AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 16 sur 16
Lieu de passage
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16
Keira Sanders
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard

Lieu de passage - Page 16 Empty
Re: Lieu de passage
Keira Sanders, le  Mer 30 Mai 2018 - 20:37

Le duo qui s'était présenté à elle semblait pour le moins étrange. Il y avait entre eux des sortes de private jokes. Le coup du domestique en était un exemple - ils semblaient donc bien se connaître. Elle se sentait presque de trop, mais après tout, c'était de sa faute. Elle n'avait qu'à pas les avoir sollicités. La perche tendue fut attrapée, et ainsi, la brune comprit qu'elle avait eu, à tout hasard (comme toujours dans le monde du role play) à des semblables. C'était un très, très heureux hasard : il aurait été mille fois plus complexe d'aller trouver le roi de la savane et de lui prélever quelques poils sans user de ses pouvoirs. Elle faillit répondre, mais le temps d'ouvrir la bouche, la sorcière était partie. Elle ne savait pourquoi, et resta plantée quelques instants avec un haussement de sourcils qui ferait de l'ombre à la tour Eiffel. Mais soit. Il lui restait le jeune garçon pour servir d'appât.

« Oui, je dois avouer que je ne m'y connais pas très bien. Je sais qu'il y en a de ce côté car j'ai fait du repérage hier dans la soirée. Le balai magique, c'est fantastique, non ? »

Pour une perche, c'en était une. La jeune Sanders venait de perdre toute sa subtilité ; mais à quoi bon prendre trop de pincettes lorsque l'on savait très bien à qui l'on avait affaire ? A quoi bon tourner autour du pot pendant un quart d'heure ? Si, par malheur, elle s'était trompée, en un coup de baguette ce serait effacé de sa bibliothèque des souvenirs. « Je ne peux rien vous garantir pour vos bras et vos jambes, je pense cependant qu'il suffira de faire attention... Ce ne sera pas si difficile, à mon avis, à moins de tomber sur la meute entière... »

Il suivit une dizaine de minutes de marche. Au détour d'un gigantesque arbre dont Keira aurait été incapable de ressortir le nom, parmi les herbes sèches tressaillantes, parmi la tranquillité de la savane et cette espèce de torpeur qui y régnait à cause de la chaleur, la Serpentard crut entendre un bref rugissement.
Alexeï Dragoslav
Alexeï Dragoslav
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Lieu de passage - Page 16 Empty
Re: Lieu de passage
Alexeï Dragoslav, le  Ven 22 Juin 2018 - 19:38

La chaleur environnante était presque étouffante pour le gamin, lui, habitué des contrées froides, sa peau contrastait pas mal avec l’ocre des terres africaines. Pas courageux pour un sou, quand Kalén les avaient quittés il s’était un peu dégonflé. Heureusement pour lui (et sans doute pour elle aussi) Plectrude avait réussi à le motiver en faisant divers allusions à la magie. Fiou. Ils allaient pouvoir sans sortir sans trop trop de problème, et au pire du pire, ils pourraient transplaner s’ils avaient à faire avec beaucoup de lions.

Se voulant rassurante, elle mettait malgré tout en garde le suédois. Il ne devait rien faire de stupide s’il tenait un tant soit peu à ses membres entre autre. Plectrude amorça le chemin, suivie de près par Alexeï. La savane s’étendait à perte de vues et seuls les aventuriers les plus expérimentés, ou les plus fous, devaient passer par ici.

Ils avancaient avec un rythme de marche plutôt soutenu, Plectrude semblait bien informée sur les lieux, son repérage ayant certainement aidé. Ses dires se confirmèrent puisqu’au bout de quelques minutes seulement, les deux acolytes d’un jour entendaient un rugissement. Assez bref, mais quasi immédiatement suivi de grognements et de râle beaucoup plus expressifs. Bingo, ils étaient sur le bon chemin.

En regardant au loin, et sans doute à travers les rochers et divers arbres présents, les deux aventuriers pourraient même apercevoir quelques lions accompagnés de leur lionnes. Le suédois ne faisait plus trop le malin actuellement, cherchait même des stratagèmes pour déguerpir au plus vite.

