AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-31%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur réversible mobile BEKO BX112H (3400 watts – 12000 BTU)
449 € 649 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Volière
Page 5 sur 14
Pause bavardage
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
Invité
Invité

Pause bavardage - Page 5 Empty
Re: Pause bavardage
Invité, le  Dim 29 Juin - 12:17

- Ouais c’est sûr des fois ils comprennent pas trop à quelle époque on vit. Par contre je suis désolé mais je dois rentrer à la salle commune pour déposer mon courrier dans ma chambre. J’ai bien aimé discuter avec toi et j’espère qu’on se reverra.

Dylan hocha la tête, en lui offrant un grand sourire. Elle le regarda s'éloigner, un peu pensive. Elle l'aimait bien, elle en était certaine maintenant. Elle pria intérieurement pour qu'il la recontacte, et se jura de tout faire pour ne pas le perdre de vue. Elle tassa ses feuilles de croquis, remis soigneusement son sac sur son épaule, et retourna au cœur de la volière. Son sourire ne quittait pas ses lèvres, et il y avait de quoi. Elle venait -enfin- de trouver quelqu'un qui pouvait la comprendre, qui pouvait entendre qu'avoir des parents riches n'était pas le truc le plus génial du monde, et qui lui ressemblait.



Fin du RP.
Ivy Stormer
Ivy Stormer
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Pause bavardage - Page 5 Empty
Re: Pause bavardage
Ivy Stormer, le  Dim 6 Juil - 10:58

RP avec Rosallee T. Grimmalkin


                                       
Flashback première année à Poudlard


La jeune Ivy Stormer avait fait sa rentrée à Poudlard il y a de cela quelques semaines. Quand elle se trouvait dans le train la menant vers le château, elle pensait que les premières semaines seraient les plus importantes : elle se feraient des amis, se plairait dans les cours, se sentirait parfaitement bien. Mais il fallait bien avouer que le jeune demoiselle était bercée d'illusions. Dés les premiers jours, elle se sentait seule et surtout, pas à sa place. Elle montrait de l'indifférence ou de la froideur envers ses camarades qu'elle n'appréciait pas beaucoup. Elle trouvait les Gryffondor prétentieux, les Pousouffle fainéant, les Serdaigle beaucoup trop bosseurs et ses propres camarades de Serpentard détestables. Ivy était une éternelle insatisfaite et cela le montrait bien. Elle s'isolait, passait ses heures libres à la bibliothèque pour lire, lire et encore lire, et se plongeait avec ardeur dans ses devoirs, bien qu'elle ne les trouvait guère passionnants.

Il y avait une seule et unique personne qu'elle connaissait déjà à son arrivée. Et par chance cette personne était dans la même maison qu'elle. Elle s’appelait Rosallee. Elle la connaissait car ses parents étaient en mauvais termes avec les Stormer. Ivy entendait toujours ses parents cracher sur le dos des Grimmalkin, ce qui révoltait autant Ivy que Rosallee. Les deux jeunes filles ne s'étaient pas encore parlé mais Ivy espérait qu'elle trouverait l'occasion d'aller voir sa camarade.

Ivy avait décidé pour une fois, de changer de coin et au lieu de se diriger vers la bibliothéque, elle s'en alla vers la volière. Elle monta les escaliers et se retrouva au sein même de la pièce. Elle caressa quelques chouettes et s'installa dans un coin qui n'était pas recouvert de fientes ou de plumes. Le bruit des chouettes n'étaient pas très désagréable et les oiseaux tenaient compagnie à la Serpentard qui en avait vraiment besoin. Ivy feuilletait son livre sur les animaux magiques quand elle entendit quelqu'un monter les escaliers de la volière. Elle espérait que ce n'était pas un septième année ou pire, un Gryffondor de première année. Elle décida de se faire entendre.

"Qui est- là ?"
Rosallee T. Grimmalkin
Rosallee T. Grimmalkin
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pause bavardage - Page 5 Empty
Re: Pause bavardage
Rosallee T. Grimmalkin, le  Dim 6 Juil - 15:09

Cela faisait à présent cinq semaines et cinq jours que je portais avec fierté le statut d'élève de l'école de sorcellerie Poudlard, et laissez moi vous dire que cet endroit était l'un des plus impressionnant lieu que j'avais eu l'occasion de visiter de toute ma vie. C'était simple, ici, tout ou presque avait la faculté de vous laisser sur le derrière. Tenez, par exemple, les escaliers avaient leur volonté propre, et pouvaient se mouvoir pour vous faire atterrir au cinquième étage lorsque vous vouliez vous rendre en salle de métamorphose prenant place au deuxième étage ; ici, les tableaux étaient presque vivant, et ils pouvaient carrément tenir une conversation avec vous en vous racontant en détails la manière dont ils avaient été peint, la vie de la personne les ayant peinte, le lieu dans lequel ils avaient été peint, et j'en passe et des meilleurs. Et puis, n'oublions pas de mentionner les fantômes ! Bon sang, et quels fantômes ! Inutile de préciser que c'est en arrivant dans cette école, que je fis ma première rencontre avec un de ces défunts : une expérience pour le moins étonnante... D'autant plus étonnante lorsqu'on sait que le premier fantôme que j'eus la chance de rencontrer fut ni plus ni moins le fantôme de ma maison, j'ai nommé ce très cher Baron Sanglant. Une rencontre qui me laissera des souvenirs inoubliables, c'est le moins qu'on puisse dire.

