AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse
Page 1 sur 2
[Habitation] Li Na ( 莉娜 )
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Hugh Dey
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


[Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Hugh Dey, Mar 9 Juil 2013 - 22:51


______________________________


Voici l'habitation (maison) de Junie Shape.

Elle peut poster dès à présent.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Junie Shape, Mer 10 Juil 2013 - 19:10


莉娜


Le salon - La cuisine



Spoiler:
 

La bibliothèque



Spoiler:
 

Chambre de Junie



Spoiler:
 

Salle de bain



Spoiler:
 

Deux pièces particulières



Spoiler:
 

La chambre du deuxième étage ..



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Junie Shape, Jeu 11 Juil 2013 - 17:14


{Charli Proulx & Junie Shape}

Après un début de soirée très alcoolisé les deux amants d'un soir prirent le chemin de la demeure appartenant à la jeune femme. Quelle idée avait donc traversé l'esprit de celle-ci pour inviter un inconnu chez elle et qui plus est sa future aventure surement d'une nuit. Les vapeurs d'alcool n'aidaient en rien Junie à se concentrer, elle avait envie de lui et c'est tout. Poussant alors la porte de la maison, les deux jeunes gens pénétrèrent tour à tour dans le couloir sombre de l'entrée. Sans prendre la peine de laisser à Charli le temps de visiter, Junie enleva son manteau le laissant choire sur le sol, dévoilant de nouveau sa robe et ses formes, puis elle prit Charli par le poignet le faisant monter avec elle. Elle lui souriait de façon suggestive et ses doigts enlaçaient tendrement le bras du garçon

Une fois arrivée à l’étage, sur le visage de l’asiatique on lisait un sourire des plus sensuelles et  pervers, embrassant alors langoureusement le garçon elle ouvrit la porte de sa chambre avec délicatesse. Ils se dirigèrent alors vers le lit recouvert de draps en soie rouge, les yeux dans les yeux et des idées peu catholiques pleins la tête. Le faisant alors tomber doucement, elle se mit à califourchon sur lui tout en ouvrant sa chemise. La nuit allait être esquisse...

~Ellipse~

Les rayons du soleil venaient de se poser sur la jeune femme, plissant alors les yeux, elle se força à les ouvrir pour comprendre comment a travers les volets en bois les rayons pouvaient être aussi fort. Se mettant alors en position assise sur le bord du lit elle remarqua que les volets n'étaient pas fermés. Penchant alors la tête sur le côté, elle remarqua qu'elle avait un énorme mal de crane. Bon sang qu'avait-elle donc fait hier soir ? Respirant doucement, elle se leva pour observer l'autre côté du lui. Evidemment .. Posant sa main sur son front et fermant les yeux elle essayait de se souvenir de qui il était ? Même son prénom peu importait juste se souvenir. Charles, Charli peut-être tout était flou dans l'esprit de la jeune femme. Marchant péniblement vers son armoire, elle enfila un nouveau soutien-gorge ainsi qu'une petite culotte. Après tout il l'avait vu nue .. Mouais.. Quand même un peu de tenue. Elle prit alors un grand tee-shirt à l'effigie de Serpentard, il avait dû appartenir à un homme pour être aussi long et l'enfila. Sortant de la chambre sans bruit elle ne prit même pas la peine d'aller vers la salle de bain pour se regarder, elle ne voulait pas voir l'horreur de son visage et de ses cheveux.

Une fois en bas dans l’entrée, elle ramassa son manteau laissé au milieu du couloir. Puis dans une voix rauque mais féminine elle se parla à elle-même.

« 该死的,但你做了什么静仪,呵呵 ? Bon sang mais qu’as-tu fait Junie, hein ?»

Tel un robot elle alla vers la cuisine quand elle se rendit compte qu'elle avait mal aux niveaux des cuisses, regardant alors celle-ci elle remarqua de nombreux bleus sur ses cuisses et bassins. Oula. Il fallait qu'elle réfléchisse et comprenne. Se préparant une tasse de thé au jasmin, elle resta debout dans la cuisine contre les meubles le regard tourné vers la fenêtre afin de contempler le Chemin de Traverse vide à cette heure-là. Buvant doucement elle essayait de remettre les éléments en ordre, mais ce mal de crane ne l'aidait en rien. Le plus dur allait être le réveil du garçon, elle le savait.
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Charli Proulx, Jeu 25 Juil 2013 - 0:13


Entre la sortie du bar et l'entrée dans la maison de sa conquête du soir, Charli n'avait pas suivi grand chose. Trop bourré pour comprendre l'endroit ou on l'emmenait. La seule chose qu'il savait, c'est que la suite de la soirée allait lui plaire, vraiment. Il avait réussi son coup et on ne pouvait pas dire qu'il n'était pas fier de lui. La route tanguait bien comme il fallait, le flou avait envahit ses yeux mais il était tenu par Junie qui le conduisait droit vers le paradis. Chez elle quoi.

Une fois arrivés, l'asiatique retira son manteau d'une manière plus que sensuelle ce qui fit craquer un peu plus le jeune garçon. Elle ne lui laissa pas le temps de regarder autour de lui - de toute manière, il n'y voyait absolument plus rien - et le prit par la main pour l'emmener au doux pays du plaisir charnel.

