AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse
Page 2 sur 2
[Habitation] Li Na ( 莉娜 )
Aller à la page : Précédent  1, 2
Phoebe Monroe
Gryffondor
Gryffondor

Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Phoebe Monroe, Jeu 3 Juil 2014 - 15:38


[Junie Shape
Désolé pour ce rp nul :(]

Quelque chose en moi aussi ancien que les murs me racontait l'histoire d'un petit garçon et, parce qu'il y avait de l'altesse dans cette chambre, j'ai conté à mon tour cette histoire qui, à chacun de mes mots, me paraissait plus pénible ; mes lèvres s'épaississaient, puis ce fut le tour de ma langue, jusqu'à ce que mon visage soit figé dans une posture vibrante de tristesse.

Cette histoire je la raconte car elle part de là où tout commence à savoir le vent et la mer. Ça parle d'un enfant, un enfant qui a trompé ses rêves (dans le sens de tromper sa faim). Il vivait dans un phare et il s'appelait Lumière parce qu'il illuminait son monde du haut de ce phare.

C'est très drôle parce que son histoire s'arrête là et que le reste tout le monde s'en fout.

Donc, je racontais cette histoire à ma fille et ça ne lui plaisait pas du tout. C'était un enfant de la capitale, gâtée comme tout et qui ne se souciait pas de ces histoires. Je crois même qu'elle ne m'écoutait pas et que ses yeux noirs comme des trous sans fins étaient plongés dans d'intenses réflexions de poupons.

Mais, aussi bien qu'elle me l'avait probablement dit, elle connaissait la mer. C'est faux parce qu'on ne connaît pas la mer, même moi qui y ai vécu toute mon enfance j'ai du mal à retenir son nom. Mère ? Quoiqu'il en soit, sa figure blanche et ses cheveux blonds manquaient de sel et si les rives d’Écosse ne l'intéressaient plus, je comptais bien la tirer vers le sud de l'Angleterre, voir même à l'ouest de la France.

Je travaillais dans une charmante boutique qui vendait tout un attirail de choses : on pouvait y trouver du sang et des poupées. Seulement, ces petites et modiques choses ne pouvaient se vendre en toute liberté car il semblerait qu'elles pouvaient causer la mort. Là-dessus je ne suis pas d'accord ; Miss Warrington, noble femme du quatrième étage, est morte l'an passé suite à une douloureuse chute. La pauvre dame avait laissé traîner une peau de banane sur le carrelage de sa cuisine ce qui lui coûta la vie (et, accessoirement, une tribune dans un fameux journal anglais). Cependant, comme vous pouvez le constater, le commerce de banane est florissant et la Loi n'interdit pas sa consommation tout comme sa vente.

Bien content d'avoir fait sonner à l'esprit de tous cette injustice, je peux maintenant m'atteler à la rédaction d'une courte lettre où j'écrivais, comme emporté par une flamme dévorante d'inspiration, que j'avais décidément besoin de vacances.

Junie est la propriétaire de la boutique ; délicieuse femme aux traits asiatiques qui, après une bière, accepte tout. Elle ne m'apprécie pas du tout et, je ne sais pour quelle raison, elle a décidé de partir quelques mois en Chine. Vraisemblablement pour célébrer le soleil, ou quelque chose comme ça. Ceci étant, elle est revenue il y a peu sur la capitale et son retour s'accorde bien avec ma volonté de partir.

La concierge de l'immeuble fait pousser des patates sur une parcelle du jardin de derrière, alors je lui ai confié ma fille. J'ai traversé la ville, remonté le chemin et grimpé dans son immeuble. Arrivé devant son appartement, j'ai glissé ma lettre sous sa porte.
Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Junie Shape, Dim 6 Juil 2014 - 20:52


Les jours passaient doucement et petit à petit, Junie retrouvait ses marques dans cette demeure qu’elle avait achetée avant son voyage pour l’Empire du Milieu. Elle retrouvait certains objets qui lui tenaient à cœur et ce matin elle était retombée sur ce petit carnet en cuir rouge où, quand elle se trouvait à Poudlard, elle avait écrit chacun de ces sentiments pour son vendeur actuel. La Chinoise ne savait plus vraiment pourquoi elle l’avait descendu de son grenier mais peu importait, il allait y retourner.

