AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 4 sur 9
Recherche dans les eaux sombres
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Invité
Invité

Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Invité, Mar 22 Avr - 12:31


Violaine jetait régulièrement de frénétiques coups d’œils autour d'elle. Non pas qu'elle ai peur de tomber sur quelque chose de potentiellement dangereux, mais toute cette pénombre et ce saut vers l'inconnu l’oppressait. Oui c'est bien ça : elle n'était pas rassurée le moins du monde.
Heureusement, la présence de Kimberly à ses côtés était source de soulagement, d'autant plus que celle-ci avait pris la précaution de se munir de sa baguette. Chose à laquelle notre préfète n'avait pas pensé une seule seconde. Pourquoi faire ? Comment aurait-elle pu lancer un quelconque sortilège avec toutes ces bulles qui lui sortaient de la bouche ? En effet, ce qu'il faut savoir c'est que la Corrigan n'avait jamais été très douée pour les sortilèges informulés...
C'était sans compter sur la prévenance de son amie qui plongea la main dans le sac de toile qu'elle avait emporté avec elle pour en sortir un poignard, de la taille de son avant-bras.
What ? Mais qu'est-ce que tu fais avec un truc comme ça ? pensa Violaine. C'est vrai ce n'était pas commun de voir une jeune fille sortir une arme blanche de son sac à main, comme si elle sortait son tube de rouge à lèvres. De qui fallait-il avoir le plus peur finalement ? Du fond du Lac ou de Kimberly ? Haha.

Après quelques secondes de rudes batailles, cette dernière réussi tant bien que mal à fourrer la lame dans la palme de Violaine. Quelle drôle de sensation ! Bon, le tout maintenant était de ne plus trop bouger le bras....et tout irait bien. C'est ce qu'il fallait se dire ! Brandissant l'arme devant elle, Violaine indiqua à son amie qu'elle était fin prête pour le départ.

Quelle curieuse expérience ! Effleurant tour à tour des plateaux d'algues ou des bancs de petits poisons, Violaine pensa amèrement à toutes les expériences auxquelles elle n'avait eu droit lorsqu'elle vivait encore chez les Moldus..aussi elle comprenait ce que devaient ressentir les plongeurs sous-marins qu'elle voyait dans les reportages à la télé.
Ils avaient bien raison, ces explorateurs ! Il y avait quelque chose de reposant à se laisser aller ainsi dans la flore aquatique, une sensation de plénitude qui s’emparait de vous, de liberté. Liberté d'aller absolument où on le voulait, liberté de...
Violaine s'arrêta brusquement, tétanisée. Là-bas, dans le creux près des rochers, elle distingua une gigantesque masse sombre qui se balançait de façon régulière. Paniquée, elle se rapprocha de la baguette de Kim' pour tenter d’apercevoir quelque chose, et vit avec horreur qu'il s'agissait du calamar Géant.

LE CALAMAR GÉANT QUOI ! Celui qui pouvait vous avaler en une seule bouchée, celui qui pouvait vous entortiller dans tous les sens et vous écarteler en moins de deux avec ses nombreuses tentacules, celui qui pouvait vous broyer les os en une fraction de seconde, celui qui....non non Violaine ne pense pas à ça. Obéissant à un ancien réflexe, la préfète se hâta de foncer dans la direction opposée avant que celui-ci ne la découvre et décide d'en faire son déjeuner.
Paniquée, elle laissa échappée des ribambelles de bulles en se retrouvant dans le noir et eu tôt fait de rejoindre son amie qui avançait plus avant. Partons d'ici !

Bientôt, le paysage changea radicalement. Les algues colorées et le reste de la végétation sous-marine laissèrent place à un désert de roche et quelques parcelles de sable éparses.
Réprimant, un frisson Violaine continua de suivre Kim' de moins en moins certaine du succès de leur projet. Leur projet..quel était-il déjà ? Ah oui, il fallait trouver une plante, mais..ici ? Alors qu'il n'en restait justement aucune à dans les environs ? Et puis, à quoi elle ressemblait cette fameuse plante ?
Interrogative, la préfète se retourna vers son guide en lui faisan de grands yeux. Sans se laisser impressionner, Lightstorm lui fit signe de se diriger vers un bande d'algues mauves, qui se trouvait en contre-bas.

Plissant les yeux, Violaine voulu lui montre son désaccord.

-Bluropoush-blurp-blurp !

De mauvaise humeur, elle haussa les épaules et fronça une dernière fois les sourcils avant de s'avouer vaincue et de se diriger vers l'endroit désigné. Une fois sur place, elle se sentit bien seule et un courant froid vint la parcourir. Pour s'en protéger plus que pour signifier son mécontentement, elle croisa les bras sur sa poitrine en prenant ben garde à ne pas se couper avec le poignard et regarda Kimberly, attendant la suite des événements.

