AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 5 sur 10
Quand la magie noire s'exprime...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Mangemort 90
Mangemort
Mangemort

Quand la magie noire s'exprime... - Page 5 Empty
Re: Quand la magie noire s'exprime...
Mangemort 90, le  Mar 15 Sep - 22:56

" Et voici la famille : Burn Mother F*ckers. " annonça le cocher.

A peine avait-il finit sa phrase que 70 faisait sensation sur le tapis rouge. Et je la suivais de près. Être accueillies par le tapis rouge pour foutre la Mer** chez les moldus... Fallait faire gaffe parce que j'allais y prendre goût !
Quoi qu'il en soit, pendant que 70 s'amusait avec les moldus, moi je lançais mon sort favori sur la porte d'entrée du bâtiment. Celle-ci vola en éclats dans un vacarmes assourdissant qui sonna comme une douce mélodie à mes oreilles. La place était libre pour laisser passer nos invités, pièces(rares) rapportées de différents pays, et surtout, notre cadeau pour la reine.
Je laissais les gars faire avancer nos "pantins" pour fouiller le bâtiments et aller dire bonjour à nos amis préférés.

Pendant que les garçon avançaient et que 26 préparait sans doute son entrée fracassante sur le tapis rouge, 70 et moi allions nous amuser un peu dehors. C'était trop beau d'avoir tous ces moldus à disposition et de ne rien en faire ! Je commençais donc par lancer un #Diffindo sur le sol afin de déstabiliser un peu ces abrutis. J'enchainais ensuite sur un  #Fustigeaflamma et fit claquer mon fouet de feu sur le premier rang de moldus ! J'adorai ça !
Invité
Anonymous
Invité

Quand la magie noire s'exprime... - Page 5 Empty
Re: Quand la magie noire s'exprime...
Invité, le  Mar 22 Sep - 16:58

Tout ceci était à la fois incroyablement ennuyant, mais également horriblement effrayant : où étaient les gardes spéciaux de la Reine ? S'agissait-il des gardes postés tout près de sa chambre ? Ceux qu'ils avaient neutralisé sans aucun souci ? Une personne aussi importante que la Reine d'Angleterre avait forcément des gardes sorciers... C'était obligatoire, les personnes importantes du monde moldu étaient protégées. Dans le doute, les Phénix avaient fait en sorte de mettre HS tous les gardes, modifiant leur mémoire pour qu'ils ne se doutent pas de quoi que ce soit : en cas d'attaque de mangemort, il valait mieux redoubler de vigilance et prendre soi-même les choses en main.

Cela faisait plusieurs jours qu'ils avaient infiltré Buckingham Palace et qu'ils attendaient... Izsa faisait une très bonne Reine, se contentant de faire le légume lorsque Sa Majestée devait être "montrée", en bonne petite vieille que l'on traîne à droite, à gauche. Ses gardes les plus proches demeuraient les mêmes, à savoir Grunt et Elenna. Ses deux alliées devaient en avoir marre du Polynectar, et le russe était content d'avoir pris le temps de mettre au point son apparence "de phénix", et bien que sa carrure restait la même, il demeurait méconnaissable.

Comme tous les soirs, les deux gardes restèrent un moment en compagnie d'Izsa, en cas d'attaque directe dans la chambre de la Reine. Grunt demeurait silencieux, ne parlant que très peu, complètement focalisé sur deux choses : rester sur ses gardes et ignorer l'ennui profond qui le harcelait.

La porte s'ouvrit alors brusquement, chose assez étonnante au vu du sortilège repousse-moldu atténué qui avait été placé pour être sûr que tout le monde frapperait avant d'entrer. C'était soit les mangemorts, soit... Alexander. Sa présence ici ne pouvait signifier qu'une seule chose.

- Je suppose qu'il est inutile de préciser que nos invités sont arrivés ?

Grunt haussa les épaules et passa la porte le premier dans une hâte non dissimulée : enfin, de l'action ! Probablement du danger, du sang, de la mort et toutes ces joyeusetés dans le genre. En bref, tout ce qu'il fallait pour attirer le mafieux et le faire se sentir "comme à la maison". Le plan était simple : faire du mal aux mangemorts ! Elenna avait potentiellement évoqué autre chose, mais ce n'était que secondaire, après tout... Plus de mages noirs, plus d'ennuis ! C'était aussi simple que ça ! Quant à la protection des innocents, eh bien il était impossible de sauver tout le monde, et l'arrivée de leurs ennemis ne s'était probablement pas faite sans éclats. Encore du boulot pour les Oubliators...

Défonçant à moitié la porte en l'ouvrant d'un coup d'épaule, l'imposant sorcier pointa sa baguette en direction de...de...d'une sorte de foule. Qu'est-ce que c'était que ça ? Depuis quand les mangemorts étaient aussi nombreux ? Y'avait de la triche, là ! Plissant les yeux, le russe remarqua qu'il ne s'agissait que de cadavres, sans doute relevés par magie noire, s'approchant tels ces zombies qui faisaient fureur dans les box-office américains.

« Hmpf... pas mal... faut l'avouer. » grogna-t-il.

Presque par réflexe, il arma le fusil de garde qu'il avait à l'épaule... Que faisait-il ? Bah, aller, pourquoi pas réaliser le rêve de tous ces nerds qui fantasmaient à l'idée de zigouiller du zombie. Son tir retentit et le grand cadavre qu'il avait visé... ne s'écroula pas... une bulle de protection s'était déployée pour le protéger, déviant ce pathétique projectile.

« Les armes anglaises sont trop pourries... »

Jetant l'arme au sol, il rajusta sa baguette magique dans sa main droite tandis qu'Elenna sortait également.

« Ils ont ramené des Inferis... Faut essayer de s'en charger avant qu'ils n'arrivent trop près, sinon on risque d'avoir des ennuis... Ils sont protégés. Pfeuh, facile. »

Laissant sa chef assimiler ces informations, il s'approcha davantage (pas trop, tout de même) et lança un Partis Temporum. Touché ! Il n'y avait pas qu'une seule "couche" de protection sur cette petite armée nauséabonde. Sans attendre, le sorcier se concentra et lança un Bombarda Maxima avant que la brèche dans la protection ne se referme. Une grosse explosion se forma en plein milieu du groupe des Inferis... il n'y avait plus qu'à espérer que cela en extermine le plus possible, voire tous, mais le loup-garou n'était pas sûr d'avoir réussi à faire un "strike". Le plus gros du combat risquait de se faire sur la place devant le bâtiment... Et si un petit malin arrivait à se faufiler jusqu'à la "Reine", celui-ci aurait droit à une bonne petite surprise de la part d'une vieillarde capable de lancer des sorts. Pour ça, il faisait confiance à Izsa.

Voyant une langue de feu serpenter dans les airs et s'abattre sur une groupe de moldus, le phénix grogna légèrement en reconnaissant une silhouette masquée. Brandissant une dernière fois sa baguette, il informula un Hostium Halitus, espérant bien mettre à terre cette raclure qui s'en prenait aux innocents (oui, il était censé essayer de minimiser les morts, même si ce n'était pas LA priorité -ou du moins sa priorité- ).

L'adrénaline coulait à flot dans son organisme. Tout ceci était parfait, les mangemorts voulaient s'amuser, mettant en scène leur arrivée ? Bien, lui aussi s'amuserait... À sa manière.

