AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 3 sur 12
Une rencontre particulière
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
Sloan Wentz
Serpentard
Serpentard

Re: Une rencontre particulière

Message par : Sloan Wentz, Ven 9 Mai - 19:37


Le gars n'avait pas l'air de me croire quand je lui disais que j'aimais bien l'écouter parler. C'était la vérité, pourtant. Il avait au moins raison sur un point : je savais écouter. Je me sentais bien après avoir écouté les gens se plaindre ou me raconter leurs vies, je les comprenais et je me mettais aisément à leur place, m'imaginant que dans ces cas-là, j'aurais moi aussi aimé qu'on m'aide du mieux qu'on le pouvait. Qui plus est, il était sympa cet inconnu et je me serais senti mal si je l'avais ignoré. Alors je le regardai avec empathie, tout le long, jusqu'à ce qu'il me dévoile le nom de cette femme avec qui il avait tant apprécié coucher. Je sentis mes traits se durcir et j'eus une soudaine envie de lui refaire le portrait, jetant aux oubliettes mon naturel pacifique pour haïr instantanément cet homme qui avait eu Lexie avant moi et qui semblait vouloir me la reprendre. Et ça, c'était tout simplement hors de question. J'étais mieux que lui, il fallait que je m'en persuade. Je doutais. Mais Alexie avait fait son choix, elle m'avait choisi moi, et je ne risquais certainement pas d'aller à l'encontre de cette décision. Je l'aimais, et ce n'était apparemment pas le cas de cet homme. Là où lui ne lui offrait que des parties de jambes en l'air régulières, moi je voulais la rendre heureuse pleinement et pas uniquement en l'attirant dans mon lit. Je désirais une histoire sérieuse et pas une amante pour tromper ma copine. Alors oui, je défendrais ma position coûte que coûte. Je n'avais même pas peur de ce gamin, de toute façon, et ses menaces en l'air me faisaient plus rire qu'autre chose.

- Scott. Pas Scottland ou Scottish, juste Scott. Et tu vois, c'est moi qui te l'ai "volé" et j'peux te promettre que si t'oses t'approcher d'elle à nouveau c'est moi qui donnerais pas cher de ta peau. Elle mérite mieux qu'un plan c*l que t'avais pour passer la frustration que tu ressens avec ta copine, dis-je d'une voix dangereuse.

J'étais dur dans mes paroles, mais je m'étais contenu du mieux que je l'avais pu. Je ressentais une telle rage, une telle colère froide que j'aurais pu proférer à son encontre des menaces que j'aurais regretté par la suite, ainsi que des insultes pas très polies pour un serveur. Mon job m'empêchait d'agir librement alors je ne lui demandais pas de partir. Mon regard meutrier, mon attitude froide et mes paroles tranchantes se suffisaient à eux mêmes, et j'espérais vraiment que ce mec dégagerait de lui-même avant que je ne m'énerve un peu trop. Quelque chose me soufflait cependant qu'il allait péter un câble davantage encore et que les choses allaient tourner au vinaigre. Et j'étais prêt. Ma baguette attendait sagement dans ma poche et mes muscles ainsi que mes poings étaient contractés à la perspective d'une bonne bagarre avec ce potentiel faiseur d'ennuis, ce briseur de couples à la c*n. J'allais le tuer, le torturer, Alexie ne m'en voudrait pas, après tout ce n'est pas comme si j'éprouvais des envies meurtrières envers son ancien amant. Normal.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Wood
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une rencontre particulière

Message par : Ethan Wood, Ven 9 Mai - 22:15


J'ai un peu empiété sur ton libre-arbitre, dis-moi si tu veux que je modifie quoi que ce soit !

Les poings serrés alors qu'il ne quittait pas du regard son verre d'alcool, Ethan ne pouvait pas calmer sa rage intérieure qui bouillonnait en lui alors qu'il avait révélé le nom de celle qui lui avait brisé le coeur et cette promesse qu'il s'était faite de retrouver celui qui lui avait volé la belle et de le détruire comme il l'avait détruit. Mais il ne pensait pas que le fautif se trouverait aussi près de lui.. Déglutissant avec difficulté, le Wood serra son verre assez fort pour que celui-ci ne se brise dans ses mains. Dans un petit cri de douleur, il retira un morceau de verre qui s'était planté dans sa paume et se saisit d'un torchon qui se trouvait sur le comptoir pour éponger le sang qui avait coulé sur le comptoir. Puis, d'un geste discret, il jeta un Curo As Velnus tout en enroulant sa main d'un pansement qui se trouvait dans sa poche. Allez savoir pourquoi il se trimballait ça dans la poche !

Après avoir arrêté l'hémorragie, le brun avala une nouvelle gorgée d'alcool alors qu'il portait la bouteille à ses lèvres. Il laissa ce breuvage divin coulait dans sa gorge et hydrater celle-ci qui s'asséchait encore plus que d'habitude. Ne cessant de déglutir, le Wood essuya son front que de petites gouttelettes venaient d'humidifier. Qu'est-ce qu'il faisait chaud tout d'un coup ! Ethan porta sa main à sa bouche et mordilla nerveusement ses ongles, pourquoi est-ce qu'il sentait que l'atmosphère venait de se refroidir tout d'un coup ? Le serveur semblait froid et lui qui, d'habitude, répondait du tac au tac laissa passer quelques minutes beaucoup trop longues aux yeux du Wood. Mais ces paroles étaient beaucoup plus dures et surprenantes que l'aurait cru Ethan :

« Scott. Pas Scottland ou Scottish, juste Scott. Et tu vois, c'est moi qui te l'ai "volé" et j'peux te promettre que si t'oses t'approcher d'elle à nouveau c'est moi qui donnerais pas cher de ta peau. Elle mérite mieux qu'un plan c*l que t'avais pour passer la frustration que tu ressens avec ta copine. »

Ethan fronça soudainement les sourcils. Ce n'était pas possible, c'était un cauchemar ! Soudainement, le serveur lui parut beaucoup plus détestable qu'il ne l'aurait cru, il était passé de celui qui l'écoutait pour lui apporter des conseils à celui qui voulait détruire l'adolescent. Et c'était pareil pour le Wood. Son regard lançait des éclairs alors qu'il ne quittait pas le serveur du regard. Quel enfoiré ! Ah le fis de.. S'il avait pu sortir sa baguette et le tuer, il l'aurait fait ! Mais il ne voulait pas que ça se passe comme ça, il risquerait trop gros, non il allait le faire à mains nues. Doucement, lui faire mal comme il avait eu mal lui-même. Jamais le souhait de tuer une personne n'avait été aussi fort dans l'esprit du britannique.

Il se fichait les conséquences de ses actes, il se fichait d'être un Phénix et de risquer gros pour seulement oser penser à ce qu'il voulait faire. Ce n'était que la soif de vengeance qui guidait ses gestes et ses pensées. Puis, sans réfléchir, le Wood se saisit d'un bout de verre qu'il arracha du bois du comptoir et le lança avec assez de force pour qu'il atterrisse dans le mollet gauche du serveur. Ce moins que rien qui lui avait volé sa seule confidente. Le Wood ne savait pas si l'arme tranchante avait atteint sa cible mais il ne prit pas le temps de vérifier. Le brun sauta sur le serveur et le saisit à la gorge, l'emmenant en dehors de sa forteresse de bois pour le plaquer contre le mur et le tenir de toutes ses forces. Puis, il s'approcha doucement de lui et lui murmura à l'oreille :

« Je m'étais promis de te tuer. Et c'est ce que je vais faire. »

