AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 3 sur 8
Douloureuse rencontre - Cabane Hurlante
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Antoni Londubat
Gryffondor
Gryffondor

Re: Douloureuse rencontre - Cabane Hurlante

Message par : Antoni Londubat, Sam 21 Juin - 18:59


{Post unique – Suite de ce RP.}



Haletant, Antoni découvrit, incendiée, la Cabane Hurlante, sous la Marque. Les habitants qui s'étaient dépêchés d'observer cette cabane hantée restaient bien à distance de celle-ci, craignant ce qu'elle renferme. Sans réfléchir, sans penser à ce à quoi il allait faire face, il joua des coudes pour se frayer un chemin enjamba la barrière, avant de s'avancer à foulées irrégulières vers les flammes. Ses maux de tête étaient particulièrement éprouvants et l'empêchaient de bien réfléchir, mais il parvint tout de même à éteindre le feu en mettant fin au sortilège.

- Hominum Revelio. Murmura-t-il. Il ne ressentit rien qui puisse l'indiquer qu'il y ait quelqu'un qui se trouvait là, le rassurant quelque peu. Arcanum Videre...

Le dernier sort lui permit d'entrevoir la magie, sous formes de filaments, qui avait été utilisée sur et aux alentours de la Cabane Hurlante, lui indiquant quels sorts avaient été utilisés et quelques renseignements sur le lanceur. La longueur, la consistance, la couleur et la grosseur des restes magiques lui firent savoir que l'utilisateur était une jeune femme aux intentions sombres, bien que particulièrement douée. Elle devait avoir, ou moins, la vingtaine. Il sut également que la poignée de la porte répugnante avait été enchantée, bien que l'Antisort qu'avait utilisé Londubat ait stoppé les effets.

- Ne vous inquiétez pas, dit-il aux curieux qui le regardaient, intrigués, il n'y a rien à déplorer. Peut-être n'était-ce qu'une diversion... Conclut-il d'une voix plus faible, bien que la dernière phrase était plutôt une réflexion à voix haute.

Et il s'en alla, effectuant un dernier tour du village, canalisant tant bien que mal la fureur qui l'emparait.
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Douloureuse rencontre - Cabane Hurlante

Message par : Axelle Higgs, Dim 7 Sep - 21:24


{PV Proulx. Flashback de leur 18 ans}


La nuit n'allait pas tarder à tomber. Le soleil disparaissait peu à peu, ses rayons orangés créant des ombrages particuliers -tantôt enchanteur, tantôt effrayant- formant ainsi une ambiance plutôt étrange. Axelle resta un moment appuyée contre la porte de la cabane, cigarette au bec, à contempler la nature avant de jeter son mégot sur le sol et l'écraser du talon. Par la suite, elle ouvrit la porte et s'engouffra à l'intérieur de la demeure inhabitée.

Une forte odeur rance remplie ses narines et la Higgs fronça les sourcils, surprise par cette mauvaise odeur. L'air était plus lourd et humide qu'à l'extérieur et la sorcière songea à quel point le bois de la vieille maison devait être gonflé par l'eau et la moisissure. Non seulement l'endroit était délaissé, mais les gens qui visitaient la cabane hurlante prenaient rarement le temps de rendre les lieux propres. Il ne serait pas surprenant de trouver des trucs ragoûtant comme des flaques de vomi et de la vieille nourriture.

Malgré tout, celle qui moins d'un an auparavant était préfète des Serpentards, tira une chaise délabrée et s'y installa, à ses risques et périls. Si elle se trouvait ici ce soir, c'est parce qu'elle avait donné rendez-vous à son copain. C'était beaucoup moins chaleureux que dans son nouvel appartement à Londres (qui s'avérait en fait l'ancien appartement de son grand frère), mais Axelle préférait qu'ils se voient ici. Charli habitait toujours chez ses parents et la sorcière était mal à l'aise à l'idée d'aller chez lui, alors qu'il n'avait jamais fait les présentations. Soupirant doucement, l'ancienne verte et argent posa son coude sur une table à la propreté douteuse et appuya son visage contre sa main. Le jeune homme ne devrait pas tarder, à moins qu'il soit en retard, ce qui n'était pas impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Douloureuse rencontre - Cabane Hurlante

Message par : Charli Proulx, Dim 7 Sep - 22:41


Depuis que Charli avait quitté le château, ce n'était plus vraiment comme avant. Déjà, il était retourné vivre chez ses parents et ce n'était pas ce qui le réjouissait le plus. Il n'avait vraiment jamais eu d'attache avec eux et c'était encore pire avec le temps. Mais bon, il n'avait pas à se plaindre, il avait au moins un toit et ça lui évitait de dormir sous un pont, bien qu'il aurait pu aller squatter chez Axelle ou encore chez deux ou trois de ses amis.

