AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 5 sur 13
Lieu de passage
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre

Re: Lieu de passage

Message par : Maître de jeu, Sam 21 Fév - 15:15


Le membre 'Seth McSoul' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Lieu de passage

Message par : Lizzie Bennet, Sam 21 Fév - 16:00


Le Povrebine avait été une première surprise ; le bruit sourd qui suivit fut plus bizarre encore. Comme un corps qui heurte les pavés. *Mais qui diable pourr-* Elizabeth se retourna, étonnée. Avisant McSoul à terre, elle ne put retenir un rire. Franchement, l’espèce préfète était un pur mystère. Bon, certes, ramper façon militaire était une méthode courante à l’armée, mais c’était censé être réservé à l’approche de la cible. Genre une technique pour rejoindre le périmètre d’attaque sans être vu. Se plaquer au sol, baguette tendue quand on était face à la bête, qu’elle savait qu’on était là, et que c’était pas pour jouer aux échecs, c’était plutôt surprenant. Haussant les épaules, la blairelle ne put s’empêcher d’imaginer toutes sortes d’alternatives : le jeune homme était intimidé par la créature, c’était un salut russe signifiant le respect, McSoul faisait la cour à Grosse-Tête-Grise, dominer une bébéte de 30 cm en attisait l’esprit belliqueux, son voisin était légèrement attardé, etc. M’enfin, pas le temps d’en juger.

1. Bennet se dit qu’autant, ses hypothèses sont fausses et que le Poufsouffle s’y connait simplement en Povrebine et use d’un moyen usuel d’établissement de contact visuel pour amadouer la bête. Elle se jette à terre, à moitié convaincue, et s’écorche les genoux.
2. Une baguette, c’est fait pour être utilisé. #Impemendita pour le démon. *Bastaa.*
3. Le Povrebine profite de la diversion offerte par la chute de McSoul pour filer en émettant un bruit rauque ressemblant étrangement à un rire. Bennet tergiverse un instant puis se résout difficilement à aider le septième année à se relever avant de filer courser la créature, sans regarder si son compagnon d’infortune tient debout.
4. #Incar- *Non, j’suis idiote, il s’assied et quitte immédiatement le filet improvisé !* Se creusant ses deux méninges un instant, Bennet accouche péniblement d’un banal #Petrificus Totalus.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieu de passage

Message par : Maître de jeu, Sam 21 Fév - 16:00


Le membre 'Lizzie Bennet' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieu de passage

Message par : Maître de jeu, Sam 21 Fév - 17:01


Le membre 'Face Lightwood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Seth McSoul
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Lieu de passage

Message par : Seth McSoul, Sam 21 Fév - 17:42


*Ils pourraient ranger leurs cailloux, quand même, c'est pas sain pour les touristes...*

Alors que Seth commençait à redouter la réaction de Lizzie à son acte atrocement ridicule, il leva les yeux et remarqua que... la jeune fille s'était rétamée sur le sol exactement de la même manière que lui.

- Lizzie ? - Tu t'appelles bien Lizzie, c'est ça ? - Ça va ?

En tout cas, à présent, le Povrebine devait en avait sans doute profité pour s'enfuir. Seth entendit alors une voix féminine derrière elle, différente de celle de sa camarade.

- Et ben ! T'es partout où je vais toi ! Laissez-moi deviner, vous chassez et au prix de nombreuses blessures vous persistez toujours ? Si vous le voulez, j'peux vous aider un peu. J'ai pas beaucoup de temps mais j'peux essayer de faire quelque chose !

Rôôôh, ça va, pas la peine d'exagérer, ils n'étaient tout de même pas aussi désespérés que ça ! Enfin, jamais deux sans trois, comme on dit. D'un hochement de tête, Seth accepta la proposition de Face, qu'il reconnut en se relevant. C'est alors qu'au moment où le garçon cherchait des yeux le Povrebine, ce-dernier resurgit de nulle part et sauta sur la nouvelle venue en enfonçant ses dents dans sa chair... Bizarre... D'habitude, ces créatures étaient censées attendre que leurs victimes aient perdu la raison avant de les attaquer ! Peut-être se sentait-il trop en danger ? Ou alors Face n'avait pas un esprit super sain de départ... Quoiqu'il en soit, Seth attrapa sa baguette sur le sol et lança un #Stupéfix sur la bestiole qui, même si elle parvint à esquiver le sortilège, relâcha sa cible et commença à détaler sur le chemin.

