AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose
Page 4 sur 7
Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Merry K. Harper
Gryffondor
Gryffondor

Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Merry K. Harper, Mer 7 Aoû 2013 - 20:37


Merit laissait passer le temps, sans se soucier des personnes qui arrivaient autour d'elle. Au final, à la force de griffonner sur son bout de parchemin, elle avait obtenu une belle fleur... quoique, un peu difforme. C'était pas tous les jours qu'on trouvait des fleurs avec une pétale en forme de carré... La brune sourit en regardant son dessin, avant de le prendre dans  ses mains, et le déchirer violement. Puis elle se mit à l'émietter en faisant des petits confettis. D'un revers de la main, elle les balança par terre, puis reprit une nouvelle feuille. Elle aimait souvent dessiner des petites choses, même si elle n'avait pas le talent de son amie, qui elle, dessinait comme une experte. Elle aurait bien aimé faire pareil, mais elle était loin du même résultat.

-Salut je peux m’asseoir ?

La rouge et or leva la tête vers la personne qui venait de lui parler. Un garçon qui avait l'air d'être un peu plus jeune qu'elle venait de l'aborder. Elle le regarda un instant, tandis qu'il posait son sac au pied de la table. La jeune brune lui répondit avec délicatesse pour ne pas le blesser :

-Salut. Ca aurait été avec plaisir, mais j'attend une amie... tu peux te mettre devant si tu veux.

Elle lui adressa ensuite un sourire, avant de regarder à son tour le tableau pour voir le sujet du cours. C'est avec étonnement qu'elle constata que le cours se ferait avec de l'eau. Bah, en même temps, ça lui paraissait bizarre que les bassines remplies d'eau sur chaque table servent seulement pour la décoration. Avec ce sujet, elle allait sûrement pouvoir s'amuser. Surtout qu'il faisait assez chaud... elle pouvait toujours se permettre d'arroser Laura.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Kyara Blanchet, Mer 7 Aoû 2013 - 20:59


- La place que je choisis est toujours la meilleure, voyons. Ravi de faire ta connaissance Kyara Déclara Seung-Jin.

Bah carrément. Encore un qui avait un melon à la place de la tête. Souriant légèrement, la brune hocha poliment la tête avant de retourner à ses pensées. Ce fut alors qu'Harradas entra dans la salle et alla voir Azphel pour lui taper la discute. Hochant un sourcil, la brune entendit le serdaigle le saluer. Si ce n'était pas de la lèche, qu'elle aille brûler en enfer. Se retenant de ne pas lever les yeux au ciel, Kyara joua avec le bord de son livre de cours, quand Harradas prit de nouveau la parole.

Encore les Higgs ?! Mais on s'en débarrasse jamais de celles là !

Entendant cela, Kyara foudroya le serdaigle du regard. Si ses yeux avaient été une baguette, il serait mort sur le champ. C'était quoi son problème à lui ? Kyara n'était peut être pas une Higgs, mais pour elle c'était tout comme du fait qu'elle était très proche de ses cousines. En parlant justement des Higgs, Zoey ne se laissa pas faire et déversa son venin tel un serpent. Elle aurait vraiment fait une parfaite serpentard ! Kyara était fière d'elle et avec un grand sourire aux lèvres tendit les pouces dans sa direction en signe de félicitation.
Revenir en haut Aller en bas
Harradas Spinner
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Harradas Spinner, Jeu 8 Aoû 2013 - 1:44


Plan de Classe par un Gryffy:
 

Encore en train de s'offusquer sur une telle initiative alcoolique du professeur, il soufflait l'air mécontant en remuant la tête, clignant des yeux l'air presque affolé. Ce cours parmis tant d'autres allait devenir un véritable FI.AS.CO. Il imaginait déjà la scène... Des gens buvant tranquillement leur bassine remplie de tequila ou pourquoi pas de margarita. Puis quelques minutes après des élèves, dont des mineurs hein, saouls comme pas possible en train de balancer des plumes à tout va, monter sur les table, déchirant les feuilles de cours, jetant les livres à terre !

- Huh à toi aussi.

Sursautant à moitié, le Serdaigle observa étrangement la personne qui venait de le sortir de sa vision d'horreur. Hum... C'était quoi son problème ? Pourquoi "Huh" ? C'était censé dire quoi ? Est-ce qu'il avait un genre de problème de communication ? Levant les yeux au ciel comme à chaque fois, il constata avec satisfaction que ce dernier lui faisait de la place pour ses affaires. S'installant à son aise, il se cripsa lorsqu'il entendit son voisin lui parler. Pourquoi est-ce que les voisins de classe se sentaient-ils toujours obligés de trouver un sujet de conversation ?! Il était très bien à fair... Mais il manqua de s'étrangler. Pardon ?! Les Higgs ?! UNE BELLE VUE ?! Il était temps de remettre les choses en places chez le Gryffondor.

- Non je ne pense pas que ce soit "cool", dit-il en en mimant les guillemets de ses mains, de les avoir avec nous dans la...

Mais il n'eut pas le temps de terminer sa phrase, car il vit la petite chevelure blonde devant lui s'agiter et se retourner pour lui balancer une tirade phénoménale sur son soit-disant comportement ou on ne sait quoi. Une fois finie elle tourna son attention vers son voisin, mais Harradas était loin d'en avoir fini avec elle. En se levant il haussa le ton et dressa un doigt accusateur pointé sur elle à deux centimètres de sont visage.

- Non mais excuse-moi ?! Tu t'es vue parler toi ? Madame la Gryffonne avec son maquillage de plouc ! T'es ici pour proposer tes services au lit avec tout le corps étudiant et professoral de Poudlard ou quoi ? Tu te crois tellement belle avec tes petits talons à la Magicien d'Oz, mais tu ne sais pas que tout le monde y voit clair dans ton jeu ?! La petite benjamine qui copie tout sur sa soeur ! Comme c'est mignon mais pas tellement vu à quel point tu n'es que le pauvre calque de quelqu'un d'aussi pitoyable. Tu te penses unique alors qu'en fait tu n'as aucune personnalité, tu n'es qu'une m*rde sans cervelle. Tu as peut-être l'impression que tout le monde t'apprécie mais dès que tu as le dos tourné les gens racontent les pires choses sur toi. Tout le monde te déteste et personne ne t'aime. Ils t'évitent, te critiquent et sincèrement ils n'ont pas tord. Alors arrêtes de faire la grosse dure parce que tu n'impressionnes personne ma petite et c'est pas derrière ton humour à deux souaffles que tu vas m'effrayer. Donc tu vas te lever calmement et quitter cette salle immédiatement parce qu'il est hors de question que je fasse ce cours en compagnie d'une petite sotte de ton espèce. Lança-t-il sèchement pour finir.

Il resta dans sa position de provocation le doigt touchant presque le nez de cette petite effrontée.
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Axelle Higgs, Jeu 8 Aoû 2013 - 4:05



Comme elle l'avait prédit, les Serpentards arrivèrent au cours en majorité. Su-per ! La préfète répondait à leur salut. Luke, un élève de sa maison, s'installa à ses devants et la remercia de lui avoir rappelé le cours. La place à ses côtés était vacante, mais ce n'était pas grave, c'est sans doute quelqu'un de génial qui serait à ses côtés. Quelqu'un comme Kyara !


- Sistaaaaaaaaaaaa' ! Ca va toi ?

Zoey ! C'était aussi quelqu'un de génial, très génial ! Hochant la tête un grand sourire aux lèvres, Axelle répondit à l'accolade de sa soeur et passa une main dans sa soyeuse chevelure. Une fois installée, la blonde prit doucement la parole complimentant l'homme qui se trouvait devant elle. C'est à ce moment que passa la cousine, ne manquant pas de lancer une pique à la Gryffondor, ce qui fit ricaner l'autre Serpent. Elle regarda celle qu'elle considérait comme sa deuxième soeur prendre place non loin. Elle aurait pu s'installer avec Luke tiens, mais bon, tant pis.

En guise de réponse à sa soeur, concernant le prof, la brune nota un chiffre sur un parchemin qu'elle fit ensuite disparaître d'un coup de baguette. De toute façon, c'était inutile puisque le chiffre qu'avec écrit Axelle était basé sur leur décompte secret de jumelle pour noter les mecs. Une voix désagréable parvint à ses oreilles : Harradas était là et se présentait au professeur. Oh tiens, Azphel était tout plein de bave maintenant. La préfète des verts et argents avaient en tête d'ignorer son insupportable collègue.


