AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 10 sur 14
Lieu de passage
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
Aileen O'Leary
Serpentard
Serpentard

Re: Lieu de passage

Message par : Aileen O'Leary, Mer 30 Nov - 3:59


Merci Lizz pour ton LA

Elle s'était heurté à une des jeunes femmes de la soirée, Lizzie Bennet. Heureusement pour l'irlandaise elle se fait rapidement rattraper. Déboussolée, proche de la brune, Aileen voit cette dernière avaler les contenus d'une fiole. Ah...C'était donc une des cobayes du soir. Elle ne pût que se demander sur quelle concoction la borgne était tombée.

merci toi
merci d’être là
ta chair me fout des frissons
hérisson
parce qu’il fait si noir
que j’ai envie de rire
de cracher dans les étoiles
oh petite
on ne se connait pas
mais j’ai envie de danser
pose tes flacons ailleurs
viens avec moi


À quel point danser avec une personne qu'on venait de droguer était considéré comme de l'abus? Hésitante, Aileen n'osait rejoindre celle qui déjà tournait dans le salon.

Libre.

Ses paroles s’enchaînaient et la rousse devina rapidement la potion pigée. Sourire. Il n'y avait aucun risque d'abuser de la jeune femme en dansant avec elle.

Pause.

Elle n'avait vu personne lui offrir de cadeau? Et pourtant son partenaire était présent dans la salle, elle chercha son demi-frère du regard, espérant le fusiller sur place. Elle ne le trouva pas. Rapide comme l'éclair, Aileen monta dans sa chambre, prenant la 4e potion, celle qu'elle avait préparé au cas ou l'une des trois autres ne fonctionnait. Un ruban doré et le tour était joué.

Descendre les marches rapidement, faire attention de ne pas trébucher, se présenter devant la danseuse, sourire aux lèvres.

-Joyeux Noël en retard!

Elle lui donna la potion, une étiquette indiquant Philtre d'Embrouille. Aileen attendit à peine que Lizzie le range pour la prendre par la taille et lui dire.

-Si ton offre de danser tient toujours, je suis partante!

Elle n'attendit même pas sa réponse pour la faire tourner, pas accordés. S'il y a une chose que jamais Aileen ne refusait, c'était une danse bien placée.
Revenir en haut Aller en bas
Arya Chamelet
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieu de passage

Message par : Arya Chamelet, Mer 30 Nov - 16:28


Ça y est j'ai été sociale. Ça y est j'ai fait que qu'il fallait faire. Ça y est je peux me reposer. J'ai offert mon cadeau. Donné une partie de moi même à cet inconnu. Ce cadeau si insignifiant pour lui mais si douloureux pour moi. Ce cadeau que j'avais payé de mon argent, que j'avais cherché, cadeau auquel j'avais beaucoup réfléchis. Je ne savais pas si ce présent lui plaisait, ou bien si il n'y en avait rien à faire. Peut être que ce cadeau lui avait ouvert le cœur ou bien le lui avait-il fendu. Peut-être y tiendrait-il beaucoup désormais mais peut être qu'il jetterai à la poubelle c'est tête. Je ne savais pas. Je ne saurais sans doute jamais. Il s'en irai peut-être content de cette soirée où il avait gagné des choses. Ou bien partirait-il le cœur lourd, déçu de cette offrande qui n'aurait pas été à la hauteur. Je ne saurais sans doute jamais. Ce qu'il a pensé en recevant ce cadeau de ma part. Je ne saurais sans doute jamais. Je n'ai pas regardé. Si il avait souri, baissé la tête ou ri en voyant ce petit visage cloué de partout, aux paupieres refermées, aux dents plus pointues que des lames. Mais qu'importe. Son avis n'aurait aucun impact sur ma vie non ? Autant ne pas y faire attention, autant oublier cette soirée, oublier tout ce qu'on a vu et fait, oublier les mots et les regards. Oublier cette personne, ce Sean, cette fille qui va sûrement m'offrir mon cadeau. Oublier les verres qui seront bu. Et oublier la vie qui passe, juste observer le monde qui tourne. Et cette jolie demoiselle qui t'appelle. Je me tourne, tout sourire. Sur mes lèvres rouges, se dessine cette joie que je ne pourrais pas oublier. Ce bonheur de voir que quelqu'un a pensé à vous. Que quelqu'un vous a offert un cadeau sans vous connaître. Et qu'elle n'a pas été égoïste. Ne m'a pas offert quelque chose tout à fait quelconque, mais à fait un effort.

L'humanité triomphera.

Elle s'aproche, une boîte à la main. Les dents blanches reflétant sa joie. Un sourire. Si beau. J'aurais aimé pouvoir la connaître avant. Pour que choisir un cadeau ne soit pas compliqué. Pour lui faciliter la tâche. Et pour la connaître. Pour associer un caractère, une personnalité à ce joli visage. Mais il n'était pas trop tard. Il n'est jamais trop tard. Le temps passe, comme les grains de sables qui tombent du sablier. Le temps passe, efface les pourquoi si, les pourquoi ça. Alors j'espère, au fond de moi, que son cadeau n'aura pas été fait à la va-vite, flemme ou peur, qu'importe. Même si il ne contenait pas des objets phénoménales. "Enchantée Arya! Moi c'est Crystal." Joli prénom pour un joli visage. Ce nom lui donne un effet brillant, comme si elle était devenue une étoile dans l'univers si noir, un petit point doré que l'on devrait suivre pour ne plus de perdre. Une âme plus belle que les milliers de fleurs couvrant cette Terre de brume et d'argent. "as facile de choisir quelque chose pour quelqu'un qu'on ne connait pas. J'espère que ça te plaira quand même! "  Tout me plaira chère Crystal. Et voilà qu'une petite boîte atterri dans mes mains.

Elle est belle la boîte. Et ce qu'elle contient l'es sûrement aussi. J'ai un peu peur de l'ouvrir. Des frarces et attrapes ? Une arme de la BAMN ? Un animal que je pourrais élever comme mon fils ? Je n'en sais absolument rien. Mais mon sourire flotte toujours sur mes lèvres.
arc-en-ciel de bonheur
milles couleurs de ton âme
friandises alléchantes
sensation sucrée
douceurs de mes rêves
flacon attrayant
joie infinie


- C'est parfait, juste parfait.

Et par un élan de tendresse, je la sers dans mes bras. C'était plus fort que moi. Ce sentiment incontrôlable de remierciement envers quelqu'un. Depuis combien de temps ne m'avait-on pas offert de cadeau ? Ma soirée était sûrement réussi grâce à elle et à personne d'autre. Et il y avait cette sensation de vivre sur ce petit nuage que Crystal avait réussi a fabriqué par sa générosité. Et même si c'était juste quelques bonbons, un petit flacon, cela faisait tellement plaisir de voir qu'elle avait fait un effort. Je la sens respirer. Et je vis. Enfin, je me sens rassurée et calmée. Quelqu'un a pensé à moi, un jour, et cette personne se trouve en face de moi, dans mes bras. Je la lâche, un peu gênée et recule de quelques pas. Soudain, une voix s'élève au dessus des murmures de la vie de Noël.