Un établissement plein de surprises,donc. Le domaine du château était magnifique, les cours de magie étaient passionnants, les professeurs, attentifs, et pour couronner le tout, j'avais été répartie dans la meilleure maison qui soit : Serpentard. Evidemment, lorsque ma mère, ex-Serpenard eut appris la nouvelle, elle ne put que se réjouir, même si le fait que je fasse désormais partie intégrante du monde de la magie ne la fasse pas faire sauter de joie. Mais à vrai dire, son avis m'importait peu. J'étais heureuse d'être une sorcière, et rien ni personne ne pourrait me faire changer d'avis, ou ternir mon excitation. Je n'étais d'ailleurs pas la seule à être si enjouée par le fait de faire ma rentrée à Poudlard. La majorité des première année l'était tout autant que moi, et j'avais d'ailleurs profité de ces dernières semaine pour attirer leur attention et me faire quelques partisans dans la foulée.

Il n'était, qu'en ce jour, n'ayant aucune envie de me retrouver entourée de mon habituelle clique, je décidai de me rendre à la volière pour envoyer une lettre à mes parents pour leurs raconter comment s'était passée ma semaine. Je gravis donc les innombrables marches de la grande tour, en faisant bien attention de ne pas glisser sur le givre qui commençait à les recouvrir à l'approche de l'hiver, et finit par arriver à bon port au bout d'une dizaine de minutes. La grande pièce ronde était comme à son habitude, remplie d'oiseaux de toute tailles et de toutes couleurs, posés sur des perchoirs, se tenant sur les rebords des meurtrières sans vitres ou voletant sous le toit qui s'élevait à plus de trois mètres au dessus de ma tête. Tout était à la même place que lors de ma dernière visite,tout sauf une seule petite chose. Dans un coin de la pièce – l'un des seuls à peu près propre – se trouvait une jeune demoiselle d'environ mon age, assise à même le sol, avec un live sur les genoux, et qui me regardait avec des yeux ronds, comme si elle s'était attendue à voir apparaître une gorgone sur le point de lui sauter à la gorge.

- Qui est là ? L'entendis-je demander d'une petite voix.

C'est à ce moment que je la reconnu. Cette petite brune, emmitouflée dans une cape aux couleur des Vert et Argent n'était autre qu'Ivy Stormer, une camarde de Serpentard dont j'avais fait la connaissance à notre arrivée dans l'école. J'irais même jusqu'à dire avant notre arrivée à l'école. En effet j'avais déjà beaucoup entendu parler de la famille Stormer par ma mère ? Cette dernière m'avait bien dit d'éviter tout contact avec leur fille, Ivy, qui ferait sa rentrée en même temps que moi. Ses parents, m'avait dit ma mère, étaient des anti-moldus nés, et étaient d'après elle très peu recommandables, voire même très dangereux. Il fallait donc à tout pris que je garde mes distances avec cette future camarde. Le fait est qu'elle ne me parraissait pas si dangereuse que cette, cette fille. J'aurais même dit, qu'elle me semblait fort sympatique. Et c'est pour cette raison que j'avais décidé de faire fi des recommandations de ma mère, et d'initialiser le contact avec cette dernière.

- Ton pire cauchemar, lui répondis-je d'une voix faussement guturale en agitant mes mains levées devant moi tel un inferi, avant d'éclater de rire.
Ivy Stormer
Ivy Stormer
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Pause bavardage - Page 5 Empty
Re: Pause bavardage
Ivy Stormer, le  Dim 6 Juil - 16:00

HRPG:
 

La silhouette apparut et se tenais devant moi. Je reconnus directement la jeune personne qui se trouvait en face de moi. Esquissant un sourire, je refermais mon livre. La jeune fille présente était Rosallee Grimmalkin, sa fameuse camarade de Serpentard qu'elle n'était pas censée fréquenter sous prétexte qu'elle était sang-mêlé et qu'Ivy devait uniquement fréquenter des élèves sang-pur et de bonne société comme disait sa mère. Balivernes, pensait la jeune fille. Rosallee n'avait pas du tout l'air infréquentable, pas plus qu'Ivy l'était. La vert et argent se remémora les paroles de son père :

"Reste à l'écart de la fille Grimmalkin. Ne fréquente que les bons sorciers. N'oublie pas que tu es une Stormer et que tout le monde se battra pour être ami avec toi. Sang-pur uniquement ! Et diffuse les idées des Stormer !"

Même si Ivy n'avait que 10 ans quand son père lui avait dit ça, elle n'était pas manipulable et savait bien que son père se servait d'elle comme stratégie. Il voulait que sa fille fréquente les sorciers de bonne famille pour qu'il puisse se rapprocher des familles les plus influentes, celles qui avaient du pouvoir au sein du Ministère. Bien sur Rodolphus Stormer était puissant, mais le Ministère ne l'appréciait guère. Il était presque un ennemi public. Rosallee répondit à la question de la jeune Ivy

" Ton pire cauchemar"

Le faux ton menaçant et effrayant qu'avait pris la jeune fille et ses mimiques firent rire Ivy. Si vraiment son pire cauchemar était ici, elle aurait son père en face d'elle. Elle ne parvint pas à calmer son rire pendant quelques instants. Depuis la rentrée, elle n'avait pas rigolé une seule fois. Ce n'était pas vraiment dans sa nature, même si ça lui arrivait quand elle était avec ses amis. Sourire non plus n'était pas dans ses habitudes. Elle pensait souvent que le sourire était l'arme du faible.

