AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse
Page 4 sur 10
Par un après-midi d'été
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Finrod Elensar
Serpentard
Serpentard

Re: Par un après-midi d'été

Message par : Finrod Elensar, Mer 19 Nov 2014 - 23:00


Le ciel bleu, le soleil tapant et le peu de vent qu'il y avait, faisait de ce jour une chaude journée. On pouvait remarquer sur les visages des passants que la température élevé leur pesait dessus. Certains avaient des gouttes dégoulinant et d'autres buvaient à grosses gorgées. Au milieu de ce qu'on pouvait presque qualifier de fournaise, un homme de grande taille, très grande taille, marchait d'un pas sur et déterminé. Il s'agissait de Finrod Elensar, jeune sorcier, promu depuis quelques années de Poudlard. Il avait obtenu de très bons résultats et était un peu connu de ses camarades de volée mais pas dans le monde en dehors de l'académie. Mais il ne passait pas inaperçu, son mètre 97 ne lui permettait pas de passer inaperçu. Il avait atteint cette taille très jeune, faisant de lui soit un élève moqué ou, au contraire, respecté. Le jeune homme était habitué à cette chaleur. Dans son pays natal qu'est la Roumanie, les étés sont souvent très chauds, les plaines s'assèchent et sont régulièrement victime d'incendies. Pourtant, on aurait pu penser que sous son capuchon noir habituel, sa longue robe ivoire et la ceinture noire avec une boucle émeraude représentant un serpent, pouvait lui donner chaud. Les bottes en cuir noir mottant jusqu'à mi-mollet n'aurait pu rien arrangé, mais non. Il s'était accommodé du chaud depuis très jeune déjà.
Ces derniers mois, Finrod se trouvait en Roumanie et avait décidé de remettre les pieds à Londres pour retrouver une amie de longue date. Il avait continué de correspondre avec une jeune femme de 6 ans sa cadette, rencontrée à Poudlard: Eléane Lestrange. Lorsque la petite fille de 11 ans, qu'elle était, avait passé la porte de la salle commune des Serpentards, il avait sentit quelque chose se dégager d'elle. Une attitude qu'il connaissait bien: la même que la sienne. Très hautaine, confiante et le visage dur. Elle ressemblait en beaucoup de points à Finrod. Dès lors, une complicité s'installa et malgré le départ du garçon, resta forte au delà des murs du château. Maintenant qu'elle était sortie diplômée, Eléane était libre de ses mouvements. Ils avaient donc planifiés une rencontre. Le jeune Elensar était content de la retrouver, car au fil de leurs nombreuses lettres, leurs opinions sur de nombreux sujets se rejoignaient: l'idéologie du sang-pur en faisant partie.
Continuant de marcher d'un pas certain, Finrod diminua le rythme lorsqu'il aperçu Eléane. Comment pouvait-il oublier à quoi elle ressemblait? Cette chevelure sauvage et ses tenues décalées qui faisaient d'elle une personne unique et à part. Il sourit, les dents aussi blanches que son teint apparurent. Il continua d'avancer dans sa direction et approcha son visage très proche de celui de la jeune femme. Les deux jeunes gens avaient beau avoir de nombreux points communs, ils divergeaient sur une chose, le comportement à avoir en publique. Elle, toujours très noble et distinguée, ne laissant transparaître aucune émotion et lui, tout le contraire, excentrique, s'exprimant sans langue de bois et n'accordait pas d'importance à la discrétion ou la bienséance. "Salut toi!" lâcha-t-il. La regardant droit dans les yeux. Chacun avec une teinte différente pour les yeux. Lui émeraude, de son père et elle, d'un sombre attirant. "Ce que tu as grandi, une vraie jeune femme! Hahaha! Mais tu restes toujours plus petite que moi, même avec ces talons vertigineux!." Il aimait la taquiner, la chercher lorsqu'ils se trouvaient être en public. Finrod avait beau la provoquer, la joie qu'il ressentait en revoyant Eléane était indescriptible. Les affinités que les deux sorciers partageant faisaient d'eux un duo de choc à en devenir au vu de leurs écrits.
Revenir en haut Aller en bas
Eléane Lestrange
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Par un après-midi d'été

Message par : Eléane Lestrange, Jeu 20 Nov 2014 - 18:41


Eléane regardait les passants en attendant son ami, ainsi cela lui permettait de se concentrer et de ne pas montrer son impatience et sa joie par des mouvements qui seraient sans aucun doute des petits sautillements, mais un Lestrange ne sautillait pas, c'était réservé pour les autres. Elle savait qu'elle devrait attendre un peu car elle était venu un peu en avance étant trop pressée et ne pouvant donc tenir en place. Elle dévisageait chaque personnes, une petite vieille passa à côté d'elle sans faire attention à la jeune fille, elle portait une robe de sorcière violette assez foncée avec les lunes et des étoiles, *Ridicule* pensa la jeune femme avec un sourire en coin moqueur.

Un peu plus loin, elle vit un couple avec une petite fille toute blonde, elle devait avoir trois ou quatre ans et tenait fermement les mains de ses parents pour ne pas se perdre dans cette foule. Ses parents la regardait avec un amour profond qui se voyait dans leurs yeux, jamais son père ne l'avait regardé comme ça, ou tout du moins pas quand il y avait des gens autour. Elle secoua la tête pour s'enlever ses idées noires, ce n'était ni le lieu ni le moment, l'heure état à la joie et aux retrouvailles.

Son regard continua à se balader dans la foule, au loin elle aperçu une boutique dans laquelle elle n'était jamais rentrée, mais là elle vit des vêtements très jolis et qui lui correspondaient parfaitement, elle nota cela dans un coin de sa tête pour ne pas oublier de passer y faire un tour. Eléane passa la mains dans ses épais cheveux qui commençaient à lui coller à la nuque à cause de la chaleur ambiante. Elle ouvrit donc son sac qu'elle avait passé sur son épaule, et regarda à l'intérieur essayant de trouver de quoi s'attacher les cheveux. *J'avais mis un élastique la dernière fois. Où est-il ? Oh non, j'ai oublié de l'y remettre hier, zut !* Se fustigea-t-elle. Elle releva donc la tête et remis correctement son sac à sa place initiale, et reprit son inspection des passants essayant de trouver Finrod dans la foule environnante.

En tournant la tête sur la droite, Eléane l'aperçu enfin, se rapprochant d'elle. Il faut dire que quelqu'un aussi grand que lui et qui dépassait donc la foule d'une bonne tête était plutôt immanquable, surtout quand cette personne était habillé d'une longue robe de sorcier ivoire et avec un capuchon noir lui recouvrant la tête. *Mais comment fait-il pour être habillé de cette façon avec cette chaleur, il est complètement fou* S'affola Eléane. Puis elle fit un sourire amusé, en faite, non, cela lui ressemblait bien finalement. Il l'avait enfin repéré, il fit un grand sourire et s'approchait maintenant plus rapidement, jusqu'à ce qu'il mette son visage très proche du sien, trop proche pour respecter la convenance. Mais il était comme ça Finrod, se moquant toujours de ce que voulait la bienséance, et disant toujours ce qui lui passait par la tête sans même faire attention.