- Encore les Higgs ?! Mais on s'en débarrasse jamais de celles là !

Oh ! Mais le petit paon des Serdaigles n'appréciait par leur présence. Pauvre petit. C'est d'un regard moqueur et dédaigneux que la sorcière dévisagea le nouveau venu, ne se gênant pas pour le détailler un sourcil relevé. Elle sentit le regard lourd de Kyara s'abattre également sur le préfet, tandis que Zoey ne se gena pas pour lui répondre. C'était la grande gueule du trio, mais ce qu'elle disait n'était jamais faux.

Évidemment, cela ne calma pas le bleu et bronze. Au contraire. Il ne se gêna pas pour insulter gratuitement la blonde, Axelle au passage, mais cela ne la dérangeait pas. On voyait clairement que Sponner pataugeait et que les paroles de Zoey l'avait perturbé. Lorsqu'il cessa enfin d'agir comme une adolescente sortie tout droit d'une cupide série pour sorcière en manque, c'est-à-dire qu'il se la ferma et cessa de débiter un tas d'insulte à l'égard de Zoey, un silence plana. Évidemment, la plupart des regards étaient à présent tournée ver eux, puisque le p'tit oiseau avait fait encore une drama queen de lui en piaillant. Pit-pit-pit ! Et pourtant, c'est lui qui avait commencé, non ? Déjà, en entrant dans la classe, il avait poussé une remarque sur la présence des Higgs.

Les paroles qu'il lança à sa jumelle n'affecta pas la sorcière au point qu'elle se joigne à son petit jeu de provocations. Cependant, le doigt menaçant que le blanc-bec pointait vers la blonde ne plaisait pas du tout à la ténébreuse serpent, mais pas du tout. Grand parleur, petit faiseur, voilà ce qu'était Harradas. Toujours prêt à insulter les Higgs en plein cours, mais jamais seul dans un couloir afin de régler les comptes comme il le faut.  

Et ce doigt méprisant qui pointait son double.

Cela dût sembler une éternité pour tout ceux qui assistaient à la scène, mais il se passa moins d'une seconde, entre la dernière bassesse lâchée par le Serdaigle et la réaction de la Serpentard. La paume de sa main gauche s'abattue avec une certaine violence sur l'épaule droite du garçon. Le doigt qui pointait dédaigneusement Zoey chancela avant de s'abaisser, distrait par la pousse de la sorcière. Axelle aurait pu être beaucoup moins tendre, mais elle savait que son geste était trop brusque et violent pour être juger correct dans une salle de cours. Un regard dur -franchement en colère- loin de ce regard moqueur qu'elle arborait habituellement, foudroyait le jeune homme à présent déstabilisé.


- F*ck, pour qui tu te prends pour ordonner aux gens de quitter une classe car sa présence t'ennuie ? Saint-Potter-De-F*cking-Saint-Gleu-Gleu ? C*nnard, ton rôle de préfet t'es grave monté à la tête. J'crois que c'est pas à toi de décider, mais au m'sieur là-bas, tu sais celui à qui tu as léché les bottes avec ton plus beau sourire pour montrer que t'es parfait, avant d'hurler comme une harpie, alors que tu déclenches toi-même les hostilités ?

Ses main se joignirent et elle émit quelques sarcastiques applaudissements avant de se rasseoir sans même adresser un dernier regard au préfet. Axelle aurait pu déverser son venin ainsi des heures durant. Arrogant et prétentieux, Harradas ne cherchait qu'à se faire remarquer et se croyait meilleur que tout le monde. Le remettre à sa place ne pouvait que lui faire grand bien.

Le regard azuré de la sorcière fixait à présent un point imaginaire devant la classe, tentant de garder son calme. Si c'était facile de retenir le verbal, il était plus difficile de retenir l'attaque physique. Elle s'était retenue lors de la pousse, mais cette dernière s'était montrée plutôt violente et indiquait bien l'agacement de Higgs-la-Verte. Son bras gauche lui démangeait, mais la sorcière s'obstinait à rester immobile. Quelqu'un allait sans doute réagir, vue la désastreuse situation. Azphel devait sans doute croire qu'on l'initiait à son rôle de professeur, puisqu'il était la nouvelle recrue de Poudlard. C'est sans doute lui qui allait réagir rapidement, heureusement pour le piaf, d'ailleurs.

Oh, puis f*ck, faisons-nous plaisir. Axelle décida de glisser une dernière remarque :


- On peut dire que Spinner sait comment s'y prendre pour accueillir un nouveau prof, nargua-t-elle tout en faisant référence à l'introduction du préfet à Azphel quelques minutes plus tôt.

Revenir en haut Aller en bas
Alicia Lovegood
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Alicia Lovegood, Jeu 8 Aoû 2013 - 9:48


Alicia réussit à arrêter son fou-rire en même temps qu'Evangeline, sa voisine de classe. Profitant d'un moment de répis, la Serdaigle lui demanda si elle était nouvelle. Cette question, pourtant peu indiscrète, fit rosir les joues de la jaune et noir. Apparemment le fait qu'elle soit nouvelle était plus évident qu'elle ne l'aurait espéré. *Il faudrait vraiment que j'arrive à contrôler ça* se dit-elle, exaspérée par sa tendance à virer écarlate si rapidement.

- Oui, je suis arrivée il y a peu de temps, répondit-elle, un petit sourire en coin sur les lèvres, ça se voit tant qu -

Alicia n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'elle fut coupée par la tirade assassine d'une Gryffondor assise quelques places devant. Apparemment elle s'adressait au Serdaigle assit en face d'Evangeline. Si bien qu'elle entendit l'entièreté de leur propos sanglant, aussi bien à l'un qu'à l'autre. De ce que compris la Poufsouffle, le Serdaigle s'était attiré le mépris des deux soeurs (Alicia pensa aussitot ça en voyant à quel point elles se ressemblaient, pour elle, c'était évident qu'elles étaient soeurs).

Les yeux écarquillés devant cette altercation, Alicia se pencha vers sa voisine pour lui souffler :
- Et comme je suis nouvelle ici, je ne comprends rien de tout ça, un sourire mal à l'aise sur les lèvres.
Elle se demandait, à présent, quand le professeur allait intervenir, et surtout comment allait il réagir ?
Revenir en haut Aller en bas
Dwayne Maddison
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Loup-Garou


Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Dwayne Maddison, Jeu 8 Aoû 2013 - 10:37




Visiblement, ma remarque n'avait pas faîte mouche. Fallait même préciser que le Serdaigle ne l'avait pas du tout apprécier. Offusquer, il s'était retourné vers moi. S'il avait eu une tronçonneuse moldue entre les mains, ma tête roulerait très certainement sur le sol en ce moment même. Je n'arrivais pas vraiment à comprendre ce qui le poussait à détester autant les deux jeunes filles. Quoique, elles avaient tout de même l'air de bien lui rendre la pareille. J'voyais qu'il allait parler, peut être qu'il allait m'expliquer ? - Non je ne pense pas que ce soit "cool", dit-il en en mimant les guillemets de ses mains, de les avoir avec nous dans la... Pas le temps de terminer sa phrase, pourquoi ça ? Que se passait-il de si important pour qu'il se stoppe en plein milieu ? C'était pas juste, je voulais savoir moi. Les yeux du Serdaigle, dont je ne connaissais toujours pas le nom, était grand ouvert et regardait en direction des jeunes filles de devant. Quoi ? J'me retournais suivant son regard. Fuck. Zoey Higgs en colère. J'voulais pas être à sa place.

Une bagarre de préfet commençait juste sous mes yeux. Vraiment pas normal comme situation quant on savait que c'était eux qui étaient censés empêcher les autres élèves de se battre. Je souriais devant l'exemple qu'ils s'apprêtaient à nous donner puis me concentrait sur les mots de Zoey. Plusieurs mots méchant s'enchaînaient. Fallait dire, elle avait une très belle répartie. Les menaces, par contre, c'étaient pas si cool. Après tout, elle était devant un très grand nombre de témoins, Zoey aurait pu garder ça pour la fin du cours. Je sentais les regards se tournés vers nous, je me sentais gêner pour plusieurs raisons. De un, j'étais au centre d'une dispute qui ne me concernait pourtant pas. Puis de deux, tout le monde regardait vers nous. Même si j'aimais bien ça d'habitude, ici c'était un peu moins cool. Une fois qu'elle eut finit de s'en prendre à "Spinner" (je supposais qu'il s'agissait de son nom de famille) Zoey se tournait vers moi. J'ouvrais de grand yeux, elle allait pas me crier dessus à moi aussi ? J'avais rien fais. Salut Dwayne ! Bon courage pour la suite du cours... Tu risques de trouver ça long avec cet ab**tit à côté de toi... Ca va toi sinon ? Je soufflais un bon coup. J'allais pas m'en prendre plein la gueule pour cette fois. J'étais plutôt étonné du ton qu'avait pris sa voix. Elle était soudainement passé d'une voix horriblement menaçante à un ton beaucoup plus doux. J'lui souriais tout en essayant de lui faire comprendre que j'étais dans l'impossibilité de lui répondre actuellement.