Se dirigeant alors doucement vers son grenier, la Chinoise remarqua dans l’ombre qu’elle créait que son ventre s’arrondissait de jour en jour. Bientôt elle ne pourrait absolument plus le cacher, elle donnait déjà beaucoup d’amour à cet enfant dans son ventre, elle lui devait bien tout cet amour. Lui qui ne connaîtraient jamais son père. Comment Junie lui expliquerait en tant voulu ? Arrivant à destination, la Chinoise déposa le petit carnet dans sa malle d’origine. Avant de redescendre, les yeux émeraudes de la jeune femme se posèrent sur cet autel improvisé, ou trônait à présent trois personnes. Son frère au centre, Jendy à droite et Maria à gauche. En effet Junie n’avait pu se résilier à lui offrir cette place, car quoique la jeune femme pense, Maria Vladecu avait compté pour elle. Allumant alors de l’encens en récitant une prière dans sa langue maternelle, la jeune femme du retenir ses larmes. Oh mon dieu que les hormones lui jouaient de mauvais tour. Descendant alors au rez-de-chaussée, la jeune femme se posta à sa fenêtre, buvant comme à son habitude sa tasse de thé au Jasmin.

Alors que ses yeux flânaient de droite à gauche, ce visage lui apparut. Phoebe Monroe se dirigeait vers chez elle. Que lui voulait-il encore ? Junie n’avait aucune envie d’avoir affaire avec lui surtout en ce dimanche matin. Le suivant alors du regard, elle l’aperçu glisser quelque chose sous sa porte. Que faisait-il encore ? S’approchant alors de la dite porte, la Chinoise aperçu l’enveloppe dont elle se saisit et avant même de l’ouvrir, elle sortit sur le perron à peine présentable, un tee-shirt à l’effigie de son ancienne maison, un minishort, sans maquillage et les cheveux à peine coiffer. Le regardant, elle estimait que si elle l’appelait, il l’entendrait.

« PHOOOOEBE ! »
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe Monroe
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Phoebe Monroe, Lun 7 Juil 2014 - 22:36


Les hautes chevelures s'élevaient des têtes blanches aux hautes fenêtres des maisons de pierres. Les femmes de la capitale présentaient une silhouette de tulipe renversée ; leurs robes du dimanche effleuraient le pavé du bout des espoirs des jeunes hommes. Je marchais tranquillement. Il y avait ma boutique de bonbons anglais préférée à deux minutes de marche et, dans un dimanche fraîchement ensoleillée, ma lourde tête se propulsait devant sa porte. J'étais un jeune chérubin aux joues sucrées et au souffle de caramel, construisant devant mes yeux se palais de sucreries que j'offrais à ma fille ; l'ange charmant de l'amour et de l'espoir déchu. Ses yeux noirs m'appelaient, mon amie m'attendait là-bas.

Le clocher de l'église retentissait au même rythme que mon cœur de sucre et la foudre divine interrompit ma drôle de marche, criant mon nom comme m'accablant des malheurs du monde. Pourtant, je ne pensais qu'au sucre et au rose charmant des joues de ma fille. Je me suis retourné et Junie se dressait à quelques mètres devant moi ; ses cheveux viraient aux serpents et ses yeux sifflaient, sa tête donnait du mythique à mon monde religieusement doux.

J'ai souri en voyant mon amie bien moche et je me suis approché pour faire mon cinéma. Mes yeux bleus fondaient dans l'air tranquillement, quelques unes de mes mèches brunes tombaient maladroitement sur mon front et ce tableau affreusement drôle criait dans ce chemin de la capitale. Quand mon pas m’amena juste devant elle, ma voix cassa ces mots : « Junie ! Comme c'est bon de te revoir ! Comment vas-tu ? Comment va la Chine ? » Elle tenait du bout des ses doigts de baguettes ma petite lettre et ma lèvre fléchit terriblement. « Tu as lu la lettre ? J'y demande des vacances méritées... C'est vrai ça ! J'ai tenu la boutique pendant toute ton absence, puis j'aimerais profiter de ma fille ! » J'avais crié en disant ça, de ma gorge s’échappait les chaînes et l'encre de ma condition. Et quand tout ça dégoulina sur le visage de Junie, je vis quelque chose de très drôle : « Ça alors ?! C'est que tu as pris du ventre en Chine ! » Tout ridicule que j'étais, je me suis mis à rire dévoilant des dents blanches comme les draps de ma concierge.
Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Junie Shape, Ven 11 Juil 2014 - 16:32


