AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 4 sur 8
Alentours de Loutry Ste Chaspoule
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
John Dawson
Serdaigle
Serdaigle

Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : John Dawson, Sam 28 Mar 2015 - 23:10


Après l’hiver bien froid, venteux et neigeux voici le changement de décor. Tout devient vert, clair et ensoleillé. La nature se réveille. Personnellement, John appréciait beaucoup le printemps. Dehors, il ne fait plus aussi froid qu’en hiver. Les journées sont ensoleillées. La nature renaît, les bourgeons éclosent et les fleurs poussent. Les arbres fleurissent, les forêts redeviennent vertes. On peut se ressourcer et se sentir rajeuni. On est aussi plus motivé pour la vie quotidienne. Or, le printemps n’était pas la saison préférée de John, le seul vrai avantage qu’il y trouvait était qu’il était annonciateur de l’arrivée de l’été.

Le fait d'habiter en plein centre d'une grande ville ne laissait rien paraitre du changement des aléas climatiques, surtout que, pendant le printemps, c'étaient les oiseaux qui faisaient office de réveil-matin. Décidant de profiter du beau temps qui régnait, John sauta de son lit et se prépara pour sortir en compagnie de Thor qui, à son tour, commençait à s'ennuyer comme un rat mort depuis qu'ils avaient déménagé à Londres. Constatant que son maitre tramait une activité à l'air libre, le lévrier Irlandais se mit à trépigner autour de John comme un chiot, heureusement qu'il était plus ou moins conscient de sa taille et ne se mettait pas sur deux pour réclamer des câlins. Une fois prêt, l'ancien Serdaigle transplana à Loutry Ste Chaspoule où il se rappelait avoir aperçu une forêt qu'il n'avait jamais eu la chance d'explorer.

La promenade dans la forêt était exactement ce que John avait prévu, il y retrouva tout ce qui lui manquait depuis qu'il était de retour à Londres. Il passa un bon moment à en découdre avec Thor dans la boue pour lui montrer qui est le chef, rien de bien offensif, mais il fallait bien entretenir le côté chasseur de son chien. Le canidé et son maître reprirent leur marche à travers les sentiers du bois ; John passant son sac-à-dos d'une épaule à l'autre et son chien qui s'amusait à traquer la piste des bébêtes, qui avaient élu domicile aux sommets des arbres, mais tout en restant à portée de vue de son maître. Soudain, et sans prévenir, le lévrier piqua un sprint en s'engouffrant entre les buissons pour ensuite disparaitre parmi les arbres.

A défaut de connaitre son chien, John savait que la suite risquait de lui déplaire. La dernière fois que Thor avait détallé sans prévenir, ils étaient tombés sur un loup dissimulé en compagnie de son maître qui était, pour dulcifier, assez louche. Sortant de sa torpeur, il fila à la suite de son chien qui avait sûrement une bonne avance sur lui. La piste qu'avait laissé le chien n'était pas difficile à repérer : les traces dans la boue, les brins cassés... Pas assez pour semer John dans une forêt. Il continua sa course à travers les arbres pour s'arrêter au bout de quelques centaines de mètres en entendant des grognements qui n'annonçaient rien d'amical et qu'il suivit. Il repéra un peu plus loin Thor en face de deux chiens - ou chiennes ? Difficile à dire de cette distance. Thor échangeait des regards meurtriers avec l'un des jumeaux Samoyède, l'autre essaya de s'interposer mais le lévrier lança un aboiement. Sentant que son chien n'allait pas tarder à passer à l'offensif, John se décida à entrer en jeu.

S'approchant de la scène, le dernier scénario possible se concrétisa devant lui, l'un des Samoyèdes céda sa place à une jeune femme ; il avait devant lui un Animagus. Mais ce n'était pas le plus urgent.

- Assis. Dit-il d'un ton ferme en s'adressant à son chien qui obtempéra sans ajouter un seul grognement.

Voilà qui était réglé, il se tourna alors vers la jeune femme qui avait l'air d'avoir avalé un boulet de canon. Elle pensait sûrement qu'il était un Moldu, même au cas contraire, il ne fallait pas dévoiler sa vraie nature au premier venu. Décidant de tirer les marrons du feu, John adopta un air qu'il voulait choqué et outré, faisant appel à son talent potentiel d'acteur en herbe. D'ailleurs, il n'avait rien à perdre et tout à gagner : déjà l'expression sur le visage de la jeune femme était la définition même de "sidéré", mais John voulait la presser comme un citron. Au pire des cas, si sa comédie s'avérait inutile, il dévoilerait sa nature de sorcier à la femme Animagus.

- Tu... tu... le chien... là... Balbutia-t-il en montrant le point où se trouvait un Samoyède quelques instants avant. Il y avait un chien juste ici, comment t'as fait ? Tu l'as fait disparaitre ou quoi ? Tu es une... SORCIÈRE !

Il n'aurait jamais cru qu'un jour il dirait ces mots sur un ton qu'il n'avait jamais adopté auparavant. Il se rendit compte que Thor devait être décontenancé en voyant son maître agir de la sorte, sachant que lui-même avait ce pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
John Dawson
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Gorille


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : John Dawson, Sam 18 Avr 2015 - 17:14


[HRPG : Désolé pour ce retard.]

