AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 2 sur 6
Quelque part en Asie
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Sloan Wentz
Serpentard
Serpentard

Re: Quelque part en Asie

Message par : Sloan Wentz, Dim 23 Mar 2014 - 19:03


[PV Alexie Scott ♥]


Il y avait du monde, aujourd'hui, à Pékin. Comme tous les jours, d'ailleurs. S'il n'y avait pas eu tellement d'emplois en Chine, je serais déjà parti depuis longtemps. Loin de toute cette agitation, de tous ces gens qui parlaient fort sans même comprendre ce qu'ils disaient tellement il y avait du bruit autour d'eux. Et puis, il y avait des lumières partouuuuuuuuuut ! Jamais de calme, jamais de repos. C'était une ville qui ne dormait jamais. Peut-être était-ce du au métier que j'exerçais ? Pour être propriétaire d'un grand restaurant comme le mien, il fallait  être prêt à renier toute vie sociale. C'était pesant, au bout du compte. Je n'étais plus tellement certain d'avoir fait le bon choix. L'Angleterre, c'était plus stylé que la Chine. Plus isolé. Et en étant sorcier, la vie aurait été plus facile. Il n'y avait qu'à voir les Moldus : dans leurs films Hollywoodiens, les sorciers n'avaient qu'à bouger le petit doigt pour voir leur bière voleter tranquillement de leur frigo toujours plein à craquer vers leur canapé moelleux. Mais ce n'était pas aussi simple que ça. Les sorciers faisaient peur. Et parfois, ils s'effrayaient eux-même, incertains devant la puissance qu'ils possédaient. J'étais de ceux-là.

Mais j'étais heureux, malgré tout. Mes rêves en Angleterre avaient eût tôt fait d'être brisés mais il me restait ceux en Chine et partout ailleurs. Tant qu'il y avait des clients, j'aurais un boulot. Et je pourrais vivre. Et il y avait toujours des clients. Les gens aimaient manger. Ils appréciaient le fait de s'asseoir tous ensemble autour de bonnes spécialités étrangères et d'une bonne bouteille de vin. Ils étaient tous comme ça. Insouciants et rieurs. Mais moi après tout, je m'en fichais bien, tant qu'ils me donnaient les sous et appréciaient mes plats. Je m'installais derrière mes fourneaux et je pensais, à tout, à rien. Ça me faisait du bien de penser et de cuisiner. Je me sentais moi, tout simplement. Je m'imaginais d'autres mondes, des histoires farfelues et abracadabrantes. C'était mon petit monde à moi. Et je l'appréciais, mine de rien.

Aujourd'hui, il y avait un peu plus de boulot que d'habitude. Les gens se précipitaient dans l'enseigne et mes serveurs étant tous soit en congés soit malades, il m'avait fallu être partout à la fois. C'est avec soulagement que je voyais la journée se terminer. Entendant la clochette de l'entre sonner, je me lavai précipitamment les mains et quittai rapidement les cuisines pour rejoindre la salle principale, non sans jeter un coup d'oeil suppliant à l'horloge murale. 21h. Les gens commençaient à rentrer chez eux pour certains. La salle s'était peu à peu vidée, mais il y avait encore quelques personnes assises çà et là et, au centre, se tenait une jeune femme.

M'approchant, je la détaillais du regard avec curiosité. Elle était sacrément jolie, avec ses longs cheveux bruns, ses habits classes et son sourire envoûtant. La saluant avec mon sourire le plus charmeur, je lui indiquai une table libre. J'essayais d'avoir l'air cool, pas trop bizarre quoi. On m'avait dit un jour que j'avais l'air constamment ailleurs, regardant partout sauf la personne à qui je parlais et que je souriais plus aux meubles et au décor qu'à mes interlocuteurs. Je voulais éviter ça, au moins au restaurant, et surtout en la présence de clientes telles que celles-ci.

- Je peux vous servir quelque chose ?

