AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 6 sur 17
Assis par terre.
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 17  Suivant
Célya L. Shake
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle

Re: Assis par terre.

Message par : Célya L. Shake, Jeu 28 Aoû 2014 - 17:20


Les deux Serdaigle se trouvaient sous un arbre qui, grâce à son feuillage, leur dispensait de l'ombre bienvenue. Après avoir marché pendant une bonne dizaine de minutes voire plus, depuis la place du village de Pré-au-Lard où elles étaient restée une demi-heure, le repos au frais leur faisait du bien. Les joues et la peau rougies par le soleil qui brillait haut dans le ciel bleu, les deux compagnes continuaient leur discussion. La plus âgée voulait en savoir plus sur la plus jeune, qui venait de passer sa première semaine à Poudlard.

« L'école est magnifique, beaucoup plus belle que mon école primaire à Manchester ! Et j'adore apprendre la magie, mais certaines matières moldues me manquent un petit peu. J'aimais beaucoup les maths par exemple. Par contre je me régale en cours de Potions, j'adore ça ! Et j'aime un peu moins la Botanique, les plantes c'est pas trop mon truc, je suis une fille de la ville ! Pourtant je sais très bien que sans botanique, il serait beaucoup plus difficile de faire des potions. C'est comme en cours d'anglais par exemple, il serait difficile de suivre sans connaître la grammaire ! »

Ariana était de naissance moldue, comme Célya l'avait compris lorsque la petite bleu et bronze lui avait parlé de sa grand-mère. Si la blondinette avait été élevée par ses parents, tout deux sorciers, elle n'en connaissait pas moins sur les Moldus, parmi lesquels Sara avait passé toute son enfance. En effet, celle-ci, bien qu'elle était de naissance sorcière, avait été adoptée par un couple moldu. L'histoire était longue à raconter mais ce couple était habitué à la magie. C'étaient les grands-parents de Célya, qu'elle aimait beaucoup. Ils lui apprenaient, ainsi qu'à Aaron, tout sur les Moldus et les matières qu'on enseignait à l'école en faisaient partie. Les sorciers apprenaient également les mathématiques et autres matières mais c'était différent.

La jeune Serdaigle disait aimer le cours de potions. L'autre bleu et bronze sourit, parce que c'était l'une de ses matières préférées également. Célya avait pour ambition de devenir Médicomage ou Auror : il lui fallait être experte en la matière, ainsi qu'en d'autres, telles que la botanique et les enchantements. D'ailleurs, elle répondit à Ariana, qui lui avait demandée à son tour quelles étaient ses cours favoris :

« J'adore les potions, moi aussi. D'ailleurs, on se croisera certainement au prochain cours ! Sinon, j'aime bien les cours de sortilèges et de botanique. Pour ma part, les plantes, c'est mon domaine. Ma mère était professeur ici, il y a des années déjà, alors elle m'a appris depuis que je suis toute petite. »

Sara aimait beaucoup faire la classe à ses deux enfants. Ceux-ci allaient à l'école moldue mais ils suivaient également les matières sorcières à la maison, avec leurs parents, deux sorciers plutôt doués. Chris avait aussi été professeur, d'enchantements, à son époque, et tous deux avaient aussi fait partie des Aurors avant de sombrer de l'autre côté... Ils avaient donc de l'expérience et partageaient volontiers avec leurs enfants - à échelles pour leur âge. A présent, Célya n'avait plus que les cours de Poudlard.

« Si tu as besoin d'aide, alors, notamment pour la botanique, tu sais où me trouver ! Je serais ravie de t'aiguiller si tu ne t'en sors pas. Ou pour d'autres matières, évidemment. » dit Célya en souriant.

Elle prit un autre biscuit dans sa boîte et laissa fondre les morceaux qu'elle croquait sur sa langue. Le goût du chocolat sur ses papilles la détendait. Installée contre le tronc de l'arbre, la jeune fille était presque prête pour faire la sieste. Il y avait une brise agréable qui faisait du bien à sa peau rougie par le soleil, et la chaleur mêlée au frais de l'ombre la rendait somnolente. C'était une après-midi vraiment chouette et reposante après cette première semaine de cours.
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
avatar
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Assis par terre.

Message par : Ariana Hastings, Dim 31 Aoû 2014 - 21:39


A moitié allongée dans l'herbe, les jambes étendues devant elle et le visage protégé du soleil par le feuillage de l'arbre, Ariana écouta sa tutrice lui répondre.

- J'adore les potions, moi aussi. D'ailleurs, on se croisera certainement au prochain cours ! Sinon, j'aime bien les cours de sortilèges et de botanique. Pour ma part, les plantes, c'est mon domaine. Ma mère était professeur ici, il y a des années déjà, alors elle m'a appris depuis que je suis toute petite.

Sa mère était professeur ? Ariana avait un tel respect pour les enseignants qu'elle ne pouvait qu'apprécier cette remarque. Elle-même rêvait d'être professeur, surtout depuis qu'elle avait reçu sa lettre de Poudlard, elle voulait transmettre et partager son savoir, et si ce savoir pouvait être un savoir magique, c'était encore mieux. La jeune fille aurait voulu poser plus de questions à sa tutrice sur sa mère et son métier, mais elle sentit que ce n'était pas une très bonne idée. Peut-être était-ce à cause de cette lueur sombre qui passa dans ses yeux lorsqu'elle la mentionna ou peut-être était-ce à cause de cette pointe de nostalgie dans sa voix. Et en effet, après un léger silence, la Serdaigle changea de sujet.

