AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 14 sur 14
Petit moment a deux
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
Keira Sanders
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard

Re: Petit moment a deux

Message par : Keira Sanders, Ven 24 Mar 2017 - 17:58


Lorsqu'on brisait un objet, il était possible de le réparer si on en avait les moyens. Si sur le coup de la colère, notre crayon s'en trouvait séparé en deux morceaux, on s'équipait d'un tube de colle adéquate - à moins d'être sorcier, et on rassemblait les deux parties comme les pièces d'un puzzle. En trente secondes, le crayon était entier à nouveau. Certes, c'était un équilibre un peu bancal, et fort imparfait. Il garderait les marques de cette cassure pour toujours, et en serait plus fragile à l'avenir. Sur ces points, les relations amicales et même amoureuses étaient analogues. Sauf que, sur une relation, il n'était pas possible de lancer un reparo, ou de tartiner les blessures à la glue pour les refermer à jamais.

Dans le cas des deux filles, il n'y avait pas eu réelle blessure, pas vrai ? Seulement ce froid inexpliqué et inexplicable, imposé parce qu'aussi têtues et fières l'une que l'autre, elles restaient dans leur coin au lieu de prendre le pas en avant. Jusqu'à ce soir là, où Keira avait enfin décidé que c'en était trop. Faisant face à son amie, moue dessinée sur le visage, elle ne savait encore dire si elle regrettait sa décision ou pas. Elle se sentait vide et engourdie. Prise d'un rien, d'un sentiment indescriptible. D'un autre point de vue, il était sûrement impossible de réellement regretter ; elle aurait essayé, elle aurait donné la chance à la fleur fanée de reprendre ses vives couleurs, au lieu de la regarder devenir miettes de poussière balayées par l'avenir.

Sur le moment l'interlocutrice est émotive, la chinoise le ressentait ; parce que les émotions souvent se trouvaient affichées sur le visage, surtout lorsqu'il était bien connu du liseur. A vrai dire, elle aurait bien pu pleurer aussi, elle qui faisait toujours la dure et forte. Elle avait un cœur gros comme une citrouille. Ses proches le savaient très bien. Ainsi, Alice ne prendrait certainement pas mal le manque d'émotions dans sa voix, lorsqu'elle lui répondit ce simple et sec « bien ». Et ça l'était réellement : les deux adolescentes souhaitaient la même chose. Ce simple fait suffit à rendre à Keira un léger sourire.  Mais ensuite, elle ne savait plus quoi faire. Quoi dire. Sa gorge était sèche. « On doit avoir tellement à rattraper, » tenta-t-elle. Le tout était de lancer la conversation. Une fois qu'elle serait partie, ce serait bon, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alice Grant
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Petit moment a deux

Message par : Alice Grant, Mer 12 Avr 2017 - 21:56


Musique

Tu te rends compte à quel point elle t'a manquée, maintenant que vous avez une chance de réparer votre amitié. A quel point t'as besoin de tes amis, et tant pis si ils ne comprennent pas tout: il suffit qu'ils soient là. Qu'est-ce que t'as été seule, Alice. Et t'es la seule fautive. C'est grâce à un ami que tu t'en est sortie, et pas autrement. Sans les autres, t'aurais eu aucun espoir. Et maintenant, tu comptes bien rattraper cette erreur. Parce que t'as encore besoin d'aide. Le sentiment d'être tellement toxique que tu risques de contaminer quiconque s'approche de toi s'est estompé. Le temps l'a emporté, le remplaçant par un semblant de confiance. Ça revient. Doucement, mais ça revient. T'as ce foutu espoir qui te nargue, et cette fois tu vas l'attraper. I just wanna run

- Bien.

Seulement, t'as cet affreuse impression de marcher sur des œufs. Que si tu en fissures ne serait-ce qu'un seul, la porte se refermerait à tout jamais. Votre relation a durement été mise à l'épreuve, et pourtant, elle est là, devant toi, avec son air inexpressif qui cache, t'en es sûre, pas mal de choses. Tu la connais un peu quand même. Bien que vous ayez changé, inévitablement, il y a des choses qui resteront. Tiens, elle sourit un peu. Tes lèvres s'étirent brièvement à leur tour. T'as encore trop peur de faire un truc bizarre, de tout gâcher. T'en as tellement rêvé de ces retrouvailles que tu l'as transformé en utopie. Alors t'avance doucement, à tâtons. T'as peur de faire trop de bruit et de te réveiller. Que les monstres derrière toi te rattrapent. Hide it away

- On doit avoir tellement à rattraper, poursuit-elle.