On est d'accord, c'était la phrase la moins sexy au monde. Encore que chez les masochistes, ça pouvait passer...Mais honnêtement, je ne voyais pas quoi dire d'autre. En bon timide, elle m'intimidait. Zut. Quand j'étais gêné, j'avais la fâcheuse tendance à devenir maladroit. Espérons au moins que je parviendrais à lui servir à manger sans lui renverser sa boisson sur la tête...
Revenir en haut Aller en bas
Alexie Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Quelque part en Asie

Message par : Alexie Scott, Dim 23 Mar 2014 - 22:13


« The Phoenix »
Pv : Amour ♥
[Droit au libre arbitre tout au long du rp]

L'immensité asiatique m'effrayait. Pourtant, je n'avais pas hésité à partir à l'aventure sur ce continent. Ma destination ? La Chine. Pourquoi ? Pour les monuments notamment la muraille, la gastronomie, les inventions technologiques, les paysages et peut-être même pour découvrir une partie de la vie de June que j'ignorai complètement. Et surtout parce que c'était un pays fascinant pour Charli qui m'accompagnait d'ailleurs dans cette expédition. Je lui avais fait la surprise de l'emmener là bas pour les vacances. De plus, je voulais que ce séjour efface l'incident qui eut lieu quelque temps auparavant. Je voulais repartir sur de bonnes bases et un voyage ne pouvait que nous apaiser. Mais plus que tout, je désirais m'éloigner de l'Angleterre pendant un moment. C'est moi tout cracher. Dès que j'ai le moindre écueil, je préfère fuir, loin, à des kilomètres de mes ennuis et de mon malheur.

Depuis le décès de Maria, je n'avais cessé que de me plaindre, d'en vouloir à la terre entière et beaucoup de personnes proches me conseillèrent de partir quelque temps, histoire que je ne me détruise pas d'avantage, bien que je le sois déjà depuis la mort de ma meilleure amie. Ce voyage était donc une manière pour moi de tourner la page et d'avancer. Et puis la Chine c'était plus pas mal. Il fallait bien rendre l'utile à l'agréable. Le transplanage s'était parfaitement bien déroulé. Je séjournais dans un petit hôtel avec le serpentard. C'était notre petit cocon. A l'extérieur, la population de Pékin grouillait dans les rues, les marchés, les usines. Cette ville ne dormait jamais ? En tout cas, elle était toujours en mouvement.

Aujourd'hui c'était chacun pour soi. En effet, après plus d'une semaine, Charli voulait passer sa journée dans les magasins de jeux vidéos. Pour les filles, ce n'était pas le meilleur endroit du monde. Du coup, on avait pris la décision ne nous séparer pour une journée. Parfait, j'allais enfin pouvoir me retrouver seule, livrée à moi même dans cette gigantesque ville. Qui plus est la capitale. Beijing comme on l'appelle ici. Sac à dos préparé, je quittai donc l’hôtel direction un centre de bien être. Au programme massages, soins, manucures et repas dans un restaurant anglais réputé. Le rêve. «
Bonjouuuur ! » A peine arrivée, deux chinoises me kidnappèrent et débutèrent les soins. Je ne pouvais espérer mieux. En fait si. Que Maria jubile avec moi. Elle aurait tellement aimé.

Mes ongles souffraient le martyr lorsque la lime vint les raccourcir. Les pauvres petits. Une chinoise étala un rouge vif s'accordant avec mes yeux, sur mes dix doigts. Le temps que cela sèche, une autre m'apporta de quoi me rafraîchir. J'avais l'impression d'être une princesse. Que dis-je une reine même. «
Merci beaucoup, bonne soirée. » Quelques minutes plus tard, je sortais du centre, complètement relaxée, zen, décontractée, resplendissante mais surtout affamée. Heureusement, la formule que j'avais judicieusement choisi comptait un repas dans un grand restaurant anglais. Super, un bon bœuf Wellington. J'allais retrouver une part d'Angleterre.