Je voyais ses yeux bougés de partout. Elle m'observait, j'aurais bien voulu la contenter en me levant et en lui présentant mon derrière, mais la situation ne me permettait pas de faire de l'humour. En tout cas, pour le moment. J'observais le gars à côté de moi. Outré une fois de plus par ce qui venait de se passer. J'savais pas s'il allait réagir, sûrement. Il ne semblait pas être de ceux qui se laissait faire. Il finissait par exploser. Il se levait (j'arrivais tout juste à esquiver sa main droite qui s'était levé avec lui) puis pointa du doigt ma préfète. Pfiouuu, ça promettait pas de s'arranger tout de suite cette histoire. J'osais pas imaginer la suite. Le professeur allait sûrement les remettre en place et, par la même occasion, faire perdre des points aux maisons. Spinner commençait lui aussi à faire des remarques cinglantes. Je m'amusais à penser qu'en ce moment, l'on pouvait transformer "Spinner" en "Sniper", mais je le disais pas tout haut. C'était ce genre de blague qui ne faisait rire que la personne qui y a pensé. A présent, tout les regards étaient tourné vers nous, en tout cas j'en avais l'impression. J'osais pas les regarder, j'voulais montrer mon visage le moins possible. Trop la honte, j'étais au centre d'une guerre qui n'était pas la mienne.

Sniper termina sa tyrade en demandant à la jolie Gryffone de sortir de la salle. Alors, si c'était comme ça qu'il espérait se faire entendre, il était pas prêt de réussir. J'me demandais s'il fallait que j'intervienne ? Que j'essaie de calmer les esprits de tout un chacun.. La blague. Jamais je n'y arriverais. Il avait terminé de parler, peut être le calme allait-il revenir ? Hé bien non, c'était à l'autre soeur Higgs de s'y mettre. Deux contre 1, ça devenait beaucoup moins équitable. Mon regard était maintenant posé sur elle, prêt à l'entendre. Ha non, pas ça. D'abord, voyant partir la paume de la Serpentard, j'avais imaginé une giffle. Elle aurait très certainement pu être monumentale. Bien heureusement pour elle - et malheureusement pour nous, spectateurs - la paume s'abattait sur l'épaule gauche de Sniper. Une nouvelle fois, des noms d'oiseaux fusèrent dans la salle. Une fois qu'elle eut fini de parler, le silence revenait en classe. Il était lourd et pesant, du genre qui met mal à l'aise tout le monde. Une petite vanne pour relancer l'ambiance serait peut être mal venue ? J'préférais pas. J'me souvenais que Zoey m'avait accosté un peu plus tôt. Fuck, ils venaient tous de gâcher mes chances. Fais chier, j'en aurais plus jamais des occaz' comme ça moi. J'gardais le silence, maudissant cette dispute qui m'avait empêchée d'entamer une drague digne de Casanova.

Revenir en haut Aller en bas
Evangeline Flynn
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Evangeline Flynn, Jeu 8 Aoû 2013 - 17:48


La question pourtant tout à fait innocente de la jeune Serdaigle sembla mettre Alicia mal à l'aise, pourtant ça n'était pas du tout le but recherché! Elle s'apprêtait à s'excuser -peut-être la jeune fille avait t'elle des raisons d'être gênée, et que sa question avait été indiscrète-, mais elle lui répondit:

"Oui, je suis arrivée il y a peu de temps
, répondit-elle, un petit sourire en coin sur les lèvres, ça se voit tant qu..."

Elle n'alla pas plus loin, coupée par une impressionnante logorrhée débitée furieusement par la préfète des Gryffondors, Zoey Higgs, à l'adresse d'Harradas Spinner, le préfet de sa maison. Et tout cela pour une simple remarque (bon, pas très aimable, d'accord, mais qui ne méritait sûrement pas une réponse si agressive...). La guerre était ouverte. Harradas s'empressa de répondre, puis Axelle Higgs, la soeur de Zoey (et la préfète de Serpentard pour tout arranger). Mais que faisait le professeur? Tout ça allait dégénérer...

" Et comme je suis nouvelle ici, je ne comprends rien de tout ça."
, finit Alicia, l'air un peu déboussolée.

"Oh, je sais pas s'il y a quoi que ce soit à comprendre... Le Serdaigle, c'est Harradas Spinner. La Gryffondor, c'est Zoey Higgs. La Serpentard, c'est Axelle Higgs, sa jumelle. Ils sont tous les trois préfets, et ils ne se supportent tout simplement pas... J'espère que le prof va intervenir, parce que ça tourne au vinaigre, là. Et les Higgs s'y sont mises à deux contre un!"


Non, mais c'était injuste tout de même! Bon. Harradas les avait cherchées. Mais là, ça allait trop loin. Oui, leur bien d'intervenir professeur ferait mieux d'intervenir au plus vite...
Revenir en haut Aller en bas
Azphel
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Loup-Garou
Occlumens
Permis de Transplanage


Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Azphel, Jeu 8 Aoû 2013 - 17:50


HRPG : je n'ai pas cité toutes les arrivées ça aurait été bien trop long, j'ai donc pris celles qui me paraissaient "évidentes" pour mon personnage. Merci aux fous qui ont relevé les emplacement des élèves et qui en ont fait un plan ^^]

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ Fidèle à la réputation de cette maison, la première élève à pénétrer dans la salle de cours fut une Serdaigle.
La première à arriver pour les serpents se présenta comme la préfète de la maison. C'était une jeune femme à la beauté insolente pour son âge, ce qui ne devait pas déplaire aux jeunes Serpentard qui arrivaient à Poudlard... ni aux anciens. S'ensuivit un rapide défilé de couleurs, du rouge, du jaune, du vert, du bleu.. et bientôt la salle fut remplis d'élèves et d'une cacophonie quelque peu déconcertante. De son ancienne maison il reconnut Nevada que Jagang lui avait envoyé comme hibou quelques jours plus tôt ; il fut également charmé par la jeune Raphaëlle qui se présenta à lui et parut très enjouée devant le sujet du cours.

Azphel regardait le flot d'élèves prendre place les uns après les autres. Pendant ce temps-là il préparait ses ouvrages sur sa table et s'apprêtait à entamer son cours. Une rouge et or s'attira l'attention d'une bonne partie de la classe et il fallait le reconnaître, du professeur lui-même. Elle avait salué la préfète des Serpents comme sa soeur et Azphel ne doutait pas qu'elle l'était. Elles étaient toutes les deux belles et sexy.. Jagang devait être aux anges avec de pareilles élèves... Et les sorciers de leur âge aussi. Kyara arriva peu après et un large sourire pourfendit le visage d'Azphel. c'était l'élève qu'il avait la plus attendue dans sa classe, même s'il ne pouvait se permettre de le montrer clairement. Il la regarda s'installer un peu trop loin à son goût dans la salle, il aurait aimé avoir les beaux yeux verts de la française devant lui.

Le dernier élève qui marqua l'esprit d'Azphel fut un Serdaige qui arborait fièrement son insigne de préfet sur son torse, un peu comme s'il s'était agi d'une distinction suprême pour lui.

- Bonjour à vous ! Je suis Harradas, et j'aimerais vous souhaiter la Bienvenue parmis les professeurs de Poudlard !
- Merci, dit simplement Azphel, c'est gentil à vous.