1. Le Povrebine, effrayé, se jette dans un fossé pour échapper aux trois Poufsouffles. Seth part à sa poursuite mais tombe dans le fossé, couvert d'eau et de boue.
2. Seth court à la poursuite du Povrebine. Il ne va pas s'en tirer comme ça ! #Petrificus Totalus !
3. Seth pourchasse le Povrebine et lui saute dessus pour l'arrêter, le coinçant entre ses mains.
4. La bébête a beau être un caillou, elle est rapide et finit par semer les trois Poufsouffles.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieu de passage

Message par : Maître de jeu, Sam 21 Fév - 17:42


Le membre 'Seth McSoul' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lieu de passage

Message par : Maître de jeu, Sam 21 Fév - 18:08


Le membre 'Face Lightwood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Pile ou Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Lieu de passage

Message par : Lizzie Bennet, Sam 21 Fév - 18:38


- Laissez-moi deviner, vous chassez et au prix de nombreuses blessures vous persistez toujours ? Si vous le voulez, j'peux vous aider un peu. J'ai pas beaucoup de temps mais j'peux essayer de faire quelque chose !
Qui était l’imbécile minotte qui se permettait d’interrompre leur tentative de discussion avec le Povrebine ? Et de douter de leurs capacités ? Bennet leva les yeux, furieuse. Elle crut reconnaître la jeune femme : une fille de sa promotion et de sa maison, avec qui elle avait du partager sans trop s’en rappeler des cours, voire une bataille de boules de neige. Pas sûre. Elles se ressemblaient toutes, les blairelles. Non, non elle avait un nom voyons ! Attendez voir. Brightwood ou quelque chose comme ça. Enfin, quoiqu’il en soit, pour une première interaction, ça commençait mal.

M’enfin, le Povrebine avait pas l’air de trop l’aimer non plus, car il vint la mordre et maculer son visage de sang. Agressive, la bestiole, vous fiez pas aux grimoires. Sitôt fait, il prit la fuite, McSoul sur les talons. Bennet le regarda faire, saisie d’une flemme intersidérale. Quand le Poufsouffle l’immobilisa, la nouvelle arrivée se rappela qu’ils étaient des sorciers et le pétrifia. Bon, à minima, elle avait un semblant de cerveau. Grommelant, Elizabeth les observa faire. Quelle bande de naïfs, ils ont vraiment cru que ce serait si simple ? Deux bons esclaves, oui, si vous voulez mon avis. Exploitables à souhait. Le sourire victorieux, tout ça, c’était tellement cliché comme tableau. Aussi s’approcha-t-elle discrètement avant de lancer un #Expelliarmus sur Brightwood. Puis profitant de l’air de surprise de la jaune et noire, elle lui chaparda aussi le Povrebine auquel elle fila un #Reducto afin de pouvoir le caler dans sa poche. Se tournant vers la sorcière, elle lui glissa :

- T’m'as l’air efficace, comme sorcière. J’te propose un deal. J’te rends ta baguette, et tu m’suis pour une chasse sup. On va compléter le pavillon russe de leur pseudo-Exposition universelle.

Le duo la regarda, interloqué.
- Bon, toi aussi, McSoul, même si ta méthode de blablatage était pas top, t’attrapes bien, alors j’te tolérerai dans l’équipée.

Pas de réponse. Juste deux bouches béates. Wow, ils étaient géniaux en comm'.
- Qui ne dit mot consent, magnez-vous, b*tches !
Et brandissant la baguette de Brightwood, Elizabeth galopa vers une rue adjacente. Elle crut entendre une flopée d'insultes, mais ils la suivaient, et c'est tout ce qui importait.

