AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Bibliothèque
Page 4 sur 15
La nuit dans la bibliothèque
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant
Ethan Wood
Serdaigle
Serdaigle

Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Ethan Wood, Lun 24 Mar - 12:16


Je venais délibérément de faire une croix sur mon poste de préfet à la seconde même où j'avais décidé d'aider Damien. Un jour, ma bonté me perdra c'était certain. J'aurai très bien pu m'en aller pour rejoindre mon dortoir en faisant comme si je n'avais rien vu mais j'avais voulu jouer au super héros et désormais j'étais obligé de suivre le Gryffondor dans tout ce qu'il déciderait de faire. Car oui, je n'étais pas décidé à prendre si facilement mes jambes à mon cou, je tenais encore à ma dignité... À l'heure qu'il était, j'aurai pu me trouver douillettement allongé dans mon lit en train de dormir la bouche ouverte à ronfler gorge déployée. Ah ! Les plaisirs de la fainéantise ! Tout cela était fini maintenant que j'aidais Eales à découvri ses origines, bien sûr, il était obligé de reconstituer son arbre généalogique à une heure du matin ? Il  aurait pas pu s'introduire dans la réserve pendant l'après-midi ? Mes sens auraient été en alerte alors que là, j'étais aussi mou qu'un chamallow. De plus, on avait aucun indice sur la possibilité que ses parents soient envie ou non, et si oui, quel était leur nom, où ils habitaient.. On ignorait tout ça pour l'instant et ce serait sûrement qu'après quelques heures de travail qu'on commencerait doucement à avancer dans notre enquête.

« Tu n'es pas obliger de m'aider, tu sais. Franchement, j'apprécie le fait que tu préfères m'aider au lieu de me réprimander, mais... tu ne vas pas risquer ton poste de préfet pour un parfait inconnu tout de même ? Du coup, je pense qu'il est plus raisonnable que tu ne sois pas mêler à tout ceci et que tu fasses comme si tu n'avais rien vu. Enfin... après tout, c'est toi qui vois. Je te remercie de me laisser faire mes recherches en tout cas. C'est sympa de ta part. »

Bon. Il allait arrêter avec ses jérémiades là ? Bien sûr que j'étais pas obligé de l'aider, encore heureux ! Je le savais déjà merci, pas besoin de me le répéter milles fois. Enfin, lui il me l'avait dit qu'une fois mais je m'étais ruminé cette phrase au moins une bonne dizaine de fois dans ma tête et j'étais sûr qu'il allait sûrement me le redire avant qu'on se quitte. Un sourire aux lèvres, je retins la dernière phrase de son petit monologue qui n'avait strictement servi à rien et ne m'aurait pas fait changé d'avis. Oui c'est vrai quand y repensant j'étais vachement sympa de l'aider, si Axelle avait été à ma place, elle n'aurait pas hésité à le faire marchander et Liberty n'aurait sûrement pas su quoi faire face aux petits yeux du Gryffondor. Et puis Violaine, je ne connaissais pas encore sa méthode de travail en tant que Préfète et ne la connaîtrait sûrement jamais, depuis que la directrice avait décidé de changer les rondes, Violaine avait été assignée avec Axelle et se trouvait donc, à l'autre bout du château. C'était bien ma vaine ! Je pouvais même pas m'arrêter deux secondes pour l'embrasser et repartir, ça aurait été plus commode si elle travaillait juste à l'intersection des deux couloirs qui se trouvait à quelques mètres de ma position.

Bref. Bouquins sur table, on examinait tout ce qui pouvait nous être utile, je passais chaque page au peigne fin et regardait chaque annotation, faisant attention à chaque détail. Je ne savais pas si Damien procédait de la même façon que moi et passait au crible avec autant de minutie les livres. J'étais trop concentré sur mon travail pour m'occuper de celui des autres. Et puis, il devait sûrement faire comme moi, après tout, s'il bossait moins que moi, il fallait se faire du soucis. J'étais venu pour l'aider dans quelques recherches familiales et c'était lui qui glandait et moi qui me tuait au travail ? Non merci, très peu pour moi.

« Bien, j'imagine que les informations que je recherchent se trouvent là-dedans, mais autant dire qu'on va en avoir pour un moment vu le nombre de documents. D'ailleurs, je ne pense pas te l'avoir déjà dit, mais le nom de famille que je recherche est "Jayden", le nom de famille de ma mère. C'est une famille de sang-pur, j'imagine donc qu'il doit y avoir une trace les concernant quelque part. »

En parlant, il avait désigné un livre, un gros livre. En plus il devait certainement ne pas avoir de dessins dans ce bouquin.. J'ouvrai le grooooooos manuscrit et malheureusement, c'était écrit en tout petit et le nombre de pages s'élevait à mille. Yeah! Qui c'est qui va pas fermer l'oeil de la soirée ? C'est Ethan et Damien ! S'il espérait que j'allais me fatiguer les yeux à regarder chaque page pour voir si je trouvais une personne s'appelant Jayden ou autre il pouvait se gratter, on travaillerait minimum tous les deux s'occupant chacun de cette page. Et puis, je sais pas s'il réalisait mais il devait sûrement y'avoir une dizaine de familles de sorciers s'appelant Jayden, le fait qu'elle soit de sang pur ne les aidait pas non plus. J'espérais au moins que Damien ait déjà vu sa mère ou des proches de celle-ci en photo pour qu'il puisse la reconnaître directement, qu'on ait pas à chercher des indices pour savoir si c'était bel et bien sa mère ou bien une parfaite inconnue qui portait le même nom.