Il l'avait entendu, il s'était même retourné et durant un instant l'esprit de Junie fut confus. Cette scène, elle avait l'impression de la connaitre par cœur, comme si elle l'avait déjà joué avec lui. Pourtant, jamais elle ne l'avait joué, du moins, c'est ce qu'elle pensait. L'homme s'approcha alors d'elle, ses yeux bleus si envoûtants fixaient le vert de ceux de la Chinoise. La lettre tournait entre ses doigts, Junie attendait des explications. Quand les lèvres de l'homme prononcèrent ces mots, Junie reconnut l'homme hypocrite qu'il avait toujours été, « Comme c'est bon de te revoir ». A d'autre, Junie savait pertinemment que ni lui ni elle n'avait envie de se revoir. Phoebe avait toujours été un hypocrite du début et jusqu'à la fin de sa vie il le serait ! Alors que la jeune femme s'apprêtait à l'inviter à entrer, les lèvres délicates de l'ancien Gryffondor s'ouvrirent de nouveau et ce qu'elles dirent ne plut absolument pas à Junie. Essayant de calmer sa colère intérieure, elle envoyait à l'homme des éclairs au travers de ses yeux. La jeune femme vint alors poser délicatement sa main sur la joue de l'homme, puis elle approcha ses lèvres de son oreille avant d'y murmurer quelque mot.

« Phoebe, vois-tu je ne connais aucune femme enceinte qui ne prenne pas de ventre ! » Reculant alors doucement du visage de son ami, elle afficha un sourire sur le sien et rajouta un petit quelque chose. « Alors, fais encore une remarque sur mon physique et je te promets que je serais bien moins délicate ! »

Quand Junie eut repris ces esprits, elle regarda l'enveloppe qu'elle tenait encore dans sa main. Des vacances disait-il ? En effet il les avait méritées, mais est-ce bien prudent de lui accorder alors que la propriétaire elle-même aurait du mal à tenir sa boutique avec sa grossesse ! La chinoise se mordit alors la lèvre inférieure, elle allait essayer le tout pour le tout. Soit cela allait passer comme une lettre à la poste soit des effusions de voix allait résonner dans le Chemin.

« Ecoute Phoebe... Je comprends tout à fait que tu es besoin de vacances mais vois-tu, Kyara vient de quitter la boutique et je ne peux t'accorder de vacances maintenant. J'espère que tu vas comprendre ! »
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe Monroe
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Phoebe Monroe, Mar 15 Juil 2014 - 18:44


La rue courait et le monde statuait devant une Grèce moderne, j'étais un Apollon et le char du Soleil m'attendait là-haut. Je devais partir pour la mer. Ses yeux tracés à l'encre de Chine disparurent sous des froissures de peau. Sa peau blanche et à la fois de thé, l'amour y était infusé sous la chaleur et la pluie de la moisson. Elle m'apprit alors qu'elle était enceinte et je n'y pensais plus, pour le moment. Mon visage restait figé dans une position complexe de réflexion, la lumière de ce dimanche s'y glissait doucement. J'étais la statue. Mes cheveux bruns étaient toison sur mon crâne, mes cils s'accrochaient au soleil et donnaient de l'or à ma silhouette. Il y avait assurément quelque chose de mythique dans ma stature.

Puis, alors que j'avais de la merveille aux yeux, Junie (l'odieuse sorcière) mit fin à mes rêves de sables, de vents salés et de cabanes bleues et blanches. Mes rêves s'affaissant, le sud en fit autant. Mes yeux bleus électrisèrent la rue et mon visage, auparavant poli, se tordit en une grimace terriblement moche. Mes poings se serrèrent et se desserrèrent et mon âme ficela autour de la poupée chinoise un piège théâtrale. Alors ma voix, emportée par ma tête, s'écria (le poing levé au ciel) : « Ça c'est la meilleure ! » Pause. « Alors ça c'est la meilleure ! » Petits éclats de rire des passants. « Non ! Tu entends ? Non ! » Un grande respiration. « Je ne suis pas un esclave, je ne suis pas ton esclave ! Non, non, non, non ! Je vais prendre des vacances ! Des vacances de toi et de ta boutique dégueulasse. T'as bien compris, j'arrête tout, je m'en vais ! Je te laisse toute seule et enceinte, tu verras ce que ça fait ! » Ma poitrine tomba un peu. Dans tout ce gribouillis, j'ai eu un petit sourire aux anges.

Ma main se plaça devant Junie et ma voix pris de l'éloquence : « Adieu Junie et bon courage ! » Et j'ai tracé mon chemin d'un stylo à bille bleu. J'ai sorti ma baguette et celle-ci, dans un affreux hurlement, brisa l'une des vitres de la maison de Junie (petites exclamations de la part des passants, quelques phrases indignées s'ensuivirent). Je suis parti les traits du visage froncés et quelques fils dorés apparurent sur mon bras droits semblant le retenir un peu. Cependant, miraculé, par mes cris j'avais surpassé mon état et mes cheveux prirent une teinte divine (des rumeurs racontent même qu'un halo de lumière m'éclairait).