D'ailleurs, ce soir l'ancien serpentard avait rendez-vous à la cabane hurlante avec sa copine. Cela faisait un petit moment qu'ils ne s'étaient pas vu. Ce n'était plus très évident avec la distance et Charli en profitait également plus pour aller voir ailleurs. Il n'avait absolument pas mûri de se côté là mais il se rassurait en se disant qu'Axelle ne le découvrirait pas, en principe. La nuit commençait à tomber et il était grand temps pour le garçon de quitter Londres pour retrouver la cabane.

Le transplanage se passa sans encombre. Avec le temps, il avait apprit à maîtriser ses envies de vomir et utilisait par conséquent de plus en plus ce mode de déplacement. La cabane n'avait pas changé. Elle était toujours la même, à moitié pourri. Mais cela lui rappelait de nombreux souvenirs. Il ne savait pas trop si il était le premier arrivé ou si il était à la bourre mais il s'en fichait pas mal.

Entrant dans la bâtisse, il trouva Axelle sur une chaise mangée par les mites qui tenait debout par l'esprit de Merlin. S'approchant d'elle et pour la saluer, il l'embrassa et se posa sur la vielle table comme un vieux phoque échoué. Il avait un petit sourire aux lèvre, il était content de la revoir.

- Comment qu'tu vas ?
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Douloureuse rencontre - Cabane Hurlante

Message par : Axelle Higgs, Dim 7 Sep - 22:59


L'esprit ailleurs, la sorcière ne sut pas si elle avait attendu longtemps ou non, mais Charli était arrivée. L'ancien serpentard s'approcha d'elle et, lorsqu'il l'embrassa, les muscles de la sorcière se raidirent légèrement. La sensation qu'elle ressentait était difficile à décrire. Ce contact entre eux lui plaisait mais, en même temps, ça la rendait triste. Parce que si Proulx ne se doutait de rien, Higgs, elle, savait ce qu'il allait se passer dans les prochaines minutes.  

- Comment qu'tu vas ?

Quelque chose ne lui plu pas. Axelle ne comprit pas immédiatement pourquoi et puis finalement constata que c'était la nonchalance avec laquelle il posait la question. Savait-il à quel point il était responsable de son état ? Pas du tout, car le sorcier se croyait assez malin pour tout cacher à sa copine, mais il semblait avoir oublié un point important et c'est qu'il jouait avec Higgs la verte. Cette dernière eut un pincement au coeur alors qu'elle le vit sourire. Elle savait que son sourire était sincère, mais l'hypocrisie dont il faisait preuve la répugnait. Les sentiments qui se mêlaient angoissaient la sorcière et elle sentait même la colère pointer amèrement le bout de son nez.

- Pas trop mal, fit-elle en haussant les épaules.

Depuis l'entrée du garçon dans la cabane, le regard azuré de la sorcière était devenu quelque peu fuyant. En ce moment, il était occupé à fixer le foyer qui se trouvait dans un état lamentable. Axelle détestait la situation dans laquelle elle se trouvait présentement et espérait que les choses se "règleraient" rapidement. Soupirant, la brune prit la parole :


- Écoute, je sais pas trop par où commencer..

Ses mots étaient légèrement hachés et malgré tout ses efforts, le ton laissait présager une mauvaise nouvelle.

- C'est fini.
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Douloureuse rencontre - Cabane Hurlante

Message par : Charli Proulx, Lun 8 Sep - 0:45


Axelle n'avait pas vraiment l'air dans son assiette. A travers son regard, on voyait que quelque chose la dérangeait mais il était difficile de savoir ce que c'était. De toute manière, Charli le saurait bien assez tôt, il n'avait pas de soucis à se faire de ce côté là. Elle resta muette un certain temps après avoir dit qu'elle allait bien d'un air pas totalement convaincu.

- Écoute, je sais pas trop par où commencer..

Oulà, ça ne présageait rien de bon. Les discussions qui commençait comme ça finissait toujours mal. Qu'est-ce qu'elle avait à lui dire qui méritait de se demander par où commencer ? Elle n'allait tout de même pas le quitter, non, ce n'était pas possible. Il l'aimait et il savait qu'elle aussi. Ca devait certainement être au chose. L'air bizarre, Charli attendit qu'elle continue.

- C'est fini.

Hein que quoi ? Non. Ce n'était pas possible, elle ne pouvait pas le quitter, pas comme ça, pas maintenant. Certes, Charli avait déconné, mais il était presque sûr qu'elle n'était pas au courant de ses petits agissements, il avait toujours fait attention. Le garçon avait la bouche grande ouverte par la surprise. Il était vraiment sur le cul, il s'attendait à tout sauf à ça. Il se leva et regarda celle qui avait été sa copine pendant plus d'un an dans les yeux.

- Mais .. Pourquoi ? Je t'aime !