Je me dirigeai donc vers le restaurant où je fus accueillis par un bel homme qui se démarquait des autres. Le propriétaire. Il m'indiqua une table avant de revenir prendre ma commande. «
Je peux vous servir quelque chose ? » Très attentionné dis donc. Ou alors il faisait seulement correctement son travail en bon propriétaire qui se respecte. J'étais la seule "blanche" dans le restaurant, cela me faisait tout drôle de côtoyer une toute autre population, mais cela ne me dérangeait pas le moins du monde. Au contraire, je trouvais cela intéressant. « Je vais vous prendre le bœuf Wellington de la formule du centre d'en face s'il vous plait et un verre de vin rouge merci. » Je le scrutai, l'examinai de gauche à droit, de haut en bas. C'était un vrai anglais, comme je les aime. Mais je n'avais pas la tête à draguer ce soir, mais on ne sait pas de quoi demain est fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Quelque part en Asie

Message par : Invité, Ven 19 Sep 2014 - 16:31


(( Ça fait un moment que ce sujet est à l'abandon, j'en profite donc pour poster ce RP unique ))


Tough body, broken mind...
-- Fragment de mémoire --




« Eh, regardez le petit nouveau !
- Salut mon p'tit, tu vas voir, c'est cinq étoiles ici !
- Il va sûrement nous dire qu'il est innocent et pleurer un bon coup, haha !
- C'est vous qui allez pleurer si vous fermez pas vos gueules immédiatement ! Voilà, t'es ici toi, avec monsieur-qui-parle-jamais. »

Le garde lui enleva les menottes et le poussa violemment dans la cellule, la refermant immédiatement derrière lui.

« Et pour le règlement... Tu demandes aux autres, je vais pas m'embêter à dicter les règles à une raclure comme toi. »

Les autres détenus ricanaient tout autour, leurs voix rebondissant sur toutes les parois, créant une cacophonie plus que désagréable. Bien heureusement, cela ne dura pas : première règle, ne pas faire du bruit quand cela était inutile. Rurik observa alors tout autour de lui. Cette cellule de taille moyenne, comme la plupart des autres, avait autrefois servi à accueillir des prisonniers "importants". La guerre étant terminée depuis un bon moment, tout ceci avait été reconverti en simple pénitencier dont la qualité diminuait d'années en années. Si l'on n'était pas très regardant, l'on pouvait qualifier cet endroit de "normal", entre le "bien" et le "mauvais", quoi. Le jeune homme n'avait pas envie de penser à quoi que ce soit, de toute manière, il était abattu : la piste du tueur s'était ouverte sous ses yeux, au moment même où un piège sournois venait de se refermer sur lui.

Son "compagnon" de cellule n'avait pas bougé, il n'avait même pas jeté un coup d'œil vers celui avec qui il allait devoir partager sa cellule. Il était tout simplement resté allongé au sommet du lit double qui occupait le coin gauche de l'espace, perdu dans son livre. Rurik s'installa alors sur celui du bas, le regard vide, espérant que les jours défilent en quelques instants afin qu'il puisse sortir de cet endroit qu'il haïssait déjà.

Cela n'arriva bien évidemment pas... Les secondes se dédoublèrent, les minutes devenaient des heures... Et un livre lui tomba sur la tête.


« Que...qu'est-ce...?
- Tu l'prends, et tu le lis en silence, je t'entends déjà devenir fou. »

"Monsieur-qui-parle-jamais" venait de lui parler, d'un ton plutôt calme. Lui qui s'attendait à se faire cogner, ou quelque chose dans le genre. Il baissa les yeux vers le livre tombé "du ciel" : de la littérature moldue... la couverture était différente que celle qu'il avait aperçu, cet homme avait donc plusieurs livres ? C'était une manière comme une autre pour passer le temps, mais Rurik se demanda comment passer trois ans avec seulement des livres...

« Merci... »

On venait de l'aider, d'une certaine manière, non pas en lui donnant un livre, mais en lui faisant remarquer qu'il risquait de devenir fou. Cet endroit allait certainement réussir à le rendre complètement malade, il fallait faire quelque chose pour empêcher son esprit "sain" de céder face à cette situation désagréable.

Il n'ouvrit pas le livre, le gardant bien serré dans ses mains, réfléchissant : si seulement il avait sa baguette. Pourquoi ne pas transplaner ? Mais oui ! Il se leva, sentant aussitôt le regard de l'autre dans son dos. Se concentrant, il fut poignardé dans le dos par la réalité : un sortilège anti-transplanage avait été appliqué à ce lieu... POURQUOI ? Paniqué, il fit quelques pas en avant, espérant ressentir une faille dans la protection magique, mais rien, toujours rien, il ne pouvait pas disparaître d'ici ! Sa respiration s'accéléra, son regard devint fou : des sorciers prévoyants avaient sans doute ajouté ces sortilèges sur différentes prisons, partout dans le monde, afin d'être sûr que les criminels capturés, même parmi les moldus, ne puissent s'échapper. Faisant volte-face, il commença à avoir tout un tas d'idées toutes les plus folles les unes que les autres, tourbillonnant à toute vitesse dans sa tête.