L'expression sur le visage de la jeune femme était épique, rien à voir avec celle qu'on voyait dans les films Moldus, celle-ci était bien authentique. Il essaya de s'imaginer à sa place, si vraiment un Moldu le surprenait à prendre sa forme Animagique, sa première réaction serait sûrement de paniquer, mais sans autre réaction insensée, sauf peut-être, s'il était sous sa forme animale, l'envie d'assommer l'intrus d'un bon coup de poing et faire passer la scène pour un simple rêve ou illusion. Dans le cas opposé, si le Moldu l'avait vu reprendre son aspect humain, John lui balancerait un sortilège d'Amnésie doublé d'un sortilège de Confusion et envoyer l'indésirable paître ; n'était-ce pas ce qu'aurait fait un Oubliator ? Quoi qu'il en soit, John maintint sa tête de Moldu effrayé, pas question d'abandonner son petit jeu. D'un autre côté, il essaya d'imaginer ce qu'en penserait un innocent promeneur en voyant deux adultes qui s'échangeaient des regards horrifiés, il se dirait sûrement que...

Le fil d'idées de John fut interrompu par le changement d'attitude de la femme ; elle n'avait plus le même regard troublé, son expression s'apaisait à vue d’œil. Ce qui prit John le plus au dépourvu était le fait que le regard de la blonde croisait le sien, la situation était tellement déroutante pour John qu'il ne put capter de ce qu'elle venait de dire que quelques bribes l'incitant à se calmer. Il ne s'était pas préparé à une telle réaction ; tenter d'atténuer la panique d'un Moldu affolé. Mais maintenant qu'elle l'avait fait, il fallait improviser selon ce comportement... Pourtant, une fois de plus, John fut pris au dépourvu.

- Tu es plutôt bon acteur, mais il en aurait fallut plus pour me berner... John.

Les paroles de la blonde n'eurent d'effet que d'ajouter plus de crédibilité et de sincérité à la tête qu'il avait déjà adopté depuis un bon moment. Comment a-t-elle fait pour le démasquer ? Cette première question n'était pas tellement urgente en comparaison au fait qu'elle avait découvert son prénom. John avait plusieurs As cachés dans son manche, il n'était pas connu pour son talent d'acteur, il se doutait déjà que sa comédie ne durerai pas longtemps. Mais de là à deviner son prénom sans que le concerné ne prononce le moindre mot, c'en était trop.

- Comment t'as fait pour... Commença-t-il à voix basse ; ça l'aidait plus ou moins à procéder ce qui venait de se passer... Et ding ! Une pensée commença à se former autour du regard qu'elle lui avait jeté avant de parler, ce n'était sûrement pas un regard normal. Et de fil en aiguille une idée globale de la situation naquit de son esprit. Je vois... Reprit-il après un court silence, t'es Legilimens, c'est ça ?

La question était plutôt stupide, il ne pouvait y avoir d'autre explication à ce qui venait de se produire. Mais quelque chose d'autre vint tracasser John ; la jeune femme venait de lire son esprit comme un livre ouvert et il ne s'en aurait même pas aperçu si elle ne le lui avait pas dit, il avait l'air bien malin maintenant... Heureusement qu'elle n'avait pas l'air de vouloir s'en servir contre lui.

- Tu sais, c'était gentil de ta part ce que tu viens de faire. Si tu le voulais, t'aurais pu me manipuler comme une poire à l'instant. Dit-il en esquissant un sourire, il ne fallait pas prendre mal ce qu'elle venait de faire. Elle aussi aurait pu avoir une réaction violente quand il s'était passé pour un Moldu, mais elle avait prit la décision la moins barbante, en plus de ça, elle lui avait bien rendu sa monnaie à John.

Il eut alors un élan l'incitant à se révéler lui aussi sous sa forme animale, mais il ne fallait pas révéler tous ses atouts au premier venu. En plus, rien ne lui garantissait l'effet que ça aurait, peut-être qu'elle le savait déjà. Attendons pour voir.

- Quel est ton signe distinctif ? Demanda-t-il en se demandant s'il n'était pas allé un peu loin, ce genre d'info était assez personnel. Vous étiez identiques toi et ta chienne avant ta transformation. Elle s'appelle comment ?

Se rendant trop tard de son manque de tact, il reprit la parole maladroitement en essayant de rectifier son erreur.

- Excuse-moi, je ne me suis pas présenté, je suis John Dawson et voici Thor. Dit-il en indiquant le Lévrier Irlandais. Et toi, tu es...

* Bien joué, John. Demander le nom de la chienne avant de connaitre celui de sa maitresse. * Pas la peine de se sermonner maintenant, le mal était déjà fait, espérons seulement que la blonde ne le prenne pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
John Dawson
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Gorille


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : John Dawson, Dim 26 Avr 2015 - 19:29


La jeune femme rassura John au sujet de ses pouvoirs et qu'elle ne comptait pas en faire mauvais usage, mais il ne put se sentir à l'aise. Cette soudaine gêne provenait du fait qu'il se sentait vulnérable en la présence d'une personne qui pourrait sonder son esprit comme ça sans qu'il ne puisse réagir. Un tel contexte ne vous mettrait sûrement pas en confiance. Sachant pertinemment qu'il n'avait aucune raison d'avoir un tel pressentiment, il essaya de se calmer en se disant qu'elle voulait juste lui jouer un tour, comme lui-même avait tenté de faire... Ces pensées calmèrent son appréhension de la situation. La jeune femme lui fit part d'un petit secret concernant son statut d'Animagus ; la demoiselle n'était pas recensée auprès du ministère. Apparemment, elle aurait mieux fait de ne rien lui révéler sur sa situation ; elle ne faisait que tomber de Charybde en Scylla. D'ailleurs, quelles étaient la chance qu'il aborde ce sujet en présence de quelqu'un qui la reconnaitrait ? En tout cas, John fut touché par le fait qu'elle ait put le mettre dans la confidence sur un sujet aussi sensible.