Puis, au lieu de lui porter le coup fatal directement, le sorcier lui administra un bon coup de poing dans la mâchoire suivi d'un coup de pied dans les parties intimes. Il voulait vraiment qu'il souffre, que son cri de douleur déchire la nuit. Puis, sans attendre, le Wood le saisit par les cheveux, défonça la porte de la petite auberge et le jeta à l'extérieur d'un coup de pied aux fesses rageur. Il avait plus dehors et les pavés de la petite rue étaient trempés, le serveur atterrit dans une flaque de boue et trempa ses habits. Il ressemblait à un chien, un bâtard. Heureusement, la rue était vide et seul quelques chats noirs venaient perturber le calme de l'avenue dans quelques miaulements inquiets. Présage de mauvaise augure mais pour le serveur qui était en mauvaise posture. Et alors qu'il aurait pu l'achever d'un bon coup de pied en pleine face, le Wood lui cria à la figure tout en crachant sur ses habits trempés un :

« Allez, lève-toi sal*p ! Bats-toi comme un homme, bats-toi pour elle enflure ! »


Dernière édition par Ethan Wood le Lun 19 Mai - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sloan Wentz
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Occlumens


Re: Une rencontre particulière

Message par : Sloan Wentz, Sam 10 Mai - 19:36


Non, non, c'est parfait :3 tu pourras aussi me l'emprunter lors des prochains posts, hein

Et hop, dans le mille. Ce gamin était au moins aussi énervé que je l'étais, mais contrairement à moi, il n'était apparemment pas suffisamment intelligent pour se calmer de lui même. Parfait, j'allais lui montrer dans ce cas. Le jeune coq naïf chargea immédiatement, sans réfléchir à une quelconque tactique ou quoi que ce soit d'autre. Non, il fonçait comme un bourrin, inconscient, frappant sans relâche dans l'unique but de me détruire. Oh, mais quel intelligence. Et quel efficacité, surtout. Son bout de verre était tombé paresseusement au sol et je n'avais pu contenir un ricanement. On allait s'amuser.

Bien évidemment, il prit rapidement le dessus, dans la mesure où je n'avais pas tellement envie de me battre pour le moment. Je le ridiculiserais au moment venu, pour l'instant je me contentais de l'observer pour mieux comprendre comment il résonnait, si tant peu qu'il y ait une logique dans ses actions. Ensuite, je me servirais de ça pour le vaincre. Simple.

Seulement, tout ne se passa pas à l'instar de ce que je m'étais imaginé. Il frappait avec force, rage et entrain, aveuglément certes, mais douloureusement. En un coup de poing, suivi d'un coup de pied, il était parvenu à me tirer et à me jeter vulgairement sur le sol trempé. Chaque partie de mon corps commençait doucement mais sûrement à me lanciner et je crus que j'allais perdre cette bagarre ridicule. Cependant, ses paroles suintantes d'arrogance et de mépris me firent immédiatement redresser la tête et je me mis à le fixer hargneusement. Je n'allais pas me faire tuer par un bambin en manque qui se vidait sur ma Lexie. Ça y est, il atteignait la fin de l'adolescence, il se sentait puissant, il pensait tout savoir et avoir la classe en se battant pour une fille qu'il n'aimait même pas. Classe, oui. Ecoeurant, surtout.

- Tu te comportes comme un animal, tu sais. Tu crois que tu l'auras si tu me tues, alors qu'elle m'a choisi moi ? Tu crois que c'est ce qu'elle veut ? Ça prouve que tu ne la mérites pas conn*rd, t'as aucune classe. Tu joues les gros dur mais j'suis sûr que t'es plus du genre à te faire botter le c*ul par le premier venu.

J'avais tenu à lui dire ce qu'il représentait à mes yeux, c'est-à-dire ni plus ni moins qu'un déchet collé sous mes chaussures qu'il me faudrait éradiquer rapidement. J'avais plutôt intérêt à me relever vite fait bien fait à présent, car je pressentais qu'après ce que je venais de lui dire il n'hésiterait pas à m'asséner un coup bien placé qui m'empêcherait définitivement de le battre. En un mouvement véloce  je fus debout, non pas parce que je me sentais en pleine forme, loin de là ; il m'avait tout de même fait mal l'autre taré ; mais je ne pouvais tout simplement pas faire autrement au vu des circonstances. Baguette en main, je mis quelques fractions de secondes à réagir pendant que l'autre bougeait à nouveau en ma direction. Je n'aimais pas la magie, je la haïssais elle et tout ce qu'elle pouvait engendrer, néanmoins, force m'était de constater que parfois la magie s'avérait être un atout, un plus. Je l'utilisais le moins possible mais m'en servir présentement m'offrirait bien plus de possibilités que je n'en avais avec mes poings et mes pieds.

- #Duro

Je ne souhaitais pas lui faire de mal, enfin si évidemment, mais pas jusqu'à le tuer cependant. Je l'aurais fait volontiers si je n'avais pas craint qu'Alexie m'en veuille par la suite. Seul son bonheur à elle m'importait. Je risquais de regretter de l'avoir épargné dans un futur plus ou moins proche, mais tant pis. Je ne m'abaisserais pas à son niveau. C'était un bar ici pas une boucherie. Je tentais donc, en espérant que mon sort fonctionne, de l'immobiliser et si jamais ça ne marchait pas, et bien j'aviserais.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Wood
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une rencontre particulière

Message par : Ethan Wood, Lun 19 Mai - 23:38


Accord au libre-arbitre tout au long du RP

Bien qu'il se trouvait à même le sol, alors que l'eau de pluie lavait sa honte, le barman n'hésita pas une seconde à se relever et faire de nouveau face à Ethan qui ne pouvait plus s'empêcher de frapper et frapper, jusqu'à ce que ça fasse mal. Le Wood ne pouvait pas applaudir un tel courage, si le serveur pensait vraiment qu'il allait remporter la bataille.. Le brun ne se battait plus pour Alexie ou n'importe quelle femme dans le monde, non. En ce moment-même, alors qu'il essuyait les gouttes de pluie qui dégoulinaient sur son visage, il se battait pour sa dignité et son honneur, celles que reçoivent les hommes dès leur naissance et qui importent encore plus que toute autre chose au monde. Il n'était vraiment pas décidé à le remporter ce match à deux balles contre un garçon qui, maintenant qu'il possédait la Scott, se croyait intouchable. Ethan voyait bien que le serveur n'était absolument rien et qu'au moindre coup bien placé, il se laisserait tomber comme mort.

Croyant que le copain d'Alexie resterait encore un peu par terre à laver le sol de ses habits sales, il se leva et cracha presque au visage du Wood qui lui lança un regard plein d'éclairs. Voilà qu'il prenait de l'assurance le petit, il avait réussi à survivre à quelques coups de poings et de pieds et voilà qu'il pensait que la tornade était passée ? Eh bien il sera surpris quand ça lui tombera dessus sans même qu'il ne s'en aperçoive, ce n'était qu'un avant-goût de ce qu'il allait endurer. Et au lie de se battre comme un homme, il usa encore des mots alors que le Wood serrait les poings pour contenir sa rage :

"Tu te comportes comme un animal, tu sais. Tu crois que tu l'auras si tu me tues, alors qu'elle m'a choisi moi ? Tu crois que c'est ce qu'elle veut ? Ça prouve que tu ne la mérites pas conn*rd, t'as aucune classe. Tu joues les gros dur mais j'suis sûr que t'es plus du genre à te faire botter le c*ul par le premier venu."

Un animal ? Et qu'est-ce qu'il était lui-même alors qu'il parlait ? Au moins, Ethan était un fier lion qui dominait tout tandis que le blondinet n'était rien. Tout simplement rien. Il se foutait de savoir si Alexie retomberait dans ses bras juste après ce combat de cours de récré. Si le serveur savait à quel point la Scott était déjà loin de son esprit pendant qu'il se battait, il ne se battait que pour lui et ses valeurs.

