AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 2 sur 3
Vagabondage sur la Route 66
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sunny Potter
Gryffondor
Gryffondor

Re: Vagabondage sur la Route 66

Message par : Sunny Potter, Ven 24 Oct - 16:24


*Tu veux une course, ma jolie ? Pas de problème !* Dès que la jeune femme lui avait donné les détails des récompenses, le jeune homme n'avait pas réfléchie. Il s'était baissé vers l'arrière le plus possible, presque couché sur son magnifique véhicule. Il avait alors fait ronflé le moteur comme jamais, avant de mettre toute la puissance de sa "princesse". La jeune femme avait fait l'erreur de lever la roue avant de son bolide : elle ralentissait sa moto à cause de la vitesse qu'elle avait déjà. Lui n'avait pas ce problème, il avait ainsi doublé rapidement. Quand elle l'avait remarqué, elle s'était directement arrêté dans un dérapage contrôlé, et le Gryffon fit de même. Elle enleva son casque, secouant ses cheveux.

- Bon, t'as quelque chose qui m'appartient je crois. Je me trompe ? En effet, elle ne se trompait pas. Il descendit de sa Harley, alors que la jeune femme était resté à moitié couché sur sa moto. Il n'avait pas encore sorti le porte-feuille, et ne comptait pas le sortir pour le moment. Il avait un jeu à finir et il comptait bien le finir ici. Surtout que cette gamine lui avait vraiment donné envie. Il s'approcha d'elle, les manches de son blouson, qu'il n'avait pas refermé, était maintenant remonté, dévoilant ses avant-bras et, par la même occasion, son tatouage : une magnifique rose rouge sûr son avant-bras gauche.

*Mais oui, j'ai bien quelque chose à toi, ma jolie.* Il s'approchait d'elle. Sa main droite dans la poche de son blouson ou se trouvait le bien de la sorcière. Tout dans son attitude transpirait le défi, et son regard, quand il planta ses yeux bleus, de glaces, dans ceux de l'adolescente, n'était pas en reste. Quand il fut enfin près d'elle, sans lui demander son avis, il prit son menton de sa main gauche, le relevant pour que leur visage soit face à face et il l'embrassa. La jeune femme se recula immédiatement, lui adressant un regard tueur. Il afficha un sourire mi-provocateur, mi-moqueur. Si ça tournait mal, et qu'elle l'attaquait, elle n'avait aucune chance, mais pour le moment, il n'y pensait pas.

- En effet, j'ai cru comprendre que c'était à toi, ça. Il lâcha le menton de la jeune femme, puis, tout en regardant d'un air très intéressé l'endroit visé, il souleva le col du débardeur de la gamine, dévoilant la partie non-caché par le sous-vêtement qu'elle portait, et plaça, d'un geste sûr, le porte-feuille dans le creux de ses seins avec sa main droite.

- Ce n'est pas très polit de partir de cette manière quand on fait connaissance avec quelqu'un. Il s'était de nouveau approché, alors que la jeune femme se reculait en lui lançant des regards meurtrier. Si la jeune femme avait pu lancer des Avada Kedavra avec les yeux, Sunny ne serait plus de ce monde, mais comme ce n'était pas le cas, il s'en foutait royalement. De sa main droite, il s'appuya sur la moto de la jeune femme, son bras derrière son dos, puis il plaça sa main gauche, qui était devenu glacé à cause du vent, sous l'une des bretelles du sous-vêtement de l'adolescente, le faisant glisser, dévoilant un peu plus de la poitrine de la jeune femme. Enfin, il se pencha sur elle, et l'embrassa de nouveau, doucement cette-foie, avec délicatesse. Il voulait l'avoir, alors autant tenter une nouvelle approche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Vagabondage sur la Route 66

Message par : Invité, Ven 24 Oct - 17:26


Il avait encore osé me toucher et, en plus m'embrasser. *Rahhh il comprendra jamais ou quoi ?!* Je le regardais d'un mauvais oeil, souhaitant sa mort imminente, mais si j'ose sortir ma baguette et que c'est un sorcier, je suis tout simplement et purement foutu. De un, car je suis nulle en duel et de deux j'ai pas mes 17 ans.

"En effet, j'ai cru comprendre que c'était à toi, ça." avait-il dit. Il avait tout simplement regardé sans gêne mon décolleter et avait par la suite déposer mon porte-feuille dans le soutien-gorge. *Beurkkk, aller calme Aut', pas maintenant plus tard, mais c'est encore trop tôt*.

"Ce n'est pas très polit de partir de cette manière quand on fait connaissance avec quelqu'un."


