AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-41%
Le deal à ne pas rater :
Carte Mémoire microSD XC SanDisk Extreme 64 Go (avec ...
15.95 € 26.99 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 11 sur 13
La Grande Horloge
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard

La Grande Horloge - Page 11 Empty
Re: La Grande Horloge
Elhiya Ellis, le  Sam 9 Déc 2017 - 22:21

D'une oreille toujours à demi-endormie, j'avais écouté les interrogations légitimes d'Osvald en dodeminant de la tête. Avoir un autre nom pour un groupouscule ayant fait des rectifications dans leurs idées passées risquait de perdre encore plus la population et les embrouiller plus que de raison. Enfin à mon sens. Surtout que le rappel de leurs actes passés lors des guerres des sorciers ne desservait pas nécessairement leur image. Ils étaient clairement identifiables sous une appellation commune, sucitant diverses réactions positives ou négative à . C'etait plus simple qu'utiliser un autre nom qui soulèverait des interrogations,  à mon avis.

D'un haussement d'épaule pour simple réponse, les paroles de mon prefet m'arrachaient un mouvement de sourcil. En ce qui me concernait je n'avais pas appercu d'autre dégradation d'un groupe idéologique avant celui-ci. -Bah ouai, je dort pas dans le dortoir des garcons- Et vu la façon dont le roux se laissait emporter, il y'avait fort à parier qu'il se sentait plus que concerné. De  notre discussion nocturne j'avais déjà cru comprendre que ses débuts de sorciers n'avaient pas été facile, rien d"étonnant qu'une quelconque allusion à des idées anti né-moldu puisse le perturber encore plus. Je lui adressais une légère moue contrite, à titre personnel la nature du sang n'était pas le problème de notre société. Mais je ne comptais pas m'étaler sur le sujet inutilement.

Techniquement ca aurait pu se finir sur la conclusiontrès sérieuse de Galway sur le fait que la propagande idéologique n'avait normalement pasde place à l'école -même si, il fallait l'avouer, nous concentrer à poudlard n'avait rien d'innocent, vu la main prise par le ministère sur notre éducation... - mais le bleu qui s'etait pointé avec une jeune fille pleine d'idées pré machees avait décidé de l'ouvrir. Forcément.

Son allusion à mon anticipation de réaction de mon responsable de maison me forçait au sourir.  Il avait vu ce petit gars que de un c'etait le matin et que si j'étais aussi merveilleusement bien coiffée qu'un dessous de bras c'etait car je dormais encore à mmotier? Et que de deux, je suis blonde quand même. J étais pas sensé le dire, mais j'avais toujours que ca se voyait pas mal. Alors me croire dans une partie d'échec et prévoir ce que le rouquin allait dire c'etait franchement pas mon genre. Je voulais bien rappeller que je faisais parti des gens qui glissait sur la moindre plaque de gel logiquement esquivable...

Enfin. Je le laissais deblatterer, offrant un sourire amusé à la gamine avant de regarder les badges qu'il nous collait sous le nez. Un badge de préfet. Un titre déchu de toute évidence car il me semblait bien qu'Aysha avait une collègue et non UN collègue. Souvenir d'un temps écoulé tout comme sa distinction d'un directeur de Poudlard "disparu".. Si ce brun s'attendait soudainement à un changement d'attitude il avait joué les mauvaise cartes. Un peu comme sa cadette et son stéréotype de maison vite repris par Osvald.

C'etait vrai en plus, avoir une cravate verte et argent ne signifiait pas pour autant qu'on passait notre temps à mystifier la vérité et à détourner les  situations pour en tirer avantage. Enfin, regardez Galway, on voit clairement qu'il allait jamais agresser quelqu'un au détour d'un couloir juste car il est chez Serpentard... concernant mon cousin, lui part contre, effectivement il pouvait mordre, quoi que là je m'etonnais qu'il reste aussi aussi calme. Surement car la petite bleue était plus jeune que lui.

