AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 8 sur 8
Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
Mangemort 32
Mangemort
Mangemort

Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Mangemort 32, Sam 3 Nov - 13:43


Comme si le gamin n'en avait pas eu assez, 84 en rajoute une couche. Le Corbeau manque de s'étouffer, à mi-chemin entre la surprise et le fou rire. Il l'a bien cherché tout de même. Mais 32 ne peut s'empêcher d'être quelque peu désolé pour lui, ce ne sont jamais des révélations évidente à encaisser. Il lui faudra sûrement un peu de temps. Du moment qu'il tient sa langue, peu importe. Actuellement, plutôt que de digérer l'information, il préfère s'agiter tel un combattant moldu. Un soupir s'échappe du masque.

Ce gamin est irrécupérable, quoi qu'il arrive, il reste lui. Trop lui. Quoi qu'il se calme légèrement tout de même, et cesse de vouloir lancer un combat qui n'aurait pu avoir qu'une issue possible. Sage décision, 32 n'avait aucune envie de se battre avec lui, ni même que 84 lui lance un sort. Parce que ça ne ferait que ralentir les choses, repartir en arrière. Alors qu'il faut avancer à présent. Et qu'avancer avec lui, c'est toujours un plus.

Il se sent quand même obligé de balancer tous les griefs qu'il a à l'encontre de l'Ordre Noir, mais le Corbeau les balaie rapidement d'un revers de main.« Et bien sûr, tes choix et tes convictions personnelles qui étaient contraires à celle de l'Ordre Noir n'y étaient pour rien... » Il doit comprendre que, lorsqu'on touche à la Cause, ses actes ont des conséquences, et que ces dernières peuvent avoir une grande influence sur sa vie. Il était du mauvais côté, et il l'a payé. Mais il ne tient qu'à lui à présent d'inverser la tendance, de changer les choses.

C'est pour cela que les Ombres sont là ce soir. Pour qu'il comprenne les choses, qu'il change de point de vue, et qu'enfin il ouvre les yeux. « Tu as choisi le mauvais côté. Celui qui brime la magie qui est en nous. Celui qui veut tout contrôler. Nous, on a choisi la liberté, et la fin d'un secret magique qui nous opprime. Nous ne sommes pas le Mal, nous sommes ceux qui doivent agir dans l'Ombre pour que nos idées ne meurent pas. Alors oui, on doit rappeler aux gens qu'on est là, et quel meilleur moyen pour ça que de leur faire peur ? Il n'y a que ça pour faire parler de nous sans que l'affaire ne soit étouffée. Pour qu'enfin, le Monde change. Tu ne vas pas me faire croire que tu veux protéger ce foutu secret magique, qu'il ne te dérange pas ? »

C'est la première fois que le Corbeau tente d'expliquer les choses. Il se sent maladroit. Et pourtant, il est convaincu. Il sait qu'il œuvre pour un Monde meilleur, dans lequel chacun aura sa place pour peu qu'il la mérite. Et il veut que le gamin l'y suive. Pour le protéger au mieux, et peut être aussi pour le surveiller un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 84
Mangemort 84
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Transplanage
Legilimens


Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Mangemort 84, Dim 4 Nov - 0:45


Etait-il surprenant ? Pas le moins du monde. La réaction est à peine plus exagérée que celle que tu imaginais. Il se tape sur le visage, répète des mots que t’as pas envie d’entendre donc que tu n’écoutes pas forcément. Ton soupir pour seule réponse, voilà ce qu’il obtient à faire son petit caprice d’enfant pourri gâté. Il retrace son histoire, rapidement. Trop. Semblant oublier les risques que tu avais toi-même pris pour lui. Pour que sa vie, ainsi que celles de ses proches, soient sauves. Ensemble délicat, équilibre fragile. Il semblait ne tenir compte que des faits qu’il l’arrangeait. Roulement des prunelles ébène vers le ciel noir de jais. Tu écoutes les paroles du Corbeau en réponse à l’Enfant. Hochement de tête pour marquer ton accord avec les mots qu’il avait choisi.