" Rosallee ! Depuis le temps que je voulais te voir. "

Ivy se leva et pour faire face à sa camarade. Elle n'avait pas vraiment eu l'occasion de se présenter officiellement alors elle n'hésita pas à tendre sa main à Rosallee, comme les adultes faisaient. Mais la petite brune n'avait pas des habitudes d'enfants. C'était la seule chose héritée de ses parents qui avait déteinte sur elle.
Rosallee T. Grimmalkin
Rosallee T. Grimmalkin
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pause bavardage - Page 5 Empty
Re: Pause bavardage
Rosallee T. Grimmalkin, le  Jeu 10 Juil - 21:38

Ma petite blague eut l’air d’avoir fonctionné à merveille, car ma camarade resta là à se tordre de rire pendant quelques bonnes minutes. Et dans la mesure où je savais qu’Ivy n’avait pas le rire facile, je dois bien avouer que je me sentis agréablement fière d’avoir réussi l’exploit de faire rire la jeune Serpentard aux éclats. Il était vrai qu’en la voyant à première vue, Ivy n’avait pas du tout l’air d’une folichonne, si je puis me permettre. A vrai dire, elle était plutôt le genre de fille à rester dans son coin seule, à lire ou à vaquer à ses occupations, tranquillement, sans prendre la peine dialoguer avec quiconque si elle n’avait pas expressément besoin de le faire. Autant dire qu’elle était du genre discret, en résumé. Une personnalité bien différente de la mienne en somme, ce qui d’ailleurs pourrait porter à confusion pour quiconque nous verrait ensemble. « Mais que diable Ivy peut bien fabriquer avec Rosallee ?! ». Car en effet, à part notre maison, moi et la jeune brune n’avions vraiment pas grand-chose en commun, si ce n’est rien du tout, en fait.

De plus, au-delà de nos différences de personnalité demeurait cette fameuse histoire de rivalité entre nos deux familles : l’une de sang pur, l’autre de sang mêlé.  A combien de reprises ma mère m’avait sermonné en entendant que je faisais ami-ami avec une Stormer ? Je ne saurais le dire. Depuis toute petite, ma mère s’entêtais à me raconter que certaine familles de sang-purs ne devaient pas être fréquentées. Elle ne loupait jamais une occasion de me dire à quel point il serait dangereux pour moi de cotôyer une personne qui, au final, ne resterait avec moi que pour me faire du mal sous pretexte que j’avais du sang moldu dans les veines. Oh oui ! Ma mère avait vraiment une peur panique de la magie, et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle n’avait consentit à me révéler ma nature de sorcière qu’au moment de la réception de ma lettre d’entrée à Poudlard.  Pendant plus de dix ans, elle avait fait tout son possible pour me cacher l’existence du monde merveilleux de la magie, ce qui s’avéra plutôt compliqué lors de mes visites chez ma famille maternelle, qui même si elle faisait des efforts, ne pouvait s’empêcher de jeter un petit sort par ici ou par là, devant les yeux ébahits d’une Rosalle sidérée. Alors, oui ! Compte tenu du fait que ma mère avait déjà peur que je ne me fasse assassiner par un troll qui débarquerait de nulle part pendant que l’on faisait nos courses au supermarché moldu du coin, il était plus que sûrement inutile de préciser que me mettre à fréquenter des sorciers ou sorcières soupçonnés de pratiquer de la magie noire et de vouloir la mort des moldus était tout simplement inconcevable pour elle.

- Rosallee ! Depuis le temps que je voulais te voir, m’annonça-t-elle joyeusement en se relevant pour me faire face.

Il était vrai que nous ne nous étions jamais vraiment parler, Ivy et moi. Pour cause, elle était pratiquement tout le temps toute seule, ou comme je l’avais dit plus tôt, plongée dans ses bouquins dans la bibliothèque. Et pour être tout à fait franche, je n’avais jamais vraiment osé lui adresser la parole. En effet, à chaque fois que e la voyais quelque part, j’avais l’impression que si je me mettais à la saluer, elle me prendrait probablement pour une cinglé- ce que je suis très certainement- ou pire, qu’elle me rejetterait.  Or s’il y a bien une chose que l’on doit savoir à propos de moi si on daigne prétendre me connaître, c’est que je ne supporte PAS d’être rejetée. C’est d’ailleurs pour cette raison que je fais toujours en sorte d’être entourée par une petite bande de prétendus amis, que je garde sous la main juste pour ne pas me retrouvée seule. Tant et si bien que sous mes apparences de fille « populaire » et aimée, se cache une grande névrosée qui peut compter ses vrai amis, plus que facilement, sur les cinq doigts de sa main. Il n’était que cette fille m’intriguait beaucoup, et je dois bien avouer que j’avais bien hâte d’en apprendre plus sur elle, hormis le fait qu’elle appartienne à une famille de grands sang-purs.

- Vraiment ? Lui demandais-je en me demandant si elle disait cela en le pensant vraiment. C’est drôle tu sais, parce-que moi aussi, ça fait un moment que je voulais te parler, mais à vrai dire, je n’ai jamais osé…lui avouai-je en perdant d’un coup mon habituelle confiance en baissant les yeux. Ce qui est encore plus drôle, c’est que même si je ne t’avais jamais adressé la parole jusqu’aujourd’hui, c’est comme si je te connaissais déjà ! ajoutai-je en reprenant du poil de la bête. Ma mère m’a beaucouuuuuuuuuuuup parlé de toi… enfin de ta famille surtout. Des sang-purs si j’ai bien compris, fis-je ensuite avec un sourire malicieux en me rapprochant de ma camarde pour saisir la main qu’elle me tendait. En tout cas je suis enchantée, lui dis-je en secouant sa main.
Ivy Stormer
Ivy Stormer
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Pause bavardage - Page 5 Empty
Re: Pause bavardage
Ivy Stormer, le  Ven 11 Juil - 10:12

" Vraiment ? C’est drôle tu sais, parce-que moi aussi, ça fait un moment que je voulais te parler, mais à vrai dire, je n’ai jamais osé…Ce qui est encore plus drôle, c’est que même si je ne t’avais jamais adressé la parole jusqu’aujourd’hui, c’est comme si je te connaissais déjà !  Ma mère m’a beaucouuuuuuuuuuuup parlé de toi… enfin de ta famille surtout. Des sang-purs si j’ai bien compris. En tout cas je suis enchantée."

Ivy sourit timidement. C'était une première occasion pour elle de désobéir à ses parents, et elle ne se gênerait pas pour le faire. Bien sur, elle n'enverrait pas de hibou à ses parents pour leur dire qu'elle avait parlé à Rosallee, ses parents étaient bien trop puissant, et elle savait qu'ils pourraient faire en sorte de séparer les deux jeunes filles. De toute façon, depuis qu'elle était arrivée, elle n'avait pas pris contact avec ses parents et ne prenaient même pas la peine de lire les lettres que ceux ci lui envoyaient.

