AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 3 sur 6
Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Gohan Fox
Gryffondor
Gryffondor

Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Gohan Fox, Ven 31 Juil - 4:43


Une fois de plus les deux amants étaient allongés l'un contre l'autre...

Gohan éprouvait de plus en plus de sentiments envers la jeune femme qui se trouvait à ses côtés... et plus il éprouvait des sentiments et plus il se posait des questions...
Lui qui habituellement ne s'en posait jamais... et pour cause, il n'avait jamais été aussi proche de quelqu'un de toute sa vie...

Et si pour elle ce n'était qu'une romance passagère, sans lendemain ? Lui n'envisageait même pas une fin à leur histoire... Il était bien et voulait plus que tout rester avec Jenna...

Pouvait-il lui exprimer ses sentiments ? Et si elle prenait peur...

Il était allongé sur le dos, avec sa partenaire contre lui, qui aimait se blottir contre lui...Il lui caressait le dos du bout des doigts pour lui donner de légers frissons... Il fixait le plafond de la pièce où il se trouvait et commença à chantonner doucement une chanson sur les sentiments qui naissaient chez lui...

Il n'avait pas la plus belle voix au monde ça c'était indéniable mais il possédait un joli timbre de voix qui plaisait plutôt bien aux gens en général...

It still feels like our first night together
Feels like the first kiss
It's getting better baby
No one can better this
Still holding on
You're still the one

First time our eyes met
Same feeling I get
Only feels much stronger
I wanna love you longer
Do you still turn the fire on?

So if you're feeling lonely, don't
You're the only one I'll ever want
I only want to make it go
So if I love you a little more than I should

Please forgive me, I know not what I do
Please forgive me, I can't stop loving you
Don't deny me, this pain I'm going through
Please forgive me, if I need you like I do
Please believe me, every word I say is true
Please forgive me, I can't stop loving you


C'était une vieille chanson américaine du vingtième siècle, il était peu probable qu'elle la connaisse... mais les paroles étaient assez explicites...

Il se tourna légèrement vers Jenna afin d'observer sa réaction et lui montrer, par la même occasion que, pour lui, ce n'était pas qu'une chanson...
Revenir en haut Aller en bas
Jenna Scott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Jenna Scott, Ven 31 Juil - 17:55


Jenna était confortablement allongée dans les bras de Gohan. Elle ne savait pas depuis combien de temps ils étaient là, tous les deux, à regarder le plafond dans les bras de l'autre.
Jenna savait qu'elle commençait à tomber amoureuse du Gryffondor. Cela ne faisait que quelques jours qu'ils étaient ensemble, pourtant, elle sentait qu'elle avait plus que tout besoin de Gohan et de ses bras. Elle ne souhaitait pas d'autres garçons que le Gryffondor et elle ne pensait qu'à ses lèvres et ses mains sur elle. Elle ne souhaitait pas que ce moment se termine. Elle voulait rester là, dans ses bras. Pourtant, elle savait que c'était impossible.
Était-ce ça l'amour?

Et Gohan, que ressentait-il? La jeune sorcière n'oserait jamais lui avouer ce qu'elle ressentait pour lui. Elle avait bien trop peur qu'il ne la rejette, que ses sentiments ne soient pas réciproques et qu'il parte. Non. Elle avait décidé de ne rien lui dire, de garder ses sentiments pour lui et de vivre au jour-le-jour. Ainsi, elle pourrait profiter de la présence du rouge et or avant que celui-ci ne finisse par se lasser et s'en aller. Avant que tout ne se finisse.

Soudain une mélodie mit fin aux pensées de la jeune fille. C'était une chanson. La jeune fille tourna la tête en direction de la mélodie et découvrit qu'il s'agissait en réalité de Gohan qui chantonnait une chanson.
La jeune fille écarquilla les yeux. Elle tendit l'oreille pour prêter attention aux paroles de la chanson. Ça ressemblait à... une chanson d'amour.

La Poufsouffle réalisa que Gohan avait une voix magnifique. Sa voix, la mélodie, les paroles lui donnèrent les larmes aux yeux. Tout était si beau. Elle caressait tendrement mais distraitement le torse du jeune homme, les yeux humides.

Lorsque la chanson prit fin, Jenna tourna ses yeux humides vers le garçon. Ils se regardèrent quelques secondes dans les yeux, puis la jeune sorcière s'exclama:

- Oh Gohan, ce... c'était magnifique!

Elle se releva doucement et embrassa tendrement le jeune homme.

- Je ne vois plus ma vie sans toi, dit-elle dans un murmure.
Revenir en haut Aller en bas
Gohan Fox
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Gohan Fox, Sam 1 Aoû - 18:59


Alors qu'il chantonnait la chanson qui lui était venu en tête, il sentit Jenna tournait la tête dans sa direction.

Il la regarda tout en continuant de chanter sa chanson... Il vit les yeux de la jeune femme s'écarquillaient... Mais Gohan continua sur sa lancée sans s'interrompre...

