AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes
Page 9 sur 9
Entre l'Allée et le Chemin...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
Elina Peterson
Gryffondor
Gryffondor

Re: Entre l'Allée et le Chemin...

Message par : Elina Peterson, Dim 22 Avr 2018 - 1:05


Quand le loup sort du bois

avec Artemis Lhow♥ & Mangemort 67

La soirée était douce, il ne faisait pas spécialement froid. J'avais passé un peu plus de temps que prévue chez Barjow & Beurk, mais je ne regrettais pas du tout d'être venue si tard. Daemon c'était, contrairement à ce que j'avais pensée, livré à moi avec beaucoup plus de facilité. Mon protégé avait fait un pas vers moi, à moi de faire le reste, de lui montrer que mes promesses n'étaient pas des paroles en l'air... Pour cela cependant il fallait que j'arrive à m'ouvrir à quelqu'un d'autre qu'Azenor où Artemis et ce n'était pas chose facile, mais comment demander à quelqu'un de s'ouvrir à moi et de me laisser l'aider si je ne pouvais pas faire la même chose en retour ?

Artemis n'est pas encore rentré à la maison il doit donc être, soit en patrouille dans le secteur, soit au bureau en train de faire de la paperasse, sinon j'aurais déjà eu un patronus me demandant où est-ce que j'étais passée. Je ne suis enceinte que de deux mois mais il s'inquiète beaucoup. S'il me savait ici à cette heure si tardive, je crois qu'il me séquestrerait jusqu'à l'accouchement... Après avoir rangé mon achat dans mon sac je dissimule mon visage sous la capuche de ma cape noire. Je préfère me faire discrète. La nuit il est beaucoup plus difficile d'identifier un ennemi potentiel. Je place ma main dans la poche où se trouve ma baguette. Je n'ai pas encore vraiment eut l'occasion de la tester et je dois dire que je suis assez rassurée de l'avoir avec moi... Merci mon chat pour ce sublime cadeau...

Je ne suis tout de même pas rassurée de me promener aussi tardivement dans les ruelles de l'allée des Embrumes et j'ai vraiment hâte de retrouver les pavés rassurants du chemin de traverse. J'aurais pût transplaner aussi, mais à vrai dire je n'ai pas spécialement envie de rentrer tout de suite et je ressens le besoin d'aller me recueillir sur sa tombe, même si ce n'est que quelques minutes mais j'ai besoin là tout de suite... d'autant plus que je vais à mon tour être maman et avec ce que j'ai vécu deux ans plus tôt j'ai besoin de retrouver un semblant de réconfort... J'aurais tellement aimé qu'elle soit là... Cela fait bien trop de temps que je ne suis pas aller sur sa tombe et je regrette un peu... Alors, maintenant tant qu'à être à Londres autant en profiter.

Je ressens une pointe de soulagement lorsque j’aperçois non loin les lumières du chemin de traverse, encore quelques mètres et je serais sortie de ces ruelles sordides et inquiétantes. C’est déjà un exploit pour moi d’être dehors sans Artemis à mes côtés et encore plus d’être dans cet endroit, mais je ne suis pas vaillante au point de m’y attarder sans raison.

Pas de réponses depuis plus d'un mois du coup on prend. Si jamais ça pose problème MP moi.

Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Entre l'Allée et le Chemin...

Message par : Mangemort 67, Sam 5 Mai 2018 - 14:16


Parfois, la nuit souhaitait me voir éveillé ou alors je ne souhaitais pas m'endormir. Je ne savais trop rien. Mon corps suivait un rythme acharné et la pâleur et les cernes se creusant jour après jour pouvait en témoigner.

Néanmoins, la soif de faire avancer la Cause m'empêchait d'avoir des nuits de sommeil reposantes et récupératrices. Au lieu de faire la crêpe dans ce grand lit trop vide, autant arpenter un lieu que j'affectionnais bien : les toits. Un sentiment de liberté, loin du petit monde qui ne faisait que subir sans chercher à changer les choses. Et puis bon, il y avait aussi une plus belle vue et les tentatives de guet-apens étaient plus facilement déjouables. Il n'était pas si tard finalement.

En remarquant la silhouette en contre-bas dans une des allées sombres, je me demandais si je pouvais enrôler une personne dans nos rangs ou m'occuper d'une des rangs ennemis. L'envie de m'amuser d'une quelconque manière commençait à monter en moi. Transplanage pour finir sur les pavés que je connaissais bien, barrant le chemin de l'inconnu.