"Tu ne vaux pas mieux que moi crétin, tu penses vraiment qu'elle t'a choisi parce-que t'étais spécial? Tu penses vraiment que c'est la femme de ta vie? Elle va te baxser et te relâcher dans la jungle sans même que tu puisses en connaître davantage sur elle. Grandis un peu mec, c'est fini les contes de fée avec les princesses et les dragons, là tu peux te battre que pour toi alors agis un peu en mec et relève la tête, elle te guide déjà à la baguette, t'es tellement naïf.."

Ethan avait dit ça avec beaucoup de mépris mais également beaucoup de compassion. Il vivait à peu près ce que le jeune homme vivait en ce moment, il pense qu'Alexie est la bonne cette fois-ci et en fait, elle n'est pas plus différente que les autres. On croit qu'il y a quelque chose derrière son sourire qu'elle t'adresse et qui te rend spécial, mais au fond c'est qu'un simple sourire aussi inoffensif que dangereux.

Juste après être sorti de ses rêveries, Ethan s'était complètement détaché du temps pendant quelques secondes et ne savait absolument plus où il en était. Heureusement, il eut assez de réactivité pour esquiver le sort que lui jetait le serveur. Attaquer quand l'autre n'est pas prêt, quel lâche. Alors que le britannique se relevait triomphant d'une roulade pour le moins étrange, il ne put éviter le Confundo que lui avait mesquinement envoyé le barman par la suite. Et ainsi, c'est pendant quelques secondes qui lui parurent interminables mais néanmoins extrêmement rapide que le Wood se posait des dizaines de questions sur sa présence ici et l'identité des personnes qui l'entouraient. Il ne se souvenait de rien, pas même de l'objet en bois qu'il tenait dans sa main.

Et la mémoire lui revint d'un coup, comme un éclair. Le regard flou, il serra le manche de sa baguette aussi fort qu'il le pouvait et informula un Bombarda près d'une petite pile de caissons en bois qui avaient sûrement servi à transporter des légumes ou des fruits.. Bref. L'entassement explosa et des centaines de petites échardes volèrent dans le ciel et se plantèrent dans la peau et les vêtements du serveur qui essayait comme il le pouvait de se protéger des décombres de l'explosion. Ethan, lui, avait tout anticipé et était à l'abri derrière un petit camion. Puis, sans attendre que son adversaire reprenne son souffle, il lança un Eolo Procella suivi d'un Vampirello Fléau. Ethan n'eut pas le temps de voir le résultat de ses deux sorts que déjà il se mettait à l'abri des petites-chauves souris qu'il avait envoyé sur le barman.
Revenir en haut Aller en bas
John Sawyer
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une rencontre particulière

Message par : John Sawyer, Lun 18 Aoû - 22:43


PV Mortissia Evenblood_______________



Il faisait nuit, encore une nuit claire et calme. Sawyer n'était pas fan, pour lui le summum de la nuit, c'était un orage, plus noir que les ténèbres, avec un tonnerres qui detacherait les étoiles tant il fait trembler l'univers et des éclairs qui, sans crier gare vous ébouissent. Oui c'est telement plus agréable, face à ces forces de la nature l'homme n'est rien, il se sent insignifiant, faible, à la merci de la tempète. Pourtant... John est apaisé et le temps de ces nuits, il dort bien, il ne pense a rien. Si il devait mourrir ce serait durant une nuit comme celle décrite, personne n'entendrait son dernier souffle, car il s'appliquerait de s'en aller dans un coup de tonnerre.
Cette nuit était donc tout ce qu'il detestait, on distinguait trop bien la voie lactée, la lune manquait de lui faire rougir tant elle était claire... Et encore si c'était la fullmoon.... Dieu il n'osait y penser. Et pire que tout, pas un seul brin de vent suceptible d'apporter avec lui une quelconque perturbation....

N'arrivant a trouver le sommeil le jeune homme était donc sorti flaner dans les rues londoniennes. Une clope au bec, il trainait les pieds, les yeux fixant le dallage, parfois il apercevait un rat passer ci et là, d'autres fois, les lampadaires essayaient de lui foncer dedans, mais ses reflexes étaient assez bons pour les éviter avant de s'y casser les dents !
Depuis combien de temps était-il en train d'érer, il n'en savait rien il n'avait pas pris de montre, ni même sa baguette magique d'ailleurs. Relevant les yeux, il vit au loin le sommet de Big Ben, en s'approchant encore un peu il saurait l'heure qu'il est... encore deux pas....

3h30 du matin !!! Il n'avait toujours pas sommeil. En regardant rapidement autour de lui, il se rendit compte qu'il était a coté d'un square qu'il ne connaissait pas. Il ne savait même pas où est-ce qu'il était exactement. Agacé de trainer sans but, il penetra le square, au loin il y avait une petite aire de jeux pour les enfants. Un tobbogan, une paire de balançoires.... Pénétrant l'aire de jeux, il manqua de perdre l'équilibre à cause des graviers - pour amortir la chut des marmots- mais se redressa rapidement et s'assis sur la planche de bois tenue par des chaines. Sawyer ralluma une blonde, et commença à se balancer doucement, tout en gardant les pieds plongés dans les graviers.
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis Whisper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une rencontre particulière

Message par : Nemesis Whisper, Lun 18 Aoû - 23:19


Marchant dans la nuit noir éclairée par quelques lampadaires, Mortissia laissait ses doigts frôler le mur à sa droite. Le trottoir était assez large pour accueillir quatre personnes mais la jeune femme marchait seul sur celui-ci. Elle portait un jogging et un débardeur moldu, pas de vent ce soir, elle n’avait pas froid. Ses cheveux rouges sangs étaient lâchés et retombait en ondulant dans son dos. Ses yeux aussi noirs que les ténèbres fixaient un point invisible face à elle et c’est ce chemin ci qu’elle suivait. Qu’importe où elle allait elle finirait par retrouvé l’appartement qu’elle partageait avec deux autres filles et personnes ne saurait pour son excursion nocturne. Ce n’était pas la première, de toute façon. Elle avait besoin de ces moments de solitude, c’était comme ça depuis l’orphelinat, ce besoin de se retrouver seul avec ... *Moi ?*… elle-même. Quelques mètres encore et elle arriverait à ce fameux square, non loin de Big Ben. Pas la peine de regarder l’heure, le ciel changerait de couleur lorsqu’il serait temps de rentrer. Ses baskets fines piétinèrent l’herbe du square alors qu’elle pénétrait celui-ci pour se diriger vers les jeux d’enfant désert qu’elle aimait tant. C’était ceux à quoi elle n’avait pas eu le droit étant petite, repoussée par les autres pour son côté ‘’monstrueux’’. *N’y pense plus.. C’est loin tout ça.* Si loin et pourtant si près dans la mémoire.

S’arrêtant une fois sur le gravier, la jeune sorcière fixait la silhouette masculine qui avait prit place sur l’une des deux balançoires. C’était bien la première fois qu’elle voyait quelqu’un ici à l’heure à laquelle elle y venait. *On s’en va. C’est peut-être un psychopathe !* Levant les yeux au ciel, Mortissia marmonna un simple « Arrête tes bêtises.. » à sa Petite Voix avant de s’approcher lentement mais sûrement du jeu. Ce devait être un moldu, et elle n’avait rien à craindre avec ses pouvoirs. Sa faculté à faire de la magie sans baguette l’aiderai à le repousser immédiatement s’il lui voulait du mal et, de toute façon, elle avait également prit sa baguette, coincé dans son jogging contre sa hanche, pour des sorts plus complexes qu’elle ne pourrait pas lancer mentalement. S’asseyant sur la deuxième balançoire sans regarder l’homme à côté d’elle, Mortissia accrocha ses doigts fins aux cordes avant de pousser un peu avec ses pieds sur le sol pour commencer à se balancer légèrement, bercé par l’air nocturne. Elle avait une senteur particulière. L’humidité peut-être ? Qu’importe, elle adorait ça. Poussant un soupire de bien être, elle finit par tourner son regard vers l’individu à ses côtés. * ‘Ssia on s’en va !* Non. Pas envie. Mortissia avait envie de rester ici, c’était son petit rituel nocturne, n’aillant pas besoin de dormir énormément la nuit, et personne ne viendrait lui gâcher ça.

