AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Bibliothèque
Page 16 sur 16
La nuit dans la bibliothèque
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16
Guéthenoc Ursion
Serdaigle
Serdaigle

Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Guéthenoc Ursion, Mer 3 Oct - 19:25


Un moine à confesse n'aurait su mieux s'y prendre pour que Lorelaï vide son sac. Sous l’œil inexpressif de la Dame au Balais Démangé, il eut la surprise de voir l'Aiglonne tout raconter, heureusement pas dans les moindres détails. Elle omettait, il ignorait si cela était encore un coup de pouce divin, de parler de l'Apprenti-Escuyer et de son implication, certes involontaire, dans ses plans. Les aveux de sa phratère l'intriguèrent, évidemment. Qui était donc cet Edward qui s'était, à son trépas, transformé en hibou ? Il ignorait que cela fut seulement possible. A bien y réflechir, il lui revint en mémoire les notions de Grande Roue, de Karma... Qu'avait bien put faire le dénommé Edward pour être réincarné en hibou ? En même temps, mieux valait cela que vivre une vie de bousier ou de roncier...  

Il chassa ses pensées et reporta son attention à l'étrange duo et à la non moins inepte algarade qui se déroulait devant lui. Il se satisfaisait que Dame Lizzie ait reporté tout son regard ailleurs que sur lui. Ne manquerait plus qu'il se fasse à son tour interroger par la Dame à la Mirette Implacable. De toutes des façons, il avait oublié pourquoi il avait bravé les interdits de l'Académie pour se rendre nocturnement dans la Bibliothèque. Quel air aurait-il eu s'il avait dû inventer une raison de sa présence en ce lieu, en cette nuit et en cette heure ? Il ne lui restait plus qu'à quitter la scène et regagner tranquillement son dortoir. Il fit un geste qu'il espérait encourageant et non outrancier à Lorelaï. Il releva sa capuche de bure et s'employa à se fondre dans les ombres.

Voilà qui n'est guère chevaleresque, Fils, que de fuir. Je ne vous ais jamais vu manquer un champ de bataille...

*Oh vous, ça va ! Il ne vous est jamais venu à l'esprit qu'une présence peut être inopportune ?*

Guéthenoc 1 – Matriarche 0



Fin du Rp pour Guéthenoc. Merci merci et à tantôt pour de nouvelles aventures.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Espinosa
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Ethan Espinosa, Sam 3 Nov - 20:27


[RP avec Jackson Hartman et vue en MP]
[Autorisation d'utiliser le libre-arbitre de la part de Jackson Hartman]
[TW sexe - Nos deux personnages sont gays et certains posts peuvent être sensibles pour certains.

La nuit commençait à tomber sur le Château de Poudlard. Ce soir-là, Ethan était très fatigué avec la journée qu'il venait d'avoir. Il faut dire que la charge de travail en cinquième année est relativement conséquente. Il se rendit dans la Grande Salle pour avaler son dîner en compagnie de ses amis. Malgré tout, il voudrait bien que ce soit avec un petit ami, car cela lui manquait cruellement. Il faut dire qu'il avait horreur du célibat, mais il devait faire avec. Ethan, enfin repu, monta jusqu'au dortoir pour aller se coucher. Il enfila un pyjama et se coucha aussitôt. Il était plongé dans ses pensées, comme c'était souvent le cas. Du coup, il ne parvenait pas à fermer l’œil, ce qui l'agaça plus que jamais. En fait, il paraissait en pleine forme, ce qui était assez contradictoire avec la fatigue ressentie plus tôt dans la soirée.

Lentement, il se leva après s'être assuré que tout le monde dormait bien dans le dortoir. Il ne voulait pas réveiller qui que ce soit afin d'éviter les potentiels ennuis qu'il pourrait avoir. Il avait dans l'idée de se promener dans le château afin de l'explorer davantage. Il avait beau y être depuis pas mal de temps, il ne connaissait pas tous les recoins du vaste domaine qu'était Poudlard. Ethan s'extirpa du dortoir et passa à pas de loup dans la salle commune. Lorsqu'il arriva enfin vers le grand escalier, il se demanda où il pourrait bien aller. Il marmonna :

- Je crois que je n'ai pas encore exploré la bibliothèque... Peut-être que je devrais aller voir dans la réserve pour un livre sur les sortilèges.