Mangemort 26
Mangemort 26
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Quand la magie noire s'exprime... - Page 5 Empty
Re: Quand la magie noire s'exprime...
Mangemort 26, le  Sam 26 Sep - 15:54

C'était étrange de se sentir aussi faible, cela n'était pas un sentiment auquel j'étais habitué, bien au contraire. Invoquer tant d'Inferis était plus difficile encore que je ne l'avais imaginé, j'avais l'impression que mes forces avaient été aspirés hors de moi. Je me sentais lentement sombrer et il me fallait faire un effort surhumain pour ne pas m'assoupir.
La magie noir avait un prix mais si cela permettait à mes camarades de s'en sortir sans dommage, j'étais plus qu'heureux de le payer. Je me redressais lentement en position assise, appuyé contre la paroi du carrosse, la porte toujours dans mon champ de vision, et reprenait lentement mon souffle. La fatigue était particulièrement présente et je me savait incapable de lancer le moindre sort, il fallait absolument pallier à cela.

Il ne me fallut pas plus de quelques secondes à fouiller dans mes poches pour trouver ce que je cherchais. Tout d'abord une petite fiole remplis à ras-bord de potion d'adrénaline. Cette saletée portait mal son nom, permettant simplement de se passer de sommeil pendant une demi-journée environ, et cela faisait plusieurs mois que je n'en avais plus pris. Dommage de retomber dans de mauvaises habitudes mais c'était aujourd'hui nécessaire. Je vida la fiole d'un trait, la rangeant ensuite soigneusement en attendant qu'elle fasse effet.

Les bruits des combats s'intensifiaient à l'extérieur et peu à peu je sentais la fatigue disparaître, le sommeil s'éloigner et ne plus être aussi menaçant qu'il l'était encore quelques minutes auparavant. Bien, je ne risquais plus de s'endormir dans la calèche mais mes forces restaient totalement absentes. Je soupirais lentement et saisit une petite cannette, de mémoire le goût était potable mais c'était surtout son effet qui m'intéressait. Qui aurait put penser que quelque chose d'aussi basique, trouvable par n'importe qui contre une poignée de mornilles chez un commerçant pourrait se révéler aussi intéressant ? Le nom était bidon par contre, Regain, même les moldus trouvaient mieux. Il me fallut quelques instants de plus pour l'ouvrir et la vider, le goût se révélant différent de mes souvenirs, plus amer peut-être.

L'effet ne fut pas immédiat mais relativement rapide, je sentais mon énergie revenir peu à peu et un mince sourire se dessiner sur mon visage. Je resserra l'emprise de ma main sur ma baguette et patienta tranquillement, toujours caché dans la calèche. Je prenait tout mon temps, ayant parfaitement confiance en mes camarades pour tenir jusque là. Je ne pourrais pas être à 100% lorsque j'irais les aider, c'était difficilement réalisable mais autant prendre le temps de récupérer autant d'énergie que possible avant de se jeter dans la bataille...
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Quand la magie noire s'exprime... - Page 5 Empty
Re: Quand la magie noire s'exprime...
Eileen I. Hilswood, le  Mar 13 Oct - 22:50

Après quelques temps dans la peau de la vieille Victoria II (bénédiction -d'il y a fort longtemps- des admins pour planter ce personnage dans le contexte) , notre Izsa était un peu déçue. Non pas de l'absence d'attaque des Mangemorts durant les premiers jours, évidemment, mais du fait qu'elle ne puisse pas profiter de son statut comme elle l'entendait. Elle passait ses journées sous Polynectar, sans personne d'autre pour la voir que ses deux gardes attitrés : Elenna et Rurik. Elle ne pouvait donc pas s'amuser à exercer son droit royal sur les cygnes, les esturgeons, les baleines, les marsouins et les dauphins.

Autant dire qu'elle s'ennuyait ferme, enfermée dans sa chambre pour éviter le moindre risque. En même temps, plus elle jouait le légume, moins les Mangemorts auraient l'occasion de s'en prendre à elle.

Et c'est face à ce triste constat qu'un bruit puissant retentit. Aussitôt, elle releva la tête, se faisant mal au cou par la même occasion. Être dans un corps aussi vieux était véritablement horrible. Se lever était un calvaire, ses articulations la faisait souffrir, ses yeux étaient ceux d'une taupe, elle était sourde comme un pot... Bref, une petite vieille.

Et alors qu'Alexander débarquait, et que les Phénix engageaient le combat, elle se sentit bien inutile. Même si elle pouvait toujours se servir de sa baguette, elle n'était pas très performante comparée aux autres adultes bien plus que formés qui l'entouraient. Aussi, elle ne se jeta pas dans le combat, se contentant de leur adresser un regard entendu.

Pour l'instant, il valait mieux ne rien dévoiler quant à la véritable nature de la petite dame protégée. Tant que les Mangemorts la prendrait pour la cible véritable, elle avait une longueur d'avance. Sa baguette était camouflée dans les plis de sa manche, prêt à jaillir en cas de nécessité. Mais en attendant, elle restait passive...
Mangemort 70
Mangemort 70
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang


Quand la magie noire s'exprime... - Page 5 Empty
Re: Quand la magie noire s'exprime...
Mangemort 70, le  Dim 25 Oct - 8:18

{Libre arbitre de mes compères autorisé}



Devant les cris, le sang et les dommages causés par leur arrivée, 70 se sentit supérieure et débordait de confiance face à cet affrontement. Elle était particulièrement en forme et prête à tout pour mener à terme leur mission qui se traduisait par des gestes de violence et de peur. Dommage que 61 ne soit pas là pour y participer, il aurait adoré. Enfin, ce n'était pas le temps de se déconcentrer, aussi la mage noire agrippa une moldue qui lui barrait la route par la gorge et le balança derrière elle, au même moment où un sortilège ennemi fit vibrer le sol. Sept-Zéro se trouvant tout près de l'endroit où avait été lancé le sortilège fut propulsée. Heureusement, quelques vulgaires figurants se trouvant là amortirent sa chute. Contrairement à la jeune femme qu'elle avait balancé plus tôt, la masquée se releva.

Cette attaque signifiait donc que les Phénix étaient présents. Dans la cohue générale, menée par la panique des invités, la petite armée d'inféri -qui soi dis en passant en avait morflé dans les derniers instants- et les sortilèges lancés de part et d'autre, difficile de déterminer d'où provenait l'onde de choc qui avait propulsé la Mangemort au sol. Plusieurs gardes moldus avaientse feraient une joie de neutraliser la sécurité royale.

La chef des Mangemorts vit matricule quatre-neuf passer brusquement près d'elle. Avait-il repérer le sorcier qui les avait attaqué ? Ou alors il avait juste aperçu des gardes moldus qui se croyait au-dessus de tout avec leurs armes ? Difficile à savoir, mais la mage noire n'avait pas une seconde à perdre et devait profiter de la confusion générale pour atteindre l'intérieur du palais.

- Anger ! Bouge ! hurla la mage noire qui réussit à se faufiler à l'intérieur, grâce à l'ouverture créée par 90 quelques minutes plus tôt.

Elle espérait que son confrère ait compris le message. Une fois à l'intérieur, 70 s'élança rapidement vers un escalier, sans trop réfléchir. Certes, ils avaient étudié le plan du palais mais, une fois sur place, c'était plutôt difficile de se repérer. C'est d'ailleurs à cet instant-là que la Mangemort constata que son sens de l'orientation par lecture de plan n'était pas terrible. L'important, pour le moment, c'était de se rendre à la chambre de la Reine sans trop se faire repérer. Ce qui allait sans doute se produire, compte tenu de la sécurité mais, dans son assurance du moment, la masquée se dit qu'elle écrasait les gardes comme des mouches.

Pointant sa baguette sur son propre torse, 70 marmonna un #Kaleidem. Ses vêtements prirent alors les teintes du décor majestueux, rendant ainsi la Mangemort plus difficile à détecter. Après quelques mètres de course, la masquée se camoufla derrière une poutre et assura ses arrières en piégeant les escaliers qu'elle venait d'emprunter d'un #Abyssum Appa Condicionalis qui se déclencherait lorsque qu'une personne se trouverait à mi-chemin entre les deux étages. Ce n'est qu'une fois le piège mis en place que la sorcière reprit sa route vers ce qu'elle espérait être les appartements de la Reine.