Lorsque ses yeux parvinrent enfin à analyser ce qui lui faisait face, ils renvoyèrent l'image de l'autre détenu, qui était visiblement descendu du haut de son lit. Un brin plus âgé que lui, ses cheveux clairs étaient coupés courts comme ceux des militaires, son visage était serein, ses traits fins ayant néanmoins un aspect plus robuste. Bien que moins grand que Rurik, il dégageait une telle assurance qu'on pouvait immédiatement se dire qu'il n'était pas à prendre à la légère.

Le crochet du droit qui suivit vint confirmer les apparences, envoyant à terre le jeune homme ainsi que ses idées farfelues.


« Y m'semble que j'ai pas été assez clair...
- Mais bon sang, t'es malade !
- J'veux tout simplement éviter d'être mêlé à quoi que ce soit si tu pètes un plomb, alors je préfère t'assommer pour que tu restes tranquille. »

Oui, cet homme était bel et bien fou, malgré que tout ceci ait un minimum de sens. Rurik resta à terre un moment, silencieux. Son partenaire de cellule avait raison : la folie ne ferait que leur attirer des ennuis.

« Je pourrais pas tenir en faisant que lire tes livres à la con...
- Exact, moi non plus, mais 'faut bien varier.
- Cet endroit a pas l'air de grouiller de distractions, tu fais quoi pour tuer le temps ?
- T'y a goûté il y a quelques instants. »

Plissant les sourcils, le sorcier comprit au bout de quelques secondes : en effet, ce coup de poing qui lui avait fait voir des étoiles était une preuve de l'entraînement physique de ce "Monsieur-qui-parle-jamais".

« Moi c'est Rurik...
- Leonid...
- Si je dis "enchanté", je me prends une autre droite ?
- Probablement. »

N'arrivant pas à esquisser le moindre sourire, Rurik retourna sur sa couchette, un peu plus calme : son collègue de cellule n'était pas foncièrement mauvais, et il savait se défendre, ce qui pouvait éventuellement être utile pendant le temps dans les salles communes. C'était d'ailleurs très frustrant de devoir compter sur quelqu'un d'autre que lui, dans un tel endroit. L'idée qui lui vint à l'esprit lui sembla être la meilleure de toute sa vie.