Il la rassura d'un hochement de tête. Même s'il ne la connaissait que depuis quelques minutes, il n'était pas dans les habitudes de John de trahir la confiance de quiconque, surtout pas de quelqu'un qui risquait de se trahir par lui-même. Apparemment, elle aurait mieux fait de devenir Occlumens plutôt que d'apprendre la Legilimancie.

Prenant soin d'éviter la question concernant son signe distinctif, la jeune femme présenta Alba, sa chienne, qui avait un beau pelage blanc plutôt impressionnant. Il tourna son regard vers Thor qui ne faisait jamais rien pour faciliter à son maître la tâche de le baigner. Le commentaire sur Thor qui effrayait Alba n'était pas nouveau, certes le lévrier était trop imposant pour qu'on reste insensible à sa présence, mais il n'était pas dangereux, du moins pas si John ne l'ordonne.

- Il n'est pas effrayant, il est seulement grand. Dit-il en regardant son chien qui avait sûrement compris qu'on parlait de lui.

La jeune femme se rapprocha pour serrer la main à John et se présenta d'un ton formel ; Anthéa Dowell. Elle procéda ensuite à faire la connaissance de Thor qui ne manifesta aucun signe d'hostilité. La réaction calme du lévrier rassura un peu son maître qui faisait souvent confiance au jugement de son compagnon.

- Donc, que fais-tu dans la vie, John Dawson ? Demanda Anthéa d'un ton enjoué penchant vers la plaisanterie.

Ouais, le plaisanterie était le ton le plus approprié quand on voulait parler de ce que faisait John dans la vie. Si on excluait la période pendant laquelle il était garde-chasse puis directeur de Serdaigle à Poudlard, il n'avait jamais eu de vrai travail. Depuis qu'il avait quitté Poudlard et terminé ses études universitaires (comme les appelaient les Moldus), il n'avait jamais eu de job digne de ce nom, du moins pas du côté magique de Londres. Maintenant qu'il venait de vider son compte à Gringotts pour acheter une maison à Londres, il fallait bien se dégoter un emploi Moldu pour subvenir à ses besoins, quoiqu'il aurait bien aimé trouver une carrière du côté magique.

- C'est une question assez délicate, ça dépend de ton point de vue. Commença-t-il en essayant de trouver la meilleure façon de formuler son idée. Si tu considères le travail dans une banque Moldue comme une vraie occupation, c'est ce que je fais de ma vie à l'heure qu'il est.

John n'aimait pas aborder ce sujet, il avait un travail plutôt stable et bien rémunéré mais trop barbant pour qu'on considère en faire sa carrière. Ce qui lui ferait plaisir serait de trouver un travail où il serait en contact avec la nature et le grand air, ou du moins où il serait en bonne compagnie.

- J'aurais bien aimé trouver un travail au Département de contrôle et régulation des créatures magiques. Se confia-t-il à la jeune femme.

Il se rappela du temps qu'il avait passé en tant que garde-chasse à Poudlard, ce n'était pas toujours qu'il était en contact avec les créatures magiques, mais du moins on avait toujours de l'air frais à sa portée.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
John Dawson
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Gorille


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : John Dawson, Jeu 30 Avr 2015 - 3:44


La blonde parut contrariée par les paroles de John au sujet de son chien, peut-être était-ce à cause du ton qu'il avait employé ; l'humour n'y était pas tellement apparent. En tout cas, ce n'était pas le vif du sujet. La conversation tournait à présent autour des emplois respectifs de chacun des deux sorciers. Ce n'était d'ailleurs pas le thème préféré de l'ancien Serdaigle, il était toujours gênant pour lui de parler de sa vie professionnelle. Il sut par la suite qu'Anthéa était auparavant Auror, ce qui laissa John bouche bée pendant une moment. Elle n'avait pas la dégaine de quelqu'un qui songerait à avoir une vie pleine de violence, il la voyait plutôt derrière un bureau à remplir de la paperasse à longueur de journée. Apparemment, les apparences pouvaient être trompeuses. En y repensant, il était logique qu'elle soit Auror ; Animagus et Legilimens était une combinaison plutôt rare, ça démontrait qu'elle disposait d'une certaine puissance. Et le fait qu'elle ne soit pas intéressée par autre chose en disait long sur son petit côté casse-cou.

- Je n'ai pas vraiment envie d'en parler pour le moment. Dit-il en répondant à la question d'Anthéa. Il essaya d'adoucir le ton pour que la jeune femme ne s'y méprenne pas encore. J'ai quelque chose à te montrer...

Il se leva d'un bond, brandit sa baguette et informula un #Repello Moldum tout en regardant autour de lui afin de s'assurer qu'il n'y avait personne dans les parages, ou du moins qu'il n'y ait aucun Moldu. Il ferma ses yeux et se représenta un point noir sur un mur blanc, s'ensuivit alors tout le processus par lequel passait l'Animagus pour prendre son apparence animale. En rouvrant les yeux, John avait la tête, le buste et les favoris d'un gorille adulte. Les compagnons des deux sorciers n'eurent aucune réaction brusque, ils étaient parfaitement calmes en le voyant se transformer. Ils devaient sûrement croire qu'il était absolument naturel pour les humains de pouvoir se métamorphoser en animal.

John avait pris la décision de prendre sa forme Animagique car il se sentait en quelque sorte redevable envers Anthéa qui venait de lui dévoiler ouvertement ses pouvoirs. Il ne se sentait en effet pas à l'aise en lui cachant que lui aussi était en mesure de se transformer en animal ; c'était, d'une façon ou d'une autre, trahir la confiance de la jeune femme. L'Animagus observa pendant un bon moment son corps de dos d'argent, il se rappela la fois où il avait perdu le contrôle de son corps et que son côté animal avait pris le dessus. Heureusement que l'Homme avait repris le commandement, l'Animal ne constituait à présent que le corps. Reprenant sa forme initiale, le jeune homme félicita les deux chiens pour leur comportement et repris sa place.