Mangemort 13
Mangemort 13
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Quand la magie noire s'exprime... - Page 5 Empty
Re: Quand la magie noire s'exprime...
Mangemort 13, le  Jeu 12 Nov - 16:17

Pas de réponse de L'ODP - LA de 70 accordé



Le bruit des explosions, les cris des moldus se tortillant sur le sol, la poussière qui volait dans l’air, les cadavres des inferis affalés sur le sol faisaient monter l’adrénaline à grande vitesse chez Treize. Plus les minutes passaient, plus les sens du jeune homme étaient en alerte. Il avait l’impression que tout allait au ralenti et qu’il avait la chance de tout analyser plus vite. Sa respiration allait de plus en plus vite et sa soif de meurtres croissait de manière exponentielle au fur et à mesure que le temps s’écoulait, ce qui devenait de plus en plus excitant. Après avoir protégé sa petite armée de morts vivants, il décida de suivre ses confrères à l’intérieur du palais.

Les défenseurs se réveillèrent et tentèrent de faire sauter le bouclier mis en place par Un/Trois. Après quelques tentatives, la paroi lâcha, laissant les inferis sans protection. Ils n’étaient là que pour occuper l’attention, la tâche des mages noirs étaient bien plus importantes. Ils pouvaient crever, ce n’était pas bien important. Pénétrant dans le palais par la brèche de 90, il fut dans un premier temps déstabilisé. Ils avaient étudié les plans du bâtiment mais entre réalité et papier, il y avait un monde de différence. Il décida de faire confiance au seigneur des ténèbres et la suivit partout où elle allait.

Après plusieurs minutes de cavalcade, ils arrivèrent devant une porte. Sept/Zéro, sûre d’elle, avait apparemment localisé la bonne porte. Ne voulant pas perdre de temps, le séduisant jeune homme lança un Bombarda d’un coup de baguette pour éclater la porte en mille morceaux. Ils étaient venus dans un but précis et ils allaient réaliser ce pourquoi ils étaient venus. A peine venait-il de mettre à mal la jolie décoration du château que la cheffe pénétra dans la pièce. Sans attendre, elle lança un regard sur la Reine. Cette cruche allait prendre chère et Treize ne put retenir sa joie puisqu’il laissa échapper un cri de bonheur et comme si ce n’était pas assez, le mage noir lança un Electrocorpus Maxima dans la pièce. L’adrénaline permettait de réaliser des sorts plus puissants et ce n’était pas plus mal.


Edit Izsa : Bonjour Mangemort 13. D'après le grimoire des sortilèges, il est interdit de lancer un sort gris sans l'accord préalable de l'adversaire. Merci de bien vouloir éditer votre message afin de corriger cela, et de faire plus attention à l'avenir. Cordialement.
Invité
Anonymous
Invité

Quand la magie noire s'exprime... - Page 5 Empty
Re: Quand la magie noire s'exprime...
Invité, le  Lun 23 Nov - 23:19

[ Après s'être rapidement concertés, on change un peu l'ordre de passage pour éviter les ralentissements, donc j'poste o/ ]


C'était pas joli joli à voir tout ça, mais d'un autre côté, l'afflux d'adrénaline qui se formait dans tout son corps donnait une sensation plutôt malsaine à Grunt... Quelque chose comme du plaisir... Voir des gens souffrir, c'était l'pied... Mais fallait se recentrer un peu sur ses valeurs, non mais vraiment !

Son sortilège explosif avait fait mouche, plutôt bien, quelques rangs de zombies s'étaient écroulés, réduisant considérablement leur nombre. Néanmoins, si le reste parvenait à s'approcher encore, cela risquait d'être problématique... Provoquer une nouvelle explosion pour se débarrasser du reste n'était pas vraiment envisageable s'il se retrouvait lui aussi dans la zone d'effet de la détonation (lui, ou un de ses alliés, hein, on dirait pas, mais il y pense, aux autres). Et d'ailleurs fallait un peu arrêter de réfléchir, ça faisait perdre du temps !

BOUM ! Aïe... Grognant en se retournant vers le bruit, il vit deux silhouettes de mangemorts s'engouffrer dans le palais... C'était de la triche, il pouvait pas s'occuper de tout à la fois, de toute manière Izsa savait se défendre, et puis elle n'était pas seule... Et pas avec n'importe qui, donc il n'y avait pas grand chose à craindre pour elle... L'important était de s'occuper du reste.

Maintenant que la météo annonçait beaucoup moins de cadavres, il était plus facile de repérer les cibles les plus intéressantes : les mangemorts, non parce que des cadavres ambulants, c'était pas extra comme défouloir. Derrière la horde se trouvait une calèche qui devait probablement abriter un truc pas net, qui pouvait éventuellement faire de très gros dégâts si cela s'approchait du palais, son vécu de mafieux avec tout un tas de scénarios à base d'explosifs sonna l'alerte dans son esprit.

« Hrm... Bon bah... Sphaera Ignis Maxima »

Avec le chaos qui régnait, on ne risquait pas de l'entendre, donc mieux valait incanter correctement ce sortilège et être sûr qu'il ne perde pas en puissance, cela faisait également économiser des forces au russe, et ça, sur la longueur, ça pouvait changer la donne. Vu que la protection des inferis n'avait pas trop apprécié la faille provoquée par le phénix ainsi que le sortilège explosif, rien n'était en travers de la route de la boule de feu, qui fusa à toute vitesse bien au dessus des têtes des zombies (même celui qui faisait quasiment deux mètres !). Cramponné à sa baguette, le sorcier de l'Est fit en sorte de maintenir son emprise sur le sortilège, et après avoir laissé une fraction de seconde au projectile pour qu'il répande ses flammes sur sa cible, il fit un mouvement violent de sa baguette, rendant le sortilège extrêmement instable et libérant toute sa puissance d'un coup... La jolie boule de feu disproportionnée se transforma en une grosse explosion très disgracieuse, mais efficace, au moins...

« À ton tour, toi... » grogna-t-il en direction du mangemort le plus proche (49) après s'être déplacé un minimum.

D'un geste vif, il informula un Bulla Aquae, pour faire apparaître une sphère d'eau tout autour de sa cible. Ce sortilège était extrêmement terrifiant pour les amateurs : mourir noyé devait être vraiment affreux... Néanmoins, le mangemort n'était probablement pas débile et allait réussir à s'en sortir (et si c'était pas le cas, bah tant mieux, hein !), c'est pour cela qu'il enchaîna aussitôt sur un Electrocorpus, histoire de lui faire regretter d'avoir utilisé ce même sortilège sur des moldus... Et ce de manière encore plus efficace à cause (grâce ?) à l'eau.

« C'est tellement plus facile de s'en prendre à des moldus, hein ? Pathétique... »

Elenna à ses côtés, il était prêt à se défendre en cas de représailles... Les encagoulés n'avaient qu'à bien se tenir, ou se tirer un Avada Kedavra en pleine tête pour s'épargner un trop plein de souffrance ! (c'est beau de rêver, hein ?)


