AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Volière
Page 12 sur 14
Dans les Escaliers
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
Max Valdrak
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle

Re: Dans les Escaliers

Message par : Max Valdrak, Jeu 6 Juil 2017 - 20:29




Harmony. Celle de la danse étoilée et celle de la soirée déjantée était donc la même personne. Les yeux étaient les mêmes. Ma mémoire, elle n'arrivait pas à se décider. Deux images de la jeune fille se mélangeant.

Un rêve. Est ce que j'en avais un? Très bonne question. Je levais les yeux au ciel pour réfléchir.

Voyager. Partir loin. M'évader. M'en aller sans penser au lendemain. Visiter le monde. Le découvrir. Voir et apprendre au cœur de la nature plutôt qu'avec des dessins dans des livres. Les grands espaces verts me manquaient. En ville je me sentais de plus en plus à l'étroit et moins à ma place. Mon père avait du me refiler le virus du globe trotter.

Mais pour qui avais je vraiment envie de partir? Pour moi? Pour me retrouver seule... Apprendre, découvrir, m'émerveiller...ou pour mon père? Pour le retrouver lui? Me rapprocher de ce membre de la famille absent, qui parcourt le monde pour son travail me laissant sur le côté...m'oubliant parfois. Et même si nous passions du temps ensemble quand nous nous retrouvions, j'avais l'impression de la déranger, de ne jamais être assez bien. Alors même en famille, j'enfilais mon masque. Je m'enfermais. Je jouais un rôle. Je me cachais.

Je souris faiblement à Harmony.

-Voyager, voir le monde... partir sans contraintes, sans penser aux autres et à leurs regards. Etre enfin moi. Et toi que rêves tu de faire?

Le tutoiement avait fait son apparition. Plus simple. Naturel. Je ne savais pas si la jeune fille comprendrait vraiment la signification de la fin de ma réponse. Mais qu'importe. Si elle me le demandait peut-être que je lui raconterais ou alors une autre fois. Quand nous nous recroiserons à l'occasion. Peut-être avait-elle autre chose à faire. Une lettre à envoyer. Des cours à revoir. Des amis à voir.

Près de moi venait de s'envoler un volatile. Et pas n'importe lequel. Sûrement le plus maladroit de toute la volière. Dream tenta de se poser sur mon épaule. Il tenta seulement, avant de glisser et manquer de tomber sur le sol.

Un rire s'envola. Le mien. Alors que l'oiseau se posait sur le rebord en me regardant, je rigolais de bon cœur. Il était vraiment très maladroit ce petit. Mais je ne l'échangerais pour rien au monde.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans les Escaliers

Message par : Harmony Lin, Dim 6 Aoû 2017 - 20:08



Elle me souris. Elle ne semble pas me tenir rigueur de la soudaineté de ma question. A contraire, elle y réfléchit vraiment. Et je suis plus que curieuse de savoir ce qu'elle espère se voir réaliser. Amour ? Atteindre de nouveaux horizons ? Surmonter quelque chose ? Sommes-nous plus proche que je ne le pensais ?!

- Voyager, voir le monde... partir sans contraintes, sans penser aux autres et à leurs regards. Etre enfin moi. Et toi que rêves tu de faire?


Je souris doucement, me perdant dans mes pensées. Effectivement, voyager à travers le monde doit être génial. Apprendre de nouvelles choses, qu'on m'ouvre les yeux aux délices et aux merveilles du reste du Monde. Partir sans être jugée, partir et se retrouver seul avec son rêve. Et trouver du monde en chemin. Ne jamais aller trop loin. Aller vers les horizons du bonheur. Et enfin, être soi-même.

Mais moi, pour être moi-même, je ne dois pas voyager. Pour être moi-même, je dois Le retrouver. Quand enfin ce moment arrivera, je serais enfin libre. Et mes vrais rêves reviendront. Et je pourrais enfin reprendre mon rêve de Médicomagie. Reprendre mon rêve de bonheur. Mon monde sera à nouveau en couleurs et je ne laisserai plus personne me priver de ma joie.

- Je vois ce que tu veux dire. Moi je rêve de trouver le remède contre une maladie bien particulière. Je rêve aussi de bonheur. Mais pour que je puisse faire tout cela, je dois d'abord retrouver quelqu'un. Pour être, comme toi, enfin moi-même.


Je vois alors un oiseau tourner autour de Max et essayer de se poser sur son épaule avant de glisser. Elle rigole et un léger rire sort de ma bouche aussi. Attendri, heureuse de cette conversation, je laisse parler mon cœur. Et je me retourne pour partir. Parce que les meilleures choses ont toujours une fin. Et que je suis sûre que dans le futur, je la croiserai.

- J'espère que tes rêves deviendront une réalité. Que tu arriveras à être toi-même. J'espère te recroiser aussi dans le futur. Et que ton voyage te mènera loin dans ce rêve bleu.


Et doucement, tout doucement, je quitte cet endroit qui a laissé place aux songes. Cet endroit qui m'a permit de revoir une personne qui, finalement, me ressemble un peu. Et un sourire s'affiche sur mon visage. C'était finalement, presque un rêve éveillé. Nous avons partagé un rêve bleu à deux...

[Fin du RP]
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Daiklan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les Escaliers

Message par : Ulysse Daiklan, Mer 9 Aoû 2017 - 19:12


Pv  Elhiya Ellis



Je déteste les oiseaux.

Enfin non j’adore les oiseaux, mais ici ce sont de véritables enfants du diable. Vous savez, ce moment où vous voulez envoyer un message à vos proches et qu’aucun Hibou et aucune chouette ne vous laisse approcher ? Non vous ne savez pas ? Bah moi je sais. Et c’est lourd. Je suis venu exprès à une heure ou il n’y avait pas trop de monde exprès pour pouvoir aller plus vite, mais c’est sans compter sur ma chance phénoménale. La tête levée, je les vois tous très loin de moi.
J’essaie de les attirer du mieux que je peux. La nourriture, les petits cris tout mignons et ridicule. Honnêtement, j’espère que personne n’entend ça parce que sinon ma réputation est fichue. Bon ok, je n’ai pas de réputation, mais vous comprenez l’idée. Je dois vraiment avoir l'air piteux, avec mon uniforme salit par la paille des oiseaux, pas coiffé ni rien. Je ne voit vraiment pas ce que je peux faire de plus pour qu'ils viennent à moi.
Je passe ma main dans mes cheveux et jette ma lettre par terre de frustration. Evidemment, c'est le moment que choisis l'un de ces monstres pour décoller et venir se poser EXACTEMENT là ou j'ai jeté ma lettre. Ah bah ça pour se moquer de moi ils sont fort hein. Je tente une approche envers la bête.

