AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 1 sur 10
Recherche dans les eaux sombres
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Athénendora Héliodore
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Recherche dans les eaux sombres

Message par : Athénendora Héliodore, Lun 10 Juin 2013 - 16:14



Avec l'autorisation d'Elenna Benson


Rp avec Athénendora Héliodore, Avalon Bell, Rose Goyle, Victoire Grey, Merit Sullivan, Liberty Owen, Jean-Baptiste Flitwick et Darnel James Williams



Par tous les dieux, ce que ça faisait du bien de se lever à l'heure qu'on voulait ! On était samedi, et j'en avais profité pour  faire la grasse matinée, et quelle grasse matinée ! Ce jour là je m'étais levée à onze heure, histoire de rattraper les heures de sommeil que j'avais perdu en m'adonnant à mes sorties nocturnes dans la forêt interdite. Je sortis du lit tranquillement, attrapai un jean, un T-shirt et mes converses, puis me dirigeai vers la salle de bain des filles pour faire ma toilette. Après m'être habillée et m'être assurée que j'étais bien présentable, je sortis de la salle commune pour me rendre dans la Grande Salle. J'espérais vraiment que le petit déjeuné était toujours servis parce-que j'avait une faim de loup ! Heureusement pour moi c'était bien le cas, enfin presque... Vu l'heure tardive, c'était plus un brunch qu'un petit déj', mais cela m'importait peu à vrai dire, tant que je pouvais me remplir l'estomac, je n'allais pas me plaindre ! Je m'installais donc à la table des Poufsouffles, fis signe aux quelques élèves assis à mes côtés et avalai une grande assiette de fruits. Après cela je me dépêchai de me rendre dans le parc, où moi et d'autres élèves de Poudlard nous étions donné rendez-vous.

Je sortis du bâtiment d'un pas rapide et fus ravie de constater que le temps était magnifique. Le ciel bleu était dégagé et le soleil brillait de mille feux. Une merveilleuse journée s'annonçait ! Je traversai le parc en passant par le petit chemin semé de gros galets plats et polis, et atterris finalement à notre point de rendez-vous. Le grand chêne près du Lac Noir nous procurerait un coin d'ombre parfait pour notre petit meeting entre amis. Etant la première arrivée, je profitai du fait que personne ne soit encore là pour "aménager" un peu l'endroit pour le rendre un peu plus confortable.
Je sortis ma baguette de ma poche et fis apparaitre un grand tapis ainsi que quelques coussins qui se trouvaient dans la salle commune des Poufsouffle grâce à un "accio" . Cela ne devrait pas déranger grand monde vu que personne  ne les utilisait jamais... Du moins, je le supposais. Cela étant fait, je m'installai confortablement sur le tapis, dos contre le grand arbre, et me mis à attendre que les autres arrivent en espérant que cela ne soit pas trop long.



Désolé c'est un peu court mais je suis un peu à court d'inspiration...


Dernière édition par Athénendora Héliodore le Ven 21 Juin 2013 - 21:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Invité, Lun 10 Juin 2013 - 17:25


La tête enfoncée dans son oreiller, Avalon somnolait encore dans son lit à baldaquin, ses cheveux étaient emmêlés suite à une longue nuit de sommeil mais aussi à longue grasse matinée. Cette nuit là, la Gryffy avait rêvée qu'elle battait en duel un des garçons prétentieux de Serpentard, ce qui l'avait ravie. Elle se retourna et s'étira longuement en bâillant, les yeux mi-clos. Après avoir passé une semaine de folie à courir d'une salle à l'autre pour ses cours, on était enfin le week-end ! La blondinette pourrait lézarder au soleil, traîner dans le château après le couvre-feu et allez piquer un somme dans les salles de cours déserte ! Et en plus d'être samedi, la journée s'annonçait plutôt ensoleillée vu la lumière éclatante qui filtrait à travers les grandes fenêtres du dortoir des filles : il ne devait pas être loin de onze heures. Onze heures... Onze heures ? Onze heures !

La Lionne se leva en sursaut et manqua de se casser la figure sur le tapis aux couleurs de la maison. Mince ! Le rendez-vous près du lac ! Elle l'avait complétement zappé ! Il était vrai qu'Avalon était un peu tête en l'air, mais elle avait promis à une amie de Poufsouffle qu'elle la retrouverait près du lac dans environ trente minutes, et la Rouge et Or tenait toujours ses promesses. Avalon attrapa un slim, un top large et des petit chaussures en toile avant de filer vers la salle de bain des filles. Elle s'habilla en un temps record et noua ses cheveux blonds en une longue tresse qu'elle ramena sur le côté. Après dix minutes, elle fut enfin satisfaite de son allure et fila dans les escaliers après avoir attraper sa baguette magique sur sa table de chevet.

Elle traversa la Salle Commune déserte à toute allure et fit un rapide détour par la Grande Salle, son estomac criant famine. Elle attrapa une pomme dans un des saladiers posés sur la table des Lions et adressa des sourires amicaux à ses camarades de maison déjà attablés pour le déjeuner. La sorcière utilisa un sort de réduction sur la pomme pour lui donner une taille semblable à celle d'une bille et la glissa dans une de ses poches ; elle l'a mangerait plus tard.

La jolie blonde dévala les marches après avoir franchit les portes du Grand Hall et passa par le jardin de l'école pour se rendre au point de rendez-vous. Une odeur douceâtre vint chatouiller les narines de la jeune fille lorsqu'elle passa près d'un massif de fleurs colorées. La chaleur profitait aussi aux végétaux se dit-elle en souriant.

Après ce rapide passage dans le jardin, elle rejoint l'arbre sous lequel était déjà installé Sofia. Par bonheur, la jolie blonde constata qu'elle était la première des invités arrivée au rendez-vous. Elle adressa un sourire rayonnant à la Poufsouffle et se laissa tomber sur un petit tas de coussin jaunes et noirs.

- Salut Sofia, bien dormi ? demanda-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Athénendora Héliodore
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


rp

Message par : Athénendora Héliodore, Lun 10 Juin 2013 - 20:22


Cela faisait maintenant trente minutes que je patientais sous le grand chêne et je commençai à croire que mes amis avaient oublié notre petit rendez-vous, ce qui ne me plaisait pas du tout. Déjà que la patience n'était pas ma plus grande qualité... Cette attente tendait doucement à me peser sur les nerfs. Je soufflai lourdement et décidai de m'allonger sur le dos. Dans cette position j'avais une vue superbe sur le ciel au dessus de ma tête, caché ça et là par les branches feuillues de l'arbre qui me faisait de l'ombre. Les nuages se mouvaient doucement, tels de gros morceaux de coton emportés par le vent.