La lumière du jour vint se poser sur le lit des deux tourtereaux franchement rencontrés gênant leur sommeil. Enfin, en grand flemmard qu'il était, Charli décida de lutter contre le soleil en se cachant derrière les draps pour se rendormir tant bien que mal si bien qu'il n'entendit pas Junie se lever. Une bonne demie-heure plus tard, il commença à émerger et se rendit compte qu'elle n'était plus dans le lit. Soit. C'était l'heure de se lever pour le petit serpy. Il essaya tant bien que mal de se lever mais avec le mal de crâne qu'il avait, ce n'était absolument pas simple surtout qu'il n'avait quasi plus aucun souvenir. Il avait même du mal à se rappeler comment il était atérrit par ici. Prenant son courage à deux mains, il mit un pied devant l'autre et commença à avancer.

Il cherchait dans les pièces alentours à la recherche d'une présence humaine, histoire qu'il se souvienne un peu plus des choses quand son regard tomba sur quelque chose qui le figea, bouche grande ouverte, prête à tomber par terre. Nate, le blondinet de durmstrong était là, accroché sur le mur, juste à côté d'une nana aux airs asiatiques. Ça devait certainement être elle chez qui il se trouvait. Mais que faisait Nate ici ? C'était carrément perturbant.

Puis, Charli trouva la cuisine et la mystérieuse fille qui était là, perdue dans ses pensées. Le truc, c'est qu'il ne savait pas trop comment réagir. Devait-il crier ? Parler ? S'enfuir ? Non, il ne savait pas. Il n'en avait pas la moindre idée mais pourtant, la chose ramollie qui se trouvait dans sa boite crânienne prit le relais et c'était pas forcément une bonne chose.

- Euuuuuuuuuuh, t'qui déjà toi ?

Il la dévisageait bien comme il faut, observant sa proie du précédent soir. Bah franchement, il n'avait pas tiré la vieille de service bien moche, au contraire. C'était un bon p'tit coup qu'il avait tiré, bien bonne comme il fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Junie Shape, Mar 30 Juil 2013 - 17:54


Buvant alors son thé doucement, elle entendit du bruit à l'étage. Il se levait enfin. L'impact allait bientôt avoir lieu. La jeune femme redoutait un peu cet instant, elle ne souvenait pas vraiment de son visage et en se levant elle ne l'avait pas vu. Quand enfin il sembla trouver le chemin de la cuisine, l'asiatique ne prit même pas la peine de détourner son regard du Chemin de Traverse, elle ne voulait pas voir le visage de cet homme. Puis la voix de l'inconnu résonna aux oreilles de la jeune femme. Qu'elle impolitesse, la jeune femme fronça les sourcils. Elle était outrée d'une telle façon de parler. Même si la Verte et Argent avait du mal à se souvenir de son prénom jamais elle ne se serait permis une telle question. Tourna alors doucement le visage vers l'homme, elle fut surprise de ce qu'elle vu.

Il était comment dire... Si jeune. Soupirant alors elle s'avança jusqu'aux petits escaliers de quelques marches qui permettaient de passer de la cuisine au salon puis elle le fixa de son regard émeraude. Sa tête lui faisait mal, mais après tout, ils devaient avoir beaucoup bu pour que Junie accepte une aventure avec quelqu'un de son âge. Il devait avoir quoi 17-18 ans.

« Est-ce que tu pourrais parler moins fort s’il te plait ? Sinon enchantée de te voir réveiller Charli... »

Elle avait prononcé ce nom avec une assurance parfaite, elle était sûre que s’était le sien et puis grâce à cela peut-être qu’elle le ferait culpabiliser de ne pas se souvenir du sien. Prenant alors la dernière gorgé de son thé elle posa délicatement sa tasse sur le comptoir, avant de replonger son regard dans celui du garçon.

« Sinon moi c’est Junie. Tu veux quelque chose ? »

Elle dévisageait le jeune homme, il était plutôt bien bâti, pas trop mal et en caleçon s'était encore mieux. Elle chassait ses idées de son esprit, non, non, il était trop jeune hors de question d'envisager plus qu'une aventure d'un soir. Elle sentait alors la douleur sur ses cuisses et le mal dans son crâne, mais elle essayait de sourire pour ne pas paraitre trop antipathique. Puis elle aperçut une marque sur le torse du garçon, comme des griffures. Elle reconnaissait bien là, son oeuvre. Se mordant alors la lèvre, elle attendait une réponse du jeune homme en essayant de se souvenir de cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Noah Alniott, Dim 8 Déc 2013 - 11:55


Nouveau RP. Junie - Noah


Noah se réveilla en sueur, seule dans son grand lit à Eagle Place, quartiers de l’Ordre du Phenix. Jendy hantait tous ses rêves. Son visage très pale, amaigrit, cerné, qui riait aux eclats, d’un rire cristallin et terrifiant. Cela faisait 48 heures environ, que Noah l’avait vu pour la dernière fois, avec cette lettre, lui déclarant tout son amour jamais escompté. Pourtant Noah savait que quelque chose sonnait faux, mais elle ne parvenait pas à savoir quoi …
 
