AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Bibliothèque
Page 5 sur 17
Entre les rayons
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant
James Andersen
Serdaigle
Serdaigle

Re: Entre les rayons

Message par : James Andersen, Lun 11 Aoû 2014 - 21:52


- Qu'est ce que tu me veut ?

James s'attendait à tout, sauf à cette réponse. A première vue, cette jeune fille était visiblement assez froide. Déçu, il s'apprêtait à rebrousser le chemin et retourner dans son lit quand il entendit :

- Pardon... Salut qui est-tu ?

A quoi est dû ce changement de comportement ? Il se retourna et admira ses cheveux brun. Cette fille était vraiment étrange. Était-ce sa façon d'aborder les gens ? Enfin bref, pour James, il était hors de question de ne pas lui répondre. Il l'a regardé droit dans les yeux et lui dit:

- Je m'appelle James Andersen. Je viens d'arriver récemment au collège, et je n'arrivais pas à dormir donc je suis venu ici bouquiner un peu, et toi ?

James prit alors une chaise aux alentours et vient s’asseoir en face de cette mystérieuse jeune fille. Que faisait-elle à cette heure-ci dans cet endroit et que lisait-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Aria Montgomery
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Entre les rayons

Message par : Aria Montgomery, Lun 11 Aoû 2014 - 23:12


- Je m'appelle James Andersen. Je viens d'arriver récemment au collège, et je n'arrivais pas à dormir donc je suis venu ici bouquiner un peu, et toi ?
Elle le regarda de ses magnifiques yeux verts, elle était en pleine indécision devait-elle lui dire qu'elle cherchait des trucs sur la magie noir ou lui mentir elle qui détestait sa. Sa bonne conscience lui disait qu'il fallait lui dire la vérité et l'autre lui disait qu'il fallait lui mentir, elle écailla son vernis noir ce qui voulait dire qu'elle était en pleins stress. Au final elle dit d'une voix chaleureuse et maladroite :

- Je m'appelle Aria Montgomery. Je suis venue pour m'instruire

Elle resta vague sans trop lui en dire non plus, elle le regarda patiemment tout en jetant des regards discrets vers son livre poser sur la table, elle recouvrit de son bras le titre de son livre pour pas qu'il se fasse des idées.
Revenir en haut Aller en bas
James Andersen
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Entre les rayons

Message par : James Andersen, Mar 12 Aoû 2014 - 0:52


- Je m'appelle Aria Montgomery. Je suis venue pour m'instruire

S'instruire à cette heure ? Minuit venait de sonner, il y a quelque chose de louche. A priori, elle ne voulait pas être dérangée pour venir à cette heure. Mais James ne se posa pas plus de question. Un peu plus rassuré, il esquissa un sourire. Lui, sourire ? Timide comme il est, c'est la première fois qu'il se sent aussi à l'aise avec une fille de son âge. En fin de compte, ce n'est pas très compliqué d'aborder une personne de sexe opposé, il suffit juste trouver un début de conversation. Il décida de s'intéresser plus en détail de son interlocutrice. Assez grande, mince, elle a de jolies yeux verts. James n'alla pas plus bas dans son observation pour ne pas passer pour un pervers. Il ne savait pas trop quoi dire. Devait-il lui dire qu'il venait de faire un cauchemar ? De toute façon, elle allait lui demander sa présence ici.

- Ah, t'instruire. Et ce livre que tu caches de la main, il parle de quoi ?

James paraissait maintenant tendu. Là il avait été un peu trop indiscret à son goût. Mais que risquait-il ? Dans le pire des cas, elle le rembarrerait. Mais à première vu, elle a l'air vraiment sympas et se serait vraiment bête que ça finisse ainsi. Il compléta :

- Je te demande ça, parce que je suis un mordu de magie. Si c'est trop indiscret, tu peux le dire, je ne t'embêterai plus avec ça.