- Oh, mais tu es tout mignon toi

Ou pas. Déjà un hibou, c’est moche, mais là… Il louche. Un hibou qui louche. Qui achète un hibou qui louche ? Il me lance un regard de défi. Oui un regard, l’autre œil ne compte pas. Je soutiens le regard, je gagnerais la partie. Je veux gagner au jeu des regards contre un piaf. Ne me jugez pas. Toujours sans lâcher ma cible du regard, je m’accroupi, et avance ma main vers la lettre.

- AÏÏÏÏÏÏÏE

Je viens de me faire victimiser par le quasimodo des hibou ?! Sérieusement ?! Oh mon dieu je commence à saigner. Je tape du pied très fort sur le sol pour qu’il s’envole, récupère ma lettre et sort le plus rapidement possible. Une fois sur les escaliers je m’assoie pour regarder l’étendue des dégâts en balançant des insanités à propos de la maman de ces démons.
J’examine ma blessure de guerre. Ça a l’air vraiment grave. Je crois qu’il va falloir m’amputer, il y a du sang partout. Enfin partout sur mon doigt.
Et c’est le petit doigt.
Ok j’ai juste l’air d’un fragile avec ma goutte de sang qui perle sur mon petit doigt, j’avoue mais ça fait vraiment mal

-Tss… tout ça pour une lettre on pourrait envoyer des mails comme tout le monde.


Je ne peux quand même pas aller à l’infirmerie pour si peu, je pense pas être accepté. Et je ne peux pas demander à mes camarades, on se moquerait de moi. D’un autre coté ma main est presque défigurée là ! Bon, je vais rester ici le temps de peser le pour et le contre. Peut-être qu’une licorne viendra me soigner qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les Escaliers

Message par : Elhiya Ellis, Mer 9 Aoû 2017 - 21:23



Encore des hiboux et encore du rouge...
Pv  Ulysse Daiklan • LA Accordé à Ulysse



Il fallait qu'elle prévienne des parents qu'elle rentrait ce week-end, et bien entendu, sa chouette, Crumble, n'était pas passer par les dortoirs pour chercher ses biscuits. Depuis que l'animal avait trouvé plusieurs âmes charitables à qui réclamer diverse gourmandise, Elhiya devait aller la récupérer dans la volière commune de l'école. C'était agaçant, et elle se demandait bien ce qui l'empêchait de lui jeter un quelque sort en punition. Très certainement l'idée d'avoir sa mère sur le dos en discontinue par la suite.

Elle l'entendait déjà "Pauvre Crumble elle n'a pas mérité ca! C'est une gentille petite chouette!  Tu n'as pas de coeur ma fille! Je t'ai pas élevé comme ca!" Et la suite du barratin serait du même genre. Du coup, pour être tranquille, la Verte et Argent se retrouvait, une fois de plus à se rendre à la volière missive et ruban de velours en main. Elle avait prévu un reste de biscuit pour amadouer la bête également.

Mais quasi arrivée à l entrée des nichoirs, un cri de douleur s'éleva de derrière la porte. Par réflexe, elle pensa directement à Artemis en proie à un immense hibou grand duc en train de le picorer. Le Poufsouffle n'avait quand même pas réitéré la même erreur quand même? Si? La voix semblait différente mais avec le bruissement des ailes des volatils rien n'était moins sur. Elhiya poussa doucement la porte pour vérifier que le petit Blaireau qu'elle appréciait n'était pas encore en train de se rouler dans un mélange de plumes et fientes.

Sauf qu'au lieu de Jaune, Elhiya tomba nez a nez avec du Rouge  et Or, un doigt parlant légèrement de sang. Devant cette scène la blonde ne pu s'empêcher de ricaner et contourna le jeune homme pour appeler Crumble en secouant son morceau de biscuit. Sacrifice utile, le petit rapace s'executa directement, se rendant sur sa main pour picorer. Elhiya en profita pour lui confier son courrier et lui intima de prendre son vol une fois le cookie fini.

Se débattant des miettes collées sur des doigts, elle tourna les talons pour scruter le Gryffondor blessé. Un rictus sarcastique ourla ses levres.


"Et bien, qu'avons nous là? Un représentant de l'élite héroïque de l'école qui pleure comme une gamine devant un hiboux? "

Peut importait les relations que la Verte nourrissait avec Dey et Aria, la blonde n'avait pas changé son comportement envers leur camarades de maison. C'était très certainement un énorme stéréotype, mais les gryffondor et leur air supérieurs lui avait toujours tapé sur les nerfs. Et pas de bol pour celui ci, la blonde était pas d'humeur sociable. Par contre, elle ne comptait pas se prier pour se moquer de lui et sa blessure de guerre. D'un sourire en coin suffisant, Elhiya posa les yeux sur la goutte de sang qui venait de s'écraser au sol avant de ricaner une nouvelle fois

"Et en plus tu auras un recis glorieux a raconter je parie. Sauf si tu te vides de ton sang avant et que tu claques ici."

Bizarre quand même, a bien le regarder il ressemblait pas à un.première année, le garçon semblait même avoir son age, ce qui accentuait le côté ridicule de la situation aux yeux d'Elhiya.


Dernière édition par Elhiya Ellis le Jeu 10 Aoû 2017 - 10:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ulysse Daiklan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les Escaliers

Message par : Ulysse Daiklan, Mer 9 Aoû 2017 - 23:18


Vous savez, je n’ai jamais cru au saint esprit. J’ai compris il y a longtemps que si Dieu existe, alors il doit se taper une sacrée barre en me regardant.
Non parce que me voir galérer pendant une heure pour qu’au finale une petite blondinette arrive, tende deux chips et envoie tranquillement sa lettre comme s’il n’était rien. A ce moment-là, mon doigt était totalement oublié. Je ne faisais que regarder bouche ouverte une Vert et Argent me ritualiser très clairement.

- Et bien, qu'avons nous là? Un représentant de l'élite héroïque de l'école qui pleure comme une gamine devant un hibou?

Non mais qu’est ce qui lui prend ? C’est déjà assez humiliant de se faire ridiculiser par un de ces vicieux serpent sans qu’en plus elle vienne m’achever derrière. Je vais lui renvoyer tout dans les dents elle va pas comprendre.