Au bout d'une durée interminable, alors que le sommeil s'emparait peu à peu de moi et que mes yeux me brûlaient tellement je les avais incités à travailler, je tombai sur une jeune femme du nom de Jayden que je désignai du doigt à Damien.

« Est-ce que ça peut être elle ? Regarde son nom. Jayden. »

Puis, je me laissai tomber sur ma chaise et me frottait difficilement les yeux. J'étais épuisé et j'étais certain qu'on allait pas tomber du premier coup sur sa mère, du moins, que ce ne serait pas la femme que j'avais montré que recherchait Damien. Il n'avait aucune ressemblance et visiblement, le brun restait perplexe.
Revenir en haut Aller en bas
Nagaï Arasi Vikal
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Nagaï Arasi Vikal, Sam 19 Avr - 20:06


Pv avec Klaus Evans

Il faisait sombre dans la bibliothèque. L'odeur poussiéreuse des livres anciens semblait plus forte encore que de jour. Elle soupira, elle s'était réveillé plus tôt en sueur. Le même rêve, toujours le même rêve! Elle avait cherché en vain dans chaque ouvrage, dans chaque rayon, elle avait été jusque dans la réserve sans rien trouver. Eiyline passa une main agacée dans ses cheveux. Elle savait qu'elle ne trouverais rien, elle savait que même la légendaire bibliothèque de Poudlard ne pouvait pas l'y aider. En effet, la seule personne à le pouvoir était son père et elle ne lui demanderait son aide pour rien au monde! Ce serait lui avouer sa faiblesse!
Elle s'appuya sur l'un des murs et ferma les yeux. Des images de son rêve revinrent la hanter: du sang, beaucoup de sang elle n'en avait pas peur non c'était l'oeil qui s'y dessinait qui l'inquiétait, sur sa pupille s'écrivait quelques mots d'une langue inconnue. Une voix ne cessait de répéter qu'elle leur appartenait. Elle était prisonnière d'un ennemi invisible, un ennemi dangereux.
Un bruit la sortit de ces sombres images. Elle souffla les préfets faisait peut être leur ronde, à moins que ce ne soit l'héritier de Rusard.
Eiyline grimaça légèrement, sa jambe la brûlait. Elle partit s'asseoir derrière des rayonnages isolés, releva légèrement sa jupe et murmura doucement LUMOS
Une légère entaille lui apparu au dessus du genoux droit. Elle avait simplement dû se blesser dans la réserve. Rien de bien grave. Eiyline nettoya sommairement la blessure, retirant le sang qui s'en écoulait. Elle s'occuperait du reste plus tard.
Il était tard et il était inutile qu'elle retourne à son dortoir. De plus, avec cette heure avancée personne ne devrait venir la déranger. Eiyline ignora le froid humide qui régnait dans la pièce et laissa sa tête aller contre le mur. Elle était seule. Elle aimait la solitude, cependant elle ne pouvait s'empêcher d'être quelque peu déçu. En effet, elle avait espéré malgré elle qu'en venant à poudlard, il y aurait peut être quelqu'un qui éveillerait son intérêt, sa curiosité. Quelqu'un qui ne se soumettrait pas. Elle ne savait pas se l'expliquer maiss elle voulait quelqu'un à sa hauteur. Cela peut paraître hautin et arrogant mais c'est anisi qu'elle était.
Elle en était là de ses pensées, lorsqu'un bruit de pas se fit entendre.
Elle se releva et fronça les sourcils, elle avança cherchant l'identité de celui qui osait troubler sa solitude...
Revenir en haut Aller en bas
Klaus Evans
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Klaus Evans, Mer 23 Avr - 21:30


Se lever en pleine nuit devenait à être une véritable habitude pour Klaus. Il commençait même à se demander si il n'avait pas des gènes de vampires.
Le jeune homme avait pensé toute la journée aux Acromentule, la veille il s'était fait attaqué par ces affreuses bestiole en tentant de sauver une jeune fille appelée Dylan Scott dans la forêt interdite. Ils s'en étaient tout deux sortit bon gré mal gré, cependant l'élève de Gryffondor avait bien cru voir le jour de sa mort arriver. Il avait donc décidé d'aller faire un tour dans la bibliothèque la nuit, histoire de se documenter sur le sujet. Il préférait être parfaitement documenté sur le sujet avant de retourner dans la forêt interdite. Simple question d'optimisation. D'autant plus que les Acromentules était au programme des sixièmes années. Se rendre à la bibliothèque la nuit était un peu idiot. Néanmoins il y avait beaucoup moins de monde et l'éventualité de visiter la réserve était en vigueur.