C'est à ce moment que je me mis à repenser à cette habitude que j'avais prise lorsque j'étais plus jeune. Il m'était alors coutume de m'allonger avec ma mère durant ses rares instants libres dehors, dans des endroits plus ou moins sauvages selon les pays où nous nous trouvions, pour essayer de définir la forme des nuages. Nous passions ainsi de longs moments à laisser libre court à notre imagination, et dans ce jeu toutes les folies étaient permises ! Les nuages pouvaient tantôt prendre la forme de singes portant des tutus de ballerines, tantôt un hippogriffe faisant de la bicyclette ! Ce genre de souvenirs étaient de loin ceux qui me tenaient le plus à cœur.


J'observais un nuage qui ressemblait comme deux gouttes d'eau à un scrout à pétard géant, quand j'entendis des bruits de pas se rapprocher. Je me renversai sur le ventre et levai ma tête pour voir qui approchait et fut ravie de m'apercevoir que ce quelqu'un n'était autre qu'Avalon. Elle s'avança vers moi et se laissa lourdement tombé sur un des tas de coussins que j'avais disposé sur le tapis. Elle m'adressa un grand sourire puis me lança sur un ton enjoué :

- Salut Sofia, bien dormi ?

- Oui c'est ça ouii ! Et puis quoi encore ?! Nan mais je rêve ! Mademoiselle arrive avec presque une demie heure de retard et tout ce qu'elle trouve à me dire c'est "Salut Sofia, bien dormi ?" ?! Mais où va le monde ?! Où ?! Dites le moi ! Je veux savoir ! Nan mais je suis en plein délire là !! En plein délire !! J'hallucine !! Je rêve !! Je n'en reviens pas !!
lui répondis-je alors en me redressant précipitamment et en agitant mes bras dans tous les sens, tel une malade mentale.

Une fois de plus, ma très chère Avalon subissait une de mes très nombreuses tirades enflammées, mais bon, c'était Avalon et elle avait l'habitude maintenant. Le fait est que j'étais en réalité super contente de la voir, mais je n'allais certainement pas le lui dire, elle serait bien trop contente ! Je continuai à me révolter encore quelques secondes et fini par me taire, et ne trouvant plus rien à dire je me contentai de la regarder avec une moue boudeuse sur le visage. Après un micro moment de silence, je me décidai à donner une réponse un peu plus adéquate à sa question, initialement innocente.

- Oui, pas mal. Un peu mouvementé mais pas mal, lui dis-je gaiement, comme si de rien n'était. Et la tienne ? ajoutai-je en m'étendant sur le flanc, soutenant ma tête par ma main.
Revenir en haut Aller en bas
Victoire Grey
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Victoire Grey, Mar 11 Juin 2013 - 9:35


    Sautillant gaiment à travers les chemins boisés qui menaient au château de Poudlard, Victoire se rendait en direction de ce dernier. Il devait être environ onze heures et ce petit bout de femme avait passé sa matinée à travailler derrière le comptoir de Waddiwasi. Enfin, travailler était un grand mot, elle s'amusait chaque jour depuis qu'elle avait obtenue ce stage à durée indéterminée. Elle aimait clamer haut et fort qu'elle faisait le plus drôle métier au monde. La jeune femme avait réussi à sortir de la boutique un peu plus tôt pour assister à une sorte de réunion organisée par une camarade de Poufsouffle.

    Ses cheveux étaient scintillants, ils dégageait un éclat caramel alléchant. Ils étaient nouées en un chignon de fortune qui créait un effet décoiffé mais aussi très sobre et classe. Le temps de cette journée était particulièrement radieux, elle avait donc opté pour un haut en toile plus ou moins transparente de couleur ocre un peu délavée avec le célèbre signe hispter imprimé dessus. Son ruban était nouée à son poignet comme en temps normal. Elle avait mis un jean slim blanc et usait de toutes les précautions au monde pour ne pas le tacher. Le bâtonnet blanc d'une sucette sortait de sa bouche et elle fredonnait l'air connu du carnaval de Rio De Janeiro.

    Cela faisait quelques mois qu'un sourire constant était dessiné sur le visage de Victoire, depuis qu'elle avait obtenu ce stage elle souriait constamment. La victoire d'avant était désormais bien loin, aujourd'hui, une Victoire heureuse s'offrait au monde et profitait de ce cours instant qu'est la vie. Son comportement avait réellement changé, elle était plus ouverte, plus espiègle, plus drôle. Tout ça grâce à un vulgaire job, c'est fou ! Mais ce qui changé le plus était son goût prononcé pour les hommes, elle adore avoir en face d'elle un garçon craquant pour pouvoir le contempler à sa guise, mais elle aimerait surtout en posséder un, rien que pour elle...

    Enfin, elle s'approchait du château et pénétrait dans le parc. Les odeurs enivrantes des différentes fleurs parfumaient à merveille ce paysage de carte postale que toute personne rêve de voir. victoire était consciente de sa chance de se retrouver ici, si ses pouvoirs ne se seraient pas manifestés elle serait contrainte de suivre des études normales pour enfant moldu, avec des examens compliqués...

    La stagiaire était désormais à quelques mètres de Sofia et d'une autre fille qui ne lui était connue que de vue. La Poufsouffle avait installé un tapis ainsi que des oreillers familiers. Elle arriva en courant, toute joviale, pour prendre la parole, enjouée :

      Salut vous deux ! Comment allez-vous ?


    Elle s'assit et pris un oreiller jaune et noir dans ses bras.

      Oh, les oreillers Pouffys !!