"Salut toi!" La salua-t-il son regard plongé dans le sien. Elle fit un grand sourire en voyant la même joie que la sienne se refléter dans ses yeux. Avant qu'elle ne puisse répondre il enchaîna "Ce que tu as grandi, une vraie jeune femme! Hahaha! Mais tu restes toujours plus petite que moi, même avec ces talons vertigineux!." Son ton était taquin.

"Je suis contente de te revoir aussi !" Dit-elle en levant les yeux au ciel mais avec un sourire flottant sur ses lèvres, bien qu'une furieuse envie de lui tirer la langue se fit sentir. "J'ai la taille d'une personne normale moi, pas celle d'un troll contrairement à toi !" Dit-elle avec son sourire moqueur au coin des lèvres en réponse à sa taquinerie, puis elle lui fit un clin d’œil . "Mais merci pour le compliment." Elle finit sa phrase sur un grand sourire lui montrant ainsi qu'elle était véritablement heureuse de le retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Par un après-midi d'été

Message par : Finrod Elensar, Ven 21 Nov 2014 - 16:25


La répartie de son amie faisait toujours beaucoup rire Finrod. C'était donc pour cela qu'il adorait la provoquer et surtout en public. "Je suis contente de te revoir aussi !" lui fit-elle. Il voyait qu'elle se contenait. S'ils n'avaient été que les deux, Finrod savait très bien qu'il en aurait pris pour son grade. "J'ai la taille d'une personne normale moi, pas celle d'un troll contrairement à toi !", cette phrase fit exploser de rire le sorcier. Elle n'avait pu s'empêcher de le remettre à sa place. "Mais merci pour le compliment.". Mais évidement, Eléane revint vite aux bonnes manières que ses parents lui avaient inculquées. C'est ce qui lui plaisait chez elle. Cette contenance lorsqu'il y avait du monde et cette folie lorsqu'ils étaient en privé après les cours à Poudlard. Lui étant très extraverti, franc et n'ayant que faire du regard des autres, cela permettait d'instaurer un certain équilibre dans leur relation, dans leur duo. Malgré le fait que la sorcière était plus jeune, elle parvenait à empêcher Finrod de s'emporter trop rapidement. Lors de leur échange épistolaire durant ces dernières années, où ils racontaient leur vie, elle à Poudlard et lui en dehors, elle avait su lui apporter de bons conseils quand le jeune homme s'interrogeait ou perdait patience dans certaines situations qu'il lui décrivait.

"Je suis ravi de te voir! Cela fait beaucoup trop longtemps. Raconte moi tout." lui dit-il avec un grand sourire. Il n'y avait pas ou très peu de secrets entre eux. Eléane avait su gagner sa confiance au bout de seulement quelques mois après leur rencontre. "Parlons en marchant, j'ai des tonnes de choses à te raconter. Et maintenant que tu es dehors, tu vas enfin pouvoir voyager sans contrainte." Les deux jeunes gens se mirent donc en marche. Le soleil tapait toujours fort et même Finrod commençait que la température se faisait trop élevée. Il aurait pu rabaisser son capuchon, pour laisser sa nuque à l'air. Mais les cicatrices laissées par la dragonne, son amie d'enfance, étaient une blessure qu'il tenait à garder pour lui. Uniquement un nombre restreint de personnes les avaient vues, Eléane en faisant évidement partie. À l'époque où les deux sorciers étaient encore élèves à l'académie magique, Eléane avait profité d'un moment où il n'était que les deux dans le pars, un après-midi d'automne, pour poser la question que beaucoup se poser: "Tu caches quoi là-dessous?" Finrod n'hésita même pas, lui montrant les brûlures qui lui resteraient jusqu'à la fin de sa vie et lui expliquant leur histoire. La petite fille ne dit rien et écoutait attentivement le laissant finir son histoire.
Un enfant d'une dizaine d'années le fit sortir de ses pensées en lui rentrant dedans. Il tenta de s'excuser platement, mais fut sûrement très surpris de se retrouver face à un colosse pareil. Finrod ne dit rien. "Justin, viens ici. Et regarde où tu marches." Le garçon se retourna et couru vers ceux qui devaient être ses parents. "Tu vois, c'est ici que j'ai mes premiers achats avant d'aller à l'école de magie, Poudlard. Mais il est normal que tu connaisses pas, étant donné que tu es sans pouvoir mon chéri. Tu dois être tout étonné de te balader ici." dit la femme que l'enfant venait de rejoindre. Il s'agissait donc d'un enfant de sang-mêlé! "Sale sang-de-bourbe." chuchota-t-il. Mais suffisamment fort pour que les quelques personnes autour de lui entendent. Une se retourna, semblant vouloir dire quelque chose, mais au vu de la taille de Finrod, elle se ravisa. Les autres ne firent rien. Il s'agissait pourtant de sorciers, comme lui. Mais l'idéologie des sang-purs avaient perdu plusieurs adhérents et leur nombre s'était donc restreint.
"Bon." Ne souhaitant pas perdre son temps avec ces personnes de rang inférieur. "Je serai enchanté de t'emmener voir la réserve de dragons dont mes parents s'occupent en Roumanie. Enfin, si tu le veux bien entendu! Tu n'es prête de te débarrasser de moi, sois-en sure!" se retournant sur son amie et la saisissant par l'épaule et la serra fort contre lui. Il était clair que cela n'était pas nécessaire, mais les démonstrations d'affection la mettaient rarement à l'aise ou ce n'était pas ce qu'elle préférait. Ils continuaient de marcher, certaines personnes les dévisageaient ou les regardaient du coin de l'oeil. Ce duo atypique intriguait et allait surtout faire parler de lui dans un futur pas très lointain.
Revenir en haut Aller en bas
Eléane Lestrange
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Par un après-midi d'été

Message par : Eléane Lestrange, Ven 21 Nov 2014 - 18:46


Apparemment, la petite taquinerie qu'Eléane fit à Finrod en réponse à la sienne lui avait beaucoup plus vit le grand éclat de rire qui s'échappa de la bouche de celui-ci. La jeune femme était vraiment très heureuse d'entendre à nouveau ce rire, ce visage caché sous un capuchon mais qu'elle savait plein de joie et de bonne humeur, et ce comportement si atypique pour un sang-pur digne de ce nom. Sa joie de vivre, et le fait qu'il soit si expansif, si extraverti, lui avait plu tout de suite. Elle si discrète, si réservée mais pourtant pas timide, juste solitaire. Il arrivait à la décoincer comme dirait son frère, avec lui elle se sentait plus  libre, plus heureuse. Il lui donnait toujours l'envie de sourire. Ils formaient un duo atypique, mais pourtant si complémentaire, certaines personnes pouvaient penser au premier abord qu'ils n'avaient rien en commun, mais pourtant ils étaient extrêmement complice. Et cette complicité était née presque dès le début de leur rencontre, elle était la seule à connaître l'existence des cicatrices présentes à l'arrière de sa tête et sur son dos, et à en connaître leur histoire. Lorsqu'elle lui avait demandé ce qu'il avait sous son capuchon, elle ne s'était pas vraiment attendu à cela, mais elle n'avait pas été dégoûtée, comment pourrait-elle l'être alors qu'elle aussi avait une longue cicatrice lui barrant le dos. Elle avait juste écouté son histoire et lui avait ensuite raconté la sienne après lui avoir montré sa cicatrice. Elle revint brusquement à la réalité lorsque Finrod lui parla.

