AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 13 sur 14
Lieu de passage
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
Lizzie Bennet
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005

Re: Lieu de passage

Message par : Lizzie Bennet, Mar 3 Jan - 0:28


J’ai perdu le fil
J’ai pas tout suivi
Y avait un chatoiement d’herbe
Entre les lueurs de givre
J’ai cherché ton regard
Comme un éclat de miroir
J’ai cherché le reflet
D’un verre brisé
Et il n’y avait rien
Seule la neige renvoyait
Ses prunelles mortes

Jusqu’à mon bonhomme
N’inspirait personne
Si ce n’est la belle rousse
Qui l’escaladait à la va vite
Elle avait le sourire
De ceux qui ont leur vie en main
Ceux qui ont le mode normal
A portée de poignet
Juste à côté du frein
Ceux qui contrôlent qui dirigent
Elle décida de me laisser
Comme pièce de son échiquier
Puis m’attacha au nordique
Qui m’avait fait gerber plutôt
Great
Great
On avait des comptes à régler
C'est bien parce-que je ne te déteste pas.

Ah ?
Tu ne me détestes pas ?
Soit tu es stupide 
Pour n’avoir identifié que je suis une toxique
Soit tu es hypocrite
Et m’arracheras les dents quand je tournerai le dos
Soit tu aimes trop jouer
Pour avoir des valeurs
Oh faites que ce soit la dernière option
Elle est la seule et l’unique
A avoir sur moi un pouvoir de séduction
Jouons jouons à s’en tordre les coups
A s’égorger les uns les autres
de nos non-sens et de nos doutes
je sens encore ta main sur ma gorge
quand tu m’as dit m’apprendre la peur
je sens encore ta paume sur ma joue
quand tu m’as giflée pour mieux t’entendre rire
et quand j’ai rien dit
car c’était mieux comme ça
car tu méritais pas
car tu valais mieux que ça

- Economise ton énergie, j'ai une raclée à te mettre juste après.

Ce soir il n’y aura de drama
Juste du jeu
Alors on suivra les règles
une fois seulement
jusqu’au bout de la lune
on croquera les étoiles
pour se souvenir de l’enveloppe
Ça te va l’ami ?
Ça me va aussi
J’ai envie de sentir les sorts pulser en moi
la magie s’abattre sur toi
j’ai envie de voir de quel bois tu es fait
Je crois que j’ai ri d’essoufflement
suivant l’homme au rire sombre
dans le foutoir des sons
il pose une colonne de neige contre nos adversaires
mon rythme cardiaque s’accélère
je vois mon cobaye qui frétille de la queue
et cible son cerveau aux moeurs douteuses

1. Echec Course - L’inconvénient du duo, c’est que c’est un duo. Genre faut faire attention à l’autre, tout ça, tout ça. Avec les attaches, les compères se prennent les pieds l’un dans l’autre et finissent à terre. Quel gâchi !
2. Réussite Sortilège - #Eolo Procella - Lïnwe embarque Crystal dans un vol plané sur le sol. Sorry les amis.
3. Echec Sortilège - Informuler c’est bien. Viser juste c’est mieux. Vhag la tuera plus tard, pour l’instant, faut se relever de cette bourrasque manquée.

4. Réussite Course - Il se passe un truc. Ils respirent sur le même temps, posent le même pied sur le même temps, leurs coeurs battent à l’unisson. Le duo Speedy González, version chat britanique, c’est plutôt badass en soit.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieu de passage

Message par : Maître de jeu, Mar 3 Jan - 0:28


Le membre 'Lizzie Bennet' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Lieu de passage

Message par : Lizzie Bennet, Mar 3 Jan - 0:37


Lancer de dé pour Azaël Liderick


1. [Réussite Sort] Un #Diffindo. Aller, faut couper cette fichue corde. Mais non, faut encore que ça aille vers les autres crétins qui courent (Liz et Vhag).