Il avait dit ça nonchalant, en osant s'appuyer sur ma moto. Mon regard s'intensifiait encore un peu plus, s'il continuait, il y avait un risque...comment dirais-je, d'explosion ? Il avait même commencé à m'enlever une de mes bretelles alors, je lui faisais croire que j'avais envie de lui. Et le voilà en train de m'embrasser avec tendresse comme savait si bien le faire *Levine put**n !!!* . J'ouvrais les yeux alors, que lui les avait fermés et j'en profitais donc pour qu'un "accident" ai lieu. Oups alors, c'était pas voulu. Il m'avait soudain regarder et je fis comme-ci je ne savais pas ce qu'il y avait eu. C'est bon, y a juste un cercle de feu autour de nous, au pire il risque d'en profiter pour... non non non, il n'oserait pas... Enfinnn si, mais bon tant pis je priais donc en regardant avec stupeur ce qu'il venait de se passer, car oui je m'étais surprise moi-même, je ne savais pas si depuis mon entrée à Poudlard ma colère énorme pouvait encore faire ça, maintenant je le sais....oups Levine désoler ,mais tu n'en saura rien puisque tu caches certaines choses, certes pour mon bien, mais bon.

[...]
Revenir en haut Aller en bas
Sunny Potter
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Animagus : Corsac


Re: Vagabondage sur la Route 66

Message par : Sunny Potter, Ven 24 Oct - 18:37


En ressentant une certaine chaleur qui ne pouvait pas être naturel, le Gryffon avait rouvert les yeux, se détachant de la sorcière, tout en restant très près d'elle tout de même. *Ah, ça ne rigole pas !* Il avait une expression mi-amusé, mi-étonné sur le visage. La jeune femme venait-elle de faire ça volontairement ? Si c'était le cas et qu'elle avait eu pour but de le viser, c'était raté ! Par contre, si son but avait été de les enfermer tous les deux dans la fournaise, c'était réussi. Il sourit. *Intéressant.* Il reprit possession des lèvres de sa victime, l'empêchant de se détacher cette-foi. Il prenait, également, bien soin de ne pas être à porté du feu, tout en vérifiant que l'adolescente ne réitérerait pas.

- Il fait légèrement chaud, je trouve. C'était un murmure. Un murmure hypnotique, visant la jeune femme. Il commença doucement à enlever son blouson, continuant à l'embrasser avec douceur. Cette foie-ci, il ne laissait pas la bête prendre le dessus. Il la jouait avec finesse, avec délicatesse. Doucement, mais surement, il amenait la femme à s'abandonner. Il le voulait. Quand il eut enlevé le blouson, il continua à l'embrasser, passant l'une de ses mains glacées sous le débardeur de la jeune femme, caressant doucement son ventre tout en remontant délicatement. De sa main gauche, il caressait sa hanche, sa cuisse avant de remonter doucement jusqu'aux fesses de la jeune femme, la relevant doucement de la moto.

*Je vais t'avoir, fait moi confiance.* Il devait réussir à la faire céder. Il devait faire en sorte qu'elle s'abandonne, corps et âme, à la lui. Il voulait toujours sentir sa chaire contre la sienne. Il écoutait, attentivement, pour savoir si elle se retenait de lâcher de petits gémissements de plaisir. Plaisir qu'il était sur de lui donner même si elle ne le voulait pas.

*Bon... Je tente ma chance !* la main toujours dessous son débardeur, sentant sa main contre sa peau, il remontait doucement vers sa poitrine, la caressant quand il y arriva par-dessus le sous-vêtement. Il força les lèvres de la jeune femme une nouvelle fois, entremêlant sa langue et celle de l'adolescente. Oui, il allait y parvenir. Il l'espérait, en tout cas. Tout en continuant à caresser les fesses d'une main, il commença à enlever le débardeur de l'autre, y parvenant sans trop de mal. Il recommença à embrasser la jeune femme et passa sa main sous le sous-vêtement, sa peau glacée en contact avec la poitrine de la jeune femme, qu'il commença à caresser...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Vagabondage sur la Route 66

Message par : Invité, Ven 24 Oct - 19:10


"Il fait légèrement chaud, je trouve."

Il m'avait parlé avec les bons mots et il agissait comme il le fallait pour que je craque *Oh mon dieu, je vais me faire tuer*, mais tant pis, j'en avais besoin, relâcher toute la pression et puis c'est vrai qu'il est pas mal n'empêche. Que ça soit un moldu ou un sorcier, c'est pas grave je tenais plus. Alors, comme il voulait sûrement faire ça que pour "jouer", je re-rentrais dans son jeu, le temps de décompresser. Mon corps n'avait plus de limites apparemment puisqu'il venait de me soulever de la moto en enlevant mon blouson. Nous voilà alors en train de nous embrasser, en étant deux personnes voulant seulement passer du "bon temps".