- Si tu as besoin d'aide, alors, notamment pour la botanique, tu sais où me trouver ! Je serais ravie de t'aiguiller si tu ne t'en sors pas. Ou pour d'autres matières, évidemment.

Ariana lui sourit. C'était une proposition sympathique. Et qu'elle allait sûrement devoir utiliser, son premier cours de botanique ne s'étant pas aussi bien passé que tous ses autres cours. Elle avait du mal à distinguer les différents types de plantes et elle qui, habituellement, avait une mémoire d'éléphant ne parvenait pas à retenir leurs noms. C'était comme si son cerveau faisait un blocage sur cette matière.

La jeune fille regarda sa tutrice prendre un gâteau dans la boîte et l'imita. Mais elle ne le porta pas tout de suite à sa bouche, elle le fit tourner quelques secondes entre ses doigts avant de se décider à parler.

J'aimerais bien être professeur, je trouve que c'est un beau métier. Surtout ici à Poudlard. J'ai envie de partager mon savoir de la magie avec de jeunes Première Année perdus comme moi !

Elle fit une petite pause pour lancer un grand sourire à sa tutrice.

J'ai envie d'être utile aux autres. Et j'ai envie de transmettre mon amour de l'apprentissage.

Elle hésita quelques secondes puis croqua dans son biscuit avant de poser la question qui lui brûlait les lèvres.

Pourquoi est-ce que ta mère a arrêté l'enseignement ?
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: Assis par terre.

Message par : Célya L. Shake, Dim 28 Sep 2014 - 20:18


Le dos appuyé contre l'arbre du Parc, la jeune Serdaigle tentait de se détendre et de profiter du beau temps en compagnie de la jeune Ariana, tandis que le soleil brillait haut dans le ciel. Mais elle avait beau poser son regard alentours pour se distraire, ses pensées se tournaient indubitablement vers sa mère. Elle lui manquait terriblement et l'avoir évoquée dans sa conversation avec sa camarade bleu et bronze avait renforcé son souvenir. Celui-ci était présent chaque jour, chaque seconde, comme une musique de fond qu'on tellement entendu qu'on n'y faisait plus attention jusqu'à tendre l'oreille. Un sourire se dessina sur le visage de Célya, les images de sa mère défilant devant ses yeux.

« J'aimerais bien être professeur, je trouve que c'est un beau métier. Surtout ici à Poudlard. J'ai envie de partager mon savoir de la magie avec de jeunes Première Année perdus comme moi ! J'ai envie d'être utile aux autres. Et j'ai envie de transmettre mon amour de l'apprentissage. »

Célya tourna la tête vers Ariana et hocha la tête. Elle la comprenait bien ! La blondinette avait exactement les mêmes envies, du moins en ce qui concernait l'envie de transmettre ses savoirs. C'était d'ailleurs la raison pour laquelle elle s'était proposée pour être tutrice des élèves de première année. Elle tenait ça de sa mère, c'était certain. Voulait-elle aussi être professeur à Poudlard ? Ou donner des cours particuliers pendant les vacances aux jeunes sorciers qui voulaient réviser ? Les deux options étaient alléchantes mais la Serdaigle avait très envie d'être Médicomage ou Auror. Soit prodiguer des soins soit faire régner la justice et éventuellement pourchasser les mages noirs... en pensant à ces personnes habillées de capes noires et de masques, la jeune fille eut la grimace. Heureusement, Ariana ne sembla rien remarquer et lui posa une question qui semblait lui brûler les lèvres.

« Pourquoi est-ce que ta mère a arrêté l'enseignement ? »

C'était une très bonne question, à laquelle Célya ne pouvait pas répondre : elle ne connaissait pas la réponse. Il lui semblait que Sara avait quitté Poudlard tout naturellement, après les examens de fin d'année, mais c'était des années auparavant. Aaron et Célya étaient encore tout jeunes à l'époque, si bien qu'elle ne se souvenait plus beaucoup des événements. Par la suite, ils n'en avaient jamais parlé. Et ils n'en auraient plus l'occasion, Sara étant décédée depuis déjà quatre ans et demi.

« Je crois qu'elle n'avait plus envie... elle tenait aussi la boutique de baguettes magiques, Ollivander's, à mi-temps et elle préférait sans doute y travailler. Et puis, elle était Auror aussi... »

Ce n'était qu'une supposition. Mais il était vrai que Sara aimait beaucoup travailler dans cette boutique, qu'elle avait reprise très jeune. A l'époque, elle y avait travaillé comme vendeuse durant les week-ends mais par la suite, elle était devenue la propriétaire et avait fait renaître le commerce avec son compagnon - le père de Aaron et Célya, Chris Bennet. Ils formaient un couple très connus, notamment au Ministère de la Magie. En effet, les parents de la bleu et bronze étaient Aurors également, avant de... Célya secoua discrètement la tête, comme pour chasser les pensées qui allaient suivre. Il ne valait mieux pas les faire resurgir.

« Et tes parents, ils font quoi comme métier ? » reprit Célya avait un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
avatar
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Assis par terre.

Message par : Ariana Hastings, Mar 30 Sep 2014 - 1:59


Célya répondit à la question d'Ariana avec quelques hésitations.