"Je suis ravi de te voir! Cela fait beaucoup trop longtemps. Raconte moi tout." Le sourire qu'il arborait à ce moment là était contagieux, ce qui fit qu'Eléane lui rendit un sourire tout aussi grand. Cela faisait si longtemps qu'ils ne c'étaient pas vu qu'elle ne savait par où commencer. Finrod continua sur sa lancée. "Parlons en marchant, j'ai des tonnes de choses à te raconter. Et maintenant que tu es dehors, tu vas enfin pouvoir voyager sans contrainte."

Elle marcha donc à sa suite repensant à ce qu'il venait de dire, pourquoi lui parlait-il de voyage ? Il avait l'intention de partir quelque part avec elle ? Elle allait lui poser la question, mais elle vit que le jeune homme était partit dans le méandre de ses pensées, elle fit le choix de ne pas l'en sortir, préférant profiter de sa présence tout en réfléchissant quoi lui raconter en premier sur sa vie après son départ de Poudlard, et se demandant ce qu'était le tonne de chose qu'il avait à lui raconter. Ils marchèrent comme ça en silence, chacun plongé profondément dans leurs pensées, pendant quelques minutes avant qu'Eléane ne ressorte de ses questionnements. Elle jeta un coup d’œil à son ami qui lui était toujours prit dans ses réflexions, alors elle dirigea son regard vers les boutiques et les groupes de gens les environnant. Elle vit certaines personnes leur jeter un coup d’œil curieux se demandant qui pouvaient être cet étrange duo. Elle ne fit donc pas attention au jeune garçon qui fonça de plein fouet dans Finrod. Il ne s'excusa pas trop impressionner par la taille et la carrure de son ami, et partit rejoindre sa mère qui l'attendait et l'appelait un peu plus loin. Elle le sermonna un peu, avant de se retourner vers son mari et de lui parler de ses premiers achats sur le Chemin de Traverse juste avant sa rentrée à Poudlard. C'était un moldu d'après ce qu'elle comprit. A ce moment là, Finrod qui était sortit de ses pensées peu avant sembla comprendre la même chose qu'elle puisqu'il chuchota un peu trop fort "Sale sang-de-bourbe." Une personne se retourna, outrée, mais ne dit rien face au jeune homme. Eléane lui donna un coup de coude taquin, et lorsqu'il tourna la tête vers elle, elle lui fit un sourire mesquin montrant ainsi son accord avec sa remarque précédente.

Il se décida de nouveau à lui parler. "Bon. Je serai enchanté de t'emmener voir la réserve de dragons dont mes parents s'occupent en Roumanie. Enfin, si tu le veux bien entendu! Tu n'es prête de te débarrasser de moi, sois-en sure!" C'était donc de cela qu'il voulait dire en parlant de voyage.  A la fin de sa phrase, il fit une chose qui réchauffa le cœur d'Eléane bien qu'elle ne montra que de l'exaspération face à son comportement inadapté au lieu où ils se trouvaient, il la serra contre lui dans une étreinte puissante. Il finit par la relâcher, et ils continuèrent à marcher. Eléane prit enfin la parole après ce long temps de silence.

"J'adorerais venir voir la réserve de tes parents en Roumanie, je ne suis jamais allé dans ce pays là. Et puis de toute façon je n'ai aucune envie de me débarrasser de toi." Elle lui sourit chaleureusement bien que son sourire fut petit pour ne pas être trop remarqué des passants aux alentours. Mais elle savait qu'il pourrait lire ses émotions dans ses yeux. "Et je n'ai jamais vu de dragon de près. Mais avant raconte moi donc la tonne de choses que tu avais à me dire."
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Par un après-midi d'été

Message par : Finrod Elensar, Sam 22 Nov 2014 - 22:42


Suite à la réponse positive de la jeune femme, Finrod sourit à pleine dents. "Et je n'ai jamais vu de dragon de près. Mais avant raconte moi donc la tonne de choses que tu avais à me dire."À cette phrase, Finrod s'arrêta et fit mine d'être choqué: "Quoi?!" s'exclama-t-il, se qui se retourner quelques passants "Jamais vu un?" Il rigola face à Eléane qui semblait quelque peu mal à l'aise. "Non, je plaisante. C'est normal. Ce n'est pas dans cette école où l'enseignement est limité que les jeunes sorciers vont apprendre réellement ce qui nous entoure. Tu verras. Lorsqu'on se rendra là-bas, je te montrerai Alatariel, la dragonne avec qui j'ai grandi, une puissante et fabuleuse magiare à pointes! Et encore ..." Finrod ne se taisait plus. C'était un sujet qui le passionnait. Une fois qu'on l'attirait dessus, il était difficile de l'arrêter. Le sorcier énumérait les diverses espèces dont ses parents s'occupaient, ses préférées et celles qu'il adorerait pouvoir voir un jour. Mais le jeune Elensar s'arrêta, baissa la tête pour regarder son amie "Je vais me taire. Cela sera beaucoup plus concret lorsque tu pourras admirer ses créatures magiques en vrai." Elle sourit et lui rappela ce qu'il lui avait dit au début. Il prit un air grave, tous signes de joie avaient disparu de son visage. "Oui, effectivement."
Finrod regarda autour de lui, pour s'assurer que personne, cette fois-ci, pourrait l'entendre. Mais il trouvait qu'il y avait trop de monde pour parler. En effet, en ce jour de grand soleil, les sorcières et sorciers étaient pour beaucoup de sortie et traînaient sur le chemin de traverse. Il dirigea son amie dans une ruelle sur le côté de l'allée centrale. Là, ils étaient à l'abri des oreilles indiscrètes. "Alors. Tu n'es pas sans savoir que depuis la fin de ma scolarité, j'ai beaucoup voyagé. Enfin, voyager tout court. Ce qui m'intéressait était certes ma famille, mais aussi ce qui avait un lien avec ce qu'on appelle communément, la magie noire." Il s'arrêta. Le jeune sorcier savait pertinemment que s'intéresser à cet aspect de la magie pouvait être très mal vu. Il ne souhaitait pas compromettre ses recherches et quelques trouvailles. Le Ministère voyant toujours d'un mauvais oeil, les sorciers se plonger dans des recherches sur la magie noire. Souvent associée aux mangemorts et au vue des derniers événements, il n'était pas conseillé d'être soupçonné d'en être un. "Je ne les ai pas avec moi. Je ne souhaite pas me promener avec ce genre de documents. Certains appartenaient à ma famille, d'autres je les ai trouvés dans diverses bibliothèques. Je sais que nous avons le même avis sur plusieurs sujets mais ce sujet précis, nous ne l'avons que très peu abordé. Je voulais donc savoir... Serais-tu d'accord de continuer ce voyage avec moi? Découvrir ce que l'on ne nous a pas appris ou ce que l'on nous cachait lorsqu'on était élève au château. Mais il faut que tu saches que c'est possible que nous tombions dans des situations possiblement dangereuses. Rien ne t'y oblige. Tu sais comment notre duo fonctionne. Tu me connais, je n'ai pas besoin d'en dire plus." Il se tut. Un silence tomba. On pouvait entendre un peu l'agitation venant de la rue centrale. Il la regardait droit dans les yeux, la tenant par les épaules. Ses yeux émeraudes brillant d'excitation. Il la lâcha pour que son amie soit libre de ses mouvements et ne pense pas être coincée face à son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Eléane Lestrange
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Par un après-midi d'été

Message par : Eléane Lestrange, Mar 25 Nov 2014 - 19:48


Finrod fit un air choqué lorsqu'elle lui annonce qu'elle n'a jamais vu un dragon en vrai, avant de s'exclamer un peu trop fort vu les regards des quelques passants qui se tournent curieusement dans sa direction. Eléane était un peu mal à l'aise, on aurait dit qu'elle venait de lui annoncer qu'elle allait se marier avec un moldu car c'était l'amour de sa vie. Après tout, comme il le fit remarquer ensuite, ce n'est certainement pas avec le professeur de soin aux créatures magiques qu'elle avait lorsqu'elle était à Poudlard qu'elle aurait pu en voir un. Mais d'après la dernière lettre reçu de son frère, le prof avait changé et dernièrement ils avaient étudié un dragon, un vrai en cours.