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ Il était quelque peu surpris par cette attitude mais n'en montra rien à l'élève qui avait l'air très enjoué. Il termina de préparer son cours au milieu des discussions de plusieurs groupes d'élèves, et allait le débuter quand plusieurs voix s'élevèrent plus fortes que les autres. Il reconnut les soeurs Higgs et le fameux Harradas en train de régler un différent. De son bureaux il n'entendait pas pleinement ce qu'ils se disaient, mais quand la préfète des verts et argents se leva, le geste brusque qu'elle fit sur le Serdaigle ne lui échappa pas. Heureusement elle se rassit rapidement et Azphel jugea que c'était le bon moment pour débuter son cours. Souhaitant éviter une réplique du Serdaigle, il se racla la gorge bruyamment pour attirer l'attention sur lui.

- Très bien, je crois qu'il est temps de démarrer ce cours, tant pis pour les retardataires, dit-il en se levant de sa chaise. A ce que je vois, nombre d'entre vous se connaissent et si j'en crois les expressions éloquentes de certains visages, il y a quelques différents entre certains... Sachez que je pars dans l'esprit de ne pas sanctionner trop sévèrement mes élèves, hormis pour des absences non justifiées en cours. Néanmoins cela pourrait changer très rapidement si des élèves manifestent ouvertement leur mépris pour un  autre dans ce cours ou si une altercation viendrait le déranger.
Son regard se posa sur le Serdaigle et les deux soeurs Higgs, ce n'était pas un regard sévère mais qui montrait tout son sérieux sur ce sujet.
Si jamais cela devait arriver, je ne chercherai pas à savoir qui a commencé ni pourquoi, je prendrais tous les fauteurs de trouble et je les virerai de ma salle de cours, sans oublier d'enlever des points à leur maison pour leur comportement. Gardez cela en tête. Maintenant, si vous voulez m'excuser un instant, j'ai oublié d'inviter un ami à moi.

Prononçant ces mots, il fit quelques pas et ouvrit la porte qui donnait sur son petit bureau privé jouxtant la salle de classe. A l'intérieur il se dirigea vers le perchoir de son phénix et il l'invita à monter sur son avant-bras. L'animal était encore de petite taille, guère plus gros qu'un poulet moyen. Son plumage était d'un rouge flamboyant et il avait un regard curieux. Ils rejoignirent ensemble la salle de classe et Azphel le déposa sur son perchoir qui faisait face à l'ensemble des élèves.

- Je vous présente mon ami, Shadow. Vous devriez le voir souvent si vous suivez régulièrement mes cours. Il est assez sage et ne devrait pas nous déranger, au contraire il se montrera surement intéressé par ce qu'il va voir. Pour revenir à ce cours, sachez que je suis tolérant et que je n'ai rien contre des bavardages, mais veillez à garder vos querelles personnelles à l'extérieur de ma salle de classe.

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ Azphel fit quelques pas supplémentaire pour venir se tenir debout devant ses élèves, à hauteur de la table de Raphaëlle.

- Même si certains d'entre vous doivent déjà savoir qui je suis, je vais quand même me présenter. Je m'appelle Azphel, et préférant que l'on m'appelle comme cela, je vous autorise vous-même à m'appeler par mon prénom, ou alors professeur, je vous laisse le choix. Si certains s'interrogent de mes références je vous répondrais que vous allez assister aujourd'hui à mon tout premier cours. Il y a quelques années de cela j'ai eu l'honneur de diriger la noble maison de Serpentard, et peu de temps après j'ai exercé quelques mois durant la fonction de Ministre de la magie, puis d'adjoint du Recteur sous un autre mandat que le mien.

Il marqua une pause qui lui servit à juger la réaction de ses élèves pour voir s'ils étaient capables d'écouter de manière concentrée tout ce qu'il disait.

- Je ne doute pas que pour la plupart d'entre vous ce ne sera pas le premier cours de métamorphose auquel vous assisterez. Aussi comprenez que j'ai eu quelque difficultés à choisir mon premier sujet si précipitamment, mais je vois la métamorphose comme... disons un plaisir avant tout ; et je souhaite ici-même, dans cette salle de classe, enseigner la métamorphose d'une manière qui pourra plaire au plus grand nombre, aussi aurai-je la prétention d'essayer de trouver des sujets rassembleurs. J'ai pu voir quelques regards enjoués en lisant ce qui est écrit au tableau aussi je me permet de tempérer vos ardeurs : la transformation en alcool n'arrivera qu'en fin de cours et ne sera pas destinée à ouvrir un nouveau bar à l'intérieur de Poudlard, navré.

Il travailla un sourire gêné pour ses élèves qui avaient espéré pouvoir s'enivrer à son premier cours. Après une pause il reprit :

La Magie est toute puissante et elle évolue sans cesse, au point que nombre de sorciers sont capables de l'utiliser de différentes manières et d'inventer, jour après jour, de nouveaux sortilèges. J'entends bien en utiliser dans mes cours, pour que les leçons de Métamorphose soient attirantes et ludiques pour tous. Vous aurez à pratiquer dans mes cours, bien plus que vous n'aurez à écrire, car je suis persuadé qu'une bonne utilisation de la magie commence par la joie qu'elle procure lorsque l'on s'en sert. Aussi vous pouvez tous préparer vos baguettes (il prit la sienne sur son bureau et la leva devant lui) car elles seront indispensables à tout ce que vous ferez dans mes cours. Il se colla à la table de Raphaëlle et du jeune Gryffondor assit à ses côtés et prit un des deux verres doseurs qu'il y avait posé.

- Avant d'en venir à la partie qui intéressera le plus grand monde - son sourire montrait qu'il évoquait l'alcool - nous allons commencer par un sortilège tout simple dans la théorie, qui vous servira à gazéifier votre eau.  Pour cela vous allez remplir chacun un de ces verres doseur devant vous. Il fit le geste en même temps, plongea son verre dans la bassine et le ressortit à moitié plein. Il épongea les gouttes d'eau tombées sur la table avec sa baguette. Il posa ensuite le verre devant lui et dans un mouvement agile du poignet prononça clairement la formule : Gazéifio

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ L'eau dans le conteneur eut un léger remous et rapidement des bulles s'y matérialisèrent. Azphel porta le verre doseur à ses lèvres et goutta l'eau avant de le reposer.

- Normalement, expliqua-t-il, ce sortilège de base est très simple à réaliser. Il suffit d'exercer un mouvement fluide du poignet avec sa baguette et de prononcer la formule clairement. Le reste sera plus compliqué. Vous allez donc maintenant exercer cette formule de votre côté, je passerai entre les tables pour juger de vos difficultés ou non à exercer des sortilèges élémentaires de métamorphose. N'hésitez pas à aider vos voisins si vous les voyez en difficulté, et seulement les voisins de votre table.
Il avait insisté sur ces derniers mots sans regarder personne en particulier mais il étaient clairement destinés aux soeurs Higgs et à Harradas.

- Vous pouvez commencer, pendant ce même temps, même s'il s'agit de métamorphose de base, simplement dans l'idée que personne ici ne meurt idiot, je vous demanderai de me dire ce qu'est la loi de Gamp et quelles sont les exceptions qu'elle introduit.


hrpg : vu que je ne peux pas passer entre chaque RP, pour les élèves qui répondent aux questions, faites comme si Azphel vous donnait la parole.]


Dernière édition par Azphel le Ven 9 Aoû 2013 - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Evangeline Flynn
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


re: cours métamorphose

Message par : Evangeline Flynn, Jeu 8 Aoû 2013 - 18:03


Au moment même où Eva finissait d'expliquer à Alicia la situation, le professeur commença son cours, arrêtant, provisoirement sans doute, la dispute entre les trois préfets. La première question portait sur les lois de Gamp, et il ne fallut que quelques secondes à la jeune fille pour retrouver la réponse, qu'elle avait par chance lue quelques jours plus tôt dans son manuel, en guise de révisions.

Elle leva donc la main et attendit patiemment que le professeur l'interroge pour donner sa réponse d'une voix claire et audible, une fois n'est pas coutume:

"Les lois de Gamp sur la métamorphose élémentaire sont les lois qui fixent les limites de toute métamorphose. Elle comprend cinq exceptions, qui sont la vie, l'amour, l'argent, la nourriture et l'information, toutes choses qui ne peuvent être créées magiquement à partir du néant. La pierre philosophale est le seul objet à avoir pu détourner cette loi en recréant la vie, mais elle a été détruite, car jugée trop dangereuse."


Elle laissa retomber sa main, et baissa les yeux sur sa table, comme à chaque fois qu'elle répondait à la question d'un professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Luia Luminos, Jeu 8 Aoû 2013 - 18:22


Après une dispute entre le préfet de sa maison et les soeurs Higgs (préfètes de Serpentard et de Gryffondor), Luia se demanda si le professeur interviendrait vite. Elle fut vite rassurée: le professeur se mit à parler, tout d'abord pour calmer les disputes et futures disputes.