Revenir en haut Aller en bas
John Sawyer
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une rencontre particulière

Message par : John Sawyer, Mar 19 Aoû - 0:20


Oh ! Tiens, quelqu'un approchait. Qui pouvait bien venir dans le square a l'heure là ? John pensait bien être seul, surtout à 3h du matin. C'était surprenant.... D'abord il eu un petit coup d'adrénaline du a la surprise de la forme qui avançait dans sa direction, ensuite une acceleration de son rythme cardiaque, car il ne connaissait pas le coin ni les oiseaux qu'on pouvait y rencontrer. Et si il tombait sur quelqu'un de bizarre, qui allait lui chercher des noises - bon il saurait se défendre, même sans baguette, mais bon - ou encore un mec dans un état d'ebriété avancé, qui allait lui vomir dessus, après l'avoir assomé par ses effluves alcoolisées. Mais non ce n'était qu'une jeune fille qui vint s'installer a coté de lui, sans dire un mot. John la fixa le temps qu'elle s'installe, sans rien dire. Si elle ne parlait pas, il ne le ferait pas non plus.

Assise là, elle commença a faire pareil que lui, c'est à dire se balancer tout en gardant les pieds immobiles au sol. La fille lacha un long soupire de soulagement pendant que John jeta son mégot. Bien que la demoiselle eue les cheuveux rouges, elle ne semblait pas trop bizarre, au contraire, sa tenue, assez moldu (comme lui avec son blouson en cuir noir), était tout a fait normale. Il aurait même pu l'aparenter à un pyjama. Peut-être qu'elle faisait une insomnie et qu'elle venait ici prendre l'air. Il continuait a se balancer, mais regarda le ciel, pour la première fois de la nuit. Il scruta les étoiles.... Bon c'était joli, mais la sereinité qui s'en dégageait n'était pas faite pour lui, elle l'agaçait plus qu'autre chose. A son tour il soupira, mais pas un soupir de contentement, plus un soupir exaspéré.

Il hésita a se lever de sa balançoire, sa voisine n'étant pas très locace, mais finalement il n'avait pas a partir, il était là avant et était décidé à attendre le levé du jour dans ce parc. Il repris donc une cigarette, la porta à ses lèvre et en consumma le bout. Alors qu'il avalait la première bouchée, le son de la braise se consummant rompit brievement le silence.
Soufflant la fumée il en regarda les volute et convolutent qui s'envolaient au clair de lune. Avant qu'il n'expire la totalité de la fumée, il forma un rond de fumée, avant de sourir en le voyant s'envoler.
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis Whisper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une rencontre particulière

Message par : Nemesis Whisper, Ven 22 Aoû - 16:24


*Vient on lui invente une vie ?* Souriant malgré elle à cette idée, Nemesis se mit à imaginer l’homme vivre sa vie de toute les jours alors que celui-ci jetait une cigarette moldu au sol. Bah bravo, sur un terrain de jeu pour enfant. Peut-être n’aimait-il pas ça, les enfants ? Mais alors pourquoi serait-il venu jusqu’ici ? *Pédophile à la recherche de sa futur proie.* Levant les yeux au ciel, elle secoua doucement sa tête d’un air désespéré. L’homme semblait observer le ciel, alors elle fit de même tout en continuant de l’imaginer vivre. Il faisait un peu rebelle, peut-être était-il recherché par la police moldu et c’est pour ça qu’il ne sortait que la nuit ? *Ouais, il est beau mec en plus.* Aucun rapport. *Coincée du cul.* « Tagueule. » Elle l’avait susurré si bas que même elle avait eu du mal à l’entendre. Un souffle presque inaudible. Néanmoins, il avait eu le mérite de faire taire sa Petite Voix. Elle n’était pas coincée, elle pouvait parler des garçons et du sexe sans rougir jusqu’aux oreilles. Cependant, n’aillant jamais eu de réelles histoires amoureuses, elle ne préférait pas parler sans savoir.

Aussitôt qu’il en avait finit une, il se rallumait déjà une autre cigarette. Pas très préoccupé par sa santé apparemment. *Faut bien mourir de quelque chose.* Serte. Soudain, un détail attira l’attention de la jeune femme. Un rond de fumé parfait s’envolait vers le ciel. Ouvrant de grands yeux comme une gamine devant un nouveau jouet, elle tendit sa main et son index se tendit en direction du rond. Immédiatement une petite étincelle rouge, puis verte, s’échappa du bout de son index à la manière d’un Periculum pour passer à travers le rond et le colorer au passage. *De la magie devant un moldu ? Tu sais ce que tu risques ?* Il n’était pas moldu, elle pouvait le sentir. Elle ne serait pas aussi à l’aise à ses côtés sinon. *J’espère que tu as raison...* Son index était engourdis, elle s’était déjà amusé à lancer des petites étincelles ainsi sans baguette, mais à chaque fois elle avait eu cette désagréable impression que son doigt lui disait ‘’Va te faire foutre’’. Tournant son regard noir vers l’homme pour le regarder, elle prit quelques secondes pour détailler son visage. Elle ne l’avait jamais vue, il semblait plus vieux qu’elle, elle ne l’avait sûrement pas croisé à Poudlard.

Retournant son visage vers l’endroit où se trouvait le rond de fumé à présent évaporé à cause du vent, elle fit une légère moue, elle voulait qu’il recommence. C’était amusant. *Gamine* Elle poussa un peu plus fort sur ses pieds pour se balancer et sentir la légère brise fouetter son visage.
Revenir en haut Aller en bas
John Sawyer
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une rencontre particulière

Message par : John Sawyer, Mer 27 Aoû - 16:26


Sifflotant, après avoir fini sa seconde cigarette, John se balançait avec un peu plus de vigueur sur sa balançoire. De temps en temps il regardait sa voisine, il observait ses grimaces. Un sourire amusé s'esquissait a la comissure de ses lèvres. Elle ne semblait pas avoir toutes les frites dans le même cornet. John aussi avait parfois des voix dans sa tête, comme une projection de deux petits Sawyer, un personnifiant le diable et un autre avec un balais dans le derrière et des ailes dans le dos.
Il fut un temps où il n'écoutait que l'emplumé, vous savez cette voix de la sagesse qui ne prend aucun risque, mais maintenant il n'était plus aussi rangé que ça, du coup quand, rarement il devait faire un choix solicitant la présence de ces mini-lui, il faisait la sourde oreille a son homologue en blanc préférant les sournoiseries du cornu.

Tout ça pour dire que la demoiselle était dans une conversation intense avec elle même. Surement qu'elle se faisait des remontrances quant à sa manie a mettre ses doigts dans des anneaux de fumé.... OU même y faire traverser des étincelles...Pardon des étincelles ? C'était une sorcière ? Soit, elle ne savait pas qu'il en était un, faisant comme si n'avait rien vu, il continua à fumer.
Elle était comme une gosse, qui jouerait avec des bulles de savons, sauf que les enfants, à 3h ils sont au lit. Donc à l'heure là soit on se comporte d'une façon censée et adulte, soit on reste au lit. John devrait peut-être rester au lit, il prenait un petit plaisir à se balancer et se sentir transpercer l'air, le vent glissant sur se joues et ébourifiant ses cheveux.

Il continuait cependant a regarde le ciel trop clair, les étoiles semblaient bouger à mesure qu'il oscillait. Et finalement il fini par fredonner un petit air, l'air de rien.

"palalalala papada...."