A présent, la petite brune se sentait beaucoup plus à l'aise. La seule personne à qui elle tenait vraiment à parler se trouvait devant elle. L'interdit séduisait Ivy et Rosallee faisait partie de tout ce qui lui était interdit. Pour elle, les règles de ses parents devaient être brisées, alors c'était un plaisir pour elle de parler à sa camarade. Et puis, elle avait l'air beaucoup plus fréquentable et agréable que ses camarades vert et argent. Quel ironie du sort ! Une petite sang-pur qui considérait une sang-mêlé comme beaucoup plus agréable que d'autres sang-pur. Mais c'était bel et bien la vérité. Et Ivy en avait marre que les sorciers au sang "impur" soient mis à l'écart. Ils étaient tous pareils, tous possédaient des pouvoirs magiques et cela suffisait à la petite Stormer pour les considérer comme ses égaux.

" Je vois tout à fait ce que tu veux dire. Moi aussi je n'osais pas venir vers toi. Je pense que tu as remarquée que j'étais assez solitaire, donc ça explique pas mal de choses. Effectivement, je suis une sang-pur. Et pour être honnête, mes parents m'ont aussi beaucoup parlé de ta famille. Enchantée également."
Invité
Anonymous
Invité

Pause bavardage - Page 5 Empty
RP Gabriel Delaube
Invité, le  Mer 1 Oct - 22:28

Privé avec Jasmine Vagneur



La Volière


Noa profita d'une rare journée ensoleillée d'automne pour se reposer sainement. Il avait prit le temps de se réveiller, une grasse matinée bien méritée pour ce jeune homme souvent levé de bonne heure. Il s'était vêtu assez simplement : le col et les manches de la chemise dépassaient de son pull grisâtre, son pantalon avait perdu un peu de sa couleur par l'usage, et ses chaussures étaient à moitié lassées. Il passa quelques bonnes quinzaines de minutes à caresser et à jouer avec son chat devant le feu de cheminée de la Salle Commune des Gryffondor.

Après mûre réflexion, le jeune homme convenu qu'il était temps pour lui de bouger un petit peu, et quoi de mieux que de profiter de cette journée pour écrire à ses parents moldus vivants à Londres. Laissant Impérial seul chez les Gryffondor, il emboita la marche pour quitter le château et se rendre à la Volière. Les escaliers semblait plutôt clément ce jour-là et le firent descendre rapidement au rez-de-chaussée. D'ici, il pris gentiment la route de l'extérieur, non désireux de petit-déjeuner un pareil matin. L'automne était sa saison préférée, et ça se voyait. Les yeux éblouissants et débordant d'une joie intérieure.

Lorsqu'il dépassa enfin la ligne terminale du pont derrière Pourdlard, menant au Parc, il se décourageait à monter et à escalader toutes les marches qui se présentaient à lui, mais ses parents avaient sûrement besoin d'entendre des nouvelles de leur enfant. Morgan avait sûrement déjà dialogué avec eux, mais Gabriel se devait de prouver sa maturité en prenant les rênes. C'est ainsi que le jeune sorcier grimpa jusqu'au sommet de la Volière afin d'y prendre le temps de rédiger un message pour Londres. Assis dans un coin qui ne fut pas jonché de fiantes de rapaces messagers, il sorti un parchemin neuf et sa plume enchantée et débuta l'écriture de sa lettre.


Lettre Manuscrite:
 

Lorsqu'il eut terminé de rédiger son message il le confia à une chouette non loin de là. Elle connaissait déjà sa destination et n'hésita pas à s'envoler dans la minute qui suivit, ne laissant derrière que deux plumes et disparaissant avec la lettre bien tenue entre ses serres. Un pincement au coeur atteignit le Rouge et Or à qui manquait un peu ses deux parents. Il regarda le ciel, un sourire aux lèvres et profitant du climat pour s'évader dans ses pensées. Mais sa petite balade solitaire allait se terminer lorsqu'il entendit les bruits des feuilles sèches qui craquelaient sous les pas de quelqu'un qui arrivait tout près d'ici.


Dernière édition par Noa Delaube le Mer 15 Oct - 12:31, édité 1 fois
Jasmine Vagneur
Jasmine Vagneur
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Pause bavardage - Page 5 Empty
Re: Pause bavardage
Jasmine Vagneur, le  Dim 12 Oct - 14:31

HRPG:
 

Malgré l'automne déjà présent, cette journée semblait tout de même ensoleillée. Quoi de mieux pour mettre Jasmine de bonne humeur, qu'un doux rayon de soleil venant chatouiller ses paupières closes ? La jeune femme, grâce à ce merveilleux temps, c'était donc réveillée de bonne heure, ce qui ne changeait pas de d'habitude. En effet, depuis sa plus tendre enfance, elle mettait un point d'honneur à se lever le plus tôt possible, ce qui lui permettait de profiter pleinement de sa journée.

C'est ainsi que par ce bon temps, elle s'était rendue à la salle de bain des Serdaigles, profitant de l'heure pour prendre un bain, sans risque d'être dérangée. Elle aimait ça, se prélasser dans l'eau chaude en admirant les vitraux qui couvraient les fenêtres de l'immense pièce. Elle s'était ensuite vêtue d'un pull bleu clair, ainsi que d'un jean simple, mais qui lui allait bien. Elle avait glissé ses pieds dans des petites ballerines noires. Après cela, elle était descendue à la Grande Salle, afin de s'emparer rapidement d'une pomme se trouvant sur la table dédiée aux Bleus et Bronzes. Elle croqua dans le délicieux fruit en remontant les nombreuses marches menant à la tour des Serdaigles. Une fois là-haut, elle parcourut la salle commune en réfléchissant à une potentielle occupation. Soudain, une idée germa dans son esprit. Quelques jours plus tôt, elle avait effectué une petite visite de la Cabane Hurlante, en compagnie d'un charmant jeune homme. Ce jour-là, elle s'était promis d’écrire à son grand frère, le plus vite possible. En effet, depuis la rentrée, elle n'avait pas encore eu le temps de le faire. Pourtant, Lucas était la personne qui lui était le plus chère.

