AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose
Page 7 sur 7
Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Luia Luminos
Serdaigle
Serdaigle

Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Luia Luminos, Jeu 12 Sep - 22:28


Les élèves réussissant plutôt bien le Gazéifio (certains allant même présenter ce que ça avait donné au professeur comme le préfét des Serdaigle, Harradas Spinner...Décidément il voulait donner une bonne réputation aux Aigles, lui...), le professeur se décida à continuer son cours tranquillement. Il se leva de sa chaise et commença à expliquer la suite du cours:

- Très bien ! Je vois que vous êtes tous très à l'aise dans mon cours, alors on va passer à quelque chose d'un peu plus intéressant maintenant. Vous allez donc garder votre eau gazeuze devant vous l'Orangina ne vous sera pas utile pour la suite. Nous allons maintenant transformer cette eau en une boisson dont les moldus raffolent... du champagne ! Pour réussir cette Métamorphose j'ai utilisé un sortilège connu que j'ai modifié en me basant sur les origines latines du mot champagne et celle de l'alcool.

Cool, enfin la partie intéressante du cours!!! Le professeur prit sa baguette sur son bureau et se mit à la pointer vers le tableau où des mots firent peu à peu leur apparition. Il parlait et, au fur et à mesure, les mots apparaissait sur le tableau derrière lui. Luia s'empressa de  sortir un parchemin et une plume et nota la définition qui s'était affiché soit:

"L'alcohol est un mot d'origine Arabe, utilisé longtemps en Alchimie, puis en chimie, pour désigner une matière, qu'elle quelle soit, qui est réduite en parties extrêmement fines. Une magie complexe permet de recréer ou de simuler un effet de fermentation ou de macération et ainsi de "créer" de l'alcool."

Très intéressant à savoir ça. Elle garderait longtemps ce parchemin je pense... Tandis que, peu à peu, les élèves levaient la tête de leurs parchemins, le professeur se remit à expliquer le suite:

- La transformation de votre eau en champagne va être plus compliquée. Vous allez utiliser pour cela deux sortilèges totalement inventés.

Il se dirigea de nouveau vers l'élève de Serpentard et son voisin. Non mais, il l'aimait bien ou quoi, celle-là?  Il mit le Gazéifio du jeune homme au milieu de la table et dirigea sa baguette dessus en prononcant la première formule:Aguamenti alcohol. Les effets se firent très vite sentir: l'eau parut s'alourdir d'une substance invisible et on y vit ensuite des microscopiques particules blanches s'y répandre. Il leva le récipient devant lui pour que les élèves du fond, comme Luia, puisse bien voir.

- L'ensemble des deux sortilèges bien utilisés devrait aboutir à ceci. Attention à ne pas prononcer cette seconde formule avec trop d'engouement. La base de l'Aguamenti apporte quelque contraintes puisque l'effet du sort dépend de la maîtrise de la magie du sorcier mais aussi de la force avec laquelle il prononce sa formule. Vous serez ravis d'apprendre, je n'en doute pas, qu'en criant la formule vous créerez un véritable torrent dans vos verre et que vous risquez d'asperger vos voisins de cours. Il fait relativement chaud dehors donc ce ne serait pas un vrai problème, mais je vous encourage à éviter de transformer votre salle de cours en piscine.De plus, si votre sortilège est prononcé d'une voix trop faible, il se peut qu'après le troisième sort que je vais vous apprendre, votre liquide ressemble parfaitement à du Champagne, sans en avoir le moindre goût ! Le troisième sortilège, qui sera décisif pour le résultat finale, s'appelle Incoropore Campania.

Luia sourit et attendit la suite qui ne tarda pas. Le professeur prit de nouveau le verre et alla le poser sur son bureau pour que tout le monde voit bien la suite de la modification. Il pointa de nouveau sa baguette en prononçant le second sort:Incorpore Campania.

Après quelques secondes, le liquide prit une jolie teinte légèrement jaunies et les bulles à l'intérieur s'activèrent en un geyser alléchant. Il sourit et se mit à boire le résultat. Il n'était pas gêné ce professeur mais pourtant Luia ne lui en voulait pas. Il reposa le verre devant Raphaelle avant de continuer:


- Vous pouvez goûter.De ce dernier sortilège ne dépend en aucun cas le résultat final. A ce stade vous ne risquez plus de noyer votre voisin. C'est le dosage des deux premiers qui est très important et se révèle déterminant pour la métamorphose de votre eau en champagne.Vous allez donc maintenant reprendre mes exemples et vous essayer vous aussi à cette suite de sortilèges. Je vous laisse libre ou non de goûter vos préparation, mais je vous préviens que je ne me risquerai pas à toutes les tester, je veux bien apprendre de mes erreurs mais pas des vôtre !

Luia se décida alors en continuer. Elle se concentra bien et lança un très bon: Aguamenti Alcohol (c'est à très dit d'une voix ni trop faible, ni trop criade) qui réussit du premier coup. Elle n'était pas à Serdaigle pour rien sur ce coup-ci.Bon, bah, il n'y avait plus qu'à passer à la suite...Elle se concentra de nouveau et prononça un:Incorpore Campania. Elle attendit quelques secondes et les effets apparurent. Chouette, elle avait tout réussi du premier coup. Elle se sourit à elle-même et porta son verre doseur à sa bouche, histoire de goûter une gorgée. Il était délicieux! Elle reposa son verre et se mit à attendre la suite du cours.
Revenir en haut Aller en bas
Harradas Spinner
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Harradas Spinner, Ven 13 Sep - 0:16


Satisfait de son coup tout à fait diabolique -ou pas- il regardait avec insistance le professeur en espérant que celui-ci serait séduit par son breuvage sucré. Finalement, ce dernier le but, et , terriblement fier, Harradas jeta son regard sur l'ensemble de la classe pour montrer à tous ces incompétents qu'il avait réussit à impressioner le professeur. D'un pas presque sautillant il se dirigea vers sa place, extrêmement fier d'un tel succès, sous les regards exaspérés des autres élèves notamment Laurène qui semblait en proie aux efforts insurmontables de ne pas exprimer son envie de rire, Catherine qui chuchotait à sa voisine en l'observant, Raphaëlle qui grinchait au loin, Antoni qui regardait d'un petit air envieux ce qui lui restait d'orangina et Kaëlie avec un air de dédain.

