AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 3 sur 7
Dans la campagne irlandaise
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Jean-Baptiste Flitwick
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Dans la campagne irlandaise

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Dim 1 Fév 2015 - 19:42


JB était content, il avait réussi ses trois transplanages d'escorte. Après si peu de temps à transplaner, il espérait ne pas se planter et désartibuler l'un d'eux, ce qui raccourcirait considérablement leur chasse. Au final, tout s'était bien passé et il vit les fruits de sa propension à transplaner partout et tout le temps.

Pendant un bon moment, ils arpentèrent une forêt humide remplie de sapins dans le coin perdu de l'Irlande qu'Isza lui avait indiqué. Ils ne trouvaient ni Augurey, ni aucune créature y ressemblant. C'était frustrant et il ne voulais pas rester bredouille. Le fait de participer à la création d'un zoo et de se dire qu'une des créatures étaient présentes grâce à lui le rendaient dingue et il voulait absolument réussir. Eb avait l'air moins confiante et on ne pouvait l'en blâmer, cette expédition commençait à devenir longue.

Finalement, ils en repérèrent un sur une branche, qui les regardait de manière blasée. Ce n'était pas comme si les sorciers les chassaient, ils étaient plutôt mal vus. Ce devait juste être son caractère qui le faisait agir ainsi. Ils commencèrent donc à le chasser et à le poursuivre d'arbre en arbre, courant dans l'herbe trempée comme des boulets.

1 - Après quelques minutes à chasser l'oiseau, il paraissait avoir perdu de sa vigueur et ne s'enfuit même pas lorsqu'ils s'approchèrent tous les quatre de l'arbre.

2 - Une fois arrivée à l'arbre où le satané emplumé se tenait, ils tentèrent de s'avancer vers lui mais il prit son envol et disparut au dessus de la cime des arbres, ne leur laissant aucun chance de pouvoir le retrouver.

3 - Ils avaient l'impression que ça faisait des heures que ça durait mais au final, ils réussirent à acculer l'animal dans une clairière, perché sur une souche et il avait l'air aussi crevé et misérables qu'eux.

4 - En s'approchant de l'oiseau, le regard fixé sur lui, concentré comme pas possible, JB ne vit pas la branche qui lui fonçait dessus à mesure qu'il avançait. Sa tête la heurta avec un bruit sourd, laissant le jeune blaireau un peu sonné et une belle entaille sur le front.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans la campagne irlandaise

Message par : Maître de jeu, Dim 1 Fév 2015 - 19:42


Le membre 'Jean-Baptiste Flitwick' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Lilith Bee
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans la campagne irlandaise

Message par : Lilith Bee, Dim 1 Fév 2015 - 23:39


Encore une histoire à dormir debout... Mais voilà, l'enthousiasme d'Izsa, la flegme de JB et la mauvaise humeur d'Eb' avaient finit par la décider. La rouge te or ne rechigner pas à partir à l'aventure, mais courir sous la pluie, en Irlande, derrière un piaf juste pour remplir un zoo, elle trouvait ça assez ridicule. *Sérieusement, ils ont pas des gens payés pour ça là bas??*.
Pourtant, le jour venu elle retrouva ses camarades et partit pour l'île en transplanage d'escorte avec le nouveau membre de leur clique.
Une fois là bas, Eb' ne se détendit pas et Lilith tenta tant bien que mal de ne pas montrer son malaise suite à sa première expérience de transplanage. Elle qui avait toujours été sujette au mal de transport avec ses parents supportait moyennement bien ce moyen de locomotion, et elle se disait qu'elle n'était pas prête de passer son permis...

Une fois les quatres compères réunis, ils commencèrent les recherches. Sans grand succès. Alors que le Serdaigle éternué et calmait sa mauvaise humeur sur Izsa, Lilith préférait se taire et scruter les environs. la pluie tombait drue sur leurs habits, et elle se félicita d'avoir lancé un sort d'imperméabilité sur sa veste de jogging.
Alors que la jeune sorcière commençait a désespérer de trouver ne serait-ce qu'un boursouflet, Izsa sembla apercevoir le fameux Augurey si convoité.
En effet, juste devant eux, se tenait l'animal, une branche dans le bec, et l'air tout aussi blasé qu'eux de la pluie. Sans crier gare, les sorciers de lancèrent à sa poursuite, espérant ainsi le fatiguer!
Et c'est ce qui arriva. Arrété non loin d'un arbre, l'oiseau ne réagit plus et les regarda avec des yeux presque suppliants. Lilith s'en voulu de faire ce qu'elle allait faire...
Sans réfléchir plus longtemps, elle attrapa sa baguette et lui lanca un #Stupéfix banal mais efficace qu'elle espérait réussi. La pluie n'aidait pas à viser...