- Bonsoir, une petite visite ? Une envie de s'accoquiner ? De vivre une chouette aventure dans sa vie morne et sans goût ?

Quelques mots lâchés dans un sourire machiavélique masqué. Une envie joueuse et folle de tester les limites des personnes qui croiseraient mon chemin. Peut-être que j'allais tomber sur plus fort que moi mais après tout, si je mourrais pas, j'apprendrais. Mon corps était suffisamment marqué pour s'être endurci et encaisser encore.

Baguette en main, lame empoisonnée à portée de main, si la personne, qui semblait être une femme, était agressive j'étais prêt à réagir.


Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Entre l'Allée et le Chemin...

Message par : Elina Peterson, Sam 5 Mai 2018 - 15:11


Il ne me reste seulement que quelques mètres à parcourir avant d'être enfin sur les pavés illuminés du chemin de traverse. L'angoisse au creux de mon ventre alors que ma main se pose sur ce dernier, ne présage rien de bon, mais je me dis simplement que c'est le lieu et le fait qu'il fasse nuit qui créent ce malaise. Je m'encourage mentalement. Il n'y a personne, je ne crains rien... Enfin... Je ne crains rien... C'est vite dit, je regarde derrière moi pour vérifier que je ne suis pas suivie quand un premier craquement suivie d'un second plus discret se font entendre. Je regarde de nouveau en direction du chemin de traverse et je me fige.

Une grande silhouette me barre le chemin. Je ne vois pas qui c'est et ça ne présage rien de bon... Je ne vois pas son visage il semble dissimuler... Il fait bien trop sombre... je plisse les yeux malgré tout pour essayer de voir un minimum de choses sur mon interlocuteur mais rien... Il fini par prendre la parole. Sa voix bien que clair et distinct semble raisonner un peu... Bonsoir, une petite visite ? Une envie de s'acoquiner ? De vivre une chouette aventure dans sa vie morne et sans goût ?

Je sais que je ne devrais pas répondre... Que je devrais éviter la personne et faire demi-tour... Où tout simplement transplaner loin d'ici, mais sur le coup je n'y pense même pas. Merci, mais je me vois dans l'obligation de refuser vos propositions. Je n'ai pas besoin d'une visite. Pour ce qui est de s'acoquiner non merci également. De plus, ma vie est déjà bien remplie pour vouloir plus. Je vous souhaite donc une bonne soirée. Ma voix, contrairement à mon corps, est assurée et ne tremble pas. J'avance d'un pas en direction de la silhouette, la main toujours serrée sur ma baguette. Hors de question de faire machine arrière. Je refuse de tourner le dos à un potentiel adversaire, leçon retenue Mr Lhow. La silhouette ne semble pas bouger alors je glisse un Vous permettez ? Dans l'espoir qu'il se décalera et me laissera partir.

Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Entre l'Allée et le Chemin...

Message par : Mangemort 67, Jeu 10 Mai 2018 - 11:09


Soit elle était sotte soit elle faisait semblant de ne pas avoir compris ce que je lui avais dit. Mais qu'importe, elle m'avait suffisamment agacé pour que je me décide à ne pas la laisser partir aussi facilement.

- Non, tu vas rester ici un moment. Crois-tu pouvoir te promener ici sans devoir croiser un des nôtres ? L'Allée des Embrumes nous appartient encore et toujours. Malgré la présence de ces Aurors incapables, nous maîtrisons chaque parcelle de ces ruelles. Et personne ne peut les traverser sans notre accord. Au vue de ton attitude irrespectueuse, je pense qu'il est de mon devoir de t'apprendre les bonnes manières.

J'avais fait un pas vers elle pour lui faire comprendre qu'elle ne passerait pas ! Puis une question aussi stupide que le reste, finalement je crois bien qu'elle est sotte celle-ci.

- Non, je ne te le permets pas. Tu vas devoir te montrer convaincante pour t'en sortir sans égratignure. Mes partisans sont nombreux mais je suis toujours à la recherche de nouvelles recrues...

Je n'étais pas certain qu'elle comprenne qui j'étais réellement, soit elle se calmait et nous rejoignait soit je lui ôterai la vie, cela ferait une potentielle ennemie en moins. Baguette en main, prêt à l'utiliser si nécessaire, je sourirais encore sous mon masque.

- Alors, es-tu raisonnable et rejoins-tu les ombres ou crois-tu pouvoir faire face au Seigneur des Ténèbres ?