Pourquoi est-ce qu'elle ne la rejoignait donc pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Kimberly Lightstorm
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Kimberly Lightstorm, Ven 25 Avr - 8:11


Cela faisait à peu près une demi-heure que les deux jeunes filles étaient à plusieurs mètres sous l'eau. Tout semblait se passer comme il faut et même le calamar géant ne les avaient en rien troublée, ou du moins, il se contenta de les regarder passer sans réagir... Ce n'était pas commun de se balader ainsi en profondeur et la préfète resta figée sur place au lieu de suivre Kim'. Croisant les bras et faisant des signes en laissant échapper des bulles de sa bouche, Lightstorm comprit qu'il ne fallait pas pousser et que le reste du chemin, elle le ferait seule. Ce qu'elle fit, en prenant soin de regarder que Violaine n'aurait aucun ennuis...
*Je reviens aussi vite que je peux, attends moi là*
Elle s'enfonça alors un peu plus parmi les algues, et sentait celles-ci lui chatouiller les bras. C'était plutôt agréable comme sensation, mais, ne connaissant pas beaucoup les profondeurs du lac, il valait mieux se méfier. Cherchant du regard où pouvaient se trouver les selkies, et tenter de leur demander si elles connaissaient une plante pour sa potion. Oui, une potion qu'elle avait trouvé dans un des vieux grimoires de sa mère, une potion au grand pouvoir qui pourrait lui apporter plusieurs réponses aux questions existentielles que la lionne n'arrivait pas à résoudre, et que cela soit dit, dangereuse, très dangereuse, entre les mains d'une sorcière mal avisée. Kimberly s'en fichait, tout ce qu'elle voulait c'était faire cette potion et la tester sur elle...
C'est alors que quelque chose lui attrapa la cheville, freinant sa course qui se passait bien jusqu'alors. Un strangulot venait d'être rejoins par plusieurs autres et tentaient de lui enserrer les jambes et le cou. Se débattant du mieux qu'elle put, les créatures renforçaient leur étreinte.
*Mer**, c'est quoi la formule déjà ?*
Secouant les jambes et les bras en faisant des moulinets grotesques, Kimberly ne faisait qu'aggraver les choses. Au lieu que les créatures s'en aillent, ils y en avait d'autres qui arrivaient à la rescousse. A force de se débattre comme une furie, elle se fatigua et ses muscles avaient du mal à répondre à son cerveau...
Elle se souvint enfin du sortilège :
-#Lashlabask ! Informula t-elle.
Un jet de lumière sortit du bois de cerisier et les bestioles s'enfuirent en lui faisant des grimaces atroces.
Essoufflée, la gryffondor continua son périple, mais, au lieu de trouver les selkies qu'elle cherchait, elle se heurta à une fenêtre !
*Qu'est-ce que c'est que ce...*
Les yeux ronds, elle se rendit compte alors qu'elle se tenait devant une vitre... Plissant les yeux, elle s'avança, curieuse de découvrir ce qu'il pouvait bien y avoir à l'intérieur.
C'était la salle commune des Serpentards ! Comme une épave gisant au fond de l'eau, elle pouvait voir au travers de la vitre, un feu de cheminée et les couleurs vert et argent qui ornaient les murs... Grâce au ciel, personne n'était à l'intérieur...
Inspectant chaque recoin de la salle commune des serpents, Kimberly se rendit compte que c'était plutôt joli. Elle qui avait toujours cru que cet endroit devait ressembler à un nid de serpent tout boueux, elle devait se rendre à l'évidence que leur salle était belle et spacieuse.
*Ah ben ça alors !*
Sur les murs, il y avait de belles tapisseries où des sorciers et des sorcières faisaient quelques exploits et Lightstorm en déduit que ce devait être aux aussi des Serpentard célèbre. Il y avait aussi de lourdes lanternes d'argent pendues au plafond. L'eau du lac et la lumière des lanternes illuminait la salle commune avec d'agréables couleurs vertes et jaunes provenant de la cheminée qui ronflait joyeusement...
*Si seulement Violaine était là pour voir ça !*
Kimberly se retourna alors, mais, Violaine était hors de vue. Afin qu'elle puisse la rejoindre, Kim' lança un #Lumos pour signaler sa position, en espérant que sa préfète viendrait au plus vite profiter elle aussi du spectacle inédit qui s'offraient à elles...
Revenir en haut Aller en bas
Créature Magique
PNJ
Créature Magique

Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Créature Magique, Ven 2 Mai - 15:55


Dans les profondeurs du lac de Poudlard, on ne voyait que très peu : la lumière peinait à traverser toute cette eau. Pourtant, un rai plus vivace que les autres parvenait à éclaircir une petite parcelle. Une parcelle occupée par une étrange créature. La peau pleine d’écailles d’argent, des dents aiguisées, une forme presque humaine, ou plutôt celle d’un poisson : on ne savait pas. En guise de chevelure, quelques filaments verts à l’allure cadavérique. Cette chose avait une sorte de lance à la main. Un courant plus froid que les autres vint attirer son attention, puis cette créature s’en alla.

C’était un selkie. Il patrouillait aux alentours de leur territoire. Il était en colère : il y avait de plus en d’algues dans le lac de Poudlard et c’était sûrement dû au réchauffement de l’eau, et ces algues proliféraient tellement qu’il était de plus en plus difficile pour lui de traverser le lac sans grandes difficultés. Hier, sa queue fut prise dans une réelle touffe d’algues. Il n’en pouvait plus.

Ruminant silencieusement, il fut perturbé par un courant froid qui portait une odeur reconnaissable parmi toutes : celle des Hommes. Qu’est-ce qu’ils faisaient ici ?! N’avaient-ils pas assez de terres ?! Curieux et énervé il partit à la rencontre de cet Homme. Il vit sa silhouette au loin, parmi des algues. Il s’approcha discrètement, si bien qu’elle – car il s’agissait d’une femelle – ne le voit pas et au bout d’un certain temps il porta sa lance aiguisée sur son derrière. Ensuite, il fit beaucoup de gestes pour paraître effrayant, mais ce dernier était très maladroit, il se rendit vite compte de ses ridicules. Il s’arrêta et menaça à nouveau l’humaine avec sa lance.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité

Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Invité, Sam 3 Mai - 15:00


Violaine s'impatientait.
Non seulement, Kimberly lui avait demandé d'attendre bien sagement mais en plus, elle s'était évaporée en emportant avec elle la seule source de lumière ont elles disposaient.
Notre préfète était donc désormais seule, dans le noir le plus absolu, avec un carré d'algues qui lui grattait abominablement les pieds -désormais palmés. Et pour couronner le tout, si quelque chose venait à sa rencontre, elle n'avait pour se défendre que le petit couteau que son amie lui avait prêté. Bien ! Fallait-il en prime qu'elle s'invente bretteuse experte ?