Prenant son petit déjeuné seule, les autres phenix étant soit à Poudlard, soit vaquant à leur occupation privées, Noah songeait à tout et à rien… A tout ce qui pouvait l’empêcher de penser à Jendy, c’est à dire à rien qui ne lui semblait important. Des trucs du genre : « la soirée d’Halloween à Honeydukes était sympa, faudra que je félicite Alexie… J’pourrais reprendre contact avec, tenter … Ah nan, c’est la mère du futur gosse de Phoebe… »
Soudain, elle se souvînt de Jendy, encore une fois, qui c’était elle aussi présentée à la soirée ! Elles n’avaient pas parlé, c’étaient juste dévisagées un instant, comme si de rien était. Et Noah avait reconnu Junie à ses côtés, et elle avait ainsi imaginé que Jendy était heureuse et en couple, et ça lui faisait à la fois mal, et à la fois beaucoup de bien, de croire qu’elle s’était reconstruite, elle. Même si un mois plus tard elle découvrait que la folie grouillait à l’intérieur de Jendy, et qu’elle ne supportait plus cette vie. Mais cette Junie, ancienne colocataire de jeunesse la tourmentait. Alors, sur un coup de tête, elle décida d’aller la voir. Peut-être n’était elle pas au courant. Deux petits jours, c’était rien dans une vie, elle ne s’imaginait peut-être pas que Jendy s’était suicidée. Oui, elle prennait des risques, parce qu’elle savait très bien que Junie était liée à la magie noire, au moins par sa boutique, si ce n’est par autre chose… Mais elle avait besoin d’aller la voir. Et pas pour parler magie. Juste pour pleurer, et savoir si oui ou non, elle avait été en couple avec la récente décédée.  
 
Noah transplana, une cape noir et chaude sur les épaules, vers le Chemin de Traverse. Elle irait bosser au Chaudron Baveur après se petite visite à la Serpentarde. Malgré l’heure matinale, elle espérait que Junie lui ouvrirait sa porte. Elle ne savait pas du tout à quoi s’attendre… Mais dans ces moments où seul le désespoir est présent, à vous écraser, à habiter à l’interieur de vous, dans ces moments on se fiche des conséquences que peuvent avoir les actes. On souhaite juste accomplir certains désirs, afin de se donner l’illusion qu’on bouffe du désespoir de cette façon. Et là son désir, c’était de voir Junie Sharpe, possible ex-amante de Jendy. Jendy, l’ex femme de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Junie Shape, Dim 8 Déc 2013 - 13:43


La nuit, moment où les pensées n'ont plus aucune importance, moment où les songes prennent le dessus et emmènent quiconque dans un endroit inventé de toute pièce. Alors que Junie se trouvait dans un monde qui était celui de ses rêves, elle dut en sortir plutôt que prévu. Elle fut sortie de son sommeil par le bruit de la petite sonnette de sa demeure. Ouvrant alors péniblement les yeux, il était tôt, bien trop tôt pour une visite quelconque, se levant alors sous la contrainte, elle enfila un long tee-shirt à l'effigie de son ancienne maison et un mini short avant de descendre doucement les escaliers. Elle devait être hideuse, le visage dur encore dans la brume de son sommeil, les cheveux en vrac. Frottant alors ses yeux avant d'ouvrir la porte, elle se demandait si c'était une bonne idée, une visite à cette heure était un peu étrange, un peu trop étrange.

La Chinoise prit quand même la peine d'ouvrir, ses yeux eurent d'abord du mal à reconnaître la personne puis ce fut la stupeur qui put se lire sur le visage de Junie. Noah Alniott, défenseuse de la Magie Blanche se trouvait là devant sa porte à elle propriétaire d'une Boutique de Magie Noire, l'une et l'autre savait qu'elle était littéralement à l'opposé. Dévisageant alors la jeune femme sur le perron, son visage était fatigué, ses yeux rouges. Se frottant alors de nouveau les yeux Junie ne comprenait pas la raison de sa venue, mais elle n'avait pas la tête à réfléchir, elle prit donc la parole d'une petite voix matinale.

« Bonjour Noah, qu'est-ce .. »

La jeune Serpentard fut coupée dans son élan par un frisson qui la parcourra, le vent était glacial à l'extérieur et la tenue de la chinoise n'était en rien adaptée au temps hivernal. Elle sourit alors difficilement à Noah avant de lui faire un signe pour qu'elle rentre, comme toujours la belle asiatique ne parlait que quand elle en avait besoin et pour inviter une personne à rentrer seul le regard suffisait. L'amenant alors ensuite dans le salon, Junie alluma la cheminée et invita Noah à s'asseoir. La Verte et Argent ne savait pas trop pourquoi elle faisait cela, mais Noah n'était pas ici pour une raison magique Junie le sentait. Se posant alors contre son bar la propriétaire reprit la parole.

« Qu'est-ce qui t'amène si tôt chez moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Noah Alniott, Mar 10 Déc 2013 - 18:58


« Bonjour Noah, qu'est-ce .. »

Junie se décala du seuil de la porte, faisant signe à Noah d'entrer dans sa maison. La phénix n'était encore jamais entrée dans l'habitation de son ex-colocataire. Celle-ci était propre et bien rangée, dans un style mêlant bien les deux cultures de Mlle Shape: la Chine et l'Angleterre. Noah resta plantée au milieux du salon, prenant enfin le temps d'observer celle qu'elle était venue voir. Elle avait les petits yeux du dormeur qu'on réveille, et ses longs cheveux emmêlés. Noah ne s'en voulait même pas de l'avoir réveillé, trop préoccupée par la nouvelle qu'elle devait apprendre à Junie.