Revenir en haut Aller en bas
Darnel James Williams
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Darnel James Williams, Jeu 13 Juin 2013 - 8:34


“Recherche dans les eaux sombres”

Darnel & Les Autres

C'était un samedi matin, comme tous les matins, Darnel avait une tête de morts-vivants qui vient de sortir de sa tombe. Et comme tous les samedis, il s'en fichait car il n'y a pas cours de la journée. Mais bon, à travers les rideaux ils voyaient que des rayons de soleil entrain péniblement dans la pièce. Il se leva enfin pour voir si ses attentes étaient véridiques. En effet, après avoir dévoiler l'extérieur, DJ fut éblouie par tant de luminosité et de chaleur qui caressait sa peau métissée. Il était bien décidé à sortir ! Il se dirigea alors vers sa penderie, y pris un tee-shirt à manches courtes, un bermuda, et bien sûr des sous-vêtements.

Il se dirigea ensuite vers la salle de bain, il prit dans le placard de celle-ci, un gant de toilette, puis une serviette. Et tourna les robinets de la douche. Pour déverser de l'eau chaude et froide. Après s'être mouillé, lavé et rincé, il sortit de la douche, se sécha, puis enfin s'habilla. Il regarda l'horloge qui annonçait onze heure quinze. Il devait rejoindre le petit groupe d'amis qu'il avait rejoint qui ne cessait de s'agrandir avec le temps. Il devait se retrouver à midi dans le parc, donc il avait le temps de manger quelque chose, histoire de ne pas avoir le ventre trop vide.

Il sortit alors de la salle commune des jaunes et noirs pour se retrouver au sous-sol, quand il était sûr que tout s'était bien refermé, il pouvait y aller. Il monta alors les escaliers pour se retrouver dans la Grande Salle. Il s'installa à la table des poufsouffles. Il vit que Sofia avait terminé son déjeuner. Il lui adressa un sourire, puis prit du bacon suivit de fromage fondu et de pomme de terre dans son assiette. Après avoir englouti le tout. Tous disparu comme par enchantement. Il était tombé amoureux de ce monde qu'était la magie, c'était vraiment un monde magnifique, incroyable richesse en surprises et en émotions.

Il se leva alors du banc et se dirigea vers la sortie. Une fois dehors, il vit que la température était idéale, il ne faisait ni trop froid, ni trop chaud. C'était parfait. Les rayon de soleil ainsi que le vent effleuraient la peau découverte du bronzé. C'est alors qu'il chercha Sofia qui avait quitté la salle quelques instants plus tôt. Il vit une fille entrain de faire des grands gestes vers le Lac là-bas, cela devait surement être elle, elle n'était pas connue pour être une fille super calme, mais il l'aimait bien. Et puis bon, un peu de bonne humeur de temps en temps, ça ne peut pas faire de mal. C'est alors qu'il se dirigea vers elle.

En avançant, il s'aperçu qu'une autre fille était là, il ne l'a reconnu pas tout de suite. C'est seulement en étant à quelques mètre du début de groupe, qu'il reconnu Avalon, qu'il ne connaissait seulement de nom. A côté d'elle, une demoiselle disposait un tapis sur le sol suivit de quelques oreillers, aux couleurs de Poufsouffle. Il reconnut alors Victoire Grey, qu'il avait déjà vu plusieurs fois dans la salle commune des jaunes et noirs. Il s'avança pour que toutes les trois puissent l'entendre et adressa quelques mots plein d'enthousiasme :

- Bonjour mesdemoiselles, comment allez-vous ? Toutes ces jolies filles rien que pour moi ? C'est cool ça ! dit-il suivit d'un sourire.


Dernière édition par Darnel James Williams le Mer 8 Juin 2016 - 4:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Invité, Jeu 13 Juin 2013 - 15:30


Comme elle s'y attendait, la Lionne se prit un torrent de reproche en pleine figure. Sofia l'engueulait souvent pour des broutilles - elle s'y était habituée et prenait ça à la rigolade maintenant, mais là, c'était injuste. Après tout, Avalon était arrivée bonne première au rendez-vous puisqu'elle apercevait une autre demoiselle qui se dirigeait vers le duo. Avant que celle-ci les ai rejoint, la Rouge et Or s'empressa de répondre à la question de son amie venait de lui poser, comme si sa crise de nerf lui était tout simplement passé.

- On dort toujours mieux quand il n'y a pas cours le lendemain, répondit-elle malicieusement avec un clin d'oeil complice.

La brune qui s'était avancé vers les deux filles s'installa elle aussi et adressa un sourire aux sorcières. Elle était elle aussi de Poufsouffle, et Avalon se souvenait d'elle comme étant Victoire Grey.

- Salut vous deux ! Comment allez-vous ?

La blonde aux couleurs de Gryffondor répondit en levant le pouce en l'air et rejeta la tête en arrière, ses cheveux créant pendant quelques millièmes de seconde un magnifique arc-de-cercle doré. Pfiou, qu'est-ce qu'il faisait bon aujourd'hui ! Après des semaines et des semaines de pluie, l'astre jaune avait enfin réapparut au dessus du château et un printemps aux températures douces s'était installé. La Lionne s'allongea à son tour en fermant les yeux. Les fins rayons qui arrivaient à percer le feuillage du chêne venant doucement effleurer les traits fins du visage de la blonde. Ce ne fut que lorsqu'elle entendit des pas dans l'herbe près de l'arbre qu'elle daigna relever le menton pour voir le nouveau venu, car c'était un jeune Pouffy.

- Bonjour mesdemoiselles, comment allez-vous ? Toutes ces jolies filles rien que pour moi ? C'est cool ça ! dit-il suivit d'un sourire.

Pour l'avoir déjà croisé dans le Poudlard Express, Avalon savait que le jeune homme s'appelait Darnel James Williams. Il faut dire qu'il ne passait pas inaperçu dans les wagons, avec le raffut qu'il faisait. Quel prétentieux il faisait, quand même. Il s'imaginait donc vraiment qu'elles étaient "rien que pour lui" ? Même si la Gryffonne savait qu'il plaisantait, elle ne put s'empêcher plus longtemps et lui balança un coussin en pleine figure.

- Personnellement, je suis en pleine forme, et toi ? demanda-t-elle avec un sourire narquois.

