AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -45%
Baskets Nike Air Max Tailwind IV à 94€ au ...
Voir le deal
94 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes
Page 7 sur 10
Entre l'Allée et le Chemin...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Mangemort 67
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts

Entre l'Allée et le Chemin... - Page 7 Empty
Re: Entre l'Allée et le Chemin...
Mangemort 67, le  Mer 4 Jan 2017 - 14:29

Je me rappelais la façon dont j'avais traité 57 alors que je venais de rejoindre l'Ordre Noir. Une trahison que je n'avais pu prouver réellement mais dont le châtiment avait suffi à le faire fuir et carrément rendre le masque. Aurais-je dû faire payer à Axelle son départ ? Je le pouvais, là, maintenant. Je n'avais qu'à lever ma baguette. Lui faire comprendre qu'elle ne devait pas recommencer et que nous n'avions pas oublié. Non... Ce n'était pas la solution. Je n'étais pas certain de l'emporter si elle contre-attaquait, deux mages noirs qui s'entre-tuent alors que leurs baguettes devraient plutôt pointer contre l'Ennemi était une chose impensable. L'idée s'en alla aussi rapidement qu'elle était venue.

Le doux son du Fourchelang vint caresser mes oreilles. J'avais presque oublié son affinité avec les serpents. Il fallait dire que nous avions pu le constater qu'une seule et unique fois que nous avions ceci en commun. Des paroles qui sonnaient justes, elles n'avaient pas besoin d'être prouvées par des actes. Le passé de la Higgs parlait de lui-même. J'émis un petit "Tant mieux".

Elle évoqua William, évidemment. Ces deux-là étaient comme des baguettes avec un cœur jumeau.

- J'ai eu de la chance de t'apercevoir, c'est tout. Tu aurais pu me filer sous le nez. Si tu me parles c'est que je l'ai voulu. William se fait gentiment connaître mais il ne vise pas assez haut, pas assez fort. Il s'attire les foudres des Aurors alors qu'il devrait les caresser dans le sens du poil pour ensuite mieux les dépecer. Il reste fidèle à la cause mais à visage découvert, tout est plus compliqué. Un rien attire leur attention. Mais peut-être qu'en reformant votre duo, vous arriverez à quelque chose pendant que nous agissons dans l'ombre.

Je demandais peut-être trop. Mais lui faire comprendre que les choses avançaient lentement et que chaque pierre était importante pour que l'éboulement ait un réel impact contre ce bloc ministériel. Il fallait qu'elle revienne.

- Il semble faire cavalier seul, nous avons dû nous assurer que son allégeance n'avait pas changé. Certains des Mangemorts pensaient qu'il ne cherchait qu'à glorifier son nom. Peut-être que ton retour resserrera les liens.

Axelle Higgs
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Entre l'Allée et le Chemin... - Page 7 Empty
Re: Entre l'Allée et le Chemin...
Axelle Higgs, le  Jeu 5 Jan 2017 - 19:41

Ses pensées furent interrompus par la voix de son interlocuteur. Ce dernier parla des ambitions de West et ce qu'il évoqua ne plu pas vraiment à Axelle. Il se permettait de le critiquer ouvertement devant elle ? Wow. Gardant son calme, même si un air courroucée était apparu sur son faciès, la sorcière opina cependant du chef lorsqu'il parla des aurors. En effet, le chef de la SISM devrait tenter de travailler en équipe avec les aurors, mais connaissant William et son tempérament, c'était une cause perdue. En même temps, si c'étaient des incapables.. Néanmoins, avant que la sang-pur puisse émettre son opinion à ce sujet, six-sept concéda que rester fidèle à leur idéaux à visage découvert était difficile, ce qui apaisa légèrement la Higgs.  

- Mais peut-être qu'en reformant votre duo, vous arriverez à quelque chose pendant que nous agissons dans l'ombre, proposa-t-il.

Ça, c'est si West ne lui en voudrait pas trop. Elle était partie combien de temps déjà, songea-t-elle en passant sa main gauche dans sa chevelure. Suffisamment pour qu'il soit en colère, dans tout les cas. 67 se permis à nouveau de critiquer les agissements de West. Il devrait faire attention...


- Il semble faire cavalier seul, nous avons dû nous assurer que son allégeance n'avait pas changé. Certains des Mangemorts pensaient qu'il ne cherchait qu'à glorifier son nom. Peut-être que ton retour resserrera les liens.

Et puis quoi encore ? C'était un traître ? Inspirer, expirer, ah pis f*ck. Axelle avait pas mal perdue la notion de la patience et son regard se darda sur le masque rouge tandis qu'elle prit finalement la parole :

- Tes Mangemorts ne seraient pas un peu cons ? cracha-t-elle. William porte la marque depuis bien plus longtemps qu'eux, plus longtemps que toi ! Je commence à mettre en doute tes choix concernant tes nouvelles recrues, nargua-t-elle.