Il les ignora du mieux qu'il put en allant tout de même déposer le jus pétillant orangé sur la table de Londubat. Une fois sa place gagnée, il observait la classe l'air toujours aussi satisfait de quelqu'un qui aurait mis une giffle à tout le monde. Certains préféraient l'ignorer, d'autre comme Raphaëlle préféraient agir en lui faisant un doigt par exemple. Choqué par une telle agression il se contenta de détourner le regard pour le porter sur le bureau de l'enseignant. A présent il était certain qu'il allait l'adorer ! L'embrouille de début de cours était sûrement oubliée après un soda aussi délicieux.

Il s'installa confortablement à sa chaise le visage illuminé. Mais en entendant les paroles du professeur son sourire se crispa vivacement. De l'acool ? En présence de mineurs ? Partagé entre l'envie de faire un scandale odieu et celle de rester l'élève sage et innocent, il observa la suite de la démonstration. Une fois l'exploit ou plutôt la violation réalisée, Harradas se leva pour chercher un autre verre doseur, ayant laissé le sien sur la table du Gryffondor. Il revint à sa place, le replongea dans la bassine et eut un instant d'hésitation. Il ne pouvait tout de même pas se livrer à une telle violation du règlement !

Il est clairement stipulé que tout alcool doit être banni des salles de cours, couloirs et autres lieux de Poudlard sauf sous contexte et manipulation pédagogique par et uniquement par le professeur. Ne tenant plus en place, le Serdaigle se leva à nouveau et se faufila discrètement jusqu'au bureau du professeur tandis que les autres élèves s'activaient à la réalisation de l'acool. Il entama d'une voix qu'il voulait hésitante pour ne pas brusquer le professeur :

- Il se racla la gorge. Hum. Professeur ? Il fit une pause. Je... Je ne suis pas "certain" qu'il soit très avéré de réaliser de telles prouesses dans une salle de cours par les élèves eux-même. De plus le ministère... Il s'arrêta ne sachant comment poursuivre. Enfin... Nous sommes mineurs !

Il avait lancé cette dernière phrase légèrement plus fort pour montrer au professeur son inquiétude quant-au déroulement du cours. En réalité il n'était pas inquiet du tout mais surtout choqué par un tel irrespect du règlement de vie intérieur de l'école de magie de Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Seung-Jin Zhao
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Seung-Jin Zhao, Dim 13 Oct - 21:37


Seung-Jin attendit la suite du cours avec nonchalance. Ses yeux en amande se perdaient dans ce liquide qui paressait dans son contenant. Les cours de Poudlard étaient parfois ennuyants, parfois intéressants, comme partout ailleurs bien entendu, mais il avait la nette impression que tout cela ne lui apportait pas la connaissance qu'il souhaitait. Au bout du compte, que souhaitait-il obtenir ? Une véritable maîtrise de son don magique ? Des connaissances sans limite au sujet des sortilèges du monde entier ? Une vie normale d'un sorcier normal qui travaillerait comme tout citoyen du monde magique, sans d'autres soucis en particulier ?

Le professeur de Métamorphose le tira de sa rêverie. Il était en train d'expliquer les caractéristiques des deux sortilèges suivants : Aguamenti Alcohol et Incorpore Campania. Ces sorts avaient pour but d'achever la transformation du liquide créé par le premier sortilège. Au final, c'était du champagne que les élèves étaient censés obtenir. Seung-Jin regarda avec un air désolé son liquide gazeux qui semblait le narguer tout en écoutant les consignes de prévention d'Azphel. Après tout, il devait avoir conscience de son inexpérience face à ces sorciers plus âgés. Un jeune talent n'était pas suffisant, si toutefois il en était un.

Le professeur annonça qu'ils pouvaient à présent essayer à leur tour de reproduire ces sortilèges. Le sorcier de Serdaigle reprit sa baguette magique et s'éclaircit la gorge. Il hésita quelques secondes puis s'appliqua avec le plus de précision possible :

- Aguamenti Alcohol

On perçut une lueur de satisfaction dans son regard oriental quelque peu arrogant, mais nullement prétentieux. Il ne devait pas se réjouir et se dire que cela était "d'une telle facilité". La précision était une des précieuses qualités qu'un excellent sorcier devait faire preuve.

Agitant avec habileté sa baguette, il prononça la dernière formule :

- Inc...

FLOUSH !!!

Les yeux écarquillés, le corps semblant pétrifié par la stupeur, le bras tenant sa baguette bêtement surélevé, Seung-Jin s'était retrouvé avec le haut du corps trempé. Il ressentait les picottements dûs au liquide gazeux et, aussi ingénieux qu'il pourrait être, eut du mal à comprendre ce qui venait de se passer. Sa tête se tourna lentement du côté de sa voisine. Cette dernière, elle-même trempée de la tête aux pieds, gloussait stupidement. Elle s'excusa, une main sur la bouche. Le verre de Seung-Jin s'était subitement rempli à ras-bord tout comme sa robe qui s'était gorgée d'eau.

En réalité, il était plus surpris par le fait qu'il s'était trompé au sujet de sa camarade. La première impression n'était pas toujours la bonne, en effet. Néanmoins, son expression était partagée entre l'incrédulité et l'écoeurement. Il esquissa un léger sourire et fit un geste de la main accompagnant ses paroles :

- Ce n'est pas grave...

Il passa sa langue sur ses lèvres et ressentit sur sa langue un goût bien familier qui lui fit sourire de la bêtise de sa voisine.

- Au moins, on l'aura goûté ton champagne.

Discrètement, Seung-Jin posa son propre verre, encore plein, sur la table et abaissa sa baguette magique.

Il avait simplement la flemme de recommencer.
Revenir en haut Aller en bas
Azphel
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Loup-Garou
Occlumens
Permis de Transplanage


Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Azphel, Dim 20 Oct - 20:18


[h-rpg : je m'excuse pour ce retard astronomique dans mon cours, j'aurais du y répondre depuis longtemps. C'est en partie à cause de mon boulot, mais c'est aussi une mauvaise gestion de ma part. Je ferais mieux pour le cours numéro 2. ]

Points gagnés par les maisons, par rapport à leur participation avant le RP final :

- Serpentard : 85 points
- Serdaigle : 47 points
- Poufsouffle : 67 points
- Gryffondor : 55 points


¤ ¤ LR ¤ ¤ Azphel resta sagement assit derrière son bureau et observa ses élèves se risquer aux métamorphoses de leur liquide. Comme il s'y était attendu la réussite fut plus ou moins au rendez-vous et il s'en amusa intérieurement. Voir des élèves s'éclabousser involontairement était assez rigolo ! Pourtant il n'avait pas rit de sa jolie française (Kyara) qui avait rafraîchit les idées de son voisin ; il la trouvait amusante et déstabilisante, même dans sa maladresse. La palme du carnage revint à la belle blonde de Gryffondor aux yeux bleu et violet...Sa performance, en plus d'éclabousser ses voisins, le sol et le plafond, eut le mérite de faire rire son professeur aux éclats.