Fin de RP
Revenir en haut Aller en bas
Jessy Brown
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Lieu de passage

Message par : Jessy Brown, Mar 7 Juil - 3:34


RP unique | Flashback


Il est bien connu qu'après ses longues études à Poudlard, Jessy Brown s'était saisi de sa liberté et de son sac à dos puis était partie à l'aventure. En effet, son diplôme de l'ASPIC en poche, elle n'avait pas tardé à vouloir mettre en application des conseils qu'elle avait reçus à l'école, lui proposant d'élargir ses connaissances en observant les choses par elle-même tout autour du monde. L'idée de visiter des contrées qu'elle n'avait jamais imaginées, de rencontrer des populations sorcières ou moldues aux coutumes totalement différentes, de redécouvrir de nombreuses créatures magiques, l'avait véritablement réjouie. Alors elle avait quitté l'Angleterre. Mais elle n'avait pas souhaité faire un tour du monde exhaustif ; seulement sélectionner, au gré de ses envies, des destinations qui l'intriguaient.

Elle avait commencé par les États-Unis, où elle avait vécu pendant un peu moins de six mois. L'un de ses meilleurs souvenirs était d'avoir longé la « Route 66 », l'un des plus vastes témoignages du l'histoire de ce pays. Autrement, elle avait su profiter des grandes villes mais aussi, à l'inverse, des espaces verts plus marginaux. Elle avait notamment inspecté avec attention de grandes forêts, dans lesquelles elle avait pu s'approcher d'animaux avec ou sans capacités particulières. C'était là qu'elle avait rencontré ce qui deviendrait son animal favori : le raton-laveur. Rien de bien passionnant, semble-t-il à première vue, néanmoins il faut savoir que sa mémoire avait dissimulé - parfois délibérément - nombre d'autres évènements.

Par la suite, elle avait laissé parler son impatience et traversé l'Océan Atlantique pour arriver sans détour aucun en Roumanie. Elle y avait eu tant de choses à découvrir et à observer que son séjour avait duré plus d'un an. Elle avait demeuré le plus longtemps dans les Carpates, se consacrant presque exclusivement à son apprentissage. Elle s'était instruite à propos de l'histoire de cette région, avait écouté des récits de vampires sanglants... Plus que tout, elle en avait beaucoup appris sur les dragons dans la plus grande réserve du monde, échangeant avec des spécialistes et jugeant des choses de son propre regard.

Mais la jeune femme avait également beaucoup étudié sa prochaine destination, la Grèce. Pendant de longs mois, elle en avait fait le tour, sachant qu'elle pouvait beaucoup apprendre en traversant les différents territoires qui la composaient. En effet, ce pays était connu pour être un berceau de l'histoire de la magie internationale, alors elle n'avait pu se permettre de ne pas y prêter la plus grande attention. Dans le domaine aquatique, elle avait croisé des êtres de l'eau - notamment des sirènes - ainsi que des hippocampes. Ce qui n'avait pas été sans lui rappeler l'une de ses expéditions particulières, à Poudlard, dans les profondeurs du Lac Noir... Elle avait aussi vu des centaures et s'était grandement renseignée quant aux griffons, chimères et manticores - sans toutefois jamais oser les rencontrer.

Jessy s'était plu à retourner en France, par la suite, se remémorant doucement ses vieilles escapades en famille. Elle avait principalement passé son temps à visiter, jeter un œil aux paysages divers. Elle avait aussi appris des choses sur l'utilisation de la magie à l'échelle régionale, et avait tenté de se rendre au plus près de l’école de sorcellerie Beauxbâtons, l'une des plus célèbres d'Europe - après Poudlard. Cependant, elle n'avait pas découvert grand-chose pour ce qui était de la faune, celle-ci étant assez semblable à celle des pays alentours qu'elle avait déjà traversés.

L'ancienne Serdaigle s'était alors rendue en Italie, où elle était restée plus longtemps - près de quinze mois - que dans tout autre pérégrination passée. Elle était intéressée par des spectacles de malagrifs tachetés dont on lui avait parlé, ainsi que par d'autres choses futiles. Il lui semblait qu'en définitive, elle n'avait fait que survoler la culture italienne. Où donc s'était logé son esprit pendant tout ce temps ? Probablement dans l'âme d'un Moldu, auprès duquel elle avait voulu vivre pendant un long moment. Bien sûr, il s'agissait d'une personne spéciale, d'un italien, d'un sans-pouvoirs : elle savait qu'elle devrait partir, un jour ou l'autre. Mais, à ses côtés, elle avait passé de beaux moments. Parallèlement à cela, elle s'était plongée dans des recherches qu'elle n'aurait jamais songé faire, portant sur l'extrême puissance de la magie. Tout d'abord, cela n'avait été que de la théorie, mais elle avait ensuite voulu s'essayer à la magie noire. Comme pour vérifier que ses dons surpassaient ceux de son compagnon, elle avait décidé d'utiliser sur lui le sortilège de l'Imperium. À son grand étonnement, elle avait réussi dès le premier essai. Néanmoins, au fond d'elle-même, elle avait dû ressentir des remords et s'était hâtée de quitter cet obscur territoire méditerranéen.