Il aurait sincerment aimé qu'il se mette a pleuvoir, la météo n'était pas vraiment d'accord avec lui.... Mais.... Il se souvint qu'il existait un sortilège, assez difficile a faire, et non enseigné a Poudlard, pour influé sur la météo. Un peu comme celui qui était lancé au plafond de la grande salle, mais cette fois avec de véritables effets, la pluie qui tombe ne disparait pas avant de toucher le sol.... Et forcement, si on se rate on peut se prendre un éclair dans la figure... ou alors ne faire qu'un seul nuage, qui vous suit.... Super hein !
Et si il essayait. La sorcière devait bien avoir une baguette sur elle ? Lui l'avait laissé dans son logement...


"Excusez moi, est-ce que je peux vous emprunter votre baguette ?"


Une question qui peut paraitre bizarre, surtout qu'il pourrait très bien l'utiliser pour lui faire subir des sévices...
Revenir en haut Aller en bas
Dwayne Maddison
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Loup-Garou


Re: Une rencontre particulière

Message par : Dwayne Maddison, Mar 7 Oct - 16:06




RP UNIQUE


Mon regard se posait sur cette cabine téléphonique. Je ne l'emprunterai pas aujourd'hui, l'heure n'était pas encore venue. Je venais de quitter mes fonctions de professeur, je n'avais plus la motivation qui m'avait permise de rassembler mes élèves, de rendre au cours d'Histoire de la magie un tant soit peu d'intérêt. Dans ces conditions, je ne me voyais plus enseigner. Par respect pour mes élèves, mais aussi pour l'Histoire. Je savais que Renata Harshing me trouverait un bon remplaçant. J'espérais qu'ils seraient nombreux à se bousculer pour reprendre ma place. J'espérais aussi que la matière ne soit pas remplacé, elle était importante. L'Histoire apprenait aux élèves les erreurs commises par nos ancêtres. Elle les sensibilisait au mal.

Aujourd'hui, je n'étais plus rien mais cela ne durerait pas longtemps. Une autre mission m'attendait, tout aussi importante que la précédente. Je venais de trouver un nouveau travail, et contrairement à ce que l'on pourrait penser ce n'était pas l'Ordre qui me l'avait demandé. J'avais décidé de les rejoindre par envie, par obligation morale. Je m'étais découvert certains talents insoupçonnés, bien plus utile dans mes futures fonctions que derrière un bureau de professeur. Je ne savais pas encore quand je commencerais, les derniers détails étant en voie de se terminer. Bientôt, je serai affublé de nouvelles responsabilités. Bien plus grande que celle qu'impliquait le métier de professeur, bien plus importante. Je voulais prouver à tous ; aux citoyens, aux autres membres de l'Ordre ainsi qu'à ces foutus mangemorts, qu'ils n'étaient ni des incapables, ni des fainéants. La pensée actuelle les accusait de tout nos maux, comme s'ils étaient responsables de chaque chose se passant dans notre monde. Foutaises. Il n'était pas de bon ton de les rejoindre en pleine crise, mais je n'en avais que faire. Je souhaitais apporter mon soutien, renforcer une équipe qui en avait, sûrement, besoin. Je savais que l'on me pointerait du doigt ; " Que faisait cet homme ? Il était si bien à Poudlard, pourquoi va t-il se perdre chez ces clowns ? ".  

Je me tenais au-dessus de mon futur lieu de travail. Bientôt, je les rejoindrai, tentant de rendre muet le mal devenu bien trop bruyant. Je savais que je deviendrai utile, je savais que mon appartenance à l'Ordre et au ministère serait bénéfique pour chaque parti. Je pourrai mettre mes nouvelles connaissances au profit de l'Ordre. En retour, je mettrai, secrètement, les ressources que me fournissaient l'Ordre du Phénix au service du ministère. Mes mains étaient enfoncées dans les poches de ma doudoune, il faisait froid en Angleterre. Signe de ma respiration, la buée sortant de mes lèvres s'envolaient et disparaissaient. Il faisait nuit. Je jetais un dernier regard vers cette cabine dans laquelle, d'ici quelques jours, je me présenterai comme Dwayne Maddison, Auror.. Je souriai bêtement. Qu'étais-je en train de faire ? Étais-je réellement fait pour ça ? Je tournais les talons et m'en allait. Oui, je l'étais.

Revenir en haut Aller en bas
Matt Austin
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Une rencontre particulière

Message par : Matt Austin, Ven 17 Oct - 17:54


Pv Ethan Wood

___Les mains dans les poches de son short, Matt Austin marchait et jouait des épaules sur les trottoirs bondés de Londres, plongé dans ses pensées. L'air c'était rafraîchit plutôt dans la journée, et le jeune homme pestait contre lui même d'être sortie peu habillé. Ca lui apprendra à ne pas regarder la météo tous les soirs à la télé comme les moldus. Certes, il aurait pût faire un petit sort pour se vêtir d'un pull et d'un jean, mais avec les nombres de non sorciers qui se promenaient à Londres, impossible de ne pas se faire voir. Et pratiquer la magie devant des moldus, c'était lourdement sanctionné. Le jeune homme le savait très bien, il était entrain de passer sa formation pour rentrer dans les ordres du ministère.

___Soupirant bruyamment, le cadet de Austin marcha encore quelques mètres avant de s'arrêter, dos contre un mur, fatigué de constamment se prendre des coups d'épaules sans recevoir la moindre excuse. Lui qui était seulement venu faire quelques courses, il sentait que sa journée allait être longue.

___Le jeune homme leva les yeux au ciel. Il regrettait Poudlard, l'époque où il était logé et nourrit aux frais de ses parents. Les jeunes sorciers étaient souvent enthousiastes de rentrer dans la vie active, pourtant, ce n'était plus une partie de plaisir. Il fallait trouver un boulot, chose qui pouvait être très compliqué ces derniers temps. Puis être constamment en train de regarder ses économies pour savoir si on allait devoir se serrer la ceinture à la fin du moi ou pas. Se préparer psychologiquement à recevoir les factures...

___Ha ! Et puis les femmes... Déjà jeune, Matt trouvait sa compliqué, mais maintenant c'était encore pire. IL était rare de trouver des jeunes femmes sorcière ou non, prête à se mettre en couple avec un homme dont la boulot n'était pas stable, sans horaire fixe, qui vit en plus dans un modeste appartement de la banlieue anglaise.

___Ha ! Si seulement il pouvait retourner à Poudlard une dernière fois. Elle lui manquait cette époque, surtout la dernière année. Année où les élèves de septième année sont les plus âgés, rigolant des petits premières années et les taquinant un peu. Ha ! Se qu'il avait pût taquiner les plus jeunes avec ses amis.

___Perdu dans ses pensées, le jeune homme ne faisait plus gaffe à ce qui l'entourait. Les anglais et touristes passaient juste devant lui, se battant sur les trottoirs, sans faire attention au jeune sorcier américain.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Wood
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une rencontre particulière

Message par : Ethan Wood, Sam 18 Oct - 14:32


|RP avec Matt Austin|

La rentrée scolaire de Poudlard avait désormais eu lieu. Et alors qu'une ribambelle de jeunes sorciers avaient pris place dans le Poudlard Express pour entamer une nouvelle année scolaire, Ethan s'était contenté d'observer le spectacle, accoudé contre un des nombreux piliers de la voie 9 3/4. Une personne qui n'était pas au courant qu'il venait d'entamer sa majorité et regrettait Poudlard, à tel point qu'il assistait aux départs des sorciers, aurait trouvé ça assez louche voir même inquiétant. Mais le brun était trop perdu dans ses pensées pour faire attention aux mères inquiètes qui le regardaient d'un mauvais oeil. Puis, dans un bruit strident alors que le train crachait de la fumée grisâtre, le Poudlard Express se mit en route et plusieurs paires de main sortirent des fenêtres du train, faisant quelques derniers signes de main à leurs parents, les yeux embués de larmes. Le Wood se souvenait parfaitement de ces moments-là, le départ avait toujours été l'étape la plus difficile de sa scolarité et même lors de sa dernière année, il avait senti une boule au ventre alors qu'il disait au revoir à ses parents, encore plus attristés que lui.

