AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 7 sur 8
Alentours de Loutry Ste Chaspoule
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Elly Wildsmith
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Elly Wildsmith, Mar 1 Aoû 2017 - 19:40


Mensonge.
Trahison.

Tu entends dans ses mots le poids d’un silence qu’il se refuse à libéré. Tu te retournes à nouveau vers lui et l’échange de regard en dit long sur sa réponse. Nonchalant, le gamin pense être intelligent. Tu veux bien l’aider, bien entendu, mais tu veux aussi entendre la vérité quoiqu’elle puisse être. Tu grinces des dents, ton sourire narquois s’échappe dans les airs.

Tu laisses tomber le moldu à tes pieds, qui se confond en rauque râles et agonisant, suppliant sans doute que sa torture s’achève. Mais ton désir de venger le gamin s’est mué en besoin de réponse. Jamais ton regard ne dévie de sa silhouette, de son visage. Finalement, ton esprit s’évade alors que ta main monte, baguette entre les doigts, pointant d’abord l’arcade du jeune homme « Episkey » puis son nez « Episkey » à nouveau afin qu’il retrouve un visage à peu près convenable, ou tout du moins pas sanguinolent. Ce gamin à quelque chose dans le regard qui te trouble, qui t’interroge, tu veux savoir car tu veux l’aider. Peut-être te rendras-tu compte que tu as eu tort ? Qu’il ne méritait pas ton intérêt, mais qu’importe. Tu es là maintenant, et vu ce que tu viens de faire à un moldu, autant que cette expérience soit bénéfique.

- C’est une bonne réponse mais … je ne laisserais pas tomber Azaël. Je le connais, je connais sa nature. Alors … je vais me répéter une dernière fois : que t’a-t-il fait ?

C’est purement du bluf. Tu ignores absolument tout ce qui a pu se passer entre le gamin et Evan, mais quelque chose te dit que ce n’est pas la relation normale d’un élève et d’un prof. Qu’il y a autre chose. Encore. Une intuition d’Auror qui peut être te pousse à croire cela, à tort ou à raison … Mais là, ici et maintenant, tu as envie de savoir. Tu as ce besoin quasi viscéral que de comprendre la peur que tu as pu lire sur le visage du gamin à l’approche de son professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Azaël Peverell, Mar 1 Aoû 2017 - 21:20


Une fois la réponse donnée, tu soutiens le regard de l'Aurore sans sourciller. Ce n'est pas franchement dans ton habitude. Tu détestes être confronté au regard des autres. Mais cette fois-ci, tu ne faillis pas. Parce qu'elle ne doit rien savoir, jamais. Tu ne laisses passer aucune émotion. Comme si, finalement, tu étais totalement détaché de la scène. Tu n'ajoutes rien. Tu te contentes d'attendre qu'elle passe à autre chose par elle-même. C'est à peine si tu te rends compte que le moldu s'est étalé au sol. Tu n'écoutes pas ses plaintes. Tu l'oublies totalement, ainsi que ses camarades. Tu te contentes de soutenir le regard face à toi. Cependant, en la voyant pointer sa baguette sur toi, t'amorces un début de mouvement de recul.

Ce n'est pas une situation que tu apprécies. T'es totalement à sa merci, quoi qu'elle décide de faire. Aucun moyen de te protéger, puisqu'elle garde toujours ta baguette. Tes mâchoires se serrent légèrement. Cependant, elle se contente de te soigner. Tu sens ton arcade se refermer, et ton nez se remet en place dans un léger craquement qui te tire une grimace de douleur. Tu la lâches enfin des yeux pour essuyer les traces de sangs de ton visage avec la manche de ta veste. Au moins, t'as un peu moins mal à présent. C'est toujours ça de pris. Pourtant, aucun remerciement ne passe tes lèvres. Tu écoutes ses propos sans broncher. Elle ne te croit pas. Elle se doute que tu caches quelque chose, et elle veut savoir. Mais tu ne lâcheras rien. Lival a obtenu une totale loyauté de ta part. Il t'a dit de ne jamais en parler à personne, et t'as bien l'intention d'obéir. Peu importe combien de fois elle demandera. La réponse que tu lui offriras sera toujours la même.

- Il m'a rien fait.

Premier mensonge ouvert. Elle peut dire ce qu'elle veut. Connaître sa vraie nature. Tu t'en fous. Ce n'est pas toi qui le trahira sur ce coup là. Tes yeux sont à nouveau plantés dans les siens. Peut être pour la défier d'aller plus loin alors que tu sais pertinemment qu'elle perd son temps. Que tu risques simplement de te refermer totalement. A dire vrai, tu serais probablement capable d'abandonner ta baguette ici et de te barrer tranquillement les mains dans les poches si jamais tu estimes qu'elle t'Emm*rde trop. Tu détestes qu'on essaie de te forcer la main. D'autant plus que t'es loin de la connaître, alors elle peut toujours courir pour que tu te décides à lui raconter quelque chose d'aussi humiliant. Histoire de clore la discussion, tu ajoutes :

- C'juste un prof, j'ai rien à vous dire.