Invité
Anonymous
Invité

Quand la magie noire s'exprime... - Page 5 Empty
Re: Quand la magie noire s'exprime...
Invité, le  Mer 25 Nov - 17:41

Tout ce temps d'attente dans la calèche, coincé au milieu des cadavres, avait été pénible mais le plaisir que ressentait 49 à présent en valait absolument le coup. C'était une sensation qu'il ne ressentait que très rarement et il sentait monter l'adrénaline, il n'avait plus qu'une hâte : aller tuer tout plein de moldus et éventuellement des Phénix puisqu'ils pointeraient très probablement le bout de leur nez. Certes, le premier objectif était nettement plus facile à réaliser que le deuxième mais on avait bien le droit d'idéaliser, non ? Et puis accessoirement il y avait l'objectif Reine qui était aussi ce pour quoi ils étaient venu aujourd'hui.

Leur armée d'Inferis remplissait tout à fait son rôle, les moldus étaient terrifiés et il y avait bien trop de cibles pour que les gardiens du palais sachent qui viser. Lui et 13 s'étaient chargés de les protéger afin qu'ils durent au moins un petit moment histoire de rentabiliser l'énergie que 26 y avait mis. Au milieu de la panique, les mages noirs paraissaient très sûrs d'eux alors qu'ils se dirigeaient vers leur objectif principal se trouvant à l'intérieur du palais. Quarante-Neuf vit 90 viser des moldus ne comprenant pas ce qui leur arrivait, ce qui l'amusa beaucoup, bande de petites choses pathétiques. La première répartie de l'Ordre du Phénix (car c'était certainement eux) se fit entendre en direction de leurs morts-vivants. C'est alors que le Seigneur des Ténèbres passa en trombe à côté de lui, lui criant quelque chose que le sorcier interpréta comme rentrer dans le palais.

A sa connaissance ils étaient au moins trois à être rentrés par la brèche créée par 90 : lui, 13 et 70. Ces derniers s'étaient engagés dans l'escalier alors que Matricule Quatre Neuf se trouvait encore dans l'entrée. Dommage pour lui, aucun garde n'était présent, ils avaient dû être réquisitionnés pour la protection des civils. Une grosse détonation lui indiqua également que les Inferis s'en étaient certainement pris encore un bon coup dans la tronche. M'enfin, ils étaient là pour ça en même temps.

Mais alors que le Mangemort s'apprêtait à monter à son tour les escaliers il sentit soudain de l'eau l'envelopper de partout, lui emplir la bouche et le nez, le menaçant de se noyer. Son premier réflexe fut de s'agiter dans tous les sens pour en sortir puis il comprit qu'il s'agissait du sort du Linceul Aquatique et qu'il ne pourrait jamais sortir comme ça. Ce serait vraiment trop con de crever comme ça dès sa première vraie opération avec l'Ordre Noir. Du coup il reprendre suffisamment son sang froid pour transplaner de quelques mètres et se retrouver hors de la sphère d'eau. Se penchant en avant, il cracha toute l'eau qu'il avait dans la bouche sur un tapis probablement très cher et tenta de reprendre tant bien que mal de reprendre sa respiration.

Sur le coup il ne s'en était pas bien rendu compte mais il s'était désartibulé un ongle de la main gauche. Ca faisait mal mais vu se qu'il venait de se prendre il s'en sortait plutôt pas mal. 49 se retourna alors pour voir qui l'avait attaqué et se prit aussitôt un Electrocorpus en pleine figure. Il n'avait pas été très malin sur ce coup là, et fut propulsé de quelques mètres sur les marches de l'escalier. Le sort n'en avait été que plus efficace puisque le sorcier était trempé, et sa respiration fut à nouveau coupée sous le choc.

- C'est tellement plus facile de s'en prendre à des moldus, hein ? Pathétique...

Pathétique ? Il se foutait de sa gueule là ? Alors qu'un colosse comme lui venait de s'en prendre à un gosse de 17 ans ! Bon, ça il ne pouvait pas le savoir puisque Quarante-Neuf portait une robe de Mangemort et un masque qui empêchait quiconque de deviner son identité. Sentant la rage monter en lui, il informula un Fitilla sur celui qui l'avait attaqué, immédiatement suivi d'un Seismus Maxima en y mettant le plus de force possible. Le mage noir n'avait aucun soucis à détruire des parties du palais au milieu de l'action. Niveau tactique les Pioux devaient pas être au top puisqu'ils étaient deux face à lui alors que 70 et 13 étaient sûrement déjà en compagnie de la reine. Bon par contre un peu de renfort de son côté ne serait pas de refus.
Elenna Benson
Elenna Benson
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Quand la magie noire s'exprime... - Page 5 Empty
Re: Quand la magie noire s'exprime...
Elenna Benson, le  Jeu 26 Nov - 0:10

Cette mission, c’était du suicide, clairement. Et si on prévoyait un pique-nique avec les Mangemorts en plein centre moldu, accompagnés par la Reine d’Angleterre et tous ses soldats ? Oui oui, l’idée était brillante. Heureusement que l’Ordre du Phénix avait plus d’un tour dans son sac et qu’ils avaient cogité pendant de longues heures, les uns comme les autres, pour trouver un plan à mettre à exécution et protéger une fois de plus le Secret Magique et la population sorcière comme moldue. Une jeunette aux allures de grand-mère, un médicomage aux allures barbares (comme s’il avait besoin d’un costume pour ça), une loup-garou dans la peau d’un soldat, un gros chat pataud qui faisait la surveillance et bien d’autres. Bref, tout cela ressemblait fortement à une pièce de théâtre, encore fallait-il qu’il y ait de l’action aujourd’hui, sinon tout cela aura été fait pour rien. Mais où était la véritable Reine déjà ? Ah oui, Abygael s’était occupée de la mettre en lieu sûr. Par pitié, qu’elle ne fasse pas d’étincelle la mamie à la couronne d’or et qu’elle reste bien sagement assise  le temps que tout cela soit enfin terminé.

Les paupières lourdes, Elenna remarqua, avec un plaisir qu’elle eut du mal à garder pour elle, que la journée touchait à sa fin et qu’elle allait pouvoir sentir de nouveau ses orteils bouger. Le soleil s’évanouit derrière les bâtiments de la capitale londonienne, accompagné par un soupir de soulagement émit par la femme à l’allure de garde. La lumière orangée pénétrait dans le palais, éclairant tout comme dans un rêve. Si seulement c’en était un… Heureusement pour elle, elle n’était pas restée là durant des heures et des heures, une dose de Polynectar dans sa poche lui permettant de garder son apparence lorsqu’elle pouvait boire un coup. Elle fit un pas, puis un autre, un véritable calvaire. Par Merlin, comment faisaient ses idiots qui passaient leurs journées, plantés comme de parfaits petits piquets inanimés ? Les couloirs se vidaient et peu à peu, une autre garde allait prendre la relève. C’était le moment parfait pour s’éclipser. Ni une, ni deux, Elenna s’évanouit dans les méandres du bâtiment, se rendant vers le couloir où elle avait donné rendez-vous à ses compères, comme tous les soirs de la semaine.

Une mouche passa, captivant la jeune femme plus qu’elle ne l’aurait pensé, la main dans son dos, tenant fermement sa baguette magique au cas où. Elle fut bien car un sortilège fonça directement sur elle. Hop, paré. La demoiselle déguisée pivota pour regarder son adversaire et fut navrée de constater qu’il ne s’agissait que de Rurik dans son bel accoutrement, suivi de près par une petite Reine qui n’était autre qu’Izsa. Sans un mot mais avec une grimace assez explicite, les trois phénix s’avancèrent dans Buckingham Palace, lançant deux-trois sortilèges ou coups bien placés derrière le crâne pour maitriser les quelques gardes restants. Ils se séparèrent rapidement pour trouver la chambre de sa Majesté, Izsa trouvant le gros lot en premier. Le gallion d’Elenna se mit à chauffer alors elle s’empressa de faire marche arrière pour rejoindre son alliée. Abygael fit son entrée peu après eux, lâchant quelques mots, un sort et hop, le tour était joué. Après quelques échanges, la dernière arrivée fila discrètement avec la véritable Reine pendant qu’Izsa devait prendre un plaisir fou à boire du Polynectar parfumé au goût de vieille. Ils étaient fin prêts. Et ils étaient où les vilains ? Ce soir était-ce seulement le bon ?