Elle devait se rendre compte qu'il était mal à l'aise. Ses mains tremblaient légèrement, et James essayait au mieux de les masquer. A 15 ans, il se comportait comme idiot. Ce n'est qu'un être humain après tout. Il respira un grand coup, plongea ses yeux dans les siens et lui fit un clin d’œil complice.
Revenir en haut Aller en bas
Aria Montgomery
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Entre les rayons

Message par : Aria Montgomery, Mar 12 Aoû 2014 - 11:07


Les mains d'Aria tremblèrent légèrement face à cette question, d'ailleurs le garçon aussi tremblait et semblait mal à l'aise. Aria se mit à gratter la couverture du livre, elle regarda le garçon dans les yeux et sa bonne conscience prit le dessus pour une fois et dit :

- Je m’intéresse à la magie noir

Aria savait qu'elle risquait gros en disant sa car la magie noir avait des ravages sur la population des sorciers en plus de sa des gens en avait encore peur aujourd'hui et des gens masqués venait en pratiquer pour faire le chaos dans les villages de sorciers. Maintenant la magie noir était un sujet tabou et quiconque la pratiquait était classer dans la zone des méchant et non des gentils ce qui était pour Aria totalement faux bien sûr elle pense que c'est nos choix qui définissent et non notre magie.
Revenir en haut Aller en bas
James Andersen
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Entre les rayons

Message par : James Andersen, Mar 12 Aoû 2014 - 11:49


- Je m’intéresse à la magie noire.

"A la magie noire ? Comme peut-on s'intéressé à cet art aussi diabolique" pensa James. De ses souvenirs, les seules personnes à utiliser ce genre de procédé étaient les Mangements et celui dont on ne doit pas prononcer son nom. Torturer, terrifier, anéantir, voilà les mots qui ressortaient de magie noire. Aria n'avait pourtant pas l'air de bien méchante. De plus, elle était de Gryffondor, comme l'indique l'emblème cousu sur son haut. D'habitude, c'est plutôt la maison Serpentard qui pourrait s'intéressé à ça.  James se décida à répondre :

- De la magie norie ? Tu plaisantes ! C'est vachement dangereux !

Il se souviendrait toute sa vie de cette fameuse nuit où un inconnu tua son père d'un coup de baguette. Ses éclairs verts resteront à jamais gravés dans sa mémoire. "Voulait-elle devenir Mangemort ? Etait-elle une menace  pour Poudlard ? Peut-être qu'Aria était un espion envoyé par Serpentard pour s'informer sur les autres maisons. " James se rendit compte qu'il avait un peu agressif dans sa réponse. Il se radoucit, sourit et dit :

- Excuse moi, je ne voulais pas paraître si blessant. Je suis juste étonné que tu t'intéresses à cette magie. C'est vrai, cet art a causé beaucoup de mal autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Aria Montgomery
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Entre les rayons

Message par : Aria Montgomery, Mar 12 Aoû 2014 - 15:15


Aria était plutôt choquer par la violence de ses mots, elle était d'accord avec lui que c'était dangereux mais est-ce vraiment nécessaire de la juger par rapport à sa ? Bien sûr que la magie noir avait fait des ravages mais tout dépend de comment on l'utilise c'est vrai ! Un couteau pour couper du pain c'est pas "mauvais" mais si on l'utilise pour tuer quelqu'un sa le devient. C'est pas comme si un jour elle allait utiliser les 3 sortilèges impardonnable, et puis elle est Gryffondor pas Serpentard *encore heureux* pensa t-elle tout bas, toutes les filles de Serpentard était des pimbêches avec elle. Elle le regarda et dit d'une voix glaciale :

- J'ai appris à mes dépend qu'être gentil ne sert à rien.

Elle n'était pas très fière de ce dont elle était devenue mais c'était la seul solution pour être accepter pense t-elle pour se déculpabiliser et puis c'est pas comme si elle voulait devenir Mangemort. Tant pis si ce garçon la trouvait bizarre ou même méchante et bien elle s'en fichait désormais, elle n'avait plus rien n’a perdre.
Revenir en haut Aller en bas
James Andersen
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Entre les rayons

Message par : James Andersen, Mar 12 Aoû 2014 - 15:34


- J'ai appris à mes dépend qu'être gentil ne sert à rien.

James l'avait bien remarqué. Malgré son manque de courtoisie, Aria devenait de plus en plus intéressante. Et il mourrait de savoir se qu'elle recherche. Mais devait-il le lui demander cash ou prendre son temps ? Après tout, il n'avait pas d'amis, il n'y a rien à perdre. Il allait le lui demander quand soudain, des bruits de pas se firent entendre. James resta pétrifié. Si quelqu'un les surprenait ici au beau milieu de la nuit, ils risquaient d'avoir des ennuies. Discrètement, il jeta un coup d'oeil à travers la grande serrure de la porte de la Bibliothèque. Plus rien.