- Ne jamais oublier que l'on est des sorciers! dit-elle a ses camarades avant de s'approcher un peu plus de l'endroit ou le sort devait être tombé.

PILE - L'animal est à terre et Lilith ne peut contenir un air de victoire sur son visage, presque hautain pour ses trois jeunes amis. En même temps, elle est la seule à avoir pensé à sa baguette visiblement, elle y peut rien si elle est plus réactive.

FACE - Yes, le sort a marché! L'animal est couché est parait résigné à son sort... Mais au moment où Lilith tente de l'attraper il lui envoie un coup de patte avant de repartir encore plus vif qu'avant. cette saleté de bestiole est plus intelligente qu'elle le pensait, et maintenant elle se retrouve avec une belle éraflure sur la joue droite. Merci Izsa.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans la campagne irlandaise

Message par : Maître de jeu, Dim 1 Fév 2015 - 23:39


Le membre 'Lilith Bee' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Pile ou Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans la campagne irlandaise

Message par : Ebenezer Lestrange, Lun 2 Fév 2015 - 21:44


Heureusement pour Izsa qui aurait perdu le peu de crédibilité qu'elle possédait, ils finirent par tomber nez à nez avec maître Augurey sur son arbre perché. La guerre était déclarée et ils se mirent à le courser comme les quatre mongoles qu'ils étaient. C'était plutôt cool qu'il y ait enfin du mouvement, puis ça faisait oublier la pluie tellement il fallait se concentrer pour ne pas se prendre de racines dans les pieds et ne pas perdre le piaf des yeux. L'oiseau avait d'ailleurs l'endurance d'un vieux fumeur vu qu'il s'arrêta très rapidement de fuir et ne se bougea même pas quand les quatre sorciers l'encerclèrent. Il ne restait plus que monter dans l'arbre pour le déloger, ou lui balancer des cailloux ou...

- Ne jamais oublier que l'on est des sorciers!

La méthode de Lilith était pas mal en effet. Un stupéfix et c'était réglé. BOUM, l'oiseau semblait raide mort sur le sol et la lionne s'approcha récupérer le butin. Sauf qu'il était pas si hors course que ça, et il s'enfuit à tour d'ailes, la griffant au passage. Ebenezer ricana devant l'exploit de son amie qui devait avoir du mal à viser... Mais le phénix irlandais était un fourbe, il ne se serait pas imaginer qu'un oiseau puisse mettre au point de tels stratagèmes, c'était n'importe quoi ! Pour la peine, ils allaient venger Lilith et ne plus le lâcher ! Ils repartirent donc, plus motivés que jamais. Ce soir, ce serait rôti d'augurey au dîner.

1- Comme l'avait dit Lilith, autant le faire à la sorcière. Il sortit sa baguette et marmonna un #Accio Augurey... Coucou toi...
2- Ils repartirent donc approximativement dans la direction que l'oiseau avait prise. Puis ils tournèrent un peu en rond en pataugeant dans les flaques d'eau.
3- Petit, petit, petit... Viens voir tes quatre nouveaux amis ! N’empêche qu'il était pas malin le piaf vu que c'est ce qu'il fit.
4- Y a une branche, la plus jolie des branche, la branche est sur l'arbre, l'arbre est dans le bois et l'Auguray n'est pas là !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans la campagne irlandaise

Message par : Maître de jeu, Lun 2 Fév 2015 - 21:44


Le membre 'Ebenezer Lestrange' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans la campagne irlandaise

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Mer 4 Fév 2015 - 19:27


Et deuxième essai pour l'équipe, heureusement qu'ils avaient mis moins de temps à le trouver que la première fois sinon ils se seraient encore plus senti démoralisés. Déjà qu'ils n'étaient pas au mieux de leur forme, il ne fallait pas non plus en rajouter. Heureusement, l'oiseau avait l'air encore plus stupide que la manière d'Eb pour l'attirer. Il l'avait simplement appelé et l'oiseau était réapparu près d'eux. Se moquait-il d'eux ou voulait-il jouer? Dans tous les cas, ils devraient l'attraper au final.