Quoi qu'il eût pu se produire, la vie avait continué. Jessy avait certainement tenté d'oublier, du moins de ne plus trop penser à sa précédente étape. Elle s'était envolée très loin, en Asie, et s'était posée en Chine. Elle n'y avait pas passé plus de trois mois. Elle avait jeté un œil à l'histoire du pays, à la Grande Muraille, ainsi qu'à la flore. Elle s'était un peu renseignée en ce qui concernait les incroyables dragons asiatiques et d'autres créatures volantes, telles que les phénix.

Puis elle s'était dirigée vers le Japon. Une demi-douzaine de mois lui avaient permis de se détendre, de découvrir une culture unique. Elle avait visité des forêts sombres où elle avait été stupéfaite de trouver des acromentules, et, plus près des rivières, d'observer des kappas - desquels on lui avait heureusement appris à se défendre.

Quittant l'Est, la brune avait alors choisi un pays d'Afrique de l'Ouest, le Sénégal. En près d'un an, elle avait réussi à faire le tour de la zone en passant par la Gambie. Très intéressée, elle s'était ouverte aux lieux et aux populations, et avait pour la première fois fait face à une partie de la faune sauvage du continent - notamment les éruptifs et les focifères. Elle s'était amusée à faire la connaissance de yumboes, des êtres qui lui parurent pour le moins extravagants.

Son périple, qui avait déjà beaucoup avancé, s'était poursuivi en Afrique du Sud. Là, elle avait élargi ses recherches datant du Sénégal et avait pu les nuancer dans cette région totalement différente. Elle avait appris de nombreuses choses dans des domaines divers. De plus, elle s'était intéressée à une espèce de petits dragons plutôt rares vivant là-bas.

Enfin, au terme de ses errances, Jessy s'était rendue en Irlande, non loin de ses terres natales. Elle avait eu la chance à part de s'approcher d'une équipe de Quidditch qu'elle adulait, les Crécerelles de Kenmare. Elle avait même pu rencontrer leurs célèbres mascottes farceuses, les farfadets, et se procurer un peu de leur or... jusqu'à ce que la couleur de celui-ci s'évanouît. Autrement, les paysages d'Irlande lui avaient coupé le souffle ; il lui était arrivé d'y voir des hippogriffes, desquels elle avait eu la possibilité de s'approcher respectueusement.

Ces nombreux voyages avaient duré de longues années. Et, lorsqu'elle avait pensé qu'elle en avait fini, la jeune Brown s'était dépêchée de retourner à Londres, chez ses parents. La vie à la capitale, de laquelle elle ne s'était pas tout à fait coupée depuis sa sortie de l'école de sorcellerie, se stabilisa de nouveau, au fur et à mesure. La brune avait alors pu s'y établir pour de bon, des souvenirs inoubliables plein la tête...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Erin Burton
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage


Re: Lieu de passage

Message par : Erin Burton, Lun 3 Aoû - 9:29


[Aéroport de Prague-Václav-havel – RP avec Actarius Bright]

14h43

6 heures d’avion. Les transports moldus étaient longs et pouvaient être durs pour certaines articulations mais, Erin les adoraient. Merci qui ? Merci papa. Avec une mère moldue, les vacances, c’était toujours partir en voiture ou autre moyens de transport en tous genre. L’avantage on pouvait regarder à son aise les paysages qui défilaient sous nos yeux. Mais elle aimait par-dessus tout les avions, surtout les décollages qui lui procuraient des chatouillis dans le ventre.

Le vol A2032 venait enfin d’atterrir à l’aéroport international de Prague. L’ex-lionne s’était occupée avec les moyens moldus à l’intérieur du vol, petite télé qui permettait de rediffusait certains feuilletons moldus. Elle n’était pas fan de ces derniers, surtout ceux qui traitaient de sorciers. Les moldus avaient de l’imagination, mais qu’est-ce qu’ils étaient à côté de la plaque, comme si les sorciers mettaient une étoile au bout de leur baguette. C’était d’un ridicule.