- Booooon … Bah je crois qu’on y est hein.

Et bam que les sueurs froides commençaient.

- Vous avez des idées d’approches ? L’un de nous fait diversion pour qu’on en attrape un alors que la meute s’éloigne un peu ? D’après leurs bruits ils n’ont pas l’air d’être très nombreux …
Mais ça c’est ce qu’il croyait.

- Des conseils avant que je rende l’âme ?

Le stress montait tandis que le courage s’amenuisait, le Poufsouffle avait besoin de trouver une manière de mieux supporter la situation.
Emily Lynch
Emily Lynch
DirectionPoufsouffle
Direction
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Lieu de passage - Page 16 Empty
Re: Lieu de passage
Emily Lynch, le  Mar 2 Avr 2019 - 19:21

RP avec Amy & Harmony

Truth in the Snow

Musique hyper importante !

J’ai toujours rêvé de voyager, de découvrir tout un tas de choses à travers le monde. Me rendre compte des différences culturelles qu’il pouvait y avoir entre moi et les personnes à l’autre bout du monde, mais aussi avec celle qui sont juste à côté. S’enrichir de cette diversité afin de mieux comprendre chacun, les points de vue divergents. Bien évidemment j’avais pu expérimenter cela durant ma fuite, mais pas autant que je l’aurais souhaité, trop focalisée sur le fait de fuir, de protéger Jude à tout prix, je n’avais que peu profité de mon voyage. Mais aujourd’hui j’en avais la possibilité, alors lorsque l’on me propose de partir non loin de l’Angleterre, comment pouvais-je refuser cette proposition ? Je me retrouvais donc là où elle s’était terrée pendant que moi je fuyais à l’autre bout du monde, si seulement j’avais su à l’époque qu’elle était si proche de moi, j’aurais probablement pris une autre route dans l’espoir de la retrouver, peut-être même rester là-bas avec elle pour toujours, couper définitivement les ponts avec ma vie d’avant pour suivre une route. Mais après tout peut-être était-ce mieux ainsi, au moins le résultat restait le même bien que cela ait pu se terminer autrement.

C’est donc quelque part au pays des… suédois que je passais cette nuit à ne pas trouver le sommeil, une nuit comme bien d’autre ou je ne pouvais me laisser tomber dans le pays des rêves, tout cela à cause de pensées bien trop actives. Peut-être devrais-je un jour envisager la possibilité de me mettre aux somnifères ? Bien que je doute de leur efficacité, vu ma capacité à résister à tout type de décontractants, ça pourrait peut-être au moins m’aider à ne plus penser autant. Quoi qu’il en soit, je n’avais rien de tel avec moi pour le moment, je devais donc attendre que la fatigue soit assez forte pour me faire tomber sur place et m’endormir, en attendant, je ne pouvais rester à l’intérieur ! J’avais toujours tendance à être bruyante lorsque je n’arrivais pas à trouver le sommeil et il était hors de question d’empêcher de dormir à ceux qui y arrivaient.

Je décidais de sortir prendre l’air, emballée dans environ quarante-deux couches de vêtements en tous genres, j’allais affronter le froid suédois qui régnait en cette période de l’année. Armée de courage, je quittais la maison rouge typique du pays pour m’aventurer dans les bois non loin de là. Je ne sais pas quelle heure il était, mais ça faisait un bon moment que je faisais les cent pas. Une chose était certaine, les premiers rayons du soleil n’étaient pas loin de montrer le bout de leurs nez. Tout ça me promettait de passer la journée à dormir au lieu de faire des choses bien plus intéressantes. Mais bon, c’était comme ça, qu’est-ce que je pouvais y faire après tout ? C’est après quelques longues minutes de marche que je me rendais compte que je n’avais absolument pas fait attention au chemin que j’avais emprunté et que je pouvais officiellement me déclarer paumée au Suède. Heureusement, je pouvais tout de même compter sur les quelques traces de pas que j’avais laissées dans la fine couche de neige, enfin pour peu qu’elles ne soient pas recouvertes lorsque je déciderais de faire demi-tour.