« Qu'est-ce qui t'amène si tôt chez moi ? »
-Jendy. Elle c'est suicidée. Y'a deux jours. 

C'était très brutal, mais Noah ne voulait pas spécialement prendre de pincettes pour annoncer un évènement aussi brusque que la mort. Elle baissa les yeux, fixant la pointe de ses chaussures, sentant une vague de chagrin monter en elle progressivement, comme de la lave brulante qui détruisait tout progressivement. La jeune femme tenta pourtant de reprendre le dessus, elle ne voulait pas pleurer, encore une fois, et surtout pas devant Junie. Elle ne savait pas à quel clan elle appartenait. Elle était juste une proche de Jendy. Et du coup, elle se sentait obligé de venir un peu parler de ce qui c'était passé avec elle.

-Je suis désolée... De t'annoncer ça comme ça. Je savais pas si tu serais au courant... Visiblement non tu ne l'est pas... Je croyais que vous ... Sortiez ensemble en fait. 

Noah contrôlait tant bien que mal les tremblements de sa voix. Même si avec son visage fatigué et tendu, elle ne pouvait de toute façon dissimuler à quel point elle avait été affectée par cet évènement. 
Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Junie Shape, Lun 13 Jan 2014 - 21:53


La réponse qu'attendait la jeune femme ne se fit pas attendre bien longtemps, mais elle n'était pas non plus la réponse qu'aurait souhaiter la Chinoise, d'abord les mots glissèrent sur elle comme si elle ne les avait pas compris, puis ensuite chacun des mots pénétraient dans la poitrine de la Serpentard pour venir enserrer son cœur jusqu'à ce que la douleur arrive progressivement. Le souffle de Junie devenait court et ses yeux se remplissaient doucement de larmes, l'asiatique ne comprenait pas. Pourquoi ? Comment ? Est-ce une farce ? Regardant alors son visiteur, Junie comprit ce qui arrivait, rien de tout cela n'était une farce, tout cela était vrai. Serrant alors les poings Junie s'approcha de Noah et l'obligea à s'asseoir délicatement tout de même puis quand toutes deux furent assises, la Chinoise hésita d'abord, puis après tout à cet instant plus rien ne séparait les deux jeunes femmes, le chagrin qu'il soit vécu par le noir ou le blanc était profond, elle prit alors les mains tremblantes de la Poufsouffle entre les siennes toujours aussi glaciales. D'une voix faible, mais contrôlée, elle s'adressa à elle.

« Ne soit pas désolé, merci d'être venu en personne me le dire. Je ... Enfin, à vrai dire nous n'en avions jamais parlé mais, Jendy et moi n'étions pas ensemble.. Je ne crois pas.. A vrai dire je ne sais pas ... »

Ne baissant pas son regard émeraude de son ex-colocataire, on pouvait voir que le regard de la jeune femme était bien loin de l'instant présent. Dans l'esprit de l'asiatique renaissait des souvenirs, elle revoyait des images. L'affirmation de Noah l'avait déstabilisé, avait-elle été un jour avec Jendy ? Quelle était cette relation qu'elle avait vécue avec elle ? Elle se revoyait de nombreuses fois dans ses bras à Poudlard, elle se revoyait aussi ses douces lèvres contre les siennes pour essayer de calmer Junie, mais est-ce de l'amour ou bien simplement de l'affection ? Le coeur de Junie se serra un peu plus encore. La Verte et argent connaissait cette sensation, elle l'avait vécu bien plus d'une fois dans sa vie, le jour du décès de son frère, le jour où ce Gryffondor l'avait trahi, le jour où elle avait appris cette grossesse et aujourd'hui. Un poignard de plus venait de s'enfoncer dans le coeur déjà souffrant de Junie. Soupirant alors la jeune femme se leva fébrilement du canapé, elle avait l'impression d'avoir perdu une partie de sa vie, Junie regarda alors la petite brune, elle ne pouvait la laisser partir maintenant et dans cet état, pourtant rien ne les rapprochait elle était le Ying et le Yang, le Feu et la Glace, mais là Junie s'en fichait éperdument ! Elle décida alors de déposer une délicate caresse sur la joue humide de cette femme puis elle reprit doucement la parole.