Il était vraiment au bout de sa vie. Jamais on ne l'avait quitté, c'était lui en principe qui s'en chargeait. Pourtant, il était persuadé qu'avec elle, il avait trouvé la bonne personne. Celle qui était capable de le comprendre peut-importait la situation. Et surtout, jamais il n'avait éprouvé de pareil sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Douloureuse rencontre - Cabane Hurlante

Message par : Axelle Higgs, Lun 8 Sep - 1:49


Il y avait eu un silence. Le genre de silence long et pesant qu'on n'aimait pas trop vivre. Axelle venait de mettre fin à sa relation avec Proulx et il y avait tout à coup comme un grand vide. Elle eut même l'impression que le décora tanguait.. Non, définitivement, elle ne se sentait pas bien. Le garçon non plus. Il ne parla pas, stupéfait par la mauvaise nouvelle. Se levant, il se plaça devant Higgs et vissa son regard au sien. Ce n'est pas de gaieté de coeur qu'elle avait fait ce choix, mais la sorcière ne voyait pas d'autres solutions.

- Mais .. Pourquoi ? Je t'aime !
- Tu me pose vraiment la question ? répliqua-t-elle quelques instants plus tard d'un ton las.

Le regard de la sorcière s'était durci. Se mordillant l'intérieur de la joue Axelle n'ajouta rien, histoire que la conversation ne dégénère pas trop. Pourtant ce n'était pas l'envie qui manquait. Détournant les yeux, la jeune adulte contempla d'un air absent le mur derrière Proulx.


- Je ne trouve pas ça très gratifiant d'être ta copine bonasse, Charli.

Avant, quand il ne formait pas officiellement un couple ça passait. Après tout, l'ancienne Serpentard savait que le beau Proulx n'avait jamais eu de relation sérieuse. Quand ils avaient décidé d'officialiser le tout, elle s'était dit qu'il connaissait les règles de base. Genre la fidélité. Apparemment non. Daria, une sorcière de Serdaigle, avait crû bon nargue Axelle à la Tête de Sanglier. Ses sous-entendus à propos de sa nuit avec l'ancien Serpentard fit tilter la Higgs. Cette dernière avait jouer le jeu : elle ne s'était pas gênée pour surdoser les commandes de la sorcière et, quand elle avait quitté le bar à la fermeture, la sournoise Axelle la suivit jusqu'au détour d'une rue mal éclairée et où il n'y avait aucune âme qui vive. C'est sans ménagement que Higgs la verte s'était défouler sur l'impertinente sorcière qui avait eu bien de la difficulté à se remettre de cette attaque surprise. Disons simplement qu'Axelle s'était assurée que Daria n'attire aucun garçon pour les prochains mois.

- Du coup, je préfère te rendre ta liberté que tu me blesses sans cesse, ajouta-t-elle d'un ton neutre. J'ai vraiment pas envie d'être la risée par ta faute.
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Douloureuse rencontre - Cabane Hurlante

Message par : Charli Proulx, Lun 8 Sep - 2:34


- Tu me pose vraiment la question ?

C'est vrai que c'était totalement débile. Il n'y avait pas trente-six solutions. Elle était au courant, c'était sûr. La question restait comment elle avait su. Il était certain que ça ne venait pas de lui, il avait toujours prit ses précautions. C'était donc la faute de l'une de ses conquêtes d'un soir qui avait gaffé devant Axelle. Si il retrouvait celle qui avait fait, elle s'en souviendrait toute sa vie.

- Je ne trouve pas ça très gratifiant d'être ta copine bonasse, Charli. Du coup, je préfère te rendre ta liberté que tu me blesses sans cesse. J'ai vraiment pas envie d'être la risée par ta faute.

Jamais il n'avait voulu la blesser. C'était bien la dernière des choses qu'il voulait. Il était prêt à tout pour elle, elle lui aurait dit d'aller tuer la première personne qui passait dans la rue, il l'aurait fait sans le moindre problème. Mais, il avait voulu jouer au con, il avait obtenu ce qu'il méritait. Il était totalement coincé, il ne savait même plus quoi dire pour récupérer le coup. La situation le rendait vraiment mal. Après un temps de silence qui paru durer une éternité, Charli ouvrit enfin la bouche.

- Je .. suis vraiment désolé. Je voulais pas t'blesser .. J'ai fait l'con, je sais. Mais s'il-te-plait, me laisse pas. J'te jure que j'le ferais plus. J'peux pas n'pas être avec toi.

La scène était drôle à voir. Charli rampait dans ses paroles vers Axelle. C'était la première fois qu'il agissait de la sorte, cela ne lui ressemblait absolument pas. Il avait beau jouer les durs sans sentiments, au fond de lui, c'était une personne bien humaine. Il avait toujours eu du mal à exprimer ses sentiments et maintenant qu'il s'était livré, tout s'écroulait encore une fois. Si elle n'acceptait pas de lui laisser une seconde chance, il le vivrait très mal.
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Douloureuse rencontre - Cabane Hurlante

Message par : Axelle Higgs, Lun 8 Sep - 3:13


Quelque chose de miraculeux se produisit : Charli s'excusa. Dans sa voix, on pouvait réellement sentir de la bonne volonté, mais était-ce suffisant ?