Encore fallait-il le fatiguer un peu ce satané oiseau. Il fallait donc établir une stratégie qui leur permettrait de lui faire perdre des forces sans le faire fuir. JB décida donc d'employer la magie comme Lilith mais allait lancer un sort différent. Le Stupefix est quand même un peu violent pour un simple piaf. Il s'avança donc prudemment, sortit sa baguette de sa poche et...

1 - Lance un Petrificus Totalus informulé qui touche l'oiseau de plein fouet et l'étend à même le sol. C'était tout simple en fait.

2 - Avant même de pouvoir lancer un sort, JB marche sur une branche qui transperce sa fine semelle et se fiche dans son pied. Décidément, pas de chance aujourd'hui...

3 - Même pas besoin de dire quoi que ce soit. L'oiseau regarde le jeune homme d'un œil pusillanime et s'effondre sur le sol, près de s'endormir. Il avait du faire pas mal de sport ou un bon voyage avant de tomber sur eux.

4 - En avançant, le Poufsouffle heurte un caillou de sa chaussure, qui roule vers l'oiseau, le faisant prendre son envol. Ras le bol de la malchance...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Luke Belt
avatar
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Dans la campagne irlandaise

Message par : Luke Belt, Mer 4 Fév 2015 - 19:33


Lancer de dés pour Jean-Baptiste
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans la campagne irlandaise

Message par : Maître de jeu, Mer 4 Fév 2015 - 19:33


Le membre 'Luke Belt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Lilith Bee
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans la campagne irlandaise

Message par : Lilith Bee, Mer 4 Fév 2015 - 23:46


Après avoir pesté contre la bestiole qui lui avait salement entaillé la joue, Lilith remarqua que ces camarades avaient eux continué. D'un pas leste, mais en se tenant la joue sanguinolente elle les retrouva. Ce qu'elle vit aurait pu la faire tomber à la renverse si elle n'était pas déjà assez mouillée comme cela. Eby, le petit Serdaigle malfaisant était en train d'appeler le piaf comme un vulgaire chaton!
" Petit, petit, ... "

Le pire dans tout ça, c'est que l'Augurey ne se douta de rien et s'approcha lentement du petit groupe. La rouge et or ne pouvait s'empêcher de le regarder avec des yeux qui semblaient vouloir le plumer...
En plus d'être méchant, il était stupide! Ou alors très fourbe. Face à ce spectacle étonnant, Jean Baptiste réagit le premier et sortit sa baguette... Juste avant que le Piaf ne s'écroule au sol.
Non, cette chasse ne ressemblait décidément plus à rien!
Interloquée, Lilith regarda tour à tour Izsa, Ebychou et JB qui ne comprenaient pas plus le spectacle que l'oiseau leur offrait. S'ils ne raflaient pas la mise, il pourraient au moins se vanter d'avoir rencontrer l'Augurey le plus bizarre du monde!
Alors que la jeune fille se retenait de rire pour ne pas le réveiller, elle décida qu'il était temps de l'attraper pour de bon. * Finit la rigolade!*
Espèrant ne pas se faire avoir une seconde fois par sa cervelle de moineau, elle s'approcha, baguette à la main de la bête endormie.

PILE - "#Incarcerem" lança Lilith "...et voilà, le tour est dans le sac! Par contre, si y'a moyen de le faire souffrir avant de le livrer au zoo celui là, je ne suis pas contre!" . Oui, la rouge et or était légèrement agacée, et plus que vexée de s'être faite blessée par un oiseau, même pas beau!