« Veux-tu boire ou manger quelques choses Noah ? Reste ici le temps qu'il faudra ! »
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Noah Alniott, Sam 18 Jan 2014 - 15:50


Junie n'était pas au courant. Elles n'avaient pas été ensemble. Pas officiellement. De ce que Noah cru comprendre, ou voulu bien comprendre des propos de la Serpentard. Elles avaient été dans une genre de relation libre semblable à la sienne. Est-ce que Noah le vivait mal? De savoir que Jendy avait si longtemps couché avec d'autres filles qu'elle? Nan, finalement Noah aussi allait à droite à gauche. Mais c'était Jendy qu'elle aimait tout ce temps. C'était à elle qu'elle avait dévoué une attention particulière. Alors tout ce qu'elle voulait, c'était que ce fut réciproque. Visiblement oui, si elle avait été la première à être mise au courant de ... De sa mort, sa fin. Mais ça faisait quand même l'effet d'un coup de poignard de découvrir les diverses relations de Jendy. 
Ne plus penser, il ne fallait plus penser. Ne pas penser à ces bras froids qui se posaient sur ses épaules pour être réconfortant. Les bras de cette ex, aussi pourrie de l'intérieur que l'avait été Jendy. Et pourquoi ne pas l'aider? La faire sortir de ce cercle vicieux qu'était la magie noire? Mais Noah n'en avait pas la force pour le moment. La force de rien, et surtout pas de penser à d'autres proches qu'elle devait sauver de la magie noire qu'ils avaient eux même décidés de pratiquer... Elle ne sauvait pas le monde. Jamais. Le monde était pourri à la racine, elle était impuissante. Et ça la faisait pleurer, encore. 

« Veux-tu boire ou manger quelques choses Noah ? Reste ici le temps qu'il faudra ! »
-Non ... Je peux pas rester trop... Ca sert à rien. c'est fini, il faut juste s'habituer. 

Murmura Noah d'une voix rauque dont elle tentait de maitriser les sanglots. Elle regarda les yeux sombres de Junie aussi emplis de larmes... Elle caressa doucement sa main, faussement, juste .. Juste parce que Jendy avait caressé cette main elle aussi. Son fantôme allait la suivre, la hanter partout, c'était pas possible. 

-Je ... Je vais y aller. Je te déranges pas plus longtemps... 

Noah se leva doucement, et se dirigea vers la porte. Brusquement elle se retourna vers la belle asiatique, et lui dit: 

-Junie... Fais pas les mêmes erreurs que Jen'. Vraiment. Vraiment... 

Et la jeune femme s'éloigna dans le blizzard avant de transplaner.
Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Junie Shape, Mar 21 Jan 2014 - 18:35


Les deux jeunes femmes retenaient leurs larmes, la mort de Jendy laissait un grand vide dans le cœur de l'asiatique. Jendy et Junie étaient ensemble depuis Poudlard, Jendy avait pu être une protectrice, une amie, une confidente, une épaule pour Junie. L'annonce de sa mort effaçait beaucoup de choses dans la vie de la Chinoise, soupirant elle regarda Noah qui réussit à sortir quelques mots de sa bouche délicate. Elle avait raison, il fallait s'habituer, mais comment quand une personne avait fait partie de votre quotidien pendant si longtemps, il faudrait encore du temps. Sur sa main glaciale la Verte et argent senti la main de son ex-colocataire, peut-être est-ce une simple geste de compassion, mais au fond ce geste valait plus que ce que voulait croire la Serpentard. Le Ying et le Yang avait réussi à être réuni en ce jour, la Nuit et le Jour avait en quelques sorte signer un pacte de paix pour quelques instants. Soupirant de nouveau Noah se leva brusquement, elle ne pouvait plus rester, Junie ne pouvait la contraindre à rester et elle comprenait tout à fait, elle se leva alors à son tour, ses yeux suivaient la petite Brune qui prenait la direction de la sortie, puis brusquement elle se retourna.

Les mots qu'elle prononça frappèrent Junie, sincèrement. Pourquoi avait-elle dit cela ? Tenait-elle un peu à la Chinoise. Se plaçant dans l'encadrement de sa porte Junie regarda sa colocataire s'en aller et elle murmura dans le silence matinal du Chemin.

« Noah, j'essayerais ... Merci ! »

Fermant alors la porte, Junie ne laissa pas couler ses larmes, le moment n'était pas encore venue, pas totalement. Elle monta alors dans son grenier, en ouvrant la porte, elle le vu lui en premier, James, son défunt frère, trônant au milieu du mur. Junie souri au portrait, puis elle chercha dans ses malles, elle chercha pendant longtemps, elle sortit alors deux photos. Une d'elle et Jendy, elle était pour Junie en tenue de Quidditch et pour Jendy aux couleurs de Serpentard, elles riaient ensemble. La seconde était un magnifique portrait de Jendy dans une tenue de bal, elle riait encore. Junie posa la première photo dans un petit cadre qu'elle posa sur l'hôtel funéraire qu'elle avait fait pour son frère, elle alluma de l'encens et fit une prière hindoue.

Elle descendit alors le cœur serré mais elle savait que son geste serait apprécier de la Poufssoufle, derrière la photo, elle accrocha un petit mot. « Il me semblait que tu méritais de l'avoir. Junie ». Elle mit le tout dans une enveloppe et un hibou parti de suite, la Chinoise le regarda s'envoler puis elle sortit quelque chose qu'elle n'avait pas touché depuis longtemps. Ce qui lui avait toujours permis d'exprimer ses sentiments, sa flûte traversière, fenêtre ouverte elle joua un air triste et remplis d'amour en espérant que Jendy l'entende d'où elle se trouvait à présent !
Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Junie Shape, Sam 1 Mar 2014 - 16:09