En revanche t'aimerais assez qu'elle te rende ta baguette. Tu baisses les yeux sur le moldus qui gémit au sol d'un air totalement blasé. Tu en étais venu à presque l'oublier. Mais en le voyant aussi pitoyable, t'as envie d'en rajouter une couche. Alors tu ne peux pas t'empêcher d'envoyer un puissant coup de pied dans son visage. Le geste te tire une grimace de douleur. Mais ce n'est rien comparé à la sienne. Le voilà qui gémit plus fort encore tandis que quelques gouttes de son sang recouvrent le sol. Tes mains s'enfoncent dans tes poches tandis que tu l'observes. T'as bien envie de lui remettre quelques coups, histoire de te défouler et d'oublier les questions à la con d'Elly.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Elly Wildsmith, Ven 4 Aoû 2017 - 14:48


Le gamin ne semble pas décidé à t’avouer la vérité. Pas aujourd’hui en tout cas. Et cette idée te fait grincer les dents. Parce qu’il ne devrait pas te résister ainsi, parce qu’après tout tu es et représente l’autorité et qu’en tant que tel aucun secret ne devrait te résister. Mais tu ne veux pas froisser le gamin. Tu sais qu’un jour tu obtiendras ta réponse, même si tu dois la demander au principal intéressé.

Néanmoins, tu comprends qu’il s’est clairement passé quelque chose entre eux tant le gamin s’est refermé sur lui-même à l’évocation de cette peur insidieuse qu’il semblait avoir. Tu hausses les épaules et te détourne de lui, pour te concentrer sur les moldus. Avant de lui balancer sa baguette par-dessus ton épaule et de lui dire

- Un sortilège seulement, sur celui que tu veux. De la souffrance, de la douleur, mais rien d’irrémédiable. Pas de sortilège impardonnable. Compris ?


De toute façon, tu sais que  pour lancer de tels sortilèges il faut savoir manier la magie, ce qui n’est pas donné à tout le monde et encore moins à des gamins de 17 ans. Quoique peut être celui-ci peux se révéler surprenant. Alors tu préfères balancer un avertissement.

- Je vais être claire : si tu utilises un sortilège qui provoque la mort de l’un d’entre eux, je n’hésiterais pas à faire de même sur toi. Ainsi tu conserveras tous tes secrets. Evite moi cela Azaël, je commence à t’apprécier.


Des menaces à peine voilées que tu n’es pas certaine de mettre en œuvre si jamais il passé la ligne que tu viens de fixer, tu n'as pas envie de nettoyer une zone d'un cadavre de moldu. Et puis il est attachant ce gamin, du genre tête à claque qui provoque et qui se retrouve toujours dans des mauvais coups. Comme là, ce soir. Il avait dit ou fait quoi avec ces moldus pour se retrouver finalement entre leurs coups ?
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Azaël Peverell, Sam 5 Aoû 2017 - 10:52


Elle semble avoir compris. Elle n’insiste pas, se détourne de toi. Tu préfères amplement cela. C’est que ça collait une tension vraiment pas nécessaire cette histoire. Qu’est ce que ça peut lui faire ce qu’il s’est passé entre Lival et toi ? C’est de l’histoire ancienne, ressasser le passé alors même que vous vous êtes mis d’accord tous les deux pour passer à autre chose, c’est pas très sympa de sa part. La voilà de nouveau concentrée sur les moldus. Du moins c’est ce que tu pensais jusqu’à ce qu’elle te balance ta baguette. Tu ne t’y attendais pas, mais parviens quand même à la saisir au vol. C’était moins une, encore un peu et elle tombait par terre. Et là, ça aurait été un peu la honte quand même.

Tu la serres légèrement dans ta main, bien content de retrouver ton bien. Tu te sens mieux rien qu’en la tenant de nouveau. T’es en capacité de te protéger, et d’user de magie. Tu peux être toi-même en entier puisque ton bras vient de retrouver son extension. Tu pousses un léger soupir de soulagement tandis qu’elle t’expose les règles que tu dois suivre maintenant que tu as récupéré ton arme. Tu lèves les yeux au ciel, légèrement agacé par sa façon de parler plutôt autoritaire. T’as juste envie de lui balancer un bloclang pour rigoler en fait. Mais tu ne le fais pas. Tu te contentes de hocher légèrement la tête. Tu ne comptais pas utiliser de sortilèges impardonnables de toute façon. Tu connais suffisamment de sorts bien douloureux pour ne pas nécessiter de recourir à de telles extrémités.

Mais elle se sent obligée d’en rajouter une couche. T’as pas le droit de les tuer non plus. Non mais pour quel genre de psychopathe elle te prend là ? T’as envie de te venger, t’es sacrément en colère, tu veux qu’ils souffrent. Mais c’est quand même toi qui les as cherché à la base. Tu ne vas pas les tuer parce que tu t’ennuyais. Ils méritent simplement une leçon. Histoire de se rappeler que c’est bien toi qui est le meilleur ici. Que tu possèdes des pouvoirs dont ils ne soupçonnent même pas l’existence. Que tu peux faire d’eux absolument ce que tu veux, parce que tu sais utiliser la magie pour peu que tu aies une baguette pour la canaliser. Mais non, l’auror se sent obligée de te menacer à moitié. Tu lui envoies un regard noir. Tu détestes ça. Elle te balance clairement qu’elle peut te tuer si l’envie lui en prend en gros. Tu te demandes si elle en est réellement capable. Mais tu n’as pas l’intention de tester ce côté-là. Tu finis donc par hausser légèrement les épaules.