Une bulle s’échappa de ses nouvelles branchies.
Depuis combien de temps était-elle partie ? Les secondes paraissaient des heures dans cet environnement aquatique où tout se ressemblait. De temps à autre un banc de petits poissons venait déranger la tranquillité des lieux et passaient dans les arbustes sombres qui se balançaient à l'infini au rythme des courants marins.
Eux au moins ils savent où aller, pensa amèrement la préfète. Elle n'osait bouger de peur de se perdre et de moisir pour l'éternité au fond du lac de l'école. Et si la branchiflore cessait de faire effet alors qu'elle se trouvait toujours au fond, à explorer on ne sait quelle caverne au trésor ? Non, non elle ne bougerait pas d'un poil. Elle était bien là non ?
Un grand espace rempli de vide où rien ne se passait jamais. Avec de l'herbe qui chatouillait les orteils. C'était l'endroit le plus parfait de la planète, assurément. De mauvaise humeur, la rouquine observa le retour de son amie. Surtout, fallait pas se presser ! C'est pas comme si on se les gelait à rien faire quoi.
Purée, qu'est-ce qu'ils devaient s'embêter les créatures de l'eau. Faut dire c'était pas passionnant comme vie...

Violaine tourna la tête à droite. Rien. Tourna la tête à gau....rien. Personne. Elle réprima un bâillement silencieux qui laissa échapper quelques bulles.
Avant qu'elle ne pu les contempler plus en détail, quelque chose lui piqua les fesses ! Hé non mais didonc ! Il n'y avait qu'Ethan qui avait le droit de toucher ce postérieur bien fait. Pour qui il se prenait ce...ce ?
Une créature assez singulière se tenait devant elle, une lance à la main. On aurait pu le croire chauve s'il n'avait pas eu la bonne idée de se coller des algues verdâtres sur le crâne. De plus, il était muni  d'une armée de dents aiguisées comme un rasoir et alignées douteusement, qui auraient fait pâlir n'importe quel dentiste. En éternel indécis, il n'avait vraisemblablement pas pu adopter une forme définitive, et il apparaissait mi-homme mi-poisson. Pour faire court, il était trop laid.
Alors c'était lui qui s'était permis de lui piqueter le derrière ? Une grosse bulle emporta toute l'indignation de la préfète, résultat de toute la tirade qu'elle venait de laisser échapper avant de se taire, impressionnée.
L'espère de machin lui fit tout un enchaînement avec sa lance, visant sans doute à l'effrayer. Cela aurait pu marcher si sa toison d'algues n'avait pas été là. En effet, à chacun de ses mouvements, celles-ci s'activaient en cadence et lui donnait l'air d'une pieuvre en pleine chorégraphie.
Peut-être qu'il lui faisait ses hommages ? Eh bah quoi, on enseignait pas l'étude des expression marines à Poudlard ! La rouquine rougit légèrement, pensant qu'on voulait discutailler avec elle mais la drôle de chose la menaça alors avec sa lance et son sourire disparu subitement.
Ah ouais, il voulait jouer le moche ?
Ni une ni deux elle montra sa dague, qui était il faut le dire, allez jolie. Avec un manche en argent, elle était toute gravée et à son extrémité, une turquoise brillait. Espérons qu'elle soit aussi efficace qu'esthétique !
Violaine se gratta le pied gauche à l'aide son son autre pied. Rah ça marchait moins bien avec des palmes ! Soudain, elle eu l'illumination : peut-être que c'était le carré d'algues du monsieur et qu'elle avait squatté sans le savoir ?
Avec des gestes lents, elle fit signe de ne pas l'embrocher tout de suite et montra les algues violettes en s'écartant précautionneusement. Voilà, elle lui rendait son bout de jardin, fallait pas s'énerver !
En souriant de nouveau, elle leva sa dague et mis ses mains en l'air. Elle avait vu a plein de fois dans les films Moldus et en général, on tapait plus sur personne après ça. Par Merlin, où était Kimberly quand on avait besoin d'elle ?
Elle se prenait pour Flipper ou quoi ? Dans peu de temps, elle lui annoncerait qu'elle avait trouvé une maison de vacances dans le coin, avec vue sur la mer. Enfin, si elle était encore là pour partager sa joie...

Violaine sentit une présence derrière elle mais n'osa pas se retourner. Peut-être que l'autre avait ramené ses copains ? Intérieurement, elle pria pour que ça soit sa copine à elle et attendit en fermant les yeux.
Kimberly, pourquoi il m'arrive toujours des trucs déplorables quand je suis avec toi ? Le mangemort, le triton armé....cette fille va finir par me tuer ! Pensa-t-elle alors que la présence derirère elle se rapprochait.