« Et puis … j’ai été à ta place. Avant. Je t’ai protégé. Tu me connais ». Une pause, tu le prends par les sentiments, de manière totalement déloyale « Je t’ai aidé quand tu en avais besoin ». Tu pourrais lui dire qu’à cette époque tu avais déjà changé de côté, que tu agissais déjà pour le compte de l’Ordre Noir, mais niveau révélation et confidence tu avais déjà fait ce qu’il fallait.

Mais quelque chose te disais que le gamin n’allait pas être aussi docile qu’il le faudrait. Y’avait comme une petite tension qui s’était installé au sein de votre trio, alors tu lançais, doucement « Il n’appartient qu’à toi de faire partie de l’Histoire, de ceux qui change le Monde, qui change la Donne ». Parce que c’était ça, qui le faisait vibrer, et tu ne le savais que trop bien. Connaissance exacerbée de l’être qu’il était. Tu l’avais déjà attiré dans les filets qui ne semblaient pourtant pas fait pour lui, alors pourquoi pas recommencer ? Doucement, lui faire comprendre, lentement, que lui aussi il avait fait un mauvais choix, et qu’il était encore temps qu’il s’en rende compte.
Revenir en haut Aller en bas
Arty Wildsmith
Arty Wildsmith
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Arty Wildsmith, Dim 11 Nov - 17:18


Ses doigts parcourent la terre boueuse, spectatrice privilégiée de la moue boudeuse du Louveteau. Il déguise son visage de je-m’en-foutisme alors que l’intérieur s’éveille peu à peu. C’est qu’il y a des mots que ses tympans en réalité attentifs ne laisseraient pas passer, au contraire, ils résonnent comme petite décharge dans le cerveau, graine tout récemment semée et qui finirait – peut-être – par pousser. C’est que le Corbeau n’est pas sans connaître les penchants du gamin, il sait trouver les paroles qui remuent, notamment lorsque c’est la Liberté qui fait frétiller le cœur. Arty se moquait des lois, des bienséances, des autres, il faisait ce qu’il voulait, et depuis qu’il n’était plus retenu par un héritage moldu désormais oublietté, la magie l’emparait tout entier, même lorsqu’elle n’était pas désirée, il l’utilisait quand bon lui semblait, un point c’est tout. C’est peut-être ça qui faisait de lui un sorcier dont on devait se méfier – il ne craignait pas de se laisser déborder par ses capacités. Il hoche la tête, malgré lui, grommelle des mots qu’il n’articule pas tout de suite, kyrielles de consonnes qui traduisent cependant un léger revirement de situation, fdnsfnolazkelgfjhgk. Pour ne pas dire, oui, tu as raison. Parce que le Masqué savait qu’Arty s’en fichait, du secret magique, complètement. Des images lui viennent alors derrière les rétines qu’il accroche pensivement à une branche cassée, délaissée. Il s’imagine œuvrant avec Odette, sur les toits de Londres, ribambelles de feux et de sortilèges colorés autour de lui, dévoilant de façon arrogante une supériorité qui ne pouvait être que sienne.

Il lève alors la tête lorsque c’est la Grise qui poursuit, serre davantage le cœur du Blaireautin, il n’est pas sans savoir qu’elle ne lui ferait aucun mal, non plus. Qu’ils y avaient entre eux trois un lien serré, noué pour toujours à jamais. Il lui faisait confiance, entièrement. Jusqu’à ce qu’elle ajoute au goût pétillant de la Liberté visée celle de la marque dans l’Histoire qu’il pourrait laisser. Faire avancer la communauté magique vers des horizons moins sombres, terrassés par la gloire et la puissance. Ses lèvres s’agitent, il n’était pas difficile à convaincre, surtout par ceux qu’il aimait. Oui. Parce qu’il y avait toujours eu chez l’Auror ce besoin d’être au-dessus, de mettre sa patte chez les autres, sur les autres, illustrer sa célébrité, car il ne pouvait en être autrement. Qu’on le cite comme visionnaire et précurseur, dans les pages de livres poussiéreux, qu’on le voit tel un héros en cape qui aurait œuvré pour que les baguettes s’agitent sans retenue. Finalement, il frotte ses mains, se relève, réfléchit. Étonnant, la façon dont il s’était montré sérieux durant les discours Ténébreux. Il s’éclaircit la gorge, tirade épique le retour.