Sûr de lui, il prit alors le chemin de la bibliothèque. Il était trop sérieux pour ne pas s'avancer dans ses devoirs, même si cela devait coûter des points à sa maison s'il se faisait prendre par un professeur. Lorsqu'il arriva à la bibliothèque, il semblait content. Il arpenta les différents rayons et arriva presque vers la grille donnant l'accès à la réserve. C'est alors qu'il vît quelqu'un de grande taille essayant d'entrer dedans. Il se demanda si c'était un adulte, mais il n'y croyait pas vraiment. Il prit son courage à deux mains et dit alors :

- Excuse-moi, mais... tu veux aussi aller dans la réserve ?, dit-il timidement.


Dernière édition par Ethan Espinosa le Ven 7 Déc - 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Hartman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Jackson Hartman, Mer 5 Déc - 12:06


Désolée du retard :mm:

Engouffré sous ma couverture, j'attend que mes camarades de chambres s'endorment un par un, ce soir j'ai prévu un petit tour dans la bibliothèque. Si j'ai le temps et que j'arrive à ne pas me faire choper par les Professeurs, je pourrais peut-être pénétrer dans la réserve... Il faut que je cherche des livres sur Grindelwald, des livres interdits, ceux que l'on ne peut approcher. Ce qui est bien dommage... Grindelwald est de ma famille ! Je le sens au plus profond de moi... Je sens que nous avons un lien, que se sang coule dans mes veines et fait battre mon cœur. Ouvrant mes oreilles, j'entend les derniers pas de mes camarades puis des portes qui claquent. Sortant silencieusement de mon lit puis de ma chambre, je descend dans la salle commune des Serdaigle, vide de vie.

J'ouvre rapidement la porte et file le plus discrètement possible vers les escaliers et la bibliothèque. Aucun professeur en vue, tant mieux, je n'aurais pas à justifier ma présence dans les couloirs ! Youpi ! J'ai réussi à me faufiler ! C'est immense... En plus on n'y voit strictement rien... Comment je peux diriger dans ce labyrinthe de livres ? Même avec la lumière que je crée, je ne sais pas où est le fond et donc la réserve.

Ah ! Voilà la grille ! M'approchant, j'essaie de l'ouvrir à la main, même si je sais que cela ne servira à rien. Visant la serrure afin de l'ouvrir magiquement, une voix masculine me fait sursauter, me retournant rapidement j'aveugle un jeune homme se trouvant devant moi. Ce n'est qu'un simple élève, voulant lui aussi entrer dans la réserve. Le reluquant rapidement, je décide de m'attarder sur son visage charmant. Je te remercie Erika de m'avoir fait comprendre que j'aimais les hommes... Et je te remercie Élius de m'avoir cultivé... J'étire un sourire en coin tout en continuant à observer le jeune homme, qui semble être timide.

J'aimerais emprunter un livre. Qu'est ce que tu veux toi ? Je vais te le chercher. Mais faut pas traîner sauf si tu veux qu'un prof nous choppe ou si tu veux faire quelque chose d'interdit.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Espinosa
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Ethan Espinosa, Mer 5 Déc - 13:02


Je viens à peine d'arriver dans la bibliothèque qu'un "obstacle" se trouve déjà-là. Mais je ne sais même pas si c'est un adulte ou un élève à cause de la taille. Du moins, je pense que c'est un élève qui veut simplement rentrer dans la réserve. Qu'est-ce qu'un adulte viendrait faire en plein milieu de la nuit ? Ils nous supportent déjà tellement la journée qu'ils préfèrent sans doute dormir. Enfin, je pense en tout cas. Je remarque avec amusement que ma voix le fait sursauter. Je crois que c'est la première fois que je fais peur à quelqu'un en fait. On dirait qu'il essayait de rentrer dans la réserve avec une formule magique, puisqu'il tient sa baguette d'une main. En tout cas, s'il y a bien une chose de gênant, c'est le fait qu'il me fixe avec un certain regard, comme si... je l'attirait. Mais bon, rien ne me dit qu'il est gay, même s'il est plutôt du genre mignon. Si ça s'trouve, je me fais des idées à cause du noir. Avec son p'tit sourire en coin, il me répond :

- J'aimerais emprunter un livre. Qu'est ce que tu veux toi ? Je vais te le chercher. Mais faut pas traîner sauf si tu veux qu'un prof nous choppe ou si tu veux faire quelque chose d'interdit.