Je marchais maintenant depuis quelques heures, les rayons du soleil commençaient à transpercer le voile noir de la nuit et alors que je pensais être seule au beau milieu de cette forêt à ruminer mes pensées, j’entendais autour de moi des bruits, des craquements de branches, des feuilles écrasées… Peut-être allais-je pouvoir rencontrer la faune locale ? Elle ne devait surement pas être radicalement opposée à celle que j’avais l’habitude de voir, mais c’était toujours amusamment et plaisant de tomber sur un animal dans son habitat naturel… Je m’arrêtais donc là au milieu de nulle part à chercher l’animal, je ne vis que des ombres, quelque chose d’étrange, de flou… Puis soudainement, l’animal était là devant moi à peut-être une cinquantaine de mètres, peut-être un peu plus. Titubant, instable… Je me concentrais pour tenter de mieux voir, ma vue partiellement gênée par le soleil. Je pensais avoir rêvé durant un instant, je pensais avoir vu… non, c’était la fatigue qui commençait à me jouer des tours. Je m’approchais, doucement pour réaliser que la fatigue n’en était peut-être pas, devant moi se tenait un loup, mais pas un loup l’animal, non, un loup-garou, impossible de me tromper, j’en avais déjà vu un de très près et un second a fait partie de mon entourage.
Harmony Lin
Harmony Lin
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Lieu de passage - Page 16 Empty
Re: Lieu de passage
Harmony Lin, le  Sam 14 Déc 2019 - 19:45

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Autre : Présence de sang






Ce soir de nouveau, l'astre solitaire qui ne se montre dans toute sa splendeur que la nuit apparaît. Elle est ronde, blanche, lumineuse, si parfaite et si belle, se détachant des étoiles avec une facilité déconcertante, montrant fièrement son premier rôle dans la pièce de théâtre qu'est le ciel assombri. Et ce soir encore, dans un nouveau pays, la Suède, la petite fille aux yeux bleus va laisser place à la Bête.

Ça s'est passé il y a quelques heures : les douleurs horribles, cette éternelle envie de s'arracher toute la peau du corps au moment de la transformation, cette douleur insoutenable aux gencives tandis que les croc faisaient leur apparition et ce hurlement de douleur d'abord humain puis devenant un cri de libération du Loup.

Seule la Bête reste.

Et comme d'habitude, malgré qu'elle soit entourée par des forêts interminables, la Bête a faim et compte bien se trouver quelque chose à se mettre sous la dent. Ses instincts la rende agressive, lui donne envie de faire couler le sang et de s'en régaler, finissant les babines dégoulinantes et la gorge chaude d'un repas tout juste pris. Malheureusement, ici, seul le froid de l'hiver Suédois se fait sentir sur sa fourrure noir de jais.

Et la Bête coure comme ça, encore et toujours, se dégourdissant le corps trop longtemps resté sans activité. Elle profite de l'odeur de la forêt qui imprègne ses sens, de la sensation de la neige qui craque sous ses lourdes pattes, de tous les sons que font les autres animaux autour d'elle et qui montrent qu'elle est en pleine nature. La Bête peut être agressive oui, mais c'est aussi et surtout un Loup qui apprécie profondément cet environnement.

La Louve commence a fatiguer de ses courses, de nombreuses heures après. A vrai dire, elle a couru si longtemps que le bel astre blanc ne devrait plus tellement tarder à disparaître... Mais avant ça, elle sent la forêt se finir un peu plus loin et les montagnes commencer et aimerait aller y jeter un œil.

Grave erreur.

La Bête semble tomber en plein milieu d'une réunion de famille... De Géants. Et aux vues de la créature plus petite que ses confrères qui est au milieu du groupe, il y a un enfant, ce qui explique que l'un des géants les plus grands lui fasse soudainement face, un air agressif sur le visage.