D’accord. Il agite ses boucles, d’accord, qu’il répète ne sachant pas tellement les paroles qui devait affluer sur sa langue convaincue. Enfin, je comprends. La liberté, j’suis pour, vous le savez, toujours, la magie ne devrait pas être enfermée dans les égouts, elle est trop… il roule des yeux, cherche les mots, précieuse pour cela. Sa voix se fait posée, sage, ils sont rares les pareils instants chez le Fripon, à savourer. Et évidemment que j’veux marquer notre Temps ! faire bouger les choses, resplendir ! J’ai toujours voulu ça. Il ne ment pas, dévoile des choses avérées, qui avaient toujours frôlé son front malicieux. Mais j’veux tuer personne. Qu’il pense alors, ce n’est que le début, les feux d’artifice oui, les meurtres, pas tellement. Quoi que, les gens relous ça m’dérange pas. Déjà, il change d’avis. Qu’est-ce que vous voulez, alors ? Il voulait plutôt dire, alors, que puis-je faire pour vous, peut-être qu’ils pourraient lui murmurer dans l’oreille une mission incroyable et flamboyante, aux côtés du Corbeau qu’il protègerait envers et contre tout. Puis j’dirai rien, naturellement, mais c’était toujours bien de le rappeler.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 32
Mangemort 32
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Mangemort 32, Ven 16 Nov - 12:25


Il est aisé de voir le chemin qui suivent les mots des deux masqués sous les bouclettes indisciplinées de leur interlocuteur. Les petites étincelles de son esprit à leur passage sont autant de petites lueurs d'espoir. Ils ne se trompaient pas sur lui. Il peut changer. Il peut les rejoindre. Il suffit de toucher juste, de toucher où il le faut. Et de le préparer minutieusement pour que son caractère ne lui porte pas préjudice auprès du Maître qui n'est clairement pas aussi patient qu'eux.

La Cause poursuivie par l'Ordre Noir est juste. Elle est le chemin menant à la liberté. Le seul et unique chemin possible, envisageable, pour peu que l'on prenne la peine d'y réfléchir. Le gamin semble s'en rendre compte. Il est aisé de l'amener sur la bonne voie pour peu que l'on connaisse les moteurs qui le font tourner. Il aime la liberté tout autant que les Ombres qui lui font face, nul doute là-dessus. Il l'affirme d'ailleurs. L'idée de marquer l'Histoire fait pétiller son regard. Un sourire désabusé prend place derrière le masque du Corbeau. Il lui laisse la gloire et la célébrité avec joie, il préfère œuvrer dans l'ombre.

Enfin, la limite posée. Ne pas tuer de gens. Ou plutôt, ne pas tuer de gens pas relous. Vu l'énergumène, il lui suffit simplement de se montrer sous son meilleur jour pour se trouver face à une armée de relous comme il le dit. La restriction n'existe donc pas, elle n'est que simple artifice. Poudre que l'enfant se jette lui-même aux yeux pour s'assurer une fois de plus de ne pas être du côté des Méchants. Si c'est ce qu'il lui faut pour offrir sa loyauté aux Ténèbres, ainsi soit-il. Le Corbeau n'est lui-même pas porté sur le meurtre d'innocents.

Enfin, il pose une question. Question qui montre qu'il est prêt à s'impliquer. Que ses méninges se sont activées. Il assure également qu'il ne dira rien. Mais il le savait déjà, la question ne se posait même pas. Il n'y a pas de place pour la trahison entre eux. Le sourire du Corbeau, bien que caché derrière son masque, se fait sincère. « Pour l'instant on veut simplement s'assurer que tu penches du bon côté. Prouve-nous ta loyauté, et on pourra commencer à s'amuser. » Même s'il lui fait confiance, il doit s'assurer qu'il ne prend pas tout cela à la légère. Qu'il ne décide pas sur un coup de tête. Et son allégeance doit aller à la Cause et au Maître, non pas à lui ou 84.