Ainsi donc il veut emprunter un bouquin ici. Il semble qu'on soit venu pour la même chose lui et moi. Je le fixe du regard à mon tour, mais je n'arrive plus à détacher mes yeux de sa petite bouille d'ange. Je ne sais pas trop pourquoi il me propose d'aller chercher mon livre à ma place... Peut-être qu'il ne veut pas que je vois ce qu'il souhaite prendre. Mais perso, je m'en tape complètement. Puis bon, je ne risque pas de traîner, je ne suis pas débile non plus. Enfin, ça dépend des moments on va dire. Je soupire avant de lui dire :

- Je suis aussi venu chercher un livre, mais sur les sortilèges. J'sais pas si tu connais bien les livres dessus. Je sais juste qu'il y en a un qui est vraiment top et il me servira pour m'avancer dans mes devoirs. Je n'arrive pas à dormir, alors autant faire quelque chose de constructif nan ?, dis-je avec un ton légèrement plus assuré.

Je ne sais pas pourquoi, mais ce mec est vraiment troublant. S'il était seulement du même bord que moi, ça serait cool. Mais je peux pas lui demander comme ça, c'est déplacé quand même. D'ailleurs, on ne s'est même pas présenté l'un à l'autre. Je crois qu'en commençant par-là, ça serait un bon début. D'ailleurs, en réfléchissant, je me demande s'il a réussi à ouvrir la grille pour pénétrer dans la réserve. Il est bien gentil de vouloir me prendre mon livre, mais faut d'abord ouvrir, sinon ben c'est impossible. Je lui dis alors :

- Sinon, je m'appelle Ethan. Ethan Espinosa. Mais dis-moi, t'as réussi à ouvrir la réserve ? Puis je peux quand même t'accompagner non ? Si j'suis là, autant aller au bout de toute manière.

Je dis ça simplement pour ne pas rester seul. Si jamais je me fais prendre dans la bibliothèque, je risque d'avoir trop d'ennui. Alors autant que j'y aille aussi.

HRPG:
 


Dernière édition par Ethan Espinosa le Mer 5 Déc - 13:05, édité 1 fois (Raison : Ajout spoiler)
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Hartman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Jackson Hartman, Jeu 6 Déc - 16:47


Son regard ne se détache pas du mien, ses yeux bleus rencontrent les miens verts. Je garde mon petit sourire en coin tandis qu'il m'explique la raison de sa venue au sein du lieu interdit, un simple livre de sortilèges ? Il a la possibilité de prendre n'importe quel livre dans la réserve et il décide de prendre un ouvrage sur les sortilèges... Après tout, il fait ce qu'il veut ! Ethan Espinosa... C'est pas espagnol ça par hasard ? Hein ? La réserve ah oui... Si je l'ouvre pas on risque de ne pas faire grand chose... Pointant ma baguette sur la serrure du portail, je murmure Alohomora. La réserve s'ouvre aussitôt sur des rayons sombres et mystérieux. M'avançant je nous offre un peu de lumière avec Lumos Maxima.

Je suis Jackson Hartman. Mais appelle moi Jacks beau gosse. Dépêche toi d'aller chercher ton livre. Si dans 3 minutes tu n'est pas ici je pars sans toi.

Lançant un clin d’œil au jeune homme, je pars dans les profondeurs des rayons ténébreux à la recherche de mon sésame. Il ne me fallut peu de temps pour trouver ce qu'il me fallait, le livre est horrible... Je ne vais sûrement pas le prendre avec moi, il risque d'attirer l'attention. En plus il sent terriblement fort ! Le touchant du bout des doigts, je fait défiler les pages à la recherche d'un arbre généalogique. Mais rien ne s'y trouve, rien d'important, rien d'intéressant.

Refermant le livre, je rebrousse chemin vers l'entrée de la réserve. Personne ne se trouve aux alentours, l'inquiétude monte rapidement, que fait le beau gosse ? Faudrait pas qu'il se fasse chopé à cause de moi... Bouge tes fesses un peu mon grand...
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Espinosa
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Ethan Espinosa, Jeu 6 Déc - 19:14