Coup d'oeil pétillant à Jace avant d'adresser un sourire en coin à  l'ex prefet


"Certes pour le café philo sur la lecture de divers journaux on est pas bien placé. En plein courant d air c'est pas super. Mais ce serait bien de laisser Galway faire son boulot au lieu de le prendre à nouveau de haut. Il a toujours son insigne lui au moins, alors peut-être devrais tu effectivement aller en cours et amener ta soeur avec toi... ce serait intelligent au moins"

Vu que manquer le début de son cours semblait tant le stresser, qu'il parte s'instruire un peu plus. Moi j'etais déjà en retard et allais finir par retourner dans mon lit si ca continuait au moins je n'entendrais plus le plic ploc que faisait la statue de glace en fondant sur le sol
Galway Lynch
Galway Lynch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Grande Horloge - Page 11 Empty
Re: La Grande Horloge
Galway Lynch, le  Ven 5 Jan 2018 - 10:49

Il y avait trop de tensions dans les parages, cela semblait s’être transformé en une joute verbale entre Riri et sa sœur d’un coté, et Elhiya et Jace de l’autre. Tout ce que Galway craignait qu’il n’arrive avec toute cette propagande dans le château, même si les combats idéologiques ne semblaient pas le cœur du sujet, où alors Galway ne lisait pas suffisamment entre les lignes. Il passa sur le fait que la sœur de Riri pensait qu’un membre de l’Ordre valait de base mieux qu’un Serpentard, des idées préconçues ils en avaient tous, surtout à l’âge qu’avait la sœur de Riri.

-Personne ne semble revendiquer cet acte de dégradation et personne ne semble avoir d’éléments solides pour mettre en cause quelqu’un d’autre. Ça ne sert donc à rien de pousser plus loin la discussion, de s’accuser les uns les autres ou de savoir qui est le plus légitime pour accuser. Je vais me charger de prévenir un membre du personnel pour qu’il constate les dégradations et prenne les décisions adéquates et je vais également faire passer les mot aux autres préfets, afin qu’ils soient plus vigilants concernant les actes de propagande quel que soit leur provenance.

Une autre préoccupation de Riri, et probablement d’autres personnes qui ne l’avaient pas exprimés à voix haute, était de ne pas manquer son cours. Galway regarda sa montre, il était 8h passé de quelques minutes.

-Il n’est pas trop tard pour aller en cours. Ceux qui ont peur d’être exclu du cours pour retard n’auront qu’à expliquer la situation à leur enseignant, leur disant que j’étais sur les lieux et que je pourrai confirmer leur version, ils devraient se montrer compréhensif. Je ne me souviens plus si on est dans le même cours Riri, je vais en étude des Runes et toi ?
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


La Grande Horloge - Page 11 Empty
Re: La Grande Horloge
Elhiya Ellis, le  Ven 12 Jan 2018 - 15:21

Ce trop grand sérieux de notre cher préfet avait toujours eu tendance à me faire sourire. Les mains dans les poches j’acquiesçais à l’idée d’aller en cours, ou tout du moins ailleurs. Les discussions stériles avaient tendance à m’agacer au bout d’un moment, autant éviter, surtout de si bon matin. Le bleu prenait congé de nous, avec sa sœur, non sans avoir rappelé à son collègue de maison qu’il devait veiller à ne pas être en retard. Roulement d’yeux de ma part et léger soupir.

« On va faire pareil, voir si un prof nous attend pas quelque part »

Enfin, moi c’était surtout mon oreiller qui m’attendait, mais pas besoin de préciser. D’un sourire et geste de la main à Osvald en guise de salutation, j’avais adressé un signe de tête à mon cousin pour lui intimer qu’il était temps de partir à notre tour. Peu de chance pour que je rejoigne une salle de cours maintenant, pas envie d’expliquer qu’une statue de glace à fait polémique et à ralenti tout le monde.

« T’viens ? »

Pas vraiment besoin de le motiver plus, pratique. Passant du côté du roux, je collais un bisou sur sa joue, lui souhaitais bon courage et nous nous évanouissions dans les couloirs du château avec la foule d'élèves qui avait pu esquiver la zone de propagante ouverte

[départ d’Elhi et Jace –Merci à vous]
Osvald Osborne
Osvald Osborne
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Grande Horloge - Page 11 Empty
Re: La Grande Horloge
Osvald Osborne, le  Dim 14 Jan 2018 - 14:21