- J’ai pas l’intention de les buter, j’suis pas un…

Légère pause. T’allais dire que t’es pas un meurtrier. Mais ce serait faux. Tu te le répètes bien trop souvent pour passer outre. T’as buté un gamin. Peu importe que tu n’aies pas eu d’autres choix. Peu importe que tu ne voulais pas. Tu l’as bel et bien buté. Tu te reprends cependant rapidement. En à peine une seconde. Tu finis ta phrase avec un « …psychopathe ». Contrairement à Elly et son mec d’ailleurs. Mais tu vas bien te retenir d’ajouter une telle chose étant donné que t’es pas encore totalement suicidaire. Tu pointes ta baguette sur le type au sol à qui tu as balancé un coup de pied un peu plus tôt, et tu lui lances directement un #Vicero.

T’es bien placé pour savoir qu’il y a pire que la douleur physique. Que jouer avec les sens est parfois très éprouvant. Et avoir l’impression que ses entrailles se déversent au sol alors même qu’on ne peut rien faire pour les en empêcher et que personne ne semble s’en rendre compte, c’est vraiment pas la situation la plus sympathique du monde. Et le type semble être de ton avis vu qu’il se met à chialer en gémissant plus fort tout en essayant de rattraper ses boyaux imaginaires pour les remettre dans son bide. Tu laisses échapper un léger rire. Elly t’a dit un sort. Mais tu n’as pas franchement l’intention de t’arrêter là. Ce mec n’est pas le seul coupable, et il est le seul à avoir morfler jusque là. Alors tu balances directement un #Levicorpus sur l’un des autres, pour le laisser pendre un peu la tête en bas tandis que tu réfléchis au sort que tu vas lui faire subir.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Elly Wildsmith, Lun 21 Aoû 2017 - 15:27


Tu le regarde te lâcher une phrase qui te fait sourire, lui n’est pas un psychopathe. Un message subliminal peut-être ? Tu hausses les épaules, qu’importe après tout ce qu’il pense, ce soir, tu lui as sauvé la mise. S’il ne s’en rend pas compte c’est son problème, pas le tien. Quoiqu’il en soit et contrairement à ce que tu lui avais dit quelque instants plus tôt il enchaine les sortilèges sur ses victimes.

Tu tapes du pied quand il continue, comme pour lui faire comprendre ton mécontentement. Tu pourrais t’interposer, empêcher sa vengeance de se faire mais quelque part tu t’en fous. Après tout, ils ont fait pleuvoir les coups sur lui, il a bien le droit de se venger un peu. Un peu, néanmoins. Tu ne comptes pas faire l’infirmière de tous les moldus non plus. Faut pas trop t’en demander ce soir non plus. Finalement, un moldu se retrouve la tête à l’envers, porté par un invisible géant qui semble le tenir par la cheville. Tu rigoles comme une niaise, avant de te tourner vers Azaël.

- Dépêche-toi d’en finir, je ne compte pas passer ma nuit ici.


Tes yeux expriment la détermination qui s’entend dans ta voix. Tu espères qu’il va comprendre que tu ne le laisseras pas faire jusqu’au bout de la nuit – ou de sa folie. Et puis, une auror qui torture des moldus, faut dire que c’pas forcément commun et que tu n’aimerais pas qu’on te voit ici non plus. Ton regard scrute la nuit, cherchant les étoiles et la lune, cherchant aussi des ombres qui pourraient rôder et faire un rapport au Ministère. Les aurors ne sont pas méconnus de la population magique. Leurs visages s’imprègnent dans les consciences et personne n’hésitera à dénoncer ce genre de comportement. Légitime, tu te dis. A leur place c’est probablement ce que tu ferais.  Nouveau regard vers Azaël.

- T’as fini ?
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Azaël Peverell, Lun 28 Aoû 2017 - 19:46


Elly semble être pressée que tu en finisses avec ton délire de vengeance. D'un autre côté, t'as bien envie de lui rétorquer que tu lui as rien demandé, et qu'elle peut très bien se barrer en te laissant ici avec eux. T'es capable de rester là toute la nuit à leur faire payer l'humiliation et les coups qu'ils t'ont fait subir. Parce qu'ils le méritent. Et parce que t'as ce besoin de te défouler au fond de toi. De prouver que tu peux être celui avec le pouvoir. Tu peux être celui qui joue avec la vie des autres. T'es pas obligé de rester à la place de victime. T'es pas obligé d'être toujours celui qui subit la vie. Tu peux être plus fort. Tu peux montrer à tout le monde que tu ne recules devant rien. Le pouvoir... Il est bien mieux de l'avoir de son côté qu'en face de soi. Et ce soir, tu es le plus fort. Tu peux donc t'amuser avec eux, comme d'autres se sont amusés avec toi.