Cette fois, tu souris vraiment. Vous en avez fait, des bêtises. Vous entraînant mutuellement, depuis votre première rencontre. Votre goût de l'aventure ne vous a jamais quittées. Et bientôt, vous quitterez Poudlard, le cocon qui pique. Les oiseaux vont s'envoler, construire leur nid. T'as envie que vous gardiez le contact. Mais, pour l'heure, il faut le retrouver. Gaffe pas, d'accord? Te retourne pas. Ne regarde pas en arrière, pour une fois. Prend du carburant et avance. Règle les rétroviseurs. Attache ta ceinture. Comment ça, t'as pas le permis?! Run because they're chasing me down

- Oui, les chasses aux fantômes me manquent! tu prends un air taquin, espérant détendre l’atmosphère. Passer la première.

C'est ton amie, après tout. Vous avez vécu trop de choses ensembles pour que tout s'arrête maintenant, à cause d'un foutu coup de tête... enfin d'état. D'esprit. Dedans. Bref. Une dictature de reine Rouge ne va pas tout briser. Oui, elle a bien faillit te tuer, cette grosse tête, mais t'es vivante, non? Et elle ne pourra jamais effacer ces escapades, ces moments. Alors profite, rattrape ton retard, t'as rendez-vous nul part... I'm packing up my bag

- Il faut qu'on remonte des plans foireux...
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Petit moment a deux

Message par : Keira Sanders, Mer 19 Avr 2017 - 22:53


La regarder, attendre sa réaction. Fixer ses deux prunelles brunes dans les siennes, attendre sa réaction. Les promener à droite, et à gauche, dans les vibrations de l'eau, et les ramener sur leur cible première dans l'attente de déceler un signe. N'importe lequel, mais Keira aurait préféré qu'il soit amical. Transporteur de chaleur ; cette chaleur interne qui enrobait son cœur dans une couverture douillette. D'ailleurs, elle ne tarda pas à sourire d'un geste qui paraissait authentique et sincère, bien que l'attente fut dans sa tête égale à trois tours d'horloge. Et la chaleur venait alors se répandre, doucement, mais avec une puissance retrouvée nouvelle, à laquelle on avait ajouté celle de l'espoir et du soulagement.

Mais tout n'était pas fait. On avait peut-être recollé un peu les morceaux, mais l'ensemble demeurait fragile et troué. Il fallait qu'elle fasse pour une fois dans sa vie attention à filtrer les mots qui sortaient de sa bouche. Pas de mots crus, pas de mots froids, qui agiraient comme de véritables balles. Elle ne voulait pas avoir l'impression de reperdre son amie avant même de l'avoir entièrement retrouvée. La sensation première, celle de perdre un être aimé, était déjà suffisamment terrible pour qu'on ne souhaite pas la revivre. Le pire était de croire que tout était perdu à jamais - que quelques mots avaient suffit à engendrer une telle réaction en chaîne, au point de démolir tout ce qui avait été construit pendant des années. Qu'on ne pouvait ni les reprendre, ni les effacer, ni se les faire pardonner. Et il en allait de même pour les actions - ou plutôt, dans le cas de la brune, le manque d'actions.

« Il faut qu'on remonte des plans foireux... »

Instantanément, Keira exprima un petit rire satisfait. Elle avait là retrouvé sa motivation d'antan. « Oui. Ça fait trop longtemps. Surtout depuis que je suis devenue trop sage. » C'était relatif. Depuis qu'elle avait porté ce badge de préfète des Serpents, la métamorphomage avait limité bon nombre de ses bêtises. Il fallait dire que le poste lui avait fait gagné en maturité et en responsabilités. Elle se sentait désormais plus propre de l'âge adulte qu'enfant ou adolescent. Peut-être était-elle rouillée ? « Oh... J'espère que j'arriverai à m'y remettre. » Peut-être qu'elle n'était tout simplement plus très drôle. Il allait bien falloir se mettre à l'épreuve... « Je suppose qu'on a aussi plein de choses à se raconter... Tu n'es plus malade ? Et tu es toujours avec ce garçon, Lunias ? » Sans jamais lui avoir avoué, elle ne l'appréciait pas, celui-ci. Elle pencha un peu la tête à gauche, d'un air interrogateur. Les traits de son visage s'étaient adoucis, et étaient vaguement curieux, notamment de par ces lèvres légèrement ouvertes, sans pour autant s'en trouver excités.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alice Grant
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Petit moment a deux