FACE - Au moment où Lilith essaya de lancer le sortilège d'emprisonnement, le poulet amélioré décida que la sieste était terminée et se releva, en profitant pour lancer des coups de pattes rageurs de tous les cotés. Non, vraiment, il ne devait pas l'aimer pour réagir comme ça à chaque fois qu'elle s'approchait!
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans la campagne irlandaise

Message par : Maître de jeu, Mer 4 Fév 2015 - 23:46


Le membre 'Lilith Bee' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Pile ou Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans la campagne irlandaise

Message par : Izsa Hilswood, Jeu 5 Fév 2015 - 18:02


Comme quoi, Izsa n'était pas si stupide que ça, quand elle le voulait. Il y avait bien des Augurey dans la forêt, il n'y avait qu'à bien chercher. S'ensuivit une course poursuite des plus violentes et pleine d'action, en bref ils lui coururent après comme des champions. Pas un pour sortir sa baguette, ils y allaient à la moldue.

Ah si tiens, il y eu Lilith qui eu un éclair de génie. Un Stupéfix et bam, le zozio était à terre. Manquait plus qu'à le chopper, et hop récomp....p*tain de b*rdel de m*rde ! L'Augurey attaqua d'un sanglant coup de griffe Lilith, et partit sans demander son reste. S*loperie de bestiole !
Pas défaitistes pour autant, ils se mirent à la recherche de ce piaf de l'enfer. Celui-ci était pas une lumière, et revint vers eux quelques instants plus tard. Sans doute voulait-il se moquer de ses imbéciles de sorciers incapables.
JB sortit alors prudemment sa baguette, et brusquement le piaf s'effondra. Izsa fronça les sourcils. Elle était pourtant sûre qu'aucun éclair de lumière n'avait touché l'oiseau. Enfin, elle n'allait pas se plaindre de cette intervention du Saint-Esprit.

Tout de même il ne fallait pas faire confiance à ce simili-vautour. Il les avait déjà entubé une fois. Histoire d'être sûr, Lilith lui lança un Incarcerem.

"...et voilà, le tour est dans le sac! Par contre, si y'a moyen de le faire souffrir avant de le livrer au zoo celui là, je ne suis pas contre!"

Izsa non plus n'était pas contre, mais bon le zoo allait pas apprécié un piaf déplumé. La marchandise devait rester intact.

- Bon les cocos, je vous propose un verre dans un pub avant de repartir ! On l'a bien mérité !

Z'avaient plus qu'à trouver une sortie dans cette forêt. Cette fois-ci, Izsa allait passer son tour, elle n'avait aucune idée de l'endroit où ils se trouvaient...



[Fin du RP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Dans la campagne irlandaise

Message par : Invité, Jeu 5 Fév 2015 - 19:09


[ RP avec John Dawson ]

Que la nature était belle, resplendissante... Légèrement froide, aussi, mais cela ne dérangeait pas le sorcier, habitué (et grand fan) à la taïga russe dans laquelle il passait souvent ses transformations lupines, afin de se réveiller dans un endroit familier... Et surtout très peu peuplé : l'étendue de l'Est avait l'avantage d'être... très étendue !

Cependant, l'homme n'était pas installé sur un arbre couché en pleine nature russe, mais plutôt en Irlande, bien loin de la "civilisation", en pleine campagne, au calme. Arngrim était allongé non loin, savourant la bestiole qu'il venait de capturer (probablement un gros rongeur... À moins que ce ne soit un chat appartenant à l'une des fermes aux alentours... Vu l'état, c'était difficile à identifier). Le loup était toujours soumis à l'enchantement d'illusion que son maître lui avait appliqué : aux yeux des autres personnes, la magie faisait son effet et lui donnait une apparence de très gros chien... La race perçue pouvait varier d'une personne à l'autre, mais jusqu'ici, Rurik n'avait pas eu de problèmes : il ne s'attardait pas près des moldus lorsqu'il promenait son loup... pas par crainte qu'ils ne se doutent de quelque chose, mais plutôt pour éviter qu'Arngrim ne saute à la gorge de tout le monde. Déjà que le russe devait nettoyer après ses meurtres, alors si en plus le loup en rajoutait pour rien...