- Je crois qu'elle n'avait plus envie... elle tenait aussi la boutique de baguettes magiques, Ollivander's, à mi-temps et elle préférait sans doute y travailler. Et puis, elle était Auror aussi…

La jeune Serdaigle ne put s'empêcher de remarquer que sa tutrice parlait de sa mère au passé, mais elle n'osa pas poser la question qui semblait évidente dans ces circonstances. Elle laissa simplement Célya changer de sujet.

- Et tes parents, ils font quoi comme métier ?

La blondinette fut légèrement surprise. Depuis son arrivée à Poudlard, personne ne lui avait posé la question. Pourtant c'était une question basique quand on rencontrait quelqu'un pour la première fois… Puis elle se souvint qu'elle n'avait pas rencontré beaucoup de monde jusqu'à présent et que par conséquent, elle n'avait eu personne pour lui poser la question.

– Ma mère est moldue. Elle travaille dans une banque. Mais avant, quand elle a rencontré mon père, elle était peintre. Apparemment elle a décidé d'abandonner sa passion pour chercher un métier « stable » pour « gagner l'argent que mon père ne rapporterait pas à la maison ». Je les ai entendu se disputer une fois à propos de ça et c'est exactement les mots que ma mère a dit. C'était bizarre de la voir énervée, elle ne crie jamais sur mes sœurs et moi…

Ariana se perdit dans ses pensées pendant quelques instants. Ses parents étaient heureux, elle en était presque certaine, mais cette violente dispute à laquelle elle avait assisté malgré elle l'avait marqué. À l'époque elle avait eu peur qu'ils divorcent, comme les parents de la plupart des élèves de sa classe, mais ils étaient resté ensemble et Ariana ne les avait plus jamais entendu parler d'argent…
La jeune fille secoua la tête et revint sur Terre auprès de sa tutrice afin de compléter sa réponse.

- Mon père est sorcier et il ne travaille pas vraiment. Enfin si… Disons qu'il fait plein de petits boulots, mais comme il n'a pas de diplôme moldu, il ne reste jamais longtemps. En plus, il n'aime pas l'autorité et il se rebelle facilement contre ses patrons, ça n'aide pas.

La jeune Bleu et Bronze esquissa un petit sourire.

- Mais il est gentil. Un peu trop parfois. Il lui arrive souvent de travailler pour des amis sans se faire payer.

Soudain, alors qu'elle pensait à son père, quelque chose frappa la jeune fille et elle sentit le besoin de le partager avec sa tutrice.

- Mon père est sorcier mais… Je ne l'ai jamais vu utiliser sa baguette. Je n'ai même jamais vu sa baguette… Il a parlé de ses origines magiques à ma mère avant qu'ils ne se marient, mes sœurs et moi avons toujours su pour notre côté sorcière, il ne l'a jamais caché, et quand j'ai reçu ma lettre pour Poudlard, il m'a parlé de l'école pendant des heures mais je ne l'ai jamais vu faire de magie… C'est bizarre non ?

Sa dernière question était rhétorique, mais elle espérait quand même que Célya lui donne son avis sur cette révélation. Peut-être qu'un point de vue plus mature pourrait l'aider à comprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: Assis par terre.

Message par : Célya L. Shake, Mar 28 Oct 2014 - 19:26


Désirant remettre l'ordre et la sérénité dans ses pensées, Célya se força à ne pas songer au changement de carrière de ses parents. Cela avait été difficile de l'apprendre, surtout à l'époque quand la petite blonde était jeune et ne comprenait pas, inutile de ressasser ces vieux souvenirs. C'était du passé, il y avait prescription. La jeune bleu et bronze laissa donc sa jeune camarade prendre le relais, lui ayant demandé ce que ses parents à elle faisaient dans la vie. Un sourire sur les lèvres pour ne pas laisser voir les fantômes du passé, elle l'écouta avec attention.

« Ma mère est moldue. Elle travaille dans une banque. Mais avant, quand elle a rencontré mon père, elle était peintre. Apparemment elle a décidé d'abandonner sa passion pour chercher un métier « stable » pour « gagner l'argent que mon père ne rapporterait pas à la maison ». Je les ai entendu se disputer une fois à propos de ça et c'est exactement les mots que ma mère a dit. C'était bizarre de la voir énervée, elle ne crie jamais sur mes sœurs et moi… »

Célya fit la grimace en entendant qu'il y avait eu dispute au sujet de l'argent. C'était souvent l'une des raisons les plus répandues pour lesquelles les couples se querellaient. Au début, la jeune fille ne comprenait pas pourquoi on élevait la voix pour une question d'argent. Maintenant qu'elle était plus grande, plus mature, elle savait que c'était la société qui avait voulu cela ; les prix devenaient de plus en plus élevés, ce qui mettait parfois des familles au bord du gouffre. Certaines avaient à peine de quoi survivre tous les mois tandis que d'autres profitaient et gaspillaient à ne plus finir. Célya comprenait alors pourquoi il arrivait que des personnes se disputent à ce sujet.

« Mon père est sorcier et il ne travaille pas vraiment. Enfin si… Disons qu'il fait plein de petits boulots, mais comme il n'a pas de diplôme moldu, il ne reste jamais longtemps. En plus, il n'aime pas l'autorité et il se rebelle facilement contre ses patrons, ça n'aide pas. Mais il est gentil. Un peu trop parfois. Il lui arrive souvent de travailler pour des amis sans se faire payer. »

La Serdaigle sourit. En effet, se rebeller contre l'autorité n'aidait pas toujours mais parfois, c'était le mieux à faire. Célya hocha la tête à la fin de la phrase. C'était gentil de la part du père d'aider ses amis, cependant il ne fallait pas abuser de la gentillesse de tels hommes. Certaines personnes sont prêtes à vous exploiter en faisant mine d'être amies avec vous... Elle espérait que le père d'Ariana mettaient des limites.