Ne s'attardant pas à réfléchir plus longtemps, elle monta les marches du dortoir, se dirigea vers son lit, et sortit un rouleau de parchemin vierge, ainsi que sa plume dédiée spécialement à ses lettres. Quelques instants plus tard, elle redescendait du dortoir, entrant dans la salle commune, encore déserte. Décidément, tous les aigles aimaient les grasses-mat' ! Profitant du calme présent dans la pièce, elle s'installa sur un canapé, posa ses affaires sur la table devant elle, et pensa à ce qu'elle allait raconter à son frère. Pendant ce temps, Arwen, son jeune chaton tigré, s'approcha d'elle, avant de s'installait à ses côtés, ronronnant et se réjouissant de la présence de sa maîtresse. Jasmine lui sourit et lui offrit quelques caresses, puis se pencha, trempa sa plume dans l'encrier, et commença sa lettre.

Lettre manuscrite:
 

Jasmine sourit à nouveau en relisant sa lettre. Cela faisait environ un mois qu'elle avait quitté son grand frère et, comme toujours, il lui manquait terriblement. Bien entendu, elle adorait être à Poudlard. Après tout, c'était sa deuxième maison. Mais, son frère était tout pour elle, et elle avait besoin de lui bien plus souvent qu'elle ne le pensait.

Satisfaite, elle roula le parchemin et y accrocha un petit ruban, afin que la lettre ne s'ouvre pas en chemin. Elle déposa un petit baiser sur la douce fourrure d'Arwen, et quitta la tour des Serdaigles.

Un peu plus tard, elle sortait du château, et marchait d'un pas décidé vers la volière. Par chance, les marches n'étaient pas trop glissantes aujourd'hui, et elle put atteindre le sommet sans trébucher. Une fois parvenue à destination, elle parcourut la pièce des yeux. Des centaines de hiboux la fixaient, de leurs grands yeux ronds. Tous ces regards tournés vers elle amusaient Jasmine, qui faillit émettre un petit rire. Mais, ses yeux à elle s'arrêtèrent sur un jeune homme qui se trouvait là, seul. Elle lui sourit gentiment en s'approchant d'une chouette toute blanche.

"Bonjour !" se contenta-t-elle de prononcer, à l'égard de l'inconnu à quelques pas d'elle.

Elle n'en était pas certaine, mais elle pensait l'avoir déjà aperçu, au détour d'un couloir ou dans un cours. En tout cas, elle était sûre qu'il n'était pas un Serdaigle, sinon, elle aurait su se souvenir de son prénom. Bon, après tout, c'était un élève, l'essentiel à savoir.

Jasmine confia sa lettre à la chouette face à elle, lui indiqua la destination, et la regard s'envoler par la fenêtre, dans un bruissement d'ailes. Dans peu de temps, elle recevrait surement des nouvelles de son frère. Cette pensée suffit à augmenter encore plus sa bonne humeur. Elle se tourna alors vers le jeune homme.


Dernière édition par Jasmine Vagneur le Dim 11 Jan - 14:34, édité 1 fois
Invité
Anonymous
Invité

Pause bavardage - Page 5 Empty
Re: Pause bavardage
Invité, le  Dim 12 Oct - 17:06

HRPG:
 

Noa observa quelques instants la charmante jeune fille qui se tenait devant lui. Elle venait apporter un message finement enroulé dans un ruban. Elle était vêtu simplement, mais elle n'avait pas besoin de plus pour plaire aux yeux du garçon qui avait souvent le regard facile sur les personnes qu'il rencontrait.

« Bonjour ! »

Lança tout à coup la jeune fille pleine d'enthousiasme. Noa n'avait pas vraiment l'habitude de ce genre de vivacité dans les rencontres hasardeuses. Il remit à peu près ses lunettes en place, toussota et lui dit :

« Salut ! Toi aussi tu viens donner des nouvelles à des gens que tu aimes ? »

Il esquissait un petit sourire poli et charmeur, tentant de faire connaissance avec son interlocutrice. Son message avait été envoyé... Il aurait pu quitter la pièce en rendant simplement la politesse à cette jeune fille. Mais non, il avait décidé de rester assis là, s'intéressant à cette inconnue. Il l'avait peut-être déjà vue, ou peut-être pas. Qu'importe, il était là, prêt à discuter avec elle.

« Parfois... Je me dis que, lorsque les gens me manquent, leur écrire me libère de ce manque, je leur envoie un peu d'amour, ils le reçoivent, c'est comme si nous étions en train de nous faire un câlin. »

Il sourit à nouveau, les bras croisés, les vêtements un peu débraillés et les cheveux toujours aussi en bataille.


Dernière édition par Noa Delaube le Mer 15 Oct - 12:33, édité 2 fois
Jasmine Vagneur
Jasmine Vagneur
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Pause bavardage - Page 5 Empty
Re: Pause bavardage
Jasmine Vagneur, le  Dim 12 Oct - 17:48

Quand elle se retourna vers lui, le jeune homme prit justement la parole.

« Salut ! Toi aussi tu viens donner des nouvelles à des gens que tu aimes ? »

Jasmine lui sourit en confirmant ses paroles d'un hochement de la tête. Elle repensait à sa salutation, très enthousiaste. Pourtant, elle était souvent timide la première fois qu'elle parlait à une personne. Après, ce n'était plus le cas, bien sûr. Mais là, elle s'était montrée très enthousiaste, alors qu'elle n'avait jamais parlé à ce garçon. Elle haussa doucement les épaules. Il devait lui inspirer confiance, voilà tout.