- Alors, t'en penses quoi ? Dit-il avec un grand sourire en  espérant que sa transformation avait eu l'effet escompté.

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Ebenezer Lestrange, Lun 27 Juil 2015 - 0:40


Avec Izsa

La terre elle est trop basseuh,
Le ciel il trop haut,
Il y a que le comptoireuh
Qui soit au bon niveau !

Cinquante et un, je t'ai....

Le brun s'arrêta d'un coup, regarda à droite puis à gauche avant de faire demi-tour. Ils étaient partis du mauvais côté, il en était sûr vu qu'ils venaient de quitter le bled paumé où ils avaient atterri sans croiser leur moto. Où étaient-ils précisément ? Ebenezer n'en avait aucune idée, il connaissait juste la route pour retourner au bar car tous les chemins mènent au rhum. Il attrapa Izsa par l'épaule tout en manquant de se fracasser sur le béton. Bras dessus bras dessous, ils repartir dans la direction opposée en tanguant un peu et en se faisant des déclarations d'amitié éternelle.

Ils avaient beaucoup bu, trop même. Tout ça pour célébrer l'achat de leur moto magique et leur endettement pour le siècle à venir. Ça avait presque commencé sagement par une bière pépère dans un bistrot lambda. Puis ils avaient décidé de squatter un autre bar, puis  un autre et encore un autre, etc, etc.... Et comme ils avaient une moto, ils allaient pas dans des tavernes à côtés. Alors si au début les trajets leur permettaient de dessoûler un peu, ils devenaient de plus en plus acrobatiques.

Ebenezer n'avait jamais conduit de moto. Normal, c'était un sorcier, pas un crétin de moldu boutonneux qui se la pétait en roulant à fond à trois heures du mat' dans les rues. Izsa avait donc du se charger de son éducation. La route entre le troisième et le quatrième bar avait été pour lui et, curieusement, la serpy n'avait pas trop-trop voulut qu'il retouche la moto la nuit. Sauf que cette fois-ci, il ne lui laisserait pas le choix. Apercevant la moto au loin, il abandonna Izsa à son triste sort et se précipita vers l'engin. Après une séance d'escalade laborieuse, il finit par s'installer en face du guidon et fit un grand signe à son amie.

- Monte ! C'te fois, c'moi qui conduis !
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Izsa Hilswood, Lun 3 Aoû 2015 - 2:18


La terre elle est trop basseuh,
Le ciel il trop haut,
Il y a que le comptoireuh
Qui soit au bon niveau !

Cinquante et un, je t'aime
J'en boirais des tonneaux
A me rouler par terre
Dans tous les caniveaux !

- EB, POURQUOI TU CHANTES P'US ?!

Ça se faisait pas, sérieux ! On laissait pas un pote s'égosiller tout seul sur une chanson, question de principe !
Olala, qu'est ce que ça tournait... Elle n'arrivait pas à comprendre si c'était son compagnon de beuverie qui bougeait trop vite, ou bien si c'était elle qui voyait trop lentement, mais clairement des choses échappaient à son cerveau embrumé.
Ça tanguait tellement que quand il la saisit pour lui faire faire demi-tour, elle s'affala à moitié et évita de faire un bisou au sol à quelques centimètre près.

Il la guida à travers les rues, ce qui était franchement une bonne idée. Sobre, la jeune fille parvenait à se perdre dans sa propre ville natale, pour peu qu'elle ne connaisse pas la rue. Alors, bourrée dans un patelin paumé ! Elle suivit la cadence sans réfléchir.

- En vrai, t'es trop mon ami pour la vie. Je sais pas comment je ferais sans toi...

Au lieu de répondre par une remarque sarcastique comparant son cœur à un boursouflet, comme il l'aurait sans doute fait avec un gramme d'alcool de moins dans le sang, il renchérir par une déclaration encore plus poignante qui lui mit les larmes aux yeux. C'était tellement beau l'amitié... C'était tellement une valeur trop importa...

Mais pourquoi il la lâchait d'un seul coup ? Il avait donné le top départ pour faire une course ? C'était pas du jeu, elle était pas prête là ! Quand finalement le flou devant es yeux lui permit de voir à peu près ce qu'il se passait, elle regarda d'un air éberlué son ami grimpé sur leur moto comme s'il c'était agit de l'Himalaya. Il lui fit un signe, et elle trottina pour le rejoindre. Trottiner, ça allait. C'était pas très droit, mais elle allait dans la bonne direction.

- Monte ! C'te fois, c'moi qui conduis !

Avec trois verres dans le nez, Izsa s'était bien rendue-compte que laisser entre les mains du Lestrange une technologie qui était totalement inconnue aux yeux du Sang-Pur qu'il était, ben c'était une mauvaise idée. Avec quatre verres dans le nez, elle se souvenait qu'il valait mieux qu'elle conduise. Après sept verres, elle avait juste pas envie de laisser sa place de conductrice : c'était trop cool de faire de la moto.
Mais avec la dizaine de verres qu'elle avait actuellement dans le pif, elle n'eut qu'une seule pensée : c'était trop une bonne idée ! Il allait devenir trop fort comme ça, il pourra même faire de la moto-cross !

Elle émit un cri enthousiaste et couru à son tour vers l'engin. Elle tenta d'abord de sauter dessus, se prit le genou dans la carrosserie et failli passer par dessus le bord. Elle reprit alors contenance, leva précautionneusement la jambe, perdit l'équilibre, failli faire tomber la moto sur le flanc, se rattrapa in extremis, et hop ! Moins de cinq minutes, un exploit dans son état !