Revenir en haut Aller en bas
Athénendora Héliodore
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le Lac

Message par : Athénendora Héliodore, Ven 14 Juin 2013 - 21:11


- On dort toujours mieux quand il n'y a pas cours le lendemain, s'empressa de me répondre Avalon avec un de ses fameux  clins d'œil malicieux.
Bien sûr, elle avait raison. Rien que pour ça, le samedi était mon jour de la semaine préféré : pas de cours le lendemain, donc ; grasse matinée jusqu'à pas d'heure ; liberté de faire ce qui nous passait par la tête; paresser toute la journée... et j'en passe et des meilleures. Bref, le samedi c'était super !
Tout de suite après que mon amie me répondit, des bruits de pas rapides m'arrivèrent aux oreilles. Je tournai alors ma tête pour voir Victoire, qui se précipitait vers nous avec un grand sourire sur le visage.
- Salut vous deux ! Comment allez-vous ?
Avalon lui répondit en levant le pousse bien haut ce qui signifiait probablement qu'elle se portait comme un charme. ictoire s'assit à nos cotés et pris un oreiller jaune et noir dans ses bras.
- Oh, les oreillers Pouffys !! s'exclama-t-elle.
Ca faisait vraiment plaisir de la voir aussi joyeuse, elle qui si peu de temps auparavant était si timide et si renfermée. Ce stage chez Waddiwasi l'avait complètement changé, et dans le bon sens, si je peux me permettre ! En plus de cela, elle se trouvait être totalement rayonnante ce jour là. Je remarquai alors qu'elle portait son habituel ruban au poignet. J'étais sur le point de lui demander s'il avait une signification particulière lorsque je vis qu'Avalon s'était redressée pour fixer quelque chose sur ma droite. Décidemment, ils arrivaient tous en même temps maintenant ! Je retournai donc ma tête une troisième fois pour constater qu'un autre venu faisait son arrivée. Il ne s'agissait ni plus ni moins que  Darnel James, un de mes autres camarades de Poufsouffle ! A peine arrivé, il nous lança une de ses répliques facétieuses qu'ils affectionnait tant.
- Bonjour mesdemoiselles, comment allez-vous ? Toutes ces jolies filles rien que pour moi ? C'est cool ça !dit-il suivit d'un petit sourie.
Encore une fois Avalon fut la première à répondre, mais cette fois elle ne se contenta pas de hausser le pousse, non non. Elle préféra lui balancer un oreiller à la figure. Et oui cette fille là avait du caractère et quand elle trouvait que quelque chose ne lui plaisait pas elle n'hésitait pas à le faire savoir, or cela avait du être le cas avec la remarque de Darnel !
- Personnellement, je suis en pleine forme, et toi ? demanda-t-elle avec un sourire narquois.
- Alors ça, c'est en effet très subtile..., lui fis-je remarquer avec un pouffement de rire et un sourcil arqué. Mais oui, un point pour elle ! C'était un peu... Moyen comme phrase d'entrée, surtout quand tu as autour de toi des filles pas forcement très conformistes, tu vois Chouchou ? lançais-je au jeune Pouffy, quelque peu sarcastiquement, mais toujours sur le ton de la rigolade. J'attendais alors de voir sa réaction. Et oui, c'est qu'il pouvait se révéler plutôt imprévisible parfois, ce très cher DJ. A cet instant précis, j'espérais cependant qu'il allait bien prendre la chose, entrant dans notre jeu moqueur plutôt que de se mettre à tout casser ( au sens figuré bien sûr, quoique maintenant que j'y pensais je me posais la question ... ). Il aurait été vraiment dommage de gâcher l'ambiance alors que notre rendez-vous ne faisait que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Darnel James Williams
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Darnel James Williams, Sam 15 Juin 2013 - 6:11


Il venait de prendre son petit déjeuner, à cette heure là, ce serait plus un brunch qu'un petit déj', mais bon. C'était l'heure de se lever et de manger léger pour un samedi ! Il était dans la Grande Salle. Il avait mangé, des tranches de bacon grillées, qui étaient cuites comme il le fallait, un verre de jus de mangues pressées, du pain grillé tartiné de fromage, bref un petit déj' que Darnel a l'habitude de prendre. Une fois englouti le tout, il se leva et tout disparu. C'était vraiment trop cool la magie ! Il faisait à présent partie de ce monde, il ne voulait plus le quitter. donc, il se leva du banc et quitta la salle de festins pour se retrouver dans le Hall d'Entrée. C'est alors qu'il vit passé devant lui une camarade de Poufsouffle, qu'il reconnut comme être Victoire Grey.

Il ne lui avait jamais vraiment parlé, mais de visage, de posture, elle avait l'air sur d'elle, et gentille, agréable à écouter. Donc il décida de lui suivre, et peut-être qu'il rencontrerait des gens. Il pénétra au dehors du château, quand les rayons du soleil lui caressait sa peau métisse. Pas un seul brin de vent, c'était magique. Il ferma alors les yeux, il ne voulait plus bouger. Bon, il avait surtout l'air très con en plein milieu, les yeux fermés, les bras écartés. Il suivit alors Victoire, et il vit qu'elle avait rejoint un groupe de deux personnes, qu'il ne reconnut qu'après quelques secondes, comme étant Sofia et Avalon. Sofia, il l'aimait bien, normal, c'était une jaune et noir tout comme lui. Après en ce qui concerne Avalon, il l'adore tous simplement, le peu de fois où ils se sont vu, ils n'arrêtaient pas de se charier, de se provoquer mutuellement, mais c'était amusant. donc d'entrée, Darnel sortit une phrase, surement une des plus machiste qui soit :

- Bonjour mesdemoiselles, comment allez-vous ? Toutes ces jolies filles rien que pour moi ? C'est cool ça ! dit-il suivit d'un sourire.


A peine avait-il dit ça, qu'il vit Avalon, faire un grand geste vers les coussins, puis un geste vif dans le sens inverse tout en maintenant l'oreiller. Darnel se le prit en pleine figure ! Avalon, n'était pas connue pour discuter longtemps non plus, puis aussi, il l'avait déranger pendant qu'elle rêvassait, mais bon, Darnel garda l'oreiller dans ses mains et le déposa par-terre, pour qu'il puisse poser son postérieur dessus. C'est alors qu'avalon, après avoir reprit sa position de départ, qui était allongé, elle daigna lui répondre : - Personnellement, je suis en pleine forme, et toi ? demanda-t-elle avec le sourire narquois qu'il déteste tant ! Mais il prit ce ton méprisant à la rigolade quand même. Et c'était maintenant au tour de Sofia de parler, elle qui n'avait pas non plus, sa langue dans sa poche lui lança une réplique que même DJ n'osa pas répondre : - Alors ça, c'est en effet très subtile..., lui fit-elle remarquer avec un pouffement de rire et un sourcil arqué. Mais oui, un point pour elle ! C'était un peu... Moyen comme phrase d'entrée, surtout quand tu as autour de toi des filles pas forcement très conformistes, tu vois Chouchou ?