Ses yeux sont d'un vert tellement intense que je ne parviens pas à m'en détacher. En plus de ça, il conserve son sourire en coin et je ne peux pas rester insensible à ça. Bref, il est mignon quoi. Visiblement, il n'a pas encore ouvert la réserve, puisqu'il prend sa baguette magique avant de murmurer un petit Alohomora. La réserve enfin ouverte, nous pouvons entrer dedans afin d'effectuer nos recherches. Par contre, je m'interroge toujours sur le livre qu'il est venu chercher. Mais je ne sais pas si je peux lui demander, parce que si ça se trouve, il ne voudra rien me dire, surtout si c'est un livre de magie noire. Même si on est à Poudlard, je sais très bien que des ouvrages de magie noire sont entreposés dans cette réserve. Mais ça ne m'intéresse pas du tout. Je n'aime pas ça et je dois même dire que ça me fait peur en fait. En entrant dans la réserve, il balance de la lumière, ce qui est plutôt une bonne chose. Sinon, on risquerait de se cogner partout et de nous attirer des ennuis. C'est alors qu'il se présente à son tour :

- Je suis Jackson Hartman. Mais appelle moi Jacks beau gosse. Dépêche toi d'aller chercher ton livre. Si dans 3 minutes tu n'est pas ici je pars sans toi.

Ainsi donc, il s'appelle Jackson Hartman. J'aime bien. Mais c'est qu'en plus d'être un peu vantard sur les bords si je dois l'appeler Jacks Beau Gosse, il aime donner des ordres ce petit. Quoi qu'il en soit, il a raison. Si on se fait prendre, on risque d'avoir de gros ennuis. Je n'ai même pas le temps de réagir qu'il me lance un clin d’œil avant de s'enfoncer dans la réserve. Il faut bien que je fasse la même chose. En avançant dans la réserve, j'observe tous les livres disposés dans les rayons. Il faut dire que certains livres semblent être ici depuis des lustres. Et il faut avouer que certains ne sentent pas très bon. Mais peu importe, je ne suis pas venu pour m'amuser, mais plutôt pour m'avancer dans mes devoirs. C'est une drôle d'idée de faire ça en pleine nuit, mais bon, j'aime bien et ça change des habitudes.

En arrivant dans la section des sortilèges, je fouille sur les étagères rapidement et constate qu'il ne me reste plus que deux petites minutes pour trouver mon bonheur. Enfin, techniquement, mon bonheur se trouve ailleurs dans la réserve, puisqu'il cherche aussi un livre. Mais je dois me sortir ce beau gosse des pensées pour me concentrer. Je parviens enfin à trouver mon bonheur, mais je me sens épié et de plus en plus mal à l'aise. Est-ce quelqu'un qui se trouve ici ? Ou est-ce le fruit de mon imagination ? N'étant pas certain de moi, je prend le livre qu'il me faut et reviens vers la réserve à pas de course. Enfin arrivé vers l'entrée, j'aperçois que monsieur se trouve ici aussi. La respiration haletante, je dis :

- Hé ben... je n'arrive... plus à respirer... tellement j'ai... couru. Je me demande si quelqu'un est aussi dans la réserve à part nous. Je me sentais épié et mal à l'aise au bout d'un moment pendant mes recherches. T'as rien vu toi ? Beau gosse...

En ajoutant "beau gosse" à la fin de ma phrase, je lui lançais un petit sourire timide.

- Tu as trouvé ce qu'il te faut ?
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Hartman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Jackson Hartman, Ven 7 Déc - 11:20


LA d'Ethan

Les secondes avancent terriblement vite, je jette des coups d'oeil à l'intérieur de la réserve, je ne vais pas tarder à partir... Alors que je tourne le dos pour rejoindre ma salle commune, voici qu'Ethan revient essoufflé. Quelqu'un ? Dans la réserve ? Lumos Maxima M'avançant à l'intérieur je tend l'oreille... Aucun bruit de pas... Juste la respiration haletante de l'étudiant. Fronçant les sourcils, je me tourne vers lui au moment où les mots "beau gosse" franchissent ses lèvres. J'ai bien entendu ses mots hein ? C'est pas le fruit de mon imagination ? Je hausse les épaules à sa question.

Oui. Mais je l'ai pas pris. Allez on y vas.

Lâchant un sourire au jeune homme, je prend sa main dans la mienne et parcours les rayons de la bibliothèque afin de retrouver la sortie. Sa peau contre la mienne me fait frisonner, je ne lâche pas ses doigts et referme ma prise pour tirer Ethan hors de la grande pièce. Maintenant il faut trouver un couloir où nous serons tranquilles... Ou des toilettes ! Zigzaguant de droite à gauche je trouve enfin mon bonheur. Lâchant la main du bel homme à contrecœur, je m'adosse contre les éviers.