[Autorisation de Kimberly pour la faire réapparaître - la présence c'est elle !]
Revenir en haut Aller en bas
Kimberly Lightstorm
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Kimberly Lightstorm, Dim 4 Mai - 13:05


Cela faisait un peu trop longtemps que Kimberly observait à travers les fenêtres et un courant froid arriva jusqu'à elle, la sorcière avait un mauvais pressentiment, normalement Violaine aurait dû la rejoindre depuis longtemps. Pensant au pire, la rouge se précipita vers l'endroit où elle avait laissé Violaine, nageant de toutes ses forces, elle aperçut que Violaine faisait face à un selkie ! Elle levait les bras vers le ciel tandis que la créature la menaçait avec une fourche !
*Oh bon sang de troll !*
Tendant sa baguette comme une épée, Lightstorm alla se placer derrière Violaine, et le courant devenait de plus en plus froid. Tapotant le dos de sa préfète avec sa main palmée, elle se posta alors entre la créature et la rousse.
Mimant des gestes bizarroïdes, Kimberly essaya d'exprimer sa recherche en pointant les algues, faisant une forme de chaudron et en remuant les bras de gauche à droite.
Bien évidement, la chance de réussite était infime et le selkie ne semblait pas d'humeur à vouloir jouer les guides touristiques. Tachant de faire en sorte que Violaine reste bien derrière elle Kimberly abaissa sa baguette en signe de paix. Mais si jamais, elles devaient avoir à se battre contre lui, il était fort probable que toute l'armada se joigne à la fête et les deux gryffondors risqueraient de se retrouver empaillées comme des trophées au fond de l'eau...
Mais aussi, la branchiflore n'allait pas tarder à perdre effet. Maintenant, Kimberly s'en rappelait très bien, son amie Eléna Gilbert -Je-suis-studieuse-, avait préciser que cela durait 1H30...
Cependant, Kimberly sentait bien que les branchies commençaient à faire plus de bulles qu'autre chose, il régnait à présent une atmosphère lourde et froide, renchérie par le courant marin glacé qui passait et qui devenait de plus en plus fort. Si elles restaient la une seconde de plus, le courant les emporteraient encore plus au fond et là... Il en serait finit des deux élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Créature Magique
PNJ
Créature Magique

Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Créature Magique, Dim 25 Mai - 16:27


Spoiler:
 

L’humaine était totalement insondable, le selkie ne parvenait pas à savoir si elle était effrayée ou si elle se montrait offensive. Il y avait également quelques chose qui perturbait notre créature : l’humaine semblait être dotée de pieds palmés et de branchies alors qu’on lui avait longtemps raconté que les humains ne pouvaient respirer sous l’eau. Mais ces réflexions relativement simples furent stoppées par l’humaine qui lui présenta une petite arme. Présenter, non… Elle le menaçait, il n’y avait aucun doute ! Elle lui voulait du mal ! Et celle-ci continua sa provocation en exécutant divers mouvements tous plus effrayants les uns que les autres.

Bien que le selkie pensait avoir à faire à une créature qui, seule, ne pouvait pas lui faire beaucoup de mal, celle-ci fut rejointe par une autre humaine à l’allure tout aussi étrange mais celle-ci était disposée d’une baguette magique – le selkie les reconnaissait, certaines tombaient dans le lac. Il connaissait les pouvoirs chaotiques de ces armes et il ne pouvait que se sentir extrêmement agressé : deux humaines viennent sur leur territoire et menacent l’un des gardes. C’en était trop ! D’autant plus que l’humaine à baguette semblait viser le sol avec son bout de bois : voulait-elle détruire les algues et donc la nourriture de beaucoup d’êtres vivants ? Quels destructeurs sans cervelle !

Ni une, ni deux, le sekie fonça en direction des humaines dans l’unique but de les blesser avec sa lance. Celui-ci se mouvait dans l’eau avec cette expérience et cette aisance que les humains n’ont pas : il était donc extrêmement avantagé.

Une pensée lui vint à l’esprit :


Il paraîtrait que les humains sont comestibles.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité

Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Invité, Lun 9 Juin - 3:58


Peu rassurée, Violaine fixait la créature qui lui faisait face. De peur d'envenimer les choses, elle ne bougeait plus et son attention était quelque peu distraire par les coups de nageoires qui se rapprochaient dans son dos. Par Merlin, elle était perdue !
Alors que la préfète commençait à se tortiller d'angoisse et à se demander si elle ne ferait pas mieux de regagner la surface, une main palmée lui tapota l'épaule. Kimberly...
Poussant un soupir de soulagement qui laissèrent échapper quelques bulles, elle abaissa imperceptiblement son arme, se sentant en sécurité aux côtés de son amie. Au moins, cette dernière avait sa baguette et pourrait certainement - à l'aide de quelques sortilèges - les tirer de ce mauvais pas.
Car oui, la situation n'était pas tout à fait celle qu'elles avaient espéré.
Le Selkie ne semblait pas vraiment disposé à les aider dans leurs recherches en botanique. Encore quelque chose qui partait en vrille ! Merci Lighstorm, merci !

Sa camarade se place entre le montre et Violaine, en baissant sa baguette magique vers le sol, en signe de paix.
En bonne Gryffondor ratée, la rousse se cacha soigneusement derrière son amie, ne voulant surtout pas jouer de hardiesse. La vérité ? Elle était terrifiée et elle dû prendre sur elle pour se forcer à ne pas fuir à toute palme dans la direction opposée.
Anxieuse, elle dévisagea une nouvelle fois le spécimen qui les fixait toutes les deux, avec une expression indéchiffrable sur le visage. Les laisserait-il tranquille ? Relâcherait-il sa vigilance et coopérerait-il ? Ou au contraire, allait-il les réduire en bâtonnets de surimi farcis ?
Les secondes semblaient s'étirer à l'infini alors que le silence des profondeurs marines les enveloppait. Prudemment, Violaine s'écarta de son amie, estimant que le danger était passé. Puis soudain, le Selkie, lance en avant, se rua sur les deux jeunes filles !
Sous la panique, Violaine n'eut pas le temps de se retirer suffisamment loin et ne pu éviter un coup de lance qui lui perfora l'épaule. Sous le choc, la dague sombra dans l'obscurité alors que dans un cri muet, la préfète pivota sur elle-même, une main sur l’omoplate.
Des traînées sombres s'échappaient du corps meurtri et s'effilochaient en courbes irrégulières. Danse macabre .