- Très bien, je crois qu'il est temps de démarrer ce cours, tant pis pour les retardataires, dit-il en se levant de sa chaise.A ce que je vois, nombre d'entre vous se connaissent et si j'en crois les expressions éloquentes de certains visages, il y a quelques différents entre certains... Sachez que je pars dans l'esprit de ne pas sanctionner trop sévèrement mes élèves, hormis pour des absences non justifiées en cours. Néanmoins cela pourrait changer très rapidement si des élèves manifestent ouvertement leur mépris pour un  autre dans ce cours ou si une altercation viendrait le déranger.Si jamais cela devait arriver, je ne chercherai pas à savoir qui a commencé ni pourquoi, je prendrais tous les fauteurs de trouble et je les virerai de ma salle de cours, sans oublier d'enlever des points à leur maison pour leur comportement. Gardez cela en tête. Maintenant, si vous voulez m'excuser un instant, j'ai oublié d'inviter un ami à moi.

Le professeur alla chercher quelque chose dans son bureau et revint avec un phénix. Luia se demanda bien pourquoi il l'amenait en cours. Mais elle savait qu'il allait le révéler très vite.

- Je vous présente mon ami, Shadow. Vous devriez le voir souvent si vous suivez régulièrement mes cours. Il est assez sage et ne devrait pas nous déranger, au contraire il se montrera surement intéressé par ce qu'il va voir. Pour revenir à ce cours, sachez que je suis tolérant et que je n'ai rien contre des bavardages, mais veillez à garder vos querelles personnelles à l'extérieur de ma salle de classe.

Il marcha ensuite pour se diriger vers la table occupée par une Serpentard dont Luia ignorait le nom. Le cours allait sûrement commencer. Enfin, bah, ce n'était pas trop tôt. Il commença cependant par se présenter, ce qui paraissait logique, vu qu'il était nouveau à Poudlard:

- Même si certains d'entre vous doivent déjà savoir qui je suis, je vais quand même me présenter. Je m'appelle Azphel, et préférant que l'on m'appelle comme cela, je vous autorise vous-même à m'appeler par mon prénom, ou alors professeur, je vous laisse le choix. Si certains s'interrogent de mes références je vous répondrais que vous allez assister aujourd'hui à mon tout premier cours. Il y a quelques années de cela j'ai eu l'honneur de diriger la noble maison de Serpentard, et peu de temps après j'ai exercé quelques mois durant la fonction de Ministre de la magie, puis d'adjoint du Recteur sous un autre mandat que le mien.

Les élèves paraissaient pour la plupart concentrés. Tant mieux.

- Je ne doute pas que pour la plupart d'entre vous ce ne sera pas le premier cours de métamorphose auquel vous assisterez. Aussi comprenez que j'ai eu quelque difficultés à choisir mon premier sujet si précipitamment, mais je vois la métamorphose comme... disons un plaisir avant tout ; et je souhaite ici-même, dans cette salle de classe, enseigner la métamorphose d'une manière qui pourra plaire au plus grand nombre, aussi aurai-je la prétention d'essayer de trouver des sujets rassembleurs. J'ai pu voir quelques regards enjoués en lisant ce qui est écrit au tableau aussi je me permet de tempéré vos ardeurs : la transformation en alcool n'arrivera qu'en fin de cours et ne sera pas destinée à ouvrir un nouveau bar à l'intérieur de Poudlard, navré.

Luia sourit à cette remarque: une remarque pour ceux qui étaient ravis de la transformation en alcool sûrement. Il reprit enfin:

La Magie est toute puissante et elle évolue sans cesse, au point que nombre de sorciers sont capables de l'utiliser de différentes manières et d'inventer, jour après jour, de nouveaux sortilèges. J'entends bien en utiliser dans mes cours, pour que les leçons de Métamorphose soient attirantes et ludiques pour tous. Vous aurez à pratiquer dans mes cours, bien plus que vous n'aurez à écrire, car je suis persuadé qu'une bonne utilisation de la magie commence par la joie qu'elle car elles seront indispensables à tout ce que vous ferez dans mes cours.

Il avait lui-même sorti sa baguette et se collait désormais à la table de la jeune Serpy' et de son voisin. Il prit un de verres doseurs et commença à faire une démonstration. En tout cas, il y aurait de la pratique dans ce cours et c'était tant mieux. Par la suite, il expliqua le début du cours:

- Avant d'en venir à la partie qui intéressera le plus grand mondenous allons commencer par un sortilège tout simple dans la théorie, qui vous servira à gazéifier votre eau.  Pour cela vous allez remplir chacun un de ces verres doseur devant vous.

Il continua sa démonstration en même temps. Cool. Luia suivit bien ce qu'il disait et faisait.Elle regarda aussi le sort et la façon de le faire.Avant que les élèves ne commencent à le faire, il ajouta:

- Normalement,ce sortilège de base est très simple à réaliser. Il suffit d'exercer un mouvement fluide du poignet avec sa baguette et de prononcer la formule clairement. Le reste sera plus compliqué. Vous allez donc maintenant exercer cette formule de votre côté, je passerai entre les tables pour juger de vos difficultés ou non à exercer des sortilèges élémentaires de métamorphose. N'hésitez pas à aider vos voisins si vous les voyez en difficulté, et seulement les voisins de votre table. Vous pouvez commencer, pendant ce même temps, même s'il s'agit de métamorphose de base, simplement dans l'idée que personne ici ne meurt idiot, je vous demanderai de me dire ce qu'est la loi de Gamp et quelles sont les exceptions qu'elle introduit.

Juste après cela, Evangeline répondit à la question, tandis que les autres élèves commençaient à appliquer ce que le professeur avait dit.D'ailleurs, comme de nombreux élèves, Luia s'acharna à prononcer le sort encore et encore jusqu'à ce que ça marche.


Dernière édition par Luia Luminos le Jeu 8 Aoû 2013 - 23:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tarjaha Ernesta
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Tarjaha Ernesta, Jeu 8 Aoû 2013 - 18:47


Le blabla du début de cours n'avait pas été ennuyeux, comme l'avait craint la brunette, mais plutôt plaisant. Azphel, car il désirait être appeler ainsi, semblait quelqu'un d'interessant. "Et bien temps mieux!" Pensa Tarjaha.
Elle attrapa sa baguette au manche d'or, et regarda le professeur donner l'exemple. La métamorphose n'étant pas la matière ou elle était la performante, mais n'étant pas la pire non plus, elle se sentait plus ou moins confiante.
-En moins de 5 essais... se murmura t-elle.

Elle rapprocha la bassine, pointa sa baguette en direction de l'eau à quelque centimètres de la surface, et fit un souple mouvement du poignet, comme le fit Azphel un peu plus tôt. Elle sut que le sort avait rater avant même qu'il ne jahisse. Car rien ne se produisit. Tarjaha analisa son sort. Pas assez de conviction. Elle recommença donc, plus... motivée. Une légère écume parcourut la surface.

C'était la première fois que la Gryffondors utilisait sa nouvellle baguette. Elle se calma, souffla de nouveau, et d'un geste précis et fluide, soupira:

- Gazéifio.

Cette fois, la belle brune avait réussit, et l'eau devenue gaseuse éjectait de façon presque joyeuse les bulles de la bassine. Tarjaha sourit, satisfaite.

- Comme c'est étonnant. Tant de puissance dans un si petit bout de bois...

La Gryffone croisa les bras, et posa la tête dessus. Elle avait finit en avance.
Revenir en haut Aller en bas
Athénendora Héliodore
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Athénendora Héliodore, Jeu 8 Aoû 2013 - 19:23


Avant que ma camarade ne puisse avoir le temps de nous répondre, le professeur prit la parole après un petit raclement de gorge, destiné à attirer notre attention.

- Très bien, je crois qu'il est temps de démarrer ce cours, tant pis pour les retardataires, dit-il en se levant de sa chaise. A ce que je vois, nombre d'entre vous se connaissent et si j'en crois les expressions éloquentes de certains visages, il y a quelques différents entre certains... Sachez que je pars dans l'esprit de ne pas sanctionner trop sévèrement mes élèves, hormis pour des absences non justifiées en cours. Néanmoins cela pourrait changer très rapidement si des élèves manifestent ouvertement leur mépris pour un  autre dans ce cours ou si une altercation viendrait le déranger.