La Bête, courageuse - ou stupide - est intriguée par ces êtres vivants qui ressemblent à des êtres humains et ont une odeur... bizarre... Et décide donc de rester en place et de montrer les crocs, pour montrer sa supériorité. Quoi ? Il fait plus de 4 fois sa taille ?! Ce n'est pas ça qui l'arrête. Elle grogne alors et commence à s'élancer après un hurlement montrant toute sa puissance vers le Géant, à qui ça n'a pas l'air de plaire du tout et qui s'est avancé lui aussi, protégeant sa famille.

La Louve s'élance mais ses attaques sont repoussées par le Géant qui d'abord essaye simplement d'éviter de se faire mordre, mais fini par balayer d'un grand revers de main la Bête, qui va s'exploser contre des arbres un peu plus loin, le faisant tomber au passage tant la puissance mise par le Géant dans son coup était forte.

La Bête boite et est blessée, mais ça ne l'arrête pas. Cela l'a rendue encore plus agressive et elle veut se venger. S'élançant de nouveau malgré la douleur à sa patte, elle attaque toutes griffes dehors mais ne parviens même pas à érafler le Géant avant qu'il ne l'envoie de nouveau balader dans les arbres. Cette fois-ci, une branche a éraflé son pelage noir et des gouttes de sang commencent à tâcher la neige auparavant immaculée.

Le Géant, bien décidé à en finir, se rapproche alors de la Bête, qui n'est plus si sûre d'elle. Sa force commence à faiblir avec la Lune qui disparaît et elle sent bien qu'elle pourrait mourir ici. Hurlant une nouvelle fois à la Lune, la Louve se retourne alors et fuit dans la forêt, n'espérant qu'une chose : que le Géant ne suive pas. C'est qu'elle n'avance pas vite la Bête, avec ses blessures. Mais heureusement pour elle, celui-ci décide de rester auprès de sa famille, et laisse la Louve tranquille qui ralentie doucement, voyant une source d'eau au loin.

Titubant de plus en plus, la Bête peine à se glisser jusqu'au point d'eau. Son odorat ne la trompe pas : il y a ici un être humain. Un vrai. Mais elle est trop faible et sens que bientôt, elle disparaîtra, laissant les mêmes blessures sur le corps de la jeune fille que celles qui sont sur son pelage. Alors elle se traîne jusqu'au bord du lac devant elle, n'accordant qu'un regard une seconde agressif puis seulement chargé de douleur à l'humaine présente.

Elle s'effondre.

Le sang qui coule de son pelage a laissé une traînée rouge sur son passage et de ce qui est visible, une patte au moins est en mauvais état. Mais bien sûr, bien plus de choses doivent être cassés, seulement la Bête ne le sait pas. Elle sait juste qu'elle se sent mal. Et c'est sur le point de devenir pire. Un hurlement de douleur résonne dans la clairière, tant pour la transformation inverse que pour les blessures qui la rende insoutenable.

Puis plus rien.

La Lune a disparu et le loup a laissé place à une Harmony à moitié inconsciente, terrassée par la douleur. Elle ne voit rien autour d'elle, ne sent que le froid sur sa peau nue. Chaque respiration est douloureuse et ouvrir les yeux ? Impossible. Elle sent pourtant qu'il faudrait qu'elle appelle à l'aide. Ses souvenirs sont brumeux, remplacés par la douleur qui occupe tout son esprit. Ses blessures maintenant bien visibles sur sa peau blafarde sont apparentes. De nombreux bleus violets constellent son corps, et une vilaine coupure sur ses cotes fait apparaître une tâche de sang sous elle tandis que les secondes passent. Sa jambe a un angle vraiment étrange et elle sert son bras tout contre elle, tentant désespérément inconsciemment de lui apporter un peu de chaleur pour oublier cette douleur qui, si elle était en état de réfléchir, lui ferait probablement comprendre qu'il est cassé.