Il vit la belle demoiselle avoir les larmes aux yeux... La chanson aurait-elle fait mouche ? Etait-elle sensible aux paroles de la chanson ? Eprouvait-elle de l'amour elle aussi ?

Lorsque la chanson prit fin, Jenna tourna ses yeux humides vers le garçon. Ils se regardèrent quelques secondes dans les yeux, puis la jeune sorcière s'exclama:

- Oh Gohan, ce... c'était magnifique !

Le jeune homme ne cacha pas le sourire qui couvrait son visage... Mais alors qu'il allait dire quelque chose, La Poufsouffle se releva doucement et embrassa tendrement le jeune homme....

- Je ne vois plus ma vie sans toi, dit-elle dans un murmure.

- Je.... Je ne savais pas comment exprimer... ce que je ressens... Puis je me suis rappelé cette vieille chanson... et comme je ne savais pas ce que tu ressentais je trouvais qu'elle était appropriée !!! lui déclara Gohan avait plein d'hésitation dans la voix

A son tour, il embrassa la jeune femme aussi tendrement que possible...

- Jenna... je.... je crois que je.... t'aime beaucoup....


Mais quel naze !!! Bon sang, même pas fichu de lui dire en face ce qu'il éprouvait pour elle... Alors pour éviter qu'un malaise s'installe entre eux, il préféra changer de sujet :

- Tu as un petit creux ? Je veux dire autre chose que ce que nous venons de faire bien sûr ! Lui lança-t-il avec son clin d'œil complice...
Revenir en haut Aller en bas
Jenna Scott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Jenna Scott, Sam 1 Aoû - 19:35


Après lui avoir murmuré qu'elle ne se voyait plus sans lui, le jeune homme lui avait dit:

- Je.... Je ne savais pas comment exprimer... ce que je ressens... Puis je me suis rappelé cette vieille chanson... et comme je ne savais pas ce que tu ressentais je trouvais qu'elle était appropriée !!!

Elle avait sentit l'hésitation dans sa voix et elle le trouvait absolument adorable. Son coeur battait la chamade comme à chaque fois qu'elle était avec lui.
Puis le jeune homme s'approcha d'elle et l'embrassa à nouveau tendrement avant de lui dire:

- Jenna... je.... je crois que je.... t'aime beaucoup....

Cette phrase fit sourire la jeune sorcière. Décidémment elle ne comprendrait jamais les hommes et leurs difficultés à se confier sur leurs sentiments. Mais cela rassura la jeune fille. Visiblement, lui aussi avait les même sentiments qu'elle. Et cela lui donna un peu plus de courage. Avant qu'elle ne puisse ajouter quelques chose, Gohan ajouta avec un clin d'oeil complice:

- Tu as un petit creux ? Je veux dire autre chose que ce que nous venons de faire bien sûr !

Le sourire de la jeune fille s'agrandit. Elle embrassa à nouveau le jeune homme en faisant durer le baiser, puis le regarda dans les yeux avant de lui dire:

- Et moi je crois que je t'aime tout court. Et je suis d'accord pour aller manger un morceau. Je crois que tout ça m'a ouvert l'appétit!!

Elle déposa à nouveau un petit baiser sur les lèvres du jeune homme avant de se relever et de s'habiller. Dès que les deux amoureux furent tous deux rhabillés, la jeune fille prit la main de Gohan dans la sienne, se préparant à quitter la cabane et s'exclama:

- On retourne manger aux Trois Balais??

Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
Chloris Hareka
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Chloris Hareka, Mer 13 Avr - 17:24


RP Privé avec Valentin McGowan


Une rencontre pleine de clichés !
(le titre un peu pourrave x))


Chloris était dans la cabane hurlante, mais que foutait-elle là ? C'était une cabane dangereuse et interdite ! Le genre d'endroit où elle n'irait pas d'habitude ! Mais là aujourd'hui quelque chose la poussa à y entrer et même à s'aventurer à l'intérieur. Quel courage ! C'était une Gryffonne oui ou non ? Alors, elle y entra.

La porte s'était ouverte avec un grincement sonore et avait eu besoin d'un petit "#Alohomora" pour y entrer. La Rouge et Or eut aussi besoin du sortilège "#Lumos", il faisait très sombre et assez humide. Le bois craquait sous chaque pas que la grande blonde faisait. Ses amis lui avaient beaucoup parlée de cette cabane et surtout de ses étages... Elle monta donc prudemment au premier étage, alors qu'en bas quelques fenêtres éclairaient de temps à autres les pièces, ici aucune fenêtres n'étaient présentes... Un grincement terrifiant parvint à ses oreilles, un grincement très proche et à glacer le sang.

Courageuse comme elle était, elle prit ses jambes à son cou et se réfugia au deuxième étage. Ça empirait à chaque étage, celui-ci était plus froid que les derniers et beaucoup plus sombre encore. La Gryffondor se pétrifia en se rappelant du retour de Vous-Savez-Qui... Même avant de renaître, il avait tué un pauvre vieux moldus dans la chambre qui se trouvait face à elle. La porte était gravée d'une marque bizarre, pas celle des ténèbres mais presque. Un tapis miteux couvrait le sol, c'est tout ce qu'elle voyait de son point de vue, en s'approchant un peu elle remarqua un vieux fauteuils en cuir rongé par les termites. Et une cheminée qui n'était plus en état de marcher et pourtant...