Il fixa alors Harradas et les deux soeurs Higgs, d'un regard ferme. J'avais du manqué quelque chose.

- Si jamais cela devait arriver, je ne chercherai pas à savoir qui a commencé ni pourquoi, je prendrais tous les fauteurs de trouble et je les virerai de ma salle de cours, sans oublier d'enlever des points à leur maison pour leur comportement. Gardez cela en tête. Maintenant, si vous voulez m'excuser un instant, j'ai oublié d'inviter un ami à moi, continua-t-il.

Il se dirigea ensuite vers une porte située derrière son bureau, l'ouvrit, et revint en compagnie d'un magnifique phénix rouge vif, perché sur son avant bras. Le pauvre, je le plaignais. Sans gant de protection, les serres de l'animal devaient s'enfoncer douloureusement dans sa chair... rien que d'y penser, ça me donnait des frissons. Il se rapprocha de nous et reprit la parole.

- Je vous présente mon ami, Shadow. Vous devriez le voir souvent si vous suivez régulièrement mes cours. Il est assez sage et ne devrait pas nous déranger, au contraire il se montrera surement intéressé par ce qu'il va voir. Pour revenir à ce cours, sachez que je suis tolérant et que je n'ai rien contre des bavardages, mais veillez à garder vos querelles personnelles à l'extérieur de ma salle de classe.
Cool. J'adorai ces créatures. Elles étaient purement fascinantes ! Pas aussi fascinantes que les dragons, certes, mais fascinantes tout de même. Le fait qu'elles puissent guérir toute sorte de blessures grâce à leurs larmes et se régénérer de leurs propres cendres était tout bonnement incroyable. J'avais eu la chance de voir de mes propres yeux ce phénomène un jour. J'en étais restée bouche bée. Voir ce vieux phénix tout terne, frêle et fatigué m'avait fait mal au cœur, mais lorsque je le vis s'enflammer pour s'effondrer en un tas de poussière noire et argenté, j'avais limite fondu en larme. Quelle n'avait pas été ma surprise en voyant quelques secondes plus tard un petit oisillon émerger sa petite tête aux yeux noirs de ses restes consumés. Enfin bref. Ce cours devrait s'avérer plutôt distrayant si cet oiseau se mettait à voler de table en table pour venir épier nos fais et gestes à chaque classe. Ca mettrait de l'ambiance à coups sûr, hormis le fait qu'il ne décide de prendre feu au beau milieu d'une heure de cours, bien sûr.


Notre nouvel enseignant continua ensuite son introduction, en nous informant qu'il préférait qu'on l'appelle par son prénom, ce qui affirmai décidément son côté "cool". Trouvant ça tout de même un peu bizarre, je considérai sa deuxième proposition, je décidais de l'appeler Professeur plutôt qu'Azphel. Il nous appris aussi que c'était son premier cours en tant que professeur à Poudlard et qu'auparavant, il avait occupé des postes tels que Ministre de la Magie et adjoint du Recteur après avoir dirigé la maison des Serpentard. Un ancien étudiant d'ici donc. Il finit alors par nous parler du cours d'aujourd'hui, nous annonçant qu'avant d'aborder la transformation de liquide en alcool, nous verrions d'abord comment gazéifier de l'eau. N'omettant pas de nous parler de la magie et du bonheur que procurait la pratique de sa matière. Sur ce, il plongea il nous donna les instructions à suivre, en mimant ces dernières. Ainsi, il plongea son verre doseur dans la bassine d'eau déposée sur la table d'une Serpentard assise aux cotés d'un Gryffondor, pour le ressortir à moitié plein. Il posa le récipient devant lui, en prenant bien soins de nettoyer les gouttes étant malencontreusement tombées sur le bois de la table grâce à sa baguette, et accompagnée d'un mouvement fluide du poignet, lança un «  Gazéifio » d'une voix claire dirigé vers le verre d'eau.

- Normalement, nous expliqua-t-il, ce sortilège de base est très simple à réaliser. Il suffit d'exercer un mouvement fluide du poignet avec sa baguette et de prononcer la formule clairement. Le reste sera plus compliqué. Vous allez donc maintenant exercer cette formule de votre côté, je passerai entre les tables pour juger de vos difficultés ou non à exercer des sortilèges élémentaires de métamorphose. N'hésitez pas à aider vos voisins si vous les voyez en difficulté, et seulement les voisins de votre table, ajouta-t-il en lança un regard plein de sens aux mêmes élèves qu'ils avait fixé plus tôt.

- Vous pouvez commencer, pendant ce même temps, même s'il s'agit de métamorphose de base, simplement dans l'idée que personne ici ne meurt idiot, je vous demanderai de me dire ce qu'est la loi de Gamp et quelles sont les exceptions qu'elle introduit, nous dit-il.

- Les lois de Gamp sont les cinq interdictions, ou impossibilités qui limitent l'art de la métamorphose. Ces interdictions sont au nombre de cinq. Il nous est impossible de redonner la vie à un mort, de créer de l'argent par magie au risque de bouleverser l'économie du monde sorcier. Le sentiment d'amour ne peut pas être recréer non plus, cependant des philtres d'amour peuvent être utilisés. De même, la nourriture doit impérativement venir de quelque part, et non être conçue par magie, pour éviter le gaspillage. Et pour finir, il est impossible de produire de fausses informations, qui, pour être divulguées, doivent être véridiques et ne pas sortir de nul part, répondis-je au professeur après avoir vaguement levé la main.
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine A. Hale
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Mélusine A. Hale, Jeu 8 Aoû 2013 - 19:58


    Cours de Métamorphose, nouveau prof. J'avais hâte de voir sa tête, j'espérais secrètement qu'il soit jeune beau et.. accessible ! Mais je n'avais pas le temps de m'attarder sur ça. J'avais décidé de ne pas arriver première, ni dernière, mais dans les temps. C'est pourquoi je pris mon temps pour bien me préparer, et me rendre à mon fameux cours.

    Une fois arrivée je vis beaucoup d'élèves, dont quelques têtes familières. Et aussi une fille gueuler en disant sistaaaaaaa. Elle était bizarre, mais j'l'aimais bien. Je crois que c'était la préfète des Gryffons, et pourtant elle ne faisait pas du tout préfète. Elle parlait du nouveau professeur, qu'avec toute honnêteté, j'avais totalement zappé de regarder. C'est vrai qu'il était pas mal. Traînant avec lourdeur mon regard sur le tableau, je vis qu'on allait faire de la métamorphose liquide. De l'eau en alcool, sympa.

    Ensuite, je me dirigeais d'un pas nonchalant vers une place, suffisamment lointaine de tout être humain se situant dans cette salle, mais cependant à côté de la fille qui avait gueulé juste avant. Je plaçai aussi mon sac à côté de moi pour éviter les intrusions. Et ouais, cette fois je me faisais discrète. C'était pas très simple, parce que la salle était à présent bondée.

    Nous devions, selon le professeur, transformer de l'eau en eau gazeuse. Nul, je voulais de l'alcool. Mais bon, pas vraiment le choix hein. Alors je commençais tranquillement la pratique, lançant d'abord un # Aguamenti dans mon petit gobelet. Puis, je lançais la formule demandée par le professeur. La première fois, ce fut un échec. Alors je recommençais, parlant un peu plus distinctement cette fois-ci, et espérant que personne ne me remarquerait.. # Gazéifio. Réussi !
Revenir en haut Aller en bas
Antoni Londubat
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Antoni Londubat, Jeu 8 Aoû 2013 - 20:05


Faisant parti des premiers à être arrivé, Antoni put voir les entrées des derniers arrivants. La salle se remplit rapidement de têtes qui ne lui étaient pas inconnues, alors que d'autres l'étaient. Il laissa échapper un ricanement discret lorsque les élèves polis – un peu trop même, saluèrent le nouveau professeur de manière trop gentille, beaucoup trop gentille. Le rouge et or suivit la personne en question des yeux jusqu'à ce qu'elle prenne place aux côtés d'un autre Gryffy. Seulement, en cours de route, sa petite remarque à l'égard des jumelles préfètes rappela au britannique un incident semblable, au dernier cours de Potions. Les préfètes de Serpentard et de Gryffondor contre celui des Serdaigles, un affront perdu d'avance par ce dernier qui ne savait sûrement pas à quoi il se mesurait. Londubat lui-même éprouvait une certaine peur vis-à-vis de sa "supérieure" qui était particulièrement intimidante. Il était courageux, le Serdy.