Sa main glacée allait de plus en plus sur ma poitrine jusqu'à ce qu'elle se soit calée tandis que l'autre, sur mes fesses bien posée, je me sentais bien, mais comme ma colère avait fortement diminuée je voyais le feu disparaître. Dès qu'il eut totalement disparu, il était déjà tard, le soleil se couchait. Alors, en me retirant de sa bouche :

"Frisquet non ? Et puis, il fait sombre...un endroit plus confortable qu'une route serait plus convenable non ?"


Je regardais sa tête [...]
Revenir en haut Aller en bas
Sunny Potter
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Animagus : Corsac


Re: Vagabondage sur la Route 66

Message par : Sunny Potter, Ven 24 Oct - 20:04


Il continuait à l'embrasser et à la caresser. Elle cédait, petit à petit, il le sentait. Elle se détendait, preuve qu'elle avait décidé de lui appartenir. Elle avait décidé de jouer le jeu jusqu'au bout. Il n'attendait que ça. Le feu qu'elle avait fait apparaître avait disparu, et il comprit que cela n'avait pas été volontaire, surement un coup de sa magie en réponse à une émotion forte, comme la colère. Le soleil se couchait à l'horizon, et malgré la température qui commençait à chuter, il n'avait pas pour but d'arrêter si près du but. Malgré ce fait, l'adolescente rompit le contact.

- Frisquet non ? Et puis, il fait sombre... un endroit plus confortable qu'une route serait plus convenable non ? Il ne s'était pas attendu à ça. Et il hésitait. Risquer de la "perdre" pour une histoire de route et de froid alors qu'ils étaient tout deux des sorciers et pouvait donc y remédier ou rester ici ? Le choix était complexe, mais avec tous les efforts qu'il avait fait, il ne se risquerait pas à la perdre. Il décida donc de rester. Avec un mince sourire, il recommença à embrasser et caresser la jeune femme.

- Pourquoi s'embêter de partir quand on peut facilement remédier à ce genre d'inconvenant avec l'aide d'un simple sortilège ? Il parlait toujours avec cette voix hypnotique. Il ne voulait pas la laisser filer. Après avoir, d'un geste vif et précis, placé la béquille de la moto de la jeune femme, il l'attira, la mettant debout devant lui. Il avait toujours une main sur sa poitrine, et de l'autre, il remonta sur le creux des reins de la femme avant de redescendre en douceur, jusqu'à arriver au niveau du jean. Il passa sa main à l'intérieur des deux couches de vêtements, se retrouvant avec sa main directement en contact avec les fesses de la jeune femme. Il avait mis fin au baiser entre temps et commencer à lui embrasser le coup.

*Voyons si elle compte vraiment rester ou non.* Continuant à l'embrasser dans le coup, il arrêta de caresser la poitrine de la jeune fille, il plaça sa main dans le creux de ses reins, avant de remonter, effleurant à peine la peau de la jeune femme, avec une extrême lenteur. Il avait toujours l'une de ses mains sur les fesses de la jeune femme, directement sur sa peau. Quand il arriva enfin à l'endroit voulu, le jeune homme défi, avec facilité, l'agrafe du sous-vêtement qui cachait toujours sa poitrine aux yeux de Sunny. Il ne lui enleva pas, toutefois, c'était une sorte de test. Soit elle le laisserait glisser et se dévoilerait, soit elle le remettrait et essayerait de repartir sans aucun doute. Il avait posé ses cartes sur la table, il ne restait plus qu'à attendre que la jeune femme fasse de même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Vagabondage sur la Route 66

Message par : Invité, Ven 24 Oct - 20:23


Je ne m'étais pas rendu compte de ce que je venais de faire...et, et de dire surtout !! J'étais perdu alors, quand il dit :

"Pourquoi s'embêter de partir quand on peut facilement remédier à ce genre d'inconvenant avec l'aide d'un simple sortilège ? "

*Attend, il parle d'un sortilège...mais est-ce que s'en est un ou pas, je vais lui demander*

Alors, que lui était en train tranquillement de me toucher à mes endroits les plus intimes, je n'en pouvais plus, plus de devoir jouer avec lui, ce qu'il venait de dire était suspect, très suspect même. Nous étions debout et il venait de dégrafer mon sous-vêtement. Mal à l'aise et je pense qu'il l'avait senti puisqu'il restait figé je dis alors :

"Quelle maison ? Tu vois très bien de quoi je parle, ne ment pas" lui avais-je susurré du bout des lèvres près de son oreille.

