AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-17%
Le deal à ne pas rater :
Samsung HW-T420 – Barre de son 2.1 – 150W – Bluetooth (via ODR)
99.99 € 119.99 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 17 sur 18
Assis par terre.
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
En ligne

Assis par terre. - Page 17 Empty
Re: Assis par terre.
Elhiya Ellis, le  Ven 9 Fév - 16:54


Thunderstorm rising



Pv Alexeï

LA mutuel pour tout le RP

Les yeux plissés, la mine passablement agacée, je regardais deux de mes projectiles magiques réduites à néant à cause du bouclier magique le blond avait réussi à enclencher rapidement. Il était rapide, il avait un semblant de répartie, et même s’il venait clairement de prouver que je l’avais un peu sous-sous-estimait, ça me plaisait. Surement un peu trop pour ne pas être malsain. Trop de temps sans utiliser la baguette pour assouvir quelques envies de violence enfuies dans un coin de mon être, et voilà qu’il se montrait, tel un adversaire enfin digne de mon attention. Parfait.

Un rictus satisfait et mesquin avait pris place sur mes lèvres en l’entendant crier comme une fillette. Il n’avait pas jugé bon de se déplacer et d’esquiver une flèche simple. Grossière erreur. Voilà qu’il allait se mettre à chialer comme une gamine à nouveau, comme s’il n’avait jamais été blessé de sa vie, comme si la douleur et la souffrance physique ressentie était la toute première. Ridicule. Et ça se disait pur-sang ? ça dénigrait les autres, alors que c’était incapable de serrer les dents et conserver une pointe de fierté. Petit joueur va.

D’un soupir dédaigneux mes opales glissaient dans les siennes. Pas une once de compassion, pas une bride de douceur, rien de rien. A mon sens, il méritait même plus juste pour se croire supérieur uniquement car il avait hérité de dons magique alors qu’il n’avait rien demandé.

-Ho ça va, tu vas pas crever, c’est qu’un peu de sang

Oui, juste un mince filet carmin qui s’écoulait sur la cuisine depuis la pointe de fer plantée dans la chair. Juste un peu d’essence de vie qui s’enfuyait, rien de bien méchant, rien qui ne lui ferait tourner la tête, mais juste de quoi lui donner envie de répliquer, d’arrêter de se donner des airs insupportables et de prouver qu’il valait autant que ses idées stupides qu’il était capable d’assener.

Par contre, ça ne m’arrangeait pas vraiment de l’entendre beugler comme ça, il allait nous ramener un membre du personnel alors que je m’échauffais à peine. Un claquement de langue méprisant s’interposa devant sa supplique pendant que je roulais des yeux. Quelle comédie, franchement…

-Ca va bouger pas ! #Accio flèche. Si tu gueules encore, crois-moi, je vais te donner une bonne raison de le faire, compris ?

La flèche, relativement petite, récupérée, je l’abandonnais au sol et me mettais à son niveau en lui adressant un regard noir. Un adversaire perdait tout son intérêt s’il ne pouvait que se lamenter et non user de sa baguette correctement, c’était clairement une perte de temps. Alors, je préférais le soigner pour lui permettre de me rendre la pareil, de tenir parole. Il voulait m’envoyer à l’infirmerie non ? J’avais accepté le challenge, pimentant un peu ces soirées trop calme et doucereuse, nourrissant ce vide toujours présent et avide de liberté.

–Ca va, c’est pas profond, pas besoin de cautériser à vif #Episkey, # Curo As Velnus[/blur], t’as pris des cours de théâtre moldu ? Avoue, t’as rien là[/color]

Je ne voyais rien d’autre de plausible pour ce cinéma, ces larmes et ce couinement stupide. C’était décevant, je n’y étais pas encore aller fort et c’était avec cet état d’esprit qu’il compter m’offrir un aller simple chez Mademoiselle Shield, il allait devoir faire mieux…. Je me redressais et reprenais ma position, face à lui, le toisant durement.

-Elles sont où tes belles paroles maintenant ?