Suffocant, Violaine tenta vainement de remonter dans de grands mouvements désordonnés. Les larmes se confondaient avec les nappes d'eau, ne laissant transparaître qu'une unique grimace de douleur sur son visage. La terreur gagnait peu à peu la préfète qui chercha du regard son amie, en proie avec la dangereuse créature .
Peinant à se maintenir à niveau, un autre problème vint alors s'ajouter à la délicate situation dans laquelle étaient les deux élèves. L'asphyxie .
Portant une main à sa gorge, Violaine sentit son besoin d'oxygène grandir alors que ses branchies artificielles s'effaçaient progressivement. Implorant son amie du regard, elle se figea d'horreur en comprenant qu'elle était probablement en train de vivre les derniers instants de sa vie. Seule. Dans les ténèbres.


Les lointaines lueurs du dehors dansaient au-dessus d'elle, tandis que progressivement elle rejoignant le Royaume des abysses .
Revenir en haut Aller en bas
Créature Magique
PNJ
Créature Magique

Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Créature Magique, Jeu 17 Juil - 16:27


Spoiler:
 

Le sang dansait dans l'eau sombre, se courbant et se recourbant inlassablement, effleurant les peaux, les écailles, puis repartant vers autre chose. Dans ce grand Lac Noir, le sang prenait vie. Et, alors qu'il exécutait de nouveaux mouvements, il finit par pénétrer dans les branchies du selkie. Si l'idée de dévorer ces humaines l'avait percutée, il avait désormais la ferme intention de s'emparer de ce petit corps sanguinolent pour un faire un repas exceptionnel.

Ses pattes attrapèrent un des bras de la jeune fille, puis il l'emmena dans sa colonie à toute vitesse, si bien que la porteuse de baguette ne pouvait les rattraper. Mais avant de pouvoir rentrer chez lui, avant de pouvoir la déguster, il fut confronté à l'un des siens qui, intrigué de voir ce garde loin de son poste, l'avait interpellé. Mais ce qui le surprit le plus, ce fut de reconnaître une humaine (qu'il jugea être probablement une sorcière de Poudlard) accrochée à sa patte. Ni une, ni deux, cette curieuse créature appela le supérieur du kidnappeur. Celui-ci n'en menait vraiment pas large, il n'avait jamais pensé que cela pouvait prendre de telles dimensions, juste un assaisonnement adéquate pour la madame et on n'en parle plus ! Que nenni ! Le supérieur arriva, s'affola à la vue de la sorcière et s'insurgea (à grand renfort de bulles) contre le garde. Dire que cette colonie a, pendant des années, tenté de créer des liens avec le monde extérieur (en particulier la directrice de Poudlard) ! Et ce petit garde, tout content, vient tout gâcher en prétextant qu'il voulait faire un carpaccio de cette élève comme si de rien était ! C'est scan-da-leux !

Pour ne rien ajouter au malheur du selkie ignorant, l'élève semblait presque morte : le visage pâle, une épaule transpercée, des poumons que l'on pourrait surement assimiler à des aquariums... Bref, de quoi faire exploser le brushing de la directrice de Poudlard. Cette petite compagnie remonta alors illico presto à la surface et, grâce à une médecine subaquatique-occidentale, réussirent à vider les poumons de la petite.

Il valait mieux pour eux que l'élève se réveille...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité

Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Invité, Sam 26 Juil - 20:49


Violaine toussa plusieurs fois et sentit de l'eau lui couler sur le visage et le long du cou.
Elle prit quelques instants, papillonna des yeux pour finalement les ouvrir lentement. Chaque goulée d'air lui brûlaient les poumons, comme si elle n'était pas dans l'élément adéquat. Sa tête était lourde et son épaule la faisait énormément souffrir.
La lumière au-dessus d'elle dansait un peu trop vivement dans les prunelles de ses yeux, elle qui s'était accoutumée aux ténèbres des fonds marins.
Enfin, elle leva son visage de quelques millimètres et hébétée, elle aperçut deux silhouettes sombres près d'elle. En se concentrant davantage, elle distingua mieux les algues qui leur tenait lieu de chevelure verdâtre ainsi que les écailles qui parsemaient leurs peaux ça et là. Puis soudain, tout lui revint. Les eaux profondes, les êtres de l'eau et...Kimberly.
Ni une, ni deux la préfète se releva sur son séant en la cherchant des yeux. Sa blessure lui arracha un cri plaintif mais elle serra les dents et évita de la regarder. Cela lui donnait la nausée. Ou peut-être était-ce parce que son amie n'était plus à ses côtés ?
Une peur panique s’empara d'elle alors qu'elle constatait l'effroyable vérité.

Kimberly...était....restée...au...fond. Qu'avait-elle fait ? Pourquoi ne l'avait-elle pas dissuadé de mener à bien son expédition ? Violaine suffoqua et laissa couler ses larmes librement.
Elle posa une main sur sa plaie sanglante et appuya autant qu'elle pu pour tenter de ralentir hémorragie. Puis elle regarda le plus jeune des deux selkies droit dans les yeux et s'écria avec colère :

- Qu'avez-vous fait d'elle ?! Où avez-vous emmené mon amie ?!