Sa main était sagement abaissée, mais de petits flammèches émanèrent de sa baguette magique, symbolisant ainsi sa colère. Elle avait supposé que 67 avait repris son rôle. Peut-être se trompait-elle, mais qui d'autre aurait pu la remplacer ? Elle ne voyait pas. Au pire, il rectifierait le tout, lui dévoilant qui était devenu le Seigneur des Ténèbres.


- Peut-être n'aurais-je jamais du partir ? siffla-t-elle, signifiant qu'elle était déçue par les agissements de ses pairs.

Se mettre en colère n'était sans doute pas la meilleure réaction, je vous le concède, mais elle n'avait pas du tout apprécier les propos du Mangemort. Baissant un peu le ton, histoire de ne pas attirer les aurors -ça serait le comble !-, elle poursuivit :


- J'espère que toi, tu lui fais confiance. Je l'espère fortement. N'oublis pas : à la base, c'est à moi que tu as promis allégeance.

Un ton dur, un ton froid, le ton de sept-zéro. Ce personnage ne la quitterait jamais.
Mangemort 67
Mangemort 67
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Entre l'Allée et le Chemin... - Page 7 Empty
Re: Entre l'Allée et le Chemin...
Mangemort 67, le  Lun 9 Jan 2017 - 15:46

De la conversation, émanait du respect. Chacun de nous écoutait avec attention, du moins semblait-il, ce que l'autre avait à dire. Tellement bien que les propos sur ce cher West eurent un effet que je n'avais pas cherché. Était-ce de la contrariété que je voyais se dessiner sur son visage ? Était-ce son point faible ? L'amour qui unissaitt ses deux mages noirs pouvait-il leur coûter la vie ? Il fallait se méfier des conséquences que cela pouvait engendrer, même si pour l'instant je ne savais rien sur ce retour surprise et sur ce qui allait en découler.

Les mots qui sortirent de la bouche de la Higgs vinrent confirmer clairement que je venais de toucher un point sensible. Je ne réagis pas aux étincelles, le combat pouvait commencer n'importe quand si j'attisais le feu hardent qui semblait brûler en elle.

- Mes Mangemorts sont très biens, ils sont tous dérangés et ce grain de folie peut germer pour devenir une belle plante, une plante épineuse qui usera chaque jour un peu plus ces liens qui nous empêchent d'agir librement, qui feront céder le secret magique. Petit moment de pause. "William et toi, étiez le duo de masqués qui formait un noyau puissant. Mais vous avez rendu le masque l'un après l'autre. Il a fallu vous remplacer... Ce que j'ai fait. Puis nous avons, à trois, été plus actifs que jamais pour remettre l'Ordre Noir sur pieds, des partisans, d'autres masqués. Nous sommes chaque jour un peu plus nombreux."

Oui ils avaient été des membres plus qu'importants des Mangemorts mais ce temps-là était révolu. Cela n'empêchait personne d'être tous dans le même camps mais porter le masque affinait les liens.

- Je sais à qui j'ai prêté allégeance quand je vous ai rejoins. À présent, c'est à moi qu'ils le font. Je suis un pont entre l'Ordre passé et l'actuel. Nous ne sommes que très peu à t'avoir servi, certains oublient parfois que d'autres étaient là avant eux. Mais nous voulons tous la même, masqués ou non.

Je garde la baguette dans ma main lorsque je la bouge pour soulever la manche de mon avant-bras

- Cette marque nous rappelle ce que nous sommes, liés dans la chair pour renverser le secret magique qui nous bâillonne. Je n'oublie pas le passé ni qui porte cette marque, ils seront tous mes alliés mais je dois faire avec le présent et vous n'êtes plus là.

Il est évident que 57 l'avorton n'obtiendra pas mes bonnes grâces mais je pense pas qu'il les cherche vraiment, tout le monde est content. Je ne cherchais pas la confrontation, j'établissais la vérité actuelle pour être certain qu'Axelle comprenne que les choses avaient avancé pendant son absence.
Axelle Higgs
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Entre l'Allée et le Chemin... - Page 7 Empty
Re: Entre l'Allée et le Chemin...
Axelle Higgs, le  Mer 11 Jan 2017 - 5:48

Devant la réaction explosive de la sang-pur, six-sept resta calme, et cela eut pour effet d'accentuer la colère de la jeune femme. Le masqué reprit la parole et ses paroles frappèrent littéralement l'ancienne Serpentard. Cette dernière n''appréciait pas le ton qu'elle jugea condescendant, ni la nature du message. Elle était le passé, c'est ça ? Ils se débrouillaient très bien sans elle ? Tant mieux, songea-t-elle avec amertume. Vers la fin du discours, alors que le Mangemort montrait sa marque, elle ne l'écoutait plus trop, perdue dans ses pensées.