- Ahah, alors là, je peux te dire que je pleurais pas du tout mais alors PAS-DU-TOUT. J’en riais même, tu vois ! Ah. Ah. Ahah!

Bon d’accord. C’est un échec critique. J’ai paniqué ok ? Déjà que la petite voix dans ma tête c’est clairement claquée de front après avoir entendu ça, pas besoin d’en rajouter. Quoi que l’autre semble complètement ignorer ce que je dis c’est peut-être ma chance.

- Et en plus tu auras un récit glorieux à raconter je parie. Sauf si tu te vides de ton sang avant et que tu claques ici.

Non mais pour qui elle se prend celle-là ? Comme si j’allais y passer ! C’est impossible, totalement impossible…
C’est pas possible hein ? Je veux dire, on ne peut pas mourir d’une morsure de hibou. Sauf si le bec était empoisonné. Oh voilà à cause de cette vipère j’imagine n’importe quoi ! Si elle veut me prendre pour un idiot, elle ne sait pas à qui elle se frotte.

- Oh mais nous au moins, on a des récits à raconter. Vous gagnez des points des anciens profs de votre maison, et vous n’en perdez pas parce que les préfets ont peur des répercussions à cause des sang-pur.

Je la regardais de haut en bas en lui lançant mon plus beau sourire. Blonde, bouclée, yeux bleus, petite. Des barrettes dans les cheveux, elle devait avoir mon âge, peut-être un peu plus. Sincèrement, heureusement pour elle que la magie existe parce que je suis quasiment sûre de la maitriser avec un bras. Je pourrais m’arrêter là, lancer un clin d’œil et m’en aller. Ce serait vraiment classe. Mais pas dans mon genre.

- D’ailleurs peut-être que je pourrais gagner des points. Juste parler avec l’un d’entre vous sans perdre son sang-froid, ça mérite clairement une récompense. Ou alors ut pourrais m’apprendre comment manipuler les gens ? Après tout vous n’êtes bons qu’à ça.

Je gardais mon sourire et la regardait avec une éclaire de malice dans les yeux. J’aimerais bien la regarder de haut, mais vu sa taille j’ai même pas besoin de faire d’effort pour ça. De toute façon je vais pas me faire battre par Barbie quand même.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les Escaliers

Message par : Elhiya Ellis, Jeu 10 Aoû 2017 - 10:33



Encore des hiboux et encore du rouge...
Pv  Ulysse Daiklan • LA Accordé à Ulysse


Rire, ouai il riait jaune surtout le « petit » Gryffondor, en même temps y’avait de quoi. Il venait de se faire becter, de toute évidence par un hibou, comme s’il était un pauvre gamin de 11ans qui découvrait pour la première fois comment l’envoi de courrier fonctionnait. Après, il y’avait des gens plus lent que d’autre, ce n’était pas sa faute à ce pauvre garçon s’il en faisait partie. Et surtout, ce n’était pas car on avait un blason rouge et or ridicule qu’on était forcément doué. En fait, c’était surtout l’inverse même. Trop d’arrogance pour compétent c’était sûr !

Et puis ca se vantait d’avoir des choses à raconter bien sûr, ça se pensait sorti de la cuisse de Merlin encore tout ca, pour changer. Et en plus c’était de mauvaises foi, si les Serpentards gagnaient les coupes des 4 maisons c’était bien car ils le méritaient et non car ils faisaient de la lèche aux prof. Mais bon, elle ne pouvait pas lui en vouloir à ce blondinet paré de rouge, tout le monde ne pouvait pas être accueilli par la seule vrai maison valable de Poudlard. D’un ricanement mauvais, Elhiya le toisa froidement


« Cherches pas d’excuses, tu t’es fait terrasser par une chouette, niveau gloire on a connu mieux. Ca mériterai bien des points en moins, et si nous en en perds pas, c’est qu’on estime pas être être auréolé d’une lumière divine voilà tout. »


C’était quoi leur soucis aux Rouge & or ? Complexe de supériorité ? Envie irrémédiable de sa pananer pour dire qu’ils étaient mieux que tout le monde ? On chantait leurs louages pour qu’ils soient encore plus imbu d’eux même que la plus part des petits Serpents de l’école ? Non franchement…. Et ce n’était pas avec ce sourire carnassier totalement ridicule qu’il risquait de paraitre plus intelligent, en fait, pour ce faire, il aurait fallu qu’il se taise, car tout ce qui sortait de sa bouche était complètement divertissant, rien de plus. D’un moue suffisante, Elhiya pouffa légèrement avant de reprendre sur le même ton ironique

« C’est mignon de vouloir que je te donne des cours, mais il faudrait supplier mieux que ça. Mais j’avoue que tu pourrais faire mieux du haut de ton perchoir illusoire. Là, tu mérites à peine un regard, va donc faire le coq auprès de ta basse cours, oublie pas de préciser que t’as mené une lutte acharnée et que tu as été blessé »

D’un rictus sardonique la blonde fourra sa main dans sa poche pour se saisir de sa baguette juste au cas où. D’autant plus que la rixe avec la brunette de chez Gryffondor lui avait laissé un arrière-gout de vengeance non assouvie. Se defouler sur celui-ci ne la génait pas la moindre du monde. En plus, il ne portait pas le logo des préfets, donc aucune chance pour qu'il soit le copain de chambrée de Son Rouge & Or. Elle ne risquait pas de se faire houspiller si elle en venait à malmener malencontreusement ce type
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ulysse Daiklan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les Escaliers

Message par : Ulysse Daiklan, Jeu 10 Aoû 2017 - 11:34




Elhiya & Ulysse
© Never-Utopia

Je crois qu’elle essaie de me faire peurs. Elle me lance un regard qui doit se vouloir très froid, sauf que de là ou je suis on dirait juste une enfant en train de bouder. Du coup je suis en train de l’imaginer avec des couettes et des chouchous roses. J’ai vraiment besoin d’apprendre à me concentrer.

- Cherches pas d’excuses, tu t’es fait terrasser par une chouette, niveau gloire on a connu mieux. Ca mériterai bien des points en moins, et si nous en en perds pas, c’est qu’on estime pas être auréolé d’une lumière divine voilà tout.