2. [Echec Sort] Le #Diffindo file sur la jambe de Jean. Peut être que lui couper le pied au lieu de la corde fonctionnera tout aussi bien...
3. [Echec Course] Nouveau cassage de figure. Bah ouais, à force de se faire traîner, à un moment, faut bien tomber.
4. [Réussite srpint] Jean est encore plus en forme qu'auparavant. Il te tire vers la porte en t'empêchant de tomber, et même en esquivant les sorts des autres. En gros, il est carrément trop motivé.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieu de passage

Message par : Maître de jeu, Mar 3 Jan - 0:37


Le membre 'Lizzie Bennet' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Personnage
avatar
PNJ
Personnage

Re: Lieu de passage

Message par : Personnage, Dim 5 Fév - 3:49


Incruste autorisée par les organisatrices

À la base, Reb était un jeune homme normal, pas trop beau, mais pas trop laid non plus. Il avait eu ses ASPICs avec un Acceptable, avait un emploi stable comme secrétaire dans une firme magique d'Irlande. De jour, il était tout ce qu'il y avait de plus normal. De nuit, il était devenu un voleur hors-pair. Gallions, bijoux, objets magiques, tous y étaient passés. C'est pour cela qu'en voyant une affiche vantant d'offrir un artefact magique, Reb ne put résister à venir le dérober au nez et à la barbe des sorciers et sorcières présents.

Il arriva donc en avance et, tranquille sous sa cape d'invisibilité, il se mit à attendre. Ce ne fût que lorsque tous furent sorti dehors pour faire des bonhommes de neige qu'il rentra à l'intérieur, se rendant au deuxième étage. Il fouilla un peu avant de trouver l'artefact en question. Il était beau, il était intéressant, il était désormais dans son sac. Il ne lui fallait maintenant que redescendre et s'enfuir avant que quiconque ne puisse remarquer le méfait...



Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Lieu de passage

Message par : Lizzie Bennet, Dim 5 Fév - 19:16


Rule number 1. Is that you gotta have fun.

Ok. On était pas fair-plays. On jouait mal des jambes mais mieux des baguettes. Mais en vrai, on était des fcking sorciers, si la qualité de nos sorts n’était un biais de distinction valable, je vous fais bouffer vos testicules. Toujours est-il qu’à coup de monticules et coups d’air, on avait remporté la course. On avait gagné. High five, même high ten en fait. Parce que c’était stylé. Vous comprenez pas. Pour vous, pour vous c’était qu’une course. Je jouais le jeu du système. Suivais les attentes sociales. En vérité, c’était un peu plus compliqué que ça. Enfin pas compliqué, y avait juste une naunce. Une pincée de poussière de fée. Qui tenait en six mots. « On allait pouvoir se taper dessus ! » C’était trop cool. Genre le Nordique m’intriguait, toujours à se la péter, j’étais curieuse de savoir ce qu’il était capable de faire. Si les Aurors étaient aussi bons qu’on nous le faisait croire. (Ouais ok on connait déjà la réponse à celle-là, mais ce sera drôle quand même).

Rule number 2. Is that you don’t steal from a burglar.


Sauf que. Toute à ma joie à l’idée d’un petit duel défouloir, j’avais pas vu l’invisible. Comment ça c’était pas ma faute, j’suis Lizzie, j’suis censée voir ce que le sorcier normal ne voit pas. Ou au moins entendre son pas quoi. Là que dalle. Je m’étais pris un truc invisible dans le buste. #Aparecium. J’étais contente de pas avoir vendu de cape en poils de demiguise à celui-là, il méritait bien une normale facile à griller. Si c’était pour me faire du rentre dedans si littéral, j’suis même pas sûre qu’il en méritait une seule. Langue de vipère aguisée, tu laisses l’Outrage rugir.
- T’es qui p’tit c*n ?
Les mots jaillissent en même temps que des doigts, enserrant ses poignets. Son visage te disait rien. T’aimais rarement les gens que tu connaissais pas. En fait, non, la fin de phrase est facultative. Et le présent plus sage.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lïnwe Felagünd
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieu de passage

Message par : Lïnwe Felagünd, Dim 5 Fév - 23:55


Tu attendais là, sur le côté. Les pieds — habillés — dans la neige. Le cul presqu'à l'air, froid pénétrant jusque dans ton cœur mécanique. Quel était le mot déjà ? Ha oui, défaite. Tu venais d'en mangeais un bout. Au goût de terre et de flocon. Avoine ou sel ?
C'était le mec plutôt arrogant pour sa barbe mal taillée et le pirate échoué qui avaient remporté la lutte.
Finalement, c'était p't'être bien amusant, cette soirée. Ce côté mondain replié. Solitaire ouvert.