On sera tranquille ici. Alors comme ça tu me trouve beau ? C'est sympa. Merci ! Sache que toi aussi t'es craquant.

Lâchant un clin d’œil à Ethan, je pose ma baguette afin que nous soyons éclairés sans être aveuglés par la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Espinosa
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Ethan Espinosa, Ven 7 Déc - 14:10


Je n'avais même pas fait attention, mais quand j'étais arrivé, il était de dos. Voulait-il me laisser ici tout seul au risque que je me fasse prendre par un professeur ? Il n'a pas l'air très patient, mais ce n'est qu'un petit détail parmi tant d'autres. Alors que je lui parle, il n'a pas de réaction immédiate. Il ne réagit que lorsque je termine ma phrase. Il prend sa baguette avant de lancer un Lumos Maxima pour regarder s'il y a quelqu'un. Mais en admettant qu'un professeur se trouve ici, je me demande si ce sortilège est vraiment approprié. Il ne sait donc pas réfléchir ce bel homme ? Le seul moment où il se retourne vers moi, c'est quand je l'appelle "beau gosse". Ha... là, il y a du monde hein ? Néanmoins, ça ne me déplaît pas, bien au contraire. Il répond alors à ma question :

- Oui. Mais je l'ai pas pris. Allez on y vas.

Je n'ai pas le temps de réagir (encore une fois) qu'il me prend par la main en me lâchant un beau sourire juste avant. On parcours les rayons de la bibliothèque avant d'arriver à la sortie. Il semble frissonner pendant qu'on marche et je dois avouer que j'ai exactement la même sensation. C'est trop bien. Je crois que je n'ai jamais ressenti quelque chose comme ça ou pas de cette façon en tout cas. Il a peur que je m'en aille ? Nan, parce qu'il me sert bien la main. On marche, on marche encore et encore jusqu'à arriver dans les toilettes où il me lâche la main. Je le vois qui s'adosse contre les éviers. Il me dit alors :

On sera tranquille ici. Alors comme ça tu me trouve beau ? C'est sympa. Merci ! Sache que toi aussi t'es craquant.

Il me fait un clin d’œil qui ferait craquer n'importe qui en posant sa baguette. Mais qu'est-ce que je vais lui répondre ? Si je suis franc, je risque de le faire fuir et si je lui mens, ben... il me prendra pour un hypocrite et je n'ai pas envie qu'on se dispute déjà alors qu'on vient seulement de faire connaissance. Bien évidemment que je le trouve beau, mignon tout ça, tout ça. En tout cas, son compliment me conforte dans l'idée de penser qu'il est gay. Cela me provoque un sentiment d'euphorie intense. Je prends alors mon courage à deux mains :

- Oui, je te trouve vraiment mignon et je te remercie pour le compliment, dis-je en devenant rouge écarlate. J'imagine que tu es gay du coup ? Enfin, je suis désolé si ma question te paraît bizarre ou complètement stupide. J'espère simplement que je n'interprète pas tes dires et même tes gestes de manière inappropriée. D'ailleurs, si tu l'es vraiment, tu l'as su comment toi ? J'veux dire qu'on a tous une histoire différente pour ça.

Je le regarde avec attention en espérant ne pas être déçu. Mais je crois que le plus dingue dans tout ça, c'est que j'ai bien envie de l'embrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Hartman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Jackson Hartman, Ven 7 Déc - 14:25


Balançant les pieds dans le vide, j'observe attentivement Ethan. Des yeux bleus magnifiques me regardent, un grain de beauté se trouve sur son front, j'aimerais bien déposer mes lèvres à cet endroit précis... Son nez droit et fin... J'y passerais ma langue. J'arrête de penser quand j'aperçois que ces joues rougissent, alors c'est vrai, il me trouve mignon ! La question à trois millions de livres - l'argent hein ! - franchis ses lèvres. Penchant la tête sur le côté, j'écoute attentivement ce qu'il me dit.

Ta question n'est pas stupide. Et je suis bien gay. Comment je l'ai su... Et bien... J'ai observer deux femmes faire des choses pas très catholiques... Et je me suis rendu compte que ce n'était pas sexy du tout ! Et puis... J'ai coucher avec un homme. A ce moment là j'ai su que j'était gay.

Descendant de l'évier, je m'approche d'Ethan, plongeant mon regard dans le sien, je passe mes bras autour de son cou. Lâchant un petit sourire en coin, je penche la tête sur le côté.