- Faudrait qu'on discute de tout ça toi et un moi un coup à Pré-au lard. Te mettre au courant de tout ce qui se passe chez les sorciers si tu ne suis pas les actualités.
Invitation de Jace que je m'empresse d'accepter d'un hochement de tête. Oui, ce ne sera pas du luxe, je crois. J'ai vraiment l'impression d'être perdu dans tout ça et encore plus au milieu de ce groupe dont chacun des membres semble savoir ce en quoi il ou elle croit. Même Alexandra est plus sûre que moi sur ses convictions, aussi erronées soient-elles. Combien d'évènements me sont passés sous le nez ? Combien d'affrontements je n'ai même pas remarqué ? Combien de gens blessés sans que je ne m'en rende compte ? À trop avoir le nez tourné vers les étoiles j'ai fini par ne plus comprendre le monde tel qu'il est au niveau du sol.

Jace remet une couche avec Riri et je grimace quand il dit que je ne suis pas comme les autres Serdaigles. Je suis comme tout le monde je dis jamais non à un compliment, mais ceux dont le principe est de mettre en avant quelqu'un en rabaissant tous les autres membres de son groupe... ce n'est pas très sympa, même avec les meilleures intentions du monde. Et connaissant Jace son intention était surement de bien faire les deux : envoyer une pique aux uns et complimenter l'autre. L'autre c'est moi et ça me mets un peu mal à l'aise. Mon ancien préfet, lui, laisse couler et ne réagit qu'avec son fameux roulement d'yeux.

Finalement c'est Galway qui met fin au "débat" et après ces derniers mots tout le monde décide de continuer son chemin. L'un en étude des runes - *ah ce que j'aimerais avoir ce cours maintenant !* - les autres ailleurs, en cours ou pas d'ailleurs. Je fais au revoir de la main à Riri qui me dit de ne pas être en retard puis je fais de même avec Elhiya et Jace après. Je me surprends même à ressentir une pointe de jalousie : *et moi j'ai pas droit à un bisou ?* Heureusement la blonde avait déjà tourné le dos avec son cousin et aucun des deux ne m'a vu rougir quand je me suis rendu compte de ce que j'avais pensé.

Bredouillant alors un « au revoir, désolé » au préfet des verts je me mets moi aussi en route pour la classe d'arithmancie. Je ne sais pas si je suis vraiment d'humeur à calculer quoi que ce soit, même si c'était pour de la divination, mais si je séchais encore un cours j'allais avoir de sérieux problèmes.


Fin du rp pour moi Smile
Kalén Bloom
Kalén Bloom
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Grande Horloge - Page 11 Empty
Re: La Grande Horloge
Kalén Bloom, le  Lun 12 Fév 2018 - 14:34

Tour de Garde n°2



Kalén avait faim. Oh, elle n'avait pas sauté le petit-déjeuner, mais le délicat fumet qui s'échappait de la Grande Salle réveillait en son ventre une gourmandise coupable. Être Poufsouffle, ça ne s'inventait pas et, même des années plus tard, ses instincts de Jaune et Noir reprenaient le dessus à la moindre odeur de nourriture.

Son Tour de Garde à Poudlard avait bien commencé. Elle était arrivée dans l'Académie avant que la cloche ne sonne l'heure de réveil pour les élèves. Ses quelques minutes d'avance lui avaient permis de profiter de la tranquillité du Château avant l'heure de pointe, et de repérer d'éventuels élèves insomniaques qui rentraient en trombe dans leurs dortoirs pour feinter auprès de leurs condisciples une bonne nuit de sommeil.

Un léger soupir s'échappa de la bouche de l'Auror en entendant sonner la cloche quelque part au-dessus d'elle. Elle venait d'atteindre la Grande Horloge et, d'ici quelques instants, une troupe d'élèves affamés ne tarderait pas à affluer dans sa direction. Décidant d'éviter la cohue, Kalén prit silencieusement la direction d'un couloir plus isolé qu'elle connaissait bien pour s'y être longuement abritée lors de ses années à l’École.

Écoutant de loin le martèlement des pas qui fracassaient les escaliers de pierre, elle attendit que la troupe se soit engouffrée dans le réfectoire et décida d'aller faire un tour dans les étages, histoire de vérifier le périmètre sans être gênée par des regards indiscrets. Montant quatre à quatre l'escalier fou, elle se retrouva bientôt du côté de la salle commune des Serdaigles. C'était une zone du château qu'elle n'avait jamais beaucoup fréquenté. Oh, il y avait bien Osvald qu'elle aimait beaucoup et qui faisait partie de cette maison, mais elle n'avait jamais eu pour habitude de venir voir ses amis dans leur salle commune. Surtout pas à l'époque de Kholov.