Ma baguette ne m’avait pas quitté des mains, au contraire, les doigts enroulés autour avaient resserrer leurs prises, prêts à aller d’un mouvement de poigner jeter un protego ou tout autre capacité à me défendre
Invité
Anonymous
Invité

Assis par terre. - Page 17 Empty
Re: Assis par terre.
Invité, le  Ven 16 Fév - 11:54

Trigger Warning ? Jsais pas, mais au cas où. Propos dégradants, insultes etc etc

Ca faisait un mal de chien. Un peu comme quand on se mord la langue et qu’on se retrouve avec le goût du sang dans la bouche. Cette désagréable sensation qui s’étendait tout au reste du corps sans pouvoir n’y faire grand-chose. La blessure était sans doute superficielle, la flèche n’étant pas allée très loin dans la chair du garçon, néanmoins, sur jouant, il suppliait à la mort comme s’il faisait partie d’une meute de loups. En face, l’auteur du crime rigolait. Comme si c’était drôle de voir quelqu’un frôler la mort. Pitoyable réaction. Digne d’une vraie Serpentard, Elhiya ne sourcillait même pas n’en ayant que faire des jérémiades du suédois. Le regard perçant qu’elle avait adressé au garçon voulait tout dire, elle ne comptait pas l’aider. Pas dans l’état actuel des choses en tout cas, comme si elle ne croyait pas en la souffrance d’Alexeï.

Et elle avait sans doute raison.

Certes, il avait mal. Mais pas autant qu’il le laissait paraître. C’était sans doute lâche de jouer de la sorte, pour prendre son adversaire à revers, mais le sang pur n’en avait que faire. L’important était de gagner, de soumettre la personne en face de soi, de lui faire bouffer la poussière. Même si pour le moment c’est lui qui était au sol, il était sûr qu’Alexeï n’allait pas se laisser faire pour la suite des événements.

V’la qu’elle se mettait à diminuer l’importance de la souffrance du garçon. Bon, ok, elle avait raison. Entre deux fausses supplications, il laissait échapper une insulte.

- J’t’em***de Elhiya !

Bon certes c’était pas raffiné. Mais qu’est-ce que ça faisait du bien. Jetant un coup d’œil sur sa plaie, on pouvait même apercevoir que son corps jouait la comédie lui aussi et déversait un peu de ce liquide si précieux qui nous maintient tous en vie. La situation était parfaite, tous les éléments étaient réunis pour mener à bien son projet. Si tenté qu’il puisse réellement se lever en fait. Par chance, la blonde en face avait eu pitié de lui et s’était permis de sortir la flèche planté dans la cuisse du garçon. Cri de douleur non feinté cette fois. Horriblement mal. Une amputation ou un accouchement n’était rien comparé à ce que le garçon éprouvait. Enfin, ça, c’est ce qu’il croyait. Second regard vers la cuisse et cette fois ce n’était pas quelques gouttes qui coulaient mais tout un flot d’hémoglobine. De quoi remplir une sacrée poche. Heureusement pour lui, Elhiya stoppait rapidement l’hémorragie avant de lui lancer un sort censé annihiler la douleur.

- P****n ! Mais t’es folle de l’arracher comme ça t’aurais pu me détruire un nerf ou pire encore ! Et genre je fais du théâtre, mais t’es pas bien toi à aimer voir les autres souffrir ma parole !
Soigné, frais comme un gardon, le suédois se relevait et se tenait à nouveau sur ses deux pieds. Enfin, il toisait son adversaire du jour en la regardant avec une certaine forme de dégoût. Certes, elle avait réussi à le toucher avec une flèche, mais ça n’en faisait pas moins une personne douée pour autant avec les sortilèges. Si elle avait été vraiment forte, les trois flèches auraient transpercé le garçon et maintenant elle irait bosser dans une boutique minable du Chemin de Traverse.

- T’es tellement gavante que j’ai même pas envie de rester là à te prouver que t’es rien. J’me casse.

Demi-tour, direction le château. Puis, se ravisant, lança un regard vers Elhiya et murmura un #Terra Soluenta. Qu’elle c**ve dans des sables mouvants celle-là et puis voilà ça sera parfait comme fin. Sans vérifier si le sortilège avait fonctionné, le blondinet se rapprochait maintenant des portes du château.


Départ d’Alexeï, merci à toi pour tes mots ♥
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Assis par terre. - Page 17 Empty
Re: Assis par terre.
Elhiya Ellis, le  Ven 16 Fév - 12:45



Thunderstorm rising



Pv Alexeï

Comédienne. Non, pardon comédien. Ce type avait des sacrés talents d’acteur, il y’avait pas à en douter. Hurler à la mort n’avait eu que pour effet de me faire rire. Non, pas que ça m’amusait de faire mal à quelqu’un même dans un duel à l’improviste, mais là c’était clairement sur-joué. J’lui aurais bien filé un oscar pour la peine, ou une gifle. Car la moindre des choses quand on se fait soigner c’est de dire merci quand même.  Mais non rien du tout, à la place il aboyait comme un de ces clébards ridicules à peine plus grands d’une godasse. Et il fallait, de surcroisa, que je réagisse autrement qu’en rigolant ? Nan… désolée..