¤ ¤ ¤ La palme de l'excitation revint à Raphaëlle, la belle Serpentard qu'il venait d'inviter à une soirée aux trois balais. Elle brisa son verre doseur, bien que cela ne l'inquiéta pas réellement. Au contraire elle lécha le sang sur ses doigts d'une manière très sensuelle en le dévisageant... * Argh.. bordel c'est un cours, reste concentré !* Mais c'était bien difficile de rester pleinement dans le sujet du cours en ayant Raphaëlle devant lui et son regard conquis ainsi que ses manières... excitantes...
La fin du cours promettait d'être longue, mais il avait déjà hâte de se retrouver avec la belle Serpentard à la soirée de Mike...

Globalement, Azphel estimait que son premier cours se déroulait plutôt bien, si l'on occultait l'altercation entre les trois préfets, l'envie étrange qu'il avait de Raphaëlle et... la nouvelle intervention d'Harradas.

- Hum. Professeur ?  Je... Je ne suis pas "certain" qu'il soit très avéré de réaliser de telles prouesses dans une salle de cours par les élèves eux-même. De plus le ministère... Il s'arrêta ne sachant comment poursuivre. Enfin... Nous sommes mineurs !

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ Le préfet avait soigneusement soupesé chacun de ses mots avant de les prononcer et il était difficile de ne pas y voir une certaine "leçon" de droiture qu'il essayait de donner à son professeur. La patience de circonstance qu'Azphel avait eu pour l'élève venait de disparaître en une phrase. Harradas était bien de la catégorie des jeunes petits cons pointilleux et nombrilistes. Azphel n'avait pourtant eu aucune réaction face aux paroles qu'il estimait censées du jeune homme. Son cerveau en revanche, réfléchissait à cent à l'heure dans son esprit et analysait tout un tas de réponses possibles pour le préfet, de la plus courtoise à la plus désireuse d'une peine de mort immédiate, pour avoir osé remettre en compte son jugement de professeur. Le mage noir se racla la gorge et adressa un œil à son phénix, qui étrangement fixait lui aussi le préfet des Serdaigle, comme s'il avait outrageusement insulté son maître.

- Je dispense mes cours comme bon me semble, Monsieur Spinner, dit Azphel d'un ton fort, mais néanmoins respectueux envers l'élève face à lui. En signant pour ce poste, je me suis promis de le faire pour montrer aux élèves une nouvelle facette de la métamorphose, très loin justement des cours pompeux que dispense le Ministère que vous citez. Ce même Ministère, s'il était moins paresseux et coincé qu'il ne l'est, verrait que l'on peut exprimer la magie de différentes façons que celle d'un aveugle qui refuserait de l'aide. Je fais mes cours de façon à ce que les élèves étudient ici des choses qu'ils n'ont pas étudié avant, je veux le rendre, moins ennuyeux...

¤ ¤ ¤ Il avait incliné la tête en un rictus méprisant, avant de replonger un regard ferme dans les yeux du jeune préfet et de déclarer :
- Mais si votre vision de la magie correspond au formatage et aux restrictions émises par le Ministère, libre à vous de ne pas suivre mes cours et d'aller faire autre chose à la place. Vous êtes mineurs, certes, ajouta-t-il d'une voix qui résonnait maintenant dans toute la classe, vous n'en êtes pas pour autant des ignorants abrutis qui se conforment à toutes les règles, ais-je tord ?
Il avait posé sa question de manière rhétorique et n'attendait pas de réponse d'Harradas.
Il allait ajouter une dernière phrase, qu'il garda pour lui dans ses pensées : "la prochaine fois que vous faites du ménage, commencez donc par chercher un balai dans le fond de votre.... "

¤  ¤ ¤A la place, il eut un geste autoritaire de la main qui indiquait à Harradas qu'il devait s'asseoir et la boucler, ou au contraire, partir et manifester son mécontentement à qui voudrait écouter ses jérémiades.

¤ ¤ ¤ ¤ ¤Azphel se releva et s'appuya sur son bureau, adoptant un sourire amusé, comme si la mise au point avec Harradas ne s'était pas déroulée sous les yeux de sa classe. Il avait repéré les élèves qui avaient parfaitement exécuté les sortilèges qu'il avait imposé et se dirigea vers une jeune Poufsouffle (Laurène). Arrivé à hauteur de sa table il vit dans les yeux de la jeune femme un certain plaisir à ce qu'il vienne goûter sa préparation. Elle était en effet excellente et il la félicita. Du très bon champagne, de très bonne bulles qui montaient rapidement au cerveau pour en chambouler les sens...

¤ ¤ ¤Le mage noir continua son bonhomme de chemin, assez fier de présenter son autorité au préfet des Serdaigle, et but dans la plupart des verres doseurs qu'il croisa sur son chemin. Heureusement le champagne était un des alcool qui agissait le plus rapidement, aussi réussit-t-il à avaler, bien qu'assez difficilement, la boisson d'une Serdaigle qui avait un goût proche du savon. Il regagna sa place suite à cette malencontreuse expérience, en faisant un détour pour gratifier Shadow d'une caresse des plus affectueuse. Derrière son bureau, il lança un regard aguicheur à Raphaëlle qui épiait ses faits et gestes. Il se rendit compte à quel point la jeune femme était désirable, bien qu'elle était beaucoup plus jeune que lui. Il se demanda un instant si elle était réellement si sexy ou si le champagne affectait sa perception. Finalement, prétextant à son propre esprit qu'il était un sorcier confirmé et que l'alcool ne pouvait avoir un effet si rapide sur pareil sorcier, il admit que Raphaëlle était une beauté sexy naturelle incontestée.