Alors les fils cédèrent et mes yeux reflétaient le sud, la plage et une ferme. J'ai pris le char du soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Kyara Blanchet, Lun 25 Aoû 2014 - 20:59


La nuit était tombée quand Kyara arriva à Pré Au Lard. Vêtue d'une cape sombre, elle passa devant le Yellow Snake sans s'y arrêter. Il était peut-être tard, mais la brune n'avait pas prévue de rentrer de-suite. Elle avait d'ailleurs prévenu Liam et sans omettre de détails lui avait dit la vérité. Ils avaient un deal : tout se dire, même si c'était illégal. De toute manière, Liam et Kyara n'étaient pas l'exemple du charmant petit couple. Ils faisaient des mauvais coups et vivaient très bien avec l'idée d'être des rebelles. Aussi quand la Française avait annoncé au Suedois qu'elle irait vendre du sang de licorne à Junie, il lui a juste dit de faire attention avant de l'embrasser et de retourner à la lecture du dernier numéro de la gazette.

C'était donc avec le cœur léger que la brune transplana dans arriver sur le Chemin de Traverse. Le bruit fit sursauter un sorcier qui devait en tenir un coup dans le nez et somnelait contre un mur. Lui jetant à peine un regard, Kyara poursuivit sa route cherchant du regard la direction à prendre pour trouver la demeure de Junie. Elle la situait à peu près, mais n'y étant jamais aller, elle espérait qu'elle ne se perdrait pas. L'avantage dans le monde moldu était d'avoir un téléphone portable. D'un message on pouvait tout trouver. Au niveau magique il y avait .... les patronus ? Pas très discret. M'enfin, la brune ne comptait pas changer son mode de vie et de quitter le monde des sorciers pour rejoindre celui des moldus. Liam risquait de ne pas apprécier. Sa mère ferait surement une crise cardiaque et elle devrait quitter son poste. Pourtant elle aimait torturer les élèves .. enfin mettre un peu de connaissances dans les esprits, même si à la fin de l'année les connaissances ne seraient plus.

Poussant un soupir, Kyara se tira de ses pensées en constatant qu'elle était dans la bonne rue. Trouver la maison de Junie ne fut pas difficile, vu qu'elle avait eu une description de l'extérieur. Avançant jusqu'à la porte, la professeure de Soins Aux Créatures Magiques toqua trois fois à la porte avant d'attendre patiemment que la maîtresse de maison ou qu'une autre personne lui ouvre.
Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Junie Shape, Mar 26 Aoû 2014 - 19:40


Dans sa maison du chemin de Traverse, la chinoise préparait du thé. Ce soir, elle allait avoir de la visite et elle n’aimait guère quand ses invités n’étaient pas traiter comme des rois dans cette demeure. Junie avait eu une éducation très stricte sur ce point, entre l’aristocratie anglaise de son père d’un côté et le savoir-vivre chinois de sa mère de l’autre. Vétue d’une robe noire de haute couture et de hauts escarpins, elle faisait les cents pas pour que sa demeure soit le plus présentable possible. Elle avait allumé un feu dans la cheminée du salon, elle avait disposé le service à thé sur la table basse en face du canapé, mit quelques petits gâteaux et sucrerie en accompagnement. Il ne lui restait plus que l’eau à chauffer, mais cela elle le ferait quand son invité fera son apparition dans le chemin. Quelques minutes plus tard, une silhouette connue des yeux de Junie apparue, d’un coup de baguette la jeune femme mit l’eau à chauffer sur la gazinière, puis elle se dirigea doucement vers la porte d’entrée. Trois coups furent frapper à la porte, Junie s’avança alors pour l’ouvrir avec délicatesse, affichant alors sur son visage un magnifique sourire à l’intention de Kyara.

« Bonsoir Kyara, ne reste pas dans le froid de la nuit, rentre dans le salon. »

Faisant alors signe à son invité d’entrée, celle-ci ne se fit pas prier et avança vers le salon. Junie suivit ses pas. Dans le salon, la chaleur régnait grâce à la cheminée, dans le coin le plus reculée du salon, trônait sur son perchoir le phénix de Junie, il semblait calme ce soir et ce n’était pas plus mal après tout. Faisant alors signe à Kyara de s’asseoir, la Chinoise s’absenta quelques instants vers la cuisine pour revenir avec la théière fumante entre les mains. Prenant alors place prèt du professeur de Soin aux Créatures Magiques, Junie repris la parole.