Auréolé d’une lumière divine… J’avoue ça m’irai bien un petit anneau de lumière juste au-dessus du crâne là. En plus du coup je bronzerai tout le temps. Peut-être que je finirai noir qui sait, ce serait drôle. Je viens de comprendre comment ces enquiquineurs font perdre des points aux autres maisons. Ils ont un don pour manipuler la vérité et retourner la situation à leur avantage. De toute façon je crois que c’est de naissance chez eux. Manipuler, essayer de se sentir supérieur.
Sa voix stridente me sort de mes pensées.

-C’est mignon de vouloir que je te donne des cours, mais il faudrait supplier mieux que ça. Mais j’avoue que tu pourrais faire mieux du haut de ton perchoir illusoire. Là, tu mérites à peine un regard, va donc faire le coq auprès de ta basse cours, oublie pas de préciser que t’as mené une lutte acharnée et que tu as été blessé.

Mais pourquoi elle essaie de faire des rimes? Y'a vraiment qu'un d'eux pour essayer de se la péter comme ça, c'est pire que ridicule.

- Alors déjà, c’était un hibou donc tu te calmes ptite teigne.  Ensuite, si tu veux je me mets à genoux pour te supplier, comme ça on fera la même taille. Quoi que, ohlala, déjà dix minutes sans tes amis ? Tu dois être perdue, tu devrais retourner te cacher dans les cachots. Après tout, sous terre, c’est l’endroit qui vous correspond le mieux.


Je hausse les épaules parce ce que je viens de dire, c’est une évidence. Leur place est sous terre, c’est clairement l’endroit où ils peuvent le moins nuire. Au moins ils restent parqués entre eux, loin des gens bien d’autres maisons. Le temps de ma réflexion, je balade mes yeux sur la volière. C’est fou, en gardant le visage droit, je peux totalement l’ignorer. Pouf, elle n’existe plus ! Mais bon, j’avoue qu’attendre qu’elle parle et regarder droit devant moi sans répondre, ça ferait juste autiste. En mode ordinateur qui plante quoi.
Du coup, je regarde la blonde droit dans les yeux. Généralement c’est le moment ou je dis que dans ses yeux j’ai pu y lire quelque chose d’à la fois profond et inattendu. Mais en fait non, il est tôt le matin, j’ai encore la tête là ou je pense, et j’ai même pas pris le temps de boire un café. Donc bon. En plus elle me lance un rictus comme si elle avait gagné.

- C’est quand même amusant la façon que vous avez de mépriser tout le monde. Tu dis qu’on se pense au-dessus mais en attendant nous, tout le monde peut rentrer dans notre maison et prouver sa valeur. Vous, sans votre sang, vous n’êtes rien, votre maison est limite héréditaire. Ah làlà, ça doit être beau les repas de chez vous, vos discutions à base de mépris des nés-moldu ça doit être un régal.


Je m’adosse au mur tout en la regardant. J’attends calmement sa réponse. Calmement. Pour l’instant.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les Escaliers

Message par : Elhiya Ellis, Jeu 10 Aoû 2017 - 14:14



Encore des hiboux et encore du rouge...
Pv  Ulysse Daiklan • LA Accordé à Ulysse• avec son LA



Petite teigne ? c’est tout ce qu’il avait en réserve ? Franchement ce n’était vraiment pas recherché quand même. A croire que son vocabulaire était limité. De prime abord elle aurait pu mettre ca sur sa blondeur, mais comme elle était encore plus blonde que lui, ce n’était pas judicieux du tout. En tout cas, cet abruti commençait à lui échauffer les oreilles et il était toujours flanché devant la porte d’entrée. Quand ce n’était pas les couloirs qui étaient embouteillés c’était forcément les portes inaccessibles, ca devenait lassant a force… Comme cette répartie de bas étage dont le Rouge essayait de faire preuve. Elhiya lui adressa un sourire en coin, presque amusée. Techniquement ce n’était pas ses amies à proprement parler qui lui manquait mais bien un autre Rouge et Or, et elle doutait de le voir en train de l’attendre dans un des cachots de Poudlard. Cependant l’éternelle remarque sur la salle commune des Serpents callée en sous-sol lui arracha un pouffement de rire

« Effectivement, sans nous dur de briller pour vous. Mais vous êtes trop faibles pour l’avouer. C’est triste… Ca me ferai presque de la peine. »

Heureusement que personne de l’entourage ne l’entendait proférer ce genre de stéréotype de bas étage, sans quoi on lui demanderait ce qui lui arrivait soudainement. Le soleil surement, quoi que non, la fatigue, oui valoir, c’était tôt le matin, elle n’était jamais d’humeur le matin, surtout qu’elle avait du courir après Crumble car cette bécasse avait décidé de squatter ici au lieu de venir la voir. Parfait ca l’irritabilité du réveil. Ou alors c’était juste la tête du blond qui lui revenait pas, ou tout simplement un mix des deux. Quoi qu’il en était, la Verte & argent ne comptait pas vraiment savoir ce qu’il en était. Trop tot le matin pour ca.

Et en plus, elle serait presque d’humeur à quitter les lieux sans rien rajouter de plus. Presque…. C’était sans compter avec la verve ridicule avec laquelle le Gryffondor avait décidé de tenter de l’acculer.  Qu’il parle de mépris pourquoi pas, en même temps s’il voulait susciter en elle autre chose que ce ressentiment il s’était un peu fourré le doigt dans l’œil. Elle lui sourit en inclinant la tête de côté, sans le lâcher du regard, le défiant de trouver mieux que le lot de cliché affreusement fade qu’il essayait de lui balancer au visage. Mais en fait il avait rien d’autre en stock en venant à la propension éventuelle de sang-pur qui arpentait les dortoirs des Serpentard.

Une grimace amère ourla ses lèvres. C’était un peu là où le bas blessait. Elle était certes de sang-pur, elle était certes dans la même maison que ses parents, mais elle aurait légèrement préférée être issue d’une famille de moldu, ça lui aurait largement simplifié les choses et elle n’aurait pas été autant retissante à subir une éducation magique.  D’un dodelinement de la tête, Elhiya soupira et lui adressa un faible sourire.


« Tu marques un point, le vert semble coller à certaines lignée de sorcier. Mais tu te trompes sur un point mon grand… »

Elhiya s’arrêta une seconde, lui adressant un large sourire radieux, le sang qui coulait en elle était exactement le même que celui de quiconque, elle n’avait jamais demandé à subir son héritage, mais s’il voulait jouer à ça, elle n’allait pas le contredire.  