Le regard d'Axelle se perdit un instant, il devint plus terne, éteint. Pour une rare fois, elle ne sut quoi répondre à matricule six-sept. Elle avait eu la vague impression que son nouveau rôle lui était monté à la tête, avec raison. Ce n'était pas une mince tâche être leader. Pourtant, malgré tout ce qu'il disait, Axelle n'était pas prête à le croire. Plus actif que jamais ? Certes, elle s'était isolée pendant son absence de la communauté magique, mais les rares fois qu'elle avait mis la mains sur la gazette des sorciers, peu de mention sur les Mangemorts. De retour en Grande-Bretagne, elle avait eu l'impression que rien n'avait changé, que tout était pareil.

Le Ministère était toujours en place. Petrus toujours vivant, le secret magique toujours aussi bien gardé. À quand la délivrance ? Son regard se posa à nouveau sur la marque des Ténèbres sur le bras de Mangemort 67. Instinctivement, sa main droite se posa sur son avant-bras gauche. Sans explication, les larmes montèrent brusquement aux yeux de la mage noire qui se sentait tout à coup si misérable. Incapable d'identifier correctement les raisons de ce changement d'humeur si brusque, elle se contenta de déglutir. Hors de question de paraître encore plus faible devant lui. Peut-être s'en voulait-elle d'avoir quitté ? Que son retour ne se passait pas comme elle l'espérait ? Où était la jeune femme idéaliste de seize ans qui n'avait pas froid aux yeux ? À quel moment était-elle devenue une trouillarde ?  

Toujours silencieuse, la Higgs releva le visage vers celui qui fut jadis son apprenti. Lui témoignait-il seulement du respect ? Sa personnalité à tendance paranoïaque en doutait fortement. À cet instant précis, Axelle se sentait comme un vieil elfe de maison inutile. Secouant brièvement la tête, la sorcière tourna les talons, faisant dos à son interlocuteur. Confiance ou simple naïveté ? La mage noire ne s'attendait pas à rencontrer l'un des siens, dans l'optique où elle se considérait toujours l'un d'entre eux, cette nuit et encore moins à avoir une discussion. C'était peut-être trop pour son esprit embrouillé qui était revenue depuis moins de quarante-huit heures à Londres.
Mangemort 67
Mangemort 67
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Entre l'Allée et le Chemin... - Page 7 Empty
Re: Entre l'Allée et le Chemin...
Mangemort 67, le  Ven 13 Jan 2017 - 14:11

Lourd silence.

Que dire ? Que faire ? Je n'avais pas l'habitude que mes mots n'atteignent pas l'esprit de mes interlocuteurs, qu'ils les laissent de marbre. J'arrivais à les faire réagir d'une manière ou d'une autre mais là... Rien à part le silence de la nuit, de la rue, des pavés. Comme si personne ne souhaitait nous déranger. Pour laisser cette rencontre se dérouler pour que mages noirs puissent se retrouver.

Depuis quelques minutes la discussion prenait une tournure qui pourrait nous faire perdre une perdre une alliée de taille. Que c'était-il donc passé durant cette absence ? Que lui était-il arrivé ? Il fallait qu'elle comprenne que les choses avançaient dans l'ombre, mais que les raids sur les boutiques n'avaient pas porté leurs fruits, il fallait qu'elle comprenne que le gouvernement en place avait toutes les cartes pour tair des informations, pour agir alors qu'il n'y avait pas un jour où un Mangemort ne risquait sa vie pour faire imploser le secret magique. Il fallait qu'elle comprenne qu'ils étaient encore alliés mais que les choses avaient changé.

- 70, crois-tu qu'on t'aurait oublié ? Que nous avons oublié qui tu étais ? Non, bien sûr que non ! Nous savons très bien qui tu es et nous continuons de nous battre. Nous avons réussi à faire craquer l'une des leurs... Nous avons appris des choses, il faut simplement que tout le monde contribue et il fallait que nous nous assurions d'avoir de bonnes bases. Certains de nos frères ou de sœurs d'armes n'ont plus donné de nouvelles alors que nous savons qu'ils sont libres de leurs mouvement. Nous cherchons même à trouver un moyen pour faire libérer ta propre sœur.

J'en disais trop, beaucoup trop. Si un fourchelang ennemi traînait dans les parages, il aurait vite rapporté le tout et nos projets auraient été vites mis à mal mais ce don ne courrait pas les rues. Mais avec ces mots, Axelle pouvait comprendre que nous n'avions pas fait une croix sur les anciens masqués.


Dernière édition par Mangemort 67 le Mer 25 Jan 2017 - 14:49, édité 1 fois
Axelle Higgs
Axelle Higgs
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Entre l'Allée et le Chemin... - Page 7 Empty
Re: Entre l'Allée et le Chemin...
Axelle Higgs, le  Mer 25 Jan 2017 - 2:00

Pinçant l'arrête de son avec son index et son pouce, comme si ce simple geste l'aiderait à réfléchir, Axelle s'apprêtait à partir. Où ? Probablement retrouver William. Elle n'avait plus trop la force de discuter et, le peu d'énergie qui lui restait, elle voulait le dépenser à s'expliquer à West. Alors qu'elle avait commencé à marcher, un bruit faible, mais aigu attira son attention. Stoppant toute action elle tendit l'oreille, attentive.