" Je suppose qu'il est inutile de préciser que nos invités sont arrivés ? "

La porte s’était ouverte d’un coup, laissant apparaître le visage d’un dieu à la chevelure d’or. Bon d’accord, c’était peut-être exagéré, mais même dans la peau d’un homme, Elenna ne pouvait s’empêcher de trouver son homme terriblement sexy, surtout lorsqu’ils étaient prêts à mourir. C’était bizarre non ? Sûrement. Rurik s’élança sans un mot, il était pressé de casser des bouches, comme toujour. Elenna se retourna rapidement vers Izsa pour lui donner les dernières directives, lui dire de faire attention à elle et tout ce qui allait avec. Parce que oui, sa position de Chef de l’Ordre du Phénix ne pouvait l’empêcher de s’inquiéter pour ses alliés mais aussi amis, bien au contraire, c’était encore pire. Chaque mission, elle avait l’impression que c’était elle qui menait au combat ces médicomages, ces jeunes ou moins jeunes, sa seconde famille. Elle laissa la jeunette en compagnie d’Alexander qui avait dissimulé son visage sous un sortilège.

La belle vira son chapeau dégueulasse à souhait avant de s’élancer à la suite de son copain et de l’autre brute. Elle déboula dans le dernier couloir qui menait au parc du palais. Et ce fut la guerre. Alexander n’était prêt d’elle alors elle ne cesserait de s’inquiéter pour lui mais pour le moment, elle avait deux mondes à sauver des terribles Mangemorts. Les sortilèges volaient de partout, les moldus apeurés criaient et couraient dans tous les sens et elle pouvait presque entendre les rires des mages noirs. Mais ça c’était peut-être seulement dans sa tête. La belle haussa son sourcil d’hommes, voyant la horde que Rurik décimait petit à petit. Ils avaient recruté les vilains ou ça se passait comment ? Par contre, ils manquaient des bouts et de la beauté à leurs nouvelles recrues au teint blafard. Morbide tout cela. Morts ? Les trucs qui avançaient étaient bel et bien morts. Futés les masqués qui s’amusaient à diriger une armée de zombies. Les moldus devaient se croire dans … Walk mort ? Walking sur tes morts ? Une série dans le genre quoi.

" Ils ont ramené des Inferis... Faut essayer de s'en charger avant qu'ils n'arrivent trop près, sinon on risque d'avoir des ennuis... Ils sont protégés. Pfeuh, facile. "

Merci pour l'info pote. Elenna, toujours sous Polynectar, pointa sa baguette magique en avant, se mettant aux côtés du fameux Grunt pour faire tomber les morts-vivants comme des mouches. La première chose qui lui vint à l’esprit fut le sortilège qu’elle lança : Exteo Stattiga et les trois flèches invoquées se plantèrent avec puissance dans le cou des victimes, détachant les têtes des corps sans grande difficulté. Sur sa gauche, un autre petit groupe de morts-vivants avançait vers elle, dans un champ qui semblait totalement dégagé d’alliés ou de moldus, avec un peu de chance, un Mangemort lui resterait dans le coin. Il fallait en profiter : Hostium Halitus. L’onde de choc fila rapidement vers les ennemis, en faisant tomber certains, faisant même exploser les organes morts d’autres. Beurk. Elle lança un Bombarda Maxima, espérant faire voler en éclat les derniers zombies qui avaient survécu une fois de trop. A croire que ça ne mourrait jamais ces sales bêtes.

La demoiselle au visage d’homme jeta un regard autour d’elle, à la recherche des mages noirs qui allaient certainement essayer de s’en prendre à la Reine, ou plutôt à Izsa et Alexander. Il fallait qu’elle en occupe au moins un pour qu’ils ne se retrouvent pas en infériorité numérique là-dedans…
Mangemort 26
Mangemort 26
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Quand la magie noire s'exprime... - Page 5 Empty
Re: Quand la magie noire s'exprime...
Mangemort 26, le  Lun 7 Déc - 20:39

90 passe son tour, je poste à sa place.


Il fallait se rendre à l'évidence, je ne pouvais décemment pas rester enfermé dans cette calèche plus longuement. Je pouvais presque sentir les Inferi se faire décimer peu à peu et je commençais à craindre pour la santé de mes camarades. Me redressant, je pris le temps de m'étirer un peu, provoquant un léger craquement au niveau de ma nuque, puis j'ouvris la porte de la calèche, en sortant d'un bond. Un rapide coup d’œil autours de moi me permis d'évaluer la situation, 70 et 13 n'étaient pas en vue, 90 s'amusait un peu plus loin mais surtout, 49 semblait en difficulté. Il était au sol et je pouvais distinguer deux personnes non loin de lui.

- M*rde...

Les derniers Inferi venaient de succomber, l'un d'eux répandant ses organes un peu partout tandis que l'un de nos adversaire le faisait exploser. Je ne retins pas une grimace derrière mon masque, quel gâchis. Dépenser tant de magie pour invoquer des créatures aussi faible, je ne pouvais que m'en vouloir. Au mieux ils pouvaient servir de diversion mais jamais ils ne pourraient être une véritable force de frappe. A ce niveau là, l'on était définitivement jamais aussi bien servi que par soi-même.

Je me précipitais aussitôt en direction du gamin qui avait visiblement besoin d'aide, pointant ma baguette sur le reste du cadavre qui venait de laisser les miettes de sa moitié supérieur un peu partout. La plus grande partie de sa colonne vertébrale semblait presque intact, autant s'en servir jusqu'au bout.

- Waddiwasi !

Les vertèbres restante s'arrachèrent au corps sans grande difficulté, fonçant en direction de la personne qui venait d'anéantir les dernières créature. Sans attendre de voir le résultat, je fendis l'air de ma baguette en direction de son compagnon, informulant un Gladius Purpura.
J'arrivais au niveau de 49, m'agenouillant à ses côtés pour m'assurer de son état tout en pointant ma baguette droit devant moi.

- Protego Retardum.

Avec aussi peu de puissance, le sort devrait se déclencher dans les secondes qui suivaient, je n'avais plus qu'à espérer que le timing serait bon. Je me tournais vers le gamin glissant mon bras dans son dos pour l'aider à se relever.

- T'es en état ou je dois t'aider à partir ?
Alexander Scott
Alexander Scott
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chat de Pallas


Quand la magie noire s'exprime... - Page 5 Empty
Re: Quand la magie noire s'exprime...
Alexander Scott, le  Lun 7 Déc - 21:18