Baguette en main, les opales le suivant des yeux, j’avais tout de même vérifié que mes sorts médicaux avaient fait leur effet. Limite prèt à sautiller partout comme un cabris, je concluais que la chochotte allai bien mieux. Par contre, légèrement échaudé, ce n’était que d’une fuite honteuse qu’il me gratifiait.

-Lache !

Et ma promesse de vite chez l’infirmière hein ? Il en faisait quoi ? Il me proposait des trucs plus ou moins sympa et à la moindre résistance, il fuyait ? Il pensait à mon pauvre petit cœur ampli d’espoir à l’idée de rencontrer enfin quelqu’un de parole ? Et la déception et la frustration engendrée il y pensait ? bah non bien sur hein. C’était qu’un garçon après tout, complétement insensible aux conséquences de ses engagements non tenus ! Bon ok, j’avais extrapolé, j’étais partie dans le mélo dramatique à mon tour.

Amusée, je fourrais les mains dans mes poches pendant qu’il détalait comme un mioche vexé. Tant pis, ça aura été marrant au moins 5 minutes. Par contre cette histoire de cailloux, je ne trouvais toujours pas comment ça avait pu arriver jusqu’à lui. En plus, j’étais sure que j’allais en entendre parler à chaque fois que je le croiserais en cours maintenant…. Une future plaie ambulante ce jaune et noir…. J’en étais sure.

D’ailleurs, même pas besoin d’attendre bien longtemps pour avoir les preuves de sa lâcheté et de sa maturité. Il avait, je ne sais trop quand, balancé un sortilège de sable mouvant, me forçant au soupir exaspéré. Le sol s’enfonçait doucement, me proposant une étreinte dont je me passais volontiers n’étant pas vraiment une amoureuse de la nature.

–GAMIN VA !

Niveau insulte on avait vu mieux, mais là, savoir qu’il m’avait entendu gueuler n’était pas vraiment ce qui me préoccupait le plus. D’un soupire, je pointais la baguette au-dessus de moi pour lancer un #ascension liberateur. L’atterrissage n’avait jamais été mon fort, que c’était  quand je descendais des branches d’arbres ou d’un muret, alors m’en tirer avec une simple douleur de fessier me convenait parfaitement. Massant la zone douloureuse, je vérifiais si l’autre abrutis était parti et retournais faire le pied de grue devant la porte des vestiaires, car en soit, j’étais quand même là pour attendre que Monsieur mon cousin sorte de là-dedans


[Fin du RP – Merci Lexou <3 A très vite sur la bonne zone spacio temporelle]
Anna Keats
Anna Keats
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Assis par terre. - Page 17 Empty
Re: Assis par terre.
Anna Keats, le  Jeu 22 Fév - 15:51

Bataille enfantine
PV. Robin Meadow

L'après-midi à Poudlard pouvait être ennuyeux, très ennuyeux. En bonne Serdaigle, j'avais fait évidemment tous mes devoirs, je n'avais aucune envie de me cloisonner dans la bibliothèque. L'hiver commençait à laisser place au printemps et malgré les différents épisodes de froid sur les dernières semaines, la température était bien remontée depuis hier et avait laissé une atmosphère presque viable. Alors j'étais sortie prendre l'air à l’extérieur, parce que prendre l'air à l'intérieur, s'était compliqué. Quelle perspicacité Miss Schomann.

Ainsi j'avais posé mon postérieur sur l'herbe, cela faisait maintenant plusieurs semaines que ma petite sœur avait voulu que je lui apprenne à jouer à la Bataille explosive. Le jeu de cartes populaire chez les sorciers, je le tenais dans ma main en cet instant. Je le regardais avec un sourire un coin de bouche. Je me rappelais de son expression lorsque les cartes avaient commencé à trembler, de l'interrogation dans ses yeux, et de sa voix stridente d’énervement qui était passée par-dessus mon rire au moment où l'explosion avait eu lieu.

Pensive mais pas totalement déconnectée de la réalité, je percevais dans mon dos des bruits de pas. Une connaissance, un.e ami.e, un.e inconnu.e ? Peu importait au final, je n'étais pas vraiment une optique de m'isoler donc je verrai bien si les pas viendront s’adresser à moi.
Invité
Anonymous
Invité

Assis par terre. - Page 17 Empty
Re: Assis par terre.
Invité, le  Jeu 22 Fév - 16:09

Quelle douce période que l'Hiver. J'adorai ce moment, parce que la neige c'était quand même fabuleux et super beau. Puis en plus c'était le seul moment où à l'Orphelinat on avait le droit à des chocolats chauds pour se réchauffer. Le jour de noël ils mettaient même des Marschallows dedans, et ça c'était cool. Maintenant que j'étais à Poudlard, j'avais le droit à un chocolat chaud tous les matins. En fait, je n'avais jamais aussi bien mangé de toute ma vie. Pour sûr que j'allais rapidement prendre les quelques kilos qu'il me manquaient, d'après le médecin. Moi je m'en fichais bien des ces kilos, qu'ils soient en trop, pas assez ou suffisamment. Tant que j'étais capable de faire ce que j'avais envie, alors tout allait bien.