Expliquant qu'il ne l'avait pas oublié, 67 entreprit de la raisonner. Tout en parlant, il s'était approché, sans toucher la sorcière. Cette dernière pu presque sentir son souffle dans sa nuque. Le ton de son interlocuteur s'était adouci, malgré les notes sifflantes du langage utilisé. Le Fourchelang éliminait bon nombre d'oreilles indiscrètes, mais restait tout de même risqué. Néanmoins, matricule six-sept avait fait le bon choix : parler clairement à celle qui portait jadis le matricule sept-zéro afin qu'elle comprenne et ne se sente pas délaissée. Sans quoi, il perdrait son alliance.


- Merci.

Un simple mot, si humble, rarement utilisé par la sorcière. Se tournant à nouveau face vers celui qui avait repris le flambeau, il put sans doute voir ce sourire sur ses lèvres. Se hissant sur la pointe des pieds, elle passa ses bras autour de ses larges épaules et appuya sa tête près de son visage, là où le masque rouge ne cachait pas la peau. Inspirant profondément, la sorcière resta dans cette position qu'elle jugea réconfortant quelques instant, puis elle se détacha du géant au masque rouge sang.

- Nous nous reverrons. Je vais essayer de rester dans les parages, si tout se déroule comme prévu.

Elle lui lança un dernier regard entendu, puis après un «Bonne nuit, 67» sincère, la jeune femme tourna les talons.
Mangemort 67
Mangemort 67
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Entre l'Allée et le Chemin... - Page 7 Empty
Re: Entre l'Allée et le Chemin...
Mangemort 67, le  Mer 25 Jan 2017 - 15:15

La réponse donnée me fit comprendre que j'avais réussi à apaiser son esprit. Elle ne semblait plus énervé ou alors n'était-ce qu'une ruse pour ensuite me faire payer ce qu'elle devait prendre pour de la prétention et de l'insolence ? Mon cœur s'était mis à battre plus rapidement. Ne sachant ce qu'il allait se passer, le stress commençait à monter. Lorsqu'elle se tourna, pour me faire face, bien que je la dominais de part ma taille, mon corps se contracta de crainte de voir un coup de poing ou un sortilège fuser. Mais rien de tout ceci.

Un moment d'affection assez rare. Moment où le contact physique prend le dessus sur les mots où ceux-ci ne veulent plus dire assez. Hésitant, je passe mes mains autour de sa taille, je ne la sers pas trop fort mais je lui fais comprendre que nous sommes toujours des alliés et que cela ne changera pas. Lorsqu'elle décida de mettre fin à cette étreinte, je la laissai filer. Aucune raison de la retenir plus longtemps.

- À toi aussi... Murmurai-je en retour à son bonne nuit.

Son retour annonçait des bonnes choses pour l'Ordre noir. Mais pour l'instant, quelque chose la travaillait. Elle n'allait pas pouvoir retourner sur le champs de bataille avant d'avoir régler tout ce qui occupait ses esprits. J'espérais que West saurait trouver les bons mots pour la réconforter. Ce n'était plus de mon ressort pour l'instant.

Je transplanai à Hollow. Je garderai cette rencontre nocturne pour moi. Il fallait s'assurer que son retour se fasse en douceur, je sentais qu'elle en avait besoin. Quand elle se sentirait prête, Axelle nous le ferait savoir.

Fin du Rp
Mangemort 87
Mangemort 87
Mangemort
Mangemort
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Entre l'Allée et le Chemin... - Page 7 Empty
Re: Entre l'Allée et le Chemin...
Mangemort 87, le  Mer 15 Fév 2017 - 5:41

8:41 pm — Post unique

Tu es possédée par une âme mal intentionnée.
Ce soir, ce soir tu n’es plus Catwoman. Ce soir tu es le Diable.
Ce soir tu es l’attachement tu es la fourberie tu es la prétention du lien et de l’affinité.
Ce soir tu es l’amour et peux tous les égorger.
Enfilant un costume légèrement différent de ton usuel —
Moins félin, plus lapin —
Tu t’amuses dans l’allée des embrumes et égayes
Un Londres sans lendemain.
Il paraît que c’est la Saint-Valentin, que des naïfs ont envie de se couper la gorge
De s’arracher à soi en s’attachant à l’autre
Ce soir tu les contemples et les aides à s’étouffer
Tu brasses de grands bols d’air dans leur cou rapiécé
Ce soir tu es l’amour et la mort et la pire
Lapin des ténèbres, ballon en coeur au poing
Tu te balades comme la pire des menaces
Sous ton étrange masque tu es le rapace.

The origin of love
Now the gods grew quite scared
Of our strength and defiance
And Thor said,
"I'm gonna kill them all
With my hammer,
Like I killed the giants."