« Mon père est sorcier mais… Je ne l'ai jamais vu utiliser sa baguette. Je n'ai même jamais vu sa baguette… Il a parlé de ses origines magiques à ma mère avant qu'ils ne se marient, mes sœurs et moi avons toujours su pour notre côté sorcière, il ne l'a jamais caché, et quand j'ai reçu ma lettre pour Poudlard, il m'a parlé de l'école pendant des heures mais je ne l'ai jamais vu faire de magie… C'est bizarre non ? »

La blondinette fronçait doucement les sourcils, se demandant où Ariana voulait en venir. D'après ce qu'elle lui racontait, son père semblait être en fait un Cracmol - un né-sorcier sans pouvoirs magiques, comme il pouvait y avoir des né-moldus avec pouvoirs magiques. Ou peut-être le père d'Ariana avait-il eu un accident et n'osait plus pratiquer la magie ? C'était une possibilité mais quelque chose disait à Célya que ce n'était pas le cas. Elle se demandait si les Cracmols pouvaient étudier la magie à Poudlard... elle ne s'était jamais posé la question avant.

« Tu as l'air d'avoir une chouette famille. Je crois que des disputes comme cela, à peu près tous les couples en ont. A degrés différents, je pense. » dit Célya en souriant. « Pour ton père... il a peut-être peur de la magie, qui sait ? » fit-elle. Toutefois, après quelques instants de réflexion, elle posa quand même une question qui pouvait s'avérer délicate : « As-tu déjà entendu parler des Cracmols ? »

Cette conversation qui prenait un autre tournant - autre que vers le passé des parents de Célya - faisait du bien à la Serdaigle. Cela lui éclaircissait l'esprit et chassait ses tourments intérieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
avatar
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Assis par terre.

Message par : Ariana Hastings, Ven 31 Oct 2014 - 23:19


Célya fronça les sourcils en entendant la dernière remarque d'Ariana. Cela ne rassura pas la jeune fille. Certes, l'idée que son père ne fasse pas de magie était étrange mais était-elle si terrible que ça ? Après quelques instants de réflexion, la tutrice d'Ariana prit la parole.

- Tu as l'air d'avoir une chouette famille. Je crois que des disputes comme cela, à peu près tous les couples en ont. A degrés différents, je pense. Pour ton père... il a peut-être peur de la magie, qui sait ? As-tu déjà entendu parler des Cracmols ?

Cracmol ? Ce mot disait quelque chose à la jeune Serdaigle. Oui elle l'avait lu quelque part… Elle creusa son cerveau le plus profondément possible : ça allait lui revenir ! Enfin, elle se souvint.

- Les Cracmols sont des moldus nés dans des familles de sorciers non ? L'inverse des sorcier nés-moldus en quelque sorte… C'est bien ça ?

Son père pouvait-il être un Cracmol ? L'idée lui paraissait peu probable ! Elle était vraiment certaine qu'il était sorcier, elle ne savait pas comment l'expliquer, mais c'était quelque chose dont elle ne doutait pas. La seule chose qu'elle ne s'expliquait pas, c'est pourquoi il ne faisait pas de magie. Elle revint alors sur les paroles de Célya. Peur de la magie… C'était une idée. Mais pourquoi aurait-il peur de la magie ? Peut-être que quelque chose de terrible lui était arrivé. Ou peut-être que lui-même avait fait quelque chose de terrible… La jeune Bleu et Bronze sentit un frisson lui parcourir le corps. Son père pouvait-il être dangereux ? Elle regarda sa tutrice avec de grands yeux paniqués.

- Célya… Tu crois qu'il a fait quelque chose d'horrible avec la magie ? Tu crois… Tu crois qu'il pourrait être dangereux ?

Elle essaya alors de s'imaginer tout ce que son père aurait pu faire. Le gentil et tendre William qui n'aimait rien de plus au monde que sa famille, comment aurait-il pu mal agir ? La blondinette secoua la tête. L'idée que son père ait pu faire du mal à quelqu'un allait au-delà de ce qu'elle pouvait envisager. Ce n'était pas possible. Son père ne faisait pas de magie parce qu'il vivait dans un monde de moldu et voulait être discret, un point c'est tout.

Un nouveau frisson la parcourut. Pas de terreur cette fois-ci, le soleil commençait à descendre dans le ciel et la température avait déjà baissé de quelques degrés. Les deux filles avaient discuté presque tout l'après-midi ! Ariana songea alors à la pile de devoir qui l'attendait dans la tour des Aigles. Elle allait bientôt devoir y retourner...
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: Assis par terre.

Message par : Célya L. Shake, Sam 1 Nov 2014 - 18:56


Célya observait la réaction de sa camarade du coin de l’œil. Si la Serdaigle posait la question sur les Cracmols, c'était bien pour une raison et Ariana devait certainement se douter que sa tutrice avait une petite idée derrière la tête pour lui demander cela. Tout d'abord, la jeune bleu et bronze sembla réfléchir ; elle avait donc déjà entendu parler de ces sorciers sans pouvoirs magiques mais se creusait les méninges pour se rappeler de quoi il s'agissait. Après quelques secondes de réflexion, elle répondit à la question.