« En fait y’a pas mal de tradition familiale, et t’as du bol je les cautionne pas, par contre … #everte statum #legglutten ! »

La patience avait des limite que l’impulsivité ne connaissait pas, ce devait être un trait familiale aussi. Ça aussi il pouvait le rajouter à la liste s’il le voulait. Il lui avait suffi de sortir la baguette de la poche et le gratifier de quelques douceurs. Et encore, elle était assez fair-play, l’idée de base étant de lui jeter un bloclang pour ne lui laisser aucun moyen de retorquer. Nouveau sourire amusé en le regardant collé dans les plumes de volatiles

« .. les repas de familles j'ai tendance à les esquiver au contraire. cela dit, pour supplier, t'es bien mieux à ce niveau tu trouves pas? »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ulysse Daiklan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les Escaliers

Message par : Ulysse Daiklan, Jeu 10 Aoû 2017 - 15:25




Elhiya & Ulysse
© Never-Utopia

Ah c’est dégueulasse. Immonde. Oh mon dieu c’est horrible. Encore me faire bloquer et collé a terre, ça va ça passe. Mais être collé à terre dans la volière, pas du tout.  Non parce que vous vous dites, que ‘’Oh mais ça doit être tout joli tout mignon, y’a des plumes de partout’’ et, autant les plumes renforcent mon côté angélique absolument adorable –ne riez pas.- , autant les fientes d’oiseaux de partout je m’en serais volontiers passé. Du genre vraiment. Heureusement que ma tête est tombée sur ma capuche, j’ai vraiment de la chance là.
Et l’autre là, qui me nargue comme pas permis. Reste calme Ulysse.

-Ah c’est sûr, je commence à voir le monde à ta façon minimoys.

Par chance, ma baguette n’est pas tombée trop loin de ma main. Juste assez pour que j’ai l’impression de m’arracher un peu la peau. Vous savez comme quand vous vous épilais. Non pas que je me soit déjà épilé. Quel homme s’épile ahah. J’étais bourré. DONC , j’arrive au prix d’un effort insurmontable à toucher ma baguette.

- #Finite Incantatem.

Je me met en position assise. Au moins si elle décide de recommencer, je tomberais de moins haut. Mais je ne vais pas me laisser faire pour autant.

-C’est pas très gentil ce que tu viens de faire. C’est tout à ton honneur de ne pas cautionner. Mais c’était quoi cette réaction ? Je croyais que les Serpentards étaient réfléchis ?

Je pointe ma baguette sur elle. Il me faut quelque chose d’adaptée.. Je lance discrètement un #Gonflus et la regarde s’envoler.

- Ah, cet endroit te va bien mieux. Tu es presque aussi grosse que ton égo maintenant !

En vrai je fais le fier là, mais deux choses. Déjà, elle ressemble à un ballon, et du coup j’ai envie de jouer. Genre au foot ou peu importe. Bref, le plus gros problème, c’est que j’ai oublié de lui enlever sa baguette, et que je ne suis pas sûre qu’elle apprécie beaucoup d’avoir la tête collée au plafond. Autant en profiter pour marquer des points je suis pas sûr que j’en aurais à nouveau l’occasion. Je dis assez fort pour qu’elle m’entende.

- En fait, je crois que j’ai compris ! Tu aurais adorée être une des nôtres mais malheureusement ton sale caractère t’as fait aller dans l’autre maison. C’est dommage vraiment, le rouge et or te serait très bien allé !

En fait cette entrevue m’amuse beaucoup. C’est assez rare que je me batte, que ce soit à Poudlard ou ailleurs. Finalement, heureusement que je l’ai rencontrée ici. Si je l’avais eu dans un cours, c’aurait été un carnage.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les Escaliers

Message par : Elhiya Ellis, Jeu 10 Aoû 2017 - 16:45


Mauvais joueur le Rouge & Or, c’était amusant. Et en plus il utilisait le contre sort sur lui-même, c’était autorisé ca ? Y’avait pas des règles du genre y’a que le jeteur de sort qui peut annuler son propre sortilège ? c’était trop facile quand même ça, et pas super fair-play. Il était où l’honneur là ? visiblement pas vraiment présent chez cet abruti qui s’était assis à même le sol pour répliquer. Et pour utiliser quoi ? un sortilège de Gonflement, non vraiment, c’était risible. Pas super agréable  en plus. Par contre Elhiya détestait voler, que ce soit sur un balais, tirée par un lutin de Cornouaille ou car un hurluberlu avait décidé de la prendre pour un ballon de baudruche. Fort heureusement le plafond de la volière n’était pas super haut et elle se cogna rapidement la tête en grommelant.

Et le pire c’était qu’il était fier de lui, n'importe quoi c'était d'un Limacius eructo qu’elle aurait du le gracier ce garçon. En plus il avait oublié de la déposséder de sa baguette, comme quoi, c’était dur de penser à tout quand on se roulait dans la litière de chouette. Bon, même si depuis le plafond elle voyait l’entière pièce, il fallait qu’elle descende de là, et il n’y avait pas beaucoup de solution. D’un Finite incantatem salutaire qui lui fit violemment rejoindre le plancher couvert d’un mélange de restes de souris, de plumes et de fientes, Elhiya se redressa en se frottant la tête, oubliant un instant le blondinet qui continuait à bavasser

*Bordel, un jour faudrait que je trouve un moyen plus simple pour atterrir au lieu de me faire forcement mal.*

D’un soupire agacé, elle restait assise continuant à frictionner les zones endolories de son corps avant d’adresser un sourire moqueur son interlocuteur toujours cloué au sol.  


« En fait, je crois que tu te méprends, on peut être autant réfléchi qu’impulsif, et toi, tu m’as laissée ma baguette…. Erreur de débutant. #Pecus Udis ! Je pense que là on sera quitte vu mon ego s’adapte à ta bassesse d’esprit malheureusement… Par contre, tu permets, pendant que tu bêles tranquillement, je vais au moins me soigner…# Curo As Velnus»

Le sortilège du mouton ne durait que très peu de temps, quelques secondes à peine, mais c’était suffisant pour que le sortilège de soulagement face effet. Elhiya se releva, épousseta ses vêtements qui étaient bon pour un nouveau coup de récurage et jeta un œil au Rouge &Or qui se voyait déjà libéré du maléfice. Elle grimaça légèrement, décue.