Elle s'approcha à pas feutrés... Le feu de la cheminée s'alluma d'un coup, un éclair jaillit de l'extérieur et une ombre survint de la nuit. Cette fois ci elle était cuite, un monstre allait sûrement la dévorée toute crue ! Elle partit en courant au dernière étage, elle tourna à droite mais quelque chose d'assez dur l'arrêta net. Elle venait de se prendre une porte dans la tête ! Elle était endolorie et se sentait mal, son équilibre était très menacé à ce moment là, titubant dans tous les sens, quelque chose la rattrapa avant qu'elle ne s'effondre comme une baleine sur le sol. Elle n'était pas assommée, ni désorientée, juste qu'elle n'avait pas réussi à contrôler ses jambes.


Dernière édition par Chloris Hareka le Sam 16 Avr - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valentin McGowan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un gars bien paumé

Message par : Valentin McGowan, Jeu 14 Avr - 2:57


Mais… où est-ce que je suis ? Qu’est ce que j’avais dit avant de rentrer dans la cheminée ? Je ne m’en souviens plus… On m’avait pourtant bien dit ne parle pas à quelqu’un pendant que tu balances la poudre de cheminette. Bah tiens, pourquoi je n’écoute personne moi ! Je peux être une sacré tête de mule.

”BOUM”

bruit dingue me fit sursauter, c’était quoi ? Sans doute un animal sauvage. Je tournais la tête vers le bruit en question et vis une forme assez grande en train de reculer face à la porte. Mais il se passe quoi ici ? Mais je n’ai pas eu le temps d’avancer plus loin dans mes pensées que la forme tombait en arrière.

J’ai réussi à la rattraper de justesse… Attendez une seconde, c’est pas une bête sauvage, c’est une fille. Mais qu’est ce qu’elle fout là ? Et qu’est ce que moi je fous là ? Ah oui c’est vrai j’me suis pas concentré en voyageant, faut que j’arrête de boire franchement.
Les enfants l’alcool c’est mal, il ne faut pas en consommer et encore moins en abuser, d’accord ?

Bon maintenant, faut que je réussisse à relever la fille qui est dans mes bras, pas qu’elle est lourde mais j’suis pas très frais moi. J’ai mit une tonne de parfum j’espère que ça passe. Puis c’est pas comme si elle allait me dénoncer, on est dans la même maison à en juger par son écharpe rouge et or. D’ailleurs il fait froid ici, j’aurais du apporter la mienne, mais le rouge ne me va pas, je préfère le vert mais après je me fais embrouiller par les Serpys…
Revenir en haut Aller en bas
Chloris Hareka
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Chloris Hareka, Jeu 14 Avr - 16:35


Chloris hésitait à rouvrir les yeux et avait peur de ce qui allait lui tomber dessus ! Encore un monstre ou quelque chose de plus horrible peut-être ! Elle n'avait plus rien à perdre vu la situation... Elle les ouvrit et Ô surprise ! Il n'y avait pas de grosse bête méchante mais juste un jeune homme qui la tenait. Elle se releva difficilement et avait encore du mal à se tenir sur ses deux jambes. Il était visiblement Gryffondor et devait avoir plus de quinze ans, c'est tout ce qu'elle voyait dans le noir !

La Rouge et Or l'observa plus longtemps et le trouva très à son goût malgré le fait qu'il fasse assez sombre. Par contre niveau odeur... C'était un mélange de bonne cuite de la veille et d'un flacon entier de parfum versé sur lui. Mais le jeune homme qui la tenait paraissait toujours pompette, c'était récent. "En même temps en pleine nuit à trois heures du mat' c'est sûr ! N'empêche que je le trouve mignon comme ça... " en pensant ça, la blonde rougit et fit un sourire angélique, presque rassurant vue la situation qu'elle venait d'avoir ! Bref, puisqu'elle était remise à peu près sur pied, elle le remercia.

- M..Mer...Merci ! Je suis désolée, j'ai pr..pris la porte à droi...droite ! Enfin, en pleine...pleine tête. bafouilla-t-elle.

"Purée mais depuis quand je bégaie comme ça en remerciant un mec choux ? Surtout bourré mais raahhh ! La deuxième voix, tu te tais !". Parfois deux petites voix en elle se disputaient, la raison et la voix du cœur, c'était toujours compliqué entre elles. L'une qui rappelait toujours Hareka à l'ordre et l'autre qui lui disait de foncer et de la suivre ! 'Fin c'était pénible quoi... Elle le regarda longuement et le silence se fit presque gênant. Elle le brisa juste pour se rassurer, c'était pas qu'à la base c'était une flipette mais quand même !