« Les Cracmols sont des moldus nés dans des familles de sorciers non ? L'inverse des sorcier nés-moldus en quelque sorte… C'est bien ça ? »

La blondinette hocha doucement la tête mais ne dit rien, préférant réfléchir à la situation du père d'Ariana, le regard toujours intéressé par la réaction de cette dernière. Allait-elle se mettre en colère contre Célya, qui prétendait peut-être que son père était un Cracmol ? Ou bien n'y avait-elle jamais pensé et pesait le pour et le contre de cette possibilité ? La jeune fille savait que dans de nombreuses familles de sorciers, les enfants qui naissaient sans pouvoirs magiques étaient considérés comme des moins que rien, et ce particulièrement dans les familles de sang pur qui avaient encore les vieilles traditions bien ancrées dans l'esprit.

Célya se demandait ce que cela lui ferait si, quand elle serait plus âgée, un de ses enfants naissait Cracmol. En serait-elle accablée, triste, en colère, indifférente ? Elle avait été élevée dans la tolérance la plus grande : les sorciers comme les Moldus étaient sur le même pied d'égalité, chacun ayant ses qualités et ses défauts. Être Cracmol ne signifiait pas ne savoir rien faire et être stupide. Non, la jeune fille se dit que si la situation devait se présenter à elle, elle ne réagirait pas de façon négative. En tout cas, Ariana ne sembla pas se mettre en colère contre sa tutrice.

« Célya… Tu crois qu'il a fait quelque chose d'horrible avec la magie ? Tu crois… Tu crois qu'il pourrait être dangereux ? » lui demanda-t-elle en écarquillant les yeux.

Une certaine pointe de panique pouvait se lire dans son regard mais également dans sa voix. Un frisson la parcourut alors que cette pensée lui traversait l'esprit. Célya passa sa langue sur ses lèvres, qui s'étaient asséchées, et réfléchit. Était-il possible qu'un homme s'empêche de faire de la magie parce qu'il avait fait quelque chose de terrible auparavant ? C'était difficile à imaginer, faire de la magie était une part de soi, s'en empêcher volontairement devait être irréalisable ─ du moins du point de vue de Célya. Ou alors on lui avait retiré sa baguette, ce qui réduisait considérablement l'usage de la magie chez la plupart des sorciers. Mais étant donné qu'Ariana ne lui avait pas fait mention, la jeune fille cherchait toujours une explication.

« Je ne sais pas. » avoua-t-elle. « Il se peut qu'il ait eu un accident et que cela a mené à des conséquences graves et qu'il n'utilise plus la magie à l'heure d'aujourd'hui pour cette raison... A-t-il une baguette magique ? Il arrive que le Ministère détruise la baguette de ceux ayant commis un crime. Et par crime, j'entends que cela peut être involontaire, comme chez les Moldus où par exemple, quelqu'un aurait allumé un incendie sans le vouloir... » ajouta-t-elle précipitamment.

Célya remarqua alors que quelque chose avait changé dans l'environnement proche. Elle leva la tête vers le feuillage de l'arbre et constata que le soleil s'était caché. La brise fraîche qui lui faisait tant de bien auparavant lui donnait la chair de poule. L'après-midi était bien avancé, le soir s'approchant à grands pas. Les deux Serdaigle n'allaient certainement pas tarder à rentrer et à aller prendre leur souper dans la Grande Salle avant d'affronter leurs devoirs ou de continuer à prendre du bon temps devant le feu, un bon bouquin à la main.
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
avatar
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Assis par terre.

Message par : Ariana Hastings, Dim 2 Nov 2014 - 21:29


Célya ne sembla pas entièrement convaincue par la supposition d'Ariana.

- Je ne sais pas, avoua-t-elle. Il se peut qu'il ait eu un accident et que cela a mené à des conséquences graves et qu'il n'utilise plus la magie à l'heure d'aujourd'hui pour cette raison... A-t-il une baguette magique ? Il arrive que le Ministère détruise la baguette de ceux ayant commis un crime. Et par crime, j'entends que cela peut être involontaire, comme chez les Moldus où par exemple, quelqu'un aurait allumé un incendie sans le vouloir…

Ariana réfléchit. Elle était sûre d'avoir déjà vu son père avec une baguette magique, mais à quel moment ? Elle essaya de fouiller sa mémoire jusqu'à ses souvenirs les plus anciens, mais rien ne lui vint. Cependant, elle ne voulait pas que son père paraisse trop suspect aux yeux de sa tutrice. Elle avait bien assez d'elle-même pour se poser des questions ! Elle décida donc d'énoncer un petit mensonge.

- Oui, il a une baguette magique, répondit-elle.

Elle hésita encore quelques secondes puis ajouta :

- Je suis sûre qu'il n'a rien fait de mal. C'est un homme très gentil et un père exemplaire.

Elle respira un grand coup, regrettant amèrement d'avoir abordé le sujet de son père. Le mystère qui entourait William Hastings n'était pas la partie la plus joyeuse de sa vie mais elle l'aimait profondément et ne voulait pas le suspecter de quelque chose dont il n'était pas coupable. Elle décida donc de remiser ses doutes à son son sujet dans un petit coin de sa tête. Peut-être qu'elle y reviendrait un jour, peut-être pas.