- Allez ! hurla-t-elle dans la pauvre oreille de son ami. A fond les ballons !

Mieux valait espérer qu'il ne connaissait pas cette expression, ou ils auraient plus vite fait sauter dans un filet du diable déchainé...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Ebenezer Lestrange, Jeu 6 Aoû 2015 - 2:14


Youhou! Izsa voulait bien lui laisser la moto. C'était super cool, il allait enfin pouvoir essayer de décrocher une étoile. Voir même une constellation qu'il accrocherait au plafond de la salle commune. En plus, ça lui donnerait plein d'idées de prénoms pour sa future descendance au sang pur et aux allèles trop semblables pour leur propre bien... Ou alors, plus vraisemblablement, pour son armée future de revenants. Des zombies aux noms d'étoiles, ça pétait la classe. Avachi sur le tableau de bord, il traçait des plans sur la comète le temps qu'Izsa s'installe. D'ailleurs, elle avait encore plus de mal que lui, elle devait pas savoir faire de l'escalade en tête. Elle faillit même passer par dessus bord d'une moto à l'arrêt. C'était rigolo, il était plié en deux maintenant. Puis elle faisait tout bouger, comme s'il était sur un manège. Des fois, le sol était même super proche. Sauf que l'attraction prit fin, laissant derrière elle un brun tout déçu.

- Allez ! A fond les ballons !

Elle avait pas besoin de crier l'autre grognasse, surtout qu'il voyait aucun ballon. Au moins, elle avait enfin réussi à s'installer. Ils allaient pouvoir décoller. Il se prépara psychologiquement avec méditation, récitation de mantra, prière au dieu des moto-volantes et alcootest positif tout. Une fois prêt, il fit craquer ses doigts, mit les mains sur le guidon, fit tourner l'accélérateur et... Rien. Il réessaya et toujours rien. Y avait un problème, c'était pas possible autrement. Il se tourna vers Izsa, les larmes aux yeux.

- Notre moto, elle marche pluuus !

Il était tout tristouille maintenant. Il descendit de la moto, la mort dans l'âme et remarqua que celle-ci était verte. Ce uqi était bizarre parce que dans ses souvenirs, elle n'était pas verte. Ca expliquait tout ! Un ogre était venu repeindre leur moto et la peinture avait collé les roues au sol en séchant ! Oui mais non, l'idée qu'ils s'étaient plantés d'engin fit son chemin parmi les bulles de whiskys qui envahissaient leur cerveau. Et les deux amis repartirent en vadrouille jusqu'à tomber sur une nouvelle moto. Il en fit le tour en sautillant pour vérifier son authenticité puis, satisfait, décida d'aider Izsa à monter. En garçon bien élevé, il lui fit la courte échelle, lui fila un taquet sans faire exprès, la poussa dans le dos puis décida qu'elle était assez grande pour se démerder et surtout assez lourde. Miraculeusement, il réussit à grimper sans difficulté. Il fit craquer ses doigts, mit les mains sur le guidon, fit tourner l'accélérateur et... Rien. Comique de répétition quand tu nous tiens. Il se tourna vers sa best friend forever, un éclair de génie lui ayant transpercé l'esprit.

- Za ? Tu me passes les clés s'il-te-plaît ? chantonna-t-il.

Et un certain temps après (fallait bien que la sorcière se souvienne du concept de poche après tout), ils décollaient enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Izsa Hilswood, Sam 22 Aoû 2015 - 21:52


P'tain, il était pas doué, Eb ! Même pas capable de démarrer une moto. C'était pas compliqué pourtant, ça faisait vroum vroum et pfffuuuuuui, vers l'infini et au delà !
Mais apparemment, l'éthanol était plus concentré que le sang dans ses vaisseaux sanguins. Il ne parvenait pas à réitérer son exploit de quelques bars plus tôt. Et c'est en réalisant cela qu'il se retourna vers elle, en disant d'une voix si triste qu'elle aurait tiré une larme au pire des Mangemorts.

- Notre moto, elle marche pluuus !

Izsa l'observa d'un œil critique. Enfin, elle avait l'impression d'avoir un regard critique, mais en réalité il était plutôt vitreux. Elle resta sur la moto, et tenta tant bien que mal de se mettre à la place conducteur. Si Eb était pas doué, elle, elle avait son permis ! Alors même si c'était toujours aussi irresponsable de conduire à 3 grammes, au moins elle avait certain réflexe, et pouvait allumer un moto rien qu'à l'instinct !
Elle joua avec l'accélérateur, mais aucun son ne sortit de l'engin.

EEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEB ! T'AS PÉTÉ NOTRE MOTO !

La rage de la jeune fille n'était pas belle a voir. Elle vociférait en projetant de tout côtés des petits postillons, et son visage prenait une étrange couleur violacée.
C'est alors que son cher ami lui fit remarqué qu'ils s'étaient planté de moto... Arg ! Mais c'tait sa faute à lui aussi ! Pourquoi il s'était jeté dessus comme un possédé ? Elle l'avait suivit, normal, et il l'avait induit en erreur. Bon après, la bonne nouvelle c'était que leur moto n'était pas cassée. Ni vus ni connus, il s’éloignèrent de l'engin vert pas beau, espérant de tout cœur ne pas tomber sur son propriétaire qui aurait été alerté par leurs cris tout sauf discrets.