Je pris mes mains qui étaient à son cou et remis mon sous-vêtement. Attendant une réponse, j'étais là, mais au bout d'un moment, sûrement 10 minutes puisque le soleil avait totalement disparu du désert, je pris mes jambes à mon cou et fila reprendre juste mon blouson, vérifiant si mon porte-monnaie était bien là. Oui, c'est bon, je pris mon débardeur que je ne remis pas et enfin mis mon casque. Il devait être stupéfixé ou quelque chose comme ça, car aucune réponse n'était sortie. Allumant la moto il [...]
Revenir en haut Aller en bas
Sunny Potter
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Animagus : Corsac


Re: Vagabondage sur la Route 66

Message par : Sunny Potter, Ven 24 Oct - 22:05


- Quelle maison ? Tu vois très bien de quoi je parle, ne ment pas. Elle l'avait susurré doucement, près de son oreille. Puis, sans attendre de réponse, elle remit son sous-vêtement en place. Sunny affichait un sourire moqueur. Elle en avait mis du temps à comprendre qu'il était un sorcier. Il la regardait avec ce petit sourire insupportable qu'il dédiait parfois. *Hum... Je réponds ou non ? Non... Je vais entendre de voir combien de temps elle tient.* Il fixait certaines parties du corps de la jeune femme sans aucune gène. *Quel dommage, on était bien parti, pourtant !*

Après une bonne dizaine de minutes, où Sunny se rinça l’œil, la jeune femme prit ses jambes à son coup et partit récupérer ses affaires. Elle remit son blouson, sans pour autant enfiler son débardeur. *Une invitation ? Ou serais-tu pressé, princesse ?* Elle remit son casque. *Il faut croire que ce n'est pas une proposition, dommage...* Elle alluma la moto. Ne voulant pas voir sa proie partir si vite, alors qu'il n'avait pas fini de s'amuser avec celle-ci, il se décida à utiliser un sortilège qu'il avait appris peu de temps avant. Sortant sa baguette avec une rapidité surprenante, il la pointa sur la jeune femme et resta bien immobile.

- #Commutatio Loco ! Le sortilège fusa sur celle-ci alors qu'elle allumait à peine sa moto, la seconde d'après, les deux personnes avaient échangé leur place. Il était sur la moto, sa baguette toujours en main, et elle se retrouvait à sa place. Il éteignit directement le bolide sur lequel il se trouvait et enleva les clefs du contact, il lui rendrait plus tard.

- Pour te répondre, ma belle, je suis de Gryffondor, et toi ? Je ne te vois pas à Gryffondor, ni à Serdaigle. Serpentard... Non plus, je ne pense pas. Poufsouffle alors ? Pourquoi pas. Oui, je pari que tu es de Poufsouffle, trop "loyal" envers ton mec. Le jeune homme descendit de la moto, se rapprochant à grands pas de la jeune femme. Il lui prit le visage, avant de l'embrasser une nouvelle fois, sans pour autant que ça dure. Il la regardait avec un regard moqueur. Que ferait-elle maintenant ? Elle n'avait les clefs d'aucune des deux motos et se retrouvait dans une situation où elle ne pouvait même pas utiliser sa baguette : elle devait être mineur et n'était pas du tout en danger de mort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Vagabondage sur la Route 66

Message par : Invité, Ven 24 Oct - 22:42


Je me retrouvais....là où il était et lui sur Ma moto ?! *Oh non...*.

"Pour te répondre, ma belle, je suis de Gryffondor, et toi ? Je ne te vois pas à Gryffondor, ni à Serdaigle. Serpentard... Non plus, je ne pense pas. Poufsouffle alors ? Pourquoi pas. Oui, je paris que tu es de Poufsouffle, trop "loyal" envers ton mec."

Il m'avait répondu ça tout en m'ayant bien sûr embrasser préalablement.

"Un Gryffondor ? Hm, ça voit, ton côté...bête et primitif avec les femmes. Et je ne vois pas pourquoi je répondrais à ta demande puisque tu trouves tes réponses toi-même. Et si on jouait ? Je gagne, je repars, mais si tu gagnes alors tu auras le droit de "t'amuser" avec moi. Le principe est simple : celui ou celle qui arrive à tenir le plus longtemps sans avoir envie de coucher avec, gagne."

(libre arbitre pour la réponse)

Je vis qu'il acceptait le défi avec envie.

"Que le meilleur gagne, c'est partit"
[...]
Revenir en haut Aller en bas
Sunny Potter
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Animagus : Corsac


Re: Vagabondage sur la Route 66

Message par : Sunny Potter, Sam 25 Oct - 9:04


- Un Gryffondor ? Hm, ça se voit, ton côté... bête et primitif avec les femmes. Et je ne vois pas pourquoi je répondrais à ta demande puisque tu trouves tes réponses toi-même. Premièrement, il ne savait pas que tous les Gryffondors avaient un côté bête et primitif avec les femmes... Et ce n'était surement pas le cas, d'ailleurs. Après tout, il était bien différent de nombreux Lions : il aurait très bien pu atterrir chez les Serpent, s'il n'avait pas supplié, mentalement, bien sûr, le Choixpeau de ne pas l'y envoyer... Après tout, comment cacher son côté Serpentard, pour mieux s'en servir, s'il avait été directement réparti dans la maison de Salazar ? Et deuxièmement, il voulait juste la confirmation que la gamine était bel et bien dans la maison d'Helga, et elle venait de la lui donner. Il revint à la réalité quand la jeune femme reprit la parole.