Ouais d'un côté elles avaient raison, les deux. C'est pour ça, que Darnel leva ses fesses de l'oreiller, repartit en direction du château. Il marcha pendant quelques mètre, puis rebroussa chemin, pour revenir vers le groupe de demoiselles. Et il commença à parler :
- Bonjour mesdemoiselles, comment allez-vous ? Pour ma part, je vais bien. Avalon, j'aime beaucoup ta tenue, tu es ravissante, et toi Sofia, tu as l'air en pleine forme chouchou dit-il suivit d'un sourire, en se rassayant sur l'oreiller qu'il avait quitter juste avant.


Dernière édition par Darnel James Williams le Dim 21 Juil 2013 - 12:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Dim 16 Juin 2013 - 17:26


Jb était prévu pour un genre de rendez-vous dans le parc avec des élèves de sa promotion et d'autres. Ils avaient prévu un petit moment tranquille dans l'herbe, prévoyant couvertures et coussins. Ça avait l'air d'être un bon plan et il avait accepté.
Il était encore entrain de manger tranquillement dans la grande salle quand l'heure du rendez-vous avait sonné. Tant pis, ils attendraient. Il était toujours en retard, aujourd'hui ne ferait pas exception.

Une bonne demi heure après l'heure, il eut enfin fini de manger et se dirigea tranquillement vers la sortie. Le temps était radieux, l'air chargé de l'odeur de l'herbe verte, du bruit des feuilles bruissant dans le vent, de l'humidité des gouttelettes d'eau du lac qui se propageaient à chaque bourrasque. C'était tellement agréable que JB marcha les yeux fermés, visage tourné vers le ciel afin d'apprécier pleinement toutes ces sensations. Après quelques secondes à marcher sans regarder sa route, il rouvrit les yeux, les laissa se faire à la luminosité soudaine et essaya de repérer les élèves avec qui il avait rendez-vous. Il les avisa un peu plus loin installés au milieu des couvertures et des coussins.

Il eut une idée, encore un de ses plans débiles mais ça pouvait toujours être marrant. Il s'élança en courant vers le groupe et, sortant sa baguette lança un Ascencio afin de se projeter dans les airs, pour un fois qu'il le faisait tout seul. Il essaya tant bien que mal de contrôler sa trajectoire et atterrit sur une pile de coussins décorés aux couleurs de sa maison. Pas mal visé au final.


-Salut les gens, j'ai manqué quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
Athénendora Héliodore
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Athénendora Héliodore, Ven 21 Juin 2013 - 6:24


Comme je l'avais redouté, Darnel se retourna et s'en alla. Et Mer** ! Non, non et non, c'était trop bête ! Il n'allait pas partir comme ça, sur un coup de tête, en réaction à une simple petite boutade tout de même, si ? J'étais sur le point de me lever pour le rattraper lorsqu'après seulement quelques mètres parcourus, et avec mon plus grand déconcertement ,il se retourna pour se rediriger dans notre direction. A quoi jouait-il au juste ? C'était une blague, ou bien ? Quelqu'un m'explique ? L'intéressé s'avança, donc, puis s'arrêta devant nous. S'adressant à Avalon et à moi même, il fit :

- Bonjour mesdemoiselles, comment allez-vous ? Pour ma part, je vais bien. Avalon, j'aime beaucoup ta tenue, tu es ravissante, et toi Athénendora, tu as l'air en pleine forme chouchou ! nous dit-il avec un sourire taquin en même temps qu'il se rasseyait sur l'oreiller où il était installé quelques minutes plus tôt. Oh là là... Il m'avait fait bien peur celui là, encore une fois ! Mais bon, j'étais quand même vraiment rassurée pour le coups. L'ambiance était de nouveau au beau fixe, Alellujia !

- Mieux, mieux, c'est beaaaucoup mieux, lui répondis-je, hilare en hochant la tête. C'est cool, on commence à être nombreux à ce que je vois, ajoutais-je. J'étais contente de le constater. Ben oui, j'avais beau étudier à Poudlard depuis que j'avais onze ans, les vrais amis, je pouvais les conter sur les doigts de mes deux mains. Et cela j'en étais vraiment fière. De toutes les maisons, de tous les physiques, et de tous les caractères, mes amis étaient d'une diversité plus développée que l'odorat d'un basilic, et c'était peu dire.

Il ne manquait désormais plus que Liberty et Jean-Baptiste. Je me doutais très bien que ce dernier allait prendre tout son temps pour se pointer, sachant parfaitement que lui et la ponctualité ça ne faisait pas deux, mais plutôt mille. Mais même si j'en avais conscience, ça n'empêchait en aucun cas de me faire rager. Cependant, si c'était une facette de la personnalité de ce cher JB, ce n'était pas tellement le genre de Liberty. C'était bizarre et inhabituel venant de sa part, elle toujours si ponctuelle. J'avais hâte qu'elle arrive, cette bavarde invétérée allais booster un peu tout ça, et je ne pensais pas me tromper en affirmant que ça allait être vraiment marrant.

- Alors alors, vous avez une idée de ce qu'on pourrait fai... Je  sursautai, coupée en plein milieu de ma question par un grand "BOUM" suivit un dixième de seconde plus tard par un gros tas qui atterrit brutalement, et disons le, très gauchement, sur une grosse pile de coussin que j'avais déposé dans un coin. Le gros tas, qui se trouva avoir une forme humaine de type masculin, et toujours sur le ventre après son atterrissage plus qu'inattendu, eu tout de même la courtoisie de nous lancer un petit salut.

- Salut les gens, j'ai manqué quelque chose ? fit-il avec sa voix étouffée par les oreillers sur lesquelle sa tête était enfoncée. Je reconnu alors le dit Jean-Baptiste aka JB. Un malade celui là, je vous le dis ! Toujours partant pour toutes les facéties possibles et imaginables lui passant par l'esprit.