De la chambre de la Reine le vacarme extérieur était parfaitement audible, une fois de plus les mages noirs ne cherchaient pas à faire dans la finesse. Le sorcier de l'est pouvait clairement distingué des bruits d'explosions, des tirs d'arme à feu et surtout des hurlements funestes. Le chasseur de mage noir serra les mâchoires tandis que Rurik se précipitait à l'extérieur, que fallait-il faire ? Partir à l’assaut des mangemorts pour protéger les moldus ? Rester ici pour surveiller Izsa qui serait certainement la cible principale des attaques des masqués ? Alexander savait qu'il devait avoir parfaitement confiance dans sa sœur d'arme, elle avait reçu la même formation que lui et avait remporté le tournoi de duel dans la catégorie élève cependant le jeune homme ne pouvait s’empêcher de s'inquiéter. La Serpentard n'avait pas l'expérience d'Elenna ou le sens inné du combat de Mkrovsk... Evidemment elle avait le niveau pour repousser les assauts d'un adversaire mais ce ne serait sans doute pas un adversaire qui se jetterait sur elle aujourd'hui... Ce ne serait sans doute pas un duel équitable qui lui serait proposé, c'était bien mal connaître les mages noirs que de penser cela ! L'ancien Serdaigle n'esquissa pas un geste pour empêcher Elenna de sortir de la pièce pourtant comme chaque bataille qu'ils menaient côte à côte un pressentiment déchira sa poitrine. Comment savoir que la jeune femme allait revenir saine et sauve ? Comment savoir qu'ils allaient s'en tirer indemne tout les deux ? Ne pas bouger était un véritable déchirement pour le pourfendeur de magie noire mais sa décision était ferme, il allait rester ici aux côtés d'Izsa pour éviter que les choses ne tournent mal. L'objectif de la mission était quoi qu'il en soit déjà atteint, la véritable Reine d'Angleterre était en sécurité quelque part dans la monde en train de taper la discussion à Abygael. Désormais l'Ordre n'avait plus qu'un seul but, causer le plus de pertes possibles dans les rangs de leurs ennemis héréditaires et tenter de capturer l'un d'entre eux vivant pour lui soutirer un maximum d'informations.

Une question traversa l'esprit de l'Auror tandis qu'il refermait la porte des appartements royaux, les mangemorts pensaient-ils réellement se retrouver face à une simple Reine sans aucune défense ? Pensaient-ils sincèrement que les Phenixs à extérieure étaient seuls pour protéger l'une des figures les plus importante de Grande-Bretagne ? Si c'était le cas alors ils allaient bien être surpris. Alexander serra sa baguette à s'en faire blanchir les articulations et jeta un regard entendu à Izsa. Désormais l'heure n'était plus à dresser de quelconques pièges aux mages noirs, ces derniers ne parviendraient peut-être même pas à pénétrer dans la pièce. Si toutefois ils y arrivaient alors il était probable que Rurik et Elenna se soient fait éliminés en chemin. Plus le temps passait et plus les questions s'accumulaient dans l'esprit du combattant, avaient-ils vraiment choisis les meilleurs options ce soir ? A bien y réfléchir peut-être que le plan n'était pas parfait, l'Ordre n'avait sans doute pas assez profité de la configuration des lieux. L'ancien Serdaigle détestait les dernières minutes qui précédaient un affrontement, son esprit était toujours préoccupé d'une multitude de questions et pour cause. Scott savait pertinemment que ses questions étaient inutiles mais il lui était totalement impossible de ne pas se les poser pourtant l'Auror était bien placé pour savoir que quelque soit le plan c'était toujours le sorcier le plus talentueux qui finissait par l'emporter lors d'un affrontement. Les mangemorts seraient-ils plus talentueux qu'eux aujourd'hui ? Alexander en doutait fortement. Depuis le temps qu'il affrontait ces criminels le sorcier de l'est avait appris à ne plus les craindre, peu importe qui ils envoyaient le Phenix était prêt à les accueillir.

Une explosion... Instinctivement le pourfendeur plaça son bras droit en protection devant son visage tandis qu'il lançait un protego, l'affrontement était amorcé ! Un mélange d'éclair et de projectiles de bois ne tarda pas à envahir la pièce ricochant avec force contre la protection du sorcier de l'est. Comme d'habitude les mages noirs étaient entrés en scène en semant le chaos et la destruction autour d'eux, utiliseraient-ils une approche plus discrète un jour ? Peu probable. Désormais Alexander n'avait plus le temps de s'occuper d'Izsa, son attention devait-être totalement dirigée vers ses adversaires pour éviter d'être surpris. L'Auror ne tarda pas à identifier la femme comme celle qu'il avait faillit tuer ou capturer le soir de la bataille de Godric's Hollow. En revanche le jeune homme n'avait jamais vu ou aperçu le mangemort qui l'accompagnait. Les mages noirs semblaient avoir revêtu leurs plus beaux atours pour l'occasion, la femme portait même un masque doré ! Un rictus se dessina sur les lèvres du sorcier de l'est, un tel masque était une véritable invitation pour lui ! Lors de ses premiers affrontements avec les mangemorts il avait défiguré l'une de ses adversaire en faisant fondre son masque sur son visage... Le dilemme était loin d'être évident il fallait bien le reconnaître ! Soit la personne retirait son masque, soit il laissait ce dernier fusionner avec son visage cependant retirer la protection révélait l'identité à tout les adversaires ! D'ailleurs Scott devrait lui même penser à prolonger son masque durant l'affrontement si il ne voulait pas que les criminels apprenne son rôle double.
Le pourfendeur de magie noire pointa sa baguette droit vers l'homme, il allait lui donner l'occasion de s'occuper et ainsi ménager une fenêtre pour Izsa, ensuite il s'occuperait de la femme.


- Sectumsempra !

Certains considéraient ce sort comme de la magie noire, Alexander le considérait simplement comme une sortilège particulièrement efficace. Le sorcier de l'est effectua quelques pas en direction de ses adversaires et informula un terasectum sur le masque de la femme.
Mangemort 70
Mangemort 70
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Fourchelang


Quand la magie noire s'exprime... - Page 5 Empty
Re: Quand la magie noire s'exprime...
Mangemort 70, le  Mar 22 Déc - 8:38

Dès leur arrivée dans la pièce, le petit duo maléfique avait prit les devants. 13, tout émerveillé, lança avec joie un maléfice électrique en direction de la fabuleuse Reine d'Angleterre. Il y allait avec force, le petit ! La sorcière allait renchérir avec autant de puissance, n'hésitant pas à utiliser un sortilège impardonnable ! Oui-oui, si horrible était-elle ! Un besoin soudain, presque primitif, de se défouler. Susurrant d'une voix basse et sifflante la formule propice à lancer un Doloris avec succès, sa baguette se pointa dignement vers sa cible, tandis que son regard électrique se darda plutôt en direction opposée, vers la porte -enfin de ce qui en restait- au profit de sa majestueuse victime. Pourquoi donc ?

F*ck. Qui osait les déranger en intervant ? Le problème c'est qu'elle s'amusait là, elle avait pas envie de lâcher son jouet immédiatement. Le nouvel arrivant s'attaqua dès lors à treize, lançant un #sectusempra dans sa direction. 70 espérait que le petit dernier fut assez rapide pour esquiver l'offensive. Quelque chose d'anormal se produisit alors et la sorcière déglutit rapidement, tandis que sa main gauche toucha avec précaution son menton. Une chaleur émanait de son masque doré et, si au départ cette sensation était plaisante, elle devint rapidement désagréable. Dans la panique, la mage noire brisa le contact du flux magique du Doloris et de sa baguette.

Cela ne plaisait pas du tout à 70 que cette séance de torture soit écourtée, mais elle devait à tout prix s'occuper d'elle avant que son visage se transforme en immense cloque d'eau. Lançant un Confringo en direction du luxueux lustre, elle profita ensuite de la dangereuse diversion causée par le smultiples projections brillant et arracha le dangereux masque d'r de son visage avant de la lancer à sa droite. Rabattant ensuite le capuchon de sa cape sur sa tête, et une partie de son visage, la sorcière bougea rapidement vers un recoin de la pièce, évitant au maximum les débris qui avait été causé par son sortilège quelques instants plus tôt. Privant la pièce de sa principale source de lumière, l'identité de la Mangemort était un peu plus à l'abri, car ils évoluaient dorénavant dans la pénombre et la poussière brouillait légèrement le champ de vision.  