- Je .. suis vraiment désolé. Je voulais pas t'blesser .. J'ai fait l'con, je sais. Mais s'il-te-plait, me laisse pas. J'te jure que j'le ferais plus. J'peux pas n'pas être avec toi.

Et elle non plus ne pouvait pas, mais là c'était tout simplement trop difficile à supporter. Jouer les copines suspicieuses ? Non merci. Elle n'avait pas envie de se torturer à chaque fois qu'il ne serait pas là, car il pourrait se trouver avec une autre. À ce moment-là, Axelle se demanda même si cela n'aurait pas été plus simple de rester des amis avec bénéfices. Ignorant les belles paroles de l'ancien Serpentard, la brune poursuivit :

- J'ai torturée la c*nnasse qui t'a vendue, qui a osé vanter tes prouesses sexuelles à son amie. Je l'ai grave défigurée, pis j'ai tellement foutu plein de trucs dans son verre que non seulement elle ne se rappellera jamais de cette soirée-là, mais que j'ai dû endommager quelques-unes des facultés cognitives de son cerveau. Le poison, pis les coups de pieds aussi. J'ai pas utilisé la magie, j'avais pas envie qu'on me retrace. Du coup, les gens doivent penser que c'est un moldu qui l'a attaqué.

Si son ton avait été d'abord haineux, il s'était par la suite calmé, mais cela n'avait rien eu de rassurant. Au contraire. C'est sans émotion que la Higgs décrit ce qu'elle avait fait subir avec violence à Daria, sans pour autant la nommer. Ce qu'elle ne raconta pas à Charli, c'est qu'elle avait eu envie de lui réserver le même sort qu'à sa conquête d'un soir. Ça aurait été simple, mais la sorcière n'était passé à l'acte, bouleversée par tout un tas de sentiments. Elle ne pouvait se résigner à lui faire mal. Ses doigts pianotaient sur la table, alors qu'un sourire indescriptible se tordait sur ses lèvres.  

- Je sais vraiment pas ce qui t'a passé par la tête pour me traiter de cette façon. On fait pas ça aux gens qu'on aime, souffla la sorcière, ne comprenant toujours pas pourquoi il s'était foutu d'elle à ce point.

Se sentant carrément humiliée, Axelle baissa les yeux, secouant la tête. Auparavant, elle avait déjà vécu une situation de ce genre, mais c'était habituellement elle la méchante, pas le contraire. D'ailleurs, elle préférait largement jouer le mauvais rôle que celui de la victime.  


- Du coup, j'ai pu envie d'être avec toi, parce que quand je te vois, y'a trop de sentiments qui se mêlent et je ne me sens pas bien. Je me sens mal.

Autant en ce moment même elle avait envie de lui crier dessus, autant elle avait envie de la consoler et de se lover dans ses bras, car elle voyait bien qu'il était assommé par la nouvelle. C'était le pacte. Cet acte de magie noire qu'ils avaient fait ensemble alors qu'ils avaient seize ans. Ce truc, c'était sans doute pire que le mariage. La gorge clairement nouée, par toute cette vague d'émotion qui s'emparait d'elle, la sorcière leva des yeux troublés vers Charli et lâcha :

- C'est mieux comme ça, j'pense. Tu vas pouvoir faire ce que tu veux sans me faire de la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Douloureuse rencontre - Cabane Hurlante

Message par : Charli Proulx, Mar 9 Sep - 0:14


C'est bien ce qu'il pensait. Ce n'était pas de sa faute si Axelle avait apprit qu'il la trompait avec d'autre et d'un côté, ça le rassurait. Toute fois, il ne put s'empêcher de sourire lorsqu'elle lui raconta ce qu'elle avait fait avec sa conquête d'un soir. Il reconnaissait la Higgs et c'était ce genre d'agissement qui avait fait encore plus craquer le Proulx. Cependant, la situation n'était pas vraiment à rire et il le savait très bien. Au fond de lui, il se sentait mal. Il avait l'impression qu'on retirait une partie de lui et qu'il ne pouvait rien y faire.

- Je sais vraiment pas ce qui t'a passé par la tête pour me traiter de cette façon. On fait pas ça aux gens qu'on aime. Du coup, j'ai pu envie d'être avec toi, parce que quand je te vois, y'a trop de sentiments qui se mêlent et je ne me sens pas bien. Je me sens mal.

Plus Axelle parlait, plus Charli avait mal. Chaque mots étaient comme des minis coups de poignards qu'on lui infligeait. Il ne se reconnaissait plus. Elle avait su rentrer à l'intérieur de sa coquille, briser sa carapace et au final, elle lui arrachait le coeur, prenant tout ce qu'elle pouvait de son être avec elle. Il s'en voulait et il lui en voulait également. Il avait envie de péter un plomb mais il ne pouvait pas le faire devant elle, il n'avait pas le droit. Lorsqu'ils auraient fini de parler, tout volera sûrement à l'intérieur de la cabane, et dans la rue et partout où Charli poserait un pied. Mais tout de suite, il était obligé de rester calme.