- Je s'ap...s'appelle Grut... Euh ! Pardon, Ch...Chloris Hareka et toi... enfin vous ?

La Gryffonne se balança sur ses pieds un peu gênée.
Revenir en haut Aller en bas
Valentin McGowan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Valentin McGowan, Jeu 14 Avr - 17:00


Elle grimace... Je pue c'est ça ? Pourtant j'ai pris une douche y'a pas si longtemps... Aaah, alcool. Je vois. Je passe pas crème finalement. Elle eut du mal à se relever, mais lorsqu'elle y parvint elle eut un sourire niais, puis fit une grimace une nouvelle fois, et elle termina avec un autre sourire. Elle est bizarre.. Ou c'est juste moi qui ai un peu abusé du liquide divin..

"M..Mer...Merci ! Je suis désolée, j'ai pr..pris la porte à droi...droite ! Enfin, en pleine...pleine tête." bafouilla-t-elle.

"Ha ça j'ai vu" dis-je en riant comme un phoque. J'ai toujours eu un rire bizarre... Là je vais lui faire peur, surtout que je n'arrive à m'arrêter que quand je n'arrive plus à respirer.

"Je s'ap...s'appelle Grut... Euh ! Pardon, Ch...Chloris Hareka et toi... enfin vous ? " dit-elle, enfin essaya t'elle de dire.

Oh je vois, elle aussi elle à goûté au breuvage défendu, mais elle sent bon. Faudrait que je lui demande comment elle fait. J'approche mon visage du sien pour bien la voir, non mais il fait vraiment sombre ici. La seule lumière qu'il y a c'est celle de la lune. Et elle n'est même pas pleine c'est pour dire. Tout ce qu'on peut voir ici ce sont des meubles miteux, même le canapé à l'air tout sale.

"C'est quoi ton secret ?" dis-je en fronçant les sourcils pour mieux la voir.
Revenir en haut Aller en bas
Chloris Hareka
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Chloris Hareka, Jeu 14 Avr - 17:27


Chloris était comme pétrifiée et quand un autre éclair se fit entendre, elle sursauta instinctivement. "Ok, ok on se calme et on respire ! Bordel, on respire !", oui en réalité elle avait juste peur et reprenait son souffle tant bien que mal... Après ses excuses, le jeune homme explosa de rire et ajouta :

-Ha ça j'ai vu

Bon c'est sûr que c'était assez compréhensible quand même, elle ne s'était pas retrouvé là pour rien dans les bras d'un bel inconnu ! Elle décida de rire avec lui, ça paraissait tellement drôle dis comme ça " J'ai pris la porte à droite" en mode, "J'ai tourné à droite" alors qu'en vrai c'était plus "BAM, Et Mer** la porte !". D'ailleurs il avait un rire particulier, presque maléfique mais pas dérangeant au point d'en frissonner... C'était plus un rire d'asthmatique, un rire franc mais presque forcé. Enfin, la Rouge et Or n'allait pas s’éterniser à se décrire le rire de son camarade !  

Celui-ci s'approcha d'elle comme pour la détaillée et elle put voir qu'il fronçait les sourcils.

-C'est quoi ton secret ?

De quoi il lui parlait ? Elle riait silencieusement pour ne pas montrer qu'elle se moquait gentiment de lui.

- Je ne sais pas de quel... quel secret tu parles mais...mais tu n'as pas l'air très très frais !

Hareka n'avait qu'onze ans et disons qu'elle avait juste bu une Bierraubeurre avant de venir et avec des amies. C'était pas énorme et ce n'était pas ça qui la ferait devenir saoule ! Oui donc clairement elle était plus fraîche que lui. Elle se creusa la tête pour savoir de quel secret il pouvait bien parler... Surtout qu'il était rapproché à moins de vingt centimètre de son visage et qu'elle commençait à rougir. " Nan mais c'est une blague ! Tu m'explique toute ses réactions débile ?! Alors ça ma chère c'est ce qu'on appelle tomber sous le charme aux premiers regards." Une troisième voix dans sa tête intervint, la voix de ce qu'elle pensait à ce moment même ! "Mais ferme ta bouche et arrête de dire des bêtises ! Tu crois je suis tombée amoureuse comme dans les films ? Je le connais même pas et il est plus vieux que moi !"

Non, elle ne pouvait pas l'être. Elle ne connaissait pas l'Amour avec un grand A et ne pouvait pas savoir les vraies sensations qu'il procurait ! C'était sûrement une passade, juste une lubie qui repartirais comme elle est venue...



Dernière édition par Chloris Hareka le Jeu 16 Juin - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valentin McGowan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Valentin McGowan, Jeu 16 Juin - 15:04


"Je ne sais pas de quel... quel secret tu parles mais...mais tu n'as pas l'air très très frais !" dit-elle. Non mais elle est sérieuse ? Je passe crème.