- Bien, bien, dit-il en se frottant les mains et en se levant.
Il souriait et n'avait déjà plus aucune rancœur envers le préfet des Serdaigles, bien que cette attitude menaçait de changer à chaque instant si le jeune homme en question ouvrait la bouche.
-Je vois que vous vous débrouillez tous avec plus ou moins de réussite (un sourire amusé et ravageur accompagnait son regard en direction de Kyara, puis Kaëlie) sur cette transformation. On va maintenant pour continuer ce cours, transformer l'eau en vin ! Le premier qui me parle de Jésus, je le crucifie !
Il avait dirigé un doigt accusateur au centre de la classe et adressé un regard faussement menaçant. il n'était pas complètement certain que sa blague soit appréciée, qu'importe...

- In Vino Veritas, comme l'a si bien décrit l'histoire ! Je ne sais si c'est vrai, dit-il en adressant un regard vers le plafond, mais par expérience je sais qu'avec un peu de vin l'homme dit bien des vérités. Il avait adressé le même regard amusé qu'un peu plus tôt à ses élèves. Il se sentait bien, un peu alcoolisé, mais encore maître de lui. Il n'y a que lorsqu'il regardait Kyara ou Raphaëlle que sa raison s'échappait au profit de pensées clairement déconseillées pour un cours de métamorphose.

¤ ¤ ¤Nous allons reprendre depuis le début et essayer de rivaliser avec un célèbre J.C de l'histoire moldue.
La fermentation du vin est une chose complexe et issue d'un long processus naturel de fermentation, d'un dosage du sucre et d'un taux d'acidité mélangé a un savoir faire ancestral. Aussi dois-je vous avouer que le résultat de la prochaine expérience se rapprochera d'un vin traditionnel, mais n'en aura pas du tout le goût ou le caractère ; voilà une chose qui devrait convenir aux plus réfractaires à mon enseignement...

¤ ¤ ¤ ¤ ¤Le trentenaire leva sa baguette et fendit l'air de sa salle de classe, faisant apparaître en un  moulinet gracieux de petits tas de levure et des grappes de raisins alléchantes sur les tables des élèves - pour être honnête, le raisin était en réalité peu fameux, le budget de Poudlard contraignant à quelques sacrifices. Azphel était fier de son petit tour de magie, qu'il avait préparé à l'avance avec l'aide de quelques Elfes de maison, tout heureux de recevoir en guise de salaire pour travaux forcés de vieux mouchoirs centenaires.

- Comme vous allez pouvoir le constater, nous allons, avec l'aide de quelques manœuvres habiles, pouvoir transformer notre matière première qu'est l'eau ainsi que la levure et les raisins en un liquide très proche du vin, d'aspect tout du moins. Quelques expériences m'ont montré qu'il est plus difficile de préparer un bon alcool qu'un mauvais et le vin en est un parfait exemple.

¤ ¤ ¤Le professeur leva alors sa baguette en l'air et en geste assez étrange, fit disparaître les contenus des verres de ses élèves, au grand dam de certains. Faisant mine de ne pas voir les déceptions des plus alcooliques d'entre eux et s'abstenant de regarder son nouveau copain Harradas, il revint se positionner devant Raphaëlle en lui adressant un sourire chaleureux, maniant toujours sa baguette avec expérience, celle-ci s'exécutant de mouvement discrets, faisant léviter tour à tour sur la table de sa délicieuse élève le petit tas de levure et son verre doseur. Il s'empara de celui-ci qu'il remplit à demi d'eau. Il y incorpora ensuite la levure qui s'y disolva tel un comprimé d'aspirine.

- Vous allez ensuite prendre vos raisins, dit-il en présumant que tous ses élèves l'avaient regardé avec attention, les ôter de leur grappe et déposer les grains dans votre verre.
Disant cela, il mit un à un les grains de sa propre grappe au fond de la solution liquide qui se troublait de plus en plus.

¤ ¤ ¤ ¤ ¤Un peu de la même manière que vous avez préparé du champagne, vous allez pouvoir transformer cette préparation à l'aide de deux sortilège en un liquide proche du vin... Ne vous en faites pas si le goût est infecte ou si pour vous, votre résultat ressemble davantage à un jus de fruit qu'à un quelconque alcool. Les quelques sorciers qui s'adonnent à ces métamorphoses préfèrent en général s'offrir une bonne bouteille en parallèle, pour être certains d'avoir quelque chose de potable à boire !

- Maceratio alcohol.

¤ ¤ ¤Après avoir prononcé sa formule, il leva son verre pour bien montrer à l'ensemble de sa classe que le mélange se transformait en liquide sombre et opaque qui tourbillonnait à l'intérieur du verre.

- Ne vous inquiétez pas, avec ce sortilège, vous n'avez aucun risque d'éclabousser vos camarades de classe. Il adressa un clin d'œil discret à Kyara avant de poursuivre : Votre réussite en direction des voies de l'alcoolisme (il prenait un ton délibérément amusé, comme s'il souhaitait voir ses élèves s'enivrer, ce qui n'était absolument pas le cas, mais il s'amusait à provoquer Harradas, bien qu'il ne s'intéressait nullement à sa réaction) passera par du hasard, car il y a un ultime sortilège à lancer sur votre mixture pour la voir se métamorphoser en vin... ou une autre catastrophe. Azphel avait involontairement regardé le préfet des Serdaigle en prononçant ce dernier mot.

- Comme vous pouvez le voir, poursuivit-il en fixant la mixture qui continuait de tourner dans un mouvement trouble dans le verre, la macération ne se fait pas instantanément, comme on pourrait l'attendre d'une métamorphose normale. Elle se fait... mais à son rythme. Et il est bien difficile de savoir quand lancer votre dernier sortilège, car la macération que vous lancerez peut durer jusqu'à douze heure... Ce qui est la principale difficulté que j'évoquais un peu plus tôt. On pourrait dire que le dernier sortilège se lance un peu au hasard, au petit bonheur la chance et advienne que pourra, mais il ne se lance pas n'importe comment non plus.

¤ ¤ DO ¤ ¤Selon les personnes qui ont essayé de s'enrichir via ce moyen, lancer le dernier sortilège moins de cinq minutes après avoir entamé la macération revient à gâcher tout le processus... D'autres disent qu'il ne faut pas dépasser les deux heures d'attente, sous peine de se retrouver avec un vin trop poivré, trop acide, ou encore des risque de marc accru.
Je n'ai bu qu'une fois un vin métamorphosé véritablement potable
, avoua-t-il pour estomper toute interrogation. J'avoue que personnellement, je ne gouterai pas le fruit de mon travail ce coups-ci...