Les mains dans les poches, Ethan avait rapidement quitté la gare, ne voulant pas trop s'attarder ici. Le soleil était au rendez-vous aujourd'hui, bien haut dans le ciel il diffusait sa chaleur un peu partout dans la capitale mais étrangement, il ne faisait pas si chaud que ça. Une légère brise soufflait dans les rues et rafraîchissait l'air. C'était un temps qu'aimait le brun, l'été étouffant avait laissé place à un automne à la température douce. Il repensa soudainement à Poudlard, il devait faire frais en Écosse, les murs du château étaient faits de telle manière qu'ils renfermaient la chaleur en été, et rafraîchissait l'air en hiver, à tel point qu'en plein mois de décembre, il valait mieux se retrouver à l'extérieur dans la neige qu'à l'intérieur du château à rôder dans les couloirs. Combien de fois Ethan avait-il arpenté les couloirs du château avec plusieurs de ses amis, entre autre, Luke et lui avaient passé des heures dans le château à la recherche de bêtises à faire ou bien de premières années à réprimander parce-qu'ils traînaient dans les couloirs trop tard le soir.

L'esprit d'Ethan était complètement chamboulé, des dizaines de souvenirs de sa scolarité à Poudlard se mélangeaient dans sa tête et plus il ressassait le passé, plus il se rendait compte qu'il n'avait pas assez profité. Tout était passé beaucoup trop vite, et plus il y repensait, plus ses anciens potes lui manquaient. Il n'avait presque plus aucune nouvelle d'eux, apparemment Liam et Kyara avaient décidé de commencer une nouvelle vie à deux et avaient emménagé à Pré-au-Lard, Luke vivait seul dans un appartement qu'il avait hérité de son vrai père pour ce qui était de Charli et ses anciens collègues, il n'en avait aucune idée. Tous s'étaient éloignés à une vitesse affolante et Ethan se donna pour objectif d'essayer de recréer les liens qu'il avait perdu.

Mais en attendant, il marchait sans but et plus il avançait, moins il ne reconnaissait les lieux. Certes les rues étaient bondées de personnes alors il n'était pas paumé au milieu de nulle part comme ça lui était souvent arrivé, mais tout ce qu'il l'entourait lui était étranger. Du haut de ses 18 ans, le Wood n'avait pas encore eu la chance d'explorer Londres dans tous ses recoins. Il observa ce qui l'entourait, vu le nombre de magasins moldus qui longeaient la rue et la quantité de passants qui se collaient aux vitrines pour observer les articles exposés, c'était une rue plutôt dynamique et connue du public. Alors qu'il avança de quelques pas, il s'arrêta à un coin de rue et aperçut un panneau où était inscrit à l'encre noire : Oxford Street. Bah. Inconnu aux bataillons. Haussant des épaules, Ethan se remit en route, il ne savait pas précisément où aller mais surtout il n'avait pas envie de rentrer à Pré-au-Lard. En fin d'après-midi certainement, il transplanerait pour aller boire une Bièreaubeurre dans le petit village où il logeait désormais, à cette heure il devrait avoir de l'animation mais en ce moment, c'était désert. Tout le monde faisait la sieste et attendait avec impatience le soir pour pouvoir se défouler sur une musique qui bouge. Mais en attendant, il allait un peu explorer ce "Oxford Street" et pourquoi pas trouver quelque chose de potable à acheter dans ces boutiques de déstockage.

Le nez collé contre les vitrines, le Wood avait finalement rejoint de nombreux passants qui s'adonnaient à leur passe-temps préféré : le lèche-vitrine. Et il fallait dire qu'avec de si belles pièces offertes au regard de tous, il était difficile de ne pas s'arrêter pour les contempler. Et après quelques minutes d'attente, il se remit en route, tapant du pied les quelques pierres qui se trouvaient sur son chemin. Finalement, il avait fini par s'habituer aux nombreuses personnes qui le bousculaient sur son passage, lui donnaient quelques coups de coude et d'épaules mais il sentit soudainement quelqu'un le pousser violemment - volontairement ou involontairement - et pris par le flux des personnes qui arpentaient la rue, Ethan fut bientôt entraîné par terre et se ramassa royalement sur le béton. Un violent mal de crâne plus tard, le Wood inspecta toutes les parties de son corps afin de s'assurer qu'il n'avait rien de cassé et se releva rapidement, s'adressant à l'abruti qui l'avait fait tombé, qu'il n'avait pas quitté des yeux dès sa chute :

« Eh ! Vous pouvez pas faire attention où vous marchez ? »

La chose que supportait le moins Ethan, c'était l'attitude désinvolte qu'avait adopté le jeune homme qui se trouvait face à lui. Le Wood aurait pu se faire piétiner par les passants, ça ne l'aurait même pas atteint. Sentant qu'il bouillonnait intérieurement, le brun s'écarta de quelques pas. Son impulsivité n'allait certainement pas l'aider dans cette situation et la seule chose qu'il avait envie de faire en ce moment était de foutre une bonne droite dans la tête de ce mec prétentieux. Mais il ne voulait pas déclencher une bagarre générale où de nombreux innocents pourraient être blessés, alors il se contint et attendit avec impatience, que son "agresseur" daigne lui faire des excuses.
Revenir en haut Aller en bas
Matt Austin
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Une rencontre particulière

Message par : Matt Austin, Dim 19 Oct - 16:21


Rp avec Ethan Wood


___Adossé contre le mur d'une grande boutique londonienne, Matt regardait toujours la foule face à lui sans se décider de bouger. Il avait tout simplement aucune envie de retourner jouer des coudes et de se retrouver avec plusieurs bleus. Pourtant, il allait devoir se décider de quitter son petit coin, pour terminer ses achats. L'anniversaire de sa mère approchait à grands pas et le jeune sorcier n'avait toujours aucun cadeau et pire, aucunes idées de cadeau. Soupirant, le brun donna un petit coup de rein qui le fit décoller du mur et reprit sa marche.

___Mais à peine eu-t-il fait quelques pas dans la foule londonienne, que le cadet de la famille Austin s'arrêta sans prévenir, surpris, ce qui lui valut plusieurs insultes. Mais le jeune homme ne s'occupa pas de protestations. Non. Ses grands yeux verts fixaient le trottoir opposé, sur lequel déambulait la même foule qu'à ses côtés. Parmi tous les visages inconnus, Matt venir d'en reconnaitre un qu'il ne connaissait que trop bien. Et pour cause ! Ce visage, il l'avait souvent vue en colère. Ce visage appartenait à une de ses "vieilles connaissances", Ethan Wood. Quelle chance de la croiser ici !

___Profitant d'un passage piéton, Matt traversa rapidement la route afin de ne pas se laisser distancer par Ethan, qui ne l'avait pas aperçut. Bataillant, coups d'épaules s'enchaînant, le brun réussit à rattraper Ethan. Il n'était plus qu'à quelques mètres de lui. Un immense sourire investi son visage, les yeux pétillant d'excitation. Finalement, cette journée promettait d'être étrangement amusante. Ce bon vieux Ethan... Ils ne s'étaient pas revus depuis un bout de temps tous les deux ! 6 ans, si la mémoire du cadet des Austin ne lui jouait pas de tours.

___Accélérant le pas, Matt combla l'espace qu'il y avait entre les deux sorciers et se retrouva pile derrière le Wood. Allait il lui tapoter l'épaule comme aurait fait un ami de longue date pour capter l'intention de Ethan ? Surement pas. Car les deux sorciers étaient surement beaucoup de choses pour l'autre, mais certainement pas des amis. Comment décrire leur relation... Ethan avait été quelqu'un de particulier pour Matt lors de sa scolarité. Son souffre douleur.