« Un peu de thé Kyara ? ». La jeune femme fit alors une petite pause puis repris la parole délicatement. « Alors comme ça, on retrouve des animaux blessés dans la forêt interdite ? Quelle surprise ! »

Junie disait cela, car elle même connaissait très bien la Forêt interdite pour y être allée maintes et maintes fois pour y retrouver son serpent et s'exercer dans l'art de lui parler. Combien de fois y avait-elle croiser un animal ou une créature blessée, voir même morte ? Elle ne saurait le dire. Cependant, elle n'avait jamais eu la chance, ou la malchance, de trouver une licorne dans cet état.

Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Kyara Blanchet, Mar 26 Aoû 2014 - 22:49


En moins d'une minute, Junie ouvrit la porte, un sourire aimable sur les lèvres. Kyara était contente de voir son ancienne patronne, ses bras un peu moins, elle sentait de nouveau la pulsation du serment inviolable la liant. La maîtresse de maison invita alors la brune à entrer dans sa demeure et elle ne se fit pas prier. Un peu au hasard, elle alla jusqu'au salon, Junie la talonnant de près. Kyara s'installa ensuite avant que son regard se porte sur le phénix de Junie. Il était magnifique ... un pincement lui tirailla alors le coeur et elle du inspirer profondément pour retrouver son calme quand la chinoise fit son retour avec une théière fumante dans les mains. Elle savait recevoir les gens !

- Un peu de thé Kyara ? Alors comme ça, on retrouve des animaux blessés dans la forêt interdite ? Quelle surprise !
- Je ne dis pas non ! Ça va me réchauffer. Comme tu dis. Je ne sais pas ce qui rode dans la forêt, mais elle était en piteux état quand je suis tombée dessus. J'ai du abréger ses souffrances et au passage je me suis servie.

Kyara ne regrettait pas son geste. La licorne était morte, elle ne l'avait pas tuée, donc c'était dans son droit de se servir à la source. Ça allait se perdre sinon et la brune savait que de nombreuses personnes risquaient d'avoir besoin de quelques ... parties de la licorne. De toute façon, l'ancienne serpentard avait été sobre en ne prenant pas la corne, ni les organes d'ailleurs. Cette partie aurait été assez dégoûtante, mais faisable. Souriant légèrement en haussant les épaules l'air de rien, elle retourna ensuite à ses affaires.

- J'ai quatre fioles si ça te tente ! Je me suis renseignée, c'est dans les 13 gallions la fiole, jte fais 10 gallions vu que tu m'as offert un job dans le temps. A toi de me dire si cela te parait bien et combien de fioles tu décides de prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Junie Shape, Dim 31 Aoû 2014 - 20:03


Alors que Kyara avait répondu par l'affirmative à Junie à propos du thé. La jeune femme ne tourna pas autour du pot, cela avait toujours été une qualité que Junie avait apprécié chez cette demoiselle, quand elle voulait quelque chose, elle n'y allait pas par quatre chemins. Souriant alors délicatement, la Chinoise fit durer un peu plus le suspense en servant d'abord le thé. D'un geste maîtrisé et d'une extrême finesse, Junie remplie deux tasses, puis en donna une à son invité. Une fois la tasse bien en main, son regard se reporta sur Kyara.

« Pour ce qui est du prix, je ne doute pas que tu sois bien renseignée, si on prend en plus en compte que tu as travaillé dans mon enseigne, il ne fait aucun doute que le prix que tu me dis est le bon. Maintenant pour ce qui est du nombre de fiole, je les prends toutes ! J'ai , comment dire ? ... Eu un petit problème d'inventaire semblait-il, alors il serait préférable que je réapprovisionne tout cela au plus vite. »

Souriant alors délicatement à son invitée, Junie porta la tasse en porcelaine à ses lèvres et but quelques gorgées pour ce réchauffer. Même si le feu donnait de la chaleur à la pièce, celle-ci était grande et Junie avait fait l'erreur de le mettre un peu trop tard pour que toute la pièce soit homogène ! Reposant la tasse sur sa soucoupe, la Chinoise tourna son regard vers son oiseau, dire que les premiers jours, il lui avait donnée du fil à retorde, maintenant ils étaient tout deux comme liés, est-ce cela la confiance ?  Regardant alors Kyara, la Chinoise laissa glissé sa main jusqu’à sa cuisse puis en extirpa sa baguette. D'un geste délicat, elle fit venir à elle une petite bourse qui semblait cependant bien lourde pour sa petite taille. Tendant alors la dite bourse vers Kyara, la jeune femme reprit la parole.

«Si ma mémoire est bonne, il doit y avoir le compte, peut-être un peu plus, mais si c'est le cas, garde cela pour toi. En guise de frais de déplacement dirons-nous !»
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Kyara Blanchet, Sam 27 Sep 2014 - 13:37


Continuant d'être une parfaite maîtresse de maison, Junie prit la peine de servir d'abord le thé à Kyara avant de parler affaire. Cela fit sourire la Française qui avait tendance à aller droit au but. Prenant la tasse, elle la remercia d'un hochement de tête et attendit avant de tremper ses lèvres ne voulant pas se brûler. La brune préférait boire quand c'était entre tiède et froid.