"N'importe quoi, je passe crème." dis-je. Bon là c'est un peu cramé, faut que je trouve un autre mensonge. "Je dis ça parce que j'ai faim. J'aime la crème." dis-je avec un clin d'oeil, ça fait plus convainquant. Elle à l'air amochée aussi, ça passera comme excuse.

Elle fait quand même des têtes bizarres quand elle me regarde... "J'ai un truc sur le visage ?" demandais-je. Non parce que si j'ai de la poudre de cheminette sur la figure ça fait pas propre quoi. Et si on me chopais comme ça, j'imagine même pas le nombre d'heures de colle que j'aurais, c'est d'une perte de temps ça.


"Du coup dis moi, c'est quoi ton secret pour ne pas puer comme une clocharde ? Parce que vu comment tu bégayes, tu vas pas me faire croire que t'as juste bue de la bièraubeurre." affirmais-je. "C'est pas au vieux singe qu'on apprend à faire des limaces."
Revenir en haut Aller en bas
Chloris Hareka
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Chloris Hareka, Dim 26 Juin - 15:40


Tu le regardait avec admiration... Le dévisageant et attendant qu'il te réponde, quand il se décida enfin il ne fit que confirmer tes hypothèse belle Hareka "N'importe quoi, je passe crème." Il passe crème ? Vraiment ? Tu trouve toi ? Moi pas du tout, on aurait pu le cramer à quinze kilomètres au moins ! De nouveau il te sourit et s'exclame "Je dis ça parce que j'ai faim. J'aime la crème." Tu rigoles en rougissant mais tu le trouves beau mais tellement crétin, enfin gentiment pas non plus idiot au point d'être vraiment bête...

Tu le scrutes encore et le dévores des yeux. Tu es sous le charme de ce jeune homme. Et puis il a remarqué que tu le regardais souvent et il te demande "J'ai un truc sur le visage ?" tu rougis et souris. Tu lui réponds que non et détournes rapidement le regard vers autre chose. Mais tu es attirée vers lui comme un papillon de nuit sur la lumière. Tu es emplie de joie et lance des petits sourires en coin... Tu ne peux pas t'empêcher d'essayer de retourner tes yeux vers lui. Tu ne devrais pas mais tu le fais encore... Chloris, Chloris mais que vais-je faire de toi ? Tu es aussi têtue que moi, si tu désires quelque chose, tu l'auras.

Ce Gryffondor te regarde et continue de poser des questions. Il te demande "Du coup dis moi, c'est quoi ton secret pour ne pas puer comme une clocharde ? Parce que vu comment tu bégayes, tu vas pas me faire croire que t'as juste bue de la bièraubeurre." Limite tu tapes ta main sur ton front. Comment expliquer à un garçon que tu es tomber amoureuse de lui subitement ? Comment... Tu ne sais plus quoi dire et lance un "Je...euh..." tu mens, tu vas devoir mentir, alors tu le fais "Je n'ai effectivement... pas que bue... de la bièraubeurre... Mais après j'ai mangé... Un poulet émincé... Mon... Mon plat préféré... Je crois que ça aide..." Pfff, tu mens tellement mal en plus. Lui aussi je pense qu'il t'aura grillé.

Le pauvre homme est tellement bourré qu'il ne sait même plus ce qu'il dit la preuve "C'est pas au vieux singe qu'on apprend à faire des limaces." Tu souris et ne le corrige pas, ce serait beaucoup trop suspect si t'es censé être toi aussi amoché, même si grâce à ton plat préféré tu es censé aller mieux... Enfin bref, tu lui réponds simplement "Oui mais.... On... On a toujours peur... Que les lèvres dépasse le menton [Que l'élève dépasse le maître(mentor)]! Et... Et parfois ça arrive !" Encore une fois c'était pitoyable ton improvisation.

Tu l'aimes
Par un simple coup de foudre
La nature fait bien les choses
Pourtant, tu ne le connais que très peu
Ni son nom, ni son âge, juste sa maison
Il est là devant toi, tu voudrais que le temps s'arrête
C'est un dieu vivant tomber par le plus grand des hasard sur cette Terre
C'est un dieu banni de l'Olympe et envoyer sur cette planète et à Poudlard dans la cabane hurlante
Le destin en a décider ainsi, tu tomberais sous le charme d'un jeune homme plus âgé et c'est tout, tu ne l'a pas choisi
Il va devenir ton tout et ta raison de vivre, tu verras plus tard, tu ne parleras plus que de lui et sans arrêt, sois en sûr.
Il deviendra la raison qui te pousse à rester sur cette Terre et à ne pas rejoindre les Enfers qui te tendent les bras comme ceux de Arya
Ce jeune homme te plaît et tu sens une connexion incertaine qui ne demande qu'à être renforcé
Vous reverrez vous peut-être un beau jour d'été tout les deux dans le lac ?


Tu continue de le regarder et ton cœur s'accélère, ne le nie pas... T'es vraiment amoureuse !
Revenir en haut Aller en bas
Valentin McGowan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Valentin McGowan, Mer 29 Juin - 9:17


Bon.. Alors je n'ai rien sur le visage, c'est déjà ça. Mais alors pourquoi elle me regarde comme ça avec ce sourire en coin ? J'suis si drôle que ça quand je suis bourré ? Je devrais peut-être l'être un peu plus souvent alors !