Le sourire qu'il lui adressa ensuite ne fit qu'ajouter un peu plus d'intensité au sien. Elle prit alors le temps de mieux l'observer. Il était vêtu simplement, et ses vêtements étaient même plutôt débraillés. Quant à ses cheveux, ils étaient très bruns, et en bataille, tandis que son regard... Jasmine le trouvait envoutant. Maintenant qu'elle y avait plongé les yeux, elle ne voulait plus détourner le regard. Et d'ailleurs, pourquoi le ferait-elle ?

« Parfois... Je me dis que, lorsque les gens me manquent, leur écrire me libère de ce manque, je leur envoie un peu d'amour, ils le reçoivent, c'est comme si nous étions en train de nous faire un câlin. »

La jeune Bleue et Bronze réfléchit à ces paroles. Il avait raison, quand on y pensait. Elle pensa à son frère, quand il recevrait sa lettre. Et à elle, lorsqu'elle ouvrirait celle de Lucas. Les mots donnaient la sensation que les êtres aimés n'étaient pas très loin.
Alors, elle s'approcha de son interlocuteur, et s'installa à ses côtés, dans un coin de la pièce. Son sourire ne la quittait plus.

"Tu as entièrement raison, affirma-t-elle. Je m'appelle Jasmine. Et toi, tu es ?"

Maintenant qu'elle avait envoyé sa lettre et rencontré ce charmant garçon, elle n'avait qu'une envie. Apprendre à le connaitre.
Invité
Anonymous
Invité

Pause bavardage - Page 5 Empty
Re: Pause bavardage
Invité, le  Lun 13 Oct - 16:55

Noa vit doucement l'inconnue s'approcher de lui et s'installer à ses côtés. Il plongea son regard ambré dans celui de la jeune fille. Ses yeux était d'un bleu perçant assez incroyable et pour lui, il était rare d'en trouver des biens plus impressionnants que les siens. Il était presque envouté par ce sourire constant et immortel qui dessinait les lèvres de son interlocutrice. Il se perdait de temps en temps sur la chevelure lisse et blonde qui parcourait son visage.

Quand à lui, il était en confiance avec une personne qu'il ne connaissait pas, et ceci était plutôt rare. Lui, très intimidé par tout le monde en général, toujours replié sur lui-même et ses passions. C'était de plus sa première année à Poudlard et il avait pour très rare habitude d'engager une conversation.


" Tu as entièrement raison. "

Affirma-t-elle, avant de se présenter et de demander :

" Je m'appelle Jasmine. Et toi, tu es ? "

Le Né-Moldu ouvrit un peu plus les paupières, la bouche pas très rassurée. Elle venait de lui demander son nom très simplement. Elle voulait sûrement faire connaissance avec lui. Elle aurait pu lui rendre sa courtoisie assez simplement et puis s'en aller, l'ignorant. Mais elle fit le contraire, et ceci ne manqua pas de plaire au jeune homme.

" Je suis Noa. Noa Delaube. Septième année de la Maison Gryffondor. C'est ma toute première année scolaire au Collège Poudlard. Je viens tout droit de l'Académie Beauxbâtons en France. Je suis né et j'ai vécu là-bas, maintenant me voilà franco-anglais. Et toi ? "

Il lui avait déballé des informations sur sa scolarité et son origine. Il voulait clairement en savoir plus sur elle également. Il ne cessait de la dévorer des yeux, prêt à écouter de ce qu'elle avait à lui dire.


Dernière édition par Noa Delaube le Mer 15 Oct - 12:33, édité 2 fois
Jasmine Vagneur
Jasmine Vagneur
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Pause bavardage - Page 5 Empty
Re: Pause bavardage
Jasmine Vagneur, le  Lun 13 Oct - 20:37

" Je suis Noa. Noa Delaube. Septième année de la Maison Gryffondor. C'est ma toute première année scolaire au Collège Poudlard. Je viens tout droit de l'Académie Beauxbâtons en France. Je suis né et j'ai vécu là-bas, maintenant me voilà franco-anglais. Et toi ? "

Le jeune homme, qu'elle savait désormais nommé Noa, venait de lui résumer son identité et ses origines. Aussi loin qu'elle s'en souvienne, Jasmine avait toujours aimé rencontrer de nouvelles personnes, se faire des amis. Certes, au départ, elle paraissait plutôt réservée et timide, mais, cette impression s'effaçait toujours bien vite, découvrant une jeune femme aimable et loyale. D'ailleurs, c'est ce qu'avait l'air d'être ce jeune homme.

Elle replongea son regard dans le sien, son sourire ne la quittant plus. A vrai dire, alors même qu'ils venaient seulement de se rencontrer, elle se sentait en parfaite confiance à ses côtés, comme si un esprit lui soufflait de ne rien craindre de lui, qu'il était une personne qu'elle ne regretterait pas de connaître. D'ailleurs, elle en était à présent certaine.

"Ah, mais pourquoi es-tu venu ici ? Tu ne te plaisais plus à Beauxbâtons ?" demanda-t-elle.

D'après ce qu'on lui avait dit, et ce qu'elle avait appris dans les livres, cette école était très accueillante, et formait parfaitement bien les jeunes sorciers. Elle aurait bien aimé s'y rendre un jour, pour découvrir les lieu. Pas pour y être scolarisée, non, elle aimait bien trop Poudlard.

"Moi ? reprit-elle. Je suis ici depuis ma première année. Je suis désormais en cinquième année, chez les Serdaigles. Et... voilà !"

Elle n'ajouta rien de plus. Après tout, que pouvait-elle bien dire sur elle ? Pas grand chose...

"Donc, si j'ai bien compris, c'est ta première année à Poudlard... Qu'est-ce que tu en penses, pour le moment ?"