Il se retourna et fit fasse à son interlocutrice. Malgré son air de vilaine fille, James ne pu s'empêcher de la contempler. Ses yeux verts étaient fascinants. Il y plongea les siens. C'était un peu nouveau pour lui. Ne voulant pas se laisser marcher sur les pieds, il décida de lui répondre :

- Tu as raison, la gentillesse n'apporte rien. Moi je veux juste savoir quels genres de sortilèges tu veux apprendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Aria Montgomery
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Entre les rayons

Message par : Aria Montgomery, Mar 12 Aoû 2014 - 15:44


- Tu as raison, la gentillesse n'apporte rien. Moi je veux juste savoir quels genres de sortilèges tu veux apprendre ?

Aria était étonnée par cette réponse surprenante, d'habitude les gens lui aurait dit : être gentil c'est bien. Ce garçon l'intriguait au plus haut point, peut-être avait-il le même mode de pensée qu'elle où juste qu'il lui léchait les bottes ? Elle remit plusieurs mèches roses rebelles dans sa chevelure brune geste qu'elle aimait faire. Elle était difficile sa question, elle ne cherchait pas quelque chose en particulier c'était juste pour le plaisir qu'elle lisait ces pages et pour essayer de trouver un sortilège qui lui trouve des amis mais elle ne pouvait pas dire sa au garçon sinon il la prendrait pour une asocial peut-être la prenait-il déjà comme sa ? Après tout elle avait l'air d'une folle avec ses mèches roses, son look différent des autres *reprend toi Aria, parle lui !* Elle se racla la gorge et dit d'une voix un peu plus chaleureuse que la dernière fois :

- Euh... pas de sortilège en particulier
Revenir en haut Aller en bas
James Andersen
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Entre les rayons

Message par : James Andersen, Mer 13 Aoû 2014 - 10:02


-" Euh... pas de sortilège en particulier."

James n'était pas convaincu de cette réponse. *Aria ne veut pas me dire réellement se qu'elle recherche dans ce livre* pensa-t-il. Mais peu importe, il finirait bien par l'apprendre. Mais comment le lui demander sans trop paraître indiscret ? Il décida de rentrer dans son jeu, quitte à passer pour quelqu'un de bizarre :

- Tu sais, même si je l'ai critiqué, j'essaye d'étudier un peu la magie noire, mais il y a peu de livre à son sujet ici. C'est dommage.

Evidemment que c'était faux. Apprendre la magie serait une insulte à son père décédé. Mais James est curieux et veut en savoir plus sur Aria. Cette fille au look spécial, mais assez mignonne a sûrement beaucoup de secret. Il est sûr d'une chose, c'est que la nuit va être très longue.
Revenir en haut Aller en bas
Aria Montgomery
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Entre les rayons

Message par : Aria Montgomery, Mer 13 Aoû 2014 - 12:23


- Tu sais, même si je l'ai critiqué, j'essaye d'étudier un peu la magie noire, mais il y a peu de livre à son sujet ici. C'est dommage.

Aria était du même avis que lui, peu de livre parlait de cette magie qui était tabou alors que nous avions besoins de savoir les risques justement de cette magie et en plus elle est super intéressante en soit. Aria trouvait le garçon intéressant puisque lui s'intéressait au même chose qu'elle, c'était ... comment décrire cette sensation ah oui ! agréable pour une fois une personne la comprenait ! Elle prit les livres et les mit dans son sac à dos. Aria regarda la bibliothèque qui était d'un silence mortuaire, les lumières était éteintes à part la bougie qu'elle avait allumer pour lire, *si un professeur passait par là, on aura de sérieux ennuis* pensa t-elle tout bas quand soudain elle se rendit compte qu'elle devait répondre *stupide cerveaux* pensa t-elle aussitôt. Elle sourit chaleureusement et dit d'une voix pleine d'entrain :

- Oui c'est vrai que c'est dommage surtout que pour la culture générale c'est important !
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël Dostoievski
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Entre les rayons