Plusieurs sortilèges fusent. De nouveaux Electrocorpus, des Fitilla, des Conjonctivis, des Diffindo, et même quelques Furunculus. Bref, tu t'amuses comme tu le peux, en prenant bien soin de vérifier que chacun des types y trouve son compte. Faudrait pas faire de jaloux. Tu t'amuses bien, à vrai dire. T'as beau te persuader que faire souffrir les autres, ce n'est pas ton truc, quand t'es certain que les gens en face de toi ne sont pas innocents, ça te fait un bien fou. La colère te quitte peu à peu tandis que leurs souffrances ne font qu'empirer. Un juste retour des choses à tes yeux. Tu te sens mieux. T'es moins sur les nerfs. Tu les regardes tous, au sol, à tes pieds, terrifiés et endoloris. Et tu te sens étrangement bien. C'est limite flippant. T'es pas sûr que ce soit normal de ressentir une chose pareille. Prendre du plaisir en faisant souffrir les autres. Est-ce réellement naturel ?

Mais toutes ces questions ne font pas disparaître le petit sourire satisfait que tu abordes. Sourire qui reste bien en place lorsque tu daignes enfin te tourner à nouveau vers l'Aurore, qui s'est rendue complice de tout cela alors même qu'elle ne faisait que te sauver la mise à la base. Des remerciements ne seraient peut être pas de trop. Mais c'est pas trop ton style. Et puis, tu ne lui as rien demandé après tout.

- Maintenant, j'ai fini.

Mais il y a quand même un truc qui te turlupine. Parce qu'avec un truc pareil, elle risque gros. Elle pourrait perdre son boulot. Il suffirait que tu parles pour ça. T'as pas l'intention de le faire, bien évidemment. Mais c'est quand même qu'elle te fait un minimum confiance, sinon, elle ne t'aurait jamais laissé faire. Mais t'as besoin de savoir pourquoi. C'est pas comme si c'était anodin.

- Pourquoi vous m'avez aidé ?
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Elly Wildsmith, Dim 10 Sep 2017 - 2:16


L’air dédaigneux du gamin pourrait te passer l’envie de l’aider, après tout, il se serait fait démonté la tête, ça n’aurait peut-être pas était plus mal ? Peut-être que cela lui aurait enlevé le sourire qu’il affiche quasi perpétuellement. Après tout, tu n’es ni sa mère, ni sa sœur : a-t-il seulement de la famille ce gosse ? Plus t’y réfléchis, plus tu te dis qu’il faut avoir du courage pour le supporter.

Il t’indique qu’il a fini, puis il te demande pourquoi tu l’as aidé. Regard interrogateur vers lui : que peut-il bien en avoir à faire, après tout ? Lui qui ne se sent concerné par absolument rien de ce qui l’entoure déciderait finalement de t’accorder une once de crédit ? Un rictus se forme sur ton visage, tandis que tu oubliettes un à un les moldus. Tu te dis qu’ils vont avoir quelques courbatures, le lendemain. Et sans doute quelques cauchemars vu ce que le gamin leur a fait enduré. Tu hausses les épaules. Ni chaud, ni froid. Tu as juste envie de te barrer, d’être loin de lui.

Sans un mot, sans doute anéantis par la fatigue, les jeunes quittent un à un les lieux, comme s’ils venaient de vivre la pire soirée de toutes leurs misérables vies – ce qui était sans doute le cas, après tout. Sans accorder un dernier regard à Azaël, tu lui tourne le dos, désinvolte à ton tour. Tu es fatiguée de rattraper les conneries des uns et des autres.

- Ne te tracasse pas, la prochaine fois tu te débrouilleras seul.


Lassée, de son comportement, tu marches dans la rue du village semi-sorcier, et dans un craquement caractéristique, tu disparais. Espérant remiser le souvenir de ta soirée au plus profond de ton esprit. Nul doute qu’on ne risque plus de te reprendre à ce genre de jeu.

- Départ d’Elly -
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Amy Shields, Dim 1 Oct 2017 - 15:47


Rp avec Lizzie
Autorisation d'Aza pour poster

Une envie d'aider. De se rendre utile. D'être appréciée. De se dire que grâce à nous quelqu'un aura plus facile à vivre. Et si ce quelqu'un était une personne qu'on appréciait c'était encore mieux. Alors pourquoi ne pas foncer ? Arrêter de se cacher et de rester dans son coin, c'était mieux non ? De faire quelque chose pour quelqu'un. C'est ce qu'elle avait fait. Amy avait eut l'idée d'aider quelqu'un. Enfin, elle allait essayer en tout cas. Juste la faire sourire, ça lui ferait trop plaisir. Non pas qu'elle ne souriait pas mais.. Enfin si en fait, elle ne souriait que très peu. Alors que quand on voyait Amy et son sourire quasi permanent, on pouvait comprendre pourquoi l'envie de faire sourire était si présente. Oui, ce serait un bon point que de faire sourire sa coéquipière au quidditch.