Jasmine sentait bien le regard du jeune homme sur elle, et bien que ses joues avaient surement dû rougir, cela ne lui déplaisait pas. De toute manière, elle aussi le fixait depuis un long moment déjà.


Dernière édition par Jasmine Vagneur le Mer 15 Oct - 13:49, édité 1 fois
Invité
Anonymous
Invité

Pause bavardage - Page 5 Empty
Re: Pause bavardage
Invité, le  Mar 14 Oct - 16:13

Noa quittait avec difficulté le regard océan de la jeune fille pour observer les petites rougeurs présentes sur ses pommettes. Il était assis là, dans une position très détendue malgré sa timidité face à cette charmante Serdaigle. Il s'étonnait lui-même de tenir un discours potable alors qu'il était du genre à éviter les longues conversations en présence d'inconnus. Mais... C'est comme si une confiance avait prit place, comme s'ils se connaissaient depuis un certain temps. Pourtant c'était la première fois qu'ils se croisaient.

" Ah, mais pourquoi es-tu venu ici ? Tu ne te plaisais plus à Beauxbâtons ? "

Questionna-t-elle, curieuse de comprendre pourquoi un élève de l'Académie Beauxbâtons avait déménagé pour venir faire sa dernière année à la célèbre école de sorcellerie Poudlard. Il s'empressa de répondre :

" Je suis venu ici, car malgré les belles rumeurs sur l'Académie française de Beauxbâtons, il y a tout de même des fauteurs de troubles, comme dans toutes les écoles. Et voilà ce que ce genre de personnage m'a infligé. "

Il désigna une cicatrice présente sous son oeil droit. Il releva lentement ses lunettes, et dans un accès de honte il baissa le regard, pensant paraitre faible aux yeux de la jeune sorcière. Certes, Beauxbâtons était considérée comme une école très accueillante et charmante, mais comme partout, tout n'était pas parfait.

" Moi ? Je suis ici depuis ma première année. Je suis désormais en cinquième année, chez les Serdaigles. Et... voilà ! "

Elle avait abrégé les explications sur sa scolarité. Mais c'était une ancienne élève de Poudlard, elle devenait sûrement connaitre le Château et le personnel bien plus que lui. Il lui lança un regard presque admirateur.

" Cela ne te lasse pas d'être ici ? Ta scolarité te plait et... tu es heureuse d'être chez la Maison Serdaigle ? "

Lui demanda le Né-Moldu, un peu gêné de poser tant de questions.

" Donc, si j'ai bien compris, c'est ta première année à Poudlard... Qu'est-ce que tu en penses, pour le moment ? "

S'intéressant au bien-être du jeune homme au Collège Poudlard. Il ne pu attendre avant de lui répondre :

" C'est effectivement ma première année ici et je suis vraiment très heureux d'être là. Tout se passe absolument bien. "

Il la trouvait vraiment très charmante et sympathique, il aimerait lui poser plus de questions, plus personnelles. Mais il n'osait pas. C'était un grand timide, très attentionné et ne voulait jamais paraitre désobligeant.


Dernière édition par Noa Delaube le Mer 15 Oct - 12:34, édité 1 fois
Jasmine Vagneur
Jasmine Vagneur
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Pause bavardage - Page 5 Empty
Re: Pause bavardage
Jasmine Vagneur, le  Mar 14 Oct - 18:58

" Je suis venu ici, car malgré les belles rumeurs sur l'Académie française de Beauxbâtons, il y a tout de même des fauteurs de troubles, comme dans toutes les écoles. Et voilà ce que ce genre de personnage m'a infligé. "

Tout en racontant son avis quant à Beauxbâtons, Noa releva ses lunettes, dévoilant une cicatrice que la jeune femme n'avait pas encore remarqué, juste sous son œil. Elle se pencha un peu plus vers lui, observant cette fine marque. Elle se demandait bien ce qui avait pu lui valoir ça. Mais, voyant le jeune homme baisser les yeux, elle décida de faire taire sa curiosité, pour une fois, et n'insista pas. Après tout, il pourrait le lui raconter une prochaine fois, s'il le voulait bien.

" Cela ne te lasse pas d'être ici ? Ta scolarité te plait et... tu es heureuse d'être chez la Maison Serdaigle ? "


Jasmine sourit de plus belle. Apparemment, il n'y avait pas qu'elle qui était très curieuse... Mais, bien que cela lui attirait souvent des ennuis, elle ne considérait pas cela comme un défaut. Car, si elle ne l'était pas, bon nombre de ses amis lui seraient encore inconnus. Et, elle ne se serait pas installée à côté de ce garçon, si elle n'avait pas souhaité en savoir plus sur lui.

"Je suis très heureuse d'être à Serdaigle, étant donné que c'est la maison qui me correspond le mieux. A vrai dire, je ne vois pas où le Choixpeau aurait pu m'envoyer sinon... Et, non, je ne me lasse pas du tout de Poudlard. C'est une école formidable ! D'ailleurs, j'envisage même de travailler ici, en tant que professeure surement. Mais bon, je ne suis pas encore certaine quant à mon avenir... Et toi, reprit-elle, tu as déjà des idées pour ta future profession ?"

On pouvait dire qu'elle était très heureuse de discuter avec Noa. Elle parlait librement, avec bonne humeur, et souhaitait à chaque instant continuer cette conversation, afin de mieux connaitre son interlocuteur. On aurait dit qu'une sorte de complicité s'était déjà installée entre eux.

" C'est effectivement ma première année ici et je suis vraiment très heureux d'être là. Tout se passe absolument bien. "

Elle passa une main dans ses cheveux, sans cesser de sourire. Elle se souvenait, de sa première année à elle. Lorsqu'elle n'était encore qu'une petite fille âgée de onze année, innocente et perdue, dans cet immense château plein de mystères...