Mais du coup, y'avait plus rien d'intéressant à les regarder se battre en duel. Vu que t'aurais pas l'artefact. Tu t'en trouvais un, de premier prix, rien qu'à toi. C'était le truc rouge au fond de ton verre. T'savais pas à quoi t'attendre, mais il avait presque la même saveur que celui d'il y a quelques mois déjà.

Ou alors, c'est les tripes qui te montent au cerveau. Et ça fait pas un bon mélange.
Tu te tiens près du cyclope (Liz) en proie avec son œil-tourniquet et, comme si tu t'y attendais, tu lui viens gerber dessus. Ou juste à côté. Sur un type à la tête encore inconnue.

Tu l'avais jamais vu celui-là.
« Bienvenue. »

Tu venais de lui offrir tes tripes au menu,
à ce charmant monsieur.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Personnage
avatar
PNJ
Personnage

Re: Lieu de passage

Message par : Personnage, Mar 21 Fév - 5:08


Reb's night

Reb ne faisait pas d'erreur.

Reb était silencieux, invisible et...une minute est-ce que le gars saignait dans la neige? Qui avait bien pu couper son pieds dans une soirée aussi relax que celle-là? Et...

Et voilà qu'il se cognait à une borgne, qui lui lança un peu amical :

- T’es qui p’tit c*n ?

Elle lui enserra les poignets, voilà qu'il ne pouvait même plus transplaner...Un gamin l'approcha, l'air plus loquace que la vieille qui...

Ah non. Vraiment pas. Il venait juste pour lui vomir dessus. Charmant le petit, au moins il avait la décence d'ajouter un :

-Bienvenue.

Reb soupira et, d'un geste rapide, se libéra les poignets de la folle pour transplaner au loin. Il avait fait mieux en matière de vol, mais bon, il avait l'artefact, c'était tout ce qui comptait.

The End:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieu de passage

Message par : Lïnwe Felagünd, Mar 21 Fév - 17:19


OHH L'ARNAQUE. ♥
Merci pour cette anim' posée.


T'avais un instant perdu la tête. Les tripes rejetant à son bord-de-plage chaussures d'un homme extraordinaire. Marchand inconnu cachant sous son bras un artefact défendu. Tu lui avais souhaité la bienvenue à ce type. Et tu ne te rappelles plus s'il t'avait remercié, politesse timide. Il aurait pu te marquer plus que ça. Et pourtant, pourtant, t'en avais rien à foutre. Tu sais pas qui c'est, t'as jamais su qui c'était d'ailleurs. Et il t'est sorti de la tête, toute bête, alouette.

Tu voyais des pastilles multicolores s'ouvrir en deux devant tes yeux d'enfant sage.
Tu voyais des monts de sirènes plastifiées se tordre à la lune, toute brillante ce soir.
Des arcs-en-ciel mouvants et dansants tout autour de toi.

T'savais même plus avec qui tu partageais ce verre.
T'savais même plus avec qui tu chantais six vers.
T'savais même plus avec qui t'avais dansé par terre.
Et t'savais même plus combien de bouteilles d'eau et de pains frais tu t'enfilais pour supporter la fête.

L'esprit vaseux.
Les yeux gazeux.
L'enfant gâteux.

8 heures du mat —
Rampant près de la table, là.
Les jambes sur le canapé.
Complètement défoncé.

Une matinée-torture.
L'retour d'un enfer.
« M*rde, ma tête galère. »


Euh ouais, j'ai squatté dans la maison on va dire. Ange
Merci encore pour cette animation !
Fin du RP pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Lieu de passage

Message par : Lizzie Bennet, Mar 21 Fév - 19:04


(A ce rythme on va finir en 3some Reb-Lin-Liz sérieux.)