Je me baladai dans le parc, profitant de l'air frais qui giflait mes joues. C'était revigorant ! Et puis pour une fois dans ma vie, je n'avais pas froid. J'avais maintenant suffisamment d'habits pour me couvrir correctement, grâce à l'uniforme de Poudlard. Du coin de l'oeil j'aperçus que je n'étais pas seule à profiter du froid. Super, un peu de compagnie ! En plus elle avait un jeu de carte en main. Il était temps de trouver moi-même mes cobayes. Surtout que ça serait la première fois que je ferai ça sans livre. Bon je lui expliquerai quand même sait-on jamais. Je m'approchais d'elle par derrière, et quand je fus à sa hauteur je lui glissai un :

-Bonjour je m'appelle Robin, je m'entraîne à la divination. J'ai vu que tu avais un jeu de cartes, tu veux un tour de cartomancie ?
Anna Keats
Anna Keats
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Assis par terre. - Page 17 Empty
Re: Assis par terre.
Anna Keats, le  Lun 26 Fév - 18:16

Je devais avoir un bon instinct puisque comme prévu, les pas s'étaient rapproché pour faire entendre une voix plutôt juvénile. Me retournant alors vers l'origine du son, je vis une jeune année verte. Première ou seconde année, je n’avais jamais été doué pour deviner l'âge d'une personne. Je fus ensuite surprise par la proposition de la demoiselle. En voyant mes cartes, elle semblait vouloir faire démonstration de ses dons pour la divination. Je n'étais pas très bonne en cette matière et j'étais très perplexe sur les talents d'une sorcière de premier cycle.

Un regard interrogateur suivi d'un sourire simple. J'avais pensé un instant que la petite aurait pu avoir appris certaines notions avec quelqu'un de sa famille doué dans l'exercice. Seulement, elle ne semblait pas reconnaître la nature des cartes que j'avais entre les mains. Les cartes de la bataille explosive. Peut-être n'avait-elle sûrement pas vu. Ainsi je décidais de mettre à l'épreuve la verte en lui tendant le paquet de cartes.

« Salut, je suis curieuse de voir ce que tu sais faire. Tu pratiques depuis longtemps ? »

Pas de ton spécial, juste une voix calme comme d'habitude. J'étais partagée intérieurement entre le désir de revoir ce visage surpris que j'avais pu voir chez ma sœur et le remords de bizuter une inconnue, même si ses couleurs étaient une tentation.
Invité
Anonymous
Invité

Assis par terre. - Page 17 Empty
Re: Assis par terre.
Invité, le  Sam 3 Mar - 13:29

Elle acceptait ! Trop bien. Maintenant fallait que je l'impressionne. Je me remémorai tout ce que je me souvenais des cartes. C'était un mélange d'arithmancie et de cartomancie en réalité. Mais c'était très intéressant. Je mélangeai le jeu, encore et encore jusqu'à qu'une sensation me dise d'arrêter. Je coupai le tas en deux avant de demander :

-Maintenant mélange jusqu'à que tu sentes d'arrêter, puis pose une question. Je te tirerai les cartes ensuite. Bah ouais, le principe c'était quand même de savoir ce qu'on voulait savoir. Vous avez pigé ? Du coup moi, fallait que je sache ce que l'autre avait envie de savoir. En espérant que c'était pas un truc trop compliqué ou un truc bateau du style "est-ce que je vais avoir mes ASPICs ?". Ca tout le monde s'en fout en dehors de la personne concernée. Mais bien sûr, c'était une question récurrente ! Et moi je pouvais pas faire de miracle. Tu les auras si tu te bouges les fesses et puis c'est tout. Nah.
Elaia Walter
Elaia Walter
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Assis par terre. - Page 17 Empty
Re: Assis par terre.
Elaia Walter, le  Mar 8 Mai - 21:36

PV avec Jace♥ MP si problème

La lionne avait assisté à tous ses cours. Chacun avait paru long, très long. Son manque de sommeil commençait à se faire sentir mais elle essayait de n'en faire rien paraître. Pourtant, quelque chose d'autre la préoccupait. Ou plutôt,quelqu'un. Jace, c'était ce garçon avec qui elle avait discuté par hibou. Son image lui rentrait dans sa tête. Une petite voix lui répétait, C'est normal que tu pense à lui c'est ton AMI. Cette voix était celle de son cœur. Celle qui refusait d'entendre la vérité et qui en inventait une autre. Une autre voix, celle de sa conscience lui répétait inlassablement : C'est normal que tu penses à lui, tu l'aime bien plus que comme un ami, et tu le sais.