Le sous-forum "Les Couloirs" est désormais sous la surveillance d'un Auror.
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Grande Horloge - Page 11 Empty
Re: La Grande Horloge
Lorelaï Peony, le  Mar 20 Fév 2018 - 22:35

La cloche avait déjà sonnée et Lorelaï était toujours dans la salle commune. Mais c'était pas sa faute, elle pouvait pas sortir de la salle tant qu'elle avait pas trouvé la chanson parfaite à lancer dans ses écouteurs ! Plantée au milieu de la Salle qui avait repris contenance depuis l'épisode des feux d'artifices, elle commençait à être bousculée par les autres Serdaigle qui eux se pressaient d'aller manger.

« Mais pousse-toi la moldue ! » « Aaaargh ! T'es en plein milieu du chemin ! » « Lorelaï, tu gènes, bouge ! » telles étaient les aimables exclamations de ses camarades.

Finalement, la bleue se décida à bouger, même si l'appareil ne voulait pas s'enclencher. Elle prit son sac posé sur un fauteuil et sortit enfin.

Elle descendit deux marches, la tête complètement ailleurs, à essayer de régler l'objet moldu pour qu'il fonctionne. Mais c'était quoi son problème ? Lorelaï s'arrêta au milieu des marches, ce qui perturba le flux de Serdaigle qui, confus, lui rentrèrent dedans et la propulsèrent en bas de l'escalier. La jeune femme dévala les marches tournant sur elle-même et s'arrêta finalement en bas. Le corps complètement paralysé. Elle eut une seconde de sidération, puis la douleur se propagea dans toute sa cage thoracique et elle se mit à gémir et à pleurer.



Edit Artemis Lhow : Bonjour Lorelaï Peony. L'usage d'équipement électronique est impossible à Poudlard en raison des « ondes » magiques qui détraquent ce genre d'objet du monde moldu. Merci donc de corriger votre texte. Cordialement.
Kalén Bloom
Kalén Bloom
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Grande Horloge - Page 11 Empty
Re: La Grande Horloge
Kalén Bloom, le  Dim 25 Fév 2018 - 19:56

La troupe d'élèves s'était dissoute au bas des marches, mais Kalén s'en fichait. Elle était à présent concentrée sur un bruit émanant de derrière une tapisserie. Tendant l'oreille et s'approchant de l'objet intriguant, elle s'apprêtait à l'écarter lorsqu'un fracas provenant de derrière interrompit son geste.
Se retournant brusquement, Kalén brandit sa baguette, prête à intervenir. Mais le geste fut inutile : la source du bruit se révéla inoffensive. Une jeune fille aux couleurs bleu et bronze était prostrée au bas de l'escalier menant à sa Salle Commune. Vu les gémissements qui s'échappaient de ses lèvres et les larmes qui dévalaient ses joues, l'Aiglonne devait s'être sérieusement fait mal. Autour d'elle, une troupe de curieux retardataires se rassemblaient déjà, étouffant l'étudiante.

"Tout va bien ?" lança-t-elle, assez haut pour que l'élève l'entende.

Non, tout n'allait pas bien, c'était évident, mais la formule servait plus à démontrer son inquiétude qu'à engager une sérieuse conversation.

"Écartez vous s'il vous plait, allez déjeuner, je m'en occupe ! Allez, ouste !"

Elle du s'y reprendre à plusieurs fois pour que tous les badauds finissent par s'écarter et reprendre la direction de la Grande Salle. S'approchant de la blessée à pas rapide, elle s'accroupit, un genou à terre, et informula un simple Curo As Velnus pour soulager la douleur.

"Vous m'entendez, Miss ? Où avez-vous mal ?"