- La première équipe sera composée de Lïnwe, Azaël, Crystal et Jean, la deuxième de Sean, Merry, John et Arya, et la dernière de Lizzie, Elise, Trystan et Vhagar.

Je n'ai pas écouter le début mais j'imagine qu'il vas y avoir des épreuves. De sang, d'amour, de joie. Mais je n'en sais pas plus. Juste qu'il y a Merry. Ce qui me rassure. Je ne serais pas seule au milieu d'inconnu. Je lui adresse un sourire et m'approche d'elle. Autant être proche des gens de sa team.  Et puis il y a Sean, ce fameux Sean, celui à qui j'ai offert mon cadeau, à qui j'ai donné cette tête monstrueuse."Lors de la première épreuve, un membre par équipe devra boire une potion concoctée par Aileen – c’est donc à elle qu’il vous faudra vous plaindre d’éventuels effets secondaires indésirables. Les trois autres membres de l’équipe devront alors tenter de deviner de quelle potion il s’agit. Je demanderais à Lïnwe, à John et à Lizzie de bien vouloir me suivre dans la pièce voisine. Vous l’aurez compris, vous êtes les cobayes. Je ris au fond de moi. Linwe, cobaye. Il va être drôle très drôle. Notre cobaye, c'est John. Je ne le connais pas. Je ne l'ai pas vu. Je ne sais pas à quoi il ressemble. Espérons qu'il joue le jeux, qu'il boive sa potion, qu'on trouve, et qu'on gagne des points. Je me tourne vers Merry, toujours ce plaisir volant dans mon coeur, toujours les yeux brillant d'allégresse, cette ivresse de vivre vibrant dans mon corps, cela faisait très longtemps que je n'avais pas senti ce sentiment de réjouissance.

- Salut Merry ! Comment ça va ?


notnote cadeau :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieu de passage

Message par : Lïnwe Felagünd, Mer 30 Nov - 17:48


Ploc. Ploc.
Tu perds ton respect. Dans cette bouteille trémoussée.
Tu perds ton sang-froid. Dans cette chaleureuse allée.
Et tes quelques amitiés, éventuellement. Derrière ce sapin.
La Magie de Noël. Sous le sapin.
Dans les chaussettes.

« Haaaeeem. » tu t'extases encore un peu sous les branches du grand arbre. Que c'est bon de pouvoir pisser. T'espères que t'as été discret. Que personne ne t'as vu. Parce que bizarrement, tu te sens bien c*n. Tu viens de gâcher une bouteille de rhum exceptionnel sans doute, et t'as perdu la coquille de ta réputation. Tu refermes alors adroitement ta braguette et sors de là comme si de rien n'était. Un simple « il est bien décoré » et tu repasses devant quelques invités. T'improvisant directeur artistique, ou décorateur d'intérieur. Critique d'art à l'esprit esthétiquement berné. L'abus est correct. L'alcool mélangé qui s'trouve dans la bouteille, un peu moins.

T'arrives à te frayer un chemin jusqu'au pirate (Aza, barbe émeraude) qui l'avait entamé. Et tu lui remets dans la main, comme tout homme honnête. « Il est excellent, merci. » et tu t'en vas discrètement dehors. Non. Tu fronces les sourcils. T'as pas envie de sortir. Et en plus, tu s'ras tout seul.

         Tu laisses la porte à demi-ouverte. Le vent saisonnier rentrant à l'intérieur.
Mais pour une fois, t'apprécies
les gens qui t'entourent.
Elise t'attire.
                                                                   Tu tombes devant la grande borgne (Cachalot).

Flash
Les pupilles se dilatent
à travers ce fog d'ivoire
elles te tendent la main
elles te forcent la bouche
et soudain
tu parles étranger
artisan des coutumes anciennes
tu perds ta raison
effet non-éphémère
secondaire
un point se forme
ici-haut
effet non-corrosif
dégradant
elles t'ont retiré les cornes
défenses blanches.
Docks. Docks. —


Doc. Doc. Es-tu malade ?
Duc. Duc. Es-tu canard ?
Tu ne comprends plus bien ce que veut dire ce mot. Tu t'en fous. Il est temps de passer à autre chose. Et la soirée, elle, continue. Alors tu préfères t'imaginer colonne vertébrale que vis carcérale. Chose dont tu n'aurais jamais osée. Surtout que t'es toujours avec Chloris. Tu déposes une braise dans le cou de la blonde opale (Elise). Comme un papillon caresse votre paume. Et ce papillon-là t'intéresse. Avec ces ailes-miroirs qui déteignent sur ton physique. C'est étrange. Très étrange. Et cette potion déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
Elise Green
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Lieu de passage

Message par : Elise Green, Jeu 1 Déc - 13:57


Je me tiens devant ce type, mon cadre à la main. Voilà qu'il me le retire, sans moindre forme de politesse. A-t-il au moins écouté mes dires ? Je le voit observer un très court instant le dessin. Déçu ? Surpris ? Peut-être, bouleversé devant ce reflet de lui même. Reflet qui l'observe d'un air hautain. Je bombe le torse, fière de mon effet. Il le plaque contre lui, pour le divulguer. Il n'a pas l'air si mauvais bougre que cela finalement ! Son regard qui plonge dans le miens m'intimide. J'ai l'impression qu'il sonde mon âme. J'attends la récompense de mon investissement, mais le seul mot qui sort de sa bouche est cru, dénué de toute gentillesse.

- Dommage.

J'entrouvre la bouche, prête à répliquer, à m'indigner. Mais le drôle de bougre s'en va sans moindre forme de procès. Je plisse les paupières, alors que celui-ci s'en va, bouteille à la main, mon cadre vissé dans l'autre. Je n'ose pas répliquer. Je ne réplique jamais, je suis une petite fille tranquille, tenez le pour dit ! Je file déposer le cadeau de Trystan avec mes affaires, pour ne pas l'égarer et attrape alors un verre de je-ne-sais trop quoi. Ça sent fort... Portant le verre à ma bouche, je rumine. Lorsque nos hôtes font une déclaration, je me rapproche un peu de la foule rassemblée. Bon, on ne peut pas vraiment parler de foule, mais tout de même !

- La première équipe sera composée de Lïnwe, Azaël, Crystal et Jean, la deuxième de Sean, Merry, John et Arya, et la dernière de Lizzie, Elise, Trystan et Vhagar.

Des équipes ? Pour quoi faire ? Heureusement, je suis avec Trystan. C'est un peu mon point d'encrage. Dommage que Lïnwe ne soit pas dans notre équipe, les lions sont plus fort en nombre, c'est connu.

- Lors de la première épreuve, un membre par équipe devra boire une potion concoctée par Aileen – c’est donc à elle qu’il vous faudra vous plaindre d’éventuels effets secondaires indésirables. Les trois autres membres de l’équipe devront alors tenter de deviner de quelle potion il s’agit. Je demanderais à Lïnwe, à John et à Lizzie de bien vouloir me suivre dans la pièce voisine. Vous l’aurez compris, vous êtes les cobayes.