Eléane vit que son ami était extrêmement passionné par ce sujet, elle le savait déjà bien sur, mais elle ne l'avait jamais entendu parler autant et avec tant de passion des dragons. Il parla de sa dragonne, et enchaîna sur les dragons que ses parents possédaient dans leur réserve en Roumanie. Finrod parlait encore et encore, intarissable sur le sujet, mais ce qu'il disait était vraiment intéressant, et Eléane était pendu à ses lèvres absorbant chaque information les traversant. Au bout de quelques minutes il s'arrêta en baissant ses yeux vers elle.

"Je vais me taire. Cela sera beaucoup plus concret lorsque tu pourras admirer ses créatures magiques en vrai."

"Oh tu sais c'était vraiment super intéressant ce que tu disais, mais c'est vrai que je n'ai pas tout compris, tu me réexpliqueras tout quand on sera en Roumanie. Mais j'ai reçu une lettre de mon frère dernièrement, il est à Poudlard, et il m'a dit que leur nouveau professeur de soin aux créatures magiques leur avait fait étudier les dragons, et qu'ils en avaient vu un en vrai. Enfin bref passons, tu n'avais pas quelque chose de super important à me dire ?" Eléane était vraiment intriguée, surtout qu'à l'entente de sa phrase son ami avait repris un visage sérieux qu'il n'arborait que peu souvent préférant la dérision et l'amusement.

Il regarda rapidement autour de lui comme si il ne voulait pas qu'on l'écoute, ce qui était fort probable surtout qu'il la prit par les épaules en la traînant avec lui dans une ruelle étroite et vide attenante à la rue principale. Il s'arrêta un peu plus loin, il avait l'air satisfait de l'endroit trouvé. La jeune fille était pressée de savoir ce que son ami avait à lui dire. D'ailleurs il commença rapidement.

"Alors. Tu n'es pas sans savoir que depuis la fin de ma scolarité, j'ai beaucoup voyagé. Enfin, voyager tout court. Ce qui m'intéressait était certes ma famille, mais aussi ce qui avait un lien avec ce qu'on appelle communément, la magie noire." Wahou ! Eléane ne s'attendait pas du tout à ça, mais cela n'était pas si problématique, après tout, étant une Lestrange elle avait l'habitude de l'étudier et de la pratiquer, c'était une forme de magie vraiment mystérieuse et très intéressante. Il s'était arrêté et semblait peut-être un peu angoissé, avait-il peur de ce qu'elle dirait ? Pourtant il la connaissait. Mais elle n'eut pas le temps de le rassurer qu'il continua.

"Je ne les ai pas avec moi. Je ne souhaite pas me promener avec ce genre de documents. Certains appartenaient à ma famille, d'autres je les ai trouvés dans diverses bibliothèques. Je sais que nous avons le même avis sur plusieurs sujets mais ce sujet précis, nous ne l'avons que très peu abordé. Je voulais donc savoir... Serais-tu d'accord de continuer ce voyage avec moi? Découvrir ce que l'on ne nous a pas appris ou ce que l'on nous cachait lorsqu'on était élève au château. Mais il faut que tu saches que c'est possible que nous tombions dans des situations possiblement dangereuses. Rien ne t'y oblige. Tu sais comment notre duo fonctionne. Tu me connais, je n'ai pas besoin d'en dire plus." Il s'éloigna d'elle après quelques secondes et elle comprit que c'était pour lui laisser la possibilité de partir si elle le souhaitait.

"Bien sur que je te suit dans ton voyage, tu crois que je vais te laisser partir seul maintenant qu'on s'est retrouvé, tu rêve ! On est duo alors on se sépare pas. Je me fiche totalement des situations dangereuses, en se serrant les coudes on pourra s'en sortir, comme toujours. Et puis tu oublis qui je suis, la magie noire est dans mon sang, et j'ai pas mal de chose sur ce sujet dans la bibliothèque du Manoir Lestrange. Crois pas que tu te débarrasser de moi aussi facilement." Elle finit sa phrase sur un clin d’œil.
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Par un après-midi d'été

Message par : Finrod Elensar, Mer 26 Nov 2014 - 18:56


Eléane avait apparemment hâte de découvrir les divers dragons de la réserve, elle disait pouvoir encore l'écouter parler des créatures magiques pendant encore un petit moment. La jeune femme lui précisa que le professeur enseignant les soins aux créatures magiques à Poudlard avait changé, il ne s'agissait plus de celui qu'ils avaient eu auparavant. Elle précisa même que son frère avait suivi le cours sur les dragons et que les élèves avaient pu avoir accès à l'une de ces bêtes. Finrod fut un petit peu étonné, mais content de voir que l'enseignement évoluait et proposait des cas pratiques un peu plus sérieux et ne se contentait pas de petites créatures, bien qu'intéressantes, mais qui n'héritaient pas de l'aura mythique et mystiques des dragons ou des phénix. *Intéressant. Il faudrait éventuellement que je prenne contact avec ce professeur. On pourrait trouver quelques points communs. Avant ça, je vais profiter de passer du temps avec Eléane.* pensa Finrod. Il sourit et revint sur son amie.
Après avoir expliqué ses projets à la sorcière, il attendait sa réponse qui ne se fit pas attendre : "Bien sur que je te suit dans ton voyage, tu crois que je vais te laisser partir seul maintenant qu'on s'est retrouvé, tu rêve ! On est duo alors on se sépare pas. Je me fiche totalement des situations dangereuses, en se serrant les coudes on pourra s'en sortir, comme toujours. Et puis tu oublies qui je suis, la magie noire est dans mon sang, et j'ai pas mal de choses sur ce sujet dans la bibliothèque du Manoir Lestrange. Crois pas que tu te débarrasseras de moi aussi facilement." Elle paraissait très emballée par les idées de Finrod ce qui le rempli de joie. "Fantastique! Bon évidement, nos travaux devront restés secrets. Les aurors et certains autres sorciers ne seront pas forcément très contents que nous nous intéressions à cet aspect de la magie. Ils ont peur de ne pas pouvoir garder la main mise sur ceux qui tenterait de la maîtriser. N'épiloguons pas plus longtemps." Il arrêta de parler et regarda son amie. Il l'invita à rejoindre l'allée principale. Maintenant que le sujet "sensible" avait été abordé, Finrod ne craignait plus d'être entendu par les gens. Le duo revint donc dans la rue et l'agitation sous le soleil.
"J'ai beaucoup parlé. À toi maintenant. Qu'as-tu fait depuis ta sortie de l'école? Et tu m'as dit que le manoir de ta famille enfermait quelques documents qui pouvaient nous intéresser, tu y as déjà eu accès? On pourrait s'y rendre les prochains jours? Hahahaha, beaucoup de questions d'un coup." Cela le faisait sourire à chaque fois, il ne pouvait s'empêcher de penser à ses recherches. Le jeune homme tenait vraiment à en apprendre plus sur ce sujet, non seulement il ferait ses recherches avec son amie mais elle venait de lui ouvrir la bibliothèque de sa famille. Personne dans le monde des sorciers ignoraient qui était Bellatrix Lestrange, une des plus grandes ferventes serviteurs de Lord Voldemort, elle avait eu la chance de pouvoir côtoyer un des plus grands mages noirs de tous les temps. Il marchait en compagnie d'Eléane, une des descendantes de la célèbre Bellatrix, et attendait que cette dernière réponde à sa ribambelle de question.
Revenir en haut Aller en bas
Eléane Lestrange
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Par un après-midi d'été