La jeune femme étouffa un bâillement et attendit patiemment que les autres passagers descendent, déjà fallait attendre la passerelle. Le voyage s’était très bien déroulé mis à part les enfants qui criaient, mais elle n’avait pas trop à s’en plaindre, un #assurdiato informulé et plus de bruits. Que c’était bien d’être une sorcière. Après quelques minutes, la passerelle ayant étaient mise, les passagers du vol purent enfin sortir de l’avion et rejoindre la terre ferme. La foule commença à se dissiper petit à petit comme un sablier qui s’écoulait tout doucement.

Erin se mit à avancer le long de l’allée et remonta vers la tête de l’avion et sortit de l’avion tout en saluant le personnel naviguant qui affichait comme toujours un grand sourire. La jeune marcha et se rapprocha de l’infrastructure, ce n’était pas un grand aéroport comme celui de Paris mais il était quand même pas mal, il fallait l’avouer. Il était moderne et une grande partie était faite de verre. On le voyait s’étendre sur deux étages et à en juger ou déboucher la passerelle, les arrivées se faisaient à l’étage inférieur. En sortant de la passerelle, des hôtesses accueillaient les nouveaux voyageurs en les saluant
« Vîtejte do Praha »

Erin ne savant pas parler le tchèque sourit à la jeune hôtesse, elle devait avoir l’air débile mais elle s’en fichait. Au niveau des arrivées après un long chemin dans un couloir, ce dernier déboulait sur un grand hall. Des chaises y étaient placées et on voyait les proches des familles saluaient leurs membres fraîchement arrivés. N’attendant personne, la jeune femme n’attendit pas ici, elle s’avança et essaya de se repérer grâce aux panneaux pour chercher sa valise. Dieu merci les indications étaient en tchèque et en anglais. Elle repéra les tapis roulant où elle devait aller. Après avoir déambulé pendant cinq minutes, elle les trouva enfin. Les tapis étaient déjà en marche, il ne manquait plus que les valises qui ne devrait plus tarder à arriver…
Revenir en haut Aller en bas
Actarius Bright
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Aigle royal
Fourchelang
Occlumens
Chercheur (Créatures Magiques)


Re: Lieu de passage

Message par : Actarius Bright, Mar 4 Aoû - 0:31


Une Histoire de Valise... With Erin Burton



Il y a de ces moments dans une vie où on se sépare de tous les préjugés que l'on peut avoir. Tous ces préjugés qui nous sont insufflés par nos parents, nos amis et notre entourage. Tous ces filtres que l'on colle à notre perception du monde qui nous entoure. Pour Actarius, ce moment était arrivé de cela quelques années maintenant. Partiellement du moins.

Quand il avait découvert qu'il avait une demi-sœur, de sang-mêlée pour le coup, il était déjà engagé dans une relation de longue date avec Clélia. Cette dernière n'étant pas de sang-pur, l'apparition de la première - Alicia - ne l'avait pas plus choqué. Son cœur ne basait déjà plus sur ce genre de considération. Et puis, quelle image aurait-il donné aux autres Phénix d'alors, ses compagnons ?

Alicia avait changé son monde. Par bien des égards, elle l'avait changé. Lui qui s'était enfuit dès que possible du manoir familial avait vu un second rayon de soleil éblouir sa vie. D'autant plus que sa fiancée et sa sœur s'entendaient bien. Dans le flot de ce nouvel élan, la Rogue l'avait convaincu d'ouvrir son cœur aux moldus où, du moins, d'apprendre  d'eux, quelques "coutumes". La télévision par exemple... Si similaire aux tableaux et autres journaux, courant dans le monde magique. Sans parler de leurs jeux vidéos, addictifs à souhait. Plus jouissifs que la bièreaubeurre - Actarius n'en était pas fan de celle-là d'ailleurs.