Lapin lapin à la Danganronpa
Qu'as-tu fait ce soir ? tu ne te rappelles pas
des cadavres doivent coucher sur les pavés
l'un porte au poing
ton ballon de malheur
à lui à présent de représenter
la nouvelle Heur
Sariel Fawkes
Sariel Fawkes
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Entre l'Allée et le Chemin... - Page 7 Empty
Re: Entre l'Allée et le Chemin...
Sariel Fawkes, le  Mar 18 Avr 2017 - 21:40

Privé Bram V. Salten

Que brûle l'oliban
puisse la conversation devenir soliloque de l'âme
de deux timbres réunis vous avez accouché d'une seule voix ;
vous avez demandé à l'honnête homme de taire ses tourments
de simples doutes bâfrés vous avez édifié sa perte.


L'Allée est perdue, le Chemin bondé.
Il fallait traverser un amas de gentes pour retrouver la solitude, mais la pluie qui tombait les faisait tous fuir. Ils refusaient d'en reconnaître les saveurs douces-amères, ils refusaient de se laisser tremper.
Alors ils couraient, se rentraient dedans, ne s'excusaient pas ; comme bourrée de coups elle tentait l'amorce, grimaçait en silence.
Ils ne la voyaient pas.

La foule est effrayante, elle emporte tout sur son passage ; elle l'emporte elle, elle n'arrive plus à s'y glisser sans peine. La foule ne la remarque pas.

Force est d'être discrète, inutile à leur parcours.
Avec joie, elle accueillait une minute de répit pour se laisser aller, et elle pouvait s'épuiser à courir sur ses huit pattes, comme immobile dans son invisibilité.
Vêtue de noir, on s'en foutait d'elle comme du monde. Ses millimètres de déguisement salvateur lui permettaient de voyager à son aise dans le pli d'une cape. On n'imaginait pas tous les endroits dans lesquels elle pouvait se fourrer.

Elle trouvait toujours, et son transport du jour l'amena à la limite de sa destination.
Immobile, elle perçut le moment d'hésitation mais le bonhomme ralentit le pas, tourna et elle descendit avec rage pour ne pas rater son atterrissage.

Un bout d'obscurité l'accueillit et un soupir contrit accompagna les pas qui s'éloignaient.
La transformation n'était plus difficile, elle avait réussi à délaisser l'idée pour accepter la forme.
Elle aimait ce deuxième morceau d'elle bien caché. Cet anonymat exaltant. Elle aimait ses courses folles, ses cachettes d'aliénée.
Se satisfaire de huit globes face au monde.

Le bruit de ses talons rejoignit la pluie qui s'égouttait de la terrasse d'un vieil immeuble. Main rabattue contre un mur, elle se redressa, cheveux de son trempés rabattus vers l'arrière.
Et à dix pas de chez elle, sourire épuisé à l'Inconnu.


Dernière édition par Aya Lennox le Lun 13 Nov 2017 - 9:05, édité 1 fois
Bram V. Salten
Bram V. Salten
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Animagus : Chat (Sphynx)


Entre l'Allée et le Chemin... - Page 7 Empty
Re: Entre l'Allée et le Chemin...
Bram V. Salten, le  Jeu 20 Avr 2017 - 21:40



Que brûle l'oliban

Ft. Aya Lennox


Ça devait commencer avec du sang.

Le ciel était déchiré par de fines lames, des gouttes froides qui griffaient le visage avant de s'étendre sous les vêtements. La masse humaine se heurtait à elle-même, fracassant les passants les uns contre les autres. On voyait ainsi apparaître une vague humaine, un chaos semblable à une marrée confuse d'individus. L'écume recrachait parfois quelqu'un, par là. Ou ici. La foule ne s'arrêtait pas.

Bram n'en avait pas vraiment conscience. Agenouillé sur le paillasson d'un appartement, il laissait courir ses mains sur le bois de la porte. Il pouvait quasiment sentir la magie sous ses doigts, courir sur sa peau froide et moite. La sensation montait jusqu'à sa poitrine et rendait son souffle sifflant. Vibrant, comme un feulement animal. Car Bram était tout aussi homme que bête ; on ne se le cache pas.
Un frisson suivit le mouvement de la respiration, traversa le corps penché, et s'acheva dans une question : "Est-ce qu'il y a quelqu'un ?"

Bram parlait lentement, d'une voix éraillée mais profonde. Quand il ouvrait la bouche, c'était comme si ses lèvres trahissaient un état lointain, une attente criarde. On retrouvait souvent dans ses questions un timbre singulier, quelque chose d'à la fois impatient et langoureux.

"Est-ce qu'il y a... quelque chose ?"

Oui, assurément. La résidence de son demi-frère, Edward Fitzgerald, était le nid d'un vautour. Il y avait la mort, là-dedans. C'était sans doute ça le plus tentant, ce qui incitait le jeune Salten à poursuivre ses appels. Il frappa la porte, enfonça ses ongles dans une poignée qui, pourtant, restait immobile -- enfin, il baissa la tête. Ses cheveux noirs, ce nuage de boucles sombres, couvrirent alors le tressaillement nerveux sur son visage.