Je souris. Heureusement que je ne suis pas cobaye ! Je prends une autre gorgée. Lizzie est donc notre... enfin, la cobaye quoi. Alors que les autres sont menés à part je me dirige vers le sapin et observe les sucres-d'orge. Le sucre est enchanté ou quoi ? Je suis désespérément attirée vers ces délicieuses sucreries. Je décide de me les réserver pour plus tard, lorsque les cobayes reviennent, un à un. Lïnwe passe, il semble un peu plus guilleret qu'à l'habitude. Il vogue entre les demoiselles, mais c'est de moi qu'il s'approche, je n'ai pas le temps de dire mer**.

Et voilà le Lion blanc qui prend un droit de passage sur mes lèvres, avec brusquerie mais non sans grâce. Je ne le repousse pas, à vrai dire je n'en ai pas le temps. Je suis tellement surprise, les yeux écarquillés, j'en laisse presque tomber mon verre. Je n'ai rien compris à cette situation cocasse. Je le connais à peine, ce qui me révolte, lorsque je me rappelle qu'il fait partie des cobayes. Il agit à la manière d'un pacha, qui prends ses droits sur les femmes qu'il possède. Bouteille en main, il file derrière le sapin. Lorsque je le revoit venir avec la bouteille un peu plus pleine, je ris jaune. Il la tend à Azaël, ça lui fera les pieds, lorsque lentement il décide de se rapprocher. Mes yeux se plisse, je m'apprête à protester. Le Lion Blanc, étrange phénomène, me fait frissonner. Je me tourne vers lui, murmure tout bas :

- Lïnwe, pas que ta compagnie soit désagréable hein, loin de là, mais...

... et Chloris dans tout ça ? Il est vrai que le bougre est sous l'effet un peu traître de la décoction. Je ne m'exprime qu'en pensée, car je crois me souvenir que cette vive demoiselle rencontrée lors d'une fête rouge & or, tient pour acquis celui qui vient de me ravir un baiser. Je ne termine pas ma phrase, préférant lancer un haussement de sourcil au fauve tout en prenant une autre gorgée.
Revenir en haut Aller en bas
Nya O'Neal
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Lieu de passage

Message par : Nya O'Neal, Ven 2 Déc - 2:17


HRP:
 

J’avais attendu que les trois cobayes aient avalé le contenu de leur potion pour retourner me fondre dans la masse dans le salon. J’avais bien hâte de voir le comportement de nos petits empoissonnés… À en juger par les réactions qu’avaient eues Aileen en testant ses propres concoctions, ça promettait d’être assez amusant. Histoire de pouvoir en profiter un peu, je me dirigeai vers la table qui contenait tous les alcools et me servis un verre de rhum and coke – il devait y avoir pas mal plus de rhum que de soda là-dedans, mais peu importe, je n’avais volontairement pas fait attention aux quantités. Après tout, on était là pour fêter Noël. Un peu en avance, mais quand même. J’attrapai donc un verre en plastique et y enfournai le plus de pop-corn possible avant d’aller m’avachir sur le sofa, prête à profiter du spectacle.

Le cadet de la soirée, Lïnwe, fut le premier à revenir dans la pièce principale. Et quelle entrée fracassante. Le jeune garçon s’empara de la bouteille que tenait Azaël et se dirigea droit vers Elise, lui volant par la même occasion un baiser. Il ne lui avait même pas demandé la permission, ce qui me décrocha un léger sourire. La pauvre fillette n’avait pas l’air d’avoir tout à fait compris ce qui venait de se passer. Les yeux gros comme des billes, elle observa son agresseur se diriger derrière le sapin sans réagir. Je me demandais bien ce qu’il était parti faire, d’ailleurs… Dites-moi que ce n’était pas ce à quoi je pensais… Je penchai un peu la tête pour avoir un meilleur angle de vue : yup, il était bel et bien en train de pisser dans une bouteille d’alcool à peine entamée.

Je ne savais plus trop si je devais rire ou m’énerver, là. C’était hilarant, mais il fallait quand même être particulièrement malpoli pour ainsi gâcher du rhum. Surtout quand on n’était même pas chez soi. Le lion replaça alors la bouteille dans les mains du vert et argent. J’en profitai donc pour l’interpeller et lui indiquer où étaient les toilettes. Il en aurait probablement bientôt besoin, si sa vessie le laissait déjà tomber.

« Eh, la prochaine fois, les toilettes c’est la première porte à droite. »

J’accompagnai mes paroles d’un bref mouvement de bras qui lui indiquait le corridor. Mais c’était probablement trop tard, voilà qu’il se dirigeait déjà vers la sortie et m’ignorait royalement pour retenter sa chance avec la blondinette. Celle-ci le repoussa d’ailleurs gentiment. Bon, ça commençait à être plate. Les amourettes de passages d’adolescents, ce n’était pas pour moi. Je portai donc alors mon attention sur Lizzie, qui divaguait complètement. Elle avait au moins le mérite d’avoir rattrapé mon amie au vol et l’invitait maintenant à se joindre à sa petite danse improvisée. C’est que ça commençait solide à partir en cacahuète, là. On aurait peut-être dû attendre la fin de la soirée avant de leur demander de boire les potions…

Mon amie s’éclipsa bien vite à l’étage et en revint avec une fiole, qui devait contenir la potion de dépannage. C’est vrai qu’il ne me semblait pas avoir vu qui que ce soit offrir son cadeau à la jolie borgne. Pourtant, tout le monde était présent. Tssk, encore un qui voulait se faire désirer. Enfin, Aileen avait eu le bon réflexe. Tant pis pour le dénommé Sean, s’il voulait déjà commencer à perdre des points. Seul John Smith manquait à l’appel. Il devait encore hésiter à avaler le contenu de sa fiole…

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 91
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieu de passage

Message par : Mangemort 91, Ven 2 Déc - 15:07


Note Cadeau:
 


Ils étaient à peine arrivés que déjà sollicités de toutes parts. À croire que le polynectar qu'ils avaient pu ingérer ne leur avait en rien ravi leur superbe. Toute avait commencé lorsqu'une rouquine fort peu maligne leur avait tendu le cadeau qui leur revenait de droit. Une boîte percée qui contenait à s'y méprendre deux boursouflets. Toujours aussi inexpressifs, pour ne pas tordre ce visage emprunté, 9 et 1 se contentèrent d'aquiescier devant les recommandations de la jeune femme, même si il doutait fortement que ces deux petites bêtes aient la chance de voir un autre matin.

Apercevant un buffet bien rempli et répondant à l'appel du ventre, ils entreprirent de le rejoindre rapidement, mais à peine avaient-ils fait un pas que la voix d'une des organisatrices les rappela à la réalité. Voilà qu'ils avaient été choisis au hasard pour tester des potions et les faire deviner à leur équipe. Ils suivirent nonchalamment les deux autres cobayes dans une pièce adjacente, priant tout de même pour ne pas piocher une fiole de veritaserum. Les deux autres obtempérèrent rapidement tandis que 9 et 1 hésitait encore. Les jeunes femmes étaient déjà réparties lorsqu'il se décida enfin à boire cul-sec leur petite fiole.