Après réflexion, se connaissaient-elles assez que pour faire ce genre de chose ? Pas sûre. Mais la brunette n'avait aucune idée de se Lizzie avait quelconque famille pour l'aider dans son malheur. Alors elle avait proposé, qu'est ce qu'elle pouvait y perdre ? Rien. Alors autant y aller. C'est pour ça qu'elle s'était levé ce jour là. S'était absentée de l'infirmerie pour l'après midi. Elle en avait le droit, c'était un de ses seul jour de congé par mois. Autant en profiter. Le seul soucis était que son amie n'avait pas répondu à son patronus. Alors viendrait-elle ? Bof, de toute façon il fallait se dire que ça lui ferait prendre l'air. Ouais c'était bien ça comme excuse ; prendre l'air. Ca paraissait bien.

Sortir de l'enceinte de l'école. C'était fait. Quand on était membre du personnel c'était facile en fait. Plus facile qu'en étant élève. Une fois arrivée à un endroit sans protection magique, la jeune femme ferma les yeux pour transplaner à l'endroit de rendez vous. Lorsque ses pieds heurtèrent le sol, la brunette ouvrit les yeux. Elle pu voir que l'endroit était parfait pour les activités qu'elle avait prévue pour son amie. Ca allait être drôle tiens. En tout cas Amy allait bien rigoler. Lizzie elle savait pas trop mais elle espérait que oui. Bon, ben maintenant il fallait attendre. La belle s'assit sur une souche sèche et leva les yeux vers le ciel bleu, sans nuage. Très belle journée, soleil et tout. La jeune femme attacha ses longs cheveux bruns en une queue haute. Comme ça ce serait mieux. Plus qu'à attendre la fameuse invitée. Ze invitée, ze amie, ze... coéquipière ? Ouais ça allait être bien avec elle. Ca ne pouvait être que bien.
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Nyx Spero, Ven 10 Nov 2017 - 0:35


RP Unique.
Me MP si problème.


Tour de Garde - Novembre



La journée commençait.

Je pris quelques minutes avant d'ouvrir les yeux et de devoir affronter la réalité. Couchée sur mon lit, mes pensées étaient toujours présentes. Elles ne me quittaient jamais. Pourtant... je désirais que celles-ci me quittent juste une journée. Une simple journée, à ne penser à rien. Seulement à vivre le moment présent. Le bonheur.

Je pris donc une inspiration, avant de me rendre à l'évidence et de m'assoir sur mon lit. Je passai une main dans mes cheveux décoiffés, puis je me dirigeai vers la fenêtre de ma chambre. Mon reflet. De grosses cernes étaient dessinées sous mes yeux émeraudes. Je n'avais presque pas dormi de la nuit, mais, ce n'était pas pour les mêmes raisons que les années passées.

Après quelques minutes de préparation pour me rendre un minimum présentable, je me préparai pour sortir. Non pas pour m'amuser, mais pour travailler, bien que cela puisse être surprenant encore aujourd'hui. Dans un simple craquement sonore, je me rendis dans un endroit dont je n'avais pas l'habitude de me rendre : Loutry Ste Chaspoule.

Il pleuvait. Il pleuvait même un peu trop, mais ça ne me gênait pas plus que cela. Le soleil ne s'était toujours pas levé et c'était agréable. Le monde était encore endormi. Seulement le bruit de la pluie qui tombait, résonnait dans le village. J'étais trempée de la tête aux pieds, prenant une deuxième douche froide qui ne suffit pas pour me réveiller. Je me contentai de marcher le long d'une route, avant de trouver un petit abri et de m'allumer un bâton de feu. Petit filet de fumé se formant et se dissipant dans les airs. J'observai l'horizon, comme si quelque chose d'épouvantable n'allait pas tarder à arriver...



HRPG : Le sous forum "Les villages" est désormais surveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Lizzie Bennet, Lun 20 Nov 2017 - 10:17


@Amy

Y a des gens qui sont comme ça, ils ont plus de coeurs que leur corps ne peut en supporter. Un coeur dans chaque main, des ventricules au bout des doigts, des coeurs aux épaules et aux bras, au bout du nez au bout des seins, ils ont de l’amour qui déborde, déborde tant et tant qu’ils ne savent plus où le cacher. Où le ranger. Les tiroirs de chair ne suffisent plus.

Je crois qu’Amy fait partie de ces gens-là.
Et c’est ce qui m’excite, et me terrifie, à l’idée de la rejoindre.

Elle a dit qu’elle serait aux environs du village. C’était large. Et flou. Et aveugle comme je l’étais, j’avais du mal à la trouver. Mais le temps était beau et clair, alors même l’attente n’était pas trop désagréable. Seule. Je me repais de cette solitude ; m’y complais diraient certains. Je sais pas. C’est mieux en même temps. Mieux qu’avant, quand j’avais cette capacité à finir entourée mais profondément isolée.

Je préfère un bon vent de solitude ; la solitude ne trompe pas, ne trahit pas, elle est prévisible et me permets d’être la seule variable inconnue. La seule pulsion non-maîtrisée.
Je sais pas quand j’ai développé cette passion du contrôle, si contraire à mon envie de liberté, mais j’ai l’impression qu’elle guide mes pas ces derniers temps. Ma vie est un désordre, oui, mais un désordre savamment orchestré par mes soins. Je ne laisse pas les autres s’en mêler.