- C'est mieux comme ça, j'pense. Tu vas pouvoir faire ce que tu veux sans me faire de la peine.

- Non .. C'pas mieux. J'sais pas comment m'faire pardonner. Je sais même pas si j'peux mais t'en vas pas comme ça. Tu sais très bien c'que je ressens, tu sais très bien que j'ai besoin de toi pour pas péter un plomb. Y'a que toi qui le sait, y'a que grâce à toi qu'j'ai réussi à me canaliser .. Si t'es plus là .. Laisse moi une seconde chance s'il-te plaît Axelle.

Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Douloureuse rencontre - Cabane Hurlante

Message par : Axelle Higgs, Mer 10 Sep - 6:49


- Non .. C'pas mieux. J'sais pas comment m'faire pardonner. Je sais même pas si j'peux mais t'en vas pas comme ça. Tu sais très bien c'que je ressens, tu sais très bien que j'ai besoin de toi pour pas péter un plomb. Y'a que toi qui le sait, y'a que grâce à toi qu'j'ai réussi à me canaliser .. Si t'es plus là .. Laisse moi une seconde chance s'il-te plaît Axelle.

La gorge nouée, les poings serrées, la sorcière releva un regard plein d'eau vers Charli. Il usait de beaux mots et sa voix se faisait piteuse. L'envie de lui dire qu'il était trop c*n d'avoir tout fait foirer devenait grandissante, mais elle se retint. Parce que, le jeune homme devant elle faisait de gros efforts pour ne pas exploser : il n'avait ni hausser le ton, ni envoyer la vieille table valser contre le mur comme Higgs la verte l'avait imaginé.  

- J'vais être là, mais moins souvent, murmura-t-elle, sachant très bien que ces paroles ne contenteraient pas le garçon.

Et les hormones qui s'en mêlaient. Ses épaules légèrement carrés et ses bras entraînés semblaient être un refuge parfait. Sauf que ça ne réglerait rien : Charli aurait toujours trahi Axelle et cette dernière n'aurait toujours plus confiance en lui. Auraient-ils formés un couple sans le pacte ? Dur à dire. Alors qu'elle était tellement certaine de son choix quand elle avait parlé à Spencer de quitter son amoureux, c'était une autre histoire devant le fait accompli. Axelle avait perdu de sa superbe et semblait frêle et vulnérable sur cette vieille chaise. Déglutissant elle poursuivit :  


- On se connaît depuis longtemps et avec toutes les choses qui nous lient et que nous avons commun, j'ai toujours pensé que tu étais l'ho... le bon.

L'homme de sa vie. C'était peut-être trop intense et, dans les conditions actuelles, peu approprié. Valait peut-être mieux ne pas tourner le couteau dans la plaie. Son regard se baissa sur ses mains posées sur ses cuisses. L'une d'elle piquait et Higgs imaginait une cicatrice brûlante sur la paume. La sorcière savait que Charli ressentait la même sensation lui aussi.

- J'sais pas si y'a moyen que j'te pardonne... mais c'pas à moi de trouver. J'ai besoin de recul, Charlo.

Passant une main -celle qui ne brûlait pas- sur son visage fatigué, Axelle fit de gros efforts pour ne pas pleurer et afin que cela ne se produise pas ferma les yeux. Lorsqu'elle les rouvrit, elle remarqua leurs mains liés l'un à l'autre. Il lui avait attrapé la main ou alors, intuitivement, c'était elle qui avait créer ce contact ?
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Douloureuse rencontre - Cabane Hurlante

Message par : Charli Proulx, Lun 15 Sep - 2:34


Axelle avait les larmes qui coulaient sur son visage. Charli sentait vraiment que ce qu'elle était en train de lui annoncer ne lui plaisait pas. Qu'elle ne faisait pas vraiment ça par envie mais plus par nécessité. Lui aussi aurait bien fondu en larmes, mais il ne voulait pas paraître faible déjà qu'il était en train de se montrer sous un visage inconnu. En plus de toute la peine qu'il ressentait, la cicatrice à sa main le faisait souffrir. Il serrait son poing, espérant que la douleur disparaisse mais il n'en était rien. Plus les secondes passaient, plus il avait mal.

- J'vais être là, mais moins souvent.

Moins souvent. C'était bien là le problème. Lui, il la voulait pour toujours. Il n'avait toujours vu qu'une unique personne et c'était elle. Les sentiments, il s'était juré de ne plus en ressentir depuis la mort de son oncle afin d'éviter toute souffrance inutile. Mais Axelle lui avait faire voir les choses autrement, elle l'avait touché en plein coeur et maintenant il avait l'impression de revivre les évènements qu'il avait subi des années auparavant.