- Mais t'es complètement cinglé ma parole !! T'aurai pu prévenir !!  En plus t'es en retard Monsieur Je-Me-Catapulte-Pour-Faire-Dix-Mètres-Parce-Que-J'ai-La-Flemme-De-Marcher ! T'aurais pu te faire mal en plus !!! le réprimandai-je, tiraillée entre une envie irrépressible de rire ( c'est vrai quoi, il avait l'air tout simplement ridicule comme ça ! ), et celle lui de lui envoyer quelque chose à la figure. J'optai finalement pour la seconde solution en lui balançant un autre oreiller sur la tête, même si j'éclatai de rire juste après.


Dernière édition par Athénendora Héliodore le Ven 21 Juin 2013 - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Ven 21 Juin 2013 - 14:21


Après son sublime atterrissage... Bon OK il n'était pas si superbe que ça, il s'était étalé à plat ventre dans un tas de coussin et avait l'impression d'être une autruche et de ne pas pouvoir se sortir de là aussi facilement qu'il l'espérait. En même temps, ç'aurait pu être pire, il aurait pu ne pas se réceptionner dans les coussins et se faire assez mal. M'enfin bon, avec son habitude des expériences désastreuses, il n'était plus à ça près. Il pouvait bien se casser quelque chose, un simple passage à l'infirmerie et c'était réglé.

- Mais t'es complètement cinglé ma parole !! T'aurai pu prévenir !!  En plus t'es en retard Monsieur Je-Me-Catapulte-Pour-Faire-Dix-Mètres-Parce-Que-J'ai-La-Flemme-De-Marcher ! T'aurais pu te faire mal en plus !!!

Ca faisait plaisir de se sentir apprécié au point qu'on s'inquiète pour sa santé physique. Quoique le choc qu'il ressentit sur l'arrière de sa tête lui fit vite refouler ces pensées. Venait-on de lui balancer un coussin? Ca y ressemblait en tout cas. Et vu l'éclat de rire qui suivit, il n'eut plus aucun doute. Se retournant d'un bond, il essaya sans grande dignité de s'extirper de la masse de coussin dans laquelle il était embourbé à grand coup de reins, sautillant de quelques centimètres à la fois. C'était passablement ridicule mais il n'avait pas vraiment le choix. Une fois arrivé au bord de cet océan confortable, il s'assit comme si de rien n'était et regarda autour de lui pour voir les visages. Pas grand monde qu'il connaissait au final. Il se ferait des connaissances et des amis, c'était sur. Regardant Athénendora, il se rendit compte que c'était elle l’émettrice du missile douillet et du rire qui semblait ne pas vouloir se tarir. Il lui répondit d'un ton parfaitement calme et mesuré.

-Pour ce qui est de se faire mal, j'ai plutôt bien visé, sinon ouais je me serais pété quelque chose mais bon, jm'en fous un peu. Prévenir aurait enlevé tout l'effet de mon entrée théâtrale et mon retard... Ca vous étonne encore?
Revenir en haut Aller en bas
Athénendora Héliodore
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Athénendora Héliodore, Dim 23 Juin 2013 - 0:45


- Mais t'es complètement cinglé ma parole !! T'aurai pu prévenir !!  En plus t'es en retard Monsieur Je-Me-Catapulte-Pour-Faire-Dix-Mètres-Parce-Que-J'ai-La-Flemme-De-Marcher ! T'aurais pu te faire mal en plus !!! le réprimandai-je, tiraillée entre une envie irrépressible de rire ( c'est vrai quoi, il avait l'air tout simplement ridicule comme ça !  ) , et celle lui de lui envoyer quelque chose à la figure. J'optai finalement pour la seconde solution en lui balançant un autre oreiller sur la tête, même si j'éclatai de rire juste après.

Ce qui se déroula par la suite ne fit rien d'autre que me faire mourir de rire un peu plus. Jean-Baptiste, dans une tentative désespérée de se sortir de l'immense tas de coussin dans lequel il s'était empêtré, se lança dans une pseudo danse, disons le, complètement ridicule consistant à effectuer de petits saut de côté sur un rythme dynamique. Il avait l'air d'une puce bourrée à la vodka ! C'était juste hilarant à regarder ! Cependant, sa technique, bien que magistralement comique, fut finalement efficace, et une fois ayant émergé de la montagne de polochons jaunes et noirs, il se redressa, puis s'assit avec ses grands yeux d'urlu berlu, comme si toute cette scène n'avait rien de plus normal. Evidemment, pour lui, c'était probablement le cas. JB est le type de garçon qui aime beaucoup, mais alors vraiment beaucoup, s'adonner à des pratiques plus fantasques les unes que les autres. C'était JB, quoi. Donc, rien de vraiment étonnant dans le fait de débarquer de nul part en se projetant dans les airs, considérant le fait que cela venait de Monsieur  Casse-cou en personne, bien évidement.

- Pour ce qui est de se faire mal, j'ai plutôt bien visé, sinon ouais je me serais pété quelque chose mais bon, jm'en fous un peu. Prévenir aurait enlevé tout l'effet de mon entrée théâtrale et mon retard... Ca vous étonne encore ? me demanda-t-il alors, plus de manière rhétorique qu'autre chose.

Et bien, voilà qui promettait ! La logique du quitte ou double, ça lui correspondait pas mal. Et puis honnêtement ! Même si il se blessait sérieusement, un simple tour chez Madame Pomfresh règlerait le problème, et cela en mois de temps qu'il faudrait pour dire le mot " Quidditch " ! Ca je supposais qu'il le savait fort bien. Dans le cas présent, s'il s'était pété le bras ou alors l'arcade sourcilière, un petit sort de guérison, voire une potion auraient largement été suffisant. Bah oui ! Se péter un bras c'est peu cher payer pour une arrivée du tonnerre, nan ? Quant à ce qui en était du retard, oui...Non, pas si étonnant que ça en fait. Habitude, habitude j'ai envie de dire, et puis c'était juste mortellement prévisible.