Et, pourtant. Aujourd’hui, je rejoins Amy, une fille que je connais peu en vérité. Elle m’attend. Le concept même que quelqu’un m’attende était étrange. Les vies s’égrenaient dans l’oubli, l’attente était perte de temps, il fallait courser les secondes, les boire jusqu’à la dernière onde. 
Au lieu de quoi elle fait du surplace. Pour moi.

Perplexe je tourne en rond, attendant un signe disant qu’elle est arrivée.
Une part de moi espère que ceci soit une mauvaise blague. Qu'on me tue en chemin. Ce serait plus simple, en vérité. Plus simple que cette agrégation de misérables aléas qu'on appelle la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Amy Shields, Sam 30 Déc 2017 - 14:40


Sorry pour le retard Mom ><


Une silhouette qui arrive. Amy se redressa brusquement pour mieux voir qui était en train de s'approcher d'elle. La brunette reconnu de loin cette silhouette. Un sourire se dessina sur ses lèvres tandis que Lizzie arrivait dans sa direction. Elle était heureuse. Vraiment heureuse de pouvoir accueillir son amie dans le but de l'aider. Même si en même temps, une petite boule de stress se baladait dans son ventre, essayant de passer inaperçue. Oui, Amy n'avait aucune idée de si Liz' était heureuse de venir là. Sa lettre le laissait entendre mais les gens pouvaient raconter quelque chose en pensant le contraire. Elle préférait donc se méfier même si l'envie d'extérioriser sa joie commençait à devenir pressante.

La jeune femme commença à marcher en direction de son invitée du jour. Cette dernière faisait de même, sans s'en rendre compte supposait Amy mais c'était que la chance faisait en sorte de guider son amie jusqu'à elle. C'était beau. L'espoir fait vivre comme on dit. La gnangnantitude moins par contre. L'infirmière continuait donc de se diriger vers la jeune femme aveugle quand cette dernière lui tourna le dos et partit dans une direction totalement opposée. La bouche d'Amy s'ouvrit en " o " et ses yeux s'agrandirent. Hé me#de. Elle commençait déjà à partir et à s'enfuir. La brunette commença donc à courir vers elle en s'époumonant à crier son prénom. Si elle commençait à partir à 20 kilomètres ça n'allait pas le faire du tout pour ce qu'Amy avait prévu.

Ses pieds foulèrent le sol d'herbe et de terre tandis que ses jambes allaient de plus en plus vite pour rattraper son amie perdue. Une pierre qui se balade. Le pied d'Amy qui en tombe amoureux et qui cherche à l'embrasser. Le bisous le plus passionné du monde qui finit par faire tomber le corps entier de la jeune femme sur la sol dans un bruit sourd. Oh punaise. Qu'est ce que ce caillou faisait en plein milieu du chemin. Les habits recouverts de terre, la brunette continua à courir jusqu'à arriver enfin à sa cible. Elle fit un énorme sourire, imperceptible pour Lizzie mais elle ne pouvait pas s'en empêcher, et lança d'une voix enjouée avec la respiration haletante dûe à la course qu'elle venait de mener.

- Lizzie ! Tu as pu venir je suis super heureuse de te voir.

Réussir à prouver ses propos. Lizzie ne pouvait pas voir si elle était heureuse alors il fallait qu'elle le lui montre autrement. La petite brune posa alors une main sur l'avant bras de la sorcière et serra doucement dans ses doigts. Une sorte de mini calin. Bon, c'était pas comme si elles ne s'en étaient jamais fait, faut surtout dire que Liz' n'avait pas trop eu le choix mais bon. Gardant sa main sur l'avant bras elle sourit et regarda son amie avant de lancer de sa voix douce et joyeuse.

- Tu vas bien ? Je te trouve très jolie aujourd'hui.

Ca faisait plaisir les compliments non ? Surtout quand ils étaient sincères non ? En tout cas, Amy espérait que son naturel et sa présence aiderait Lizzie à aller mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Lizzie Bennet, Mer 7 Fév 2018 - 19:03


Dans la fiction magique, et même dans le folklore moldu, on imagine souvent l’idée que les sorcières sont capables de sentir les choses. Elles savent quand leur main approche de ce qu’elles convoitent, comme si elles jouaient à chaud ou froid avec le destin. Au fond, c’était pas insensé, pour ceux qui s’y connaissent en divination.

Pour ceux qui ont le troisième oeil, une idée de leur mission existentielle, ou juste un bon sens intuitif. En revanche, pour une aveugle, laissez moi vous le dire tout de suite : le chaud ou froid ne rime à rien. Heureusement que le transplanage existe : si je suis perdue pendant trop longtemps, je peux retourner à mon point de départ exact. Et bim, ça repart.

Bref, pour l’instant, on en était pas là, je me contentais de tourner en rond. Et c’était plutôt du genre : froid-froid-froid. Oula très froid ici ! Glacial même ! T’as les pieds dans 15 cm de neige, tu te croirais en Russie ! Toujours pas de signe d’Amy.