Et toi ? Comment t'a su que tu était gay ?
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Espinosa
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Ethan Espinosa, Ven 7 Déc - 14:57


Je le vois qu'il balance ses pieds dans le vide pendant que je parle. Est-il agacé par ce que je dis ? Ou est-ce parce qu'il est vraiment attentif ? Devenir tout rouge quand on parle, c'est vraiment frustrant. Je me sens mal à l'aise et tellement bien à la fois. C'est vraiment paradoxal pour le coup. Mais tant pis, on ne peut pas aller à l'encontre de ce qu'on ressent. Il me répond alors :

- Ta question n'est pas stupide. Et je suis bien gay. Comment je l'ai su... Et bien... J'ai observer deux femmes faire des choses pas très catholiques... Et je me suis rendu compte que ce n'était pas sexy du tout ! Et puis... J'ai coucher avec un homme. A ce moment là j'ai su que j'était gay.

Hm, j'avais donc raison, il aime les hommes. Je crois que c'est la meilleure nouvelle de la journée. D'ailleurs, en y pensant, je n'aurai jamais pu vivre ça si je n'avais pas eu l'idée d'aller chercher un livre de sortilèges à la réserve cette nuit. Finalement, braver les interdits d'un règlement peut parfois avoir des avantages comme celui-là. Ainsi donc, il a déjà couché avec un homme. Je me sens presque nul... En tout cas, je ne dois pas me précipiter comme à mon habitude. Si je m'écoutais vraiment, je l'aurai déjà embrassé et je l'aurai déjà qualifié de petit ami. J'veux pas faire fuir le p'tit Jackson quand même. Il descend alors de l'évier et s'approche de moi. Mon cœur commence à vraiment battre la chamade et ce, de plus en plus. Je suis presque au bord de l'évanouissement lorsqu'il passe ses bras autour de mon cou. Il me souri largement avant de pencher la tête sur le côté. Il me demande alors :

- Et toi ? Comment t'a su que tu était gay ?

J'espère qu'il est prêt à m'entendre pendant un petit moment, parce que mon histoire est... longue :

- Chez moi, c'est plutôt long. Déjà, je le sais depuis toujours, mais je ne saurai pas l'expliquer. Mais je n'ai assumé ça que très tard, puisque j'avais peur de la réaction de ma famille. Mon frère le comprend, mais il a quand même eu du mal au début. Quant à mes parents, ben c'est un peu la même chose. Je dois dire que ça a été moins complexe avec ma mère qu'avec mon père. Mais bon, ils le savent et ce n'est pas une mauvaise chose. Depuis que mes anciens amis le savent, je n'ai plus d'amis pour être franc. Ils m'ont tourné le dos et..., une larme coulant sur sa joue, je me sens un peu seul. J'suis désolé de te dire ça comme ça. En tout cas, depuis que j'ai déménagé d'Espagne, je suis originaire de Lorca, je n'ai pas eu grand monde à qui parler, sauf depuis que je suis à Poudlard et encore... Même si la solitude me pèse, ben, parfois je pense que c'est pas trop mal. Au moins, on n'est pas jugé par autrui.

Mais quelle andouille... Je me met à pleurer comme une petite madeleine devant lui. Mais jamais il ne va rester, c'est pas possible. On dirait que je suis vraiment stupide parfois. J'espère simplement qu'il va comprendre ce que j'ai dit sans me rejeter.
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Hartman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Jackson Hartman, Ven 7 Déc - 15:59


Le "petit" Ethan commence son histoire, ainsi depuis toujours il pense être Gay. Difficile à expliquer à sa famille ça... D'ailleurs c'est ce qu'il précise en continuant, mais à ce que je comprend ses parents lui parlent toujours. Je n'ai toujours pas annoncer la nouvelle à mes parents, je ne sais pas comment ils vont le prendre... Je suis leur seul fils, adoptif de surcroît, et je ne leur donnerais jamais de descendant... Peut-être me tourneront-ils le dos. Et puis avec la maladie de ma mère, cela me semble égoïste de lui dire la vérité... Mais je ne me vois pas lui mentir... L'étudiant continue son histoire, m'expliquant que ses amis leurs ont tous tournés le dos, lâchant une larme au passage. Les larmes se suivent tandis que le flot de parole continue... Je me sens triste pour lui... Déjà qu'il a quitter son pays pour atterrir dans un lieu qu'l ne connaissait pas... Ses amis qui l'abandonnent... Cette solitude doit bien lui peser sur le cœur !