L'échange verbal fut stoppé avant même qu'ils n'en viennent réellement aux mains, le professeur jugeant qu'il était temps de débuter le cours. Tous se rassirent et se tournèrent vers le maître des lieux, qui commença par exposer à sa classe son point de vue, surtout aux préfets. Antoni imita Azphel en se retournant lui aussi, et posa son regard sur Axelle. Il avait toujours pensé que c'était la gentille fille du duo, mais fallait avouer qu'elle en avait du cran, même si le discours du prof avait sûrement calmé ses ardeurs. Celui-ci était revenu avec un phénix au plumage de feu, ce qui surprit fortement le brun qui était bien trop occupé à tenter de capter le regard de la préfète des verts. Il ne comprit pas pourquoi Shadow, comme il était nommé, allait assister au cours mais sa présence avait quelque chose de spéciale, sans doute son regard qui le rendait ainsi. Il avait du goût le prof'.

Ce dernier commença enfin les présentations, alors qu'il était arrivé au niveau de la table du Gryffon. Tout son Curriculum Vitae fut exposé à la classe, et il en avait, car il avait été Ministre de la Magie ! C'est la seule fonction que retint Antoni qui se demandait bien comment il était tombé aussi bas pour pouvoir enseigner à Poudlard. Enfin c'était son choix, il avait bien une raison. Peut-être s'éloignait-il de son passé ministériel, qui sait. Enfin bref, il poursuivit son long discours par sa vision de la matière qu'est la Métamorphose – on entendait bien là un Ministre, avant de finir par une note d'humour qui effaça des sourires. Pourquoi enseigner la transformation en alcool si ce n'était pas destiné à la consommation excessive d'adolescents ? N'importe quoi. Puis, même s'il déconseillait à utiliser ce sort à ce genre de fins, il était inévitable que les plus cons tentent l'expérience.

Il détailla à nouveau sa vision des choses, de la Magie en sa totalité cette fois-ci. D'après ce qu'il disait, le sortilège qu'il allait leur apprendre avait été inventé par ses propres mains, ce qui était une excellente idée. Une utilisation permanente de la baguette magique hein, voilà qui promettait. Dommage qu'Antoni ne suivrait qu'un cours, la méthode de travail d'Azphel était particulièrement intéressante mais le Gryffondor ne pourrait s'en délecter que l'espace d'un cours. Heureusement, il partirait avec une bonne image de lui. Bref, pour en revenir en cours, il expliqua le premier exercice en montrant la manœuvre à faire, c'est à dire remplir le verre doseur de l'eau que contenait la bassine. Il prit celui du Londubat qui, une fois rempli, fut victime – bien que sortilège inoffensif, du sort de celui qui la tenait. Il parvint à gazéifier l'eau qui laissa échapper des bulles, preuve qu'il maîtrisait aisément le sort.

Après une rapide explication de la loi de Gamp par une Serdaigle – explication demandée par Azphel, voilà que chacun entama l'exercice. Le britannique avait déjà dégainé sa baguette qu'il pointa sur le verre qu'il remplit à nouveau – car elle contenait l'eau gazée par l'ex-Ministre, en murmurant « Gazéifio ». Comme il l'aurait deviné, lancer ce sort avec une telle poigne exercée sur le manche de son bâton magique entraînerait un échec. Ce n'était pas dramatique, il n'avait juste pas suivi les explications. À la manière du sortilège de Lévitation, le mouvement du poignet d'Antoni fut plus fluide, et voilà que l'eau se mit à trembloter jusqu'à créer des bulles, bien qu'en petit nombre. Au bout de deux autres tentatives, voilà qu'il réalisa normalement – d'après lui, ce sort. Il jeta un regard en biais à Raphaëlle qui elle aussi ne devrait pas avoir trop de mal à maîtriser ça.
Revenir en haut Aller en bas
Kenway Rookwood
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Kenway Rookwood, Jeu 8 Aoû 2013 - 21:01


Kenway perdu dans ses pensées mit quelque temps a comprendre que la fille lui avait répondu et remballer par la même occasion.

-Salut. Ca aurait été avec plaisir, mais j'attend une amie... tu peux te mettre devant si tu veux.

-Très bien, répondu t'il d'un air froid.

Il ne savait pas si la fille attendait réellement  quelqu'un ou si elle avait dit cela pour ne pas le blessé, il pris son sac, et s'assis devant la fille, posa son sac, a son pied, et sortit un parchemin et sa plume et se mit a écrire.


- Très bien, je crois qu'il est temps de démarrer ce cours, tant pis pour les retardataires, dit-il en se levant de sa chaise. A ce que je vois, nombre d'entre vous se connaissent et si j'en crois les expressions éloquentes de certains visages, il y a quelques différents entre certains... Sachez que je pars dans l'esprit de ne pas sanctionner trop sévèrement mes élèves, hormis pour des absences non justifiées en cours. Néanmoins cela pourrait changer très rapidement si des élèves manifestent ouvertement leur mépris pour un  autre dans ce cours ou si une altercation viendrait le déranger.


Le prof venait de commencer son cour et dis cela en regardant trois élèves

Si jamais cela devait arriver, je ne chercherai pas à savoir qui a commencé ni pourquoi, je prendrais tous les fauteurs de trouble et je les virerai de ma salle de cours, sans oublier d'enlever des points à leur maison pour leur comportement. Gardez cela en tête. Maintenant, si vous voulez m'excuser un instant, j'ai oublié d'inviter un ami à moi.

Sympathique le prof, pensa Kenway et que voulait t'il dire par un ami a lui ? Il eut sa réponse quelque seconde après, le professeur se leva, ouvrit une porte et partit quelque seconde avant de revenir, avec un phénix sur l'épaule.

- Je vous présente mon ami, Shadow. Vous devriez le voir souvent si vous suivez régulièrement mes cours. Il est assez sage et ne devrait pas nous déranger, au contraire il se montrera surement intéressé par ce qu'il va voir. Pour revenir à ce cours, sachez que je suis tolérant et que je n'ai rien contre des bavardages, mais veillez à garder vos querelles personnelles à l'extérieur de ma salle de classe.

- Même si certains d'entre vous doivent déjà savoir qui je suis, je vais quand même me présenter. Je m'appelle Azphel, et préférant que l'on m'appelle comme cela, je vous autorise vous-même à m'appeler par mon prénom, ou alors professeur, je vous laisse le choix. Si certains s'interrogent de mes références je vous répondrais que vous allez assister aujourd'hui à mon tout premier cours. Il y a quelques années de cela j'ai eu l'honneur de diriger la noble maison de Serpentard, et peu de temps après j'ai exercé quelques mois durant la fonction de Ministre de la magie, puis d'adjoint du Recteur sous un autre mandat que le mien.

A un serpentard et qui plus est, il était ministre de la magie, sa ne doit pas être un mauvais professeur.


- Je ne doute pas que pour la plupart d'entre vous ce ne sera pas le premier cours de métamorphose auquel vous assisterez. Aussi comprenez que j'ai eu quelque difficultés à choisir mon premier sujet si précipitamment, mais je vois la métamorphose comme... disons un plaisir avant tout ; et je souhaite ici-même, dans cette salle de classe, enseigner la métamorphose d'une manière qui pourra plaire au plus grand nombre, aussi aurai-je la prétention d'essayer de trouver des sujets rassembleurs. J'ai pu voir quelques regards enjoués en lisant ce qui est écrit au tableau aussi je me permet de tempéré vos ardeurs : la transformation en alcool n'arrivera qu'en fin de cours et ne sera pas destinée à ouvrir un nouveau bar à l'intérieur de Poudlard, navré.

Et une petite blague et une, a Durmstrang il n'avait jamais vue un soupçon d'humour chez ses professeur.


La Magie est toute puissante et elle évolue sans cesse, au point que nombre de sorciers sont capables de l'utiliser de différentes manières et d'inventer, jour après jour, de nouveaux sortilèges. J'entends bien en utiliser dans mes cours, pour que les leçons de Métamorphose soient attirantes et ludiques pour tous. Vous aurez à pratiquer dans mes cours, bien plus que vous n'aurez à écrire, car je suis persuadé qu'une bonne utilisation de la magie commence par la joie qu'elle procure lorsque l'on s'en sert. Aussi vous pouvez tous préparer vos baguettes
(il prit la sienne sur son bureau et la leva devant lui) car elles seront indispensables à tout ce que vous ferez dans mes cours. Il se colla à la table de deux élèves et prit un des deux verres doseurs qu'il y avait posé.