¤ ¤ ¤Laissant ces mots planer dans la classe tel un silence spectateur, il reposa définitivement le verre avec le liquide tourbillonnant devant Raphaëlle (bizarrement son voisin de table semblait exclu de l'esprit du sorcier)

- Vinum Metamorphôsis.

¤ ¤ ¤Le tourbillon dans le verre se stoppa net, laissant un liquide paisible d'une profonde noirceur paraisser dans le verre. Puis, peu à peu, la couleur se modifia, virevoltant de tons très clairs, proche de la transparence, tout en slalomant avec des teintes plus foncés, virant finalement vers une robe très sombre, tirant sur un rouge profond, proche d'un bordeaux.  Azphel adopta un sourire satisfait, destiné à montrer que la métamorphose était terminée, et plutôt réussie à en voir l'aspect ; cependant il avait prévu de se garder d'y tremper les lèvres.

- Comme vous l'avez peut-être remarqué pendant le changement du mélange, celui-ci a hésité entre un vin blanc et un vin rouge, peut-être même un rosé. Les sorciers n'ont pour le moment pas trouvé ce qui détermine la métamorphose finale, mais les travaux sont toujours en cours,  malgré quelques mauvaises expériences...
Soit !
dit-il avec un entrain démesuré, se plongeant dans le regard sexy de Raphaëlle, vous allez maintenant pouvoir tester tout cela vous même. Prenez votre temps et ne lancez pas le dernier sortilège à la va-vite si vous espérez une note acceptable.
Enonçant cela, il avait agité sa baguette dans son dos et le récapitulatif des formules s'était inscrit en lettres émeraude au tableau.

[H-rpg 2 : Je clos ici ce cours numéro 1, et je vous demande un dernier RP "pratique" que je vais noter sur 10 points (et non pas 15 comme je l'avais d'abord prévu) que j'ajouterai aux scores de vos maisons. Je laisse le cours ouvert jusqu'au dimanche 3 novembre pour poster vos RP. Vous n'êtes pas obligé de prendre en compte tout ce que j'ai écris, vu que j'essayais moi-même de prendre en compte ce que vous aviez écrit... Vous pouvez simplement poster votre RP final sans évoquer ce que je dis autour, ça ne me dérange pas.

Instruction RP final : vous éxécuterez par rapport à mon cours, depuis le début, la métamorphose d'une eau en champagne ou de l'eau en vin. Pour ceux qui ont déjà fait la transoformation du champagne en cours, je suggère d'opter pour le vin. Rappelez vous que vous êtes des élèves et n'êtes donc pas obligés de tout réussir. Je ne noterai pas faiblement quelqu'un qui rate dans son RP une métamorphose, je demande juste à ce que vous respectiez ce que j'ai écris.

Si vous avez des remarques sur ce cours, longueur, absence du prof, ennui, menaces ou autre, vous pouvez me les faire parvenir directement dans ma
boîte à MPs. ]

Inscriptions pour le cours numéro 2, qui débutera la semaine prochaine, c'est ici. ]
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Kyara Blanchet, Dim 3 Nov - 13:44


Kyara avait tout fait pété et elle s'en fichait complètement. Elle trouvait même cela drôle, dans le sens ou d'autres avaient été éclaboussés. C'était quand même plus amusant quand ça ratait que quand ça réussissait du premier coût non ? La brune avait l'impression de retomber dans ses premières années à Poudlard, ou elle ratait tout, juste pour le plaisir de soûler les prof et les personnes autour d'elle. Tant qu'elle arrivait à faire l'exercice quand il était noté alors, cela lui allait. Son voisin devait avoir une piètre opinion d'elle, mais elle s'en fichait un peu. Pour ne pas dire un peu beaucoup. L'opinion des autres ne l'avait jamais vraiment intéressé, à part celle des gens lui étant proches. Comme ses cousines par exemple.

Posant ses coudes sur la table, Kyara écouta alors Azphel qui venait de reprendre la parole. Un sourire aux lèvres, il commenta alors les "exploits" des élèves, la serpentard eu même droit à un petit regard du prof et en profita pour lui lancer son plus beau sourire avant de reprendre son sérieux. Grace à l'aide de la magie, Azphel se chargea de faire le ménage et de mettre à présent des grappes de raisin devant les élèves. Il expliqua alors qu'à présent ils devaient changer le raisin en vin. Classe, même si apparemment cela donnait très rarement un résultat satisfaisant. Cela n'étonna pas Kyara, qui ne doutait pas une seule seconde, que cela ne serrait jamais au même niveau que le vin qu'elle avait goûté en présence d'Azphel.

Concentrée, la brune décida de réussir cet exercice et lâcha un nouveau sourire quand le professeur lui adressa un clin d'oeil après avoir dit qu'il n'y avait pas de risque que tout explose. Parfaiit. Son voisin ne serrait pas éclabousser cette fois au moins ! Après encore quelques minutes d'explications, Apzhel laissa faire les élèves.

Prenant le verre doseur, Kyara le remplit alors d'eau avant d'ajouter la levure. Pour le moment, c'était simple. Prenant quelques grains de raisin, la brune les plaça ensuite dans le verre et recupéra sa baguette. Se raclant la gorge, elle se concentra et lança son Maceratio alcohol. Avec joie, elle constata que le mélange prit la même teinte que celui d'Azphel un peu plus tôt et que, comme il l'avait dit, rien n'avait explosé. youhou.

Maintenant, il ne restait plus qu'à trouvé le bon timing. Il fallait donc attendre. Posant son verre devant elle, Kyara posa ses bras sur le bureau et appuya sa tête dessus. Ses yeux se fermèrent alors et elle fit une petite sieste. Quitte à attendre, autant reprendre des forces. Bien sur avec le bruit qu'il y avait autour, la brune ne dormait pas tout à fait, elle somnolait plus en fait. Au bout d'un moment, elle ne savait combien de temps, vu qu'elle n'avait pas sa montre, Kyara releva la tête. S'étirant en prenant garde à ne pas renverser son verre, elle récupéra alors sa baguette et prit la décision de lancer le second sortilège.

Vinum Metamorphôsis !