Message par : Eléane Lestrange, Jeu 27 Nov 2014 - 21:49


Wahou ! Eléane n'avait jamais vu Finrod avec un aussi grand sourire, ni aussi joyeux, elle croyait même que si il avait été une fille il serait en train de sautiller comme monté sur ressort. C'est d'ailleurs cette pensée que l'a fit sourire, imaginer un aussi grand bonhomme sauter comme une fillette devant une boutique de sucreries. Mais elle était contente de le rendre content, et puis il faut dire qu'elle était elle aussi vraiment très très impatiente de commencer cette belle aventure qui promettait d'être forte en rebondissements, fort dangereuse, et surtout très intéressante en terme de savoir et de connaissance sur la magie noire, la magie interdite.

"Fantastique! Bon évidement, nos travaux devront restés secrets. Les aurors et certains autres sorciers ne seront pas forcément très contents que nous nous intéressions à cet aspect de la magie. Ils ont peur de ne pas pouvoir garder la main mise sur ceux qui tenterait de la maîtriser. N'épiloguons pas plus longtemps." Quand il eut fini de parler, il lui fit un signe en direction de l'allée principale et elle acquiesça en réponse. Ils repartirent donc en direction de la grande voie et y arrivèrent rapidement étant tout de même assez peu enfoncés dans la ruelle, juste histoire de ne plus être à porté des oreilles curieuses ni de la vue des passants.

Le soleil et sa chaleur ainsi que les passants et l'agitation qu'ils faisaient les frappèrent de plein fouet. Elle ne s'était pas rendu compte à quelle point il faisait frais dans la ruelle ni comme elle était si silencieuse. Elle se retourna finalement vers son ami pendant qu'ils reprenaient leur marche, elle attendait qu'il parle et à peine cela lui traversa la tête qu'il reprit la parole. Comme si il avait lu ses pensées, serait-il un legilimens ? Il faudrait qu'elle pense à lui demander.

"J'ai beaucoup parlé. À toi maintenant. Qu'as-tu fait depuis ta sortie de l'école? Et tu m'as dit que le manoir de ta famille enfermait quelques documents qui pouvaient nous intéresser, tu y as déjà eu accès? On pourrait s'y rendre les prochains jours? Hahahaha, beaucoup de questions d'un coup."

Elle fouilla rapidement dans son sac agrandit par un sort d'extension, c'était une fille, et il était donc d'un bazar sans nom. *Mais où est ce foutu bouquin ! Je l'ai mis dans mon sac juste avant de partir. Ahhhhhh ! Te voilà toi !* Elle fit un grand sourire et tendit le livre à Finrod.

"Tient en voilà déjà un, il regroupe pas mal de chose déjà sur ce que tu sais." Elle ne voulait pas trop en parler avec tout ce monde autours. "Il y a surtout des sorts, mais quelques potions aussi. Pour le reste on pourra sans problème aller au Manoir dans la semaine, tu me dis quand tu es libre et on ira." Elle lui fit un petit sourire.

"Sinon qu'ai-je fait depuis ma sortie de Poudlard ? Et bien pas grand chose pour te dire, je me suis installé dans un appartement dans l'allée des Embrumes avec ma meilleure amie, mon petit frère est venu squatter chez moi vu que mon père n'a pas franchement bien pris qu'il soit répartit à Serdaigle alors qu'il avait fait quelques années à Durmstrang avant, tu connais la chanson, un Lestrange est forcément un Serpentard. Mais il a fait une de ses expériences et ça a mal tourné du coup j'ai due le renvoyer, mais on garde contact. A part je n'ai pas fait grand chose." Elle réfléchit, c'est vrai que sa vie en dehors de Poudlard n'a pas été vraiment très palpitante ni très intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Par un après-midi d'été