Alors que le vent commençait à se lever et que le soleil commençait à se coucher, la jeune Serdaigle se redressa.

- Je vais devoir y aller, déclara-t-elle à sa tutrice. J'ai plein de devoirs qui m'attendent. Merci pour cette belle journée, pour la Bièraubeurre, pour les biscuits et pour la carte du château.

Puis, elle sauta sur ses pieds, brossa sa jupe du plat de la main pour retirer tous les petits brins d'herbe qui s'y étaient accroché et adressa un dernier sourire à la douce Célya.


HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: Assis par terre.

Message par : Célya L. Shake, Jeu 6 Nov 2014 - 15:17


Une brise fraîche caressa le visage de Célya et amena des mèches de cheveux devant ses yeux. Distraite, la jeune fille en attrapa une et s'amusa à l'enrouler autour de son doigt. Elle était plongée dans ses pensées, et cela lui arrivait souvent, pour ne pas dire tout le temps, alors qu'un problème se présentait à elle. Dans le cas présent, on ne pouvait pas réellement parler de « problème » mais plutôt de questionnement. Outre le fait que le père d'Ariana soit un Cracmol, la seule solution qui s'imposait à l'esprit de la Serdaigle était que cet homme avait été face à un événement qui l'empêchait aujourd'hui de faire de la magie. Les raisons étaient peut-être psychologiques mais ça, Célya était incapable d'y répondre, ne connaissant pas du tout le père de sa jeune amie. D'ailleurs, elle venait à peine de rencontrer cette dernière, alors, c'était plutôt logique. Mais en bonne critique, la blondinette arrivait parfois à trouver des solutions sans les données qu'elle ignorait.

« Oui, il a une baguette magique. Je suis sûre qu'il n'a rien fait de mal. C'est un homme très gentil et un père exemplaire. » dit finalement Ariana, après quelques instants de réflexion.

Célya sortit de ses pensées et replaça la mèche de ses cheveux derrière son oreille. Le mystère qui entourait le père de sa camarade restait en suspens. En ayant abordé le sujet, Ariana avait peut-être déclenché quelque chose dans sa tête et dans son cœur ; sa tutrice avait le sentiment que le chapitre n'était pas clos mais elle espérait que rien de mal n'arrive à Ariana. Sa propre mère à elle avait été longtemps sous l'emprise des secrets familiaux et Célya elle-même avait vécu, moins d'un an plus tôt, une sacrée histoire. Elle connaissait bien cela mais tout restait encore douloureux.

« J'en suis sûre. » dit Célya en lui souriant.

La blondinette étira ses jambes, qui commençaient à lui picoter. Son petit orteil dormait et lui faisait mal. Il était peut-être temps de rentrer. Regardant le ciel une fois de plus, la Serdaigle fit la moue mais elle n'avait pas trop le choix : si elle voulait encore faire quelque chose avant le souper, c'était maintenant ou jamais. Ariana se redressa alors et se tourna vers sa nouvelle amie. Elle lui annonça qu'elle devait partir, ayant encore des devoirs pour la semaine qui venait. Souriant, Célya hocha la tête. La première année n'était pas des plus faciles, du moins dans les premières semaines. Il fallait le temps de se mettre dans le bain et il arrivait fréquemment que les élèves aient peur de l'avenir.

« Je t'en prie ! Ça m'a fait très plaisir et j'ai passé une bonne après-midi. » répondit la blondinette aux remerciements que lui adressait Ariana. « Bon courage pour les devoirs ! »

Celle-ci se leva et après avoir brièvement nettoyé sa jupe, adressa un sourire à sa tutrice, qui s'empressa de lui en adresser un en retour. Elle la regarda partir et lui fit un dernier signe de la main. Célya soupira, elle n'avait pas vraiment envie de rentrer. La journée avait été magnifique, elle avait passé une chouette après-midi en compagnie de la jeune Ariana. Les journées étaient beaucoup trop courtes ! Hélas, il n'y avait le choix. La Serdaigle se leva et vérifia que ses vêtements n'étaient pas trop sales pour pouvoir se montrer au reste du château avant de s'élancer à son tour vers l'intérieur. Elle se mit alors à penser et à planifier sa soirée. Celle-ci promettait d'être agréable.




[ F I N---D U---R P ]
Revenir en haut Aller en bas
Wilum Järviden
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Assis par terre.

Message par : Wilum Järviden, Ven 14 Nov 2014 - 21:54


•Rp avec Sirius T.•

Wilum pesta à nouveau, pour la énienne fois depuis l'aube.

•Flash Back
Le soleil n'était pas encore levé. Tout était calme dans le dortoir. Ce silence était par moment perturbé par les ronflements à peine perceptibles des occupants de la grande  pièce.
Wilum se réveilla brusquement, son corps, parcourut de spasmes violents. Une fine pellicule de sueur recouvrant sa peau pâle.
Celui-ci pesta. L'idée d'avoir quitté les bras de morphée aussi tôt ne l'enchantai guère.

Plus tard, se fut dans la salle commune que sa patience fit mis à rude épreuve.
Entre le bruit assourdissants des bavardages incessants et le grincement insupportable des couverts, les nerfs fragiles du Serpents, si cela était possible, semblaient faire un ballet douloureux  dans sa boîte crânienne.