Message par : Alice Grant, Jeu 27 Avr 2017 - 0:18


Musique parce que y'avait l'goût

T'aimerai rembobiner jusqu'au moment où le monde n'était pas bleu comme la chenille. Tout effacer, jusqu'au temps où t'étais encore dans les normes. Innocente. Naïve. Avec cette simplicité déconcertante qui n'appartient qu'aux enfants et aux chapeliers. Avec ces rêves irréalisables auxquelles on croit dur comme fer. Avec ces utopies qu'on compte bien ne pas abandonner. Avec ce corps sans cicatrice, cet esprit sans pays de folie, mais rempli de merveilles. T'aimerai revenir au souvenir le plus doux de ton existence. Quand ton père te lisait un vieux conte moldu pour t'endormir. Un conte qui lui a inspiré ton nom. Il ne te l'a pas dit, mais tu l'as deviné, blottie dans ses bras.
Mais ce n'est pas possible. Alors, inutile d'y penser. De se faire du mal d'avantage. Côté positif: t'as l'impression d'être un peu immunisée et un peu moins idiote. Et ton amie vient de te sourire. Ça te donne la force de le lui rendre. Entre ta mère, ton petit frère et tes amis, Poudlard, ton monde, tout ceux qui sont restés, tu es loin d'être seule.

- Oui. Ça fait trop longtemps. Surtout depuis que je suis devenue trop sage.

Tu étouffes un rire. Elle, sage? Non, tu te souviens d'une Keira aventurière, toujours à te traîner et à te suivre là où il ne faut pas, malicieuse, énergique, pleine de tact, avec le courage d'aller fouiner dans la Cabane Hurlante pour découvrir que les seuls dangers étaient les sorts des farceurs et le sol instable... tu as appris qu'elle était devenue préfète, ça l'a sûrement obligée à ne pas enfreindre le règlement aussi souvent qu'avant... la pauvre, ça a dû être horriblement ennuyant. Non, bien sûr, tu es contente qu'elle ait fait son chemin, pendant ta pause. Non, tu n'as pas gardé le moindre œil sur elle...

- Oh... J'espère que j'arriverai à m'y remettre.

Là, tu rigoles carrément.

- Ahah, ne t'en fais pas pour ça...

Tu comptes bien la contaminer avec ton grain de sel... tu ne sais pas encore à quel point, mais en tout cas assez pour la gaver d'adrénaline à bonne dose. Oui, tu décides d'arrêter de tout prendre sur toi, et de faire confiance aux autres... elle a dû prendre de l'assurance, de la maturité, pendant ces quelques mois. Assez grande pour se débrouiller tout seule, vous n'avez plus douze ans... enfin, tu ne te fais aucun soucis: déconner, ça ne s'apprend pas, c'est dans les rouages, et ça ne part jamais bien loin. En tout cas, tu te souviens de toutes ces fois où vous avez faillit y passer, du moins vous en étiez persuadées, et tu sais qu'elle ne peut pas rester sage bien longtemps.

- Je suppose qu'on a aussi plein de choses à se raconter... Tu n'es plus malade ? Et tu es toujours avec ce garçon, Lunias ?

Gasp. Heu, que dit le manuel de survie dans ces cas-là... vite, le cerveau, action, réaction, par le slip de Merlin! Ah, voilà... petit a), ne pas être trop explicite.

- Je me remets, ne t'en fais pas.

Mouais, ça passe. Oulah, la suivante est encore pire... petit b), ne pas mentir.

- J'ai... j'ai rompu avec Alexander. Par lettre. J'ai voulu faire une pause pour quelques temps.

Et tu l'as perdu à jamais.

- ...

HUM, petit c), ton tour de parler. Regard malin, plus lumineux tout à coup:

- Et toi, côté cœur? Et travail? Préfète, c'est pas rien. T'as des avantages? Dis, elle est comment, la salle de bain?

Oui, si on parlait d'elle, un peu?
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Petit moment a deux

Message par : Keira Sanders, Sam 13 Mai 2017 - 22:42


Son amie retrouvée lui indiquait de ne pas trop s'inquiéter, mais la Serpentard s'était quand même bien rouillée avec le temps. Elle haussa les épaules, comme elle le faisait tout le temps. Après tout, c'était une partie de sa personnalité depuis toute petite : enfant, la petite était jugée aliénée car elle pensait qu'il fallait sauver les poissons au supermarché ; jeune adolescente, elle avait enfin compris la vie, mais elle n'en demeurait pas plus sage d'esprit. Elle avait alors commencé à faire des bêtises juste pour le plaisir, puisqu'elle en avait conscience. Pas comme cette histoire de poissons. C'était d'ailleurs une anecdote assez tabou. Elle ne l'avait jamais racontée à personne ; et pourtant, elle n'en était pas plus embarrassée que cela. C'était surtout ses parents. A chaque fois qu'ils racontaient - ou plutôt, vantaient - la découverte des pouvoirs spéciaux de leur prunelle, ils oubliaient avec soin de mentionner l'événement qui avait mis la petite dans une telle détresse d'esprit.