- On se connaît depuis longtemps et avec toutes les choses qui nous lient et que nous avons commun, j'ai toujours pensé que tu étais l'ho... le bon.

- Mais ..

- J'sais pas si y'a moyen que j'te pardonne... mais c'pas à moi de trouver. J'ai besoin de recul, Charlo.

De recul. Elle avait besoin de recul. Si ce n'était que ça, il voulait bien lui en donner, pourvu qu'elle revienne après. En attendant, il essayerait de trouver quelque chose afin de se faire pardonner. Il était prêt à l'attendre chez elle tout les jours avec un bouquet de fleurs si il le fallait. Axelle avait maintenant les yeux fermées, concentrée à retenir les larmes qu'elle voulait cacher à Charli. Lui, pendant ce temps, se rapprocha d'elle et vint lui attraper les mains.

- Axelle. J'suis prêt à t'donner le temps qu'il faudra .. Mais s'il te plaît, reviens.
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Douloureuse rencontre - Cabane Hurlante

Message par : Axelle Higgs, Ven 19 Sep - 1:53


- Axelle. J'suis prêt à t'donner le temps qu'il faudra .. Mais s'il te plaît, reviens, fit-il.

Prendre le temps qu'elle voulait et pourquoi ne pas se servir de tout ce temps pour refaire sa vie ? Certes, elle n'avait que dix-huit ans, mais la jeune sorcière avait vécu bien plus de choses que la moyenne des gens. Charli aussi. N'avait-elle pas fait des choix importants au cours des dernières années ? Il devait avoir moyen de renverser la tendance et se créer une petite vie rangée ?

L'ancienne préfète répondit finalement d'un haussement d'épaules. Afin qu'elle revienne, il faudra déjà qu'il trouve un moyen de se faire pardonner. Et ça pouvait être long. Les pensées se mélangeaient dans sa tête et elle était de plus en plus confuse. Pourquoi avait-il agit comme le dernier des c*ns, si tout ce qui se passait en ce moment le blessait ? Axelle était persuadée que, même s'ils étaient liés par ce pacte, elle pourrait tenir Proulx éloigné de sa vie. C'était sans doute idiot de se croire plus fort que la magie noire, mais c'était le cas de la Higgs. En serait-elle capable ? Ça, c'était une autre question. L'autre nuit, à la Tête de Sanglier, cela semblait si facile. Maintenant, un peu moins.

S'il n'y avait pas eu Charli Proulx et ce pacte dans sa vie, Higgs se serait sans doute casée avec McKane. Malgré quelques écarts, cela n'était cependant jamais arrivé puisque les deux Serpentards avaient officialisé leur relation. Maintenant qu'ils venaient de mettre sur pause leur couple, était-ce possible ? Peut-être qu'en ce moment même la sorcière ratait quelque chose : tout comme elle avait peut-être raté quelque chose avec Zichentra ?

Un silence s'était installé. Plus personne ne parlait. La discussion était peut-être close. À moins que Charli ait quelque chose à rajouter ? Il n'avait pas vraiment pris la peine de s'expliquer ou alors d'admettre ses torts. Même s'il le ferait, cela ne changerait sans doute rien, c'est peut-être pourquoi il ne disait rien. Tenant toujours la main du sorcier, Axelle se leva s'apprêtant à quitter la cabane hurlante.
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Douloureuse rencontre - Cabane Hurlante

Message par : Charli Proulx, Sam 27 Sep - 15:53


La discussion se résumait maintenant au silence. Le calme plat. Le principal avait été dit, Axelle larguait Charli. La seule chose qu'il désirait était qu'elle revienne sur sa décision, qu'elle lui laisse une dernière chance. Mais, elle ne le fit pas. Le garçon aurait pu expliquer les raisons de ses actions mais il ne l'avait pas fait. Il se sentait déjà mal et il ne voulait pas blesser encore plus Axelle en lui racontant ses histoires d'un soir.

Le contact entre les deux jeunôts se brisa. Axelle venait de se lever et se dirigeait vers la sortie de la cabane. Quelques secondes plus tard, après un dernier regard, elle disparût dans la nuit noir. Charli était totalement dépité. Quelques larmes roulaient sur ses joues qu'il essuya rapidement. D'un élan de rage, il fonça vers un des murs et frappa dedans de toutes ses forces à plusieurs reprises. Il avait mal et cette sensation le soulageait. Le sang commençait à perler sur sa main mais il n'en avait que faire.

Une bonne demi-heure plus tard, après avoir saccagé sa main et détruit les quelques vieux meubles présents dans la cabane, il disparût à son tour de la cabane. Au lieu de rentrer chez ses parents, il erra dans les rues de Pré-Au-Lard, plein de désespoir, à la recherche d'une bouteille pour oublier tout ça.