D'ailleurs, il semble nécessaire à 32 de poser certaines choses. Il ne connaît que trop bien les réactions du Maître face à l'insolence et l'irrespect. Il n'a aucune envie de voir ses erreurs répétées par le jeune loup-garou qui lui fait face. « Et fais en sorte d'être respectueux si tu croises le Maître. La patience n'est pas son fort, et le provoquer ne mène jamais à rien de bon. » Et nul doute qu'il le croisera. Le Maître s'assure toujours de rendre visite aux potentiels qui ne demandent qu'à être exploités.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 84
Mangemort 84
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Transplanage
Legilimens


Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Mangemort 84, Dim 18 Nov - 13:49


Tu ne dis rien, reste stoïque face à l’apparente fragilité du gamin qui te fait face. Qui vous fait face. Qui se pose comme pourvoyeur de ce que vous êtes. Enfin, ça c’était la théorie. Il fallait l’admettre, et vous en étiez tous persuadés : jamais il ne se mettrait en travers de vos chemins. Plutôt courageux, téméraire, là n’était pas la question. Mais il y avait une sorte de loyauté. De protection. Il faisait partis des vôtres, une famille agrandie, étendue. La conscience se réveille sous les traits moins juvéniles qui garçon. Elle se révèle aux yeux de tous, de ceux qui l’ont connus et choyé pour ce qu’il est. Réellement. Et non pour ce qu’il pensait être jusqu’à présent. Véritable acteur de sa propre révélation, tu le regardes, qui s’interroge, qui demande. Et tu observes le Corbeau qui lui répond, avec justesse et parcimonie, avec des mots qui sentent bons la vérité, la véracité des faits qui s’étalent sous vos pas.

« Tuer est un choix ». Que tu complètes, avant de rajouter « Rien ne t’oblige à le faire ». Mais quelque chose dans ton esprit le sait : il le fera lorsque son ami sera en danger, par exemple. Tu es même persuadée qu’il n’hésiterait pas l’ombre d’une seule seconde. « Certains actes, certains événements, te poussent à réagir, et la mort, dans ces cas-là, fait partie du jeu ». Tu poses tes cartes, abat ton propre jeu. Ta voix est douce, comme si tu racontais une histoire à un enfant le soir, pour l'endormir, le bercer.

Et tu hoches la tête face aux explications du Corbeau sur le Maître. Double intérêt que de prévenir ainsi le loup-garou qui vous faisait face. Parfois ses attitudes pouvaient être … déplaisantes, et jamais le Maître ne tolèrerait le moindre écart. Si ta patience, ainsi que celle du Corbeau, avaient déjà été mises à rude épreuve par l’auror, tu redoutais que la moindre incartade du genre soit sévèrement punie par le Seigneur des Ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Arty Wildsmith
Arty Wildsmith
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Arty Wildsmith, Dim 9 Déc - 22:26


Ainsi il avait juste été question de révélations, de mises au point, de préparation avant le véritable basculement du côté Obscur de la force. Il ne le cachera pas, le fait même d’y penser faisait frissonner ses boucles d’engouement. Certes il y avait la peur, l’appréhension devant une fidélité qu’il devait prouver, mais la loyauté avait toujours fait partie de ses qualités, quand bien même elle se faisait discrète, sous les nombreuses couches d’insolence. Les yeux du gamin, accompagnés d’un hochement approbateur de la tête, cherchent les occasions durant lesquelles il aurait l’opportunité de prouver qu’il avait mis le bout du pied dans l’immense flaque de leur Cause. Il trouverait bien un moment, une occasion qui lui tendrait les bras et où le diablotin sur son épaule sera ravi de lui annoncer, c’est maintenant. Alors oui, il penchait de leur côté, au nom de la Liberté et de l’Histoire qu’il voulait révolutionner, même s’il devrait dompter son impatience avant de brandir Odette dans la bonne direction. Sous un énième acquiescement il répond doucement, oui, d’accord. Louveteau docile à l’écoute. Il entend cette idée selon laquelle il n’était pas obligé de tuer, comme quoi, ils n’étaient peut-être pas forcément de stupides tueurs. Même si la Masquée a entièrement raison, Arty l’avait déjà prouvé, il n’hésiterait pas à tuer si un des siens se trouvait en danger, s’il se trouvait malencontreusement agacé, énervé, en colère. Vrai qu’il était grand temps d’arrêter de jouer ce rôle qu’il avait endossé par orgueil et recherche de gloire, car il devait bien le reconnaître, il n’était pas un super-héros. Sa destinée était visiblement toute autre. C’est une grande inspiration qu’il prend donc, comme soudainement soulagé, illuminé par cette idée selon laquelle il n’avait plus besoin de ce costume de Boursouflet qu’il exhibait, prétendant être un enfant innocent.