Keira apprit donc que son amie n'était plus avec ce garçon au blason vert et argent depuis quelques temps. Malgré ses bonnes intentions, elle ne parvint pas à faire semblant d'en être triste. Lunias n'était pas un méchant garçon, mais il lui donnait l'impression d'être un véritable pot de fleur. Elle pourrait s'en trouver un mieux sans difficultés. A moins que « tu parles d'une pause, tu comptes retourner vers lui ? » c'était après tout une possibilité, ou peut-être avait-elle choisit ses mots au hasard. La brune faisait partie de ceux qui ne croyaient pas aux hasards et plutôt au fil du destin ainsi qu'au choix précis des mots, mais avait tendance à oublier que toute la terre ne raisonnait pas tout comme elle.

Elle tiqua et remonta la lèvre supérieure en entendant parler de sa vie amoureuse. Le bonheur d'être assaillie de questions, c'était qu'elle pouvait laisser celle-ci de côté. Volontairement, elle concentra ses efforts sur la partie travail des interrogations de son amie. « Je crois que la meilleure chose, c'est qu'en tant que préfète, j'ai à surveiller les autres, mais personne ne me surveille, » avoua-t-elle. Cela lui avait évité bien des soucis. « La salle de bain est... grande. Au début, je trouvais ça un peu intimidant, » et pourtant Sanders faisait partie de celles qui avaient été élevés dans de grandes baignoires ornées. « Je pourrais t'y glisser. Faut juste le mot de passe... »

Ensuite, un blanc court vint s'installer. Blanc, car la préfète ne reprit pas la parole de suite après, à court d'histoire à raconter. Court, puisqu'elle se souvint qu'une autre question lui avait été posée, et qu'elle avait besoin de se confier là-dessus. Ou... Non, elle ne savait pas exactement ce dont elle avait besoin. Et si elle n'arrivait pas à le dire ? Et si c'était trop réel, si elle le prononçait ? Et quel serait l'avis d'Alice sur la question ? Elle venait de la retrouver. Hors de question de la reperdre. Elle allait donc jouer la précaution, malgré son grand inconfort quant aux confessions. « Je... je pense que j'aime bien quelqu'un. Je l'ai embrassée plusieurs fois » ainsi donc, la Serdaigle ne pouvait saisir cette nuance de l'accord féminin - la parole, quelle magie ! Rien qu'à avouer ceci, s'ouvrir à moitié, la métamorphomage se sentait nue et affaiblie. Ce n'était pas dans ses habitudes. Clairement pas. Mais il fallait qu'elle sache. « Dis, est-ce que c'est normal ? Cette personne est une fille. » Elle ne se rendit pas compte de la stupidité de sa question et de la notion de normalité, surtout lorsqu'on était une sorcière pouvant changer d'apparence à volonté.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alice Grant
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Petit moment a deux

Message par : Alice Grant, Ven 9 Juin 2017 - 22:41


Aussi facilement que reprendre un film après l'avoir arrêté, on pourrait poursuivre une relation mise en stand-by... est-ce que t'es capable d'affronter seulement son regard? Tu secoues la tête négativement. Peut-être qu'il t'aurait protégée si tu ne l'avais pas écarté. Peut-être que tu ne te serais pas retrouvée aussi seule. Mais tu savais pas. Si t'avais le droit d'embarquer tout le monde dans ta folie pour qu'on t'en sorte. Si tu pouvais vraiment inquiéter ta mère après tout ce qu'elle a fait pour ton frère et toi. A quoi servent les proches? A être protégés. Y'avait autre chose mais t'as oublié. Que ça marchait en sens inverse. Alors t'es restée derrière ce foutu sourire et ces: "ça va". En espérant, au fond, que quelqu'un remarque. Personne n'a vu. Ou bien personne n'a agit. Et la peur que l'on découvre ta double-face était plus forte.

Mais aujourd'hui t'es plus seule. T'as une amie devant toi, celle sur qui t'es sûre de pouvoir compter dans les situations les plus extrêmes, celle avec qui t'as partagé plus qu'un thé. Et t'as envie de savoir ce qu'elle est devenue, quel chemin elle a tracé de son côté. Surtout pas qu'on regarde le tien. Alors tu questionnes. Elle te parle des avantages de son poste, de la taille intimidante de la salle de bain, qu'elle te donnera l'accès. Tu souris en t'y imaginant. Enfin vient la partie la plus délicate. Le cœur. Brisant et renforçant de multiples fils. Allumant et éteignant de nombreuses passions. Détruisant et créant d'incalculables émotions. En bref, la reine de la folie. Ton amie a l'air de réfléchir plus longtemps sur ce sujet.