Que dirait la directrice si elle comprenait que l'une de ses élèves avait disparu dans le lac de son établissement ? La préfète aurait des ennuis, peut-être même serait-elle expulsé de l'école de Magie ? Après tout, son travail consistait à maintenir l'ordre dans sa maison et à faire en sorte que ce genre d'accidents n'arrive pas. Elle avait failli à sa tâche. Violaine aperçu alors le sac qu'elle avait abandonné un peu plus tôt, avant de s'élancer à la suite de Lightstorm. Elle s'en saisis avec du mal et dénicha sa baguette qu'elle pointa vers les deux énergumènes.
Mais elle la relâcha bien vite lorsqu'elle vit que les deux être de l'eau, sans doute ravis de constater qu'elle allait plutôt bien, s'en étaient retournés dans leurs profondeurs marines. Emmenant avec eux tout espoir de revoir un jour Kimberly.

Anéantie par la douleur, la culpabilité et le désespoir, Violaine se laissa tomber à genoux sur les abords du Lac Noir et sanglota ainsi prostrée jusqu'à ce qu'elle n'eut plus de larmes à épuiser.


[ Fin du Rp ]


Hrpg : Suite du rp-wtf , désolée pour la qualité j'avoue c'était pas top ! Merci à toi d'avoir pris le temps de Rp avec nous, c'était sympa. Tu peux laisser comme ça ou poster un dernier quelque chose, si tu en as envie. Encore merci :3
Revenir en haut Aller en bas
Abbigail O'Flyfox
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Abbigail O'Flyfox, Mer 4 Fév - 15:27


•••RP UNIQUE•••

Malgré la fine couche de neige qui recouvrait le parc de Poudlard, Abbigail n'avait pas eu la patience d'attendre des jours plus doux pour mener à bien le projet qui mûrissait dans sa tête depuis le mois de Novembre, depuis ce fameux cours de Soins aux Créatures Magiques durant lequel leur professeur les avait fait plonger dans le lac. Quand le tour de la fillette était venu, elle s'était engouffrée dans les eaux sombres et une pensée n'avait plus cessé de la tourmenter : là-bas, tout au fond du lac, elle avait aperçu un étrange collier. Elle n'avait pas pu s'en saisir à l'époque, car deux Êtres de l'eau l'escortaient, mais depuis, le bijou hantait ses jours et ses nuits. Elle ressentait l'obsessif besoin de retrouver ce collier, de le tenir fermement entre ses petites mains frêles.

Cédant à ce désir irrationnel, elle avait donc commencé à planifier une nouvelle plongée dans le lac, mais elle s'était rapidement heurtée à une première difficulté : comment allait-elle respirer sous l'eau ? Incapable de maîtriser le sortilège de Têtenbulle, elle avait donc profité des vacances de Noël pour se rendre sur le Chemin de traverse, et plus précisément dans la Boutique d'Accessoires de Magie Noire de l'Allée des Embrumes. Elle s'y était alors heurter à une vendeuse plutôt réticente à l'idée de vendre de la Branchiflore à une enfant de cet âge. Étonnement, Abbigail qui rechignait habituellement à mentir, l'avait cette fois-ci allègrement fait afin d'obtenir ce qu'elle voulait. Et ça avait marché ! Au lieu de culpabiliser à cette idée comme elle l'aurait fait dans d'autres circonstances, la perspective de pouvoir obtenir le collier la réjouissait et la rendait plus fière que mal à l'aise.

C'est ainsi que, en plein mois de Janvier, la jeune Serdaigle était debout au bord du lac, tenant dans sa main la plante magique ressemblant à des queues de rat. Très précautionneusement, elle déposa la Branchiflore sur le sol, à côté de sa baguette magique, et commença à se déshabiller. Sous son uniforme et sa cape fourrée, la fillette portait en effet un maillot de bain noir une pièce avec une simple ligne bleu sur le côté droit. Une fois débarrassée de tous ses vêtements, elle les plia soigneusement et en fit un petit tas qu'elle abandonna sur la rive.

Grelottante à la morsure du vent froid sur sa peau, elle reprit sa baguette et la plante gluante et entra dans l'eau jusqu’à la taille. L'eau, comme elles s'y attendait, était absolument glaciale, mais elle savait que l'effort physique qu'elle aurait à fournir sous la surface du lac la réchaufferait rapidement.

*Le problème sera surtout en ressortant* songea-t-elle en regrettant d'avoir oublier de prendre une serviette.

Tout en se bouchant le nez comme le lui avait conseillé Miss Blanchet lors de son cours, elle goba la Branchiflore et but aussitôt une gorgée d'eau pour faire passer le goût désagréable. Boire l'eau du lac n'était peut-être pas très hygiénique, mais de toute façon, elle allait la "respirer" durant la prochaine heure... Sentant son corps se métamorphoser sous l'effet de la plante magique, elle s'avança dans le lac jusqu'à ne plus avoir pied. Elle se retint néanmoins de se gratter le cou, car elle savait que la démangeaison provenait de la naissance de ses branchies.

Dès qu'elle fut totalement transformée, elle passa la tête sous l'eau et frissonna au contact entre l'eau gelée et son visage. S'aidant de ses mains et de ses pieds désormais palmés, elle se dirigea, de mémoire, vers l'endroit où elle avait aperçu le collier pour la première fois. Afin de mieux se retrouver dans le lac, la fillette était partie du même endroit que lors de sa plongée scolaire, sauf que cette fois elle ne cherchait pas le calamar géant.