Alice refusait de l'entendre, pourtant, elle était attirée vers lui comme vers un aimant, elle avait l'impression qu'être à ses côtés lui était vital. Elle poussa un soupir. Ah, les garçons....

Le soleil était beau, tout comme Jace...Non, non, non, elle ne l'aimait pas, c'était juste un AMI. A-M-I. Mais alors si c'était le cas, pourquoi une partie de son cerveau refusait de l'avouer ? Tout semblait flou pou elle et elle ne parvenait pas à démêler ses sentiments. Pourtant, quand elle voyait son regard, le regard de son soi-disant"ami', il y avait quelque chose d'unique.

Ce quelque chose lui plaisait et l'attirait inlassablement vers le garçon...


Dernière édition par Alice Delacour le Mar 8 Mai - 21:39, édité 1 fois (Raison : Fautes que j'arrête pas de corriger)
Invité
Anonymous
Invité

Assis par terre. - Page 17 Empty
Re: Assis par terre.
Invité, le  Sam 9 Juin - 21:03

Désolé pour le retard :x
LA d'Alice pour ce poste.

Quelle longue journée remplit d'ignorant pas possible. Soupir, petit passage rapide aux cuisines et je sors le soleil me brûle les yeux quelques instants avant de continuer ma marche tranquillement.
Beaucoup de monde était dehors, rien d'étonnant après tout il fait soleil les gens profitent pour réviser ou révasser plutôt au soleil à glander... Mais je suis parti pour faire la même chose donc je devrais me taire. C'est Love qui passe ses ASPIC cette année pas moi j'ai tout mon... J'vais dire temps mais je suis préfet et joueur de Quidditch donc le temps j'en ai pas beaucoup de libre et les quelques instants de tranquillités font réellement du bien.

Mon arbre semble déjà être occupé... Je pourrais les dégager de la vite faite bien fait ils n'auraient même pas le temps de dire Quidditch qu'ils seraient déjà bien loin hors de ma vue mais je n'en fais rien je les laisse profiter temps qu'ils peuvent. Je me promène tranquillement avant de voir une petite tête qui me semble familière, petit sourire narquois j'ai bien envie de voir comment elle va réagir.
Alors d'un pas silencieux je m'approche d'Alice, lui fait un bisou surprise sur la joue avant de sauter et de m'allonger à côté d'elle m'a main gauche sous ma tête pendant que la droite tiens ma pomme dont je prends une bouchée de temps à autre.

-Salut Lacy ou Alice comme tu veux, tu va bien depuis le cours de Benbow ? Je n'ai pas eu l'occasion de te croiser souvent après ça.

La dernière fois elle semblait vraiment perturbée par je ne sais quoi, peut-être qu'elle va me le dire aujourd'hui enfin je l'espère sinon plus tard. Elle m'a l'air amusante cette jeune fille.
Elaia Walter
Elaia Walter
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Assis par terre. - Page 17 Empty
Re: Assis par terre.
Elaia Walter, le  Jeu 21 Juin - 20:05


Quand on parle du loup... Des pas lointains retentissent, mais la lionne ne trouve pas important et nécessaire de regarder qui en est à l’origine. Elle sent tout d'un coup une présence à proximité d'elle, mais le bruit des pas n'était plus là. Ou bien peut -être qu'il y était mais qu'ils étaient silencieux... Soudain, quelqu'un arriva, déposa un baiser sur sa joue, et la lionne tourna la tête. Elle essaya de cacher sa surprise lorsqu'elle vit le beau serpent, Jace à ses côtés, une pomme à la main.

Elle le regarda avec un grand intérêt, ses yeux couleur chocolat croisant les siens. Elle sourit avec malice avant de tenter une petite taquinerie.

- Que vient tu faire ici minuscule petit serpent? Avec un sourire narquois elle regarda la pomme de Jaceavec envie. Elle n'avait pas beaucoup mangé ce midi, et cela se faisait ressentir. Peu importe. Elle attendait la réaction du beau garçon après ce qu'elle venait de dire.