« Franchement trop court ce sort. Tu devrais être content, ce n’est qu’un peu de déjection animal et je suis gentille en plus. »

Vu la flopée de sorts qu’ils avaient à leur disposition, il n’était pas vraiment compliquer de faire largement pire, mais la Verte ne voyait pas l’intérêt de faire plus d’effort pour ce genre de personne. Ses yeux glissèrent sur la tenue du jeune homme, comment diable pouvait-il avoir pensé qu’elle aurait voulu atterrir dans la même maison que lui ? C’était ridicule. Certes ça ne lui avait pas plu du tout de se voir en vert, mais au final elle s’y plaisait bien. D’un haussement de sourcil, elle ne put s’empêcher de persifler à son attention.

« Ouai c’est sûr, c’était un rêve de gamine de me croire au-dessus du lot et de me prendre pour la plus courageuse quitte à être la plus stupide.  On se sent tellement mieux avec une cravate rouge, ça rehausse le teint »

Non franchement, y’en avait qui rêvait de rejoindre telle ou telle maison et tous les clichés qui en découlaient ? Ok elle appréciait être une peste à ses heures perdues, mais techniquement peu lui importait la couleur de la doublure de sa cape de sorcier, ça ne faisait pas ce qu’elle était.

«Par contre, t’en fais pas pour moi,  je sais où me fournir si je veux m’amuser à me trimballer en Rouge et Or. »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ulysse Daiklan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les Escaliers

Message par : Ulysse Daiklan, Ven 11 Aoû 2017 - 11:41




Elhiya & Ulysse
© Never-Utopia

Vous n’imaginez pas tout le self-control que je dois avoir en ce moment. Alors non, je ne vais pas attaquer la miss et la pousser par-dessus bord. Par contre sa cravate est verte. Et je vois jure que c’est très, très mais alors TRES compliqué de me retenir de la manger. En fait je ne me concentre même pas sur ce qu’elle dit tellement toute mon attention est reportée sur la maitrise de moi-même.
Vraiment, heureusement que le sort ne dure pas longtemps parce que quelques minutes de plus et j’aurais brouté sa cravate.
Je me relève et me dégourdis les bras et les jambes pendant que la blondinette me dis que je devrais être content. Sérieux ?

-Meeeeh

Oulah. Hum. Je reprends.

-Mais oui bien sûr, je vais te remercier tiens.


Pendant qu’elle recommence à psalmodier sur ma maison, en ventant ses capacités, son teint de peau, le fait qu’elle connaisse des magasins, et blablabla.

- Oh mais je n’en doute pas. Après tout, entre sang et galions, les Seprentards baignent plus de le rouge et l’or que nous.


Je remets correctement ma cravate. Et constate que nom d’un chien je suis crade. Je veux dire ma robe entière est tâchée de trucs d’oiseau,  c’est très moche. Peut-être qu’en bas ils ont l’habitude des problèmes olfactifs et esthétique mais pour ma part je préfère être propre. Je pointe ma baguette vers ma robe.

-Ahh franchement t’abuse,  j’espère que l’odeur ne va pas rester.
#Tergeo

Je réfléchis quelques secondes pendant que le sort agis. Je ne peux pas rester là-dessus, question d’honneur. Mais je ne peux pas non plus faire un truc dangereux. Et si je réutilise son sort contre elle j’aurais l’air ridicule. Le seul moyen de faire un truc c’est de me servir de ce qu’il y a autour, mais il n’y a que des plumes. J’vais faire quoi d’une plume moi ? La chatouiller ? La transformer en poule ?
Eh. Mais en fait, c’est pas bête ça.

- Je crois que tu m’a parlé d’une auréole. Je comprends maintenant que tu nous prends pour des anges, mais t’inquiète pas, tu peux en devenir un aussi regarde :
#Piertotum Locomotor

Je lançait le sort sur toutes les plumes et les faisait se coller à elle. C’est amusant on dirait un oreiller géant. Mon dieu comme j’ai sommeil, je pourrais la mettre par terre et dormir dessus non ? Quoi que, avec ma chance du jour, je me ferais probablement chier dessus par le quasimodo hibou là. Le sort ne durera probablement pas longtemps vu la quantité de plumes qu’il y a mais c’est déjà ça.

- Eh tu sais, tu devrais te faire une robe comme ça, ça mettrait quelques couleurs chaude ça te va bien. Quand on ne te voit pas, ça te va bien.


Oui je sais je suis un gamin. Mais je vous jure, que là, devant moi, c’est drôle. De toutes façon je sais que je vais me prendre le retour donc autant profiter.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les Escaliers

Message par : Elhiya Ellis, Ven 11 Aoû 2017 - 12:36


Mais c’était qu’il bêlait vachement bien ce Rouge & Or, ça lui seyait à merveille en plus. C’était vraiment dommage que ce sortilège soit si cours, pour peu elle le lui aurait bien relancé une seconde par pur plaisir. Mais au lieu de ca, la blondinette ricana, le regardant pester sur l’état de ses vêtements, ignorant complètement sa réflexion sur les éventuelles facilités financière de certains élèves de Serpentard. Ce n’était pas comme si elle avait quelque chose à dire là-dedans, et surtout, elle ne voyait pas trop le rapport, il y’avait des élèves fortunés dans chacune des maisons ca n’influençait en rien leur scolarité et ne les mettait sur le piédestal que ce type semblait trainer avec lui. Sa répartie faisait un peu peur quand même…

Et puis c’était quoi cette remarque ? Il avait dû s’arrêter de parler pour réfléchir à ce qu’il allait dire, dans ces cas-là on déclare forfait au lieu d’essayer de se rattraper vainement aux branches. Enfin aux plumes pour le coup, C’était facile ca de lui balancer les plumes abandonnées des hiboux dessus. Ca collait, ca empestait et c’était loin d’être propre, mais bon s’il voulait jouer à ça il serait servit.

Eternuant à cause d’une plume qui lui chatouillait, Elhiya soupira tout en serrant ses doigts au tour de sa baguette.


« Tu me fatigues, et si tu veux la jouer comme ca… #Silencio #Rictusempra »

Techniquement un Merdum Draconis aurait plus facile pour clouer le bec à ce blondinet, mais force était d’avouer qu’il l’amusait plus qu’il ne l’énervait au final, donc elle ne se voyait pas vraiment être trop méchante avec cet abruti au final.