Enfant des neiges avait l’âme rayon
le regard trop clair et trop vif et trop de lumière
à chaque rencontre tu te prenais à l’envier
le haïr
le vouloir autant que tu lui en voulais
d’exister

pourtant
pour un instant
je me surprenais à apprécier
sa petite bouille d’enfant
ses entrailles ne se risquaient à nulle autre mélodie
qu’un vomissement disgracieux
à la face du voleur

_plus difficile à reconnaitre, mais s’il tentait de fuir,
on le identifierait sans souci

et puis ce bienvenue
si délicieux
si cynique

pourtant tu n’aurais du lui accorder tant d’attention
cela avait suffi à servir de diversion
distraction
et lui l’affreux s’envolait
son larcin au poing
transplanage au coin

un jour tu le trouverais
d'abord il fallait faire payer l'enfant
c'était sa faute
si tu avais desserré ta poigne
c'était lui
qu'il fallait punir
non
non tu perdais la route
vhagar avant
un duel à remporter
tu sais plus trop
dans les nimbes tu t'égaras
attaquant peut-être les trois
peut-être dix autres
t'avais juste tellement de rage en toi
à l'idée qu'un voleur
ait été plus rapide que toi
qu'ils s'en abreuvèrent tous
que vous vous en abreuviez tous
toi la première
pour être franc
peut-être fusse toi
qui prit le plus cette nuit là

dans une forêt irlandaise
tes yeux s'entrouvrent
tes paupières font des claquettes
il est tard lizzie
il faut que tu rentres
chez toi


(disparition de lizzie)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Nya O'Neal
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Lieu de passage

Message par : Nya O'Neal, Mer 1 Mar - 22:32



What’s the best way to kill a relationship?
(with Azaël Liderick)


LA du serpent

Les vacances d’été approchaient à grands pas, et avec elle mes ASPICs et, espérons-le, la fin de mes études à Poudlard. Non pas que je n’appréciais pas le temps passé à l’école de magie, mais huit ans à suivre des cours qui m’intéressaient plus ou moins, c’était en masse. C’était déjà plusieurs longs mois de plus que la majorité des sorciers, pour être exacte… Cette fois-ci, j’avais intérêt à passer mes examens haut la main. Je ne savais pas combien d’essais autorisaient l’académie, mais quelque chose me disait que je m’en approchais dangereusement. Ce n’était pas si compliqué, là, et vraiment pas destiné à faire couler les étudiants. J’avais juste été vraiment malchanceuse – si on pouvait mettre ça sur le dos du manque de chance plutôt que de mon manque profond d’intérêt pour les études.

Quoi qu’il en soit, contrairement aux bleus et bronze, qui devaient tous avoir le nez plongé dans leurs bouquins (ouais ouais, on reste dans les clichés), de mon côté, j’avais besoin de me changer un peu les idées. J’avais donc invité mon petit ami à venir passer la soirée chez nous, puisque mes parents ne rentraient pas avant la semaine suivante. J’avais la maison pour moi toute seule, autant en profiter. D’autant plus qu’elle était quand même bien assez grande pour deux, on s’y sentait un peu seul quand il n’y avait personne d’autre dans les parages. Ma relation avec Aileen n’étant plus ce qu’elle était non plus, je ne me voyais pas trop l’inviter sans raison comme ça. Ouais, Azaël était le safe choice. Et puis, cela faisait un petit moment qu’on ne s’était pas vus, on était dûs.

Après plusieurs heures à nettoyer la bâtisse de fond en comble, j’étais enfin prête à le recevoir – ou plutôt, à aller le chercher. D’ailleurs, j’étais en retard. Faut dire que j’avais la sale manie de tout laisser traîner partout. La prochaine fois, il vaudrait mieux que je m’y prenne un peu plus à l’avance pour faire mon grand ménage. Enfin de toute façon, si mes souvenirs ne me jouaient pas de tours, le vert et argent n’était pas franchement réputé pour sa ponctualité non plus. Avec un peu de chance, je serais même au point de rendez-vous avant lui. Sans perdre une seconde de plus, je pris rapidement une bonne douche chaude et me rendis à Pré-au-Lard. Epic fail. À en juger par l’air qu’il affichait, le serpent était déjà là depuis un moment et commençait à s’impatienter. Je m’approchai malgré tout de lui d’un pas assuré et l’enlaçai tendrement.

« Et non, bébé serpent, je ne t’ai pas posé de lapin! Désolée, j’ai juste vraiment mal calculé mes affaires… »

J’avais à peine eu le temps de terminer ma phrase que nous étions arrivés. Je ne savais pas à quel point mon camarade était habitué au transplanage et avais donc préféré ne pas lui laisser le temps de réaliser ce qui lui arrivait. J’ouvris machinalement la porte, l’invitant à entrer. Après avoir retiré ma propre veste, je tendis la main pour attraper la sienne et l’accrocher au porte-manteau. Deux verres de Whisky servis juste avant mon départ nous attendaient déjà sur la table, dans le salon. Je n’avais pas non plus oublier de quoi grignoter : des bols de chips et de pop-corn avaient aussi été déposés sur le meuble de bois. Je me laissai lourdement tomber sur le sofa, entrainant avec moi le jeune homme.