Après quelques minutes de progression rapide dans des eaux de plus en plus sombres, elle réalisa avec inquiétude qu'elle ne reconnaissant absolument pas les lieux. Pour ne pas paniquer, elle se mit à chantonner dans sa tête une comptine que Myosotis Aavery lui avait chanté le jour de leur rencontre. Ce ne fut qu'au bout d'un quart d'heure d'errance que la jeune Serdaigle retrouva son chemin. En effet, elle voyait au loin le même village Selkie qu'elle avait croisé sur sa route lors de sa précédente expédition aquatique. Se dirigeant à partir de ce point de repère, elle parvint, fort heureusement, à mener son voyage là où elle le désirait.

S'arrêtant devant le mur d'algue qui l'avait gênée lors du cours de SACM, elle pointa sa baguette en direction de la flore aquatique.

- #Accio collier !

Malheureusement, son ordre fut littéralement noyé dans l'eau qui s’engouffrait dans sa bouche. Amère face à cet échec, elle se glissa donc dans l'épais rideau de vert. Ce ne fut qu'au prix d’innombrables efforts qu'elle réussit enfin à se saisir de son précieux collier. Ressortant avec peine du piège végétal dans lequel elle s'était volontairement fourrée, elle s'accorda quelques secondes de repos afin d'observer le médaillon. Il s'agissait d'un bijou d'apparence ancienne composé d'une épaisse chaîne en bronze ou en argent -l'eau rendait plus de précisions impossibles- et d'un pendentif assorti orné d'une pierre rouge qu'Abbigail supposa, avoir espoir, être un rubis. Bien que ce soit un beau bijou, la fillette était incapable d'en détacher ses yeux pour une toute autre raison. Une force étrange émanait de l'objet, ce qui donnait la certitude qu'il s'agissait d'un collier magique.

La fillette fut tirée de sa contemplation par de longs doigts fins qui s'enroulèrent autour de son poignet. Tournant vivement la tête, elle s'aperçut que trois Strangulots l'encerclaient. Elle fit alors des mouvements brusques pour les effrayer, mais les créatures prirent plutôt cela comme des menaces car ils se jetèrent sur elle. Le premier n'avait toujours pas lâché son poignet et la tirait dans une direction, tandis qu'un autre la saisit par la taille pour l'emmener dans le sens opposé. Le troisième commença à s’intéresser de beaucoup trop près au collier au goût de la jeune fille et elle secoua donc son bras libre afin de la chasser.

Ce fut presque involontairement que la jeune Serdaigle donna un grand coup de médaillon dans la tête du troisième Strangulot, le faisant ainsi fuir. Constatant fièrement sa victoire, elle remua dans tous les sens pour se débarrasser des deux autres. La deuxième créature la lâcha donc, sans pour autant s'en aller, mais la première resta fermement agrippée à son bras, resserrant même sa prise. Apercevant, un roche à proximité, la Née-Moldue nagea de toute ses forces dans cette direction, sachant que sa baguette ne lui serait pas utile avec toute cette eau, et se projeta avec son passager clandestin sur le roche. Le violent choc qui en résulta provoqua de nombreuses coupures et égratignures sur les jambes, les bras et le visage de la jeune fille, mais il eut le mérite d'assommer l'animal qui, flottant, remonta vers la surface.

En le suivant des yeux, Abbigail vit que l'air libre n'était pas si loin que ça, et elle commença donc à regagner le bord. Cependant, le deuxième Strangulot qui s'était fait oublier momentanément lui saisit le cou, dans une tentative d'étranglement. Toujours sans lâcher sa baguette et son collier, la fillette se débattait en vain. La seule solution qui lui venait à l'esprit pour neutraliser l'animal était celle que leur professeur avait évoquée en cours, mais la Serdaigle rechignait à utilisait une telle méthode. Cependant, l'appui sur son cou était si puissant qu'elle ne pouvait plus respirer et elle sut alors qu'elle n'avait pas le choix. Prenant sa baguette et le collier dans la même main, elle approcha sa main libre des doigts longs et fins de la créature. Suffocante, elle les saisit violemment et les brisa d'un coup sec. Aussitôt, la créature s'éloigna, fuyant d'une nage maladroite et peu efficace.

Une fois sa respiration retrouvée, la première réaction de la fillette fut de se mettre à vomir, autant par dégoût envers le craquement qui avait retentit à ses oreilles lorsqu'elle avait privé le Strangulot de ses armes que par douleur suite à son étranglement. La remontée vers la surface fut une véritable torture. La fillette crut d'ailleurs mourir lorsque les effets de la Branchiflore se dissipèrent, la privant de ses branchies. Heureusement, elle était alors à proximité de la surface et elle ne se noya pas totalement, se contentant de boire une sacrée tasse.

Transie de froid, elle se hissa avec difficulté sur la berge. Son corps était meurtri de petites coupures et de fatigue, et de grosses traces rouges marquaient son cou et son bras, là où les Strangulots l'avaient serrée trop fort. Avant de sombrer totalement dans la léthargie, elle parvint néanmoins à passer le collier autour de son cou et à pointer sa baguette vers celui-ci.

- #Canticum "Je hais les Strangulots"... murmura-t-elle, épuisée.

Elle n'avait pas la force de se relever, et encore moins celle de se rhabiller.

- Juste un petit somme... résolut-elle en fermant ses lourdes paupières. Promis, je rentre juste après... Je hais les Strangulots... répéta-t-elle dans un murmure à peine audible, faisant ainsi disparaître son précieux trésor.