Alors qu'il laissait son esprit vagabonder, appréciant trop le calme pour le briser en s'offrant une course à travers ce décor relaxant, ses oreilles "s'agitèrent" en même temps que celles de son compagnon à quatre pattes : quelqu'un approchait. Il était étrange que les sens du loup n'aient pas détecté cet étranger plus tôt, mais pour l'instant, il n'y avait rien à craindre... A tous les coups, un paysan grognon allait sortir de derrière un arbre en se plaignant...

...Sauf qu'Arngrim
se mit à grogner, chose qu'il ne faisait que très rarement vu que son maître grognait quotidiennement plus souvent que lui.

« Ferme-la Arngrim... » grogna Rurik en retour.

L'illusion avait beau fonctionner correctement, si l'animal s'amusait à grogner un peu trop sauvagement, cela risquait d'être beaucoup trop suspect. Soupirant légèrement, le sorcier lança un regard noir à la bête avant de hausser le ton en direction de la personne qui approchait de l'autre côté des arbres.

« Bonjour... Faites pas attention à mon chien, il jappe beaucoup mais n'est pas méchant... » grogna-t-il d'un air blasé.

Bien sûr... pas méchant comparé à son maître... Ce qui n'était pas vraiment rassurant si l'on connaissait le russe. De plus, les grognements du loup étaient bien loin du simple jappement.

Qui que ce soit, cette personne le dérangeait. Même lorsqu'il s'exilait bien loin, on trouvait toujours un moyen pour l'embêter ! Ses capacités sociales étant loin d'être parfaites (ou même existantes...), le médicomage avait tendance à ne pas donner le bénéfice du doute aux inconnus. Ça ne collait pas avec son caractère et ses habitudes forgées dans un quotidien aussi dangereux que la mafia.


Revenir en haut Aller en bas
John Dawson
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Gorille


Re: Dans la campagne irlandaise

Message par : John Dawson, Ven 6 Fév 2015 - 16:05


Depuis son retour à Londres, John n'avait rien fait d'aussi relaxant qu'un jogging avec Thor sur une route enneigée dans la campagne irlandaise. Le temps était froid, mais John se contenta d'un sweat-shirt, étant donné qu'il allait courir sur une longue distance, et surtout qu'il était habitué à des températures moins basses que celles d'Irlande, on dirait même l'été au Pole nord, mais vu la nature précautionneuse de John, ce dernier avait un sac-à-dos de provisions, au cas où. Cette activité était la plus naturelle de ce qu'il avait fait depuis son retour en Royaume-Uni, il identifiait ces moments par le simple fait qu'il ne pensait à rien s'attachant à sa vie d'adulte.

Un petit jogging en hiver rappelait à John plein de souvenirs, quelques uns étaient doucereux, dont les souvenirs lui rappelant la période où il était garde-chasse à Poudlard. D'autres étaient moins plaisants, tous s'attachaient à ce qu'il appelait "L'enfer du nord", car, pendant les deux ans qu'il venait de passer au Grand-Nord, il rencontra tous les dangers possibles dont on l'avait prévenu, allant des animaux sauvages, notamment les ours polaires, jusqu'aux chasseurs de baleines qui voulaient être discrets, tout en passant par les dragons qu'on pouvait rencontrer aux pays scandinaves. On peut dire qu'en matière de danger, il a été bien servi pour le restant de sa vie.

Tout en courant John piquait un sprint de temps en temps pour que Thor défoule ses longues pattes. Alors qu'il atteignait l'apogée de sa vitesse, Thor, qui le dépassait d'une bonne vingtaine de mètres, s'arrêta brusquement et regarda fixement à sa droite. On aurait dit qu'il avait repéré une proie, mais connaissant son chien, John était sûr qu'il ne s'agissait pas d'une proie normale, il y avait un animal sauvage dans les environs. Et à défaut de le connaitre, John savait qu'il devait le rattraper vite pour que le chien ne parte pas à la chasse sans lui. Heureusement, il arriva à temps pour lui mettre sa chaîne, mais le temps lui manqua pour qu'il puisse détourner l'attention de son chien, il dû alors suivre son chien à contre coeur. Un lévrier irlandais, n'était le type de chien qui renonçait facilement à attraper une proie, en plus, aujourd'hui était une journée pour se défouler, alors pourquoi pas ?