Moi je suis là pour toi Ethan ! Nous sommes pareils. J'ai des amis qui sont comme nous. D'autres qui sont hétéros mais qui se fichent de notre attirance. J'organiserais une rencontre !

Passant ma main sur ses joues, je fait disparaître les larmes qui me bouchent cette vue si magnifique. Du bout des lèvres je chuchote Ne pleure pas... avant de l'ai approcher vers les siennes, les touchant et prenant connaissance de son goût sucré...
Revenir en haut Aller en bas
Azénor P. Benbow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 2)


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Azénor P. Benbow, Ven 7 Déc - 18:25


if I may


C'est à peine si la respiration d'Azénor s'entend, alors qu'elle avance doucement dans les couloirs sombres d'un Poudlard endormi. La main fourrée dans la poche de sa longue cape, elle se sert d'un index tendu vers le bas pour éclairé ses pas silencieux. Elle ne sait pas quel chemin emprunter, de ce château qu'elle connaît par coeur, qu'elle a ratiboisé de long en large en travers; d'abord en temps qu'étudiante, puis en Directrice de sa maison, pour finir par être la Directrice de l'école, en étant passé par la case Adjointe de Monsieur Jiménez. Quelle évolution inattendue, pour une jeune fille qui ne savait absolument pas ce qu'elle voulait faire plus tard. Quelle aubaine, une vie de choix, une vie d'opportunités saisies au bon moment. Et maintenant elle vit chaque jour comme le précédent. Tout se ressemble mais rien n'a plus le même goût qu'à l'accoutumée. Tout est plus amer, tout est plus rude. Même sa voix a perdu de la douceur.
Un soupir discret et elle décide de se diriger vers la bibliothèque, parce qu'erreur préférée des petits garnements qui n'en font qu'à leur tête. Il faut dire que de pires jours sont derrière elle; un sourire offert au duo infernal d'Artemis et Azaël, qui ont maintenant tout deux bien grandi.

Tout en restant silencieuse, la Directrice arpente les couloirs, son lumos toujours accroché au doigt manumage. Plus elle avance dans la pénombre du château, plus elle se dirige vers l'endroit souhaité, bien entendu de tout façon interdit aux visiteurs d'infortune. Elle lève les yeux au ciel quand elle entend finalement des paroles au loin, qui semblent se trouver tout près; encore quelques crétins qui aiment dérober aux consignes. Vrai qu'elle n'était pas la première au lit de son temps, mais tout de même, quand apprendront-ils la leçon?
Elle avance doucement, sans faire de bruit, vers la source des chuchotements: les toilettes! Elle imagine sa réaction de petite fille, si Monsieur Kholov l'avait surprit hors de son lit durant la nuit. Elle s'en pince les lèvres; pas sure qu'elle serait encore de ce monde! Mais il faut dire qu'Azénor fait une bien moindre violente directrice. Dieu sait comment le monstre a pu rester si longtemps aux rennes du château.

La dame prend soin de prendre les élèves par surprise, se cache presque au détour du couloir; quand elle entend alors distinctement leurs voix. Elle arrive alors sur scène et remarque deux garçons, hors de leur dortoir. Un petit soulagement dissimulé lorsqu'elle s'affirme qu'aucun Gryffondor n'a fait le coup cette fois-ci. Ne rien changer à son paraître; elle se contente d'un Déguerpissez très froid qui, elle l'espère, les fera filer d'ici au plus vite.


Dernière édition par Azénor P. Benbow le Ven 7 Déc - 19:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Espinosa
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Ethan Espinosa, Ven 7 Déc - 18:36


Pendant que je parle, je ne sais pas trop ce que pense le bel homme en face de moi. Est-ce qu'il est compatissant à mon égard ? Ou peut-être qu'il s'en fiche ? Il ne laisse pas spécialement paraître d'émotions et je dois avouer que c'est plutôt perturbant. Je ne cherche pas à lui faire pitié en pleurant. Je suis quelqu'un de très émotif, c'est bien là que réside la différence. Après, c'est un travail que je dois faire sur moi-même, mais ça viendra avec le temps. D'ailleurs, je me demande si ses parents sont au courant pour lui. Finalement, faire un coming-out est toujours complexe. Puis il n'y a pas de un bon ou mauvais moment pour le faire, ni une bonne ou mauvaise manière de dire les choses. Il faut que ce soit naturel je pense. C'est comme ça que j'ai essayé de faire dans mes souvenirs. Il me dit alors :

- Moi je suis là pour toi Ethan ! Nous sommes pareils. J'ai des amis qui sont comme nous. D'autres qui sont hétéros mais qui se fichent de notre attirance. J'organiserais une rencontre !