L'elixir ne tarda pas à faire effet, car l'envie grandissante de rendre visite à la pièce voisine ne trompait pas. Ils devaient voir cela. Tournant le loquet, ils eurent vite fait de retrouver l'agitation et repérer leur cible. Faisant un saut par le buffet sur lequel ils attrapèrent tout le saladier de pop-corn ainsi qu'une bieraubeurre, ils allèrent s'installer sur le sofa à côté d'une jolie rousse au nez délicieusement retroussé. Gardant tout de même leur air blasé oour ne pas laisser transparaître leur émoi, ils lui tendir le saladier pensant que ceci serait tounours mieux rempli que le verre de la jeune femme. Si 1 semblait contenir ses émotions, 9 en revanche était tout tremblant.

''Tu possèdes des qualités que nous savons apprécier. Souhaites-tu nous accompagner dans la pièce d'à côté ?''
Revenir en haut Aller en bas
Sean Balor
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieu de passage

Message par : Sean Balor, Sam 3 Déc - 23:11


La soirée battait à son plein, à peine avait-il eut le temps de discuter avec cette Crystal qu'elle était déjà prise d'assaut pour un cadeau. Soit, il se mit en arrière ne voulant pas déranger la remise des cadeaux, de toute façon il n'aimait pas Noël, il faisait froid et moche. La seule chose qui était agréable c'était de pouvoir lire le sourire sur les lèvres des gens quand un autre lui offrait son cadeau. En dehors de cela il n'aimait effectivement pas Noël. C'était juste une fête banale et sans intérêt dont il tirait pour seule joie d'habitude sa famille. Il les verrait de nouveau bientôt.. et puis il y avait elle, un regard en direction de la rousse à peine discret même si elle ne le remarquerait probablement pas. Elle.. elle c'était la raison de sa présence, la réalité véritable c'est qu'il en avait rien à carrer de cette fête et des personnes qui y étaient. Il était juste là pour elle et uniquement pour elle. Elle ne le sait pas encore mais Noël a une dimension bien plus triste pour elle et pour lui que n'importe quelle autre fête que les hommes ont inventés pour se regrouper et oublier un temps les soucis quotidiens. Il faudrait qu'il lui dise.. à un moment il le fera mais pas tout de suite.. elle a l'air beaucoup plus heureuse sans le savoir ce soir..

Une fille aux cheveux noirs comme la nuit vint le tirer de ces pensées. Elle se présente gentiment et lui offre un présent, elle est toute mimi ça doit être une p'tite fille de même pas 14/15 ans qui s'occupe de son cadeau. Eh bien il s'attend largement à un cadeau rigolo et enfantin quelque chose qui ravit un peu tout le mond..

Well, une tête qui parle ('-' That's my reaction). C'est concept, il soulève tout doucement le présent en offrant un regard à la fille. De toute façon c'est l'intention qui compte non ? Et puis il est sur qu'elle ira parfaitement dans le décor de la maison du moins pendant deux semaines avant que Tangerine tombe dessus, fasse une crise cardiaque, et la jette. Ceci dit un cadeau reste un cadeau alors autant lui servir le plus de politesse possible histoire d'éviter de passer pour le dernier des salauds en plus c'est original.

- Merci, c'est très gentil. Ça me plait beaucoup.

D'accord c'était pas complètement vrai mais c'était une gamine il allait pas lui jeter son cadeau au visage en lui disant que ça lui plait pas. En plus y a sa sœur ici bas alors si il se retrouve face à elle après avoir fait cela ce serais une belle impression qu'il laisserait. Il la regarde partir avec un léger soulagement au cœur et observe la... enfin le machin.. il l'observe pendant plusieurs secondes.. elle lui rappelle encore des mauvais souvenirs.. il aurait préféré qu'elle ne soit pas là, il sent une larme montée.. faut garder cela, ne pas le montrer. Pas ici du moins. Il se retient et quitte les lieux quelques instants alors que la seconde hôte finit d'expliquer les règles du nouveau jeu, en rentrant il les aidera.. s'il rentre..

Il est dehors s'ayez, il a ouvert la porte puis la refermer. Il regarde la neige avec une main toujours occupé par.. cette chose. Est-ce qu'il est dans cet état maintenant ? C'est la première question qui lui vint à l'esprit. Est-ce qu'il est comme cela maintenant ? Telle est la question. Peut-être. Peut-être qu'il n'est plus qu'un vulgaire Purée de tas d'os. Dans un élan de rage infini il balance la tête miniature un peu plus loin alors qu'elle trahit sa position, tâche noir au milieu d'un océan de blanc. Mais il en a pas finis, il sort autre chose de son jean, sa plaque. Auror, lui ? Est-ce qu'il le mérite ? et surtout est-ce qu'il serait fier de lui aujourd'hui ? Est-ce qu'il le regarderait en face avec un Purée de magnifique sourire à la con en lui disant qu'il était celui qu'il rêvait d'avoir ?

Il ne le saurait jamais. Non, en réalité il n'avait jamais voulu se poser la question avant qu'elle apparaisse. Il voulait l'aimer comme un grand-frère mais elle lui rappelait ça, elle lui rappelait que malgré le fait qu'il voulait l'oublier il ne pouvait pas.. ne voulait peut-être même pas. Elle lui rappelait que malgré tout il était faible, que vouloir n'était pas pouvoir et que le Purée de destin s'amusait toujours à vous faire du mal.

Et les premières larmes coulent, elles ont gagnés le duel et il les sent glacées et amères de n'avoir père pour les soustraire.

Note:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nya O'Neal
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Lieu de passage

Message par : Nya O'Neal, Dim 4 Déc - 5:54



HRP:
 

Le troisième et dernier cobaye finit par lui aussi faire son apparition. Je ne pus m’empêcher de sourire en voyant le saladier plein de pop-corn s’approcher dangereusement du sofa. Une chose était sure : la potion faisait effet. Pire que de fumer de l’herber, cette affaire-là. Les effets se faisaient sentir une demi-seconde après avoir ingurgité le liquide. Je me figeai quelques secondes, la main à mi-chemin de ma bouche, pleine de grains de maïs. C’est vrai que mon verre était déjà presque vide, et qu’il aurait fallu que je me relève dans pas trop long pour aller faire le plein si l’inconnu n’avait pas volé à mon secours. J’acceptai donc volontiers l’offre et invitai mon interlocuteur à s’assoir à mes côtés. Ce dernier avait visiblement d’autres plans et m’invita à l’accompagner dans une pièce où nous aurions un peu plus d’intimité.