Les années avaient passées, Eden était née de son union avec Clélia. Là où la famille aurait dut être plus soudée que jamais, les drames s’enchaînèrent. A commencer par la mort d'Alicia, assassinée pour son implication avec l'Ordre du Phénix. Et la découverte de la double identité de celle avec qui il partageait son lit depuis presque dix ans. Oui, Clélia était Mangemorte. Et non, l'amour ne rend pas aussi aveugle qu'on le dit. Il la blâmait pour la mort de sa sœur. Il la blâmait de ne pas l'avoir prévenu, lui. De ne pas l'avoir protégée, elle. Il la blâmait et malgré les années écoulées, sa colère ne se perdait pas. Aussi parce qu'elle s'était barrée il ne savait où avec leur fille et qu'elle ne donnait pas signe de vie...

[...] Nouveau départ.

De tous les habitants de l'Etoile de Saphir, Aster, l'elfe de maison, devait certainement être le plus heureux. Avec son maître enfin sorti de son ermitage et de son silence, la vie lui était tout de suite devenue plus sympathique. Ce n'était pas pareil quand il n'avait plus aucun ordre de la part de son patron et ami. Pas aussi jouissif, peut-être.
Fafnìr et Faerya n'étaient pas en reste non plus. Le premier avait d'ailleurs grandement apprécier de pouvoir se téléporter avec son ami humain sur le Chemin de Traverse, pour se rendre à la Boutique d'Animaux Magiques. Elle lui avait manqué, même s'il n'y connaissait plus personne. Tous ses amis avaient été vendus ou étaient morts de vieillesse, en cage pour certains.

Et Actarius lui-même. Le Bright, d'entreprendre de passer à autre chose et de délaisser sa vie morne et monotone pour de nouveau s'impliquer dans la vie active. Il était trop jeune pour rester cloîtrer chez lui jusqu'à la fin de ses jours. Il n'en abandonnait pas sa quête de retrouver sa fille pour autant. Mais un voyage ne lui ferait pas du mal.

Et voilà de commencer par la France. L'occasion de retourner visiter Paris, la ville qui l'avait accueilli une année durant sa jeunesse, selon les désirs de son père. Les vignobles, la Tour Eiffel, les plages... Les femmes. Le bon vieil Actarius, Garde-Chasse de Poudlard et coureur de jupons reconnus était de retour. Le temps de ses vacances, il apprécia énormément cette insouciance retrouvée.
Trois nuits, trois villes françaises. Et voilà qu'il atterrissait à Budapest. Oui, "atterrissait", comme quand tu prends l'avion. Un road trip tout en transports moldus. Une manière singulière de célébrer la mémoire de sa défunte sœur. Budapest donc. Suivi de près par Ankara, Athènes et enfin, Sofia.

Ah... La Bulgarie. Pays de son enfance. La dernière fois qu'il s'y était rendu, il était encore Ministre de la Magie. Autant dire que ça faisait un bail. Et pourtant, rien n'avait changé. Pas Sofia en tout cas. Il retrouvait les mêmes boutiques que la dernière fois, les mêmes étals quasiment... Et, dans la campagne si peu chère à son cœur, ce même manoir qu'il avait abandonné... Il passa son chemin. Sa mère n'était plus et ses relations avec son père n'étaient pas des plus cordiales. Il savait pourtant que son père serait informé de son passage par les serpents gravés sur les écus de part et d'autre du grand portail noir de jais. Les armoiries de la famille Bright.

Une seule nuit à Sofia avant de se barrer le plus rapidement possible. Voir l'ancienne demeure de ses souvenirs lui avait fichu la trouille. Une réaction psychosomatique comme qui dirait. Il avait choisi Prague pour sa prochaine étape et prévoyait déjà de s'envoler pour les plages Grecques après quelques jours.

Toujours l'avion. Ça lui faisait à chaque fois un drôle d'effet de se laisser porter par ces machines, lui avait toujours voyagé "à dos" de phénix, en transplanant ou alors sous sa forme d'aigle royal. M'enfin, le but recherché était d'oublier son quotidien de sorcier. M'enfin, tant que les gamins ne criaient pas à la mort, les vieux à l'infamie et les autres, sur les magnifiques hôtesses (fallait bien trouver quelque chose !). On a jamais autant trouvé les toilettes agréables que bien accompagné.