Une pierre atterrit lourdement sur son épaule gauche, la projetant vers le mur près d'elle. S'y appuyant avec sa main, la sorcière reprit son souffle, quelques instants, l'oreille tendue. Où était les autres ? 13 avait-il évité le maléfice qu'avait lancé en offensive le Phénix ? Il s'était fait drôlement silencieux, à moins que sa plainte n'ait été étouffée lors de l'explosion du lustre. Est-ce que la Reine se trouvait toujours à proximité de son lit ou alors cette vieille peau en avait profité pour se cacher quelque part ? Le petit doigt de soixante dix lui soufflait que l'aristocrate était plus malcommode et, surtout, moins moldue, qu'elle ne le laissait paraître.

Cependant, le plus important était de neutraliser le jeune homme qui avait perturbé la scène... Tout se déroulait si bien jusqu'à ce qu'il ne fasse son entrée ! Notant que 13 aurait peut-être du mieux couvrir leur arrière, sept zéro remonta lentement sa baguette. En colère contre l'homme, la Mangemort tenta de l'atteindre d'un furieux Abyssum Appa, espérant ainsi renvoyer son adversaire à l'étage inférieur ! La sorcière chercha du regard son acolyte, ils devaient bien vite partir, à moins que 13 n'ait une dernière idée derrière la tête ? Un cadeau de départ à offrir à ses ennemis ?
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
MDJ-G en formationHarryPotter2005
MDJ-G en formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Quand la magie noire s'exprime... - Page 5 Empty
lex
Eileen I. Hilswood, le  Mar 5 Jan - 2:35

Connaissez vous le film "Il était une fois dans l'Ouest ?" Pendant vingt bonnes minutes d'exposition, il ne se passe rien. Des hommes sont près d'une gare. Ils attendent, armés, le train. Que va-t-il se passer une fois le train passé ? En tant que spectateur d'un film Western, nous le savons parfaitement. Coups de feu, fusillade, morts, et autres joyeuseté.
Nous savons qu'il va se passer quelque chose, mais nous ne savons pas quand.

A présent, figurez-vous vos nerfs à cet instant. Aussi tendus que des élastiques. A présent, multipliez ce sentiment par cent, et vous toucherez du doigt ce que ressentait Izsa à cet instant. Les Mangemorts allait arriver jusque la suite royale ; ce n'était qu'une question de secondes. Les sortilèges allaient fuser, le danger serait partout... Mais pas maintenant. Les jointures de ses mains étaient blanches.
Des bruits lui parvenaient de l'intérieur de château. Un vacarme assourdissant, qui n'avait put être produit que par des ennemis.

Et avant qu'elle eu le temps de le réaliser, ce fut le chaos. La porte explosa, envoyant des milliers d'épines et de débris dans toute la pièce. Ce fut trop tard pour Izsa, qui se protégea tout juste des éclats en plaçant ses bras devant ses yeux. Elle ne se rendit pas compte qu'elle était la cible parfaite pour deux mages noirs emplis de haine, et reçu l'Eletrocorpus en plein ventre.
La secousse électrique la pénétra, et elle se tordit de douleur. Le choc, heureusement, fut bref. Elle retomba contre le sol, amorphe.

Allez, debout !

Son corps ne voulait pas lui obéir. Une douleur lancinante provenait de sa hanche, et, moins fort de douleur similaire, d'autres articulations. Elle ne comprenais pas. Le choc n'avait pourtant ps été aussi rude. Ce n'était pas le meilleure moyen de récupérer d'une cuite, mais elle avait déjà vécu pire.
En observant ses mains ridées, elle se rappela et comprit : Je suis vieille. Son corps n'était plus celui d'une jeune fille, frêle mais active. Adieu, os solides et muscles réactifs. Bonjour rhumatismes, arthrite et perte d'équilibre. Si dans son quotidien de Reine, ces petites nuisances lui avaient semblé anodines, à présent elles pesaient sur elle comme des briques.

Le combat faisait rage, à côté d'elle. Elle entendant les sortilèges fuser, montrant qu'Alexander méritait décidément bien sa place d'Auror. Une explosion retentit, au-dessus d'elle, et des éclats de verres furent projeté. La jeune fille se couvrit comme elle pu, mais sentit une douleur vive sur sa main. Un projectile avait du la couper.
Pour le moment, ce n'était pas la priorité ; un episkey règlerait ça. Pour l'instant, le combat était bien plus préoccupant.

Le problème, c'était qu'elle ne pouvait montrer qu'elle était en possession d'une baguette. Sa couverture ne tiendrait plus, et les mages noirs comprendraient qu'elle n'était qu'un leurre. D'un autre côté, c'était un avantage : ils n'étaient sans doute pas là pour tuer la Reine. Du moins, pas maintenant, et pas ainsi. Savoir que ses ennemis veillaient sur elle, cela avait quelque chose d'amusant. Bien qu'elle n'avait échapper au dernier Electrocorpus.

Discrètement, elle lança trois sorts d'anime-objet de manière informulé. Le premier sur un lourd bureau en chêne, le second sur la literie, et enfin le dernier sur le fauteuil opulent. Elle ordonna au lit d'aller s'attaquer au Mangemort masculin, et les deux autres mobiliers sur la femme. Celle-ci avait d'ailleurs, de l'autre côté de la pièce, ouvert une crevasse dans le sol.

Les dégâts causés par les combats étaient gigantesques. De manière totalement inopiné, elle pensa à l'état de la Reine lorsqu'elle se rendrait compte de l'état dans lequelle ils lui rendraient son palais. Z'allaient par récupérer la caution, ça c'était clair.
Mangemort 13
Mangemort 13
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Quand la magie noire s'exprime... - Page 5 Empty
Re: Quand la magie noire s'exprime...
Mangemort 13, le  Mer 6 Jan - 16:42

LA de Izsa Hillswood et de 70 accordé
HRP : Comme c'est 70 qui lance le sort, c'est la statistique de 70 qui est utilisée


A peine venaient-ils de franchir la porte, que des éclairs surgissaient des baguettes de Treize et du Seigneur des Ténèbres. Il n'y eut pas une seconde de pause depuis leur arrivée en calèche, aucun temps mort pour permettre au jeune mage noir de récupérer son souffle. Faire partie du groupuscule demandait non seulement de la concentration mais aussi de l'énergie. Pour une première mission, le sang-pur fut servi en sensations fortes pour son plus grand bonheur. Il pouvait se faire tous les plans possibles et imaginables, il était impossible pour lui de s'imaginer ce genre de situation. Il fallait le voir et le vivre, pour y croire. C'est donc la respiration légèrement coupée, qu'il pénétra dans la pièce afin de mettre à feu et à sang tout ce qui s'y trouvait comme lui et ses camarades l'avaient prévus quelques heures plus tôt.

Il avait à peine effectué quelques pas qu'il fut attaqué. Cette situation était étrange à ses yeux. Il s'attendait à une résistance mais pas cette sorte. Il n'arrivait pas à s'expliquer la présence de sorcier auprès de la Reine. Tant pis, il fallait agir en conséquence et ne pas se laisser déstabiliser. En réponse à l'attaque subie, il saisit sa baguette et lança un Waddiwasi sur une armoire non loin de lui afin de se protéger au mieux. La pièce de bois bougea de sa place et se plaça juste à temps devant le mage noir. Sous la force du sortilège, l'armoire éclata en morceaux projetant de micro morceaux partout dans sa direction. Plusieurs échardes touchèrent le minot un peu partout sur le corps. A chaque impact, une douleur se manifesta, si bien que le mangemort ne put retenir un cri de douleur.