- Et si on jouait ? Je gagne, je repars, mais si tu gagnes alors tu auras le droit de "t'amuser" avec moi. Le principe est simple : celui ou celle qui arrive à tenir le plus longtemps sans avoir envie de coucher avec, gagne. C'était intéressant comme jeu. Si elle pensait qu'il n'avait aucune chance, elle se trompait lourdement. Bon, en même temps, il avait déjà perdu, mais elle n'avait pas besoin de le savoir. Il accepta le défi, et comptait bien le réussir. Oui, il allait tenir. Il le devait, s'il voulait "s'amuser" avec elle, comme la Pouffy le disait si bien. Toujours face à la demoiselle, il se pencha à son oreille.

- Je te préviens, si je gagne, je prendrais tout mon temps. C'était un murmure, il avait susurré ses mots. Avant de se redresser, il embrassa le coup de la jeune femme, puis partit s'asseoir sur l'Harley, jouant avec les clefs de la moto de l'adolescente. Il partait tout de même avec un net désavantage : la jeune femme n'avait pas remis son débardeur, et le jeune homme avait toujours une vue splendide sur son corps, et sur une certaine partie plutôt intime. Arriverait-il à se retenir ?

*Allez Potter, tu dois y arriver !* Il lançait des regards charmeurs à la jeune femme, ses éternels regards séducteurs. Il ne voulait plus qu'une chose pour le moment : qu'elle ait envie de lui, qu'elle perde son propre pari. Il ne voulait pas laisser sa proie s'échapper. Il avait adopté une position nonchalante, s'appuyant de son bras gauche sur la moto, un sourire au coin des lèvres. *Par Merlin, je vais réussir à t'avoir ! Tu ne t'échapperas pas si facilement !* Il regardait toujours la jeune femme avait ses regards éloquents. Il espérait vraiment qu'elle craquerait rapidement. Avec de la chance, ce serait le cas. Si par malheur, c'était lui qui perdrait le défi, il allait se retrouver avec une certaine envie sur les bras, et la vendeuse devait déjà avoir fermé. Non, la seule personne, qui pouvait lui donner ce qu'il voulait, se trouvait à quelques pas de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Vagabondage sur la Route 66

Message par : Invité, Sam 25 Oct - 14:38


Dans un murmure, il m'eut dit avant de m'embrasser une dernière fois le cou ce qui m'avait provoquer des frissons malgré moi:

"Je te préviens, si je gagne, je prendrais tout mon temps."

*Aha, il est marrant lui, il croit réussir à tenir alors que, j'ai fait exprès de pas remettre mon haut ? On va voir ce qu'on va voir*

Pendant que je m'étais parlée intérieurement, il était parti de son côté s'installer sur sa Harley. Moi, le regardant en train de s'amuser avec mes clés, je le regardai d'un regard doux, félin et sauvage à la fois. Il essayait de me séduire, mais c'était pas gagner, personne ne savait me séduire *à par Levine* et je souriais de toutes mes dents pour montrer que cela ne me touchait point. Je m'assis donc par terre, en tailleur, en le fixant. Je voulais avec mes yeux, le faire envier encore plus qu'il ne l'était déjà et sachant que personne n'arrive à être insensible à la couleur de mes yeux, je prenais un risque, car il fallait que lui aussi ai des yeux intriguant. Deux personnes dont une partie du visage était déroutant pour les autres, ça va faire mal.

"Bon eh bien, si on apprenait à se connaître ?" avais-je dis en faisant se rire où personne ne résistait. Je m'étais mise en mode "plage" sur le béton chaud en attendant une réponse de sa part. [...]
Revenir en haut Aller en bas
Sunny Potter
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Animagus : Corsac


Re: Vagabondage sur la Route 66

Message par : Sunny Potter, Sam 25 Oct - 16:16


Son envie montait de plus en plus, mais le jeune homme ne bougeait pas le moindre cil, enfin, il bougeait pas vers la jeune femme. Il essayait par tous les moyens de ne pas céder... Déjà parce qu'il risquait de faire quelques choses qu'il pourrait regretter à l'avenir, et ensuite, parce que s'il y parvenait, il pourrait s'amuser avec cette gamine. *Tu peux le faire, Potter ! Oui, tu peux le faire et tu vas y arriver !*

La gamine le regardait de manière à ce qu'il ait encore plus envie d'elle, et il devait bien avouer que ça marchait. Il se décida de faire de même. Elle voulait jouer à ce jeu avec lui ? Elle allait être servi ! Elle avait encore beaucoup à apprendre avant de pouvoir lui arriver à la cheville dans le noble jeu qu'était la séduction. Il adoptait une position nonchalante, sa veste toujours ouverte sur son t-shirt et ses manches remonté. Il la caressait doucement des yeux, lui envoyait quelques sourires séducteurs. C'était tout simplement impossible qu'elle ne cède pas. Oui, impossible.