Ainsi il connaît des personnes comme nous ? C'est plutôt une bonne chose, car on peut avoir de belles amitiés ainsi. Et comme je ne connais pas grand monde ici, à part deux personnes avec qui je parle pas mal en ce moment, donc Jennifer et Castielle. Il me passe alors la main sur les joues pour essuyer mes larmes ce qui me fait frissonner et sourire timidement. Ses mains sont d'une douceur impressionnante et toute chaude. Il est tellement rassurant et gentil et blindé de qualités que je me demande comment je vais m'en remettre. Il me chuchote de ne pas pleurer du bout des lèvres avant de les poser sur les miennes. Je ferme les yeux et savoure cet instant de bonheur comme jamais. Il a les lèvres aussi douces que ses mains. J'ai envie que ce moment dure éternellement, mais toute bonne chose à une fin.

- Merci d'être là Jackson. J'espère sincèrement que tu as apprécié ce moment, c'était... tellement bien. Sache que tu me plais énormément et j'espère qu'on aura l'occasion de se revoir. Je te raccompagne jusqu'à ta salle commune avant de retourner dans la mienne. J'ai tellement l'habitude de me balader la nuit dans les couloirs que je sais éviter les professeurs.

Il vient de me redonner le sourire. Malheureusement pour nous, quelqu'un arrive de nul part. Je dégluti avec difficulté en voyant qu'il s'agit d'Azénor P. Benbow. Je me demande si elle a vu quoi que ce soit... Finalement, je n'ai plus de crédibilité en disant que je sais éviter les ennuis... Elle se contente simplement d'un :

- Déguerpissez !

Dans la panique, je prends la main du bel homme à côté de moi pour fuir les toilettes. Je le raccompagne vers la salle commune des Serdaigle. En arrivant à destination, je lui lâche la main et regarde ses yeux verts. Je lui dit :

- Heureusement que nous avons échappé à la punition. Je pense qu'on se dire bonne nuit ici..., dis-je tristement. Fais de beaux rêves... Beau gosse..

Ben ouais, j'étais obligé de rajouter ça en fin de phrase pour lui lancer une mini pique. Je tourne les talons, baguette en main pour regagner mon lit. Décidément, j'ai adoré cette nuit magique !
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Hartman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Jackson Hartman, Sam 8 Déc - 14:07


TW SEXE


Le baiser ne dure pas éternellement, j'aurais bien voulu... Brisant le baiser, Ethan me remercie et souhaite me revoir ce qui m'arrache un grand sourire. Il me propose de me raccompagner à mon dortoir, ce que je trouve ultra mignon ! Malheureusement une femme vient nous déranger dans notre bonheur, mais pas n'importe qui ! La Directrice Adjointe en personne ! Ethan me prend la main et pars en courant à l'opposée de Madame Benbow, nos pas foulent ensemble le carrelage de Poudlard, tenant fermement les doigts du jeune homme je rigole à gorge déployé. Devant la porte de Sedaigle, Ethan me souhaite de beau rêve en me disant "Beau gosse". Le voilà qui tourne les talons pour rejoindre sa propre salle commune, je reste planté là comme un arbre, regardant son fessier magnifique, souriant comme un bêta avant de donner le mot de passe pour rejoindre ma chambre.

Montant silencieusement les escaliers, je me fourre sous ma couverture tout souriant. La scène de ce baiser si doux revient vers mes pensées. Ses lèvres contre les miennes, mes doigts contre sa joue... Je ferme les yeux et m'imagine soulever son tee-shirt... Toucher son torse, sûrement bien musclé... Enlever sa ceinture et son pantalon me bouchant la vue... Profiter de notre intimité pour s'enfermer dans l'une des toilettes... Se mettre à califourchon sur lui... Lui mordre le cou, les oreilles, lui griffer le dos... Prendre du plaisir dans le silence et la protection que nous offre ces murs... L’emmener au septième ciel... Puis s'endormir dans les bras de morphée...
Fin du RP - Merci Ethan :kiss: et Azénor amour
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 16 sur 16

 La nuit dans la bibliothèque

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Bibliothèque-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.