Le mélange se transforma alors, passant du clair au sombre, du sombre au clair. Cela oscillait jusqu'à ce que le résultat final arrive. A présent, le vin de Kyara avait une teinte sombre, comme du vin rouge, mais elle ne prendrait pas du tout le risque de tremper ses lèvres dedans. Regardant Azphel, elle lui adressa alors un nouveau sourire en attendant le verdict.
Revenir en haut Aller en bas
Zoey Higgs
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Zoey Higgs, Dim 3 Nov - 14:48


Le cours s'éternisait et Harradas me tapait sur les nerfs. A sa dernière agression, il m'avait renversé le contenu de sa fiole dans le dos. J'étais trempée ! Mais je n'avais qu'avec un grand cri étouffé ! Je n'allais pas lui donner le plaisir de faire perdre des points aux lions en réagissant lors du cours une fois encore. J'attendrais la sortie et là, ma vengeance serait terrible. Qu'il ne s'étonne pas que l'on retrouve son corps noyé au bord du lac un de ces jours !

En attendant, je m'emmerdais et je préférais attendre l'exercice noté pour continuer les métarmophose. Voir les autres ce démener c'était drôle. Puis même Kya' ne faisait pas vraiment ce qui était demandé. Elle avait tout fait sauter ! C'était drôle, du coup, j'avais ri ! Un peu trop fort peut être mais aucune importance.

Maintenant, Azphel nous demandait de réaliser au choix, du champagne ou du vin... Heummm qu'allais-je donc choisir ? J'aimais beaucoup le pétillant mais tout le monde ou presque l'avais déjà réalisé. Un "bon" vin devrais donc satisfaire le prof'. Enfin bon.. Comme il l'avait dit, c'était super rare d'y arriver donc, une vinasse ferait l'affaire pour l'exercice pratique.

J'attrapais donc mon verre d'eau et un sachet de levure que je dissolu dedans. J'égrainais ensuite la grappe de raisin se trouvant devant moi et mis un à un les grain dans mon verre. Attrapant ma baguette, je soufflais à bas mots la première formule. #Maceratio alcohol. Le contenu de mon verre commença à tourbillonner. On aurait dit qu'une mini-tempête se formait dans mon récipient. Je regardais émerveillée ce phénomène me demandant si cela ferait la même chose si l'on lançait le sort dans le lac. Ca pourrait être drôle d'essayer ! Mais là n'étais pas la question, j'essayais juste de faire du vin pour l'instant. Même si je pense que, même si ça contredit le prof', le temps idéal serait de 3 jours de macération, je n'avais pas tout ce temps à perdre. Trente minutes feraient donc l'affaire. En attendant, je regardais les autres s'efforcer de transformer leur eau. Une fois le temps fixé atteint, je me raclais la gorge et déclamais la deuxième formule : #Vinum Metamorphôsis. Le liquide se stoppa puis passa d'une robe rouge sang à un bordeau magnfique pour se transformer en un blanc jaunit avant de se stopper sur un rose pamplemousse.

En tout cas, même si ce n'était pas forcément bon, la couleur était magnifique. Prenant mon courage à deux mains, je trempais donc mes lèvres charnues dans mon verre. Mouais... ça n'étais pas fameux. Mais un petit goût sucré se laissait deviner. En gros, j'avais bu meilleur vin mais ce n'était pas non plus de la piquette ! J'étais plutôt fière de moi.

J'avais assez attendu et n'allais pas le faire à nouveau. J'attrapais donc mon verre et de ma démarche chaloupée, me dirigeais vers Azphel.


    " Voilà m'sieur. Vous pouvez goûter si vous voulez, il n'est pas dégueux mais pas fameux non plus. " baissant la voix afin que seul le prof' puisse m'entendre, je me pencha vers son oreille et chuchotta " Par contre, si vous souhaitez boire un bon vin en charmante compagnie, je vous invite à prendre un verre ou bon vous semble "


Un clin d'oeil plus tard et je me dirigeais à nouveau vers ma place afin d'attendre la fin du cours.
Revenir en haut Aller en bas
Antoni Londubat
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Antoni Londubat, Dim 3 Nov - 17:51


Harradas, qui semblait se mettre à dos toute la classe, continuait de faire parler de lui. Son prochain défi était à présent de tenir tête au professeur, en lui reprochant le fait que son cours ne rentrait pas dans les normes établies par le Ministère. Azphel quant à lui avait une conception tout autre de ce qu'était l'enseignement, bien différente de la mentalité de celles des autorités magiques. Il venait de lui clouer le bac et, qui plus est, avec classe.

Quelques longues minutes s'écoulèrent suite à cette altercation, et le maître des lieux ci-présent décida de poursuivre le cours, qui approchait de la fin. La dernière partie consistait à, non pas transformer l'eau en champagne, mais cette fois en vin. Une manoeuvre qui s'annonçait complexe et plus compliquée que la précédente. Pour commencer, le champagne que chacun avait créer disparut. Certains furent mécontents, mais le contenu du verre d'Antoni n'était pas aussi bonne que l'Orangina de Spinner.

Une grappe de raisin et un tas de levure apparurent sur chaque banc. Londubat était surpris de voir cette dernière, qui ne savait pas que la levure rentrait dans la composition du vin.  À vrai dire, il ne s'y connaissait pas trop dans le domaine mais c'était quand même surprenant de voir de la levure dans du vain, plutôt que dans un gâteau. Elle sera avec l'eau le premier ingrédient, comme l'avait montré Azphel en la disolvant dans le verre doseur à moitié rempli d'eau. Il y mit en suite chaque grain de raisin, qui flottaient sur le liquide. Jusque-là, rien de sorcier.

Il incanta alors la première formule, servant à macérer le tout. D'après ces dires, la macération aurait dû durer jusque douze heures mais un dernier sortilège devra être lancé avant. Il dépendait du bon vouloir de l'utilisateur, et sa réussite au hasard. Peut-être que Londubat pourra compter sur sa chance, qui sait. Il était plutôt chanceux en temps normal. Soucieux d'en découdre, il ne fit pas attention aux dernières indications du prof et se lança directement dans son travail.

Ni une ni deux, il se munit de son verre doseur et le remplit à moitié. Il prit une poignée de levure et l'incorpora dans l'eau, qu'il remua en secouant un peu le récipient. Rapidement, il balança les raisins et énonça la première formule. Maceratio Alcohol. Tel de l'eau fendue par une flatulence, la substance noire bougeait dans tous les sens. Il ne manquait donc plus que le second et dernier enchantement et la réussite de la métamorphose en dépendait.