Il me fallut un peu de temps avant de réaliser que le jeune homme avait parlé de lui au pluriel. Attendez une seconde… Ça me disait vaguement quelque chose, tout ça. Mais quoi? Oh, no way! C’est vrai qu’avec un nom pareil, on pouvait s’attendre à tout, mais je n’aurais jamais pensé qu’un Mangemort puisse vouloir s’incruster à un party de Noël organisé par deux élèves de dernière année de Poudlard… Et évidemment, il avait fallu que ce soit lui qui boive cette potion-là en particulier… En fait, plus j’y pensais, plus je trouvais la situation hilarante. Elle risquait de l’être beaucoup moins lorsque les effets de la concoction s’atténueraient, mais pour l’instant, je comptais bien en profiter un peu. Après tout, c’était lui/eux qui avai(en)t fait le premier pas et ce n’était pas vraiment mon genre de refuser une telle offre. D’autant plus que, potion/sortilège ou non, il était plutôt pas mal.

J’avalai donc ce que j’avais dans la main et jetai un bref coup d’œil à Aileen, histoire de m’assurer qu’elle avait les choses en mains et que je pouvais m’éclipser pour une durée indéterminée. Son petit clin d’œil me décrocha un bon gros sourire : j’avais le feu vert. Parfait! Je m’emparai donc de la main de mon partenaire, que je trainai calmement dans le corridor. Je dépassai les toilettes, puis ouvris la porte de la chambre d’amis. Avant même de laisser le temps au partisan du Seigneur des Ténèbres de comprendre ce qui se passait, je le plaquai contre le mur. Je m’approchai lentement de son visage mais, au lieu de déposer un baiser sur ses lèvres, je préférai me contenter de les effleurer, puis continuai mon chemin jusqu’à son oreille. Je n’allais pas non plus abuser d’un Mangemort drogué. À moins que je n’aie des envies suicidaires, ce n’était probablement pas l’idée du siècle. Je lui susurrai donc à l’oreille :

« Je sais qui tu es… »

Je lui adressai ensuite un léger clin d’œil, maintenant toujours une certaine pression sur son épaule. Je n’avais pas l’intention de le dénoncer. Au contraire, j’avais bien envie de voir ce qu’il nous réservait. Mais au moins, en lui signifiant que je connaissais son secret, j’avais un levier de pression si tout partait un peu trop en vrille. Je libérai ma main droite et attrapai sa Bierraubeurre, dont j'avalai plusieurs gorgées sans aucun scrupule, plongeant mon regard dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieu de passage

Message par : Merry K. Harper, Dim 4 Déc - 15:03


Merry avait gentiment offert les deux petits boursouflets à cet homme, John Smith. Celui qui lui avait été désigné pour cette soirée. Ces deux petits boursouflets qu'elle aurait aimé pouvoir garder pour elle au final, étant donné le comportement de cet homme qui n'avait pas l'air de vouloir se mêler aux autres. Du moins, pas à cet instant. Il restait dans son coin et n'avait rejoint qu'une personne dans la soirée,  Trystan, pour lui aussi offrir son cadeau. Mais enfin, un changement de situation se pointe ! Des épreuves et des équipes, bien ! Bon, même si Merry constate rapidement qu'elle se retrouve avec ce John solitaire... elle est avec Arya au final, c'est pas plus mal. Et avec cet ancien poufsouffle, maintenant auror apparemment.

- Salut Merry ! Comment ça va ?

- Hey Arya ! Ca va bien ma foi... bien contente de pouvoir passer une bonne soirée avant le vrai réveillon de Noël ! Et toi alors ? Je m'attendais pas à te voir ici.

La jeune fille adressa un sourire à sa camarade avant de porter son regard vers les trois cobayes qui arrivent. Merry aperçu un comportement anormal chez celui auquel elle avait offert son cadeau, quelques minutes plus tôt dans la soirée. Alors qu'il était longtemps resté en retrait, même, tout le temps, depuis le début de la soirée, la rouquine l'avait vu s'approcher de Nya, alors installé sur un canapé un peu plus loin. Observant de loin ce qu'il se passait, un sourcil relevé. Il était vraiment étrange de le voir se comporter comme ceci, alors que la jolie rousse le pensait bien solitaire. Et un tel rapprochement en quelques secondes n'était sûrement pas évidemment pour une personne qui appréciait de pouvoir rester seule. Une idée se forma alors dans la tête de la jeune fille, concernant la potion qu'il avait dû boire pour l'épreuve. Intéressant donc. Et son idée fut vite confirmée lorsque Nya et ce John Smith sortirent de la pièce, se dirigeant elle ne savait où pour faire elle ne savait quoi. D'ailleurs, elle ne voulait pas le savoir ! Elle se tourna alors vers Arya pour oublier ce qu'elle espérait ne pas imaginer, et émit une proposition.

- Je pense que c'est l'Amortentia. Il a été tout seul durant la soirée et là, bim, il va voir une fille. Et ça m'étonnerait que ce soit déjà les boissons alcoolisées qui fassent déjà effet. A moins qu'il tienne vraiment très mal l'alcool.


Voilà, on pense à l'Amortentia !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Arya Chamelet
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieu de passage

Message par : Arya Chamelet, Dim 4 Déc - 17:46


Alerte:
 

Je crois que j'avais fais ce qu'il fallait que je fasse. J'avais offert mon cadeau à ce jeune homme, dénommé Sean Balor. Il avait eu l'air surpris que moi, Arya Chamelet, élève de 6ème année à Poudlard, avais décidé de lui acheté une tête réduite parlante. Il est vrai qu'il n'était pas courant d'acheter ce genre d'objet lorsqu'on avait cet âge là. Après je fais ce que je veux. Puis j'étais allé remercier Crystal pour ce cadeau qui m'avais terriblement plaisir. Un cadeau banal, mais qui restera gravé dans mon coeur, malgré tout. Et je m'étais dirigé vers Merry qui faisait parti de son équipe, ainsi qu'un certain John Smith, inconnu au bataillon, et Sean, toujours là. Il fallait maintenant réfléchir quelle potion avait bu ce fameux John, cobaye de l'équipe. Je comptais sur Merry qui avait l'air d'être parti sur la bonne voie.

- Hey Arya ! Ca va bien ma foi... bien contente de pouvoir passer une bonne soirée avant le vrai réveillon de Noël ! Et toi alors ? Je m'attendais pas à te voir ici.

- Et bien, si toujours là ! Tu vas me supporter encore longtemps Merry !

Elle m'adresse un joli sourire. Et se tourne vers notre cobaye. Je lui retourne mon sourire et ris quelque secondes. Alors on observe l'homme qui a bu la potion. En fait, je n'avais même pas remarqué qu'il était là, je ne pouvais donc pas trop juger son état de maintenant par rapport à celui d'avant. Je plaçais alors toute ma confiance en Merry qui allait assurer, c'était sur. L'homme se dirigeait vers Nya, et l'abordait, ou peut être la "draguait" on ne sait pas. En tout cas, ils disparurent derrière une porte pour faire des choses que je censurerai ici pour des raisons que vous comprendrez. Mais bon, je ne préférai pas imaginer et il valait pour moi que je ne le fasse pas. Merry m'adressa de nouveau la parole.

- Je pense que c'est l'Amortentia. Il a été tout seul durant la soirée et là, bim, il va voir une fille. Et ça m'étonnerait que ce soit déjà les boissons alcoolisées qui fassent déjà effet. A moins qu'il tienne vraiment très mal l'alcool.