Sa voix se voulait douce et son regard apaisant, pour tenter de calmer l'élève. Peut-être n'était-ce juste qu'un petit choc, mais vu la chute qu'elle avait faite, elle devait s'assurer qu'elle ne devrait pas la conduire à l'infirmerie, en cas de traumatisme plus grave.
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Grande Horloge - Page 11 Empty
Re: La Grande Horloge
Lorelaï Peony, le  Sam 10 Mar 2018 - 22:59

Un attroupement autour d'elle, une douleur qui se propage dans son corps, les larmes qui coulent sans qu'elle ne puisse les empêcher des dévaler ses joues comme elle venait de dévaler les marches de la tour bleue. Elle a du mal à respirer, Lorelaï tente de se relever sans y parvenir, une douleur aigu se manifestant sur son flanc. Elle resta ainsi allongée, tandis qu'une voix plus mature s'élevait au-dessus du brouhaha des élèves.

Une visage amical se pencha sur elle. Lorelaï reconnait le visage de la sorcière. Il lui semblait avoir eu cours avec elle quelques années auparavant. Pourtant, quelque chose avait changé, l'étudiante semblait plus mure, peut-être plus sûre d'elle. La dame lança un sort en  sa direction qui soulagea immédiatement une grande partie des douleurs de la Serdaigle, calmant au passage ses larmes.
- Merci, marmonna-t-elle.

Lorelaï tenta à nouveau de se relever sans y parvenir,
- J'ai mal aux côtes, j'arrive pas à bouger.

La jeune femme passa sa main sur son visage pour sécher ses yeux. Elle s’aperçut alors qu'elle avait perdu son casque audio. Sa poitrine se resserra, accentuant la douleur de son flanc. Elle le cherchait des yeux.
- Où est mon casque ?!


[Le RP a été abandonné, vous pouvez reprendre le sujet. ]
Invité
Anonymous
Invité

La Grande Horloge - Page 11 Empty
Re: La Grande Horloge
Invité, le  Mar 3 Avr 2018 - 21:38

Valse lunaire
PV avec Spike

Le rideau vermillon de la journée se ferme sur une nuit clandestine. En coulisses, les acteurs secrets de cette nouvelle scène s’affairent, revêtent leurs costumes d’ombre et de discrétion. Dans sa loge, l’aiglonne silencieuse répète une dernière fois. Sa tenue est prête, une jupe comme corolle à sa pâleur de fleur fanée, ses yeux orageux comme mauvais présage. Pas de fanfreluches, la simplicité reste le plus bel apparat. Les trois coups retentissent dans l’esprit à demi-troublé, le rideau violine s’ouvre.

La pièce reste la même, chaque soir imitée, du moins le premier acte. La ballerine sort des draps de soie, entrechats sur la pointe des pieds jusqu’à la sortie de la scène. Entrée sur une nouvelle, le décor des couloirs zébrés d’un timide clair de lune. Autour de l’astre, les étoiles telles des pampilles scintillantes assistent au spectacle. Elles voient le petit rat s’élever, dévorer les volées de marches de ses pas légers et graciles.

La noctambule change tout à coup le script, sa direction. Pas chassés, la voilà devant la grosse horloge, celle qui sonne impitoyablement lorsque le soleil est roi, qui reste muette quand la lune s’éveille. Les cliquetis des rouages, le rythme régulier des secondes qui s’écoulent et qui s’échappent dans l’air nocturne, glissent entre les doigts créent une mélodie hypnotique dans sa dissonance. Calant les battements de son cœur, de ses cils, de son esprit sur celui de la grosse machine, la ballerine entreprend la suite de son solo.
Murphy Flowers
Murphy Flowers
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Grande Horloge - Page 11 Empty
Re: La Grande Horloge
Murphy Flowers, le  Dim 8 Avr 2018 - 12:21

Je venais de perdre. Encore. Déjà que les échecs c'était pas pour moi, mais alors les échecs version sorcier, c'était encore pire. Et puis voir ses pions se faire détruire ça en foutait quand même un coup à l'égo. Mais je disais rien, je prenais mon mal en patience, et souffrait. Je me suis pas fait prier pour remballer mes affaires et j'ai refusé une nouvelle partie. L'humiliation, une fois pas deux. Surtout pas un mec trois fois plus jeune que moi. Des fois je me dévalorisais, mais y'avait des raisons.