Et sur cette dernière pensée, Abbigail sombra dans l’inconscience.

•••FIN DU RP•••
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Izsa Hilswood, Dim 22 Fév - 15:51


RP de chasse avec Inis Solem


Après l'Inde et l'Afrique, le lac noir de Poudlard semblait bien peu exotique. Mais aux yeux d'Izsa, c'était mieux ainsi. Moins elle s'éloignant de son Angleterre natale, mieux elle se portait.
Des bestioles dangereuses, elle en avait eu sa dose. Pourtant, cela ne voulait pas dire que cette chasse serait toute cuite, loin de là. Depuis son escapade dans le lac lors du cours de SACM, les êtres de l'eau ne portaient pas la jeune Serpentard dans leurs cœurs, loin de là. Elle ne donnait donc pas cher de sa peau si l'un d'entre eux tombait sur elle.

Pour ce qui était de trouver un partenaire de chasse, ce n'était pas bien compliqué. La dernière fois, c'était Inis qui l'avait alpagué pour chasser l'Eruptif, elle lui devait bien une nouvelle chasse. La préfète alla donc chercher sa congénère dans leur Salle Commune et lui proposa l'excursion.

Peu de temps après, les voilà toutes les deux prêtes à la plongée. Izsa portait son sempiternelle maillot une pièce avec en bonus short de bain et lycra. En février, on ne s'amusait pas à plonger en bikini.
Elle lança donc un sortilège de Têtenbulle, ne vérifia même pas si Inis le maitrisait car elle en était tout à fait certaine, et plongea la tête la première.

L


1&4 - Les recherches continuaient, sans véritable succès.

2&3 - Mais qu'est-ce donc que cela ? On dirait un hippocampe, mais en plus grand. Elles avaient donc trouvé...un hippocampe sauvage !


Dernière édition par Izsa Hilswood le Mer 23 Sep - 23:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Maître de jeu, Dim 22 Fév - 15:51


Le membre 'Izsa Hilswood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Aeden Snow
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Aeden Snow, Dim 22 Fév - 16:07


Tôt ce matin-là, la préfète de Serpentard vint trouver Inis pour lui proposer une nouvelle chasse. Elles n'auraient pas besoin d'aller bien loin, puisque la destination d'Izsa n'était autre que le Lac Noir de Poudlard. Ravie par l'idée d'aller enfin explorer les profondeurs des eaux troubles qu'elle voyait chaque jour à travers les vitraux de sa salle commune, la jeune Pragoise alla enfiler une combinaison de plongée, très légère, fabriquée en peau de strangulot. Rien ne préservait plus de l'eau que ce cuir imperméable. Parée pour la chasse sous-marine, Inis retrouva sa condisciple sur les berges du lac. Elle lança un #Apneocapit sur sa propre tête et suivit Izsa dans l'eau glacée. Grâce à sa combinaison, la Serpente ne sentait pas le froid et put nager librement sans que son corps ne s'engourdisse. Peu de temps s'écoula avant que les deux chasseresses ne rencontrent un magnifique et immense hippocampe sauvage, qui avançait à quelques mètres devant elles. On ne pouvait pas le rater, vu sa taille.

Inis saisit sa baguette (qu'elle avait pris soin de glisser dans la poche de sa combinaison, prévue à cet effet) et la pointa sur le spécimen. Informulant un #Incarcerem, elle observa les cordes jaillirent et s'enrouler fermement autour du corps majestueux du cheval marin.

1 - La créature se débat si fort qu'elle parvient à se délivrer et s'enfuit à toute vitesse.
2 - L'hippocampe se retourne sur les jeunes filles mais est totalement emprisonné.
3 - Les cordes ne cessent de se resserrer autour de la créature, qui est en train d'étouffer. Il faut agir vite si on ne veut pas qu'il meurt !
4 - L'hippocampe, malgré les cordes qui l'entravent, fonce sur les Serpentes et assomme à moitié Inis
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Maître de jeu, Dim 22 Fév - 16:07


Le membre 'Inis Solem' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Izsa Hilswood, Dim 22 Fév - 16:38


La technique de chasse des deux Serpentard commençait à être bien rodée. Inis réagit vite en voyant la bête, pointant sa baguette vers lui et le ligota fermement. Un peu trop fermement, peut-être. Un hippocampe, c'était pas un éruptif ; ça résistait pas particulièrement aux sortilèges et la magie défensive que son corps contenait était... disons très légère.

Les cordes semblaient le blesser, presque l'étrangler. Elles avaient quelques secondes, avant qu'il ne leur claque entre les doigts. Izsa s'approcha donc de la bête d'un battement de jambe efficace et pointa sa baguette vers sa gorge. Si elle se plantait, ça serait hippocampe farci au diner. Si elles y arrivaient, sa serait une victoire de plus ! Que pourraient-elles récupéré sur le cheval de la mer ? Une écaille ?

Bref, le moment n'était pas venu de faire des projets, mais d'agir. Elle lança donc un #Diffindo.

Pile - Le sort est parfaitement maitriser et libère la gorge de l'animal. Celui-ci, toujours ligoté, parvient à respirer correctement et elles n'ont plus qu'à le ramener au zoo.

Face - Izsa à mit un poil trop de puissance dans son sort. L'animal à la gorge ouverte, et se vide de son sang à vitesse grand V avec toute cette eau qui accélère son exsanguination. Au moins, il aura eu une mort rapide.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Maître de jeu, Dim 22 Fév - 16:38


Le membre 'Izsa Hilswood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Pile ou Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Recherche dans les eaux sombres

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 9

 Recherche dans les eaux sombres

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.