~RP avec Phoebe Monroe~


Junie l'observait, elle ne comprenait pas la raison de sa venue, elle avait compris qu'Alexie était partie pour lui aussi, mais pourquoi est-il venue la voir elle ? Ces deux personnes n'étaient-elles pas censée se haïr du plus profond de leur âme ? L'homme prit alors la bouteille à son tour et bu, tout cela sans un bruit. On entendait simplement le faible crépitement de la flamme, le silence était lourd, mais en même temps il apaisait l'Asiatique. Le regard émeraude de la femme parcourait la silhouette de l'homme, elle le détaillait minutieusement, malheureusement ses idées devenaient confuses et alors qu'elle s'apprêtait à reprendre sa bouteille, l'improbable se réalisa. Ses lèvres à lui vinrent se poser sur ses lèvres à elle. Combien de temps étaient-ils restés ainsi ? Ouvrant alors ses yeux quand il se détacha d'elle, Junie était perdue, elle ne comprenait pas. Combien de fois à Poudlard avait-elle souhaité qu'il fasse cela ? Combien de fois avait-elle rêvé de cette scène étant plus jeune ? Mais cela ne s'était jamais produit, il avait toujours gardé ses distances envers elle, puis tout s'était arrêté, plus de rêves, le néant. Pourquoi l'avait-il embrassé maintenant, après toutes ces années ?

La flamme s'était éteinte, comme si elle avait perçu que la scène qui se déroulait était des plus étranges. Alors de les yeux émeraudes de la Chinoise étaient perdus, la voix de Phoebe atteint les tympans de la musicienne. Il ne voulait pas ? Raccompagner Junie ? Les mots, Junie les entendaient, mais ne les comprenait pas, il avait troublé son esprit. Elle ne savait plus quoi pensée et l'alcool qui coulait maintenant dans ses veines l'empêchait de réfléchir correctement. Prenant alors la main de cet homme, elle se laissa guider. Ils arrivèrent alors devant chez elle, lui souriait. Affichant alors un sourire discret, elle commença à monter les quelques marches du perron, se tournant vers lui pour le saluer, la main gauche de l'homme effleura celle de Junie. Baissant les yeux, Junie décida d'abord d'ignorer ce signe. Elle ouvra alors la porte, alors que le talon de sa chaussure frappa le parquet, elle se retourna de nouveau.

Elle le rejoint dehors dans le Chemin, elle ne pensait plus, elle ne réfléchissait plus, elle n'y arrivait plus. Elle laissait faire son corps. Attrapant alors la main du Gryffondor qui partait doucement, elle l'embrassa délicatement, leurs lèvres étaient de nouveau l'une contre l'autre. Pourquoi ? Elle ne savait pas ! C'était comme pour clore une histoire qui était restée en suspend pendant toutes ces années. L'asiatique l'entraîna alors à l'intérieur de sa demeure, qu'allait-il se passer à présent ? Enlevant ses hauts talons, la Chinoise l'amena dans le grand salon qu'elle ne prit pas la peine d'éclairer, elle leur servit alors deux verres d'un magnifique cocktail au rhum, aux couleurs chaudes et délicates. S'asseyant sur le canapé, elle l'invita puis elle le regardait, elle ne parlait pas. Elle n'aimait pas parler pour ne rien dire, lui non plus. Elle ne savait pas ce qu'il allait se passer, mais il était trop tard pour arrêter, elle ne pouvait plus faire marche arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe Monroe
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Phoebe Monroe, Sam 8 Mar 2014 - 15:49


Je repartis, laissant Junie seule. J’étais un peu déçu parce que je n’avais pas réussi à l’avoir, mais en même temps, je me disais que c’était une bonne chose. J’avais d’autre chose à faire que je me disais. Même si on a jamais rien de meilleur à faire que d’avoir une femme, que d’avoir du plaisir. Je continuais de marcher, j’avais la bouche sèche et la mine penaude. Je sortis de l’immeuble et je me suis retrouvé face au Chemin de Traverse qui n’avait plus du tout l’air d’un charmant passage, juste d’un trou où tous les rats dorment et vivent, plein de déchets, d’excréments vaseux et plein de ces rêves que l’on piétine avec nos chaussures toutes crottées. Je l’aurais bien donné aux rats à bouffer moi, la belle Junie, il y a quelques jours, et sa boutique avec, pour lui apprendre à vivre ; peut-être que ça lui aurait fait plaisir. Mais ce soir c’est elle qui revint à moi, m’attrapant la main, m’amenant chez elle. Elle m’embrassa avec douceur mais moi je n’avais pas envie d’être très doux, alors je l’attrapai et je l’embrassai avec fougue. Ah ! On pouvait être outré mais moi ça me plaisait bien tout ça, le contact de sa langue chaude et acide sur la mienne. Son cœur battait contre ma poitrine, je le sentais tendre, faible et enthousiaste. Je me suis senti heureux de lui donner autant de plaisir.

On partit sur son canapé et elle m’offrit un verre. Je le bus rapidement, lui lançant des regards taquins, pouffant un peu, l’esprit ailleurs ou partout sur son corps. Je finis par l’attraper sauvagement, pour ne pas qu’elle s’en aille car elle était mienne. Elle était bien faite Junie, y avait pas à dire. Son corps était pour moi une joie qui n’en finissait pas. Je n’en avais jamais assez de le parcourir ce corps asiatique. Et ce pendant des heures. Elle avait un bandage sur le bras et sur le moment je n’en pensais rien parce que j’étais comme épris par ce plaisir grandissant qui me rendait, moi, aussi inoffensif qu’une bestiole. Et doucement, je finis par fermer les yeux, tombant sur le lit. Je ne dormais pas, j’étais simplement épuisé par toutes ces douleurs, touts ces mots dont on m’accablait. On me disait que je finirais par péter les plombs. La vérité c’était que je brulais ma vie à petit feu et j’avais cette impression qu’on me regardait avec plaisir, savourant me folie douce.