J’ai fini par abandonner, donc, le chaud ou froid avec le destin, en me fiant plutôt à un repère auditif. Des bruits de pas, ou plutôt, des bruits de course. Une chute, mon nom crié. Alors, là je deviens la plus grande membre de la brigade des tireurs d’élite de tous les temps : je sais exactement de quel côté Amy est, wahou !

Je me retourne donc, et m’élance en sa direction. Elle se dit heureuse. Je crois qu’elle sourit avec la voix, donc ça doit être sincère. Mais bon, je sais jamais avec cette fille. L’autre fois à Barjow & Beurk, elle m’avait même fait un câlin… on sait jamais.

— J’ai vu mieux, pour être franche. Mais c’est gentil de ta part.


Trépigner un peu des pieds, sans trop savoir quoi ajouter. Les compliments désintéressés, de quelqu’un ne voulant pas juste coucher avec moi, c’était clairement pas fréquent, alors je savais pas trop quoi en faire. Je pris donc le risque d’être sincère.

— Ta voix est toujours aussi ronde et chaleureuse, je crois qu’elle m’avait un peu manqué.

Aujourd’hui, on se fait du bien. Un truc de fou. Tu veux bien ?
— Alors, on commence par quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Amy Shields, Ven 9 Mar 2018 - 20:22


Tu as mon L.A si besoin biche

C'était bizarre. Chouette et bizarre à la fois, de la voir comme ça. Non parce que Amy avait eu l'habitude de la voir.. baheu.. voyante en fait. Non pas que ça la changeait beaucoup physiquement mais.. la brunette se disait que son amie ne la verrait certainement plus jamais. Qu'elle ne verrait plus jamais son beau pyjama jaune à oreilles. Plus sérieusement, ça faisait peur à la jeune femme. Ca exposait des dangers quotidiens à sa compatriote ce qui ne lui faisait vraiment pas plaisir. L'insécurité tous les jours c'était moyen. Elle ne voulait pas qu'il lui arrive quelque chose, ça lui ferait trop de mal. Enfin, qui était-elle pour dire ça en fin de compte ? Une fille, simplement croisée au fond de l'allée des embrumes alors qu'elle pétait un câble ou dans les vestiaires de quidditch. Certes elles n'étaient pas les amies les plus proches du monde, mais Amy tenait à Lizzie comme à n'importe quelle autre personne chère à ses yeux. Un envie de protection montait donc en elle, l'envie de bien faire, et d'aider surtout.

Justement, elle allait pouvoir l'aider. A sa façon, mais n'empêche que ça serait peut-être bénéfique pour la co-cap. Elle sourit donc et lâcha la main de sa coupine et s'éloigna de quelques mètres en sautillant. Elle s'arrêta puis se tourna vers son interlocutrice pour lui lancer d'une voix joueuse et heureuse.

- Je pense qu'il est important que tu t'habitue à développer tes autres sens ! Pour commencer on va faire l'ouïe. Je vais t'amener à notre endroit d'exercice mais tu vas devoir me suivre en écoutant uniquement le bruit de mes pas et de ma voix si jamais c'est trop dur. C'pas trop compliqué hein ? Je crois en toi Liz' ! Tu peux le faire.

Idée venue sur le tas. Même pas pris le temps de réfléchir avant mais bon. Ca semblait être un exercice pertinent à la brunette alors bon, pourquoi pas. En soi il n'y avait rien de bien dangereux, si elle tombait, Amy était là pour la soigner. Bah ouais, son job lui serait utile aujourd'hui, elle le sentait. Infirmière oui, et fière de l'être !

La jeune femme commença donc à marcher, faisant exprès de traîner les pieds contre l'herbe pour que les frottements soient plus percevables par Lizzie. Un pas puis l'autre, plutôt lentement pour ne pas la perdre, c'était pas du tout le but. L'ancienne poufsouffle voulait juste voir comment se débrouillait son amie avec l'ouïe. C'est donc toute guillerette que de temps en temps elle se mettait à siffler pour augmenter sa visibilité auprès de l'aveugle, ses pieds frottants toujours le sol. Un kilomètre à pied, ça use, ça use. Un kilomètre à pied, ça use les souliers... ♫
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Lizzie Bennet, Mar 20 Mar 2018 - 20:49


Sa main me quitte, sans prévenir — mais cela ne l’affecte pas de trop. Au contraire, ses pieds sautillent. C’est ça que j’aime pas avec les gens tout pleins d’affection : on sait jamais quand ils vont couper le cordon. Là. Sans rien dire. C’est ce qui n’en est que plus violent que l’on s’accommodait presque à un contact un peu unique. Souffler. Qu’importe. C’est juste Amy. C’est juste des répétitions.

Je l’imagine aisément caracolant dans les alentours de Loutry Ste Chaspoule. Le problème avec la distance, c’est que bam, je sais plus où elle est. Maaaais Amy reviens ! C’est précisément ce point que ses consignes viennent confirmer : elle veut que je la suive. J’suis le chien aveugle flairant son maître. Ah mais super, j’adore vraiment. Non.