« Comment ça va, toi? »
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieu de passage

Message par : Azaël Peverell, Lun 6 Mar - 17:24


T'as fini ton service aux Trois Balais depuis au moins un quart d'heure. Tu t'es grouillé de te barrer, histoire d'être à l'heure, vu que Nya prend déjà la peine de venir te chercher. Sauf que là, c'est elle qui est en retard. Si ça ne te dérange pas plus que ça de faire attendre les gens, lorsque c'est l'inverse qui se produit, t'as tendance à tirer un peu la tronche. C'est vrai quoi, quand toi tu fais des efforts, il faut que les autres en fassent aussi, sinon c'est vexant. Et surtout, tu fais tout ça pour rien. Et c'est simplement une raison supplémentaire d'arrêter de faire des efforts de ton côté.

Tu pousses un léger soupir. T'angoisses un peu à l'idée de passer du temps seul avec Nya quand même. Parce que pas mal de choses ont changé dernièrement. Y'a eu l'histoire avec le prof de métamorphose, et aussi celle avec Aileen. Et t'as encore du mal à penser à autre chose qu'à ça. T'as juste envie de tout oublier, de passer ton temps à te mettre la tête à l'envers avec de l'alcool ou autre chose. N'importe quoi qui t'emmène ailleurs. Non pas que tu ne le faisais pas déjà avant, mais là, le besoin s'en est sorti renforcé. Tu piétines à moitié sur place, en essayant de ne pas trop ruminer tes pensées alors que t'attends la rouquine.

Enfin, elle finit par apparaître, transplanant non loin de toi. Tu lui lances un regard noir, histoire qu'elle comprenne bien que c'était pas très sympa de te faire attendre comme ça. Mais elle ne semble pas s'en préoccuper, et vient tout de même t'enlacer en s'excusant. Alors tu réponds à son étreinte, n'ayant pas envie de te prendre la tête à propos de futilités pareilles. Elle s'est à peine excusée que voilà que vous transplanez. Décidément, tu détestes toujours autant cette sensation. Surtout que ce n'est pas toi qui contrôle dans ces cas là. Une fois arrivés à bon port, tu lâches, faussement énervé :

- T'pourrais être à l'heure quand même. Et prévenir quand tu transplanes.

Ouais, c'est juste pour le faire remarquer. T'as pas non plus envie d'épiloguer là dessus. Tu rentres dans la maison, regardant un peu autour de toi, comme pour découvrir l'endroit. Tu lui refiles ta veste avec un léger sourire moqueur.

- Tu vois, quand tu veux, t'peux être une hôte exemplaire !

Et direction le salon. Tu te laisses tomber sur le canapé aux côtés de ta belle, en suivant son impulsion, avant de l'attirer contre toi. Son contact est vraiment l'un des seuls que tu apprécies. Et t'as vraiment besoin de sentir que t'es pas totalement seul en ce moment. Tu hausses doucement les épaules à sa question, avec un léger sourire, histoire de donner plus de conviction à ta réponse.

- Bien, un peu crevé avec le boulot, mais ça va. Et toi alors ? J'suis content qu'on puisse passer un peu de temps rien que tous les deux tu sais.

Changement de sujet plutôt discret, tu peux être fier de toi sur ce coup là. Tu déposes un léger baiser sur ses lèvres, sans te départir de ton petit sourire. Faut conserver les apparences. Toujours. Jusqu'au bout. Alors tout va bien.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Nya O'Neal
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Lieu de passage

Message par : Nya O'Neal, Lun 6 Mar - 23:36


Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce cher Azaël n’avait vraiment pas l’air de bonne humeur. C’est vrai qu’on ne s’était pas vus depuis un moment et que je ne savais plus trop ce qui se passait dans sa vie. Quelque chose me disait que mon retard était loin d’être l’unique raison de son état. Quoi qu’il en soit, je n’allais pas lui poser la question. Non seulement parce que je savais pertinemment que, s’il voulait m’en parler, il n’hésiterait pas à le faire, mais aussi parce que je n’aimais pas plus que lui qu’on me force la main. Je me contentai donc d’agir comme si de rien n’était et nous téléportait à la maison. Visiblement, transplaner sans prévenir n’était pas l’idée du siècle. Quoi que, venant de lui, ce n’était probablement rien de plus qu’une raison comme une autre de se plaindre. Je lui adressai un léger clin d’œil.