"Je n'ai effectivement... pas que bue... de la bièraubeurre... Mais après j'ai mangé... Un poulet émincé... Mon... Mon plat préféré... Je crois que ça aide..." dit-elle.

"Du poulet ? Oooh toi je t'aime bien ! J'adoooore le poulet, avec de la crème. Parce que j'aime la crème. T'en as sur toi ? (...) du poulet hein pas de la crème. Faudrait pas que je me fasse choper. Je sais que j'ai l'air parfaitement sobre mais l'odeur.. Même moi je sens que je pue l'alcool."

Là je crois que je suis allé un peu trop loin, elle va me prendre pour un taré. Qui pourrait avoir du poulet sur lui ? Bon, à part moi bien sûr. J'ai toujours de la bouffe dans mon sac, l'autre jour par exemple j'avais trop faim. Bah heureusement que j'avais pensé à prendre 3 parts de gâteau au chocolat la veille.

"Oui mais.... On... On a toujours peur... Que les lèvres dépassent le menton. Et... Et parfois ça arrive !" s'exclama t'elle.
Que les lèvres dépassent le menton ? Qu'est ce que ça veut dire ça ? Soit elle est plus amochée que moi, sois c'est moi qui comprend pas. Je vais pencher pour la solution numéro 2. Faudrait pas qu'elle croit que je suis débile, je vais continuer dans sa lancée.

"Moi j'ai peur que mon nez dépasse mes yeux." Mais pourquoi j'ai dit ça ? Faut faire diversion et vite, sinon elle va se dire qu'il me manque des cases. Vite ! Vite ! Faut trouver quelque chose à dire pour qu'elle oublie ce que je viens de dire. "J'aime manger des oeufs de libellule."

Et hop, la diversion est faite. Je n'essayerais même pas de cacher mon air victorieux. Non mais vraiment, ils se rendent pas compte de la difficulté de trouver des choses censés à dire quand on a deux grammes dans le sang. Et pourtant j'ai réussi heheh.
Revenir en haut Aller en bas
Chloris Hareka
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Chloris Hareka, Mer 29 Juin - 10:16


Purée Chloris ! Mais détourne ton regard là ! Les yeux toujours fixé sur ce visage angélique, faudra un jour t'en séparer... En plus, je te rappelle que vous êtes toujours dans le noir et qu'à mon avis il est ultra moche à la lumière ! C'est obligé... Les dieux ne tombent pas comme ça du ciel, ni des cheminées ou de je ne sais trop quoi ! Et puis si ça peu en plus, quand il est sobre et ben il est beaucoup moins amusant que ça et c'est un type normal... Non, tu ne préfères pas y penser ! Je t'ai froissé je crois. Tu te mords les lèvres et me demande de me taire immédiatement, mais tu sais que je ne le ferais pas. Tu lui as sorti comme quoi tu venais de manger du poulet à la crème et il te répond "Du poulet ? Oooh toi je t'aime bien ! J'adoooore le poulet, avec de la crème. Parce que j'aime la crème. T'en as sur toi ? (...) du poulet hein pas de la crème. Faudrait pas que je me fasse choper. Je sais que j'ai l'air parfaitement sobre mais l'odeur.. Même moi je sens que je pue l'alcool." Tu rougis... Il vient de te dire "Je t'aime" ça te donne un avant-goût de ce qui peut t'attendre si un jour vous êtes ensemble. Et puis tu réagis à la fin de sa phrase. Tu souris et te demandes toi même, qui pourrait bien se trimbaler avec un bout de poulet dans les poches ? Tu réponds en rigolant "C'est... C'est bête, je l'ai ... Laissé à l'entré... Dommage" Tu le regardes et attends sa réaction. Puis il enchaîne sur une phrase que tu avais dites alors que tu voulais le vanner... Enfin bon il te fais rire en disant "Moi j'ai peur que mon nez dépasse mes yeux." Un homme qui fait de l'humour même bourré c'est ça qu'il t'aurais fallu en ce moment ! Quelqu'un qui puisse te faire rire n'importe quand même dans les pires moments. Tu le sens bien ce jeune homme, tu sais qu'il est sain. Avec lui c'est différent, tu sens autre chose qu'une simple rencontre avec inconnu, ça tu le sais depuis le début. Apparemment le moment où tu as réfléchis à été très court puisqu'il s'était empressée de dire "J'aime manger des oeufs de libellule." Tu fais une grimace et tire la langue, de œufs de libellule ? Beurk ! Enfin bon tu passes...

