pensent. Comme moi, ils préféraient les attaques directes et dévastatrices. Cela permettait souvent de prendre l'avantage, à celui ou celle qui en faisait le plus.

Je crois que j'en avais assez fait. Il ne cherchait plus à me combattre mais à survivre. Et si je jouais encore, je finirai par avoir un cadavre, supplémentaire, sur les bras. Étant celui d'un partisan, ce serait dommage. Il était temps d'arrêter la confrontation. Numen Arma et une jolie lame apparue dans ma main. Il était temps que j'en ai une en permanence sur moi... Et CRAC, transplanage à quelques centimètres du jeune sorcier, ma gauche appuyé sur le tronc d'arbre.

- Que vas-tu faire à présent ? Lancer un sortilège qui nous blesserait tous les deux ? Vu ton état, je ne suis pas certain que tu survivrais. Sur ces mots, j'avançai ma lame au niveau de son visage. Et si je faisais une petite coupure. Là, comme ça sur sa joue ou sur un de ses yeux ? Ou laisser ce visage intact ? Il est rare que les sorciers usent du corps à corps, c'est une chose j'apprécie, moi... Et j'informulai le contre-sort rendant à ma baguette sa forme originale. Je me recule pour lui faire comprendre que c'est terminé.

- Tu t'es bien défendu. Tu en as dans le ventre. Et tu es coriace. J'apprécie. Tu caches bien ton jeu. Il faut maintenant te libérer des chaînes qui te retiennent et te joindre pleinement à notre cause. N'hésite plus.

Le feu continuait de crépiter derrière moi. Je tâcherai de l'éteindre avant de partir. Il serait dommage d'abîmer encore plus l'habitat naturel de si belles créatures telles les licornes ou les acromentules...


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...

Message par : Mangemort 67, Sam 19 Aoû 2017 - 22:37


Pourquoi faut-il toujours que nos chères têtes blondes paraissent aussi dubitatives face à mes discours ? Ne comprennent-elles pas que notre combat continue ? Que tant que le Secret tient, chaque action doit le viser afin de le détruire ? Alors j'exige d'eux de faire tout ce qu'ils peuvent pour m'aider ? Aider l'Ordre Noir, aider notre société emprisonnée ?

La fumée commençait à pénétrer sous mon masque. Mes yeux devaient être rouges et des larmes ne tarderaient probablement pas à couler si je ne faisais rien. Décidément, lorsque je m'emportais... Il fallait que j'arrête de répondre aux provocations ennemies, je me ferai avoir un jour... Mais il fallait que je calme les flammes dévorantes que j'avais lancées, cette forêt n'avait rien demandé et elle abritait bon nombres d'êtres aussi incroyables que dangereux. Il serait bête d'attirer l'attention et de devoir se battre à nouveau. Face à des acromentules ou des centaures, je n'étais pas certain de m'en sortir et je ne parlais même pas de ce Riri, vu l'état dans lequel je l'avais mis. Je pointai ma baguette en direction du feu : [blur]Aguamenti[/blut] murmuré sur le brasier le plus proche. Dans une crépitement et presque instantanément, les flammes les plus proches s'éteignirent. Celles plus loin, continuait de danser mais cela permit de retrouver un air un peu plus frais ou moins chaud...

Peut-être que ma non-réponse avait fait que le jeune partisan ait trouvé une réponse lui-même mais rien ne semblait indiquer qu'il était apte à réfléchir, en même temps, vu son état.

- C'est simple. Sois des oreilles, écoute les gens, les autres élèves, les professeurs, ceux qui pourraient être nos alliés mais aussi nos ennemis. Les secrets de chacun peuvent dangereux s'ils sont entendus par les mauvaises personnes. Trouves comment nous être utile... Tu es assez intelligent pour cela, non ?

Je m'étais retourné après avoir joué à l'extincteur de brasier. Étaient-ce des tâches difficiles ? Évidemment mais n'est-il pas ardu de vouloir changer une société ? Mais chaque rouage, aussi petit soit-il, est important pour que la machine mise en marche puisse atteindre son but...


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...

Message par : Mangemort 67, Mer 25 Oct 2017 - 16:05


Je l'ai lâché. Il faut bien qu'il se reprenne le pauvre petit. Après un combat de la sorte, il a de quoi être fatigué. Le feu éteint continuait de fumer mais de moins en moins. L'air devenait à nouveau respirable.

Je sens dans sa voix qu'il a besoin de plus. Sa réponse est presque blasée. Il veut plus. Pourtant, je ne sais pas s'il est prêt à embrasser la cause de manière inconditionnelle. Et si... ?

- Que dirais-tu de vandaliser une salle, une statue, qu'importe dans Poudlard en faisant en sorte que les personnes pensent qu'il s'agit de nos ennemis de toujours : l'Ordre du Phénix. Tu devras faire en sorte de ne pas être pris le fait mais aussi que ce soit suffisamment subtile pour qu'on pense qu'il s'agisse bien d'eux. Ainsi, tu pourras voir ceux qui semblent les défendre le plus. Note bien leurs noms, je compte sur toi pour me remettre une liste.

Ainsi il aurait de quoi faire. Il mettra pas un mais bien les deux pieds dans la cause qui semble encore bancale à ses yeux ou me fais-je des idées ? Le résultat de cette mission aura son importance. Après tout, il est important de pouvoir s'appuyer sur ses partisans.

- Je crois qu'on en a terminé. Soigne-toi, ce serait bête de mourir de la sorte.

Crac. Pas de réponse attendue. Je m'étais un peu entraîné malgré tout. Il ne s'était pas laissé avoir facilement. C'était une bonne chose.

Fin du RP pour moi, merci à toi

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé

Re: Il ne faut jamais sortir la nuit...

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 12 sur 13

 Il ne faut jamais sortir la nuit...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.