Des perles rouges tombèrent sur le sol, où elles éclatèrent silencieusement sous le regard de Bram. Un froncement de sourcils accompagna sa main gauche, rapidement plaquée contre sa gueule souillée par un énième saignement de nez. Et c'est à cet instant cramoisi qu'il se releva, faisant face à une étrangère souriante : "Ah ! Mh... J'espère que vous n'allez pas vous évanouir".


Sariel Fawkes
Sariel Fawkes
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Entre l'Allée et le Chemin... - Page 7 Empty
Re: Entre l'Allée et le Chemin...
Sariel Fawkes, le  Sam 20 Mai 2017 - 14:41

toujours à l'heure pile, quand il le faut.
pardon pour l'attente.

Excusez, excusez-moi pas.
Faites comme si j'étais pas là.
De toute façon, vous m'voyez pas.

Il fallait que la foule disparaisse pour que la tranquillité revienne. Et elle se retrouvait toujours elle-même hors des choses.
Tu es hors du temps.
Figure babylonienne.

Ou alors juste Aya.

Mignonne perdait la tête dans ses bas de soie. La fête était finie et la rengaine reprenait à tue-tête.
Toute seule le soir tu seras.
Elle ne savait pas ce qu'il faisait là mais il écartait le refrain. Il s'était relevé et c'était la première fois qu'elle voyait ce visage dans les environs. Nous connaissons-nous ?
Non.
Il s'inquiéta de sa face blême et elle s'excusa intérieurement d'être là.
D'être encore en proie à ces moments de faiblesse.

Non... Je vais bien. Ses onyx s'écartèrent de lui, revinrent pour observer la tache sanguinolente derrière ses doigts.
Pour moi ça ira. Elle écarta les poches de son manteau léger, en sortit un mouchoir en tissu propre.
Vous semblez en avoir besoin, et ses doigts tendirent le mouchoir vers l'inconnu aux boucles sombres.

Puisse-t-elle perdre un jour le ton des fatigués et des mauvais. Elle observa le bâtiment devant lequel elle passait tous les jours, revint à l'autre qui lui faisait face.
Quelqu'un va-t-il au moins vous ouvrir ?
Reconnaître l'abandon quand il lui faisait face. Elle oubliait parfois que c'était au travers des autres qu'elle voyait sa propre histoire.
Ou au moins, ce semblant de nous tous.


Dernière édition par Aya Lennox le Mer 9 Aoû 2017 - 15:05, édité 1 fois
Bram V. Salten
Bram V. Salten
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Animagus : Chat (Sphynx)


Entre l'Allée et le Chemin... - Page 7 Empty
Re: Entre l'Allée et le Chemin...
Bram V. Salten, le  Dim 16 Juil 2017 - 19:30



Que brûle l'oliban

Ft. Aya Lennox
Désolée pour le retard... me revoilà.


Il était , rien, le corps comme un objet mort. Le goût âcre et métallique de l'hémoglobine dans sa bouche lui rappelait pourtant qu'il était bien vivant, soutenu par un corps pourri mais encore debout. Sans plaisir ni grandeur particulière, il était juste . Se balançant sur lui-même, tanguant jusqu'à dans son regard.
Ses lèvres tiquèrent à peine sous des mots fluides et légers, un remerciement susurré qui n'avait pas d'importance.
Ensuite, quand le saignement fut terminé, il fourra le mouchoir dans sa poche et essuya ses mains sur son pantalon.

"Je suppose que je me trompe. Que je me méprends, que j'attends.
Que je l'attends. Il ne viendra pas. Mais je suis là, las, là toujours."


Bram sourit sans émotion, d'un rictus éteint qui ne dégageait qu'une impression de vide. Comme un trou noir sur la peau cireuse du fauve à l'allure (un peu) dandy.

Puis, l'oeil pâle s'arracha à celui de la femme araignée pour se répandre ailleurs. Le bleu vibra quelques instants, sauta entre les murs, sur les passants environnants et, enfin, retourna sur la façade de l'appartement. Silencieusement, Bram se cambra en arrière et lança avec véhémence une de ses jambes contre la porte. Le bois craqua et la poignée commença à se déloger.

Salten était aussi foireux qu'imprévisible, et sa folie flânait parfois avec une géniale impertinence.


Sariel Fawkes
Sariel Fawkes
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Entre l'Allée et le Chemin... - Page 7 Empty
Re: Entre l'Allée et le Chemin...
Sariel Fawkes, le  Mer 9 Aoû 2017 - 15:17

Génie du mal, génie bancal.
Depuis quand les rencontres se faisaient-elles à ce niveau de l'Allée ? On aurait presque dit que c'était fait exprès. Un point de concordance égaré, au milieu des artères qui formaient la ville.

Son silence sonnait-il comme un refus de comprendre ?
Non, les mirettes vrillèrent sur l'immeuble qui restait là, sur ses pieds invisibles. Ne s'effondrait pas. C'était triste, d'être exilé au beau milieu des autres. Tu trouves pas ?