Tu es là depuis seulement une dizaine de minutes sûrement ? Mais tu as encore peur ici, peur que cette fois un monstre arrive vraiment. Tu veux t'en aller d'ici mais pas sans lui ! Alors tu lui souris dans le noir et tu lui dis simplement "Enfin... Je pense sortir... J'ai trop les pétoches là... Heuu... Si jamais tu veux m'écrire ou quoi... Chloris Hareka, tour Gryffondor Poudlard..." tu toussotes et reprends "Au fait... Tu te nomme comment toi ?" T'avais déjà posé la question mais ils n'avaient pas répondu et était passé à autre chose. Tu continues de le dévorer des yeux et une petite appréhension s'ajoute. Et si après tout, il n'avait nullement envie de te revoir ? Et s'il refusait de te donner son nom ? Tu chasses ses pensées et attends sa réponse. Ton cœur battant plus vite et plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Valentin McGowan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Valentin McGowan, Jeu 21 Juil - 15:34


Bon pour les oeufs de libellule tu repasseras Valou hein...

"Enfin... Je pense sortir... J'ai trop les pétoches là... Heuu... Si jamais tu veux m'écrire ou quoi... Chloris Hareka, tour Gryffondor Poudlard..." dit-elle.

J'avoue que c'est pas l'endroit le plus charmant qui soit. Mais je suis sûr que si on met un peu d'ordre ça pourrait être très charmant ici. Bon en fermant les yeux fort fort fort ça passera peut-être.

"T'es à Gryffon d'or toi aussi ? J'aurais dit Pouffe souffle. C'est beau le bleu. Moi je suis Valentin McGowan, le Gryffondor au coeur de serpent. C'est tout doux les serpents." dis-je plein d'assurance.

C'est beau le bleu. C'est beau le bleu ? Mais, ils sont jaunes eux ? C'est moche le jaune, pourquoi je raconte que des conneries ? Ah ouais... J'ai abusé de "la bièraubeurre" hahah. Bon j'espère qu'on va pas croiser un préfet ou un prof en rentrant sinon on est dans le caca. Et ça sent pas bon le caca.

"Je te raccompagne tu vas pas rentrer toute seule à une heure si... Matinale ?" dis-je. Après tout, c'est le matin. Très très tôt, mais c'est le matin. "Puis je connais des passages secrets tu verras on va rentrer plus vite. A ton avis est-ce qu'on peut rentrer dans les tableaux ? Ce serait trop bien. Sauf dans celui de la guerre des Gobelins, baah..."

Ça y est, c'est officiel, mon cerveau est parti en vacances à Marrakech. Note à moi même, ne pas entamer la conversation à qui que ce soit lorsque j'ai abusé de l'alcool.

Revenir en haut Aller en bas
Chloris Hareka
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Chloris Hareka, Ven 22 Juil - 17:35


Tu le regardes toujours... Pff... T'es vraiment gniante-gniante comme meuf... Bon passons. T'es amoureuse et tu ne t'en détaches pas, c'est l'image qu'il te restera de lui, le beau jeune homme un poil bourré mais vraiment choupi. Oui celle là va vraiment rester très très longtemps, plus d'un an après votre rencontre. Tu ne le sais pas encore mais il compte vraiment pour toi et tu veux vraiment le revoir ! Il casse ce léger silence et lance "T'es à Gryffon d'or toi aussi ? J'aurais dit Pouffe souffle. C'est beau le bleu. Moi je suis Valentin McGowan, le Gryffondor au coeur de serpent. C'est tout doux les serpents." Mhhh... Bon j'ai l'impression que les effets de l'alcool s'enlève peu à peu mais c'est pas encore ça. Toi Poufsouffle ? Laisse moi rire ! Plutôt Serdaigle que Gryffondor à la limite... Et là PAF, le gros doute ! Le Choixpeau a-t-il fait le bon choix ? Oui naturellement c'est obligé ! Arrête de te poser des questions et concentre toi sur... Sur le parquet tiens ! Analyse-le de long en large s'il le faut mais ne regarde pas ce jeune homme. Comment ne pas craquer. Il prend la parole et tu relèves la tête pour le regarder ça s'appelle la politesse."Je te raccompagne tu vas pas rentrer toute seule à une heure si... Matinale ?" Arrête de rougir ! Trop tard. Heureusement qu'il n'y a pas de lumière, t'es tellement rouge comme une tomate puis il repart dans une délire, alors tu souris "Puis je connais des passages secrets tu verras on va rentrer plus vite. A ton avis est-ce qu'on peut rentrer dans les tableaux ? Ce serait trop bien. Sauf dans celui de la guerre des Gobelins, baah..." Tu prends la parole, tu parles doucement mais gaiement. Tu bégayes encore et devient de plus en plus rouge... "Avec plaisir, pourquoi ... Ne ... Ne pas faire le chemin en...ensemble..." Tu continues de parler mais on dirait vraiment une personne en difficulté quand tu parles..."Ren... Rentrer dans les tableaux ? Mh.. Je ne sais pas si ça me plairait vraiment... Certes c'est bien de...de passer d'un de ses propres tableaux de Poudlard à celui de Sainte-Mangouste mais... bon." Magnifique. Tes phrases sont construites n'importe comment ! Le seul point positif c'est que tu bafouilles moins mais c'est pas encore ça. Tu le dévisages encore.