Au grand étonnement du jeune homme, il ne semblait pas seul dans la bibliothèque. Un petit futé venait d'allumer sa baguette à éclat normal. C'était un peu bête, un lumos minima suffisait amplement pour lire un livre tout en restant discret. Klaus haussa les épaules et décida de s'approcher de la lumière. Si c'était un élève qu'il n'aimait pas il pourrait toujours lui faire une petite farce.
Le problème étant qu'il fut détecté avant qu'il ne voient qui était la personne.
Une jeune fille brune à la peau couleur de miel s'était dressait devant lui, les sourcils froncés. Il ne la connaissait que de vue et ne lui avait jamais adressé la parole. Il faut dire qu'elle était plutôt seule.

" - Yo. "

Il leva une main en signe de paix. Il avait aussi l'habitude de croiser totalement par hasard des filles d'apparence distante et seule ( il pensa alors à Mortissia).
Sans vraiment demander l'avis de la jeune femme, il vint s'adosser contre une table non loin d'elle.

" - T'as la tête d'une fille qui ne veux surtout pas dire pourquoi elle est là. "

Klaus eut alors un sourire amusé, il ne voulait pas faire tourner en bourrique sa camarade mais c'était plus fort que lui.

Revenir en haut Aller en bas
Nagaï Arasi Vikal
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Nagaï Arasi Vikal, Mer 23 Avr - 22:09


Un jeune homme de sa maison apparu finalement à ses yeux. Elle l'observa un peu plus en détail, brun, ses cheveux retombaient légèrement sur ses yeux, il était grand et semblait bien bâtit. Elle ne le connaissait pas vraiment mais ça commençait plutôt mal. Il la dérangeait et elle ne cherchait pas à le lui cacher. Il s'approcha d'elle levant la main en signe de paix.
"Yo"
Son attitude nonchalante agaçait Eiyline de plus en plus.
Sans se soucier de ce que sa présence pouvait la déranger, il vint s'adosser à une table bien trop proche d'elle à son goût.
"T'as la tête d'une fille qui ne veux surtout pas dire pourquoi elle est là" Un sourire amusé se dessina sur le visage du jeune homme.
Eiyline le regarda froidement. Il semblait bien trop s'amuser de la situation à son goût.
Elle ne pouvait s'empêcher de penser à l'élaboration de douces tortures pour lesquels le jeune homme face à elle ferait un excellent cobaye. Elle se reprit rapidement il ne comptait pas rester longtemps n'est-ce pas? Personne ne rester longtemps en sa compagnie.

Elle finit par répondre acerbe:

Tu n'as pas remarqué que j'avais la tête d'une fille qui ne souhaite absolument pas de compagnie

Elle espérait qu'il la laisserait tranquille mais elle avait la nette impression qu'il était disposé à rester là pour une durée indéterminé. Elle laissa un soupir exaspéré s'échapper de ses lèvres.

Pourquoi tu es là d'ailleurs?
Revenir en haut Aller en bas
Klaus Evans
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Klaus Evans, Mer 23 Avr - 22:41


" - Tu n'as pas remarqué que j'avais la tête d'une fille qui ne souhaite absolument pas de compagnie. "

Klaus souffla. Il s'en doutait, encore une asociale. Il voulait bien comprendre qu'elle ne lui fasse pas confiance, mais de là à être aussi froide. Ceci dit il n'était pas du genre chiant. Il se leva alors de sa table, prêt à partir.

" - Pourquoi tu es là d'ailleurs ? "

Le jeune homme eut alors une expression ironiquement outré.

" - Laisse tomber. "

Il savait ménager le mystère et le désir. Si elle lui avait demandé cela c'est qu'elle voulait plus de compagnie qu'elle ne le pensait elle même. Il tourna alors les talons, bien décidé à chercher un manuel traitant des Acromentules. Cependant il se doutait qu'il allait devoir chercher dans la réserve. Ces bêbettes semblaient avoir été créé par magie noire, comment de simples araignées géantes auraient put être aussi intelligente autrement ? C'était fondamentalement impossible.

" - Amuse toi bien princesse. "

Il se mit à marcher d'un pas lent et nonchalant en direction de la réserve. Il faisait frisquet et le jeune homme se maudit de ne pas avoir apporter un pull à la place d'un simple tee-shirt. Il éclaira son chemin à l'aide d'un lumos minima et poussa le portail grinçant menant à la réserve.

Une fois pénétré au sein du sanctuaire de la magie noire, Klaus entreprit d'analyser les étagères. Il parvint à tirer d'affreux noms.
Cependant un ouvrage l'intrigua tout particulièrement. Bien situé entre "Holocauste et sacrifice" - il tiqua en imaginant les horreurs présentes dans ce livre - et "la théorie de l'enfer spirituelle". Il était très épais, rouge sang, avec brodé en lettre d'or "Interprétation de l'imaginaire magique".
L'ouvrage l'intriguait pour deux chose. La première était la qualité du livre - bien que vieillot - il était luxueusement fait. Comme si il avait été fait à la main, il devait valoir une sacré fortune. Ensuite le titre l'intriguait. Tout ici avait des connotations terribles, pourtant celui ci ne semblait pas si horrible que ça. Il tira le livre et ouvrit la première page, lisant rapidement la préface.