Ezequiel Espinosa
Ezequiel Espinosa
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Assis par terre. - Page 17 Empty
Re: Assis par terre.
Ezequiel Espinosa, le  Mer 31 Oct - 10:46

[RP avec Jennifer Wilson et vu en MP]

Ce matin-là, Ethan s'était réveillé brusquement après avoir fait un mauvais rêve. Il ne se sentait pas très bien depuis un moment et avait complètement perdu sa joie de vivre. Malgré tout, le fait d'être à Poudlard le consolait un peu. Il adorait l'art de la magie et les cours en cinquième année lui plaisait beaucoup. Ethan se leva doucement et enfila une robe de chambre avant de se diriger d'un pas lourd vers la salle de bain pour se rafraîchir. Il se demandait bien ce qu'il pourrait faire de sa journée, étant donné qu'il n'avait cours que dans l'après-midi. Et comme il était relativement sérieux dans ses études, ses devoirs étaient déjà terminés. Il s'habilla avec un certain style qui lui convenait parfaitement et sortit de la salle de bain pour se diriger vers la Grande Salle en vue de grignoter quelque chose. Mais il avait l'estomac tellement noué qu'il n'osait pas manger quoi que ce soit dans l'immédiat. Ethan marmonna :

- Bon, puisque je n'ai rien à faire de ma journée, je pense que je vais aller me promener dans le parc...

D'un pas décidé, il se rendit dans le Parc du château. Il faisait relativement chaud pour une journée de septembre, mais cela lui réchauffait un peu le cœur. Lorsqu'il arriva dans le parc, il vit que c'était presque vide et il en était ravi. Il trouva alors un endroit où s'asseoir pour chanter un peu. Le chant était une passion pour lui, mais sa famille ne partageait pas cela. Elle pense que c'est une perte de temps plus qu'autre chose. Mais il s'en moquait, parce que la musique était pour lui un refuge quand il n'était pas bien. Ethan pensa alors à ses anciens amis. Ils avaient vécus tellement de choses ensemble qu'il était malheureux que ce soit terminé. Ces derniers lui tournent le dos depuis qu'ils savent tout. Depuis quand être homosexuel est une maladie ou une honte ? pensa-t-il. Une larme coula sur sa joue. Il espérait être tranquille et en même temps, il espérait grandement qu'on vienne le voir. Il avait besoin que quelqu'un soit là pour lui, même si c'était difficile à admettre. Généralement, il était trop fier pour accepter l'aide de qui que ce soit.

Ethan chantonnait et semblait perdu dans ses pensées...
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Fourchelang


Assis par terre. - Page 17 Empty
Re: Assis par terre.
Jennifer Wilson, le  Mer 31 Oct - 18:04

Une nouvelle journée débutait au château et, pour une fois, j’avais un peu de temps pour moi ce matin ne commençant les cours qu’un peu plus tard, ce qui me décida à aller faire un tour au hasard.

La matinée était belle et il était agréable de se promener sous ce soleil brillant. L’air frais me revigorait et je me surpris à le respirer à grands poumons. Sans m’en rendre compte, mes pas m’avaient emmenés jusqu’au Parc. Une bonne chose. Arrivée depuis quelques jours, je n’avais encore eu le temps de visiter en détails tous les nombreux endroits que comportait le château et puis il y avait de quoi faire rien qu'à cet endroit.  

Alors que je continue toujours d’avancer, je profite au maximum de la vue que peut offrir le Parc quand je remarque un jeune homme assis semblant, lui aussi, être perdu dans ses plus profondes pensées…

Je le détaille au loin avant de juger si je m’avance vers lui ou non. Il est, à première vue, de mon âge peut-être un an de plus. Ne voulant lui faire peur, je finis finalement par m’approcher doucement et plus le son de sa voix se fit entendre à mes oreilles. Une belle voix rassurante et un don certain pour le chant...
Un sourire franc, les yeux malicieux mais chaleureux, je lui lance :

« Hey ! Salut.
Toi aussi tu as décidé de faire un tour en solitaire ici…  »


Une façon comme une autre pour une première approche.
Une façon de détendre l’atmosphère espérant y voir un sourire même mince sur le visage triste qu’il affichait…
Ezequiel Espinosa
Ezequiel Espinosa
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Assis par terre. - Page 17 Empty
Re: Assis par terre.
Ezequiel Espinosa, le  Jeu 1 Nov - 15:22

Dans le Parc du château, Ethan était toujours perdu dans ses pensées les plus profondes après s'être assis. Malheureusement pour lui, ou heureusement, cela fût de courte durée étant donné que quelqu'un était venu l'interrompre. En effet, une jeune fille venait d'arriver vers lui et lui adressa la parole :