C'était annoncé à présent. J'avais reculé de quelques pas. Qu'importe la réponse. Baguette magique dans une main, lame empoisonnée dans l'autre, son attitude m'avait annoncé la couleur mais peut-être s'était-elle avisée en réalisant qui se tenait devant elle.


Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Entre l'Allée et le Chemin...

Message par : Elina Peterson, Jeu 10 Mai 2018 - 22:57


Alors que j'avance une main bien serrée sur ma baguette et la deuxième posée sur mon ventre en un réflexe protecteur. Ses paroles m'indiquent que je n'ai pas seulement en face de moi un simple mage noir, mais un membre de l'ordre noir. Mon sang se glace lorsqu'il fait un pas et refuse de me laisser passer. Je distingue enfin son visage, où du moins le masque qui dissimule ce dernier. Je comprends mieux pourquoi sa voix semblait raisonner. Le masque est rouge sang et je ne suis pas rassurée. Quelques années plus tôt l'adrénaline m'aurait sûrement poussé à le provoquer. Là, je souhaite surtout protéger l'enfant que je porte. Il va donc me falloir attaquer avant qu'il ne le fasse. Alors qu'il recule de quelques pas et pointe sa baguette en ma direction il me demande si je souhaite rejoindre les ombres où si je souhaite affronter le seigneur des ténèbres.

OK... J'ai donc affaire au seigneur des ténèbres... C'est cool... Si je m'en sors vivante j'en connais un qui va tout simplement me tuer. Mais là, vue la situation, j'ai plus de chance de mourir avant la fin de la soirée, tuée par le chef de l'ordre noir, plutôt que de devoir rendre des comptes à mon compagnon. Je prends la parole tout en reculant de quelques pas

Le seigneur des ténèbres en personne ! Je suis très impressionnée ! Votre proposition est très alléchante vraiment... Mais vous me verrez dans l'obligation de refuser... Vraiment désolé. ma phrase à peine terminé le premier sortilège de défense s'échappe de ma baguette, sans que la formule Promptus Nebulae Maxima ne s'échappe de mes lèvres. Un épais brouillard m'enveloppe immédiatement et me dissimule au regard de mon ennemi en l'espace de quelques secondes. Je me déplace de plusieurs pas afin qu'il ne sache pas où je suis. Ma main se pose sur le mur de la ruelle et je lance tout de suite après un Protego Horribilis Sort couteux en énergie ,mais le seigneur des ténèbres ne rechignera pas devant l'utilisation de la magie noire donc...

Une fois mon sort de protection installé je lance un Spero Patronum Un dauphin argenté se matérialise devant moi, près à transmettre le message que je lui murmure « Seigneur des ténèbres. Allées des Embrumes. Urgence... Je t'aime » Ces derniers mots n'étaient pas forcement nécessaire, mais s'il n'arrivait pas à temps c'était ma dernière chance de lui dire une dernière fois. Je regarde mon patronus disparaître et je touche la bague de ma mère en priant pour qu'elle nous protège tout les trois.

Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Entre l'Allée et le Chemin...

Message par : Mangemort 67, Lun 14 Mai 2018 - 18:10


Son refus, était-ce vraiment une surprise ? Pas vraiment, souvent les partisans cherchent rapidement à se faire bien voir, son envie de s'en aller annonçait probablement qu'elle ne voulait pas se confronter à l'ennemi public numéro. Mais j'en avais décidé autrement.

Alors que je m'attendais à me faire attaquer, la voilà qu'elle cherche à se cacher. Pour fuir ? Oh non, ce serait trop simple. De toute façon, dès que la proie tente de fuir, le chasseur voit sa motivation augmenter. Pas question qu'elle fille entre mes griffes. Exteo Stattiga Multiplicare ! Neuf flèches filèrent dans le nuage de fumée mais le succès ne fut pas au rendez-vous lorsque je vis la lumière argentée connue : un patronus envoyé à je ne savais qui. Mais la cavalerie ne tarderait pas, c'était une chose certaine et il fallait donc que je me débarrasse au plus d'elle pour m'assurer de ne pas me retrouver à un contre deux, je pouvais m'en sortir me ce serait périlleux.

- Eolo Procella ! Et cette fois-ci, mon adversaire fuyarde réapparue, la fumée se dissipant petit à petit s'engouffrant là où elle le pouvait. Alors tu appelles au secours ? Qui vais-je devoir accueillir ? J'espère pour toi que tu seras encore vivante lorsqu'ils arriveront !