L'imaginaire dans le monde magique peut prendre de multiples facettes. Cette oeuvre ne traite pas de l'éventualité d'interpréter votre mode de vie à travers vos rêve mais bel et bien de discerner les messages subliminaux ou malédiction dont vous pouvez être sujet. Quoi que l'on en dise, des rêves ou des hallucinations trop réel, même dans le monde magique est quelque chose de mauvais. Ceci étant pour la plupart des cas lié à la magie noire ou à la légilimencie...


* - Ce livre est fascinant... *
Revenir en haut Aller en bas
Nagaï Arasi Vikal
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Nagaï Arasi Vikal, Mer 23 Avr - 23:11


"Laisse tomber"

Ses mots transpiraient d'ironie. Au moins elle aurait ce qu'elle souhaitait...

Il ajouta sarcastique:

"Amuse toi bien princesse"

Elle ignora son ton pour le moins ironique. Il allait la laisser seule après tout son but était atteint. Elle aurait du en être satisfaite, il l'avait laissé seule... n'est-ce pas? Pourquoi regrettait elle sa présence dans ce cas. Elle soupira, elle vit ses pas se  diriger vers la réserve. Que pouvait-il chercher pour qu'il ait besoin d'aller là?
 Elle repensa aux raisons de sa présence à elle dans la bibliothèque. Une indicible peur remua ses entrailles, ce rêve semblait tellement réaliste. Eiyline savait que ce n'était pas un simple rêve.
Elle regarda de nouveau en direction de la réserve. L'obscurité qu'elle trouvait d'ordinaire si rassurante l'oppressait. Elle soupira, et si pour une fois elle pouvait mettre son orgueil de côté et aller vers les autres. Elle eut un rire nerveux. Elle ne fera pas ça... disons qu'elle fera juste une exception pour lui. D'ailleurs elle ne savait pas comment il s'appelait.
Elle tenta tant bien que mal de se recomposer un visage impassible et prit la direction de la réserve. Elle entra dans le lieu interdit et repéra le rouge et or. Il tenait un livre dans les mains la mine sérieuse.
"Ce livre est fascinant'
Je m'approchai de lui.

De quoi ça parle?
Revenir en haut Aller en bas
Adélaïde Evans
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Adélaïde Evans, Ven 23 Mai - 7:53


RP avec Kimberly


Il était plus déjà plus de minuit lorsque Adélaïde se faufila avec discrétion dans la bibliothèque. Elle se sentait vraiment mal : en ce moment, elle avait tendance a ressasser encore et encore son passé. Mais là, ça allait vraiment trop loin. Voilà qu'elle faisait d'horribles cauchemars sur son père et sa mère. Lorsqu'elle s'était réveillée couverte de sueur, le premier endroit auquel elle avait songé à se réfugier c'était la bibliothèque. La Serpy raffolait de lecture. Elle n'imaginait pas une seule seconde une vie sans livres. D'une certaine manière, se trouver dans un lieu rempli de livre lui donnait l'impression que rien ne pourrait lui arriver, que ses cauchemars ne pourraient pas l'atteindre. Elle erra dans les différents rayons, passant délicatement son index sur la tranche des livres. Elle arrivait dans un rayon plutôt consacré à la magie noire lorsqu'elle trébucha et se retrouva face contre terre. Elle lâcha un juron sonore.

- Tu pourrais quand même faire attention ! persiffla-t-elle en s'adressant à la fille qui l'avait mis dans cette fâcheuse posture.

Elle observa d'un œil critique la jeune fille. Elle appartenait à la maison des Gryffondors et semblait un peu plus âgée que Adélaïde, bien que cette-dernière la dépassait indiscutablement. La Gryffy possédait de longs cheveux noirs et de petits yeux marrons espiègle. Cette fille débordait d'audace et de confiance en elle, tout juste ce que détestait la Serpent.

Une Gryffon, quoi !

Adélaïde était la meilleure en matière de préjugés. Gryffondor : arrogant ; Serdaigle : intello ; Poufsouffle : peureux. Né-moldu : faux-sorcier ; Sang-pur : présomptueux ; Sang-mêlé : comment un sorcier peut-il se marier avec un moldu ? Beuârk !! Elle se réjouissait de ne pas connaître son sang, car sinon, elle ce serait sûrement contredite elle-même. Elle lança un regard meurtrier à la brune en attendant sa répartie.
Revenir en haut Aller en bas
Clems NoSabaku
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Clems NoSabaku, Jeu 31 Juil - 19:35


Il commençait à faire sombre lorsque Clems entra dans la bibliothèque. Le silence régnait, ça faisait du bien, un peu de calme. La jeune fille inspira profondément et se faufila à travers les différents rayons. Elle savait exactement ce qu’elle cherchait : des informations sur une créature étrange. Une créature vivant dans les flammes et dont le poison était mortel. La salamandre.