Bref, je suis monté au dortoir pour ranger pour mon matos, un coup de baguette et ça repartirait, mais là j'avais la flemme de réparer tout ça. Alors j'ai tout foutu en vrac dans le tiroir de ma table basse et puis j'ai chopé mon blouson. J'avais envie d'aller faire un tour dehors. Loin. Alors sans trop me faire remarquer j'ai traversé la salle commune et puis je suis sortie par la grosse dame.

J'ai erré longtemps. D'abord je suis allé faire un tour au lac, puis je suis remonté par le parc. Les serres et le potager. Et puis petit à petit je me suis rapproché du château. La nuit était déjà tombée depuis longtemps et le couvre feu passé aussi. Et je n'avais toujours pas sommeil. Ces derniers temps, j'étais de plus en plus insomniaque. J'sais pas pourquoi, mais mon cerveau refusait le sommeil. Drôle de sensation.

Et puis je suis arrivé dans les couloirs. Bien sombre. Seulement éclairé par la lune extérieure. Pas de torches. Et les tableaux dormaient, aucun fantôme à l'horizon. Je me sentais bien. Jusqu'à ce que j'arrive au dernier étage, devant la grande horloge. Et apparemment, j'étais pas le seul à profiter de la nuit.

« Je suis étonné de voir quelqu'un à cette heure, d'habitude je suis toujours le seul à traîner dans le coin... Je te dérange ? »

J'avais décidé de rester un peu avec elle. Elle que je n'avais jamais vu.
Invité
Anonymous
Invité

La Grande Horloge - Page 11 Empty
Re: La Grande Horloge
Invité, le  Jeu 26 Avr 2018 - 22:50

Les pas se suivent, se coordonnent en une chorégraphie douloureuse. Une poupée désarticulée, marionnette aux fils coupés. Les mouvements se font de plus en plus difficiles. Un jouet brisé qui n’a pas l’habitude de penser par elle-même. Libération d’un passé où les choix n’étaient pas les siens, où les mots ne lui appartenaient pas. Éveiller sa conscience est plus pénible qu’il n’y paraît. On prend la pilule rouge sans réfléchir et vient la nostalgie. La douleur du retour. Du retour à cette époque où, les yeux cousus, on ne voyait pas la misère dans le miroir. Maintenant qu’ils sont ouverts, plus rien n’empêche les larmes de couler.

Le souffle inconnu, rempli de mots, fait vibrer l’air. Le pantin se fige, pivote. Pour apercevoir un reflet négatif. Une peau sombre, assortie aux pensées qui se bousculent derrière les iris gris, un regard ténébreux, un visage qui fait lever les yeux. Mais il y a cet air, un peu en retrait, discret, timide, qui dit que finalement, rien n’est si différent. L’âme se fait curieuse, s’approche en quelques enjambées légères. Scrute.

- C’est juste que tu ne regardes pas assez bien.

Elle discerne ce qu’elle cherche, ce qui veut être trouvé. Ce petit quelque chose de mêlé, qui clame appartenir à deux mondes. Un doux mélange entre deux opposés qui créent un genre nouveau. Un individu singulier dans sa singularité. On trace quelques constellations avec les tâches de son, puis on s’éloigne. Un, deux pas. Le cœur lui, reste au loin, sur ses gardes. Il n’avance plus.

- Non, tu peux rester.

Il n’y a pas de peur. Il n’y a plus de curiosité. Juste une lassitude qui épaissit l’air. Brise l’image trop nette, inconnu, vas-y. Les habitudes ont prit place, trop vite, sans bruit. L’image s’est figée. La petite silhouette s’éloigne encore, reprend sa place initiale au centre de la pièce. Mouvement de jupe, la voilà assise. Elle sourit, très faiblement, une invitation dans le regard. Invitation à ce qu’il voudra.
Murphy Flowers
Murphy Flowers
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Grande Horloge - Page 11 Empty
Re: La Grande Horloge
Murphy Flowers, le  Sam 5 Mai 2018 - 17:13

On dit souvent que la nuit est sombre et pleine de terreur. Enfin, ça je l'ai entendu à plusieurs reprises de la bouche de certains de mes camarades. Enfin les mecs du dortoir quoi. Des adeptes de la pop culture et des films moldus. Très peu pour moi. La nuit est douce, sereine, intéressante, calme, et c'est ça que j'aime dans l'obscurité.