Hormis le fait qu'il fut sortit d'un sommeil réparateur, que tout semblait allé dans le sens contraire de ses désires et que la journée s'annonçait mal,  le Serpe tard était sûr et certain que la tournure que prendrai les évènements sera de toute bonne augure.
•Fin du flash back]


C'est ainsi que Kyle se dirigea à l'extérieur de l'établissement, le front fermé et la mine renfrognée.
Dehors l'air était doux et sec. Un peu plus loin volaient deux chouettes autour de leur maître.
Il marcha quelques instants, le regard observateur.
Plusieurs minutes s'étaient écoulées, durant lesquelles l'Australien scrutait les alentours à la recherche d'un endroit calme où il était facile d'avoir une vue d'ensemble sur presque le reste du parc.


Wilum s'assit sur l'herbe fraiche et  humide.
Il s'allongea sur les fines herbes vertes, ses yeux dirigés vers le ciel "constellé" d'une multitude de chouettes...


HRPG : Sirius à toi de voir comment se fera la rencontre de nos deux personnages.
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Triton
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Assis par terre.

Message par : Sirius Triton, Ven 14 Nov 2014 - 23:03


Sirius décida par cette magnifique journée de sortir un peu du château et profiter du temps libre qu'il avait avant le prochain cours de Potion. Il arriva alors au seuil des portes qu'il franchit sans hésiter. Le soleil produisait une douce chaleur, et une légère brise d'air caressait le visage de Sirius, ce qui lui procura une agréable sensation. Il marcha lentement, perdu dans ses pensées et heurta quelqu'un qu'il n'avait pas vu arriver. Il se confondit en excuse avant de poursuivre son chemin. Pour une fois, sa journée lui paraissait tellement calme et sans ennuis.

Il sortit sa baguette de sa poche et la fit tourner machinalement entre ses doigts fins. Il arriva alors dans le Parc du château et jeta un rapide coup d’œil afin de trouver un endroit isolé pour se concentrer sur certaines choses et être tranquille, sans quelqu'un qui chercherait à l'ennuyer davantage. Il se posa alors au pied d'un chaîne pourvu de grandes feuilles qui faisait un endroit sombre, donc idéal pour s'allonger. Néanmoins, quand il fût assis, il remarqua un homme beaucoup plus âgé que lui un peu plus loin.

Sirius se demanda alors s'il serait vraiment raisonnable d'aller lui parler. Après tout, il était trop timide pour ça, même avec les personnes de sa classe. Mais il se résolut tout de même à se lever et s'approcha doucement, son cœur battant la chamade. Il arriva alors à la hauteur de l'homme en question et constata avec un certain effroi dans le regard qu'il s'agissait d'un élève de Sperpentard. Il savait que les Serpentard avait une certaine réputation de faite dans le château, mais qui n'allait pas à l'encontre de celle des Gryffondor.

Néanmoins, il se dit que tout le monde n'était peut-être pas méchant chez les Serpentard. Après tout, il ne le connaissait même pas cet homme. Il ouvrit la bouche et bredouilla :

- Bon... Bonjour. Je peux m'assoir ici s'il te plait ?

Il se sentait bien ridicule avec tout ça. Il voulait prendre ses jambes à son coup, mais c'était comme si son cerveau ne voulait pas. Il

- Je m'appelle Sirius et je suis en première année, enchaina-t-il en attendant une réponse de ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Wilum Järviden
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Assis par terre.

Message par : Wilum Järviden, Sam 15 Nov 2014 - 11:09


L'Australien se retournait plusieurs fois, cherchant une position confortable.
Il s'assit finalement, les jambes croisé et les mains soutenant le poids qu' exerçait sa posture.
Il vit pas mal de personnes aller et venir dans le parc, dans un ballet rythmique.
Il fit tournoyer son pendentif autour de son index. Le rubis de celui-ci changeait de teinte avec le rayonnement du soleil.
Il vit s'approcher à l'ombre d'un arbre un jeune garçon qu'il ne se souvint pas avoir déjà croisé la route.
Celui-ci s'assit et pendant un court instant il observa Wilum. Son regard était fuyant, ce qui amusa le Serpent.
Il le vit s'approcher de lui avec crainte, comme une proie cerné par une bête sauvage.
Le jeune homme rigola intérieurement. Le comportement du plus jeune était plus qu' hilarant.
Lorsqu'il fut à sa hauteur, Wilum put voir l'écusson sur sa cape : Un Gryffondor. Celui-ci dit d'une voix mal assurée :

" Bon... bonjour. Je peux m'assoir ici s'il te plait ?
Avant même que l'Australien ne lui réponde il enchaîna :

” Je m'appele Sirius et je suis en première année.

La timidité du lion était flagrante. Wilum s'étira. Il releva la tête vers son vis-à-vis un petit sourire aux lèvres.

” je t'en prie.”
Il regarda celui-ci s'assoir à ses côtés puis il reporta son attention vers le ciel.

” Moi, c'est Wilum. Wilum Kyle...
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Triton
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Assis par terre.

Message par : Sirius Triton, Sam 15 Nov 2014 - 12:09


Sirius se demandait bien pourquoi il avait décidé d'abordé cet homme de cette manière. En lui demandant s'il pouvait s'assoir ici, il se disait qu'il avait fait une erreur. Néanmoins, l'homme lui parla avec une certaine gentillesse qu'il ne connaissait pas vraiment :

” je t'en prie.”