"Bien... Alors, descendons. Après vous !" Tu le laisses passer, pas par galanterie. Par peur, aux moins lui, il balance trois sortilèges et pouf vous êtes sauvés. Alors que toi, n'en parlons pas... Et pis tu peux te cacher derrière le beau jeune homme. Et puis tu réfléchis deux secondes "Dommage il n'admirera pas mon royale popotin." penses-tu. Chloris ! Sérieusement ? T'as pas le droit de penser ça à ton âge. Non pas encore. Plus tard. À la limite votre prochaine rencontre mais quand même ! Attendons de voir d'abord si oui ou non il passera devant.
Revenir en haut Aller en bas
Asclépius Underlinden
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Legilimens


Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Asclépius Underlinden, Ven 30 Sep - 19:02



Pas de réponse depuis plus d'un mois, je me permets de squatter : MP si problème.
PV avec
87

La nuit dans la tête


C’était une de ces nuits sans lune, un peu froide, banale et informelle. Une de ces nuits que les mélancoliques passaient à dormir, car nul rayon de lumière argentée n’était là pour illuminer leur visage emplit de regrets et d’espoirs déchus. Une de ces nuits, où les chats de gouttières miaulaient toujours sur les tuiles des toits, où les goules ne cessaient de taper dans les fondations, où l’herbe ne cessait de bruisser sous l’impulsion du vent. Une nuit, sombre, banale, faite pour dormir, en somme. Rien de palpitant.
Une nuit qu’avait choisi l’aristocrate : nuit propice à aller étendre ses longues tiges osseuses de jambes sur le gazon du parc de Poudlard, une nuit où l’on pouvait trimballer un bouquin dans un sac lourd, une nuit sans se séparer de sa tige de pin à l’œil qui de la lucidité…

Etrange mélange, d’avoir été choisi par un symbole de lucidité…
Mais bon, les symboles sont ce qu’ils sont… Et s’il devait s’arrêter à chaque simulacre de symbole qui ponctuait ses pas et rythmait la monotonie de ses journées… Il n’en finirait plus. Et puis… C’était bien beau, tout ces symboles, mais ça ne veut généralement pas dire grand-chose dans la vraie vie : c’est plutôt un truc à réservé à ceux qui peignent, chantent ou écrivent. Ouais, les symboles, c’est pour la fiction Et comme il n’était pas un personnage de fiction, ce n’était pas pour lui.

CQFD

C’est la nuit sans lune, le voici qui avance : pieds nus dans l’herbe humide d’une pluie ponctuelle typiquement anglaise, vêtu d’une lourde cape scolaire d’un noir sale et dépourvue de fantaisie. Sans le règlement de Kholov, il aurait probablement revêtu une cape couleur carmin, ou citrouille, ou ocre, ou aquamarine : pourquoi s’entraîner si jeune à revêtir un linceul ? C’était d’un sobre, d’un triste, d’un pathétique… Il préférait, parfois, la couleur, les motifs, l’éclat rutilant, l’excentricité communément admise en cette bonne société

Petit soupire las et pathétique
Masse fourbue

Quelques pas supplémentaire, on évite la chute potentielle, engendrée généralement par les extrémités les plus faibles de cette chair putride,
Le tic revient : amasser de la pulpe sous les ongles abîmés d’encre, d’ingrédients de potions et de savon. La pulpe de l’avant-bras, surtout, là où il y avait les veines bien visibles, bien violettes et bleues, qui avaient l’indécence de surgir en ruisseau sous sa peau malade et translucide, évitant les grains de beauté, comme si c’était des arbres, des excroissances végétales dans ce décors marins…
Corps comme paysage ?

Nouveau soupir, similaire au précédent, car les Muses, elles aussi, sont lassées, par ce Minuit propice uniquement aux volées de corbeaux.

Il était une fois Minuit
Croassement du Corbeau
Edgar Allan Bro


Un petit rire, assez clair, petite source, vague ruisseau, échauffement en brume.
Boucles qui se secouent un instant,
Réflexion : état oculaire des lieux.

Ouais, c’était vide.
C’était pas comme s’il avait un rendez-vous coquin, après tout.

Vague sourire narquois puis la masse qui déprime en direction du sol : affaissement de la carnation, et de l’incarnation. Le voici qui, l’outil auditif collé contre les vieilles lattes du plancher, ramasse la poussière avec ses boucles de cheveux sans s’en soucier : il s’est déjà pris suffisamment de toiles d’araignées dans la chevelure en venant ici pour ne guère s’en soucier davantage.

Toc toc toc

Silence vide

Toc toc toc

Silence vide

Toc toc toc

Silence creux

Un sourire, il recommence, toqué, à toquer contre les lattes, avant de gratter, entre les rainures, cherchant la faille du bois, préoccupé, occupé d’un devoir, souci d’un détail assez infime, au demeurant…
Mais… Pouvait-il…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 6

 Rencontre romantique dans la Cabane Hurlante.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.