- Pas vraiment, non. Mais quand même ! Et puis c'est pas encore interdit de rêver que je sache, or je n'ai pas encore reçu de dépliant par chouette m'informant de cette suppression, lui répondis-je avec un feint pincement de lèvre et en hochant rapidement la tête en signe de négation. Mais séreux, tu devrais vraiment faire plus gaffe ! Y'en a qui s'inquiètent tu sais ? Si par le hasard des choses tu finissais par mourir, qui au nom du ciel, serait là pour me refiler les derniers scoops bien croustillants sur les Bizarr' Sisters ??! Ah ça non ! Ca serait vraiment trop dommage ! fis-je sur un ton ironique  avec une voix faussement aigue à mon interlocuteur, comme pour imiter une de ces fans complètement hystériques et obsédées.
Revenir en haut Aller en bas
Liberty Owen
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Liberty Owen, Lun 8 Juil 2013 - 17:47



HRPG : Excusez-moi pour mon absence …




Enfin en week-end ! Enfin une nuit reposante, sans cauchemar, sans se réveiller toutes les heures ! La journée commençait bien pour Liberty. Pour fêter cela, la blonde s’accorda quelques minutes à rester le nez sous la couette. Elle entendait de l’agitation dans les dortoirs. Les aigles étaient en train de se lever, de s’habiller et de piaillaient entre eux. Liberty, toujours sous sa couverture, a pu entendre néanmoins qu’il faisait un temps magnifique, « une chance pour un week-end » pour reprendre les mots d’une jeune Serdaigle de 3ème année. Humm, du soleil… Il fallait que la jeune fille le voie de ses propres yeux. Une fois levée, Liberty s’étira en se dirigeant vers une fenêtre. Effectivement, il faisait un temps superbe. Il ne devait pas être loin de 11 heures, car le soleil était déjà bien haut dans le ciel, et la bleue et bronze sentait la chaleur taper sur la vitre.
En voyant ce beau temps, Liberty décida d’aller se promener dans le parc, comme à peu près les trois quarts du château. Après avoir fait sa toilette et avoir enfilé un slim et un top beige, la jeune fille brossa les longs cheveux blonds. Contrairement à d’habitude, la blonde décida d’attacher sa chevelure. Enfin, attacher était un bien grand mot, car elle fit sa à la va-vite, laissant quelques mèches rebelles trainer sur son joli visage. 
Liberty opta pour un sac en bandoulière que lui avait offert son père pour Noël. Elle y mit le livre « L’histoire de Poudlard », qu’elle était en train de relire pour la sixième fois, et deux paquets de chocogrenouilles. La bleue et bronze n’avait pas pris son petit déjeuner, elle avait l’attention de se poser dans le parc, et de se nourrir de chocolat avant l’heure du déjeuner qui ne devrait pas tarder.
Liberty avait vu juste, le parc grouillait d’étudiants. Un groupe de sorciers se distingua des autres. La blonde remarqua un garçon de la maison des Poufsouffles se catapulter littéralement auprès d’autres sorciers. Il avait certainement dû utiliser le sortilège « Ascensio » afin de réaliser ce petit numéro. Au loin, Liberty rit malgré elle. Le jeune homme aurait pu se faire très mal, mais la situation était à la rigolade. La Serdaigle décida de se diriger vers ce groupe de jeunes. Un peu de compagnie ne lui ferait pas de mal. Après tout, elle était en week-end, elle pouvait laisser ses bouquins deux minutes de côté.
En s’approchant, Liberty reconnut les sorciers. Elle ne fut pas surprise de reconnaître Jean-Baptiste Flitwick, réalisateur de ce vol plané.  La bleue et bronze remarqua la chevelure blonde de la Gryffondor, ainsi que la vendeuse de chez Waddiwasi. Une seule des personnes présentes lui était inconnue, il s’agissait d’un jeune garçon de la maison Poufsouffles. Mince! Elle avait complétement oublié le rendez-vous donné par Athénendora ! Avec son habituel sourire, Liberty s’approcha du groupe. Elle jeta un regard d'excuse auprès de son amie Poufsouffle qui devait lui en vouloir d'être aussi en retard.
Salut tout le monde ! Je peux me joindre à vous ?
Sans attendre leur réponse, Liberty s’installa au niveau du chêne. Pour ne pas faire malpolie, la jeune fille ne s’installa pas sur les coussins des élèves. Ils n’étaient d’ailleurs pas aux couleurs de sa maison. Lib’ remarqua qu’effectivement les Poufsouffles étaient en force autour d’elle.
Je t’entends depuis ma salle commune Athénendora ! Fais gaffe, tu vas finir par réveiller le calmar géant qu’il y a au fond du lac !
Liberty lui fit cette remarque afin de taquiner la brune. Elle n’avait pas prononcé ces mots sur un ton de reproche mais plutôt de manière enjouée. C’était une très belle journée, et elle profitait de ce temps, ce qui était rare pour la Serdaigle. Cette dernière avait l’habitude de passer tout son temps libre à la bibliothèque afin d’être au calme. Le soleil étant présent, Liberty allait peut-être enfin prendre des couleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Athénendora Héliodore
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Athénendora Héliodore, Sam 13 Juil 2013 - 19:40






- Pas vraiment, non. Mais quand même ! Et puis c'est pas encore interdit de rêver que je sache, or je n'ai pas encore reçu de dépliant par chouette m'informant de cette suppression, lui répondis-je avec un feint pincement de lèvre et en hochant rapidement la tête en signe de négation. Mais sérieux, tu devrais vraiment faire plus gaffe ! Y'en a qui s'inquiètent tu sais ? Si par le hasard des choses tu finissais par mourir, qui au nom du ciel, serait là pour me refiler les derniers scoops bien croustillants sur les Bizarr' Sisters ??! Ah ça non ! Ca serait vraiment trop dommage ! fis-je sur un ton ironique  avec une voix faussement aigue à mon interlocuteur, comme pour imiter une de ces fans complètement hystériques et obsédées.

Les Bizarr' Sisters. Pas mal comme groupe c'est vrai, mais pour le coups, ce n'était pas vraiment celui que je préférais. Quant à écouter une chanson en boucle pendant deux semaines j'aurais plutôt privilégié une de ces vieilles chansons du monde des moldus. Etant plutôt du genre mélomane, je pouvais être sensible et tout et n'importe quoi à ce niveau là, en passant par le classique, en allant jusqu'au Hard Rock, mais honnêtement, ce qui me bottait le plus, c'était vraiment ces vieux tubes de jazz, de blues, et d'ancien R&B afro-américain, sans oublier la Funk et les titres des années Disco bien évidemment. C'est simple, à chaque fois que j'en écoutais, c'était comme si je recevais une dose massive d'électricité qui se déverserait à grands flots dans tout mon corps, me donnant, en passant, une envie quasi irrésistible de me lancer dans une chorégraphie déchaînée et de chanter à gorge déployée ! Mais bon, ça en général, j'évitais de le faire en public, auquel cas, non seulement ma vie aurait l'air d'une vaste comédie musicale, et deuxièmement, si je me mettais à agir de la sorte dans l'enceinte de Poudlard devant des témoins, j'aurais probablement fini à Sainte Mangouste !