Dernière édition par Jasmine Vagneur le Mer 15 Oct - 13:48, édité 1 fois
Invité
Anonymous
Invité

Pause bavardage - Page 5 Empty
Re: Pause bavardage
Invité, le  Mar 14 Oct - 19:21

Jasmine s'était penchée pour observer de plus près la cicatrice de Noa et elle n'osa surement pas lui en demander plus sur le sujet. Mais bien en confiance avec elle et très heureux d'être en sa présence, il se tenta à lui avouer. Il pouvait tout lui dire, malgré le peu de temps depuis lequel ils se connaissaient. Il engagea alors :

" Je suis quelqu'un de relativement timide et d'inoffensif. Malgré mes efforts pour apprécier tout le monde et me montrer gentil, certains en ont profité. Vois-tu... je... je suis bisexuel. Et des élèves n'ont pas accepté ma différence. Me jugeant et me critiquant de façon très déplacée. Au fur-et-à-mesure les mots se sont transformés en gestes jusqu'à cet accident. Un garçon a utilisé la pointe de sa plume pour me scarifier jusqu'à ce que je saigne, il faut en vouloir. Des années à subir toutes ces monstruosités... Et lorsque j'ai subit, je sortais avec une fille. "

Noa avait très peur, il venait de lui annoncer sa sexualité, c'était quelque chose qui faisait fuir les filles comme les garçons en général. Elle poursuivit pourtant la conversation en parlant un peu plus de son point de vue sur sa scolarité au Collège Poudlard et comment elle se sentait à Serdaigle.

" Je suis très heureuse d'être à Serdaigle, étant donné que c'est la maison qui me correspond le mieux. A vrai dire, je ne vois pas où le Choixpeau aurait pu m'envoyer sinon... Et, non, je ne me lasse pas du tout de Poudlard. C'est une école formidable ! D'ailleurs, j'envisage même de travailler ici, en tant que professeur surement. Mais bon, je ne suis pas encore certaine quant à mon avenir... Et toi, reprit-elle, tu as déjà des idées pour ta future profession ? "

Elle venait de dévoiler ses ambitions pour le futur qui ne manquèrent pas d'interpeller Gabriel qui était plutôt un bon étudiant. Il s'interrogea intérieurement puis répondit :

" J'aimerais devenir naturaliste, ou du moins travailler dans le milieu des animaux magiques. Au Ministère de la Magie Britannique, ou de façon personnelle. Tout ce qui touche aux créatures de l'univers des sorciers me passionne. Pourquoi pas Professeur de Soins aux Créatures Magiques, ou bien Magizoologiste. Tout est possible, l'avenir me le dira. "

Il jeta un certain sourire à la Serdaigle. Elle passa soudain sa main dans ses cheveux gardant son divin sourire. Ces derniers semblant un peu la gêner, il se permit tout à coup d'attraper l'une de ses mèches et de la passer derrière son oreille. Il rangea ensuite sa main, vraisemblablement dérangé parce qu'il venait de faire, il prit une couleur rougeâtre et ne dit plus un mot.


Dernière édition par Noa Delaube le Mer 15 Oct - 12:34, édité 1 fois
Jasmine Vagneur
Jasmine Vagneur
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Pause bavardage - Page 5 Empty
Re: Pause bavardage
Jasmine Vagneur, le  Mar 14 Oct - 20:24

Bien que, repoussant sa curiosité, elle ne s'était pas permit de demander plus de précisions quant à la cicatrice que portait Noa, ce dernier lui en fournit quand-même.

" Je suis quelqu'un de relativement timide et d'inoffensif. Malgré mes efforts pour apprécier tout le monde et me montrer gentil, certains en ont profité. Vois-tu... je... je suis bisexuel. Et des élèves n'ont pas accepté ma différence. Me jugeant et me critiquant de façon très déplacée. Au fur-et-à-mesure les mots se sont transformés en gestes jusqu'à cet accident. Un garçon a utilisé la pointe de sa plume pour me scarifier jusqu'à ce que je saigne, il faut en vouloir. Des années à subir toutes ces monstruosités... Et lorsque j'ai subit, je sortais avec une fille. "

Durant ses explications, Jasmine était restée silencieuse, écoutant attentivement le jeune homme. Ainsi, elle apprit qu'il avait subi des insultes aussi bien morales que physiques, et cela, à cause de sa sexualité. C'était n'importe quoi. Qui était-on pour juger ainsi une personne différente d'une autre ? Encore énervée par ce qu'elle venait d'apprendre sur certains élèves de Beauxbâtons, elle fronça les sourcils en prenant la parole.

"Décidément, où que l'on aille, on y trouve des cons. Non, mais sérieusement, de quels droits se sont-ils permis de te faire ça ? C'est immoral ! Enfin, je ne vais pas m'attarder sur leur façon de penser plus longtemps. En tout cas, je trouve ça scandaleux moi."

Noa répondit ensuite à sa question concernant ses choix pour l'avenir. Elle découvrit alors qu'ils avaient une passion commune : ils aimaient les créatures magiques.

"Ah, s'exclama-t-telle. Tu aimes les créatures magiques ? C'est mon cas aussi ! En fait, quand j'envisage de travailler à Poudlard, ce serait, bien sûr, avec le poste de professeure de Soins aux Créatures magiques. Mais bon, adorant écrire, je pourrai tout aussi bien devenir rédactrice pour un magazine sorcier... Enfin bref, cela nous fait un point commun !"

Elle observait toujours son interlocuteur quand celui-ci approcha doucement sa main de son visage, pour remettre une mèche de cheveux blonds derrière son oreille. Ce geste naturel et spontané plut à Jasmine, qui ne put néanmoins s'empêcher de rougir à nouveau.

"Merci", murmura-t-elle doucement.


Dernière édition par Jasmine Vagneur le Mer 15 Oct - 13:47, édité 1 fois
Contenu sponsorisé

Pause bavardage - Page 5 Empty
Re: Pause bavardage
Contenu sponsorisé, le  

Page 5 sur 14

 Pause bavardage

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Volière-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.