Un gémissement retenti
Echo de la douleur de la fille aux yeux bleus
Puis plus rien


Comme si toute force avait quitté son corps.
Amy Shields
Amy Shields
Auror en formation
Auror en formation
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Lieu de passage - Page 16 Empty
Re: Lieu de passage
Amy Shields, le  Dim 22 Déc 2019 - 12:32

Avertissement

Ce RP mentionne du contenu sensible :

Autre : Présence de sang




Une envie de partir, de s'évader. Ca commençait à devenir une habitude de fuir comme ça. Sauf que cette fois, Amy n'était pas seule. Elle avait décidé de faire de sa fugue, un moment plus doux que la précédente. Elle avait donc emmené Emily avec elle. La brunette avait eu un peu peur que sa douce refuse mais finalement, elle était partie de bon cœur pour le plus grand bonheur d'Amy. Elles étaient donc partie dans le pays natal de la brunette : la Suède. Amy avait loué un chalet non loin des bois pour passer cette escapade tranquille avec celle qui faisait chavirer son cœur. Les jeunes femmes étant arrivée le soir, elles n'avaient pas tardé à aller se coucher directement. Amy n'ayant aucun problème pour s'endormir, elle trouva le sommeil rapidement aux côté de la rousse.

Ce n'est que quelques heures plus tard que les paupières d'Amy se soulevèrent. Un léger soupir sortit de la bouche de la jeune femme tandis qu'elle se redressait sur le lit. Il faisait froid d'un coup. Enfin, c'est surement parce que le corps d'Emily n'était plus là. La sorcière passa ses doigts sur le drap froissé et encore chaud. Si ce dernier était encore chaud, elle ne devait pas être partie depuis si longtemps. Amy savait bien que la rouquine avait du mal à s'endormir, aussi elle ne s'inquiétait pas de ne pas la retrouver dans le lit. Elle se leva donc, enfila un peignoir et se dirigea vers la cuisine pour retrouver sa compagne. Aucune trace d'elle dans cette pièce là. Ni dans le salon. Les traces de pas dans la neige sur le perron indiquaient clairement qu'elle était partie. Oui mais partie où ? Se rendait-elle compte que la forêt si tôt le matin n'était pas le lieu le plus sûr ? En temps normal, Amy serait juste retournée dormir mais là, elle s'inquiétait quand même. La brune enfila donc ses vêtements chauds, ses grosses chaussures, embarqua sa baguette et partit braver le froid pour retrouver Emily.

Heureusement pour Amy que la neige était fraîche, les empruntes de pas n'étaient pas difficile à suivre. S'enfonçant de plus en plus dans la forêt, l'animagus restait sur ses gardes et gardait sa baguette en main au cas où elle aurait besoin de se défendre. Le calme qui régnait sur le paysage suédois donnait presque froid dans le dos. Même les oiseaux avaient décidés de se taire. Ce n'est que lorsqu'un grognement sourd parvint aux oreilles d'Amy que cette dernière accéléra le pas. Le grognement venait exactement de la direction que prenait les pas d'Emily. Le stress envahit le corps de la brunette et sa gorge se serra. Pourvu qu'il ne soit rien arrivé à la rouquine, elle s'en voudrait toute sa vie. Tandis qu'elle courait en suivant les traces de pas, elle aperçu la chevelure flamboyante à quelques mètres.

- Emily !

Amy agrippa les épaules de sa compagne pour la regarder dans les yeux. Cette dernière n'avait aucune trace de blessure et rien n'indiquait qu'elle allait mal. La brunette eut un soupir de soulagement mais garda ses mains sur les épaules d'Emily.

- Tu m'as fait peur ! La forêt n'est pas sure, pourquoi tu es partie comme ça ?

Soudain, le grognement qu'avait entendu Amy quelques minutes plus tôt lui revint en mémoire et c'est à ce moment qu'elle vit le corps inerte de quelqu'un sur le bord du lac à quelques mètres de là. Oubliant tout reproche envers Emily, l'animagus s'approcha du corps d'un pas rapide. C'est pas vrai. C'était encore..

- Harmony !