Sirius s'exécuta donc et prit place à coté du jeune homme toujours avec sa baguette dans les mains. Cela pouvait paraitre ridicule, mais il se sentait en sécurité avec elle, bien que l'homme avec lui devait savoir beaucoup mieux s'en servir.
L'homme reprit :

” Moi, c'est Wilum. Wilum Kyle...

Le ton qu'il employa n'était pas vraiment basé sur la joie, mais plus sur la tristesse, ou l'ennui de ce dernier. Maintenant qu'il était là, il n'allait certainement pas s'enfuir ainsi; ce qui l'obligea à enchainer sur quelque chose :

- Tu me parais triste Wilum tu sais ? Tu as la mine comme... renfrognée. N'y vois pas là une quelconque insulte, mais tu parais vraiment abattu. Tu veux en parler ?

Se sentant moins ridicule, il ajouta avec une pointe d'amusement :

- C'est la première fois que je parle à un Serpentard.

Il esquissa alors un léger sourire destiné à Wilum.
Revenir en haut Aller en bas
Wilum Järviden
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Assis par terre.

Message par : Wilum Järviden, Sam 15 Nov 2014 - 13:38


Le jeune Serpent retint de justesse le mot "Wilou". Un frisson désagréable parcourut son corps frêle.
Depuis sa venue à Poudlard, ses pensées les plus sombres imprégnaient son cerveau, comme un rappel à l'ordre, une prison ténue au plus profond de lui.

Tu me parais triste Wilum tu sais ? Tu as la mine comme... renfrognée. N'y vois pas là une quelconque insulte, mais tu parais vraiment abattu. Tu veux en parler ?

Wilum sursauta violemment. Il reporta son attention au jeune lion. Celuu-ci, le fixait, une lueur de compassion aux fonds des yeux.
" En parler ? " Pensa Wilum. La phrase du Griffondor le prit au dépourvu. Il passa sa main dans sa chevelure ébène pour se donner une certaine contenance.

-C'est la première fois que je parle à un Serpentard.
Cette réplique le fit sourire pendant un court instant puis il ferma le front, les lèvres pincées et le dos bien droit.

-Écoute, dit-il, je ne vois pas vraiment où tu veux en venir.
Le jeune homme détourna la tête, le front plissé, signe de sa confusion.

-Ce serai plus simple si tu me questionne je crois...
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Triton
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Assis par terre.

Message par : Sirius Triton, Sam 15 Nov 2014 - 21:30


Sirius sentait que le courant pourrait éventuellement passer pour un lien d'amitié avec Wilum. Cela lui ferait grandement plaisir étant donné qu'il ne connaissait pas grand monde à Poudlard. Il sentit que sa question pour que Wilum se confie à lui était un peu confuse pour ce dernier étant donné sa réaction surprenante. Et ses pensées eurent confirmation par les dires de Wilum :

- Écoute, dit-il, je ne vois pas vraiment où tu veux en venir.

Pourtant, sa question lui paraissait totalement clair. Il ne dit rien, ne voulant pas brusquer l'homme assis avec lui. Wilum ajouta ensuite :

- Ce serai plus simple si tu me questionne je crois...

Sirius ne savait pas trop quoi lui dire... Il fouilla dans son esprit et trouva de quoi parler.

- Hé bien, étant donné la tête que tu fais, je me disais que tu devais te sentir un peu seul non ? en général, je suis pareil. je t'avouerais même que j'ai longuement hésité à venir te parler. Je peux paraitre un peu ridicule au premier abord, mais je suis quelqu'un de censé. Du moins, je l'espère.

Sirius se confia facilement à Wilum, ce qui l'étonna lui-même. Pourquoi est-ce qui lui racontait tout cela ?
En tout cas, il espérait que cela ne perturberait pas son camarade, il ne voulait surtout pas l'ennuyer avec ses questions ou sa vie peu passionnante.
Revenir en haut Aller en bas
Wilum Järviden
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Assis par terre.

Message par : Wilum Järviden, Sam 15 Nov 2014 - 23:38


-Hé bien, étant donné la tête que tu fais, je me disais que tu devais te sentir un peu seul non ? en général, je suis pareil. je t'avouerais même que j'ai longuement hésité à venir te parler. Je peux paraitre un peu ridicule au premier abord, mais je suis quelqu'un de censé. Du moins, je l'espère.

Pendant la longue tirade du lion, Wilum l'observa. Scrutant le moindre détail sur son corps, sa posture qui pourait trahir son aspect comment dire... vrai.

Kyle reporta à nouveau son attention vers le ciel. Cela lui semblait tout naturel, une habitude qu'il a prit au fil des années.
Ce simple geste l'apaisait, comme si avoir une d'ensemble sur la toile bleu effaçai en lui tout signe tel qu'il soit.
-Tu m'intrigues tu sais.
Cela n'était pas vraiment une question. Comme une phrase qu'il aurait prononcé pour lui même.

-Tu te trompe fortement,lança-t-il,ses yeux encrés dans ceux de son vis-à-vis.
-La solitude n'est pas une chose que je subis mais un choix. À vrai dire ce n'est pas comme si je... je...


L'Australien se braqua. Une main invisible broyait sa trachée comme à chaque fois qu'il évoquait ses souvenirs, malgré lui. La Chose n'a aucune pitié.
La brûlure lancinante dans sa gorge se fit moins forte, moins chaude.
Wilum inspira longuement. Après quelques instants, il releva ses orbes noires vers Sirius, appréhendant la réaction de celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Assis par terre.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 17

 Assis par terre.

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.