Message par : Finrod Elensar, Jeu 4 Déc 2014 - 9:15


Son amie l'écoutait. En public, il parlait et, elle, elle écoutait. Cela avait quasiment toujours été le cas. Il était difficile d'entendre des mots sortir de sa bouche, son éducation en était pour beaucoup. Finrod était donc habitué à souvent faire des monologues lors de leurs entretiens en public. Mais il fût très agréablement surpris de voir Eléane réagir avec autant de motivation et aligner autant de mots à la suite, cela fit ricaner le jeune homme. Il ne s'attendait pas non plus à ce que la jeune femme lui tende un livre: "Tiens en voilà déjà un, il regroupe pas mal de choses déjà sur ce que tu sais. Il y a surtout des sorts, mais quelques potions aussi. Pour le reste on pourra sans problème aller au Manoir dans la semaine, tu me dis quand tu es libre et on ira."
Le sorcier ne répondit pas tout de suite, il observait le livre. La couverture était noire, avec des runes dessinées à l'encre verte émeraude, des bordures argentées dessinaient les contours de l'ouvrage. Ces couleurs n'étaient pas sans rappeler la célèbre maison de Poudlard: celle de Salazar Serpentard. Au toucher, la matière ressemblait à du cuir abîmé avec le temps et plié, cela était sûrement dû au fait que ses anciens possesseurs devaient l'avoir mainte fois utiliser. À l'intérieur, des notes écrites à la main, toujours avec la même encre que sur la première de couverture, sur du papier de parchemin usé. Le jeune homme n'allait évidement pas le lire maintenant. Il regarda autour de lui pour s'assurer qu'aucun petit curieux ne guignait pas sur le livre de magie noire. "Intéressant, j'ai remarqué quelques similitudes dans ces écrits et ceux que j'ai pu découvrir lors de mes recherches. Elles ne sont pas très avancées d'ailleurs et il reste beaucoup de lacunes mais je compte sur ton esprit vif pour m'aider à décoder tout ça." Dit-il en lui rendant le livre avec un clin d'oeil. "Mes parents ont aussi des ressources qui s'avèrent intéressantes. Mais ils préfèrent rester discrets sur ce sujet ne souhaitant pas attirer l'attention sur eux. Alors je n'ai eu accès qu'à une petite partie. Peut-être que lorsqu'ils sauront que je ne suis plus seul dans cette aventure, ils lâcheront quelques info."
Les deux amis continuaient d'avancer dans le chemin de Traverse, évitant les férus de shopping avec les mains déjà bien remplies de sacs. La chaleur s'était atténuée, le soleil tapait moins fort et un petit vent frais se faisait sentir, ce qui soulageait certaines personnes semblant respirer à nouveau. Eléane reprit la parole pour répondre aux questions précendentes de Finrod: "Sinon qu'ai-je fait depuis ma sortie de Poudlard ? Et bien pas grand chose pour te dire, je me suis installé dans un appartement dans l'allée des Embrumes avec ma meilleure amie, mon petit frère est venu squatter chez moi vu que mon père n'a pas franchement bien pris qu'il soit répartit à Serdaigle alors qu'il avait fait quelques années à Durmstrang avant, tu connais la chanson, un Lestrange est forcément un Serpentard. Mais il a fait une de ses expériences et ça a mal tourné du coup j'ai due le renvoyer, mais on garde contact. A part je n'ai pas fait grand chose." Finrod fut interloqué. Eléane avait un frère, il avait oublié ce détail. Mais c'était sans importance au vu de ce qu'elle racontait sur lui. Serdaigle... *Quelle horreur!* pensa le jeune sorcier. Il se retint de faire un commentaire par respect pour son ami mais son visage devait sûrement le trahir. Son visage exprimait souvent ce qu'il pensait avant qu'il n'ai pu dire quoique ce soit. "Ha, je vois. Je comprends ton père. Je me demande comment ma famille aurait réagit si le fils de la branche principale des Elensar avait fini ailleurs qu'à Serpentard. D'après certains dires des mes parents, j'ai des cousins à je ne sais quel degré, et je m'en fous je dois dire, qui ont fini dans d'autres maisons que celle du serpent. Je ne les ai jamais rencontrés, ce qui n'est pas très grave. Dit Finrod d'une voix grave. "Passons! Alors sache que je n'ai pas d'emploi ni d'obligations envers quelqu'un, je suis majeur, je vis ma vie comme je le souhaite. Alors dès que nous pouvons aller au Manoir de ta famille, on y va ! Quand cela va pour toi." Dit-il d'une voix enjouée et excitée. "Après cette visite et en fonction de ce que l'on trouvera, on se rendra en Roumanie où les quelques documents trouvés se trouvent et on verra dans quels endroits nous nous rendrons en fonction de nos diverses découvertes." Le jeune homme avait des projets plein la tête. Les découvertes faites sur la magie noire pouvaient être dangereuses, certains sortilèges devaient protéger certains savoirs et s'en débarrasser ne seraient sûrement pas d'une mince affaire. Mais avant tout ça, la visite au Manoir devait se faire et permettre de découvrir certains secrets de cette célèbre famille.  




HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eléane Lestrange
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Par un après-midi d'été

Message par : Eléane Lestrange, Sam 13 Déc 2014 - 19:39


Lorsqu'elle se mit à parler, Eléane vit son ami légèrement surprit, puis ricaner pour une raison totalement inconnu pour la jeune fille. Par contre, l'étonnement qui se peignit sur le visage de Finrod après lui avoir tendu le livre prêté par son père, elle le comprit. Il lui prit le livre des mains avec fascination, sans même la regarder, toute son attention tournée vers le petit tas de vieux parchemins noircis d'encre et joliment relié par une couverture en cuir vieilli et abîmé par le nombre de main qui l'on manipulé. L'ancienne Serpentard vit son congénère manipuler avec beaucoup de précaution le précieux petit livre. Eléane le vit tourner et retourner le livre pour l'observer sous toutes ses coutures, puis il l'ouvrit et en lit quelques passages. Le laissant quelques instants à sa lecture, elle guetta les passants pour être sûre que personne ne leur portait attention, ils risquaient des problèmes avec leurs recherches, et ce livre pouvait leur apporter des problèmes si quelqu'un le voyait. Il finit par enfin détacher ses yeux du livre et fit attention au monde qui l'entourait, il jeta un coup d’œil autour de lui avant d'enfin reporter son attention sur elle. Finrod lui rendit le livre tout en disant :

"Intéressant, j'ai remarqué quelques similitudes dans ces écrits et ceux que j'ai pu découvrir lors de mes recherches. Elles ne sont pas très avancées d'ailleurs et il reste beaucoup de lacunes mais je compte sur ton esprit vif pour m'aider à décoder tout ça. Mes parents ont aussi des ressources qui s'avèrent intéressantes. Mais ils préfèrent rester discrets sur ce sujet ne souhaitant pas attirer l'attention sur eux. Alors je n'ai eu accès qu'à une petite partie. Peut-être que lorsqu'ils sauront que je ne suis plus seul dans cette aventure, ils lâcheront quelques info." Il lui avait fait un clin d’œil après avoir parlé de son esprit vif, ce qui l'a fit rire. Elle espérait vivement que les recherches au Manoir les aideraient et que les parents de Finrod pourraient leur en apprendre plus.

"Je suis vraiment impatiente que tu me montre ce que tu as déjà réussis à trouver sur le sujet, même si il n'y a pas grand chose, il n'y a pas de doute que ce sera très intéressant. Et j'espère que tes parents pourront nous aider. Je suis vraiment impatiente que tu me fasse découvrir la Roumanie." Elle était très très excitée par la perspective de découvrir de nouveaux endroits et de nouvelles choses. Elle lui sourit, puis parla de ce qu'elle avait fait depuis la fin de sa scolarité à Poudlard. Lorsqu'elle aborda le sujet de la répartition de son frère Ebenezer, elle vit un léger dégoût se peindre sur le visage. Elle finit ce qu'elle avait à dire mais elle prenait assez mal l'expression qu'il avait eu quand elle avait parler de son frère.

"Ha, je vois. Je comprends ton père. Je me demande comment ma famille aurait réagit si le fils de la branche principale des Elensar avait fini ailleurs qu'à Serpentard. D'après certains dires des mes parents, j'ai des cousins à je ne sais quel degré, et je m'en fous je dois dire, qui ont fini dans d'autres maisons que celle du serpent. Je ne les ai jamais rencontrés, ce qui n'est pas très grave." Et là elle vit rouge, pas à cause de ce qu'il disait sur ses cousins, ça elle s'en fichait royalement, mais sur ce qu'il disait sur son frère. elle fit à peine attention qu'il avait recommencé à parler.
"Passons! Alors sache que je n'ai pas d'emploi ni d'obligations envers quelqu'un, je suis majeur, je vis ma vie comme je le souhaite. Alors dès que nous pouvons aller au Manoir de ta famille, on y va ! Quand cela va pour toi. Après cette visite et en fonction de ce que l'on trouvera, on se rendra en Roumanie où les quelques documents trouvés se trouvent et on verra dans quels endroits nous nous rendrons en fonction de nos diverses découvertes."