« Dans ce cas, moi aussi je veux m'entraîner, mais je n'ai jamais su comment m'y prendre, tu penses pouvoir me coacher ?
- J'travaille pas gratuitement...
- Je te paierais, dès que je trouverais un moyen, tu peux être sûr que ce sera pour toi !
- Ha, j'déconnais, hein, j'ai rien d'autre à faire de toute manière, par contre va pas te plaindre, sinon tu te démerdes tout seul.
- D'accord, alors quand est-ce qu'on commence ?  
- Quand je l'aurais décidé, là tu dois surtout essayer de te calmer. »

~~~~~

Pendant l'année qui suivit, Rurik retrouva son statut d'élève parfait : Leonid s'avérait être un coach d'exception, les progrès physiques du jeune sorcier prenaient des proportions considérables tandis que son esprit s'accrochait fermement à son souhait de vengeance.

« Bon, une pause, là ! J'en peux plus...
- Tu rigoles ? Aller, encore ! Faut pas ralentir !
- Non, c'est pas possible, tu triches, tu fais de la magie ou je-sais-pas-quoi...
- Si tu savais... Tu vas bien ?
- Tu es incroyable, j'avais bien vu du potentiel, mais je ne m'étais pas imaginé que tu deviendrais aussi bon. Comme je t'ai dit, t'as un p'tain de métabolisme, continue comme ça et tu deviendras un monstre, surtout que t'es grand de nature.
- Parfait alors ! Un monstre, c'est exactement ce qu'il faut. »

Leonid interpréta le regard dément de son collègue de cellule comme une preuve de motivation supplémentaire. Il eut un sourire en coin : cet homme était plus jeune que lui et semblait avoir un but, une détermination inébranlable... Lui avait déjà abandonné toute vie en dehors de cette prison, sa peine était à perpétuité, il n'attendait rien de l'extérieur, ses rêves avaient été brisés avec tellement de violence qu'il ne se souvenait même plus à quoi il aspirait. Durant ces dix derniers mois, Rurik lui avait apporté cette lueur inextinguible, illuminant ses jours. Et vu que son ami avait été jugé pour un crime "moyen", il ne lui restait plus que deux ans et deux mois avant de replonger dans le néant. Il ne préférait pas y penser...

« Tu devrais te reposer un peu, l'heure du repas ne vas pas tarder à arriver, je n'ai pas encore réussi à parler au nouveau responsable des cuisines, mais je dois faire en sorte qu'il nous serve suffisamment. Si tu n'as pas l'alimentation qui correspond, tes efforts vont te tuer si tu essaies d'en faire encore plus.
- J'espère bien, je veux aller plus loin, passer au niveau supérieur ! Tu crois que je pourrais briser des crânes à mains nues ?
- Ha, j'en sais rien, à toi de voir si tu comptes revenir me voir après être sorti.
- Je... Désolé. »

Le jeune sorcier était obnubilé par son but, par le visage de cet homme qu'il voyait à chaque fois qu'il fermait les yeux. L'assassin de l'ami de Vaida... Sa future cible... S'il devait retourner en prison, il espérait que ce soit pour le meurtre de cet homme. Il n'arrivait pas à remercier Leonid, malgré tous les efforts qu'il faisait pour lui, les risques qu'il prenait et surtout pour sa présence à ses côtés. C'était ça avoir un ami ? Si seulement tous deux n'étaient pas derrière les barreaux, Rurik aurait pu se qualifier d'heureux... S'il revenait ici après avoir tué l'homme qu'il traquait, une forme de bonheur lui serait accessible.

... En attendant, il préférait devenir peu à peu ce monstre dont il rêvait parfois, surplombant ses doutes, taillant dans le vif de ses problèmes à coup de poings et de griffes, baignant dans le sang et la peur des autres. Le travailleur timide qu'il était à Poudlard et durant ses années de médecine disparaissait, il s'endurcissait, autant physiquement que mentalement. Et en même temps que ses muscles se développaient, que son visage se fermait, son cœur se recouvrait d'une carapace rocheuse, à l'image de sa future carrure.


[RP unique, le sujet est donc à nouveau libre !]


Dernière édition par Rurik Mkrovsk le Mar 13 Oct 2015 - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eléane Lestrange
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Quelque part en Asie

Message par : Eléane Lestrange, Dim 8 Fév 2015 - 23:36


PV Finrod Elensar pour l'animation Un chasseur sachant chasser