Message par : Raphaël Dostoievski, Sam 16 Aoû 2014 - 1:27


Raphaël venait tout juste d'arriver à Poudlard, mais le premier endroit qu'il voulait visiter, c'était cette fameuse pièce, la bibliothèque, lieu de tous ses fantasmes. Lui qui était né entre les bouquins et qui avait vécu toute sa vie dans une bibliothèque, il ne rêvait que de cet instant dés qu'il sut que Poudlard renfermait une bibliothèque ou dormait des livres qu'il n'avait pas encore lu.  Les livres étaient en quelques sorte un substitut à ses parents, leurs odeurs, leurs textures lui faisaient rappeler la douce époque ou ses parents étaient encore en vie , lorsqu'ils lui contaient des histoires pour qu'il s'endorme le soir.

Raphaël poussa les lourdes portes de la bibliothèque, tout était comme il l'imaginait, c'était son jardin d'Eden. On pouvait voir des livres à perte de vue dans tous les coins de la pièce, il y'avait bien une centaine d'étagères ou dormait une multitude de livres, des petits ,des grands. Raphaël crût entendre les livres l'appelaient ''Viens, lis nous, je sais que tu désires nous lire, viens...''. Un silence religieux régnait dans la pièce, on entendait que le bruit des pages qui tournaient, une bonne odeur de vieux livres flottaient dans l'air. La pièce était faiblement éclairé surement pour améliorer le confort des lecteurs. Des tables étaient disséminés un peu partout dans la pièce ou Raphaël pu remarquer deux trois étudiants qui étaient plongé dans leur lecture,  Raphaël huma l'air pour s’imprégner de l'odeur de la pièce, l'odeur dissipa les craintes qu'il avait eu jusqu'ici à Poudlard, cette pièce était réellement son chez soi.

Il se promena entre les rayons tel un enfant dans un magasin de jouets, parcourant des yeux les différents ouvrages qu'il pourrait dévorer. Au bout d'un instant, il vit un livre qui attira son attention, c'était un magnifique livre, sa reliure était dorée des motifs noirs étaient imprimés sur un fond doré ce qui faisait ressortir l'éclat du livre. Il frôla de son doigt la reliure du livre, ce qui lui hérissa les poils d'excitation, c'était un jeu de séduction entre lui et le livre. Il sortit le livre de son rayon et regarda la première de couverture, on pouvait y voir écrit en lettre noir : A toi qui désire tant le savoir, drôle de nom se dit-il pour un livre. Il ouvrit le livre pour y jeter un oeil, il n'y avait rien, absolument rien, il feuilleta pensant que c'était une idée originale de l'auteur que de ne rien écrire et de laisser des pages vides au début du livre, mais rien n'y fait, il n'y avait rien dedans. Un si beau livre et pourtant il n'y avait rien. A chaque fois qu'il ouvrait un livre c'est comme si Raphaël mettait sa propre âme à nue , mais là il n'y avait rien, ravagé par le chagrin, il décida de reposer le livre, mais une voix résonna dans sa tête. -

- Attends, ne me repose pas, cela fait des siècles que j'attends un être comme toi, un être sage, qui aime les livres comme il aime les hommes.

Pensant qu'on lui faisait une vilaine blague il tourna sa tête dans tous les sens pour débusquer le petit malin qui tentait de lui faire une blague, mais il ne vit personne.

-Qui est là ? Qui ose me déranger? Montrez vous dit-il

Mais personne ne répondit. Il pensait vraiment avoir entendu une voix ou n'était-ce peut être que son imagination. Il voulut reposer le livre pour la deuxième fois , mais la voix retentit de plus belle dans sa tête.

-Non ne me repose pas, je sais ce que tu ressens, je ressens la douleur qu'éprouve ton coeur, je ressens le poids du passé sur tes épaules, laisse moi t'aider.

Raphaël sursauta en comprenant que la voix venait du livre qu'il tenait, il lâcha le livre et recula en arrière, le bruit retentit à travers toute la pièce. Raphaël eu peur de s'être fait remarquer dans ce lieu saint, il jeta rapidement un coup d'oeil aux lecteurs assient à leurs tables mais ils ne semblaient pas avoir entendu le bruit du livre qui venait de tomber. Il redirigea son regard vers le livre, une multitude de questions lui vint à son esprit , il lâcha de vive voix:

- Comment se fait il que tu parles? qui es tu? que me veux tu?