« Et toi, comme ça je ne t’entend plus, tu parles trop pour rien dire. Personne dans ta merveilleuse maison te l’as dit ? Au moins, j’aurai rendu service à pas mal de tes copains comme ca. »

Secouant les mains de hauts en bas pour essayer de se débarrasser des plumes récalcitrantes, la blonde se demandait combien de temps ce ridicule sortilège durerait. Après tout c’était dépendant des capacités magiques du jeteur de sort et de son endurance. Vu l’énergumène en proie au maléfice des chatouillis, elle n’avait pas trop à s’en inquiéter. Entre deux plumes grises, Elhiya lui jeta un coup d’œil amusée, même sans le son c’était assez ridicule comme situation, un sourire ourla ses lèvres. Dans cet état il ne faisait qu’un piètre adversaire, et elle n’était pas assez mesquine pour l’abandonner à son sort dans cette volière

« #Finite incantatem. Et on dit merci quand on est poli le Rouge »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ulysse Daiklan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les Escaliers

Message par : Ulysse Daiklan, Ven 11 Aoû 2017 - 14:09




Elhiya & Ulysse
© Never-Utopia

Je ne saurais pas vous dire ce qu’il s’est passé.  J’étais face à elle en mode perruque de plume puis elle a éternué. D’une façon très féminine et distinguée, ce qui tranchait totalement avec ce qu’il se passait. Je veux dire imaginez un son tout mignon sortir d’un tas de plume informe. D'ailleurs c'est vrai qu'elle était mignonne. Bon ça m'a l'air d'être une vrai petite peste mais elle est pas moche.

- Très mignon ce petit bruit.

Forcément que je me suis moquée. Et forcément qu’elle s’est vengé. Et forcément je prend cher.
Donc je retire ce que j'ai dis. cette fille est tout sauf mignonne. C'est un démon, un enfant du diable. Franchement c’est limite de la torture. Je rigole sans pouvoir m’arrêter mais aucun son ne sort. C’est vraiment frustrant. Du coup j’étais là, en train de rigoler sans rire, plié en deux la bouche ouverte et les larmes aux yeux. Vraiment elle aurai pu me mettre un coup de pied dans les parties génitales que ça aurais été pareil. Et évidemment il arrive ce qu’il se passe quand on rigole beaucoup trop, je me tape sur la cuisse comme un demeuré.
Heureusement au bout d’un moment elle décide de me libérer et réclamant un merci. Ah bah oui bien sur.

- Ouai merci BEAUCOUP c’est vraiment ADORABLE.


Je lève les yeux vers elle et vois qu’elle sourit. ELLE SOURIT. Genre ça ne se voit presque pas mais c’est quand même là. En même temps je peux la comprendre. Non parce que voir quelqu’un exploser de rire pendant plusieurs minutes, bouche ouverte en frappant sur sa cuisse sans sortir un son… bah vous voyez une otarie ? Voilà exactement, je suis dorénavant, une putin d’otarie. En fait à m’imaginer comme ça je suis à la limite de partir à nouveau en fou rire. Je ne le fais pas mais franchement c’est dur de pas le faire. Il n’empêche que le sort en lui-même était horrible. Je pointais à nouveau ma baguette sur les plumes au sol.

- Plume turn vitae petites Araignées.

J’avoue je jouais sur les clichés. Les filles détestent les araignées n’es-ce pas ? Alors voir chaque plume se transformer en plusieurs petites araignées, puis pour une grande partie monter sur elle, hâte de la voir crier un peu partout en m’insultant.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les Escaliers

Message par : Elhiya Ellis, Ven 11 Aoû 2017 - 14:46


impossible d’éternuer en paix en plus ! C’était une fille normale qu’elle éternuait comme une souris, il avait de ses remarques celui-là. Et puis, fait des remarques sur un éternuement ? on se le demande ! Elle avait été trop douce à juste le réduire au silence et à lui imposer un maléfice de chatouille, c’était évident maintenant qu’elle lui avait permis d’ouvrir à nouveau la bouche ! En quel honneur avait-elle eu un moment de faiblesse et elle avait retiré son sortilège ? Juste car il pouvait éventuellement connaitre les deux autres Gryffondor avec qui elle trainait ? Nan même pas, Dey pouvait bien la houspiller car elle avait chahuté un autre Rouge, elle se serait à la limite excusé mais ca ne l’aurait pas bien stigmatisée. Elle était juste pas bien méchante voila tout.. C’était triste au final..

Quoi que le regarder en proie a des fou rire incontrôlé était assez mesquin quand même, surtout que le blondinet pouvait rien faire du tout, et encore moins parler à ce moment-là, et en plus il avait concédé à dire merci même si c’était sur un ton totalement ironique qui ne lui avait pas échappé.


« Tu vois, quand tu veux tu peux être poli ! »

La raillerie était de mise, par contre, les plumes elles n’avaient pas bougée, ce qui n’était pas normal car le Rouge & or n’avait pas pu sciemment continuer à se concentrer pour les laisser sur elle. Ça trichait surement un peu tout ça, mais bon tant pis, ça restait de bonne guerre, un peu comme changer les plumes duveteuses en araignées poilues. Une grimace de dégout prit place sur son visage alors qu’elle continuait à secouer ses mains. C’était petit et poilu ces trucs-là. Non pas qu’elle en avait peur mais que ça pouvait chatouiller ou piquer, du coup elle ne les appréciait pas plus que ça. Cependant, la reaction escomptée par le blonde n’arriva pas, au contraire, la blonde soupira agacée.

« Raté, j’ai pas vraiment de soucis avec les insectes. Par contre même si elles ne sont qu’illusion, j’ai pas envie de les écraser, actuellement elles semblent bien vivantes. Et une araignée aplatie c’est un peu gluant et dégueu’ »

C’était pas des Acromentules, du coup, aucune raison de paniquer, ce n’était pas la petite bête qui allait manger la grande. Néanmoins avoir décidé de faire apparaitre uniquement des araignées noires faisait très clichée quand même. Ce n’était pas forcement les pires et y’avait beaucoup mieux à faire avec ce genre de petites bestioles. D’un sourire en coin, la blonde adressa au jeune Gryffon un coup d’œil malicieux.