Ah ! Ça y était enfin ! Cette fois-ci c'était la leur, sûr et certain ! Elle était tellement plus belle que l'autre, comment avaient-ils peut les confondre ? Sans vraiment comprendre ce qu'elle faisait, Izsa passa sa main sur la carrosserie et lui demanda pardon pour ce terrible affront. La pauvre, ils avaient failli la tromper avec une autre.
Eb se montra alors parfait gentleman, présentant ses mains à son amie pour l'aider à grimper. Toute contente, elle ne mit pas du tout en cause la capacité de son amis à porter une charge d'une cinquantaine de kilo, et y posa le pied toute contente.
Un coup maladroit la déséquilibra alors, et elle fut poussée vers l'avant. Elle se mangea l'arrière de la moto, pendant qu'Ebenezer développait une nouvelle technique d'esquive pour ne plus avoir à l'aider. Bon, elle allait se débrouiller seule, c'tait pas la première fois en même temps.

Cette fois-ci, elle grimpa sans trop de complication. Enfin, un peu quand même, mais moins qu'à son premier essai. Pendant ce temps, Ebenezer était déjà monté, et jouait pour la seconde fois avec l'accélérateur sans succès. Il l'avait vraiment cassé cette fois-ci ?

- Za ? Tu me passes les clés s'il-te-plaît ?

Une seconde, deux secondes, trois secondes...Izsa l'observa d'un regard vide, complètement perdue. Mais de quoi parlait-il ? Une clé. Depuis quand ils avaient besoin de clé pour.....Aaaaaaaaaaah ! Une lumière s'alluma dans son cerveau, et d'un mouvement malhabile elle tapota les poches de son jean. Elle fut prise de panique quand elle se rendit compte qu'elle ne les sentait pas. Où était-elle ? Où était...chting ! Ah, dans son blouson. Fallait dire que c'était plus pratique de la mettre là.

Elle les tendit donc à Eb avec un grand sourire, et celui-ci parvint - oh miracle ! - à faire vrombrir le moteur.
La moto avança d'abord sur la route, ils eurent un, puis deux cahuts, et ils s'élevèrent enfin.

- Wooooooooa !

Le bonheur était total. Izsa sentait le vent fouetter son visage, elle leva ses bras vers le ciel et... chtong. La moto se secoua, elle venait de heurter quelque chose. Deux secondes plus tard, ils perdirent trois mètres de hauteur, et son estomac demanda pitié. Ils reprirent un peu d'altitude, trop d’altitude, elle enroula ses bras autour du ventre du conducteur afin de ne pas tomber.

-Au secours !

Finalement, laisser conduire le Serdaigle était la pire idée qu'elle n'avait jamais eu...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Ebenezer Lestrange, Jeu 17 Sep 2015 - 18:54


C'étaient grave cool de démarrer une moto volante.  Parce que genre au début, tu roulais sur la route et puis après tu roulais plus sur la route. Mais alors, tu roulais sur quoi ? C'est arrivé à ce stade de la réflexion qu'Ebenezer bugua et que la moto chuta de trois mètres pour une raison inconnue. Il ouvrit les grand les yeux, émerveillé, il avait pas capté qu'ils avaient pris autant d'altitude. Il regrimpa encore un peu, droit vers un nuage.

-Au secours !

Il cria en même temps que la brune, surpris par le truc non-identifié qui lui touchait le ventre. Il supportait pas qu'on touche à son ventre pour une raison super bête, il craignait les chatouilles à mort. Et comme elle avait pas l'air de le lâcher, il se tortillait dans tous les sens en faisant faire des écarts à la moto. Chose que son estomac n'apprécia pas particulièrement. Il se pencha par-dessus le guidon, soulevant ses fesses de la selle et dégobilla par-dessus bord. Le problème, c'était que la moto suivit le mouvement. Pas d'éclaboussure parce que les deux amis se devaient de rester un minimum classe, juste un splendide tonneau. Ebenezer trouva ça trop cool donc il en fit un autre juste pour le fun. Puis un autre parce qu'il avait pas réussi à stabiliser l'engin.

Il riait à gorge déployée, un peu comme un malade en fait. Et les étoiles brillaient juste au-dessus de sa tête. Il avait toujours eu envie d'aller voir les étoiles de plus près, rêve de tout gosse insensé. Il était sur une moto volante, avec sa best friend forever, c'était peut-être le moment idéal pour aller faire un coucou à l'espace. Puis ça leur ferait un super souvenir de leur amitié éternelle. Le Serdaigle, avec plus de bièraubeurre que de sang dans ses vaisseaux sanguins, virait nunuche.

D'habitude, une part de sa conscience se serait immédiatement rebiffée quand la niaiserie aurait commencé son infiltration cérébrale. Sauf que cette part de sa conscience, que l'on nommera à juste titre raison, déjà de très petite taille, était trop occupée à réguler la conduite du brun qui avait décidé que slalomer en oubliant l'existence du frein était super grisant et qu'Izsa devait adorer aussi.

- Youhou ! C'trop cool ! T'as eu l'idée la plus géniale de ta vie en me parlant de la moto !

Et l'engin chuta de nouveau de trois mètres parce qu'Ebenezer respectait la priorité à gauche avec des canards volants à cette heure indue. Peut-être que c'était pas des canards d'ailleurs. Pensif, il arrêta carrément le moteur, s'étira un peu et regretta de ne plus rien avoir à boire. Il criait un peu aussi, ils descendaient quand même très rapidement. Eclair très bref de lucidité. Il ralluma le gaz et ils étaient repartis à toute vitesse, vers le haut cette fois.