Un peu moins de cinq minutes passèrent et le rouge et or n'en pouvait plus de cette attente interminable. Sa main moite serrait sa baguette, attendant le moment propice pour lancer le sort. Il s'y risqua alors. Vinum Métamorphôsis. Il observa attentivement le changement de couleur de la mixture. Lentement, elle s'éclaircissait, jusqu'à devenir transparent, bien qu'ayant pris une légère teint jaunie. Le Gryffy aurait pu assimiler cette substance à une autre mais cette idée était honnêtement répugnante...

Il préféra donc laisser son "vin" sur le coin de sa table, à l'observer non sans qu'une once de dégoût soit visible sur sa trogne. Il jetait de temps à autres des regards successivement à Raphaëlle puis à Azphel, en se demandant, dans l'optique où il vivrait assez longtemps pour enseigner à Poudlard, s'il parviendrait à faire craquer lesjeunettes lorsqu'il aura autant de printemps que le quinquagénaire. Tout en y songeant, il observait les autres élèves et leurs travaux.
Revenir en haut Aller en bas
Ellie Sneckles
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Ellie Sneckles, Dim 3 Nov - 19:51


Un peu après l'énième effort du préfet des serdaigles pour se faire remarquer, celui ci s'obstinant apparemment à en faire plus que ce qu'on lui demandait, Ellie poussa un long soupir, peut être plus bruyant qu'elle ne l'aurait voulu. Et revint à ses propres préoccupations. Ayant réussi à faire apparaître quelques bulles dans son récipient, et jugeant que cela devait être bon, elle attendit simplement la suite des instructions en jouant avec ses cheveux et en observant le mouvement des bulles dans l'eau. La suite ne tarda pas, et les explications du professeur tirèrent en longueur, ce qui fit légèrement bailler la rouquine. Cela n'avait rien avoir avec les capacités pédagogiques de l'enseignant, au contraire, celui-ci était plutôt doué, et montrait bien que ces cours étaient structurés et recherchés, ce qui n'était pas toujours le cas. Le bâillement était plutôt du à l'ennui et le désintérêt constant d'Ellie pour toutes activités scolaires quelles qu'elles soit. Elle parvint néanmoins à garder les yeux ouverts, et à suivre les explications données et, à la fin de celles-ci, elle reporta son attention sur le contenu du récipient posé sur sa table, qui venait à peine de subir un Gazéifio.

Elle tenta tant bien que mal de faire l'exercice demandé et de transformer l'eau gazeuse devant elle en champagne, mais se perdit dans ses pensées durant le protocole, quand elle revint à ses esprits, alors qu'elle s'apprêtait à lancer le sort, elle fut surprise par une fontaine de champagne non loin d'elle, et fit tomber le récipient par la même occasion. Le professeur paraissait alors déjà prêt à continuer, et le étant complètement vide désormais, Ellie abandonna l'exercice pour de nouveau reporter son attention sur les instructions à venir.

Le professeur voulait maintenant que chaque élève fasse un choix entre la métamorphose d'eau en champagne et celle de l'eau en vin, dont il venait d'expliquer les étapes, dans le but d'un exercice évaluatif. N'ayant pas pu faire complètement la première, et ne voulant pas vraiment tenter le risque de faire la seconde, la rouquine porta son choix vers celle-ci. Elle remplit son verre d'eau, avant de lancer un autre Gazéifio, qui une fois de plus réussit. Bien qu'elle était contente, la rouge et or préféra attendre avant de réellement se réjouir, ceci n'étant que la première étape. Elle jeta alors un coup d'oeil aux alentours pour voir les autres élèves, qui avaient l'air de s’atteler plutôt sérieusement à la tâche, ce qu'elle se décida enfin à faire.

Elle se prépara alors à lancer le second sort, Aguamenti Alcohol, mais s'y reprit à plusieurs fois avant de vraiment le lancer, ayant peur de ne pas bien doser le sortilège, et c'est après une grande inspiration qu'elle le fit, essayant du mieux qu'elle pouvait de doser sa voix, et en y mettant toute sa concentration, ce qui eut pour effet de lui faire froncer les sourcils et faire une moue sans vraiment qu'elle s'en rende compte. Le résultat paraissait satisfaisant, dans tout les cas, le fait qu'aucun effet indésirable ne soit réellement apparent était un déjà un grand soulagement pour la jeune fille. Elle lança alors le dernier sort, l'Incorpore Campania, avant de goûter le liquide. Bien que son champagne était un peu léger, elle en fut plutôt fière et, en attendant que le reste des élèves finissent, elle poussa le récipient sur un coin de la table avant d'appuyer sa tête sur une de ses mains et d'observer les autres métamorphoses effectués aux tables voisines.
Revenir en haut Aller en bas
Seung-Jin Zhao
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Seung-Jin Zhao, Dim 3 Nov - 23:35


Le cours touchait bientôt à sa fin. Le prof' prononçait ses dernières paroles du jour, échangeant quelques mots avec le préfet des Serdaigles, Harradas Spinner, puis en s'adressant à la classe. Seung-Jin paraissait écouter à moitié ; mais c'était se tromper si on croyait qu'il ne suivait pas le cours. Il avait une arrogance assez suffisante pour ignorer ses camarades, et même ceux de sa maison, afin de se concentrer sur ses propres capacités. S'il donnait cependant son avis quant aux comportements de ces autres jeunes sorciers de son âge, ou plus jeunes, ou encore de ce prof' qui, parfois, fixait longuement sa voisine qui lui retournait son regard ; il n'aurait assez de mots pour les juger. Néanmoins, c'était la dernière année à Poudlard pour lui. Qu'avait-il à gagner à s'attirer la sympahtie ou la foudre des autres ? Il n'avait pas de temps à perdre avec ces futilités.

Ses yeux en amande suivirent les mouvements d'Azphel, tentant de déceler le moindre détail qu'il accentuait avant de lancer un sort. La prochaine tâche était de transformer l'eau en vin. D'ailleurs, des grappes de raison étaient apparus sur chaque table ainsi que des sachets de levure ; et leurs verres de champagne furent vidés. Quelques instants plus tard, le professeur de métamorphose leur demanda de réaliser à leur tour ce processus.