*P*tain, elle est vraiment bonne !* Et c'était vrai. Elle avait une sorte d'attitude sauvage renforcé par le manque d'un certain vêtement, ses cheveux emmêlés. Il continuait toujours à adopter cette attitude qui avait fait craquer plus d'une fille. Elle était la proie, lui était le prédateur, pas l'inverse. Elle allait s'en mordre les doigts de lui avoir proposé ce défi stupide. Surtout que la température baissée toujours et qu'elle risquait de finir par avoir froid. *Je la réchaufferais.* Il eut un de ses éternels sourires qui ferait craquer n'importe qui.

- Bon eh bien, si on apprenait à se connaître ? Elle avait dit cela avec un petit rire qui lui avait donné des frissons dans le dos. Il sourit, sans montrer son malaise. Il réfléchissait à une vitesse assez impressionnante à ce moment-là, sans montrer un quelconque changement d'attitude. Il lui faisait toujours ses "avances" avec son regard, ses gestes. Elle craquerait forcement, c'était obligé.

- Nous étions en train de faire connaissance, avant que tu ne décides d'arrêter. Il avait susurré ses mots. Le son de sa voix avait de nouveau ce timbre de charmeur de serpent. Utilisant les mots avec un soin bien précis. Il voulait que la Pouffy abandonne, qu'elle n'arrive plus à se contrôler. Et, aussi, il devait bien avouer qu'il avait légèrement peur de ce qu'il pourrait faire, avec l'envie qui était sienne maintenant, si lui ne réussissait plus à contrôler ses pulsions.

- Si tu veux vraiment faire connaissance, toutefois, mon nom est Potter, Sunny Potter, et toi, magnifique demoiselle, qu'elle est ton doux nom ? Toujours le même timbre de voix, les mêmes regards, les mêmes gestes. Il la caressait dans le sens du poil, de ses yeux, de ses paroles, du son de sa voix. Elle ne pourrait pas résister éternellement. Forcement, personne n'avait jamais résisté à Sunny Potter. *En toute modestie, bien sûr.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Vagabondage sur la Route 66

Message par : Invité, Sam 25 Oct - 17:32


Il ne faisait que me lancer des regards de séduction, mais je ne tombais toujours pas dans son piège. Il ouvrit la bouche pour dire :

"Nous étions en train de faire connaissance, avant que tu ne décides d'arrêter."

*Pathétique celui-là, il sait faire que ça ou bien ?*

J'avais donc lever les yeux au ciel quand il m'eut dit ça, mais il ajouta :

" Si tu veux vraiment faire connaissance, toutefois, mon nom est Potter, Sunny Potter, et toi, magnifique demoiselle, qu'elle est ton doux nom ?"

*Un Potter ?!*

"Ah, un Potter alors ? Quelle joie d'en rencontrer un, maiiis pas dans ses conditions bien sûr" lui avais-je répondu en faisant un clin d'oeil. Alors, me remettant debout tout en allant vers lui je répondis :

"Avery, oui blablabla, famille d'un ancien mangemort, bref. Autumn à cause de la couleur de mes cheveux". Je m'étais assise face à lui sur le réservoir de sa moto alors que lui, était assis confortablement sur la selle.

Je venais de me rendre compte de ce que je faisais, mais ne fis tout de même pas marche arrière, car cela l'insiterait encore plus à avoir envie de mon corps. Me calant la tête dans les mains qui étaient sur mes genoux, je le fixais avec un petit sourire mi-moqueur, mi-séducteur. Je ne voulais pas craquer, mais je me rapprochais de plus en plus de son visage en disant :

"Tu ne m'auras pas, ah moins queee" et je ne finissais pas ma phrase en faisant un clin d'oeil. [...]
Revenir en haut Aller en bas
Sunny Potter
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Animagus : Corsac


Re: Vagabondage sur la Route 66

Message par : Sunny Potter, Sam 25 Oct - 19:05


- Ah, un Potter alors ? Quelle joie d'en rencontrer un, maiiis pas dans ses conditions bien sûr. Et voilà, encore une qui voyait son foutu nom d'un bon oeil. Avait-il conscience qu'il n'était, et ne serait jamais Harry James Potter ? Bon, en même temps, il n'allait pas cracher sur son nom, alors qu'il lui avait permis pas mal d'écart à Poudlard, ainsi que quelque manipulation très finement joué.