Ca allait devenir une habitude de se retrouver comme ça. Le côté médicomage d'Amy ressortit d'un coup et la jeune femme commença à observer le corps pour faire un bilan de son état. Respiration correcte, conscience aussi, les os.. Vue l'angle de la jambe il y avait quelque chose là dessous qui n'était pas bien mis. Des bleus parsemaient le corps de la jeune fille et la coupure sur les côtes inquiétait Amy vu la quantité de sang perdue. La jeune femme tourna sa tête vers Emily, elle savait qu'elle pouvait compter sur elle.

- Tu pourrais faire en sorte d'alléger la douleur et t'occuper de la coupure ? Je vais regarder sa jambe. Ca ira plus vite à deux et c'est pas plus mal, elle en a besoin je pense. On la réchauffera après, il faut d'abord s'occuper du plus urgent.

Petit sourire crispé tandis que la brune se décale vers le bas du corps pour se retrouver face à la jambe. Soupir pour se calmer et pour se concentrer. Amy sortit sa baguette. Avant de lancer le sort, elle parla d'une voix douce Harmony pour ne pas l'effrayer.

- Harmony, on va s'occuper de toi et te soigner mais, pour le faire correctement nous avons besoin que tu ne bouges pas. Je sais que tu comprends, tu t'y connais en médicomagie donc, s'il te plait, ne bouge pas.

Une fois ça dit, Amy reporta son attention sur la jambe. Il fallait qu'elle se concentre pour que ça fonctionne. Elle savait très bien que sans concentration, ça ne marchait pas. Elle se focalisa donc sur la jambe avant de marmonner un #Per Ut-visio.
Emily Lynch
Emily Lynch
DirectionPoufsouffle
Direction
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Lieu de passage - Page 16 Empty
Re: Lieu de passage
Emily Lynch, le  Jeu 9 Jan 2020 - 20:47

Accompagnement musical

Bien que je n’aie pas la moindre compétence en la matière, je ne connaissais que trop bien ces créatures et ce à mon plus grand regret ! Se retrouver face à une telle créature était sans aucun doute la pire expérience que l’on puisse vivre, surtout si vous connaissez personnellement la personne qui se cache sous le pelage et les crocs acérés, que faire si le loup à envie de s’en prendre à vous et que vous n’avez pas le choix que de vous défendre en sachant pertinemment bien que toutes blessures faites au loup serait directement reflétées sur le corps de votre proche, votre ami ? On essaye de fuir, mais le loup est tellement à l’aise dans ce milieu qu’il aura toujours une longueur d’avance, alors on réfléchit durant de longue minutes à chacun de ses coups, on calcule, on vise les endroits stratégiques non risqués pour la personne victime de cette malédiction qui ne se rend pas compte de ce qu’elle fait ou qui est simplement spectateur de sa propre folie, de la soif de sang du loup. Me retrouver encore face à un loup-garou me rappel alors plusieurs souvenirs, parfois heureux, parfois malheureux, chacun ne maitrisant pas encore sa bête ou alors d’autres se satisfaisant de sa rage… Mais cette fois le loup ne voulait pas s’en prendre à moi, bien trop atteint par ses blessures apparentes, en avait-il envie je n’en avais pas la moindre idée et j’étais bien heureuse de le voir s’effondrer sur le sol non loin de moi au lieu de me sauter dessus. J’ignorais à ce moment l’identité de la personne qui se cachait sous la bête, j’ignorais si je devais me précipiter porter assistance alors que la lune cessait de faire tomber sa malédiction, alors que le loup laissait place à l’homme ou plutôt à la femme… Le corps féminin allongé dans la neige, le sang s’écoulant sur son corps, je me sentais alors soudainement prise d’empathie, rien d’anormal jusqu’à présent, mais c’était différent, loin d’être une empathie classique… Comme si quelque chose au fond de moi savait. Je m’approchais alors doucement de la jeune femme car malgré un corps meurtri par une nuit difficile, il était clair qu’elle ne devait pas avoir plus de vingt ans.