Hey ! Salut.
Toi aussi tu as décidé de faire un tour en solitaire ici…


Le jeune Pouffy s'arrêta alors brusquement de chantonner et leva doucement les yeux vers celle qui venait de le sortir de ses pensées : il s'agissait d'une jeune fille qui semblait avoir le même âge qu'Ethan. Elle affichait un sourire franc et semblait respirer la joie de vivre. En l'observant attentivement et en la fixant des yeux, il se rappelait comment lui-même étant dans le passé. Ce passé n'était pas si lointain que ça, puisque cela remontait à une petite année, tout juste. Cette pensée le rendit encore plus malheureux qu'il ne l'était déjà. Malgré tout, il ne pouvait pas laisser la jeune fille sans réponse, parce que ça serait très impoli et surtout pour quelqu'un de bien. Il répondit alors :

Salut. Moui, j'ai décidé de venir faire un tour en solitaire, dit-il en accentuant le mot "solitaire". Mais au fond, tu ne me déranges pas plus que ça. J'étais simplement en train de... chanter un peu. C'est une passion que j'ai, mais qui n'est pas vraiment partager par ma famille. Tu parles d'une famille..., ajouta-t-il sur un ton détaché.

Ethan venait de se rendre compte qu'il se plaignait un peu trop alors que la jeune fille venait sans doute le voir par pure sympathie. Cela le mettait un peu mal à l'aise, mais il essayait de le cacher. Il dit alors :

Tu n'as pas cours toi non plus ?

Il essayait d'être gentil, bien qu'il voulait vraiment être seul au départ.
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Fourchelang


Assis par terre. - Page 17 Empty
Re: Assis par terre.
Jennifer Wilson, le  Dim 4 Nov - 19:20

Le son de sa voix entend très clairement qu’il souhaite ou du moins souhaitait être seul.  Il est vrai que j’avais un peu débarqué comme bon m’avait semblé mais j’avais envie vraiment de le connaître et dès que mon regard s’était posé sur lui, mon intuition m’avait murmuré qu’on pourrait être de bons amis.

D’autant que cette dernière, en général, me trompait rarement. Puis, j’avais relativement besoin moi aussi d’une personne à qui parler en dehors des cours.

Malgré sa petite pique du début, je m’approche les mains dans les poches de lui d’une démarche un peu nonchalante qui pouvait s’apparenter légèrement à de la gêne.

« Je suis désolée d’avoir interrompu le cours de tes pensées.  »

Sourire d’excuse.

« Je t'ai entendu et... enfin je n’ai pas pu m’empêcher de t’écouter. Tu as un don certain pour le chant, crois-moi.
Peut-être devrais-tu prendre des cours pour t’épanouir encore plus dans ce domaine, tu ne penses pas ? »


Le son de sa voix avait effectivement comblé mes oreilles.
S’il avait été dans une chorale à Poudlard cela ne m’aurait pas du tout étonnée.
Pour ma part, je chantais comme une vraie casserole même s'il m'arrivait également de chanter parfois. Mais le chant était un bon remède pour nous amener un peu de légèreté.
Ne disait-on pas que la musique adoucissait les moeurs ?

« Nope. Pour une fois, j’ai un peu de temps libre aussi. Mes cours ne reprennent qu’un peu plus tard dans la journée. Je suis en 4ème mais c’est ma première année à Poudlard et toi ? »

Je chasse mon envie de m’asseoir à ses côtés pour poursuivre cette discussion qui semblait prometteuse et garde une distance respectable face à lui.
Nous venions tout juste de faire connaissance et je n'étais pas assez intime avec lui pour me le permettre....
Ezequiel Espinosa
Ezequiel Espinosa
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Assis par terre. - Page 17 Empty
Re: Assis par terre.
Ezequiel Espinosa, le  Lun 5 Nov - 11:33

Même s'il souhaitait être seul, la compagnie de la jeune fille ne semblait pas lui déplaire davantage. En effet, si la situation était contraire à celle qu'il vivait, il l'aurait déjà envoyé balader. Elle s'approcha de lui nonchalamment les mains dans les poches, ce qui montrait qu'elle ne semblait pas gêner par la pique qu'Ethan lui avait lancé un peu plus tôt. Elle lui dit alors :

- Je suis désolée d'avoir interrompu le cours de tes pensées.

Ethan n'était pas très rancunier et oublia rapidement ce détail. Après tout, on ne pouvait pas en vouloir à quelqu'un sous prétexte que la personne venait lui parler gentiment.

Elle lui adressa un sourire avant d'ajouter :

Je t'ai entendu et... enfin je n’ai pas pu m’empêcher de t’écouter. Tu as un don certain pour le chant, crois-moi.
Peut-être devrais-tu prendre des cours pour t’épanouir encore plus dans ce domaine, tu ne penses pas ?


A ces paroles, il se mit à rougir. Cela faisait tellement longtemps qu'il n'avait pas été complimenté de la sorte. Il se sentait presque pousser des ailes, mais il resta modeste. Peut-être qu'elle se disait que le chant était important pour lui ? Cette pensée le réjouissait, mais il aurait aimé que cela vienne de sa famille malgré tout.