Clems avait toujours été fascinée par les « autres » animaux. Car l’être humain était avant tout un animal, appartenant à la famille des primates. Mais qu’en était-il des sorciers ? Quelle était la différence entre les moldus et les sorciers? D’un point de vue biologique, bien sûr. Serait-ce un gène ? Ou une différence plus profonde ? Elle n’avait hélas, malgré de nombreuses recherches rien trouvé à ce sujet. Pas qu’elle était raciste, ou qu’elle avait le moindre préjugé ! Elle voulait simplement savoir pourquoi certaines personnes sont capables de jeter des sorts et pas d’autres, avoir une explication biologique. Et puis, au final, qu’est ce qu’un sort exactement ? Et la magie ? Il devait bien exister une loi physique pour les expliquer ! ça ne pouvait pas être aussi simple que ça ! Elle avait toujours voulu savoir le pourquoi du comment.


Ce jour là, sa question était : LES SALAMANDRES, qu’est-ce que c’est vraiment ? De nombreuses rumeurs circulaient à leurs sujets et Clems voulait SAVOIR. Savoir ce qui était vrai, ce qui était faux, pourquoi ? Comment ? Elle avait soif de connaissance.


La jeune fille trouva un livre qui semblait pouvoir répondre à ses attentes dans la section animaux magiques. Le titre était simple, « La salamandre », mais la description au dos de l’ouvrage sembla la satisfaire. Elle l’observa un instant. Un bel ouvrage, avec une reliure en cuir et des lettres dorés. Elle ne put s’empêcher d’avoir une pensée pour la pauvre bête qui avait été abattue pour ce livre.



Elle le prit cependant, s’installa à une table et commença sa lecture.

Edit Spencer : Bonjour Clems. Conformément au Règlement RPG il est interdit de s’introduire dans un sujet déjà utilisé. J’ai donc déplacé votre RP. Merci de faire plus attention à l’avenir. Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Jace Portland
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Jace Portland, Dim 31 Aoû - 21:03


Hrpg: Etant donné qu'un mois est passé depuis le dernier post,
je me permet de poster ici. S'il y a le moindre problème,
faites-le moi savoir


RP avec Louise Sevigne


La journée passée le jeune Serpy se rendit dans son dortoir exténué par la dure journée qu'il avait endurée. La veille il était allé boire un ou deux verres ( Ou peut être trois ) aux Trois Balais. Il avait apparemment accepter un pari venant d'un des ses amis venus fêter avec lui. Le jeune homme devait être dans un sacré état car il l'accepta aussi fou qu'était donc ce défi. Bien sûr il échoua piètrement. Ses acolytes du soir n'ayant pas oublié ce désastre, ils lui imposèrent alors la sentence de la défaite. S'il ne parvenait pas à faire trois tours consécutifs du parc de Poudlard, il verrait ce petit pari affiché sur tous les panneaux d'affichages des quatre maisons. Voulant garder sa fierté il s'était résous à les accomplir en fin d'après-midi lorsque le soleil serait moins présent et la chaleur moins asphyxiante. En premier lieu il pensa qu'il pouvait largement faire ces trois tours mais arrivé au second sa respiration se fut saccadée et ses muscles tendus à l'extrême. C'était déjà bien mais insuffisant pour ne pas avoir une honte intergalactique sur la conscience. Aussi finit-il avec peine le dernier tour.

Rentré dans sa salle commune, il fit un passage par la salle de bains pour se doucher afin de refroidir ses articulations en surchauffe et d'évacuer la transpiration occasionnée par sa course. Fatigué il monta au dortoir et se mit sous sa couverture. Il était crevé pour le moins qu'on puisse dire aussi trouva-t-il vite le sommeil.

Pour une raison seule connue de son subconscient, Jace se réveilla en sursaut. Il venait de se rappeler qu'il n'avait pas fait un devoir qu'il devait rendre impérativement le lendemain. Il consulta sa montre, elle affichait 23H50. Il n'était pas trop tard pour le terminer mais le problème était que la documentation dont il avait besoin se trouvait à la bibliothèque. Le jeune homme n'avait pas d'autre choix que de s'y rendre maintenant. Il enfila un t-shirt blanc en coton et pris la direction de la bibliothèque.