« Si t’es pas content, tu peux encore faire demi-tour, hein. »

Dans les faits, ce n’était pas tant le cas, puisqu’il allait avoir du mal à se rendre dans un autre pays autrement qu’en Magicobus, mais peu importe. Je soupirai à sa remarque. Fidèle à lui-même, il était absolument incapable de se retenir de me lancer des piques. Je commençais à être habituée et hésitai donc quelques secondes à lui rebalancer son manteau dessus, mais préférai finalement me contenter de le ranger et de passer à autre chose. Je l’accompagnai donc dans le salon et ne perdis pas de temps pour me blottir dans ses bras. C’est qu’ils étaient sacrément confortables, en plus d’être rassurants au possible… J’aurais facilement pu passer des heures de même, sans dire un mot, simplement à écouter les battements de son cœur contre sa poitrine… Battements peut-être un peu trop rapides, d’ailleurs.

« Ça peut aller. Je stresse un peu pour les ASPICs, mais avec un peu de chance, j’en aurais bientôt fini avec les examens. »

Le vert et argent déposa un léger baiser sur mes lèvres… Auquel je répondis en le serrant encore plus fort contre moi. Je sentis mon cœur faire un petit bond dans ma poitrine. Ça m’avait vraiment manqué aussi, ce genre de moments. Plus rien n’avait d’importance quand j’étais avec lui. Il n’y avait plus que nous deux, mes problèmes s’envolaient comme s’ils n’avaient jamais existé. Après plusieurs secondes de silence, à simplement profiter du moment, je finis par reprendre la parole.

« Tu dois quand même être dans ton élément, dans un bar. Alcool à volonté et potentiellement gratuit… »

Sourire aux lèvres, je m’emparai des deux verres de rhum et lui en tendit un, brandissant le mien dans les airs, pour le cheers habituel.
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieu de passage

Message par : Azaël Peverell, Jeu 16 Mar - 12:05


Tu souris légèrement en entendant sa réponse. Faut dire aussi qu'à sa place, t'en aurais pas mal marre des examens aussi. Déjà les passer une fois, c'est assez prise de tête comme ça, alors deux, tu préfères ne pas imaginer. Déjà, l'année dernière t'as eu tes BUSEs par un miracle totalement inexpliqué étant donné qu'on ne peut pas dire que tu te sois réellement tué à la tâche. Tu te contentais du strict minimum, en essayant de rendre les devoirs à peu près à l'heure quoi. Mais t'as pas réellement révisé pour les épreuves sur table. Sauf que tu sais pertinemment que tu devras faire un peu plus que ça l'année prochaine.

Et vu que t'as aucune envie de passer ne serait-ce qu'une année supplémentaire à Poudlard, tu vas bien devoir commencer à bosser un minimum un jour. Ce serait même bien que tu commences dès cette année histoire de ne pas avoir trop de retard. Mais c'est sans doute un peu trop demandé pour le procrastinate professionnel que tu es. Alors tu pars du principe que tu verras bien l'année prochaine, et que tu feras ce qu'il faut pour t'en sortir. Le pire risquant sans doute d'être les révisions en potions... Tu souris doucement à Nya.

- T'inquiète petite fille, tu vas gérer. Et tu pourras enfin te barrer de ce château. J't'envie.

Ton sourire s'élargit un peu en entendant sa dernière remarque. Elle arrive à te changer un peu les idées, t'aurais presque envie de la remercier. Mais ça, ce serait totalement grillé. Alors tu te contentes d'attraper le verre de rhum qu'elle te tend en trinquant avec elle avant de le descendre directement. C'est que t'as soif aussi, vous venez quand même de faire tout le trajet de Pré-au-Lard jusqu'en Irlande. Certes en transplanant, mais on va dire que c'est fatiguant aussi. Et de toute façon, t'as pas franchement besoin d'une raison pour picoler.