- Avant d'en venir à la partie qui intéressera le plus grand monde - son sourire montrait qu'il évoquait l'alcool - nous allons commencer par un sortilège tout simple dans la théorie, qui vous servira à gazéifier votre eau.  Pour cela vous allez remplir chacun un de ces verres doseur devant vous. Il fit le geste en même temps, plongea son verre dans la bassine et le ressortit à moitié plein. Il épongea les gouttes d'eau tombées sur la table avec sa baguette. Il posa ensuite le verre devant lui et dans un mouvement agile du poignet prononça clairement la formule : Gazéifio

L'eau dans le conteneur eut un léger remous et rapidement des bulles s'y matérialisèrent.
Puis il explique comment faire et nous dit que l'on pouvait commencer a s'exercer et qu'il passerait entres les table.

Kenway pointa sa baguette magique vers le récipient et ce dit que sa ne devait pas être si difficile que sa il prononça la formule :

-Gazéifio

L'eau eut un léger remous, mais aucune bulle ne se matérialisèrent, il ressaya encore une fois et cette fois si, il réussit trop même, l'eau débordait du conteneur, comme si on l'avait laissé sur le feux, il n'eut pas le choix et fut obliger d'utiliser le sortilège Recurvite pour vider le récipient, mais il eut un nouveau problème, il n'avait plus d'eau, il trouva cependant la solution assez vite :

-Aguamenti

Un filet d'eau jaillit de sa baguette et remplit petit a petit le récipient, il essaya, une nouvelle fois, le sortilège Gazéifio, et cette fois si il réussit parfaitement.  


Le prof avait du poser une question, que Kenway n'avait pas entendu, car une fille, une Poufsoufffle, a en juger par la couleur de sa robe, réponda :

- Les lois de Gamp sont les cinq interdictions, ou impossibilités qui limitent l'art de la métamorphose. Ces interdictions sont au nombre de cinq. Il nous est impossible de redonner la vie à un mort, de créer de l'argent par magie au risque de bouleverser l'économie du monde sorcier. Le sentiment d'amour ne peut pas être recréer non plus, cependant des philtres d'amour peuvent être utilisés. De même, la nourriture doit impérativement venir de quelque part, et non être conçue par magie, pour éviter le gaspillage. Et pour finir, il est impossible de produire de fausses informations, qui, pour être divulguées, doivent être véridiques et ne pas sortir de nul part,

Kenway s'empressa d'écrire sa sur son parchemin et attendit, la suite du cours.
Revenir en haut Aller en bas
Zoey Higgs
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Zoey Higgs, Jeu 8 Aoû 2013 - 21:20


Il était chou Dwayne à faire le gêné parce que j'étais en pleine gué-guerre de préfet... Je répondis gentiment à son sourire par un clin d’œil et m'apprêtait à me retourner quand... Oh mais gosh ! Ce c*uillon de Spinner n'avait évidemment pas supporté ma remarque et j'avais eu le droit à une tirade remplie de noms d'oiseau qui ne me touchèrent pas. Tout ce qu'il disait était vrai. Seuls hic : je ne voulais pas être aimée de tous - au contraire ! -, j'assumais parfaitement le fait d'être une garce et de coucher avec tout le monde - ça me plaisait bien de vivre pleinement ma vie ! -, mon look !? Qu'est-ce que j'en avais à faire de ce que ce petit premier de la classe pouvait bien en penser !? Il s'habillait comme un "plouc" pour reprendre son expression datant d'un millénaire !, et oui ! J'avais "copié" ma soeur sur certain points et j'en était fière. Elle était un modèle de perfection pour moi. Et ce, depuis toujours !

Du coup, ces remarques je n'en avais que faire. Malheureusement pour lui il avait fait deux choses que je ne supportais pas ! Un, il avait insulté ma sœur. Moi, passe encore, mais on ne touchait pas à Axelle ! Deux, il m'avait donné l'ordre de sortir de la classe ! Mais WHAT !?!? J'en revenais pas du culot qu'avait ce mec ! Ayé, il était préfet et il ne se sentait plus pisser ! Et si je devais sortir, je ne le ferrais qu'à la demande du prof' et certainement pas toute seule. Le piaf viendrait avec moi ! Après tout, c'est lui qui avait commencé ! Et trois, il pointait sur moi son gros doigt répugnant ce qui ne me plaisait pas du tout, mais alors vraiment pas !!

C'était quand même malheureux qu'à chaque fois que j'étais en cours avec lui l'eau tournait au vinaigre - pour rester dans le thème du cours -... Mais vraiment, je ne le supportais pas. Et je ne pouvais décemment pas ne pas répondre quand on m'envoyait une pique destinée à me faire "du mal". Je m'apprêtait donc à lui dire tout ça d'un ton plus féroce encore que le précédent quand mon double me devança. Je lui adressais un regard reconnaissant.

J'étais trop fière d'elle. Mais je voulais clairement remettre moi aussi cet aigle déplumé à sa place ! Malheureusement - ou heureusement pour le bon déroulement du cours - le prof nous "interrompis" pour commencer son cours. Il nous fit clairement comprendre que nous ne seriont pas sanctionnés CETTE FOIS-CI ! Okay... Ca voulait dire qu'il fallait qu'on se calme ! Mais je ne comptais pas en rester là. Du coup, quand le prof parla, j'attrapais un parchemin et une plume dans mon sac. Je déchirais rageusement un morceau de papier vieilli et y griffonna quelques mots.



    Message :

    Tu n'as visiblement toujours pas compris - après six ans à me côtoyer régulièrement quand même - que je me fiche ROYALEMENT de ce que les gens peuvent penser de moi ! J'assume complètement mon jeu de garce déchaînée et au moins moi je ba*se ! Tu devrais essayer, ça t'enlèverais p'tet le balais que t'as dans le cul ! Et contrairement à toi, je ne cherche pas à être aimée de tous. Au contraire ! Plus on me fiche la paix, mieux je me porte. Par contre, la prochaine fois que tu veux t'en prendre aux "Higgs" comme tu te plais à nous appeler, vient donc en personne me trouver dans un couloir ! Plutôt que de faire ton dur devant les profs. Aurais-tu peur de moi !? Aurais-tu besoin d'un adulte pour te défendre quand je te ferrais lécher la crasse du sol ? Tu ne trompes personnes avec ton petit jeu ! Tout le monde à bien vu que tu étais un lâche ! Ah oui et, dernière chose, va te faire mettre par un Doxy poilu. Ca te fera au moins un adversaire à ta taille ! Maintenant, lâche moi Spinner, t'es ridicule !


Si j'appuyais encore un peu plus, j'étais sûre que des flammes sortiraient du bout de ma plume tellement j'étais énervée ! On pouvait même voir les étincelles au fond de mes yeux. Je pris ma baguette pile au moment où le prof en parlait justement. Je lançais un informulé pour envoyer ma petite "note pleine de délicatesses" vers mon "adorable collègue bleu et argent" deux rangs derrière. Je ne réprimais pas un sourire cruel quand la note lui arriva plein dans la tronche et rebondit sur son bureau. J'entendais déjà son doigt ignoble se lever pour me "dénoncer" au prof. Rien à f*utre !

Bref, les choses sérieuses commençaient ! Evidemment, ce fut une Serdaigle qui répondait à la seule et unique question du prof. Décidément, je crois que je ne pourrais jamais les encadrer ces oiseaux ! On devait passer à la pratique. J'attrapais une fiole et la rempli d'eau avant de la poser devant moi. Ma baguette toujours en main, je me raclais la gorge avant de lancer un #Gazéifio. De légères bulles firent leur apparition dans mon récipient avant de se multiplier jusqu'à atteindre le résultat souhaité. Un sourire aux lèvres, j'attendis que ma jumelle réalise l'exercice avant d'attraper la fiole et de trinquer avec elle.



    " Nasdrovia ! "


Et je bus une bonne rasade de mon récipient en semblant de "cul-sec" en prenant soin d'en laisser une quantité suffisante pour que le prof puisse vérifier mon travail. C'était plutôt rafraîchissant comme boisson !


Dernière édition par Zoey Higgs le Jeu 8 Aoû 2013 - 22:43, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 7

 Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.