***

Il ne faisait pas encore jours mais j’étais éveillé, l’immeuble me parlait. Je trouvais que c’était très moche ici et que ça transpirait la peur. De temps en temps montaient des bruits de pas et l’écho entrait de plus en plus fort dans cet appartement, bourdonnait, s’estompait… Silence. Je regardais Junie et je finis par lâcher un sourire. Je n’étais pas très heureux mais j’étais comme satisfait de l’avoir trompé elle aussi, de l’avoir gagné. J’étais le gagnant. Je gagnais à tous les coups. On ne pouvait m’échapper. J’étais le chasseur, le chasseur de femmes.

Je me suis levé et enfin, un rayon de souligna mon corps nu. Je m’habillai un peu et je finis par ouvrir l’une des fenêtres laissant entrer le bruit chatouillant de la rue et une brise légère qui parcourut l’appartement. Je bus un verre d’eau. Je faisais un peu comme chez moi, à vrai dire j’étais partout comme chez moi, je me fichais de tout ce que l’on m’imposait, contant de mes mutineries sociales totalement futiles. Regagnant le lit, mon regard se joua de sa chambre, j’étais pris d’une curiosité culottée, voulant savoir ce que la petite dame cachait. Et je finis par tomber sur un petit carnet. Je l’ouvris et je compris rapidement qu’il s’agissait du journal intime de Junie, retenant un sourire j’étais étonné qu’une femme aussi froide qu’elle puisse se complaire à de parfaites gamineries de ce genre. Je n’avais pas grand-chose à faire de tout ce qu’il y avait d’écrit là-dedans, si bien que je finis par lire uniquement les passages où apparaissait mon prénom. J’avais toujours admiré la manière d’écrire de cette petite femme, une écriture irréfléchie mais belle cependant. Quelque chose de vif. Mais au fur et à mesure des mots, je ne m’amusais plus à contempler les lettres, à vrai dire j’étais assez perturbé. Mais cela s’accompagnait d’une certaine fierté mêlée à un plaisir singulier. Il apparaissait que Junie m’aimait vraiment.

C’est alors que j’eus une idée qui me fit rire ; je pris ma baguette et je lui glissai à l’oreille « t’es une belle garce, toi. » Et sur sa paume je déposai la pointe de ma baguette et tout en pouffant je dis : « #oubliette ». Ça m’amusait bien de savoir que ce qu’elle avait espéré depuis toujours se soit réellement réalisé et qu’elle n’en sache rien du tout. Comme ça quand je la verrai je ne pourrai m’empêcher de sourire parce que je saurai ! je saurai que je l’avais baisé mais que, elle, ne le savait ! C’était bien drôle ! Et je ne pus m’empêcher de rire tandis que je voyais ses yeux se vider de toute lucidité.

Je finis par partir, extrêmement heureux, un peu triste, criant ma joie, crachant ma peine. Il y avait une femme dans la rue et je lui dis : « je suis un beau salaud, vous savez ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Junie Shape, Dim 6 Avr 2014 - 21:13


Ils étaient là, tous deux, comme avant, comme à Poudlard. Ils parlaient peu, mais ils pensaient la même chose, ils restèrent peu de temps dans le salon. Phoebe prit sauvagement les hanches de Junie avant de l’embrasser, le processus était en route, l’asiatique le laissait la guider, comme si elle se livrait complétement à lui sans aucune crainte. Elle avait l’impression que ce qu’elle pensait inimaginable se réalisait. Leur pas les menèrent à l’étage, dans la chambre de l’asiatique. Elle pouvait sentir son souffle dans son cou, elle pouvait sentir sa peau contre la sienne, elle pouvait plonger dans ses yeux. Il n’y avait que l’ombre et eux dans cette chambre, leurs souffles se mélangeant. La boucle se refermait, ce qu’il avait manqué à leur relation était en train de se produire dans cette maison, dans le plus grand des secrets.

Abyssus Abyssum Invocat

Le matin arrivait doucement, les premiers rayons perçaient dans la petite chambre de la Chinoise, encore dans les draps de soie, elle tourna le regard puis elle aperçut cette ombre, cet homme debout, faisant comme chez lui. Junie avait un mal de crâne atroce, elle préféra donc rester coucher. Après tout, elle ferait sa connaissance plus tard. Commençant à replonger dans le sommeil, l’homme vint la rejoindre à nouveau. Ouvrant alors péniblement les yeux, Junie vu ses traits, elle les reconnu, mais il murmura à son oreille des mots peu délicats, ayant simplement le temps de prononcer un petit « Phoebe ? », elle replongea dans le néant.