Thor mena son maître pendant un bon quart d'heure de course dans la neige, quand il s'arrêta il étaient près d'un petit bois. John resserra son emprise sur la chaîne et la raccourcit le plus possible pour avoir un maximum de contrôle sur son chien, il entendit des grognements, c'étaient ceux d'un animal sauvage, ce qui était peu probable vu la distance qui séparait le bois du village le plus proche, il y avait quelque chose de louche dans tout ça. Derrière un arbre se trouvait la source des grognements, il s'agissait d'un grand chien, un husky plus précisément. Thor n'aurait jamais fait ce trajet dans la neige pour un simple husky, il y avait deux hypothèses : soit ce n'était pas un husky, soit Thor avait perdu la raison.

- Bonjour... Faites pas attention à mon chien, il jappe beaucoup mais n'est pas méchant...

* T'appelles ça un jappement ? * Se dit John à lui même, les paroles de l'homme ne firent qu'augmenter les doutes de l'ancien Serdaigle. D'ailleurs, après avoir regardé l'homme, John était sûr qu'il y avait quelque chose d'anormal chez lui, il avait une dégaine qui n'inspirait pas confiance à John, ce qui n'était pas peu dire, ce dernier se sentait menacé. Il adopta alors son ton le plus neutre pour ne rien laisser paraitre.

- Ce n'est pas un chien, affirma-t-il, c'est un loup que t'as là.

C'était une affirmation, il ne laissa aucune place à la possibilité d'être dérouté par une quelconque parole du * Russe ? * pensa John, vu le teint pâle de l'homme et son accent prononcé. Sa certitude était le fruit de son expérience avec les animaux et les créatures magiques, ainsi que la confiance qu'il avait en son chien et sa discipline, Thor n'aurait jamais réagi de la sorte à une menace mineure ou à un autre chien qui ne l'aurait pas provoqué. On peut dire que Thor était un peu dérouté par sa trouvaille, John ne savait pas ce que son chien voyait, ses yeux voyaient un chien mais son flair disait "loup", il restait quand même aux aguets attendant le moindre geste suspect du loup. John resserra sa poigne sur sa chaîne et n'attendit pas la confirmation du gars, il ne lui faisait pas confiance et d'ailleurs le russe avait l'air d'être dérangé par la présence de John et de son chien. John tourna le talons pour partir, mais Thor ne fit pas de même, il n'avait pas l'intention de bouger, il resta sans bouger en fixant le loup dissimulé * Mer** !! *. John enfonça ses pieds dans la neige et tira sur la chaîne de toutes ses forces au moment exact où son chien allait se jeter sur l'animal.

- Calme-toi, Thor ! Fais pas ton con ! Cria-t-il à son chien. Il n'est pas sauvage.

Il savait que son chien ne l'écoutait pas quand il attaquait, il suivait son instinct de chasseur. Même si son chien obtempérait, connaissant les loups, il savait que le loup n'allait pas tarder à faire de même.

- Neutralise ton loup. Lança-t-il au russe.

Être mêlé à un combat de chiens était la dernière chose à laquelle s'attendait John en sortant de sa maison ce matin. Il essaya de ralentir son chien par la force afin d'éviter d'user du Fouet enflammé. Il espéra que le gars allait faire quelque chose pour calmer son loup et qu'il ne soit pas un de ces lunatiques amateurs de combats de chiens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Dans la campagne irlandaise

Message par : Invité, Dim 8 Fév 2015 - 1:55




Voyant arriver un homme accompagné d'un cabot débile, Rurik fut rassuré : ce n'était rien de bien dangereux ou important. Arngrim s'était juste trop focalisé sur sa proie et n'avait pas flairé ces deux arrivants. L'inconnu était assez singulier, le chien qui le traînait par sa laisse était déjà plus intéressant : un lévrier irlandais (en Irlande ? Impossible !), une bête plus grande qu'une bonne partie des autres races de chien, mais qui avait une apparence qui ne plaisait pas trop au russe. Ce chien avait l'air vieux et pitoyable... Ce n'était pas de sa faute, et en général, ces animaux là n'étaient pas mauvais pour la chasse, bien au contraire...

- Ce n'est pas un chien. C'est un loup que t'as là.