Il poussa doucement la porte qui bien sûr émit un grincement sinistre. Son entrée incognito était ratée. Il espérait cependant que personne ne se trouvait à l'intérieur. Le Serpentard chuchota un #Lumos et se rendit les pas posés consciencieusement sur le parquet craquant directement vers les rayons puis commença à chercher le bouquin dont il avait besoin. Une reliure jeune retint alors son attention, il était là. A peine avait-il levé la main qu'un bruit sourd, sortit de nulle part brisa le silence. Le jeune homme aux aguets trouva facilement la provenance de ce son car au bout du rayon un livre était posé sur le parquet et il était presque sûr qu'il n'y était pas avant. Il s'avança silencieusement vers l'objet, le ramassa et le repositionna sur l'étagère. Quelque chose d’étrange troubla le Serpentard lorsqu'il eu mis le livre en place. Il avait bien cru voir une lueur au travers de l'étagère, et après quelques secondes il percuta. C'était l'éclat des yeux d'une élève qui se tenait de l'autre côté du rayon.
Revenir en haut Aller en bas
Louise Sevigne
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Louise Sevigne, Dim 31 Aoû - 21:18


La Gryffondor se trouvait à la bibliothèque. Elle voulait se renseigner sur les créatures magiques, encore une fois. Parce qu'elle avait vu une créature étrange qu'elle n'a jamais vu dans un livre. Elle ne pouvait pas plus attendre. Elle devait a tout prix savoir maintenant, sinon, jamais elle n'arriverai à se rendormir. Quand elle a une idée en tête, elle doit accomplir celle-ci directement , sans attendre trop longtemps. Oui elle n'est pas très patiente. Donc elle avait fait le sort Lumos parce qu'il faisait tout noir dans la bibliothèque et , c'était interdit d'y aller le soir. À cette heure ci, elle devrait déjà être au lit. C'est rare pour elle d'enfreindre le règlement, mais là, c'était important. Elle prit un livre qu'y avait l'air intéressant. Mais à ce moment, elle entendit des craquements du parquet. C'est vrai qu'il craque souvent. Elle avait peur que ce soit le concierge qui l'air entendu , elle se ferait vraiment punir. Elle arrêta alors son sort avec sa baguette. Et se cacha. Quand elle sentit qu'il n'était plus là, elle retourna discrètement au rayon dans lequel elle se trouvait tout à l'heure puis elle se fit éblouir par une lumière. Elle ne voyait rien donc elle mît sa main devant ses yeux. Louise arriva au rayon dans lequel était projeté la lumière et vit un élève. Elle ne savait pas de qu'elle maison il était, mais sans doute pas de chez les Gryffondor, elle ne l'avait jamais vu dans sa salle commune. Mais il reconnaîtra sa maison car elle avait sa robe de sorcier. La Gryffondor lui chuchota alors " Que fais tu ici? Tu n'as pas le droit normalement ! " Elle le dévisagea. Il avait l'air assez beau. Mais elle ne le voyait pas assez pour en être sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Jace Portland
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Jace Portland, Jeu 18 Sep - 22:18


Savez-vous ce qu'est la peur ? La peur est une émotion ressentie généralement en présence ou dans la perspective d'un danger ou d'une menace. En d'autres termes, la peur est une conséquence de l'analyse du danger et permet au sujet de le fuir ou de le combattre. Du moins d'après le dico. Pour la plupart la peur est une réaction normale, elle vient naturellement et pousse à faire des choix. Dans le cas de Jace, il avait appris à la gérer. Après avoir entendu la voix de la jeune fille qui se tenait à quelque mètre de là, il comprit qu'il ne s'agissait pas d'une menace.

- Et toi, je pourrais aussi te retourner la question ? Un petit sourire narquois étira le coin de ses lèvres. J'ai pas l'intention de poireauter ici, je prend un bouquin et je m'en vais.

Il tenait toujours son livre en main, rien de bien intéressant. Son professeur lui avait demandé de réaliser un dossier. Le jeune homme avait pour objectif de comparer l'évolution des techniques moldues face à celles des sorciers. Le sujet le branchait pas trop, mais il était d'avis, contrairement à certains de ses amis vert et argent, qu'ils n'étaient pas si bêtes que ça. Ils avaient évolué comme ils le pouvaient et avait trouvé des alternatives aux méthodes des sorciers. Enfin bref, maintenant il devait réussir à se débarrasser de cette... Gryffy, d'après sa robe. Jace se rapprocha de la jeune femme et passa à côté d'elle. #Nox chuchota-t-il.

- En tous cas ravi d'avoir fait ta connaissance, euhh... C'est quoi ton prénom ? Demanda-t-il en se retournant vers elle.
Revenir en haut Aller en bas
Louise Sevigne
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Louise Sevigne, Mar 23 Sep - 21:44


Louise continuait à le dévisager. C'était la première fois qu'elle allait dans la bibliothèque la nuit. Elle stressée donc un peu. Si le concierge arrivait ce serait fini pour lui et elle. Enfin elle s'en fiche un peu de lui, vu qu'elle ne le connais pas , Louise espère surtout qu'elle réussira à s'en sortir. Le garçon lui demanda son prénom. Elle n'était pas très enchantée à l'idée de lui dire. Surtout qu'elle je le voyait pas très bien. Mais pour être poli elle préférée lui répondre. " Moi c'est Louise. " elle disait ça froidement, pourquoi? On ne sait pas. D'habitude la Gryffondor était toujours très sympathique envers ces camarades mais c'est la première fois qu'elle répondit à quelqu'un avec ce ton. C'est sans doute la fatigue. Il commençait à se faire très tard mais elle n'avait toujours pas trouver de réponse à ses questions. Elle décida donc d'avoir une réponse auprès du jeune homme " Tu es venu chercher quoi? Et tu t'y connais en créatures magiques ? " bon elle a posé deux questions. Et elle connaît tout de même pas son prénom " C'est quoi ton prénom à toi ? " . Trois questions en moins d'une minute. Un record pour elle. C'est une fille très curieuse. Mais elle je voulait pas trop connaître la vie du jeune garçon devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Myosotis Aavery
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Myosotis Aavery, Lun 10 Nov - 20:40