[...] Et le fatidique moment de récupérer sa valise avant de quitter ce merveilleux bâtiment de verre. L'aéroport de Prague-Václav-havel méritait amplement d'être appelé Isidar Mithrim. Arf... On se concentre. Les bagages. Les tapis étaient de plus en plus inondés de valises, tout comme le hall d'ailleurs, au fur et à mesure que les derniers avions se vidaient de leurs passagers. Certaines valises avaient des Stickers pour les identifier, un design hors du commun ou un quelconque signe distinctif. D'autres, non. Et sa valise faisait partie de cette dernière catégorie. Elle était de taille moyenne - son seul bagage - et d'un teint entre le bleu et le noir. Plus sobre, tu meurs.
Actarius n'avait pas l'habitude et encore moins le réflexe de repérer sa valise avec les nombreux Stickers distribués à l'enregistrement et mis dessus. C'est aussi qu'il trouvait que cela dépréciait les valises. Et comme il avait décidé de ne pas utiliser plus de magie que nécessaire, il ne l'avait pas enchantée non plus, la valise.

Il aurait put utiliser la magie pour la retrouver, cela n'était pas impossible... Sauf peut-être en territoire moldu, au milieu de ce qui semblait être des moldus.

*Ah...*

Partout des inconnus, des inconnues... De belles inconnues même. Il ne parlait pas tchèque mais il savait qu'on avait pas besoin d'être un natif pour... Il bondit sur une valise bleue qui arrivait vers lui; comme devait être la sienne. Sauf qu'il n'avait pas été le seul. La blondinette à coté de lui s'était saisie de la poignée latérale au même moment qu'il s'était saisit de celle au dessus de la valise...

Cette valise est la mienne, Miss.

Et comme pour appuyer ses dires, il resserra subrepticement sa prise sur la poignée. Pour le coup, il ignora complètement les autres voyageurs qui râlaient déjà parce qu'ils gênaient. La seule chose qui lui importait était SA valise et la demoiselle qui lui faisait perdre du temps...
Edit Emily : Bonsoir Actarius, il est interdit d'utiliser les balises blockquote. Je les ai donc supprimées de votre post. Merci de faire plus attention à l'avenir. Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Erin Burton
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage


Re: Lieu de passage

Message par : Erin Burton, Mar 4 Aoû - 11:50


Les valises commençaient à affluer sur le tapis et d'un coup, une foule se mit devant eux. Plusieurs vols étaient réunis sur un même tapis et les gens essayaient de récupérer leurs bagages. Erin regarda les premiers bagages, elle ne vit pas encore une trace de sa valise.

Les voyageurs ne manquaient pas d'audace pour reconnaître leurs valises, certaines étaient très colorées, on pouvait voir dessus des lignes de toutes les couleurs. Il y en avait même une rose flashy, avec cette couleur, il pouvait y avoir une coupure de courant que le propriétaire retrouverait son bagage facilement. Mais parmi les valises qui défilaient devant ses yeux, sa préférée, c'étaient celle qui avait des stickers de lapins. Erin faillit partir dans un fou rire en la voyant. Et pourquoi une pancarte lumineuse et clignotante disant 'Eh Gisèle, c'est moi ta valise' .

L'ancienne-lionne parcourut encore une fois le tapis et repéra sa valise. Elle tirait entre le bleu et le noir, une valise sans trop de chichi quoi. Ni trop grande, ni trop petite, une valise parfaite pour un voyageur seul. La jeune femme s'approcha du tapis pour pouvoir l'attraper et enfin partir de l'aéroport. Elle pris la poignée latérale de la valise et commença à tirer vers elle pour sortir cette dernière du tapis. Mais au même moment, elle vit un homme se diriger vers la même valise et prendre l'autre poignée de la valise.


-Cette valise est la mienne, Miss.

Erin regarda l'homme, interloquée, elle savait quand même reconnaître sa valise, il avait peut-être la même mais Erin était sûre que c'était la sienne.

-Excusez-moi de vous dire ça Monsieur, mais cette valise est la mienne.