« #Aranea Telam vu que tu les aimes tant ! Enlève mes-les et je concéderais à te libérer de cette litière de hiboux dans laquelle tu aimes tant te vautrer »

Habillée de plumes ou d’insectes, la blonde n’avait pas oublié que le jeune homme était encore et toujours assez par terre, et vu qu’il semblait tenir à ce que son uniforme piqué de rouge reste propre, il ne voyait pas pourquoi elle lui ferait se plaisir. Et c’était sans compter que grace à son coté exaspérant, la blonde n’avait aucun soucis à maintenir la toile de sorte à ce qu’il ne puisse plus se lever. D’un sourire narquois, elle pencha la tête sur le coté, faisant en même temps tomber quelques bestioles

« Alors ? »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ulysse Daiklan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les Escaliers

Message par : Ulysse Daiklan, Ven 11 Aoû 2017 - 15:49




Elhiya & Ulysse
© Never-Utopia

La demoiselle ne semblait pas paniquée, mais alors vraiment pas. Elle me le confirme d’ailleurs, mais c’est dommage, je suis déçu. Ça m’aurais bien distrait de la voir se dandiner pour expulser ces bestioles.
Alors là, elle marque un point. Je ne peux résister à hausser les sourcils d’étonnement quand elle me dit ne pas vouloir les écraser parce qu’ils sont vivants. Mais… elle a une âme ? Je veux dire, elle pense à un être vivant autre que sa personne ? Mais mais..

-Erk.

Non, je me suis fait des illusions. Apparemment la miss n’a AUCUNE considération pour les autres. Je suis sûre qu’elle ne veut pas les écraser juste pour ne pas se salir. Et du coup au lieu de ça c’est moi qu’elle salit ! Apparemment elle a décidé de me coller ici, mais j’étais très bien là. Elle croit vraiment que je vais faire le moindre effort pour lui enlever mes petites bêtes ? Elle se fourre le doigt dans l’œil.

- Alors rien du tout. Je n’ai aucune envie de les enlever, je préfère attendre de voir si elle vont aller dans des endroits peu recommandables. De toute façon je ne comptais pas bouger. Et toi non plus. #Calloshoo.

Mh. Ce n’était pas assez. Avec son Rictusempra, je me sentais vraiment impuissant, il faut vraiment qu’elle se sente pareil. Impuissante. Les bêtes allaient courrir encore pendant une ou deux minutes maximum. Donc rien de bien méchant en soit

-Tu parle bien et beaucoup. Pour ne rien dire en fait. Autant dire des choses amusantes non ? #Commere Deverse. Voilà. Là tu es bien.

Je collais mes mains derrière ma tête. Admirant le résultat de mes sorts. Dommage que je sois trop bloquée pour pouvoir admirer ça de plus près. Je me retenais de rire en l’écoutant, mais c’était assez dur. Par contre impossible de retenir mon sourire, ne m’en demandez pas trop. C’est seulement une fois que les araignées commencent à se retransformer en plumes que je montre ma miséricorde.

- Comme je suis gentil, je te libère de tout d’un coup c’est pas beau ça ? #Finite Incantatem. Ah la la, je suis beaucoup trop gentil pour ce monde.

Je poussait un soupire en regardant le ciel d'un air mélodramatique pour jouer la comédie, comme si je le pensait vraiment. Après tout, ce n'est pas entièrement faux.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les Escaliers

Message par : Elhiya Ellis, Ven 11 Aoû 2017 - 20:17


Mais…. Insupportable, il était tout bonnement insupportable. Incapable s’avoir quand s’arrêter et attraper une proposition de trêve pour que chacun retourne faire ce qu’il avait à faire. Et elle devait en faire quoi de son information « je préfère attendre de voir si elles vont aller dans des endroits peu recommandables », il attendait réellement qu’elle finisse par se tortiller dans tous les sens ? Non mais, c’était n’importe quoi, et puis depuis quand un simple élève pouvait maintenant ce type de sortilège alors qu’il papotait tranquillement à coté ? Visiblement certains détails de ce maléfice lui échappaient irrémédiablement.

Elle soupira, voilà qu’en plus d’avoir une répartie de moule, le Rouge & Or s’inspirait de ses propres sorts pour répliquer. Elle haussa machinalement les yeux au ciel. Les souliers englués ne risquaient pas de la gêner grandement, elle au moins n’était pas affalée dans la litière pour hibou, et ce n’était pas la présence de araignées qui allait finir par la gêner, enfin, tant que les bestioles ne décidaient pas de la chatouiller toutes en même temps.

Par contre, c’était la toute première fois qu’on lui disait qu’elle parlait trop, d’autant plus qu’elle ne s’était pas vraiment épanchée en palabres, mais s’il voulait être tranquille dans ses fientes de volatils, elle voulait bien lui faire se plaisir. Elle leva sa baguette, pas assez rapidement pour répliquer avant lui. Et voilà qu’elle se retrouvait, impuissante à débiter un babillage intempestif qui la soulait elle-même. En fait ça lui donnait mal au crâne de parler autant, en plus ça n’avait aucun sens. Elle aurait dû le laisser sans aucune capacité à parler, maintenant elle en était sûr ! En plus à force de parler autant, elle commençait à avoir légèrement soif, forcément, elle n’était pas habituée. En tout cas, le blondinet semblait ravi du spectacle alors qu’il était toujours bloqué dans sa toile d’araignée.

Finalement, après quelques instants qui avaient semblés être une éternité, il stoppa le sortilège, permettant à la Verte et argent de reprendre son souffle. La main sur la poitrine, tachant de déglutir correctement, Elhiya lui adressa un regard froid, franchement mécontente. Elle avait proposé d’arrêter là les hostilités, il avait refusé, tant pis pour lui.


« Ouai, tu vas t’étouffer avec ta bonté un jour, c’est flagrant ! #Vicero ! »

Trop gentil, ouai c’est ça, la gentillesse incarné ce Rouge ca se sentait dès qu’on le voyait ! Et elle, c’était une Poufsouffle refoulée depuis des années c’était visible non ? Sans quoi elle l’aurait déjà balancé par la fenêtre vu sa capacité à l’irrité en un clin d’œil.

« Tu commences à me saouler sérieusement Machin »

Ce sortilège aussi était intéressant, presque aussi bien que Gastronauseus, d’ailleurs, hors de question de le laisser réagir avec celui-ci. Elle n’avait pas déjeuner et ne voulait pas passer cinq minutes à cracher de la bile

« En fait, je sais même pas pourquoi je me fatigue avec toi #Malum Contigo »

C’était loin d’être correct comme sortilège, mais comme le blondinet ne semblait pas savoir s’arrêter, autant s’amuser un peu, apparemment il avait rien d’autre à faire de sa matinée.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Dans les Escaliers

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 12 sur 14

 Dans les Escaliers

Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Volière-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.