- Je... je pense que j'aime bien quelqu'un. Je l'ai embrassée plusieurs fois Wouwouwouhouh! Dingue! Alors comme ça elle a une relation? C'est qui? Elle est pas très sûre d'elle visiblement... hum, si elle te révèle un nom tu risques de faire quelques recherches... partie intégrante de ta personnalité, tu pourras pas lutter contre ta curiosité. Dis, est-ce que c'est normal ? Cette personne est une fille. Le seul truc qui t'étonnes c'est la question. Tu la regardes, intriguée. C'est vrai que vous n'en avez jamais discuté, elle ne connait pas ton avis sur le sujet. Sans parler de ce que tu penses de la normalité... Et inversement. Tu t'empresses de la rassurer:

- L'amour, c'est deux personnes qui s'aiment. Je vois pas pourquoi y'aurait des restrictions. Et puis, tu sais, la normalité... quand on voit ceux qui la définissent, ce qu'elle est...

Tu lui souris avec une expression moqueuse. T'as envie de la taquiner un peu, tu sais bien que parler de ça n'est pas facile, et que Keira a un assez grand cœur pour y loger tout le continent... La normalité c'est être un bout de papier imprimé, paS meTtrE dEs MAjuscUleS Où oN VeuT, respecter des règles étranges comme changer de trottoir lors d'une dispute, se voiler la face dans la rue mais s'indigner devant la télévision (moldue), se dire qu'on est impuissants contre tout ces foutus problèmes qui ne nous concernent pas et du coup rien ne se passe... les gens normaux... t'as peur d'eux, parce qu'ils n'existent pas. Cette illusion est le pire mensonge de l'humanité, et tout le monde a l'air d'y croire.

- Tu pourrais tout aussi bien être la personne la plus anormale du Monde, je te regarderai pas de travers.

Et t'espères que c'est réciproques parce que sinon t'es un peu foutue.
Revenir en haut Aller en bas
Keira Sanders
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Petit moment a deux

Message par : Keira Sanders, Mar 20 Juin 2017 - 12:28


Regardant son pied gauche se balancer dans l'herbe fraîche, Keira rougissait de l'intérieur de sa question et ses aveux. Ses joues restaient d'apparence très blanches, ce blanc légèrement sous-teinté de couleurs chaudes, ce blanc habituel ; mais la sorcière avait l'impression de s'être transformée en tomate. Ça allait encore, parce que c'était Alice. Sinon, elle n'oserait même pas imaginer la gêne qui l'aurait dominée. Sinon, elle n'aurait certainement rien dit, de toute manière. On ne parlait pas de ses tabous avec n'importe qui : il fallait une personne de confiance. Surtout quand pour nous est tabou quelque chose qui est généralement accepté par autrui. Quelque chose qu'elle avait l'impression d'être la seule de ne pas connaître, quelque chose de peut-être dangereux pour elle, quelque chose qu'elle essayait d'imprégner dans ses mœurs quitte à s'en faire un peu de mal et à bousculer toutes ses pensées et sa famille conservatrice.

Elle écouta tristement la réponse de son amie. Il fallait d'abord s'aimer. Keira ne savait pas si elle aimait. C'était difficile de mettre les mots exacts là-dessus. Et pourtant, on lui avait toujours dit que lorsqu'elle aimerait, elle le saurait. Pourquoi ne savait-elle donc pas ? Elle n'aimait probablement pas, alors. Sinon, elle saurait ; or, elle doutait. Ses doutes portaient certes plus sur le genre de la concernée que sur les sentiments en eux-même, mais il y avait toujours trop de questions qui restaient à trotter dans son esprit.

Elle releva la tête, montrant un sourire sincère qui chassa une pointe de mélancolie dans ses yeux sombres, après la dernière remarque d'Alice. « Moi aussi, je suppose. Parce que tu es toi. » Elle ne savait même pas pourquoi son coeur s'était dirigé vers la Serdaigle, elle qui était si sélective quant à son entourage. Elle avait certainement quelque chose de spécial. Sur ces pensées, elle décida de la prendre dans ses bras, dans une étreinte frêle mais chaleureuse.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Petit moment a deux

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 14 sur 14

 Petit moment a deux

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.