[Fin du RP]
Revenir en haut Aller en bas
Emma-Lee Swan
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Douloureuse rencontre - Cabane Hurlante

Message par : Emma-Lee Swan, Lun 3 Nov - 21:47


HRPG: Le sujet étant inoccupé depuis plus d'un mois, je me permets de venir poster ici.
RPG avec: Spencer McKane, Severus Storm, Dorian Jones, Ebenezer Lestrange, Emma-Lee Swan, Mangemort 26 et Mangemort 61




Cet après-midi de novembre était brumeux, les nuages étaient bas et la température avait chuté ces derniers jours. Toutefois, les conditions météorologiques n'avaient pas découragés Emma-Lee, Severus et leurs amis d'aller se balader près de la Cabane Hurlante. En effet, la jeune Serdaigle ne l'avait vu que de loin et avait demandé à son copain, Severus, s'ils pouvaient y aller, chose qu'il avait accepté. Il avait aussi invité Dorian Jones des Serpentards, Spencer McKane et Ebenezer Lestrange des Serdaigles.
C'est donc après les cours, vers 17h, que les 4 élèves devaient se retrouver.

Emma-Lee n'aimait pas être en retard, quitte à partir 30 minutes avant le temps minimum pour effectuer un trajet. Comme à son habitude, la jeune fille avait préparé ses affaires (calepin pour consigner toutes ses notes, plume et encre) la veille, ce qui lui permis, en sortant de cours, de prendre le chemin directement sans repasser par le dortoir.
Une fois l'enceinte du château quittée, Emma-Lee fit sortir Mercor de sa poche pour qu'il puisse voler un peu à l'abri des regards indiscrets. Elle aimait le voir faire des cabrioles dans l'air, sentir le parfum des fleurs puis revenir vers elle pour un petit câlin.

Arrivée près de la Cabane Hurlante, Emma-Lee sentit une présence, un mauvais pressentiment et un regard rivé sur elle. En se concentrant sur l'espace autour d'elle, Emma-Lee entendit le léger bruit d'une respiration et elle sût qu'elle n'était pas seule. Cependant elle ne voyait personne, ce qui la laissa supposer un danger potentiel....

Rapidement, elle sortit un morceau de parchemin sur lequel elle écrivit: "Ne vient pas, rentre au château. Je t'aime.", l'enroula à la patte de Mercor et l'attacha. Puis elle souffla au petit dragon:

- Va voir Severus, vole aussi vite que tu peux! Et prends bien soin de lui...

A ces mots, la jeune fille poussa le dragon à s'envoler et celui-ci fut rapidement hors de portée.
Si comme elle l'espérait, Emma-Lee pourrait lui dire ces mots de vive voix. Elle rêvait chaque soir du jour où elle aurait la force de le lui dire en face et de discuter de leur possible avenir. Mais le sentiment de malaise était intense, palpable et la jeune fille sentait que la situation se détériorerai d'ici quelques minutes. *Au moins, s'il se passe quelque chose, Severus sera en sécurité...*

Emma-Lee sortit alors sa baguette, la plaça dans sa main droite et dit d'un ton calme et posé:

- Je sais que vous êtes là. Arrêtez de jouer à cache-cache.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 26
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Douloureuse rencontre - Cabane Hurlante

Message par : Mangemort 26, Mar 4 Nov - 22:17


[Libre arbitre de 61]

Heureusement, l'onguent était efficace. Petite recette maison basé sur le sort d'illusion, l'avantage était d'être immunisé au Finite Incantatem et de durer près de deux jours avant de devoir à nouveau être appliqué. Le plus difficile était de se procurer les poils de Demiguise, nécessaires à sa préparation. Heureusement, la BAMN pouvait nous fournir ce genre d'ingrédients sans poser de questions. Ce n'était pas quelque chose de dangereux après tout, juste un peu rare. Mon regard tombèrent sur ma cicatrice et je ne put retenir une grimace. Elle me barrait le torse de part en part, partant du côté gauche, presque dans le dos pour s'arrêter au niveau des côtes, sur la droite. Alexander Scott me le paierait. Je n'avais pas réussit à le tuer la dernière fois, mais il ne m'échapperait plus. Ce fichu auror apprendrait qu'il ne faut pas me contrarier, sous aucun prétexte. J'avais put guérir chacune de mes plaies, soigner toutes mes blessures, faire disparaitre les brûlures, mais cette cicatrice... Le Sectumsempra, j'avais de la chance de m'en être sortit. Un peu plus haut et les poumons ou le cœur auraient put être touchés, un peu plus à gauche et c'était mon bras que je perdais. Plus en bas à droite et j'aurais probablement été sectionné en deux. Cette cicatrice ne disparaîtrait jamais, je me vengerais.