Ses yeux se lèvent alors vers le bec à la mention d’un Maître. Il fait une petite moue, éphémère, il n’aimait pas tant cette idée d’être dirigé, asservi de cette manière, surtout par quelqu’un à qui il n’avait jamais parlé, qui avait toujours rayonné de Ténèbres. Pour que le Wildsmith soit sage, le Maître devrait faire ses preuves, tenter de courber la malice du Blaireautin afin de solliciter sa loyauté, sans quoi, il exploserait. Pourtant, il accroche les mots du Corbeau là quelque part sous son front, il lui obéira, fera de son mieux pour tourner sa langue vingt deux fois dans sa bouche avant d’articuler quoi que ce soit devant le Masque Rouge. Après tout, il ne tenait pas à perdre des membres si bêtement, aussi volage que soit son instinct de survie.
On peut pique-niquer du coup maintenant ? c’est sans surprise que déjà il était passé à autre chose, comme une irrésistible envie de fissurer de vivacité cette ambiance pesante qui couvrait l’orée de la forêt. Ils n’allaient pas discuter de ça toute la soirée, l’important était maintenant de manger.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 32
Mangemort 32
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Mangemort 32, Mer 9 Jan - 19:56


Navré pour le délai de réponse.
LA de 84.

Le Wildsmith a rarement été aussi attentif, c'en serait presque angoissant lorsqu'on le connaît. Sa capacité de concentration frôle habituellement le néant le plus total, et le voir aussi impliqué dans la même conversation sérieuse depuis autant de temps défie toutes les lois de la logique. Il n'empêche que c'est une surprise des plus agréables pour le Corbeau, de le voir ainsi réfléchir. Surtout lorsqu'il s'agit de le rapprocher de la Cause. Les discussions sur les idéologies ont longtemps été évitées, mais à présent les choses semblent bouger de ce côté-là, à son plus grand plaisir.

Le gamin est un véritable professionnel de la destruction par le feu et les explosions. 32 lui-même se débrouille très bien dans ces domaines, et il ne fait aucun doute qu'ils pourraient former une très bonne équipe pour semer le chaos parmi la population. 84 appuie le fait que les meurtres ne sont pas une partie intégrante de la panoplie du partisan de l'Ordre Noir. C'est vrai, bien que tuer est parfois tout simplement nécessaire. Lorsque l'on porte un masque, les combats menés engagent la vie des combattants. C'est ainsi, c'est un risque que tous ont accepté de prendre. Mais Wildmisth l'apprendra bien assez tôt, et de lui-même. Il n'est de toute façon pas un saint, loin de là.

Si aucune réponse orale n'est donnée concernant la mise en garde à propos du Maître, 32 sait qu'il a été entendu. Et cela n'empêchera probablement pas l'autre d'être tout de même trop insolent. Mais il est au moins prévenu, et devra prendre sur lui-même avant qu'il ne soit trop tard. Et enfin, un retour à la normalité se fait. Le gamin veut que vous pique niquiez. Le Corbeau lève les yeux au ciel tout en poussant un soupir désabusé. « Dans tes rêves. » Les masqués n'ont pas que ça à faire. Et pourtant, cela pourrait presque sonner comme un "Une autre fois". Le moment est simplement mal choisi.

Un coup d'œil pour 84 et 32 s'assure qu'elle n'a rien à ajouter. La rencontre est donc terminée pour cette fois. Mais ça ne fait que commencer. Le petit Wildsmith risque de rencontrer bien des Ombres sur son chemin à présent. Et les deux de la soirée en profitent pour transplaner.


Départ de 32 et 84.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 8 sur 8

 Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.