La Chine, voilà la destination d’Eléane et de Finrod pour leur chasse. Ils avaient tous deux choisis de capturer un dragon, Finrod ayant vécu toute sa vie entouré de ces créatures, la jeune fille espérait que ça ne serait pas trop difficile. Enfin c’était tout de même un dragon donc c’est sûre que la facilité ne serait pas la même que d’attraper un veracrasse, mais l’expérience de son ami pourrait tout de même aider dans leur aventure. Donc comme dit précédemment, les deux amis étaient arrivés en Chine, non pour découvrir les pays qui devait, soit dit en passant, être magnifique en plus d’être plein d’histoire. Mais pour s’essayer à la capture du fameux dragon rouge et or, le Boutefeu Chinois. La jeune femme espérait en capturant le dragon pour le Zoo Magique, recevoir quelques gallions et qui sait peut-être même la gloire, bien qu'elle ne comptait pas trop sur le dernier point vu le nombre de sorciers partit à la chasse. Mais bon au moins aura-t-elle une bonne dose d'adrénaline, sûrement assez forte pour ne plus avoir envie d'en ressentir avant un bout de temps.

Le transplanage de Finrod venait de las déposer sur une haute colline plutôt éloignée de toute civilisation. Heureusement pensa-t-elle, il ne faudrait pas que quelqu’un traîne par ici pendant que l’on essaye de capturer le dragon, sinon il serait mal barré et nous aussi. Eléane se décida enfin à avancer sur l’herbe bien verte de la colline, observant un peu partout autour d’elle histoire de repérer la bête recherchée.

1- Eléane voit une tâche rouge un peu plus loin sur la droite des deux jeunes gens qui se démarque sur la couleur verte de la plaine. Pas de doute c'est bien un Boutefeu Chinois.

2- L'ancienne Serpentard regarde partout sauf là où elle met les pieds, un trou dans la terre et la voilà qui se retrouve à plat ventre au milieu des herbes folles.

3- Marcher, marcher, et encore marcher, cela faisait un bout de temps que les deux amis était à la recherche du dragon sans en apercevoir une écaille.

4- Un rugissement puis un jet de flamme, c'est ainsi que le dragon rouge et or fit son entrée face aux deux anciens Serpentard pas franchement rassurés par cette entrée en matière.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Quelque part en Asie

Message par : Maître de jeu, Dim 8 Fév 2015 - 23:36


Le membre 'Eléane Lestrange' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Quelque part en Asie

Message par : Finrod Elensar, Lun 9 Fév 2015 - 13:54


Le voyage en transplanant avait quelque peu fatigué Finrod, bien qu'il pratiquait cette manière de voyager depuis un moment, mais pas sur d'aussi longue distance et là il était accompagné, il fallait que son amie arrive entière et non désartibulée. Mais tout s'était très bien déroulé. Ils étaient donc bien arrivés en Chine. Leur chasse pouvait enfin commencer. Eléane et son ami scrutait l'horizon afin de trouver la créature de l'air et des flammes que l'on trouvait uniquement dans cette région: le Boutefeu chinois. Le roumain avait déjà eu affaire à cette espèce dans la réserve dont s'occupaient ses parents. Enfin, il était resté hors de portée vu comme la créature était imposante.

Il ne fallut pas longtemps aux deux anciens Serpentard pour trouver le dragon, ce qui était plus normal au vu de la taille gigantesque de la bête qui se trouvait devant eux. La chaleur se fit sentir suite au puissant jet de flammes que la dragon avait craché pour faire son entrée tonitruante devant les deux sorciers. Le jeune homme sortir sa baguette et se préparait à agir.

1- Finrod lance un #Conjonctivis, les yeux du dragon se remplisse de liquide jaune, ils enflent, la créature ne voit plus vraiment ce qu'il se passe autour de lui.

2- Le dragon s'envole laissant les deux amis seul... Pourquoi faire tout ce travail d'entrée en scène pour finalement partir aussi rapidement? L'extravagance des dragons...

3- Le sorcier crie "#Metalo scencio!", un immense filet apparaît se dirigeant sur le dragon.

4- Eléane a voulu se placer devant Finrod, ne se rendant pas compte qu'il allait lancer un #Conjonctivis... C'est malin, elle a les yeux qui coulent àprésent et Finrod ne peut s'empêcher de rire aux éclats en voyant la tête de la fille Lestrange.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Quelque part en Asie

Message par : Maître de jeu, Lun 9 Fév 2015 - 13:54


Le membre 'Finrod Elensar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Eléane Lestrange
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Quelque part en Asie

Message par : Eléane Lestrange, Lun 9 Fév 2015 - 22:48