(RP avec Seth McSoul. Il a mon libre arbitre)


Myosotis avançait dans le couloir sombre. Les ronflements des tableaux accrochés aux murs, parvenaient aux oreilles de la jeune brune.
Elle avançait à petit pas, essayant d'être la plus légère possible afin de ne pas se faire entendre.

Il devait être bien, quatre heure du matin. Tout le château était plongé dans le silence et l'obscurité.
La jeune fille s'était réveillé violemment. Un cauchemar comme d'habitude.

La jeune fille essaya de ne plus y penser et dans ces cas là, il fallait sortir, prendre l'air.
Elle ne réfléchit pas où elle devait aller. Seul l’instinct lui diras.

E
lle continua de marcher jusqu'à ce qu'elle arrive devant la grande porte de la bibliothèque. Myosotis adorait ce rendre ici après les cours. C'était l'endroit rêvé pour une dingue de livre comme elle. Les bouquins... C'était tout pour elle. Elle avait tout appris à travers les lignes des pages.  

Elle poussa délicatement la porte qui émit un petit grincement.
Elle entra dans la grande pièce rempli de centaines d'étagères dans lesquelles étaient rangés des centaines de livres.
La poufsouffle respira un grand coup!

- Bonheure !
chuchota-t-elle
Revenir en haut Aller en bas
Seth McSoul
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Seth McSoul, Mar 11 Nov - 11:55


Cette nuit-là, Seth n'arrivait pas à dormir. Il repensait sans cesse à cette rencontre avec Ariana Hastings, aux Trois Balais, quelques jours plus tôt... Au choc qu'ils avaient eu tous les deux eux en comprenant cette vérité si fatidique, si décisive pour leur avenir...

Ils avaient le même père. C'était une chose. Mais savoir que ce père était l'homme, le monstre qui avait abandonné Seth à sa naissance et qui avait disparu de l'Angleterre sans laisser aucune trace pour ensuite revenir avec un autre nom et une autre famille, c'en était une autre. Alors le garçon et la jeune fille avaient organisé un rendez-vous lors des vacances d'hiver, dans quelques mois donc, afin que le préfet puisse enfin rencontrer Gordon McSoul et découvrir sa véritable identité...

Mais l'adolescent, toutefois, n'avait pas l'intention d'attendre les vacances pour enfin savoir qui était cet homme si mystérieux. Il avait effectué toutes sortes de recherches à son égard dans les bibliothèques de Poudlard, en espérant que le nom de McSoul revienne une fois seulement pour donner quelques informations. Mais il était inconnu. Peut-être parce que Gordon McSoul était un autre des innombrables noms de couverture qu'avait adopté le père de Seth, ou alors parce que ce-dernier n'avait finalement jamais rien fait d'assez spectaculaire ou terrifiant pour faire parler de lui.

Enfin, quoiqu'il en soit, cette nuit encore, Seth était tiraillé entre le choc qu'il avait eu en ayant cette révélation l'autre soir, l'envie d'en savoir plus et la peur de rencontrer cet étranger qu'il redoutait depuis sa naissance... Ainsi, étant dans l'incapacité de dormir, l'adolescent se leva une fois de plus pour aller faire un tour à la bibliothèque.

De nuit, malheureusement, la salle était fermée. Enfin, même si être préfet n'offrait malheureusement pas le privilège d'y accéder, il permettait néanmoins de connaître précisément tous les tours de garde et toutes les heures où les professeurs et le concierge se baladaient et se relayaient dans les couloirs.

Ainsi, Seth parvint sans aucun mal à se faufiler à l'intérieur de la bibliothèque. Sa baguette magique en main, il prononça un simple #Lumos pour pouvoir se déplacer en toute tranquillité. Il s'installa sur une table isolée de la salle afin que, si quelqu'un arrivait, il puisse s'enfuir rapidement sans se faire remarquer. Puis il se rendit devant les étagères pour poursuivre ses recherches...

Cependant, alors que le préfet fouillait dans les livres d'Histoire de la magie, un bruit semblable à un murmure retentit à côté de lui. Le garçon n'osa pas prononcer le moindre mot, de peur qu'il s'agisse d'un adulte. Il éteignit sa baguette, se cacha derrière une armoire et pencha légèrement la tête pour voir de qui il s'agissait.