Amy semble décidée pourtant ; elle s’éloigne, avec des mots qu’elle a pas le droit de dire. Je crois en toi. Tu peux le faire. C’est le genre de mots meuf, j’crois que personne les a utilisés depuis Jane au moins. Ce sont pas tes mots. Mes joues virent rouges, mais c’est moins de colère que de… trouble-confusion-nostalgie-projection ou quelque chose comme ça.

C’est pas contre toi Amy. C’est juste que j’aimerais que tu n’utilises pas ces mots. Ses mots. J’peux pas être quelqu’un pour qui que ce soit d’autre — plus maintenant. J’peux pas m’attacher et me perdre, encore et encore. Je sais comment ça se passe. Cela m’est arrivé dans le deuil, et c’est arrivé dans la vie d’autres personnes — je ne veux pas de ça. Ne me fais pas ça. Ne me fais pas m’attacher à toi.

Pourtant je sais pas. J’arrive pas à le formuler à haute voix. Cela me ressemble pas pourtant : je dis toujours ce que je pense. J’ai pas peur de ta réponse, de ton jugement — alors quoi ? Pourquoi le son ne sort pas ? Est-ce que je crains qu’en le disant, la vérité se matérialise ? Rien ne changerait pourtant. Peut-être que cela me dérange moins que je le prétends. C’est compliqué de se l’admettre quand on ne considère pas être prêt à… ça. Bon. J’ai pas le choix alors. Je la suis. Enfin j’essaie.

Au début, j’entends très bien ses bruits de pas, mais les localiser m’est plus difficile. Genre ça venait de ma droite ou de derrière ? Impossible à savoir. J’avance, dans la mauvaise direction sans doute, car le son se fait de plus en plus difficile à entendre. Sa voix aide à m’aiguiller dans la bonne direction ; le sifflement est plus fort. Trottinant, je la rattrape, pour m’apercevoir qu’elle a bifurqué entre temps. Traitre ! Fourbe !

— J’suis tellement nulle, c’est pas possible.

Revenir en haut Aller en bas
Galway Lynch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Galway Lynch, Mer 20 Juin 2018 - 11:20


Prise de sujet avec l'accord de Lizzie, suite d'ici

Le Masque est nécessaire car notre identité est précieuse. Te la révéler en gâcherait tout intérêt.

Comme réponse intrigante on pouvait difficilement faire mieux. Une identité précieuse ? Cela ressemblait à ce que disaient les justiciers des comics moldus, tellement appréciés de l’autre côté de l’atlantique, ils portaient un masque pour combattre le crime, pour éviter que, par vengeance, les criminels ne s’en prennent à leurs proches.

Nous idées ne sont pas appréciée des communs.

Ca par contre ce n’était pas une phrase de justicier. Qu’est-ce que la personne masquée appelait le commun ? Des idées populaires, relayées par qui ? Les journaux ? Le ministère ? Le ministère était à la tête de la communauté magique, censé représenter l’opinion la plus large possible. Peut-être qu’il luttait contre le ministère ?

As-tu entendu parlé de l’ordre noir.

L’ordre noir ? Ca ne lui disait rien. Cela évoquait une entité sombre, qui agissait en secret pour faire imposer ses idées. Il était toujours dans le flou, mais il décida de répondre à sa question pour en savoir plus. Après tout, la personne masquée ne lui avait rien demandé de personnel ou confidentiel.

-Je n’ai jamais entendu parlé de l’ordre noir non ? C’est quelque chose contre lequel vous luttez ? Un complot du ministère ?
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 91
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Mangemort 91, Ven 22 Juin 2018 - 14:35


Le doute comme une anguille qui glisse entre les mains de celui qui l’insuffle, toujours ce même nez allongé, et les rires à semble si mystérieux alors que le visage étaient connu d'un grand nombre, montant son capital tant sur les balais alcoolisés que sur ceux qui permettaient encore à Poudlard de briller. Le doute étaient la base même du travail, briser les idéaux si cela était possible, les réflexes pas tant oppressifs mais cette  habitude à se poser en victime incapable de réfléchir qu'avaient tendance à inculquer le ministère dès l'enfance.

Alors les interrogations se font légitime et il est compliqué d'en tenir rigueur, nombre d'enfants sont élevés dans l'idée que nous  ne sommes rien de plus que les loups qui viendront les dévorer si leur soupe n'est pas terminée. La peur de l'autre avant même de tenter d'en comprendre les idées.

« Je n’ai jamais entendu parlé de l’ordre noir non ? C’est quelque chose contre lequel vous luttez ? Un complot du ministère ? »

Tant d'ignorance semblait impossible. Et pourtant il n'y avait guère de trace de moquerie, juste une réelle interrogation. C'était à se demander où avait grandi l'enfant, mais la tolérance était une de nos revendications les plus chères. alors l'explication se formule presque trop simplement.


« Nous ne luttons pas contre, l'ordre est ce que nous sommes. Aussi connus comme les Mangemorts. Aucun lien avec le ministère, nous portons nos propres idées. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 7 sur 8

 Alentours de Loutry Ste Chaspoule

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.