- Avery, oui blablabla, famille d'un ancien mangemort, bref. Autumn à cause de la couleur de mes cheveux. La jeune femme avait poursuivit. *Son nom est Avery, intéressant. Les Avery sont-il bon au lit ? Oh, je le saurais bien assez tôt.* Le fait qu'elle soit la descendante d'un Mangemort, il n'en avait cure. Elle s'était assise face à lui, sur le réservoir de sa moto. *Pauvre réservoir...* Elle n'avait peut-être pas conscience de ce qu'elle faisait, mais lui si : elle mettait beaucoup moins de distance entre elle et lui, ce qui voulait dire qu'elle commençait à craquer doucement, mais surement. Elle avait calé sa tête dans ses mains, alors que ses coudes étaient appuyés sur ses genoux. A ce moment, Sunny s'était retourné, se mettant face à elle, avec un regard d'envie.

- Tu ne m'auras pas, à moins que... Avec un sourire, elle s'était approchée de son visage, tout en disant ses mots. Elle n'avait pas terminé sa phrase, laissant le soin au jeune homme de s'imaginer ce qu'il voulait. Il s'approcha lui aussi, entrant dans le jeu de la jeune femme. Il pouvait toujours résister tout en passant le temps, non ? Du bon temps, si possible. Et puis, la jeune femme n'avait pas vraiment précisé les règles du jeu, il comptait bien en profiter. *Oh, oui, Potter, amuse toi !*

- Ma chère Autumn, C'est bête que tu n'es pas donné les règles du jeu, il n'est donc pas interdit d'avoir de contact physique. Il avait susurré ses mots au creux de l'oreille de la jeune femme avec son timbre de voix charmeur. Puis, sans lui demander son avis, il caressa sa joue avec douceur, avant de mettre sa main derrière le coup de l'adolescente, et de l'emmener jusqu'à elle. Alors, encore une fois, il s'empara de ses lèvres, allant jusqu'à forcer la jeune femme de se laisser pénétrer, pour que leurs langues s'entremêle dans une danse douce et légèrement sauvage à la fois.

*Voyons voir si elle suit ou pas !* Toujours en l'embrassant, enfin, en la forçant de se laisser embrasser et de participer, il passa son autre main dans le dos de la jeune femme, dans le creux de ses reins, et, avec une certaine force, l'amena jusqu'à lui. En réalité, elle se retrouvait presque à califourchon sur lui, son corps contre celui du jeune homme. Celui-ci jouait avec ses mains, caressant le dos et le coup de la jeune femme, en prenant bien soin de ne pas aller "trop loin", histoire de ne pas montrer qu'il n'avait plus que l'envie de la déshabiller directement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Vagabondage sur la Route 66

Message par : Invité, Sam 25 Oct - 21:50


"Ma chère Autumn, C'est bête que tu n'es pas donné les règles du jeu, il n'est donc pas interdit d'avoir de contact physique."

J'ouvris les yeux intérieurement *Meeer*e, j'avais oublié ça...oups*, je fis donc une sourire qui signifiait que j'avais oublié cette partie là. Et c'est partit pour le moment intense...oh non ne pensez pas en émotions, mais en dégoût, oui oui en dégoût, me dire qu'il me touchait la joue, le creux de mes reins et, enfin les lèvres... *Je tiens le coup, ne t'en fait pas pour moi* Il me forçait la bouche pour pouvoir y insérer sa langue *Calme, ne remet pas le feu s'il te plaît....* Mais c'était trop tard, un buisson avait pris feu sur le bas côté *Pu**in*

Alors qu'il continuait son manège, j'étais mal sur lui, à califourchon en plus c'était pas agréable, j'avais mis mes mains sur son jean pour avoir un appui et soudain, la révélation *Bingo*

Je retirais ma bouche et dis :

"Bah alors, on commence à aller trop loin ?" fis-je avec un sourire gagnant sur mes lèvres.

Je me relevai donc de lui et partie m'installer sur ma moto malgré le fait que mes clefs ne soient pas sur moi...ah non, je les avais. Lancant un coup d'oeil à Sun, je partis vite pour ne pas qu'il refasse le même sort. Je devais bien être à une dizaine de kilomètre de lui maintenant. Je rigolais de ma victoire et me rendis compte que j'avais laissé mon casque *Tant pis, j'en rachèterai un plus beau* [...]
Revenir en haut Aller en bas
Sunny Potter
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Animagus : Corsac


Re: Vagabondage sur la Route 66

Message par : Sunny Potter, Sam 25 Oct - 23:14


- Bah alors, on commence à aller trop loin ? Sunny soupira intérieurement. Pourquoi avait-il fallu qu'elle mette sa main à cet endroit précis ?! Sérieusement ? Elle s'était détachée de lui, puis c'était levé, avant de prendre ses jambes à son coup. Elle était arrivée, par un obscur procédé, à récupérer les clefs de sa moto dans la poche du jean du Gryffon. Quand elle fut partie, il soupira de nouveau. *Et m*rde ! P*tain de bordel de sale petite c*nne ! S*lope !* Oui, le jeune Potter était légèrement énervé. Déjà, parce qu'elle lui avait filé entre les doigts, et enfin, parce que, p*tain, il avait une sacré envie sur les bras.