L’arrivée de la bête fut plutôt bruyante et effrayante du point de vue de la jeune sorcière. En même temps un énorme dragon rouge hérissé de quelques piques de couleur or qui se pose juste devant vous en poussant un rugissement si fort que les populations alentours doivent se demander si un orage n’est pas en train d’arriver, et en crachant une longue flamme rouge en forme de champignon droit sur vous, n’est pas franchement la chose la plus rassurante en soi. Se sentant en danger, chose absolument logique vu la situation, la jeune Lestrange sortit sa baguette et vit du coin de l’œil son ami faire de même. Ils se mirent tous deux en position de combat, se tenant prêt à se battre face à la grande bête écarlate. Mais à peine Eléane eut elle le temps de se remémorer quelques sorts utilisables face à un dragon que ce dernier repartit dans les airs et disparu de la vue des deux sorciers.

Eléane tourna sur elle-même en scrutant le ciel à la recherche d’une tâche rouge attestant de la présence du dragon sans rien voir. Elle proposa donc au fils Elensar de reprendre leur marche histoire de retrouver le dragon qui venait de s’échapper ou même d’en trouver un autre, tant qu’ils trouvaient un dragon cela lui allait bien.


1- Ils avaient beau marcher depuis un long moment en observant les alentours à la recherche d’un dragon, pas la moindre trace montrant la présence de la créature.

2- Eléane regarda une dernière fois le ciel espérant apercevoir le fuyard et quelle ne fut pas sa surprise de voir le Boutefeu Chinois se diriger droit sur eux à toute vitesse.

3- Finrod glisse sur l’herbe mouillée et tombe dans de la bouse de dragon. Il y a les excréments de la bête mais pas de dragon en vue. En attendant Eléane était pliée de rire en voyant ce spectacle.

4- Après quelques minutes de marche seulement, la jeune femme fit une sorte de gros rocher rouge parmi d’autres gris. Tient un dragon en pleine sieste.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Quelque part en Asie

Message par : Maître de jeu, Lun 9 Fév 2015 - 22:48


Le membre 'Eléane Lestrange' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Quelque part en Asie

Message par : Finrod Elensar, Lun 9 Fév 2015 - 23:21


La déception était visible sur le visage du jeune homme. À peine le dragon, celui-ci était déjà reparti. Très agaçant! Les deux amis n'avaient pas vraiment veine. Mais bon, il ne fallait pas baisser les bras. Les anciens vert et argent continuaient donc de chercher ce fameux dragon qui avait fui, sans aucune raison. Cela était bizarre. S'en aller alors qu'il aurait pu faire qu'une bouchée des deux européens. Finrod et Eléane continuaient donc de chercher ce dragon rouge et d'or dans les plaines vertes de Chine. Les yeux vert émeraudes du gérant de la Boutique d'Animaux magiques scrutaient les lieux qui se déroulaient devant eux. Quelques heures s'étaient déroulées depuis leur arrivée et ils n'en avaient trouvé qu'un seul. Il arrivait que certains Boutefeux chinois partagent leur territoire avec d'autres de leur espèce, et c'est là qu'un bruit attira l'attention des deux acolytes.

1- Il s'agissait uniquement du ventre d'Eléane... Cette fille était un orge, le petit déj' que les deux compères avaient partagé n'avait pas suffit apparement.

2- Dans une bourrasque bruyante de vent, un énorme dragon se posa devant les animaux ébouriffant les cheveux de la jeune femme, et pas de ceux de Finrod vu qu'il n'en avait plus.

3- Un cris puissant se fit entendre, un dragon rouge les survola et se plaça derrière les deux amis criant encore une fois ce qui auraient pu rendre sourds les deux anciens Serpentard, car Finrod avait des oreilles contrairement aux cheveux.

4- C'est alors qu'un troupeau de pandas sauvages passa à toute vitesse devant les sorciers. Ceux-ci se regardèrent avec étonnement... "depuis quand les pandas se baladent dans des pleines en troupeau courant comme des gnous?"
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Quelque part en Asie

Message par : Maître de jeu, Lun 9 Fév 2015 - 23:21


Le membre 'Finrod Elensar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Eléane Lestrange
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Quelque part en Asie

Message par : Eléane Lestrange, Lun 9 Fév 2015 - 23:57


Après  de trèèèèèès longues minutes de marche, un gros rugissement se fit entendre venant du ciel. Si c’est pas un dragon je mange ma baguette, pensa la jeune femme. Et en effet quelques secondes plus tard, un gros dragon tout rouge se posa devant les deux jeunes sorciers anglais. La grosse bourrasque de vent provoquée par l’arrivée de la créature volante fit tomber le capuchon de la tête de Finrod, et voler les cheveux d’Eléane. Voilà que sa coiffure ressemblait un nid d’oiseau avec tous ces nœuds. Ça avait intérêt à être la bonne cette fois-ci sinon la jeune femme n’était pas sûre de ramener un dragon vivant au Zoo Magique, la chasse c’était amusant mais si après elle ne ressemblait plus à rien c’était pas cool.