Je la croyais sur parole. Et puis au pire, si elle se trompait, ce n'était pas bien grave.

- Si tu le dis, je te crois, t'as surement raison. Nya se met bien dis donc !  

Oui j'étais d'une aide incroyable. Mais mon talent ne s'élevait pas bien haut. J'attrpais un verre et en avala une gorgée qui me réchauffa. Le "couple" n'était toujours pas revenu. Et je ne préférais pas voir leur état après le passage dans la pièce d'à côté. Je rigolais un bon coup, pour chasser toutes les pensées noires qui auraient pu rester coincées. La joie et le sourire était au rendez-vous ce soir. Alors autant se laisser aller.


Potion:
 
Revenir en haut Aller en bas
Vhagar Meraxès
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Once
Permis de Transplanage


Re: Lieu de passage

Message par : Vhagar Meraxès, Dim 4 Déc - 18:30


LA de Trystan accordé

Bien décidé à gagner le dit artefact, le Nordique s'était maintenant focalisé sur la maîtresse des potions de la boutique d'accessoire de magie noire, et tentait tant bien que mal de comprendre son état. Il rassemblait tout ses souvenirs d'enfance, et tentait de faire le lien. Le fait était que Lizzie semblait complètement délirer. Était-ce vraiment une potion magique ou une forte dose d'eau de vie, ou simplement de l'eau plate. Il commençait plus ou moins à connaître la borgne, et il savait que la connaître ne signifiait pas grand chose. La plus capable d'improbable. On ne savait jamais si elle était constamment ronde, ou rondement constante. Une drôle de faculté à aimer boire lorsque l'ivresse n'apporte plus rien d'extraordinaire, puisqu'elle était extraordinaire. Pas nécessairement dans le bon sens du terme. La voilà qui commençait à danser. Elle disait absolument n'importe quoi. Des propos complètement dénués de sens. Ça aurait pu en faire, pour trouver la potion qu'elle avait ingurgité. Mais cette femme étant l'incarnation de la folie, et donc du non-sens, ça n'apportait pas grand chose à l'enquête.

Ce qui donna la puce à l'oreille du Nordique, c'était cette obsession soudaine au taillage de bavette. Comme si la potion en était la cause, elle ne s'arrêtait plus de parler, que ce soit dans la bonne langue ou dans un charabia des plus inexplicables. Il discernait de l'anglais comme du français. Et peut-être même du slave. Drôle de supposition. Quoiqu'il en soit, elle parlait beaucoup. Beaucoup plus que d'habitude. Pas que Lizzie était du genre timide, loin de là, c'était même une femme d'une grande assurance, mais il ne la connaissait pas aussi bavarde. Surtout pour déblatérer de telles conneries. A force de la côtoyer, il commençait à savoir trier les informations qu'elle donnait, pour en retirer celles qui sont essentielles à la compréhension d'un discours la plupart du temps inutile. Mais là, il n'y comprenait simplement rien. Son discours n'avait aucun sens. Et ce qui en fit finalement. Au moment ou le doute semblait à son comble, mais que la réponse était proche, le pauvre bonhomme à qui l'inconnu avait offert un sombre glaçon chuchota un dernier indice qui vint le conforter. "On dirait qu'elle babine" avec un rire étouffé. Et alors qu'Aileen suivait les pas de la blaireaute, Vhagar s'adossa contre le mur, une nouvelle fois, et se prépara à parler à voix haute, à la seule hôte qui restait là. L'autre rousse était parti avec le Smith. Ça semblait d'ailleurs monté de toute pièce, puisque à peine il avait bu la potion, à peine c'était elle qui l'avait bu. Ça ressemblait très fort à un abus, le genre que lui avait parfois coffré. Mais bon, étant donné qu'il n'avait aucunement la motivation d'aller chercher des preuves du subterfuge, il les laissa courir dans une pièce à côté.

- Tu sais, donner une potion de babillage à une femme qui par définition ne peut dire quoique ce soit de censé, C'est pas évident à élucider.


Sur ces mots, comme pour la faire taire, le Nordique brandit sa baguette sur la pauvre incomprise, et in-formula un Gastronauseus. Il fallait qu'elle se vide de cette Mer**, et reprenne ses esprits. Elle faisait déjà bien assez pitié sans potion. Ou alors s'était-il complètement trompé, et elle allait continuer à baragouiner, avec un peu de repas d'il y a une heure ou deux sur le bord des lèvres.

HRP Réponse :
 
Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Lieu de passage

Message par : Jean Parker, Dim 4 Déc - 21:07


Au bout de quelques instants, l'épaisse fumée se dissipa, laissant ainsi découvrir les invités s'offrir toute sorte de présents divers et variés. La joie semblait au rendez vous, et tout le monde semblait apprécier le présent qui lui fut remis. Jean se demandait ce qu'il allait bien pouvoir faire de cet "arme" moldue, sans doute la poser quelque part à la maison, en évitant de la casser avant. Les jouets moldus ne sont pas hyper résistants en général, donc ce n'est pas une bonne idée de trop essayer de l'utiliser ou de faire des trucs avec. Le jaune voyait revenir son âme d'enfant enfouie dans les tréfonds de ses pensées, procurant une sensation de bonheur passagère, mais le temps d'une soirée c'est déjà bien.

Une fois que les distributions de cadeaux furent finies, une nouvelle activité fut mise en place par les organisatrices de la soirée. L'objectif était qu'un cobaye invité tiré au sort boive une potion et les autres doivent, en fonction de ce qu'il est amené à faire, à dire ou à devenir, trouver quelle est la potion qu'il a bue. Cela ne semblait pas du tout évident amené comme ça, et c'est en effet très difficile, surtout quand cela fait plusieurs années que l'on a pas étudié les potions à l'école de magie. Quoi qu'il en soit, certains invités furent tirés au sort pour boire les potions, il y avait cette femme, que le sorcier avait déjà vue à la soirée organisée par Vhagar, et il y avait aussi le jeune homme qui était le Père Noël secret de Jean. Les deux prirent et burent la potions et... devinrent assez étrange. La jeune se mit à faire un peu n'importe quoi sur place, en chantant, dansant et profitant de la vie à l'excès. Et ce fut un peu pareil pour le jeune homme sauf qu'il alla embrasser une jeune fille qui avait à peut près son âge. Jean décida de se concentrer plutôt sur lui pour essayer de deviner ce qu'il avait bu.

Hm... Je pense que le gamin a pri un philtre de confusion la.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azaël
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieu de passage

Message par : Azaël, Lun 5 Déc - 14:57


Rester dans ton coin. Contre le mur. Bouteille dans une main, cadeau-poignard dans l'autre. T'avais presque hâte d'avoir un cadeau pour la première fois depuis longtemps. Mais au final, il t'a fait encore plus mal que l'oubli qu'on te sert chaque année. Tu bois donc encore quelques gorgées. T'essaies de rester un minimum présent mentalement, même si ça te paraît compliqué. Pour l'instant t'as juste envie de picoler pour oublier. Les épreuves continuent pourtant, par équipe si t'as bien compris.