- Ouais, j'pourrai difficilement trouver un meilleur job. En plus Leo est cool comme patron, il me laisse taper dans les bouteilles un peu comme je veux tant que j'peux assurer le service.

Du coup tu fais en sorte de ne pas être complètement bourré sur ton lieu de travail. Parce que Leo fait parti de ces gens que t'as pas envie de décevoir. Il t'a tendu la main, sans rien attendre en retour. N'importe qui d'autre ne t'aurais jamais embauché après avoir voler le portefeuille du serveur précédent. Mais Leo ne s'est pas arrêté à ça. Alors bosser dans un bar, avec un ami comme patron, c'est vraiment le boulot de rêve pour toi. Si on excepte le fait de devoir être poli avec les clients bien sûr. Mais ça, c'est juste un coup à prendre, et ça permet d'avoir de meilleurs pourboires, alors tu t'y es plutôt vite fait.

- Et toi l'boulot avec tes bestioles, ça s'passe bien ?

T'as vraiment l'impression d'avoir une conversation avec la rouquine pour la première fois depuis très longtemps. C'est même à se demander si vous ne vous parliez pas plus avant d'être ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Nya O'Neal
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Lieu de passage

Message par : Nya O'Neal, Sam 18 Mar - 0:20


Connaissant mon petit ami, il ne me fallut pas bien longtemps avant d’interpréter son sourire comme un signe de compassion mêlée d’envie. Il n’était pas du genre à se fouler pour ses examens non plus et devait avoir passé ses BUSEs avec une note similaire à la mienne, soit frôlant la note de passage. Pourtant, c’était loin d’être un examen compliqué. Il suffisait d’avoir été un minimum attentif en cours… Ce que je n’avais jamais été, bien évidemment. Il n’y avait rien que je détestais plus que de devoir rester le cul posé sur une chaise à écouter un professeur déblatérer pendant des heures sur un sujet qui ne lui plaisait généralement pas plus qu’à nous. C’était ennuyant au possible, et puis de toute façon on ne se souvenait jamais de rien. On se débrouillait pour réussir à en apprendre les grandes lignes par cœur la veille de l’examen, et deux heures après avoir remis le foutu papier, tout était ressorti aussi vite que c’était rentré. Ouais, magnifique système d’éducation.

La réaction du vert et argent me décrocha un sourire amusé. C’était rare qu’il tente de me rassurer, mais sa remarque m’avait fait chaud au cœur. Bon, ce n’était pas grand-chose, certes, mais ça faisait toujours plaisir à entendre. Il avait visiblement plus confiance en moi que moi-même en ce qui concernait ma réussite. Faut dire que j’avais eu un an de pratique que beaucoup n’auraient jamais. La perspective de pouvoir quitter le château était une sacrée motivation aussi. Huit ans, c’était en masse. Non pas que je n’appréciais pas le temps passer à l’académie de magie, mais ça commençait à devenir vieux, là. Et puis la différence d’âge et de mentalité commençait elle-aussi à se faire sentir. Il était plus que temps que je fiche le camp. Pour le remercier pour ses quelques mots d’encouragement (et parce que j’en avais envie aussi, hein), je déposai un nouveau baiser sur ses lèvres.

« Il te reste pu bien longtemps non plus là, courage. »

Je haussai légèrement les sourcils en constatant la vitesse à laquelle mon interlocuteur venait de caler son verre de rhum. Je connaissais bien sûr ses penchants pour l’alcool, mais là… Entre ça et son air énervé de toute à l’heure, il se tramait clairement quelque chose. Je n’eus toutefois pas vraiment le temps d’y réfléchir plus que cela, puisqu’il répondit bien vite à ma question sur sa job, probablement bien content que je l’ai lancé sur un sujet aussi neutre. Je ne pus retenir un petit rire à sa remarque. Évidemment. Que demander de mieux que de l’alcool gratuit et à volonté sur son lieu de travail. Je l’enviais un peu, à ce niveau-là. Vu le comportement de certains clients, j’aurais bien besoin d’un petit shooter de temps en temps aussi, à la BAM. M’enfin au moins, j’avais aussi un patron des plus sympathiques.