- Peut-être que

De quoi il parlait déjà ? Il fallait apprendre à lire entre les lignes des syllabes égarées sur la langue. Râpeuse, râpée sur la peau et au creux de l'oreille comme des mots qui font mal.
Moi aussi j'attends, un peu trop parfois.

Certes, sweetheart, il fallait déjà que le pied tambourine sur la porte pour la déglinguer. Qui était le quelqu'un ?

- Peut-être qu'il est toujours là.
Un peu précipitée, en fait, comme gamine qui s'élance vers l'avant, bras tendus pour empêcher. Ou avertir, pour le bien. Mais non, stoïque. Rester sur les longues pattes agiles et s'imposer.
- J'peux essayer, peut-être, non ? Vous croyez pas ?

J'ai de la chance, pour ça.
Je suis faiseuse de miracles.

- Si vous gardez le secret, n'y pensez que dans vos songes. Je peux me reprendre et tenter la chose. Un peu plus discrètement.
Non ?
Peut-être que ton destin, c'est de rejoindre ce que tu attends, caché là.
Eurydice Wildsmith
Eurydice Wildsmith
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Entre l'Allée et le Chemin... - Page 7 Empty
Re: Entre l'Allée et le Chemin...
Eurydice Wildsmith, le  Lun 11 Sep 2017 - 19:32

PV avec Lïnwe Felagünd et Elly Wildsmith


~Des entrelacs compliqués~



Samedi sonnait ses quatorze heures. Heure raisonnable. Eurydice était arrivée plus tôt, profitant du ciel gris si éclatant. Elle n'aurait pas pu supporter le pimpant bleu qu'il arborait dans ces beaux jours pour cette rencontre. Elle respirait l'air frais et humide avec tout le bonheur qu'elle pouvait, glissant sur les pavés. Elle avait choisi une tunique bleu pâle avec une ceinture en tissu plus foncé, laissant ses cheveux se déchaîner sous la légère brise. La sorcière se trouva au fond d'une allée bordée de bancs. La disposition était mauvaise et elle n'avait pu se résoudre à faire une autre rencontre familiale dans un café du chemin de Traverse, oppressée par le monde environnant. Dans sa verve magique, tout en s'épargnant un moment gênant, elle Sortit sa baguette et agença à coups d' #accio banc, un carré intime sous un porche qui paraissait abandonné. Les branches de lierre envahissaient celui-ci, signe d'un passage peu fréquent. Elle s'en réjouissait d'avance ; c'était l'endroit idéal.

Elle savait qu'après sa sœur viendrait une famille, étrange cortège. Qu'est-ce-qu'était un cousin pour elle ? Comment s'approprier  une telle relation ? Serait-il seulement digne d'attention ?
Après tout elle ne savait pas grand chose sur lui. Il était lui aussi élève à Poudlard, légèrement plus jeune à Gryffondor avec une gentille chouette. Elle n'avait pas vu son visage et sans le voir, le reconnaître il avait su la charmer de ses mots avec une facilité déconcertante. Cela, elle en était certaine. Un mélange d'excitation et d'effroi l'animait à ce moment. Son cœur manquait de défaillir à chaque pulsation, rythme effréné.

La brune ne tenait pas en place, ne pouvant s’asseoir docilement et attendre patiemment l'arrivée des deux autres. Alors, elle grimpa sur l'un des bancs en pierre. il n'y avait aucune belle vue dont pouvait se gorger ses mirettes. De loin, elle devait sûrement ressembler à une enfant solitaire. Elle avait presque envie de sautiller sur place pour se détendre les gambettes contractées.

Il y avait un corbeau non loin de là. S'enivrant quelque peu, elle lança un #aresto Momentum juste pour avoir le plaisir de voir l'oiseau s'envoler plus doucement, se dessiner à chaque battement d'ailes. Le sort ne dura que quinze secondes fruit de nombreux échecs. Il lui demandait un effort de concentration qu'elle n'avait pas entièrement aujourd'hui. Pourtant, ce fut des secondes délicieuses  qui semblèrent s'écouler tranquillement. La magie la sauvait des émotions néfastes. Et tout le mal qu'il lui avait fait ne suffisait pas à l'en détourner. La belle aurait voulu montrer ses progrès à Elly mais une sorte de pudeur l'arrêtait. Elle espérait la voir rapidement, soutien moral dont elle avait tant besoin.
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane
- Permis de transplanage


Entre l'Allée et le Chemin... - Page 7 Empty
Re: Entre l'Allée et le Chemin...
Lïnwe Felagünd, le  Sam 23 Sep 2017 - 12:44

                                                               Crac.

Transplanage express. Fécondé par un elfe de maison fidèle. Le ciel était moins flou bien que terne pour un peintre trop extravagant. Il y avait pourtant matière à créer des nuances discrètes et sublimes, un contraste idéal amené avec douceur dans l'atelier de l'artiste qui regarde par la fenêtre, songeur. La lumière lui faisait cligner des yeux. De ses yeux clairs, d'un gris verduré unique à cet instant ; sensibles à la trop forte dose d'alcool ou d'éclairage naturel.