Tu ne connais pas les noms de ceux qui font parti de la tienne, et tu t'en tapes. T'as plus envie de t'amuser, plus envie de jouer, t'as juste envie de t'évader. Alors tu laisses les élus aller boire leur potion sans même leur jeter un regard. De toute façon tu n'y connais rien, tu ne pourras pas être d'une grande aide. Peut être qu'à force de t'appuyer contre le mur tu pourras disparaître en t'encastrant dedans. Et que plus personne ne se souviendra que tu as déjà été là. Oubli généralisé de ton existence. Si personne ne se souvient de toi, peut être que tu finiras par t'oublier toi-même. Ca paraît être une très bonne idée.

Et alors que tu pensais que ta technique fonctionnait, voilà le type qui s'excitait sur la sonnette qui vient vers toi et te pique ta bouteille de rhum. T'as même pas le courage de l'en empêcher. Tu te contentes de le regarder s'éloigner avec ton bien pour aller embrasser une gamine de Gryffondor. Quelques connexions se forment dans ton esprit. Ce type est de ton équipe, et c'et lui le cobaye. Il a bu un truc qui le fait agir de façon aussi... Inconsidérée ? Ce mot n'est peut être pas le bon, mais tu t'en fous. De toute manière, tu ne sais même pas si une potion a ce pouvoir, et tu n'as pas l'intention de vraiment participer à cette épreuve.

Ton regard se tourne vers la table, pour regarder sur quelle bouteille tu pourrais te rabattre maintenant que la tienne a été volée. T'as pas l'envie de courir après l'autre pour récupérer ton bien. Mais le temps que tu te décides, il est déjà revenu pour te la remettre dans les bras. Tu fronces légèrement les sourcils. Malgré ton état, t'as l'impression que la bouteille est plus remplie qu'avant. Tu lui lances un regard suspicieux et tu poses la bouteille au sol. Tu chercheras à comprendre une autre fois. Tu vas piquer une nouvelle bouteille d'alcool et tu te diriges vers la sortie.

T'ouvres la porte d'entrée, fais quelques pas dans la neige. Tu t'enfonces dans la poudreuse tandis que les flocons tombent toujours en valse autour de toi. Viennent se perdre sur tes fringues, tes cheveux, ton bonnet. Seul rempart contre le froid mordant. Et pourtant, tu ne ressens pas le besoin d'aller récupérer ton manteau. Tu t'éloignes de quelques pas, et tu te laisses tomber dans la neige en croix. Bouteille dans la main, tu l'ouvres et descends plusieurs gorgées. Vodka. Pas terrible, mais ça fait le boulot. Les yeux rivés sur le ciel, t'espères trouver quelques étoiles. Mais les nuages qui font tomber la neige sur toi les cachent sans la moindre once de culpabilité.

Alors tu fermes les yeux, au milieu de la neige. Tu peux peut être dormir ici. Dans le froid et la glace qui t'entourent. Il suffit de boire assez pour résister. Ou d'abandonner. Ce ne serait pas forcément une mauvaise idée.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aileen O'Leary
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieu de passage

Message par : Aileen O'Leary, Mar 6 Déc - 1:08


Ou le moment où Maman Aileen vient tout réparer

2 minutes.

Il ne lui avait fallu que 2 minutes d'inattention, 2 minutes de plaisir à danser, à tourner, avec la belle Lizzie Bennet.

2 minutes et la fête tournait en chaos.

Bon il faut dire qu'elle l'avait un peu cherché, droguer ses invités, alcool à volonté, ce genre de choses...Mais elle s'attendait à avoir un peu de renfort de la part de Nya...

Tout commença par Lïnwe qui sortit dehors sans son manteau. Aileen haussa un sourcil, il allait geler sans rien dessus, elle s'éloigna donc de sa partenaire de danse, cherchant les antidotes et le manteau du plus jeune. Les deux trouvés, elle se tourna, se préparant à sortir dehors. Elle croisa alors Nya du regard, qui traînait John Smith dans une chambre plus loin. L'irlandaise fit un clin d'oeil à son amie. Du moment que cette dernière soit revenue après l'épreuve des potions, tout serait parfois.

Beug...

Épreuve des potions...

Potions qu'avait bu 91...

Aileen lâcha le manteau de Lïnwe. Et se précipita dans la direction de son amie, se battant légèrement pour que les invités autour lui cèdent le passage. Elle remarqua aussi que son demi-frère avait eu la bonne idée de sortir lui aussi dehors sans manteau. Au pire, elle réglerait le tout par après.

Elle fût interrompue dans son élan par Vhagar qui, tellement désireux de donner une bonne réponse et d'empêcher Lizzie de parler, fit vomir la pauvre borgne en plein milieu de tout le monde. Aileen le fusilla du regard lâchant un :

-Tu es sérieux?

Avant de sortir sa baguette, d'incanter successivement un #Recurvite sur le sol pour le nettoyer de son vomis et un #Revigor sur Lizz afin de l'aider à se rétablir. Elle allait se diriger vers Nya et John lorsque Lizzie l'attrapa par la manche, lui disant :

-Laisses, je m'en occupe

Aileen hésita. Puis, en voyant Azaël sortir à son tour sans manteau, l'air déprimé, elle se résigna. Plaçant dans les mains de la maître des potions l'antidote à la potion de John Smith ainsi que l'antidote à la sienne, elle lui dit,

-Tiens, ce sont les antidotes à vos potions respectives. Je pense que tu vas en avoir besoin.

La rousse n'attendit même pas la réponse que déjà elle agrippa les 3 manteaux des jeunes hommes qui étaient sortis dehors et se dirigea vers la porte d'entrée. Elle lança avant de sortir :

-Le premier qui fait exploser ma maison avant que je revienne est mort.

Ces jolis mots prononcés, l'irlandaise sortit, bravant le froid et la neige.

Première étape, elle attrapa Lïnwe par le bras, lui donna l'antidote et son manteau.

-Bois ça et enfiles ça, tu vas aller mieux après. Si tu as besoin de quoi, je reste dehors un peu alors n'hésites pas.

Elle se tourna par la suite vers le gamin qui avait décidé de dormir dans la neige. Incanta un rapide #Consectetuer Dryer afin de débarrasser ses habits de la neige et, se rappelant à quel point il détestait les contacts physiques, lui jeta son manteau au visage.

-Hey Aza, c'est pas le moment de dormir...Au moins enfiles ça, je voudrais pas que tu attrapes froid.

Son ton était ferme, mais non vide d'une légère inquiétude. C'est qu'il était quand même attachant le bébé serpent, sous ses airs renfermés. Et puis...s'il lui arrivait de quoi, Nya n'allait jamais le lui pardonner.

Enfin, elle se tourna vers son demi-frère....Celui qu'elle ne savait comment aborder. Celui qui avait l'air perdu dans ses pensées. Hésitante, elle lui enfila le manteau sur le dos.

Aileen ne savait quoi lui dire.

Aileen n'arrivait pas à réfléchir.