___Sans plus attendre, Matt poussa Ethan dans le dos violemment. Et pour dire vrai, le jeune homme n'avait pas prévue qu'Ethan allait chuter. Il voulait seulement le faire avancer plus rapidement, lui faire peur. Mais ce n'était sans compter sur la foule autour d'eux, qui entraîna le Wood au sol, face la première, sous les yeux à la fois ébahit et quelque peu amusés, de Matt. Et le brun n'aida point le sorcier à se relever.

"Eh ! Vous pouvez pas faire attention où vous marchez ? "


___Ethan le fixait dans les yeux, ravalant la rage qui montait en lui face à son attitude désinvolte. Mais le cadet des Austin ne s'excusa pas, même si apparemment, c'est ce qu'attendait le jeune Wood. Non. A la place, il sourit de toutes ses dents et essaya de contenir son fou rire. Amusant que le Wood ne l'ai pas reconnut, alors que le brun avait passé la majeur partie de sa septième année, avec ses amis, à le bizuter, le persécuter dès qu'ils se croisaient.

"Dis donc, tu tiens toujours pas sur tes jambes gamin. Matt rigola brièvement avant de reprendre.Tu te rappelles pas de moi ? Je me suis occupé de toi durant toute ta première année. Le brun adressa un clin d'oeil ironique à son interlocuteur."

___Matt savourait cette instant qui lui rappelait ses années à Poudlard. Le petit Wood avait été une partie assez amusante de sa dernière année. Mais à l'époque, Matt et ses amis étaient largement plus grand et plus fort qu'Ethan, ce qui à leur âge actuel, n'était plus si différent que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Wood
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une rencontre particulière

Message par : Ethan Wood, Dim 19 Oct - 19:19


Tout en frottant son épaule endolori, Ethan observait le garçon qui l'avait bousculé d'un air mauvais. Il ne savait pas pourquoi mais ce mec lui disait quelque chose, il l'avait sûrement déjà croisé quelque part mais où, impossible de s'en souvenir pour le Wood. En attendant, aucun son ne sortait de sa bouche, aucune excuse, aucun signe qui pouvait montrer qu'il regrettait ce qui venait de se passer. Et le comble, c'était qu'un sourire narquois se forma peu à peu sur ses lèvres. Le gars observait Ethan comme s'il était heureux de ce qu'il venait d'accomplir. Presque hors de ses gonds, Ethan se retenait pour ne pas lui en mettre une, ça lui passerait l'envie de se foutre de lui ! Mais heureusement qu'il se contrôla et n'écouta pas ses poings, parce-que la bombe que venait de lâcher le garçon lui donnerait cette fois-ci, une vraie bonne raison de lui mettre une raclée.

« Dis donc, tu tiens toujours pas sur tes jambes gamin, » dit-il sans pouvoir s'empêcher de rire. « Tu te rappelles pas de moi ? Je me suis occupé de toi durant toute ta première année. »

"Occupée de toi", ça voulait dire quoi ça au juste ? C'était qui ce mec ? Un schizophrène ou quoi ? Ethan n'avait jamais vu ce type de toute sa vie alors il était impossible qu'il se soit "occupé de lui", à moins que... Oui c'était ça. Il venait de comprendre pourquoi son visage lui disait quelque chose, pourquoi il avait cette désagréable impression de déjà vu. C'était Matt Austin. L'abruti qui se croyait supérieur au Wood était si l'on pouvait le qualifier de cette façon "une bonne connaissance d'Ethan". Mais plutôt dans le mauvais sens à vrai dire et en ce moment, il faisait partie des personnes qu'il ne voulait vraiment pas voir en ce moment. À vrai dire, il avait contribué à rendre sa première année à Poudlard, presque invivable. Lui et sa bande d'amis harcelaient sans cesse Ethan qui n'avait que lui et ses poings pour se défendre, à part qu'avec ses 11 ans et son mètre 50, il ne pouvait pas aller bien loin à l'époque. Mais maintenant ça avait changé, le Wood avait pris plus de confiance en soi et avec les années, avait réussi à se "faire respecter" si bien que personne ne venait plus lui chercher des noises. Mais ça, Matt ne semblait pas encore l'avoir assimilé et si c'est la bagarre qu'il cherchait il la trouverait.

Mais en attendant, mieux valait riposter par les mots, attaquer était toujours un signe de faiblesse et un dernier recours quand les mots ne font pas assez mal.

« Quand un crétin comme toi vient te pousser par derrière et te jette sur des dizaines de personnes, t'penses que c'est facile de tenir debout ? » reprenant son souffle, Ethan reprit « si tu penses vraiment que j'allais t'oublier si facilement tu te trompes, après tout c'est grâce à toi que ma première année a été la meilleure de toute non ? » Ironie bien sûr, Ethan n'avait pas du tout apprécié ce qu'ils lui avaient fait subir « c'était toi alors l'abruti qui avait toujours besoin de ses esclaves pour pouvoir taper sur un gosse de 11 ans c'est ça ? J'ai remarqué qu'ça a un peu changé maintenant, j'ai grandi, t'as pas grandi, t'es tout seul et j'ai une Purée de rage qui me donne envie de t'en foutre une maintenant là. Mais j'vais me retenir parce-que j'ai pas envie de m'abaisser à ton niveau. »

Le Wood espérait que ça suffirait à Matt pour qu'il close son bec. Mais ça l'étonnerait quand même. Après tout, Austin n'était pas du genre à fermer son clapet si facilement et avait beaucoup trop de fierté pour être celui qui ne disait pas le dernier mot. Serrant les poings, Ethan ne bougeait pas. Il attendait une réaction, fixait Matt avec insistance tout en restant sur le qui-vive si celui-ci se décidait à frapper, il n'était pas décidé à être celui qui prendrait le premier coup. Après tout, il avait acquis assez d'expérience avec l'Ordre pour pouvoir botter les fesses d'un gars prétentieux comme Austin.
Revenir en haut Aller en bas
Matt Austin
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Une rencontre particulière

Message par : Matt Austin, Dim 19 Oct - 23:27


___Toujours le sourire aux lèvres, Matt fixa Ethan tandis que ce dernier essayait de se rappeler de lui. Et il ne fallut pas longtemps au Wood pour comprendre qui se tenait devant lui. On n'oubliait pas le visage d'une des personnes qui avaient contribué à rendre la vie du jeune serdaigle de l'époque, insupportable. Et Matt devait bien reconnaitre, que malgré la différence d'âge et de force qu'il y avait entre eux, le gamin s'était toujours défendu face à eux. Peut être que si il c'était gentiment laissé faire, lui et ses amis de l'époque se serait lassés. Le brun le savait. Certains des ses amis avaient aimé voire Ethan essayait de se défendre devant eux et ce serait mentir, que dire que Matt non plus n'avait pas prit un malin plaisir à le tourmenter. Et pour dire vrai, c'était la curiosité qui l'ait poussé à de nouveau persécuter Ethan aujourd'hui.

___Le Wood préféra user des mots plutôt que de la violence, pour répondre à Matt, qui se tenait toujours face à lui, le sourire narquois.