Le sorcier fronça légèrement les sourcils sous la surprise : cet homme était beaucoup trop sûr de lui... Mais pourtant, l'enchantement de dissimulation fonctionnait à merveille. Était-ce un sorcier ? Autant jouer le jeu et attendre de voir ce que ça donnait.

« Ouais... Un loup... »

L'inconnu tenta de faire demi-tour pour s'en aller, mais son compagnon à quatre pattes ne semblait pas être d'accord, tirant de toutes ses forces pour s'avancer vers Arngrim, qui lui ne bougeait pas d'un pouce, se contentant de fixer l'autre bête en silence : s'il fallait grogner, Rurik s'en chargerait à sa place...

Au vu de la taille du lévrier, l'inconnu dût abandonner son idée et rassembler ses forces pour retenir l'animal.


- Calme-toi, Thor ! Fais pas ton con ! Il n'est pas sauvage.

C'était là qu'il se trompait, le loup était bel et bien sauvage, mais il n'agissait pas comme il le voulait à cause de l'autre loup, dissimulé dans son maître, qui faisait office d'Alpha dans cette meute de deux individus. Le russe le savait pertinemment, et cela ne faisait qu'accroître la confiance qu'il avait en son animal de "compagnie"... Tout comme avec ses acolytes mafieux, un lien de domination permettait toujours de faire régner l'ordre.

- Neutralise ton loup.

Ha ! Bonne blague...

« Jusqu'ici, c'est toi qui n'arrive pas à tenir ton cabot. Si t'arrives pas à éviter ce genre de désagréments, ne te promènes pas avec et va le faire dresser convenablement... »

L'imposant sorcier grogna d'un air rauque en tournant son regard vers le loup, qui se redressa docilement pour aller s'asseoir un peu plus loin. Rurik se leva également de son siège de fortune (l'arbre courbé sembla apprécier la disparition d'un tel poids) et fit quelques pas en direction des deux arrivants, afin que le chien se focalise davantage sur lui plutôt que sur Arngrim. Est-ce que l'homme n'avait jamais vu la race reflétée par le sortilège d'illusion, ou s'agissait-il d'un sorcier ? Sortant sa baguette de l'encoche dissimulée à l'arrière de sa ceinture sans faire le moindre geste hostile, il observa l'inconnu comme si de rien n'était, comme s'il ne s'agissait que d'un bout de bois...

Sans ouvrir la bouche ou pointer son interlocuteur de son arme, il lança un sortilège informulé : un Repello Moldum. Si le propriétaire du lévrier était un moldu, celui ci s'en irait rapidement, se rappelant d'un rendez-vous important, ou bien étant pris d'une envie d'aller voir ailleurs... S'il s'agissait d'un sorcier... Eh bien repousser les moldus aux alentours n'était pas si mal que ça au vu de la présence du loup.

Quelques secondes passèrent, l'homme était toujours là, luttant pour retenir son chien...


« Bon, je vois... L'enchantement à raté et Arngrim a une drôle de tête, ou bien quelque chose l'a trahi ? » demanda-t-il un peu plus gentiment.

Enfin..."gentiment"... Tout était relatif. De son côté, le chien irlandais continuait de tirer sur sa laisse comme un forcené. Et après c'était le loup qu'on qualifiait de "bête sauvage"...

« Et je ne plaisante pas, calmez votre chien ou je m'en charge personnellement... »

Ajouter qu'il était médicomage spécialisé en faune et flore aurait permis de ne pas permettre la confusion avec une éventuelle menace, mais c'était moins drôle !
Revenir en haut Aller en bas
John Dawson
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Gorille


Re: Dans la campagne irlandaise

Message par : John Dawson, Dim 8 Fév 2015 - 3:34


L'idée de rencontrer un type aussi louche que celui qui se tenait devant lui ne plaisait pas à John, il risquait d'être dangereux. Quand on se promène en trimbalant un loup déguisé, ça doit aller assez mal dans sa tête. Ce n'était pas un question de peur, mais John était du genre à éviter les confrontations quand il pouvait s'en dispenser, il pouvait aller jusqu'à laisser un morveux remporter une dispute si ça lui épargnait de le faire pleurer. Mais le russe ne faisait rien pour l'aider et John dût se faire violence pour ne pas laisser Thor tuer le loup, le russe le lui avait confirmé. Le gars ne s'était même pas fichu de bouger de sa place lorsque John lui adressa un conseil qui ne cherchait qu'à conserver la bonne santé du loup, il s'était juste contenté de lever un sourcil et de balbutier trois mots. Il fit comme si le bien-être de son animal ne l'intéressait guère, en plus de ça, il toisait Thor d'un regard dédaigneux mais se décida enfin à parler.