Au château la nuit est mystérieuse. Les tableaux dorment et ne sont plus témoins des scènes du jour. Les élèves sont cloitrés dans leur chambre et ne pensent plus au couloirs, aux escaliers ou aux passages secrets. Et les profs tournent, de temps à autres accompagnés des préfets, mais dans leurs locaux ils prennent une pause et se vident la tête. Loin des salles de classe.

Alors la nuit, au château, on peut voir quelques personnes. Des courageux, des téméraires, des inconscients, des curieux, des aventuriers, des débiles ou des malins. Et honnêtement, je ne sais pas vraiment comment qualifier la jeune fille qui se trouve face à moi. Elle est mignonne, douce. On dirait un pétale de rose qui se laisse porter par le vent. Elle semble légère. Son sourire pourrait être réconfortant, mais je sais pas. C'est que y'a un côté, un tout petit côté m'empêche de penser qu'elle est seine d'esprit. Comme une aura. Mais elle a l'air cool, simple. Alors je veux rester. Et je souris à mon tour, légèrement.

« C'est calme... Ce genre de paix que tu peux pas trouver ailleurs que la nuit... Tu viens souvent ici ou c'est ta première fois ? »
Invité
Anonymous
Invité

La Grande Horloge - Page 11 Empty
Re: La Grande Horloge
Invité, le  Lun 4 Juin 2018 - 4:30

Un sourire inespéré, une question attendue qui renvoie à d’autres nuits, d’autres ballets. D’autres rencontres obscures qui se sont déliées sous le regard de Diane. Chaque entrevue surprise avait sa saveur propre, quelque chose d’unique et pas toujours dans le bon sens du terme. On troquerait bien quelques soirées contre d’autres, quitte à vivre en boucle la même vie. Quoique, c’est un peu le sentiment dominant ces derniers jours. Mais ce n’est pas le sujet, pas de retour en arrière possible, ce serait trop facile. Il faut faire face à la nouvelle réalité, celle propre à cette soirée de clair de lune, avec cette horloge cliquetante qui emplit l’air de sa présence musicale.

- Ici c’est la première fois.

Lancer un coup d’œil alentours maintenant qu’on a changé de perspective. Tout semble plus vaste, plus haut quand on regarde du sol. Même la silhouette inconnue semble plus allongée. C’est un bon moyen de créer de l’intimité, se mettre tout au centre, loin des murs indiscrets qui pourraient se mêler à l’instant, tenter de se faire une place dans le tableau nocturne.

- Mais j’ai déjà visité d’autres coins… Si ça t’intéresse.

Sourire plein d’invitation, à prendre place, à partager. D’habitude les escapades nocturnes sont intrinsèquement solitaires, mais il arrive de plus en plus souvent ces derniers temps qu’elles se fassent en duo. A se demander ce que font les préfets et autres profs. Sans doute au fond de leur douillet lit, sans se soucier des écorchés qui parcourent les dalles de la bâtisse.
Anna Keats
Anna Keats
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Grande Horloge - Page 11 Empty
Re: La Grande Horloge
Anna Keats, le  Sam 7 Juil 2018 - 13:14

Merci Aoi pour le sujet
PV Time - LA Time

Cela faisait plusieurs jours que je l'avais repéré. Il n'avait pas beaucoup de proches, d'amis, un genre plutôt solitaire donc facilement abordable. Je n'oubliais pas cette tache, elle était sous-entendue et même si secondaire, elle était primordiale. Son nom, je l'ignorais encore. Mais j'allais bientôt le connaître. Le mien, il lui resterait inconnu, tant que j'aurais plus de questions à poser et qu'il n'aurait plus rien à prouver.
J'avais récolté des cheveux sur une fille de ma maison dans la salle commune. Le genre ordinaire aux cheveux blonds, yeux marron, petite mais pas trop, d'une quinzaine d'années. J'avais donc gardé mon uniforme qui flottait très légèrement. J'avais donc mis ma camarade en bouteille et j'avais suivi le blond jusqu'au moment où celui-ci s'éloignerait des autres. S'il était comme moi, c'est naturellement qu'il chercherait la tranquillité. Il avait gravi les marches le menant jusqu'aux énormes mécanismes de l'horloge de l'école, jusqu'à s’accouder à la barrière, le vide à ses pieds.