. Une longue minute de silence passa, Raphaël pensa qu'il était devenu fou et décida de reposer le livre dans son rayon. Soudain le livre lui répondit:

- Comment veux tu que je te répondes si tu ne m'as pas en main, je suis un livre magique , un très vieux livre magique, j'ai vu des centaines de personnes passaient entre ces rayons, j'ai vécu des choses que tu ne peux imaginer, j'étais là le jour de l'ouverture de Poudlard. Mais ce que je peux te dire c'est que je n'ai jamais ressenti une âme aussi obscure que la tienne, je sais que tu es amené à faire de grandes choses. Jadis il y'avait quelqu'un qui avait une âme aussi obscure que la tienne, il s'appelait Tom Jédusor, il a fait , certes, de mauvaises choses, mais de grandes choses.


-Moi? aussi obscur que le seigneur des ténèbres ? J'espère que c'est une plaisanterie, je veux simplement ramener mes parents à la vie, qui y'a t-il de mal à cela? Tu n'as toujours pas répondu à ma question que me veux tu?

- Saches une chose , toutes les personnes qui ont essayé de ramener les morts à la vie ont dû passer par des sortilèges obscures , de très très obscures sortilèges. Ceux qui ont suivit ce chemin se sont perdu et on finit par s'égarer dans l'obscurité de leurs idées. J'en ai la certitude maintenant, tu as le potentiel pour finir comme Tom Jédusor et bizarrement tu es dans la même maison ou il résidait.  Prends moi avec toi, je t'aiderai à accomplir ton sombre dessin , cela fait longtemps que je n'ai pas rencontré un esprit comme le tiens. Laisse moi t'aider dans ta tâche. Si j'étais dangereux il m'aurait mis dans la réserve...

Raphaël y songea quelques minutes ''Que dois je faire et si c'était un livre maléfique, et puis qu'importe... tant que je réussis à ramener mes parents à la vie.'' pensa t-il. Raphaël sortit de ses songes et dit:

- Bon je te prends avec moi mais si je vois que t'essayes de me tromper je t'assure que tu finiras directement dans les flammes de la cheminée.

Raphaël glissa discrètement le livre dans la poche de son long manteau noir, il se faufila entre les rayons pour ne pas qu'on le remarque , regardant par ci par là quelques livres tout en marchant vers la sortie. Une fois la porte franchit Raphaël, le coeur palpitant rapidement, commença à hâter le pas en direction de son dortoir avec son petit trésor qu'il venait tout juste de se procurer dans sa poche mais brusquement une main agrippa son épaule...

Edit Merit : Bonjour Raphael. J'attire ton attention sur le fait qu'il est interdit de poster dans un sujet déjà utilisé d'après le règlement RPG. Merci de faire plus attention la prochaine fois. Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Entre les rayons

Message par : Morgan Delaube, Dim 21 Sep 2014 - 14:07


(RP avec William Ellison)


  C'était la première fois que Morgan venait dans la bibliothèque de Poudlard. Il avait souvent l'habitude d'aller dans celle de son ancienne école. Il fût admiratif devant le nombre de livres présents. Il n'y en avait pas autant là d'où il vient. Il était venu pour commencer un devoir de métamorphose, sur comment réparer une erreur, mais décida de fouiller un peu pour voir ce qu'il pouvait trouver. Il vagabonda dans les rayons, sans réel but, juste pour voir. De temps en temps, il prenait un livre pour le feuilleter vite fait puis finissait par le reposer là où il était. Il aimait bien les bibliothèques. Déjà parce que c'était remplis de livres, chose logique, mais aussi parce qu'il trouvait que malgré tout, c'était un endroit convivial. On y venait pour travailler, pour se reposer en lisant un bon roman, ou pour être avec ses amis. Il se souvenait de la discussion d'hier soir avec la Poufsouffle dans la Salle Commune, ça le fit sourire. C'était bon d'avoir quelqu'un avec qui parler.