« Quand un crétin comme toi vient te pousser par derrière et te jette sur des dizaines de personnes, t'penses que c'est facile de tenir debout ? Si tu penses vraiment que j'allais t'oublier si facilement tu te trompes, après tout c'est grâce à toi que ma première année a été la meilleure de toute non ? C'était toi alors l'abruti qui avait toujours besoin de ses esclaves pour pouvoir taper sur un gosse de 11 ans c'est ça ? J'ai remarqué qu'ça a un peu changé maintenant, j'ai grandi, t'as pas grandi, t'es tout seul et j'ai une Purée de rage qui me donne envie de t'en foutre une maintenant là. Mais j'vais me retenir parce-que j'ai pas envie de m'abaisser à ton niveau. »

___Bonne répartie. Mais Matt garda toujours son sourire aux lèvres. Il remarqua que Ethan savait garder son calme maintenant, car avant, il lui aurait sauté dessus sans plus attendre. C'est vrai qu'à l'époque, Matt n'était pas seul pour le persécuter. Mais c'était justement ça qui avait été amusant, de le persécuter en groupe, ce pauvre première année. Le Wood l'avait traité d'abruti, ce qui n'était pas faux en vue des circonstances de l'époque, mais il n'était pas rare qu'en groupe, les jeunes aient une soudaine baisse de leur Q.I. Surtout qu'à l'époque, Matt était plutôt populaire et il aimait montrer aux gamins des années inférieures leur faiblesse face à lui pour se donner un genre de caïd, même si cela ne lui correspondait plus.

___Le cadet des Austin aurait pût en rester là, s'excuser gentiment pour avoir persécuté Ethan lors de sa première année. Car au fond, les deux sorciers se ressemblaient plus que ce que voulait s'avouer le Austin. Mais comme le savait le Wood, Matt était fière, et il n'allait pas partir comme ça, sans toute fois rappeler qui était l'aîné des deux. Et certes, le rapport de force entre eux avait dû devenir équivalent, mais ce n'était pas ce qui allait effrayer le jeune homme. Après tout, avec son nouveau métier, il savait que l'intelligence primait sur le physique.

___Rigolant brièvement, le jeune auror s'avança de quelques pas, de telle façon à être séparé que par de petits centimètres avec Ethan. Il s'aperçut que effectivement, maintenant le Wood était plus grand que lui, ce qui ne fit que agrandir son sourire narquois. Il croyait pouvoir rivaliser avec lui seulement parce qu'il avait prit en taille ? Il pouvait toujours rêver le gamin. Ce fût avec arrogance qu'il répondit à Ethan.

" Je suis sur que tout ce qu'on à fait t'as endurcis. Tu devrais plutôt me remercier. Matt rigola de nouveau brièvement. On t'as appris à encaisser gamin, j'en suis sur. Il fixa Ethan dans les yeux. Mais ne va pas croire que j'avais besoin de mes potes pour te ridiculiser. Une main m'aurait suffit. T'étais plutôt faible à l'époque alors ne sois pas arrogant en pensant que tu puisse rivaliser avec moi aujourd'hui parce que tu a pris quelques centimètres. Matt se rapprocha un peu plus. Tu veux m'en mettre une ? Tu veux me faire croire que tu veux pas d'abaisser à mon niveau ? Arrêtes ton charabia. T'as juste peur de te faire humilier une nouvelle fois. "

___Matt recula après avoir parlé, mais il resta à tout de même assez proche d'Ethan. Il était curieux de voir ce qu'allait faire le serdaigle. Allait il craquer et donner raison à Matt ? Ou de nouveau rétorquer face aux paroles de Matt pour que sa soit se dernier qui s'énerve ? tout en gardant son sourire narquois, le jeune Austin se prépara a éviter toutes réponses physiques, si cela devait en arriver à la. Après tout, il faisait tout pour pousser le Wood à bout.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Wood
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une rencontre particulière

Message par : Ethan Wood, Dim 26 Oct - 0:34


Désolé pour le retard :/

Désormais, seul un petit espace séparait les deux sorciers. Matt se rapprochait de plus en plus du Wood qui n'était pas sûr de trouver ça rassurant, mais ce n'est qu'une fois qu'ils furent à quelques centimètres l'un de l'autre qu'Austin décida d'ouvrir son clapet. Son petit sourire narquois ne quittait pas ses lèvres et plus ça allait, plus ça agaçait Ethan. Le Wood sentait que Matt prenait de plus en plus de confiance et à vrai dire, ça l'inquiétait assez, comme il y a quelques années, il possédait toujours cette longueur d'avance qu'il avait toujours eu sur le jeune britannique. Peu importe ce qui pourrait arriver dans les prochaines minutes, Matt ne se laisserait certainement pas faire et ne faisait pas partie de ceux qui partaient en courant dès le premier coup envoyé. Non, si Ethan craquait, il savait qu'il allait devoir tenir pendant un certain temps parce-qu'il avait beau être plus grand qu'Austin, ce dernier n'en restait pas moins une arme à glace. Avalant difficilement, le Wood releva la tête pour essayer de se donner un peu de courage.

- Je suis sûr que tout ce qu'on à fait t'a endurci. Tu devrais plutôt me remercier. On t'a appris à encaisser gamin, j'en suis sûr. Mais ne va pas croire que j'avais besoin de mes potes pour te ridiculiser. Une main m'aurait suffit. T'étais plutôt faible à l'époque alors ne sois pas arrogant en pensant que tu puisses rivaliser avec moi aujourd'hui parce que tu a pris quelques centimètres. Tu veux m'en mettre une ? Tu veux me faire croire que tu veux pas t'abaisser à mon niveau ? Arrête ton charabia. T'as juste peur de te faire humilier une nouvelle fois.

Abruti. Ce mot résonnait dans l'esprit d'Ethan. Ce mec n'était qu'un simple abruti. Il parlait, parlait et parlait. Il ne savait pas tourner sa langue dans sa bouche avant de parler, ce qui était sûr c'est qu'il ne mâchait pas ses mots et intérieurement, une vieille blessure enfouie au plus profond de l'esprit d'Ethan se rouvrit. Il avait l'impression de revivre le calvaire qu'il avait vécu quelques années plus tôt, mais cette fois il avait de quoi se défendre et ne voulait qu'une chose : inverser les rôles. Il ne serait plus la pauvre victime qui crie à l'aide à-tout-va, il s'était endurci comme l'avait dit Matt et avait changé.

Le soleil était désormais tombé sur la grande rue marchande. Les passants avaient presque tous disparus mais Ethan avait été trop absorbé par son interlocuteur pour le remarquer, c'est quand il s'inquiéta de ne plus sentir personne le bousculer qu'il remarqua qu'ils étaient seuls. Tâtant du bout des doigts sa baguette qui se trouvait dans sa poche arrière, il observa les alentours. Certes, les rues étaient vides mais les habitations qui longeaient la rue était bien pleines, elles, déclencher un duel de sorciers n'était pas vraiment la meilleure chose à faire maintenant. Trop de témoins. Un sourire en coin se forma soudainement sur le visage d'Ethan, il fixait Matt tout en riant légèrement. Il avait cherché la bagarre ? Pas de problème il la trouverait. Vérifiant une nouvelle fois que sa baguette se trouvait toujours dans sa poche, il sauta soudainement sur Matt et transplanta rapidement sur le Chemin de Traverse. Ils atterrirent tous les deux dans les nombreuses poubelles d'une ruelle sombre. L'atterrissage avait plutôt été rude mais après avoir examiné toutes les parties de son corps, le Wood fut ravi de constater qu'il n'avait rien. Il jeta un léger coup d'oeil à Austin qui n'avait pas encore bougé, il s'était peut-être fait désarticuler celui-là. Bah, de toute façon, ça changerait pas sa journée et au contraire, ça l'éblouirait.

S'extirpant rapidement des ordures, le Wood épousseta ses habits et attrapa sa baguette d'un geste fluide. Prêt à attaquer à n'importe quel moment, il lança à Matt :

- Alors ? T'arrives plus à te lever ? Attends, j'vais te rafraîchir la mémoire. Levicorpus !

Le sorcier n'eut pas le temps de voir si son sortilège avait atteint sa cible qu'il formulait déjà un Ragnarok devant lui pour éviter d'être touché par les sortilèges d'Austin pendant quelques instants.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Une rencontre particulière

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 12

 Une rencontre particulière

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.