- C'est où l'prochain bar ? Parce que j'ai soif puis j'veux du whisky... Ou du rhum, ou un tequila sunrise, c'est trop bon les tequila sunrise. En parlant du soleil, tu savais que c'était une étoile ? C'est trop cool les étoiles ! Viens, on va les voir. Regarde, vu comment en monte, on y s'ra bientôt. On s'f'ra pause pique-nique sur la lune. Vas-y on va trop lentement en plus, j'accélère. Puis viens, on fait des galipettes au passage... WOUHOU ! Je conduis super bien n'empêche, on est même la tête en bas. D'ailleurs, tu pourrais arrêter de me tenir s'il-te-plaît ? Tu me fais mal au bide à force.

Et ils montaient, montaient, montaient, bécane quasiment à la verticale et le flot de parole du brun ne tarissait pas.

- Un truc de dommage, c'est qu'on a même pas pu provoquer la vieille qui nous a piqué notre moto en duel. On lui aurait défoncé sa race puis on lui aurait fait les poches. Elle avait l'air super riche en plus.... On aurait pu s'acheter tout plein d'autres trucs. Genre un stock de kiwicot.... Dis Za ? C'est quoi l'énorme machin qui vole juste devant nous ? Ça ressemble à un truc de moldus... Depuis quand les moldus volent d'abord ? Et pourquoi il s'arrête paaaaaas ?!?

Il tenta de freiner mais ils étaient bien trop proches de l'avion pour éviter la collision. PAM ! Ils rentrèrent dedans à toute vitesse et repartirent en sens inverse, vive les lois de Newton ou un nom du genre. Le brun perdu connaissance pratiquement sur le champs, sa dernière pensée cohérente fut: "Je vole pour de vrai, j'espère que j'ai pas rayé la carrosserie" puis il se laissa tomber. Comme s'il avait le choix...

Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Izsa Hilswood, Dim 25 Oct 2015 - 0:57


Le temps passe beaucoup trop vite... déjà un mois !

La sensation désagréable qui lui collait au ventre n'était pas prête de la quitter. Pas prête du tout, vu que Ebenezer avait apparemment abandonner son cerveau dans le dernier bar, tout comme son sens de l'équilibre et sa conscience du danger. Bon, ne mentons pas, Izsa n'était pas plus glorieuse. Elle se rendait bien compte qu'ils étaient mal, cependant tout ce qui la préoccupait était la sensation de tournis, jumelé avec ses soulèvement d'estomacs régulier.
Quand la moto se mit à faire des tonneaux, et que l'odeur du vomi empli ses narines, elle ne put se retenir. Une gerbe peut glorieuse s'échappa, et comme il lui en restait un peu sur les lèvres elle s'essuya sur le tee-shirt du Serdaigle qui avait enfin reprit le contrôle de l'engin.

Elle se sentait mieux du coup. Son système digestif était au repos, et elle parvenait à distinguer le haut du bas. Un éclat de rire lui parvint malgré le bruit du vent de plus en plus fort, et elle s'y joignit à son tour. Le froid contre ses joues augmentait proportionnellement à la vitesse qu'ils prenaient, et au lieu de s'en inquiéter elle apprécia la situation. Sa conscience du danger à elle était sortie en même temps que son vomi rhum-bièreaubeurre.

- Youhou ! C'trop cool ! T'as eu l'idée la plus géniale de ta vie en me parlant de la moto !

Si seulement Izsa n'avait pas noyé son sarcasme habituel sous une marée d'éthanol, elle aurait sans doute fait une remarque sur leur endettement sur trois génération, ou bien que ce jour là elle aurait mieux fait de se casser un bras, vu sa manière de conduire. Là, elle se contenta de rire de plus belle, si bien qu'elle ressemblait à une démente.

C'était comme la grande roue ou les montagnes russes en fait. Une fois la première frayeur passée, elle n'arrivait plus à s'arrêter de rire. Réaction typique au stress et aux sensations forte, sans doute.

- C'est où l'prochain bar ? Parce que j'ai soif puis j'veux du whisky... Ou du rhum, ou un tequila sunrise, c'est trop bon les tequila sunrise. En parlant du soleil, tu savais que c'était une étoile ? C'est trop cool les étoiles ! Viens, on va les voir. Regarde, vu comment en monte, on y s'ra bientôt. On s'f'ra pause pique-nique sur la lune. Vas-y on va trop lentement en plus, j'accélère. Puis viens, on fait des galipettes au passage... WOUHOU ! Je conduis super bien n'empêche, on est même la tête en bas. D'ailleurs, tu pourrais arrêter de me tenir s'il-te-plaît ? Tu me fais mal au bide à force.

Le prochain bar, l'est dans ton c*l. Elle aussi elle avait soif, et puis il fallait qu'elle lave sa gorge du reste de dégueulis. Oui, elle savait que le soleil était une étoile, elle était pas complètement stupide non plus. Les étoiles, c'était pas trop cool, c'était trop loin. Jamais elle ne parviendrait à aller dans un autre système solaire un jour, c'tait trop triste ! Ils étaient cantonner à leurs huit planètes et autres satellites, et aux mieux avec leur moto ils iraient sur la lune. Ou pas. 'Fin c'était déjà pas mal, hein, mais ça aurait été cool de visiter une planète de Proxima du Centaure... Ouais accélère, c'est trop drôle ! Plus vite ! Plus vite ! Youhou !
Elle riait tellement fort qu'elle n'entendit pas la remarque sur son bide, et ne lâcha pas prise. De toute façon, elle avait trop peur de tomber pour le lâcher.
A ce moment, elle cessa d'écouter son ami, se contentant de profiter des cascades. Soudain, une masse noire apparut dans son champ de vision limité. Elle se mit à hurler à pleins poumon, et une secousse la fit sombrer en plein blackout.