Tandis que je continuais de m’approcher, toujours envahit par ce sentiment étrange, je me sentis alors stoppée net, non pas que je ne voulais plus avancer, mais j’étais littéralement bloqué par quelque chose ou plutôt quelqu’un. Et alors que j’essayais de comprendre ce qu’il m’arrivait, je sentis mon corps pivoter, mon regard rencontrant alors un autre que je connaissais bien. Amy m’avait rejoint, elle m’avait retrouvée surement en suivant mes traces laissées dans la neige, elle était visiblement inquiète me faisant remarquer la forêt n’était pas sure, que je n’aurais pas dû partir comme cela, pourtant des endroits dangereux j’en ai connu d’autres, mais ça elle n’en savait rien, alors je garde le silence acquiesçant d’un signe de tête, je lui donnerais des explications plus tard car elle réalise à son tour la présence d’une personne blessée allongée sur le sol. Laissant sortir un prénom que je connaissais mon cœur s’emballait, comment était-ce possible ? Non, ça devait être une autre Harmony, après tout, elle n’était pas la seule à porter ce nom sur Terre, mais pourtant ça pourrait expliquer cette étrange sentiment d’empathie, comme si au fond de moi je savais de qui il s’agissait… Amy pris en charge aussi rapidement que possible la jeune femme, constatant alors les différentes blessures moi je constatais que mon instinct avait vu juste en découvrant alors le visage de la Lin ! C’était pourtant impossible, non plutôt improbable, pourquoi, comment ? Ca n’était pas le moment de répondre à ces questions, je devais aider Amy à soigner Harmony, exécutant les indications de ma compagne, je soulageais les petites blessures, laissant les plus importantes à la spécialiste en matière de soins. Moi la seule chose que je pouvais faire, c’était de constater que si nous restions ici, nous n’arriverons jamais à la soigner.  

« Amy… on ne peut pas rester ici, on doit la transporter ailleurs sinon elle va nous faire une hypothermie… Faut qu’on rentre au plus vite… »
Harmony Lin
Harmony Lin
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Lieu de passage - Page 16 Empty
Re: Lieu de passage
Harmony Lin, le  Sam 18 Jan 2020 - 14:23

Entre conscience et inconscience, je voyage. Je n'arrive plus à penser, ni à rêver, et encore moins à m'exprimer correctement. Mais si je pouvais laisser mes souvenirs parler, je traiterais sans doute le Loup d'imbécile. Nan mais sérieux... S'attaquer à un Géant ? Mais il est con ou quoi ? Il n'avait aucune chance, et c'est moi qui en subit les conséquences.

Pourtant, pour l'instant, aucune de ces remarques ne me viennent. Juste du noir. Du flou. Une impression que la vie s'écoule de mon corps comme si on me drainait seconde par seconde. A raison, puisque le sang continue de s'écouler de mon flan sur la neige immaculée. J'entends aussi plus loin, comme un distant appel. Mon prénom ? Je ne sais pas. Tout est loin, tout est étouffé par la douleur qui est plus forte que tout. J'ai besoin de dormir mais j'ai si mal. Froid aussi.

J'entends des voix parler mais impossible de savoir ce qu'elles disent. En un sens, ça me rassure de ne pas être seule. Ça me donnerait presque envie de me laisser attirer par ce noir qui m'appelle afin de sombrer d'un côté ou d'un autre. Mais la douleur et le froid me maintiennent à moitié éveillée, condamnée à rester à cette frontière entre conscience et inconscience.

J'ai si mal...
J'ai si froid...
Je suis si fatiguée...


Encore une parole. Un peu moins étouffée cette fois-ci, ce qui fait que j'entends plus ou moins soigner et bouge pas. Médicomagie aussi. Le reste, mon cerveau n'a pas jugé bon de me le transmettre de façon assez distincte pour que je le comprenne. Enfin de toute façon, ce n'est pas comme si j'avais la force de faire le moindre mouvement... Je reste donc sur cette limite, en équilibre sur un fil avec le vide d'un côté et une passerelle de l'autre mais qui est hors d'atteinte pour moi.

Mais dans quel pétrin me suis-je encore fourrée...
Contenu sponsorisé

Lieu de passage - Page 16 Empty
Re: Lieu de passage
Contenu sponsorisé, le  

Page 16 sur 16

 Lieu de passage

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.