Elle sentit l'homme tirer plus fort sur la valise bleue, ah non, ça n'allait pas se passer comme ça. Erin essaya de tirer aussi de son côté. Se trouvant dans un territoire moldu et ne sachant pas si l'homme était sorcier, Erin était bloquée, elle ne pouvait rien faire. La jeune femme fusilla l'homme du regard et espéra qu'il lâche enfin la valise.
Revenir en haut Aller en bas
Actarius Bright
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Aigle royal
Fourchelang
Occlumens
Chercheur (Créatures Magiques)


Re: Lieu de passage

Message par : Actarius Bright, Ven 7 Aoû - 8:41


Et voilà que la confrontation continuait. De son coté, Actarius qui était convaincu que la valise était la sienne. De l'autre, l'inconnu qui ne savait pas avouer son tord. Bah, elle avait tord d'avance, la demoiselle. Règle numéro un : Les Serpentards ont toujours raisons, toujours. Règle numéro deux : Quand ils n'ont pas raisons, se référer à la première règle. Eh ouais ! Ahem...

Le sorcier fronçait les sourcils, contrarié, tandis que son regard bleu azur se perdait dans celui de son adversaire. Elle n'en démordait pas et lui non plus n'était pas prêt à le faire. Un instant durant pourtant, il relâcha un peu sa prise, la trouvant "relativement séduisante". Mais il revint presque aussitôt à la charge. Non, il ne se laisserait pas charmer.

Je suis sûr que si vous n'étiez pas aussi obstinée, vous auriez trouvé Votre valise !

Et, à la parole, il joignait le geste. Actarius tira sur la manche, plus fort qu'il ne l'avait souhaité. Disons qu'il ne tenait pas à faire tomber l'inconnue - sauf peut-être dans ses bras. Ah... Il était fort tenté d'utiliser la magie mais par bien des égards, il savait que cela risquait de le mener à Azkaban. Ou au moins au Ministère de la Magie. Et pas en tant qu'invité d'honneur...

Par tous les caleçons roses de Merlin ! Donnez-moi cette valise !

Il avait parlé trop fort pour le coup. Les gens autour commençaient à s'impatienter. Certains les insultaient déjà et d'autres essayaient de les calmer lui et la demoiselle. Actarius les ignorait complètement. Il ne perdrait pas son combat !

Personne n'avait encore pensé à lire l'étiquette de vol du bagage ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Erin Burton
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) :
Permis de Transplanage


Re: Lieu de passage

Message par : Erin Burton, Ven 7 Aoû - 13:06


Erin et l'inconnu se regardaient en chiens de faïence, ils se disputaient encore pour la valise. Vu comment c'était parti, cette histoire allait durer des heures. Erin essayait de résister à la poigne de l'homme mais il semblait plus fort qu'elle. Têtue comme elle était, elle n'en démordrait pas, c'était sa valise.

-Je suis sûr que si vous n'étiez pas aussi obstinée, vous auriez trouvé Votre valise !

L'inconnu ne manquait pas de toupet. Erin lui lança un regard noir.

-Ma valise est dans votre main, donc lâchez-là.

L'homme tira un peu plus fort, Erin commença à lâcher sa valise. Sa poigne devenait moins ferme, mais elle posa sa deuxième main en renfort de la première, ça n'allait pas se passer comme ça. La jeune femme ne pourrait pas tenir longtemps à ce jeu-là. Sans compter qu'à côté, les gens commençaient à s'impatienter. Certains râlaient, d'autres tentaient d'aider les jeunes gens en vain. Pourquoi avait-elle décidé d'aller dans le monde moldu ? Pourquoi n'avait-elle pas voyagé dans le monde sorcier ? Erin n'arrivait pas à capter les conversations à côté, en même temps, elle était occupée à essayer de récupérer sa valise qui risquait d'être volée par un inconnu. En même temps, ils ne parlaient pas tous anglais et elle avait d'autres occupations

-Par tous les caleçons roses de Merlin ! Donnez-moi cette valise !

Cette histoire est totalement ridicule, je vous propose de poser cette valise et regardons enfin à qui elle appartient, même si je suis sûr que c'est la mienne et que la vôtre est encore sur ce tapis, s'exclama l'ancienne lionne tout en désignant le tapis qui roulait encore avec des valises dessus.

Erin n'amorcerait aucun mouvement tant qu'elle n'était pas certaine que l'inconnu la pose. Imaginait, elle relâchait la pression sur la valise et qu'il en profitait pour partir loin d'ici. S'il tentait ça, la jeune femme serait capable de le suivre à travers toute la ville...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Lieu de passage

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 13

 Lieu de passage

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.