Tout ce qu'elle savait, c'était qu'elle avait vachement mal. La douleur lui avait fait reprendre conscience, elle observa autour d'elle. Ils étaient à terre, étaler dans des positions grotesques. Quand elle posa sa main afin d'y prendre appui, elle se rendit compte qu'elle pissait le sang. Et Eb, c'était encore pire.

-EEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEB ! s'époumona-t-elle, paniquée.

Bon, il était pas mort, mais il faisait peur ce con. Elle tourna la tête vers la moto, et vit que des voyants rouges c'était allumés, indiquant que des sortilèges d'urgence s'étaient enclenchés. Apparemment, c'étaient à eux qu'ils devaient le fait d'être en un seul morceau. Ou presque. Au vue de l'angle improbable que formait le bras de son ami, y avait quelques parties internes qui étaient pas fort fort à leur place là-dedans. Quand à elle, mis à part une douleur soutenable dans les genoux, les coudes et les poignets, tout allait bien. A moins que ce ne soit l'alcool et l'adrénaline qui ne lui en donne l'illusion...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Nyptia Shaklebolt
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Nyptia Shaklebolt, Mer 15 Juin 2016 - 23:18


Joyeux Anniversaire !
ft. Pandore Hastings

Le réveil sonne, de sa sonnerie stridente et angoissante, et j'ai une fois de plus envie de l'envoyer valser contre un mur. Je n'aime décidément pas du tout ce moment de la journée. S'extirper d'un profond sommeil, réparateur et bon conseiller, dans un bruit incroyablement désagréable, pour retourner à la vie réelle... Quel bonheur ce serait de pouvoir dormir tant qu'on le souhaite ! Mais bon, aujourd'hui, je n'ai pas à me plaindre : pas de cours à l'horizon, ni de devoirs, seulement l'amusement. On est samedi, il fait beau - à moins que la fenêtre du dortoir ait été enchantée dans la nuit - et une fête de bon augure m'attend, cet après-midi. Ce bon vieux Weasley (qui ne fête pourtant que ses vingt-deux ans) a organisé "la plus grande fête de tous les temps", comme il s'est plu à le noter dans son invitation. La tradition perdure, chez les rouquins ! Je crois bien que cette famille n'a jamais engendré rien d'autre que de joyeux fêtards... Tant mieux ! Ça me changera des examens de fin d'année.

Je me lève, ragaillardie par la perspective de la journée, et m'habille d'une robe tout simple, en soie bleu sombre, et de sandales élégantes dans les tons noirs. Nouveau regard par la fenêtre. J'ajoute un chapeau de feutre noir à liseré bleu. Décidément, je colle à ma Maison, même quand je quitte Poudlard !

Descendant tranquillement les nombreux escaliers du château, je me retrouve dans la Grande Salle, où j'engloutis avec appétit mon petit-déjeuner. Fin prête à partir pour Loutry Sainte-Chaspoule, je me rends compte que j'ai oublié le cadeau de Killian. Et me voilà repartie, gravissant les marches quatre à quatre, jusqu'à la Tour de Serdaigle, pour récupérer le petit paquet enrubanné de rouge. Soufflant comme un chiot qui a trop joué, je redescends jusqu'au rez-de-chaussée et sors de l'académie d'un pas léger. Il me tarde d'arriver, je n'aime que peu les longs trajets...

Et en terme de longs trajets, je suis servie aujourd'hui : Poudlard - Loutry ne se fait pas en cinq minutes ! Le Magicobus a beau rouler à une vitesse effrénée, je ne distingue le paysage du village anglais que trois heures plus tard. Légèrement nauséeuse à cause de la conduite... comment dire ? Sportive ? du chauffeur, je descends du bus à impériale d'un pas chancelant. À peine ai-je mis pied à terre que le car disparaît déjà, hors de ma vue. Je prends une minute pour retrouver mon équilibre et commence mon ascension vers le haut du village.

Loutry Sainte-Chaspoule est un charmant petit hameau, où nombre de sorciers voisinent les Moldus. J'observe le décor du bourg avec intérêt. Tout est joli, pittoresque, comme dans mon souvenir. Je ne suis venue ici qu'une ou deux fois, pour rendre visite aux amis de la famille, mais j'étais très jeune. Aussi, le paysage n'est-il pas resté gravé à proprement parler dans ma mémoire... Où se trouve la maison des Weasley, déjà ? Si mon père avait été encore de ce Monde, il se serait sans doute gaussé de mon horrible sens de l'orientation, avant de m'indiquer la bonne direction. Oui mais voilà, je suis toute seule. Et perdue. Un peu. L'idée d'aller demander ma route à un inconnu ne m'effleure même pas, je serais bien capable de m'adresser à un Moldu qui n'aurait jamais entendu parler de la famille aux cheveux enflammés...

Il me semble me souvenir qu'il faut emprunter une route de campagne, en direction du Nord. C'est donc ce que je fais, m'orientant à l'aide de ma Baguette, grâce à l'enchantement des Quatre Points. Voilà ! Je suis partie. Reste plus qu'à dénicher la bicoque à l'architecture insolite, au loin, à travers les champs qui se profilent à perte de vue...

Au bout d'un moment, il me semble discerner le toit pointu de la maison que je cherche. Ah ! Ils ont dressé des chapiteaux blancs, dans le jardin. Et j'ai l'impression qu'il y a déjà pas mal de Monde... si j'en crois le boucan qui parvient à mes oreilles, alors que je ne suis encore qu'à deux centaines de mètres de l'entrée ! J'avance en souriant, certaine que je vais retrouver beaucoup de connaissances, et pénètre, heureuse, dans le sanctuaire légendaire des Weasley...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 8

 Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.