Pour la faire courte, les seules personnes ayant été sensibles de m'apercevoir dans mes moments de totale euphorie musicale se résumaient à mes quelques camarades de dortoirs de Poufsouffle ainsi qu'à mes amis vraiment très proches, du genre de ceux avec qui j'avais connu tant de périples et de situations plus cocasses les unes que les autres, que plus rien ne les étonnait. Non mais sérieusement ! J'aurais trouver cela totalement légitime de créer des monuments dédiés aux Supremes, aux Temptation, à Aretha, et à King Ray ! Franchement à ce niveau de magnificence, on pouvait carrément les considérer comme des divinités de la musique, à mon humble avis en tout cas. Enfin bref, pour en revenir au groupe des Bizarr' Sisters - qui sont soit dit en passant des hommes et non des femmes - je dois bien avouer que la voix de Myron Wagtail est pas mal dans le style . Et puis au moins, le groupe avait une très haute popularité, ce qui impliquait un trèès grand nombre de fans hystériques, ces dernières donnant un sens ne rendant pas complètement obsolète la blague que je venais de faire à JB .

Avec l'arrivée en grandes pompes de ce dernier, qui finissait de s'installer confortablement sur les coussins jaunes et noirs, l'ambiance se fit encore plus chaleureuse. J'avais hâte que Lib' arrive, si elle n'avait pas oublié notre rendez-vous. En y pensant bien, cela aurait au moins été une bonne raison de son absence, une raison justifiant son retard plus que surprenant venant d'elle.

- Dites, vous savez pas si Liberty est malade  ? C'est pas trop son genre d'être en retard...dis-je en fixant l'horizon.

Il faisait tellement beau dehors, que la grande majorité des élèves de Poudlard avaient décidé de prendre l'air dans le parc. Une Angleterre aussi ensoleillée, ça ne se voit pas tous les jours, donc autant en profiter ! Du coups, le Parc, habituellement calme, grouillait à présent de vie. J'observai ce spectacle réjouissant, quand je perçus une jeune blondinette se rapprocher de notre groupe d'un bon pas. Et bien ! Quand on parle du loup. Au fur et à mesure que la jeune fille se rapprochait, je reconnaissais les traits de Bleu et Bronze. Elle arriva finalement en dessous de l'arbre qui nous faisait de l'ombre et fit le tour de notre cercle avant de finir par me lancer un regard qui sembla désolé

- Salut tout le monde ! Je peux me joindre à vous ? demanda-t-elle avec un grand sourire sur les lèvres, plus rhétoriquement qu'autre chose dans la mesure où elle prit place sur le grand tapis, à nos côtés, et ce, sans attendre la moindre réponse. Je t’entends depuis ma salle commune Athénendora ! Fais gaffe, tu vas finir par réveiller le calmar géant qu’il y a au fond du lac ! Me piqua-t-telle moqueusement.

- Hey ! Je ne suis pas bruyante moi, ok ? Lui répondis-je avec une moue faussement snob. Et puis, franchement je crois pas qu'il dorme vraiment ce calamar géant. Ou alors peut-être que d'un seul œil, ajoutai-je en lançant un regard exaspéré vers le lac. Et pour cause, je ne disait pas ça sans raison. A chaque fois que quelque chose d'un tant soit peu comestible touchait la surface des eaux sombres, il disparaissait instantanément dans un mouvement de vagues. Je mettrais ma main à couper que cette bête sous-marine se délectait de tout ce qui pénétrait son territoire naturel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Invité, Mer 31 Juil 2013 - 12:15


Avalon, la seule Gryffondor du groupe, avait écouté d'une oreille distraite les débats en cours au pied du vieux chêne. Les Bizarr'Sisters... OK, ils chantaient bien, mais franchement ils n'avaient rien de particulier. En tout cas, la blonde préférait ce groupe de musique à Celestine Moldubec. Brrrr ! Si elle entendait encore une seule fois cette sorcière, elle allait réellement péter un câble. Mais bref, passons.

Entre temps, d'autres élèves étaient arrivés, soit de manière simple, soit de façon à tout déranger. Avalon n'y prêta pas attention et se concentra sur une petite fourmis qui grimpait le long d'un brin d'herbe. Qu'il faisait beau aujourd'hui ! pensa-t-elle en réprimant un bâillement.

Une nouvelle venue arriva peu de temps après, une besace sur l'épaule. Elle fit une remarque à Théna quand à sa capacité de parler tellement fort qu'on l'entendait depuis la tour des Aigles. La Gryffondor esquissa un sourire amusée tout en jouant avec une mèche de ses cheveux.

Mais la Serdaigle avait aussi parlé du calmar géant. Une légende de l'Histoire de Poudlard, qui disait que ce montre habitait les fonds du lac.

Le regarde de la jeune fille se posa sur l'étendue d'eau lisse qui s'étendait à une vingtaine de mètres de leur point de rendez-vous. Avalon plissa les yeux, essayant de distinguait des vaguelettes pouvant trahir la présence de la créature mystique. Rien. Le calme plat. Mais la Gryffonne voulait savoir s'il existait vraiment, car certains détails la chiffonnait, en autre le fait que lorsqu'elle avait vu une fille de première année jeté le trognon d'une pomme dans le lac, un après-midi, il avait mystérieusement disparu sous une vaguelette.

D'abord furieuse contre la jeune sorcière, Avalon lui avait passé un savon en lui expliquant que le lac n'était pas une poubelle dans laquelle on jetait ses détritus ; elle avait ensuite réfléchit à la manière dont avait disparu le morceau de pomme, et n'avait trouvé aucune explication rationnelle.

- Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? demanda Avalon en se mordillant l'ongle du pouce.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 10

 Recherche dans les eaux sombres

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.