Inspirant un bon coup comme pour se donner les forces nécessaires à ce devoir, Seung-Jin saisit son propre verre, le remplit d'eau, ajouta la levure puis y déposa quelques raisins après que sa voisine se soit servie. Il fixa le récipient d'un air concentré, prit sa baguette entre ses doigts et la tendit avec une immobilité parfaite en direction du verre. Sa voix prononça en un murmure :

- Maceratio Alcohol

Lentement mais sûrement, les grappes de raison semblèrent se décomposer atome par atome par l'intermédiaire d'une force inconnue. Leur couleur sombre se mêlèrent à la transparence de l'eau comme une brume malfaisante. Bientôt, le liquide devint un breuvage noir comme l'ébène avant de rougir d'une teinte pourpre. Jamais Seung-Jin n'aurait tenté de boire une gorgée de ce liquide à cet état-là. Il examina avec un air interrogateur son verre puis attendit. Jetant un coup d'oeil à sa montre, il poussa un profond soupir, s'adossa contre le dossier de sa chaise, croisa les bras, détendit ses jambes, regarda un instant le plafond, s'aperçut que sa voisine s'était apparemment assoupie puis fixa un point au hasard face à lui.

Le temps ralentissait. Seung-Jin en était sûr. Pourquoi fallait-il donc que ce prof' leur donne cette expérience à réaliser ? Peut-être comptait-il effectuer tous ses cours de la même manière ? A savoir, un peu de pratique et d'explications théoriques durant le premier quart d'heure puis laisser les élèves pratiquer, ou attendre, durant tout le temps qui restait ? En tant qu'étudiant "modèle" bien sûr, le Serdaigle n'allait pas se plaindre de ne pas avoir à travailler durant de longs moments. Cependant, l'ennui était une des choses qu'il aimait le moins. Fermant les yeux, il méditait et ne cessait de se répéter que la patience était une qualité non négligeable d'un sorcier.

Sa montre émit une légère vibration sur son poignet. Cela faisait exactement vingt minutes. Etant donné que le temps d'attente nécessaire avant de lancer le second sortilège avait un effet aléatoire sur la boisson, il brandit sans plus tarder sa baguette magique et prononça d'un ton avide les formules suivantes :

- Vinum Metamorphôsis.

Le breuvage cessa de tourner et se calma doucement, comme une bête dont on aurait injecté un tranquillisant. La couleur du liquide rougit intensément, passant d'une couleur rouge sang avant de se relaxer et de diminuer son éclat. Sombre, vide et pourpre, le vin de l'élève Zhao ressemblait à son ensorceleur. On ignorait le goût qu'il pouvait avoir et quiconque le voyait penserait qu'il s'agissait d'un poison violent. Seung-Jin haussa les épaules comme s'il se parlait à lui-même. Son regard était las, complètement exténué et déprimé par ce cours. Il lui fallait faire un dernier effort : il attrapa son verre, le porta à ses lèvres et...

Dès que le premier flot de ce vin mysérieux toucha les papilles gustatives de sa langue ainsi que sa muqueuse buccale, en une fraction de seconde, Seung-Jin ressentit un goût unique. C'était froid. Très froid. Ensuite venait ce goût épicé qui foudroyait les dents et la langue. Pour conclure, une arôme étouffante lui gagna la bouche. Il avait l'impression de boire du fer liquide, ce fer qu'on retrouvait dans l'eau minérale... Ou encore le sang.

- BLEUÂRGH !!!

Collant presque son verre contre sa bouche, il recracha le breuvage, lâcha brutalement son récipient qui trembla dangereusement sans se renverser et eut un spasme qu'il eut bien du mal à cacher. Bon sang ! Qu'était-ce donc ce vin ? La seule chose qu'il avait ressentie était l'alcool pur et ce goût de raison qui, fort heureusement, parvenait tant bien que mal à persuader le goûteur qu'il s'agissait bel et bien d'un vin.

Seung-Jin se hâta de sortir un mouchoir de son sac et s'essuya les lèvres. Pestant contre lui-même, sa fierté de sorcier ayant pris un bon coup, il souffrit en silence, se garda bien de prononcer une injure puis se tourna vers le prof'. Il le fixa quelques secondes. Si ce dernier n'avait pas remarqué sa dernière réaction, il ne ferait aucune remarque.

Sinon il aurait simplement déclaré d'un ton ironique et plaisantin :

- Je crois que vous n'allez pas y goûter.

Une main sur le coeur, il s'affala sur sa chaise et se laissa glisser tel une larve qui aurait subi un électrochoc. Il n'avait jamais goûté un vin aussi mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Merry K. Harper, Dim 3 Nov - 23:53


Merit avait à peine suivit le reste du cours, se contentant d'imiter les gestes du professeur. Elle n'avait pas vraiment prêté attention aux autres élèves autour d'elle et s'était concentrée sur son propre travaille. Le professeur commença à clôturer le cours en demandant aux élèves de refaire cette même manipulation, pour cette fois, métamorphoser de l'eau en vin. Merit fit une mine de dégout en pensant à cette alcool qui n'était pas à son goût, et prit son courage à deux mains pour refaire les manipulations dans l'ordre, comme l'avait expliqué le professeur.

Elle rempli son verre doseur d'eau, en rajoutant la levure posée à côté d'elle. Puis elle retira les grains de raisins de la grappe et les ajouta à l'eau mélangée à la levure. Elle incanta alors la première formule que leur professeur leur avait donné. Maceratio Alcohol. Elle regarda ensuite la mixture dans le verre bouger dans tous les sens. Merit attendit ensuite quelques minutes pour lancer le second sort. Elle ne savait pas si elle réussirait à faire un bon vin étant donné que c'était la première fois qu'elle faisait ça. Au pire, elle pourrait toujours recommencer si ça n'allait pas...

Les cinq minutes passés, la lionne se risqua à lancer le  second sortilège " Vinum Métamorphôsis " et regarda le changement de la mixture dans le verre. Elle commença à prendre la teinte d'un vrai vin, comme ceux qu'elle voyait dans les bouteilles,  et un sourire satisfait s'afficha sur son visage.

Une fois sa mixture prête, la lionne mit son nez au dessus du verre et senti. Ca n'avait pas l'air très fameux, et la texture du vin semblait douteuse. La brune se contenta donc de poser le verre à côté d'elle sans y gouter, attendant gentiment la fin du cours comme ses camarades.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 7 sur 7

 Premier cours de Métamorphose : La métamorphose liquide.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.