***
Le soleil était maintenant au Zénith et la jeune chinoise ouvrit de nouveau les yeux. Ses yeux émeraudes semblait complètement perdu, d'une noirceur comparable aux nuits sans lune. Regardant autour d'elle, elle ne vit personne, que s'était-il dont passer hier soir ? Junie se souvenait être en train de boire dans sa boutique, mais après ? Se levant non sans mal, son mal de crâne reprit de plus belle. Bon sang mais qu'avait-elle bien pu faire hier soir. Se dirigeant vers sa salle de bain, elle se plongea dans un bon bain chaud, refermant les yeux essayant de se souvenir. Avait-elle vraiment bu à en perdre ainsi la mémoire ? Après un long moment de réflexion, elle se souvenait d'une voix, celle d'un homme, mais que disait-il ? Junie n'en savait rien, elle était comme impuissante face à tout cela. Quand elle eut fini son bain, elle se prépara, essayant de dissimuler derrière le maquillage les cernes sous ses yeux.

Descendant l'escalier, elle vit ses talons au milieu du couloir, comme lancer au hasard et en tournant le visage vers le salon, elle put voir deux verres. Alors elle n'avait pas rêvé, elle avait bien entendu cette mystérieuse voix, mais a qui était-elle ? Le mystère resterait certainement entier, Junie avait bien d'autre problème pour le moment, elle oublierait cette soirée, enfin elle oublierait qu'elle avait oublié et continuerait de vivre.

En sortant de chez elle, elle croisa le regard de plusieurs élèves de Poudlard qui semblait le dévisager et d’une voix violente elle leur adressa un « Un problème ? », puis continua son chemin, le regard noir, les yeux cernés, le visage froid et d’humeur massacrante, la journée allait être sympathique à la boutique, d’autant plus qu’elle allait le croiser lui. Cet horrible Gryffondor. Tant mieux elle pourrait se défouler un peu sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe Monroe
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Phoebe Monroe, Jeu 3 Juil 2014 - 15:38


[Junie Shape
Désolé pour ce rp nul :(]

Quelque chose en moi aussi ancien que les murs me racontait l'histoire d'un petit garçon et, parce qu'il y avait de l'altesse dans cette chambre, j'ai conté à mon tour cette histoire qui, à chacun de mes mots, me paraissait plus pénible ; mes lèvres s'épaississaient, puis ce fut le tour de ma langue, jusqu'à ce que mon visage soit figé dans une posture vibrante de tristesse.

Cette histoire je la raconte car elle part de là où tout commence à savoir le vent et la mer. Ça parle d'un enfant, un enfant qui a trompé ses rêves (dans le sens de tromper sa faim). Il vivait dans un phare et il s'appelait Lumière parce qu'il illuminait son monde du haut de ce phare.

C'est très drôle parce que son histoire s'arrête là et que le reste tout le monde s'en fout.

Donc, je racontais cette histoire à ma fille et ça ne lui plaisait pas du tout. C'était un enfant de la capitale, gâtée comme tout et qui ne se souciait pas de ces histoires. Je crois même qu'elle ne m'écoutait pas et que ses yeux noirs comme des trous sans fins étaient plongés dans d'intenses réflexions de poupons.

Mais, aussi bien qu'elle me l'avait probablement dit, elle connaissait la mer. C'est faux parce qu'on ne connaît pas la mer, même moi qui y ai vécu toute mon enfance j'ai du mal à retenir son nom. Mère ? Quoiqu'il en soit, sa figure blanche et ses cheveux blonds manquaient de sel et si les rives d’Écosse ne l'intéressaient plus, je comptais bien la tirer vers le sud de l'Angleterre, voir même à l'ouest de la France.

Je travaillais dans une charmante boutique qui vendait tout un attirail de choses : on pouvait y trouver du sang et des poupées. Seulement, ces petites et modiques choses ne pouvaient se vendre en toute liberté car il semblerait qu'elles pouvaient causer la mort. Là-dessus je ne suis pas d'accord ; Miss Warrington, noble femme du quatrième étage, est morte l'an passé suite à une douloureuse chute. La pauvre dame avait laissé traîner une peau de banane sur le carrelage de sa cuisine ce qui lui coûta la vie (et, accessoirement, une tribune dans un fameux journal anglais). Cependant, comme vous pouvez le constater, le commerce de banane est florissant et la Loi n'interdit pas sa consommation tout comme sa vente.

Bien content d'avoir fait sonner à l'esprit de tous cette injustice, je peux maintenant m'atteler à la rédaction d'une courte lettre où j'écrivais, comme emporté par une flamme dévorante d'inspiration, que j'avais décidément besoin de vacances.

Junie est la propriétaire de la boutique ; délicieuse femme aux traits asiatiques qui, après une bière, accepte tout. Elle ne m'apprécie pas du tout et, je ne sais pour quelle raison, elle a décidé de partir quelques mois en Chine. Vraisemblablement pour célébrer le soleil, ou quelque chose comme ça. Ceci étant, elle est revenue il y a peu sur la capitale et son retour s'accorde bien avec ma volonté de partir.

La concierge de l'immeuble fait pousser des patates sur une parcelle du jardin de derrière, alors je lui ai confié ma fille. J'ai traversé la ville, remonté le chemin et grimpé dans son immeuble. Arrivé devant son appartement, j'ai glissé ma lettre sous sa porte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2

 [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.