L’ancienne vert et argent sortit sa baguette une nouvelle fois et la pointa sur le dragon hésitant encore sur le sort à lancer, mais si elle ne se décidait pas rapidement le dragon allait attaquer le premier et ce ne serait sûrement pas beau à voir.

1- Le dragon ne trouvant pas les deux sorciers assez amusants, il leur lança un beau jet de flamme qui les manqua de peu, avant de s’envoler vers de nouveaux horizons.

2- Eléane se décide enfin et lance un #Conjonctivis, les yeux du dragon se remplisse de liquide jaune, ils enflent, la créature ne voit plus vraiment ce qu'il se passe autour de lui.

3- La sorcière jette un #Metalo scencio, et un immense filet apparaît du bout de sa baguette se dirigeant droit sur le dragon.

4- Le dragon, plus rapide que la sorcière, crache une longue flamme en forme de champignon si caractéristique de son espèce, la jeune femme, même en se jetant sur le côté, ne peut l’éviter totalement et se retrouve avec une belle brûlure à l’épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Quelque part en Asie

Message par : Maître de jeu, Lun 9 Fév 2015 - 23:57


Le membre 'Eléane Lestrange' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Quelque part en Asie

Message par : Finrod Elensar, Mar 10 Fév 2015 - 10:52


Enfin, enfin le dragon était là, devant eux avec son air féroce et ses flammes prêtes à brûler tout ce qu'elles rencontraient sur leur chemin. Finrod replaça son capuchon sur sa tête, hors de question de laisser ses marques de brûlures à la vue... des brins d'herbe de plaines chinoises, il n'y avait personne d'autre donc ce n'était pas un réellement important, mais le jeune homme se sentait plus à l'aise avec ce bout de tissu recouvrant l'arrière de son crâne. Eléane avait réagit rapidement, la baguette à la main, elle avait envoyé un sortilège qui avait recouvert le dragon rouge et or d'un filet de métal. La créature de feu se débattait vigoureusement dans ce filet et semblait presque réussir à s'en échapper. L'ancien vert et argent avait sortit sa baguette de sa poche et était prêt à en découdre.

1- Finrod lance un #Conjonctivis pour que la créature soit encore plus entravée.

2- Le jeune roumain lance #Radicis Perfidum et de puissantes racines sortes du sol pour empêcher le dragon de s'en aller.

3- Décidément, c'est la poisse. Le dragon réussit à s'échapper et s'enfuit à nouveau. Et si les deux amis essayaient plutôt de ramener des pandas ou des pousses de bambous?

4- Le #Conjonctivis touche Eléane. Ses yeux enflent. La jeune Lestrange semble très en colère mais ne trouve pas Finrod. Bah oui, avec les yeux enflés, difficile de voir quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Quelque part en Asie

Message par : Maître de jeu, Mar 10 Fév 2015 - 10:52


Le membre 'Finrod Elensar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Eléane Lestrange
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Quelque part en Asie

Message par : Eléane Lestrange, Mar 10 Fév 2015 - 22:32


Ouai ! Et d’un dragon écarlate emprisonné dans un filet en métal, un ! Le sort lancé par Eléane c’était avéré efficace et les mouvements du Boutefeu Chinois étaient maintenant entravés pas le lourd filet de métal qui se resserrait au fur et à mesure que la bête bougeait et se débattait. Mais vu la force que mettait le dragon dans sa libération le filet n’allait pas durer longtemps. C’est à ce moment qu’intervint Finrod en lançant l’un de ses sortilèges favoris qui faisait apparaître de solides racines. Les grosses racines allèrent s’entourer tout autour des pattes du dragon et de sa queue histoire de l’empêcher de bouger au maximum. Si l’un des deux sorciers ne se dépêchait pas de faire quelque chose le Boutefeu allait de nouveau se sauver.

Pile - Eléane lança un #Ensoporis Maxima sur le dragon, celui-ci s’endort comme un bébé sous son joli petit filet métallique. Ah enfin capturé ! Maintenant reste plus qu’à le ramener en Angleterre.

Face -  Mince pas assez rapide. Apparemment les racines et le filet de résiste pas à la force et au feu d’un dragon. Celui-ci se défait de tous ce qui l’entrave et s’envole dans un dernier rugissement rageur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Quelque part en Asie

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 6

 Quelque part en Asie

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.