 Pour ce qui est du prix, je ne doute pas que tu sois bien renseignée, si on prend en plus en compte que tu as travaillé dans mon enseigne, il ne fait aucun doute que le prix que tu me dis est le bon. Maintenant pour ce qui est du nombre de fiole, je les prends toutes ! J'ai , comment dire ? ... Eu un petit problème d'inventaire semblait-il, alors il serait préférable que je réapprovisionne tout cela au plus vite.

Un petit problème d'inventaire ? Kyara brûlait d'envie de demander à son ancienne patronne qu'est ce qui n'allait pas dans la boutique, mais ce n'était plus ses affaires. Elle préférait de loin en savoir le moins possible, la brune en avait déjà assez avec ses propres problèmes pour s'en attirer d'autres. Prenant une gorgée prudente de thé, Kyara vit avec surprise Panpan sortir la tête de son sac l'air tout innocent. Qu'est ce qu'il faisait là lui ?! Discrètement, elle donna un petit coup sur son sac pour le forcer à rentrer dedans avant de reporter son attention sur son amie.

Cette dernière avait à présent une bourse dans la main et la donna à Kyara. Elle semblait plus lourde que le prix annoncé. Curieuse, la brune regarda son ancienne patronne avec curiosité et cette dernière ne tarda pas à lui donner une raison.

 Si ma mémoire est bonne, il doit y avoir le compte, peut-être un peu plus, mais si c'est le cas, garde cela pour toi. En guise de frais de déplacement dirons-nous !

Il devait y avoir effectivement plus ... Bah si Junie avait les moyens de lui en donner plus, Kyara ne comptait pas refuser. Souriant, elle remercia la demoiselle d'un hochement de tête. Une petite sonnerie se fit alors entendre, tirant de sa poche sa montre qu'elle avait ensorcelée, la brune constata qu'elle devait déjà partir. Elle avait completement oublié qu'elle devait voir un autre client. Poussant un soupir, elle posa la tasse et rangea la bourse dans sa poche avant de reprendre la parole.

Merci à toi Junie, je dois malheureusement y aller. N'hésite pas à venir me voir à l'occasion !

Se levant, la Française serra dans ses bras son amie avant de repartir d'un pas rapide rageant que sa visite avait été aussi courte. Elle se rattraperait une prochaine fois !
Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Junie Shape, Dim 18 Jan 2015 - 11:58


9 mois, 9 longs et pénible mois pour la Chinoise, en ce temps il s’était passé tant de choses ! Elle avait perdu une personne chère à son cœur, elle avait perdu un endroit cher à sa vie, elle avait presque tout perdu, mais elle restait là debout, fière, mais plus sombre et triste que jamais. En ce matin de Janvier, la Chinoise se tenait debout à la fenêtre de sa demeure, à observer le chemin de traverse comme souvent en dégustant son thé. Une main sur ce ventre devenu maintenant bien apparent et arrondi. Soupirant, elle regardait tous ces passants si heureux en ce dimanche. Peut-être devrait-elle aller faire quelques achats, peut-être que cela lui changerait l’esprit. Soupirant encore, elle s’était presque décidée à partir marcher dans le Chemin. Alors qu’elle venait de gravir non sans peine les marches menant à sa chambre, elle fut comme prise d’une atroce douleur dans l’abdomen. Respirant alors tant bien que mal, elle réfuta l’idée d’aller se promener dans la belle rue commerçante. Le temps d’aller s’allonger sur les draps de soie, qu’une nouvelle douleur atroce se fit sentir. Respirer, restez calme, calme, calme. Junie essayait de prendre sur elle, de comprendre, elle avait si peur de perdre la dernière chose qui lui restait, son bébé ! Une nouvelle crampes, puis une secondes se succédant de plus en plus rapidement… Et si ? Et si le moment était venu pour ce bébé tant désirer de pointer le bout de son nez.

« Encore quelques minutes s’il te plait ! »

La chinoise avait prononcés ces mots à demi voix comme pour le murmurer à cet enfant. Elle se leva péniblement du lit sur lequel elle se trouvait et se dirigea vers la salle en face de sa chambre, ce petit coin de paradis ou elle aimait tant. Poussant alors violement la porte, elle se saisit d’une petite bourse, préparer pour cette occasion. Un petit portoloin qui menait directement à St-Mangouste. Cela était un peu dangereux vu la condition de Junie, mais avait-elle le choix ?