« Hormis un accrochage avec un fantôme qui a décidé de venir ‘libérer’ les animaux pour la Saint-Valentin et quelques clients vraiment horripilants, c’est plutôt agréable de travailler avec tout plein de petites boules de poil à longueur de journée. Et puis, Finrod est génial aussi, il nous a offert l’animal de notre choix pour nous remercier de notre travail. »

D’ailleurs, je commençais à avoir une vraie ferme à l’étage, là, avec toutes les petites bêtes que je recevais de tous les côtés. Heureusement que les animaux magiques demandaient un peu moins d’entretien que ceux des moldus, parce que je n’aurais plus une seconde pour moi autrement. Après avoir resservi mon invité, j’avalai à mon tour une gorgée de rhum et me blottis encore un peu plus confortablement dans ses bras. C’était bien la première fois que j’appréciais autant ce genre de moments à juste discuter de tout et de rien, sans rien faire de vraiment constructif. Un bon gros sourire niais dont je n’arrivais pas à me départir sur les lèvres, je m’emparai gentiment de la main d’Azaël.

« Sinon, j’ai cru comprendre que tu t’étais pas mal rapproché d’Aileen? »

De mon côté, ça faisait un bon moment que je n’avais plus de nouvelles de la belle rousse. Si je pouvais en obtenir par le biais du serpent, je n’allais pas m’en plaindre.
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieu de passage

Message par : Azaël Peverell, Sam 25 Mar - 20:54


Un nouveau baiser de la belle suit tes paroles. Tu y réponds avec un léger sourire. Il faut dire que c'est loin d'être déplaisant de recevoir quelques marques d'amour de temps en temps. Tu émets un léger rire en l'entendant parler d'un fantôme venu mettre le bazar dans la boutique lors de la Saint Valentin. Il te semble que ce n'est pas le seul commerce à en avoir fait les frais, mais vous avez été épargnés aux Trois Balais, et cela t'arrange grandement étant donné que t'avais pas forcément envie de remettre les choses en place suite au passage d'un fantôme fauteur de troubles.

- T'as pris quoi comme bestiole du coup ?

Ouais, histoire de te tenir au courant des animaux que possède ta copine. C'est quand même le genre de trucs que t'es sensé savoir. En tous cas, t'es content que son nouveau boulot se passe bien. A croire que vous êtes tous les deux prêts à entrer dans la vie active à présent. T'es pas bien sûr que ce soit vraiment une bonne nouvelle pour tout le monde, mais au moins, vous avez tous les deux un salaire, ce qui n'est sûrement pas plus mal. Vous allez peut être pouvoir faire un peu plus de sorties à deux si vos emplois du temps respectifs finissent par le permettre un jour.

- Pis tu sais, des clients chiants, y'en a partout. J'ai déjà dû en coller dehors au bar tellement ils étaient insupportables.

Mais au final, ce sont des situations qui t'amusent plus qu'autre chose. Pour une fois que c'est toi qui fout les gens dehors et non pas l'inverse, tu dois bien avouer que tu préfères largement lorsque les choses se passent dans ce sens là. Tu remercies Nya d'un sourire lorsqu'elle remplit une nouvelle fois ton verre d'alcool, et en bois quelques gorgées avant de le reposer afin d'entourer une fois de plus la rouquine de tes bras. T'as bien besoin d'une présence à tes côtés en ce moment. Sauf qu'elle te pose une nouvelle question, et tu ne peux t'empêcher de te raidir en l'entendant.

C'est vrai que tu t'es rapproché d'Aileen ces derniers temps. Mais c'était loin d'être volontaire. Après ce que vous avez vécu ensemble, il pouvait difficilement en être autrement. Mais t'aurais largement préféré que rien de tout cela n'arrive. T'es un assassin. T'as tué le petit frère de ton amie avant de manquer de la tuer elle aussi. Et le fait que tu étais sous l'emprise d'un sortilège n'y change rien. Tu pousses un léger soupir en hochant la tête. T'espères simplement qu'elle n'a pas remarqué ta gêne.

- Ouais, un peu. T'y vois pas d'inconvénient j'espère.

Il est hors de question que tu lui en parles plus en détail. T'as pas envie de finir à Azkaban, et le fait que tu lui fasses confiance n'y change rien. C'est un fardeau que tu dois déjà porter, t'as pas envie de lui faire partager. Aileen et toi êtes les seuls au courant. Avec Leo. Et c'est déjà beaucoup trop de personnes à tes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Lieu de passage

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 13 sur 14

 Lieu de passage

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.