   Il finit par décider qu'il était temps d'aller travailler. Il chercha alors le rayon sur les métamorphoses. Il le trouva assez rapidement. Il choisit de prendre un livre sur les sortilèges de métamorphose, peut être trouverait-il son bonheur dedans ? Il s'installa sur une table près du rayon, et sortit un parchemin, une plume, et de l'encre. C'était une de ses petites manies et techniques : Prendre des notes. Il prenait des notes de tout ce qu'il lisait sur les sortilèges, ceux qui lui semblaient simple à utiliser, et ceux qui pouvait être très utile. Ensuite il s'entrainait pour les utiliser correctement. Il ouvrit alors le livre, et commença à écrire...
Revenir en haut Aller en bas
William Ellison
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Entre les rayons

Message par : William Ellison, Dim 21 Sep 2014 - 14:32


Cela faisait environ une demi-heure que William flânait dans les couloirs, à la recherche d'un occupation quelconque. Il n'avait eu cours que durant le matin, et avait son après-midi de libre. Pour une fois, il n'avait pas tellement envie de dessiner. Pourtant, le dessin était comme une seconde nature chez lui, dès qu'il avait un moment, il attrapait son carnet et son crayon, et ne tardait pas à faire courir ce dernier sur le papier.

Mais aujourd'hui, curieusement, il ne voulait pas. L'ennui se faisait de plus en plus ressentir chez le jeune homme, dont les pensées se confondaient dans son esprit.
Finalement, à l'angle d'un couloir, il prit une décision. Puisqu'il n'avait strictement rien à faire, autant qu'il s'avance dans ses devoirs, non ? Décidé, Will prit le chemin de la salle commune des Serdaigles.

En quelques minutes il y parvint; il avait l'habitude, désormais, après cinq ans d'exercice, de monter la multitude de marches qui menaient à la tour, lieu où était située la salle commune des Bleus et Bronzes.
Il monta chercher un rouleau de parchemin dans son dortoir, relut la consigne de son devoir de métamorphose, trouva une plume et redescendit.

Il aurait très bien pu boucler son devoir dans la salle commune, mais il avait besoin d'un livre traitant d'un sujet particulier sur la métamorphose. Ses affaires en main, il se rendit donc à la bibliothèque, lieu qui lui était plutôt familier.

Apparemment, il n'était pas venu à la bonne heure. La salle était bondée, accueillant une multitude d'élèves venus faire leurs propres recherches. Will, hésitant à repartir, se dirigea finalement vers le rayon où il pensait pouvoir trouver son bonheur. Il parcourut le rayon, cherchant l'ouvrage nécessaire à l'écriture de son devoir. Ouvrage qu'il finit par trouver, victorieux. Alors qu'il se retournait pour chercher une table du regard, il vit que plus aucune place n'était libre. Enfin, si, une place était encore disponible, à la table d'un garçon qui avait l'air de venir de Poufsouffle si on en croyait le blason trônant sur sa robe.

Will songea à s'installer par terre. Pas question qu'il aille parler à qui que ce soit. Aucune personne qu'il connaissait ne se trouvait là. Mais, ce risquerait d'être compliqué pour écrire, au sol.
Prenant une grande inspiration, il marcha jusqu'au jeune homme se trouvant seul. Avec un peu de chance, il n'était pas méchant et ne l'enverrait pas bouler.

Il posa alors ses affaires, ainsi que le livre trouvé un peu plus tôt, sur la table, face à l'inconnu. Il baissa les yeux sur la chaise, en prenant lentement la parole, hésitant.

- Je.. je peux m'assoir ici ?

Le jeune dessinateur patientait, redoutant déjà la réponse de son futur interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Entre les rayons

Message par : Morgan Delaube, Dim 21 Sep 2014 - 14:48


Morgan c'était un peu laissé emporté dans ses devoirs et sa prise de note. Il avait noté bien plus de sorts que prévus, donc certains qu'il n'utiliserait peut être jamais, mais qui était toujours bon à prendre. Il ne se rendit pas compte que quelqu'un lui parlait. C'est quand il releva les yeux quelques secondes, qu'il remarqua l'insigne de Serdaigle, sur la personne qui lui faisait face. Son visage vira instantanément au rouge. Il balbutia un petit "oui" et rapprocha ses affaires près de lui pour faire de la place au nouvel arrivant. C'était la première fois qu'il parlait avec un Serdaigle. Enfin, on ne peut pas réellement dire qu'ils ont parlé, mais plutôt échangés quelques mots. Il lança un regard qui se voulut discret sur le livre qu'avait prit le Serdaigle. Un livre sur la métamorphose. Il regarda, cette fois sans chercher à être discret, le Bleu et Bronze.