- Jusqu'ici, c'est toi qui n'arrive pas à tenir ton cabot. Si t'arrives pas à éviter ce genre de désagréments, ne te promènes pas avec et va le faire dresser convenablement...

Sa voix était proche d'un grognement, apparemment, c'était son moyen de communication par défaut, car il en émit un autre en direction du loup qui se leva pour s'éloigner d'eux et s'installer en retrait. Bon dressage, mais ça ne lui donnait pas le droit de critiquer l'éducation que John avait prodigué à son animal de compagnie. Le grand russe se leva, il était bel et bien grand, il devait avoir à peu près la même taille que lui, mais pas le même poids, cet individu était plus lourd que lui et devait avoir plus d'expérience que lui en matière de combat à mains nues, mais au cas où ça tournerait à la baston, John avait plus qu'un tour dans son sac. L'homme s'avança de quelques pas afin de dissimuler son loup du regard du lévrier et sortit sa baguette docilement sans rien brusquer, mais il en resta là à les regarder, comme si son cerveau l'avait lâché, sans agiter sa baguette ou prononcer la moindre incantation. John sentit une petite onde le traverser, mais sans rien faire de plus ; et le propriétaire du loup les regardait toujours, muet comme une tombe.

- Bon, je vois... L'enchantement à raté et Arngrim a une drôle de tête, ou bien quelque chose l'a trahi ? Dit-il enfin après quelques secondes de silence, et je ne plaisante pas, calmez votre chien ou je m'en charge personnellement...

La nature moins calme de l'ancien Serdaigle refit surface, la nature qui lui avait permit d'établir le contact avec son côté animal. John ignora le fait qu'il avait critiqué ses méthodes de dressage, il ignora aussi le fait que le gars jouait son mâle dominant de la meute ; ces éléments passèrent sous motif du caractère pacifique de John. Mais en arriver jusqu'à menacer son ami, c'en était une de trop.

- D'abord, si tu drogues ton clebs pour le dresser, ça te regarde, mais la façon dont je dresse mon chien ne concerne personne. Je vais te dire une chose, un loup apprivoisé n'est qu'un chihuahua.

Le ton employé était le plus neutre du monde, sa voix arrivait à peine à dépasser les grognements de Thor. John avait lâché son chien pour qu'il aille vers Arngrim, le loup apprivoisé, qui n'était sûrement pas plus menaçant qu'un ours polaire. Il s'en foutait carrément de ce qui arriverai si un combat éclate entre eux, Thor allait déchiqueter le loup. En plus de ça, le brun ne respectait pas l'apprivoisement des animaux sauvages, un animal sauvage doit rester sauvage. En ce qui concernait maître du loup, John n'en avait pas encore fini avec lui.

- Thor est plus sauvage que ton toutou, il mange des loups pour le petit déjeuner, ce qui n'était pas faux, d'ailleurs il remarqua la bébête que le loup mâchouillait * C'est un poulet ? * se dit John à lui-même avant de reprendre sur un ton plus détaché, si ton loup a été démasqué, c'est parce que Thor avait senti son odeur depuis la route. Et s'il ne l'a pas encore attaqué, c'est parce qu'il est caché par ton sortilège, si mon chien le voit sous sa véritable le forme... Bah, il est mort.

Il était temps de passer aux choses sérieuses : la menace qu'avait proféré le géant. John abandonna son ton détaché, il s'en foutait de ce qu'en penserait le gars de son ton, de sa voix, ou de son choix de mots. Le Serdaigle allait lui communiquer son message clairement et avança d'un pas.

- Si tu menaces mon chien encore une fois, je te tue. Dit-il en sortant sa baguette.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Dans la campagne irlandaise

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 7

 Dans la campagne irlandaise

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.