Lïnwe avait fait appel à Grodoudou, toujours disponible pour servir son maître ; et il avait la chance de l'avoir. Evidemment, ce n'était pas tous les jours que la créature voyait son petit seigneur. Alors, la première chose que le garçon tenta d'esquiver à Pré-au-Lard était cette câlinerie, symbole d'une affection idolâtrée par une absence trop régulière et une présence moins évidente. C'était une forme de sain rituel pour l'elfe femelle.

Le second élément qui le faisait sourire, c'était cette utilité de transplaner — maintenant qu'il avait dégueulé quelques fois, il en avait pris l'habitude — hors de Poudlard. Sans prendre un aller-retour avec le Magicobus qui, comme le transplanage, ne prétendait pas d'être idéal pour éviter tout symptôme de nausée.

Enfin, il y avait cette légère teinte de timidité inattendue. Frôlant pudeur et modestie pour un enfant perdu qui venait d'apprendre quelques liens familiaux deux semaines plus tôt. Remerciant son elfe, il lui pria de rester un peu avec lui. Histoire de ne pas perdre la boule sur ces pavés glissants avant de repérer ses dites cousines. Le Chemin de Traverse ; allée grouillante en pleine capitale anglaise, commerces abondants aux richesses oculaires. Des têtes d'enfants gâtés tanguaient de droite à gauche entre les vitrines resplendissantes. Place au marché, vendeurs d'espoir. Le vent soufflait quelques rafales à intervalles irréguliers. Et lui, dans une position statique absolue — main dans la main avec son serviteur — analysait les passants un à un, sans savoir qui reconnaître parmi la foule. En vérité, il ne connaissait même pas les visages de ses cousines. C'était à la fois ridicule et troublant.

Invité
Anonymous
Invité

Entre l'Allée et le Chemin... - Page 7 Empty
Re: Entre l'Allée et le Chemin...
Invité, le  Lun 25 Sep 2017 - 14:37

LA pour Lïn et Eury pour la durée du RP (faites pas d’bêtise, j’vous vois :mm: )

Elle avait rendez-vous

Non.
Elles avaient rendez-vous.

Elles.

L’aînée et la cadette.

Les deux sœurs séparées, finalement retrouvées. Et aujourd’hui, elles avaient rendez-vous avec … une famille. Elles n’avaient pas réglé les soucis avec leurs parents que, déjà, une autre famille pointait à l’horizon. Un cousin. Etrange sensation dans la bouche de l’auror à mesure qu’elle se préparait pour cette rencontre.

D’abord septique face aux lettres reçues, elle s’était rendus à l’évidence face aux preuves accumulées. Sentiments s’entrechoquant, elle qui avait été baigné dans un lit de mensonge depuis sa plus tendre enfance. Elle avait une famille, initialement … Au fur et à mesure des années elle découvrait peu à peu des pans de sa propre histoire, de son propre sang.

Arrivant l’heure fatidique, l’auror se rendit au point de rencontre, y retrouvant Eurydice, la brunette de son cœur, débout sur un banc. La jeune femme lui lança un regard amusé, avant de lui demander, d’un air taquin : « Tu es si impatiente que ça de le rencontrer ? ». La question trahissait l’angoisse de l’auror. Et si, finalement, le jeune homme ne venait pas ? Et si, finalement, tout n’avait été que mascarade ? Pour les tromper, pour obtenir d’elles une quelconque faiblesse ? Elly avait été très claire. Elle ne pardonnerait jamais cela à quiconque, et elle traquerait sans fin l’être responsable du désastre.

Et si, finalement, c’était réel ? N’était-ce pas là le plus stressant ? Le plus angoissant ? La jeune femme cherchait à contrôler sa vie toute entière, malheureusement il lui semblait que plus elle tentait d’avoir un quelconque contrôle, plus les faits lui échappait, plus elle perdait en pouvoir sur sa propre vie. Peut-être était-ce ce qui inquiètait l’auror finalement. Perdue dans ses idées, la jeune femme avait le regard dans le vague et ne semblait pas vraiment connecté à ce que lui disait sa jeune sœur.

Sourire d’excuse, pour elle. Avant de lui demander « Tu crois qu’il viendra ? ». Soupir. Avant d’accrocher ses yeux aux passants qui semblaient ne pas voir l’attente des deux jeunes femmes. Comme si elles étaient invisibles aux yeux du monde, attendant seulement celui, qui viendrait compléter leur arbre généalogique, leur famille … Mot bancal pour définir des liens de sang que certains voulaient à tout prix effacer de toute évidence.
Contenu sponsorisé

Entre l'Allée et le Chemin... - Page 7 Empty
Re: Entre l'Allée et le Chemin...
Contenu sponsorisé, le  

Page 7 sur 10

 Entre l'Allée et le Chemin...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.