- Fait vraiment ch*er ! Il remarqua le casque de la demoiselle, qu'elle avait oublié. *Elle n'reviendra pas le récupérer, elle a surement trop peur, maintenant.* Il se relava de sa moto, le prenant. Il le regarda sous toutes les coutures, tout en retournant sur sa Harley. Quand il fut de nouveau installé, sans même y penser, il mit les clefs sur le contact et démarra. *Bon, et bien, la prochaine bonne nana que je croise, je finis dans son lit.*

Tout en faisant crisser les pneus, il jeta le casque sur la route, à côté de lui, puis partit comme une flèche. Il s'était donné une nouvelle mission : trouver une, ou plusieurs avec de la chance, nana avec qui il pourrait passer un agréable moment. Cette foie-ci, il ne se laisserait pas avoir. *C'est quand même c*n de ne pas avoir réussi à conclure... Elle était vraiment bonne, m'enfin, je saurais maintenant que quelques Pouffys en couple peuvent poser problème.*

En réalité, malgré le fait qu'une femme ai réussi à lui résister, il n'était pas réellement énervé. Non, il s'en foutait pas mal, et puis, si jamais il la recroisait, il ferait tout pour la mettre dans son lit. Oui, il se le promit. *Si je te revois ma jolie, je te promets que je t'enverrais au septième ciel.* Pour lui, pour le Gryffon, c'était un jeu... Il avait peut-être perdu la première bataille contre cette demoiselle, elle avait peut-être réussi à fissurer légèrement le mat de son navire, mais il n'avait pas perdu la guerre. Non, la guerre commençait à peine, et il comptait bien la gagner. Il ne lui restait plus que trouver la bonne destination, et sa flotte partirait en quête du cœur, ou plutôt du corps, de cette gamine. De cette adolescente tout à fait à son goût.

[Fin du RP]
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Vagabondage sur la Route 66

Message par : Malicia Evans, Sam 18 Mar - 11:46


RP avec Lilou Fantozzi

Je pouvais nous amener n’importe où, elle s’en fichait. Je n’avais que l’embarras du choix. Alors que Lilou attrapait ma main, je réfléchissais à notre destination. Je voulais un endroit où il faisait chaud. Etant en décembre, il était compliqué de trouver un endroit où il faisait beau sans être étouffant. Dernière pensée, je me focalise sur la destination avant d’accorder un dernier sourire à Lilou, attrapant fermement sa main.


Lorsque nous ré-apparaissons, je trouve un paysage que j’ai souvent arpenté il y a quelques années. La route 66. En face de nous, se trouvait un restaurant un peu malfamé. J’espérais qu’ils vendaient ou louaient des voitures. L’argent n’était pas un problème quand on avait une baguette, principalement pour moi. On arrive toujours à se débrouiller. Je me tournais vers Lilou.

« - Ca te dit un road trip ? » J’avançais un peu en direction de l’établissement en face de nous. « - Attends moi là, je vais voir s’ils n’ont pas une voiture d’occasion à vendre. »

J’avance rapidement vers la station-service. Lorsque je rentre, la chaleur et l’odeur de graille me fouette le visage. Je réprime une grimace et m’avance vers la serveuse. J’attends qu’elle me remarque pour entamer la discussion.

« - Excusez moi, est-ce que vous avez des voitures à vendre ou louer ? »

Elle me regarda d’abord étonnée pis m’indiqua le garage derrière la station-service. Je partais, étouffant un soupir et passais par la porte de derrière. Lorsque j’arrive près des voitures, j’interromps un homme en pleine réparation d’un véhicule.

« - Vous auriez une voiture à vendre ? La notre vient de lâcher. »

J’accompagnais mes dires par un geste de la main montrant l’avant du restaurant. Je mentais, attendant qu’il me montre où étaient les voitures en état de marche. Je discute avec lui quelques minutes avant de le suivre près des voitures à vendre. Je lui désigne une décapotable bleue. Alors qu’il se tourne pour me donner les clés, je sors ma baguette et lance un #Impero.
Il me donne les clés machinalement et retournes à ses réparations sans faire attention à moi.
Je monte dans la voiture, rangeant ma baguette dans ma manche et sors de l’établissement. Je m’arrête devant Lilou et lui intime de monter.

« - Prête ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Vagabondage sur la Route 66

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 3

 Vagabondage sur la Route 66

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.