Alors, impulsivement, elle enlaça délicatement son dos avant de lui murmurer un :

-...Hey....ça va?
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Lieu de passage

Message par : Crystal M. Ertz, Dim 11 Déc - 22:10



- C'est parfait, juste parfait.

Crystal est soulagée, sincèrement. Son sourire se fait plus large et ses muscles se détendent. Elle laisse Arya la prendre dans ses bras. On ne refuse jamais un câlin, surtout à cette période de l'année.

Puis en un instant l'obscurité remplace la vision de Noël. Le noir envahit tout en un instant et prive Crystal des guirlandes et lumières scintillantes. Elle ne sait pas qui a fait ça, mais reconnaît la Poudre Instantanée de Pérou même si c'était la première fois qu'elle la voyait en action. Etrangement, pendant ces quelques secondes, elle se sent mal. Le genre de mal qui secoue tout le corps en quelques secondes. Son coeur bat plus vite et elle sent sa gorge se sécher.
*Pourquoi tu paniques?*

L'effet ne dure heureusement pas longtemps. La brunette se secoue la tête comme pour calmer la tempête qui vient de ravager son esprit pour quelques secondes. Elle ne comprend même pas sa réaction. Mais elle ne veut pas non plus y réfléchir. Nya monte sur une chaise au milieu du bordel ambiant et lance la première animation. Elle forme des équipes de quatre. Crystal ne connaît personne de la sienne, ce qui la met d'autant plus à l'aise. Ayant un peu écouter les conversations, elle reconnaît tout de même lequel est le cobaye de son équipe et le regarde s'en aller. Reconnaître une potion? C'était pas un peu dangereux comme truc? Et si ça tournait mal?
*Faut que tu arrives à te détendre ma vieille, tu es tendue comme un string*

Ok. Alors, qu'est ce qu'il allait faire ce Lïnwe? Il pique d'abord une bouteille à un mec, puis embrasse une fille et finit par aller se soulager derrière le sapin. Ouké. Crystal est vraiment heureuse de ne pas avoir été choisie comme cobaye là. Crystal regarda les personnes désignées comme membres de son équipe, lance un petit regard, comme pour demander s'ils avaient déjà une idée. Et Lïnwe se remet en mouvement. Il s'apprête à sortir, change d'avis mais laisse la porte ouverte. Ah non! Il faisait froiiid!

- Hm... Je pense que le gamin a pri un philtre de confusion la.

Elle tourne la tête vers le dénommé Jean, qui formule le premier son opinion sur le comportement plus qu'étrange du jeune homme. L'autre gars de son équipe, Azaël?, ne semble pas vouloir participer. Et l'esprit de Noël? Et la collaboration? Bon, voilà que tout le monde sort dans le froid. Crystal n'a nullement l'intention de les suivre en tout cas. Pas tant qu'elle n'y serait pas obligée.

- Oui, j'opterai pour le philtre de confusion. Je ne vois pas trop ce que ça pourrait être sinon...

En vrai, elle en était vraiment pas sûre, mais fallait bien dire quelque chose.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azaël
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieu de passage

Message par : Azaël, Lun 12 Déc - 0:52


Alors que tu te laisses doucement envahir par le froid qui t'entoure et s'insinue en toi telle une bête vicieuse qui te glace le sang, le coeur, et le corps, tu te sens presque bien. Un genre de sentiment d'abandon qui fait disparaître toute la culpabilité. Courage ou lâcheté... Tu ne sais même pas comment juger. En tout cas t'es un peu apaisé. T'as laissé la colère te quitter. Avec toute forme de volonté. Simplement abandonné, se laisser aller. Se faire recouvrir par la neige, être pris dans son manteau blanc, réconfortant, et libérateur. T'endormir ainsi bordé, pour ne plus jamais te réveiller. Douce idée.

Mais d'un coup, une sensation de chaleur se fait sentir. Tes vêtements trempés par la neige, qui en avaient été recouverts, se retrouvent totalement secs, et légèrement chauds. Agréablement chauds. Ce qui te fait prendre soudainement conscience de la température extérieure, et de la connerie que peut représenter le fait de s'endormir complètement bourré sous la neige en plein hiver. Parce qu'au fond, t'aimes autant éviter de crever maintenant. Un cadeau blessant ou pas de cadeau du tout, au fond, ce n'est pas si différent. T'as juste à te dire que c'est un Noël pourri qui te laisse totalement incompris. Un de plus parmi tant d'autres. Tu avais tort d'espérer avant la soirée.

-Hey Aza, c'est pas le moment de dormir...Au moins enfiles ça, je voudrais pas que tu attrapes froid.

Un manteau a atterri sur ta tête. Ton manteau pour être exact. Tu rouvres les yeux et te redresses en enfilant la veste. Tu lances un regard à Aileen, mais elle semble se détourner pour aller s'occuper d'un autre invité. Tu bois quelques gorgées de vodka dans un haussement d'épaules. Au fond, ça t'arrange. Ça t'évite de passer par la case remerciements, et tu ne peux que t'en porter mieux. Même si tu ne comprends pas trop pourquoi elle a pris la peine de s'occuper ainsi de toi. Après tout, c'est quelque chose qui ne t'est presque jamais arrivé, qu'on s'occupe de toi. Alors ça te touche un peu. Juste un peu quoi. Faut pas trop en demander non plus.

Tu t'attardes pas davantage dehors. Tu commences à avoir froid, maintenant que t'es vraiment revenu à toi. Et tu préfères aller picoler à l'intérieur, voir même aller te moquer un peu de Nya. Après tout, c'est le genre d'activité toujours sympa. Ca passera un peu la soirée en attendant que Trystan et Merry soit un peu plus alcoolisés, et que tu puisses commencer à réellement t'amuser. Donc tu rentres à l'intérieur, te redébarrasse de ton manteau, en laissant le cadre offert par la Gryffondor dessus, et tu t'avances dans la maison, vodka toujours à la main. Impossible de trouver Nya, que ce soit dans le salon ou la cuisine. Alors t'ouvres des pièces un peu au hasard.

Jusqu'à enfin tomber dessus. T'entres dans la pièce d'un pas décidé en voyant la chevelure reconnaissable de ton amie, et t'arrêtes net, bouteille toujours pendue au bout des doigts en voyant la scène qui s'étale devant toi. Nya semble maintenir l'un des invités plaqué au mur et a sa bouche tout près de son oreille, comme pour lui chuchoter quelque chose. Rapidement, un large sourire s'étire sur tes lèvres. Ta voix s'élève alors, clairement moqueuse parce que tu n'es nullement gêné d'interrompre le couple qui te fait face.

- Bah alors, petite fille, c'pas des manières de violer ses invités...

Tu montres alors la bouteille de vodka que tu tiens à la main d'un air faussement attristé.

- T'vois pas c'que j'me retrouve à boire ? Serait temps que tu me rendes le whisky là.

Et enfin, te tournant vers l'autre inconnu :

- T'veux picoler ? J'te préviens, c'est aussi bon que des produits ménagers ce truc...

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Lieu de passage

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 10 sur 14

 Lieu de passage

Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.