Il fut soulagé de voir que ce n'était qu'un simple élève, de sa propre maison qui plus est, située tout près de l'entrée de la bibliothèque. Elle semblait être contente d'être ici ; Seth se souvenait l'avoir déjà vue auparavant. En revanche, il était incapable de se rappeler son nom...

Toutefois, le garçon n'avait pas réellement envie d'être dérangé dans ses occupations à une heure pareille. Alors, sans un bruit, il quitta sa cachette et retourna s'asseoir à sa table isolée en espérant qu'elle ne le remarque pas.
Revenir en haut Aller en bas
Myosotis Aavery
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Myosotis Aavery, Mar 11 Nov - 12:23



La brune se dirigea vers une rangée de livre, elle en pris un. Il était caché derrière deux gros manuel. Elle le sortit de la bibliothèque et se dirigea vers une table qui était située à deux pas d'elle. Elle déposa son sac noir et or et s'assit. Le livre était poussiéreux, le titre était quasiment indescriptible.
La jeune fille eu un petit sourire au coin. Alors qu'elle ouvrait délicatement le livre la Poufsouffel entendit des glissements, elle se retournât d'un seul coup , baguette à la main visent l'endroit où elle avait entendit un bruit.

- LUMOS !

Elle n'avait pas chuchoté cette fois. La panique l'envahit. Et si c'était un professeur ? Ou Rusard ? Ça allait être sa fête.

E
lle regarda, les sourcils froncé, la personne ou la chose qui avait bougé.
La surprise se lit dans les yeux de la jeune fille.

-...Préfet?!

La jeune fille eu un choc. Qu'est-ce qu'un élève faisait ici ? Son préfet en plus !
Elle baissa sa baguette d'un geste brusque.

Revenir en haut Aller en bas
Seth McSoul
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Seth McSoul, Dim 16 Nov - 1:19


Seth avait beau se faire discret dans son petit coin tranquille de la bibliothèque, il savait très bien que cela ne durerait pas. Rapidement, il entendit un cri en direction des rayons. L'élève de Poufsouffle qui, comme lui, avait voulu trouver refuge près des livres, avait hurlé un sortilège d'un ton effrayé. Le garçon découvrit rapidement ce qui la terrorisait à ce point, puisqu'il s'agissait de lui-même.

En effet, la jeune fille qui avait prononcé la formule se trouvait désormais debout devant lui, sa baguette illuminée dans la main, et l'observait d'un air surpris.

- ...Préfet ?! s'exclama-t-elle simplement.

Seth n'avait pas vraiment l'habitude qu'on le nomme ainsi. Généralement, on l'appelait simplement "Seth" ou "McSoul", ou alors alors les nouveaux élèves avaient tellement peur de lui manquer de respect qu'ils lui donnaient carrément l'appellation de "Monsieur le préfet". En revanche, le simple mot de "Préfet", solitaire et sans entourage, ne lui était jamais parvenu. Ceci dit, c'était plutôt plaisant à entendre.

L'élève rabaissa sa baguette d'un geste brusque et sembla jeter un regard interrogateur à l'adolescent.

- Bonsoir... dit-il simplement.

Il ne savait pas vraiment quoi répondre d'autre devant l'étrange réaction de cette Poufsouffle inconnue. Oui, bon, c'est vrai qu'il ne devrait pas traîner la bibliothèque à cette heure-ci, mais elle le faisait bien elle aussi, non ? C'est pas parce que je suis préfet que je dois forcément respecter les règles, j'ai le droit de me faire plaisir comme vous de temps en temps... pensa Seth.

Enfin, il n'allait pas laisser la jeune fille dans cet état et esquissa donc un petit sourire, pas trop imposant tout de même pour ne pas passer pour un fou.

- Excuse-moi, dit-il, mais je n'ai pas trop le temps de discuter pour le moment... J'espère que tu ne m'en voudras pas, mais je suis en train de bosser sur quelque chose d'important, et je ne voudrais pas me faire repérer par le concierge à cause de toi... Tu comprends ?

N'attendant même pas la réponse de l'élève, Seth rassembla ses affaires, s'apprêta à partir et, juste avant de disparaître de la vue de la Poufsouffle, sortit sa baguette et murmura un rapide #Oubliettes en sa direction. Elle ne devait pas se souvenir de leur rencontre ; il n'allait tout de même pas gâcher ses prochaines nuits de recherches juste à cause d'elle. Sur son chemin, il attrapa quelques livres qui pourraient le renseigner sur son père et se dirigea vers la sortie de la bibliothèque. Il reviendrait le lendemain soir, et, si elle était encore là, il devrait jouer son rôle de préfet et la renvoyer. Après tout, c'est comme ça que ça marche, à Poudlard, pensa-t-il.

FIN DU RP

EDIT : Etant donné que tu n'as pas répondu depuis des jours et que je déteste laisser mes RPs abandonnés, j'ai édité mon message en mettant fin à la rencontre entre Seth et Myosotis Smile Le sujet est libre !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La nuit dans la bibliothèque

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 15

 La nuit dans la bibliothèque

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Bibliothèque-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.