-Euh... Moi aussi j'ai un devoir en métamorphose.. Euh.. Un truc sur comment réparer les erreurs de.. Euh... Métamorphose. Tu veux un coup de main ? J'ai.. Euh... Presque fini.


Il n'en revenait pas, lui qui était timide avait réussi à s'adresser à quelqu'un d'autre. Il rougit de plus bel et attendit la réponse du Serdaigle, espérant que celui-ci ne l'enverrait pas valser.
Revenir en haut Aller en bas
William Ellison
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Entre les rayons

Message par : William Ellison, Dim 21 Sep 2014 - 15:00


En entendant la réponse affirmatif du jeune homme, William s'installa avec un faible soupir de soulagement. Au moins, il avait l'air timide, lui aussi.

Sans un mot, il ouvrit son livre et déroula le rouleau de parchemin. Il trempa la pointe de sa plume dans un encrier, et commença à écrire.

-Euh... Moi aussi j'ai un devoir en métamorphose.. Euh.. Un truc sur comment réparer les erreurs de.. Euh... Métamorphose. Tu veux un coup de main ? J'ai.. Euh... Presque fini.

Will leva les yeux, timidement, vers son interlocuteur. Avant de venir à la bibliothèque, il avait déjà fait la moitié de son devoir. Tout ce qu'il lui manquait à présent, c'était les informations nécessaires à la deuxième partie. Laquelle traitait justement du sujet des erreurs de métamorphose. Son regard glissa jusqu'au livre que le jeune homme possédait. C'était justement ce dont il avait besoin !
Après avoir sourit faiblement au brun, le Bleu et Bronze reprit la parole, à son tour.

- La deuxième partie de mon devoir porte justement sur ce sujet... Tu penses que je pourrai jeter un coup d’œil à ton livre ?

Il ponctua la fin de sa phrase par un geste de la main en direction du livre. Finalement, il avait bien fait de ne pas s'être installé au sol. Ce garçon n'avait pas l'air méchant, et pourrait même l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Entre les rayons

Message par : Morgan Delaube, Dim 21 Sep 2014 - 15:21


-Oh oui bien sûr, tiens prends-le ! Je te conseille d'aller page 18, et de regarder le sortilège #Réparifagex, en général c'est celui qui marche le mieux, et il n'est pas très compliqué.


La encore, Mogan se surpris à faire une phrase entière... Sans balbutier. Ce garçon le mettait en confiance sans qu'il sache pourquoi. Peut être parce que lui aussi était timide ? Bon, il était plus grand que lui, il était bien coiffé... Morgan était un peu admiratif devant le Serdaigle. Il jeta un coup d’œil à la première partie de ce que le Bleu et Bronze avait écrit. Il ne releva rien de faux ou de mal dit. Il reprit alors ses notes et regarda s'il avait noté quelque chose qui pouvait bien aider un peu plus.


-Je te conseille aussi de rajouter quelques sorts de soin. Ca peut toujours être utile si par hasard tu venais à blesser ce que tu dois métamorphoser, enfin, si c'est un animal ou une personne bien sûr. Tiens, regarde, là, le sort #Episkey , pour soigner une petite blessure ou stopper une petite hémorragie. Ensuite il y a #Revigor, mais je pense que tu le connais, non ? Bon après si tu casses un objet, il y a #Reparo, simple, mais efficace !

Chaque fois que Morgan parlait d'un sort, il en montrait les gestes et la formule dans le livre qu'il avait prit. Parfois il y avait un schéma qui accompagnait l'explication. Il se rendit compte que ce qu'il disait était peut être superflu ? Bon, il vaut mieux en faire plus que pas assez, mais c'était un Serdaigle ! Morgan ne connaissait pas toutes les maisons, mais il se souvient avoir entendu que l'une des qualités de Serdaigle ,c'était son intelligence. Il se tût d'un coup, regardant le Serdaigle, espérant ne pas l'avoir vexé avec ses explications.



-Euh.. Sinon. Moi c'est Morgan Delaube.. Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Entre les rayons

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 17

 Entre les rayons

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Bibliothèque-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.