Mais l'heure n'était pas à cela. Une fois l'onguent ayant fait son travail, je remis mon t-shirt et ma veste avant de récupérer mon masque, le plaçant avec soin sur mon visage, quittant la pièce comme j'y étais entré : 26. Comme prévu, 61 était là, assis à une table, mélangeant des cartes sans faire attention au sang qui gouttait de ses mains. Pas son sang, évidemment. Je ne put retenir un sourire, il n'avait pas put s'empêcher de tenter la manière forte, quand bien même il savait que notre pensionnaire n'avait pas put me mentir lorsque j'étais entré dans sa tête. Cela aurait put fonctionner si notre cible avait eut la moindre information, 61 savait se montrer persuasif. Ce gars pouvait être encore plus flippant que moi lorsqu'il le voulait. Même moi je le trouvais taré par moment, même moi...

Encore une fausse piste, j'avais même oublié le nom de notre invité, je savais simplement qu'il travaillait au Ministère, département des usages abusif de la magie ou une idiotie dans ce genre. Parait qu'il aurait eut des infos sur l'Ordre. Parait surtout qu'il devait avoir les tripes à l'air maintenant, sans avoir rien dit puisqu'il ne savait rien. J'avais fouillé chaque recoin de son esprit, observer chacun de ses souvenirs jusque sa plus tendre enfance, ça m'avait prit toute la nuit. Et rien. C'était frustrant. Et vu l'état des mains de 61, il avait déjà passé ses nerfs. J'espérais qu'il en restait pour moi. La chaise sur laquelle il était attaché lorsque j'étais partit me reposer était vide. Vide et rouge. Mauvais signe pour mes nerfs.

- Il est où ?

- Quel morceau ? J'ai sortit les cartes et les gallions, un poker avant de partir ?

Je me retint de lui demander plus de détails sur le nombre de morceaux et m'assit face à lui, posant à mon tour mon masque sur la table. Gagner quelques gallions ne me ferait pas de mal, et puis ça serait facile, pas besoin de se fatiguer.

[...]

La partie était terminé et nous étions prêt à rentrer, le corps resterait à l'intérieur de la cabane, quelqu'un finirait bien par le trouver, peut-être, il fallait espérer pour sa famille. Par précautions l'on avait remis nos masques, comment expliquer que l'on sortait de la Cabane Hurlante couverts de sang si jamais quelqu'un était là à ce moment précis ? Et visiblement l'on avait bien fait, une silhouette remontait le chemin, lentement. Peut-être pourrions nous nous amuser un peu plus finalement ? J'avais besoin de passer mes nerfs sur quelqu'un. Pas besoin de mots, un seul regard et 61 et moi partions dans deux directions différentes, prêt à prendre la jeune fille en tenaille, sans lui laisser le moindre échappatoire. Je ne sais pas si elle avait sentit nos présences mais la gamine avait sortit sa baguette. Amusant. Elle voulait vraiment résister ? Ainsi soit-il. Je sortit de ma cachette au moment où elle le demandait, me retrouvant face à elle tandis que 61 émergeait dans son dos.

- Fustigeaflamma !

Une longue langue de feu émergea de ma baguette, je la fit aussitôt claquer en direction de la jeune fille. La pauvre...
Revenir en haut Aller en bas
Emma-Lee Swan
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Douloureuse rencontre - Cabane Hurlante

Message par : Emma-Lee Swan, Mar 4 Nov - 22:44


Emma-Lee avait eu raison d'envoyer Mercor arrêter Severus. Un mangemort se trouvait à présent face à elle tandis qu'un deuxième sorcier des ténèbres se tenait derrière elle. Celui qui se trouvait face à elle était couvert de sang et la jeune fille se doutait qu'il ne s'agissait pas du sien. Toutefois, elle conserva son calme et sa main tenant sa baguette était sure.

- #Fustigeaflamma !

Le sort de feu l'atteignit au bras gauche, déchirant sa cape de sorcière, ses vêtements qu'elle portait en dessous mais aussi sa peau. Un filet de sang coulait de sa blessure mais la jeune fille en fit abstraction. Elle contre-attaqua:

- #Everte Statum!

Emma-Lee n'attendit pas de savoir si son sortilège avait fait mouche, elle se retourna vivement et lança #Petrificus Totalus sur le deuxième sorcier qui se tenait dans son dos.
Son bras lui faisait mal, atrocement mal et la détourna quelques secondes du combat. Les restes de sa manche étaient imbibés de son sang, une zébrure partant de sa clavicule gauche jusqu'à son coude était visible. Son bras pendait mollement tandis que ses doigts étaient engourdis.
Malgré son état et les sorts qu'elle avait jeté, Emma-Lee savait pertinemment que le combat était loin d'être terminé...

Edit Heather : Bonsoir Emma-Lee. Conformément au Règlement RPG il est interdit d'emprunter le libre-arbitre d'un des joueurs sans son autorisation. Je vous demanderais donc de modifier votre message afin d'y remédier, et faites plus attention à l'avenir. Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Douloureuse rencontre - Cabane Hurlante

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 8

 Douloureuse rencontre - Cabane Hurlante

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.