~~

Cinq jours plus tard, le temps était glacial mais si bleu et si magnifique. Depuis combien de temps un sourire n’avait pas habité le visage de Junie ? Depuis combien de temps Junie ne s’était-elle pas sentie en vie, heureuse ? Poussant alors la lourde porte d’entrée de sa demeure, elle fut heureuse d’être au chaud, chez elle, avec eux. Eux ? Ah oui, à l’accouchement la belle Serpentard eu la surprise de ne pas découvrir un seul magnifique enfant mais deux, une petite fille Aymi et un petit garçon Gabby. Ce fut la plus magnifique surprise que Junie eu. Posant alors les enfants dans un petit landau que la jeune femme avait prévu, elle alla allumer la cheminer, histoire de réchauffer l’atmosphère. Il faudrait qu’elle pense d’ailleurs à faire de nouveau quelques achats, un bébé supplémentaire oblige ! S’asseyant enfin un peu, le repos fut de courte durée, sa petite fille pleurait déjà. Se levant alors, elle la berça dans ces bras délicatement, quoique encore un peu maladroitement. Les yeux émeraudes de la belle se posèrent sur ceux de sa fille et un détail sauta à l’esprit de la chinoise. Se rapprochant alors du landau, elle observa les yeux de son fils, marrons ! Puis ceux de sa fille, bleus ! Comment diable est-ce possible ? A sa connaissance Junie n’avait aucuns ancêtres aux yeux bleus, et si cela provenait du père qu’elle avait voulu oublié pendant 9 mois ? Le souffle de Junie s’accéléra soudainement, montant alors les escaliers aussi vite que possible avec un enfant dans les bras, elle monta jusqu’au deuxième, ouvrant la porte de cette pièce funéraire, elle prononça une prière pour James, Jendy et Maria, mais son objectif était autre. Poussant alors le lourd couvercle d’une malle, elle tomba sur ce qu’elle cherchait, cette photo datant de ses années d’élèves. Le seul homme aux yeux bleus qu’elle connaissait c’était …. Phoebe Monroe ! L’enfant dans un bras, la photo dans l’autre main. Junie descendit au salon et se laissa presque tomber dans son canapé. Comment est-ce possible ? Elle commença alors à trembler. Il allait falloir qu’elle se calme et remettent tout cela en ordre dans son esprit … Décidément ce foutu Gryffondor hanterait la vie de la Serpentard !
Revenir en haut Aller en bas
November Hauswald
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : November Hauswald, Ven 17 Juil 2015 - 11:52


Quatorze heures. L'heure à laquelle les rues tant de fois foulées du chemin de traverse commençaient rapidement à se remplir. Les passants affluants bloquaient maintenant le passage à une jeune femme squelettique qui marchait d'un pas décidé vers le quartier des résidences.

November détonnait vraiment avec le décor sorcier du chemin de traverse. Car tout autour d'elle, les passants étaient vêtus de capes, et elle devait être la seule personne possédant des pouvoirs magiques à porter des vêtements moldus, surtout en cet endroit emblématique du monde de la magie. Elle n'était d'ailleurs pas peu fière d'avoir fait l'acquisition de nouveaux vêtements punk moldus et les exhibait à tout va dans ses rares apparitions publiques. Aujourd'hui d'ailleurs, elle portait (sous son éternelle veste en cuir abîmée) un bustier noir, croisé dans le dos et décoré de multiples badges de groupes punk encore méconnus, ainsi qu'un jean coupe droite, troué aux genoux et à l'arrière des fesses. Elle avait chaussé pour l'occasion sa paire de Dr. Martens bordeaux flambant neuves. Les anciennes avaient fini au fond d'une décharge publique, arrosées de quelques larmes de Novie qui n'avait pu se résoudre à s'en débarrasser avant.

Elle remit de l'ordre dans sa tenue, et sa coiffure. Une boule se formait lentement dans son estomac. Elle allait aujourd'hui revoir Junie, une camarade de Poudlard à laquelle elle offrait autrefois son aide en défense contre les forces du mal. Les deux jeunes femmes s'étaient naturellement séparées à la sortie de l'école et n'avaient pas vraiment cherché à se revoir. Novie avait de son côté disparu de la circulation magique pendant plus d'un an.