Une heure, c'était le temps imparti et pour une première rencontre cela suifferait. Le liquide infâme avait glissé dans ma gorge et retenant une nausée, je voyais les boucles changer de teinte, mes mains pâlir. Adoptant une voix plus fluette, je m'avançais vers le jeune homme.

« Salut, tu sembles bien seul en cette fin d'après-midi. Tu ne m'en veux pas si je me joins à toi ? Eva Harper, enchantée. »

J'avais un sourire aux lèvres, mais ceux énergiques, plutôt un sourire presque mélancolique. Un sourire qui disait vouloir moi aussi m'isoler. Je me posais à sa droite simplement, croisant les mains derrière mon dos, les yeux sur lui quelques secondes avant de basculer vers l'horizon.

« J'adore cet endroit, il est reposant. Il permet d'oublier tout ce qui pullule dans nos esprits. »


Dernière édition par Anna Schomann le Sam 7 Juil 2018 - 17:20, édité 1 fois
Time Alyster
Time Alyster
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Grande Horloge - Page 11 Empty
Re: La Grande Horloge
Time Alyster, le  Sam 7 Juil 2018 - 14:37

PV avec Anna Wink

L'après-midi était chaude, horrible et le ciel lourd semblait peser sur l'école de magie.
Comme à chaque chaleurs, le Vert-Argent avait la tête qui tournait, et le moindre bruit lui frappait sauvagement le crâne. Pour s’échapper de la foule, Time décida de monter au niveau de la grande horloge.
Le parquet était vieux et abîmé, le lieux sentait légèrement la poussière, et malgré les rayons de soleil et l’absence de mur, il y faisait beaucoup plus frais.
Time s'accouda pour admirer le Parc depuis son perchoir, accoudé à une rambarde en fer un peu rouillé qui se trouvait là.

Fatigué, le Vert Argent laissa s'écouler le flot de pensés qui le maltraitait depuis le début de la matinée. Rien de bien intéressant, juste un mélange grossier de bribes de souvenirs, d'analyses non-réfléchis, de "et si", puis quelques musique dans la tête...

Une fois le flot passé, Time inspira et s'enferma dans sa pièce mental préféré.
La vieille pièce en pierre était fraiche, et une douce odeur de pluie emplissait la pièce. Time prit mentalement un morceau de papier et y inscrivit rapidement ce dont il se rappelait des cours du matin pour pouvoir y accéder et mieux retenir le tout plus tard.
Sa technique du Palais Mental, purement Moldu, marchait de mieux en mieux ses temps ci...

Une voix féminine le coupa de son étrange technique:

« Salut, tu sembles bien seul en cette fin d'après-midi. Tu ne m'en veux pas si je me joins à toi ? Eva Harper, enchantée. »

Quelque chose était ... bizarre avec cette fille... Time ne savait pas quoi, et cela l'interrogeait au plus au point.
Blonde, cheveux légèrement frisé, yeux marron, petite mais pas trop, d'une quinzaine d'années, la robe était un peu trop grande...
Time continua de la regarder avant de fixer son visage... le problème était lié au sourire...
Ce sourire trahissait à la fois de la mélancolie... une envie d'isolement...mais elle ne l'envoyait pas balader contrairement à l'autre Aigle ... C'est même plutôt l'inverse, l'Aigle cherchait complètement sa compagnie !
Time se plongea quelque seconde dans ses yeux, puis elle repris:

« J'adore cet endroit, il est reposant. Il permet d'oublier tout ce qui pullule dans nos esprits. »

Pour la première fois, Time répondit sans vraiment réfléchir:

"Salut, Time Alyster, enchanté."

Il reprit en se tournant vers l'horizon et le ciel bleu clair, sans nuages:

"Oui, je me suis isolé, comme toi à vrai dire... J'aime beaucoup aller ici pour.....
oublier tout ce qui pullule dans nos esprits.... c'est les bons mots..."


Time adressa un léger sourire à la jeune fille avant de reprendre.

"Tu peux rester, évidement"



Dernière édition par Time Alyster le Mer 12 Déc 2018 - 21:59, édité 2 fois
Contenu sponsorisé

La Grande Horloge - Page 11 Empty
Re: La Grande Horloge
Contenu sponsorisé, le  

Page 11 sur 13

 La Grande Horloge

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.