"Et bien tu vois, moi je ne comprend pas mon père, Eben' n'est même pas majeur et il se retrouve à la rue ! Il a été réparti à Serdaigle par Merlin, pas à Gryffondor ou pire, Poufsouffle ! Il est juste trop curieux pour être à Serpentard, mais je connais mon frère, il possède toutes les qualités de Serpentard, c'est juste ce maudit Choixpeau qui a vu d'autres choses et il a finit chez les Serdy ! Mais ne t'avise pas de dire ou même de penser du mal de lui juste à cause de la maison dont il fait partie ! Tu sais pourtant que pour moi la famille c'est sacrée !" Elle lui lançait son regard le plus avadakédavrisant. Ça n'aurait pas été lui, elle aurait déjà lancé quelques doloris histoire de faire comprendre à la personne qu'on ne pensait ou disait jamais de mal de sa famille, jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Par un après-midi d'été

Message par : Finrod Elensar, Lun 15 Déc 2014 - 21:13


Finrod était bien content d'avoir une amie qui semblait aussi motiver que lui pour commencer cette aventure. Elle se réjouissait de partir et lui l'était tout autant pour continuer au plus ses recherches sur la magie noire et ainsi découvrir ce qu'elle pouvait offrir. Le jeune sorcier réfléchissait au programme qu'il pouvait organiser en Roumanie. Visite de la réserve de dragons, quelques jours chez ses parents mais surtout décrypter les écrits trouvés dans le manoir de la famille de son amie.
Suite au commentaire du jeune sorcier sur le frère d'Eléane, cette dernière s'énerva et tenta de le remettre en place assez sèchement: "Et bien tu vois, moi je ne comprend pas mon père, Eben' n'est même pas majeur et il se retrouve à la rue ! Il a été réparti à Serdaigle par Merlin, pas à Gryffondor ou pire, Poufsouffle ! Il est juste trop curieux pour être à Serpentard, mais je connais mon frère, il possède toutes les qualités de Serpentard, c'est juste ce maudit Choixpeau qui a vu d'autres choses et il a finit chez les Serdy ! Mais ne t'avise pas de dire ou même de penser du mal de lui juste à cause de la maison dont il fait partie ! Tu sais pourtant que pour moi la famille c'est sacrée !" L'énervement de la jeune femme attira le regard des quelques passants. Finrod sourit et rigola face à la réaction de son amie. Il savait que c'était un sujet sensible, mais il ne pouvait s'empêcher de faire des remarques sur toute sorte de sujet. Et le fait que le frère d'Eléane n'était pas allé à Serpentard n'avait pas échappé à la règle. Il observait son amie quelque peu tendue et attendit qu'elle se calme. Elle était la seule avec qui il ne parait pas au quart de tour. Il préférait attendre que son amie se calme et elle faisait de même lorsque lui était en colère. Quelques secondes passèrent et la tension descendit d'un cran. "Je le sais bien. Mais tu es au courant sur le fait que je donne mon avis sur tout. Et ce n'est pas ça qui va m'empêcher de penser. Serpentard a été ma maison pendnat des années et le sera toujours. Les autres ne sont rien." Sur ces paroles, il invita son amie à avancer.

Ils arrivaient au bout du chemin de Traverse et la journée était déjà bien entamée. "Je vais retourner chez moi. Envois moi un hibou lorsque tu seras au courant pour un jour de libre où nous pourrons nous rendre au manoir de ta famille. Je vais rentrer et commencer à lire quelques parchemins. Il me tarde de découvrir et de commencer notre aventure. J'attends de tes nouvelles! Prends soins de toi!" Pour conclure leur conversation, il l'embrassa sur le front. Vu sa taille il avait besoin de se baisser un petit peu pour l'atteindre. Il partit en rigolant et lança un grand sourire à Eléane. Maintenant il ne restait plus qu'à attendre pour commencer pour de bon leurs recherches et à eux deux, ils pourraient avancer correctement.


HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eléane Lestrange
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Par un après-midi d'été

Message par : Eléane Lestrange, Mar 23 Déc 2014 - 21:19


Après la remarque cinglante de la jeune femme, Finrod, comme à son habitude ne réagit pas de la manière la plus probable, il éclata de rire, comme si l'énervement de sa jeune amie n'était qu'une broutille. Eléane était vexée qu'il se moque ainsi d'elle puis sa colère se calma un peu ce qui lui permit de reprendre de la lucidité dans ses pensées. Elle se doutait bien que l'ancien Serpentard allait agir avec différemment que le commun des mortels puisque c'était dans sa nature. Sa colère s'apaisa donc totalement et le calme reprit place dans les émotions de la jeune fille. Elle avait été si en colère qu'elle n'avait même pas fait attention aux regards tournés vers eux, surement dû à son éclat de voix. Finrod ayant sans doute vu que son amie se calmait pris la parole.

"Je le sais bien. Mais tu es au courant sur le fait que je donne mon avis sur tout. Et ce n'est pas ça qui va m'empêcher de penser. Serpentard a été ma maison pendant des années et le sera toujours. Les autres ne sont rien."

Elle le savait bien, mais pourtant elle ne pouvait pas s'empêcher d'agir ainsi, en protégeant sa famille du mal que l'on disait d'elle, les Lestrange avaient tellement l'habitude d'être mal vu depuis la dernière guerre qu'ils devaient rester soudés pour ne pas se retrouver seuls. Elle hocha donc la tête. Finrod et elle reprirent leur marche en silence, à peine quelques minutes plus tard, ils arrivèrent à la fin du Chemin de Traverse. Finrod se retourna donc vers Eléane.

"Je vais retourner chez moi. Envois moi un hibou lorsque tu seras au courant pour un jour de libre où nous pourrons nous rendre au manoir de ta famille. Je vais rentrer et commencer à lire quelques parchemins. Il me tarde de découvrir et de commencer notre aventure. J'attends de tes nouvelles! Prends soins de toi!"

"Aucun problème, je te préviens dès que je sais que l'on peut y aller pour commencer les recherches. Je ne pense pas mettre trop de temps, mais si tu fais des découvertes intéressantes entre temps préviens moi, mais sans me dire de quoi il en retourne pour ne pas te faire prendre." Elle chuchota la fin de sa phrase. "Toi aussi prend soin de toi et à bientôt." Elle lui fit un sourire et lui l'embrassa sur le front avant de tourner les talons sur un dernier sourire. Elle tourna elle aussi les talons et partit en direction de l'Allée des Embrumes pour rentrer chez elle, un sourire heureux dont elle n'arrivait pas à se débarrasser toujours collé aux lèvres.




Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
Sasa Dubois
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Par un après-midi d'été

Message par : Sasa Dubois, Dim 22 Mar 2015 - 11:40


RP avec July Swann


Sasa était partie tôt de chez elle pour se promener sur le Chemin de Traverse. Elle aimait cet endroit où toutes les odeurs de vieux parchemins et de bois se mélangeaient. Surtout par une belle journée comme celle-là, le soleil brillait et il n'y avait aucune trace de quelconques nuages dans le ciel azur.
Alors quelle flânait avec délice, dorée par le soleil de dix heures, la jeune Poufsouffle s'aperçut avec horreur qu'elle s'était perdue.
Regardant autour d'elle et ne voyant rien qui puisse lui indiquer où elle était elle sentit les larmes lui monter aux yeux. Elle les refoula et se mit à marcher dans la direction qu'elle croyait avoir pris pour arriver ici.
Seulement, au bout d'une demi-heure elle n'avait toujours pas retrouvé son chemin. Avisant un banc, elle se laissa tomber dessus et se mit à pleurer. Se rendant compte qu'il ne servait à rien de pleurer, Sasa essuya d'une main rageuse ses larmes. C'était bien elle ça, pleurer pour un rien alors qu'il suffirait de demander son chemin à un passant.
D'ailleurs, il lui semblait que quelqu'un arrivait. A peine la jeune Poufsouffle avait-elle entendu distinctement ses pas, qu'elle était déjà vers la personne arrivant , parlant à toute vitesse :
- Bonjour. Pardon, excisez-moi, mais j'ai perdu mon chemin, pouvez vous m'aider s'il vous plaît ?
Revenir en haut Aller en bas
July Swann
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège


Re: Par un après-midi d'été

Message par : July Swann, Dim 22 Mar 2015 - 17:45


La journée était belle et l’Anglaise s’était réveillée d’une humeur radieuse. Le soleil avait toujours cet effet positif sur la belle aux cheveux de feu. C’était une fille du soleil. Aussi, bien qu’elle apprécie les grâces matinées, elle n’avait pu se résoudre à louper le beau temps. L’après-midi, elle serait enfermée à l’hôpital, elle voulait donc profiter de sa matinée libre et du chemin de traverse avec ses rues calmes.
July adorait les couleurs, les odeurs et tous ces visages tellement différents qu’elle croisait. Elle aimait la tranquillité relative qui régnait le matin, avant l’agitation fourmillante de l’après-midi.

Mais la rousse n’était pas simplement venue flâner, elle avait besoin de pas mal d’ingrédients, pour sa consommation personnelle ou pour ses recherches au sein de la guilde. Elle trouva la plupart d’entre eux sur le chemin de traverse, mais certains produits spéciaux se vendaient uniquement hors de l’allée principale. Elle s’était donc aventurée dans les rues adjacentes.
L’Anglaise sortait justement d’un petit apothicaire, chez qui elle avait fait l’acquisition de sang d’acromentule prélevé à la pleine lune, lorsqu’une jeune fille aux yeux rougis lui courra dessus.
La sang-mêlé comprit tout de suite que quelque chose n’allait pas. Elle se demanda un instant si elle s’était faite agressée, mais la petite lui expliqua s’être perdue. Malgré la peur, clairement perceptible à ses paroles précipitées, la petite brune n’en oublia pas les bonnes minières.

July adressa un sourire bienveillant à la jeune fille avant de répondre d’une voix douce, en se baissant un peu pour être à la hauteur de son interlocutrice :
- Ne t’inquiète pas je connais le coin presque comme ma poche, la rassura July, Où est-ce que tu veux aller ? Tu as perdu tes parents ?
Cela rappela à la médicomage un autre après-midi d’été, où elle s’était retrouvée à la place de la brunette. Elle avait été trop curieuse, en s’attardant devant la vitrine d’un magasin de balais, si bien qu’elle avait perdu son père et son frère. La petite fille qu’elle était à l’époque s’était mise à pleurer et une jeune femme à l’instinct maternel très prononcé avait volé à son secours. Les rôles étaient inversés, cette fois-ci, et July était contente de pouvoir rendre l’aide qu’on lui avait donné quelques années plus tôt.


Dernière édition par July Swann le Mer 11 Nov 2015 - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sasa Dubois
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Par un après-midi d'été

Message par : Sasa Dubois, Lun 23 Mar 2015 - 11:15


La jeune femme sur qui couru Sasa avait des cheveux de feu, elle était grande et belle et surtout, la jeune Poufsouffle trouvait qu'elle avait une odeur très prononcée de violette.
La jeune fille, qui adorait cette odeur, se sentit tout de suite en confiance. Avant que Sasa n'est pu s'arrêter de contempler les reflets que faisait le soleil dans les cheveux roux de la femme que celle-ci parla :
- Ne t’inquiète pas je connais le coin presque comme ma poche. Où est-ce que tu veux aller ? Tu as perdu tes parents ?
Elle s’était baissée un peu pour être à la hauteur de la jeune fille et avait parlé d'une voix douce. Sasa eut un petit sourire lorsque sa "sauveuse" lui demanda où étaient ses parents, on lui posait bien souvent cette question, aussi répondit-elle la même réponse que d'habitude:
- Mes parents sont moldus tous deux, et le monde de la magie leur fait un peu peur à vrai dire. Ils ne m'ont pas accompagné ici. Et, pour répondre à votre autre question, j'allais chercher un livre chez Fleury & Bott et je cherchais un glacier, parce qu'une glace est toujours agréable en cette chaleur ! Tenez, si l'on trouve un glacier, que diriez-vous de venir manger une glace avec moi ?
La jeune file rosit un peu, d'habitude, elle était timide et ne faisait pas ce genre de propositions... Elle espérait que la réponse de la rousse serait positive, ses parents étant moldus elle n'avait aucune occasion de parler de magie en dehors de Poudlard. Et pour une fois que cette occasion se présentait, elle n'allait pas laisser passer cela ! D'autant plus que la femme qui était devant elle semblait très gentille.
Revenir en haut Aller en bas
July Swann
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège


Re: Par un après-midi d'été

Message par : July Swann, Jeu 26 Mar 2015 - 17:25


La petite brune raconta que ses patents étaient moldus, et que le monde magique les effrayait, si bien qu’elle était contrainte de venir faire ses achats seuls.
- […] j'allais chercher un livre chez Fleury & Bott et je cherchais un glacier, parce qu'une glace est toujours agréable en cette chaleur !
- C’est bien vrai, répondit July avec un sourire amusé.
Gourmande qu’elle était, elle avait tout à coup envie d’en manger une, elle aussi. Mais ce n’était pas prévu à son emploi du temps, elle allait donc devoir faire sans. A moins que … :
- Tenez, si l'on trouve un glacier, que diriez-vous de venir manger une glace avec moi ?

La sang-mêlé fut un peu surprise par la proposition de la jeune fille. Elle n’avait pas froid aux yeux ! Mais l’Anglaise comprit son besoin de compagnie : ce n’était pas drôle de faire ses achats seul, surtout à son âge. Quelle âge pouvait-elle bien avoir, d’ailleurs ?! 12, peut-être 13 ans ? Ce qui était sûr, c’est qu’elle n’était pas majeure et qu’elle devait toujours être à Poudlard. July ne put s’empêcher de ressentir un élan de colère, envers ses parents. Moldus ou pas, ils se devaient d’être protecteurs envers leur fille ! Ils étaient irresponsables de la laisser seule sur le chemin de Traverse. Croyaient-ils que, de par leurs pouvoirs, les sorciers étaient immunisés contre les agressions ? Elle était tout aussi vulnérable qu’une moldue. Peut-être même plus étant donné les tentions qui régnaient dans le monde magique.

La petite brune avait l’air tellement pleine d’entrain que July ne put pas se résoudre à décliner son invitation. Avant de répondre, la sang-mêlé prit tout de même le temps de consulter sa liste de courses et de vérifier sur sa montre à gousset qu’il lui restait suffisamment de temps.
- D’accord pour une glace, on va commencer par te trouver ce dont tu as besoin chez Fleury & Bott puis je t’emmènerai chez Florian Fortarôme. C’est par ici, conclut July en commençant à marcher. Comment tu t’appelles ? Moi, c’est July Swann ! Et tu peux me tutoyer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Par un après-midi d'été

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 10

 Par un après-midi d'été

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.