S'en suivit un Terra soluenta informulé lancé juste sous les pieds de la demoiselle. Ainsi, si celle ou celui qui lui venait en aide débarquer proche d'elle, il ne s'attendrait pas à s'enfoncer dans le sol à peine arrivé.

Dans tous les cas, j'étais sur mes gardes, une attaque pouvait venir de n'importe où. Il fallait que je sois prêt à répliquer. Mais dans tous les cas, je sentais que cette soirée allait être intéressante.



Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Entre l'Allée et le Chemin...

Message par : Elina Peterson, Jeu 17 Mai 2018 - 17:43


Plusieurs sifflements se font entendre, je ne sais pas ce qu'il en est et je ne suis pas sur de vouloir le savoir. Mon patronus s'enfuie et j'espère vraiment qu'Artemis va arriver rapidement. Ce n'est pas mes maigres tentatives de protections qui vont changer quoi que se soit... Si le seigneur des ténèbres a décidé d'avoir ma tête je ne donne pas cher de ma vie et de celle de l'enfant que je porte... D'ailleurs une bourrasque de vent traverse la ruelle et je peux d'or et déjà dire au revoir à la brume qui devait me cacher. La voix de mon ennemi se fait entendre et un affreux frisson me parcours l'échine. Alors tu appelles au secours ? Qui vais-je devoir accueillir ? J'espère pour toi que tu seras encore vivante lorsqu'ils arriveront ! Sa phrase à peine fini que le sol se transforme en sable mouvant sous mes pieds. Aspirant mon corps doucement mais surement, d'ici quelques minutes je serais enterrée vivante...

La panique me gagne, je suis déjà prisonnière jusqu'aux genoux... Petit à petit le sol m'aspire et j'ai beau tenter de me débattre rien n'y fait. Il faut que je trouve un moyen de me sortir de là en attendant que mon compagnon arrive. Je ne suis pas assez forte pour vaincre le chef de l'ordre noir. Je ne fait déjà pas le poids face à Artemis, qui est le chef des Aurors, pourtant je sais qu'il me ménage parce qu'il m'aime. Alors que l'homme en face de moi ne pense qu'à une seule chose, me tuer. Je dois faire quelques choses pour me sortir de là et essayer de rester en vie le plus longtemps possible pour laisser le temps à Artemis d'arriver. Il le faut... Pour lui et pour notre enfant à naître. Il est hors de question qu'il nous perde tout les deux.

Avant que le sol ne se referme sur mes bras je lève ma baguette vers le ciel et lance un ascencio Je sens la force de la magie me tirer vers le haut. ma cheville semble prise dans la terre et lorsqu'elle est enfin libéré un craquement se fait entendre alors qu'une douleur vive se propage dans ma jambe. Je retiens un hurlement de douleur, mais je n'ai pas le temps de me concentrer là-dessus. Il faut absolument que je prépare ma chute pour ne pas m'écraser sur le sol. Je vise les pavés de la ruelle de ma baguette et informule un Molliare  Je sens ma tête rebondir légèrement sur un truc mou alors que je m'écrase lourdement. Heureusement pour moi, mon sortilège a fonctionné mais ma cheville me fait atrocement souffrir et je ne peux pas marché et me relever rapidement, il me faut du temps. Sauf que la je suis cloué au sol face au seigneur des ténèbres. Il faut que je fasse diversion que je l'attaque... Je lève ma baguette et vise le mur à côté de lui et j'informule Bombarda Maxima. Je sais que je puisse dans mes dernières forces mais la défense n'a pas suffi et faire le plus de bruit et de dégâts possible indiquent à mon compagnon l'endroit où a lieu l'affrontement.

Le mur explose en de nombreux morceaux de béton. J'espère que l'un des blocs blessera mon ennemi mais il est encore en pleine possession de ses moyens alors je doute fortement de la réussite de mon plan, mais dans tout les cas, je profite de cette diversion pour me relever afin d'être en mesure de lui faire face s'il s'en sort. Je suis sûre d'une chose, si je dois mourir c'est en combattant le plus longtemps possible. Hors de question de donner satisfaction à mon ennemi en le suppliant de nous épargner. Une fois debout je me mets dos au mur en évitant bien l'endroit où je me trouvais avant. J'ai donc un appuie pour rester debout tout en soulageant ma cheville cassée et en même temps je peux surveiller la ruelle pour éviter de me faire surprendre par une attaque.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Entre l'Allée et le Chemin...

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 9 sur 9

 Entre l'Allée et le Chemin...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.