Elle lui dit ensuite :

Nope. Pour une fois, j’ai un peu de temps libre aussi. Mes cours ne reprennent qu’un peu plus tard dans la journée. Je suis en 4ème mais c’est ma première année à Poudlard et toi ?

Ainsi donc, elle n'avait pas cours non plus. Il se sentait moins seul tout d'un coup. Il adorait tellement les études et la magie qu'il était agacé de ne pas avoir cours dans l'immédiat. Mais après tout, un peu de repos ne faisait pas de mal. Ethan dit alors :

- Ne t'en fait pas, je ne t'en veux pas de m'avoir interrompu. On ne peut pas en vouloir à une personne pour ça quand même, dit-il avec un sourire sincère. Je te remercie pour le compliment en tout cas. En fait, ça me fait plus que plaisir, puisque c'est rare que ça m'arrive pour être franc... J'ai déjà songer à prendre des cours, mais mes études passeront avant tout le reste.

Il venait de se rendre compte qu'ils ne s'étaient pas présenté l'un et l'autre. Il essaya alors de se rattraper :

- Au fait, je m'appelle Ethan Espinosa et je suis chez les Poufsouffle. Et toi ?
C'est bien si tu n'as pas cours maintenant, ça permet de se détendre un peu je trouve.


Il lui adressa un sourire timide.
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Fourchelang


Assis par terre. - Page 17 Empty
Re: Assis par terre.
Jennifer Wilson, le  Sam 10 Nov - 9:34

Je le vois rougir face à mon compliment mais je disais vrai. Bon, j’avoue que moi-même j’étais difficile pour recevoir des compliments d’autrui mais des fois il fallait savoir en recevoir aussi quelque fois. Du moins, c’est ce qu’on m’avait appris car j’étais à la base exactement comme lui.

- Ne t'en fait pas, je ne t'en veux pas de m'avoir interrompu. On ne peut pas en vouloir à une personne pour ça quand même, dit-il avec un sourire sincère. Je te remercie pour le compliment en tout cas. En fait, ça me fait plus que plaisir, puisque c'est rare que ça m'arrive pour être franc... J'ai déjà songer à prendre des cours, mais mes études passeront avant tout le reste.

Il reconnaissait pourtant le plaisir que ça lui procurait et je souris  pour venir le rejoindre et m’assoir à ses côtés. Maintenant que notre conversation était bien engagée, je me permettais de le faire. Il y avait quelque chose chez d’apaisant chez lui et j’aimais ça. Etre amie avec lui était sûrement la meilleure chose à faire et je l’avais souhaité dès que mon regard s’était posé sur lui. Oh bien sûr, s’il m’avait repoussé, je n’aurais pas insisté davantage. Je n’étais pas non plus une sangsue irritante heu enfin bref.

« Je te comprends. On en a déjà beaucoup à faire avec nos études puis elles sont tellement passionnantes mais pour tout te dire, ça ne m’aurait pas étonnée si tu avais fait partie d’une chorale. Tu ne dois pas abandonner le chant quoi qu’il en soit. »

- Au fait, je m'appelle Ethan Espinosa et je suis chez les Poufsouffle. Et toi ?
C'est bien si tu n'as pas cours maintenant, ça permet de se détendre un peu je trouve.

Il se présente, je fais de même tout en lui tendant ma main droite pour qu’il la serre. Simple politesse qui officialisait pour moi une rencontre et le début prometteur d'une future amitié.

« Jennifer Wilson. Ravie de faire ta connaissance même si j’ai un peu forcé notre rencontre. »

Je ris franchement.

« Poufsouffle, c’est une bonne maison. J’ai atterri chez les Serdaigle pour ma part. Bonne maison également, en fait je crois qu’elles le sont toutes à Poudlard, le principal c'est de s'y sentir bien. Je prends doucement mes marques pour ma part. Enfin, j’ai quand même réussi à arriver en retard à mon premier cours, faut dire avec tous ces couloirs et ces escaliers… mais bon ça a fait mon sport de la journée. Heureusement, la Prof a été compréhensive. Un peu de repos, effectivement, ne fait pas de mal non plus et ça sera avec plaisir si je te croise à nouveau. »

Je tourne ensuite la tête pour observer ses réactions. attendant peut-être trop de lui mais j'avais été ravie de faire sa rencontre ce matin, il m'avait permis de penser à autre chose et de me détendre un peu et, même si je ne le reverrais pas par la suite.
Contenu sponsorisé

Assis par terre. - Page 17 Empty
Re: Assis par terre.
Contenu sponsorisé, le  

Page 17 sur 18

 Assis par terre.

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.