Sonné par ce qu'il venait de subir, il était allongé sur le sol le sang coulant de toutes les petites blessures formées. Dans un geste qualifié d'automatique, il plaça sa main aux diverses endroit pour vérifier si les blessures infligées étaient graves. Il devait évaluer ses capacités à continuer ou non le combat. Pas question pour lui de mourir aujourd'hui ! C'est donc encore groggy par cette attaque, qu'il tenta de se relever. Tout en se remettant sur pieds, il s'arracha quelques morceaux de bois plantés dans le bras. Fort heureusement pour lui, les débris n'étaient pas bien grands et s'étaient fichés à des endroits sans danger. A peine venait-il de se se remettre debout que le lit se dirigea vers lui

- Je vois. Nous ne sommes visiblement pas désiré en ces lieux laissa-t-il échapper tout en cherchant sa baguette au sol.

Repérée, il plongea dessus poursuivi par le mobilier de la chambre. Tout en glissant, il la saisit et lança sans perdre une seconde un Bombarda sur l'objet préféré des moldus une fois la nuit tombée. L'explosion désintégra immédiatement la couche envoyant une nouvelle salve de débris dans la pièce et projetant le mage noir dans un autre coin de la pièce. Amoché matricule Un/Trois saignait de partout. Impossible de dire où était située les blessures tellement il y avait de sang.

Couché par terre, il essaya de bouger mais la douleur était bien trop présente. Sous la souffrance, il se laissa aller pensant que sa dernière heure était arrivée. Ses oreilles bourdonnantes saisirent des bribes de voix féminine sans comprendre.

- Bouge ton cul p*tain ! J'ai pas que ça à foutre finit-il par entendre suivi d'un Impero pour capturer la Reine






[ Statistique Esprit : Base de 69 – Bonus : « Yo Bitch i'm the SDT +10 » - Stat de 79 ]


Réussite critique (1-5) : Le sort est réalisé parfaitement et la Reine est capturée. Il n'y a plus qu'une chose à faire : s'enfuir le plus rapidement possible. Bonne nouvelle, la voie est dégagée !

Réussite (6-79) : La Reine est sous l'emprise de l'Impero ce qui est une bonne chose mais il faut rester prudent car de vils défenseurs peuvent encore intervenir dans la bataille. Les mangemorts ne doivent pas traîner trop longtemps dans les parages.

Échec (80-95) : Avec tout ce bordel la Seigneur des Ténèbres a oublié de se concentrer. Le sortilège ne touche même pas la Reine. N'est-il pas mieux de s'enfuir tant qu'il en est encore temps ? De plus Treize est salement amoché.

Échec critique (96-100) : En formulant le sortilège, matricule Sept/Zéro déboussolée s'emmêle les pinceaux et prononce mal l'incantation. Tout est à refaire
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quand la magie noire s'exprime... - Page 5 Empty
Re: Quand la magie noire s'exprime...
Maître de jeu, le  Mer 6 Jan - 16:42

Le membre 'Mangemort 13' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 100 faces' : 51
Invité
Anonymous
Invité

Quand la magie noire s'exprime... - Page 5 Empty
Re: Quand la magie noire s'exprime...
Invité, le  Sam 16 Jan - 22:50


Pendant ce temps, à l'extérieur... Ou un truc dans le genre...

Décrochant violemment la mâchoire d'un macchabée d'un coup de poing (oui, oui, littéralement...), le médicomage s'écarta lorsqu'il vit le mouvement de sa chef : bonne initiative, car à nouveau, une explosion retentit et les derniers cadavres ambulants cessèrent justement de déambuler. Ça, c'était fait, il n'y avait plus besoin de s'en faire sur ce front là, même si d'une manière ou d'une autre, cette petit danse macabre avait permis aux mangemorts de prendre une longueur d'avance et de passer outre leurs défenses... Protéger les innocents commençait tout de même à courir un peu sur le système du Phénix.

Sa cible se débattit un instant dans la sphère aqueuse avant de transplaner quelques mètres plus loin : pas question de le perdre de vue, pour une fois qu'un mangemort ne fuyait pas en transplanant au loin, autant continuer à jouer. Son éclair fit mouche et l'adversaire s'étala au sol, ce qui eut sans doute effet d'atténuer la décharge électrique vu qu'il se redressa presque aussitôt et envoya rapidement un sortilège.

Grognant de douleur, le russe se crispa lorsqu'il sentit une vive douleur se répandre à toute vitesse sur la partie gauche de son torse et au niveau de la hanche : des brûlures, sans feu... Probablement un sortilège de flagrance... Diagnostic rapide, de toute façon il n'avait pas le temps pour ça. Vacillant légèrement en arrière, il eut l'impression que l'attaque avait vraiment eu un effet dévastateur lorsqu'il sentit qu'il dû forcer davantage pour garder son équilibre. Sauf que ce n'était pas ça le souci... C'était le sol qui tremblait.

« Oh fuck... » grogna-t-il.

Se félicitant intérieurement de ne pas avoir juré en russe sur le coup de la surprise (cela aurait été un brin problématique), il se rua sur le côté, contournant la zone d'effet du sortilège tandis que le sol s'amusant à se redresser et s'affaisser ça et là : pas question de rester sur un terrain trop instable, surtout avec son poids...

Il était temps d'achever cette raclure masquée, parce que ça aussi ça commençait à lui courir sur le système ! La douleur alimentait sa rage et il valait mieux s'en servir sur ses ennemis. Ses... oui, au pluriel, car un autre protagoniste tout de noir vêtu s'était élancé pour aider son "pote", en pointant sa baguette sur le russe-qui-n'avait-pas-l'apparence-d'un-russe-à-cet-instant. Peut-être qu'encaisser un sortilège de plus n'était pas une bonne idée, surtout en voyant ce qui fonça sur lui : pas le temps de réfléchir, il se jeta sur le côté, effectuant une roulade (merci les années à réagir au quart de tour pour pas se faire tirer dessus).

Elenna allait probablement lui venir en aide... Mais en attendant, il fallait profiter de la proximité des deux ennemis pour faire un coup double. Le dernier arrivé pointa sa baguette devant lui mais rien ne se passa : au vu du fait qu'il passa son bras dans le dos de son allié pour l'aider, ce devait être quelque chose pour se protéger des attaques.

** Bon bah, à défaut d'attaque frontale... ** songea le loup-garou.

Baissant sa baguette, il informula un Plasticinum en se concentrant sur les marches d'escalier sur lesquelles se trouvaient les deux mangemorts : à défaut d'agiter et briser le sol comme le séisme provoqué par sa première cible, le sortilège du Phénix se focalisa sur une modification de forme plus intéressante, pour que la matière se modifie et jaillisse brusquement en pointes et tenter de faire le plus de dommages possible aux deux hommes...femmes...autres...whatever.

Avant même de voir si sa stratégie avait fonctionné, il pointa sa baguette sur lui-même et incanta un sortilège pour s'occuper de lui : sous ses vêtements, sur sa peau, une sorte de "carapace" composée d'alvéoles de couleur bronze recouvra la zone brûlée...Ce n'était absolument pas une armure, c'était fait pour traiter les brûlures et l'apparence n'était qu'un effet magique (que personne ne verrait, du coup pas de soucis sur son identité). La douleur ne le dérangeait pas vraiment, au contraire, cela le stimulait... mais il préférait éviter de se retrouver un peu trop berserk.

Oh et puis... Il releva sa baguette magique vers un de les horribles lampadaires accrochés au dessus de l'entrée et informula un Terasectum. Une petite pluie d'acier en fusion, ça ne pouvait faire que du bien aux mangemorts ! Et de toute façon, vu que les autres étaient entrés, autant passer à l'offensive pure et dure afin de tenter de les mettre au tapis pour aller aider Alexander et Izsa.

Contenu sponsorisé

Quand la magie noire s'exprime... - Page 5 Empty
Re: Quand la magie noire s'exprime...
Contenu sponsorisé, le  

Page 5 sur 10

 Quand la magie noire s'exprime...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.