Elle avait recontacté la Serpentard avec l'espoir de susciter chez elle un vent de nostalgie qui la ferait accepter sa demande d'entrevue. Elle l'avait trouvée magnifique. Elle était devenue une femme, séduisante et visiblement épanouie, qui marchait la tête haute dans le chemin de traverse, chaussée d'une paire de délicieux talons hauts. Bien loin du visage poupon de ses années lycée, son ancienne camarade s'était affinée, avait mûri dans son apparence et cela plut immédiatement à November qui n'avait pu s'empêcher de la suivre du regard pendant une dizaine de minutes, profondément troublée par ce fantôme du passé. Longtemps, elle avait repensé à cette vision, et à Junie. La jeune fille qu'elle avait connue n'avait jamais vraiment suscité de sentiments forts chez l'anorexique, et les deux jeunes élèves entretenaient une relation plus que cordiale (après une phase de traditionnelle détestation entre gryffon et serpent). Mais aujourd'hui, l'ex serpentard était devenue depuis quelques jours l'objet de ses fantasmes.

C'est pourquoi elle avait décidé proposer un rendez-vous cette dernière. C'était surtout une affaire de curiosité : était-elle toujours comme Novie l'avait connue ? Elle avait envie de le savoir, de voir si ce physique devenu avec le temps avantageux cachait également une femme grandie, et attirante intérieurement, autant qu'à l'extérieur en tout cas.

Pensive, November dépassa plusieurs maisons puis s'arrêta enfin devant la porte qu'elle pensait être la bonne. Après une brève vérification du nom de la propriétaire sur la boîte aux lettres et un checking discret dans la vitre la plus proche, elle s'approcha et appuya enfin sur la sonnette.
Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Junie Shape, Sam 18 Juil 2015 - 18:27


Par une si belle journée d’été, il fallait être idiot, ou alors complétement fou, pour rester prostré chez soi, mais pourtant c’est bien ce que faisait Junie en cette journée. Elle avait convenu d’une rencontre avec une ancienne connaissance, alors elle n’avait alors guère le choix que de rester dans sa demeure. Elle avait réussi à faire garder ses enfants par un de ses frères vivant non loin du Chemin de Traverse, ainsi elles seraient plus tranquille pour discuter avec cette invitée. Pour l’occasion Junie avait revêtu une robe prêt du corps bordeaux et de jolis escarpins noirs. Pour la coiffure elle avait opté pour un chignon effet décoiffée qui mettait en valeur les traits fin de son visage, un trait de liner et un rouge à lèvre rouge foncée et le tour était joué.

13h50, son ancienne amie n’allait pas tardée à faire son arrivée. Profitant des quelques minutes qui lui restait, elle en profita pour préparer du thé au jasmin et se remémorer un peu ses jeunes années avec cette demoiselle. Junie se rappelait sa première réaction quand le professeur de Magie Contre les Forces du Mal lui avait annoncée qu’elle aiderait une élève plus jeune dans cette matière et qui plus est une Gryffondor. L’ex-Serpentard s’était mise dans une colère folle, criant qu’elle n’était pas une traite, qu’elle ne trahirait jamais sa maison. Puis le professeur lui annonça alors la récompense qu’elle obtiendrait pour ce « service » et d’un coup Junie s’était calmée et avait presque retrouvé un semblant de sourire.

A leur première rencontre, la Chinoise avait foudroyée des yeux son « élèves » et n’avait décroché que quelques mots durant leurs séance d’entrainement et pour ce qui était d’un sourire envers cette demoiselle, il en était hors de question. Puis les séances passèrent et Junie adoucit son regard envers November et commençait à apprécier la Gryffondor, mais leur relation restait professionnelle et cordiale, mais surtout elle restait secrète !! Si un Serpentard venait à savoir ce que Junie faisait, elle serait prise pour une traite et cela, il en était hors de question.

Maintenant les années Poudlard se trouvaient bien loin, les maisons bien que graver dans le cœur de Junie, ne représentait plus une source de sélection amicale. En ce monde, il y avait bien d’autre chat à fouetter. L’heure fatidique arrivait, à peine Junie eut-t-elle le temps de poser une main sur la tête de son phénix et de déposer son furet sur le haut du dossier du canapé que la sonette de sa maison retentit. Se dirigeant alors d’un pas serein vers la porte, au moment de se saisir de la poignée une boule au ventre la traversa. Pourquoi après cette soirée d’un coup cette ancienne connaissance voulait-elle la revoir ? Mettant ces doutes de côté, elle serait sur ces gardes avec la demoiselle si nécessaire. Ouvrant alors la lourde porte en bois, elle afficha un magnifique sourire à l’intention de November.

« Bonjour November, je suis enchantée de te revoir après tant d’années ! » pourtant elle ne prit pas la peine de la serrer dans ses bras, à vrai dire ce n’était pas vraiment le genre de la maison et l’invita alors à aller s’installer dans le salon d’où Iyo le phénix de Junie veillait sur les deux demoiselles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2

 [Habitation] Li Na ( 莉娜 )

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.